Vous êtes sur la page 1sur 24
JSK Nommé manager général Doudane est de retour «Jamais je ne tournerai le dos à
JSK Nommé manager général
Doudane est de retour
«Jamais je ne tournerai le dos à la JSK»
HANNACHI : «IL EST LE BIENVENU CHEZ LUI»

www.competition.dz Vendredi 17 avril 2015 20 DA France 2 N° 4249 ISSN 1111

17 avril 2015 20 DA France 2 € N° 4249 ISSN 1111 QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

Wallemme résiliera son contrat dimanche

Wallemme résiliera

Wallemme résiliera son contrat dimanche

son contrat dimanche

son contrat dimanche
son contrat dimanche

Karouf, Hamenad et Doudane pour assurer le maintien

SUR UN AIR DE REVANCHE 17 h Valdo à Alain Michel : «Ma réponse sera
SUR UN
AIR DE
REVANCHE
17 h
Valdo à Alain Michel :
«Ma réponse sera sur le terrain»
Michel : «Les 3 points pour
acter notre maintien»
BICHARI
AU SIFFLET
HACHOUD PERD SA SŒUR :
«Je jouerai quand même»
USMA-AS KALOUM J-2
17 h
Les clignotants
sont au rouge !
Bougie veut
récupérer
son fauteuil,
El-Harrach sauver
La frayeur
48 000 €/sem.
pour Bentaleb
Mebarakou
Rassurés par l'initiative
sa tête
du ministre Tahmi
Les Crabes ont
annulé la marche
CORRUPTION
DELOCALISATION
Auditionné hier
Finale coupe d'Algérie 2015
par la CD de la LFP
Rezguene
clame son
innocence
Voilà pourquoi
la Présidence a
opté pour Tchaker
Torino veut Taïder

www.competition.dz

Vendredi 17 avril 2015

2

LIGUE 1 MOBILIS

www.competition.dz Vendredi 17 avril 2015 2 LIGUE 1 MOBILIS Il a rencontré hier Ali Ouali et

Il a rencontré hier Ali Ouali et Berkaine

DOUDANE, NOUVEAU MANAGER GÉNÉRAL

Quelques heures seulement après la démission de Samy Idrès de son poste de manager général, les hauts responsables du club phare de la Kabylie ont fait appel à Karim Doudane pour le remplacer.

Kabylie ont fait appel à Karim Doudane pour le remplacer. Hier matin, Me Berkaine, le conseiller

Hier matin, Me Berkaine, le conseiller juridique du club, et Ali Ouali, avocat de la JSK, ont rencontré l'ancien joueur de la JSK et du MCA. Les deux parties sont entrées directement dans le vif du sujet. Les deux dirigeants de la formation du Djurdjura n'ont pas hésité à demander à Doudane de revenir travailler à la JSK, lui qui a occupé entre 2008 et 2011 le poste de prési- dent de section. Lors de son pas- sage comme dirigeant, l'enfant des 240 logements a marqué son territoire grâce à son sérieux, sa compétence et sa rigueur. Karim Doudane a réalisé un bon boulot et a même laissé sa place propre après son départ du club. Bref, après sa rencontre avec Berkaine et Ali Ouali, Doudane a donné son accord de principe pour revenir aux affaires du club ; il

prendra le poste de manager général et succédera donc à Samy Idrès, qui n'a pas supporté la grosse pression et n'a pas accepté non plus qu'on touche à sa famille.

Il rencontrera Hannachi ce soir Le premier responsable de la for- mation de la ville des Genêts se trouve depuis mercredi après- midi à Paris. Ce sont les deux avocats du club qui ont rencon- tré Karim Doudane hier. Ce der- nier avait donné son accord de principe à ses interlocuteurs et son retour aux affaires du club est presque officiel. Néanmoins, avec le retour de Hannachi aujourd'hui au pays, les deux hommes vont se rencontrer en fin de journée pour régler les derniers détails de ce retour.

Après sa rencontre avec Hannachi, Doudane officialisera son retour à la JSK comme manager général.

Il sera présent à l'entraînement de cet après-midi Selon une source crédible, Karim Doudane se déplacera cet après- midi au stade du 1er-Novembre pour assister à la séance de la reprise des entraînements. A l'is- sue de la rencontre de mardi dernier, les coéquipiers du capi- taine Rial ont bénéficié de deux jours de repos avant de reprendre le chemin des entraî- nements ce soir. La présence de Doudane sera très bénéfique sur- tout avec cette histoire de départ de Wallemme qui ne devrait pas se présenter à l'entraînement de cet après-midi.

Les supporters ont bien accueilli son retour Ce n'est un secret pour person- ne, les supporters de la JSK n'ont pas cessé de réclamer ces der- niers jours le retour de Karim Doudane aux affaires du club. Depuis son départ, à chaque fois que l'équipe traverse des moments difficiles, les suppor- ters réclament le retour de l'an- cien président de section du club le plus titré d'Algérie. Hier soir, la nouvelle du retour de Doudane a fait le tour de la ville des Genêts. Tout le monde a salué ce retour, particulièrement les supporters qui étaient aux anges après avoir entendu l'information. Doudane est très estimé par les supporters de la JSK.

A. H.

HANNACHI : «BIENVENUE À DOUDANE CHEZ LUI»

la JSK. A. H. HANNACHI : «BIENVENUE À DOUDANE CHEZ LUI» "Karim Doudane est un enfant

"Karim Doudane est un enfant du club, il a déjà tra- vaillé à la JSK, il connaît bien la maison. Moi j'ai été en France mais je sais que les autres responsables du club l'ont rencontré hier. En princi- pe, il est avec nous, je lui sou- haite la bienvenue chez lui. "

«Je rentre ce soir au pays» " Pour des raisons de santé, j'ai rallié la capitale française mercredi après-midi, je serai de retour aujourd'hui au pays. La situation de mon équipe ne me permet pas de rester en France. D'ailleurs, à mon retour, on réglera plusieurs

détails concernant la vie quo- tidienne de l'équipe. "

«On doit bien prépa- rer le derby» " Comme je vous ai dit la der-

nière fois, seul l'intérêt de la JSK prime. Pour le moment, on doit bien préparer le derby, les trois points de cette ren- contre doivent rester à Tizi Ouzou, par la suite, on aura le temps de préparer les autres rendez-vous de l'équipe. L'heure est la mobilisation, on doit réaliser une excellente préparation pour battre le MOB. Les choses sont claires comme l'eau de roche pour

A. H.

nous. "

DOUDANE :

«J'ai donné mon accord de principe pour revenir»

«Je ne tournerai jamais le dos à la JSK»

pour revenir» «Je ne tournerai jamais le dos à la JSK» L'ancien président de section de

L'ancien président de section de la JSK, qu'on a joint hier après-midi au télé- phone, a confirmé son retour aux affaires du club. Toutefois, l'enfant des 240 logements ne voulait pas entrer dans les détails et pré- fère commencer son travail d'abord avant de parler de la situation du club.

Confirmez-vous votre retour aux affaires du club ?

Pour être franc avec vous, j'ai rencontré hier matin les responsables de la JSK. On a parlé de mon retour au club et comme je suis un enfant de cette grande et prestigieu- se formation, je ne pouvais refuser l'appel du cœur et avant de quitter mes interlocu- teurs, je leur ai donné mon accord de princi- pe.

Vous revenez pour occuper le poste de manager général, non ?

Effectivement, on a parlé du poste que je vais occuper, on s'est mis d'accord sur le poste de manager général. D'ailleurs, c'est le poste qui me convient beaucoup plus. J'ai travaillé par le passé comme président de section, maintenant, je serai appelé à prendre le poste de manager général.

Votre retour est donc quasi officiel…

Comme je vous ai déjà dit, j'ai donné mon accord de principe pour revenir, je pense que j'ai été très clair avec vous.

Néanmoins, vous n'avez pas rencontré le président du club…

Hannachi était en France hier, il doit ren- trer aujourd'hui au pays. A son retour, on va se rencontrer et à partir de cette rencontre, les choses seront plus claires.

Les supporters ont salué votre retour…

Je suis un enfant du club, je ne pouvais pas tourner le dos à la JSK et je ne le ferai jamais. J'ai grandi à la JSK, j'ai tout gagné avec cette formation, aujourd'hui l'équipe a besoin de moi, je dois répondre présent. Pour revenir à votre question, en tant que joueur ou en tant que dirigeant, j'ai toujours laissé ma place propre à la JSK. Je ferai le maximum pour être à la hauteur de la confiance placée en moi par les responsables du club et les supporters aussi.

La JSK traverse des moments plus que difficiles, l'équipe est même menacée par la relégation ; selon vous, quelles sont les solutions pour sauver l'équipe ?

Je ne peux pas répondre à cette question. Tant que je n'ai pas encore entamé mon tra- vail, tant que je n'ai pas encore parlé à ce sujet avec les responsables du club, je ne peux rien vous dire. Je préfère ne pas entrer dans ces détails.

A. H.

www.competition.dz

Vendredi 17 avril 2015

JSK

3

www.competition.dz Vendredi 17 avril 2015 JSK 3 Reprise des entraînements cet après-midi : La préparation du

Reprise des entraînements cet après-midi :

La préparation du derby kabyle commence aujourd'hui

Après avoir bénéficié de deux jours de repos, les Jaune et Vert reprendront les entraînements cet après-midi à Tizi Ouzou. Alors qu'on est dans la dernière ligne droite du championnat, l'heure est à la mobilisation pour sauver le club qui est menacé de relégation. La JSK de cette saison en aura vu de toutes les couleurs, c'est le moins que l'on puisse dire. Les tragédies et les sanctions infligées au club, ainsi que la valse des entraîneurs qui se sont succédé à la barre technique ont fait que le club kabyle se retrouve aujourd'hui dans une situation qu'il a rarement vécue. Après la défaite lors de la dernière journée de championnat face à l'ESS, il est grand temps que le groupe se remobilise pour faire en sorte de sortir de la zone rouge. A cinq journées de la fin de l'exercice 2014-2015, les Jaune et Vert, qui auront à disputer 3 rencontres à domicile et deux en extra-muros, ont tout intérêt à bien négocier les rencontres at home. Face au MOB, le CRB et l'USMH que les Kabyles recevront au 1er Novembre il faudra cartonner. Mais entre vouloir et faire, il y a quand même une sacrée différence. C'est pour cela que les joueurs doivent prendre conscience que le chemin risque d'être semé d'embûches et qu'il faudra sortir l'arme secrète, donner tout ce qu'il y a dans ce dernier virage qui scellera l'avenir de la JSK. Après la défaite de l'ESS, le compte à rebours est à présent enclenché et pour le club cher à Hannachi ça va être les semaines les plus difficiles qu'il aura à vivre. Pointant à la 9e place à deux points seulement du premier relégable, ça ne sera certainement pas du gâteau pour les camarades de Rial qui auront la lourde responsabilité de sauver la JSK. R. H.

Ali Ouali et Berkaine se sont réunis avec lui hier de 18h à 20h30

WALLEMME, c'est «enfin» fini

lui hier de 18h à 20h30 WALLEMME, c'est «enfin» fini  Les supporters demandent la levée

Les supporters demandent la levée du huis clos aux entraînements

Depuis un moment déjà, l'équipe de la JSK s'entraîne à huis clos. Les supporters, privés de voir leur équipe lors des entraînements, exigent maintenant d'avoir accès au stade et voir ce qui se passe. Ils veulent voir de leurs propres yeux comment travaillent les joueurs et quelles sont les raisons qui font que l'équipe ne soit pas en forme. Ils demandent donc la levée du huis clos aux entraînements pour pouvoir juger du travail accompli par l'équipe.

Salama

Assurances,

nouveau sponsor

Après avoir conclu avec Rebrab, la direction de la JSK vient de trouver un nouveau sponsor. Il s'agit de la société d'assurances Salama. Une source de revenus supplémentaire qui fera le plus grand bien aux caisses du club qui seront davantage renflouées. Ce sera à coup sûr une bouffée d'oxygène surtout quand on sait que la direction trouve des difficultés à payer les joueurs.

Une reprise sous haute sécurité

La reprise des entraînements, qui aura lieu cet après- midi à 16h au stade du 1er-Novembre de TiziOuzou, connaîtra la présence des services de sécurité. Les responsables du club ont demandés à ce qu'un dispositif de sécurité soit déployé au stade dans le but d'éviter les débordements. Les dirigeants craignent une révolte de la part des supporters notamment après la dernière défaite face à l'ESS. Ils veulent assurer la sécurité des joueurs en demandant la présence de policiers dans le but d'éviter tout débordement.

de policiers dans le but d'éviter tout débordement. Comme nous l'avions rapporté dans notre précédente

Comme nous l'avions rapporté dans notre précédente édition, ce n'est qu'hier soir que les responsables de la formation du Djurdjura ont rencontré Jean-Guy Wallemme. Comme tout le monde le sait, le coach français des Canaris ne supportait plus la pression.

PAR ABDELLAH HADDAD

A l'issue de la rencontre perdue par son équipe devant l'ESS, mardi passé, l'ancien coach du RC Lens n'a parlé à personne, il a quitté le stade juste après le coup de sifflet final de l'arbitre Ghorbal. Les responsables du club kabyle ont tout compris après ce geste. Pour eux, Wallemme ne sera plus l'entraîneur de l'équipe première. Il fallait donc le rencontrer pour négocier avec lui son départ. Comme Hannachi s'est envolé mercredi après- midi pour Paris, il a chargé Ali Ouali et Berkaine, les deux avocats du club, de négocier avec Wallemme. Mercredi soir, les deux parties ne pouvaient pas se rencontrer, la réunion a été reportée alors à jeudi en fin de journée. Elle a duré plus de deux heures. A son issue, elles ont trouvé un terrain d'entente.

Les deux parties ont trouvé un accord, la résiliation du contrat se fera dimanche Les responsables de la JSK et l'entraîneur français sont entrées directement dans le vif du sujet. Wallemme a affiché son souhait de partir et les dirigeants de la JSK lui ont facilité la tâche. Pour les responsables kabyles, c'est les résultats qui ont trahi

Wallemme et, comme l'équipe est sérieusement menacée de relégation, il est plus que nécessaire d'opérer un changement au niveau de la barre technique. Wallemme a donc rassuré les responsables de la formation de la ville des Genêts sur son départ. Comme Hannachi se trouvait en France, le désormais ex- entraîneur de la JSK passera dimanche matin au siège du club pour résilier son contrat avant de rentrer chez lui en France.

Il a déjà touché deux salaires, la direction ne lui doit qu'un seul Sur le plan financier, selon une source très proche de la direction kabyle, Jean-Guy Wallemme a déjà touché deux salaires. Il est venu au milieu du mois de janvier, la direction ne lui donc qu'une seule mensualité. De son côté, l'entraîneur français n'a pas posé de problème aux dirigeants de la JSK sur ce plan : "Vous me payez les mois que j'ai travaillé seulement, je ne prends pas autre chose." Une

déclaration qui a soulagé les dirigeants jaune et vert. D'ailleurs, la direction du club phare de la Kabylie réglera la situation financière de l'entraîneur dimanche matin, avant la résiliation du contrat.

Karouf et Hamenad dirigeront la reprise Wallemme ne dirigera pas la séance de la reprise de cet après- midi. Désormais, il n'est plus l'entraîneur de la JSK. C'est Mourad Karouf et Omar Hamenad qui seront appelés à diriger la séance de ce soir. Ils dirigeront l'équipe lors des cinq matchs restants de championnat. Ainsi, ils seront appelés à sauver l'équipe de la relégation.

Wallemme :

«Peut-être que c'est moi le problème, je préfère partir» Avant de quitter le siège du club pour revenir à son domicile à Tizi Ouzou, Wallemme a lâché cette phrase en direction des deux avocats de la JSK : "Peut- être que c'est moi le problème, peut-être que mon départ servira l'équipe, et puis, moi aussi je préfère partir. J'espère que l'équipe réussira à assurer son maintien." A. H.

Karouf, Hamenad et Doudane pour assurer le maintien

A. H. Karouf, Hamenad et Doudane pour assurer le maintien Jean-Guy Wallemme, le troisième entraîneur à

Jean-Guy Wallemme, le troisième entraîneur à avoir drivé le club cette saison, devrait résilier son contrat dimanche. Pour assurer l'intérim et sauver la JSK, la direction a fait appel à trois enfants du club.

PAR RACHID HAMADI

Pour sauver la JSK, le club

a fait appel à trois hommes qui

connaissent bien la maison. Il s'agit de Doudane, qui sera assisté de Karouf et Hamenad. Ils auront la dure mission de sauver le club qui n'est qu'a deux points du premier relégable. Wallemme, qui devait

résilier son contrat hier en fin de journée à l'amiable avec la direction laisse place à un trio qui peut assurer l'intérim et faire en sorte de récolter les points nécessaire pour échapper

à la relégation. Il faut dire que le technicien français n'était pas

contre l'idée de partir surtout qu'il n'était pas le maître à bord concernant beaucoup de choses. Le seul point qui pouvait le retenir était son salaire et partir lui trottait dans la tête depuis déjà un moment. L'après- Wallemme a été préparé avant même la résiliation du contrat. Rappelons que Doudane était déjà le manager général du club il y a seulement quelques années. Karouf, quant à lui, avait vécu une dure expérience en succédant à Broos parti en début de saison. Hamenad, par contre, avait réussi à gagner deux matches après le départ de

Ciccolini. Les responsables du club estiment quant à eux avoir fait le bon choix en optant pour ce trio qui peut sauver la situation à 5 journées de la fin du championnat.

Quel avenir pour Labane ? Avec le choix de ces trois entraîneurs qui travailleront en collaboration, il est à se demander que sera l'avenir de Labane. Ce dernier serait sur le

point lui aussi de partir. On a appris qu'il serait, au même titre

que Wallemme, en passe de résilier son contrat et quitter la barre technique de la JSK. Souvent critiqué, notamment en raison de la forme physique des joueurs qui est en baisse constante, les responsables du club veulent aussi résilier le contrat de Labane. Ce dernier a pourtant fait de son mieux et n'est certainement pas l'unique responsable des mauvais résultats qu'enregistre l'équipe. Cela dit, il sera certainement lui aussi écarté de la barre technique. C'est du moins ce que nous a appris une source proche de la direction du club. Quoi qu'il en soit, ce sera donc un nouveau staff qui aura la dure mission d'assurer le maintien de la JSK. Après Broos, Ciccolini, Wallemme, c'est maintenant au tour du trio Doudane-Karouf-Hamenad de prendre les rênes. Ils seront tous les trois en concertation pour composer les onze à aligner les jours de match et faire en sorte que tous les joueurs soient en bonne forme pour renouer avec les victoires et sortir du bas du tableau.

R. H.

www.competition.dz

Vendredi 17 avril 2015

4

LIGUE 1 MOBILIS 25 e JOURNÉE

17 avril 2015 4 LIGUE 1 MOBILIS 25 e JOURNÉE MCA 17h CRB LE CHABAB VEUT

MCA

17h

CRB

4 LIGUE 1 MOBILIS 25 e JOURNÉE MCA 17h CRB LE CHABAB VEUT ASSURER SON MAINTIEN

LE CHABAB

VEUT ASSURER SON MAINTIEN

Le CRB est appelé cet après-midi à affronter le MCA dans un derby qui se jouera au stade de Bologhine à huis clos. Les Rouge et Blanc de la capitale aborderont le match avec la ferme intention d'engranger les trois points de la victoire et assurer ainsi leur maintien en L1 Mobilis.

PAR HILLAL AÏT BENALI

Après un arrêt de plus de deux semaines, le CRB renouera cet après- midi avec la compétition nationale. Pour l'occa- sion, les Belouizdadis se mesureront au MCA dans un derby qui pro- met beaucoup entre les deux équipes algéroises, mais qui se jouera à huis clos. Malgré l'absence du public, les Rouge et Blanc fouleront le terrain avec l'envie de décrocher la victoire. Les protégés de l'entraîneur Alain Michel veulent s'offrir le Mouloudia en arrachant les trois points du match et assurent leur maintien parmi l'élite cette saison.

En effet, si les camarades du gardien Malik Asselah parviennent à engranger les trois points mis en jeu, ils feront un très grand pas vers le maintien. Cherfaoui et consorts le savent et se sont bien préparés pour ce derby. Depuis le der- nier match qu'ils ont livré à la JSS, ils n'ont pas cessé de travailler sereinement la suite du parcours, mais spécialement ce derby face au MCA qui compte énormément à leurs yeux. Pour terminer leur mission sur une bonne note, ils sont rentrés dans un mini-regroupement où ils ont attaqué la der- nière ligne droite de la préparation. À présent,

tous les ingrédients sont réunis pour que les joueurs du Chabab réus- sissent un bon résultat en s'offrant les trois points de la victoire et garantir ainsi leur maintien, et ne pas rentrer surtout dans les calculs à six journées du baisser de rideau de la compétition nationale.

Huis clos. On dit souvent qu'un derby sans supporters perd tout son charme. C'est vrai, tout le monde aurait aimé que celui d'aujourd'hui entre le MCA et le CRB se déroule avec le public des deux formations algéroises, qui garantis- sent une très grande ambiance dans les tri-

bunes. Néanmoins, du côté des Belouizdadis, on estime que ce huis clos arrange parfaitement leur équipe dans la mesu- re où c'est le MCA qui recevra, et qui s'est taillé la part du lion en termes de présence des suppor- ters. L'absence des Chnaoua dans ce derby évitera la pression aux joueurs du CRB qui peu- vent ainsi évoluer à leur juste valeur. En outre, ceux qui vont profiter de ce huis clos ne sont autres que les jeunes joueurs du Chabab, à l'image de Draoui, Tarikat, Bencherifa qui ne joue- ront pas la peur au ventre. H. A. B.

Rebih : «Virage important pour nous»

Boubekeur Rebih estime que ce derby est un virage important pour son équipe. L'attaquant du Chabab avance que lui et ses camarades doivent réa- liser un bon résultat afin d'éviter les calculs lors des prochaines journées du champion- nat national : "Ce derby face au MCA est important pour les deux équipes. En ce qui nous concerne, je peux dire qu'il s'agit d'un virage important pour nous pour la simple raison que si on le gagne, on fera un

grand pas vers notre maintien. Du coup, on ne sera plus dans l'obli- gation de faire des cal- culs lors des matchs restants du champion- nat", a-t-il déclaré d'emblée, avant de poursuivre : " On s'est bien préparés pour l'occasion. On a tra- vaillé sereinement depuis la reprise des entraînements. Pour finir, on était en stage à l'hôtel. On est tout à fait prêts pour ce derby et on fera de notre mieux sur le terrain afin d'arracher un bon résultat."

sur le terrain afin d'arracher un bon résultat." Il a dévoilé hier la liste des 18

Il a dévoilé hier la liste des 18

Abdeldjalil, la nouveauté de Michel

Alain Michel a dévoilé hier la liste des 18 joueurs concernés par le derby de cet après-midi contre le MCA. Le technicien a convoqué pour la première fois de la saison le joueur Abdeldjalil. Ce dernier est arrivé en réalité au Chabab lors du mercato précédent en signant une licence avec les espoirs. H. A. B.

Match

spécial

pour

Michel

Le derby de cet après-midi sera très spécial pour l'entraîneur du CRB, Alain Michel. En effet, le driver belouizdadi est appelé cet après- midi à diriger les Rouge et Blanc contre son ancienne équipe le MCA, où il a connu beaucoup de bons moments. Néanmoins, il refuse d'avouer qu'il est spécial pour lui en avançant : "J'ai déjà affronté le MCA quand j'étais à la JSMB, à la JSS et aussi avec le CRB lors de la phase aller. Donc, ce n'est plus un match spécial pour moi. Mais c'est toujours avec un grand plaisir que je retrouve le Mouloudia."

et

Derrag

Le derby est spécial également pour un joueur du Chabab. Il s'agit de Mohamed Derrag, qui affrontera son ancienne équipe et ses anciens camarades. Le joueur en question mettra néanmoins ses sentiments de côté et fera de son mieux pour que son équipe réalise un bon résultat.

Nemdil

n'est pas

concerné

Karim Nemdil n'est pas concerné par le derby d'aujourd'hui. L'arrière-droit du Chabab, blessé aux ligaments, n'a pas récupéré tous ses moyens et le staff médical ne l'a pas autorisé à disputer la partie.

Djediat a

purgé sa

suspen-

sion

Lamouri Djediat fera son retour aujourd'hui à l'occasion du derby face au MCA. Pour rappel, le meneur de jeu du Chabab a raté le dernier match de son équipe face à la JSS en raison d'une suspension. Il purge celle-ci aujourd'hui et pourra disputer normalement la rencontre.

Khodi à

droite

En l'absence de Nemdil (blessé), le coach Alain Michel comptera sur Hakim Khodi sur le couloir droit de la défense. L'ex- joueur de Lakhdaria, qui évolue en poste de défenseur axial, sera ainsi reconverti en arrière-droit. Un poste où il a joué auparavant quelques rencontres avec le Chabab. H. A. B.

MICHEL :

«ON EST PRÊTS POUR LA BATAILLE»

Chabab. H. A. B. MICHEL : «ON EST PRÊTS POUR LA BATAILLE» L'entraîneur belouizdadi Alain Michel

L'entraîneur belouizdadi Alain Michel déclare que son équipe est prête pour ce derby et que les joueurs feront de leur mieux pour arracher un résultat positif : " On est prêts pour la bataille tactique et technique. On va fouler le terrain avec la ferme intention de réussir un bon résultat. Les joueurs vont se donner certainement à fond sur le terrain pour atteindre cet objectif." L'ex-dri- ver de la JSS parle aussi de la préparation de ce derby :

"On s'est bien préparés pour ce match derby. On a varié notre travail depuis l'arrêt du championnat entre une séance par jour, du biquotidien et en jouant des matchs amicaux. On a terminé notre mission par un mini- regroupement à l'hôtel où l'on a attaqué la dernière ligne droite de la préparation. Maintenant, les joueurs sont prêts pour la rencontre et on attend d'eux de sortir un grand match."

«Une victoire synonyme de maintien» Pour le coach des Rouge et Blanc, une victoire de son équipe cet après-midi lui permettra d'assurer son main- tien en L1 Mobilis : "Si on gagne, on va assurer notre maintien dans un championnat algérien où il faut dire que tout le monde est menacé par la relégation. C'est un championnat spécial cette saison où personne n'a rien assuré pour le moment. Donc, afin d'éviter de ren- trer dans les calculs, on doit essayer de ramener un bon résultat dans ce derby. Cela nous permettra notamment d'aborder la suite du parcours avec plus de confiance et de sérénité."

H. A. B.

Ultime séance hier au 20-Août-1955

Les Rouge et Blanc du Chabab ont effectué, hier matin, une dernière séance d'entraînement sur leur terrain du 20-Août. Pour l'occasion, l'entraîneur Alain Michel a apporté les derniers réglages sur sa tactique de jeu. Le coach a discuté aussi avec ses joueurs auxquels il a demandé d'être concentrés aujourd'hui sur leur sujet et ne pas écouter surtout ce que se dit ailleurs.

Départ à l'hôtel après l'entraînement

Après la fin de la séance d'entraînement, les Belouizdadis se sont dirigés vers l'hôtel Oasis où ils ont pris leurs quartiers pour la traditionnelle mise au vert. C'est aussi l'occasion pour les joueurs de se concentrer entièrement sur le derby de cet après-midi.

Malek a rendu visite aux joueurs

Le président Réda Malek s'est déplacé hier à l'hôtel Oasis où il a rencontré ses joueurs. Le premier responsable des Rouge et Blanc a tenu à motiver les camarades du gar- dien Malik Asselah en leur demandant de se donner à fond sur le terrain pour réussir un bon résultat, qui sera très bénéfique pour la suite du parcours.

Félicitations

À l'occasion du mariage de leur fils Djallal, la famille Ramdani, à sa tête le papa, Kamel, fervent supporter du CRB, le félicite et lui adresse ses meilleurs vœux tout en lui souhaitant une vie heureuse pleine de joie et de bonheur.

CRB, le félicite et lui adresse ses meilleurs vœux tout en lui souhaitant une vie heureuse

www.competition.dz

Vendredi 17 avril 2015

25 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

5

17 avril 2015 25 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS 5 MCA 17 CRB LE MCA N'IMAGINE

MCA

17

CRB

LE MCA N'IMAGINE RIEN D'AUTRE

QUE LA VICTOIRE CONTRE LE CRB

Après trois succès d'affilée, les Vert et Rouge sont décidés à garder le même tempo face au CRB afin d'assurer une quatrième victoire de suite. Les camarades du capitaine Abderrahmane Hachoud n'envisagent aucune autre issue que les trois points devant les Belouizdadis.

EQUIPE PROBABLE Chaouchi, Hachoud, Bachiri, Berchiche, Zeghdane, Hendou, Gherbi, Ben Brahem, Gourmi, Aouedj et Djalit.
EQUIPE PROBABLE
Chaouchi, Hachoud, Bachiri, Berchiche,
Zeghdane, Hendou, Gherbi, Ben Brahem,
Gourmi, Aouedj et Djalit.

Le premier responsable de la barre technique du MCA, Artur Jorge, a averti ses poulains concer- nant la rencontre de cet après- midi en les sensibilisant davanta- ge : "C'est une grosse échéance qui se présente devant nous et donc il va falloir mettre les bouchées doubles pour avancer, ce ne sera pas une mince affaire, mais avec la détermination et la conviction, on trouvera le moyen de réussir à garder les trois points à la mai- son." En fait, Artur Jorge est conscient de ce qui l'attend et ne veut pas avoir des joueurs qui prendront la partie contre le CRB à la légère, mais de tout faire afin de réussir le pari. Les joueurs ont compris sur le coup qu'ils sont contraints de tout faire pour assu-

rer la gagne devant une équipe qui viendra avec la ferme inten- tion de convaincre le Mouloudia d'Alger de céder des points. Pour postuler au maintien, les Mouloudéens doivent assurer la victoire devant les Belouizdadis. Ils ne pourront pas compter sur l'appui de leur public, car le Mouloudia d'Alger est suspendu pour un match et le jouera le derby sans les chnaoua. Ce qui ne facilitera pas la tâche aux Vert et Rouge, qui doivent se surpasser pour réussir en ne comptant que sur eux-mêmes.

Cette rencontre se jouera aussi sans le milieu de terrain Amir Karaoui, qui a vu rouge lors de la dernière journée à Tizi et ne

sera pas concerné par le rendez- vous. Chita non plus ne peut pas jouer le match contre le Chabab, car il est blessé. Mais la bonne nouvelle, c'est le retour de Bachiri, ce qui n'obligera pas le coach à apporter des changements en défense. Il doit par contre le faire au milieu de terrain, et on parle de Gherbi et Ben Brahem. En attaque, tout le monde attend l'incorpora- tion de Samy Yachir, qui a envie de se révolter et tout le monde attend de lui qu'il retrouve ses capacités perdues cette saison. En somme, les Vert et Rouge sont déterminés à gagner ce match contre le CRB afin d'éviter les cal- culs et de marcher d'un pied ferme pour assurer le maintien. A. Z.

UNE PRÉPARATION D'ENFER

POUR UN RETOUR EN FANFARE

Cet après-midi, le MCA reçoit le CRB pour un derby bouillant. Sans ses supporters, le Mouloudia d'Alger devra confir- mer son sursaut d'orgueil entrevu depuis l'entame de cette phase retour, tandis que le Chabab tente- ra de relancer la machine après quatre matches sans victoire. Est-ce qu'il y a une préparation spéciale du derby ? A voir la pré- paration des Vert et Rouge, celle-ci se déroule le plus normalement du monde ou presque. D'abord, les Vert et Rouge s'entraînent depuis la reprise dans le calme et les joueurs travaillent avec sérieux. Le staff technique ne manage pas les efforts et s'attaque à tous les plans, physique, tactique, ou psychique. Tout est revu à la loupe. C'était le cas pour la préparation des matches précédents. Quand on demande au capitaine Hachoud de nous donner son avis sur la prépa- ration, il dira : "On a travaillé dans le calme et le sérieux. On a fait deux séances à huis clos, mais ce

le sérieux. On a fait deux séances à huis clos, mais ce fut juste pour mettre

fut juste pour mettre les derniers réglages avant d'accueillir le CRB. Contrairement à certaines fois, la mise au vert dure deux jours." Justement, la différence entre la préparation des autres matches, c'est que le MCA a travaillé deux fois à huis clos, alors que pour les journées précédentes, les entraîne- ments étaient ouverts au public. Aussi, de même que la program- mation de deux jours de mise au vert n'est pas habituelle, comme le fera savoir Hachoud : "Même si la

préparation reste la même pour tous les matches, un derby n'est pas un match ordinaire." Le staff technique a tout mis en œuvre pour assurer une très bonne pré- paration qui assurera au Mouloudia d'Alger d'être au top du top aujourd'hui contre le CRB qui, lui aussi, n'a pas chômé puis- qu'il a bien travaillé pour venir rivaliser avec son voisin dans un match à six points que le MCA se doit de gagner.

A. Z.

Bichari

officiera

le derby

La commission d'arbitrage de la Ligue de football professionnel a désigné Bichari pour diriger le grand derby de cet après-midi entre le Mouloudia d'Alger et le Chabab de Belouizdad qui se déroulera au stade Omar- Hamadi de Bologhine. Les responsables ont été soulagés par ce choix eux qui craignaient que cette commission

allait choisir l'un des trois que refusait le MCA, à savoir Necib, Zaoui ou Ghorbal. Finalement, le choix est tombé sur le médecin Bichari qui fait l'unanimité et qui

a réalisé de bons matchs, selon tous les observateurs du ballon rond en Algérie.

M. Z.

Hachoud

perd sa

sœur :

«Je

jouerai ce

vendredi»

Le capitaine du Mouloudia d'Alger, Abderrahmane Hachoud, a perdu hier en début d'après-midi sa jeune sœur. Il était en pleurs lorsqu'on lui avait annoncé la mauvaise nouvelle surtout qu'il était très attaché à sa sœur. Malgré ça, il a décidé de jouer demain contre le CRB pour aider son équipe à gagner. Les responsables

du Mouloudia, le staff technique

et les joueurs ont

tenu à présenter leurs sincères condoléances à Hachoud et à sa famille hier avant le début de l'ultime séance avant le derby.

M. Z.

ARTUR JORGE :

«FACE AU CRB, IL FAUT L'EMPORTER TOUT SIMPLEMENT»

: «FACE AU CRB, IL FAUT L'EMPORTER TOUT SIMPLEMENT» Cet après-midi, le Mouloudia d'Alger affronte le

Cet après-midi, le Mouloudia d'Alger affronte le CRB dans un match à ne pas rater et les troupes d'Artur Jorge seront sur- chauffées au maximum pour un derby que le Doyen se doit de gagner

pour prétendre au main-

tien. L'entraîneur en est conscient et quand il parle du match de cet après- midi, il dit : "On est obli- gés de jouer tous les

matches à fond, derby ou non. Et comme ce rendez- vous est très important pour nous dans notre quête du maintien, on va devoir assurer chez nous et il ne faut pas le louper. On voit ça dans les yeux des joueurs qui sont détermi- nés à assurer la gagne." Le coach Artur Jorge aurait vraiment voulu que les gradins d'Omar Hamadi soient remplis. Seulement, ce vœu ne peut pas être exaucé, car le huis clos a été infligé. Dans ce sens, le coach déclare : "La rivalité entre ces deux clubs dépas- se le simple cadre du ter-

rain, et regorge d'histoires, malheureusement, les sup- porters des deux galeries ne seront pas présents, pour ce rendez-vous. Un derby a plus de saveur avec des gradins remplis. Mais on doit faire avec les moyens du bord." L'entraîneur en chef du MCA assure que les joueurs seront prêts à rele- ver le défi et pour cause, ils en sont conscients : "Les

joueurs n'ont pas besoin d'être motivés. Car, quand tu jous un derby, tu n'as jamais envie de perdre, c'est le genre de match qui te donne envie de te sur- passer et de mettre tout en œuvre pour réussir le pari." Quand on évoque devant le coach les résultats des concurrents, il répond :

"Dans un derby, le classe- ment ne compte pas, Il faut juste le gagner. Contre le CRB, il n'y a pas de calculs à faire, il faut l'emporter tout simplement. Un derby ça se gagne tout simple- ment."

A. Z.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS

 

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. ESS

41

25

11

08

06

32

24

+08

2. MOB

39

24

10

09

05

28

16

+12

3. USMA

36

25

09

09

07

29

21

+08

4. MCO

36

24

09

09

06

16

14

+02

5. RCA

35

24

11

02

11

22

27

-05

6. ASMO

34

24

09

07

08

28

29

-01

7. CRB

34

24

09

07

08

22

27

-05

8. USMH

33

24

10

03

11

24

27

-03

9. JSK

32

25

09

05

11

29

30

-01

10. USMBA

32

25

08

08

09

18

22

-04

11. MCEE

31

25

09

04

12

33

31

+02

12. CSC

31

24

08

07

09

25

26

-01

13. JSS

31

24

08

07

09

21

24

03

14. MCA

30

24

08

06

10

26

27

-01

15. ASO

28

24

06

10

08

18

23

-05

16. NAHD

27

25

06

09

10

18

21

-03

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

25 e journée 26 e journée DATE RENCONTRE MCO JSS VENDREDI 17 AVRIL, 16H JSS-CSC
25 e journée
26 e journée
DATE
RENCONTRE
MCO
JSS
VENDREDI 17 AVRIL, 16H
JSS-CSC
JSK
MOB
VENDREDI 17 AVRIL, 17HÀHUISCLOS MCA-CRB
CRB
ASMO
VENDREDI 17 AVRIL, 17H
MOB-USMH
USMA
MCA
SAMEDI 17 AVRIL, 16H
ASMO-RCA
USMH
ESS
MARDI 21 AVRIL, 18H
ASO-MCO
MCEE
USMBA
RCA
NAHD
CSC
ASO

www.competition.dz

Vendredi 17 avril 2015

6

LIGUE 1 MOBILIS 25 e JOURNÉE

17 avril 2015 6 LIGUE 1 MOBILIS 25 e JOURNÉE MCA CRB VALDO À ALAIN MICHEL

MCA

MCA CRB

CRB

VALDO

À ALAIN MICHEL :

«MA RÉPONSE SERA SUR LE TERRAIN»

L'entraîneur du CRB et également ancien coach du Mouloudia, en l'occur- rence Alain Michel, qui a laissé une bonne image lors de son pas- sage en 2010 en contri- buant au dernier sacre du MCA en champion- nat, veut prendre sa revanche après avoir été limogé lors de son deuxième passage en 2012 en quittant le Doyen par la petite porte, après la défaite de Chlef, et remplacé par Nouredine Zekri. Pour ce derby contre le MCA, Alain Michel n'a

Ils ont dit avant ce derby

La pression a atteint son paroxysme dans le groupe mouloudéen. Depuis quelques jours, les camarades de Chaouchi n'ont pas cessé de parler de ce derby contre le CRB qu'ils veulent gagner absolument. Suivons les avis des poulains d'Artur Jorge avant ce derby face au Chabab.

Mendouga :

«Je marquerai

ce vendredi»

"C'est mon premier derby contre le CRB et incha'Allah je ferai tout pour réaliser un grand match si je joue bien sûr. Je promets de marquer et de faire marquer mes coéquipiers pour glaner les trois points de la victoire et procurer de la joie et du plaisir à nos supporters."

Chaouchi :

«On les

battra !»

"On sait que notre mission ne sera pas facile devant une bonne équipe du CRB, mais on les battra incha'Allah. C'est vraiment dommage d'être privés de nos supporters, mais on ne va pas les décevoir. Je promets que ma cage restera vierge dans ce derby."

Gourmi :

«Mon 9 e but sera face au CRB»

"Un derby a toujours un cachet particulier, et on sait que ce ne sera pas une partie de plaisir. Il faut qu'on joue ce match à 200% pour glaner les trois points de la victoire. Personnellement, je ferai tout pour marquer mon 9 e but face au CRB et qui sera le but de la victoire."

pas cessé, depuis quelques jours, de dire à travers la presse qu'il viendra à Bologhine pour gagner. Ses décla- rations n'ont pas été appréciées par les sup- porters du Mouloudia qui ont demandé au staff et aux joueurs de ne pas les décevoir dans ce derby qui est très important à leurs yeux, surtout qu'il s'agit d'un rival éternel. La star brésilienne Valdo Candido reste confiante que son équipe enchaî- nera une quatrième vic- toire : "Moi, ce qui se dit dans la presse ne m'in-

téresse pas. Je m'en fous de ce qu'a dit le coach du CRB. Le plus impor- tant pour nous, ce sont les trois points et incha'Allah, on va battre le CRB comme on l'a fait avec l'ESS, le MOB, l'USMBA et la JSK."

«Vous allez voir 11 gladiateurs face au CRB» Même si le Mouloudia est privé de ses deux meilleurs joueurs, en l'occurrence Karaoui et Chita, l'adjoint d'Artur Jorge reste très optimis- te et persuadé que son

équipe enchaînera avec une autre victoire dans ce derby face au CRB. Valdo dira à cet effet :

"C'est vrai que Karaoui et Chita ont du poids dans l'équipe, mais nous, ce qui nous importe, ce sont les joueurs dont on dispose pour ce match. Vous allez voir onze gladia- teurs sur le terrain qui ne vont reculer devant personne. On promet à nos chers supporters qu'on fera tout pour battre cette équipe du CRB."

M. Z.

20 MILLIONS

POUR BATTRE LE CRB

La direction du vieux club algérois a mis le paquet pour le derby contre le CRB. Une prime de 20 millions de centimes sera octroyée aux joueurs en cas de victoire pour quitter la zone rouge.

aux joueurs en cas de victoire pour quitter la zone rouge. Le derby entre le Mouloudia

Le derby entre le Mouloudia d'Alger et le Chabab de Belouizdad s'annonce capital pour les Vert et Rouge, qui sont appelés à glaner les trois points de la victoire dans la course pour le maintien. Si les Mouloudéens n'ont plus le droit à l'erreur dans ce derby, c'est tout sim- plement à cause de la victoire du MCEE et de l'USMBA qui ont remon- té dans le classement. Les poulains d'Artur Jorge n'ont pas d'autre alter- native que de gagner ce derby devant une équipe du Chabab qui ne va pas venir en victime expiatoire puisque les Belouizdadis, qui ont 34 points, n'ont pas encore assuré le maintien et feront tout pour accrocher le Mouloudia. Les responsables du club n'ont pas trouvé mieux pour motiver les joueurs que de leur promettre une belle prime pour gagner ce derby.

Selon une source digne de foi, nous avons appris que le président Krimou

Raissi, qui s'est réuni avec les joueurs hier à l'hôtel Mercure, leur a promis une prime de 20 millions de centimes. Une belle prime pour les coéquipiers de Berchiche à condition de réussir à glaner les trois points de la victoire, très importants pour la suite de la sai- son et aussi avant les deux derbies

contre l'USMA et l'USMH,

décisif dans cette course au maintien pour les Vert et Rouge de la capitale. Ainsi donc, la détermination et la volonté sont les armes des Mouloudéens, en plus de la prime qui a été promise par la direction du club. Reste à savoir si cela suffira aux capés d'Artur Jorge pour réussir leur derby en s'imposant contre les gars de Lâaquiba.

M. Z.

tournant

Karaoui

a dîné

avec les

joueurs

Afin de maintenir un bon état d'esprit au sein du groupe, le directeur général, Rafik Hadj Ahmed, a demandé à Amir Karaoui de venir soutenir moralement ses camarades. Rappelons que Karaoui est suspendu à la suite du carton rouge dont il avait écopé lors du clasico contre la JSK.

Hadj

Ahmed a

discuté

avec les

joueurs

dans la

soirée de

mercredi

Craignant que le groupe ne se mette une pression supplémentaire à cause des derniers résultats enregistrés, le directeur général du MCA, Rafik Hadj Ahmed, s'est déplacé à l'hôtel mercredi soir pour discuter avec les joueurs. Il a pris chacun des cadres en aparté afin de lui faire comprendre qu'il faudra se concentrer sur le rendez- vous d'aujourd'hui, sans songer à ce que font les autres. Une pression qui sera inutile et qui ne fera que compliquer les débats. Ainsi, Hadj Ahmed a fait comprendre aux joueurs qu'ils doivent rester concentrés sur leur client du jour, sans penser à autre chose. Les joueurs se sont montrés conscients de ce qui les attend.

joueurs se sont montrés conscients de ce qui les attend. Raïssi s'est réuni avec ses joueurs

Raïssi s'est réuni avec ses joueurs mercredi soir à l'hôtel Mercure

«OUBLIONS LE CLASSEMENT, GAGNONS CONTRE LE CRB !»

Le président Abdelkrim Raissi s'est réuni mercredi soir avec les joueurs pour les motiver à gagner le derby contre le CRB.

L'ancien joueur du Mouloudia a d'abord abordé la discussion en parlant des résultats des matchs du MCEE et de l'USMBA qui ont gagné respectivement contre le NAHD et l'USMA :

"Il faut qu'on oublie le clas- sement. Notre destin est entre nos mains. Donc, il faut gagner le match du CRB pour augmenter nos chances pour le maintien." Le prési- dent Raissi n'a pas omis d'annoncer le montant de la prime à ses joueurs, une façon de les motiver à don- ner le meilleur d'eux-mêmes pour réussir ce derby : " Je vous promets que si vous gagnez ce match, on vous donnera 20 millions de cen- times. Alors ne me décevez pas et ne décevez pas sur- tout vos supporters qui comptent beaucoup sur vous."

Le président du Mouloudia est persuadé que son équipe battra le CRB malgré la pression de ces derniers jours après les résultats des matchs de mardi, qui ne sont pas en sa

faveur : "Nous allons gagner contre le CRB. Dommage que nous soyons privés de nos supporters, mais incha'Allah, on sera à la hau- teur ce vendredi."

M. Z.

Dommage que nous soyons privés de nos supporters, mais incha'Allah, on sera à la hau- teur

www.competition.dz

Vendredi 17 avril 2015

25 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

7

17 avril 2015 25 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS 7 JSS 16h CSC BRACCI : «La

JSS

16h

CSC

BRACCI : «La Saoura joue sa survie, nous aussi»

Joint par nos soins au téléphone, le coach du CSC Youcef Bracci nous a déclaré que pour faire oublier le semi- échec subi face au NAHD, son équipe est condamnée à ne pas revenir bredouille de Béchar où elle va affronter ce soir la JSS.

De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Voulez-vous, d'abord, nous dire un mot sur le stage que vient d'effectuer votre équipe à Blida ? Les dirigeants de notre club, le directeur général Bentobbal et le manager Arama, ont bien fait de nous programmer un mini-stage à Blida car ce regroupement nous a permis de tra- vailler avec sérénité, de bien préparer notre prochaine rencontre que nous allons jouer, la JSS à Bechar, et surtout de ressouder le groupe. Un match que nous sommes condamnés à bien négo- cier pour garder nos chances d'assurer notre maintien intactes.

Et pensez-vous que votre équipe va pouvoir revenir indemne de Béchar ? Après avoir concédé le nul au NAHD à domicile, nous sommes condamnés de réaliser un bon résultat la prochaine rencontre que nous allons disputer contre la JSS, bien que je reconnaisse que ce match à gros enjeu s'annonce très difficile à négo- cier pour nous car nous allons le jouer contre une équipe qui, comme nous, veut assurer sa place en Ligue 1

équipe qui, comme nous, veut assurer sa place en Ligue 1 Mobilis et qui, de surcroît,
équipe qui, comme nous, veut assurer sa place en Ligue 1 Mobilis et qui, de surcroît,

Mobilis et qui, de surcroît, sera boos- tée par son public. Mais comme mes poulains sont déterminés à se réconci- lier avec nos fans, très déçus après notre semi-échec subi face à Hussein Dey, je pense que nous pouvons reve- nir indemnes de Saoura.

A la fin du match CSC-NAHD, que votre équipe n'a pas réussi à gagner, vos supporters ont réagi. Qu'avez-vous à leur dire ? Quand on aime le lait de la vache, on doit accepter ses coups de sabot. Par ce proverbe, je veux vous dire que nos supporters, auxquels on ne cesse de demander de venir nombreux nous soutenir, ont le droit de nous critiquer et nous sommes dans l'obligation d'ac- cepter leurs remontrances car ils aiment leur club. Cela dit, je souhaite que nos supporters continuent à nous soutenir jusqu'à la dernière minute du

championnat afin qu'on puisse ensemble assurer le maintien de notre club en Ligue 1 Mobilis.

Et pensez-vous que votre club peut assurer sa place en Ligue 1 Mobilis ? Oui, comme nous avons toujours notre destin en main, je pense que nous allons assurer notre place en Ligue 1 Mobilis car notre maintien parmi l'élite du football algérien ne dépend pas des résultats des autres équipes qui jouent leur survie dans ce palier. C'est que pour assurer notre maintien, il nous suffit de gagner les trois matches qui nous restent à dispu- ter à domicile. Et, incha'Allah, on va le faire.

Un commentaire sur le dernier communiqué de la CFA qui vient de révéler qu'un arbitre assistant

voulait fausser la rencontre CSC- NAHD… Par ce communiqué, la CFA ne fait que confirmer que, malheureusement, il y avait, il y a et il y aura toujours des magouilleurs qui faussent les résultats des matches de football en Algérie et ailleurs. Tout ce que je souhaite est que la CFA mette les moyens pour mettre hors d'état de nuire tous ceux qui tentent de fausser les résultats des matches afin que les dernières ren- contres du championnat se déroulent dans une transparence totale. R. G.

Equipe probable :

Cédric, Remache, Bencherifa, Djeghbala, Guerabis, Allag, Boucherit, Hadji, Djellilahine, Voavy, Messaâdia.

Le CSC

amoindri

contre la

JSS

Contre la JSS, ce soir, l'entraîneur du CSC, Youcef Bracci, ne pourra pas compter sur quatre des cadres de son équipe : le libero Berthé et le milieu Sameur, qui, tous deux, sont suspendus ; le stoppeur Bouhenna, dont la blessure tarde à guérir, et l'attaquant Boulemdaïs qui,

bien que

son bobo, n'est pas prêt physiquement à jouer comme titulaire. Cela nous pousse à avancer que cette après- midi, le coach clubiste va faire garder les bois par son inamovible gardien Cédric Si Mohamed, qui sera protégé par une arrière-garde formée par les arrières latéraux Remache et Bencherifa, l'axial Djeghbala et le milieu défensif Guerabis. Au milieu, il va certainement reconduire les deux récupérateurs Boucherit et Alleg, et va leur adjoindre les deux milieux offensifs Hadji et Djellilahine. Enfin, en attaque, Bracci va aligner d'entrée le Malgache Voavy et Messaâdia, les deux seuls attaquants qu'il a sous la main. R. G.

rétabli de

Qui réussira la lutte pour le maintien ?

De notre correspondant

ALI OUKILI

Le stade du 20-Août 1955 de Béchar accueillera aujourd'hui une importante rencontre entre deux formations qui luttent pour leur maintien.

Malgré les bons résultats obtenus avant la trêve, les locaux ne se sont pas encore tirés d'affaires. Ils donneront cette fois la réplique au CS Constantine qui n'a jamais raté ses sorties dans la capitale de la Saoura. Les Vert et Jaune savent que même sur leur terrain, la mission ne sera pas facile devant un adversaire qui n'a pas assuré non plus son maintien. Ils se déplaceront avec pour seul objectif de rééditer leur exploit à Béchar. Les cama- rades de Padidi sont avertis qu'en cas de faux pas, la situation se compliquera davantage pour eux. La position occupée par les Sudistes inquiète les supporters qui ne s'attendaient pas à ce que leur représentant se retrouve dans une peu reluisante position au classement géné- ral. Pourtant, la direction a mis tous les moyens nécessaires pour leur permettre de réaliser le meilleur parcours possible. Ils sont appelés à sortir le grand jeu pour engranger les points mis en jeu devant un

le grand jeu pour engranger les points mis en jeu devant un adversaire déterminé à les

adversaire déterminé à les surprendre pour remonter la pente. Les gars de la Saoura attendent de pied ferme les Sanafir pour s'imposer et montrer à leurs supporters que la JSS ne descendra pas en L2. Ils doivent s'imposer pour procu- rer la joie et le bonheur aux supporters et rester confiants pour les prochaines échéances. "On est conscients de la tâche qui nous attend ce vendredi devant un adversaire qui ne viendra pas pour limi- ter les dégâts ; il tentera le tout pour le tout pour nous accrocher. On fera tout ce qui est possible pour arracher la victoire", souligne Belhafiane.

A. O.

Les

supporters

seront

présents en

force…

Les supporters se déplaceront en grand nombre au stade pour encourager leur équipe appelée à disputer un match capital face au CSC. Ce rendez- vous décidera de leur avenir en L1 Mobilis. Ils se déplaceront de contrées lointaines de la Saoura avec de larges banderoles aux couleurs de leurs favoris et créeront avec les autres mordus une ambiance des grands jours en poussant Tiouli et compagnie à se défoncer sur le terrain pour battre leurs adversaires.

Bousmaha : «Les trois points resteront à Béchar»

Comment se porte Bousmaha ? Je me porte bien. On s'entraîne dans de très bonnes conditions durant ces deux semaines de repos. On a bossé dur, dis- puté aussi des matches amicaux fort bénéfiques pour nous en vue de la repri- se. Le groupe est concentré sur la suite du championnat, à commencer par celui de ce vendredi face au CS Constantine qu'on recevra sur notre terrain et devant nos supporters.

Comment voyez-vous la rencontre JSS- CSC ? C'est un match difficile contre les Constantinois qui n'arrivent plus à gagner chez eux ces derniers temps. Ils viendront à Béchar pour essayer de nous surprendre afin de se réconcilier avec leur public. On doit aborder en force cette rencontre pour arracher la victoire et nous remettre en confiance pour la suite du championnat. On est conscients que la tâche sera dure devant un adver- saire difficile à manier. Je pense qu'avec cette terrible envie ou cette rage de vaincre qui nous anime, les trois points précieux resteront à Béchar.

Vos supporters sont exigeants… Je sais qu'ils aiment beaucoup leur équipe et que les points mis en jeu seront comptabilisés pour respirer mieux à l'avenir. On fera le maximum pour leur

rendre le sourire et leur montrer que les mauvais résultats réalisés à Béchar n'étaient qu'un accident de parcours. Ils doivent nous soutenir à fond surtout en ces moments cruciaux. Leur précieux apport nous stimulera à consentir de grands sacrifices pour mettre fin à notre série de mauvais résultats.

Un mot sur le parcours réalisé jusqu'ici… Je pense qu'il est loin de nos attentes et de celles des dirigeants ; les moments difficiles que nous avons traversés se sont répercutés sur le groupe. Plus d'une dizaine de points concédés à Bechar. Si nous les avions comptabilisés, la JS Saoura serait classée parmi le trio de tête et non pas dans cette position. Il reste six matches à disputer dont trois à domicile, soit neuf points à gagner qu'on doit engranger à tout prix pour terminer dans une position honorable.

Le mot de la fin… Notre objectif est de battre le CSC et de grimper aussi de quelques marches au classement général. Les gars sont déter- minés à remettre en confiance les nom- breux supporters. On n'a pas le choix, seuls les trois points comptent et rien d'autre pour rendre le sourire à nos sup- porters.

A. O.

www.competition.dz

Vendredi 17 avril 2015

8

LIGUE 1 MOBILIS 25 e JOURNÉE

17 avril 2015 8 LIGUE 1 MOBILIS 25 e JOURNÉE MOB 17h USMH Les HARRACHIS à

MOB

17h

USMH

Les HARRACHIS

à l'assaut du MOB

Cet après-midi, l'USMH affrontera le MOB pour la 25 e journée de L1 Mobilis. La rencontre s'annonce explosive.

PAR SOFIANE BOULAOUCHE

Les Jaune et Noir courent toujours le risque de la relégation. Avec 33 points seulement et une 8 e place, le maintien n'est toujours pas assu- ré. Cela ne se réalisera qu'avec au moins deux vic- toires. Les Harrachis veulent que le premier pas vers leur objectif soit franchi à Béjaïa face au MOB. Lors de sa dernière séance d'entraînement à Alger, l'entraîneur en chef Boualem Charef a pré- paré son équipe de manière à jouer l'offensive, et donc pour gagner. Il a d'ailleurs mis en place plu- sieurs ateliers d'automatismes offensifs afin d'ac- croître l'efficacité de ses attaquants. Mais l'USMH ne pourra pas avoir recours aux services de son meilleur buteur, à savoir Mohammed Amine Abid, et ce, pour une blessure à la tête qu'il a contractée depuis plusieurs jours. Ainsi donc, d'après ce qui a été effectué mercredi matin, le onze harrachi pourrait évoluer avec plusieurs attaquants face au MOB. Pour le coach, ce sera la meilleure manière avec laquelle il pourra inquié- ter son adversaire. Avec la suspension d'Aït Ouamar, Charef songerait à mettre à sa place le milieu offensif Mebarki et de n'aligner qu'un seul

milieu offensif Mebarki et de n'aligner qu'un seul milieu récupérateur, à savoir Gherbi. Cela donne- ra

milieu récupérateur, à savoir Gherbi. Cela donne- ra à l'équipe une allure très offensive, en plus de Boumechera comme meneur et Bouguèche qui jouera comme avant-centre.

El-Harrach n'a toujours pas assuré son maintien Au début de cette 25 e journée de championnat, l'USMH ne sera qu'à deux points de la zone de relégation. Au cas où le Mouloudia d'Alger, qui n'est autre que le dernier relégable, réaliserait une victoire à cette occasion, l'étau se resserrait sur

l'équipe harrachie qui, même avec un match nul à Béjaïa, se retrouvera comme lanterne rouge. Ce match MOB-USMH sera donc entouré de beau- coup d'enjeux de part et d'autre. Les Crabes seront non seulement dans l'obligation

de confirmer leur qualification à la finale de la coupe d'Algérie, mais aussi de se repositionner dans la place de leader que l'ESS a accaparée tout récemment. Donc, "ce sera chaud pour l'USMH au stade de l'Unité maghrébine", comme l'a men- tionné Amada lors d'un récent entretien à

Compétition.

S. B.

Rassurés par l'initiative du ministre Tahmi

Les Crabes ont annulé la marche

Les Crabes, qui devaient marcher pacifiquement vers la wilaya, hier, pour dénoncer la délocalisation de la finale du 5-Juillet au stade de Tchaker, n'a pas eu lieu, et ce, après l'intervention salutaire du ministre Tahmi, selon des sources proches des principaux fiefs des Crabes au niveau du chef-lieu de la wilaya. En effet, le fait que le ministre a pro- grammé une visite d'inspection au 5-Juillet prouve que les doléances de la famille mobiste sont rece- vables ; ce qui explique l'annulation de la marche, qui n'a pas pour autant eu l'aval de la majorité de la famille du MO Béjaïa qui suspecte une probable récupération politique du mouvement. A noter qu'un groupe de supporters a remis une lettre de protestation signée par le président du comité des supporters au wali de Béjaïa avec accusé de réception, hier matin.

Ils seront présents en force aujourd'hui contre l'USMH

Même s'ils n'ont plus rien à prouver dans le registre de l'animation et la fidélité aux couleurs de leur club fétiche, les supporters du MOB vont remplir les travées du stade de l'Unité maghrébine, ce soir, pour soutenir les coéquipiers de Dehouche et battre l'USMH, pour reprendre leur statut de leader. Mehdi Meziani, en sa qualité de président du comité des supporters, nous a contactés hier au téléphone pour appeler les Mobistes à venir nombreux aujourd'hui aider l'équipe à passer l'écueil harrachi, dans un match à ne pas rater pour préserver les chances de remporter un doublé historique. C. L.

BOUGUÈCHE : «On doit être vigilants face au MOB»

Rencontré à l'issue de la séance d'entraînement de mercredi dernier, Hadj Bouguèche trouve que le match face au MOB ne sera pas facile. Selon lui, l'avantage que l'USMH devra mettre à son profit est que les Crabes joueront sous pression pour rester leaders.

Comment s'est déroulée votre préparation pendant la trêve ?

C'était plutôt bien, bien que cette trêve fût longue. Nous ne sommes pas du tout ennuyés puisque le staff technique a tout fait pour que ça ne le soit pas. On était donc concentrés sur notre travail et tout s'est bien passé.

Donc, vous êtes fin prêts…

Oui bien sûr, on a intérêt à l'être. Je pense qu'au niveau du groupe, tout le monde attend ce match avec impatience, preuve qu'ils sont prêts. Après, on verra dès notre arrivée à Béjaïa où on aura quelques réglages à faire et le schéma de jeu que le coach devra choisir. Donc en gros, ça se passe bien. Il ne reste plus que quelques petits détails.

passe bien. Il ne reste plus que quelques petits détails. Que pensez-vous de ce match ?

Que pensez-vous de ce match ?

Ce ne sera pas une partie de plaisir, ça s'annonce même très difficile, surtout que le MOB cartonne en cette période. Avec leur qualification à la finale de la coupe d'Algérie, leur mental doit être au top. On doit donc être vigilants.

Avec cette reprise face au MOB et au vu des matchs qui vous restent à jouer, ne

trouvez-vous pas que le maintien sera difficile pour vous ?

Cela pourrait être le cas, en effet. Mais il ne faut pas oublier qu'il nous reste encore plusieurs matchs à domicile. Ce sera un avantage très important pour atteindre notre objectif qui est le maintien. Aussi, on devra être à la hauteur face au MOB et faire un bon résultat face à cette équipe afin d'avoir assez d'élan psychologique pour bien finir la saison.

L'absence d'Abid, Aït Ouamar et Keniche pourrait mettre l'USMH en difficulté, n'est-ce pas ?

On souhaite que ce ne soit pas le cas. Ce sont de très bons joueurs, certes, mais on devrait avoir d'autres solutions pour que notre niveau de jeu face au MOB soit à la hauteur.

On a vu, lors des entraînements, que le coach s'est beaucoup basé sur vous sur le plan offensif. Vous serez sans doute le fer de lance de votre équipe, surtout sans Abid…

Oui, c'est le cas, j'aurai la responsabilité de mener notre attaque face au MOB. J'espère que je serai à la hauteur et ne décevrai ni le coach ni notre public.

S. B.

Athamna et Bensayeh parmi les convoqués

Deux éléments de l'équipe U21, qui commencent à intéresser très sérieusement le coach Amrani, font partie du groupe convoqué pour le match d'aujourd'hui. Il s'agit du robuste milieu de terrain Islam Athamna, qui a joué un bout de match en officiel contre le RCA, et de l'avant-centre de métier Réda Bensayeh, qui a déjà pris place sur le banc des remplaçants de l'équipe fanion, étant le baroudeur de l'équipe espoirs.

Le trophée de Dame Coupe sera à Béjaïa le 26 mai

Dans le cadre de la promotion de la finale de la coupe d'Algérie, le trophée de l'épreuve populaire est attendu le 26 mai à Béjaïa pour être exposé à la Maison de la culture et présenté à la famille mobiste, avant de repartir vers la seconde partie de la fête de football, à l'Arba, le lendemain. La cérémonie de présentation du trophée de la coupe d'Algérie sera rehaussée par la présence des invités de marque de la famille sportive béjaouie, des autorités et des représentants de la FAF, du sponsor de la compétition ATM Mobilis.

La direction tarde à régler la situation financière des joueurs

La direction du président Boubekeur Ikhlef tarde à régler la situation financière des joueurs. En effet, le président, sur instruction du porte- parole des actionnaires Farid Zizi, a gelé l'opération de régularisation de la situation financière des joueurs, après l'amère défaite concédée contre le RCA (1-0) en championnat. Cette situation risque d'être difficile à régler au vu des primes importantes des matchs promises par la direction, dont celle de la demi-finale contre l'ESS de l'ordre de 50 millions de centimes, alors que les joueurs n'ont pas encore touché quatre primes et deux salaires. Le président Ikhlef risque d'être confronté à un sérieux problème financier à la veille de l'historique rencontre de la coupe d'Algérie que les Crabes ne veulent pas rater pour tout l'or du monde.

Boubekeur Ikhlef sommé de trouver rapidement les fonds nécessaires

La politique de la motivation financière adoptée avec succès par le président Ikhlef, avec le parcours référentiel en championnat et le statut de leader à récupérer aujourd'hui en cas de victoire contre l'USMH, et la qualification de l'équipe en finale de la coupe d'Algérie risque d'être une arme à double tranchant pour la direction du club, sommée de trouver rapidement les fonds nécessaires pour éviter une crise de confiance avec les joueurs, qui s'impatientent pour leur dû, malgré le gage de confiance qui lie les deux parties.

Grande réception

Dans le cadre des cérémonies festives et réceptions organisées par la direction mobiste, l'appel lancé par la direction via le porte- parole des actionnaires, Farid Zizi, aux opérateurs économiques et industriels de la wilaya de Béjaïa pour venir en aide au club semble être entendu. En effet, une grandiose réception a été organisée par la direction, hier à l'hôtel Royal, et ce, à la veille de l'important match de l'équipe contre l'USMH, en l'honneur des opérateurs économiques. Cette réception aura été une réussite totale vu les garanties reçues par la direction, selon les échos parvenus de l'hôtel Royal hier soir.

www.competition.dz

Vendredi 17 avril 2015

25 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

9

17 avril 2015 25 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS 9 MOB 17h USMH Béjaïa décidé à

MOB

17h

USMH

Béjaïa décidé à récupérer son leadership

Après avoir arraché haut la main son billet pour la finale de Dame coupe la semaine passée, au stade du 8-Mai 1945, face à la super équipe d'Afrique, le Mouloudia de Béjaïa, en course pour le doublé, va retrouver l'ambiance du stade de l'Unité maghrébine, ce soir à 17 heures en recevant l'USM El Harrach (mise à jour de la 25 e journée de la L1 Mobilis).

PAR LYES CHEKAL

La précieuse victoire de sa dernière victime en coupe d'Algérie, à savoir l'ESS, qui occupe la première place avec 41 points qui a disposé de la JSK (1-0) mardi dernier, oblige le MOB à renouer avec le succès en prenant le dessus sur l'USMH ce soir pour récupérer son statut de leader avec un point d'avance en portant son capital à 42 points. En homme averti, l'entraîneur en chef mobiste, Abdelkader Amrani, a rappelé à ses coéquipiers les contre-performances à domicile face aux clubs d'Alger dont le NAHD, l'USMA, le MCA et le CRB, pour mettre un terme au phénomène qui a

fait perdre aux Crabes 9 unités au stade de l'Unité maghrébine, et ce, en battant l'USMH, qui ne se présentera pas en victime expiratoire. C'est ce que le driver a fait comprendre à ses capés, décidés à reprendre les commandes en prenant leur revanche sportive sur Essafra, qui, pour rappel, leur a infligé la première défaite de la saison au

stade du

Un à deux changements dans le onze d'Amrani Pour le match d'aujourd'hui face à l'USMH, pour la reprise des matchs du championnat de la L1 Mobilis, avec la défection du joueur le plus en forme du groupe, Zahir Zerdab, suspendu après son expulsion contre l'ES Sétif la semaine passée en coupe d'Algérie, le staff technique béjaoui va opérer un changement forcé, alors qu'il songe très sérieusement à renforcer le compartiment de l'at- taque en sus, ce soir contre l'USMH.

Mansouri, sans surprise dans les bois L'un des principaux héros de Sétif, Ismaïl Mansouri, qui a marqué de son empreinte l'épreu- ve populaire en étant derrière la qualification his- torique en finale de Dame coupe et a été décisif lors de la série des tirs au but contre respective- ment, la JS Saoura, le MCO, l'ASMO et l'ESS, devra veiller au grain derrière pour garder la cage de son équipe vierge. Mansouri va ainsi affronter l'USMH, avec les couleurs mobistes, pour la pre- mière fois cette année, car au match aller il état indisponible pour blessure.

La défense sommée de retrouver son verrou Pour le compartiment de la défense, le driver mobiste, Amrani, qui n'a pas caché son inquiétu- de concernant la fébrilité de la défense lors des trois matches, encaissant au passage quatre buts dont deux banderilles à domicile face au CRB, suivi d'un autre but contre le RCA en champion- nat, et enfin, le but le plus rapide de la coupe encaissé contre l'Entente, vendredi passé, dont trois buts sur des erreurs de marquage, a mis son quatuor titulaire en garde. En effet, avec le rende- ment nettement meilleure des latéraux mobistes, dont Amir Aguid, qui a joué simple et juste contre l'ESS, ils devront redoubler de vigilance face au virevoltant ailier harrachi, Billel Mebarki, alors que son complice sur le flanc gauche, Salim Benali, en pleine confiance, va jouer pour confir- mer son réveil salutaire pour la défense, qui aura à retrouver ainsi son verrou avec le duo d'expé- rience de la charnière centrale, Mebarakou- Messaoudi.

1 er

- Novembre à Mohammadia (2-1).

Messaoudi. 1 er - Novembre à Mohammadia (2-1). La frayeur Mebarakou Le joueur le plus utilisé

La frayeur Mebarakou Le joueur le plus utilisé de l'équipe, Zidane Mebarakou, qui a participé à tous les matchs de son équipe depuis le début de la saison toutes compétitions confondues, a souffert des douleurs aux adducteurs hier matin. Le central de charme mobiste a créé une grande panique autour de lui, ce qui a nécessité son passage aux soins intensifs pour être d'attaque ce soir contre l'USMH. L'enfant de Remla, qui a mis fin au suspense en participant à la séance d'entraînement d'hier à l'heure du match au stade de l'Unité maghrébine, laisse dire qu'il va diriger sa défense face à Essafra.

Sidibé-Dehouche :

le duo dans la récupération Face à une équipe de l'USMH qui évoluera avec prudence face à la meilleure équipe d'Algérie, pour éviter la défaite interdite ce soir, Amrani va certainement profiter pour récupérer un élément du milieu de terrain à vocation offensive, en se contentant du duo habituel dans l'entrejeu, à savoir le capitaine Nassim Dehouche et son com- plice le Malien Sidibé Soumaila.

Ndiaye derrière les attaquants Gagnant en expérience et surtout en confiance, le milieu offensif mobiste, Omar Ndiaye, aura l'oc- casion de signer sa seconde titularisation de la sai- son après avoir signé son baptême du feu lors de la dernière sortie en championnat face au RCA. Ndiaye, qui prendra la place de Zerdab suspen- du, va jouer derrière les attaquants en électron

libre, il aura ainsi une marge de manœuvre plus importante par rapport au reste du groupe.

Amrani hésite entre Salhi et Chattal, sur le flanc gauche de l'attaque L'entraîneur Amrani qui, vraisemblablement, optera pour un 4-3-3, ce soir face à l'USMH, semble indécis entre l'étoile montante du MO Béjaïa, Yacine Salhi, qui a signé un retour à la compétition par la grande porte, avec le statut de titulaire qu'il mérite amplement, et Djamel Edine Chattal, adulé par les supporters, qui n'a plus rien à prouver comme remplaçant de luxe, l'ancien Usmiste, pourrait signer son baptême du feu avec le onze type ce soir contre l'USMH sur le flanc gauche de la défense.

Rahal gardera son statut, Yaya reconverti en avant-centre Enfin, le staff technique, satisfait du rendement du virevoltant ailier droit de l'équipe, Fawzi Rahal, va reconduire l'enfant de Tinebdar, alors que pour le poste d'avant-centre, Amrani aurait déjà opté pour la reconversion de Fawzi Yaya en pleine forme et qui devra confirmer sa qualité de joueur polyvalent pour débloquer la situation en attaque aujourd'hui contre l'USMH. L. C.

Equipe probable

Mansouri, Aguid, Benali, Mebarakou, Messaoudi, Dehouche, Sidibé, Chattal (Salhi), Yaya, Ndiaye et Rahal.

Rassurés par l'initiative du ministre Tahmi

Les Crabes ont annulé la marche

Les Crabes, qui devaient marcher pacifiquement vers la wilaya, hier, pour dénoncer la délocalisation de la finale du 5-Juillet au stade de Tchaker, n'a pas eu lieu, et ce, après l'intervention salutaire du ministre Tahmi, selon des sources proches des principaux fiefs des Crabes au niveau du chef-lieu de la wilaya. En effet, le fait que le ministre a programmé une visite d'inspection au 5-Juillet prouve que les doléances de la famille mobiste sont recevables ; ce qui explique l'annulation de la marche, qui

n'a pas pour autant eu l'aval de la majorité de la famille du MO Béjaïa qui suspecte une probable récupération politique du mouvement. A noter qu'un groupe de supporters a remis une lettre de protestation signée par le président du comité des supporters au wali de Béjaïa avec accusé de réception, hier matin.

Ils seront présents en force aujourd'hui contre l'USMH

Même s'ils n'ont plus rien à prouver dans le registre de l'animation et la fidélité aux

couleurs de leur club fétiche, les supporters du MOB vont remplir les travées du stade de l'Unité maghrébine, ce soir, pour soutenir les coéquipiers de Dehouche et battre l'USMH, pour reprendre leur statut de leader. Mehdi Meziani, en sa qualité de président du comité des supporters, nous a contactés hier au téléphone pour appeler les Mobistes à

venir nombreux aujourd'hui aider l'équipe à passer l'écueil harrachi, dans un match à ne pas rater pour préserver les chances de remporter un

doublé historique.

C. L.

Athamna et Bensayeh parmi les convoqués

Deux éléments de l'équipe U21, qui commencent à intéresser très sérieusement le coach Amrani, font partie du groupe convoqué pour le match d'aujourd'hui. Il s'agit du robuste milieu de terrain Islam Athamna, qui a joué un bout de match en officiel contre le RCA, et de l'avant-centre de métier Réda Bensayeh, qui a déjà pris place sur le banc des remplaçants de l'équipe fanion, étant le baroudeur de l'équipe espoirs.

Le trophée de Dame Coupe sera à Béjaïa le 26 mai

Dans le cadre de la promotion de la finale de la coupe d'Algérie, le trophée de l'épreuve populaire est attendu le 26 mai à Béjaïa pour être exposé à la Maison de la culture et présenté à la famille mobiste, avant de repartir vers la seconde partie de la fête de football, à l'Arba, le lendemain. La cérémonie de présentation du trophée de la coupe d'Algérie sera rehaussée par la présence des invités de marque de la famille sportive béjaouie, des autorités et des représentants de la FAF, du sponsor de la compétition ATM Mobilis.

La direction tarde à régler la situation financière des joueurs

La direction du président Boubekeur Ikhlef tarde à régler la situation financière des joueurs. En effet, le président, sur instruction du porte- parole des actionnaires Farid Zizi, a gelé l'opération de régularisation de la situation financière des joueurs, après l'amère défaite concédée contre le RCA (1-0) en championnat. Cette situation risque d'être difficile à régler au vu des primes importantes des matchs promises par la direction, dont celle de la demi-finale contre l'ESS de l'ordre de 50 millions de centimes, alors que les joueurs n'ont pas encore touché quatre primes et deux salaires. Le président Ikhlef risque d'être confronté à un sérieux problème financier à la veille de l'historique rencontre de la coupe d'Algérie que les Crabes ne veulent pas rater pour tout l'or du monde.

Boubekeur Ikhlef sommé de trouver rapidement les fonds nécessaires

La politique de la motivation financière adoptée avec succès par le président Ikhlef, avec le parcours référentiel en championnat et le statut de leader à récupérer aujourd'hui en cas de victoire contre l'USMH, et la qualification de l'équipe en finale de la coupe d'Algérie risque d'être une arme à double tranchant pour la direction du club, sommée de trouver rapidement les fonds nécessaires pour éviter une crise de confiance avec les joueurs, qui s'impatientent pour leur dû, malgré le gage de confiance qui lie les deux parties.

Grande réception

Dans le cadre des cérémonies festives et réceptions organisées par la direction mobiste, l'appel lancé par la direction via le porte- parole des actionnaires, Farid Zizi, aux opérateurs économiques et industriels de la wilaya de Béjaïa pour venir en aide au club semble être entendu. En effet, une grandiose réception a été organisée par la direction, hier à l'hôtel Royal, et ce, à la veille de l'important match de l'équipe contre l'USMH, en l'honneur des opérateurs économiques. Cette réception aura été une réussite totale vu les garanties reçues par la direction, selon les échos parvenus de l'hôtel Royal hier soir. L. C.

www.competition.dz

Vendredi 17 avril 2015

10

NAHD

www.competition.dz Vendredi 17 avril 2015 10 NAHD Hussein Dey a perdu espoir Et maintenant, que faire

Hussein Dey a perdu espoir

Et maintenant, que faire ?

NAHD Hussein Dey a perdu espoir Et maintenant, que faire ? Défaits mardi dernier par une

Défaits mardi dernier par une très belle équipe du Mouloudia d'El-Eulma, qui a démontré qu'elle ne méritait guère la position qu'elle occupait au classement général de Ligue 1, les Sang et Or ont quasiment perdu tout espoir de se maintenir parmi l'élite.

PAR MOHAMED ADRAR

Les coéquipiers de Bendebka n'ont plus que leurs yeux pour pleurer, après avoir laissé leur chance passer lors de la rencontre de la saison, qui les avait oppo- sés à une séduisante formation du MCEE. Contrairement aux Eulmis qui ont fourni une très belle prestation ce jour-là, les Nahdistes ont, eux, montré leur plus mau- vais visage cette saison, rendant une copie affligeante, chose qui a fait dire à leurs

supporters qu'ils ne méritaient guère un tel public, fidèle jusqu'aux os, qui a soute- nu son équipe depuis l'entame de la sai- son, mais qui a été récompensé de la pire des façons par des joueurs qui n'ont pas été à la hauteur de la confiance placée en eux. Du côté d'Hussein Dey, on ne croit plus au maintien du club en Ligue 1 et même si tout est encore possible sur le plan comptable, cette équipe nahdiste semble bien incapable de relever un défi aussi important.

12 points pour se sauver, Ighil y croit encore Et si la plupart des Nahdistes ne croient plus aux chances de maintien de leur équi- pe, le coach Meziane Ighil refuse, lui, de baisser les bras. Pour l'entraîneur en chef du Nasria, la donne est bien simple, tant que son équipe n'est pas officiellement reléguée en Ligue 2, elle continuera à se battre jusqu'à la dernière minute. Et pour cela, il va falloir réaliser un quasi-sans- faute, puisqu'au vu de la situation actuelle du classement, le maintien devrait bien se jouer autour de 38-39 points, un capital qui sera difficilement accessible pour le NAHD, puisqu'il faudra pas moins de 12 points, soit quatre victoires aux Sang et Or pour atteindre cette barre fatidique des 39 points. Autant dire que ça sera un vrai miracle si le Nasria venait à se maintenir

en Ligue 1, d'autant plus que le Nasria aura à se déplacer à trois reprises, lors des cinq matchs qui lui restent à jouer. Les Nahdistes n'ont tout simplement plus le choix, ils doivent jouer le tout pour le tout, car ils n'ont absolument rien à perdre mais tout à gagner.

«Il n'est pas question de baisser les bras, il faut jouer jusqu'à la dernière minute» Pour le coach Meziane Ighil, il n'est pas question de baisser les bras, le Nasria continuera à se battre jusqu'au bout, il refuse de voir ses poulains abandonner en milieu de mission, lui qui croit dur comme fer que rien n'est encore joué et que les concurrents directs du NAHD ne sont pas également à l'abri de faux pas, comme celui réalisé par le NAHD mardi dernier face au MCEE, il nous dira : "Ecoutez, je ne suis pas le genre à baisser les bras alors que rien n'est encore perdu, on va se battre jusqu'au bout, jusqu'à la dernière minute. Il ne faut pas s'avouer vaincu, il reste enco- re cinq matchs à jouer et tout est encore possible. Il est probable de voir nos concurrents directs trébucher, comme on l'a fait nous-mêmes face au MCEE, person- ne n'est à l'abri des mauvais résultats, chose qui nous permet d'espérer encore et de garder espoir". M. A.

En plus de Ghalem, Benyahia et Ezechiel

BENDEBKA out trois semaines

Alors que le Nasria sera officiellement privé des services du portier Mohamed Ghalem, de l'ailier droit Ahmed- Benyahia Zakaria, ainsi que de l'attaquant Ezechiel N'Douassel pour cause de suspension en vue de son prochain match de championnat qui l'opposera au RC Arba, le coach, Meziane Ighil, devra se passer des services d'un autre élément non moins important, à savoir le milieu de terrain Sofiane Bendebka, victime d'une méchante blessure au niveau du bassin, qui a nécessité au joueur d'effectuer des examens complémentaires. Des examens qui on poussé le médecin traitant du joueur à lui accorder 21 jours de repos. Une blessure qui

met donc le joueur hors service pour les trois prochaines semaines, ce qui signifiera qu'il sera bel et bien absent au minimum lors des deux prochains matchs de championnat qui opposeront le Nasria au RCA et à l'USM Bel Abbès.

Course contre la montre pour préparer Mokrani Et si les absences de Benyahia, Ezechiel et Bendebka peuvent être remplaçables, avec l'alignement d'autres joueurs qui évoluent au même poste, celle du portier Mohamed Ghalem met le coach Ighil dans un véritable embarras. En effet, l'absence du portier nahdiste va obliger le coach husseindéen à accélérer le

retour à la compétition du jeune Mohamed Seddik Mokrani. Le n°29 nahdiste, qui vient tout juste de reprendre le chemin des entraînements, devra tout faire afin d'être fin prêt pour la rencontre de samedi prochain, à savoir

celle qui opposera le Nasria au RC Arbaâ. Sans Ghalem et Mokrani, le coach Ighil sera dès lors contraint de faire confiance au jeune Abdelhamid Brahimi, un gardien de but pétri de qualités, mais qui n'a jamais eu la chance de disputer le moindre match officiel en championnat avec le NAHD. Le coach Ighil fera tout son possible pour récupérer Mokrani, dans le cas contraire, il devra prendre le risque d'aligner l'inexpérimenté

Brahimi.

le risque d'aligner l'inexpérimenté Brahimi. M. A.  Les académiciens bien reçus à Madrid Alors

M. A.

Les

académiciens

bien reçus

à Madrid

Alors qu'ils se sont rendus à Madrid au cours de la semaine dernière, les académiciens du Nasria ont été bien reçus en Espagne par les représentants de la firme coréenne LG, sponsor majeur de l'académie du NAHD, ainsi que la Fondation Real Madrid, qui a pris en charge la délégation nahdiste sur place à Madrid. Les académiciens ont eu à visiter les installations du club madrilène, ainsi que le musée du club, sans oublier le centre de formation du club, en l'occurrence "La Castilla". Il est à noter que la délégation nahdiste est présidée par le secrétaire général du club, Houali Mohamed. Une présence qui fait polémique à Hussein Dey, puisqu'on reproche au SG du club d'avoir profité de l'occasion pour faire du tourisme, alors que le club se trouve dans une situation des plus critiques, frôlant tout simplement le purgatoire.

Les négociations entre la direction du club et l'APC sont en bonne voie

Le Nasria de retour au stade Zioui ?

Alors qu'un climat de désolation s'est installé dans le camp nahdiste, une bonne nouvelle pourrait bien donner un petit peu de baume au cœur des Husseindéens.

Puisque nous avons officiellement appris que la direction du club et à sa tête le président Ould Zmirli, serait sur le point de conclure un accord avec l'APC d'Hussein Dey pour récupérer la gestion du stade Zioui en vue de la sai- son prochaine. Les négociations entre les deux parties sont en très bonne voie, selon les dires du président Ould Zmirli. Une source digne de foi nous affirmera que le Nasria pourrait se voir attribuer la gestion du stade Zioui pour une durée de 99 ans, soit pour une durée qui permettra au club d'asseoir son camp de base au niveau du stade, tout en mettant en place un centre d'en- traînement digne de ce nom, sans toute- fois toucher aux autres clubs de la com- mune, tel que l'IRHD, qui continuera à bénéficier de ses créneaux habituels au stade Zioui. La même source nous révé- lera qu'en cas de concrétisation de cet accord, la direction du club entrepren- dra de gros travaux au niveau du stade fétiche des Husseindéens, afin de le retaper à neuf, et en faire un véritable bijou, comme elle l'a si bien fait avec le complexe Bensiam.

Mahfoud Ould Zmirli :

«Nous comptons retaper le stade à neuf» Nous avons accosté le président Ould Zmirli afin d'en savoir plus sur la ques- tion et nous confirmer les tenants et les aboutissants des discussions qui sont en cours avec l'APC d'Hussein Dey, et le boss nahdiste n'a pas nié l'existence de négociations entre les deux parties, il nous fera même une révélation qui ne fera que ravir les supporters du Nasria :

"Je vous confirme qu'on est en discus- sion avec l'APC d'Hussein Dey afin qu'elle puisse nous céder la gestion du stade Zioui. Les négociations sont en très bonne voie et si tout va pour le mieux, on tombera d'accord très pro- chainement. Nous comptons d'ailleurs investir dans la gestion de ce stade Zioui, en le retapant à neuf. Si tout va pour le mieux, on entreprendra de grands travaux, afin de remettre le stade Zioui aux normes, le NAHD doit revenir chez lui à Hussein Dey, on n'est jamais plus à l'aise que chez soi". M. A.

RCA - NAHD décalé au samedi 25 avril

Programmée initialement pour le vendredi 24 avril prochain, la rencontre qui opposera le Nasria à son homologue du RC Arba aura finalement lieu le samedi 25 avril à partir de 17h. La Ligue de football professionnel a programmé l'ensemble des rencontres de la 26e journée le même jour et à la même heure, soit à 17h, sans doute afin de tenter de respecter l'éthique sportive en cette dernière ligne droite du championnat.

à 17h, sans doute afin de tenter de respecter l'éthique sportive en cette dernière ligne droite

www.competition.dz

Vendredi 17 avril 2015

USMA

11

www.competition.dz Vendredi 17 avril 2015 USMA 11 Grave dégradation des résultats de l'équipe Les clignotants

Grave dégradation des résultats de l'équipe

Les clignotants

passent au rouge

Avant l'entame du présent exercice, l'USM Alger et ses supporters nourrissaient le rêve de conserver le titre de champions d'Algérie remporté brillamment la saison passée. La direction du club a cassé, comme à son habitude, sa tirelire pour ramener les meilleurs "oiseaux".

PAR MOHAMED FAYÇAL

Pendant le mercato estival puis celui d'hiver, le club a ramené des joueurs de renom. Il suffit d'évoquer, en effet, l'arrivée de Youcef Belaïli et Kadour Beldjilali qui évoluaient dans le championnat tunisien, res- pectivement à l'ES Tunis et à l'ES Sahel. Mais les résultats n'ont pas du tout suivi. D'où le changement opéré au niveau du staff technique avec le départ du Français Hubert Velud remplacé par l'Allemand Otto Pfister. Les résultats de l'équipe

l'Allemand Otto Pfister. Les résultats de l'équipe demeurent très en deçà des aspira- tions. La dernière

demeurent très en deçà des aspira- tions. La dernière série de contre- performances dans le championnat national, dont les deux dernières (nul concédé à Bologhine contre le MCE El-Eulma et défaite à Bel- Abbès) ont fait que l'USMA se retrouve désormais dans une situa- tion plutôt contraignante. L'équipe occupe, il est vrai, la troisième place

au classement général avec 36 points. Mais elle se trouve à quelque six petits points du premier relégable, à savoir le Mouloudia d'Alger. C'est pourquoi les amoureux du club appréhendent la dégradation de la situation dans les prochaines jour- nées. Des appréhensions qui sem- blent être fondées si on tient compte des mauvais résultats enregistrés

pendant ces dernières semaines. Il faut dire aussi que le calendrier usmiste n'est pas du tout rassurant. Outre le prochain derby contre le Mouloudia d'Alger qui va se jouer à huis clos en raison de la suspension qui lui a été infligée, l'USM Alger doit, par la suite, effectuer un périlleux déplacement à Béchar pour

y affronter la JS Saoura. Il sera ques-

tion après d'un match difficile contre

le MO Bejaïa, candidat en puissance

au titre. Des rencontres d'une extrê- me difficulté devant des adversaires tenus par l'obligation de résultat. Et au rythme où vont les choses pour cette formation usmiste, il y a mille et une raisons de craindre le pire.

Obligation de prise de conscience Devant cette situation à laquelle per- sonne ne s'attendait, les joueurs de l'USM Alger sont appelés à réagir. C'est une nécessité absolue pour les coéquipiers du gardien international Zemmamouche. La balle est désor- mais dans le camp de ces derniers qui se doivent d'assumer toutes leurs responsabilités en vue de mettre fin à cette série de mauvais résultats. D'autant plus qu'il y a urgence. Remuez-vous ! M. F.

En prévision du match de l'AS Kaloum

Pfister s'est réuni avec les joueurs

La préparation pour le match contre l'AS Kaloum (Guinée) ce dimanche à Bologhine (18 h) en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions d'Afrique a débuté hier. Après une journée de repos, mercredi, les joueurs de l'USM Alger ont repris hier matin le chemin des entraînements au stade Omar- Hamadi de Bologhine. Avant le début de la séance, le patron de la barre technique, Otto Pfister, les a conviés à une réunion. C'était l'occasion de les sensibiliser à la nécessité de surmonter la difficulté et redonner, par la même occasion, l'espoir aux supporters à l'occasion de ce rendez-vous continental. Tout en mettant les joueurs devant leurs responsabilités, Otto Pfister a tenu à attirer leur attention sur la difficulté de la mission devant les Guinéens de l'AS Kaloum. Ces derniers avaient écarté lors des tours précédents, rappelle-t-on, deux bonnes équipes, à savoir le Sewé Sport (Côte d'Ivoire) et le Zesco United (Zambie). Ce qui dénote des grandes capacités de l'adversaire qu'il faudra, selon les termes tenus par l'Allemand, prendre très au sérieux afin de parer à toute éventualité. Après les ratages en coupe d'Algérie et en championnat, le club phare du quartier de Soustara veut s'investir dans cette Ligue des champions pour soigner son image. Il absolument atteindre la phase des poules et, éventuellement, mener la campagne jusqu'au bout du rêve. M. F.

Tout en réclamant le départ de Pfister

Les supporters veulent

«Dziri comme entraîneur en chef»

Chez les supporters, la colère est perceptible. Rien ne va plus dans leur équipe favorite. Deux objectifs majeurs sont partis en fumée.

Après la coupe d'Algérie que les Rouge et Noir ont quittée dès les huitièmes de finale face à l'ASO Chlef, ils ont, par la suite, compromis grandement leurs chances de préserver le titre de champions d'Algérie. Une grande désillusion. Les supporters ne sont pas du tout satisfaits. Ils réclament, du même coup, des changements au niveau de la barre technique. Le bilan négatif de l'entraîneur Otto Pfister les pousse à réclamer son départ. "En remplaçant Hubert Velud, l'entraîneur Pfister n'a pu faire fonctionner la machine. Ses résultats ne plaident pas en sa faveur. Sous sa conduite, l'équipe a raté l'objectif de la coupe d'Algérie. Il est également en passe de laisser filer le titre du championnat. Rien n'exhorte à son maintien. La direction du club doit penser rapidement à un changement au niveau de la barre technique pour éviter le pire", estiment unanimement les supporters. Dans les réseaux

estiment unanimement les supporters. Dans les réseaux sociaux, les supporters appellent également à

sociaux, les supporters appellent également à l'éviction du technicien allemand. Selon eux, l'entraîneur adjoint, Bilal Dziri, doit avoir sa chance, surtout qu'il a toujours réussi d'excellentes performances pendant les intérims. Selon les supporters, la direction du club doit tirer des leçons de l'expérience de l'Entente de Sétif, qui tire profit de la désignation de Madoui à la tête de la barre technique. Un jeune entraîneur local qui a offert le prestigieux titre de la Ligue des champions d'Afrique à l'Aigle noir. Les dirigeants usmistes accèderont-ils au souhait des supporters ?

Les joueurs au banc des accusés Les amoureux de l'USM Alger ne sont pas également satisfaits du rendement des joueurs. En dépit des sommes faramineuses déboursées par la direction pour les salaires, ils sont, selon les supporters, peu rentables sur la surface de jeu. Il va falloir, préconisent-ils, secouer le cocotier. Les fans des Rouge et Noir ne manquent pas l'occasion de lancer un appel à leurs joueurs de prendre conscience de l'histoire et du prestige des couleurs "mal" défendues. M. F.

Beldjilali et Boudebouda absents

Pour la séance d'entraînement de la reprise qui a eu lieu hier matin au stade de Saint-Eugène, le staff technique usmiste n'a pu disposer de l'ensemble de ses joueurs. Le groupe a enregistré, en effet, la défection du milieu offensir Kaddour Beldjilali et du défenseur Brahim Boudebouda. Les deux joueurs n'y ont pu participer pour cause de blessure. Ils ont subi une séance de soins. Il faut noter la défection de Kouadio dit Manucho également pour cause de blessure. L'Ivoirien ne jouera pas d'ailleurs ce dimanche le match aller de la Ligue des champions d'Afrique.

Les arbitres

attendus samedi

Les arbitres burkinabés désignés pour officier le match USM Alger-AS Kaloum sont attendus ce samedi à Alger, soit la veille de la rencontre. Comme annoncé dans une précédente édition, les arbitres sont Juste Zio, Seydou Tiama et Drissa Modeste. Le quatrième arbitre est également burkinabé, Boukari Oudragou en l'occurrence.

Baïtèche écourte l'entraînement

en l'occurrence. Baïtèche écourte l'entraînement En cette fin de saison, les blessés se multiplient du

En cette fin de saison, les blessés se multiplient du côté des Rouge et Noir de Soustara. Le dernier en date est le très talentueux Karim Baïtèche. Il a été contraint d'écourter la séance d'entraînement d'hier après avoir ressenti soudainement des douleurs au niveau de la cuisse.

Mise au vert dès aujourd'hui

En vue de mettre les joueurs dans les meilleures conditions de préparation, la direction de l'USM Alger a décidé que les joueurs entrent en mise au vert plus tôt que prévu. Prévue initialement pour ce samedi, elle a été avancée à aujourd'hui. Les coéquipiers du chevronné Abdelkader Laïfaoui rejoindront après la prière du vendredi l'hôtel Hilton.

Pas de

préparation

spéciale

Selon le programme de préparation tracé par le staff technique, il n'est pas prévu un travail spécial. Le coach Otto Pfister se contentera d'entraînements quotidiens. Après la séance d'hier, les joueurs s'entraîneront également ce matin à Bologhine. Le dernier galop est prévu demain toujours sur la pelouse synthétique d'Omar-Hamadi.

www.competition.dz

Vendredi 17 avril 2015

12

À LA UNE

www.competition.dz Vendredi 17 avril 2015 12 À LA UNE Tottenham et Bentaleb DÉFIERONT LES STARS DE

Tottenham et Bentaleb

DÉFIERONT LES STARS DE LA MLS

LA UNE Tottenham et Bentaleb DÉFIERONT LES STARS DE LA MLS Comme pour chaque année, une

Comme pour chaque année, une équipe européenne défiera les stars de la Major League Soccer. Pour l'édition 2015, c'est Tottenham de Nabil Bentaleb qui a été choisie.

En effet, le milieu de terrain algé- rien et ses coéquipiers traverseront l'Atlantique afin de jouer un match contre les joueurs stars du champion- nat américain sur la pelouse des Colorado Rapids. Le rendez-vous est programmé pour le 29 juillet prochain. L'équipe, qui affrontera les Spurs, sera composée des meilleurs joueurs du championnat américain, a annoncé la MLS sur son site officiel. De nom- breuses équipes sont passées par ce désormais traditionnel match-gala, à l'instar de l'AS Roma, de Manchester United, de Chelsea ou encore du Bayern Munich. Maintenant, c'est au tour de Nabil Bentaleb et de ses coéqui- piers de subir ce test. L'entraîneur de Tottenham, Pochettino n'a pas caché son enthousiasme dans des propos repris par la chaîne BBC : "Cette ren- contre sera un très bon test pour nous.

D'ailleurs, le fait que nous program- mons une phase de notre préparation en Amérique dénote de la solidité du travail prévu pendant l'été." Ce sera ainsi une bonne préparation pour le milieu de terrain des Verts qui le servi- rait beaucoup en prévision des matchs des éliminatoires pour la Coupe d'Afrique des nations 2017.

49 000 euros sterling par semaine pour Bentaleb Afin de décourager les autres équipes qui souhaitent s'attacher ses services, les Spurs vont revoir les termes de leur contrat avec Bentaleb. Ce dernier, qui a signé jusqu'à l'été 2018, est considéré comme l'une des meilleures révélations du championnat anglais. Pour le gar- der et l'empêcher d'aller dans des clubs plus huppés, Tottenham va devoir revaloriser son salaire. Le club anglais

entend, en effet, lui proposer un salaire hebdomadaire de 35 000 livres sterling, soit environ 49 000 euros, selon les informations données par le quotidien anglais Daily Mail. Pour l'instant, aucun club n'a encore déclaré officielle- ment vouloir s'attacher les services du jeune joueur algérien, cependant beau- coup d'équipes le suivent de très près. Avec zéro but à son actif cette saison, Nabil Bentaleb a participé à 20 matchs de championnat et cinq en Europa League ; il a créé 14 chances de mar- quer un but et a fait deux passes déci- sives. Ainsi, son ratio en championnat est estimé à 86% de passes réussies. Le milieu de terrain des Verts a une préci- sion de tir cette saison de 33%. Avec une offre aussi alléchante, Bentaleb devrait prolonger son contrat avec son club pour quelques années supplémen-

taires.

M. K.

Slimani : «Nous pouvons gagner la coupe»

L'international algérien se dit convaincu que le Sporting Lisbonne est en mesure de gagner la Coupe du Portugal cette saison. Après s'être qua- lifié pour la finale de la coupe du Portugal aux dépens de la Nacional Funchal, Islam Slimani sera au rendez- vous avec l'histoire. En tout cas, selon les termes tenus par l'ancien buteur du Chabab de Belouizdad, le coup est jouable pour le Sporting. Ecoutons-le :

"Nous avons une grande chance de gagner cette compétition. Nous avons fait un bon parcours jusque-là et main- tenant la balle est dans notre camp. L'équipe fera tout pour gagner le match et remporter le trophée tant attendu. C'est un de nos objectifs et nous mettrons tout en œuvre pour y arriver." Dans une déclaration accordée au journal Record, il a par la suite ana- lysé le parcours de son club cette sai- son. "Cela a été une saison positive pour notre équipe. Nous sommes maintenant à la troisième place du championnat et nous avons atteint la finale de la coupe également. Nous sommes également crédités d'une bonne performance en Ligue des champions. Notre objectif est de gagner des titres et nous sommes

Notre objectif est de gagner des titres et nous sommes désormais tout près d'une consécration en

désormais tout près d'une consécration en finale de la coupe du Portugal. J'espère que nous gagnerons ce trophée dans la mesure où il est très important pour nous." Le Sporting Portugal ne connaît cependant toujours pas son adversaire en finale. Cela se jouera entre le Sporting Braga et Rio Ave dont le match aller s'est soldé sur le score de

trois buts à zéro pour les premiers. Donc, il y a de fortes chances que la finale se joue entre le Sporting Portugal et son homologue de Braga.

Il sera dans le onze face à Boavista D'après le quotidien sportif A Bola, Islam Slimani fera son retour dimanche prochain face à Boavista, dans un match comptant pour la 29e journée du championnat portugais. L'international algérien était sur le banc des rempla- çants lors du dernier match face à Vitoria Setubal ; il a fait son entrée à la 70e minute alors que son équipe menait déjà sur le score de deux buts à un. L'entraîneur du Sporting Lisbonne, Marco Silva, n'a pas voulu prendre de risque avec Slimani qui s'était tout juste remis d'une fatigue musculaire. Grâce à sa dernière victoire, le Sporting consolide sa position à la troisième place du championnat à seulement huit points du FC Porto de Yacine Brahimi, second au classement. A six journées de la fin de la saison, Islam Slimani et ses coéquipiers guettent le moindre échec des Dragons et du Benfica pour espérer créer la surprise. M. K.

Soudani

dans un

derby qui

promet

La 29e journée du championnat de première division croate ouvrira le bal aujourd'hui avec un derby de la capitale qui mettra aux prises le leader incontesté le Dinamo Zagreb avec son voisin le NK Lokomotiva. Une empoignade qui s'annonce chaude entre deux équipes qui se connaissent bien. L'international algérien Hilel Soudani, qui a retrouvé la compétition la semaine passée après une longue période d'indisponibilité à cause d'une blessure à l'aine, espère retrouver son punch et surtout son sens du but à l'occasion de ce derby. L'ex-joueur de l'ASO, qui a raté la tournée amicale du Qatar avec l'EN en raison de cette blessure, veut rattraper le temps perdu et réussir une belle fin de saison pour retrouver la sélection nationale au mois de juin prochain où les Fennecs seront appelés à disputer leur premier match officiel pour le compte des éliminatoires de la CAN 2017 face aux Seychelles. K.H.

Bensebaini

lutte

pour le

maintien

L'équipe de Lierse, où joue l'international olympique algérien Rami Bensebaini, lutte pour éviter la descente de Ligue deux belge. Lierse sera appelée ce soir à affronter le Cercles Bruges pour le compte du 3e match play-off 3 réservé aux équipes menacées par la relégation. Les deux équipes, qui se sont déjà rencontrés à deux reprises, sont à égalité avec une victoire chacune. K. H.

LE TORINO VEUT TAÏDER

Le profil de Saphir Taïder semble intéresser le Torino. Le club italien veut s'attacher les services du milieu de terrain algérien lors du prochain mercato.

du milieu de terrain algérien lors du prochain mercato. PAR MEHDI K. En effet, après un

PAR MEHDI K.

En effet, après un passage peu glorieux

à l'Inter Milan, puis le Sassuolo où il est en

train de réaliser une saison correcte, Saphir Taïder pourrait rebondir au sein d'un autre club italien en prévision du prochain marché des transferts. Torino entend inclure l'inter- national algérien dans ses rangs. D'ailleurs le milieu de terrain des Verts affrontera le Torino dimanche à 12h30 pour le compte de la 31e journée du championnat italien. Surprenant par sa polyvalence au milieu de terrain, Taïder (23 ans) a déjà inscrit deux

buts et a participé à 22 rencontres avec le Sassuolo. En tout cas, si le Torino veut s'atta- cher les services de l'international algérien, ses dirigeants devront s'acquitter de la coquette somme de 7 millions d'euros repré- sentant le prix de sa lettre de libération. Le directeur sportif du Torino Gianluca Petrachi

a inscrit le nom de Saphir en tête de sa short-

liste et devrait débuter les négociations avec l'Inter de Milan avec qui il entretient de très bonnes relations. Le milieu de terrain algé- rien ne serait pas contre l'idée de faire partie d'un meilleur club. Il est toujours à la recherche de défis à relever. Avec une moitié de saison tout juste moyenne avec le Sassuolo, son départ serait une chose éviden- te. Torino ne tardera donc pas à faire une offre officielle aux Nerrazzuro. Rappelons que le club où évolue Taïder en ce moment est à la 13e place du championnat italien de première division avec 35 points et à treize unités du premier relégable. Quant aux

Grenats, ils font une très bonne saison, puis- qu'ils sont à la huitième place du champion- nat et à seulement sept points du Napoli (4e), ce qui leur permet d'aspirer à une place qui leur ouvrirait le chemin vers les compéti- tions européennes. Une donne qui devrait peser sur le choix de Saphir Taïder.

M. K.

Défalcation de 4 points pour Parme

Le club de Parme vient de se voir infliger une nouvelle pénalité de quatre points de la part de la Fédération italienne en raison de ses problèmes financiers. Le cauchemar se prolonge pour Parme cette saison. Après avoir été déclaré en faillite et s'être fait déposséder de trois points, il vient de subir un nouveau retrait de la part de la Fédération italienne. Pour avoir enfreint certains règlements financiers, Parme a vu son total passer de 16 à 12 unités. La relégation officielle pourrait survenir d'ici deux semaines. Un autre coup dur pour les coéquipiers de l'international algérien Ishak Belfodil, qui ont pourtant réussi l'exploit cette semaine de battre la Juventus par 1-0.

www.competition.dz

Vendredi 17 avril 2015

À LA UNE

13

www.competition.dz Vendredi 17 avril 2015 À LA UNE 13 Manchester, le Barça, Chelsea et le PSG

Manchester, le Barça, Chelsea et le PSG au menu

Un autre plateau européen attend Brahimi cet été aux USA

Un autre plateau européen attend Brahimi cet été aux USA PAR SMAÏL M. A. Huit clubs

PAR SMAÏL M. A.

Huit clubs européens rejoindront des teams du championnat des USA et un club mexicain cet été, dans un grand tournoi bap- tisé International Champions Cup ; celui-ci se tiendra en pleine période précompétitive. Le tournoi, qui devrait avoir lieu entre le 11 juillet et le 5 août aux USA, regroupera la crème du football mondial. En effet, en plus de deux clubs anglais, à savoir Manchester United et Chelsea, il y aura le club du FC Barcelone, le Paris SG et le FC Porto de Yacine Brahimi. La Fiorentina, Club America (1re div. mexicaine) et trois équipes du cham- pionnat américain (MLS), les New York Red Bulls, le LA Galaxy et les San Jose Earthquakes, vont également y participer. On s'attend à des matches de haut niveau et à une présence massive des supporters d'au- tant que cette année, le choix des organisa- teurs, à savoir l'entreprise Relevent Sports, qui s'apprête à vivre la troisième expérience du genre après le lancement de sa première édition en 2013, semble être encore plus inté- ressant que les précédentes années.

Minimum de repos Ainsi, Brahimi aura donc la chance de prendre part à un tel tournoi et à disputer des matches qui lui permettront de se prépa- rer convenablement pour la nouvelle saison. Mais avant, il faudra d'abord qu'il décide de se stabiliser dans son club actuel, d'autant qu'on évoque avec insistance son possible départ même si rien n'est encore confirmé. Si le joueur clôt ce dossier et décide de rester, il aura un programme assez chargé cet été, à commencer par la date FIFA du mois de juin et le stage prévu à Alger entre le 8 et le 16 juin, dont une rencontre entre le 12 et le 14 face aux Seychelles. Par ailleurs, cette présen- ce d'une semaine à Alger retardera le départ en vacances du joueur, qui ne sera libre donc qu'à la veille du mois de Ramadhan. C'est durant ce mois que le joueur aura à profiter de quelques jours de répit, avant de rechaus- ser les crampons pour l'entame de la prépara- tion, puis le stage qui s'étalera sur une pério- de de trois semaines. Il n'est d'ailleurs pas à écarter que le joueur rate le début du tournoi, au moins la première semaine, ce qui lui per- mettra de replonger dans l'ambiance de la compétition juste après l'Aïd. Ainsi donc, après la C1 qu'il a eu la chance de jouer cette année, et où il semble bien parti pour atteindre les demi-finales dans une semaine, Yacine le Dragon de Porto va continuer sur cette lancée et profitera une nouvelle fois du poids acquis par son équipe sur la scène foot- ballistique européenne pour élever davanta- ge son niveau et connaître d'autres sensa- tions. Il est utile de rappeler que les équipes du Real Madrid et de Manchester City seront, elles, du côté d'Australie.

S. M. A.

CORRUPTION

Auditionné hier par la CD de la LFP

L'arbitre assistant Rezguene clame son innocence

Convoqué hier par la commission de discipline de la LFP, l'arbitre assistant Mohamed-Amine Rezguene s'est présenté à 11h pour être auditionné. Il a été entendu pendant une heure par le président de la CD Hamid Haddadj et le secrétaire Saïd Guidouche.

Soupçonné de corruption, le referee s'est défendu tout au long de l'audition, niant en bloc les accusations portées à son encontre. Il a réfuté ces accusations en préci- sant qu'il est innocent et qu'il n'a rien à voir avec cette affaire présu- mée de corruption. L'enfant de Bel- Abbès s'est dit capable d'apporter les preuves de son innocence. "Je suis venu en audition pour prou- ver ma bonne foi. Je respecte les structures de notre football. La CD de la LFP m'a convoqué, j'ai répon- du présent. Si j'avais un petit doute, je n'aurais pas fait le dépla- cement à Alger ", aurait répondu Rezguene aux membres de la CD de la LFP. Après l'audition, il a quitté le siège de la LFP pour se rendre chez lui à Sidi Bel-Abbès. Le président de la CD de la LFP Hamid Haddadj devra remettre son rapport à la FAF dans les pro- chaines heures pour les besoins de l'enquête. Une plainte a été par

ailleurs déposée cette semaine par la FAF au niveau de la Gendarmerie nationale à l'encontre de l'arbitre Rezguene, en attendant de saisir le procureur de la République une fois le dossier complet. Le président de la CFA Khelil Hammoum, témoin princi- pal dans cette affaire, a été conforté par la FAF qui lui a donné le feu vert pour aller au fond des choses et démasquer les coupables.

Un circuit mafieux La FAF veut à travers cette affaire de corruption démanteler certains réseaux mafieux qui activent depuis longtemps dans le milieu de l'arbitrage avec la complicité d'intermédiaires qui connaissant bien le circuit et qui contrôlent tout. Ses intermédiaires proposent leurs services aux dirigeants de club et les négociations commen- cent. Parfois les arbitres corrompus sont au courant, mais préfèrent

charger les intermédiaires pour négocier et recevoir l'ar- gent par la suite, mais des fois les referees ignorent tout de la transaction et ne savent même pas que les intermédiaires ont négocié en leur nom, mais ils recevront tout de même leur " tchipa " par la suite sans avoir donné de coup de pouce à une équipe précise. Et dans un troisième cas, les arbitres corrompus négocient eux- mêmes avec les intermé- diaires ou certains diri- geants de club. Le circuit est très compliqué mais peut devenir vulnérable à condition qu'il y ait une volonté réelle de la part des structures de notre football, des pouvoirs publics et de la justice de stopper ce fléau qui a gan- grené notre football. K. H.

Belkalem reprend le travail collectif et se tient prêt pour le choc contre Galatasaray

collectif et se tient prêt pour le choc contre Galatasaray Après l'incident du bus du Fenerbahce

Après l'incident du bus du Fenerbahce attaqué par un homme armé à Trabzon, reportant la dernière journée de championnat d'une semai- ne, et après les rumeurs liant Belkalem à un accident, le rendez-vous était hier pour la reprise du travail collectif pour l'international algérien qui effec- tuait une séance pleine avec ses équi- piers à 72 heures du match important en championnat face à Galatasaray. Le report de ce match d'une semaine aura été donc comme prévu positif pour le joueur qui peut aspirer

prendre part au choc de la journée prévu ce dimanche.

«Il est temps de travailler» Ainsi, après cette première séance de préparation pour le match contre les Istanbuliotes, Essaïd a posté sur

l'un des réseaux sociaux le message suivant : "Il est temps de travailler, allons y." Histoire d'annoncer son retour au travail et son intention de bosser fort pour revenir et mettre un terme à un cauchemar qui dure depuis

S. M. A.

maintenant presque 5 mois.

Finale coupe d'Algérie 2015

VOILÀ POURQUOI LA PRÉSIDENCE A OPTÉ POUR TCHAKER

PAR KAMEL HASSANI

La finale de la coupe d'Algérie 2015, qui mettra aux prises le RCA avec le MOB, va se dérouler sur fond de polémique en raison du choix annoncé par la FAF sur son site officiel, mardi passé, en précisant que cette finale inédite se tiendra le 2 mai au stade Mustapha Tchaker à Blida. Alors que beaucoup de gens pensaient que cette confrontation allait avoir lieu au stade du 5-Juillet comme l'ont confirmé les deux ministres, des Sports et de l'Habitat, respec- tivement, Mohamed Tahmi et Abdelmadjid Tebboune, lors de leur visite d'inspection du stade olympique Mohamed Boudiaf le 4 avril dernier finalement peine

Mohamed Boudiaf le 4 avril dernier finalement peine perdue puisque le match a été délocalisé à

perdue puisque le match a été délocalisé à Blida. Raisons invo- qués les travaux de la nouvelle pelouse et de l'emplacement des chaises dans les gradins du 5- Juillet ne s'achèveront pas avant le 1er mai, puisque, selon nos sources, le gazon a besoin de 6 semaines pour être opérationnel et en mesure d'accueillir les ren- contres. Le protocole de la Présidence qui avait effectué une visite d'inspection dimanche der-

nier au stade du 5-Juillet pour s'enquérir de l'état d'avancement des travaux a été informé par le chef de projet que le stade ne sera pas prêt pour accueillir la finale de la coupe d'Algérie le 1er ou le 2 mai, d'où la décision de déloca- liser la rencontre à Blida. Compte tenu du programme arrêté par la Présidence, il a été décidé que RCA - MOB se jouera le 2 mai au stade Mustapha Tchaker à partir de 16 H00.

La finale du ressort exclusif de la Présidence La FAF a les prérogatives de gérer les matches la coupe d'Algérie par le biais de sa com- mission de gestion présidée par Ali Malek à partir des 32es de finale jusqu'à la finale, mais une fois les deux équipes en lice pour le trophée seront connues, c'est la Présidence qui décide sur le lieu et la date de la finale de la coupe d'Algérie, comme c'était le cas depuis sa création en 1963. Il est clair que pour la Présidence, si le 5-Juillet pouvait accueillir la finale à la date prévue elle aurait choisi cette enceinte olympique le plus normalement du monde. K. H.

www.competition.dz

Vendredi 17 avril 2015

14

COUPE DE LA CAF Match aller des 8 es de finale

14 COUPE DE LA CAF Match aller des 8 e s de finale ASO CHLEF STADE

ASO CHLEF

ASO CHLEF STADE AFRICAIN DE TUNIS

STADE AFRICAIN DE TUNIS

8 e s de finale ASO CHLEF STADE AFRICAIN DE TUNIS LES CHÉLIFIENS POUR UN AUTRE

LES CHÉLIFIENS POUR

UN AUTRE ASSAUT

Aujourd'hui à 18h au stade Boumezrag de Chlef, l'ASO affrontera le Stade Africain de Tunis pour le compte du match aller des 8 es de finale de la coupe de la CAF.

De notre correspondant

ADAM BENABDELKADER

Les choses étant à l'heure africai- ne, les Chélifiens reprendront avec la compétition continentale cet après-midi à Boumezrag face aux Tunisiens du Club Africain, dans l'espoir de faire bonne figure dans cette première manche et se mettre à l'abri pour le match retour face à l'un des ténors du football maghrébin.

Benchouia Arrivés à ce tour après avoir éliminé les Nigériens de Kabmboi Eagles puis les Guinéens de Horoya de Conakry, les Asnamis en découdront donc avec les Tunisiens dans un derby maghrébin passionnant. Eliminés de la coupe d'Algérie par la formation de l'Arba, les camarades de Zaoui, qui ont repris dans l'amertume, ont été consolés

et réconfortés par leur entourage puisque Benchouia a fait de son mieux pour remotiver ses hommes en les exhortant à tout oublier et à se concen- trer sur l'objectif immédiat, à savoir cette sortie africaine où le rachat devrait être de la partie pour renouer avec le succès et le public.

L'adversaire Une difficile partie si l'on considère le niveau et la taille de l'adversaire du jour qui jouit d'un effec- tif de qualité et de joueurs habitués aux joutes internationales. Les camarades de Saber Khelifa ne manquent pas d'atouts et seront sur la pelouse pour le meilleur résultat possible afin de gérer à bon escient la manche retour, eux qui sont sur une victoire en leur championnat.

Les Asnamis A cet effet, les Asnamis, qui évolueront sans leur atta-

quant gabonais Sakombi, récupéreront

à l'occasion plusieurs joueurs à l'image

de Messaoud et Deham et, probable- ment, Zaoui qui a repris avec le groupe hier. Lakhdari, qui a purgé sa suspen- sion, devrait être aussi de la partie à la grande joie du staff technique qui mise sur l'expérience de cet élément pour faire face aux rushs adverses.

MCO Même si le public, qui sera en

grand nombre, est compréhensif quant

à la situation de l'équipe, dont l'objectif principal de la saison est le maintien, Naâmani et consorts ont toutefois pro- mis de faire le maximum pour offrir à leurs supporters une victoire, qui leur sera doublement utile pour se mettre à l'abri au match retour, mais aussi de bon augure pour le derby local en championnat face au MCO mardi pro-

chain.

A. B.

Des arbitres

ivoiriens pour

le match

La commission d'arbi- trage de la CAF a dési- gné un trio ivoirien pour officier la partie entre

l'ASO et le Club Africain.

Il s'agit de Bienvenu

Sinko, qui sera assisté de Kouame Gabriel Kangah et Pelako Toure.

A rappeler que la

réunion technique avait eu lieu hier à 18 heures.

Changement

dans l’équipe

L'entraîneur chélifien apportera sûrement des changements dans l'équipe qui jouera face au Club Africain afin de laisser reposer d'autres appelés à jouer le cham- pionnat face au MCO, trois jours après. Sachant que la fraîcheur physique a été le talon d'Achille face aux Arbéens, Bechouia ten- tera d'injecter du sang neuf dans le onze pour faire face aux rushs des Tunisiens. Pour ce faire, des joueurs comme Zaoui, Nait-Yahia, Semahi et Kouakou seront de la partie, eux dont certains n'ont pas ou peu joué lors des deux derniers matches sont des options par- faites pour le coach chélifien.

LES TUNISIENS

À CHLEF DEPUIS MERCREDI

Une délégation de 36 membres, dont

22 joueurs, est à Chlef, précisément à l'hôtel " La Vallée " depuis mercredi puisque les Tunisiens ont pris le vol Tunis-Alger de 14h

après avoir effectué une séance le matin à Tunis. Les coéquipiers de Belkaroui devaient s'entraîneur hier sur la pelouse du stade Boumezrag à 18 heures, soit à l'heure du match comme le stipulent les règlements de la CAF.

Le président de section football conduit la délégation C'est le président de la section football du Club Africain, Youssef Elmi, qui préside la délégation qui se trouve à Chlef. Une forte délégation qui a impressionné les Chélifiens par son organisation.

Djabou, le grand absent Le grand absent dans ce match opposant Algériens et Tunisiens est le maître à jouer du Club Africain, Djabou, suspendu, et qui ne sera pas de la partie même au match retour, alors que l'autre Algérien du club, Belkaroui, devrait être titularisé.

Le CA leader Le Club Africain est l'actuel leader du champion- nat de Tunisie puisque l'équipe de Djabou est sur une victoire à l'extérieur face à Hammam Lif où elle a réussi un score sans appel de 3 à 0.

L'ancien club de Megharia A rappeler que le Club Africain est l'ancien club

de l'ex-international chélifien Fodil Megharia, qui y a passé trois belles années avec quatre titres en

une saison.

A. B.

Les supporters promettent d'être en grand nombre

Malgré l'élimination de l’ASO en coupe d'Algérie, les Djawarih ont promis d'être de la partie pour assister l'équipe qui a besoin de leurs encouragements. Les supporters de l'ASO, qui sont conscients que l'objectif principal est le maintien, ont été sensibilisés par les responsables de leurs comités dans ce sens. Ces derniers, qui ont prouvé qu'ils restent fidèles au

club, se préparent d'ores et déjà à faire de ce match face aux voisins

une fête de football.

à faire de ce match face aux voisins une fête de football. A. B. GOURCUFF sera

A. B.

GOURCUFF

sera à Boumezrag

GOURCUFF sera à Boumezrag Selon des sources fiables, le sélectionneur national devrait suivre la partie entre

Selon des sources fiables, le sélectionneur national devrait suivre la partie entre Chélifiens et Tunisiens où il aura l'occasion de superviser le défenseur central Belkaroui, mais aussi celui de l'ASO Naâmani.

Zaoui

incertain

L'ex-international de l'équipe chélifienne Zaoui, qui n'est pas encore rétabli à cent pour cent, n'est pas sûr d'être titularisé dans ce match. On pense qu'il débutera le match sur le banc. Il a repris l'entraînement avant-hier en solo.

Lakhdari

dans l'axe

Ayant purgé sa

suspension lors du dernier match face

à Horoya de

Conakry, Lakhdari reviendra dans ce match où il devra postuler au poste de défenseur central. Dans le cas de retrait de Zaoui, l'enfant de Biskra évoluera dans l'axe.

Badarou

sur le

flanc droit

C'est Badarou qui sera aligné sur le flanc droit de la défense, lui qui est habitué aux matches de cette envergure. L'international béninois a réussi un match plein lors de la demi-finale de coupe.

Haddouche

sera-t-il

aligné ?

Suspendu pour deux matches après son expulsion en coupe d'Algérie, on ne sait si l'attaquant Haddouche sera aligné dans ce match. Auquel cas, ce serait une belle occasion pour l'enfant de Maghnia de se racheter de sa bourde.

Sakombi

et Djaziri

non

concernés

par le

match

Non qualifiés pour

cette compétition, Sakombi et Djaziri suivront le match

à partir des

tribunes et devraient récupérer pour être au top au prochain match de championnat. Ces deux joueurs seront d'un apport pour l'équipe au prochain match face au MCO, d'autant plus qu'ils auront récupéré comme il faut d'ici là. A. B.

TEDJAR :

«Gagner la première manche»

Même si l'équipe est beaucoup sollicitée, les Chélifiens, à l'image de Tedjar, sont déterminés à ne pas rater cette sortie devant leurs supporters.

à ne pas rater cette sortie devant leurs supporters. L'esprit est au match face au Club

L'esprit est au match face au Club Africain, n'est-ce pas ?

C'est normal du moment que le principe est chaque chose en son temps. Il faut dire que nous avons mis de côté les autres compétitions pour penser à ce match et nous concentrer au maximum.

Un mot sur cet adversaire…

Le Club Africain est l'une des meilleures formations du championnat tunisien et son classement actuel en est la meilleure preuve. Toutefois, nous devons prendre nos précautions et jouer pour un résultat positif à même de nous permettre de pré- server nos chances au match retour.

Selon vous, quel est le meilleur moyen d'aborder ce match ?

Cela passe par une concentration et des efforts énormes sur le terrain. Nous n'avons pas à rater ce match car il y va de la suite de notre parcours. Nous devons vite nous ressaisir pour entrevoir la suite sous un meilleur angle.

L'élimination en coupe d'Algérie ne vous affecte-t-elle pas ?

Il est vrai qu'elle nous déçoit surtout qu'on misait d'aller en finale pour sauver la saison, au moins. Mais le football est ainsi fait, nous avons manqué de chance, il faut l'accepter et avoir un moral de plomb pour faire face à ce qui reste comme objec- tif, dont le maintien qui nous préoccupe le plus.

Selon vous, comment sera le match face au CA ?

Ce ne sera pas une partie de plaisir face à une grande équipe qui se présentera sur le terrain pour un résultat positif, elle aussi. De ce fait, on doit s''y opposer avec nos moyens en mettant du cœur à l'ouvra-

ge car nous sommes déterminés à bien reprendre pour négocier cette première manche à bon escient.

S’ensuivra un match décisif en championnat, un commentaire…

Pour ce qui est de ce match face au MCO, nous sommes conscients qu'il est décisif, et c'est dans ce sens qu'on l'aborde- ra pour empocher les points de la victoire car tout autre résultat nous sera fatal. Cependant, on en reparlera après cette sor- tie africaine.

Malgré l'élimination en coupe d'Algérie, les supporters ont promis d'être présents aujourd'hui…

Il faut vraiment leur rendre hommage car sans eux, l'équipe est orpheline. Nous sommes désolés pour cette élimination car on voulait tant leur offrir la coupe. Qu'ils continuent à être à nos côtés.

A. B.

www.competition.dz

Vendredi 17 avril 2015

LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE

15

Vendredi 17 avril 2015 LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE 15 Les SÉTIFIENS depuis hier à Casa De

Les SÉTIFIENS

depuis hier à Casa

De notre correspondant

KACEM A.

Pour les Sétifiens, il n'y avait absolument pas de temps pour savourer la brillante victoire face à la JSK, mardi dernier, puisque les Ententistes se sont levés tôt hier pour rejoindre dès les premières heures de la journée l'aéroport international d'Alger, qui se trouve pas loin de leur lieu de résidence. Comme il fallait s'y attendre, l'ambiance était telle qu'on l'a souhaitée du côté du staff technique ainsi que des joueurs qui ont juré de se racheter des deux derniers faux pas concédés en l'espace de deux semaines devant leurs supporters qui reviennent à chaque fois que l'heure africaine sonne.

Il y a à peine quelques semaines, les supporters de l'ESS n'étaient que quelques dizaines à garnir les travées du stade du 8-Mai 1945. Mais le constat est tout autre actuellement, où les fans sétifiens sont de plus en plus nombreux à suivre les

fans sétifiens sont de plus en plus nombreux à suivre les rencontres de leurs favoris, et

rencontres de leurs favoris, et ce n'est point une surprise pour un club qui retrouve la compétition continentale. Hier, c'est le vice-président, Hassan

Sensaoui, qui, en présence de Hamar, a conduit la délégation en terre marocaine. Les joueurs ont tous paru animés d'une bonne volonté pour

revenir avec un résultat positif pour ne pas compliquer la situation pour le match retour qui aura lieu deux semaines

plus tard à Sétif.

K. A.

Khedaïria

encense

Ze Ondo

C'est bien simple, Khedaïria a de l'admiration pour son partenaire Ze Ondo. Khedaïria nous a confié que depuis qu'il a commencé à côtoyer des étrangers dans les clubs où il a évolué, c'est le premier pour lequel il a beaucoup d'admiration. Khedaïria a encensé Ze Ondo en disant que c'est un jeune garçon bien élevé qui s'est vite familiarisé avec l'ESS.

Hamar tient toujours au centre de formation

 

En plus du stade de 50 000 places qui devrait être érigé à Sétif et dont l'ESS bénéficiera, puisque la décision venant du président de la République de doter la wilaya de Sétif de cette importante infrastructure sportive vient à juste titre récompenser l'ESS pour tout ce qu'elle a réalisé comme performances durant ces longues années depuis son existence, le président Hamar semble accorder aussi une attention particulière au centre de formation. Un projet, pour rappel, qui est inscrit dans les programmes de la wilaya de Sétif et dont l'assiette de terrain est connue. En effet, l'ESS bénéficiera aussi d'un grand centre de formation qui sera implanté dans la localité d'El-Bez. Avec un stade de 50 000 places et un centre de formation, il y a de quoi espérer que l'ESS n'aura, d'ici quelque temps, rien à envier aux clubs professionnels dans le monde. Espérons-le !

Une séance de décrassage

L'entraîneur en chef de l'ESS, Madoui, nous a conviés à une conférence de presse à l'aéroport Houari Boumediene avant le départ au Maroc.

Une rencontre avec les représentants de la presse qui ont accompagné le club sétifien et durant laquelle il a saisi l'opportu- nité de revenir sur cette dernière victoire réalisée mardi passé face à la JSK et qui aura permis à son équipe de prendre son vol au Maroc le moral au beau fixe. Le technicien sétifien a rappelé qu'il ne faut pas rester sur cette eupho- rie, car un autre rendez-vous non moins important attend ses pou- lains ce dimanche au stade Mohamed V face au RAJA. A ce propos, il dira : "J'ai tenu à féliciter mes joueurs pour ce match plein qu'ils ont fourni face à JSK. On avait besoin de cet état d'esprit. Cette victoire est venue à point nommé. Elle nous motivera afin d'entreprendre cette sortie africai- ne sous de bons auspices. Il faut maintenant se remettre à l'éviden-

La séance d'entraînement qui a eu lieu hier à 19 heures a été caractérisée par la mise en place de deux programmes différents. Le technicien sétifien a scindé son équipe en deux : les joueurs ayant joué l'intégralité du match face à la JSK se sont contentés d'une petite séance de décrassage, puis ont rallié l'hôtel pour se reposer. Les autres ont travaillé beaucoup plus en effectuant quelques exercices avec ballon, avant de regagner eux aussi leur lieu d'hébergement. K. A.

Madoui : «Il nous reste du chemin à parcourir»

K. A. Madoui : «Il nous reste du chemin à parcourir» ce : un autre match

ce : un autre match différent nous attend cette semaine. C'est pour- quoi on doit se remettre au travail, même si la dernière victoire nous met à la première place du classe-

ment de championnat, un long chemin reste à parcourir."

«Pour passer, ce cap face aux Marocains, il faut réaliser deux matches pleins» Concernant l'événement de la semaine, c'est-à-dire la sortie de son équipe en Coupe d'Afrique, l'entraîneur de l'ESS est on ne peut plus clair dans ses propos. La qua- lification au dernier match avant les poules passe inévitablement par deux matches face au Club Africain, dont le premier se jouera ce dimanche, et le second deux semaines plus tard à Sétif. Il dira à cet effet : "Face au RAJA, ce sera différent du match que nous venons à peine de jouer en Algérie. C'est une confrontation qui se jouera en deux manches. Pour passer ce cap, il faut réaliser deux belles performances à l'aller ou au retour. Les joueurs sont conscients de cette réalité. On y mettra du cœur pour garder cette dynamique. Certes, eux aussi res- tent sur deux matches nuls comme nous en championnat, mais cela ne devrait pas être pris comme référence. C'est une compétition complètement différente qui poin- te à l'horizon." K. A.

30 millions en cas de bon résultat face au RAJA de Casablanca

La direction sétifienne ne compte pas rester indifférente envers ses joueurs qui ont arraché avant-hier leur victoire de réconciliation face à la JSK. On a appris hier que le premier responsable sétifien a promis à ses protégés une prime de trente millions de centimes dans le cas d'un bon résultat face au RAJA de Casablanca. K. A.

La presse marocaine parle de l'ESS

La presse marocaine n'a pas manqué de parler, hier, de la victoire des Ententistes face à la JSK dans le cadre du championnat et qui a permis a l'ESS de prendre la première place du classement. Plusieurs articles lui ont été consacrés dans plusieurs titres, histoire d'avertir leurs représentants qu'ils auront en face d'eux, dimanche prochain, un sérieux concurrent qu'il ne faudra en aucun cas sous-estimer.

K. A.

Younes et Belhani, les premiers arrivés

Le portier de l'ESS, Belhani, et le milieu de terrain, Younes, ont été, hier matin, les premiers à se présenter dans le hall de l'aéroport d'Alger. Les autres coéquipiers sont arrivés quelques minutes après.

L'attaché culturel à l'accueil

La délégation sétifienne a été accueillie hier soir à son atterrissage à l'aéroport de Casablanca par le représentant de notre ambassade au Maroc, Mustapha Bayad, qui est également l'attaché culturel de notre représentation diplomatique.

M2 présente

à l'aéroport

La chaîne de télévision du Grand

Maghreb a dépêché hier après-midi un de ses reporters sportifs pour couvrir l'arrivée de l'ESS au Maroc. Le reporter en a profité pour se rapprocher de certains joueurs à qui il a demandé leurs impressions sur leur match contre les Marocains.

Madoui très sollicité

S'il y a bien un élément de l'ESS qui n'est pas passé inaperçu hier à l'arrivée de l'ESS sur le sol marocain, c'est bien l'entraîneur Madoui. Le natif de Sétif a toujours la cote au Maroc, et plusieurs personnes l'ont approché pour avoir de ses nouvelles. Madoui, à titre de rappel, a déjà été élu meilleur entraîneur africain pour 2014.

Ruée sur Compétition

Comme à chaque voyage que les Ententistes effectuent à l'étranger pour y disputer un match de Coupe d'Afrique, les joueurs se bousculent pour avoir le maximum de journaux ou autres revues pour pouvoir passer le temps à bord de l'appareil. Hier, ce fut la ruée vers compétition où ils ont trouvé la couverture de leur déplacement au Maroc.

Sensaoui chef de délégation

Comme à l'accoutumée, c'est le vice- président de l'ESS, Hassan Sensaoui, qui a été désigné pour conduire la délégation des Ententistes au Maroc. Sensaoui, qui vient juste d'être installé à son nouveau poste, a tenu

quand même à assurer la tâche qui lui

a été confiée par son président.

Les Algérois ont passé la nuit chez eux

Alors que la majorité des joueurs de l'ESS ont rallié, sitôt la victoire face à la JSK savourée dans le vestiaire du 8- Mai 1945, leur lieu de mise au vert à Bez, les Ententistes résidant à Alger ont été autorisés à rejoindre leur domicile, histoire de leur permettre de retrouver leur famille la veille de leur départ au Maroc, le rendez-vous étant prévu hier après-midi à l'aéroport international Houari Boumediène.

Madoui et Benyettou ont refait le match

L'entraîneur de l'ESS a profité du temps qu'ont duré les formalités d'usage avant d'embarquer pour refaire le match avec son poulain, le tombeur de la JSK, Benyettou. Madoui est revenu particulièrement sur l'action qui a amené le but. Certainement, c'est l'une des plus importantes séquences du match.

Entraînement hier à 19h

Le staff technique a organisé hier soir une séance de décrassage qui aura permis aux Sétifiens de se dégourdir les jambes après une rencontre intense face à la JSK et un voyage par avion. C'est aujourd'hui que Madoui et ses deux adjoints, Belkhir et Abbassen, tenteront de mettre en place un programme à suivre d'ici la rencontre de dimanche après-midi.

www.competition.dz

Vendredi 17 avril 2015

16

USMBA

www.competition.dz Vendredi 17 avril 2015 16 USMBA A propos des joueurs récalcitrants Mechiche : «C'est mesquin
A propos des joueurs récalcitrants Mechiche : «C'est mesquin de leur part» AMROUN : «Achiou
A propos des joueurs
récalcitrants
Mechiche :
«C'est mesquin
de leur part»
AMROUN : «Achiou et Tchikou
nous ont fait du chantage»
Les trois joueurs n'ont pas agi de
manière professionnelle et ce
n'est pas le moment de faire un
geste pareil. On devrait
resserrer les coudes et être
solidaires et ne pas tomber dans
le piège, car nous avions tous un
objectif commun, celui de sauver
«Le cas de Yaghni sera étudié par les dirigeants»
De notre correspondant
MALEK BOUZID
l'équipe de la relégation. Je suis
déçu par un tel comportement
que je qualifie d'irresponsable.
Franchement, je ne m'attendais
pas à ce qu'ils se conduisent
ainsi. C'est mesquin de leur part.
"
Ogbi : «J'ai
toujours donné le
meilleur
de moi-même sur
le terrain»
Le président d'El-
Khadra Yahia Amroun
estime que le cas de
Yaghni sera étudié par les
dirigeants du club, alors
que celui de Achiou et
Tchikou, qui ont
laissé tomber
l'équipe à un
moment crucial, font par-
tie du passé puisqu'ils ne
sont plus considérés
comme employés à
l'USMBA.
L'un des joueurs les plus fidèles
et talentueux du groupe, Ogbi, ne
cache pas sa joie après la
victoire contre l'USMA : "C'est
vrai que cela fut très dur. Malgré
les problèmes, on a réussi à
remporter cette précieuse
victoire face à l'USM Alger, on
est allés la chercher avec les
tripes, car ce n'est pas facile de
battre un adversaire comme
l'USMA. Ce succès nous donnera
encore plus de confiance afin de
rester sur cette bonne
dynamique de bons résultats."
Parlons de son rendement, lui
qui était excellent sur le terrain
devant les Usmistes, il dira : "Il
n'y a pas que Ogbi qui a fait un
bon match, tous les joueurs ont
fait de leur mieux et ont fourni
une bonne prestation, moi j'ai
toujours donné le meilleur de
moi-même sur le terrain et cela
grâce à notre public auquel je
dédie cette belle victoire et à
tous les supporters qui nous ont
soutenus jusqu'à la dernière
minute du match. Nous leur
promettons qu'on leur fera durer
ce plaisir jusqu'au maintien
définitif de l'équipe, incha'Allah."
M. B.
Quel commentaire faites-vous sur la
victoire face à l'USMA ?
Quand on vit des pressions de la part des
supporters et quand on est dans l'obligation
de résultat, ce n'est pas facile pour un grou-
pe qui, de surcroît, devrait rencontrer une
grosse pointure comme l'USM Alger, l'un
des meilleurs clubs du championnat, avec
ses gros moyens, son gros budget, sans
oublier la richesse de son effectif.
Cependant, grâce aux efforts de tout le
monde, l'USMBA est arrivée quand même à
bout de l'USMA en gagnant ce match capital
par un but à zéro. La solidarité du groupe,
les aides des autorités wilayales et les encou-
ragements du public qui sont derrière cette
bonne performance, pour tous, on leur dédie
cette victoire en espérant remporter d'autres
à l'avenir.
pour Achiou et Tchikou,
ceux-là l'ont fait pour de
l'argent. Achiou, avec
toute son expérience, a
commis la plus grosse bêti-
se en nous faisant du chan-
tage. Il a réclamé sa régula-
risation jusqu'au dernier
sou, sinon, il ne reviendra
plus. Ce comportement lui
a coûté d'être conspué par
le public. On n'oublie pas
ce qu'il a donné à l'équipe.
Toutefois, il a choisi le
mauvais moment pour
faire une telle sortie. Il pré-
tend que le club lui doit
encore sept mois et qu'il en
avait pris que deux cette saison. Je le défie en
lui disant qu'il avait touché sept mois à rai-
son de 130 millions par mois, alors que cer-
tains n'ont touché que quatre mois. Les rele-
vés bancaires et les décharges sont en ma
possession.
On prétend que vous aviez donné deux
mois de salaire à deux joueurs, alors que
les autres ont tous reçu un mois, ce qui
aurait poussé Achiou à partir…
Nous avons décidé de remettre à tout le
groupe un mois de salaire sans exception.
Toutefois, il restait un complément d'argent,
un des joueurs, dont la femme allait accou-
cher ces jours-ci, avait besoin d'argent, et
avec l'accord des joueurs, on lui avait remis
un second mois. Voilà toute l'histoire.
Quel serait leur sort désormais ?
Quelles précisions apporteriez-vous sur
les trois joueurs qui ont quitté l'équipe
avant ce match capital de l'USM Alger ?
Le cas de Yaghni va être étudié bientôt par
le bureau, il n'a pas quitté l'équipe pour une
histoire d'argent, c'est à cause d'un différend
qu'il a eu avec un de ses camarades. Mais
Je vais publier les relevés bancaires des
joueurs Achiou et Tchikou par voie de pres-
se, et s'ils veulent une confrontation face à
face, je suis prêt. Pour moi, Achiou et
Tchikou font désormais partie du passé de
l'USMBA.
M. B.
ASMO

TABTI : «Voilà pourquoi on doit battre l'Arba»

Le milieu Larbi Tabti assure que lui et ses coéquipiers sont prêts pour la rencontre face au RC Arba, dont le match aura lieu ce samedi au stade Ahmed-Zabana.

De notre correspondant

L. M. AZZI

A quelques heures du match face au RCA, dans quel état d'esprit se trouvent les joueurs ? Hamdoullah, tout se passe bien. Depuis le match contre l'USMH, on se prépare comme il se doit pour la suite de la compétition et les matches restants au programme. Nous avons profité pour disputer deux matches amicaux. Nous avons essayé d'appliquer les consignes de l'entraîneur afin d'être prêts pour cette compéti- tion et le match contre l'équipe de l'Arba. Nous sommes restés concentrés sur le travail recom- mandé par l'entraîneur.

Donc, vous êtes prêts pour ce match ? Tout à fait. Vous savez, nous avons été atten- tifs jusqu'au bout. Nous avons fait le maximum pour appliquer les recommandations du staff technique et respecter le programme de prépara- tion. Cela dit, nous travaillons dans une bonne ambiance. Le moral est au beau fixe et c'est grâce à cet état d'esprit que le groupe se prépare en toute confiance. Nous devons redoubler d'efforts en prévision de cette rencontre face à l'équipe de l'Arba.

Justement, comment se présente cette rencontre ? Ce ne sera pas facile face à un adversaire qui joue bien et qui vient de se qualifier pour la finale de la coupe d'Algérie. Mais quelle que soit la valeur de cette équipe, nous devons faire le match qu'il faut afin de l'emporter. Nous devons faire preuve de concentration et nous armer d'une grande volonté afin de parvenir à gagner. Parce que nous devons l'emporter d'autant que nous jouerons chez nous devant nos chers supporters. Pour notre public et pour notre club, on fera tout pour battre cet adversaire qui viendra pour confirmer son regain de forme.

Et aussi pour assurer définitivement le maintien… Oui, une victoire nous donnera l'occasion de faire un pas de plus vers le maintien. En tous les cas, nous devons l'emporter parce que la suite de la compétition ne va pas être facile pour nous comme pour les autres équipes. A six journées de la fin du championnat, on va aborder la dernière ligne droite. Cela dit, les matches vont être com- pliqués et très serrés, voire très délicats à négocier. De toutes les façons, on fera tout pour y arriver.

Donc ce match sera décisif quant aux visées du club… C'est possible ! Vous savez, nous avons de la chance de parvenir à des objectifs précis car nous sommes bien partis pour ça. D'un côté, nous sommes à deux points seulement du podium et, d'un autre, nous sommes proches d'assurer le maintien de manière officielle. Donc, il suffit de rester concentrés pour parvenir à nos fins, incha'Allah.

concentrés pour parvenir à nos fins, incha'Allah. Beaucoup pensent que vous devrez terminer la saison en

Beaucoup pensent que vous devrez terminer la saison en beauté… Au vu de notre parcours réalisé depuis le début de la compétition, je pense que nous devrons finir en beauté. Et c'est légitime. Vous savez, nous avons effectué un parcours somme toute fabuleux jusque-là. Donc il faudra conti- nuer sur cette lancée. Nous sommes conscients de ce qui nous attend. Nous sommes prêts pour faire le maximum afin de hisser notre équipe à la meilleure place possible et finir le championnat sur le podium. Donc, il faut viser le haut du clas- sement tout en essayant de récolter le maximum de points possibles.

L. M. A.

A 24 heures de la réception du RCA

Les Asémistes

se disent prêts

A 24 heures de la réception du RC Arba, les joueurs de l'ASM Oran semblent prêts pour renouer avec la gagne qui les fuit depuis près de deux mois déjà. Malgré le manque de compétition dû à une longue trêve, Bouhedda et ses coéquipiers ont pu peaufiner leur préparation en prévision de ce match prévu demain au stade Ahmed- Zabana. " On voudrait bien gagner afin de prendre une sérieuse option pour le maintien ", répètent à l'envi certains d'entre eux comme pour montrer l'importance d'une

victoire sur les finalistes de la coupe d'Algérie de l'édition

2015.

L'importance se situe au niveau du mental des joueurs qui veulent éviter à tout prix une fin de saison tumultueuse. Sur le plan physique, l'équipe semble avoir du répondant après les deux matches de préparation disputés successivement contre l'USM Bel- Abbès (3-4) et l'IRB Boutlélis (2-1).

Il faut noter qu'à l'exception de Sebbah, suspendu, et de Herbache, incertain malgré son retour aux entraînements, le staff technique pourra compter sur l'ensemble des joueurs formant l'échiquier d'El- Djamîya en cette saison 2014-2015.

L. M. A.

www.competition.dz

Vendredi 17 avril 2015

MCO

17

www.competition.dz Vendredi 17 avril 2015 MCO 17 NEKKACHE : «Je compte finir meilleur buteur du MCO»

NEKKACHE :

«Je compte finir meilleur buteur du MCO»

L'attaquant, Mohamed Amine, réfute l'idée de penser au match de l'ASO prévu mardi prochain et donne l'explication dans cet entretien réalisé en marge du match amical face aux U21, avant-hier au stade Ahmed Zabana.

Entretien réalisé par

L. M. AZZI

Un mot sur ce match amical, le troisième face aux espoirs… C'est notre troisième match de préparation face aux espoirs du MCO. On a préféré affronter nos espoirs, juste pour éviter les blessures. Malgré leur caractère amical, ces matches sont d'une grande importance. Ils se présentent sous forme d'entraînements. Donc, un match d'application se joue pour se préparer. Pour nous, c'est en fonction des rendez-vous du championnat.

Qu'avez-vous retenu de ces matches de préparation ? C'est vrai, on a eu des enseignements de la part de notre coach. Evidemment on tentera de les mettre en œuvre sur le terrain. Je pense que l'entraîneur a pu noter une marge de progression. Nous l'avons senti.

Et comment se sent Nekkache ? Vous savez, je me suis toujours senti bien, pas spécialement aujourd'hui. Depuis que je me suis engagé avec le club. C'est vrai, je suis passé par une période difficile durant laquelle j'ai failli perdre confiance. Hamdoullah, je me suis ressaisi lors des entraînements en essayant de progresser dans le travail. Donc je bosse dur pour essayer de marquer beaucoup de buts afin d'aider mon équipe.

Sinon quelle analyse faites-vous de cette trêve ? Ça dépend, cette trêve peut être bénéfique comme elle peut ne pas l'être. Un couteau à double tranchant comme on dit. C'est vrai cela a été un peu long parce qu'il y a un manque de compétition et beaucoup de repos. Et elle peut être bénéfique parce qu'elle nous aura permis de récupérer des efforts fournis et nous aura donné l'occasion de peaufiner notre préparation en travaillant d'arrache-pied.

Avez-vous déjà commencé à parler du match face à l'ASO Chlef ? Pour nous, il ne s'agit ni de Chlef ni de x ou y. Il reste encore six matches à jouer. Donc nous sommes sur la ligne droite. On va essayer de bien négocier ces matches qui sont importants et de glaner le maximum de points, d'abord pour assurer le maintien. Donc, on essayera de faire le maximum dans ces matches qui restent au

essayera de faire le maximum dans ces matches qui restent au Hamza Med et Hafid Benamara

Hamza Med et Hafid Benamara promus

D'après le coordinateur des jeunes, F. Hamadi, deux éléments de l'équipe espoir ont été promus dans l'équipe fanion du MCO. Il s'agit de Mohamed Hamza et Abdelhafid Benamara, qui devront travailler désormais sous la coupe de Cavalli, à compter de la séance de ce vendredi.

3 e succès face aux U21

La formation de Cavalli a gagné la troisième rencontre amicale face aux espoirs sur le score de deux buts à un (2-1, score acquis à la mi-temps). Ce match qui a été dirigé par Djaïder Mohamed s'est tenu avant-hier au stade Ahmed Zabana. Sur un coup de pied de réparation, le défenseur Arif, fils de Redouane, a répondu aux buts de Bezzaz également sur penalty et Nekkache, les buteurs de ce match joué à huis clos

Cavalli encense les U21 de Bouazza

programme. On espère faire quelque chose de bien incha Allah.

Le fait de décaler ce match de 4 jours a-t-il perturbé votre préparation ? Oui, bien sûr, au début on nous dit le 14 avril, puis le 18, puis le 21. A vrai dire ça nous a pertur- bés, mais bon, on fait avec la programmation. On a un travail à faire, un travail à suivre. Notre pré- paration se poursuit en fonction de la program- mation du championnat. Nous sommes des joueurs, donc on applique ce qu'on a à faire et c'est tout.

L'entraîneur Cavalli n'a pas manqué l'occasion d'encenser l'équipe espoir qui a donné la réplique à ses poulains à trois reprises. A la fin du match amical, le Français s'est approché de Bouazza- Krachai, driver des U21, pour le féliciter suite à la bonne prestation des espoirs, qui ont tenu tête à Bel Abbès et ses coéquipiers.

Bonne prestation de Souici

Le match opposant les espoirs du MCO à la bande de Cavalli a été marqué par l'éclosion de beaucoup de jeunes éléments des U21. La palme est revenue au milieu offensif Adel Souici auteur d'une prestation époustouflante dans la deuxième période de ce match. Arès Benchaikh Benchaa, Hamza et Benamara, place à ce joueur qui pourrait taper dans l'oeil de Cavalli.

Donc vous êtes prêts pour la reprise… Tout à fait ! On est prêts pour la reprise et les matches qui restent à jouer avant la fin du cham- pionnat.

Comment évaluez-vous votre passage au sein de la sélection nationale A' ? Hamdoullah, cela a été instructif pour moi. J'essaie de faire le maximum pour avoir l'aptitu- de voulue. Dans les troisième et quatrième stages, le sélectionneur m'a parlé en privé pen- dant quelques moments. Il m'a parlé de ma pro- gression, du plan technique. Il s'intéresse à un joueur qui a mon profil. Et c'est encourageant et motivant pour moi.

Et qu'avez-vous retenu de votre passage au MCO ? Franchement, pour moi cela a été un déclic. Je tiens à remercier tout d'abord la direction du club, ainsi que les supporters qui m'ont vraiment surpris par la nature de leur engouement et leur amour pour le MCO. De l'ouest à l'est ou au centre du pays ils sont présents quelle que soit la météo. Quelque chose d'incroyable. Je pense que c'est grâce à eux et grâce aussi à mes coéquipiers ainsi qu'à l'entraîneur que j'ai pu atteindre ces performances depuis mon arrivée.

Une place de meilleur buteur vous tente-t- elle ? Pour moi, finir meilleur buteur du MCO reste l'objectif principal. Je compte bien le décrocher incha Allah.

Nekkache pense-t-il à l'avenir ? Je me sens bien au sein du MCO. Je me sens bien au sein du groupe, avec mes camarades. Je ne pense à rien sauf au travail qui m'attend pour prêter main-forte à mon équipe. Donc je ne pense pas à l'avenir, je suis concentré sur le reste de la mission qui nous attend. L. M. A.

sur le reste de la mission qui nous attend. L. M. A. Cavalli : «Je suis

Cavalli : «Je suis content de ce que nous avons fait face aux espoirs»

Prié de donner son avis sur la fin du cycle de la semaine en cours et les matches disputés face à la formation espoir du MCO, Jean-Michel Cavalli s'est montré optimiste, allant jusqu'à encenser le volet offensif.

«Franchement, ça s'est très bien passé parce qu'on a marqué huit buts en trois matches. Aujourd'hui, on aurait pu en marquer deux ou trois en plus mais on avait mis un thème bien précis. Mes

joueurs ont véritablement fait ce que j'attendais d'eux. J'ai trouvé l'équipe très solide, costaude et pas mal aussi physiquement. C'est très intéressant», a-t-il indiqué après le match amical face aux U21, avant-hier au stade Ahmed Zabana. A la question liée à l'inefficacité de sa ligne d'attaque qui a eu du mal à asseoir la domination de l'équipe contre les jeunes de Bouazza-Krachai, le Corse a répondu : "Oui, c'est vrai, on s'est créé pas mal d'occasions de buts. Mais c'est surtout la dernière passe qu'il faut travailler parce qu'on arrive à trouver la profondeur, on arrive à trouver les situations

pour marquer. Mais manque la dernière passe, on a débordé plusieurs fois, mais on n'a pas pu donner de bons ballons. Donc ce n'est pas forcément l'attaquant qui pêche". Prié enfin de donner une explication sur la raison le poussant à programmer trois joutes face au même adversaire, le Corse a précisé :

"Vous savez, c'est difficile de trouver un adversaire avec qui on peut travailler sereinement. Et puis il ne faut pas oublier que nos U21 sont en demi- finale de la coupe et moi je travaille pour le club. En tous

les cas je suis content de ce que nous avons fait dans ces

matches".

L. M. A.

www.competition.dz

Vendredi 17 avril 2015

18

LIGUE 2 MOBILIS 26 e JOURNÉE

17 avril 2015 18 LIGUE 2 MOBILIS 26 e JOURNÉE ABS USMB Les Blidéens ne jurent

ABS

ABS USMB

USMB

Les Blidéens ne jurent que par la victoire

Le match de cet après-midi, qui mettra aux prises l’ABS avec l’USMB, sera d’une grande importance pour les poulains de Kamel Mouassa.

De notre correspondant

AMINE DJAÂFAR

Ce dernier veut surprendre les gars de Boussaâda chez eux, et ce, pour creuser l’écart de points avec les pour- suivants directs et surtout pour assurer l’accession en Ligue 1 Mobilis d’une manière définitive, avant les derniers matches de championnat de Ligue deux Mobilis. Aussi, les Blidéens veulent s’of- frir l’ABS, pour rectifier le tir raté à domicile lors de la précédente journée à domicile face au CABBA, mais aussi pour prendre le large et confirmer que le club phare de la ville des Roses mérite amplement d’accéder en Ligue 1 Mobilis. Le match de cet après-midi sera à six points et il faut dire que la vic- toire des Blidéens, aujourd’hui, permet- tra à l’entraîneur, Mouassa, et à son groupe, de fêter l’accession.

Mouassa, et à son groupe, de fêter l’accession. De retour Le portier numéro un de cette

De retour Le portier numéro un de cette formation de la ville des Roses, Oussama Litime, signera son retour parmi le onze cet après-midi face à l’ABS, et ce, après sa guérison de la bles- sure dont il souffrait. Rappelons que ce gardien n’a pas assisté aux deux der- niers matchs à domicile, respectivement face au WAT et au CABBA. Le retour de Litime parmi le onze donnera plus de confiance à ses coéqui- piers, surtout qu’il avait déjà aidé son équipe à revenir avec des points pré- cieux en déplacement et il tentera de

rééditer cet exploit cet après-midi face à l’ABS, où il veut maintenir ses filets vierges.

Belhaoua L’entraîneur, Mouassa, comptera encore une fois cet après-midi sur les services du jeune latéral droit Tsamda, qui continue à faire parler de lui dans ce poste et a détrôné son coéquipier Oussad. Ainsi, l’ancien entraîneur de l’ASMO doit compter sur les services de Belhaoua qui a purgé sa suspension et est en forme pour le match de la prochaine journée .

Zemmouchi Mouassa associera encore une fois Zemmouchi à son coéquipier Benayada pour bétonner la défense. L’entraîneur qui connaît parfai- tement les qualités de ses joueurs a donné des consignes à Zemmouchi pour aider ses coéquipiers dans les balles arrê- tées afin de surprendre l’équipe adverse au bon moment. En même temps, l’ancien entraîneur de l’ASMO a demandé à Zemmouchi de saisir sa chance pour clouer sa place parmi le onze .

Maroci Belhadj, le défenseur axial qui a été reconverti en joueur de milieu de terrain, sera reconduit encore une fois dans la récupération, en compagnie de son coéquipier Badrane, qui s’est rétabli de sa blessure. Ainsi, le respon- sable du volet technique de l’USMB devrait compter sur les services de Maroci, autant comme remplaçant, pour donner du tonus au compartiment du milieu de terrain, il y a lieu de rappeler que Maroci revient d’une blessure qu’el- le a privée de la compétition pour une durée d’un mois et demi.

Noubli L’entraineur blidéen doit compter cet après-midi sur les services de Melika et de Boudina dans l’anima- tion de jeu. Les deux joueurs en question doivent faire de leur mieux pour filtrer des balles aux attaquants entre autres Noubli qui doit se réveiller et il doit ins- crire des buts cet après pour offrir la vic- toire à la formation blidéene. A. Dj.

Benayada :

«L’essenti

el c’est

d’éviter la

défaite»

Le capitaine de L’USMB, Abdelkader Benayada, nous a fait savoir que le plus important pour son équipe cet après midi sera d’éviter la défaite en déplacement contre une coriace équipe de l’ABS. «Ce match sera d’une grande importance et très difficile pour nous, malgré que la pression sera sur l’équipe adverse, cependant, on fera de notre mieux pour revenir avec un bon résultat et pourquoi pas le gain total de la rencontre, en tout cas, le plus important pour nous demain est d’éviter la défaite», nous a déclaré Benayada.

ESMK

ESMK USMMH

USMMH

Le derby de la survie

C’est le match de la survie pour les Hadjoutis, cet après- midi face à leur rival de toujours, l’ESMK.

Les deux équipes jouent le maintien, car elles sont toutes les deux en danger :

l’USMMH, premier relégable, et l’ESMK, deuxième relégable, à 4 points de Hadjout. Mais les Hadjoutis ont plus de chances que leurs homologues de Koléa. S’ils gagnent, ils pour- ront se relancer et rattraper le WAT, si ce dernier perd à Médéa, mais, s’ils perdent, ils vont se mettre de plus en plus en danger et se diriger directe- ment en championnat amateur la saison prochaine et même si l’équipe n’est pas dans ses meilleurs moments et que les problèmes resurgissent de par- tout ces derniers temps avec la fausse démission du coach Boudjela, qui voulait secouer ses poulains et les mettre devant le fait accompli. La visi- te du président Zidani, qui est venu en pompier, mercredi, afin d’éteindre ce feu qui était au sein du club, à faire prendre conscience aux joueurs de la situation de l’équipe et ils sont tous décidés à oublier ces pro- blèmes, à ne pas lâcher et à jouer leurs chances à fond et jusqu’à la dernière minute pour gagner le match de Koléa.

la dernière minute pour gagner le match de Koléa. Boudjela «La situation des deux équipes est

Boudjela «La situation des deux équipes est très déli- cate, le derby de Koléa sera très difficile pour les deux équipes. Vu notre situation, on ne va pas baisser les bras, on va jouer nos chances jusqu’à la dernière minute en commençant par le match d’aujourd’hui qui est un derby et qui sera certes très chaud, mais si on gagne on aura une grande chance de nous relancer pour jouer notre maintien».

Zidani La fausse démission du coach Boudjela a déstabilisé un peu le groupe, ce qui a poussé le président Zidani à venir au stade lors de la séance de mercredi, le boss est venu

surtout en pompier afin de régler le problème, il est resté presque 2h avec les joueurs dans les vestiaires, afin de leur remonter le moral et de les motiver pour gagner le match d’aujourd’hui face à l’ESMK.

La prime Lors de sa visite de mercredi, le président a parlé aux joueurs de la situa- tion du club et de l’objectif qui est d’assurer le maintien. Pour cela, il faut gagner les pro- chains matchs, en commençant par celui de Koléa cet après- midi, et pour motiver ses pou- lains, le boss hadjouti a laissé le libre choix aux joueurs de fixer le montant de la prime. H. K.

DRBT

DRBT CAB

CAB

Maintenir la 3 e place

Tadjenanet, qui reste invaincue à domicile depuis plusieurs matches, veut signer un autre sans-faute de suite en recevant le CAB cet après- midi pour le compte de la 26 e journée de L2 Mobilis.

De notre correspondant

T. AMARI

Encore en course pour l’accession dans laquelle il s’était lancé en début de sai- son, le DRBT est sur la bonne voie. Tout l’enjeu pour le club sera de mainte- nir la 3e place qu’il occupe au tableau et de ne pas compromettre ses chances pour la suite du parcours. Dans le trio de tête, à cinq matchs de la fin, les hommes de Boughrara semblent motivés pour sor-

tir le grand jeu face au CAB afin de rester en haut du tableau. Depuis leurs acces- sions successives qu’ils ont enchaînées à chaque saison voilà trois ans, ils sont en train de vivre la saison la plus aboutie. L’heure est aujourd’hui à la persévé- rance.

Sans pression La mission paraît moins difficile qu’on ne l’imagine contre le CAB, compte tenu du bon état d’esprit qui anime les joueurs de Tadjenanet, très motivés à sortir le grand jeu et bien plus. Boughrara, qui sera absent dans la main cou- rante, étant suspendu pour un mois, a demandé à ses joueurs de ne pas se mettre une pression inutile et de prendre le match comme d’habitude. C’est une évi- dence, il n’est pas inquiet concernant le mode de jeu que son équipe va adopter pour gagner. Cela fait du bien quand même que les joueurs ne se sentent pas bousculés pour avoir toute leur tête au match, avec la priorité de ne donner aucu- ne chance à l’adversaire.

Les absences Guitoun suspendu et Akouche blessé, ne sont pas concernés par ce match. C’est sans deux titulaires

que le DRBT affrontera le CAB ce soir. Amrani, qui revient d’une blessure qui l’a écarté un bon moment des ter- rains est attendu pour rem- placer Akouche en attaque, en l’absence de Boulaïnine, le buteur de l’équipe. Dans le compartiment défensif, Hadad sera aligné à la place de Guitoun dans l’axe. Le seul et unique souci du coach sera, selon lui, le manque de compétition de ces deux remplaçants qui sont restés très longtemps hors des terrains.

Pas de changement Mis à part les deux chan- gements forcés, le staff technique mise sur le même effectif qu’il a aligné au match précédent face à Hadjout. De ce fait, à part les deux défections signa- lées, tous les joueurs sont prêts avec l’objectif de battre le CAB ce vendredi. Le coach, Boughrara, ne compte apporter aucun changement sur le plan du jeu qui lui donne beaucoup de satisfaction. Son schéma calqué sur le système offen- sif n’est pas de jouer une attaque à outrance, mais consiste à imposer le jeu à l’adversaire sans attendre de sa part qu’il adopte le contre.

A. T.

 

www.competition.dz

Vendredi 17 avril 2015

26

e JOURNÉE LIGUE 2 MOBILIS

19

17 avril 2015 26 e JOURNÉE LIGUE 2 MOBILIS 19 MCS JSMB Béjaïa retient son souffle

MCS

MCS JSMB

JSMB

Béjaïa retient son souffle !

La JSMB affrontera cet après-midi le MC Saïda au stade des Frères Braci, en déplacement à 15h, dans le cadre de la 26e journée du championnat de Ligue 2 Mobilis.

De notre correspondant

BOUALEM AÎZEL

Une rencontre qui intervient pour les Béjaouis dans des moments assez par- ticuliers, puisqu'ils ne pointent qu'à quatre unités du premier relégable à cinq journées de la fin et avec des joueurs qui ne donnent pas l'air d'être conscients de la situation, après avoir voulu enclencher un mouvement de grève pour un retard de salaire, à trois jours de ce match. Une affaire parmi d'autres, cette saison, qui a fait des remous parmi les amoureux du doyen des clubs kabyles, qui ne savent plus où donner de la tête. La JSMB poin- te donc à la 11e place avec 32 unités et aura besoin de points rapidement pour se soulager et assurer son maintien dans cette division. Le match d'aujourd'hui est

un peu une question de survie pour les camarades de Mebarki. Une victoire sera le meilleur scénario pour les vert et rouge afin de se soulager. Par contre, la défaite sera synonyme de crise encore une fois, puisque les Béjaouis risquent de rejoindre les équipes qui occupent la zone de relégation.

Similitudes Même si d'aucuns esti- ment que la mission de la JSMB sera très difficile face au MCS, vu l'état d'esprit qui règne au club en ce moment, l'espoir de revenir de Saïda avec un bon résultat est présent chez les joueurs. Pour la plupart d'entre eux, la tâche sera difficile, mais pas impossible. Reste à savoir s'ils vont parvenir à la concrétiser sur le terrain et s'ils seront en mesure de revenir de ce long déplacement avec quelque chose dans les bagages. Il faut dire que l'adver- saire n'est pas au mieux aussi, lui qui par- tageait le fauteuil de leader avec les camarades de Chibane lors de leur confrontation de la phase aller, avant de sombrer comme les Béjaouis, et de se retrouver parmi les équipes menacés de

relégation. On aura donc deux équipes avec plein de similitudes qui s'affronte- ront cet après-midi, ce qui fait qu'il est difficile de faire un pronostic sur le score final.

Responsables Ainsi, dans cette situation, la volonté est le seul mot d'ordre pour les coéquipiers du portier Djabaret, sommé de se réveiller et de se révolter pour ne pas voir leurs chances de se maintenir diminuer considérablement. Cependant, les gars de Yemma Gouraya doivent faire preuve de beaucoup de concentration et surtout de vigilance devant cet adversaire qui veut lui aussi assurer son maintien le plus vite possible. Les Béjaouis devront donner la pleine mesure de leur talent pour réaliser un bon résultat. Ce qui reste l'unique solu-

tion pour se refaire une santé et mettre la machine en marche, afin d'éviter la crise et, évidemment, mettre fin à ce suspense que les supporters vivent très mal, eux qui pensaient que leur équipe allait assu- rer son retour parmi l'élite en début de

saison.

B. A.

Tatem en meneur de jeu

Islam Tatem est véritablement l'homme en forme de la JSMB en ce moment, il a été le meilleur joueur de l'équipe lors du match de Koléa, et l'auteur de deux passes décisives notamment. Il devrait, sauf grande surprise, débuter le match au poste de meneur de jeu et aura la responsabilité de servir ses attaquants de la meilleure des manières, comme il sait si bien le faire.

B. A.

Boudjarane : «La victoire vaut son pesant d'or»

Une ambiance bon enfant et un climat de sérénité ont favorisé la concentration en prévision de ce grand rendez-vous contre la JSMB.

De notre correspondant

K. DJELLOUL

Boudjarane, qui a vécu des moments difficiles au lendemain du match perdu contre le CRBAF, entend profiter de ce match contre le JSMB pour faire oublier ce dernier échec, mais aussi pour revaloriser les chances de son équi- pe et se relancer en haut du tableau afin de décrocher une place honorable en fin de parcours. L'entraîneur veut offrir une victoire aux supporters, qui leur fera énormément plaisir après la déception qu'ils ont vécue face à Aïn Fekroune, un succès qui va remettre tout en ordre dans l'équipe de la ville des Eaux.

Un grand enthousiasme Pour savoir comment se prépare son groupe à quelques heures de ce grand match contre la JSMB, nous nous sommes rap-

prochés de l'entraîneur Boudjarane, qui s'est montré très confiant : "Vous pouvez le constater de vous-mêmes, il y a une grande ambiance, les joueurs s'entraînent avec un moral au beau fixe et avec un grand enthousiasme. C'est un bon état d'esprit et cela permet d'évacuer la pres- sion négative qui handicape souvent les joueurs dans ce genre de matchs. Ils ne ressentent aucune pression et c'est un bon signe. Cela nous rend confiants et optimistes et nous seront prêts pour ce match", nous fait remarquer Boudjarane.

Moins inconfortable L'entraineur nous a ajouté : «Ce match est important pour les deux équipes, pas uniquement pour nous, peut-être plus pour le JSMB qui est dans une position beaucoup moins inconfortable que la nôtre et nous savons tous que la victoire dans ce match a son pesant d'or, surtout sur le plan psychologique, mais cette fois-ci, elle est encore plus importante sur le plan sportif et je suis sûr que si on gagne ce match on finira la saison dans la sérénité.»

Le onze Sur le plan de l'effectif, le premier responsable technique du Mouloudia nous a fait savoir que l'en- semble des joueurs seront prêts : "Tout le monde est d'attaque, l'équipe type qui débutera le match est déjà arrêtée." K. Dj.

qui débutera le match est déjà arrêtée." K. Dj. C'est de bon augure Afin de motiver

C'est de bon augure

Afin de motiver les joueurs et les mettre déjà dans l'ambiance du match, l'entraîneur Boudjarane a programmé mardi passé un match amical contre le MB Hessassna (2-1 pour le MCS) les joueurs s'en sont donné à cœur joie avec un grand engagement, l'entraîneur saïdi réagissait à toutes les actions au même titre que les joueurs qui célébraient chaque but, comme si c'était en un match officiel. Il y avait en effet de l'intensité, de l'engagement et de l'enthousiasme et c'est de bon augure.

Retour de Maâmeri et Benchabane

D'après ce que nous avons pu constater durant la séance d'entraînement d'hier qui a été basée essentiellement sur le plan technique, c'est que l'effectif sur lequel l'entraîneur va compter dans le match d'aujourd'hui serait le même que celui qui avait affronté le CRBAF, Boudjarane pourra bénéficier des services de Maâmeri en même temps que de ceux de Benchabane, qui feront leur retour à la compétition officielle. Les deux joueurs seront certainement titularisés contre la JSMB, alors qu'aux avant-postes, l'on s'attend à revoir le trio Seddik-Hanifi-Soudani, les trois joueurs affichent en ce moment de bonnes dispositions techniques et physiques au point de rassurer le coach.

Programme de Ligue 2 : 26 e Journée Aujourd'hui 16h

Rencontre

Lieu

USC - RCR

Stade Zedani-Hasouna O.E.Bouaghi

CABBA - ASK

Stade 20-Août-1955 B.B.Arréridj

DRBT - CAB

Stade Tadjenant

ESMK - USMMH

Stade Koléa (HUIS CLOS)

ABS - USMB

Stade Bousaada

MCS - JSMB

Stade 13-Avril Saïda

ABM - CRBAF

Stade Merouana

OM - WAT

Stade Imam-Lyes Médéa

Stade Merouana OM - WAT Stade Imam-Lyes Médéa Paille ne chamboulera pas son équipe Pour ce

Paille ne chamboulera pas son équipe

Pour ce match face à Saïda, le coach, Stéphane Paille, ne devrait pas beaucoup chambouler son équipe, en alignant le même groupe qui avait affronté et battu l'ESM Koléa à Béjaïa, il ya 15 jours.

Djabaret dans les bois

Pour le poste de gardien de but, il semble bien que l'expérimenté Yacine Djabaret soit bien parti pour garder sa place jusqu'à la fin de saison. Ce dernier a bien rempli sa mission lors des dernières rencontres disputées, et a donc la faveur de son entraîneur, qui met à présent le jeune portier international olympique Sofiane Kacem comme deuxième choix.

Mebarki, Djahel, Benmansour et Tiza derrière

En défense, après avoir vu que son système à trois axiaux ne marchait pas, le coach Stéphane Paille a

décidé de revenir à une défense plate. Ainsi, comme face à Koléa, Djahel et Mebarki occuperont l'axe central, pendant que Tiza et Benmansour seront alignés sur les côtés de la défense.

Benhocine, Dif et Meddahi au milieu

Face à Koléa, Dif et Meddahi s'étaient occupés de la récupération, ils devraient être aidés cet après-midi par un autre élément, à savoir Zakaria Benhocine, qui a été incorporé en cours de match lors de la précédente journée, le but étant de consolider un peu ce compartiment défensif qui est réellement le maillon faible de l'équipe depuis le début de saison.

Bensaha et Chibane devant

En attaque, Bilel Bensaha devrait accompagner Youcef Chibane, qui jouera en pointe comme d'habitude, sauf si Paille décide de donner une chance à Hafid ou Farhi pour remplacer l'ex-attaquant de l'USMBA qui n'est pas très prolifique en ce moment. B. A.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS

 

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. USMB

48

25

13

09

03

32

18

+14

2. RCR

41

25

12

05

08

28

22

+06

3. DRBT

41

25

11

08

06

23

20

+03

4. OM

36

25

09

09

07

22

14

+08

5. CAB

36

25

09

09

07

19

16

+03

6. CABBA

35

25

10

05

10

25

26

-01

7. ASK

35

25

09

08

08

25

29

-04

8. MCS

34

25

08

10

07

20

15

+05

9. CRBAF

34

25

09

07

09

19

18

+01

10. ABS

33

25

10

03

12

19

25

-06

11. JSMB

32

25

08

08

09

28

26

+02

12. USC

32

25

09

05

11

22

26

-04

13. WAT

29

25

07

08

10

16

18

-02

14. USMMH

28

25

07

07

11

23

29

-06

15. ESMK

24

25

04

12

09

20

27

-07

16. ABM

21

25

04

09

12

16

28

-12

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

27 e journée

28 e journée

USMMH

 

ABS

MCS

 

RCR

CAB

 

OM

ESMK

 

ASK

ASK

 

USC

USC

 

CAB

RCR

 

ESMK

OM

 

USMMH

WAT

 

MCS

DRBT

 

USMB

CRBAF

 

JSMB

ABM

 

CABBA

CABBA

 

DRBT

ABS

 

CRBAF

USMB

 

ABM

JSMB

 

WAT

www.competition.dz

Vendredi 17 avril 2015

20

LIGUE 2 MOBILIS

26 e JOURNÉE

17 avril 2015 20 LIGUE 2 MOBILIS 26 e JOURNÉE USC RCR Renouer avec les victoires

USC

USC RCR

RCR

Renouer avec les victoires à l’extérieur

N’ayant pas remporté le moindre match depuis le début de la phase retour à l’extérieur, les Vert et Blanc du RCR sont appelés à relever le défi et renouer avec les succès à l’occasion de la rencontre de cet après-midi contre la formation de Chaouia.

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Nous avons constaté une grande déter- mination chez les joueurs, qui semblent libé- rés moralement après qu’ils ont vécu une situation di?cile depuis quelques journées, où ils n’ont pas empoché le moindre succès à l’ex- térieur dans la deuxième partie du champion- nat.

Les erreurs défensives Sans surprise, ce sera Meddah qui gardera la cage. Benmoussa, recruté au mercato, manque de compétition et sera une fois de plus sur le banc. Le coach relizanais n’appor-

une fois de plus sur le banc. Le coach relizanais n’appor- tera sûrement aucune retouche, à

tera sûrement aucune retouche, à l’exception du latéral droit, Karim Meddahi, qui souffre d’un petit bobo et sera remplacé par Benaceur ou Oueld Toumi, si le coach veut faire jouer Mohamed Magharbi dans l’axe. Tandis que Benharoun sera sur le couloir gauche. Ces deux derniers éléments assureront le marqua- ge des attaquants adverses les plus avancés. Tout ce beau monde aura à être très vigilant et surtout ne devra pas commettre ces erreurs

qui peuvent mettre à l’eau les e?orts de toute l’équipe.

Créer le danger L’entraîneur relizanais ne va pas chambouler son milieu récupéra- teur, car le duo Atek-Zakaria a donné satis- faction lors des matchs disputés ensemble. Ils seront donc tous deux de la partie et auront à déblayer le terrain pour Nasri, qui revient juste de blessure et Berramla qui sera le dépo-

sitaire du jeu de son équipe. Il renouera avec son poste de prédilection et c’est quand il est posté juste derrière ses attaquants qu’il est le plus dangereux. Créer le danger, c’est juste- ment ce à quoi s’emploieront Mokhtar et Merzougui. Ces éléments formeront le duo d’attaque et ils auront à être constamment en mouvement et à multiplier les appels pour espérer déséquilibrer la solide ligne arrière de l’USC. Cette équipe de Relizane est dans l’obligation de porter le danger et aussi d’évi- ter de se faire piéger sur les contres.

Des plus diffciles On espère, du côté de Rapid, une victoire ou tout au moins un nul, car une autre déconvenue n’arrangera pas les affaires du club. C’est connu, la forma- tion de Chaouia est l’une des plus di?ciles à jouer du championnat et la confrontation de cet après-midi s’annonce palpitante.

L’alignement Parmi les points qui ont marqué la formation relizanaise et que les fans du club redoutent, c’est incontestablement les balles arrêtées qui sont l’un des points faibles de la défense du Rapid. Ainsi, le coach reliza- nais a programmé des exercices dans ce sens, en mettant l’accent sur le marquage et la concentration. Bien que le Rapid a?che un

autre visage actuellement, il est primordial de faire très attention au balles arrêtées. Le staff technique du Rapid a rappelé à chaque fois aux joueurs les fautes commises et leur demandent de faire très attention sur l’aligne-

ment.

B. B.

Benyellès :

«J’aimerais rentrer à Relizaine avec les 3 pts»

En apprenant que la délégation relizanaise est arrivée à Aïn Beida où elle a élu domicile a l’hôtel Phénicia, nous nous sommes déplacés vers les lieux pour rencontrer les Relizanais avant l’important match de cet après-midi.

Staff technique et adminis- tratif ont pris place avec nous autour d’une table du salon d’hon- neur de l’établissement et après les échanges de bienvenus, l’entrai- neur Benyellés nous dira : « On remercie tout d’abord les gens et les responsables de Aïn Beïda de leur gentillesse et de leur aide, ils nous ont accueillis a bras ouvert, grâce à eux, nous avons déjà eu un premier entrainement sur la pelouse du stade Meziani Abderramane de Aïn Beida et ceci grâce a un ancien joueur de l’USMAB, en l’occurrence Daoud Hanou, celui-ci nous a facilité énormément la tache », nous dit l’entraineur adjoint Sidi Yekhlef Khieredine.

«Difficile pour les deux formations» Quant au second sujet de notre visite et qui avait trait a la ren- contre d’aujourd’hui, Benyelles nous dira :

«La rencontre de cet après midi est difficile certes pour les deux formations, qui jouent chacune son objectif, l’USC, a peur de se

retrouver parmi le groupe relé- gable, doit faire le grand jeu afin de pouvoir sortir vainqueur de cette confrontation, tandis que nous, qui avons fait un long dépla- cement de Relizane a Oum Bouaghi, non pas pour laisser l’ad- versaire jouer, mais pour arracher les points de la victoire, lesquels nous assurent plus au moins un pied en Ligue 1 Mobilis. Aussi, je voudrais ajouter que nous avons souffert depuis le début de saison, comment voulez-vous qu’on n’aille pas de l’avant et ce quelques soient les difficultés ren- contrées».

«L’USC est une grande

équipe» «À votre question sur l’adver- saire, je vous mentirai si je vous dis que Chaouia n’est pas une for- mation capable de jouer les pre- miers rôles, si ce n’était la mal- chance au début de ses premiers résultats, quand même elle restera une grande équipe, mais je souhai- te de tout cœur rentrer a Relizane avec dans mes bagages les 3 points

de la victoire».

A. S.

Benaceur : «Coach, vous pouvez compter sur moi»

Le successeur de Karim Meddahi, en l’occurrence Billel Benaceur, se dit optimiste pour le match de cet après midi, l’ex pensionnaire de l’USMB est apte a reprendre sa place de titulaire et aider son équipe a revenir avec les gains de la rencontre contre l’USC.

A quelques heures de votre prochaine sortie, êtes-vous prêts pour ce match ?

Oui, nous le sommes. En tout cas, il n’y a aucune raison pour que nous ne le soyons pas. Nous avons fait tout notre possible ces derniers jours afin de l’être. Mis à part l’absence de Meddahi, tous les joueurs sont aptes. Nous savons tous l’importance de cette rencontre pour la suite du parcourt, nous n’aurons donc pas besoin d’une motivation supplémentaire du moment où tout le monde connaît l’impor- tance des trois points.

Comment voyez-vous cette rencontre ?

C’est un match comme tous les autres, il ne sera donc pas facile à négocier. Tout comme nous, notre adversaire du jour a besoin des trois points. Il faut s’attendre à ce que notre mission soit di?cile, mais en même temps pas impossible. Je pense que si nous serons au meilleur de notre forme rien ne pourra nous priver de réaliser une belle performance.

ne pourra nous priver de réaliser une belle performance. Vous êtes pressenti pour succéder à Meddahi.

Vous êtes pressenti pour succéder à Meddahi. tes-vous prêt pour jouer ce match ?

Absolument. Je me suis préparé durant toute cette mini-trêve pour être prêt face à l’USC. Le coach peut compter sur moi dans ce match. J’espère être à la hauteur. Comme je l’ai tou- jours dit, je travail à fond pour récupérer ma place de titulaire, et quand l’occasion se pré- sentera je ferai tout de mon possible pour la bien saisir. L’important est d’être à la hauteur et d’apporter le plus pour l’équipe. J’espère qu’on parviendra à revenir avec un résultat

positif.

B. B.

S’éloigner de la zone de turbulences !

Les Chaouis accueilleront cet après-midi au stade Zerdani Hassouna d’Oum El Bouaghi, la formation de Relizane.

De notre correspondant

AMMAR SAGHIRI

En cas de victoire et ce qui est demandé par tout le monde ici à Oum Bouaghi, devant une coriace équipe de Relizane, l’USC pourra s’accrocher au maintien et se mettre plus au moins à l’abri de la relégation. La rencontre s’annonce donc palpitante et trés disputée de part et d’autre. L’US Chaouia, qui reste sur un mauvais résultat à Tlemcen lors de la semaine d’avant la trêve, et aussi menacé d’une éventuelle relégation en cas d’un autre faux pas surtout à domici- le, doit se tenir debout s’il ne veut pas connaitre des déboires en fin d’année. Bien qu’au début du cham- pionnat de cette saison 2014/2015, Chaouia ait réussi à rester très proche du peloton de tête, ses joueurs n’ont su relevé le défi, et avant pas moins de

cinq matches du lever de rideau, l’équipe chère au président Majid Yahi n’a pas définitive- ment assurée son maintien en Ligue 2 Mobilis. Donc, les gars de Sidi R’ ghiss qui n’ont qu’une seule alternative pour se hisser de la zone de turbulence et pré- tendre rester parmi les treize for- mations à jouer en L 2 Mobilis la saison prochaine, celle de vaincre les lions de la Mina et ce quelques soient les conditions.

Les supporters Les jeunes loups de Sidi R’ghiss auront-ils le poids de réaliser ce qu’atten- dent d’eux leurs supporters qui seront en grand nombre cet après-midi au stade pour les encourager à gagner le match le plus important pour leur survie en Ligue 2 Mobilis. Il est plus que certain que Chaouia a toutes les faveurs des pronostics de gagner et non de partager les points qui lui sera fatal et ne l’arrangera pas, en jouant sur son terrain que les joueurs connaissent de bout en bout, et devant un stade plein comme un œuf, tous acquis pour la cause des jaune et noir. A. S.

Kioua compte sur son trio d’attaque

Les chaouis d’Oum Bouaghi n’ont pas plusieurs solutions pour réussir leur mission, a part celle d’attaquer et de se défendre à la foi, en essayant de surprendre l’adversaire sur des contres, et ce ne sont pas les Lemhane, Moussi et le buteur maison Hamza Demene, qui vont nous contredire, ils seront de vrais poisons pour la défen- se relizanaise.

 

www.competition.dz

Vendredi 17 avril 2015

26

e JOURNÉE LIGUE 2 MOBILIS

21

OM

OM WAT

WAT

Les Zianides au bord du précipice

Après trois semaines d’arrêt, le championnat de football reprendra ses droits cet après-midi.

De notre correspondant

ABDELKRIM ZOUBIR

La formation tlemcénienne entamera à Médéa un match capital, qui nous fixera davan- tage sur les chances de l’équipe quant à un éventuel maintien. Auréolés par le succès rem- porté face à l’USC lors de la précédente journée, les capés de l’entraîneur Mehdaoui sont déter- minés une fois de plus à sortir le grand jeu pour contrecarrer les desseins de leur adversaire du jour, en l’occurrence l’OM, une équipe très dif- ficile à manipuler chez elle, qui plus est, n’a jamais réussi aux Tlemcéniens.

La trêve Ces derniers ont dû mettre à pro- fit la trêve pour préparer comme il se doit le match de Médéa. Tout le monde est conscient de l’importance vitale de cette confrontation. Il est vrai que le WAT, à la faveur de son dernier succès, a quitté, même momentanément, la zone de relégation. Il faut dire cependant que l’écart est très réduit et qu’il suffit d’un bon ou mauvais résultat pour que la situation s’amélio- re ou se détériore.

Le tournant Aussi, le coach tlemcénien, qui craint un faux pas de ses poulains, a beau- coup axé le travail de préparation sur le volet psychologique, d’autant plus que la rencontre de Médéa pourrait constituer le tournant de la saison. Il faut dire aussi que même si l’OM a perdu à Relizane, elle reste toujours en course pour le podium.

Objectifs opposés En d’autres termes, les camarades de Boussouf vont tout faire pour engranger les trois points. A ce titre, cette rencontre, qui mettra aux prises deux équipes aux objectifs diamétralement oppo- sés, sera disputée de bout en bout, pourvu que l’arbitrage soit à la hauteur de ce match, où les 22 acteurs ne manqueront pas de four- nir un spectacle de bonne facture et très plai- sant malgré l’enjeu.

A. Z.

Tahar, Bouazza et Zenasni incertains

L’entraîneur tlemcénien, Abderrahmane Mehdaoui, risque de se passer des services de trois de ses joueurs face à l’OM, Tahar, Bouazza et Zenasni, en raison de blessures. Si cela se confirme, le patron technique du WAT aura du mal à trouver des remplaçants, au moment où tout l’effectif souhaite réussir l’opération sauvetage entamée depuis la pré- cédente journée.

Boushaba :

«Il faut y croire»

L’entraîneur adjoint de la formation tlemcénienne, Lardj Boushaba espère que les joueurs rééditeront leur dernière prestation pour bien négocier la prochaine rencontre.

Comment voyez-vous le match de l’OM ?

A vrai dire, nous avons mis à profit la trêve pour bien préparer l’équipe en pré- vision de ce match, où pratiquement tous les aspects ont été pris en considération. Je pense que les joueurs ont bien répon- du et c’est tant mieux.

Il se présente comment ce match de Médéa ?

Comme vous le savez, cette rencontre opposera deux équipes aux objectifs opposés. Nous allons rencontrer un adversaire qui joue pour l’accession, contrairement à nous ; nous savons que la mission ne sera pas facile d’autant plus que nous jouons à Médéa. Les joueurs sont bien motivés pour réussir le dépla- cement.

Le maintien, vous y croyez ?

Il reste cinq matchs à négocier, c’est-à- dire quinze points à prendre. Aussi nous devons tout faire pour engranger le maximum, tout reste possible, il faut y croire.

A. Z.

Boulaouidat : «Tlemcen, un match piège»

Boulaouidat pense que face à Tlemcen ce sera un match piège et qu’ils doivent faire attention.

De notre correspondant

ABDELKADER FERSACI.

Encore un faux pas face à Relizane, comment l’expliquez-vous ?

C’était un match difficile. Pourtant on s’est donnés à fond pour obtenir la victoire. Malheureusement, on est tombés sur un adversaire qui était bien organisé en défense.

Votre prochain adversaire est la modeste équipe de Tlemcen, un commentaire ?

Pour nous, c’est un match très difficile. Il ne faut surtout pas sous-estimer l’adversaire. Ça peut nous jouer un mauvais tour. On est conscients de ce qui nous attend, on doit aborder ce match avec beaucoup de sérieux, les trois points sont très importants pour nous.

L’équipe se trouve dans une meilleure situation. Qu’en pensez-vous ?

Le championnat n’est pas encore achevé et nous devons rester optimistes. Surtout que la chance semble nous sourire. En effet, après la défaite contre le RCR, on garde le même écart sur les équipes qui nous précè- dent.

Ne pensez-vous pas que sur le terrain, les données sont différentes ?

Tout à fait, puisque le résultat se décide sur le terrain, mais le fait de jouer à domicile peut constituer un avantage pour faire la différen- ce.

Etes-vous à l’aise, puisque vous avez joué excentré sur la gauche ?

Je ne vois pas la différence. Je crois avoir tenu mon rôle et je n’ai fait qu’appliquer les consignes.

Etes-vous optimiste ?

Bien sur que oui, nous avons cette année

une bonne équipe qui aura son mot à dire dans le championnat et l’accession reste pos-

sible.

A. F.

CABBA