Vous êtes sur la page 1sur 47

Les traumatismes de la

1ère colonne
V. ROTARI

SOS Mains St Quentin

14 février 2015

Le plan

• Les lésions de la métacarpo-phalangienne

• Les lésions trapézo-métacarpiennes

• Fracture du premier métacarpien

Articulation MCP
• Arc de mobilité très variable ( 20-100°)

• La fonction du pouce impose une bonne
stabilité

• Passive

• Active

Articulation MCP

La main traumatique. Tome 1

Merle/Dautel

Articulation MCP

La main traumatique. Tome 1

Merle/Dautel

EMC

Entorse MCP
• Fréquente

• LLI : environ 85 %

• LLE : environ 15 %

Entorse du LCM
• Ski mais aussi sports de ballons et accidents
de la vie courante (50% F.Moutet ACM)

• Hyperabduction

• Le problème essentiel : absence de
cicatrisation si rupture complète

Effet Stener

Green’s

Diagnostic
Simples
InterrogatoireRadiographies
et
Mecanisme
évocateur

examen clinique sans
Douleur
versant
interne

testing
Arrachement
Arrachement
osseux
P1 non
baseClinique
déplacé
P1 déplacé
=
=

Normalesbase
=Oedème
Testing

Immobilisation
Indication chirurgicale
1 mois
Hématome nummulaire face dorsale IP

Examen clinique
• Bilatéral et comparatif : laxité physiologique

• En extension : pour le fx accessoire

• En flexion à 40° : pour le fx principal

• Sous AL si nécessaire

• La difficulté : établir le diagnostic de gravité

Examen clinique
➡ > 20° / controlatéral
Laxité anormale

➡ absence de sensation d'arrêt

Radiographies
• Arrachement osseux

• Signes indirects d’entorse grave

✓ subluxation palmaire

✓ baillement spontané

✓ perte du parallélisme entre les sésamoïdes et la
tête métacarpienne = rupture totale du ligament
Rotella JM, Urpi J. A new method of diagnosing metacarpophalangeal instabilities of the thumb. Hand Clin. 2001 Feb.;17(1):45, v–vi.

Clichés en stress

Examens complémentaires

• Echographie: effet Stener

• IRM

En Pratique

Entorse Bénigne (StI):
douleur + ; laxité-

Entorse Moyenne (StII):

laxité modérée

Entorse Grave (St III):
laxité franche et/ou
arrachement osseux

éviction activité

strapping
traitement orthopédique

gantelet pendant 4 à 6
semaines

traitement chirurgical

Entorse Grave Récente <15jours



Incision dorso-ulnaire


Si gros fragment : OS

Ouverture dossière

Réinsertion/Suture du LCM

Si petit fragment osseux:
excision

Suture dossière

Ttt Chirurgical

Entorse Chronique
• Absence d’arthrose:ligamentoplastie

• Arthrose : arthrodèse

Ligamentoplastie

Neviaser RJ, Wilson JN, Lievano A: Rupture of the ulnar collateral ligament of the thumb (gamekeeper's thumb):
correction by dynamic repair. J Bone Joint Surg Am 1971; 53:1357-1364.

Entorses LLE
• Moins fréquentes (15%)

• Pas d’effet Stener

• La démarche diagnostique
et thérapeutique similaire
aux entorses du LLI

Entorses LLE

Luxations MCP
• Diagnostic clinique et rx facile

• Dorsales : les plus fréquentes

• Palmaires

Physiopathologie

LD : hyperextension - rupture fx accessoires
LLE/LLI et de la partie proximale de la plaque
palmaire - les sésamoïdes se déplacent pardessus la tête du méta

LP : beaucoup plus rares, choc direct dorsal

Classification
• Trois formes selon Farabeuf

simple incomplète

simple complète

complexe

Prise en Charge

• !!! Jamais de traction
dans l’axe

• Réduction par la
manoeuvre de
Farabeuf

• Si échec (forme

complexe) abord
chirurgical

Ne pas oublier !
• Le testing après réduction

notamment recherche d’une
entorse grave du LLI ou LLE.

• Si pas de laxité: immobilisation 1
mois

• Si laxité interne ou externe : ttt
chir

Luxation Palmaire
• Réduction par traction douce dans l’axe

• Testing post-réduction

• Pas de laxité : immobilisation 1 mois

• Laxité : ttt chirurgical

Articulation TM

• Rôle fondamental dans l’orientation spatiale
du pouce (opposition)

• Importante mobilité

• Stabilité: 4 ligaments principaux

Articulation TM

• LCR

• LDO

• LPO

• LIMC
EMC

Entorse TM
• Clinique: douleur, oedème

• Testing ligamentaire : bénigne/grave

• TTT F°

• Gantelet pendant 6 semaines /
ligamentoplastie d’emblée

Luxation TM



Rare

La plus fréquente des luxations CM

Hyperextension

Diagnostic
• Clinique: oedème,

douleur, déformation

• Rx: Incidence de
Kapandji

Traitement
• Réduction par

manoeuvres externes

• Stabilisation:


brochage +

ligamentoplastie

Immobilisation 6
semaines

Green’s

Fracture de la base du M1

• Traumatisme Indirect (chute en extension)

• Traumatisme Direct

• Inspection:

• saillie base premier méta (LAP)

• pouce adductus

• Examen Clinique: douleur, oedème, IF

• Bilan radiographique: Incidence de Kapandji

Types anatomoradiographiques

Traitement
• Réduction anatomique et une stabilisation
chirurgicale

• Techniques percutanées et à ciel ouvert

Fracture articulaire M1

Brochage Intermétacarpien

Iselin

Iselin

Ostéosynthèse directe

• Bennett

• Vissage directe

(Gedda-Moberg)

• Vissage en rappel
(voie dorsale)

Ostéosynthèse directe

• Rolando: OS par plaque

Ostéosynthèse directe

Fracture métaphysaire
• Brochage ascendant (Kapandji)

Fracture métaphysaire

En postopératoire
• Mobilisation immédiate

• Immobilisation 4 à 6 semaines

• Ablation des broches à 6 semaines

Merci