Vous êtes sur la page 1sur 2

La chimie…l’avenir

L ’image de l’opinion publique n’est pas toujours


favorable, la chimie est toujours vue comme étant une
activité contre nature, polluante, même parfois
dangereuse pour l’environnement.

A la suite de l’explosion de l’usine AZF à Toulouse, un


journaliste posait deux questions dans son éditorial :

• Peut-on faire de la chimie sans risque ?


• N’y a-t-il pas de risques à vouloir se passer de
la chimie ?

Tout doit être mis en œuvre pour exclure sinon limiter


les risques liés a la production chimique industrielle.
Beaucoup de précaution sont prises, de nombreuses
procédures de surveillance installées mais il n’existe
aucune garantis contre les négligences humaines.

De tous les sciences, la chimie est peut être celle qui


apporte a ces adeptes les satisfactions les plus variées en
leurs donnant mainte occasion de conjuguer
l’observation, l’imagination et la concrétisation.
L’objectif permanent du chimiste n’est pas de faire une
découverte surprenante mais fortuite. Il doit être
capable de reproduire…, car à certains égards ce que
l’on ne peut pas reproduire de façon constante n’existe
pas.

Le grand publique ne comprend ni la nouveauté ni


l’utilité. Par ignorance, on parle souvent d’une vielle
science et d’une vielle industrie qu’il vaut mieux
délocaliser dans les pays en «émergence ».
Lorsque l’on parle automobiles, les plastiques, les
Prenons tout d’abord le côté scientifique, de la même alliages métalliques, les peintures, les caoutchoucs
façon que les mathématiques fournissent le langage et utilisés sont tous fabriqués pas les chimistes.
les concepts qui permettent aux physiciens de
comprendre le monde des particules élémentaires, aux La croissance furtive de l’humanité, la demande en
astrophysiciens de remonter à la naissance du cosmos, énergie qui ne cessent de croitre, et les ressources
la chimie fournit aux biologistes le langage et les pétrolières qui menacent de s’épuiser rappelle les
concepts permettant de décortiquer les mécanismes de efforts considérables des chimistes à la recherche d’une
la vie. La découverte de l’ADN, qui est une molécule source d’énergie a la fois propre et inépuisable. D’autre
géante en est la meilleur illustration. Du côté de la part le problème du réchauffement climatique qui
physique on remarquera que les nouveaux matériaux menace la vie sur notre planète nécessite plus qu’un
supraconducteurs et le C60 (un ballon de football simple protocole au lieu d’essayer de réduire les
moléculaire constitué d’atomes de carbone) ont été émissions pensant à avoir une source d’énergie propre.
découverts par les chimistes. Qui peut prétendre Si l'établissement d'une colonie sur la lune peut sembler
maintenant que la chimie est une science obsolète ? relever de la science-fiction aux yeux du plus grand
nombre, il n'en est rien pour Niklas Järvstråt, spécialiste
Qu’en est-il maintenant du rôle de la chimie dans la vie en sciences des matériaux, qui collabore dans ce but
de tous les jours ? Il n’est pas exagérer de dire qu’elle précis avec une soixantaine de partenaires du monde
intervient par tout mais de façon masquée, ce qui entier.
explique la méconnaissance de son rôle centrale.
Lorsque l’on parle de médicaments, on en porte le crédit Nous avons évoqué l’utilité de la chimie, son
aux biologistes qui les ont testés, mais on oublie les importance économique, son rôle dans les autres
chimistes qui mes ont fabriqués et sans lesquels ces sciences, ses perceptives futures. Pour finir je voudrais
médicaments n’existeraient pas. Lorsqu’on parle de simplement dire que la chimie est un domaine
vêtement et de tissus, on oublie que la plus part sont merveilleux combinant parfaitement les approches
fabriqués à partir de fibres artificielles (nylon, kevlar, théoriques et expérimentales. Le monde à besoin de
élasthane et autre) qui sont créations des chimistes. nous, soyons créatifs.

Anass MOUAMMINE
Etudiant master CAQ
Anass MOUAMMINE
Etudiant master CAQ