Vous êtes sur la page 1sur 2

Nequaquam vacuum une rvlation de leffet Casimir

En 1948, le physicien nerlandais Hendrik Casimir


dcouvre que deux miroirs parallles extrmement
proches sont pousss lun vers lautre. La raison de cette
action ? La pression externe des fluctuations du vide
quantique. Leffet Casimir tait n.
Le principe est le mme que quand vous posez un CD
sur une surface lisse et bien plane : le CD pouse alors
la surface, liminant pratiquement tout lair entre celleci et lui. Du coup, la pression de lair ne sexerce plus
que sur le dessus du CD et il devient difficile de le
soulever.

"Hendrik Casimir (1958)"


by Anefo - Edited version
of Nationaal Archief.
Licensed under CC BY-SA
3.0 via Wikimedia
Commons -

Cette dcouverte suggre1


que le vide est en fait
constitu dune nergie dune densit incroyable,
largement suprieure celle de la matire
connue, ce qui daprs le principe dquivalence
dEinstein exprim par sa clbre formule E=mc,
correspond une masse considrable.

Casimir plates par Emok Travail


personnel. Sous licence CC BY-SA
3.0 via Wikimedia Commons

Ainsi, leau a une densit de 1 gramme par cm3 et,


titre de comparaison, le vide dtect par
lexprience dHendrik Casimir a quant lui une
densit de lordre de 1093 grammes par cm3 :
un 1 suivi de 93 zros

Fascinant, certes, mais impossible. , dirons-nous : Si le vide tait aussi


dense, il ne nous semblerait pasvide ! . Cest pourtant le cas, mais pour
saisir cette ide, il nous faut changer de point de vue. Prenons une image :
par exemple, lorsquelle nous arrive la taille, leau manifeste sa densit en
nous empchant de courir. Par contre, des vaguelettes nont aucune
difficult pour se dplacer sa surface, et elles poursuivent leur progression
pratiquement sans opposition, parfois sur dassez longues distances, pouvant
y crer des motifs varis et changeant, comme autant dimages dun petit
monde anim .

On a tent de donner dautres explications de leffet Casimir. Toutefois, une seconde


exprience mettant en vidence un effet Casimir dynamique confirme le point de vue
adopt ici.
1

Voici donc la cl : la matire ou autre manifestation sensible, comme par


exemple la lumire ne doit pas tre considre comme quelque chose qui
existe dans le vide, mais comme une fluctuation du vide lui-mme, limage
des vaguelettes, ou dondulations qui sy dplaceraient sans difficult. Ds
lors, nous ne voyons plus notre monde matriel comme quelque chose au
milieu de rien, mais plutt comme presque rien, un infime frmissement du
grand Tout