Vous êtes sur la page 1sur 33

Hichem.Benaich@edunet.

tn

Benaich Hichem

SERIE DE PHYSIQUE N° 5

Proposée par

RAPPEL DU COURS
I / Cas d’un oscillateur mécanique :
1°) Etude expérimentale :

x’

ℓ0


T0

moteur ( excitateur)


f


P

P

liquide


T
règle graduée
x

O

2°) Etude théorique :
a) Equation différentielle :
 Système =  S 

 
P
Bilan des forces extèrieures : , T0

 
T
Condition d’équilibre : P + 0 = 0

Projectionsur (x’x) : m g - kℓ = 0
0

 Système =  S 

   
Bilan des forces extèrieures : P , T , f , F
   

R.F.D. : P + T + f + F = m a
d2x

dt 2
Projection sur (x’x) : m g - k (ℓ 0 + x ) - hv + F = m

d2x
dx
dt 2
D’où : kx + h dt + m
= Fmsin(  t )

(*)

Cette équation différentielle admet comme solution : x = xmsin (  t +  )
pulsation du moteur ( excitateur )
kx = k xmsin (  t +  )
dx
π

dt


h
= h xmsin ( t + + 2 )
2
d x
m

dt 2

= m  2 xmsin (  t +  + π )


V1 ( k x ,  )
m
π

V2 ( h ω x ,  + 2 )
m


V3 ( m  2 x ,  + π )
m


V ( Fm , 0 )

Fmsin(  t )

SERIE DE PHYSIQUE N° 5

Benaich Hichem

(*) 

1

Proposée par

Hichem.Benaich@edunet.tn





V = V1 + V2 + V3

1er cas : m ω 2  k  ω

ω0

ax. ph.

2ème cas : m ω 2  k  ω  ω 0

3ème cas : m ω 2 = k  ω = ω 0

ax. ph.

ax. ph.

.

m 2xm

Fm

m 2xm

hxm

Fm

m 02xm

hxm

Fm

h 0xm

’

k.xm

k.xm

π
- 2 φ  0

k.xm

π
φ
π
- 
 2

φ

π
=-2

x(t) est toujours en retard de phase par rapport à F(t)

Calcul de xm :

1er cas :   0 (0 ou  0 )

Fm2 = ( hxm )2 + ( kxm - m2xm )2

2ème

Fm
2

2

h ω + (k - mω2 )2
xm =
cas :  =  0

Fm = h0xm

Fm
xm =

 Calcul de  :
1er cas :  0

hω 0

( résultat qu’on peut retrouver en utilisant l’expression
précédente pour  =0 )

hω x m
π
2
mω x m - kx m
- 2    0  tg  0 D’où tg =
soit
2ème cas : 0
π
π
π
-   - 2 ; posons  = ’ + 2 avec - 2  ’  0  tg’  0
k - mω 2

Donc tg’ =

soit

et

tg=

mω 2 - k

π
sin(φ'+ )
2
cos φ'
1
π
π
cos(φ'+ )
2 = sin φ' = - tgφ'
tg = tg(’ + 2 ) =

tg =

mω 2 - k

Résonance d’amplitude :

 2 ωR 

xm est max.   h22 + ( k - m2)2  est min
d
 dω  h22 + ( k - m)2  = 0

h2

h2

2

- 2m.( k - m ω R )  = 0
2

- 2m k + 2m2 ωR = 0

h2

h2

R

ω2R

2h
+ 2( k - m
Hichem.Benaich@edunet.tn
2

).( - 2.m.

ωR

)=0

ω2R

k
2m 2
= msoit

2
2m 2
= ω0 -

2

Proposée par

SERIE DE PHYSIQUE N° 5

Benaich Hichem

ω 2R

Remarque :
ωR

=2π

NR

N
et ω 0 = 2 π 0

h2

h2
2m 2
N
N
Donc , la relation précédente devient : (2 π R )2 = (2 π 0 )2 -

Pour h = 0 ,

NR

Pour h  0 ,

NR

=

N0

( cas idéal )

N0

et si h  alors

NR

 et

NR

2
D’autre part , pour avoir résonance , il faut que ωR

s’éloigne de plus en plus de

N0

.

h2
h2
k
k
2m 2
2m 2
m
m
0
0

h

hl

soit

2
2
N 2R = N 02 - 8π m

2km = h l

étant la valeur limite qu’il ne faut pas dépasser sinon , on ne peut plus parler de résonance .

Résonance de vitesse :
L’équation différentielle précédente peut aussi s’écrire :

dv
hv + m dt +

∫ vdt = Fm sin ω t

(*)’

Cette équation différentielle admet comme solution v = vmsin ( ω t + φ v )

V1 ( hv , φ v )
hv = hvmsin ( ω t + φ v )
m
dv
π
π

V
φ
φ
2 ( m ω vm ,
v+ 2 )
m dt = m ω vm sin ( ω t + v + 2 )
π
π
k
k

vdt ω
V
φ
φ
3 ( ω vm ,
v - 2 )
=
vm sin ( ω t + v - 2 )

Fm sin ω t
V ( Fm , 0 )




(*)’  V = V1 + V2 + V3

er

1

k
ω
ω
cas : m   ω  ω 0

ème

2

cas : m ω

k
ω vm

mvm
hvm
Fm

v

k
ω

 ωω0

k
ω vm

Fm

v
hvm

ax.ph.

ème

3

cas : m ω
m 0vm

k
ω
=
 ω= ω0

k
ω0 v
m

mvm
Fm = hvm

ax.ph.

mω ) = k k .ax.R =0  D’où les courbes suivantes : ωR ω R 2 ω ω )  est min  ( m R . soit en retard soit en phase avec F(t) .v(t) peut être soit en avance .tn Proposée par SERIE DE PHYSIQUE N° 5 Benaich Hichem  Calcul de vm : 1er cas : ω  ω 0 ( ω  ω 0 ou ω  ω 0 ) Fm k Fm2 = ( hvm )2 + ( m  . v  0 v  0 v(t) est en avance de phase par rapport à F(t) v = 0 v(t) est en retard de phase par rapport à F(t) v(t) et F(t) sont en phase Contrairement à x(t) .mω 2  NR = N0 ( quelque soit l’amortissement ) 3 .ph.) 2 ω vm = ème  Fm vm = h ( résultat qu’on peut retrouver en utilisant l’expression précédente pour ω = ω 0 ) Calcul de  v : 1er cas : ω  2ème cas : ω ω0 v  0  tg v  0 mω tgv =  3ème cas : ω ω0 = ω0 v  0  tg v  0 k ω mω tgv = h v = 0 k ω h On peut retrouver ce résultat en utilisant l’expression précédente pour ω = ω 0 (tgv = 0)  Résonance de vitesse : k vm est max   h2 + ( m k ω ω  m R .R )2 est min ( h = cste ) ωR = ω0  Etude du cas idéal : ( h = 0 ) Fm Fm 2 2  xm = (k . Hichem.ω )vm 2  2 cas :  =  0 hvm = Fm  k h 2 + (mω .Benaich@edunet.

2  q  0 qm C qm C π . Fm Fm G. L 2qm um ème L 2qm q L 02qm Rqm um R 0qm q qm C π .Benaich@edunet.B.ph. 3 ax.m   0+ ) donc risque de rupture du ressort .F.  vm = voie 1 voie 2 k k mω (mω R0 . r C Hichem.ph.2 . Rqm 1 2 ω C cas : L =  ω = ω 0 ax.π  q  2 q(t) est toujours en retard de phase par rapport à u(t) π  q =.ωR = ω 0 et N = N ( h =0 ) R 0   Si R → 0 ( NR  N0 ) alors xm  +  2 ( Fm = cste  0 et  k .ph.tn Proposée par 4 SERIE DE PHYSIQUE N° 5 Benaich Hichem II/-Cas d’un oscillateur électrique 1°) Equation différentielle régissant les variations de q(t) : UC + UL + UR0 = Umsin( ω t ) q di  C + L dt + ri + R0i = Umsin(  t ) posons R = R0 + r D’où d 2q q dq 2 C +R dt + L dt = Umsin( ω t ) Cette équation différentielle admet comme solution : q = qmsin(  t +  ) pulsation du générateur ( excitateur ) 1 1 er ème 2 2 ω C ω ω ω C 1 cas : L    0 2 cas : L   ω  ω 0 ax.)2 ω ω = ωR = ω 0 et N = N ( h =0 ) R 0 k ω ω ω    ω 0 ( NR Si R N0 ) alors vm +  ( Fm = cste A  0 et  m .  0+ ) L.

C ).)  = 0  2L R = 2 .2L ωR = 0 1 L 2 2 ω ω ω 2 2 C C  2 R  R + 2L( L R . Calcul de qm : : ω  ω 0 ( ω  ω 0 ou ω  ω 0 ) 1er cas Um 1 ω 2 q 2m ω 2 C q 2m u =R +(L . 1 Cω Im 3ème cas : 1 L  = Cω  = 0 1 Cω 0 I m L 0Im um i RIm um = RIm ax.ph.)  2 m 2 2ème cas um = R  qm = : ω= ω0 ω0 1 2 ) C um qm  qm = ( résultat qu’on peut retrouver en utilisant Rω 0 ω l’expression précédente pour ω = 0 ) Calcul de  q : 1er cas R 2 ω 2 + (Lω 2 -    :   0 (   0 ou   0 ) 2ème cas Rω : = 0 π q = .2 1 C tgq = Hichem.Benaich@edunet.ph.tn Lω 2 - SERIE DE PHYSIQUE N° 5 Benaich Hichem Proposée par  Résonance de charge : d 1 1 2 2 2 ω ω qm est max  dω  R2 +(L .R2 R2 soit R2 ou encore 2 2 N 2R = N 02 . 5 .C )2  = 0  2R2 ωR + 2( L ωR .8 π L 2 ω 2R = ω 02 .2L 2°) Equation différentielle régissant les variations de i(t) : L’équation différentielle précédente peut encore s’écrire sous la forme : di 1 Ri + L dt + C ∫ idt = u m sin( ω t ) Cette équation différentielle admet comme solution i = Im sin( ω t + i ) 1er cas : L   1 Cω   0 2ème cas : L   i um   0 LIm 1 Cω Im LIm RIm 1 Cω  ax.

ax. le rapport noté Z = I m = circuit ( R.C ) et s’exprime en Ohms (  ) 2ème cas : = 0 Calcul de  i : 1er cas tg φi 1er cas Im = (R 0 + r ) 2 + (Lω - Im = 1 2 ) Cω 1 2 ) Cω est appelé impédance électrique du R0 +r : ω  ω 0 ( ω  ω 0 ou ω  ω 0 ) = 1 .ph.L.Benaich@edunet.tn SERIE DE PHYSIQUE N° 5 Benaich Hichem  Calcul de Im : 1er cas u 2m 1 2  C + ( L .Lω Cω R0 +r ou encore cos φi R0 + r Z = : ω = ω0 i = 0  (R 0 + r ) 2 + ( Lω - um um = ( R0 + r )Im   um : ω  ω 0 ( ω  ω 0 ou ω  ω 0 ) 2 = ( R0 + r )2 I m Proposée par Résonance d’intensité : Im est max   ( R0 + r )2 + ( L  - 1 Cω )2  et min ( cos i est appelé facteur de puissance ) 6 . φi  0 φi  0 circuit capacitif u(t) est en retard de phase par rapport à i(t) φi = 0 circuit inductif circuit résistif u(t) est en avance de phase par rapport à i(t) u(t) et i(t) sont en phase u(t) (voie 2) uR0(t) (voie 1) u(t) (voie 2) u(t) (voie 2) uR0(t) (voie 1) uR0(t) (voie 1) Résonance d’intensité Hichem.ω )2 I m  um Par définition .

2 N(Hz) xmax(cm) vmax(10-2m.25 1.   L’autre extrémité est fixée à un support .4 2. max 1 ) à la résonance d’élongation et ( N2 .9 8. x v 3°) Donner les valeurs des couples ( N1 .9   soit Facteur de qualité ou facteur de surtension : Par définition .35 12.9 2 2. m et Fm .4 1.φi ) 2 P = UIcos = 2 ( R 0 + r )I m 2 = ( R0 +r )I2 = U : tension efficace délivrée par le générateur ( V ) Um : tension maximale délivrée par le générateur ( V ) I : intensité efficace du courant ( A ) Im : intensité maximale du courant ( A ) cos : facteur de puissance Hichem.8 13. N0 . 1°) Proposer un schéma expérimental et décrire avec précision le mode opératoire permettant la détermination de xmax et vmax . ( N0 étant la fréquence propre de l’oscillateur ) .35 9.1 2.Benaich@edunet.6 13 11. L - 1 Cω =0 N = N0 ω = ω0 1.4 5.s-1) 3.3 2.6 1. 2°) Compléter le tableau en calculant les valeurs de vmax . Le solide est soumis à une force de frottement f = -h v et à   une force excitatrice F colinéaire à v .8 1. h .5 11. le facteur de surtension ou facteur de qualité noté Q est donné par la formule : UC Q=  Lω 0 1 max Um soit Q= ( R 0 + r )ω 0 = R0 + r ( sans unité ) Puissance moyenne : U m I m cos(φu .2 2.tn Benaich Hichem P est alors exprimée en watts ( W ) SERIE DE PHYSIQUE N° 5 Proposée par EXERCICE 1 Un oscillateur est formé d’un solide de masse m . on a relevé les valeurs des amplitudes xmax des élongations et vmax des vitesses en fonction de la fréquence N de l’excitateur . 5°) Etablir la relation entre N1 et N2 . Au cours d’une séance de travaux pratiques . 7 . attaché à l’extrémité d’un ressort ( R ) de raideur k .5 6.5 2.3 9.8 4. 4°) Donner les expressions de xmax et de vmax en fonction de N . max 2 ) à la résonance de vitesse .

. à spires non jointives de raideur k = 200 N.s-1 . on attache à l’extrémité libre un solide (S) de masse m = 2kg . Fm=h max 2 =1.. Calculer la valeur numérique de x0 . donner les expressions de v m et de tg en fonction de Fm .P.m-1. 7°) On remplace le ressort ( R ) par un ressort ( R’ ) de raideur k’ . Ce ressort de masse négligeable . x .s-1 . En augmentant la fréquence de l’excitateur à partir de 2.s-1) .04N. Num. Fm = 3.kg-1 . 2°) En régime de fonctionnement normal .9N et  = 12rad.1Hz . m et v . h . A-Les frottements sont négligeables :  g 1°) Donner l’expression de l’allongement x0 du ressort à l’équilibre en fonction de m . dv vdt 1°) Etablir l’équation différentielle du mouvement de (S) en fonction de v .10-2m) . atteint un maximum puis diminue . et F .N12 6°) h=2 2  m =0.58kg. Ecrire son équation horaire en prenant pour origine des temps l’instant du premier passage de (S) par sa position d’équilibre . a) A un instant t où l’abscisse de G est x et sa vitesse est v . m . k et  . Fm et  représentent respectivement l’amplitude et la pulsation de F . (S) .7. A Rép. l’expression de la valeur algébrique de la vitesse est : v = vmsin( t +  ) . donner pour le système terre . ressort l’expression de l’énergie potentielle et celle de l’énergie mécanique en fonction de k .1kg . déterminer h et F m . vm= h2 5°) N12 = 2 2 N 22 8π m . x’ x max 1 =13. le centre d’inertie G de (S) est en O origine de l’axe (x’x ) vertical orienté vers le bas . on constate que l’amplitude des oscillations commence par augmenter . ( on prendra pour origine des énergies potentielles la position d’équilibre de (S) ) . et k . Un ressort étant suspendu en A à un support fixe . Calculer numériquement vm et  lorsque h = 4kg. Un dispositif non représenté sur la figure  permet d’exercer sur (S) une force excitatrice F dirigée suivant l’axe (x’x) et telle que sa mesure algébrique sur cet axe soit F = Fm sint .N 02 ) 2 v max 2 =179.s-1 . 3°) (N1=2.2Hz . 7°) N0’  N0  0’  0  k’  k .10-2m.6°) Sachant que la masse du solide est égale à 0. 8°) Donner le schéma du circuit électrique permettant de faire une étude expérimentale analogue à l’étude précédente . Fm N 02 2 h 2 + 4π 2 m 2 ( N ) N . B-Les frottements ne sont plus négligeables :    La résultante de ces forces de frottement est une force f portée par l’axe (x’x) et telle que f = -h v .6.L.C) O G EXERCICE 2 ( Olympiade de physique )  g x On donne =10N. Lorsque le système est en équilibre .  h étant une constante positive et v le vecteur vitesse de G . 8°) ( R.: 1°) voir T. 2°) On abaisse (S) verticalement de a = 3cm puis on le lâche sans vitesse initiale .  8 .tn Proposée par Benaich Hichem SERIE DE PHYSIQUE N° 5 b) Etablir la nature du mouvement de (S) .Benaich@edunet. v N 22 . Hichem. (N2=2. La valeur de k’ est-elle plus grande ou plus petite que celle de k ? justifier .2Hz . 3°) Déduire l’expression de l’abscisse x de G en fonction du temps . En utilisant la construction de Fresnel . dt . Fm 4°) xm= 4 π 2 h 2 N 2 + 16 π 4 m 2 ( N 2 .

b) 1=10rad.10-2sin(12t-2.975sin(10t) (m. 9 . La calculer numériquement .m -1 et d’un solide (S) de masse   m = 0. est excité par un électroaimant parcouru par un courant alternatif sinusoïdal de fréquence N e réglable et comprise entre 5 Hz et 25 Hz . l’expression de v en fonction du temps . 2 d x  mg 1 1 dE k dt 2 2 2 2 2 dt m k Rép. vm=0.:A/1°) x0= =0. 2°) a) E= kx + mv . tg= .s .s-1 . la puissance moyenne est-elle maximale ? Donner pour  = 1 .165J. i ( i étant un vecteur unitaire vertical ) .Benaich@edunet.1m . v(t)=0.2kg (fig-1) .) 2 vdt ω h B/1°) hv+m dt +k =Fm sint .x=3.mω dv k ω h 2 + ( mω .:1°) F(t)=0.10-2sin(10t+)(m) Fm k .43W .) (m) .Num.tn SERIE DE PHYSIQUE N° 5 Benaich Hichem Figure-1 Figure-2 Proposée par c) Montrer que l’énergie de l’oscillateur est constante . On admet que cet électroaimant exerce sur l’oscillateur une force sinusoïdale de la forme   F = 40sin(2Net). π π 2 Rép.07rad .s-1) -1 EXERCICE 3 (S) Un oscillateur est formé d’un ressort de constante de raideur k = 20 N. h=0. Conclure .92. vm= h =0. b) Faire la construction de Fresnel correspondante . ∫ hFm2 hv 2m 2( h 2 + ( mω .k ) 2 ) ω 3°) x(t)=3. x(t)=0. i ) a pour expression x = xm sin( t + x ) avecx O : la position de G à l’équilibre . =-1. Donner les expressions de x(t) et de F(t) . F-x= 2 (résonance de vitesse) d 2x 2°) a) m dt 2 dx 1 x2 -1 -1 dt + h + kx=F . Que peut-on conclure ? 2°) a) Etablir l’équation différentielle reliant x à ses dérivées première et seconde . formé d’un aimant de masse m = 50g suspendu à un ressort de raideur k = 500N. Fm 5°) Pmoy est max  vmax est max  résonance de vitesse  1= 0=10rad. En déduire le déphasage de F(t) par rapport à x(t) .4kg. Hichem.  1°) Soit x l’abscisse du centre d’inertie G de l’aimant dans le repère (O. Il est soumis à une force excitatrice F = Fm sin( t + F ). L’abscisse x du centre d’inertie G de (S) dans le repère (O . 2°) vm= . i et une force de frottement    f = -h v . h . Comparer 1 avec la pulsation propre 0 .64) (m) .s .125sin(1t.m -1.5sin(1t) (N) . 4°) Pmoy= 2 = =0. O 1°) On représente dans un même système d’axes les courbes x(t) et F(t) pour une pulsation  = 1 ( fig-2 ) . EXERCICE 4 Un oscillateur . Num.975m. i ) . 4°) Exprimer la puissance de la force F en fonction de Fm . En déduire les valeurs de 1 et de h . 1= 0 c) E= 2 k m =0. Calculer sa valeur .s-1 .47m. b)E=cste =0 + x=0 .s . 5°) Pour quelle valeur 1 de  .  et k .

la valeur de l’amplitude xm . L’abscisse x de (S) varie alors suivant l’équation horaire x = x m sin( t +  ) . π 2 On donne : Fm = 10 N . dt et . b) Réécrire l’équation différentielle du mouvement de (S) en fonction de v . il y’a rupture de l’oscillateur . ( N0 est la fréquence propre de l’oscillateur ) . 3°) a) Exprimer la vitesse v de ( S ) en fonction du temps . Num. x(t)=8. de plus à des frottements visqueux = -h v . d2x Rép.Benaich@edunet. 4°) Montrer que pour obtenir la résonance de vitesse .2rad . b) Pour Ne = 20 Hz . c) Pour Ne=10Hz . II/-Pour entretenir les oscillations de (S) . Pour Ne N0 . d) Déterminer l’impédance mécanique de l’oscillateur et la puissance moyenne absorbée .2. h = 2 kg. on l’excite à l’aide d’une force verticale et sinusoïdale  F telle que F=Fm sint . b) Pour Ne N0 . a) Etablir l’équation différentielle reliant x à ses dérivées première et seconde par rapport au temps . d2x dx dt 2 1°) Etablir l’équation différentielle du mouvement de ( S ) en fonction de x .(O étant la position de G à l’équilibre) . x=0 .2) (m) EXERCICE 5 I/-Un solide (S) de masse m = 100g est suspendu à un ressort (R) de raideur k = 500N.  = 20 rad.2cm . Donner l’expression de x en fonction du temps . . d) Donner l’allure de la courbe représentant la variation de l’amplitude x m du mouvement de l’aimant en fonction de la fréquence excitatrice .2cm .la phase initiale de l’abscisse x de G . b) On admet dans cette question que x a pour expression : x = xm sin( 2Net + x) . d2x 2°) a) m dt 2 dx + h dt + kx = F . v étant le vecteur vitesse de l’aimant et h =  kg. donner la valeur de x dans les deux cas . on peut procéder de deux façons différentes et indépendantes : 10 . xm=13.s-1 . d) Quelle doit-être la valeur du coefficient h’ pour obtenir la résonance d’amplitude pour la pulsation  = 0 ? Conclusion . d) Pour N=N0 . b) x=-2.    2°) Un dispositif d’amortissement exerce maintenant sur l’excitateur une force f = -h v . a) Etablir l’équation différentielle reliant x et sa dérivée seconde par rapport au temps . c) Construire le diagramme de Fresnel correspondant . Pour Ne=20Hz . b) la phase initiale de x . Hichem. Montrer que la force excitatrice et l’abscisse x de G sont en phase si N e  N0 et en opposition de phase si Ne  N0 .m -1 .8cm . Quelle est l’allure de variation de x abscisse du centre d’inertie du solide (S) compté à partir de sa position d’équilibre en fonction du temps ? ( envisager les 3 cas possibles ) .s-1 . xm=8. 2°) En déduire : a) l’amplitude maximale xm de x .: 1°) a) m dt 2 + kx = F . xm est-elle maximale ? la calculer . 1°) Calculer la pulsation et la fréquence propres de l’oscillateur libre .   f 2°) Le solide (S) est soumis . x= . xm=13. c) Calculer les amplitudes des oscillations pour des fréquences égales à 10Hz et 20Hz .s-1 .10-2sin(40t-2. déduire à partir de la construction de Fresnel : . 2 = 10 .tn Proposée par Benaich Hichem SERIE DE PHYSIQUE N° 5 c) Pour quelle valeur 1 de .

Hichem.s-1 .s-1 . 1°) a) Etablir l’équation différentielle du mouvement du corps (C) .s . 1 ) fournit les courbes de la figure 2 représentant respectivement l’énergie E p ( courbe I ) et l’énergie mécanique E ( courbe II ) du système S =  corps (C) de masse m . 2°)a) xm=0. b) Le facteur de qualité de l’oscillateur .m . 1 10 I Fig. 2 x (cm) -5 0 5 1°) a) Déterminer graphiquement la valeur de l’énergie E du système (S) .28sin(20t+ ) (m.   Lorsqu’il oscille . b) =. b) Le système est-il soumis à des forces de frottement ? Justifier la réponse . c) 1=69. c) L’énergie dissipée par l’oscillateur pendant 100 oscillations .   B/ Le système (S) de la figure 1 est excité maintenant par une force F = F i qui s’exerce sur le corps (C) avec F = Fm sin(2Nt) . EXERCICE 6 ( Bac 93 ) A/ Une étude expérimentale des oscillations libres d’un pendule élastique horizontal ( fig. c) E=565J .3 . 2°) a) Déterminer graphiquement l’élongation du corps (C) qui correspond à l’énergie potentielle maximale du système (S) . d) h’=0 et xm+ . 2°) Voir cours d2x dx π dt II/1°) m +h + kx = Fm sint . Ep . d) Z=2. 11 . Rép. P=31W .025kg . N la fréquence des excitations et t le temps . b) hv + m dt + k =Fm sint .a) Accrocher une surcharge (S’) de masse m’ au solide (S) . Fm désigne la valeur maximale de F .Benaich@edunet. Num.s ) . N0=11. Justifier la réponse .4 rad . ressort  en fonction de l’élongation x de l’oscillateur .1m . 3°) Déterminer graphiquement Ep et EC lorsque x = 3 cm . 5°) Calculer dans le cas de la résonance de vitesse du pendule : a)La valeur maximale de vm . b) k’=400N. dv  vdt -1 4 3°) a) v(t)=6. 5°) a) vm=9m.82rad.71rad. le corps (C) est soumis à des frottements équivalents à une force f = -h v où  h est une constante positive et v la vitesse instantanée du corps (C) .25Hz . b) Remplacer le ressort (R) par un deuxième ressort (R’) de constante de raideur k’. En déduire la valeur de l’énergie cinétique correspondante E C . dt 2 ∫ -1 -1 4°) a) m’=0. E ( 10-3 J ) II (C) x’ 20  xO i Fig.tn Proposée par Benaich Hichem SERIE DE PHYSIQUE N° 5 b) Préciser l’amplitude des oscillations libres de (C) .:I/1°) 0=70. b) Q=4.5 . c) Calculer la valeur de k du ressort utilisé . Calculer m’ et k’ .

d2x B/ 1°) a) m dt 2 Fm 2 πNh dx 2 2 2 2 2 2 4 π N h + (k .s-1 . h et m . le centre d'inertie G de (S) a une élongation y et sa vitesse instantanée est v . b) E=cstepas de frottement . 2°) a) x=5cm . b) Expliquer qualitativement comment évolue l’amplitude x m en fonction de N dans les deux cas suivants : . ressort. 2) A l'aide d'un dispositif approprié . b) frottement négligeable : NR=N0 et xm+ .87Hz .tn Proposée par Benaich Hichem SERIE DE PHYSIQUE N° 5 c) En déduire que le mouvement de (S) es rectiligne sinusoïdal . h et m . v . On prendra comme référence de l'énergie potentielle de pesanteur celle correspondant à la position du solide dans un plan horizontal passant par O . k . .79 kg. b) xm= . Figure 1 1°) a) A une date t quelconque . position du centre d'inertie du solide (S) à l'équilibre . un axe vertical dirigé vers le bas (fig.le déphasage  entre x et F en fonction de N . 2 ) . On considère nulle l'énergie potentielle élastique du ressort non chargé . NR=0. N 2R 2E Rép.Benaich@edunet.4 π 2 N 2m +h dt +kx=F . . 2°) a) Montrer que la résonance d’élongation s’obtient à la fréquence N R telle que : h2 2 8π 2 m 2 = N0 avec N0 : fréquence propre du résonateur (S) . de constante de raideur k et de masse négligeable devant celle du solide (S) .Num. On donne m = 0. frottement important : résonance floue . k et m . c) k= x 2m =18N. EC=14. on mesure la vitesse instantanée v du solide (S) pour différentes élongations y du centre d'inertie G de (S) . Hichem.10-3J . 1 k 2 2°) a) N0= π m =0. Etablir l'expression de l'énergie mécanique E du système { solide (S) .frottement négligeable . a) Justifier théoriquement l'allure de la courbe en 12 . k . Les résultats des mesures ont permis de tracer la courbe v2 = f (y2) ( fig. l'allongement du ressort est a 0 . puis on l’abandonne sans vitesse . A l'équilibre . Exprimer sa valeur en fonction de k . Fm .frottement important . déterminer : . terre } en fonction de y .96Hz . la position du centre d'inertie de (S) à l'équilibre et d'axe Oy . On écarte le solide (S) de sa position d'équilibre vers le bas de y 0 à un instant qu'on prend comme origine des dates .:A/ 1°) a) E=22.1) .b) En admettant que l’élongation du corps (C) en régime forcé est de la forme : x = xm sin(2Nt + ) .10-3J.5.10-3J . L'extrémité supérieure du ressort est fixe . Calculer N0 et NR . tg= .l’amplitude xm en fonction de N . On néglige les frottements et on étudie le mouvement du  solide (S) relativement à un repère galiléen (O .4 π N m) k .5 kg .5. EXERCICE 7 ( Bac 96 ) Un solide (S) de masse m est attaché à l'une des extrémités d'un ressort vertical parfaitement élastique . y 0 et a0 . b) Montrer que cette énergie 'mécanique E est constante . h = 1. j ) d'origine O . EC=0 . b) xm=5cm .m-1 3°) Ep=8. a0 .

Il est fixé à celle-ci par l'une de ses extrémités en un point noté I . M 2°) Un solide (C) de masse m = 2 pouvant coulisser aussi le long de (Q) et disposé comme l’indique 13 .s-2 . b) 0=10rad.m-1 .:1°) a) E= 2 ky2+ 2 mv2+ 2 ka02 .établissant l'expression de v2 . Une tige rigide (Q) est maintenue inclinée d'un angle = 30° par rapport à l'horizontale . calculer les valeurs de la constante de raideur k du ressort et la masse m du solide (S) . a0=0. Dans cette partie.   F 3°) On exerce maintenant sur le solide (S) une force =Fm sin t.Benaich@edunet. de masse négligeable .mω2 . b) Pour 0 . m= ω02 π 2 )(m) .  et ℓ – ℓ0 lorsque G est à la position d’équilibre O . 2 d y 3°) a) m dt 2 +ky=F . pour  = 0 . b) E=0E=cste . =1kg .en phase ? . Hichem. j dont la pulsation  est réglable . d) Sachant que l’énergie mécanique E du système est égale à 0. ym+ .625 J . de longueur à vide ℓ0 et de raideur k = 80 N. . E= 2 k(y02+a02) .10-2sin(10t+ 2E k d) k= a 02 + y 02 =100N.l'allongement a du ressort à l'équilibre . de phase . son autre extrémité étant reliée à un solide (S) de masse M = 50 g et de centre d'inertie G pouvant coulisser le long de la tige (figure 1-a) .s-2 . Un ressort (R) à spires non jointives . Lorsque (S) est dans sa position d'équilibre . EXERCICE 8 ( Bac 97 ) Partie A :  Dans tout le problème .s-1 . c) Etablir l’équation horaire du mouvement . son centre d'inertie G occupe la position O . a) Etablir l'équation différentielle du mouvement de (S) .   . i ) . b) Pour quelles valeurs de la pulsation  les grandeurs y et F sont-elles : . Le solide (S) prend alors un mouvement sinusoïdal forcé d'équation : y = y m sin(t + ) . d2x 1 1 1 1 dE =0 dt 2 Num.en opposition de phase ? c) Etablir l’expression de ym en fonction de  .m-1 est enfilé le long de cette tige . origine du   repère (O. c) y(t)=5. le vecteur unitaire i est orienté suivant le côté ascendant de la ligne de plus grande pente du plan incliné (figure 1-b) . k . et la longueur de (R) est ℓ . y et F sont en phase . dt m +kx=0 . 0 On prendra  g = 10 m. y0=5.10-2m . b) En déduire les valeurs de : .1m .la pulsation 0 et l'amplitude y0 du mouvement de (S) . 2°) a) v2=-02y2+02 y02 . on prendra  g  = 10 m.tn Proposée par Benaich Hichem SERIE DE PHYSIQUE N° 5  g 1°) Etablir la relation entre M . Que se passe-t-il si  = 0 ? Rép. pour 0 y et F sont en oppo. on négligera tous les types de frottement . Fm c) ym= k .

tn Proposée par Benaich Hichem SERIE DE PHYSIQUE N° 5 14 . i exercée à l’aide d’un dispositif approprié jouant le rôle d’excitateur . On notera x l’abscisse de G . M et m . v . a) En appliquant la relation fondamentale de la dynamique . (ℓ – ℓ0 ) . il y’a échange d’énergie entre le résonateur (R) + (S) et l’excitateur . (S) se met en mouvement oscillatoire . Dans ce dx cas . trouver l’expression de VC en  V fonction de V0 . i = Fm sin( et ). c) Trouver les valeurs des élongations xA et xB ( xA  xB ) des positions limites A et B entre lesquelles (S) oscille . x . dx 3°) Suite à ce choc . et on   suppose que le solide (S) est soumis à une force de frottement visqueux de la forme f = -h v où h est une constante positive . sa vitesse instantanée v = dt et son d2x accélération a = d2x dt 2 vérifient la relation : dx M + h dt + k’x = Fm sin( et ) dont la solution est x(t) = xm sin( et + x ) Les fonctions x(t) et F(t) sont représentées sur le diagramme de la figurer-2 dt 2 Fig. Calculer sa valeur sachant que  0  = 1. à tout instant t au cours du mouvement . l’élongation x de G . 2 1°) Au cours de ces oscillations forcées . k .   et  .Benaich@edunet. v = dt sa d2x dt 2 vitesse instantanée et a = son accélération à un instant t quelconque au cours du mouvement .   figure 1-a est lancé vers (S) qu'il atteint avec une vitesse VC . Montrer qu’elle peut s’écrire sous la forme : 1 1 1 2 2 E = 2 Mv + 2 kx + 2 k (ℓ – ℓ0 )2 On supposera nulle l’énergie potentielle de pesanteur de ce système en O . au solide ( S ) en mouvement .6 m. Partie B : Le ressort (R) est maintenant remplacé par un autre ressort (R’) de raideur k’  k . Préciser dans quel sens s’effectue-t-il et pourquoi ? Hichem. montrer que l’oscillateur mécanique constitué par ( R ) et ( S ) est harmonique . Les oscillations de (S) sont entretenues à l’aide d’une force supplémentaire    F = F(t).s-1 . En appliquant les lois de conservation au système { (S) + (C) . (S) . b) Donner l’expression de l’énergie mécanique totale E du système  (R) . On notera V0 et V ' C les vitesses respectives de (S) et (C) tout juste après le choc supposé élastique et de durée négligeable . terre  en fonction de  g M .

électrique .2°) A partir des diagrammes de la figure-2 : a) Déterminer les expressions x(t) et F(t) . Fm=exm= k' ωe )2 . l’expression correspondant à ce rapport en électricité et en donner la signification physique . Quatre chronomètres à affichage digital sont munis chacun d'un capteur notés (C1) .  Rép.:A/ 1°) M g sin=k(ℓ-ℓ0) . Un pendule élastique disposé verticalement comme l'indique la figure -1 . Fm v b) Déterminer le rapport m en fonction de h .10-2m . Ce dispositif permet de mesurer la durée t du passage du carton devant l'un des capteurs. est constitué du ressort (R) .6N.. (R) et terre} .6 ) (m) . Le plan horizontal passant par O est pris comme référence pour l'énergie potentielle de pesanteur pour le système {(S).4m. (C2) . h . Préciser en le justifiant s’il existe des valeurs de la pulsation e de la force excitatrice pour lesquelles le déphasage de x(t) par rapport à F(t) change de signe . son centre d'inertie G occupe la position O origine d'un axe y'Oy vertical orienté vers le bas et (R) est allongé de a0 . (y2 = -3 cm) . e . de masse négligeable et de raideur k inconnue . 2°)  VC d 2x M+m  k dt 2 V0 -1 2 m M = soit VC=2.71kg. k’ et M . 3°) a) Donner l’expression de l’amplitude xm en fonction de Fm . Num. k’ et M . et en déduire les valeurs de h et de k’ .10 sin(70t. F(t)=3sin(70t) (N) . e .-2- Proposée par 15 .s .m-1 . EXERCICE 9 ( Bac 99 ) Figure -1- I/-On dispose d'un ressort (R) à spires non jointives .. b) Faire la construction de Fresnel . Déduire . Un carton rectangulaire rigide . 2°) a) x(t)=3. 3°) a) xm= Fm vm h 2 + (Mω e = k' ωe Um )2  Im R 2 + ( Lωe = h 2 ω e2 + (k '-Mω e2 ) 2 1 Cωe h 2 + ( Mω e .Benaich@edunet. 3°) a) + x=0 .tn Benaich Hichem SERIE DE PHYSIQUE N° 5 Figure. π B/ 1°) excitateur résonateur . c) x=4.s-1 . (C3) et (C4) et placés respectivement aux positions d'abscisses : (y1 = -5 cm) . En déduire l’expression de l’amplitude vm de la vitesse instantanée en fonction des mêmes données . b) h=0. et d'un corps (S) de masse m = 200 g attaché à l'autre extrémité . de masse négligeable et de largeur e = 1 cm est fixé au niveau du centre d'inertie G comme l'indique la figure -2 . (y3 = 0 cm) et (y4 = 4 cm) . )2 = Z (impédance électrique) . On négligera tout type de frottement . dont l'une des extrémités est fixe . On écarte (S) vers le bas de y0 = 6 cm et on le lâche sans vitesse initiale à un instant pris comme origine des temps . -2 Fm Fm k’=331. à l’aide de l’analogie mécanique . Lorsque (S) est au repos . Hichem.

Nr .10-4 0. Compléter le tableau de mesures suivant : Nr y(P1) : abscisse de la position P1 y(P2) : abscisse de la position P2 y( P1 ) .05 25. déterminer la valeur de la raideur k .s-2) 1°) Le tableau suivant regroupe les résultats de mesure de l'expérience effectuée : (C1) -0. v où h est le coefficient de frottement .s-1) v2 (m2. b) En exploitant le caractère conservatif du système . 2 c) A partir de la courbe tracée .022 v (m.10-4 t (s) 0. montrer qu'à tout instant v(t) et y(t) vérifient la k k 2 2 y relation suivante : v = .5Hz . 2°) a) Exprimer l'énergie mécanique Em du système en fonction de k.04 y2 (m2) 0 9. v et a0 . On prendra comme échelle : abscisse : 1cm  2.10-4 16.019 0. il est soumis à une force de frottement visqueux de type –h. b) de Fm en fonction de Ym r .03 +0.030 v = v(t) est la vitesse instantanée de G à son passage par la position d'abscisse y = y(t) . e Δ a ) La vitesse moyenne du carton à son passage devant l'un des capteurs est donnée par t . m et k’ .017 0. II/-Au dispositif de la figure -2 -on procède aux changements suivants (figure-4-) :  (R) est remplacé par un autre ressort (R’) de raideur k’ = 20N.  Le corps (S) baigne dans un liquide de telle sorte qu’au cours des oscillations . y.5Hz + 4 cm . 2°) On repère les deux positions P1 et P2 entre lesquelles oscille G lorsqu’on se place à la résonance d’amplitude correspondant à la fréquence N r = 1. b) Compléter le tableau de mesures .y2) du tableau et le couple de valeurs correspondant à la position initiale .10-2 m2s-2 .y( P2 ) 2 Ym r = Vm r : amplitude de la vitesse instantanée à la résonance d’amplitude Fm 1.m + m y0 . 1°) Donner les expressions : a) de l’amplitude Vm r de la vitesse instantanée de (S) à la résonance d’amplitude en fonction de la fréquence de résonance d’amplitude N r et de l’amplitude Ym des oscillations de (S) à cette fréquence .  Un excitateur impose au corps (S) des oscillations mécaniques forcées de fréquence N réglable à l’aide du potentiomètre (B) telles que la valeur algébrique de la force excitatrice est F(t) = Fm sin(2Nt) .6 cm . ordonnée : 1cm  2.m-1 . m.10-4 m2 . h .Capteur (C3) (C2) (C4) y (m) 0 -0. Montrer que ce rapport peut être considéré comme la vitesse instantanée de G . Tracer la courbe v 2 = f(y2) en utilisant les quatre couples de valeurs (v2.

EXERCICE 10 ( Bac 2000 ) Un oscillateur mécanique en régime forcé est représenté dans la figure -1. b) Courbe  ne passant par l’origine .8π m .correspondent à un tour complet du cylindre enregistreur . montrer que (S) effectue des oscillations mécaniques forcées correspondant à une résonance de vitesse en accord avec l'équation : x(t) = xmax sin( 2Nt + x ) . Les masses de (R) et (T) sont négligeables . 2°) Le dispositif d'enregistrement des oscillations de (S) est constitué d'un cylindre enregistreur sur lequel est enroulé un papier millimétré et d'un stylet marqueur . à partir du diagramme de la figure -2. Le solide (S) est soumis à une force de frottement de type visqueux    f = -h v où v est le vecteur vitesse instantanée de G et h une constante positive .47m. de masse m et de centre d'inertie G . Déterminer . c) k20N. N et x . on applique sur (S) une force   excitatrice F (t) = Fmax sin( 2Nt +F) i . i ) .I.10-2m .m-1 . attaché à l'extrémité libre d'un ressort (R) de raideur k .95U. sa dérivée première dt et sa dérivée seconde vérifient la relation : 2 d x dx dt 2 m +h dt + kx= F(t) . Rép. =0.s-1 .S. II/ 1°) a) Vm r=2NrYm r . x max . le carton rectangulaire est fixé à 11 cm de G ..46N . 1 1 1 a2 2 2 2°) a) Em= 2 mv + 2 ky + 2 k 0 . O étant la position d’équilibre de G . On désigne par x(t) l’élongation  du centre d’inertie G en fonction du temps par rapport au repère (O. l’abscisse de la position où l’on doit placer un capteur pour effectuer la mesure nécessaire à la détermination de V m r .Vmoy. 3°) y=-12.Benaich@edunet. Num. et affleurant le papier millimétré .m-1 . par l'intermédiaire d'une tige rigide (T) .. h= 2mk '-8π m 2 N 2r . Dans le cas de l'expérience étudiée . b) Sachant que m = 98g et k = 20 N. a) Sachant que les deux oscillations présentées sur le diagramme de la figure -2. A l'aide d'un dispositif approprié . solidaire de la tige (T) . Figure -1- d2x dx dt 2 1°) Etablir que l'élongation x. b) Fm= 4 π 2 N 2r h 2 + ( k '-4π 2 N 2rm) 2 2 2°) Vm r=0. L'autre extrémité du ressort est fixe . en déduire le nombre de tours par minute effectués par ce cylindre . Il comporte un solide (S) .:I/ 1°) a) t faible  Vinst. Benaich Hichem SERIE DE PHYSIQUE N° 5 Proposée par 3°) On se propose maintenant de déterminer V m r en faisant appel à un chronomètre . ce dispositif permet d'obtenir le diagramme de Figure-2Figure-2la figure -2. Pour cela .1 2 4π 2 On rappelle que N r = Hichem. Préciser en le justifiant .tn h2 k' 2 2 m . 16 .qui correspond aux variations de l'élongation x(t) . Fm=0.

ne peut pas supporter une tension de valeur supérieure à 2.05m . 3°) a) =k(ℓ0+xmax) . b) N=N0  rés. ℓ0= k =4. b) xmax. xmax=0. aux bornes duquel sont disposés en série le condensateur de capacité C = 1F . qu'il peut y avoir rupture de la soudure en A .8 m. N=2. On donne h = 1.tn SERIE DE PHYSIQUE N° 5 Benaich Hichem Proposée par 3) Le point de soudure A .89674S.Benaich@edunet.8 kg.28N2. a) Indiquer . en faisant appel aux calculs nécessaires .27Hz . On se propose de visualiser sur l’écran d’un oscilloscope à deux voies :  la tension u(t) voie (1) . délivrant une tension sinusoïdale u(t) = Um sin( 2ft ) d’amplitude Um constante de fréquence f variable . .F. une bobine de résistance r R et d’inductance L = 0.m(2πN r ) . .rés. Hichem.  mg  Tmax . = k(l0+xmax.rés. C Figure -1L .  On donne g = 9.2tours/min. d) Déterminer les valeurs de Fmax .F.s-1.d2x dt 2 c) En déduire qu'à tout instant t .rés.8cm . 17 .I.s-2 .et comprenant un générateur B. x(t) vérifie la relation suivante : m + kx = 0 . Rép. xmax  risque de Fmax 2 [ 2 ] 2 h2 2 2 (2πN r h ) .k N 2 N 2 8π m rupture . b) Prouver . d2x c) m dt 2 +kx=(-m ω02 π +k)x=0 .01H et un résistor de résistance R . 2 2 1 Fm2 Fm v m hω x m  Tmax 2 2 2 h 2 2 P= hvm = = = =0.1 N . F=x+ 2 =rad .)=2. en le justifiant . de vitesse .46watt . d) Fmax=h xmax =1. π Num. x= 2 rad .1N  il peut y avoir rupture de la soudure . r EXERCICE 11 ( Bac 88 ) On réalise un circuit électrique schématisé sur la figure -1.  la tension uR(t) voie (2) . 1°) Etablir à l’aide d’un tracé clair les connexions nécessaires entre le circuit électrique de la figure-1et l’oscilloscope . assurant la liaison entre la tige (T) et le ressort (R) .29N .= avec r = 0 =0. si N .:2°) a) n=68. si le risque de rupture de la soudure en A a lieu en augmentant ou en diminuant la fréquence de la force excitatrice. Générateur B. F et la puissance mécanique moyenne absorbée par l'oscillateur .

Les entrées (EB) et (ED) de l’oscillographe bicourbe et sa masse sont connectées respectivement aux points B .di dt 2°) Etablir l’équation reliant i . 3   et montrer que R + r = -Calculer R et r .C ) . -2- SERIE DE PHYSIQUE N° 5 Benaich Hichem Proposée par 2 R -Etablir que R + r = 3 b) Expérience n°2 A partir de cette valeur f0 .66 EXERCICE 12 ( Bac 90 ) Le circuit électrique de la figure-1 comporte : . -Dire . . -Faire la construction de Fresnel en tenant compte des données de cette expérience n°2  1 2f . c) Q= + r =6. en le justifiant l’état d’oscillation du circuit . 3 2 π π 1 R 4 .tn ∫ idt .R=10 . .C  1  . parmi les deux signaux qui constituent cette figure . On obtient les diagrammes de la figure-2.. Num. D et A . 1 Fig. c) Déterminer le facteur de qualité Q de cet oscillateur . Ce circuit est alimenté par une tension sinusoïdale de fréquence f variable et de valeur efficace UAD .3 = Lω0 R . en le justifiant . r=5 . -tg(. 2 - 1 + Lω1 Cω 1 R +r . Fig.Un résistor de résistance R .Montrer que . La nouvelle de la fréquence est alors f 1 = 1524 Hz .6  0 circuit capacitif .Benaich@edunet. si le circuit est inductif ou capacitif . 18 . di 1 Rép. celui ayant l’amplitude la plus élevée correspond à la tension u(t) .U-i=. 3°) a) Expérience n°1 On ajuste la fréquence f à la valeur f 0 correspondant à la fréquence propre du dipôle ( L.Une bobine d’inductance L et de résistance propre r .Un condensateur de capacité C . 5 = R+r = = 3 . Hichem. on fait varier la fréquence f de la tension excitatrice u(t) jusqu’à rendre π cette dernière déphasée de 6 par rapport au courant i(t) . 1°) Pour une valeur f0 de la fréquence f . sa dérivée première et sa primitive Soit i(t) = Im sin( 2ft + i ) la solution de cette équation . Fig.L  1  2f . a) Préciser . .6 )=.:2°) (R+r)i+L dt + C uR - m um ∫ idt =0 . b) . 3°) a) -Z= (R + r ) 2 + (Lω - 1 2 ) Cω R  um  u R m . on obtient les oscillogrammes de la figure-2 . b) Donner la valeur de f0 .

2 Fig. 2°) a) L=0. préciser les points du circuit où il faut brancher respectivement les entrées Y 1 . UBA(t)(1) . 4 b) Après avoir choisi l’un des schémas répondant aux besoins de cette étude .6W SERIE DE PHYSIQUE N° 5   1  m   =0.:1°) a) Résonance d’intensité . Fig. r=R  d) I0=0. On mesure alors aux bornes de R une tension efficace UR = 6.c) Indiquer . C=6. c) UDA(t)(2) . C et N0 . 3°) a) Parmi les 3 schémas possibles du circuit étudié et présentés ci-dessous ( figures 1. 1 Fig. choisir celui ( ou ceux ) qui convient ( ou conviennent ) pour étudier simultanément les variations instantanées du courant et de la tension u sur un oscilloscope à 2 voies Y 1 et Y2 ( Fig. Choisir alors parmi les mots suivants celui qui convient pour qualifier le circuit étudié : résistif .  U   DAm  UBA Rép. Y2 et la masse de l’oscilloscope pour obtenir les oscillogrammes de la figure-5 . b) P0=(R+r) Hichem. a) Faire la construction de Fresnel . a) Déterminer les valeurs de L et C . On alimente ce circuit par une tension sinusoïdale de fréquence N variable et de valeur instantanée en volt : u = 10 2 sin2Nt .2.7V .Benaich@edunet. b) Calculer la puissance P0 consommée dans le circuit . 5 19 . d) Calculer la valeur I0 de l’intensité efficace du courant . est placée en série avec un condensateur de capacité C et un résistor de résistance R . inductif . Num.3 ) . en le justifiant .8A . 3 Fig.1H .tn Benaich Hichem I 02 =1. b) Déterminer les valeurs de L et C . Justifier .10-6F .4. déduire la valeur de r sachant que R = 2 .5 . 2°) L’intensité efficace du courant prend la valeur I1 = 523mA lorsque la fréquence est N1 = 180Hz . 2°) Le facteur de surtension (ou de qualité) du circuit est Q = 50 . 1°) L’intensité efficace passe par un maximum I0 = 741mA à une fréquence N0 =149Hz . b) f0=200Hz . Proposée par EXERCICE 13 ( Contrôle 95 ) Une bobine d’inductance L et de résistance r . b) Calculer R et r . a) Etablir la relation entre L . celui des deux oscillogrammes (1) ou (2) qui correspond à la tension UAB(t) . capacitif . 4 ) Fig.

b) R= Hichem. On relie la voie I . r= SERIE DE PHYSIQUE N° 5 Proposée par EXERCICE 14 ( Contrôle 96 ) On monte . b) Les valeurs maximales Um et aux bornes du résistor . sur l’axe des abscisses représente 10-3 s 1 div.c) Après avoir précisé les grandeurs visualisées sur chaque voie . b) C=30F .Benaich@edunet. 1 0 1 . c) =. U BM m respectivement de la tension d'alimentation et de la tension c) Le déphasage  de la tension instantanée U BM ( t ) par rapport à la tension d'alimentation . sa fréquence et sa phase . On applique entre les bornes A et M du dipôle ainsi obtenu une tension alternative sinusoïdale u(t) = U m sin ( 2Nt ) de fréquence N réglable . 20 .4 rad . en série .Lω1 Cω 1 π π R +r L=0. tg= =-1 =.:1°) a) LC= .5 . sur l’axe des ordonnées représente 2V pour la courbe I 1 div. B et M du circuit ( figure 1) . en précisant sa valeur maximale . on obtient sur l’écran de l’oscilloscope les courbes (I) et (II) de la figure 2 Figure 2 Echelle : 1 div. la voie II et la masse d'un oscilloscope bicourbe respectivement aux points A . 1 4π 2 N 02 UR I0 U I 0 -R=4. une bobine d'inductance L = 0.4 rad . 2°) Déterminer l'intensité instantanée i(t) du courant qui circule dans le circuit . évaluer graphiquement le déphasage  de l’intensité i par rapport à la tension u . sur l’axe des ordonnées représente 1V pour la courbe II 1°) Déduire à partir des courbes de la figure 2 : a) La fréquence N1 de la tension d'alimentation . 2°) a) N N  circuit inductif .6 H et de résistance R et un condensateur de capacité C . Rép. 3°) a) Schémas (1) ou (3) . un résistor de résistance R 1 = 10  .tn Benaich Hichem =9 .038H . Num. Figure 1 Pour une fréquence N1 de la tension d’alimentation . Comparer cette valeur avec celle que l’on peut déterminer en utilisant la construction de Fresnel sachant que la fréquence est N 1 = 180Hz .

:1°) a) T1=6.Num. = 2V.un condensateur (C) de capacité C = 11. Calculer alors l'intensité efficace I0 du courant . Un voltmètre (V2) branché aux bornes N et M de (R) mesure la valeur de la tension efficace U NM . 1 [ ] -R =10 . un oscillographe bicourbe à deux entrées Y 1 et Y2 convenablement branché sur le circuit électrique ( figure-2 ) fournit deux oscillogrammes (S) et (S') représentés sur la figure-2 . Figure-1 Lorsqu'on ajuste la fréquence f à la valeur 50 Hz . en résonance d'intensité . c) Q= R + R1 =32. (C)} une tension alternative sinusoïdale u(t) = UDM 2 sin( 2ft +u ) de fréquence f réglable et de valeur efficace UDM constante .3 . Un voltmètre (V1) branché aux bornes D et N de l'ensemble {(B) . b) U m =4V . 2°) i(t)=0.3°) Déterminer la valeur de la résistance R et celle de la capacité C . 3 Rép. b) Déterminer la fréquence N2 de la tension excitatrice .Benaich@edunet. 2 πN 2 L b) N2= 2 π LC =171. . 4°) On ajuste la fréquence N à une nouvelle valeur N 2 et on relève les tensions maximales suivantes :  entre A et B :  entre B et M : U AB m U BM m = 2V.tn Benaich Hichem SERIE DE PHYSIQUE N° 5 Proposée par EXERCICE 15 ( Bac 98 ) Le circuit électrique de la figure-1 comporte en série : . Un générateur (G) impose aux bornes D et M de l'ensemble {(R) . 21 .1sin( t+ 3 ) (A) . .141A . c) = rad .un résistor ( R ) de résistance R = 80 .7Hz . c) Calculer le coefficient de surtension du circuit . (C)} mesure la valeur de la tension efficace UDN . U m cos φ 3°) R= Im U BM m 10 π π 3 3 =1V . (B) .une bobine (B) d'inductance L et de résistance propre r .10-3s N1=166. a) Montrer que le circuit est . Um  entre A et M : = 4V. Hichem.5F . dans ces conditions . C= 2 πN1 2 πN1 L + (R + R1 ) tgφi 1 1 Um 4°) a) I0= 2 ( R + R1 ) =0.3Hz .

capacitif ou résistif . ∫ i(t )dt Proposée par est : ∫ Nous avons tracé deux constructions de Fresnel incomplètes ( figure-3-a et figure-3-b ) . 2 Hichem.tn SERIE DE PHYSIQUE N° 5 Benaich Hichem di ( t ) 2°) L'équation reliant i(t). Déduire si ce circuit électrique est inductif. Figure-3-a Figure-3-b 22 . peut être déterminée à partir de l'oscillogramme (S') ? b) Déterminer le déphasage  = ( u .i ) de la tension u(t) par rapport au courant i(t) = Ie 2 sin( 2tft + i ) qui parcourt le circuit électrique alimenté par le générateur (G) . A quoi correspond l'oscillogramme (S ) ? Quelle grandeur électrique . sa dérivée première dt et sa primitive 1 di( t ) i( t )dt C dt Ri(t) + ri(t) +L + = u(t) . autre que la tension .Figure-2 1°) En utilisant les oscillogrammes de la figure-2 : a) Montrer que l'oscillogramme (S) correspond à la tension u(t) . c) Préciser la valeur de l'amplitude et de la phase de u(t) et de i(t) .Benaich@edunet.

1H .6 2 V10. l'expression de l'amplitude X max( f) des oscillations mécaniques forcées . on notera . r . En déduire l'expression de l'amplitude Q max de la charge instantanée du condensateur en fonction des mêmes données . 3°) a) Donner l'expression de l'amplitude Imax de l'intensité instantanée du courant électrique en fonction de UDMmax .:1°) a) R UDMmaxUNMmax . (S’):uNM(t)i(t) . R . laquelle parmi ces deux constructions celle qui correspond à l'équation décrivant le circuit . à l'aide de l'analogie électrique . π 1 2 ) C ω Num. u DM max 1 2 π ( R + r ) 2 + (2 πfL ) 2πfC  uDN(t)=10 2 sin(100t+ 6 ) (v) . Déterminer la tension instantanée u DN(t) . et L dt . b) Donner un équivalent mécanique du circuit électrique de la figure -1 en précisant les analogies utilisées .125(100t+ 6 ) (A) . c) Etablir .3 2 V13cm . C et f .Hichem. (R + r ) 2 + ( Lω - Ie 2 b) Cω 34. r=40 . π 2 c) u(t)=17.4cm . Quel est l'effet d'une augmentation des frottements sur l'allure de cette courbe? Rép.32 sin(100t) (v) . en le justifiant. 3°) a) Imax= 23 . approximativement sur le tracé .tn Benaich Hichem SERIE DE PHYSIQUE N° 5 Proposée par a) Montrer . b) Compléter la construction de Fresnel choisie en traçant . dans l'ordre suivant et selon l'échelle 1 di( t ) i( t )dt ∫ C indiquée .Benaich@edunet. L . c) En déduire la valeur de r et L . les vecteurs de Fresnel représentant ri(t) . 2°) a) Fig-3-a (circuit inductif) .mécanique . L=1. LIe 2 =43. b) =+ 6 rad  circuit inductif . la position de la fréquence f r correspondant à la résonance d'amplitude par rapport à la fréquence propre f 0 de l'oscillateur . Tracer l'allure des variations de X max(f) en fonction de la fréquence f . i(t)=0.

tn Proposée par Benaich Hichem SERIE DE PHYSIQUE N° 5 Figure-1- 2°) L'oscillogramme apparu sur l'écran de l'oscilloscope et correspondant à u(t) et à u C(t) est donné dans la figure -2. on dispose du matériel suivant : . Placer convenablement la bobine (B) . . Xmax(f)= .Une bobine (B) d'inductance L et de résistance propre r : .u DM Qmax= max [ (R + r)2πf ] 2 + [ L(2πf )2 - 1 C ] 2 .Un générateur basse fréquence (G) pouvant délivrer une tension sinusoïdale u(t) = 9. Hichem. Remarque : Pour le balayage horizontal et le balayage vertical .de voir simultanément sur l'écran de l'oscilloscope la tension u(t) à l'entrée (X) et la tension u C(t) aux bornes du condensateur à l'entrée (Y) . Il est agrandi afin de pouvoir l'exploiter convenablement . le pic diminue et fr est décalée à gauche par rapport à f0 . (G) .Un résistor de résistance R : .sin(2f t) de fréquence f réglable .k] 2 forcé . à remplir par le candidat et à remettre avec la copie . la division est la même et correspond au coté d'un carré tracé sur l'écran . u(t)F(t) . Figure-2- 24 . EXERCICE 16 ( Contrôle 99 ) Au cours d’une séance de travaux pratiques . u(t) étant exprimée en volts . R+rh . 1°) Dans cette page . . C k .Un condensateur de capacité C = 10-6 F . est schématisé un circuit électrique incomplet (figure -1-) . Lm .Un oscilloscope bicourbe . c) Si h  .Des fils de connexion .et effectuer les connexions nécessaires avec l'oscilloscope afin : . b) Pendule élastique avec frottement en régime sinusoïdal Fmax 1 (2 πfh )2 + [ m( 2 πfh ) 2 ..Benaich@edunet. le condensateur et le résistor .d'obtenir un circuit série alimenté par le générateur basse fréquence (G) .

Rép. à remplir par le candidat et à remettre avec la copie . c) Montrer que la valeur efficace du courant électrique s’écrit : I =  2 .a) En tenant compte du choix de la sensibilité horizontale et de la sensibilité verticale à l’entrée (Y) (voir figure-1-) .f0. c) I= 2 .Benaich@edunet. l’ampèremètre indique un courant d’intensité efficace de valeur 2 10-2A et .2 25 .correspondant aux tensions u(t) et uC(t) .f.UCmax .10-3 s Fig.C. b) Umax=9Vs=3V/div. UCmax=108V .405H . on observe les oscillogrammes de la figure -2. Soit uc(t) la tension aux bornes du condensateur .. UCmax=0. d) R+r= 2 I =53 . EXERCICE 17 ( Contrôle 2000 ) Un oscillateur électrique est constitué des dipôles suivants associés en série : . . 1°) Compléter le schéma du montage représenté par la figure -1.Un condensateur de capacité C Hichem. 3°) a) Montrer que le circuit est le siège d’une résonance d’intensité de courant .12A .tn Benaich Hichem SERIE DE PHYSIQUE N° 5 Proposée par Un générateur basse fréquence impose aux bornes de ce circuit une tension sinusoïdale u(t) = Um sin(2Nt) de fréquence N variable et d'amplitude Um maintenue constante . Entrée (1) Entrée (2) (G) 2°) Pour une fréquence N1 .(à remplir par le candidat et à remettre avec la copie) en ajoutant les connections nécessaires avec l'oscilloscope afin de visualiser u(t) et uc(t) . T1 = 8.:2°) a) f= =250Hz . déterminer la valeur de f et celle de U Cmax .i =0 . sur l’écran de l’oscilloscope . 3°) a) =  u . 1 π φu φu C 2 φ φ T Num. b) Quelle est la sensibilité verticale utilisée à l’entrée (X) ? Le choix adopté sera marqué par une flèche à l’endroit qui convient sur la page précédente . b) Déterminer la valeur de l’inductance L .Un résistor de résistance R . 1 U b) L= 4 π 2f 02C max =0.Une bobine d’inductance L et de résistance négligeable . d) Déterminer la valeur de la résistance totale ( R + r ) du circuit électrique . Un oscilloscope convenablement branché permet de visualiser simultanément les tensions u(t) et uc(t) .

2°) a) N1=125Hz . Le circuit est-il inductif . C= EXERCICE 18 ( Bac 2001 ) Un générateur basse fréquence ( GBF ) .3 0circuit capacitif . C R L mA GBF 2°) La fréquence du ( GBF ) étant réglée à la valeur N = 100 Hz . à partir des oscillogrammes de la figure -2. 3°) R=100 . l’amplitude Um de la tension u(t) .Fig.:1°) Le condensateur et le générateur doivent avoir une borne commue . Um=4V . alimente un circuit électrique comportant les dipôles suivants . En déduire la valeur de la capacité de C . . L'oscillogramme donné dans la figure -2 .tn Proposée par Benaich Hichem SERIE DE PHYSIQUE N° 5 1°) Indiquer .2F . délivrant une tension sinusoïdale u(t) = U m sin ( 2Nt ) . UCm=6V .une bobine d'inductance L et de résistance propre négligeable . En déduire la valeur de R et celle de L . Hichem. π b) Montrer que la tension u(t) est retard de 3 par rapport au courant i(t) . rad .16H . montés en série : ..un milliampèremètre ( mA ) . . la fréquence N 1 . 26 . d'amplitude Um constante et de fréquence N réglable . sur la figure -1. .un condensateur de capacité C . les connexions à établir entre le circuit électrique et l'oscilloscope bicourbe afin de visualiser u(t) et la tension instantanée uC(t) aux bornes du condensateur . 2 a) Déterminer . . L=0.apparaît sur l'écran de l'oscilloscope .Benaich@edunet. u-i=. Num. Rép.un résistor de résistance R . π φ 6 uC - φi =- I 2 π 2 π N U 1 Cm =4.un interrupteur ( K ) .à remplir par le candidat et à remettre avec la copie . capacitif ou équivalent à une résistance pure ? 3°) Effectuer la construction de Fresnel relative à ce circuit en prenant pour échelle : 1cm  1volt . l’amplitude U Cm de la tension uC(t) et le déphasage de uC(t) par rapport à u(t) . on ferme ( K ) .

Calculer la valeur de Qm sachant que la valeur de l'intensité efficace indiquée par le milliampèremètre est 50 mA . b) Faire la construction de Fresnel relative aux tensions maximales sur la page ci-dessous à remplir par le candidat et à remettre avec la copie . On prendra comme échelle : 1 cm  1 volt .Benaich@edunet. b) Ecrire uC(t) en précisant les valeurs de l’amplitude et de la phase . Hichem. 3°) L’équation différentielle correspondant aux oscillations électriques forcées est : d 2q dq q dt 2 L + R dt + C = u(t) .tn Benaich Hichem SERIE DE PHYSIQUE N° 5 Proposée par Construction de Fresnel Axe origine des phases 27 .Figure -2- ( π 6 ) a) Montrer que la tension u(t) est en avance de par rapport à la tension instantanée uC(t) aux bornes du condensateur . q = q(t) étant la charge instantanée du condensateur. a) Déterminer l'amplitude Qm de q(t) en fonction de l'amplitude Im de l'intensité du courant et de la fréquence N .

L'échelle choisie pour l'axe des fréquences est la même pour les deux courbes . UR 4°) R= I 2 m Im =42. Figure -1- Hichem. T τ π π I 2 φ U φUC 12 T 6 6 2 Num. et L ..Benaich@edunet.tn Benaich Hichem SERIE DE PHYSIQUE N° 5 Proposée par 1°) On fait varier la fréquence N du générateur .8 V. les échelles choisies pour les deux tensions sont différentes . on mesure les tensions efficaces UR et UC . Cette description correspond au schéma de la figure -1 .10-4C . Un générateur basse fréquence (GBF) impose aux bornes de cette portion de circuit une tension sinusoïdale : u (t) = U 2 sin ( 2N. cos( φU - φ U C . 3°) a) Qm= πN =1. C= 2πNUC m -6 =9. Par contre .t ) avec U = 9.:1°)    =2 =+ rad . EXERCICE 19 ( Contrôle 2002 ) Une portion de circuit est formée par une bobine d’inductance L et de résistance r . Figure -2- 28 .4°) Déterminer les valeurs de C . branchés respectivement aux bornes du résistor R et du condensateur . un condensateur de capacité C et un résistor de résistance R = 130  montés en série . Les résultats des mesures permettent de tracer les courbes U C(N) et UR (N) correspondant aux diagrammes de la figure -2 . b) uC(t)=12sin(200t. Rép.125. R .10 F .38..4 .153H .) (V) . A l'aide de deux voltmètres (V 1) et (V2) .L ωI m m UC )= Um 3 2 = L=0.

Les deux courbes mettent en évidence deux phénomènes de résonance . sur la figure -1. L’ensemble est alimenté par un générateur basse fréquence (G.à remplir par le candidat et à remettre avec la copie comporte : . 2°) a) U R = ( r= U UR -1 ) . les connexions nécessaires Hichem. Calculer sa valeur .un résistor de résistance R = 24  .t + i) .un condensateur de capacité C .8 H et de résistance interne r .10-5 I0 1 2 πN 0 U C C(2πN 0 ) =0.N.R=10 . U Rép.25.32H .R . c) Déterminer l'expression de la charge électrique instantanée q(t) du condensateur C en précisant sa valeur maximale Qm et sa phase initiale q . L’intensité instantanée du courant électrique est i(t) = I 2 sin(2.1F . On lit 9.sin(2. 2°) La fréquence N du générateur est ajustée à la valeur N 0 = 891 Hz correspondant à la résonance d'intensité . (R + r )I0 Num.F. et la courbe (C 1) correspond à la résonance de charge .à remplir par le candidat et à remettre avec la copie .N. . (C1)rés. I0 2 2 =0. a) Calculer la valeur I0 de l'intensité efficace du courant électrique .B. C= soit q(t)=1.tn Proposée par Benaich Hichem SERIE DE PHYSIQUE N° 5 figure -1- 2°) Quand la fréquence N est ajustée à la valeur 202 Hz .Benaich@edunet. ( U UR -1 ) b) Etablir que r = .2 ) (C) .t) telle que Um est constante et égale à 10 V et la fréquence N est réglable . . d’intensité . q(t)= 2 πN 0 RI0 R +r = R  3π sin(2N0t+ 2 ) EXERCICE 20 ( Bac 2003 ) Le circuit de la figure -1.:1°) (NR)i=N0 et (NR)qN0(C2)rés. sur l'écran de l'oscilloscope on observe les 29 .une bobine d’inductance L = 0.1 V sur (V1) et 125 V sur (V2) . Montrer que la courbe (C2) correspond à la résonance d'intensité du courant .) délivrant une tension sinusoïdale u(t) = Um. L= π 2 sin(1782t. de charge . Indiquer . 1°) Un oscilloscope bicourbe permet de visualiser sur la voie (Y1) la tension u(t) et sur la voie (Y2) la tension uR(t) aux bornes du résistor . Déterminer la valeur de C puis celle de L .

∫ i(t)dt s'écrit : ∫ La construction de Fresnel correspondant à la fréquence N = 202 HZ est donnée par la figure -3 où l'échelle adoptée est : 1 cm  2 2 Volt . condensateur } .le vecteur M N est associé à la tension aux bornes de l'ensemble { bobine. b) Déterminer les valeurs de I et de i . . Hichem. sa dérivée première dt et sa primitive di( t ) 1 i( t )dt C dt Ri(t) + ri(t) + L + = u(t) . . figure -2- a) Montrer que la courbe (1) correspond à u(t) et en déduire si le circuit est inductif .le vecteur ON est associé à la tension u(t) . capacitif ou équivalent à une résistance pure . di( t ) 3°) L'équation différentielle reliant i(t) .Benaich@edunet..le vecteur OM est associé à la tension uR(t) .tn Proposée par Benaich Hichem SERIE DE PHYSIQUE N° 5 figure -2- 2 2 30 . Dans cette figure : .deux courbes (1) et (2) de la figure -2 .

31 . b) I= 2R =0. Rép.:2°) a) (R + r ) 2 + ( Lω - 2 3°) r= Im UR π 1 2 m ) Cω R UmURmax . b) On  N . en le justifiant . a) Quel est le phénomène observé ? b) Préciser .F.) tout en gardant U m constante. i=.Déduire de cette construction de Fresnel la valeur de r et celle de C. 4°) On agit sur la fréquence N du (G. 4°) a) Rés. d’intensité . Num.166A .Cω =30 et C= =0.B. X=L.4 rad .8F .X) =6 . si l'on doit augmenter la valeur de N ou la diminuer pour atteindre cet objectif . 1 1 2 π N ( 2 π NL . de manière à rendre les deux courbes correspondant aux tensions u(t) et UR(t) en phases .