Vous êtes sur la page 1sur 4

1

Equations différentielles

I Généralités

1) Equation différentielle

Définition : une équation différentielle d’ordre n est une équation dans laquelle l’inconnue est une
fonction, et dans laquelle apparaît la dérivée n-ième de cette fonction et éventuellement la fonction elle-
même ou ses fonctions dérivées d’ordre inférieur à n.
Si une fonction vérifie une équation différentielle, la fonction est dite solution de l’équation différentielle.
Remarque : dans l’écriture d’une équation différentielle, on note l’inconnue et ses dérivées successives
sous forme de fonctions y, y’, y’’,….Lorsqu’ il est nécessaire de faire apparaître la variable, on autorise un
abus de notation (ex : on écrira y’ = , plutôt que y’ (x) = )
Ex 1 : donner un exemple d’équation différentielle de premier ordre, puis une du second ordre

Ex 2 : Vérifier que la solution f proposée est solution de l’équation différentielle (E), dans laquelle y est une fonction de la
variable réelle x définie et deux fois dérivable sur IR.
f:x e -2x et (E ) : y’ + 2y = 0

2) Résolution

Définition : Résoudre une équation différentielle, c’est déterminer toutes les fonctions qui vérifient cette
équation.
Remarque : Lorsque toutes les solutions d’une équation différentielle ont la même forme, on obtient la
solution générale de l’équation différentielle.
Ex 3 : Soit l’équation différentielle y’ = sin x + x – 2, où y est une fonction inconnue de la variable x définie et dérivable sur .
Déterminer la solution générale de cette équation.

II Equations du type y’ = ay, où a est un nombre réel quelconque

1) Résolution

Soit a un nombre réel ; cherchons les solutions de l’équation différentielle (1) : y’ – ay = 0.


1er cas : a = 1
Déterminer la solution générale de l’équation différentielle

2ème cas : a = 2
Vérifier que les fonctions définies sur par f (x) = k e 2x , où k est une constante réelle, sont des solutions de
l’équation différentielle

Cas général : Vérifier que les fonctions définies sur par f (x) = k e ax , où k est une constante réelle, sont des
solutions de l’équation différentielle
2

Montrons que ces fonctions sont les seules solutions, pour cela on multiplie l’équation (1) par e –ax
(2) : ……………………

Posons u (x) = e –ax


Montrer que le premier membre de l’équation (2) est la dérivée de la fonction u(x).y

L’équation (2) est donc équivalente à :

La solution générale est :

Théorème : soit l’équation différentielle y’ = ay, où a est un nombre réel quelconque et où y est une
fonction de la variable réelle x définie et dérivable sur IR.
La solution générale de cette équation est y(x) = C e ax, où C est une constante réelle quelconque.

Ex 4 : Soit l’équation différentielle 2y’ + 3y = 0, où y est une fonction de la variable réelle t, définie et dérivable sur IR
Déterminer la solution générale de cette équation

2) Solution vérifiant une condition initiale donnée

On considère l’équation y’ = ay
Toutes les solutions sont de la forme x C e ax
On cherche une fonction f, solution de cette équation et telle que f (α) = β
Montrer que C = β e-aα et en déduire qu’il existe une unique solution de l’équation vérifiant la condition
imposée.

Théorème : L’équation différentielle y’ = ay admet une unique solution vérifiant la condition y(α) = β

Ex 5 : déterminer la solution de l’équation 2.10 -3 + u = 0 qui vérifie u (0) = 10.

III Equations du type y’’ + ω² y = 0, où ω est un nombre réel quelconque

1) Solution générale
3
Théorème (admis) :
Soit l’équation y’’ + ω² y = 0, où ω est un nombre réel quelconque, et où y est une fonction de la variable
réelle x définie et deux fois dérivable sur
La solution générale de cette équation est y (x) = A cos (ωx) + B sin (ωx), où A et B sont deux constantes
réelles quelconques.

Ex 6 : Déterminer la solution générale de l’équation différentielle (E)


a) (E) : y’’ + 4y = 0, où y est une fonction de la variable x définie et deux fois dérivable sur .
b) (E) : = - Kα, où α est une fonction de la variable t définie et deux fois dérivable sur , et K une
constante réelle positive.

2) Solution vérifiant des conditions initiales

Théorème (admis) :
L’équation y’’ + ω² y = 0 admet une unique solution vérifiant les conditions y (a) = b et y’ (a) = c, où a, b
et c sont trois réels donnés.

Remarque : dans les problèmes liés à une expérience physique, les conditions imposées par l’expérience
sont généralement les conditions à l’instant 0 (position et vitesse).

Ex 7 : a) Résoudre l’équation différentielle (E) : y’’ + y = 0, où y est une fonction de la variable réelle x
deux fois dérivable sur .

b) Déterminer la solution de (E) vérifiant f (0) = 1 et f ‘(0) = 1

c) Vérifier que, pour tout x de : f (x) = cos ( x - )

d) Résoudre dans ] –π, π] l’équation f (x) = - 1.


4

Remarque : en physique, on cherche directement la solution générale d’une équation différentielle


y’’ + ω²y = 0 sous la forme y (t) = A cos (ωt + φ) ou y (t) = A sin (ωt + φ)
Les conditions imposées permettent de déterminer les deux constantes A et φ.

3) Exercices de BAC
a) CLPI juin 2006

b) STI juin 2005

Vous aimerez peut-être aussi