Vous êtes sur la page 1sur 130
. MODULE 1 Legon 0 Legon 1 Legon 2 Legon 3 .. Cadre européeniOat Al Civilisation Legon 4 Legon 5 Legon 6 = Cadre européervDelf A1 Civilisation Synthase - Evaluation MODULE 2 Legon 7 Legon 8 Legon 9 : Cadre urepéen/Del At : Civilisation nou Legon 10 Legon 11 LEGON 12 ene Cadre européen/Delf At Civilisation Synthese ~ Evaluation MODULE 3 Legon 13 Legon 14 Legon 15 ... Cadre européen/Delf A1 .. Civilisation ..... Legon 16 Legon 17 Legon 18 ; Cadre européen/Delf Ai Civilisation ...... Synthese - Evaluation . Direction éditoriale : Michale Grandr Edition : Christine Grail i Couverture : Anne-Danielle Naname Maquette ot mise en pages : Nicole Sicre © CLE Internationa/Sejer 2004 ~ ISBN 978-209-033669-6 Eo. C’est francais ? OBJECTIFS Reconnaitre le francais parmi d'autres langues, découvrir quelques éléments de la langue, se familia riser avec les consignes de classe. m Activité 1 + Faire repérer le « je t'aime » francais. + Faire identifier les autres langues, en fonction de celles que les apprenants connaissent et de la recon- naissance des alphabets qui ne sont pas latins. +Si la langue de l'apprenant n'est pas citée dans les bulles, demander aux apprenants comment on dit «je t'aime » dans leur langue. m Activité 2 a. Regarder le dessin. + Demander aux apprenants ce qu'on peut dire dans cette situation + Faire écouter les différentes phrases, toujours sans regarder le texte, et faire identifier "expression en frangais. La répéter. + Identifier ensuite les autres langues : anglais, italien. b. Méme démarche que précédemment. Les autres langues sont I'allemand et !'espagnol. + Faire identifier la situation de communication de chaque image : Oui se passe la scéne ? Qui sont les personnages ? + Faire écouter les dialogues et demander aux apprenants quels mots ils ont compris : « passeport, café, taxi... Cornice. Dialogue 1 photo 4; dialogue 2 + photo 1; dialogue 3 — photo 2; dialogue 4 ~ photo 3. = Activité 4 : ; : = Ecouter chaque mot en cachant la transcription : est-ce qu’on utilise ce mot dans la langue de I'ap- prenant, ou dans une autre langue qu'il connait ? Laquelle ? : ; eraire réécouter chaque mot avec la transcription et faire répéter (la prononciation frangaise est diffé rente de la prononciation du méme mot dans une autre langue). Nore cULTURELLE. Attention « rendez-vous » : en francais, on peut prendre rendez-vous chez le docteur ou le dentiste! D'autres langues l'utilisent seulement pour un rendez-vous amoureux! = Activité 1 7 A + Faire écouter et répéter : chaque apprenant répéte une lettre & tour de rdle. + On peut leur faire faire le jeu du pendu : un apprenant choisit un mot dans les pages précédentes lettres. La classe Propose des lettres et hag jue tirets que Je mot a de roche de la potence et va au tableau écrire autant de mauvaise réponse Ia rap! wm Activité 2 «= Faire Vactivite. + Faire un tour de tal ble des sons déja connus des apprenants, Les faire répéter. wm Activité 3 * Méme démarche avec les sons Nouveaux. w Activité 4 aa ent que toutes les lettres ne se pronon rases, Il faut que les apprenants remarq| er conte deve 1», le « @ » se prononce [el. as, et que devant la double consonne « ; paite répéter les phrases et faire repérer les sons qui ne se prononcent pas. dille, Ch asurns m Activité 1 waite l'activité 1, et lire au fur et & mesure les mots correspondants de I’activité 2 : par exemple, pour Vaccent aigu, lire « I'eté ». « Faire remarquer la différence de prononciation entre les accents aigu et grave. Llaccent circonflexe est une trace étymologique du mot latin mais il ne modifie pas la prononciation Le tréma fait que la lettre se prononce, méme si elle est précédée d’une voyelle (ai + ai). La cédille transforme « ca » ({kal) en [sal. ll en va de méme pour les voyelles « 0» et « u ». Ainsi, « cu » devient « gu » ([su]) comme dans « recu »; « co » devient « co » ([so]) comme dans « lecon » ou « Frangois ». w Activité 2 Faire écrire les mots : c'est important pour se familiariser avec ces symboles trés fréquents dans la langue frangaise. Ei Cosi ad wm Activité 1 + Faire observer les phrases. Le professeur les prononce et fait remarquer le changement d’intonation propre & chaque signe de ponctuation. La voix descend int (i d I avant un te) et monte avant un point d'interrogation (intonation ascendante). eee La virgule permet de marquer une pause dans la phrase. Elie sépare les groupes rythmiques. 09 remarque donc une incidence sur \'accentuati ion de | 2h éné Ie camiere alae ch orecteroacee la phrase : I'accent est en effet généralement sur Exemple : Alors, c'est oi, la? — Il y a trois accents dans cette phrase. w Activité 2 Cornice. On utilise les majuscules au début de la Le contraire d'une lettre majus Phrase et des noms propres. cule est une lettre minuscule, & Activité 1 + Ecouter ot faire répéter un chiffre par apprenant, * Essayer de faire mémoriser les chiffres cl "6. f 7 ‘fires : chaque apprenant dit un chiffre sans regarder Ie liv! a= Hag Het) legon| m Activité 2 + Faire ‘activité 2. m Activité 3 + Méme chose que pour I’activité 1 : lire & tour de réle un chiffre, puis le mémoriser. Activité 4 + Faire l'activité 4. + Reprendre les chiffres de 0 a 20 a tour de réle. m Activité 5 + Ecouter « 21 » et faire continuer les apprenants : « 22, 23, 24... » + Ecouter « 30 » et faire continuer : « 31, 32,... ». Et ainsi de suite pour les autres numéros jusqu’a 100. Apres 100, « 101 », + Les principales difficultés des numéros (70, 80, 90) sont bien expliquées au-dessus des chiffres : 71 = 60+ 11... + Pour faire pratiquer les numéros, on peut envoyer un apprenant au tableau. Un autre apprenant donne son numéro de téléphone. Le premier I’écrit au tableau. ore + Ecouter la consigne et la répéter. Grace au dessin, I’apprenant peut proposer une traduction. ee ee = Activité 1 + Ecouter et noter I'ordre dans lequel on entend les phrases : d; a; ¢;h;f; by i; m Activité 2 + Faire répéter les phrases et les faire traduire par les apprenants. Pour la traduction, proposer un contexte d'utilisation pour aider les apprenants a chercher |expression adéquate dans leur langue. Pye ee med = Activité 1 * Activité a faire individuellement. 1 Activité 2 + Par deux, comparer les réponses : quels pays avez-vous en commun ? Quels pays I’un ou l'autre a en plus ? 1 Activité 3 + Observer la carte de la francophonie ({p. 18) avec les apprenants. + Quels sont les continents concernés ? Quel continent rassemble le plus de pays francophones ? Quels sont les différents statuts du francais dans ces pays ? Quel est le statut du francais dans le pays des apprenants ? Nowe sien i snquantaine de pays et fait du francais la deuxiéme i - La francophonie rassemble une cinquantainé : 2 Saat 2 Nnmuniat ial parlée par environ 150 millions de personnes sur les cing continents, Le frangaisy¢ © Susiers status: elle est langue matemele (en France O# =e uébed) langue officielle (au Sénégal, au Cameroun fangue denseignement (au Liban.) ou langue étrangere privilégiée (au Maroc ou en Tunisie). , m Activité 4 + Faire écouter sans la transcription. « Demander aux apprenants de repérer les noms de lieux (Paris, Sénégal, Québec, Vietnam, Tahiti) + Associer les phrases aux photos. - Cornice. Photo 1 e; photo 2 b; photo 3 +c; photo + Faire réécouter les phrases avec la transcription et verifier. 4a; photo 5 +d. 1 Activité 5 + Faire souligner les noms de pays ou de villes. @ Activité 6 + Retrouver les pays cités dans les phrases sur la carte de la page 18. Rencontres Cava! OBJECTIFS | “Communication [ Grammaire Prononciation Saluer Verbes « tre » et « s'appeler » au ] Toutes les lettres ne se prononcent se présenter présent pas Identifies quelau'un Pronoms tniques: mot ti, ous | Faire repéter Pronom sujet + verbe + nom propre | Phonie / graphie des sons lin] et Remercier + nom propre {yn) et fin] Le genre des noms | Actcles définis et indéfinis au singulier| Rythme de la phrase courte | Cest + nom propre Cest+ article + nom Dictée (dialogue & trous) Cert + ic | Cest + pour + pronom | Interrogation avec comment / qui aa Demander / Dire comment on va Pronom tonique + pronom + verbe | Dénasalisation du son [FJ : devient Prendre congé | LEXIQUE a, aller a, au, aujourd'hui, un ballon, beaucoup, bien, bientét/a bientét, bonjour, une boulangerie, ¢a, une casquette, c’est ici, comment, de, elle/elles, enchanté, un escalier, et, étre, un facteur, une famille, grand, il/ls, je, un journal, la/e/les, une lettre, madame, un magasin, un magazine, maman, me, merci, moi, non, nous, oui, un paquet, pardon, qui, une rencontre, revoir, une rue, salut, un stylo, te, toi, tres, tu, un/une, un vélo, vouloir, vous, un week-end. P. 20-21 : RENCONTRES Pees = Faire l'acti : avant d’aborder les dialogues, observer les dessins. — dessin 1 + devant la boulangerie, la boulangere et une cliente, dessin 2 + dans une boulangerie, la boulangere et son fils (demander quel age il peut avoir). ~ dessin 3 — deux filles, leur ge, elles sont sGrement voisines parce qu’elles se croisent dans I'escalier. m Faire V'activité 2. End B; 3C, Faire V'activité 1. ConRIGE. 1. Faire relire chaque dialogue une fois par deux étudients et faire l'activite 2. dialogues en paralléle (poser les questions en langue maternelle) m Reprendre les trois ~ Est-ce que les personnes se connaissent ? ~ En Aet C: Non, elles se présentent et donnent leurs noms et prénoms. — En B : Oui, le garcon appelle la femme « maman ». = Comment les personnes se saluent 7 En A: Bonjour; en C : Salut. —--———— SE eee ee eee — ferent en fonetion de I'age des personnes. dent leurs noms ? uoi ? Le degré de formalité est di yen parallele avec Tu t’appelles comment ? Ty es os e deman' — Comment les personnes 5 e ~ Vous vous appelez comment ? Vous étes.. ; tC: + On revient sur la difference entre les dialogues ae a l’aspect de formalité vu dans la question prece . Jez comment?» Poser la question un apprenant : « Vous vous appelez ; é il Je texte : «Jem 1 attention des apprenants sur ce « vous » tonique. La réponse sera donc adaptée : « Moi, jo m’appelle... ” afin de faire répéter les réponses. + Un apprenant doit demander le prénom d’un autre apprenant, qui posera la question & un autre, ot 'si de suite de fagon & ce que tous les apprenants prennent Ja parole. Pour rendre plus dynamique et plus ludique cette activité, on peut utiliser une balle de jonglage (balle non rebondissante). Un apprenant pose une question et lance la balle & quelqu’un de son choix qui regoit la balle et répond 4 ta question. ~ Tu t'appelles comment ? = Je m’appelle... Et toi, tu t'appelles comment ? II faut faire attention qu’ils passent au « tu » pour la question : ils sont + Pour introduire la 3* personne du singulier du verbe « s‘appeler », le professeur reprend la réponse d'un apprenant en mimant une personne qui n’a pas bien compris : « Comment il/elle s‘appelle ? » Les autres peuvent reprendre en utilisant « II/Elle s‘appelle... » + Le professeur reprend la méme logique de questions-réponses avec « étre » en se présentant en francais : ~ Je suis Monsieur/Madame... Et vous, vous étes ? = Moi, je suis... Uapprenant pose la question & un de ses voisins en respectant le passage au « tu » : « Et toi, tues... 7» Le dernier qui a répondu interroge un apprenant suivant. + Pour voir comment faire répéter une personne avec « Pardon » qui est dans le dialogue A, le profes- seur peut I'introduire aprés la réponse d'un apprenant sur son prénom : ~ Comment vous vous appelez ? - Je m’appelle Luigi. ~ Pardon ? -Je m’appelle Luigi. Le professeur peut aussi se tromper de prénom comme le fait Nadia: - Et vous, vous étes...? ~ Moi, je suis Paolo. - Pablo? - Non, Paolo. ? ‘utilisation de « tu » OU « vous » Tenvoie Continuer plusieurs f t dans une relation moins formelle, + Pour I’expression « Qui c’est ? / Qui est-ce ? », montrer Em: i ‘esi * a me 1 « Crest he ciara ul Sen 76 sur les dessins et demander : ~ Crest qui ? C’est Emma. C’est qui? ~ Cest Emma. (poser plusieurs fois la question) Montrer ensuite les autres personages des dessins : I Qui est-ce 7 Crest madame Martine Colin, madame Yvonne Gatepin, Nadia, Charles. 1 Faire Vactivité 3. Connioé. ~ Tu t’appelles comment ? ~ Nadia, = Maman, c’est qui ? ~ C'est Nadia, ; ~Ettoi, tu es... 7 ~ Moi, je suis Nadia, GRAMMAIRE, p. 21 Pour les verbes « étre » et « s'appeler », revoir & l'oral les personnes vues dans les textes ou abordées en classe : « je, tu, il, elle, vous ». II reste a voir « nous, ils, elles ». Le tableau peut étre alors utilisé pour mettre en relief les différences et les resemblances de pronon- ciation entre les personnes du singulier et celles du pluriel. m= Faire l’activité 1. Cornice. a. Je m’appelle Emma. - b. Et Colin ? toi, tu t’appelles comment ? ~ ¢, Bonjour, vous étes madame Cornice. a. Comment tu t'appelles 7/ Tu t’appelles comment ? ~ b. Je suis Emma, et toi ? — ¢. Je map- pelle Charles Gatepin. u Faire l'activité Cornice. a. Vous, vous étes madame Gatepin ? ~ b. Toi, tu t’appelles comment ? — ¢. Moi, je suis Charles. ese Expliquer avant de commencer les activités que la consonne finale ne se prononce pas toujours. Par exemple, dans le mot « colin », faire remarquer aux apprenants que la voyelle est nasale et que l’on n’entend pas le « n ». Par contre, si le mot se termine par la voyelle « e », on entend alors le « n» et la voyelle n’est pas nasale. Transcriptions @ | 1, Ecoutez et cochez le mot qui se termine en [in]. Martine — Gatepin Colin | 2. Keoutez et rayez les lettres qui ne se prononcent pas a. Salut !~ b. lis s'appellent comment ? ~c. Et toi? d. Je suis Yvonne.—e. C'est Nadia? | 3. Ecoutez et répétez de plus en plus vite. | a. Je suis Nadia, et toi ? - b. Tu t’appelles comment ? — c. Martine Colin, enchantée. | if | ms Faire l'activité 1. Conricé. Gatepin - Colin. Ecrire au tableau le prénom féminin Martine et le prononcer pour bien faire sentir la différence avec les autres noms. m Faire l'acti e. C'est Nadia ? . Corrie. a. Salut ! - b. Ils s'appellent comment ? ~ c. Et toi ? ~ d. Je suis Yvonne, - m Faire l'activité 3. Une variante de cette activité est possible. Séparer la classe en trois groupes : A, B et C. Le groupe A lit (en chceur) la phrase a. & une vitesse normale. Le groupe B lit la méme phrase plus rapidement. Le groupe C la lit trés vite. Pour la phrase b., c'est le groupe B qui commence par lire normalement. Les groupes C et A continuent. Et pour la phrase c., I'ordre de passage est C, A, B. COMMUNIQUEZ, p. 21 1 Faire ‘activité 1 : par deux, les apprenants font un dialogue pour se saluer et se présenter, Apras le temps de préparation nécessaire, faire passer devant la classe 3 ou 4 groupes qui jouent leurs dialo. gues. ité 2. Montrer les silhouettes et demander : iw Terminer pat l'act ~ Qui est-ce ? c'est Emma, ¢’ ~ Crest madame Gatepin, PROLONGEMENT POSSIBLE Jes qui se rencontrent pour la premiére fois, “est Charles. - imaginer le dialogue entre Emma et Charl P, 22-23: CA VA! Pte is 2a eed Faire l'activité 1 sans écouter les dialogues : les apprenants ont vu Emma, Nadia et Mme Colin dans la promidre partie de la lecon, et sont donc capables de les reconnaitre. Faire l'activité 2. Cornice. Dialogue 1 : Nadia et Emma. ~ Dialogue 2 : M. Catel et le facteur. ~ Dialogue 3 Martine Colin et le facteur. 1 Faire lire ensuite les dialogues et demander aux apprenants de chercher plusieurs informations comment on demande a une personne comment elle va; dire qu'on va bien; remercier la personne. Classer les réponses dans le tableau suivant : Demande/réponse formelte Demande/réponse informe! | = Vous allez bien aujourd’hui ? = Tu vas bien aujourd’hui ? | — Oui, trés bien, merci. — Ga va, merci. Et toi ? | On remet I'accent ici sur la différence entre « tu » et « vous » qui a été abordée précédemment : on voit donc deux formes du verbe « aller ». Pour continuer & découvrir ce verbe, on peut demander - Comment va Nadia? ~Elle va bien. - Comment va Emma ? ~ Elle va bien, ~ Comment va M. Catel ? (mettre en place le degré avec « trés ») =I va tr8s bien. Répéter les questions-réponses plusieurs fois. Pour expliquer « aujourd’hui », montrer ou écrire la date du jour. @ La conjugais « é " toutefois t eorait one oe caller » au présent n‘est pas étudiée dans les structures de cette le¢00 ‘ ittle de donner également aux apprenants la 1" personne du singulier. lis ont déi# vu «tu » dans le dialogue; dem: nt allez-vous at demand : wjourd'hul 2 i 9 18; ¢ ler @ un apprenant : « Comment allez- Wjourd hui ? » II pour! m Passage a oral : sé Nadia et Emma, autre grow tiassa on deux groupes. Un groupe mémorise et répate le dialogue ent? rosea yeoUe entre le facteur et M, Catel. Les apprenants se mettent Pa! deux. Faire passer devant la classe deux groupes de chaque dialogue. Les autres pauvel P la class We groupes que dialog eH =canneasasseeeSSSEeEns : plate || | eee " 1 Faire activité 3 par deux. Le professeur corrige et fait répéter le mot qu'il prononce d’une fagon correcte. al reste le troisieme dialogue a exploiter oi le facteur livre un magazine a Mme Colin. Maintenant que d'autres mots de vocabulaire ont été donnés, on peut demander aux apprenants de choisir un objet que le facteur joué par un apprenant livre a son voisin (le nom de la personne va donc changer «ils ne doivent pas garder Martine Colin). Répéter plusieurs fois ce dialogue en respectant bien intonation interrogative. Faire passer plusieurs groupes devant la classe. aes eee 1 Faire l'activité 1. Il s’agit de sensibiliser les apprenants aux genres en francais. Cornicé. Un paquet, la famille Colin, une lettre, un magazine, le vélo, un magasin, le dictionnair stylo, le portable, une casquette, un ballon. Les activités 2 et 3 sont a faire aprés la correction : les apprenants doivent déduire deux genres (en fonction de leur langue d'origine, ils seront capables de trouver masculin et féminin). II s‘agit ensuite de voir si les genres en francais correspondent a ceux de leur langue pour les mots de |activité 4. En général, il faut expliquer que les correspondances ne sont pas systématiques et que pour chaque nouveau mot appris en frangais, il faut le relier 4 son genre : I'apprenant ne doit pas retenir simple- ment le mot « stylo » mais « un stylo ». Une activité du cahier d'exercices reprend le genre de ces mots et permet une bonne mémorisation. Ged = Elément déclencheur pour introduire la différence entre article défini et indéfini : reprendre « un magazine » et « le magazine de Martine Colin ». Demander quelle est ia différence entre les deux : les apprenants doivent sentir la nuance entre défini et indéfini, et pourront établir (par déduction) la regle d'utilisation avant de se référer au tableau des structures. Reprendre le tableau avec eux : s'il faut redonner un exemple pour la différence défini-indéfini, dessiner au tableau une tour queiconque et la tour de Pise. Crest la m Passer a I'activité. Cornice. a. C’est le journal de Charles. - b. C’est la rue de Belleville. ~ famille Colin. - d. C’est un paquet. - e. C’est le paquet de M, Catel. - f. C’est un vélo. Genesee Transcriptions @ 1, Ecoutez et cochez la case correcte. [yn] ou [é] a. une ~b, magasin ~ e, un ~d. Emma Colin ~e. la lune, {in} ou (2) ‘a, magazine ~b. magasin - ¢. Martine - d. Colin ~e. Christine, 2, Dictée. Ecoutez et compléiez le dialogue. M. CareL. Qui est-ce ? ‘Le acreuR, C'est le facteur. Bonjour, monsieur Cate! ! M. Carel. Un paquet ? Une lettre ? Merci. Le racreur. Vous allez bien aujourd'hui ? M. Cave. Oui, trés bien. Merci. Le Facteur. La famille Colin, cest ici ? M. Care. Non, c'est 17 rue de Beleville Le racreur. Merci. A bientdt, monsieur Catel tate - a 13 - cs 1 tion entre le masculin et le féminin de |’ elle nasale est un seul son qu nl? Peut ne de dénasalisation é it ja vO} orgyidence le fait que 1 mettra en 6 ‘on ajoute la lettre « e » en finale (au fémin in) u Faire l'activité 1. Dans cet exercice, indéfini par exemple. On s‘écrire avec les deux lettres « in » ou « un ». Par contre St la voyelle nasale disparait et le «n » est alors prononcé. Crest tres important pour la suite, car & l'oral, on recom! {pour les adjectifs : « frangaise »). Cornice. [yn] : @., e./ [2]: b., ., d. ~ on verra le phénome! nait le féminin quand on entend la conson, ne lin}: a., c., @. / [21 b., d. dialogue individuellement (laisser quelque, parer, les apprenants lisent le u nts (par déduction ou s’ils se souvienneny m Faire la dictée. Pour la pré| mots manqua' minutes) et doivent essayer de retrouver les du dialogue). Passer ensuite le dialogue. Cornice. Facteur - vous ~ famille - ici -c’est~ a bientét. a l'écrit pour que le professeur vérifie. Ensuite, les groupes de deux passent & la répétition orale du dialogue. Cela leur permet de voir les différences entre une expression plus ou moins formelle en fonction de Finterlocuteur. Cet élément indispensable 3 la communication en frangais est repris dans le cahier d’exercices dans la partie « Communiquez » 1m Faire activité. Les dialogues sont a formaliser Radio Belleville, j’adore ! Elle est comment ? OBJECTIFS “Communication Grammaire | Prononciation Demander, dire ce que 'on aime ou | Aimer, détester, adorer: verbes en | Liaison pronom sujet + verbe pas “er au présent Parler de ses goUts et de ses loisirs Le pluriel des articles et des noms —_| Finale des verbes en -er & la | | comprendre / Poser des questions | Qu‘estce que + pronom + verbe | 3° personne du pluriel | sur une personne La négation du verbe | | Décrire quelqu'un physiquement Avoir au présent | Reconnaissance du genre al'oral | Les adjectifs: genre et nombr LL EEE EEE ane Salectfecanre st nombre EEE eee EEE LEXIQUE Accepter, adorer, aimer, beige, bleu, blond, une bouche, un bras, brun, un chat, chatain, un cheveu, un chien, un cinéma, comme, copain-copine, une couleur, court, une dame, des, détester, une disco- théque, une enquéte, le football, un front, habiter, un homme, une hypocrisie, une jambe, un jeu, jeune, une joue, la, long, des lunettes (nf), un lycée, une main, un menton, une mode, moyen, une musique, ne... pas, un nez, noir, une oreille, petit, un pied, la pluie, que, une radio, roux, savoir, un scooter, le soleil, sympathique, vert, vraiment, des yeux. P. 24-25 : RADIO BELLEVILLE, J'ADORE! Pcs aed = Faire I'activité 1 : demander aux apprenants de cacher les résultats de I’enquéte avec une feuille : garder visible le titre (Radio Belleville II! méne lenquéte), les questions et les entrées du tableau iprénoms des interviewés et liste des gots). -* Qu'est-ce que les apprenants comprennent de ces éléments ? Il s’agit d'une enquéte (sondage) sur les goats de trois jeunes : Nadia, Bastien et Charles, réalisée par Radio Belleville (Pourquoi ce nom ? Dans la premiere legon, la famille Colin et Marcel Catel habitent rue de Belleville). = Reprendre les trois questions posées dans I'enquéte pour que les apprenants comprennent la diffé- rence entre les trois verbes (c'est facile avec les cazurs et le smiley) et se familiarisent avec l'interro- gation avec « Qu’est-ce que ». Faire ‘activité 2 : faire lire chaque mot de la liste de goats et demander quels mots comprennent les apprenants. lls peuvent expliquer le sens en langue maternelle plutét que de donner ia traduction inmédiste z cet oxercice de reformulation est un préalable au méme exercice que le professeur et eux feront plus tard en langue francaise quand leur vocabulaire le permettra. Cette démarche (paraphrase plutét que traduction) favorise la mémorisation du vocabulaire. Gaus ae 1 Faire l'activité 1. = Attention! Pour les deuxiéme, quatriéme et cinquiéme questions, il faut trouver ce que les deux personages ont comme goatt en commun. — 1§ ——_——_—__— le scooter et Radio Belleville. - b. Charles et Nadia adorent Radio Connisé. a, Nadia adore la mode, Bastion et Charles aiment le cinéma, _ Belleville, ~ ¢. Charles aime les jeux vidéo et le cinéma. ~ d. @. Ils détestent la pluie. ns pour utiliser les trois verbes & ‘ora. I! est souhaitable de reprendre la question ‘a « Qu’est-ce que » pour bien faire comprendre Ia, les questions du type « Qui... ? », avec celles dy Poser des que avec « Qui » vue a la premiere legon et de I'opposer différence aux apprenants. Concratement, alterner type « Qu’est-ce que... 7»: ~ Qui déteste la violence ? = Nadia et Bastien détestent la violence. ~ Qui adore Radio Belleville ? ~ Nadia, Bastien et Charles adorent Radio Belleville. ~ Qui aime la musique ? ~ Nadia et Bastien aiment la musique. - Qu’est-ce que Bastien adore ? = Il adore le football, les copains, Radio Belleville et les discotheques. ~ Qu’est-ce que Nadia déteste ? - Qu’est-ce que Charles adore 7 Cela permet de mettre en contexte les questions sur une personne sujet (avec « qui ») et sur une chose complément d’objet direct (avec « qu’est-ce que »). 1m Faire l’activité 2 : 'apprenant répond individuellement aux questions par écrit a l'aide du dictionnaire et en demandant du vocabulaire au professeur. Laisser la réponse sous forme nominale, = Chaque apprenant méne ensuite & I'oral la méme enquéte auprés de son voisin. Pour le passage au « tu », ils peuvent reprendre les questions de I’enquate de Radio Belleville. On peut essayer de leur faire déduire le « je » : comme pour le verbe « s'appeler », les trois personnes du singulier se pronon- cent de la méme fagon. Ce serait une bonne introduction aux structures qui suivent. Plus simplement, on peut écrire la forme au tableau : « j'aime », « j/adore », « je déteste ». Cuca Les verbes en-er au présent m Reprendre 2 |’oral les personnes du verbe « aimer » que les apprenants ont vues précédemment et rajouter le reste de la conjugaison : j‘aime, tu aimes, iVelle aime; nous aimons, vous aimez, ils/elles aiment (a noter au tableau). ~ Quel est le point commun entre « aimer » et les deux autres verbes « adorer » et « détester » 7 ~ Leur terminaison en -er. @ Déduire la conjugaison complete des deux derniers verbes (adorer et détester) : se dégage alors la Conjugaison au présent des verbes en -er. On peut écrire ies conjugaisons au tableau et faire remar- quer la liaison entre le sujet et le verbe a la 3* personne du pluriel quand il commence par une voyelle elle aime/elles aiment. On peut aussi donner une stratégie I'apprenant pour Moral : pour les Personnes du singulier (je, tu, il/elle) et la troisiéme personne du pluriel (ils/elles), le verbe se prononce de la méme facon, m Faire l'activité 1 Cornicé. a. - Qu’est-ce que tu adores ? b.- Qu'est-ce que vous détestez ? ~ J'adore ta musique. ~ Nous détestons la pluie. - Et Emma, qu’est-ce qu'elle aime ? ~ Elle aime le cinéma. aes ice permet dillustrer ce qui a été expliqué dans les structures : le verbe de la 3 Personne du pluriel se prononce comme les personnes du singulier. Prononcer la terminaison -ent est une faute qui se répéte souvent chez les apprenants Cornice. a. Emma et Charles aiment le cinéma. - b. Elles détestent la pluie. —e. Ils adorent la mode. ™ Ecrire les mémes phrases au singulier au tableau Emma aime le cinéma. - Elle déteste Ia pluie. - || adore la mode. ses (alterner le singulier et le pluriel) pour montrer que les termingisons des verbes a ces Personnes ne se prononcent pas. Attention! Pour « ils adorent », le pluriel est perceptible par la liaison entre le sujet et le verbe. Le pluriel des articles et des noms & Dans [a liste des goats de "enquéte, reprendre les mots suivants : le football, la mode, les copains, les discotheques, les jeux vidéo. Qu'est-ce que les apprenants remarquent ? is connaissent « le » et « la », et peuvent done déduire le mot « les » qui représente le pluriel. ™ Demander de mettre au sin: On fait remarquer que la mar au pluriel. = Ilya done un seul article pluriel (pour le masculin et le féminin). Quelles sont les marques du pluriel : le changement de article et du nom (on rajoute un -s) Attention & « jeu » : on rajoute un -x au pluriel, igulier les trois mots proposés : le copain, la discotheque, le jeu. ‘que du féminin/masculin est visible au singulier, alors qu’elle est invisible 1 Lire avec les apprenants le tableau des structures : on ajoute l'article pluriel indéfini, le pluriel des noms en -au, et le fait que la marque du pluriel ne se prononce pas. Faire l'activité 2. Cornice. les magasins - Jes jeux vidéo ~ des cinémas - les copines. Faire remarquer que « copine » est le féminin de « copain » a Faire l'activité 3. Connicé. d.-e. earns ae Transcriptions © ] 1. Ecoutez puis répétez : ‘a. -Vous_aimez le cinéma? —_b.— Eiles_aiment ia pluie ? ~ Vous Ates Nadia? = Oui, nous_adorons ca. —Non, elles détestent la pluie. — Oui, c'est m | 2. Ecoutez et soulignez les liaisons. : ; a. Ils adorent le football. -b. Vous aimez Radio Belleville ? ~ e. Vous étes qui ? j 3. Ecoutez et barrez les finales muettes des verbes. | a. ~ Emma et Charles aiment le cinéma. —b. Biles détestent la pluie, ~ c. Is adorent la mode 4. Cochez si vous entendez le pluriel. | ‘Il aime ~ b, Ils aiment -e. Elles adorent ~ d.Flle adore. | '@ Pour introduire les activités, on peut montrer que si le -s final du pluriel ne se prononce pas, on Nentend entre le pronom sujet pluriel et le verbe quand celui-ci commence par une voyelle. ass — 7 — i —— Fo | = Faire !'activité 1. = Faire ‘activité 2. i ~e. Vous étes qui ? Coarse. a. lls adorent le football. ~ b. Vous aimez Radio Belleville ? ~ ¢. Vous.&' m Faire (‘activité 4. Cornice. b. - c. elena m Faire l'activité, Cornice, Le facteur aime le cinéma. - M. Colin aime la pluie. - Mme Gatepin aime le scooter. Gite iesacso ™ Faire une enquéte dans Ia classe qui pourrait s'intituler « Les goiits des jeunes ». Séparer la classe en trois groupes et attribuer un groupe & chacun : par exemple, le groupe A pose des questions ay groupe B, le groupe 8 au groupe C, et le groupe C au groupe A. Chaque personne doit interroger une ou plusieurs personnes du groupe attribué : « Qu'est-ce que tu aimes/tu détestes/tu adores ? » Quand tout le monde a ses réponses, le groupe en fait une mise en commun et peut ainsi dégager de grandes tendances sur les godts du groupe interrogé. Finalement, chaque groupe présente ses résultats a l'oral et on peut voir s'il y a des éléments qui reviennent ou qui sont différents, afin de faire ressortir les gouts des jeunes de la classe. P. 26-27 : ELLE EST COMMENT ? eee ae 1 Faire l'activité 1 : faire lire le vocabulaire et classer les mots dans le tableau suivant (a reproduire), Ramses cheveux Taille bleus longs | ‘grande lunettes noirs chétains potite lunettes de soteil verts courts | moyenne blonde | brune | rousse | | Prendre des exemples dans la classe Pour illustrer la couleur heveux, la taille, la i ° ; tT Heur des yeux et des cheveux, la taille, |. eument les dessins. Poser des questions auxquelles i - Numéro 4 ~ Qui a les yeux verts 7 ~ Numéro 2 ~ Qui a des lunettes de soleil ? pg nee SRR ERSSSees legon’ Ny - Numéro 4 Qui est petite 7 - Numéro 3 = Qui a les yeux noirs ? - Numéro 3 - Qui est blonde ? - Numéro 1 - Qui est brune ? ~ Numéro 2 ~ Qui a les yeux bleus 7 — Numéro 1 = Faire l’acti ité 2 : écouter les dialogues une premisre fois. Conaice : ~ Dialogue 1 : Antoine Colin et Mme Colin (faire repérer « Maman » dans le dialoguel ~ Dialogue 2: une dame (on peut introduire « une cliente ») et Mme Gatepin. Ge sae mEcouter une deuxiéme fois les dialogues et faire activité 1 + Dialogue 1: ~ Quelle question pose Mme Colin sur Nadia ? - Elle est comment 7 - Description de Nadia 7 ~ Brune, moyenne, elle n‘a pas les yeux bleus. Pourquoi Mme Colin demande ¢a a Antoine 7 — Peut-étre qu’Antoine est amoureux de Nadia, et sa mére s’en est rendu compte. + Nadia correspond au dessin numéro 2. + Dialogue 2: Comment s‘appelle la dame ? ~ Mme Nitouche. - Elle est petite? - Non, « la grande dame la ». ~ Description de Mme Nitouche ? = Cheveux courts, lunettes de soleil. + Mme Nitouche correspond au dessin numéro 4. Nore cucturette. A propos des noms des personnages, i! faut apporter quelques précisions. Mme Nitouche est sfire- ment une personne qui fait des maniéres car « nitouche » vent de « Sainte Nitouche : personne prude. Ne faites pos vos saintes nitouches. » (encyclopédie Encarta), Quant @ Bastien Baltze, « baléze » est V'adjectif familier pour dire « costaud, fort » Faire I'activité 2 : il est blond, il a les yeux noirs, ies cheveux longs, i! est petit. Demander aux apprenants de réécrire le portrait correct de Bastien en corrigeant les fautes. Connicé. Il est brun, il a des lunettes, il @ les yeux noirs, les cheveux courts, il est grand. Faire réécouter les dialogues. Arréter aprds chaque réplique et la faire répéter par un apprenant activité 4). + Dialogue 1. S’arrater pour aborder la négation : ~ Et elle a les yeux bleus ? ~ Non, elle n'a pas les yeux bleus. (Noter la phrase au tableau.) SEE eee ‘Quel est le contraire de « non » 7 Oui. Ecrire au tableau : Oui, elle a los yeux bleus. “+ - Quelles sont ies marques de fa négation ? n°. pas. ~ Quelle est la place de la négation ? Autour du verbe. ‘On peut donner une stratégie de mémorisation aux apprenants. Le nez est entouré des deux yeux, comme le verbe est entouré de « ne » et « pas». a les yeux noirs ? — Non, elle n’a pas les yeux noirs. ~ Ei ales yeux verts 7 ~ Qui, elle a tes yeux verts. Continuer & passer le dialogue et a faire répéter. + Dialogue 2: méme procédé. Demander aux apprenants de repérer les phrases nég es, Pour la 1" réplique, il faut revenir sur « 1a » : mimer la scene en montrant queiqu’un au loin. Demander le contraire : « ici » Continuer a faire répéter réplique par réplique. Les deux phrases négatives sont les deux derniéres répliques du dialogue, = Faire Vactivite 3. Cornice. a. Non, elle n’a pas les yeux bleus. Cornice, La négation b. Oui, au 16. ~¢. Qui, il est ici. Eines m Lire le point de grammaire et faire Vactivité 1. Nous n’acceptons pas les chiens, b. Elle n’aime pas la musique. ~ ¢. Vous ne vous appelez pas M. Dufour ? ~d. Vous n’étes pas grands. 1 Pour la réponse en « si » (réponse positive @ une question négative), reprenctre la troisiéme phrase de I'activité précedent Vous vous appelez M. Dufour ? » Désigner un apprenant ot lui dire qu'il s'appelle M. Dufour. Lui poser la question : Vous vous eppelez M. Dufour ? Oui, je m'eppelle M. Dufour. Reposer la méme question sous la forme negative, et donner la réponse : Vous ne vous appelez pas M. Dufour ? Si, je m’appelle M. Dufour. = Faire déduire la régie aux apprenents : remplir le tableau suivant avec eux, Réponse : Oui Reponse : Non | ‘Guestion affirmative: OUI, je mappolle Emma “NOW, one mvappalie pas | Vous vous appelez Emma ? Emma, i ‘Guestion négative | =Si je aveppetie Emma, =NOW, jenemappelio pas | Mowrevemapeciezpes | Enna | emma? | Pour teur faire pratiquer ces réponses, il y a un exercice correspondant dans le cahier d’exercices. oom Le verbe « avoir » a Lire encadré sur le verbe « avoir » avec les apprenants. Poser ensuite des questions sur la descrip- tion physique en prenant les personnes de la classe pour leur faire pratiquer a l'oral, et poser aussi des questions avec le verbe « étre » (pour retrouver les formes de ce verbe vu ala premiere legon, on peut le reprendre au tableau), ~ Untel a les cheveux longs ? ~ Non, il n’a pas les cheveux longs, il a les cheveux courts. = Untel a les yeux bleus ? = Non, il a les yeux noirs. Le professeur peut aussi poser des questions sur soi pour utiliser d’autres personnes : —Je suis grand / grande ? ~ Non, vous étes petit / petite. ~ Je suis blond / blonde ? - Non, vous étes brun / brune. Et ainsi de suite jusqu’au moment ott vous voulez arréter. Cet exercice oral permet aux apprenants de pratiquer la négation, d'utiliser le verbe « avoir », de revoir le verbe « étre », et enfin, de sentir la différence entre les deux verbes pour la description. @ Faire l’activité 2 pour reprendre les formes a I’écrit. Conrict. a. Nadia n’a pas de chien, elle a un chat. -b. Elle est blonde et elle ales yeux verts. — ¢. Nous avons des copains tres sympas. - d. Elles ne sont pas rousses. Masculin/féminin ™ Reprendre la derniére phrase de Iactivité 2, « Elles ne sont pas rousses », et fe masculin de « rousses » dans la liste des adjectifs de l’activité 3 aussi une forme masculin et féminin, et pluriel comme le nom. chercher le « roux »). Expliquer que l’adjectif a Faire ‘activité 3 avant de donner la régle de formation du féminin ; on peut leur faire déduire grace au tableau. Un homme... Une femme. brun’ et brune blond blonde ‘| vert Eee verte roux 7 rouse noir noire bleu bleue [_sympathique ‘sympathique — Comment se forme le féminin des adjectifs 7 - En ajoutant un -e au masculin. Faire lire V'encadré de grammaire. 4 : Faire répéter les adjectifs du tableau et faire remarquer aux apprenants que le féminin est reconnais- sable car on entend la consonne finale du masculin grace au -e muet (vert/verte). ~ Reprendre quelques phrases a |‘oral : passer du masculin au fém Nest blond. Elle est blonde. Nest grand. Elle est grande. West petit. Elle est petite. est brun. Elle est brune. 21 - - m Ne pas hésiter a avoir recours a I'alphabet phonétique international en classe. Bien sir, on ne note;, pas la transcription phonétique intégrale des phrases, mais simplement le son & mettre en évidence, et on raye la lettre muette; Exemple :1| est blond ~ Elle est blondé. Id) PRONONCEZ, p. 27 | Transcriptions ® £coutez puis dites si on parle d’un homme, d'une femme ou si on ne sait pas. a. Blle est brune ? Non, chatain. ~b. Elle est comment ? Blonde et petite. ~c. Il est petit |. Grande, rousse, elle a un petit chien, c'est Mme Nitouche, ~ | | etroux. Ila les yeux verts. ce, Sympathique ? Non, pas vraiment! 1 Faire l'activité pour illustrer le masculin et le féminin. Cette activité reprend la différenciation mise en avant par I'exercice oral précédent. Cornice. Un homme : c. - Une femme : a; b; d. ~ On ne sait pas : e. Cones aes 1 Faire (‘activité en classe entiére : un apprenant choisit une personne de la classe. Les autres lui posent des questions pour essayer de trouver qui c’est. PROLONGEMENTS POSSIBLES @ A Soral et 4 écrit : par deux, on distribue des personnes tirées de catalogues de vétements par exemple. Chacun pose des questions a son (sa) voisin(e) pour la description et note le maximum d’in- formations sur un personnage « vierge » (c’est-a-dire qu'il faut faire des fléches pour les yeux bleus, les cheveux bruns...). Une fois que chacun a découvert le personnage de l'autre, il doit faire sa description physique par écrit. @ A soral : le jeu de société « Qui est-ce ? » (MB jeux). Avec plusieurs jeux, on peut séparer |a classe en petits groupes. C’est ma carte ! Ma famille OBJECTIFS Communication Grammaire Prononciation Demander / Donner des informations ie T Bide de mats | sur une personne (identite, adresse). | Le verbe eller + article contracté Exprimer appartenance (1) Cest + adjectf possesst enom Epeter des noms Stexprimer poliment | C'est + nom ou adj. au singulier Comprendre et écrire un mail Ce sont + noms au plurie! Discrimination auditive et relation presenter son quartier Ce n'est pas + rom Phonie/araphie fe] Parler de soi, de sa famille, deses | ya nom | | amis | na taba aa at LEXIQUE Une adresse, un age, un ami, un an, un appartement, un arbre, une association, beau, une biblio- théque, un bisou, une boutique, un café, une carte, un CD, content, un cousin, dans, déeédé, écrire, un enfant, espérer, une faculté (fac), une fille, un frere, un gargon, gauche, généalogique, une grand-mere, un grand-pére, une heure, jumeau-jumelle, leur/leurs, mon/ma/mes, maintenant, malheureusement, marié, maternel, un mail, une mére, un ministére, un monsieur, mort, un nom, notre/nos, nouveau, UN oncle, ou, un parent, paternel, un pere, une photo, un prénom, quel, quelle, ressembler (se), son/sa/ses, seul, s'il te plait, super, sur, ton/ta/tes, un téléphone, des toilettes, travailler, une université, une vie, voici, votre/vos. P, 28-29 : C'EST MA CARTE! PE asa) Faire l'activité 1. C'est un exercice d’observation oii les apprenants peuvent trouver les erreurs par comparaison entre les deux cartes, et par des éléments vus aux lecons précédentes. Connice + — Carte 1: la photo (Emma au lieu d’Antoine}, l'inversion des nom et prénom, ‘adresse (on voit dans la legon 2 que le facteur livre le magazine & Mme Colin au 17, rue de Belleville) «Carte 2: la photo (le pied), le nom (avec deux « | »), inversion des nom et prénom, I'age, Vortho- graphe de « Belleville », I'adresse {« 77 » au lieu de « 17»). m Faire [activité 2 : faire passer les dialogues pour chaque carte ; les apprenants doivent barrer ce qu'ils n’entendent pas (les renseignements demandés sur les cartes). ConnIce : = Dialogue A : age, téléphone et mail sont a barrer. ~ Dialogue B: carte de Radio Belleville, code postal et mail sont a barrer. = Faire ‘activité 3. Cornice Carte 1; c'est la carte d’Antoine, nom et prénom dans le bon ordre, 17, rue de Belleville. Carte 2: Colin; 18 ans; 17, rue de Belleville; 01 43 58 69 12. = Faire ensuite lire les dialogues (chaque apprenant lit une phrase) et les mémoriser par deux. Faire passer quelques groupes devant la classe. 23 - — Eanes jérentes des mots de la carte (elles sont nt étre d ts pour qu’ils essaient de voir quel verbe est relic 1 Foire activité ; les réponses a cette activité peuve dans les dialogues). On peut le signaler aux apprenant 8 I'age ou a l'adresse. | : i ees ihabite - b. Prénom, elle s'appelle, je m’appelie... - ¢. Nom, je suis Monsiouriiedame. = ae fata a6. @. Numéro de téléphone, mon numéro de téléphone ost le... -f. Adresse, j‘habite ~ g. Ville, habite a Paris - h. Code postal. Ce m Pour revenir sur les adjectifs possessifs, remettre au tableau, en colonne, les éléments de la carte de bibliotheque : Nom — Prénom - Age - Adresse - Téléphone ~ Mz + Demander & deux apprenants de rejouer la scéne de I'inscription a l'association de Radio Bellevillo devant la classe (on reste dans le registre informel utilisé dans le dialogue avec Nadia : les apprenants ont donc a leur disposition les adjectifs possessifs de personnes du singulier). « — Ton prénom s'il te plait ?- Mon prénom, c'est... » «=Ton nom s'il te plait ? ~ Mon nom c'est... » (eu) « Voici ta carte. » + Au fur et & mesure des réponses, classer : = mon nom, mon prénom, mon age ; ~ ton nom, ton prénom, ta carte. ™ Revenir sur « ton nom/ta carte » : pourquoi une différence de déterminant ? Faire déduire que «nom » est masculin, « carte » est féminin. Continuer la déduction de la forme féminine avec les autres adjectifs possessifs : mon nom/m... ? = ma carte; son nom/s... ? = sa carte. m Relever les mots masculins de la fiche de renseignements : les apprenants vont tout cocher Attention! « Adresse » est un nom féminin : pourquoi donc ne pas écrire « ta adresse » ? Dire «ma adresse » et faire ressentir le probleme phonétique des deux voyelles qui se suivent. On dit done « mon adresse » : faire répéter aux apprenants en insistant sur la liaison avec le « n ». Attention! La dénasalisation du « on » est possible. & Reprendre avec les apprenants l'encadré des structures. Relier « notre » & « nous », « votre » » Fal Minlogue « tu te reposes bien ». Faire chercher autre verbe pronominal du & Expliquer : les verbes pronominaux sont de la forme [ s@] + [infinitifen -er]. Les apprenants nana sireauee faa des verbes du 1" groupe. Et ils connaissent également le verbe « s'ap- peler ». On peut revoir rapidement la conjugaison de ce verbe a l’oral. On doit accorder « se » au sujet : prendre l’exemple « se laver » et écrire la conjugaison au tableau. je me lave / tu te laves / il se lave / nous nous lavons / vous vous lavez / ils se lavent m Revenit au tableau de grammiaire : insister sur I'accent de « se lever ». La prononciation est identique pour les 3 premiéres personnes du singulier et la 3 personne du pluriel. Ce verbe se conjugue sur le modéle d’« acheter ». a Faire activité 1. Cornice. a. Il se proméne dans son quartier ? - b. Tu t’habilles avec a! - ¢. Elles se rencontrent & 9 heures. ~ d. Vous vous téléphonez le week-end ? m= Faire \activité 2. Coraicé. a. Elles se couchent minuit. — b. Les jumeaux se ressemblent. 15 heures. -d. Elle se lave les cheveux ? Elle fait la sieste de 148 Est-ce que ?/ Qu’est-ce que ? 1m Poser les questions suivantes et noter les réponses au tableau : ~ Qu’est-ce qu’Emma et Nadia font demain ? ~ Elles se retrouvent place des Fétes et elles vont marcher. —Est-ce qu’elles vont au cinéma ? - Non, elles ne vont pas au cinéma Faire remarquer qu’on répond [oui | ou [non] avec une question en « est-ce que ». = Faire 'exercice correspondant dans le cahier d’exercice qui demande de choisir entre « est-ce que » et « qu’est-ce que » en fonction de la réponse donnée. = Foire ‘activité 3. Connie, a. Qu’est-ce que vous faites ? ~ b. Est-ce que tu te laves ? ~ ¢. Est-ce que tu aimes le nouveau prof ? - d. Qu’est-ce qu'il fait ? PRONONCEZ, p. 45 | Transcriptions © | | 1. Ecoutez le verbe prendre et notez, pour chaque personne, le nombre de syllabes. | [——prentre Tsyllabe | __2syllabes | | eee J 2. Ecoutez et indiquez les liaisons interdites. | a. Nous allons a la boulangerie. — b. Nadia et Emma se retrouvent place des Fétes.—c. Vous | | ates a Paris, rue du Soleil. —d. Vous allez & Lyon demain, | _ 47 du fea ~ = Faire l'activité 1. Cornice. prendre 1 syllabe: Les trois personnes du singulier La 3* personne du plurie! ‘V" et 2 personnes du plurie! a = Poser des questions avec le verbe « prendre » : quelle heure vous prenez votre petit déjeuner ? quelle heure vous prenez une douche ? ‘quelle heure vous prenez le bus ? —Je prends... 8 Apras les réponses en « je prends.... », on peut poser la question aux autres : « A quelle heure ile prend son petit déjeuner ? » en parlant de l'apprenant qui vient de parler. Cola permet d'utiiser ume autre personne. De méme, quand deux apprenants ont fait la méme réponse, on demandera aux aur «A quelle heure ils/elles prennent une douche ? » m= Faire l'activité 2. ‘Cornice. a. Nous allons/a la boulangerie. - b. Nadia et/Emma se retrouvent place des Fétes. - ¢. Vows @tes / 4 Paris, rue du Soleil. - d. Vous allez / & Lyon demain. ‘On remarquera dans cet exercice que la liaison est interdite entre le verbe et la préposition « & » qi suit ce verbes (phrases a., c. et d.). Pour ces trois exemples, on ne peut pas faire la liaison entre les groupes rythmiques (activité de prononciation de la deuxieme partie de cette méme lecon). Elle es également impossible aprés la conjonction « et ». 1m Faire \'activité 1 : jeu de roles par téléphone. Poser la consigne suivante : accepter ou refuser I'invitation. On peut donner aussi un canevas plus précis du type : A téléphone a B pour l'inviter. B refuse. ‘A demande pourquoi. B s‘explique. A insiste et propose autre chose. B dit qu’ll ne peut vraiment pas. Dans le cahier d’exercices, ce jeu de réles est a faire & I'écrit. m Pour \'activité 2, faire plutét un jou de {is doivent remplir un tableau du type : Me — “| Questions/réponses entre les apprenants par groupes 4°“ variante possible : Faire un sondage dans la classe Designer un groupe par moment de la journes sea groupe se déplace dans la classe ot into ! Chaque personne ne ré r aitention 'e répond qu'une seule fois, Une fois 'enqué u n . Une ing ressemble 688 réponses et prépare une présentation des resultant ormunee: chaaue groupe Finalement, on présente les résultats a l'oral Fine rvs du week-end de la slaves €n commencant par samedi matin : cela permet de voir P. 46-47 : CEST UN SECRET nae a Comment les apprenants comprennent « un journal i mT F « intime » ? Faire lire la premiére phrase du : «Cher journal » : & qui parle Nadia ? Quel ton est adopté ? Pe it a Faire l'activité 1 : lire le texte au fur et & mesure et relever le portrait de chaque personne citée dans le journal de Nadia : Caractere positit | Emma [ 7 + Antoine ™Cela permet de faire I’activité 2 en méme temps (relever les expressions qui décrivent une personne) et d’opérer un classement entre les adjectifs qui donnent un jugement de valeur (positif ou négatif). PRATIQUEZ, p. 45 Faire ‘activité 1 (pour rester dans le vocabulaire des adjectifs de caractére). Conrice. hypocrite + sincére idiote = intelligent ennuyeux # marrant, amusant avare + généreux ; extraverti + timide antipathique # sympatthique) impatient + patient mécontent 4 content moche # mignon On peut fire travailler les apprenants sur les préfixes francais pour former des adjectifs contraires : indim- (impatient, insatisfait...), mé- (mécontent), mal-(malheureux...). Ces préfixes donnent un carac- tere négatif a l'adjectif. ' Faire activité 3 (Découvrez) : comment Nadia donne son opinion, apprécie une situation ow une Personne ? C'est rare / C’est super /C’est dommage / a change! "Faire I'activité 2. Corricé, a. 3; b.2;¢. 1). 4. Une activité dans le cahier d’exercices permet di fe réutiliser ces expressions. A eee ea uauas a Noter av tableau la 1” forme au futur proche du texte : « je vais essayer de lui parler ». Commer .. formé ce temps ? 7 = aller au présent + infinitif : TRelever toutes les formes de ce temps dans le texte : /! va pouvoir écouter de la musique, Je vais m, promener avec Emma, Nous allons découvrir le quartier. 7 + Revoir la conjugaison d’« aller » au présent. ; | attention avec les verbes pronominaux! L'exemple du texte « je vais me promener » montre bien qu, le pronom se place avant l'infinitif et change avec le sujet, comme pour la conjugaison au priser, Continuer la conjugaison au futur proche de toutes les personnes : Tu vas te promener / II va se promener / Nous allons nous promener / Vous allez vous promener / vont se promener. ps ? C’est du passé, du présent, du futur ? C’est un futur = Comment les apprenants ressentent ce tem) it se dérouler dans un futur proche du moment proche, pour parler de projets, et d’événements qui vont od I'on parle. péres temporels fréquemment utilisés avec le futur proche On peut introduire le vocabulaire des re «tout a 'heure, cet aprés-midi, ce soir, demain, la semaine prochaine... ». Par deux et en quelques minutes, les apprenants se demandent ce qu'ils vont faire dans un futur proche, = Faire V'activité. Connie. II va se promener. - Je vais ranger ma chambre. - Nous allons aller a la bibliothéque. - lis vont mettre le couvert. - Tu vas détester le film. - Vous allez diner au restaurant. m On retrouve une activité de conjugaison au futur proche dans le cahier d’exercices. PRONONCEZ, p. 47 ‘Transcriptions © 2. Eeoutez les phrases et répétez. a. Ils se proménent dans le quartier. 'b, A quelle heure vont-ils au lycée ? . Ils prennent un café place des Fétes. d. Nous allons découvrir le quartier. | eas eESeSEsest | m Faire l'activité 1. Cornice. a. lls se proménent / dans le quartier. - b. A quelle heure / vont-ils au lycée ? — un café / place des Fétes. - d. Nous allons découvrir / le quartier. Ils prennert On fait remarquer aux apprenants la courbe intonative descendante (affirmation) ou montante (inter rogation) de ces phrases ainsi que l’accentuation sur la derniére syllabe de chaque groupe rythmia’” m Faire les act 2et3. m Faire activité 1a I'écrit. legon uFoire 'activité 2. Une fois que la liste est faite, fe quiil est d'accord... On peut la montrer a son voisin et il la commente : est- ieee w A oral: séparer la classe en deux groupes : un groupe représente les parents, l'autre groupe repré- sente les enfants. Les parents doivent faire le portrait de (‘enfant idéal, et les enfants le portrait du pere ou de la mere idéal(e). Confronter les éléments des portraits : chaque groupe concerné dit s'il pense que c'est une qualité indispensable... A oral : « je voudrais étre... » Quelle profession voulez-vous exercer plus tard ? Quelles qualités sont nécessaires pour le faire ? Comparer les différentes idées. aA oral : le lexique du caractére peut étre l'occasion d'un exercice plus « interculturel » : on peut dessiner le portrait des Francais. Quelles images avez-vous du caractere des Francais ? En paralléle, faire le portrait des personnes de [a nationalité des apprenants. Faire ces portraits par groupes de quatre puis mettre en commun les réponses ; voir ce que les personnes ont de semblable ou de différent.... On peut aussi trouver des documents (caricatures, textes...) sur la fagon dont les Frangais voient les ressortissants de la nationalité des apprenants : c'est intéressant de renverser le portrait ot de voir comment on est pergu par les autres, Comparer avec le portrait qu'ils ont fait d’eux-mémes et voir s‘ils sont d'accord. Cadre européen Al Delf COMPRENDRE, P. 48 m= Faire \'acti Connict. a. Omar et Olive - b. 16 ans ~ ¢. 3 ans 1 Faire |’activité 2. Connice. ‘Qui regarde quoi | de7 ash fe ee ial be & Faire ‘activité 3. Connicé. a, 2; b. 3;c. 1. 1 Faire (‘activité 4. Connict. Madame Zaza dit : « Moi, j'aime le cinéma, les films, En général, c'est le soir de 20 h 30.4 22h. » 1 Faire l'activité 5 : placer sur le dessin les éléments du texte. ECRIRE, P. 49 m Faire V'acti 6. Connicé. La ville, la date La signature gFaire I ité 7. Cornice. Formules d’ap 1 oo a ana Formulas de politesso / de Cher Antoine Formules de politesse /de congs | 3 — Je t'embrasse trés fort Chére Emma ——— ieauenaal Gros bisous < A bientét Emma Abi festa EEEeEE Ee} ait ot Grosse a Faire Hestaie 8 : chaque apprenant écrit une lettre, Avant de la corriger, les apprenants peuvent s‘échanger leurs lettres par deux et essayer de voir ensemble s'il y a des fautes. Faire l'activité 9 : les réponses seront du type « Il faut faire la vaisselle ; Est-ce que vous pouvez ranger la chambre / la cuisine ?; II faut passer aspirateur ».. PARLER, P. 49 = Faire l'activité 1. Variante possible : par deux, remplir I'agenda de son voisi pose des questions pour le remplir) i! explique son emploi du temps ou on lui = Faire l'activité 2. Variante possible : séparer la classe en deux groupes. Un groupe est pour la télévision, autre groupe est pour la radio. lis cherchent un maximum d’arguments pour les confronter par la suite. m= Faire activité 3 par deux. Variante possible : poser un probleme d’aménagement intérieur aux apprenants. + « Je veux aménager un bureau & cété de ma chambre. Je veux y mettre un bureau avec un ordina- tour, une chaise, un fauteuil, une lampe, une bibliotheque... Comment je peux faire ? » Donner le plan de la pidce au tableau. Par groupes, les apprenants imaginent un aménagement possible et le présentent ensuite a la classe. On doit arriver 4 un aménagement final, + La fenétre Exemple de plan : la porte j Civilisation L LES PRENOMS DES FRANCAIS, P. 50 [ieee = Faire l'activité 1. Demander aux apprenants de regrouper les prénoms masculins et féminins, 3: faire observer et lire les prénoms préférés des Francais par les apprenants. Faire activité 4 & la suite : on vote pour choisir le prénom préféré de la classe. = Faire l'activité 5 : pour ce jeu de rdles, les apprenants ont & leur disposition les outils suivants = J'aime/i‘adore/je déteste — Je choisis ~ Crest + adjectif = Faire I'activité 1 : chaque apprenant se choisit un prénom frangais et I'écrit dans le cadre approprié en le cachant. = Faire l'activité 2 : chaque apprenant le fait deviner & son voisin. m On peut étendre activité a toute la classe : désigner un apprenant et demander comment ilfeiles'ap. pelle. C’est son voisin qui donne des indices ; « Son nom commence par un B »... Tout le groupe cherche le prénom de l'apprenant désigné. LES PRESENTATIONS, P. 51 1 Poser des questions sur les photos : Oi se passe la scéne ? Qui sont les personnages ? 1 Faire I'activité 1. Connict. photo 1 = b; photo 2 = a; photo 3 =. 1 Faire ‘activité 2. Partager la classe en trois groupes : chaque groupe prépare la suite des dialogues. GESTES, P. 51 m Faire V'activité 1 Variante : cacher les dessins et ne garder visibles que les phrases de I'activité 2. Les expliquer apprenants et leur demander quels gestes ils feraient pour exprimer ces idées. 1 Faire V'activité 2. Cornice = Viens ici! + la mére & son enfant —Iest fou, ce type! — le doigt sur la tempe | | Ccmtisation = Jen ai marte, j'en ai ras le bol + le + gargon devant ses parents is pas, j’hésite. = Je ne sais pas, j'hésit ~ a personne devant le menu au restaurant x Faire activité 3. # On peut demander de trouver d’autres Vfargent, c'est nul; c'est moyen (« bof! ») ; je ne sais pas (soulever les épaules) ; j gestes correspondant a : : : Cest ennuyeux (se frotter la joue gonfiée avec I'index replié) ; je Ne crois pas ce que tu dis/mon ail (avec l'index, descendre et 7 i fait froia. remonter plusieurs fois la peau sous I'ceil) Synthese ~ Evaluation CORRIGES DES ACTIVITES DE LA SYNTHESE, P. 52-53 @ Activité 1 : a, Une amie ~ b. Des personnes ~ ¢. La voisine ~ d. Les/Des enfants ~ e- Une/La maison, m Activité 2 a. La France. ~ b. C'est Nadia. - ¢. Toulouse. - d. les Anglais. ~ . Elle est belge. m Activité 3 : a. Lui, il est sportif. - b. Eux, ils vont en Espagne. ~ ¢. Nous, nous aimons ¢a. ~ d. Toi, tu vas bien 7 m Activité 4 a. Ses pantalons sont courts. - b. Tes jeans sont bleus ou noirs ? —c. Les lunettes d’Amélie sont rondes wm Activité 5 ‘a. Une grande maison. - b. Des petits pois. fleurs. . Des stylos verts. - d. Des jeunes filles. ~ e, Trois bellos @ Activité 6 a. leurs enfants — b. sa jupe ~ e. leur chien ~ d. son chat ~ e. ses lunettes m Activité 7 a. Elle n’aime pas le sport. -b. Tu ne vas pas au cinéma ? -¢. Elle n’est pas gentille, Odile ? ~ d. Je ne connais pas Thierry, et toi ? ~ e. Il ne sort pas souvent le soir. CORRIGES DE EVALUATION, P. 54-55 eee eer! a. Il faut ranger I'appartement. - b. li faut mettre le couvert, ~ «. II faut passer l’aspirateur. ~ d. Il faut laver la vaisselle/la cuisine. m Activité 3 petits ~ b, un quartier ~ ¢, dormir ~ d. un ami -e. jalouximéchant. m Activité 4 a. C'est & toi le poste de radio ? - b. Elle est comment ta sceur ? Blonde ? — ¢. M. Colin travaille d2"° un magasin de photos. ~ d. Mon grand-pere, c'est le pere ’ 5 Nadia sur hitmail, pere de maman. ~ e. J’ai un message de m Activite 5 @. oui/non ~ b. moche/mignon ~ ¢. avare/généreux ~ d. madame/monsieur — e. amusant/ennuyeu™ i Synthese Civilisation = ey Activité 1 5. Cest un chat. ~ b. C'est un paquet. ~ ¢. C’est un scooter poulangerie. ~f. C’est le paquet de Marcel Gatepin. 4 =e. C'est le chat de Nadia. - d. C’est une ~ 9. C'est le scooter de Charles. —h. C’est la boulangerie des a Activite2 a. Sur la photo, ily a un homme. ~ b. C'est Pierre, c'est mon pare. Il est sympa. ~ ¢. Tiens, a gauche, il ya les Gatepin, ce sont les boulangers. ~ d, C'est ma rue, la rue de Belleville. — e. C’est ma nouvelle vie, cfest super! w Activité 3 a. Elle est grande. ~ b. Elles ont les cheveux longs. ~ ¢, Quel beau scooter! m Activité 4 . Je sais pas. ~b. Nous n’aimons pas les chiens. ~¢. C'est pas mes lunettes, - d. Nous n’avons pas de chats. m Activité 5 a, J'ai la radio mais je n’ai pas la télévision. - b. J‘ai la lettre de Marcel mais je n'ai pas le paquet de Marcel. - ¢, J'ai une carte de bibliotheque mais je n’ai pas de carte de la radio. m Activité 6 a. Est-ce que c'est toi ? Oui, c'est moi. - b. Qu’est-ce que tu fais ? La vaisselle | - c. Est-ce que tu viens 7 Oui, je viens. ~ d. Qu’est-ce que c'est ? C’est une surprise! 1m Activité 7 a, C’est mon journal. ~ b. C’est ma table. ~ ¢. Ce sont mes photos. - d. C’est sa radio. - e. C'est sa chaise. - f. Ce sont ses lunettes. B Activité 8 a. Ce soir, je vais au ©. Sébastien, il est & Pai inéma. Et toi, qu’est-ce que tu fais ? - b. Moi, je dine avec Sébastien. - ?=d, Oui, il travaille a coté d'ici. Quel temps ! Jai trouvé un dossier ! OBJECTIFS [ Comeniciton Grammaire ery | Parler du temps quil fait Tes adjectifs demonstrat intonation expressive: | Exprimer son mécontentement Sortir au present | le mécontentement txprime Taporoximation ce pase cent vende + infin) | |raer tun eenenen tem | Lepent compart aecora | Oieimaton aug Raconter des événements au passé | La négation au passé composé | gettul | Stuer dane LEXIQUE Une année, un automne, avant, avant-hier, une baguette, une bise, boire, un calendi celcet/cette/ces, chaud, cher (cher ami, client, couvert, cuit, un degré, dernier, difficile, discuter, dorm, un dossier, un éclair, entendre, environ, un été, un examen, froid, un gateau, hier, un hiver, un jour, u journée, lire, mauvais, un mois, monter, nager, une naissance, neiger, nuageux, oublier, un pays, pénible, une piscine, une plage, pleuvoir, un printemps, puis, réleur, rater, une religieuse, rentrer, u réveil, sortir de, une température, Je temps, terrible, trouver, des vacances, le vent, vers, une vill P. 58-59 : QUEL TEMPS! Ceca 1 Lire avec les apprenants tous les items de activité 1. m Reprendre la question de la consigne : « Il fait quel temps ce matin ? » Expliquer les différents moments de la journée : on peut les matérialiser au tableau avec des heures (plus ou moins 2juste bles) : =de 7 a 12h: le matin ; = de 12 13h: le midi ; ~de 13h a 19h: I'apras-midi ; = de 19 421/22 h : le soir. On peut introduire « la nuit » (les apprenants vont sans doute poser la question) : de 22 87 heures matin. m Poser la question « Il fait quel temps ce matin ? » (ou cet aprés-midi en fonction de l'heure du cous Les apprenants répondent en regardant les illustrations. Faire l'activité 1 : écouter le dialogue et cocher. Connie. II fait froid, il fait mauvais, il y 4 du ve" pleut, la température est de 3 degrés. 1 Demander aux apprenants de relier les images aux quatre saisons. On peut done voir le vocabl@"" =e printemps : du 21 mars au 20 jui =I'été : du 21 juin au 20 septembre ; —I'automne ; du 21 septembre au 20 décembre ; =Ihiver : du 21 décembre au 20 mars. rest possible de faire l'activité dans le cahier d'exerci i | gaisons dans le calendrier). atest souhaitable d'introduire la préposition qui correspond aux saisons : écrire la question « On est en quelle saison maintenant ? » et répondre « on est en... » Attention! On dit « au printemps » ! On utilise aussi la préposition « en » pour les mois : « On est en mars » ou « au mois de mars » Continuer avec les apprenants en posant des questions . - On est en quelle saison ? (juillet) - On est en été. = On est en quelle saison ? (janvier) ~ On est en hiver. = On est en quelle saison ? (avri - On est au printemps. ~ On est en quelle saison ? (octobre) - On est en automne. a Faire l'activité 2 : écouter encore le dialogue et noter le mois et la saison. Cornice. « Nous sommes. en hiver », « C'est normal... au mois de décembre ». On peut proposer une discussion sur ce theme et demander aux apprenants quelle saison ils préférent, quel mois, pourquoi, quelle saison ils détestent, ets Faire activité 1. Connicé. Nadia ne peut pas rencontrer M. Soud sur les plages parce qu'il est en vacances en octobre. Nore CULTURELLE. En France, le rythme scolaire est de cing jours par semaine. Mais les vacances seolaires sont ombreuses, en moyenne aprés six ou sept semaines de cours. Les premieres vacances aprés la rentrée de septembre sont celles de la Toussaint, a la fin du mois d'octobre. Ensuite, ce sont les vacances de Noél qui durent deux semaines. ‘Au mois de février, il y a encore deux semaines pour les vacances d'hiver, et deux semaines en avril pour les vacances de Paques. Les grandes vacances couvrent les mois de juillet et d'aoiit. Pour les vacances d'hiver et les vacances de Paques, la France est partagée en trois zones géographiques qui partent & tour de rdle ™ Repasser le dialogue. Mettre les apprenants par deux : aprés I'écoute, ils mettent en commun ce Quis ont compris. Attention! Ga peut étre un moment trés intéressant si les apprenants jouent le jeu de parler francais entre eux. Ils ont déja fait un module et possédent un petit bagage linguistique qui leur permet de faire des phrases simples. "Faire I'activité 2 : demander aux apprenants de souligner quels mots étaient dans le dialogue (« une baguette bien cuite, un dossier ») et de les relier a leurs dessins. Pour la religieuse (2) et Véclair au café (4), ce sont des patisseries. Connice. 10. ; 2a. ; 3d. ; Ab. 1 Faire activité 3. Connicé. la baguette, la religieuse et I'éclair se mangent. ™ Reprendre le dialogue par des questions de compréhension : ~ Oi se passe la scene ? ~ Dans la boulangerie des Gatepin. ~Combien de personnes parlent ? Qui sont-elles ? -lly a4 personnes : la boulangere et son fils Charles, Nadia, un client. ~A quelle heure rentre Charles ? Et Mme Gatepin ? ~ Charles rentre vers 3h, et Mme Gatepin vers 8 h. Pour montrer I'approximation, on peut faire un geste de la main: « vers 3h». nk sees 59 4 de répondre « 8 peu prés »: A renants en leur demandent p adil 1 Posar das guess i gus corte (our Introduie le verbe « sortie»)? Aquele he is déjeu! votre soir... On peut nater des heures au table 14h 56... eu, , : Lire au si on veut orienter les réponses : 6h 9" hg Jer ensuite « Quelle heure est-il? » et noter « 10 h 65 » au tableau. Les apprenants ne doiy, abeuan » mais « il est environ 11h». pas dire « (Vest vers 11h = Reprendre les questions > ~ Quel temps fait-l aujourd'hui a Belleville ? = fait mauveis, il pleut, il y a du vent. = Qu'est-ce que le client demande? = Une baguette bien cuite. : ~ Avec quels adjectifs pouvez-vous Je caractériser ? ~ Il est réleur, il n’est pas content. ~Est-ce qu’ ime I’hiver ? = Non, « quelle horreur » | ~ Quelle est la température dans la boulangerie ? - i fait chaud. ~ Qu’est-ce que Nadia a trouvé ? - Un dossier. Est-ce que Mme Gatepin est dans la boulangeri - Non, elle vient de sortir. 1 Faire lire le dialogue aux apprenants & tour de réle. Eun Le passé récent m Revenir sur la derniére phrase du dialogue : « Elle vient de partir ». La noter au tableau. ~ Quel verbe ? Venir A quel temps ? Au présent de l'indicatif ~ Quelle construction ? Avec Ja préposition « de » + infinitit du verbe principal Le passé récent décrit une action passée accomplie mais trés proche du moment présent. Par les mimes, montrer le sens du passé récent : faire une action, revenir et dire « je viens de... Par exemple, « je viens de fermer la porte, de m’asseoir, de prendre mon livre ». Faire (‘activité 2. Cornice. a. l vient de manger. ~ b. Elle va téléphoner. ~ ¢. Il va boire, ~ = On peut changer Jes personnes pour reprendre les verbes « venir » et « aller » au présent, et fal”? bratiquer la structure en variant les conjugaisons. Exemple : a, Nous venons de manger / Tu viens 0? manger... Les démonstratits ™ Montrer des choses et des personnes dans la classe : mz le? e Qui c’est, ce 2 Qui c’est, cette fille A quiest ce livre 7 A qui sont ces lunettes ? gargon ? Qui cest, Ecrire au tableau : ce garcon, cette fille, ce livre, ces \unettes. oe Spree eign ert® Que « ce » est la forme du masculin, « cette » celie du féminin. ati *s-midi : le mot est masculin mais comm: g raisons phonétiques, on éerit v cet» aulicuads ee ence par une voyelle (pour des faire activité 1: plusieurs réponses sont acceptées. Voi ‘je ne viens pas cet aprés-midi, b 2 jantsigargons/flles/professeurs, ~ 1 quelques propositions : a b. Sophie habite dans cette rusiville, ~ ¢. J'aime bien ces Je sors ce matin/soir. une activité du cahier d'exercices propose de renforcer I pnt av nom qui le Suit utilisation de l'adjectif démonstratif en I’ac- cordant Nes ae) go aa | Transcriptions ® | | Ecoutez et cochez quand c'est un rileur qui parle, | a, Quel temps! | | b. Quel temps! | ¢. Les baguettes pas cuites, je déteste ca d. Le retour est difficile! €. Oh... et puis il fait chaud dans votre boulangerie! £. Mmmm, cet éclair au café! On! Bede: u Faire ‘activité. Connict. a; ¢; d; e. Faire répéter les phrases : un apprenant choisit une phrase et la prononce soit de manire mécon- tente, soit de maniére neutre (au tableau, symboliser un tableau comme ci-dessous) Les autres doivent identifier de quelle maniére il a prononcé sa phrase. Le professeur peut mettre des croix dans le tableau dessiné. Cone ae) Faire acti + on est samedi matin. Les apprenants parlent de leur journée au futur proche : « Ce matin, je vais... Cet apres-midi, je vais... » ; Variante possible : chaque apprenant remplit sa journée de samedi sur un papier. Par deux, les appre- nants s’échangent leur emploi du tamps. Chacun parle de la journée de l'autre au futur proche. a Faire activité 2: « Cette ville est en Europe. Il fait trs beau en été mais... » On peut aussi faire deviner des pays sur le méme principe. P, 60-61 : J’AI TROUVE UN DOSSIER DECOUVREZ, p. 60 "En langue maternelie, faire décrire los trois pramiéres images et symboliser « aujourd'hui » (et Vécrire) sur un axe du temps : « Nadia fait... » et 1 » sur l'axe et faire décrire de ia méme fagon : « wy, images suivantes, placer « hier fai» Deié en renants changent spontanément de temps parce |» Déja en langue maternelle, les app parlent au passé. lad Ovi Faire écouter le dialogue jusqu’a la troisiéme réplique : ~ Avec qui parle Nadia ? - Avec Emma. — Oi vont-elles ? - A /a piscine. Faire V'activité 1: les apprenants doivent souligner a et . = Continuer & passer le dialogue et demiander aux apprenants de repérer quand Nadia passe ay cé de ce qu'elle a fait (passé) : c'est a la quatriéme réplique avec « hier ». Faire V'activité 2 : les apprenants doivent souligner a; b; e; f. m Domander aux apprenants de remettre les images dans l'ordre du dialogue qu’on réécoute : b; ef. Reprendre V’axe du temps et noter « aujourd'hui » en paralléle avec « elle travaille », et « hier » en para lle avec « elle a travaillé ». Hier Aujourd’hui Elle a travaillé Elle travaille wm Demander aux apprenants : - Combien de parties ce temps du passé a-t-il 7 - 2parties Quelle partie les apprenants reconnaissent-ils ? = Le verbe « avoir » au présent, et le verbe « travailler », mais différent du présent. Voila pourquoi on appelle ce temps le « passé composé » : il y a deux partios. (Vauxiliaire «avoir » au présent] + (Te participe passé du verbe m Reprendre au tableau : « Hier, Nadia a travaillé », Changer le sujet et leur faire conjuguer te verbe (les apprenants sont capables de le faire car ils connaissent le verbe « avoir » au présent) : Hier, tu... ; Hie vous... ; Hier, ils... ; Hier, je... 1m Dans les six dessins au passé composé, faire relever aux apprenants les participes passés : & mangé, nagé, trouve, vu. = Demander : = Quel est le point commun entre « mangé, nagé, trouvé » 7 = Ils se terminent tous en -é. ~ Quels sont les infinitifs de ces verbes ? = Manger, nager, trouver. ~ Comment forme-t-on le pa ~ Avec le radical mang- + 6. ipe passé des verbes en -er? Attention! les verbes « avoir » et « voir » sont irréguliers. Pour les verbes en -ircomme « finir », le participe passé est en -i(fin-+ i): j'ai fini. activité 1, CORRIGE : Fai i entendre | avoir | entendu ie ou prendre pris voir [ fait faire a Faire ‘activité 2. Connicé. a/g ; b/k; hic; d/t; Ve: ji. 1 Faire l'activité 3. Connict. a. déjeuné ~ b. mangé - ¢. parlé - d. dormi—e. aimé. 1 Rajouter des personnes a ces participes passés et demander aux apprenants de conjuguer le verbe : 1. Tuas déjeuné; 2. Nous avons parlé; 3. Elles ont aimé J'ai mangé; 5. Vous avez dormi. Pour introduire la négation, demander a un apprenant - Hier, vous avez travaillé ? = Oui, j'ai travaillé. - Et hier, vous avez vu Charles ? = Non... = Comment placer la négation ? Au présent, elle est placée autour du verbe. Au passé composé, le verbe conjugué est l'auxiliaire, donc on met la négation autour de l'auxiliaire = (he Attention! « Ne » devient « n’ » devant la voyelle de !auxiliaire. } + [auxi aive] + ["pas_] + [_parieipe passé | Reprendre les phrases de I’activité 3 que les apprenants ont conjuguées au passé composé et les mettre & la négation : 1, Tu n’as pas déjeuné; 2. Nous n'avons pas parlé; 3. Elles n’ont pas aimé; 4. Jen" 5. Vous n’avez pas dormi. i pas mangé; 1 On peut faire l'activité du cahier d’exercices qui consiste a remettre les éléments de la phrase en ordre, [Foire activité 4. Connice. : Hier, Monsieur Soud a passé une mauvaise journée. li a oublié un dossier a la boulangerie. Il n'a pas entendu : « Monsieur, votre dossier ? » li a eu froid. Il a lu son journal. II a mangé une baguette pas. cuite, Ganesan " Feire l'activité 1. Corricé. Completer et placer les éléments sur I'axe temporel. Aujourd‘hui (15 avril), c'est les vacances. Hier (14 avril), j'ai passé des examens. Il y a deux jours (13 avril, fai déjeuné avec Bastien. Lundi dernier (10 avril), je n'ai pas entendu mon réveil. J'ai raté Mes examens. nts sur le méme axe : Le mois de ‘autres élémet Tier, ws Demander aux apprenants de placer dau jonts su ce: mon permis de conduire; vavant-hier (attention la liaison : avant-hier), J'ai rencontré Emm.) De, femps dernier, ai déménagé; Ilya un mols, | ai vu un bon film... parte ws Faire activité 2 : les apprenants doivent éerire une carte postale en racontant des ¢ clest-a-dire le 1” avril. Enon, passés par rapport a la date d’écriture, Pele oe ake So Transcriptions Ecoutez et cochez quand vous entendez Ie son [y]. a. M, Soud a oublié son scooter. b. Elles discutent & 'université. . Vous avez trouvé sa boutique. 4. Super, il vu la rue Ballu, e. Salut, tu as vu Lulu ? | (eee EEE po Faire l'activité. Cornice. [y] = b, d, e. ly a également une activité de discrimination auditive entre [y] et [ul dans le cahier d'exercices eee el ak Faire ‘acti Freee WA Fachit ef Al'oral: a ‘écrit et & l’oral : chaque apprenant écrit son programme de samedi (dernier). II le mime ensul devant la cla: i doit dire « i \sse qui doit dire « Tu as... ». On peut faire passer plusieurs apprenants. |! est souhaité | de demander de rajouter re me I'heur me rnée pour rend jjouter des précisions comme | j olen Re \heure ou le moment de Ia journé Il reste un mois. Pourquoi pas ? OBJECTIFS acorter des fvenements passés organiser un récit siver un point de départ dans le Refer one suggestion Presa Le passé composé avec étre : Vinter- | ‘ogation, lanegation ef ae | Discrimination auiitive et relation Sagtet Les pronoms Cop | ccepter/ Refuser une suggestion LEXIQUE Appartenir, attendre, autre, un bus, une chance, clair, une cl diparattre, dréle, enfin, ensuite, un étage, des études, u inespré, intéressant, interroger, introuvable, un journaliste, un local, une maitie, les maths, mourn nai, un ordre, pendant, une peur, un promoteur, raccrocher, recevoir, recommencer, récuporer teeire, reluser, relire, remettre, rencontrer (se), renseigner (se), repartir, roprendre, réussic, reveni, rose, sans, suivant, sir, tenir, terminer, tomber, tout, vide, voyager. lasse, une cle, construire, un cours, depuis ne fin, un héritier, imaginer, un immeuble, P. 62-63 : IL RESTE UN MOIS. Peed ‘Faire activité 1 : les apprenants lisent seuls le message. Ensuite, par deux, ils répondent aux ques tions a, b et ¢. Au préalable, lire les questions avec eux : c'est l'occasion d’expliquer quelques mots. Pour lexpéditeur et le destinataire : I'expéditeur écrit le mail (la préposition « de » dans le message Sianfie 'origine) au destinataire (la préposition « » dans le message) qui regoit le mail. Pour l'objet, on peut donner les synonymes suivants : le sujet, le theme, de quoi le mail va parler. Comet. a, Robert Mad est I'expéditeur. - b. Henri Soud est le destinataire. ~, Vobjet est la « Maison Rose Dossier Triplette ». "On peut demander apres la correctior ~ Pourquoi « dossier Triplette » 7 ~ Parce que le nom de Sidonie est « Triplette ». 7 Qu’est-ce que possade Sidonie? > file posséde un immeuble de 10 étages qui est vide. a 5 ~Avotre avis, de quoi parle M. Mad quand il écrit « je passe a l'agence » ~Cest une agence immobiliere. rase qui correspond pour ité 2. Demander aux apprenants de trouver dans le mail une phrase q| P RCE. * Vordre des dessins est: 4;3; 2; 1. ur la chronologie, il faut placer + Faire I'activité 1. S = 1925 : naissance ~ 1946 : fin des études — 1946-1976 : voyages = 1993 : retour a Paris (« il y a 12 ans ») um Faire I'activité 2. Connicé. a/2; b/3; c/1 ations & fournir aux apprenants pour comprendre les notions de durée a, uelques explic m Voici quelq pl nie repare dans le temps : « pendant, depuis, cep oendant » exprime la durée sans référence au moment présent. = Le soir en général, je regarde la télévision [pendant] deux heures. + Hier soir, j'ai regardé la télévision une heure. | | | | | | = Demain soir, je vais regarder la télévision [pendant] une demi-heure seulement. | + Pour « depuis », demander aux apprenants : Vous étes en cours de frangais depuis com! ~ Nous sommes en cours depuis. ~ Vous étes au lycée depuis combien de temps ? ~ Depuis.. Les apprenants doivent se rendre compte qu’avec « depuis », on parle d'une action commeneée dais le passé et qui continue dans le présent : les apprenants sont encore en cours de francais, ils so encore au lycée. Attention | Avec « depuis », on interroge sur la durée ou sur un moment précis a l'origine de laction (p late, heure) : Je suis en cours depuis 30 minutes/depuis 14 heures. La question change en fonction de cel Pour la durée: depuis combien de temps ? La maison est vide depuis 10 ans. Pour le moment précis : depuis quand ? La maison est vide depuis 1995. n de temps ? + Pour « ily @ », on place un moment précis dans le passé : le point d’origine d'une action terminge accomplie. On utilise généralement le passé composé. | ~ Le cours a commencé il y a trente minutes. GRAMMAIRE, p. 63 = Faire ‘activité 5 qui correspond a l'utilisation de ces trois prépositions. Connist. a, Est-ce que Bastien a téléphoné ? ~ Oui, il a 16 i ; jen a t i a téléphone ily a b. Emma, tu as téléphone & Nadia pendant une heute!!! Le telephone wee oer . Raccroche, tu es au téléphone depuis une heure! pee Faire l'activité 1. Cornice : pe SESE [avoir passé compass Etre + passé composé | __Flre + passé compo: Je suis alla... ses études. Elle a terminé ses études Elle a été journaliste Elle a voyage Elle a disparu Elle est née a Paris Elle est revenue Elle est repartie | arquer aux apprenan é ai deux ce ae : caer composé se forme d’un auxiliaire et d’un partici ‘ « 8tre » au présent. Revoir la conjugaison du vorbe « &tre » “jgent avec les apprenants. Pour les verbes qui i aire (14 verbes + tous les pronominaux), -- Coni¥auent avec cet auxilair, voir le point de au gral ‘activité 2. On accorde le part afaire ‘activité Participe passé avec le sui jet quand I wetre » sot est fein (comme dans les exemples du tabload), oa uniliareest« bre» : quand fe siknasculin pluriel, et « es » au féminin pluriel ©» au participe passé, un « s » a Faire lactivite 3. connt. a. venir ~ b. sortir aller ~ d. monter. Faire l'activite 4. Cornice. Se a bute sete ee se renseigner la mairie. Alors, i! est passé a I'agence la semaine dernier, ah non, passe cette semaine, Elle est devenue journalist, cet intéressant. Sidonie Tpltte adispa¢ q morte ? Quel bruit! Les voisins sont rentrés. Ah non! mes clés, elles sont tom ® : eee ake) ‘Transcriptions ® 1, Ecoutez et répétez. a. recommencer —b.relire ~¢. refaire ~d. repartir—e. revenir~ f, reprenze. = | | | | J Faire ‘activité 1. Faire l'activité 2: ces verbes sont formes avec le préfixe re- (ajouté devant le verbe). Faire l'activité 3 : le préfixe re- indique une répétition. Peon ea iced Faire ‘activité par deux. Pavan ean ubatssuaad nts sur leur biographie, ou sur celle d'un ’ son voisin qui devient « biographe ». il présente les étapes marquantes ¢ travailler les apprena’ ie, ou celle d’un proche, ndants. Ensuite, @A oral et a écrit : on peut faire roche. Un apprenant raconte sa vi Celui-ci note les dates et les événements correspo! de cette biographie a la classe. P. 64-65: POURQUOI PAS ? eye al aad ES ants par doux : is doivent faire des hypotheses sur [2 Photo " Faire l'activité 1. Mi les apprens Sicalhon oo gui? Ou? Quand ? Metre en commun les hypotheses : qui = f= enants peuvent répondre a la question « qui? , suite ue, les appre . a Foire activité 2, Ave® eet eee nt ie lyose de Bastien, Emma et Nadia) et « quang 9, My Catel et Sidonie ge, ily a environ 60 ans). (Quen iis étaient elves au lycée, i aes es te Foire 'activité 1. Faire lire le dialogue aux apprenants a tour de réle (une phrase chacun). Vrai Faux ‘a. Antoine est d'accord avec le promoteur. x bb. Sur la photo, c'est leur lycée. x | ¢. lls vont construire une maison. x | d. Marcel Catel connait Sidonie, c’est sar! x @. Nadia va voir monsieur Catel. x f. Nadia veut récupérer les clés du local radio. x a. Félix et Mathilde ont cours de math. x a Faire Vactivité 2. Cornice. « on veut bien a voir », « tu le connais, tu peux linterroger », « Sidonie, il la connatt peut tre », « Je vais le voir », « Mathilde les a ». i Demander aux apprenants de remplacer les pronoms COD par le nom qui leur correspond : « on veut bien la voir » = la photo, « tu le connais » = Marcel, « tu peux I’interroger » = Marcel, « Sidonie, ite connait peut-étre » = Sidonie, « Je vais le voir » = Marcel, « Mathilde les a » = les clés. Faire activité 3. Ces mots servent & remplacer des mots précédents afin d’éviter une répétition. Les pronoms COD sont masculins (« le »), féminins (« la ») et pluriels (« les »). On les appelle « comple ment d’ objet direct » parce que la construction du verbe est directe, c’est-a-dire sans préposition : vol quelque chose, connaftre quelqu’un, avoir quelque chose. La place du pronom est devant le verte Attention : devant un verbe commengant par une voyelle, « le » devient « I’ », « la » ne change pas, avec « les », Il faut faire la liaison. Ged = Faire activité 1. Conmiat. a. Félix et Mathilde ? Non, je ne les connais pas. ~b. La radio ? Oui, je lecoute le soir. ~ ¢ 1" adresse e-mail ? Non je ne fa connais pas. ~ d. Le programme ? Oui, je le veux bien. 1 Faire activité 2. Connicé. a. 4-b. 1-¢, 2 -d.3. @ On peut donner quelques exemples & I’oral par un systéme de questions-réponses du type : ~ Vous avez votre livre de francais ? ~ Oui, je Iai ~ Vous connaissez personi i i = Ale emnasionss De onnellement le Président francais? ~ Vous comprenez Ia langue francaise ? ~ Oui, je la comprends, Cela permet de systématiser & l'oral le choix du pronom et sa place dans la phrase. sa ire les activités 1 et 2. cls :d.~loel:a: onwt. [y] = Le son yl s‘écrit: | Le son {ce} s‘écrit: | «Uy, «eur «eu», «cu» | eee Ceeeee Anoter : la graphie « eu » est exceptionnelle graphie « u » est exceptionnelle pour le son [ce Pour le son [y] : formes du verbe avoir. De méme, la 1: mots d'origine anglaise. COMMUNIQUEZ, p. 65 a Faire \'activité 1 : pour préparer le dialogue, mettre les apprenants par groupes de quatre. Deux apprenants jouent le réle des parents, et deux autres le rdle des enfants. u Faire V'activité 2 : faire passer plusieurs groupes devant la classe. PROLONGEMENT POSSIBLE = A soral : on peut proposer plusieurs pistes de jeux de rdles aux apprenants : un apprenant a un probleme qu'il soumet & un(e) ami(e). Cet(te) ami(e) fait une suggestion que le premier accepte ou refuse. Par exemple : « J'ai un examen de frangais demain mais je ne comprends rien », « J'ai perdu mes clés », « J’ai raté mon bus »... Dire ce qu'on sait faire/ce qu'on ne sait pas faire Dire ce qu'on connaitice qu’on ne | connait pas Se souvenir Chercher ses mots Dire qu’on entend mal | Se stuer dans le temps Acit, un appareil, apprendre, bien sdr, une cité, connaitre, des courses, déménager, donc, écologique, électronique, en, escalader, fermer, une horreur, interdit, juillet, le landemain, loin Je me souviens... Jai regu un fruc... Le passé composé : la négatio OBJECTIFS —;——— | bits Intonation expressive Pronontiation Grammaire rronenci (el~ fee), Connaitre et savoir: emplois Le pronom relatif ou complement de temps ou de liew Les prépositions (noms de pays, noms de villes) LEXIQUE donn un machin, mal, un musée, un permis de conduire, le président, quitter, un souvenir, un truc, la veil vieux/vieil/vieille, vivre. 66-67 : JE ME SOUVIENS... Perea Faire l'activité 1. Mettre les apprenants par groupes de deux. Quand ils ont terminé activité, chaque groupe lit une phrase @ tour de réle et les autres groupes disent s‘ils sont d’accord ou non. Connie. ¢;d; f; a; b;e. Maacet Caret : Alors cette photo, Nadia, tu me la montres ? Naoia : Oui, bien sar. Marcel Carel : Oui, c'est n moi. Je me souviens trés bien de ce jour-ta. La, ‘est Sidney, un vieil ami cet puis 18, c'est Sidonie. Le jour oie I'ai rencontrée, ma vie a changé. Je ne peux pas te dire pourauo Qu’est-ce que tu veux savoir ? Naoia : Alors Sidonie, vous la connaissez. Marcel, la maison rose, rue des Rigoles.. Eh bien, elle appar tient a Sidonie et elle ne le sait pas. Vous avez des nouvelles ? Vous connaissez son adresse ? ‘Mascet Carel : Son adresse, oui je I'ai. Tu attends une minute. Tiens, tu peux lire ? Je sais lire inais 527° mes lunettes, je ne peux pas. Naoia : Oh! elle habite loin. Mais elle a une adresse électronique. Marcet CareL : Je vais écrire la lettre. Naoia : Je peux l’envoyer cet aprés-midi. m Faire l’activité 2 : passer le dialogue pour vérifier I'ordre des phrases. 1m On peut poser quelques questions de compréhension aux apprenants : = Marce! peut bien parler de la photo : vr = Vrai : « je me souviens tr u faux ? ss bien de ce jour-la » — Est-ce que Sidney est une femme ? = Non : « un vieil ami ». legon| Marcel connait bien Sidonie ? Eston a vie a changé », « j'ai son adresse », - ul: que Sidonie habite a Paris ? ec elle habite loin ». ue Marcel peut écrire un mail a a une adresse électronique » Ula) ractivité 1: es di : faire Factivité 1: par groupes de deux, les apprenants lisent et jouent le dialogue entre Marcel et Nad gst-ce al eee rei Vactivité 2. CORIGE : sale des nouvellas de Sylvie? 4. Oui, elle va bien/1. Ou, elle a eu son bec p.tuconnais la nouvelle? 3. Oui, elle est sympa, elle s'appelle Mathilde,/ 1. Oui, elle a eu son bac!/ » dui cest terrible! Quelle catastrophe écologique!! = juas écouté les nouvelles a la radio ? 2. Oui, c'est terrible! Quelle catastrophe écologique! tention! pour la phrase b : « la nouvelle » peut désigner une information, mais aussi une personne. sDemander aux apprenants de chercher dans le dialogue le mot « la nouvelle » et de voir a quelle pnrase de activité 2 ils peuvent I'associer (la phrase a). Transcriptions © | a-Je tal renconteé en 1940 b, Je t'attends depuis une heure. | c.Japprends le francais depuis des années. d. Tu attends une minute. | Temps précis x i Foire Vactivite 3. lel ele] | Pour a phrase d, I'expression « tu attends une minute » signifie « attendre un moment ». eMac ad Connaitre et savoir §Demander aux apprenants de relever dans le dialogue les verbes « Eas et « savoir », avec ‘curs compléments : « vous la connaissez; vous connaissez son adresse; je sais lire ». ' Demaner aux apprenants de compléter la ragle avec « un verbe » et « un nom » : connaitre + ... (un nom) Savoir +... (un verbe) 1 Faire l'activité 2. Gonnuct. Je sais lire, nager, parler frangais, faire du vélo. Je connais le programme, la France, son frére. ue Faire activité 3. Les apprenants complétent librement. Verifier par un tour de table quiils ont bie, mis soit le verbe, soit le nom en fonetion du verbe introducteur. Le pronom relatif ou te Noter au tableau la phrase du dialogue : « Le jour oui je al rencontrée, ma vie a change ». Demand, Sux apprenents de chercher & quoi correspond le pronom « ol». est « le jour » dul est un compig ment de temps. a Faire I Cornice, a, année oi j'ai passé mon bac, j'ai réussi mon permis de conduire, ~b. Le jour ot tu es née, j'ai déménagé. - ¢. Les mois de juillet et aodt sont Jes mois ou! on ne travaille pas. La négation du passé composé wm Ecrire au tableau « Vous avez des nouvelles ? », et demander aux apprenants de mettre cette phrase 3 la forme négative, + « Vous n’avez pas de nouvelles ? » La négation est placée de chaque core ay verbe. = Demander aux apprenants de conjuguer la méme phrase de départ au passé composé : « Vous avez 3 dos nouvelles ? » Pour la négation, expliquer qu’au passé composé, le verbe est ’auxiliaire car il se Conjugue, contrairement au participe passé. La négation est donc placée de chaque cote de I auxilcire Cette phrase a la forme négative va ainsi donner : « Vous n’avez pas eu de nouvelles ? » Pratiquer a Voral en posant plusieurs questions pour fixer la structure : Vous avez mangé une pizza ve matin au petit déjeuner ? Vous avez rencontré un extra-terrestre ?... 1 Faire activité 1. Connicé. a. Je n'ai pas fait les courses. -b. Je n’ai pas escaladé le mont Blane. ~ ¢. Je n’ai pas diné avec le président. ~ d, Je ne suis pas allé sur la lune. 5 On peut demander aux apprenants de trouver d'autres phrases (irréalisables) de ce type a oral Eines aed (eee EEE | Transcriptions ® Dietée. Ecoutez et écrivez. | | a. twas rheure, sl te plat ?~b. Ta veux djeuner? ls sont [__alésaniyce.— 4. Cete novel, quelle horreur m Faire la dictée. COMMUNIQUEZ, p. par groupes de deux a l’oral, to Bienes es merveilleuse. 4 Aéerit: raconter une jourr Aral: par groupes de deux, demander aux a iPprenants de faire une liste de souvenirs de !' Je modéle : « Je me souviens de... » eee sur A écrit : demander aux apprenants de rédiger la lettre que Marcel va écrire a Sidonie (fin du dialogue). P, 68-69 : J'AI RECU UN TRUC Sea Faire écouter le dialogue. Par deux, les apprenants doivent mettre en commun ce quills ont compris {la situation de communication : qui parle ? Ou? De quoi parlent-ils 7...) 12 Faire \'activité 1. Cornice. I'Inde, le Canada, les Antilles, i Faire l'activité 2 : avec des chiffres de 1 & 3, les apprenants peuvent placer dans |'ordre chronoto- gique sur la carte les différents endroits oti a vécu Sidonie. 1 = le Canada; 2 = les Antilles ; 3 = I'Inde. eae) 15 Faire l'activité 1 : faire réécouter le dialogue. Par deux, les apprenants essayent de répondre aux questions de compréhension. On peut leur demander de corriger quand c'est faux. Connicé. a. Faux Marcel entend mal. - b. Faux ~* aux Antilles ~ ¢, Faux» au Canada - d. Vrai ~ =f. Vrai. Vrai 1 Faire lire le dialogue aux apprenants a tour de rdle. Faire activité 2, Cette activité de lecture permet aux apprenants de se familiariser avec les indica- teurs de temps. Faire activité 3, Connicé. a = la voille (le 9 juillet) ~ b = aujourd'hui (le 10 juillet) ~ (le 11 juillet). Une activité dans le cahier d’exercices permet de pratiquer ces indicateurs de temps. "Faire l'activité 4, et comparer avec les mots relevés précédemment. Corticé. a. J'ai regu un message de machin, tu sais euh... de Bastien. -b. Tu as la chose, ta carte pour voir oll on ast 2 On peut rajouter « la chose » & la liste, et remarquer que « machin » s‘utilise pour un objet ou une personne, 'Reprendre les trois pays ol Sidonie a vécu et demander aux apprenants s‘ils sont masculins ou féminins, singuliers ou pluriels. n singulier, les Antilles sont féminin pluriel et linde fem, Cornice. Le Canada est masculi t Femi singulier. elles les pays sont associes : vivre au Canag, i jalogue les prépositions auxa . i u Faire relever dans le dialogue les prép ane ns ux Antilles, en Inde. Demander de chercher Ia ville cité 5 Faire formuler la ragle de grammaire aux apprenants : ~ en + pays féminin ~ au + pays masculin ~ aux + pays plurie! (masculin et féminin) + ville 1 Utiliser les pays de l'activité 1 de « Découvrez » et faire faire des phrases aux apprenants : Je vais e Allemagne, au Portugal, au Japon, en Suisse... um Faire l'activité 1 Connicé. Les villes mal placées sont Paris, Gendve, Londres, Bruxelles, Madrid, Rome, Marseille e Lyon. 1m Faire l'activité 2. Conrice : Londres n’est pas en France, c'est au Royaume-Uni. Paris n’est pas au Royaume-Uni, c'est en France. Rome n’est pas en Espagne, c'est en Italie. Madrid n’est pas en Italie, c'est en Espagne. Bruxelles n'est pas en Suisse, c'est en Belgique. Genave n’est pas en Belgique, c'est en Suisse. m Faire l'activite 3. Cornicé, a. Le musée Guggenheim est a Bilbao en Espagne. ~b. La Cité interdite est a Beijing en Chine ~¢. Le musée du Louvre est 4 Paris en France. On peut demander aux apprenants de continuer la liste de sites touristiques célébres comme ceux de I'activité 3. PRONONCEZ, p. 69 Transcriptions Ecoutez le dialogue puis jouez-le avec votre voisin(e). Nain: Allo, Marcel ? | Marcu: All, ald? api: Marcel, vous m'entendez ? Maxcet : Alo, allé, qui est & Yappareil? Je vous entends mal, [Napia: Marcel! C'est Nadia ! | Maxcet : Ah! Nadia! Bonjour ! | Naga : Marcel, j'ai recu un truc.., un machin euh... un i be |... UN mes: i Maxcet : Un mail! Tu veux bien le lire ? ee api: Oul, vous écouter bien alors. m Faire l’acti 1 Faire relever les mots dans le dialogue qu'on utilise quan 7 in truce. U eal ilise quand on cherche ses mots : « un truG- a 7 74 — eee lecon| o Sel > aire) tes activités 1 8t 2. ie eats mandir aux epprenants de découper cing bouts de papier. Sur chaque paper, is ervent 1/100 eee un animal, une Couleur, un prénom et un mois de l'année. Piocher un papier pour io dun Pgléments (vous aver done cing paplers), Les dere ga on Par groupes de tos es chaoun de ces it jouer un jeu de rdles (dans une agence de voyage, des amis qui se reoeotnent tee apenas oWvent placer cos cing mots dans la conversation Au fret a mesure quo es mos gon lane.) st teabarrer au tableau. Le jou est termine quar lee cing mots ont été dits da prononcés, Cadre européen Al Delf = Faire V'activité 1. Cornice. ce ° in J 7 LL. 84 p ‘Bordeaux > eal z q . « S aS a we [Cra Jj V 1m Faire l'activité 2. Connict : + Annonce 1 ‘a. Nom de f‘annonceur : Marc Rollo. b. ila perdu une robe de mariée. ¢. Vous pouvez le contacter au 06 23 45 76 89. + Annonce 2 a, Nom de 'annonceur : Rémi Lepoivre. b. Ila perdu son chat. ¢. Son numéro de téléphone : il ne le donne pas a ta radio. + Annonce 3 a, Nom de I'annonceur : Léa BOZO. b, Elle recherche un appartement. ¢. Elle est arrivée a Paris il y a deux mois. d. Son numéro de téléphone : 08 78 90 45 32. 1 Faire l'activité 3. Connict : a. Madame, Vous étes spécialiste des voyous en France. Je voudrais passer mes vacances (du mercredi 7 3 credi 21 avril) dans ce pays cette anniversaire. Je voyage soule, j'aime les promenades et !a campeg"® ‘ai besoin de calmant. Je veux étre prés de la mére, j'aime le bateau et les visites de monumen Uannée derniére, j'ai passé une semaine A Lille, j'ai adoré I! Jiattends vos professions. Meilleures salutations, Madame Panique p, voyous = voyages; anniversaire = année ; calmant = calme; mare = mer; professions = propositions. ¢.les éléments sont : « Madame; Vou Meilleures salutations ». ECRIRE, P. 7: Faire |'activite 4. 1 Faire I'activité 5. Connicé, Les formules qu'on peut utiliser sont : = pour commencer : Chére grand-mére/Mamie, Bonjour Mamie, Mami... ~ pour terminer : Je t'embrasse (tres fort), A bientat, (Gros) bisous, (Grosses) bises. u Faire V'activité 6. Cornice. Les formules possibles sont : = pour commencer : Salut (prénom du (de la) cousin(e)], Bonjour, [prénom| = pour terminer : A bientét, Salut, (Gros) bisous... PARLER, P. 71 a Foire les activités 1, 2 et 3. Pour ces activités, il faut insister sur le fait que les apprenants ne doivent pas répondre par un mot seulement mais doivent toujours essayer de justifier et de développer leur opinion. Faire les activités 4, § et 6 par deux. LA VILLE DE PARIS, P. 72 nen us m Faire l'activité 1 = Faire (activité 2. Connice. Les monuments sont en rouge et les musées sont on blow m Faire l'activité 3 Cornice. a. Paris est divisé en 20 parties. disposés en forme d’escargot (un animal). CR eae auc aie Faire V'activité 4 : pour ce jeu de rdles, on peut donner aux groupes des quartiers ou monuments de Paris, et chaque groupe prépare ainsi un dialogue différent. b. Ces parties s‘appollent des arrondissements. ~ ¢. lis sont d. Le périphérique fait 50 kilometres. UNE CROISIERE A PARIS, P. 73 m Faire I'activité 1. Demander aux apprenants de justifier leurs réponses. Connicé. a. |! s'agit d'une promenade en vélo. > faux b. On peut faire le parcours dans les deux sens. > vrai ¢. C'est un voyage dans histoire de Paris. — vrai d. Le canal est longé par des arbres. —* vrai Faire l'activité 2 : faire le jeu de réles deux par deux. DES PHOTOS A PARIS, P. 73 im Faire |'activité 1. Pour que les apprenants choisissent les monuments & photographier, on peut leur distribuer des prospectus sur Paris (on peut demander a I'Office de tourisme) ou des livres, ou on peut leur montre une vidéo qui décrirait la ville et ses principaux sites touristiques. 1 Faire V'activité 2. 1 Prolongements possibles ~ On peut ensuite leur fae taper leur programme sur ordinateur, et réunir tous les programmes dan# un livret, + On peut élire fe meilleur programme de la classe. ~ On peut aussi se servir des programmes pour ensuite faire des joux de rdles : des touristes dans ue agence de voyage, des personnes qui veulent partir a Paris demand 0 a ee ve s amis qu Y ee tas ies lent des conseils a des amis 4 La maison du quartier Cest ot ? OBJECTIFS Grammaire Pronenciation “impératit affirmatif et negatif | intonation expressive : Greer un slogan raiser un message sur un répondeur Composer une annionce Encourager quelqu'un Donner un ordre | sxpliquer od se trouve un liew Demander son chemin La place des pronoms CoD Discrimination auditive tpl b) Le pronom de lieu « y » | srasurer qu’on a compris Demander si quelqu‘un a compris LEXIQUE Attentivement, un baobab, un bébé, un bidule, un bip, un boa, un bobo, un chemin, cinquiéme, comprendre, continuer, créer, deuxieme, emmener, excuser (s'), la faim, huitime, jusqu'a/au, laisser, un message, municipal, neuviéme, un papa, une papille, un papillon, papillonner, papoter, partout, un pépé, une pharmacie, pousser, premier, prés, un projet, un quartier, quatriéme, rappeler, un repondeur, une réponse, une réunion, un sapeur pompier, septieme, sixiéme, sonore, un tonton, tourner, traverser, troisieme, un tutu. P. 74-75 : LA MAISON DU QUARTIER Pens aes 1 Faire l'activité 1. On peut poser quelques questions pour rendre les termes de ia consigne plus clairs. Demander aux apprenants quand ils peuvent laisser un message sur le répondeur de quelqu'un. Leur demander ensuite quels types de messages ils peuvent entendre @ la radio. Faire écouter le message : c'est un message 8 la radio. = Poser quelques questions de compréhension : ~A qui ce message est-il destiné ? ~ Aux jeunes entre 15 et 26 ans. —Qu'est-ce que propose la maison du quartier ? = De s’engager, de créer une association, de venir & la réunion. ~ Quelle est la date et Iheure de la reunion ? Le 15 mars a 17 heures. "Faire l'activité 2. Les apprenants entendent les phrases Gans ™ Faire l'activité 1. Faire écouter le message et demander aux apprenants si c'est un message sur répondeur ou un message & la radio. Cornice. ordre du message est: ¢;b; dia nants de se mettre par deux et de faire des hyporha, iante possible : on peut demander aux appre! : YPOthae, stands du jeune Cela permettrait de préciser les différents moments eeu Vannones te message... Lécoute serait done une verification des hypotheses émises pi groupes, Faire I'activité 2. m Demander aux apprenants : ~ A qui Bastien peut-il téléphoner pour annoncer cette nouvel - A Nadia, 4 Emma... c - ele ext la maison que Marcel veut donner aux jeunes du quartier ? ~ La maison de Sidonie, la maison ros 7 ~ Qu’est-ce que les jeunes vont pouvoir faire de cette maison ? ~ Ils peuvent créer une maison de jeunes, se réunir... pour les jeunes dans leur quartier. Si oui, m= Demander ensuite aux apprenants s‘ils ont une maison eunes | Si non, aimeraient-ils avoir un local pour! au'est-ce qu’ils font dedans, comment ils sont organisés... eux ? Quels projets souhsiteraient-ils monter ? Avec qui ?... m Faire \'activité 3. Avant I'écoute, faire décrire les trois dessins : qu’est-ce que c'est ? C’est une piscine. Conricé. Annonce 1 = la boulangerie - Annonce 2 = les sapeurs pompiers - Annonce 3 = la piscine municipale. uw Faire l'activité 4. Corrice. Annonces : a; ¢.~ Messages : b; d. as m Reprendre les phrases de activité 2 de la rubrique « découvrez ». Faire lire aux apprenants les phrases deux par deux : la premiére au présent de I'indicatif, et la deuxiéme a I'impératif. Le profes seur pourrait méme lire les phrases lui-méme afin de bien marquer intonation. Leur demander ensuite quelles différences ils ressentent entre les deux phrases : laquelle est plus directe... Aussi, on peut les interroger sur I’aspect grammatical cette fois (il n’y a pas de sujet dans la deuxiéme phrase, la forme du verbe est celle du présent). 1m On aborde donc ici \'impératif : c'est un mode pour des demandes directes, des ordres, et des suggestions. Il a trois personnes : tu/nous/vous. Il s'agit des trois personnes de la communication directe. Limpératif se forme & partir des formes du présent de ces trois personnes, mais sans le sujet (d’ou aspect plus direct). Attention aux verbes en -er: le « § » de la deuxiéme personne du singulier disp rait a 'impératif. Exemple : le verbe « manger » : tu manges (au présent de I'indicatif) - mange! (@ vimpératif). lly a quatre verbes irréguliers : ~ étre (Sois sage }/Soyons diplomates! Soyez gentils !) = avoir (Aie confiance en toi! Ayons !/Ayez !) = savoir (Sache ta legon !/Sachons/Sachez |) - vouloir (on utilise seulement la deuxiéme personne du pluriel pour une demande trés polie : Veuille? attacher vos ceintures! Veuillez éteindre vos portables |). Attention aux pronoms « me » et « te»: Tu dois me - i a ai inperatif affirmatt parler. > Parle-moi! lls se placent apres le ver! mw Faire (‘activité 3. Connicé. a. envoyer ~ b. écouter ~ ¢. appeler ~ d. 8tre On peut ensuite faire écrire ces phrases en dictée, gp eet legon = asaire ‘activité 1. Limpératif est : « Emportezcte » Vactivité 2. Faire des groupes de quatre a Faire Personnes pour faire composer ici frires sut « une plage/les vacances » et « ‘ Poon ent cahatiatronud « un jean », Avant de commencer, on peut faire un remue- meninges et rassembler tous les mots auxquels les apprenants pensent a propos de ces deux sujets ie | Transcriptions ® Répétez les phrases avec Tintonation. 1, Je n'ai pas envie de me lever. Allez, léve-toi ! 2. Je ne veux pas téléphoner. Allez, appelie! 3. Je n'ai pas envie de venir. Allez, viens! 4. Je n'ai pas faim. Allez, Tange! PEEEEEEEE LE Faire V'activité. Il faut bien insister sur le mot « Allez » qu’on allonge sur le deuxiéme syllabe pour renforcer V'idée d'encouragement. COMMUNIQUEZ, p. 75 u Faire ‘activité 1. Par deux, les apprenants composent chacun leur annonce et jouent ensuite a se teléphoner. Un apprenant laisse un message sur le répondeur de son voisin qui dit son annonce. Ensuite, on peut les faire rappeler leur voisin, en imaginant qu’ils ont écouté le répondeur et que la conversation peut continuer sur le theme du message laissé. m Faire l'activité 2. Gate Lkaec tes) 2A roral: une autre activité sur le theme du répondeur serait celle de reprendre les annonces de I'ac- tivits 3 de la rubrique « Pratiquez » : les apprenants imaginent un message a laisser pour chaque annonce, A Voral: par rapport au théme du slogan, on pourrait reprendre des slogans publicitaires existant déja et demander aux apprenants comment ils I’interpratent et ce qu'ils en pensent. Apres cela, on peut les faire réfléchir sur des améliorations ou des changements dans ces slogans. 8A /oral: reprendre le theme de l'association : est-ce que les apprenants font partie d’associations ? Lesquelles ? Est-ce qu'ils pensent que c’est important de s‘engager dans une association ? ; Aprés cette mise en place du theme, on peut faire des groupes de quatre & six apprenants, et leur faire mettre en place une association : quel type d’association ? Quel nom ? Quels postes dens l'association les apprenants choisiraient-ils ? Quelles activités proposeraient-ils 7... Ht Finalement, chaque groupe présente son projet a la classe qui réagit en disant si les différentes propo- sitions sont intéressantes ou non, et pourquoi. P. 76-77: C'EST OU? 41. On utilise les ordinaux Poot un classement : on peut symboliser au ta : rages. En montrant la troisieme place du podium, demande, m Faire l'activit mieres Pl podium avec les trois pre! | ~ Quelle est cette place ? ~ Crest la troisiéme place. ose avec la dew? comme des adjecti le genre, seul: jere » (attention miere place. Les apprenants doivent compre Ment en nombre (singulier et pluriel) et qui dernier » changent au féminin et « xieme et la pre! ifs qui s’accor Is « premier » et « Yaccent grave). Faire la méme chi les ordinaux sont devant le nom. Pour I « premiere » et « derni 1 Faire l'activité 2. Colin = étage. ~ Cheki = 6° étage Connict. Catel = 4° étage. ~ prenants avec leu! répon Gatepin = 1" étage. — + propre logement : qui habite dans un appartemont ? ‘de par 'afirmative : 8 quel étage est-ce que vous habitex7 rigent avec les indications de localisation, on peut demande ‘aussi les intégrer 4 des phrases que les apprenants pe ee fone, leur demander d’écrire une phrese pour Faire pratiquer les aPI Demander aux apprenants qui ont ur quills se fai lire. Mais il faudrai dessins. Par groupes de deux d Pe a ee le repérage. Conniaé, Le bon chemin est le chemin vert Faire l'activité 3. Po aux apprenants de les construire a partir des illustrer chaque dessin. Faire activité d lire le dialogue aux apprenants a tour de réle. demander aux apprenants de rejouer le dialogue en se servant du plan et du chemin le dialogue pour le deuxiéme chemin. Oe et demander aux apprenants de relever tous ie ssez P35 Faire m Par deux, indiqué. lls peuvent ensuite imaginer Limpératit négatit 1 Reprendre le dialogue entre Huan et le passant, verbes a I'impératif. Il y a deux formes négatives : « ne tournez pas a gauche » et « ne Pa devant la boulangerie ». Demander a i i «ix apprenants ou se place la négation & limpératif (de chaque cdté du verbe, comme ® Vindicatif affirmatif). um Faire I'activite 2. Conniat. a. Non, ne a. Non, ne pars pas! ~ b. N a ; la premiére rue & Beuchat on, ne tournez pas @ droite, - ¢, Ne traversez pas Ia rue. - 4% ter! 310 g Le pronom de lieu « y » reprendre les deux dernigres phrases du méme di i neprenare ns deux deriares éme dialogue (« Vous n'y allez pas, par hasard ? Si, j'V ~ Dans ces deux phrases, qu’est-ce que « yn ‘ eee que « y » remplace ? « Vous n‘allez pas » ott ? ~ Est-ce que c’est un complément de tem; s vi PS, de but... ~ C'est un complément de lieu (question : of ?), : Revenir au tableau de grammaire : le pronom « Avimpératif affirmatif, il est place apres le verbo tique, on rajoute le « s » A la deuxiéme personne Y » occupe la méme place que les autres pronoms + attention aux verbes en -er! Pour une raison phoné du singulier : Vas-y! u Faire l'activité 1. Coaniat. a. Non, je n'y vais pas. - b. Oui, j'y vais. aes ‘Transcriptions ® 1. Répétez de plus en plus vite. a, Crest le pépé de papa. ~b. C'est le bobo du bébé. ~ c, C'est le tutu de tonton, ~ d. C'est le boa de Béa. 2. Eeoutez et notez si vous entendez [p], [b] ou les deux. a. Oir est le bidule ? ~ b. Papy papote et papllonne. ~ ¢, Le baobab pousse bien. —d. Voici le jardin des papilles et des papillons. = Faire ‘activité 1. u Faire l'activité 2. Corricé ‘ame activité, on pout les faire réécouter aux apprenants et leur demander = Pour les phrases de la deuxi ee eco tol ou tel de noter (pour a, b et d) le nombre de fois ou ils ent nner Faire activité 1. Chaque apprenant dessine le chemin sur son plan. u Faire activité 2. Par deux, les apprenants comparent leurs chemins. Repasser le dialogue encore une fois pour confirmer tel ou tel itinéraire. — 3a PROLONGEMENTS POSSIBLES wA Voral; on imagine qu'un nouvel apprenant vient d’arriver dans la Classe. Par deux, Joue te nouveau, et autre ve lui indiquer comment se rendre de la classe aux toiletteg. PP"? soe Ie au secrétaria, ala cantne... Ils doivent donc expliquer oli se trouve wn lieu, et eS, la bt tlements pour demander et dire qu’on a compris («Comment dire »). SSi uti =A oral : on peut aussi lancer une sorte de défi a toute la classe : les apprenants sont, de quatre & six, et doivent trouver fe chemin le plus court pour aller du lycée a un lieu pracig 9.” environs. Le temps est limité. Quand le temps imparti est écoulé, chaque groupe explique s g ® Son i raire, et on choisit le plus court. ng A oral : pour reprendre le dialogue entre un touriste ot un passant, on peut imaginer un par groupes de deux: un touriste frangais vous arréte dans la rue (préciser le lieu ou ils se tne place...) pour vous demander le chemin pour aller a... (les apprenants choisissent oir eg ils voulen vent | aller). La conversation commence. | : Bastien enquéte,.. 5 « Unicité » & eee 2 OBJECTIFS <— — Grammaire | 1 _——iaatun interrogation — El Fpterroger 4! Intonation de la phrase interroga- | | pprimerle degre Hee abe tive, exclamative, déclarative | trevaiger une e8 Pronoms relatifs « qui » et | rece qu'on veut Faire fant papier rabligation Le Discrimination auditive [e] et [I] LEXIQUE Une activité, agir, alder, une ambiance, une améliora paron, bricoler, bruyant, un commentaire, un comme! ite, fuer, garer, un habitant, une intention, un jard, perking, une partie, penser, plus, un réalisateur, un 20. tion, améliorer, un article, assez, associer, un Te, une croix, culturel, décorer, engager (s'), in, longtemps, mener, moins, nul, un parc, un regrouper, rigoler, rond, superbe, un trésorier, unique, P. 78-79 : BASTIEN ENQUETE. scons 8 a Demander aux apprenants de regarder I'illustration et poser des questions pour l'interpréter - Quel personage reconnaissez-vous sur le dessin ? - Cest Bastien. - Qu’est-ce qu'il est en train de faire ? -Winterroge des personnes dans Ia rue; il fait une enquéte. ~ Qui est-ce qu'il interroge ? ~ Un passant. ~ Sur quels sujets peut-il faire une enquéte ? Lire la consigne de l'activité : ~ Quel est le sujet de I’enquéte ? ree « Que pensez-vous de votre quartier ? ». ~~ Explic it I te. - esina va arcsec poco leur opinion sur la vie dans leur quartier.... ~ Sur quel quartier Bastien fait-il son enquéte ? ~ Sur le quartier de Belleville. Apropos du mot « quartier », on peut demander aux apprenants comment se nomment les différents ‘waniers de leur ville, "Faire 1 " ate de Baste, Btivité : par deux, les apprenants choisissent les questions pertinentes pour Venqul en, Sarmoé. Ce sont les quostions a, d, ¢, gh, i z our les questions (pour rendre les apprenants doivent trouver un ordre P POUT rendre te a... a, 6,0, 9,i,b. Eras i le texte de l'activité 2). CORRIGE = Apres avoir choisi, tionnaire plus cohérent) : Faire l'activité 1 (cachet Beaucoup Un peu Pas du tout { 7 Los jardin x ambiance x 7 Les commerces Les activites culturelles x | m Faire l'activité 2. Demander aux apprenants de classer « beaucoup », « un peu », « pas du tout » sur une échelle cin tensité (du moins fort au plus fort par exemple) = 44g beaucoup un peu pas du tout wate pnts 3 ; Nove cuLTURELLE. Le Zébre est un ancien cinéma aménagé en cabaret © rque et music-hall, dans le quartier de Bellevilc m= Faire ‘activité 3. Aetivite 3] Découvrez, questionnaire [a 4 b h ¢ a ¢ ° e ° | u Faire des groupes de quatre et demander aux apprenants de compléter le questionnaire de Bastien pour le rendre plus complet. Cue ee m Faire I'activité 1. CoRRIGE. Les mots interrogatifs sont qui, comment, que (qu‘est-ce que), porque! Faire \'activité 2, Connicé, Les marques de l'interrogation sont est-ce que, quel, avez-vous (inversion! anneal le tableau de grammaire avec les apprenants pour les explications. tention! En cas d’inversion du sujet i i . ic pour la troisiéme per i deux tirets pour des raisons phonetiques : i | Comment elle va? Comment va-t-elle ? i il habite ? + Ou habite-t-il ? nat» entre ; det js jyues dans Ie tableau (pour les phrases a et b, beaucoup de Question ear sibes "beh i nt possibles : bien uestions compatibles avec une réponse en -oe que vous étes francais ? / Vous & baa ou aver I'heure ?/ Vous avez Vheure> jae be ‘vous frangais ? © tu? /OU est-ce que tu habites ?/ Tu habites ag go neue? rs-tu ? / Quand est-ce que tu pars ? / Tu vrelle ? /Elle a quel ge ? sce habit uand Pa bouel age & Pars quand ? na jenstu? | Quand est-ce que tu viens 7 Yappelles-tu ? / Pourquoi est-ce que tu m’appelies ? pourquoi ™ ome tatu 2 / Tu fais quoi? ees ae) afaice activité. Connict. ‘cafe ? a fume. Ca fume! bcaval Cava? ava. Encore. Encore ? Encore! Qui? Oui. Oui! COMMUNIQUEZ, p. 79 faire les activités 1,2 et 3. Faire des groupes de six apprenants environ pour rédiger l'enquéte. Lasser cing & dix minutes pour trouver le sujet de l’enquéte. Aprds avoir choisi, chaque groupe présente son sujet a la classe : on a ainsi une vue d’ensemble des thames choisis, et on évitera d’avoir plusieurs fois le mémo sujet. PROLONGEMENT POSSIBLE 1A (écrit: les apprenants écrivent ce qu’ils aiment beaucoup, un peu ou pas du tout dans leur quar- te, et ils expliquent pourquoi. Ils proposent ensuite des choses a faire pour améliorer la vie dans le ‘warter, P. 80-81 : UNICITE Pre sae association « Unicité ». "Tare ractivité 2. Commiat. Ce document est un article qui présente la nouvelle Nove cuvruneiue, En France, la liberté d'assacition date de 1901. Pour eréer une association il faut ere a4 moins set fare une déctaration a la préfecture qui vous enregistre au Journal officiel “name ees aT - 87 ——— ciation - d. améliorer ~ e. des actions 1m Faire \'activité 3. rt Cornice. a. les comment bruyante ~ ¢. une ass\ taires ~ b. comprehension : sont engagées dans cette ssociation ? 8 Voici quelques questions de — Combien de personnes = Quinze jeunes. ~ Quel est le role de - lest trésorier : i! s’occupe des finances ~ Quels sont les problames du quartier ? = Ilya du bruit, le quartier est triste. = pourquoi les jeunes ont créé Unicité? ~ eres quiits veulent changer les choses et s’engager ce qu'il fait ? Bastien ? Qu’est- 7 de l'association. 31 aes Faire l'activité 1. Hee Conuct. a Jhabite dans une rue qui est bruyante. -b. Je vis davis Ho Tle qui est triste. — 6, Les jeunes que je connais veulent changer les choses. ~ dl. Les jeunes au! habitent dans le quartier veulent sen gager. um Faire l'activité 2. Conricé. a. C’est une chanson que j'aime. jaime habite ici.~ d. Uémission qui m’intéress: b. La fille qui travaille s'appelle Mathilde. ~ ¢, Uhomme que e est 8 16h. pronoms relatifs « qui » et « que » & partir de l'activité 2. On Faire déduire la régle d'utilisation des Mit le complément du verbe pour trouver !a bonne fonction doit toujours faire ressortir soit le sujet, et savoir sion le remplace par « qui » ou « que ». Souris phrase a Ou'est-ce que j'aime / J’aime quoi ? — J’aime Ja chanson. « La chanson » est done ie complément d’objet direct du verbe : on le remplace donc par « que »- Pour la phrase b : Qui est-ce qui travaille 7 La fille travaille. « La fille » est done le sujet du verde on le remplace donc par « qui ». Continuer la démarche pour les phrases suivantes. una = Faire l'activité. Pour chaque phrase, demander aux apprenants de reconstituer la phrase avoc ‘ov ses compléments avant de répondre. y Comoe. Le réalisateur que je préfére est 4 Cannes. (je préfére le réalisateur. + COD) |b. Le dossier que/’ai perdu est jaune. (/ai perdu le dossier. > COD) ¢. La personne qui accompagne le groupe est jeune. (la personne accompagne. ~ sujet) La voiture qui est garée dans le parking est a moi, (la voiture est garée. —* sujet) elena ‘Transcriptions @ L Cochez ce que vous entendez. a. Tu ris -_b. Tu lis ~ ¢. C'est rond - d. C'est long — e. Un baron ~ f. Un ballon. 2. Ecoutez et répéter. On lit puis on va au lit. ~ d. On rit et on rigole. i So a oe 88 ee Tite s an Faire l'activité 2, ae a Faire les activités 1 et 2. Reet A oral : on peut garder le theme de ce qu'on a envie de changer dans le monde, mais en compo- sant des groupes en fonction d'un trait de caractére : un idéaliste, un romantique, un pragmatique, un égoiste... veut changer le monde. Qu’est-ce qu'il peut dire ? =A Fécrit: les apprenants décrivent une association qu’ils connaissent. Je serai volontaire ! Un billet d’avion ! OBJECTIFS aan i | Faire des projets | be futur Annoncer ce qu'on veut faire Les indicateurs de temps au futur Parler de l'avenir Les prépositions de temps Se situer dans le temps Les prépositions avec et sans Le son [sl Distinction présentifutur LEXIQUE direct, directement, échapper &, ensemble, un état, un étudian, une initiation, une lecture, une lutte, un mur, obtenit, her, un réfugié, un rendez-vous, rire, un sac, un Uargent, un billet, collecter, un danger, une fresque, fuir, l'illettrisme, "informatique, payer, prochain, proposer, une réalisation, recherc! texte, visiter, un volontaire. P. 82-83 : JE SERAI VOLONTAIRE! Peas m Observer le dessin avec les apprenants + = Qui est sur le dessin ? = Ce sont Emma et sa mére, Martine. — Ou sont-elles 7 ~ Elles sont chez elles, dans le salon (sur les fauteuils, le canapé). — De quoi peuvent-elles parler ? = Elles peuvent parler du lycée, des vacances, de la maison de quartier... Faire (‘activité 1. m Faire l'activité 2. | Emma Colin a |» Pt | . x j ie: x ®. x yt 1. x | oo | 1 Faire l'activité 3. Cornice. Vrai: a; d. Faux : b; cp e;f. pour les réponses fausses, les apprenants doivent corriger : p. = elles sont calmes (sur le dessin et dans le dialogue) ~ c. = elle sera bientot en vacances ~e. = c'est Emma qui collectera les livres - f. = Antoine vient co soir. aus Faire l'activité 1. 1 Faire activité 2. C’est le futur qui est nouveau pour les apprenants. Ils peuvent aussi souligner d'au tres éléments, notamment les indicateurs de temps. Goanicé, a. Je dinerai. ~¢. Je rentrerai -e. Elle partira On peut demander aux apprenants si ces verbes leur semblent au passé, au présent ou au futur. CWE mEn s'zidant de la liste des verbes au futur de I'activité précédente, les apprenants doivent relever les verbes des activités 2 et 3 de « Découvrez » qui sont au futur. Ensuite, il faut trouver l'infinitif de chacun de ces verbes. wReprendre les explications avec le tableau de grammaire. Le futur se forme avec Vinfinitif du verbe {en -eret en -ir), auquel on ajoute les terminaisons suivantes : -ai, -as, -a, “ONS, -ez, -ont. Pour les verbes qui se terminent en -re, il faut enlever le -¢ final du radical et ajouter les mémes terminaisons : prendre je prendrai. lly a aussi beaucoup de verbes irréguliers : pouvoir (je pourrai), devoir (je devrai), vouloir (je voudrai). Moyen pour mémoriser les terminaisons du futur : c’est presque comme le verbe « avoir » au présent. Faire l'activité 1. Connicé : Jarriverai + Je suis arrivé hier Jai visité - je visiterai Je penser — je penserai Je partir + je partirai Je ne connaitre pas ~ je ne connais pas m Faire l'activite 2. Connicé. a. Mon anniversaire, ce n’est pas aujourd'hui, c'est demain (aprés-demain, dans deux jours. b. Je suis en vacances cette semaine, mais la semaine prochaine, je rentre. ¢. Ce soir, on dinera ensemble! eres Transcriptions 1. Dictée. a. Demain, je serai loin. ~ b. Tu auras mauvais temps. ~ ¢. Aprés-demain, il fera beau. ~ 4. Abientét. 2. Répétez de plus en plus vite. a, Robert verra Véra. ~ b. Norbert te retrouvera & Rome. ~ c. Rire reste rare. a Faire l'acti 1 Faire l'activité 2 we Faire [activité 1. On peut imaginer un dialogue entre les deux apprenants : qu’est-ce qu'ils feronp pendant les vacances ? m Faire l'activité 2. Pour le premier dessin, il partira en Afrique, un puits... : Pour le deuxiéme dessin, il ira dans les hdpitaux Pertenece cauckaesisuaaai 7 8 A oral: quiest.ce que les apprenants pensent de I'engagement de ces deux personnages 2 Estee qu’ils ont déja fait des actions similaires ? jLaidera les populations qui manquent d'eau, il construirg il aidera les enfants malades, il fera le clown, eA oral /& écrit: imaginer un dialogue entre un parent et un adolescent & propos des projets de ce dernier apros le lycée. = A écrit : imaginer une semaine de vacances en France. Ecrivez une carte postale 4 un(e) amile) le lendemain de votre arrivée ol vous expliquez votre programme (au futur). P, 84-85 : UN BILLET D’AVION! DECOUVREZ, p. 84 | u Faire 'activité 1. Demander simplement aux apprenants d’identifier le document : c'est 'annonce | des actions de l'association « Unicité ». w Faire l'activité 2 = Qui parle 7 ~ Ce sont Nadia et Bastien - Qu’est-ce que Nadia veut faire avec le programme de l'association ? = Elle veut annoncer & la radio. — Est-ce que le programme est prat ? = Oui, «il est ld ». m Faire "activité 3, Connicé. 1 faut barrer « Collecte d'argent pour un billet aller-retour Paris-Bomb9 " ~ Pourquoi Bastien ne peut-il pas parler du billet a la radio ? ~ Parce que c'est une surprise pour Marcel Catel. Conmict. a. une fresque — b. I'llettrisme - ¢, un réfug a 92 -* te g)2 a Faire Uactivi hoisi de réaliser une fr a ‘i i coract. 1. Antoine a cl ine fresque. ~ 2. Bastien s‘occupe de (‘informatique pour les safugiés. ~ 3. Martine lutte contre Vllettrisme. - 4. Emr i iauh ma fait la lecture aux enfants. Demander aux apprenants ce qu'ls choisiraient comme activité dans l'association GRAMMAIRE, p. 85 a Foire l'activité 1. Conmt. a. Elle est venue avec son sac mais sans ses clés. —b. Sans lunettes, il ne peut pas lire. ~c. Je peux payer avec ma carte. — d. Sans argent, on ne peut pas acheter de billet. e. Avec un billet d’avion pau I'Inde, il pourra retrouver Sidonie, |, et pourquoi. 3 Faire activité 2. Ici, les apprenants sont assez libres : il faut simplement verifier que le verbe de la proposition principale est au futur. Voici quelques suggestions = Connict. a. Quand il sera la, nous pourrons mangerije serai contente. feras la vaisselle. ~ ¢. Quand elle voudra, elle viendra. ~ d. Quand il fe b. Quand tu auras le temps, tu ra beau, nous sortirons le chien, Faire l'activite 3, Copaicé. a. Dans cing minutes, on se retrouve au café. — b. Dans deux ans, on sera étudiant, - ¢, Dans une semaine, je vais a la Cigale. Note cULTURELLE, La Cigale est une salle de spectacte & Paris, 1 Faire l'activité 1. Conricé : fH Présent | Futur a x & |x @ x a] Xx p = Faire l'activité 2. 93 — —— - Pees eter Faire V'acti Par groupes de quatre, les apprenants peuvent 5¥S:! rétlechir a d'autres situations dans le futur p5,) rapport aux relations parente/entants, au tourisme, & Veconomie, a l'éducation... pa en partageant [a classe en deux groupes : un group, 1 ‘et l'autre groupe des arguments en faveu fa eur de les deux groupes peuvent confronter n peut organiser un débat fs en faveur de la vie dans Ie passé, de préparation environ, m Faire ‘activité 2. O prépare des argument: {a vie dans le futur. Apres vingt minutes leurs opinions. PROLONGEMENTS POSSIBLES A Wéerit: es apprenants décrivent une maison dens le futur (ou leur ville, leur pays, la planéte,..) tidre. Imaginer les changements dans la vie quotidienne dans A Fora: remue-meninges en classe ent ) 50 ans (évolution technologique par exemple. COMPRENDRE, P. 86 Foire activité 1 Transcriptions ® | —Allé, salut Cécile, je suis a la sortie du métro Belleville, je fais comment pour aller chez toi? | ~ Salut Thomas, tu es au métro Belleville, mais Je t'ai dit de descendre a la station Botzaris ? Cest pas grave. Bon, tu prends la rue de Belleville, tu la vois, elle est juste en face de toi ? — Rue de Belleville, attends, oui, je vois. Eub, non c'est marqué boulevard de Belleville. - Je te dis rue de Belleville, pas boulevard de Belleville! —Bon une minute, c'est bon, je lai trouvée. ~ Quand tu es dans ia rue de Belleville, tu prends la deuxiéme a gauche. je cris = Oui, jy suis — Rue Rébeval, tu prends la premiére a droite, la ruc Pradier. Tu tombes sur la rue Fessart, et jhabite au numéro 2. Je descends pour t’ouvrir, ily a un code en bas. "est la rue Rébeval, [SSS EeLIo Faire l'activité 2. Thomas devait descendre a la station Botzaris. a Faire activité 3. Faire V'activité 4. Drow viennent. | Oeste Retevez une phrase positive | Relevez une phrase e ils/elles 2 | w'i/olle fait sur les Francais, | sur les Francais eo ? Beebe See see ee PEey Pologne ravaille & + Les gens aiment sortiret | +Les gens de mon agene | Eurodisney s'amuser. | connaissent pas mon pays. | | + Beaucoup de jeunes sont renfermés. | + A Paris, tes gens sont | | pressés et intéressés. SSEEEE EET eice-a cect Fayed rah ~ Las jounes de mon age [Mat | Norege | Eee Hate ede retarele monde. | sont un peu rudes, ares, | indiserets. il ~ Les gens sont trés proches | + Les Parisiens ne sont pas ine aire: yet de tour fami, ouverts, ils se dépéchent tout le tomps. | Francesca | talie Ftudiante aux | «ils sont libres. = Ils ne sont pas tres | Beaux-Arts “lls s'engagent, ls disent | chaleureux. | quand is ne cont pas | e'accord, ——— — ~ m Faire I'activité 5, La franchise. Faire ‘activité 6. L'indifférence. 1m Faire V'activité 1. 1m Faire l'activité 2 par deux. ECRIRE, P. 87 PARLER, P. 87 Civilisation LE QUARTIER DE BELLEVILLE, P. 88 aed Faire Vactivité 1 Les photos montrent le Zéphyr (un restaurant), le Zebre (cirque, cabaret), une fresque, un magasin de yatements, la maison de I'air dans le pare de Belleville 'é 2 a l'aide des noms de rue qui sont dessous les photos. LDR a Faire l'activité 3 (I'apprenant est seul) a Faire activité 4 (les apprenants sont par deux). AU CINEMA, P. 89 afaire l’activité 1. Conricé. La bonne réponse est a (un film d’animation). u Faire ‘activité 2. Corrice. La bonne réponse est a (on adore). On peut poser quelques questions aux apprenants sur I’affiche du film : qu’est-ce qu’ils voient sur (affiche ? Est-ce qu’ils aiment le graphisme ?... a Faire activité 3. Faire ‘activité 4. — a7 - - Synthése - Evaluation CORRIGES DES ACTIVITES DE LA SYNTHESE, PAGES 90-91 m Activité 1 : Vous aller la voir. - b. Elle I'a pris. ~¢. Il ’a acheté, ~ d. Elle I'a vu. ~ @. Vous en avez une ? m Activité 2 . 7 Oui en ai vu une. ~b, Oui, il en a pris. —c. Oui, 'en ai un. ~d. Oui, il en a acheté une. ~ e. Oui, en aiune. m Activité 3 ; exemples de correction a. Est-ce que c’est vrai que tu es marié ? — est-ce que vous venez ? ~ d. Qu’est-ce que vous faites ? ~ b. Pourquoi tu dis qu’Emma n’est pas sympa ?~¢. Comment @. Quand est-ce que vous revenez ? m Activité 4 : ; a. C'est la ville ou ‘habite. - b. La chanson que tu connais, c'est ga ? ~ ¢. homme qui parle, c’est mon pére. — d. Mardi, c'est le jour oi je vais au cinéma. - e. Damien, c’est le gargon que tu aimes bien, CORRIGES DE LEVALUATION, P. 92-93 Meee m Activité 1 . II pleut. - e. Nadia est devant le lycée. ~ g. Elle discute avec un ami. ~ i. Elle n’a pas de parapluie. m Activité 2 a. Espagne, Italie, France, Canada, Australie, Japon. — b. Londres, Dakar, Porto, Romo, Naples. Pouvez- vous en trouver d'autres ? = Activité 3 a. perdre + trouver - b. devant # derriére - ¢. c'est génial + c’est nul - d, droite = gauche ~e. chaud # roid ~f. premier # dernier. = Activité 4 (propositions) a. Apprendre : prendre, vendre - b. Amélioration : une association ~ ¢. Ambiance : la France ~ d. Cousine : une cuisine ~ e. Menton : bon GRAMMAIRE, Activité 1 a. Il vient de téléphoner. - b. Elle va sort. . Nous allons aller au cinéma. = Activité 2 Les phrases b et e sont au passé composé. ctivité 3 web.N-cA-d N se rctivité 4 crest bizarre, cette histoire! ~ b. Ce: clés, 4 Jfeviterai les vacances scolaires cet éré elles sont & qui ? - ¢. Ce programme m’intéresse. ~ s Activité 5 2. Son fils sera IA 8 20 h ta soir. ~b, Je pars en italie la semaine prochaine. ~e. Je suis rentrée aujour- dtui. ~ d. Il faut partir tout de suite, on part dans une minute! - e. Je commence demain a quelle heure ? Activité 6 a. Cest une émission que vous écoutez le matin ? - b. Le prof que j'adore est revenu! -e. J’ai une sceur qui part en Finlande. ~ d. J’ai une amie qui te connait. - e. J'ai une amie que tu connalg w Activité 7 a.£n France, il y a 56 millions d’habitants. — ran , b. Au Portugal, j'ai visité Lisbonne. - ¢, Maintenant, elle habite a Lisbonne. ~ d. En Finlande, j'ai une amie qui s'appelle Mia w Activité 8 Les phrases au futur sont a, d, Activité 9 a. Rappelle-moi ce soi b, Vas-y! - ¢. Faites I'exercice 2! ~ d. Viens! —e. Pensez-y! vous portiez des blouses ? On a bien roulé ! OBJECTIFS { Communication | Grammaire | ___ Pronendiation fe | = Prononciation des verbes au préseny [ Exprimer la difference et la simili- 5 Ne... jamais au présent ] | Bene aifrence eta simi] Ne... plus i | Pronondation des ees 9 pee | luriel | | Parler d’habitudes passées | Conjugaison 8 'imparfait des verbes du pluriel). | | du premier groupe + quelques verbes irréguliers Le son [nl en finale Comparer des activités Le comparatif (plusimoins/aussi Genéraliser + adjectiffadverbe + que/qu) Dire qu'on n’aime pas vraiment Dire qu'on ne sait pas faire quelque chose ‘On (sens de « nous » et des « gens fen général ») LEXIQUE Abandonner, adhérer &, une blouse, bof!, un changement, une compétition, un concert, un conseil, différemment, fatigant, gai, des gens, gris, une habitude, impossible, jamais, un jean, une jupe, le monde, un moniteur, un obstacle, un pantalon, pareil, pauvre, porter, une protection, une publi une randonnée, rapide, respecter, riche, rouler, séparer, tard, un trottoir, vérifier, vite, la vitesse. P. 96-97 : VOUS PORTIEZ DES BLOUSES ? DE Gea Demander aux apprenants d’observer les trois dessins. Par groupes de deux, les apprenants parlent de ce qu’ils voient sur les images et complétent le tableau {activité 2). : Mise en commun des réponses du tableau. Conrrict. [Lt oo Blouse, coiffure stricte, Vétements colorés, jeans, I Sages, attentifs Coiffure a la mode | j | Classe plus dynamique | Professeurs | Séveres Sou int, détendu | Tableau noir, Ordinateurs, posters, tables J a réponses se feront sous la forme nominale. Vintroduction de I'imparfait se fera a la suite du ialogue. 13 leon! PRATIQUE; a écouter le dialogue entre Antoine, Marcel ot Em Spprenants de retrouver la situation de communic ~ Qui parle ? ~ Marcel et les jeunes (Emma...), ~ Ou sont les personnes ? ~ Peut-étre chez Marcel. - Quel est le sujet de conversation ? = lls commentent les photos et comparent avec la situation d’aujourd’hui. ma. Avant de commencer Iactivité, demander aux ation Apres la premiere écoute, verifier auprés des apprenants ce quiils ont compris. Passer une deuxieme fois I'enregistrement. a Faire les activités 1 et 2. Cornice : 1.2, vrai - b. faux (les classes n’étaient pas mixtes) et les filles des blouses roses) ~ d. vrai —e. vrai. 2.2, Ga a beaucoup changé ~ b. Elles portaient des jupes. - ¢. C’était impossible. ~ ¢. faux (les garcons portaient des blouses grises aire le dialogue a voix haute ensemble. On peut demander a trois apprenants volontaires de prendre les trois r6les. Une deuxiéme possibilité permet a toute la classe de lire. Chaque apprenant lit une réplique au cours d'un tour de table. Cette maniére de faire incite tous les apprenants a suivre la lecture attentivement et a lire & voix haute tour de rdle. § NOTE CULTURELLE. L’école d'aujourd'hui repose sur de © 1862) 5 {= Elle est obligatoire de 6 a 16 ans. + ~ Eile est aussi laique. Il s‘agit du principe de neutralité (neutralité des locaux scolaires, des personnels enseignants). x 7 Principe de literté d'enseignement : ce principe permet la coexistence d'écoles privées et publiques ; ~ Enfin, elle est gratuite. grands principes (datant des lois de Jules Ferry de 1881 et aetna lease oral sur le theme de I’école : organiser un débat sur leur perception de I’école de nos jours. ~ Etes-vous d’accord pour dire que les habitudes au lycée ont beaucoup changé depuis une ou deux générations (depuis vos parents et grands-parents) ? ~ Quels sont ces changements d’aprés vous ? ~ Ces changements sont-ils tous positifs ? Expliquez. Les apprenants peuvent dans un premier temps échanger par deux ou trois. Puis la mise en commun Permettra de mettre en évidence les changements constatés ainsi que leur aspect positif ou négatif. an aera La négation « ne. plus » et « ne... jamais » "Aborder ce point grammatical en posant la question suivante aux apprenants : ~Etes-vous en vacances actuellement ? 101 oe ils vont répondre « Non, nous ne sommes pas gn, nt négative. Spontanément, « Vous n’étes plus en vacances, parce que ig, S La réponse sera forcéme ne Yt pourra alors reprendre : vacances. » L’enseignan' vacances sont finies. » poesoaue vous venez a I’école en voiture ? a pied ? a vélo 7 en avion? Inciter les apprenants & préciser les réponses aux questions (toujours, souvent, parfois...). Pour ig aoenvare question, la réponse sera bien sir: « Non, nous ne venons pas a I’école en avion ». Le profes Sour pourra alors insister : « Vraiment, vous ne venez jamais a I'école en avion ? » m Faire ensuite l'activité 1 pour systématiser. Connicé. a. g-b. fe. h- de. = Prolongement possible avec un exercice oral de réemploi de la négation « ne... plus » et « ne... jamais ». Les apprenants réfléchissent a t la fin des vacances. Ils font une chacun fait passer la liste son/sa voisin(e) qui dit a la fin des vacances. De la méme maniere, demander aux apprenants de dire ce q peut-étre un jour. out ce qu’ils ne font plus depuis la rentrée a I’école, c’est-a-dire depuis liste écrite de 5 actions ou activités qu’ils ne peuvent plus faire. Pus, classe ce qu’il/elle ne peut plus faire depuis la n‘ont jamais fait, mais qu’ils feront La conjugaison des verbes a l'imparfait m Faire les activités 2, 3 et 4. + Acti Cornice. Les terminaisons de I'imparfait sont -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient. Le radical du verbe ne change pas. « Activité 3. Cornict. Les trois personnes du singulier et la troisisme personne du pluriel se prononcent de la méme maniere « ais, ais, ait, aient » Attention, comme au présent, si le verbe commence par une voyelle, on fait la liaison et on entend alors la différence entre la 3° personne du singulier et la 3° personne du pluriel. Exemple : « il avait » et « ils avaient ». oA 4, Aprés écoute du dialogue, retrouver quelques verbes irréguliers. Attention, la terminaison est réguliére et ne change donc pas. C’est le radical qui est modifié par rapport a l’infinitif. On prend le radical du verbe conjugué & la premiére ou a la deuxiéme personne du pluriel au présent pour trouver le radical de 'imparfait. —Nous faisons — je faisais, nous faisions... + j‘étais, nous étions... avoir Vous aviez / j’avais aller Jallais pouvoir Les jeunes ne pouvaient pas etre C’était / nous n’étions pas falloir I fallait vouloir lis voulaient @ Emploi de limparfait On se limitera dans cette legon a une sim, utilisati it Or litera dans n ple présentation de l'utilisation de imparfait. Vionparti est utilisé dans le dialogue pour décrire une situation statique dans le passé. C'est le cas P= pana le do4-Premnles verte du dialogue. « J’étais jeune, j'avais ton age... ». Llimparfait exprime n jabitude dans le passé (situation répétée plusi cemple | question : « Vous portiez une blouse ? » eee ees teeleere et ee 102- bay | eee o Transcriptions | 1. Eeoutez et | | jiouter et cochez.quand vous entender Vimparfait, | | & Nous pouvions ts vor, . Vous saviez ga! | , Nous pouvons les voi 4. Vous savez ga! | | 2. Cochez la forme phonétique entendue, | | Nous faisions des photos, | | ee afeire les activités 1 et 2. Conrict ; wy, Phrases & cocher : a. et e. =2. Crest la 1" phrase qui est & cocher, Anoter : La graphic « ai » se prononce généralement fe] ou {el, sauf pour le verbe « faire » aux premiere et deuxitme personnes du pluriel (a). uFaire les activités 1 et 2, Chaque apprenantie) écrit son petit texte pendant 10 minutes maximum, \Wlle utilise alors la troisia Me Personne du singulier. Puis le professeur rassemble les textes et les redistribue au hasard. Chaque apprenant lit 8 voix haute le texte qu'il a regu et essaye de deviner de quellle) apprenantie) il s‘agit. A 1" Oral, chacun peut demander a l'apprenant(e) qui est décritle) s‘i/si elle était bien comme cela. fates asd "A écrit: Vapprenant écrit le méme type de texte le concernant, Ii/Elle se décrit done quand i/elle avait 7 ans. P. 98-99 : ON A BIEN ROULE ! Pca) &™ Demander aux apprenants d’observer tous les éléments de la page du livre. Activité 1. Cornice. La bonne réponse est une publicité pour une randonnée en rollers a Paris le ven- dredi soir. 1 Faire ensuite l'activité 2. Les apprenants travaillent par deux pour commenter les documents de la Page et relier les conseils aux éléments des photos. "expression de la notion de conseil ; ainsi il is rofesseur insistera sur saa La réponse a l'activité 2 est : Charles + le scooter ; Antoine ~ les rollers: Faire 'activité 3. Aprés une deuxieme écoute du dialogue, retrouver dans le tableau les arguments de chacun pour expliquer ce qu’ils pensent des rollers : Les arguments de Charles Les arguments d’Antoine | * C’est plus fatigant et moins rapide. _| + C'est plus sportif que le scooter + Le scooter, est plus efficace que | C'est plus important que la vitesse. | les rollers. + On va plus vite qu’avec les rollers. oe jamais essayé de faire des rollers. C'est pour m Faire l'activité 4. Le probléme, c'est que Charles n’a ition d’Antoine pour la randonnée en rollers, cela qu'il ne donne pas de réponse positive a la propos Nore cuLruneLte. Les rollers sont un sport qui vient des Etats-Unis et qui a été introduit en France dans les années 1980. Au Québec, le nom a été francisé : on dit la-bas « patins & roues alignées » Depuis quelques années, des promenades en groupes plus ou moins importants sont proposées aux Parisiens le vendredi soir, et dans beaucoup d'autres vlles de province. Ces randonnées sont ouvertes 4 tous, aux jeunes comme ‘ux moins jeunes, aux débutants comme & des personnes plus chevronnées. Lobjectif est avant tout sportif mais ces randonnées permettent aussi des échanges, des moments de convivialité que beaucoup de citadins recherchent. Cina) Le comparatif la deja 616 découvert au cours de Mactivité 3 de « Pratiquez ». Il s‘agit maintenant de systématiser avec de nouveaux exemples. m Faire l'activité 1 Cornice. a. Marcel est plus vieux qu’Antoine. ~ b. C'est plus rapide que la 7 it moins choad 8 parle guia Noe pide que la voiture ? ~ e. Il fait moin: = Faire l'activité 2. Exemple de correction : a. Emme est plus jeune que Sidonie. ~ b. Nadia est aussi y age E : si sympa qu'Emma. - ¢. ius agée qu’Emma. ~ d. Charles est moins agé que Marcel eee 1 Prolongement possible avoc une activité orale. e prot é te Lereteeseur destone fon apprenants aux caractéristiques les plus éloignées possibles et !ev" demande do sAssecir face asia Puis demander a tout le groupe de dire oralement toutes les bens ets ae dou seidiosties apprenants de la classe s’exprimeront a tour de réle. Les ussi 7 ete esonnes ee Prendre la parole; elles s‘expriment alors a la premiere : 104 343 Veleur du pronom sujet indéfini « on » Demander aux apprenants d’observer dans le dialogue les verbes dont le sujet est « on ». On leur fera remarquer la conjugaison a la troisieme personne du singulier dans tous les cas. sn Leur demander ensuite qui est ce « on ». =«Onyva» ~ On = Charles et Antoine -« On rencontre des copains » — On = les gens en général qui font des rollers ~« On va plus vite qu’avee des rollers » + On = les gens en général qui font du scooter ~« On aime la vitesse » ~ On = les jeunes d’aujourd’h 8 Faire ensuite l'activite 3, Cornice. Nous : a; ¢ ; e~les gens : b ; d. 1 Faire lire le texte aux apprenants. On insistera sur Vintonation expressive marquant le peu d’en- thousiasme de Charles pour les rollers. PRONONCEZ, p. 99 Transcriptions ® 3. Ecoutez et répétez les phrases. a. II sort plus tard que Bernard. — b, Vous savez oii dormir ? — ¢. Tu viens en rollers ? ~ 4. Il faut le faire ! "En francais, le son (RJ en finale peut étre muet ou prononcé. Silest suivi d'une consonne ou d'une voyelle muette, le [kl est alors. toujours prononcé. Mais si le mot : Se termine par la lettre « r », il est généralement prononeé, sauf dans certains cas, WAC ité 1. Cornice Scooter M tard &@ soir @ aller Q_ rollers @ faire " Activité 2. Cornice Gi {nate des mots : rollers, scooter, docteur, facteur se prononce : ‘elamémefagon @ ——différemment O tenttivté 3, Pour lire ces phrases, on peut demander & tous les apprenants de les ré quis (en chceun). On peut également apporter une petite variante, '°U personnes, ef péter en meme Demander a plusieurs volontaires ciesignées) de lire la promiére phrase en accentuant fort le xl. Ceci permettra facilemen: Ste ressortirle son. Procéder de la méme maniére pour les trois autres phrasos. com Te nF ren bles 4 attivités 1 et2, Faire d’abord ces deux activités par deux et lire & voix haute quelques exem- '°S a toute la classe. Ray Pel: on peut dite AMER + NOM (aimer quelque chose) ou amen « Ven®e (aimer faire quelque chose), "Pour Vactivité 3, échan eesave. Puls cha We avec sorvsa voisin(e) de classe les phrases écrtes sur ce qu'on n'a jamais “mmun, quelqu oo poo une question @ Yautre pour comprendre la raison. Pendant la miee a3 '°s personnes présentent & la classe les réponses de leur voisin(e), Qu’est-ce qui t’est arrivé ? C’est le plus beau ! Pe Pronenci Communication aa aa as a voyelle nasale [4] Raconter une anecdote es pronoms personnels CO! Batiat le but sour inf i | Relation phonie/graphie Comparer | Le superiatif Presenter un projet | | Lecture intonatve et liaison aprés | Le pronom « tout » | «tout » Discrimination des voyelles 4 { ly] et ful LEXIQUE Un aérographe, une ampoule, apporter, une barre, une boisson, bonsoir, un cadre, un chéri, du chocolat, un écran, étre en colére, une étape, expliquer, un graffeur, grave, un groupe, Internet, un mec, mural, un/une peintre, perdre, un pinceau, protester, pur, une queue, réaliser, un site, soucieux, un soupir, un tableau, tétu, un toutou P. 100-101 : QU'EST-CE QUI TEST ARRIVE ? m= Demander aux apprenants d’ observer les dessins. On leur demandera de trouver le point commun entre ces dessins et ensuite de retrouver la chronologie du récit. Ils vont essayer de retrouver ce qui s'est passé & chaque étape. ™ Faire l'activité 1. Leur demander dans un premier temps de travailler seul(e). Puis comparer le résultat avec le/la voisin(e) de classe. Se mettre d’accord sur un scénario. 1 Faire ensuite activité 2. toujours par équipes de deux. Plusieurs propositions sont possibles. = Pendant la mise en commun, plusieurs volontaires peuvent présenter leur proposition a la classe ordre du récit et hypotheses. eae = Faire l'activite 1. Leur demander d’écouter le dialogue entre M. Colin, Mme Colin et Emma. Passe? deux fois l'enregistrement. ls vont pouvoir vérifier leurs hypothéses par équipes. Connicé. a. 1-b. 1-6. 1-d. 1-e.3. m Faire l'activité 2. Conia. a. Vrai ~ b. Vrai - ¢. Faux ~ d. Faux ~ e. Vrai. Faire l'activité 3. Avec une traisieme écoute du dialogue, on demande aux apprenants de distingue! des phrases proches phonétiquement. Cet exercice permet de centrer l’apprenant sur ce qu'il ente™ et non sur ce qu'il comprend. ——~ 06 ——______ Oui, je V'ai acheté.-b. IIs discutaient. ~ ¢. Attend: i y = s, t 7 é eu ie Neha b dae U vas voir. - d, Il lui a acheté quelque activité 4. Faire lire le dialogus Ve goire V'activite gue par l'ensemble de la classe : une répli ye On vérifie alors les réponses données a l'activite 3 rp ue chanted tour a 410n pourra insister sur la phrase d. de l'activité 3 qui permettra di is legon, Dans un eas, on sait qu'il a acheté quelque chose a quelqu'un. Dans autre cas, on ne sat gas a qui ila acheté quelque chose. On demande aux apprenants de retrouver qui est « lui » dans la premiere phrase. La réponse est « Nadia ». On remarque donc que « tui » remplace ici un nom féminin. GRAMMAIRE, p. 101 Le pronom personnel Complément d’Objet Direct (COD) a été étudié dans le module 2. Les appre- nants sont done déja familiarisés avec la structure. IIs savent que le pronom remplace des personnes ou des objets. lls savent également que le pronom se place devant le verbe (devant I'auxiliaire au passé composé), Dans le cas du pronom personnel Complément d’Objet Indirect (CO), la différence est que le verbe introducteur est suivi de la préposition « @ » et qu'il est seulement utilisé pour remplacer des personnes. ‘troduire le point de grammaire de | On peut noter au tableau verdes +a | (quelqu’un]) + choix du pronom personnel COI Exemple : Je téléphone & Nadia + Je h téléphone. Reppel : Verbe seul + = choix du pronom personnel COD [quelque chose | Exemple : Je connais Nadia + Je la connais. Lire 'encadré pour insister sur le fait que « lui » remplace un nom [singulier] masculin ou féminin et que « leur » remplace un nom (pluriel| masoulin ou féminin. On fera également remarquer !a place du pronom au passé composé. "Faire l'activité 1. Les apprenants completent le dialogue sans écouter l'enregistrement. lls doivent réfléchir pour chaque verbe si celui-ci est suivi de la préposition « » ou non. Ils devront choisir entre |e pronom personnel COD et le COL. Cornice : ~ Tuas lair soucieuse ? ~ Oui, Damien m’a écrit. ~Ah ? Iit'a écrit et tu lui as répondu 7 ~Non, je ne vais pas lui répondre. ~ Pourquoi, tu ne l'aimes plus ? ~Non, ce n’est pas ¢a. ~ Tune veux plus le revoir ? ~ Je veux bien lui écrire, le revoir, mais j'ai perdu son adresse! ~ Ce nest pas grave. Je Iai chez moi. Je t’envoie un mail ce soir. Pas de probléme | Faire Va 2. Les apprenants écoutent le dialogue pour vérifier le choix des pronoms, Puis ils lisent le dialogue (a tour de réle). & Faire l'activité 3. Ce tableau permet de systématiser toutes les personnes du singulier et du pluriel des pronoms personnels COD et COI. ¥ late librement les phrases et compare avec Son voigin g ire I" 4. Llapprenant comp! Se avant o ours de laquelle quelques apprenants lisent leurs phrases a réponses avant la mise en commun au ¢* classe. PRONONCEZ, p. 101 ‘Transcriptions © a. Un moment, s'il vous plait! — b. Maman! — . Emméne-moi! ~ d. Ils ont quatre enfants, — e. Intéressant... ~ f. Ce truc, c'est une ampoule. sole telelbalalet lel Lh m Avant de faire V'activité 1, pratiquer quelques minutes avec la classe l'articulation de la voyelle nasale (G1 en opposition avec ta voyelle orale [a]. Pour faire sentir la nasalité, demander aux apprenants de pincer leur nez avec le pouce et l’index (parte supérieure du nez). Quand on prononce le son nasal, l'air qui passe par le nez provoque de légares vibrations sur les narines. On peut sentir ces vibrations alors qu’en pronongant le [a], on ne seni aucune vibration, Cornice. a. Un moment, ‘il vous plait! - b. Maman e. Intéressant... ~f. Ce truc, c'est une ampoule. = ¢, Emmeéne-moi! ~ d. Ils ont quatre enfants, - = Faire l'activité 2. Les apprenants doivent repérer les différentes graphies du son [4]. Attention : dans ces exemples, on trouve les autres voyelles nasales : « un... », « ils ont... » et « inté ressant ». Wressort que le son [a] a quatre graphies dans ces exemples : « en », « em », « an» et « am ». On pout faire quatre colonnes au tableau avec ces quatre graphies et demander aux apprenants de donner tous, Jes mots qu'ils connaissent ayant l'une ou l'autre des graphies présentées. Pour les graphies « em » et « am », cette activité permettra de mettre en évidence la regle suivante ‘on écrit la voyelle nasale avec la consonne « m » quand la voyelle nasale est suivie de la consonne «mM», «b» OU «py. — Quelques exemples supplémentaires : champagne, chambre, ensemble, emporter. Es era 1 Faire ‘activité 1. On peut diviser la classe en quatre groupes. Chaque groupe doit chercher des soll tions pour une des propositions de I'encadré. Il n’y a pas de limites au nombre de solutions & proposer Pendant la mise en commun, tous les apprenants de chaque groupe (chacun leur tour) disent vox haute les solutions proposées par le groupe. Pour activité 2. Les apprenants peuvent a l'oral réagir aux propositions des autres groupes en @i0¥ tant des solutions ou en contestant celles qui ne leur semblent pas pertinentas P. 102-103 : CEST LE PLUS BEAU! za e) ‘activité 1. On passe une epee a Faire V'activité Premiére fois 'enregistrement de la amies : Nadia et Emma. 9 conversation entre les deux afore ensuite Facts avi Permet de vérifier d'une part la compréhension de la situation et le sujet Pour cette activité, les apprenants travaillent par deux (avec lela voisin(e)), lis comparent leurs réponses respectives avant la mise en commun avec toute la classe. ~ De qui parlent-elles ? - Nadia et Emma parlent du pére d’Emma et de Damien. - Quel est le secret de Nadia ? - Nadia semble trés intéressée par Damien. Ce garcon lui plat. ~ Pourquoi Nadia dit-elle a Emma : « Tu vas tout comprendre » ? ~ Parce que Damien a un site Internet ou il explique ce qu'il fait. 1 Faire l'activité 3. Comme précédemment, les apprenants s'expriment en duo pendant quelques minutes. Cette maniére de procéder a I'avantage de faire participer tout le monde en méme temps. ®Encourager les apprenants a faire d’abord la description objective des trois éléments du document suivie de commentaires subjectifs. II s‘agit de séparer les aspects « dénotation » (ce que je vois) des aspects « connotation » (ce que je pense). Note CULTURELLE. Le tag est souvent désorganisé, réalisé dans la précipitation, II exprime un défi des régles de vie en société : il traduit un esprit de révolte. On le trouve sur de nombreux endroits publics ou privés. II s‘apparente au graffiti qui est de meme considéré comme du vandalisme, Le graff est quant & lui beaucoup plus structuré, organisé et codifié. I! obéit & des régles de composition. II contient des lettres identifiables mais aussi des personnages... Le graffeur a un souci d’esthétique. Certains graffeurs ont réussi 4 négocier avec des municipalités pour officialiser leurs ceuvres. Des contrats ont été établis pour la décoration de Panneaux, de murs, de salles publiques... ead Avant de faire I'activité, demander aux apprenants oralement ez ce que fait Damien ? ~Selon vous, un graffeur est-il un artiste comme un pt tre ? Pourquoi ? ~ Quelle(s) différence(s) faites-vous entre ces deux formes d’expression ? Les réponses apportées permettront | dalimenter la discussion sur la compa- | Uneadre Faison entre ces deux formes d'expres- [Un aérographe | sion (différence de matériel, de support, [Un mur et difference au niveau dela personnalité [Un pinceau de l'auteur). Cornice : Un peintee | Un gratfeur | 7 — tt3 ——_— —

Vous aimerez peut-être aussi