Vous êtes sur la page 1sur 3
CONSEIL SYNDICAL DU 16.03.15 Expression du Sillon Lorrain : Mise en place de la région

CONSEIL SYNDICAL DU 16.03.15

Expression du Sillon Lorrain :

Mise en place de la région Alsace-Lorraine-Champagne- Ardenne : les conditions de la réussite

La création de la région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne

L’espace constitué par la fusion des trois Régions administratives d'Alsace, de Lorraine et de Champagne-Ardenne couvre un territoire de 5,5 millions d’habitants et 57.433 km2, le positionnant comme le plus important de la Grande Région transfrontalière s’étendant de la Région Wallonne à la Suisse, avec le Luxembourg et les Länder allemands voisins.

De nombreuses entreprises ont d’ores et déjà anticipé cette nouvelle réalité géographique et économique en superposant leur propre organisation à la Région ALCA, au premier rang desquelles on trouve Réseau Ferré de France au carrefour de la Dorsale voyageurs Paris- Bratislava et de l’Eurocap Rail Strasbourg-Luxembourg-Bruxelles avec l’autoroute fret ferroviaire Bettembourg-Perpignan et les principaux Euro corridors européens Nord-Sud.

Les regroupements sont également largement engagés dans le secteur bancaire, au sein de nombreuses organisations professionnelles comme OPCALIM dans le secteur agro- alimentaire, l’AFDAS dans les domaines de la Culture et des Communications, ou encore la formation professionnelle des métiers de la Grande Distribution.

La perméabilité des frontières administratives de la Région ALCA se retrouve également dans les partenariats que structurent progressivement les territoires à travers les réponses coordonnées aux appels à projets nationaux ou européens.

Il en va ainsi par exemple du Pôle de Compétitivité Materalia Lorraine-Champagne-Ardenne, du Pôle Fibre-énergivie et du Pôle Hydreos avec l’Alsace et la Lorraine.

Il en est également des partenariats engagés avec Anvers et Amsterdam pour le développement des plateformes multimodales sur la Moselle canalisée, des partenariats engagés avec la Chine, notamment autour du projet TerraLorraine, avec le soutien logistique de l’aéroport de Luxembourg, des partenariats entre la Province du Sud-Luxembourg Belge et les Ardennes pour structurer une offre fret.

La coordination des stratégies dans cet espace commun est devenue d’autant plus nécessaire que les planifications stratégiques européennes se structurent à cette échelle, mais aussi parce que cette Région ALCA devra travailler à la mise en œuvre de partenariats avec les Länders allemands, les régions belges et les cantons Suisses.

Au sein d’ALCA, l’Alsace ouvre les portes du Rhin, la Lorraine celles de la Grande Région (Luxembourg, Sarre, Rhénanie-Palatinat) et des dynamiques de l’espace Benelux jusqu’aux grands ports de Mer du Nord et Champagne-Ardenne celles de l’Axe Paris-Lille-Bruxelles.

Enfin, les trois régions formant ensemble ALCA partagent une tradition industrielle, ainsi qu’un ancrage transfrontalier et européen fort qui fera notre spécificité, à mettre en exergue comme un atout spéficique.

Conseil syndical du 16.03.15 Expression du Sillon Lorrain : Mise en place de la région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne : les conditions de la réussite

1

Le Sillon lorrain au cœur d’ALCA

Le Sillon Lorrain a engagé depuis quinze ans une démarche de réforme des pratiques publiques qui s’est traduite par la création, le 18 décembre 2011, du premier Pôle métropolitain européen de France.

Ainsi, le projet du Sillon Lorrain a su s’imposer comme un outil efficace en matière de dynamisation du territoire en étant un véritable « facilitateur de projets », tels que :

la création d’une grande Université de Lorraine

la naissance d’une Communauté Hospitalière de Territoire

une offre touristique commune (tourisme fluvial, Pass-musées…),

de nombreux projets concertés en matière de transport (liaison fluviale Saône- Moselle, plate-forme multimodale et multi-sites de Thionville-Illange, Metz-La- Maxe et Nancy-Frouard, lobbying en faveur de la création d’un débouché ferroviaire sud-lorrain

L'engagement du Sillon Lorrain dans la candidature à une labellisation au projet de valorisation d'un écosystème numérique « French Tech » et dans la labellisation « bibliothèque numérique de référence »

Globalement, il est essentiel que cette région fusionnée s’appuie sur des acteurs pertinents de développement, et notamment sur les pôles métropolitains qui la composent (Sillon Lorrain, Strasbourg-Mulhouse, Espace métropolitain G10 autour de Reims).

Le constat de métropolisation de la croissance en France (14 régions métropolisées croissent 45% plus vite que le reste du territoire national) interroge l'organisation politique et administrative du territoire et porte l'esprit de la réforme visant à :

- adosser une Région à chaque métropole

- permettre aux métropoles d'exploiter à plein leur potentiel de croissance (accélération)

- se donner les moyens de diffuser cette croissance métropolitaine sur l'ensemble du territoire

L'enjeu de la croissance métropolitaine trouve une expression concrète sur laquelle nous devons dès à présent travailler en complémentarité des enjeux liés à la localisation des lieux de gouvernance : il y a nécessité de rapprocher les centres de décision des populations, donner une réalité concrète à cette nouvelle entité chez les citoyens.

Aussi, nous pouvons considérer que dans l’espace ALCA, le couple communes- département sera renforcé par le couple intercommunalites-régions dans une logique de visibilité et d’efficience nationale et Européenne.

Conseil syndical du 16.03.15 Expression du Sillon Lorrain : Mise en place de la région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne : les conditions de la réussite

2

La place des services de l’Etat et de la Région dans la nouvelle organisation territoriale

La création de la grande Région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne aura pour conséquence une modification profonde de la répartition des services de l’Etat.

Afin de préparer cette évolution, un préfet préfigurateur sera nommé en avril 2015, et un directeur de projet sera nommé par le 1 er ministre pour une période de 2 ans.

L’organisation des services de l’Etat s’articulera autour de 4 axes :

- une implantation de grands services stratégiques de l’Etat

- un maintien nécessaire dans les territoires des services directs à la population (préfectures, sous-préfectures, finances publiques, justice, éducation nationale, services déconcentrés de l’Etat, fonction publique hospitalière…)

- une localisation dans les territoires des services « back-office » dont l’implantation relève plus de choix stratégiques et d’équilibre du territoire

- la présence régionale d’organismes satellites, tels les Etablissements publics fonciers, Ademe…

En parallèle, se pose la question de la répartition des services de la Région ALCA qui répond à une même nécessité d’efficience et de présence auprès des populations ainsi que celle de la relation entre l’action locale au quotidien des intercommunalités et la dynamique de développement régional au sein d’un environnement concurrentiel européen.

A cet égard, le Sillon Lorrain défendra notamment dans la future région ALCA :

- à Epinal, le siège de la Chambre Régionale des Comptes, qui couvre déjà l’ensemble de la Lorraine et de la Champagne-Ardenne;

- à Metz, le siège de l’Hôtel de Région et de l’Assemblée régionale, alors que Strasbourg est

la seule ville à avoir été désignée chef-lieu par le législateur sans aucun dialogue; ainsi que le

siège de la Zone de Défense et de Sécurité Est regroupant déjà ALCA, Bourgogne et Franche- Comté.

- à Nancy, le siège de l’ARS, de la CRCI et du Rectorat afin de conforter sa vocation régionale en matière de santé, d’emploi et d’enseignement.

Ainsi, la création d’ALCA offre de véritables perspectives de développement de notre territoire. Il est cependant nécessaire d’être très vigilants quant à l’organisation de la Région ALCA, qui ne pourra se construire qu’en lien avec les grands pôles urbains et métropolitains qui la composent. De même, les élus du Sillon Lorrain seront très attentifs à ce que la répartition des autres services de l’Etat, sous autorité directe du Préfet, au sein d’ALCA se réalise en tenant compte des réalités géographiques, humaines et économiques de ce vaste territoire.

Le Sillon Lorrain sera un partenaire exigeant et constructif de l’Etat et de la Région, dans une logique de co-construction concertée et efficiente.

Conseil syndical du 16.03.15 Expression du Sillon Lorrain : Mise en place de la région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne : les conditions de la réussite

3