Rencontre entre écrivains publics franciliens

Le samedi 14 mars 2015, 9h-13h

Sur le thème :
L'écrivain public, un acteur essentiel de l'accès au droit
La nécessité de former et de mettre en réseau cet acteur

Au Centre socioculturel CERISE,
46 Rue Montorgueil 75002 PARIS

1

Rencontre entre écrivains publics franciliens - Centre CERISE - 14 mars 2015

Sommaire
1. Programme de la rencontre ................................................................................................................ 3
2. Introduction......................................................................................................................................... 4
3. Présentation des intervenants ............................................................................................................ 4
3.1 Présentation de M. Marchand ...................................................................................................... 4
3.2 Présentation de M. Peron ............................................................................................................. 4
3.3 Présentation de Mme Delattre...................................................................................................... 5
3.4 Présentation de Mme Gil .............................................................................................................. 5
3.5 Présentation de Mme Trottin........................................................................................................ 5
4. Présentation des participants ............................................................................................................. 5
5. Intervention de M. Marchand ............................................................................................................. 6
6. Intervention de M. Peron .................................................................................................................... 7
7. Intervention de Mme Delattre ............................................................................................................ 8
8. Intervention de Mme GIL .................................................................................................................... 8
9. Intervention de Mme Trottin .............................................................................................................. 9
10. Ateliers thématiques ....................................................................................................................... 10
10.1 Quelles sont les bonnes pratiques d'un écrivain public ? ........................................................ 10
10.2 Quels sont les relais indispensables d'un écrivain public ? ...................................................... 11
10.3 De quelles formations a besoin un écrivain public ? ................................................................ 11
10.4 De quelles ressources, en particulier numériques, a besoin un écrivain public ?.................... 11
10.5 Partage d'expériences et échanges de pratiques ..................................................................... 12
11. Conclusion ....................................................................................................................................... 12
12. Annexes ........................................................................................................................................... 13
12.1 Statistiques concernant les permanences des participants ...................................................... 13
12.2 Formations précédemment organisées par AIDEMA19............................................................ 16
12.3 Contenu de la Licence Professionnelle Écrivain public ............................................................. 21
12.4 Coordonnées des participants................................................................................................... 23

2

Rencontre entre écrivains publics franciliens - Centre CERISE - 14 mars 2015

1. Programme de la rencontre
9h00 Accueil des participants - café
9h30 Présentation de la rencontre par M. MARCHAND, écrivain public salarié au
centre CERISE

9h45 Témoignage de M. PERON, Président de l'association AIDEMA 19
> La formation des écrivains publics bénévoles

10h

Intervention de Mme DELATTRE, responsable de la Licence Professionnelle
écrivain public
> Le contenu du diplôme, ses débouchés, la validation des acquis de
l'expérience

10h15 Intervention de Mme TROTTIN, juriste en Maison de Justice et du Droit à
Champigny/Marne

> Présentation des missions d'un juriste, les limites de son intervention, sa
collaboration avec l'écrivain public

10h45 Intervention de Mme GIL, assistante sociale à la CAF
> Présentation des missions des assistants
collaboration avec les écrivains publics ?

de

service social, quelle

11h15 Pause
11h30 Ateliers thématiques
Atelier 1 : Quelles sont les bonnes pratiques d'un écrivain public ?
Atelier 2 : Quels sont les relais indispensables d'un écrivain public ?
Atelier 3 : De quelles formations a besoin un écrivain public ?
Atelier 4 : De quelles ressources, en particulier numériques, a besoin un
écrivain public ?
Atelier 5 : Partage d’expériences et échanges de pratiques

12h15 Restitution des ateliers, et conclusion de la rencontre

3

Rencontre entre écrivains publics franciliens - Centre CERISE - 14 mars 2015

2. Introduction
Le samedi 14 mars 2015 a eu lieu, au centre socioculturel CERISE, dans le 2ème
arrondissement de Paris, la seconde édition de la rencontre entre écrivains publics d'Île-de-France.
Cette rencontre a été rendue possible par le soutien logistique et financier de la Région Île-deFrance, représentée par Mme De Corbier.
Le thème de la rencontre est "L'écrivain public, un acteur essentiel de l'accès au droit", sous-titré "La
nécessité de former et de mettre en réseau cet acteur".
Dans son discours d'introduction, M. Marchand cherche à définir l'écrivain public du 21e siècle. Loin
de se cantonner à un simple rôle de scripteur, l'écrivain public moderne est plutôt un guide de la
jungle administrative actuelle. Confronté à des problématiques aussi diverses et complexes que
l'emploi, le logement, la santé, les prestations sociales, le droit de la consommation, le droit des
étrangers, le surendettement, comment peut-il répondre efficacement à toutes ces demandes ?
Un début de réponse à cette question difficile peut se décomposer en deux parties.
La première, c'est que l'écrivain public, peut réorienter dans de nombreux cas. La question de la mise
en réseau de cet acteur prend alors une dimension cruciale. Et en particulier ses relations avec ses
deux partenaires de prédilection que sont le juriste et le travailleur social, présents dans le
programme de cette journée.
La seconde partie de la réponse, c'est que l'écrivain public, pour assumer pleinement son rôle
d'aiguilleur social, doit se former, quelque soit son statut, salarié, vacataire, ou bénévole. Une vision
claire des formulaires, des dispositifs, des administrations et de ses pièges, est une réelle valeur
ajoutée pour l'usager, et permet à l'écrivain public de répondre au mieux à la demande qui lui est
faite.

3. Présentation des intervenants
3.1 Présentation de M. Marchand
M. Marchand est écrivain public salarié depuis quatre ans au Centre socioculturel CERISE. Porteur du
projet initié par la région Île-de-France, il est à l'initiative de cette rencontre entre écrivains publics
franciliens.
Courriel : david.marchand@centrecerise.com

3.2 Présentation de M. Peron
M. Peron est Président de l'association AIDEMA19, qui comprend une dizaine d'écrivains publics, et
intervient à la Maison des Associations du 19ème arrondissement, et au centre social Danube.
L'association AIDEMA19 est particulièrement active en terme de formations, et de rencontre des
partenaires.
M. Peron est également l'auteur du blog Plumacide http://plumeacide.over-blog.com/
Courriel : aidemaparis@yahoo.fr

4

Rencontre entre écrivains publics franciliens - Centre CERISE - 14 mars 2015

3.3 Présentation de Mme Delattre
Mme Delattre est responsable de la Licence professionnelle Conseil en écriture professionnelle &
privée Écrivain public. Cette licence, qui se tient à l'Université Sorbonne Nouvelle, est le seul diplôme
d'état sanctionnant une formation d'écrivain public en France.
Courriel : aurelie.delattre@univ-paris3.fr

3.4 Présentation de Mme Gil
Mme Gil est assistante sociale à la Caisse d'Allocations Familiales. Elle a exercé dans de nombreuses
structures différentes, et connaît bien la diversité des facettes du métier d'assistante sociale.
Courriel : cozettegil@orange.fr

3.5 Présentation de Mme Trottin
Mme Trottin est employée comme juriste à la Maison de Justice et du Droit (MJD) de Champigny sur
Marne. Dans le cadre de sa mission de juriste, elle fournit aux usagers une information juridique. Elle
collabore régulièrement avec un écrivain public, dans le cadre de la MJD.
Mme Trottin enseigne également le droit à la Licence professionnelle écrivain public.
Courriel : stephanie-trotin@hotmail.fr

4. Présentation des participants
La rencontre des écrivains publics a rassemblé 52 participants, venant de toute l'Île-de-France. Cidessous, la carte indiquant les permanences d'écrivain public où interviennent les participants :

5

Rencontre entre écrivains publics franciliens - Centre CERISE - 14 mars 2015

Ci-après
après est figuré sur un histogramme le nombre d'écrivains publics présents à la rencontre, répartis
selon leur département de provenance :

16
9
7

6

6

4
2

2
0

5. Intervention de M. Marchand
M. Marchand, écrivain public salarié, présente la permanence du centre Cerise. Cette permanence a
lieu deux jours par semaine, exclusivement sur rendez-vous,
rendez vous, et assure environ 500 rendez-vous
rendez
par
an. Elle est assurée par une équipe de six écrivains publics, cinq bénévoles et un salarié référent.
La permanence présente deux spécificités,
spécificit qu'a exposées M. Marchand.
La première spécificité,, c'est que toutes les personnes sont reçues par un binôme d'écrivain public.
Pourquoi ? Le fait d'être à deux permet de maintenir, tout au long de l'entretien, le lien d'écoute créé
avec l'usager. Pendant
dant que l'un des deux produit le courrier, l'autre écrivain public entretient la
conversation. Libéré de l'aspect "utilitaire" de la démarche, la discussion peut prendre un tour plus
libre, qui met souvent en lumière des problématiques cachées. Il peut s'agir
s'
d'un problème
d'autonomie linguistique, soit que la personne est de nationalité étrangère, soit qu'elle souffre
d'illettrisme. Il peut également s'agir d'un problème d'isolement, particulièrement quand il s'agit de
personnes âgées. Enfin, on peut également
égal
constater un manque d'autonomie en informatique.
Dans tous les cas, l'entretien met à jour ces problèmes, et cela nous sert de porte d'entrée vers
d'autres dispositifs du centre social : cours de français, café associatif, atelier mémoire, espace public
numérique… ou vers des partenaires locaux : travailleurs sociaux, Mairie, etc.

6

Rencontre entre écrivains publics franciliens - Centre CERISE - 14 mars 2015

La seconde spécificité est l'organisation de l'équipe d'écrivains publics du centre CERISE. M.
Marchand, salarié référent a une formation universitaire : la licence professionnelle dispensée à la
Sorbonne Nouvelle, qui fait l'objet d'une intervention suivante. M. Marchand s'occupe donc de
l'animation de l'équipe bénévole, notamment via la mise en place de formations, la rencontre
régulière des partenaires locaux, et enfin la découverte des lieux vers lesquels on réoriente les
usagers.
Cette organisation particulière permet de professionnaliser le fonctionnement de la permanence.

6. Intervention de M. Peron
AIDEMA19 est la contraction d’Aides aux Démarches Administratives. L’association a fêté ses 15 ans
d’existence le 1 janvier 2015.
M. Peron dresse d'abord un historique de l'association. Fondée par des élus de la Mairie du 19ème,
l’association a pris son indépendance vis-à-vis des élus en 2005. En 2008 naît un nouveau projet de
développement associatif, comprenant :
la rédaction du blog Plumeacide en 2007, qui attire de nouveaux bénévoles ;
des sorties au musée avec les usagers le dimanche, pique niques et sorties spectacle ;
des ateliers d’initiation à l’internet ;
une première journée de formation des écrivains publics autour de la loi DALO.
La permanence accueille un millier d’usagers par an, nombre qui demeure constant, comme le
rythme et le nombre des permanences sur les deux sites : 6 demi-journées hebdomadaires.
En 2012, après le départ en retraite du salarié, l’association s’est recentrée sur son cœur d’activité,
qui est la tenue des permanences d’écrivains publics et la formation des écrivains publics. Depuis
2013, les ressources se composent exclusivement des dons des particuliers (bénévoles et usagers), ce
qui suffit à satisfaire les besoins de l'association.
M. Peron détaille ensuite le programme des différentes journées de formation organisées par
Aidema19. Animées à la fois par des ressources internes et externes, les thématiques couvrent des
domaines très variés, allant du logement au droit des étrangers, en passant par les prestations
sociales ou le rôle du défenseur des droits.
Notons une formation organisée chaque année, sur le thème "Ethique et déontologie". Dans cet
atelier, chacun expose un cas difficile au cours d'un tour de table, et toutes les situations sont
analysées par l'ensemble du groupe.
Enfin, une spécificité intéressante de ce programme tient dans le fait que ce sont les écrivains publics
d'AIDEMA19 eux-mêmes qui décident collégialement du contenu des formations, en fonction de
leurs expériences et compétences respectives. L'écrivain public bénévole est ainsi rendu acteur de sa
propre formation.
Au total, 29 formations ont eu lieu, permettant de former 273 écrivains publics.
Le détail du programme de formation d'AIDEMA19 est en annexe de ce compte-rendu.

7

Rencontre entre écrivains publics franciliens - Centre CERISE - 14 mars 2015

7. Intervention de Mme Delattre
Mme Delattre présente la Licence professionnelle dont le nom complet est "Conseil en écriture
professionnelle & privée Écrivain public". Cette Licence, qui se tient à l'Université Sorbonne Nouvelle,
est le seul diplôme d'état sanctionnant une formation d'écrivain public en France. Mme Delattre cite
également deux autres formations : celle dispensée à l'Université de Toulon, qui est un DU, ainsi que
la formation non diplômante du CNED.
Les promotions de la Licence sont composées d'étudiants aux profils très divers, provenant autant
d'un parcours en formation initiale que d'une reprise d'étude. Les chargés de cours sont soit des
écrivains publics ou juristes en activité, soit des universitaires.
La formation comporte 420 heures de stage, et 424 heures de cours théorique. Elle comprend des
enseignements aussi divers que la psychosociologie, l'informatique, la sociologie, la rhétorique
linguistique, mais aussi un très large volet juridique. À propos de cet enseignement en droit, Mme
Delattre précise que son objectif est avant tout de permettre aux écrivains publics de cerner les
limites de leur intervention, au regard des professions juridiques avec lesquelles ils seront amenés à
collaborer.
On note que la licence d'écrivain public n'axe pas l'intégralité de sa formation vers le domaine des
permanences sociales, mais forme également à l'exercice de l'écriture de la biographie.
Mme Delattre présente enfin le dispositif de Validation des Acquis de l'Expérience, proposé par
l'Université. Il permet de prétendre au diplôme d'écrivain public, à condition de démontrer 3 ans
d'expérience équivalent temps plein dans l'activité d'écrivain public, dans toutes ses spécificités.

8. Intervention
Intervention de Mme GIL
Mme Gil exerce comme assistante sociale spécialisée, à la CAF des Hauts de Seine. Elle commence
par présenter ce métier, dans sa pluralité.
Les assistants sociaux spécialisés travaillent dans des structures aussi différentes que les
administrations, les collectivités territoriales, les services des ressources humaines, la médecine du
travail, l’enseignement, la santé, etc.
En plus des assistants sociaux spécialisés, interviennent les services polyvalents de secteur, qui sont
des services généralistes, accueillant tout public résidant sur la ou les communes dont ils ont la
charge.
La profession d'assistant social est réglementée. Nul ne peut exercer ce métier, s’il ne possède pas le
diplôme d’Etat correspondant. Autrement dit, l’État assure une garantie aux bénéficiaires de la
qualité de l'accompagnement et du professionnalisme des assistants sociaux.
Mme Gil dresse ensuite un historique du contexte de travail des assistants sociaux. En 1982 débute
en France une période de décentralisation qui crée une grande complexité administrative quant aux

8

Rencontre entre écrivains publics franciliens - Centre CERISE - 14 mars 2015
missions des travailleurs sociaux. En effet, si le département est le rouage essentiel dans le
traitement de la question sociale (il est en charge, entre autres, de l'aide sociale à l'enfance, l'aide
sociale aux personnes âgées, le champ de la pauvreté), l'État garde toute sa compétence en matière
législative et règlementaire, fiscale et budgétaire. La région, quant à elle, intervient en matière de
formation professionnelle et d’apprentissage. On voit donc bien toute la complexité du mille-feuilles
administratif, dans lequel évolue les assistants sociaux.
Pour compléter le paysage dans lequel évolue l'assistant social, Mme Gil précise que :
Une pluralité de nouveaux métiers sont apparus, aux contours imprécis et aux statuts
précaires, comme les chargés de mission, les chargés d’insertion, les agents d’accueil, les
agents de développement local etc. Leurs missions recoupent en partie celles des assistants
sociaux.
Les assistants sociaux ne travaillent plus sur une logique de métier, mais sur une logique de
gestion. Autrement dit, c’est l’employeur qui, en fonction de sa politique sociale, construit
les missions, les tâches, les procédures, les compétences et les outils des travailleurs sociaux.
Les exigences professionnelles des travailleurs sociaux, telles que la confidentialité, le respect
d’une temporalité propre, sont parfois perçues par les décideurs comme pesanteur et
corporatisme.
Audits, démarches qualités et évaluations se multiplient et compliquent la tâche des
assistants sociaux.
Mme Gil conclut sur une note optimiste en partageant une expérience de partenariat service social /
écrivains publics qui fonctionne très bien. Ce partenariat a été mis en place entre l’EDAS de Clichy
sur Seine et l’association SFM ( Solidarité, formation, médiation ), qui anime une permanence
d'écrivain public.
Les deux structures se rencontrent collégialement, une fois par an. Par ce biais, les relations
partenariales entre assistants sociaux et écrivains publics ont été formalisées, et les orientations
respectives sont facilitées.
De plus, pour certains usagers, un travail en binôme entre une assistante socioéducative et un
écrivain public a été initié.

9. Intervention de Mme Trottin
Trottin
Mme Trottin exerce comme juriste à la Maison de Justice et du Droit (MJD) de Champigny. Il s'agit
d'une structure d'information juridique, qui reçoit environ 15 000 usagers par an. La MJD emploie un
écrivain public, en profession libérale, rémunéré par le Conseil départemental de l’accès au droit.
L'articulation entre consultation juridique et permanence d'écrivain public à la MJD se fait de la
manière suivante : l’usager consulte d’abord le juriste et, si le besoin d’un courrier se fait ressentir, il
est redirigé vers l’écrivain public. Pour que cette orientation soit efficace, les juristes préparent les
éléments de loi nécessaires, qu'ils transmettent à l'écrivain public.
Mme Trottin insiste fortement sur le fait que des partenaires et des structures spécialisées dans tous
les domaines existent, particulièrement en région Île-de-France, et que les écrivains publics comme
les juristes se doivent de les connaître, et de travailler avec eux en complémentarité.

9

Rencontre entre écrivains publics franciliens - Centre CERISE - 14 mars 2015

À la question de savoir si l'écrivain public est responsable, juridiquement parlant, du courrier qu'il
rédige avec l'usager, Mme Trottin répond que c'est l'usager qui signe le courrier produit, et que c'est
lui qui en assume toute la responsabilité.
Elle met toutefois en garde l'écrivain public contre deux pratiques :
Comme le juriste, l'écrivain public ne peut en aucun cas faire du conseil juridique, et doit s'en
tenir à l'information. L'exercice illégal de la profession d'avocat est un délit.
L'écrivain public doit se garder d'entreprendre des démarches dont il n'est pas sûr, et qui
pourraient avoir des conséquences graves pour l'usager.
Mme Trottin cite l'exemple d'un usager qui se voit refuser sa demande de titre de séjour, assorti
d'une OQTF (obligation de quitter le territoire français).
Trois recours sont possibles :
Gracieux : à la préfecture
Hiérarchique : auprès du ministère
Contentieux : auprès du tribunal administratif
L'écrivain public peut aider à rédiger les deux premiers recours, mais pas le recours contentieux, qui
exige le concours d'un avocat. Or le recours contentieux est le seul qui permet de contester l'OQTF,
qui entraîne un risque de reconduite à la frontière. On voit donc tout l'enjeu de ne pas se lancer
aveuglément dans l'un des deux premiers recours.
À la question de savoir comment réorienter quand il n'y a ni juriste, ni travailleur social au sein de la
structure où exerce l'écrivain public, Mme Trottin répond que le territoire francilien est très bien
maillé en terme d'accès au droit. Il y a toujours des partenaires locaux, qu'il faut aller rencontrer, afin
de rediriger au mieux les usagers.
En cas de doute, on peut appeler le 3939 "Allô service public". Il s'agit d'une première information
juridique, assurée par des juristes, qui répondent de 8h30 à 19h.
En conclusion, l’écrivain public doit savoir dire non à certaines demandes, et doit également savoir
rediriger vers les bons interlocuteurs.

10.
10. Ateliers thématiques
10.1 Quelles sont les bonnes pratiques d'un écrivain public ?
Dix écrivains publics sont présents dans cet atelier. Après la lecture de différentes chartes
déontologiques, les points suivants sont abordés par les participants :
nécessité et difficulté d'une écoute active ;
un équilibre délicat : savoir reformuler sans trahir la parole de l’autre ;
nécessité d'un devoir de réserve, et d'une confidentialité ;
refus de faire des courriers diffamatoires et de délation ;
après production du courrier, le faire accepter par le bénéficiaire ;
savoir dire non aux demandes qui dépassent l'écrivain public, et réorienter.

10

Rencontre entre écrivains publics franciliens - Centre CERISE - 14 mars 2015

10.2 Quels sont les relais indispensables d'un écrivain public ?
Beaucoup de participants à l'atelier sont en demande d'information quant à la méthode pour bien
orienter les usagers. Il s'agit d'un grand chantier que chaque écrivain public doit entamer à son
niveau local. Quelques remarques des participants à ce sujet :
Les relais institutionnels sont peu accessibles physiquement, on peut néanmoins dresser un carnet
d'adresses. On peut également tenter de les solliciter par courrier pour obtenir un rendez-vous.
Exemple d'AIDEMA19, qui a créé un carnet d'adresses sur trois niveaux concentriques : local,
départemental et national.
En ce qui concerne l'efficacité des orientations, il est profitable de demander aux usagers qu'on
revoit si une précédente orientation a été pertinente. Les usagers sont une des premières sources
d'information, quant aux orientation possibles, et à leur qualité.

10.3 De quelles formations a besoin un écrivain public ?
Un constat unanime parmi les participants de cet atelier : l’écrivain public a besoin de formation. Ce
besoin comportent deux parties distinctes :
L’aspect humain : quelle position d'accueil adopter vis-à-vis des usagers, comment les
réorienter, savoir dire non, comment ne pas s'impliquer émotionnellement, comment gérer
des situations délicates, etc.
L'aspect technique des différentes missions de l’écrivain public : logement, surendettement,
droit des étrangers, être au courant des démarches, des procédures à suivre, pour conseiller
utilement les usagers.
Les participants partagent quelques expériences de formation, ou de ressources disponibles :
Sur le site Service Public du gouvernement, il suffit de s’inscrire à la Newsletter pour recevoir
régulièrement des informations sur toutes les actualités concernant des administrations
publiques.
Le Conseil Général organise des formations gratuites mais non spécifiques aux écrivains
publics.
Enfin plusieurs écrivains publics témoignent de l’action de certaines associations ou structures qui
organisent des formations gratuites spécialisées, par exemple la Banque de France sur le thème du
surendettement.

10.4 De quelles ressources, en particulier numériques, a besoin un écrivain
public ?
Certains participants font état de structures où les entretiens se font dans un lieu de passage, et
où les écrivains publics font également l'accueil et répondent au téléphone ! Ce sont évidemment de
mauvaises conditions d'exercice, pour l'écrivain public, et surtout pour l'usager.
Le lieu idéal d'exercice d'un écrivain public est défini par les participants comme étant un bureau
fermé, mais visible de l'extérieur, vitré.
L'écrivain public a besoin d'un ordinateur connecté à internet, d'une imprimante, d'un
photocopieur, et d'un téléphone. Bien des démarches se règlent par un simple coup de fil.
A propos de la légalité de la conservation de données nominatives des usagers, la CNIL répond au
cas par cas. Elle a une mission d'information, et peut être consultée aisément.
La question de la pertinence/nécessité d'un espace de ressources numériques (en ligne) est plus
débattu. Certains se servent tout simplement d'un moteur de recherche, très efficace pour trouver

11

Rencontre entre écrivains publics franciliens - Centre CERISE - 14 mars 2015
rapidement un formulaire, ou une adresse. Un espace de ressources pourrait se révéler pertinent
pour recenser des courriers types, ou des comptes-rendus de formation.

10.5 Partage d'expériences et échanges de pratiques
Le groupe est constitué de huit écrivains publics. Ils interviennent soit dans des centres sociaux ou
dans le cadre associatif. Les départements du 77, 92, 93, 95 et Paris sont représentés.
Suivant la structure, les permanences fonctionnent avec ou sans rendez-vous. Les écrivains publics
travaillent parfois en binôme. Les demandes sont d’ordre administratif ou du domaine de la
recherche d’emploi (rédaction de CV et lettres de motivation).
Les conditions d’accueil et de travail sont satisfaisantes, dans l’ensemble.
Les difficultés exprimées concernent surtout :
l'accueil de personnes venant d’autres communes limitrophes ou plus éloignées ;
l'exigence de limiter les entretiens dans le temps.
Les besoins exprimés portent sur :
la nécessité d'un travail de réflexion commun entre écrivains publics, pour permettre de
mieux cerner les bonnes pratiques ;
la mise en commun des outils utilisés par chaque structure ;
le partage d'expériences, qui enrichit les pratiques des uns et des autres.

11. Conclusion
En conclusion, M. Marchand retient des différentes interventions quelques points essentiels :
un cercle vertueux de la formation, mis en place par AIDEMA19, avec notamment cette
bonne idée d'associer les écrivains publics au choix des formations à suivre ;
l'exigence du diplôme présenté par Mme Delattre, qui donne une idée de la complexité de
l'activité d'écrivain public ;
le contexte de mille-feuille administratif dans lequel interviennent les assistants sociaux, et la
difficulté de leurs tâches, rendant de ce fait également difficile la collaboration avec l'écrivain
public ;
la mise en garde de Mme Trottin quant à la tentation de faire trop vite un courrier. Les
ressources existent, et il vaut toujours mieux faire une bonne orientation qu'un mauvais
courrier. L'écrivain public doit savoir refuser une demande qu'il ne peut pas traiter.
M. Marchand expose enfin les deux autres volets du projet d'animation du réseau d'écrivains publics
franciliens, que mène le centre socioculturel CERISE. Le premier volet est un cycle de formation, dont
deux sessions ont déjà eu lieu sur les thèmes de l'orientation des usagers, et des droits CMU, CMUC
et MDPH. Deux autres sessions sont à venir, qui seront communiquées à l'ensemble des participants
de la journée. Le deuxième volet concerne, quant à lui, la création d'un espace-ressource numérique,
pour lequel toutes les bonnes volontés sont les bienvenues.
M. Marchand remercie enfin l'ensemble des participants, et précise, que sauf objection de leur part,
chaque adresse mail sera communiquée à l'ensemble du groupe, afin que les échanges puissent se
poursuivre après cette journée. (Voir annexe 12.4)

12

Rencontre entre écrivains publics franciliens - Centre CERISE - 14 mars 2015

12. Annexes
12.1
.1 Statistiques concernant les permanences des
des participants
Concernant le statut des écrivains publics présents :

Concernant l'expérience des écrivains publics présents

Concernant les structures hébergeant physiquement les permanences d'écrivain public

13

Rencontre entre écrivains publics franciliens - Centre CERISE - 14 mars 2015
Concernant le nombre d'écrivains publics dans la structure

Concernant le nombre de rendez-vous
rendez
assurés par an,, de chaque permanence

Concernant le mode d'accueil des usagers (avec ou sans rendez-vous)
rendez

14

Rencontre entre écrivains publics franciliens - Centre CERISE - 14 mars 2015

Concernant les prescripteurs des permanences d'écrivain public

Ce graphique se lit de la façon suivante : 80 % des permanences d'écrivain public représentées lors
de la rencontre du 14 mars accueillent certains usagers qui leur sont orientés par leur Mairie.
Notons que certains participants ont indiqué également les prescripteurs
prescripteurs suivantes : Pôle emploi, et
journal de la commune.
Concernant les demandes des usagers :

NB : Lors du questionnaire, il a été demandé aux participants de numéroter par ordre d'importance
les demandes des usagers. Les réponses classées premières,
premières, deuxièmes et troisièmes ont été
comptabilisées dans le graphique ci-dessus.
ci
Le graphique se lit donc de la façon suivante : parmi l'ensemble des réponses, 29% des participants
ont cité le logement comme l'un des trois thèmes les plus abordés en permanence.
permanence.

15

Rencontre entre écrivains publics franciliens - Centre CERISE - 14 mars 2015

Concernant les relations entre écrivains publics et travailleurs sociaux de proximité

Concernant les relations entre écrivains publics et juristes de proximité

12.2 Formations précédemment organisées par AIDEMA19

Journées de formation des écrivains publics
Saison I
1. Samedi 12 décembre 2009 Zoom sur la loi Dalo
Bilan de la mise en œuvre de la loi - Renseignements du formulaire - Etapes de la procédure
Intervenant : Xavier Péron, Président d’AIDEMA 19, écrivain public
2. Samedi 11 décembre 2010 Les droits cachés
La CMU C - L'aide complémentaire - L'aide aux séniors - Le Bilan de santé et ses aides
financières. Intervenant : Catherine Lehoux, écrivain public AIDEMA 19 - CESF

16

Rencontre entre écrivains publics franciliens - Centre CERISE - 14 mars 2015
3. Samedi 5 février 2011 Locataire : solutions pour les problèmes de
logement ?

Logement décent, insalubre, péril, jouissance paisible des lieux, troubles de voisinage
Intervenant : Marie Hélène DEJEAN, ADIL 75, juriste
4. Samedi 19 mars 2011 Les droits des étrangers en France
Ligue des Droits de l’Homme. Intervenants : Pierre Dupont juriste, Michel Zumkir
responsable du groupe de travail Etrangers/Immigrés

5. Samedi 7 mai 2011 Ethique et déontologie de l’écrivain public 1
L’approche professionnelle : Jacqueline Grenet, Académie des Ecrivains Publics de France)
L’approche bénévole : Xavier Péron, écrivain public, Président d’AIDEMA 19
6. Samedi ...juillet 2011 Bilan Saison I et élaboration de la saison II

Saison II
1. Samedi 5 novembre 2011 La loi de mobilisation pour le logement et la lutte
contre l’exclusion / L’impact sur le contrat de location

Intervenante : Sylvie Thoirey, écrivain public, AIDEMA19
2. Samedi 3 décembre 2011 L’aide juridictionnelle
Intervenant : Alain DELLERY, écrivain public, Vice-Président d’AIDEMA19
3. Samedi 4 février 2012 Les conditions de l’accès à la nationalité française
en 2012

Intervenante : Danièle Lochak, professeure de droit à l’université Paris X. Membre de la LDH
et ancienne membre du Bureau national, membre du bureau du Gisti et ancienne présidente
4. Samedi 17 mars 2012 Rédiger vite et bien
Intervenant : Xavier PERON, écrivain public, Président d’AIDEMA 19
5. Samedi 12 mai 2012 Ethique et déontologie de l’écrivain public 2
Intervenant : Xavier PERON, écrivain public, Président d’AIDEMA 19
6. Samedi 16 juin 2012 Bilan Saison II et élaboration de la saison III
Animation : Xavier Péron, écrivain public, Président d’AIDEMA 19

Saison III
Recours,
ème
Médiateurs et Conciliateurs (2
partie)

1.

Samedi

1

décembre 2012

historique,

Intervenant : Xavier Péron, écrivain public, Président d’AIDEMA 19

17

note (1ère partie)

Rencontre entre écrivains publics franciliens - Centre CERISE - 14 mars 2015
2.
Samedi 2 février 2013
Les aides sociales de la CAF et du
ère
(CASVP) (1
partie) Handicap et invalidité (2ème partie)
Intervenants : Elsa LAFAGE - assistante sociale et écrivain public /AIDEMA 19
3. Samedi 23 mars 2013 à 10 h 00 Orienter les usagers
Intervenant : Xavier Péron, écrivain public, Président d’AIDEMA 19
4.
Samedi 25 mai 2013 Ethique et déontologie de l’écrivain public
bénévole – III
Intervenant : Xavier PERON, écrivain public, Président d’AIDEMA 19
5. Samedi 22 juin 2013 Bilan saison III – Elaboration du programme de la
saison IV

Animation : Xavier Péron, écrivain public, Président d’AIDEMA 19

Saison IV
1. Samedi 16 novembre 2013 Les indemnisations des accidents de la vie
Les relations avec l’avocat

Intervenant : Alain Dellery, écrivain Public, Vice-Président d’AIDEMA 19
2. Samedi 14 décembre 2013 L'indemnisation des accidents du travail
Intervenant : Alain Dellery, écrivain Public, Vice-Président d’AIDEMA 19
3. Samedi 25 janvier 2014 à 10 h 00 Le logement social
Intervenant : Marie-Christine CORDOIN, écrivain public /AIDEMA 19
4. Samedi 15 mars 2014 à 10 h 00 Ethique et déontologie IV
Animation : Xavier Péron, écrivain public Président d’AIDEMA 19
5. Samedi 17 mai 2014

Le surendettement
La procédure et la vie du dossier Intervenant : Jacques SOLOVIEFF –Palaiseau AEPAB
Les crédits à la consommation Intervenant : Alain DELLERY - Vice-Président d’AIDEMA 19

Saison V
1. Samedi 13 décembre 2014 Etat des lieux sur les droits des étrangers 2014
Intervenants : Jean Baptiste Mouton et Gérard Poch, juriste, écrivains publics AIDEMA 19
2. Samedi 7 février 2015 Le Défenseur des Droits est-il un écrivain public ?
Intervenant : Michel Prévost, Délégué du défenseur des droits de l’Essonne
3. Samedi 21 mars2015 Ethique et déontologie V
Animation : Xavier Péron, écrivain public Président d’AIDEMA 19
4. Samedi 16 mai 2015 La CMU C et la complémentaire santé
Intervenante : Catherine Lehoux, Conseillère en économie sociale et familiale

18

Rencontre entre écrivains publics franciliens - Centre CERISE - 14 mars 2015
Ex écrivain public d’AIDEMA19
5. Samedi 20 juin 2015 Les troubles du voisinage
Intervenant : Gérard Poch, écrivain public AIDEMA19
Formations à la Fédération de Paris du Secours Populaire Français
SPF75
Intervenant : Xavier Péron
1. Mardi 4 septembre 2012 L’entretien avec l’usager Rédiger vite et bien
2. Mardi 13 novembre 2012 1) Recours, historiques, Notes
2) Médiateurs et conciliateurs
3. Mardi 15 février 2013 Le Dalo et les démarches liées au logement

Formations sur d’autres sites :
1. Mardi 13 novembre 2014 Orienter les usagers, Centre socioculturel
Intervenant : Xavier Péron
Belleville - 75019
2. Lundi 2 mars 2015 Orienter les usagers, Centre socioculturel Cerise –
75002 Intervenant : Xavier Péron

Profil des écrivains publics qui ont animé une session des
Journées de formation des écrivains publics
Marie-Christine Cordoin
Ecrivain public, conseil en écriture privée et professionnelle, diplômée de l’Université
de la Sorbonne Nouvelle Paris 3 (Licence) - Cursus universitaire scientifique (biologie
cellulaire et physiologie animale) – Expérience professionnelle dans le secteur du
logement social
Alain Dellery
Retraité - Vice-Président d’AIDEMA19 - Directeur territorial (FPT) – Directeur d’une
base de loisirs de la Région Ile-de-France - Cursus universitaire en Droit
Elsa Lafage
Chargée de mission à Médecins du Monde (Mission SDF) - Assistante sociale
Catherine Lehoux
Conseillère en économie sociale et familiale dans un centre médico-social –
Assistante sociale - Doctorante en Sciences Humaines à l’Université Paris XIII

19

Rencontre entre écrivains publics franciliens - Centre CERISE - 14 mars 2015
Jean Baptiste Mouton
Attaché de la fonction publique d’Etat dans une administration centrale – Etudiant à
l’ENA
Sylvie Thoirey
Retraitée – Ecrivain public diplômée du CNED – Attachée Principale (FPT) - A dirigé
différents services dans le logement social, une Mission Locale pour l’Emploi des
jeunes – Diplômée de l’Université de Birmingham (GB)
Xavier Péron
Retraité - Président d’AIDEMA19 - Directeur territorial (FPT) – Cursus universitaires
en Carrières sociales (animation socioculturelle), en Psychologie, et en Management
culturel (ingénierie culturelle) – Directeur des Affaires Culturelles, direction
d’équipements de diffusion artistique et centres culturels
Gérard Poch
Ecrivain public, conseil en écriture privée et professionnelle, diplômé de l’Université
de Toulon (Diplôme Universitaire) – Juriste - cursus universitaire en Droit
Jacques Solovieff
Retraité - Responsable de AEPAB, association d’écrivains publics bénévoles
(Palaiseau) - Directeur général du Fonds d'Assurance Formation du Travail
Temporaire – A exercé en qualité de professeur de mathématiques et de gestion
financière, animateur de formation professionnelle (alphabétisation, problèmes de la
vie courante), conseil en gestion des ressources humaines, directeur informatique,
directeur emploi formation - Cursus universitaires en sciences économiques,
mathématiques et gestion financière, lettres classiques et psychopathologie de
l’enfance

20

Rencontre entre écrivains publics franciliens - Centre CERISE - 14 mars 2015

12.3 Contenu de la Licence Professionnelle Écrivain
É
public

21

Rencontre entre écrivains publics franciliens - Centre CERISE - 14 mars 2015

22

Rencontre entre écrivains publics franciliens - Centre CERISE - 14 mars 2015

12.4 Coordonnées des participants

NOM

PRENOM

STRUCTURE

MAIL

Anghelidi

Constantin

Centre
Socioculturel
Jacques Prévert
canghelidi@hotmail.com

Aupetit

Emmanuelle

Etincelles

aupetitemma@yahoo.fr

Bardet

Marie Anne

AEPAB91

marie-anne.bardet@wanadoo.fr

Bassin-Carlier

Claude

Secours Populaire Français claude.bassin-carlier@laposte.net

Batac

Gilbert

Benmakhlouf

Hamou

Relais59
Centre
Social
Malraux (ISM)

Berhault

Katia

Cachan

katia.berhault@bbox.fr

Bocquet

Jean François

Saint Gratien 95

jf-bocquet@wanadoo.fr

Boulongne

Evelyne

Foyer de Grenelle

evelyne.boulongne@noos.fr

Cartier Bresson Sophie

Aubervilliers

scartierbresson@gmail.com

Chaillou
Chipont
Warrick

Nathalie

Maison du Bas Belleville

nathchaillou@gmail.com

Alice

Centre Cerise

alicechipontwarrick@gmail.com

Cordoin

Marie Christine

AIDEMA19

dsignesetdmots@gmail.com

Crouzette

Joelle

Relais59

De Corbier

Elisabeth

Région Ile-de-France

jcrouzette@gmail.com
chargée de mission, lutte contre les
exclusions

Dib

Faiza

Mairie de Villiers le Bel

beauciel2002@yahoo.fr

Dujardin

Danièle

Dupuis

Boris

Mots et regards
lueuraustrale1@hotmail.com
Bibliotheque Vaclav Havel
75018
dupuisboris@hotmail.fr

Gaultier

Anne Marie

Maison quartier OSNY

michel.gaultier@neuf.fr

Gernez

Pierre

Ville de pantin

p.gernez@ville-pantin.fr

Goussin

Ioana

Mots et regards (93)

katie.bournine@motsetregards.org

23

batac.gilbert@orange.fr
André
hbenmakhlouf@noos.fr

Rencontre entre écrivains publics franciliens - Centre CERISE - 14 mars 2015

Guidon

Helene

Maison du Bas Belleville

guidonhelene@yahoo.fr

Guyard

Marie

Centre culturel Belleville

marieml1g@orange.fr

Hupé

Marika

Husson

Annette

Centre social Etincelles
marika.hupe@free.fr
Secours catholique La
Garenne
annette.husson@free.fr

Lavinet

Elisabeth

AEPAB91

elavinet@hotmail.com

Lefebvre

Aurélie

ISM

A.LEFEBVRE@ism-mail.fr

L'Hostis

Nane

Maison du Bas Belleville

nanelhostis@gmail.com

Loch

Khémera

ecrivainpublic.mr@gmail.com

Maldiney

Marie Anne

Mots et regards
Maison
pour
Nanterre

Marchand

Martine

Clichy

martinemarchand@live.fr

Menadi

Haciba

Soleil Saint Blaise

comm.ssb@free.fr

Menissier

Claire

CNED

clairemenissier@orange.fr

Moreau

Carole

Relais59, Montparnasse

carole.moreau31@aliceadsl.fr

Owczarek

Véronique

UFAL de Vaux-le-Pénil

vero.ow@outlook.fr

Ple

Madeleine

Rédige assistance (94)

madeleine.ple@laposte.net

Pouillet

Jean

Ablon sur Seine (94)

jeanpouillet@orange.fr

Prouteau

Helene

Chaville

helene.prouteau@gmail.com

Rio

Carole

Rédige assistance (94)

carol.rio-latarjet@orange.fr

Ritter

Michel

Saint Gratien 95

ritter.michel@neuf.fr

Roques Georget Danielle

tous
marieanne.maldiney@gmail.com

Rouanet

Marie-Noëlle

Mairie de Chaville
droqgeorget@yahoo.fr
Centre social Pontault
Combault (77340)
marinorouanet@free.fr

Sala

Antoine Roger

Association Le Souffle

lesouffle95@wanadoo.fr

Solovieff

Jacques

AEPAB91

jsolovieff@laposte.net

Sourdois

Brigitte

MDA Neuilly Sur Seine

brigitte.sourdois@wanadoo.fr

24

Rencontre entre écrivains publics franciliens - Centre CERISE - 14 mars 2015

Tabar Nouval

Esther

MJD

esther.tabarnouval@gmail.com

Tassin

Chantal

Centre social Belleville

chantassin@gmail.com

Vaidy

Simone

Vilanova

Jean Yves

Vunzi Kongolo

Pierre Honoré

Foyer de Grenelle
simone.vaidy@neuf.fr
Espace
Fontaines
Franconville
jy.vilanova@ville-franconville.fr
Gonesse (association le
souffle)
vunzikongolo@yahoo.fr

Wouters

François

Aubervilliers

francoiswouters@free.fr

Zweguintzoff

Caroline

Rueil Malmaison

carolinezveg@gmail.com

25

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful