Vous êtes sur la page 1sur 103

Salhi Kamel & Gamgam Anis

Sommaire

ENIT 2010

Introduction

 

3

Chapitre1 : Présentation architecturale du projet

4

1. Introduction

4

2. Présentation architecturale

4

Chapitre 2 : Conception structurale du projet

9

1.

Généralités

9

2. Conception adoptée

9

 

2.1

Choix des éléments porteurs de la structure

9

Chapitre 3: Hypothèses de calcul, caractéristiques des matériaux et évaluation des charges. 12

1.

Hypothèses de calcul

12

2. Caractéristiques des matériaux

12

 

2.1 Les caractéristiques du béton

12

2.2 Les caractéristiques de l’acier

13

3. Evaluation des charges

14

 

3.1. Généralités

14

3.2 Charges permanentes

15

3.3 Charges d’exploitation

20

Chapitre 4 : Modélisation et dimensionnement da la structure

21

1. Modélisation

21

2. Calcul manuel de quelques éléments porteurs

24

 

2.1 Calcul d’une poutre continue

24

2.2 Dimensionnement d’un poteau

40

2.3 Calcul d’un portique

47

2.4 Dimensionnement d’escaliers

65

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

ENIT 2010

2.5

Etude d’un mur voile

73

2.5.3

Diagramme des efforts appliqués sur le mur voile

76

2.6

Calcul des gradins

81

Chapitre 4 : la variante préfabriquée de plancher à dalles alvéolées en béton précontraint

91

Chapitre 5 : Etude des fondations

95

1. Campagne géotechnique

95

2. Résultats de la campagne géotechnique

95

3. Dimensionnement d’une semelle isolée

96

4. Calcul des armatures (Méthode des bielles)

97

Conclusion

99

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

Introduction

ENIT 2010

Notre projet de fin d’études porte sur la conception et le dimensionnement de la structure et des fondations en béton armé du nouveau Institut Supérieur des Sciences Appliquées et de Technologie (ISSAT) de KASSERINE. Ce projet nous a été proposé par le ministère de l'équipement et l'habitat. Il est en phase d’avant projet détaillé.

Ce mémoire est composé de six chapitres. Le premier est consacré à la présentation architecturale du projet. Le second chapitre est dédié à la conception structurale du projet.

Dans le troisième chapitre, nous présenterons dans un premier temps les caractéristiques des matériaux et les différentes hypothèses de calcul. Dans un second temps, nous évaluerons les différentes actions du projet.

Le quatrième chapitre est consacré à la modélisation et au dimensionnement de la structure en béton armé. La descente de charge et le dimensionnement de la structure seront conduits numériquement moyennant le logiciel ARCHE. Par ailleurs, nous présentons également dans ce chapitre, à titre de comparaison, le calcul manuel de quelques éléments porteurs.

Dans le cinquième chapitre, nous proposerons une variante de plancher préfabriqué à dalles alvéolées en béton précontraint et nous la comparerons avec la variante classique coulé en œuvre du plancher nervuré en béton armé.

Enfin, le dernier chapitre est dédié au calcul des fondations.

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

ENIT 2010

Chapitre1 : Présentation architecturale du projet

1. Introduction

Le ministère de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire et le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique projettent de construire l’institut supérieur des sciences appliquées et de technologie (ISSAT) de Kasserine. Le maître de l’ouvrage est le ministère de l’enseignement supérieur. Ce projet est au stade d’Avant Projet Détaillé (APD).

2. Présentation architecturale

L’architecture de l’institut est marquée par des tracés géométriquement simples faisant référence à l’urbanisme romain. Les différents composants de l’institut s’articulent autour de deux axes de direction Est-Ouest et Nord-Sud en fonction de la topographie du site. Le croisement des deux axes est marqué par une arche antique en tant qu’élément de référence de l’histoire ancienne de la région de Kasserine ; cette séquence visuelle joue le rôle d’un ordonnateur d’affectation et d’orientation vers les espaces.

L’axe Nord-Sud prend naissance au niveau du l’esplanade du campus universitaire avec un mouvement souple et débouche sur une place de demi–lune garnie tout au tour par les amphithéâtres. La différence de niveau entre la place et la galerie des amphithéâtres est rattrapée par des gradins rappelant le théâtre romain. Cet axe est marqué par des éléments architectoniques antiques.

L’axe Est-Ouest relie les espaces de cours avec les départements techniques.

La forme de l’institut, en parfaite harmonie avec l’assise foncière, permet d’atteindre les différentes unités et d’accéder facilement aux différents niveaux. La composition de l’institut est conçue de manière à assurer l’autonomie des différentes entités.

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

Composition de l’ISSAT

ENIT 2010

L’ISSAT de Kasserine se compose essentiellement de :

- un premier bloc qui renferme l’administration et les salles de TD et les laboratoires (rez-de- chaussée + étage),

- les départements des différentes filières : génie mécanique (RDC), génie électrique (RDC), génie informatique (RDC+étage), génie industriel (RDC) et math-info et réseaux (RDC),

- 5 amphithéâtres,

- un atrium,

- Un espace socioculturel,

- une bibliothèque,

- salles de TD (RDC+ 2 étages).

L’administration

L’administration occupe le devant de l’institut. Elle assure facilement en plus de sa vocation d’accueil et de travail, son rôle de contrôle et de surveillance, comme elle offre à l’étage un plateau de rencontre et d’échange entre enseignants avec un accès facile et direct aux espaces d’enseignement.

Les espaces d’enseignement

- Les salles de TD et les laboratoires

L’ensemble des salles et des laboratoires est organisé autour de la cour en longueur et sur deux à trois niveaux orientés selon les plateformes et selon l’orientation Nord sud.

selon les plateformes et selon l’orientation Nord sud. Figure 1. Salles de TD P.F.E. Conception et

Figure 1. Salles de TD

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

Les amphithéâtres

ENIT 2010

Comme élément majeur pour l’enseignement général, les amphithéâtres sont disposés sous forme de demi-cercle qui rappelle la forme de théâtre romain.

de demi-cercle qui rappelle la forme de théâtre romain. Figure 2. Elévation sud- est de l’amphithéâtre

Figure 2. Elévation sud- est de l’amphithéâtre

Les départements

Ces départements sont disposés de part et d’autre de l’axe rigide de la composition tout en permettant aux départements de génie électrique, de génie mécanique et de génie industriel de bénéficier de la possibilité d’accès de service et de ravitaillement.

Par contre, le département de math-info et réseaux est implanté tout prés de la salle spécialisée qui assure un type d’enseignement similaire.

spécialisée qui assure un type d’enseignement similaire. Figure 3. Départements de génie électrique et génie

Figure 3. Départements de génie électrique et génie industriel (élévation).

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

La bibliothèque

ENIT 2010

Implantée sur une ruelle avec un marquage majestueux de l’entrée, la bibliothèque se distingue par la souplesse et la forme de ses composants ne manquera pas d’offrir une ambiance sereine et calme.

L’atrium

L’atrium du futur institut cherche à refléter une vocation particulière, celle d’un lieu de rencontre. Afin de rendre cet espace plus convivial, les espaces collectifs et socioculturels ont été rassemblés (buvette, clubs, etc.).

L’espace socioculturel

Cet espace contribua à la vie de l’institut pour cela, la buvette est implantée du coté atrium pour offrir aux étudiants la rencontre et la détente.

Logements de fonction + studios visiteurs

Ils ont été conçus avec une indépendance totale et avec une possibilité d’accès direct de l’extérieur.

avec une possibilité d’accès direct de l’extérieur. Figure 4. Logements de fonction (élévation) • Formes et

Figure 4. Logements de fonction (élévation)

Formes et façades

Dans l’objectif d’éviter la monotonie et le bâtiment classique, une panoplie de formes (courbe, demi-lune, cube, etc.) associée à des couleurs vives contribue à donner une meilleure intégration du projet dans son parc naturel.

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

ENIT 2010

Salhi Kamel & Gamgam Anis ENIT 2010 Figure 5. Coupe façade C-C Figure 6. Coupe façade

Figure 5. Coupe façade C-C

& Gamgam Anis ENIT 2010 Figure 5. Coupe façade C-C Figure 6. Coupe façade B-B P.F.E.

Figure 6. Coupe façade B-B

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

ENIT 2010

Chapitre 2 : Conception structurale du projet

1.

Généralités

La conception est une phase très importante pour l’élaboration de n’importe quel projet de génie civil et en particulier pour un projet de bâtiment. Il s’agit d’étudier les plans d’architecture et de choisir une solution structurale adéquate. Un tel choix n’est pas facile car il n’ya pas une solution unique et il faut trouver la solution optimale qui répond à toute les contraintes qui se présentent. En effet, cette solution doit permettre de :

Respecter au mieux les choix architecturaux, Respecter les règles d’art de la construction, Réduire dans
Respecter au mieux les choix architecturaux,
Respecter les règles d’art de la construction,
Réduire dans la mesure du possible le cout du projet,
Adopter les techniques et procédés de constructions utilisés en Tunisie,
La facilité et la rapidité de l’exécution du projet,

La conception doit révéler le savoir faire de l’ingénieur qui peut être développé grâce à l’expérience.

2. Conception adoptée

2.1 Choix des éléments porteurs de la structure

Pour ce projet, Nous avons conçu une structure formée principalement par le système porteur classique poutres-poteaux en béton armé. Des raidisseurs sont également prévus pour raidir la structure. En outre, des portiques sont conçus pour les amphithéâtres et la salle de cours. Par ailleurs, trois types de plancher seront envisagés. Enfin, les fondations seront superficielles grâces à la bonne portance du sol d’assise.

Les poteaux

Le choix des positions des poteaux se fait par superposition des plans d’étages sur les plans des RDC en essayant de loger les poteaux dans les différentes cloisons.

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

ENIT 2010

En dehors de contraintes architecturales telle que l’imposition de sections circulaires pour la salle de lecture, la section des poteaux est carrée au regard des avantages économiques de cette forme nécessitant le moindre coffrage.

Les voiles

Les voiles sont des éléments verticaux qui ont deux dimensions plus grandes par rapport à la troisième qui est l’épaisseur. Des murs voile pour l’ascenseur et pour le bloc de TD (vue la différence de niveau des fondations) ont été prévu.

Les poutres

Dans ce projet, nous avons utilisé à la fois des poutres isostatiques et des poutres hyperstatiques. Ce dernier choix permet de diminuer la flèche et par la suite la section des poutres. On a essayé dans la mesure du possible d’éviter les grandes portées et d’avoir des poutres noyées dans les murs pour des raisons esthétiques.

Les planchers

Lors de la conception on a utilisé :

- Des dalles nervurées en béton armé et à hourdis en corps creux. Selon la portée du plancher, nous avons utilisé des dalles de 21cm (16+5), de 25cm (19+6), et de 31.5cm (19+6.5+6). On a également essayé de faire porter les nervures selon la direction la plus courte pour minimiser la flèche.

- Des dalles pleines en béton armé: on a opté pour ce genre de dalles dans le cas ou on a jugé que les dalles nervurées sont difficiles à exécuter (panneaux très accidentés), et aussi pour les planchers terrasses des amphithéâtres caractérisés par une grande portée.

- On a proposé également une variante préfabriquée à dalles alvéolées en béton précontraint permettant de franchir des grandes portées. Cette variante sera étudiée dans le chapitre 5 de ce mémoire.

Les portiques

Les portiques se présentent comme une solution astucieuse, très efficace pour franchir les grandes portées. En effet, ils permettent de redistribuer les sollicitations et d’assurer une bonne rigidité de la structure. On a opté pour les portiques dans la conception des amphithéâtres et de la salle de cours pour pouvoir franchir des grandes portées.

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

Les fondations

ENIT 2010

Les efforts sont transmis au sol par l’intermédiaire des fondations. L’examen des résultats du rapport géotechnique nous a permis de choisir le type de fondations ; le site prévu pour la construction du projet de l’ISSAT de Kasserine est situé dans une zone ou le sol présente des bonnes caractéristiques mécaniques dans l’ensemble. Un taux de travail de sol de 3 bars peut être adopté. Ainsi, nous avons adopté des fondations superficielles consistant en des semelles isolées sous poteaux et des semelles filantes sous voiles.

Les Plans de coffrage

Les plans de coffrage des différents blocs du projet (fruit de notre travail de conception) sont présentés dans l’annexe 1 de ce mémoire.

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

ENIT 2010

Chapitre 3: Hypothèses de calcul, caractéristiques des matériaux et évaluation des charges

Dans ce chapitre, on présentera les différentes données de base pour les matériaux utilisés lors de la construction, ainsi que les différentes hypothèses de calcul et les charges considérées dans ce projet.

Le dimensionnement est conduit selon les règles techniques de conception et de calcul des ouvrages et de constructions en béton armé suivant la méthode des états limites dites règles B.A.E.L. 91 modifié 99.

1. Hypothèses de calcul

La fissuration est supposée peu préjudiciable pour les éléments de la superstructure, et préjudiciable pour les éléments de fondation en contact avec le sol.

L’enrobage est pris égal à 2.5 cm pour les éléments de superstructures (poutres, poteaux, à 5 cm pour les éléments de l’infrastructure (semelles).

) et

La contrainte admissible du sol est prise égale à 3 bars.

2. Caractéristiques des matériaux

2.1 Les caractéristiques du béton

§ Dosage en ciment :

§ Classe de ciment (CPA): CEMI 32,5

§ Le rapport géotechnique prouve que le sol est faiblement agressif, en fait le taux de sulfate ne dépasse pas 0.4%, donc il n’est pas nécessaire de prévoir un ciment HRS pour les fondations.

§ La résistance caractéristique à la compression du béton à 28 jours d’âge :

,
,
à la compression du béton à 28 jours d’âge : , § La résistance caractéristique à

§ La résistance caractéristique à la traction du béton à 28 jours:

caractéristique à la traction du béton à 28 jours: P.F.E. Conception et calcul de la structure

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

ENIT 2010

§ Le module de déformation longitudinale instantané du béton à 28 jours, pour les charges dont la durée d’application est inférieur à 24 h:

dont la durée d’application est inférieur à 24 h: § Le module de déformation longitudinale différé

§ Le module de déformation longitudinale différé du béton à 28 jours, pour les charges de longue durée :

du béton à 28 jours, pour les charges de longue durée : § Le coefficient prenant

§ Le coefficient prenant en compte la durée d’application de la charge :

pour t > 24heures

Le coefficient partiel de sécurité du béton à l’ELU:

Le coefficient partiel de sécurité du béton à l’ELU: § La contrainte ultime (ELU) de compression
Le coefficient partiel de sécurité du béton à l’ELU: § La contrainte ultime (ELU) de compression

§ La contrainte ultime (ELU) de compression du béton est égale à :

ultime (ELU) de compression du béton est égale à : § Le poids volumique du béton

§ Le poids volumique du béton armé :

§ La contrainte admissible (ELS) de compression de béton à l’ELS :

admissible (ELS) de compression de béton à l’ELS : § Le coefficient d’équivalence acier-béton à long
admissible (ELS) de compression de béton à l’ELS : § Le coefficient d’équivalence acier-béton à long

§ Le coefficient d’équivalence acier-béton à long terme :

Le coefficient d’équivalence acier-béton à long terme : 2.2 Les caractéristiques de l’acier - Les armatures

2.2 Les caractéristiques de l’acier

- Les armatures longitudinales utilisées sont des aciers à haute adhérence de nuance Fe400

dont La limite d’élasticité garantie

f

e

et le module d’élasticité longitudinale

garantie f e et le module d’élasticité longitudinale . - Le coefficient partiel de sécurité des
.
.

- Le coefficient partiel de sécurité des aciers :

. - Le coefficient partiel de sécurité des aciers : - Le coefficient de fissuration :

- Le coefficient de fissuration :

- Le coefficient de fissuration :

- Le coefficient de scellement :

- Le coefficient de scellement :

E

s

sont :

-

Pour les aciers transversaux, on va prévoir des ronds lisses de nuance Fe235 caractérisés par la limite d’élasticité garantie :

caractérisés par la limite d’élasticité garantie : - Le coefficient partiel de sécurité des aciers à

- Le coefficient partiel de sécurité des aciers à l’ELU :

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

des aciers à l’ELU : P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de

Salhi Kamel & Gamgam Anis

- Le coefficient de fissuration :

- Le coefficient de fissuration :

- Le coefficient de scellement :

- Le coefficient de scellement :

ENIT 2010

- La contrainte ultime (ELU) de traction dans les aciers longitudinaux est égale à :

de traction dans les aciers longitudinaux est égale à : - La contrainte admissible (ELS) de

- La contrainte admissible (ELS) de traction dans les aciers longitudinaux est égale à :

- Dans le cas de fissuration préjudiciable :

égale à : - Dans le cas de fissuration préjudiciable : 3. Evaluation des charges 3.1.

3. Evaluation des charges

3.1. Généralités

En Tunisie, les planchers couramment utilisés sont les planchers en corps creux en premier lieu et les planchers en dalle pleine en second lieu. Tous deux sont en béton armé et coulés en œuvre.

Les éléments constitutifs d’un plancher à corps creux sont :

- Nervures : Ce sont des poutrelles en béton armé constituants l’élément porteur des planchers, coulées sur place et permettent la transmission des efforts aux poutres,

- Corps creux : Sa fonction de base c’est jouer le rôle d’un coffrage perdu, mais aussi il permet l’isolation phonique du plancher.

Les charges permanentes des planchers sont déterminées à partir de leurs compositions.

Elles dépendent des caractéristiques des matériaux (masse volumique, épaisseur, etc

).

Les charges d’exploitation sont déterminées en fonction de l’usage du bâtiment. Leur valeurs caractéristique minimales sont fixées par les règlements (BAEL, Eurocode, etc.). Dans ce qui suit, on va évaluer les charges pour les planchers intermédiaires et les planchers terrasses.

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

3.2 Charges permanentes

Corps creux 16+5 :

ENIT 2010

Anis 3.2 Charges permanentes Corps creux 16+5 : ENIT 2010 Figure 7. Plancher terrasse en corps

Figure 7. Plancher terrasse en corps creux [8]

Les charges permanentes pour un plancher terrasse (16+5) sont récapitulées dans le tableau suivant.

Produit

 

Charge (KN/m 2 )

Etanchéité

Enduit de planéité

0.4

multicouches

0.1

Protection de l’étanchéité

0.5

Forme de pente (10 cm)

2

Hourdis (épaisseur 16+5)

3

Enduit (1.5 cm)

0.3

 

Total G

6.3

Tableau 1. Charges permanentes pour un plancher terrasse (16+5)

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

ENIT 2010

Corps creux 19+6 :

Les charges permanentes pour un plancher terrasse (19+6) sont récapitulées dans le tableau suivant.

Produit

 

Charge (KN/m 2 )

Etanchéité

Enduit de planéité

0.4

multicouches

0.1

Protection de l’étanchéité

0.5

Forme de pente (10 cm)

2

Hourdis (épaisseur 19+6)

3.5

Enduit (1.5 cm)

0.3

 

Total G

6.8

Tableau 2. Charges permanentes pour un plancher terrasse (19+6)

Corps creux 19+6.5+6 :

Les charges permanentes pour plancher terrasse (19+6.5+6) sont présentées dans le tableau suivant.

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

ENIT 2010

Produit

 

Charge (KN/m 2 )

Etanchéité

Enduit de planéité

0.4

multicouches

0.1

Protection de l’étanchéité

0.5

Forme de pente (10 cm)

2

Hourdis (épaisseur 19+6+6.5)

4.41

Enduit (1.5 cm)

0.3

 

Total G

7.71

Tableau 3. Charges permanentes pour un plancher terrasse (19+6.5+6)

Corps creux 16+5 :

pour un plancher terrasse (19+6.5+6) Corps creux 16+5 : Figure 8. Plancher intermédiaire en corps creux

Figure 8. Plancher intermédiaire en corps creux [8]

Les charges permanentes pour un plancher intermédiaire (16+5) sont récapitulées dans le tableau suivant.

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

ENIT 2010

Produit

Charge (KN/m 2 )

revêtement

Sable (3 cm)

0.5

Mortier de pose (2 cm)

0.4

Carrelage (2.5x25x25)

0.45

Cloison légère

1

Hourdis (épaisseur 16+5)

3

Enduit (1.5 cm)

0.3

 

Total G

5.65

Tableau 4. Charges permanentes pour un plancher intermédiaire (16+5)

Corps creux 19+6 :

Les charges permanentes pour un plancher intermédiaire (19+6) sont récapitulées dans le tableau suivant.

Produit

Charge (KN/m 2 )

revêtement

Sable (3 cm)

0.5

Mortier de pose (2 cm)

0.4

Carrelage (2.5x25x25)

0.45

Cloison légère

1

Corps creux (19+6)

3.5

Enduit (1.5 cm)

0.3

 

Total G

6.15

Tableau 5. Charges permanentes pour un plancher intermédiaire (19+6)

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

Dalle plein (épaisseur « e p ») :

ENIT 2010

Anis Dalle plein (épaisseur « e p ») : ENIT 2010 Figure 9. Plancher en dalle

Figure 9. Plancher en dalle pleine [8]

Les charges permanentes pour une dalle pleine (terrasse) sont récapitulées dans le tableau suivant.

Produit

 

Charge (KN/m 2 )

Etanchéité

Enduit de planéité

0.4

multicouches

0.1

Protection de l’étanchéité

0.5

Forme de pente (10 cm)

2

Dalle pleine

25xe p

Enduit (1.5 cm)

0.3

 

Total G

3.3+25xe p

Tableau 6. Charges permanentes pour un plancher en dalle pleine

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

3.3 Charges d’exploitation

ENIT 2010

Ces charges ont été déterminées conformément à la norme française NF P06-001 :

Pour les terrasses supposés non accessibles, la charge d’exploitation est prise égale à

.
.

Pour le rez-de chaussée et étages intermédiaires à usage de bureaux, la charge

d’exploitation est prise égale à

.
.

En ce qui concerne l’escalier et les gradins des amphithéâtres, la charge d’exploitation est prise égale à

la charge d’exploitation est prise égale à P.F.E. Conception et calcul de la structure et des

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

ENIT 2010

Chapitre 4 : Modélisation et dimensionnement da la structure

1.

Modélisation

Après la phase de conception, on passe à la phase de modélisation. Vu le nombre très grands des éléments porteurs, nous avons utilisé le logiciel ARCHE, pour faire la descente des charges et pour le dimensionnement de l’ossature des différents blocs et leurs fondations.

de l’ossature des différents blocs et leurs fondations. Figure 10. Modélisation de la salle de lecture

Figure 10. Modélisation de la salle de lecture avec ARCHE.

Figure 10. Modélisation de la salle de lecture avec ARCHE. Figure 11. Modélisation de l’administration avec

Figure 11. Modélisation de l’administration avec ARCHE.

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

ENIT 2010

Salhi Kamel & Gamgam Anis ENIT 2010 Figure 12. Modélisation du département de génie électrique avec

Figure 12. Modélisation du département de génie électrique avec ARCHE

du département de génie électrique avec ARCHE Figure 13. Modélisation de la salle de TD avec

Figure 13. Modélisation de la salle de TD avec ARCHE

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

ENIT 2010

Salhi Kamel & Gamgam Anis ENIT 2010 Figure 14. Modélisation des laboratoires d’informatique avec ARCHE P.F.E.

Figure 14. Modélisation des laboratoires d’informatique avec ARCHE

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

ENIT 2010

2. Calcul manuel de quelques éléments porteurs

Nous avons calculé manuellement, à titre de comparaison, quelques éléments porteurs, à savoir une poutre continue, un poteau, un voile, un portique, un escalier et un gradin d’amphithéâtre. Par ailleurs, nous avons vérifié la résistance au feu de la poutre continue et du poteau déjà calculés à froid pour garantir une coupe feu d’une heure.

2.1 Calcul d’une poutre continue

La poutre à calculer manuellement comporte 3 travées. Elle appartienne au plancher terrasse

du département de génie mécanique :

Q

G

A

A
A

A

A
A
terrasse du département de génie mécanique : Q G A A 1 2 3 4 3.47

1

2

3

du département de génie mécanique : Q G A A 1 2 3 4 3.47 m

4

3.47 m

6.33 m

de génie mécanique : Q G A A 1 2 3 4 3.47 m 6.33 m

5.86 m

génie mécanique : Q G A A 1 2 3 4 3.47 m 6.33 m 5.86

45 cm

mécanique : Q G A A 1 2 3 4 3.47 m 6.33 m 5.86 m

Coupe A-A

50 cm

Figure 15. Schéma représentatif de la poutre

2.1.1Evaluation des charges

La charge surfacique de la dalle vaut : G=

des charges La charge surfacique de la dalle vaut : G= La charge d’exploitation vaut :

La charge d’exploitation vaut : Q=

de la dalle vaut : G= La charge d’exploitation vaut : Q= Donc on aura par

Donc on aura par la suite les valeurs suivantes pour le calcul :

on aura par la suite les valeurs suivantes pour le calcul : → Vérification des conditions
on aura par la suite les valeurs suivantes pour le calcul : → Vérification des conditions

aura par la suite les valeurs suivantes pour le calcul : → Vérification des conditions d’application
aura par la suite les valeurs suivantes pour le calcul : → Vérification des conditions d’application

Vérification des conditions d’application de la méthode forfaitaire :

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

ENIT 2010

-

La charge d’exploitation Q (par m²) est à la fois au plus égale à deux fois la charge permanente G (par m²) et inférieure à 500 daN/m².

charge permanente G (par m²) et inférieure à 500 daN/m². - - La fissuration ne compromet

-

-

permanente G (par m²) et inférieure à 500 daN/m². - - La fissuration ne compromet pas
permanente G (par m²) et inférieure à 500 daN/m². - - La fissuration ne compromet pas
permanente G (par m²) et inférieure à 500 daN/m². - - La fissuration ne compromet pas

La fissuration ne compromet pas la tenue des revêtements ni celle des cloisons.

- Les moments d’inertie des sections transversales sont les mêmes dans les différentes travées. Vue que la 2 ème hypothèse de la méthode forfaitaire n’est pas vérifiée on applique alors la méthode de Caquot minorée pour le calcul des sollicitations en multipliant la part des moments sur appui provenant des seules charges permanentes par un coefficient variant entre 1 et 2/3. On a choisit un coefficient de 2/3.

2.1 .2 Calcul des sollicitations

2.1.2.1 Moments fléchissant

Moments sur appuis

Pour déterminer les moments maximaux sur appuis on utilise la formule suivante :

moments maximaux sur appuis on utilise la formule suivante : , toute en suivant ces cas

, toute en suivant ces cas de charges :

Moment maximal sur l’appui 2 :

Q

G

ces cas de charges : Moment maximal sur l’appui 2 : Q G 1 2 3
ces cas de charges : Moment maximal sur l’appui 2 : Q G 1 2 3
ces cas de charges : Moment maximal sur l’appui 2 : Q G 1 2 3
ces cas de charges : Moment maximal sur l’appui 2 : Q G 1 2 3
ces cas de charges : Moment maximal sur l’appui 2 : Q G 1 2 3
ces cas de charges : Moment maximal sur l’appui 2 : Q G 1 2 3
ces cas de charges : Moment maximal sur l’appui 2 : Q G 1 2 3
ces cas de charges : Moment maximal sur l’appui 2 : Q G 1 2 3

1

2

3

4

Figure 16. Cas de charge pour un moment maximal sur l’appui 2

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

Moment maximal sur l’appui 3 :

G

Kamel & Gamgam Anis Moment maximal sur l’appui 3 : G Q 1 2 3 4
Kamel & Gamgam Anis Moment maximal sur l’appui 3 : G Q 1 2 3 4
Kamel & Gamgam Anis Moment maximal sur l’appui 3 : G Q 1 2 3 4
Kamel & Gamgam Anis Moment maximal sur l’appui 3 : G Q 1 2 3 4
Kamel & Gamgam Anis Moment maximal sur l’appui 3 : G Q 1 2 3 4
Kamel & Gamgam Anis Moment maximal sur l’appui 3 : G Q 1 2 3 4
Kamel & Gamgam Anis Moment maximal sur l’appui 3 : G Q 1 2 3 4

Q

Kamel & Gamgam Anis Moment maximal sur l’appui 3 : G Q 1 2 3 4

1

2

3

4

ENIT 2010

Figure 17. Cas de charge pour un moment maximal sur l’appui 3

Moments en travées

L’expression du moment dans la travée (i) à la position x de l’appui de gauche est donnée par :

à la position x de l’appui de gauche est donnée par : Avec Le moment de

Avec

Le moment de la travée isostatique associée.la position x de l’appui de gauche est donnée par : Avec : Les moments des

: Les moments des appuis droite et gauche respectivementpar : Avec Le moment de la travée isostatique associée. Pour les différentes travées. Les différents

Pour les différentes travées.

et gauche respectivement Pour les différentes travées. Les différents cas de charges pour déterminée les moments

Les différents cas de charges pour déterminée les moments maximaux sur travées sont :

Moment maximal sur la 1 ére travée :

Q

G

sont : Moment maximal sur la 1 é r e travée : Q G 1 2
sont : Moment maximal sur la 1 é r e travée : Q G 1 2
sont : Moment maximal sur la 1 é r e travée : Q G 1 2
sont : Moment maximal sur la 1 é r e travée : Q G 1 2
sont : Moment maximal sur la 1 é r e travée : Q G 1 2
sont : Moment maximal sur la 1 é r e travée : Q G 1 2
sont : Moment maximal sur la 1 é r e travée : Q G 1 2
sont : Moment maximal sur la 1 é r e travée : Q G 1 2

1

2

3

4

Figure 18. Cas de charge pour un moment maximal sur le travée1

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

Moment maximal sur la 2 éme travée :

Q

Gamgam Anis Moment maximal sur la 2 é m e travée : Q G 1 2
Gamgam Anis Moment maximal sur la 2 é m e travée : Q G 1 2
Gamgam Anis Moment maximal sur la 2 é m e travée : Q G 1 2
Gamgam Anis Moment maximal sur la 2 é m e travée : Q G 1 2
Gamgam Anis Moment maximal sur la 2 é m e travée : Q G 1 2
Gamgam Anis Moment maximal sur la 2 é m e travée : Q G 1 2
Gamgam Anis Moment maximal sur la 2 é m e travée : Q G 1 2
Gamgam Anis Moment maximal sur la 2 é m e travée : Q G 1 2
Gamgam Anis Moment maximal sur la 2 é m e travée : Q G 1 2

G

Anis Moment maximal sur la 2 é m e travée : Q G 1 2 3

1 2

3

4

ENIT 2010

Figure 19. Cas de charge pour un moment maximal sur le travée2

Moment maximal sur la 3 éme travée :

 

Q

   

G

  Q     G
  Q     G
  Q     G
  Q     G

1 2

3

4

Figure 20. Cas de charge pour un moment maximal sur le travée3

Les moments fléchissants calculées sont récapitulés dans le tableau ci-dessous :

Appui1 Mi travée Appui2 Mi travée Appui3 Mi travée Appui4 (1-2) (2-3) (3-4) ELU -11.15
Appui1
Mi travée
Appui2
Mi travée
Appui3
Mi travée
Appui4
(1-2)
(2-3)
(3-4)
ELU
-11.15
74.36
-159.69
299.38
-240.81
297.79
-44.66
ELS
-8.1
54.03
-116.24
218.43
-175.3
217.77
-32.66

Tableau 7. Moments fléchissants

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

ENIT 2010

-11.15 kN -159.69 kN -240.81 kN -44.66 kN 74.36 kN 299.38 kN 297.79 kN
-11.15 kN
-159.69 kN
-240.81 kN
-44.66 kN
74.36 kN
299.38 kN
297.79 kN

Figure 21. Diagramme des moments fléchissants à l’ELU

-8.1kN -116.24 kN -175.3 kN -32.66 kN 54.03 kN 218.43 kN 217.77 kN
-8.1kN
-116.24 kN
-175.3 kN
-32.66 kN
54.03 kN
218.43 kN
217.77 kN

Figure 22. Diagramme des moments fléchissants à l’ELS

2.1.2.2 Efforts tranchants

Pour déterminer les efforts tranchants on utilise la formule suivante :

efforts tranchants on utilise la formule suivante : • • Pour calculer l’effort tranchant à gauche
efforts tranchants on utilise la formule suivante : • • Pour calculer l’effort tranchant à gauche

Pour calculer l’effort tranchant à gauche de l’appui (i),

Pour calculer l’effort tranchant à droite de l’appui (i).

Avec

droite de l’appui (i).

à droite de l’appui (i). Avec droite de l’appui (i). et sont les efforts tranchants appliqués

et

à droite de l’appui (i). Avec droite de l’appui (i). et sont les efforts tranchants appliqués

sont les efforts tranchants appliqués sur les appuis des travées gauche et

Toute en respectant ce qui précède le calcul donne les résultats suivants :

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

ENIT 2010

 
 
 
 
 

APPUI 1

0

165.74

0

122.93

APPUI 2

-165.74

302.35

-208.54

289.53

APPUI 3

-302.35

279.9

-315.16

313.37

APPUI 4

-279.9

0

-246.43

0

Tableau 8. Efforts tranchants

2.1.3 Calcul des armatures

2.1.3.1 Calcul des armatures longitudinales

Calcul des armatures à mi-travée (1-2) :

La fissuration est considérée peu préjudiciable alors un calcul à l’ELU, suffit :

peu préjudiciable alors un calcul à l’ELU, suffit : On va calculer une section rectangulaire de

On va calculer une section rectangulaire de section (50 cm x 45 cm).

une section rectangulaire de section ( 50 cm x 45 cm). → → Pas d’aciers comprimés.

une section rectangulaire de section ( 50 cm x 45 cm). → → Pas d’aciers comprimés.
une section rectangulaire de section ( 50 cm x 45 cm). → → Pas d’aciers comprimés.

Pas d’aciers comprimés.

( 50 cm x 45 cm). → → Pas d’aciers comprimés. P.F.E. Conception et calcul de
( 50 cm x 45 cm). → → Pas d’aciers comprimés. P.F.E. Conception et calcul de
( 50 cm x 45 cm). → → Pas d’aciers comprimés. P.F.E. Conception et calcul de

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

Calcul des armatures au niveau de l’appui (2) :

Anis ▫ Calcul des armatures au niveau de l’appui (2) : → ENIT 2010   Section
Anis ▫ Calcul des armatures au niveau de l’appui (2) : → ENIT 2010   Section

▫ Calcul des armatures au niveau de l’appui (2) : → ENIT 2010   Section d’aciers

ENIT 2010

des armatures au niveau de l’appui (2) : → ENIT 2010   Section d’aciers calculée (A)
des armatures au niveau de l’appui (2) : → ENIT 2010   Section d’aciers calculée (A)
des armatures au niveau de l’appui (2) : → ENIT 2010   Section d’aciers calculée (A)
des armatures au niveau de l’appui (2) : → ENIT 2010   Section d’aciers calculée (A)
 

Section d’aciers calculée (A) cm²

Ferraillage proposé

Appui1

0.72

5HA8=2.51 cm²

Mi-travée

(1-2)

4.92

5HA14=7.7 cm²

Appui 2

11.04

5HA16

+ 3HA12=13.44 cm²

Mi-travée

22.67

3HA20

(2-3)

+7HA16=23.49cm²

Appui 3

17.49

5HA14

+5HA16=17.75 cm²

Mi-travée

22.52

3HA20

(3-4)

+7HA16=23.49cm²

Appui4

2.91

5HA10=3.93 cm²

Tableau 9. Sections d’aciers et ferraillage proposé

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

2.1.3.2 Calcul des armatures transversales

Appui (3) :

L’effort appliqué à droite de l’appui (3) est

Il faut vérifier que :

à droite de l’appui (3) est Il faut vérifier que : → Ok • Armatures d’âmes
à droite de l’appui (3) est Il faut vérifier que : → Ok • Armatures d’âmes
à droite de l’appui (3) est Il faut vérifier que : → Ok • Armatures d’âmes
à droite de l’appui (3) est Il faut vérifier que : → Ok • Armatures d’âmes

Ok Ok

Armatures d’âmes :

faut vérifier que : → Ok • Armatures d’âmes : → ENIT 2010 • Diamètre des
faut vérifier que : → Ok • Armatures d’âmes : → ENIT 2010 • Diamètre des
faut vérifier que : → Ok • Armatures d’âmes : → ENIT 2010 • Diamètre des

ENIT 2010

que : → Ok • Armatures d’âmes : → ENIT 2010 • Diamètre des armatures d’âmes

Diamètre des armatures d’âmes :

: → ENIT 2010 • Diamètre des armatures d’âmes : On va prendre • Pourcentage minimal
: → ENIT 2010 • Diamètre des armatures d’âmes : On va prendre • Pourcentage minimal

On va prendre

2010 • Diamètre des armatures d’âmes : On va prendre • Pourcentage minimal d’acier : P.F.E.
2010 • Diamètre des armatures d’âmes : On va prendre • Pourcentage minimal d’acier : P.F.E.

Pourcentage minimal d’acier :

: On va prendre • Pourcentage minimal d’acier : P.F.E. Conception et calcul de la structure

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

Salhi Kamel & Gamgam Anis • Espacement maximal : Il faut que : On va prendre

Espacement maximal :

Il faut que :

& Gamgam Anis • Espacement maximal : Il faut que : On va prendre un espacement
& Gamgam Anis • Espacement maximal : Il faut que : On va prendre un espacement

On va prendre un espacement

maximal : Il faut que : On va prendre un espacement 2.1.3.3 Section d’aciers longitudinaux à

2.1.3.3 Section d’aciers longitudinaux à prolonger

ENIT 2010

Pour l’appui de rive, la section d’acier à ancrer doit satisfaire la condition suivante :

d’acier à ancrer doit satisfaire la condition suivante : - Pour l’appui de rive 1 :

- Pour l’appui de rive 1 :

la condition suivante : - Pour l’appui de rive 1 : Il suffit de prolonger 3HA14,

Il suffit de prolonger 3HA14, à partir du lit inférieur de la mi-travée (1-2).

- Pour l’appui de rive 4 :

de la mi-travée (1-2). - Pour l’appui de rive 4 : Il suffit de prolonger 1HA20

Il suffit de prolonger 1HA20 et 2HA16, à partir du lit inférieur de la mi-travée (3-4).

2.1.4 Condition d’écrasement de la bielle d’about

La contrainte dans le béton est donnée par la formule suivante :

dans le béton est donnée par la formule suivante : Cette valeur doit rester inférieure à

Cette valeur doit rester inférieure à

formule suivante : Cette valeur doit rester inférieure à P.F.E. Conception et calcul de la structure

Salhi Kamel & Gamgam Anis

Salhi Kamel & Gamgam Anis Pour l’appui 1 : ENIT 2010 Pour l’appui 4 : Pas

Pour l’appui 1 :

ENIT 2010

Salhi Kamel & Gamgam Anis Pour l’appui 1 : ENIT 2010 Pour l’appui 4 : Pas

Pour l’appui 4 :

Gamgam Anis Pour l’appui 1 : ENIT 2010 Pour l’appui 4 : Pas de risque d’écrasement

Pas de risque d’écrasement de la bielle d’about.Gamgam Anis Pour l’appui 1 : ENIT 2010 Pour l’appui 4 : 2.1.5 Vérification de la

2.1.5 Vérification de la flèche

La vérification vis-à-vis de l’ELS de la déformation n’est pas indispensable lorsqu’ on a :

la déformation n’est pas indispensable lorsqu’ on a :   Travée 1 Travée 2 Travée3 vérifiée
la déformation n’est pas indispensable lorsqu’ on a :   Travée 1 Travée 2 Travée3 vérifiée
la déformation n’est pas indispensable lorsqu’ on a :   Travée 1 Travée 2 Travée3 vérifiée
 

Travée 1

Travée 2

Travée3

vérifiée vérifiée vérifiée

vérifiée

vérifiée

vérifiée

vérifiée vérifiée vérifiée

vérifiée

vérifiée

vérifiée

vérifiée Non vérifiée Non vérifiée

vérifiée

Non vérifiée

Non vérifiée

conclusion

Vérification de la flèche n’est pas nécessaire

Vérification de la flèche est nécessaire

Vérification de la flèche est nécessaire

Tableau 10. Vérification des conditions de flèche

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

Flèche admissibles :

ENIT 2010

- pour les éléments supports sur deux appuis on a :

.
.

On suppose que les ouvrages supportés ne sont pas fragiles, la flèche admissible est donc égale au double de celle obtenu dans le cas d’ouvrages supportés fragiles.

Détermination de la valeur de la flèche La flèche a pour valeur :

de la valeur de la flèche La flèche a pour valeur : Avec : flèche de

Avec :

flèche de longue durée due à l’ensemble des charges permanentes, flèche instantanée due à l’ensemble
flèche de longue durée due à l’ensemble des charges permanentes,
flèche instantanée due à l’ensemble des charges permanentes,
flèche instantanée due aux charges permanentes appliquées au moment de la
mise en œuvre des cloisons,
flèche instantanée due à l’ensemble des charges permanentes et d’exploitation.
à l’ensemble des charges permanentes et d’exploitation. Avec : Module d’élasticité instantané, : Module

Avec

des charges permanentes et d’exploitation. Avec : Module d’élasticité instantané, : Module

: Module d’élasticité instantané,

: Module d’élasticité différé

instantané, : Module d’élasticité différé : Moment d’inertie. , pour les déformations

: Moment d’inertie.instantané, : Module d’élasticité différé , pour les déformations instantanées. P.F.E. Conception et

,

: Module d’élasticité différé : Moment d’inertie. , pour les déformations instantanées. P.F.E. Conception et

pour les déformations instantanées.: Module d’élasticité différé : Moment d’inertie. , P.F.E. Conception et calcul de la structure et

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

pour les déformations différées.Salhi Kamel & Gamgam Anis ENIT 2010   Travée 2 Travée 3 2.69 2.36 1.13 1

Kamel & Gamgam Anis pour les déformations différées. ENIT 2010   Travée 2 Travée 3 2.69

ENIT 2010

 

Travée 2

Travée 3

2.69 2.36

2.69

2.36

1.13 1

1.13

1

1.56 1.32

1.56

1.32

1.34 1.18

1.34

1.18

1.78 1.5

1.78

1.5

2.266 2.172

2.266

2.172

Tableau 11. Vérification de flèche

Donc les valeurs flèches sont acceptables.

2.1.6 Calcul au feu

Les incendies, sont des accidents fréquents dans les bâtiments, il est donc légitime de faire le calcul au feu pour assurer l’évacuation des individus et garantir leurs sécurité.

On se propose de faire le calcul au feu de la poutre.

Le calcul sera guidé avec la méthode simplifiée conformément à l’Eurocode EN 1992-1-2. On fait le calcul pour une durée de coupe feu de 1heure :

A cours de l’incendie, il faut que :

coupe feu de 1heure : A cours de l’incendie, il faut que : Avec, est le

Avec,

feu de 1heure : A cours de l’incendie, il faut que : Avec, est le moment

est le moment fléchissant calculé avec la combinaison accidentelle.

- Combinaison accidentelle :

la combinaison accidentelle. - Combinaison accidentelle : P.F.E. Conception et calcul de la structure et des

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

ENIT 2010

Salhi Kamel & Gamgam Anis ENIT 2010 est le moment résistant correspondant à la durée de

est le moment résistant correspondant à la durée de stabilité au feu requise, donné

par la formule suivante :

stabilité au feu requise, donné par la formule suivante : . Pour déterminer ce coefficient, il
.
.

Pour déterminer ce coefficient, il faut d’abord déterminer la température au niveau du centre de gravité de la section d’acier. Cette température est une fonction de la distance au parement du feu.

La distance du parement du feu, c’est la position du centre de gravité des armatures tendues, qui est égal à 48mm.

D’après l’abaque ci-dessous, après une heure d’incendie, la température dans l’acier vaut

400°C.

d’incendie, la température dans l’acier vaut 400°C. Figure 23. Distributions de la température (°C) dans une

Figure 23. Distributions de la température (°C) dans une poutre, h x b = 600 x 300 [3]

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

ENIT 2010

Salhi Kamel & Gamgam Anis ENIT 2010 Figure 24. Courbes de référence pour la température critique

Figure 24. Courbes de référence pour la température critique des aciers de béton armé et de précontrainte [3]

D’après l’abaque ci-dessus Pour une température de 400°C, le coefficient de réduction de l’acier vaut 0.88.

Le moment résistant vaut donc :

de l’acier vaut 0.88. Le moment résistant vaut donc : Le moment sollicitant est égal à
de l’acier vaut 0.88. Le moment résistant vaut donc : Le moment sollicitant est égal à

Le moment sollicitant est égal à :

résistant vaut donc : Le moment sollicitant est égal à : Donc, jusqu'à une heure, la

Donc, jusqu'à une heure, la poutre tienne.

2.1.7 Schémas de ferraillage

Les coupes de ferraillage de la poutre sont présentées dans les figures ci- contre :

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

Salhi Kamel & Gamgam Anis 5HA8 1Cadre+ 3étriers 3HA14+ 2HA10 Appui 1 5HA16 3HA12 1Cadre+ 3étriers
Salhi Kamel & Gamgam Anis 5HA8 1Cadre+ 3étriers 3HA14+ 2HA10 Appui 1 5HA16 3HA12 1Cadre+ 3étriers
Salhi Kamel & Gamgam Anis 5HA8 1Cadre+ 3étriers 3HA14+ 2HA10 Appui 1 5HA16 3HA12 1Cadre+ 3étriers

5HA8

1Cadre+

3étriers

Salhi Kamel & Gamgam Anis 5HA8 1Cadre+ 3étriers 3HA14+ 2HA10 Appui 1 5HA16 3HA12 1Cadre+ 3étriers

3HA14+

2HA10

Appui 1

Gamgam Anis 5HA8 1Cadre+ 3étriers 3HA14+ 2HA10 Appui 1 5HA16 3HA12 1Cadre+ 3étriers 5HA10 5HA16 5HA14

5HA16

3HA12

1Cadre+

3étriers

3étriers 3HA14+ 2HA10 Appui 1 5HA16 3HA12 1Cadre+ 3étriers 5HA10 5HA16 5HA14 1Cadre+ 3étriers Appui 2

5HA10

5HA16

5HA14

1Cadre+

3étriers

3étriers 5HA10 5HA16 5HA14 1Cadre+ 3étriers Appui 2 5HA8 Appui 3 ENIT 2010 5HA8 1Cadre+ 3étriers

Appui 2

5HA10 5HA16 5HA14 1Cadre+ 3étriers Appui 2 5HA8 Appui 3 ENIT 2010 5HA8 1Cadre+ 3étriers 5HA14
5HA10 5HA16 5HA14 1Cadre+ 3étriers Appui 2 5HA8 Appui 3 ENIT 2010 5HA8 1Cadre+ 3étriers 5HA14

5HA8

Appui 3

ENIT 2010

5HA14 1Cadre+ 3étriers Appui 2 5HA8 Appui 3 ENIT 2010 5HA8 1Cadre+ 3étriers 5HA14 Travée 1-2
5HA14 1Cadre+ 3étriers Appui 2 5HA8 Appui 3 ENIT 2010 5HA8 1Cadre+ 3étriers 5HA14 Travée 1-2

5HA8

1Cadre+

3étriers

Appui 2 5HA8 Appui 3 ENIT 2010 5HA8 1Cadre+ 3étriers 5HA14 Travée 1-2 Travée 2-3 Travée
Appui 2 5HA8 Appui 3 ENIT 2010 5HA8 1Cadre+ 3étriers 5HA14 Travée 1-2 Travée 2-3 Travée

5HA14

Travée 1-2

Appui 3 ENIT 2010 5HA8 1Cadre+ 3étriers 5HA14 Travée 1-2 Travée 2-3 Travée 3-4 5HA8 1Cadre+
Appui 3 ENIT 2010 5HA8 1Cadre+ 3étriers 5HA14 Travée 1-2 Travée 2-3 Travée 3-4 5HA8 1Cadre+
Appui 3 ENIT 2010 5HA8 1Cadre+ 3étriers 5HA14 Travée 1-2 Travée 2-3 Travée 3-4 5HA8 1Cadre+

Travée 2-3

2010 5HA8 1Cadre+ 3étriers 5HA14 Travée 1-2 Travée 2-3 Travée 3-4 5HA8 1Cadre+ 3étriers 5HA16 3HA20+
2010 5HA8 1Cadre+ 3étriers 5HA14 Travée 1-2 Travée 2-3 Travée 3-4 5HA8 1Cadre+ 3étriers 5HA16 3HA20+
2010 5HA8 1Cadre+ 3étriers 5HA14 Travée 1-2 Travée 2-3 Travée 3-4 5HA8 1Cadre+ 3étriers 5HA16 3HA20+

Travée 3-4

5HA8

1Cadre+

3étriers

Travée 1-2 Travée 2-3 Travée 3-4 5HA8 1Cadre+ 3étriers 5HA16 3HA20+ 2HA16 5HA8 1Cadre+ 3étriers 5HA16

5HA16

3HA20+

2HA16

5HA8

1Cadre+

3étriers

1Cadre+ 3étriers 5HA16 3HA20+ 2HA16 5HA8 1Cadre+ 3étriers 5HA16 3HA20+ 2HA16 P.F.E. Conception et calcul de

5HA16

3HA20+

2HA16

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

ENIT 2010

5HA10 1Cadre+ 3étriers 1HA20+ 2HA16+ 2HA10
5HA10
1Cadre+
3étriers
1HA20+
2HA16+
2HA10

Appui 4

Figure 25. Coupes de ferraillage de la poutre

Le schéma de ferraillage fourni par ARCHE est présenté dans l’annexe 2.

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

2.2 Dimensionnement d’un poteau

ENIT 2010

On choisit de dimensionner un poteau appartenant au département de génie mécanique.

2.2.1 Evaluation des charges

de génie mécanique. 2.2.1 Evaluation des charges 7.78m 6.54m Figure 26. Zone d’influence du poteau ▫

7.78m

de génie mécanique. 2.2.1 Evaluation des charges 7.78m 6.54m Figure 26. Zone d’influence du poteau ▫

6.54m

Figure 26. Zone d’influence du poteau

Poids de la retombée de poutre:

du poteau ▫ Poids de la retombée de poutre : → ▫ Poids propre du poteau

Poids propre du poteau :

la retombée de poutre : → ▫ Poids propre du poteau : La charge issue de

La charge issue de la dalle :

Poids propre du poteau : La charge issue de la dalle : (19+6+6.5) La charge d’exploitation

(19+6+6.5)

du poteau : La charge issue de la dalle : (19+6+6.5) La charge d’exploitation vaut :

La charge d’exploitation vaut :

de la dalle : (19+6+6.5) La charge d’exploitation vaut : → P.F.E. Conception et calcul de
de la dalle : (19+6+6.5) La charge d’exploitation vaut : → P.F.E. Conception et calcul de

dalle : (19+6+6.5) La charge d’exploitation vaut : → P.F.E. Conception et calcul de la structure

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

2.2.2 Calcul des armatures

2.2.2.1 Calcul des armatures longitudinales

ENIT 2010

Les armatures de ce poteau sont calculées par la formule suivante :

de ce poteau sont calculées par la formule suivante : Les aciers doivent équilibrer : :

Les aciers doivent équilibrer :

par la formule suivante : Les aciers doivent équilibrer : : Avec Avec et → →

:

Avec

formule suivante : Les aciers doivent équilibrer : : Avec Avec et → → : t
formule suivante : Les aciers doivent équilibrer : : Avec Avec et → → : t

Avec

suivante : Les aciers doivent équilibrer : : Avec Avec et → → : t 24

et

suivante : Les aciers doivent équilibrer : : Avec Avec et → → : t 24

: Les aciers doivent équilibrer : : Avec Avec et → → : t 24 h
: Les aciers doivent équilibrer : : Avec Avec et → → : t 24 h

: Les aciers doivent équilibrer : : Avec Avec et → → : t 24 h
: t
: t

24 h

aciers doivent équilibrer : : Avec Avec et → → : t 24 h → P.F.E.

doivent équilibrer : : Avec Avec et → → : t 24 h → P.F.E. Conception
doivent équilibrer : : Avec Avec et → → : t 24 h → P.F.E. Conception
doivent équilibrer : : Avec Avec et → → : t 24 h → P.F.E. Conception

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

On va adopter un ferraillage supérieur à la section minimale : Soit 4HA 16=

2.2.2.2 Calcul des armatures transversales

: Soit 4HA 16= 2.2.2.2 Calcul des armatures transversales ENIT 2010 Il faut que : ▫

ENIT 2010

Il faut que :

Calcul des armatures transversales ENIT 2010 Il faut que : ▫ En zone courante : ▫

En zone courante :

ENIT 2010 Il faut que : ▫ En zone courante : ▫ En zone de recouvrement
ENIT 2010 Il faut que : ▫ En zone courante : ▫ En zone de recouvrement
ENIT 2010 Il faut que : ▫ En zone courante : ▫ En zone de recouvrement

En zone de recouvrement :

Il faut prévoir au moins 3 nappes d’armatures transversales tout la longueur de recouvrement

qui est égale à

tout la longueur de recouvrement qui est égale à avec → . 2.2.3 Schéma de ferraillage

avec

tout la longueur de recouvrement qui est égale à avec . 2.2.3 Schéma de ferraillage Cadre

.
.

2.2.3 Schéma de ferraillage

Cadre

est égale à avec → . 2.2.3 Schéma de ferraillage Cadre 6 4HA16 Figure 27. Coupe

6

4HA16

4HA16

4HA16
4HA16
à avec → . 2.2.3 Schéma de ferraillage Cadre 6 4HA16 Figure 27. Coupe de ferraillage

Figure 27. Coupe de ferraillage du poteau

Le schéma de ferraillage fourni par ARCHE est présenté dans l’annexe 2.

2.2.4 Comportement au feu du poteau

Le calcul au feu du poteau se fait conformément aux Règles FB communément appelées (DTU 92-701).

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

ENIT 2010

Pour vérifier le poteau vis-à-vis les incendies pendant une durée requise il faut vérifier que :

incendies pendant une durée requise il faut vérifier que : Avec L’effort normal agissant sur le

Avec

L’effort normal agissant sur le poteau, déterminé pour la combinaison d’actions à partirpendant une durée requise il faut vérifier que : Avec de la charge permanente ( G)

de la charge permanente (G) et de la charge d’exploitation (Q) non majorées (sauf pour effet dynamique). L’effort normal résistant correspondant à la durée de stabilité au feu requise défini par :

à la durée de stabilité au feu requise défini par : Avec : Coefficient défini en
à la durée de stabilité au feu requise défini par : Avec : Coefficient défini en

Avec

: Coefficient défini en fonction de l’élancement mécaniqueà la durée de stabilité au feu requise défini par : Avec du poteau, : Section

défini en fonction de l’élancement mécanique du poteau, : Section réduite du poteau obtenue en

du poteau,

: Section réduite du poteau obtenue en réduisant de sa section réelle un centimètredéfini en fonction de l’élancement mécanique du poteau, d’épaisseur sur toute sa périphérie, : Coefficient

d’épaisseur sur toute sa périphérie,

un centimètre d’épaisseur sur toute sa périphérie, : Coefficient déterminé pour la température moyenne du

: Coefficient déterminé pour la température moyenne

: Coefficient déterminé pour la température moyenne du béton, : La température moyenne du béton déterminée

du béton,

: La température moyenne du béton déterminée à l’aide du rayon moyen,

: La température moyenne du béton déterminée à l’aide du rayon moyen,

: Coefficient déterminé pour la température d’un acier quelconque Ai.

: Coefficient déterminé pour la température

: Coefficient déterminé pour la température d’un acier quelconque Ai.

d’un acier quelconque Ai.

:
:

Cette température est déduite de la température

moyenne

utile u ‘’ la distance de l’axe d’une barre à une paroi exposée à l’incendie’’, c = a ou c = b et x est la distance entre de l’axe d’une barre à l’axe du poteau.

entre de l’axe d’une barre à l’axe du poteau. des aciers déterminée en fonction des dimensions

des aciers déterminée en fonction des dimensions du poteau ainsi la distance

en fonction des dimensions du poteau ainsi la distance Figure 28. La distance utile u [2]

Figure 28. La distance utile u [2]

.

On a choisit de vérifier la stabilité au feu du poteau pour une durée de 2 heures.

la stabilité au feu du poteau pour une durée de 2 heures. P.F.E. Conception et calcul

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

Salhi Kamel & Gamgam Anis Rayon moyen de la section : aire de la section droite

Rayon moyen de la section :

aire de la section droite/ demi-périmètre= /demi-périmètre=

la section : aire de la section droite / demi-périmètre= A partir de l’abaque ci-dessous, on

A partir de l’abaque ci-dessous, on détermine

A partir de l’abaque ci-dessous, on détermine ENIT 2010 Figure 29. Abaque donnant la température moyenne

A partir de l’abaque ci-dessous, on détermine → ENIT 2010 Figure 29. Abaque donnant la température

ENIT 2010

partir de l’abaque ci-dessous, on détermine → ENIT 2010 Figure 29. Abaque donnant la température moyenne

Figure 29. Abaque donnant la température moyenne du béton d’un poteau en fonction de son rayon moyen [2]

du béton d’un poteau en fonction de son rayon moyen [2] (Enrobage égale à 2.5cm +

(Enrobage égale à 2.5cm + rayon de l’armature 0.8 cm =3.3 cm

égale à 2.5cm + rayon de l’armature 0.8 cm =3.3 cm → A partir de l’abaque

A partir de l’abaque ci-dessous, on trouve

pour les 4 barres.

, cette température est la mêmede l’abaque ci-dessous, on trouve pour les 4 barres. P.F.E. Conception et calcul de la structure

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

ENIT 2010

Salhi Kamel & Gamgam Anis ENIT 2010 Figure 30. Abaque pour la détermination de la température

Figure 30. Abaque pour la détermination de la température moyenne des aciers des poteaux [2]

de la température moyenne des aciers des poteaux [2] → D’où on trouve à partir de

D’où on trouve

moyenne des aciers des poteaux [2] → D’où on trouve à partir de l’abaque ci-dessous. Figure

à partir de l’abaque ci-dessous.

→ D’où on trouve à partir de l’abaque ci-dessous. Figure 31. Évolution des caractères mécaniques des

Figure 31. Évolution des caractères mécaniques des aciers [2]

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

Salhi Kamel & Gamgam Anis ENIT 2010 → Ok P.F.E. Conception et calcul de la structure

ENIT 2010

Salhi Kamel & Gamgam Anis ENIT 2010 → Ok P.F.E. Conception et calcul de la structure

Ok

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

2.3 Calcul d’un portique

ENIT 2010

Présentant la possibilité d’avoir des grandes travées, on a recours aux portiques pour pouvoir dégager un espace considérable sans y avoir des poteaux intermédiaires. Ainsi pour cette raison, entre autre pour des raisons architecturales on a opté pour concevoir des portiques.

Le portique qu’on adopte pour un exemple de calcul dans ce chapitre est un portique se trouvant dans la salle de cours se trouvant à coté des amphithéâtres.

Ce portique est supposé articulé aux appuis dont les différents paramètres géométriques sont représentés dans la figure suivante :

Traverse (L=10. 7m) A A B B Montants
Traverse (L=10. 7m)
A
A
B
B
Montants

70 cm

40 cm

30cm

: Traverse (L=10. 7m) A A B B Montants 70 cm 40 cm 30cm Coupe A-A

Coupe A-A

30 cm

7m) A A B B Montants 70 cm 40 cm 30cm Coupe A-A 30 cm Coupe

Coupe B-B

Figure 32. Paramètres géométriques du portique

Pré dimensionnement

La section de la traverse

est pré dimensionnée de la manière suivante :du portique Pré dimensionnement La section de la traverse P.F.E. Conception et calcul de la structure

la traverse est pré dimensionnée de la manière suivante : P.F.E. Conception et calcul de la
la traverse est pré dimensionnée de la manière suivante : P.F.E. Conception et calcul de la

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

On adopte alors :

Une traverse de section (30x70 m),

Un montant de section (30x40m).

2.3.1 Chargement

ENIT 2010

La traverse supporte une dalle pleine d’épaisseur 20cm.

1.865

1.425

Traverse du portique

Traverse du portique

Traverse du portique
Traverse du portique

Figure 33. Zone d’influence de la traverse

Poids de la dalle

33. Zone d’influence de la traverse • Poids de la dalle • Poids de la traverse

Poids de la traverse

la traverse • Poids de la dalle • Poids de la traverse • charge d’exploitation P.F.E.

charge d’exploitation

dalle • Poids de la traverse • charge d’exploitation P.F.E. Conception et calcul de la structure

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

2.3.2 Calcul des sollicitations

Salhi Kamel & Gamgam Anis 2.3.2 Calcul des sollicitations ENIT 2010 Les sollicitations à l’ELU et
Salhi Kamel & Gamgam Anis 2.3.2 Calcul des sollicitations ENIT 2010 Les sollicitations à l’ELU et

ENIT 2010

Les sollicitations à l’ELU et l’ELS sont calculées par le logiciel ROBOT. Les différentes sollicitations sont explicitées dans le tableau ci-dessous.

Sollicitations

Traverse Montant En travée Sur appuis Tête du Pied du montant montant 360.67 -179.49 -179.49
Traverse
Montant
En travée
Sur appuis
Tête du
Pied du
montant
montant
360.67
-179.49
-179.49
0
0
201.93
59.83
59.83
59.83
59.83
201.93
213.85
263.66
-131.21
-131.21
0
0
147.61
43.74
43.74
43.74
43.74
147.61
156.44

Moment fléchissant (KN.m)

Effort tranchant (KN)

Effort normal (KN)

Moment fléchissant (KN.m)

Effort tranchant (KN)

Effort normal (KN)

Tableau 12. Sollicitations extrêmes dans le portique

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

ENIT 2010

2.3.3 Diagramme des sollicitations

ELU

ELS -179.49 kNm -179.49 kNm -131.21 kNm -131.21 kNm -179.49 kNm -131.21 kNm 360.67 kNm
ELS
-179.49 kNm
-179.49 kNm
-131.21 kNm
-131.21 kNm
-179.49 kNm
-131.21 kNm
360.67 kNm
236.66 kNm
Figure 34. Diagramme des moments fléchissants
ELU
201.93 kN
ELS

-179.49 kNm

-131.21 kNm

-59.83 kN

-43.74 kN

147.61 kN -201.93 kN -147.61 kN 59.83 kN 43.74 kN Figure 35. Diagramme des efforts
147.61 kN
-201.93 kN
-147.61 kN
59.83 kN
43.74 kN
Figure 35. Diagramme des efforts tranchants

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

201.93 kN

147.61 kN

213.85 kN

156.44 kN

ELU ELS 59.83 kN 43.74 kN
ELU
ELS
59.83 kN
43.74 kN

201.93 kN

147.61 kN

213.85 kN

156.44 kN

ENIT 2010

Figure 36. Diagramme des efforts normaux

2.3.4 Calcul des armatures

2.3.4.1 Armatures longitudinales de la traverse

En travée : X=5.35m Sollicitations :

de la traverse En travée : X=5.35m Sollicitations : P.F.E. Conception et calcul de la structure
de la traverse En travée : X=5.35m Sollicitations : P.F.E. Conception et calcul de la structure
de la traverse En travée : X=5.35m Sollicitations : P.F.E. Conception et calcul de la structure
de la traverse En travée : X=5.35m Sollicitations : P.F.E. Conception et calcul de la structure
de la traverse En travée : X=5.35m Sollicitations : P.F.E. Conception et calcul de la structure
de la traverse En travée : X=5.35m Sollicitations : P.F.E. Conception et calcul de la structure

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

A l‘ELU

ENIT 2010

L’excentricité par rapport au centre de pression C : S

L’excentricité par rapport au centre de pression C : S L’excentricité par rapport au centre de

L’excentricité par rapport au centre de gravité des aciers tendus est :

par rapport au centre de gravité des aciers tendus est : Le moment fléchissant par rapport

Le moment fléchissant par rapport aux aciers tendus :

est : Le moment fléchissant par rapport aux aciers tendus : La section est partiellement tendue
est : Le moment fléchissant par rapport aux aciers tendus : La section est partiellement tendue

est : Le moment fléchissant par rapport aux aciers tendus : La section est partiellement tendue

La section est partiellement tendue

A l‘ELS

L’excentricité par rapport au centre de pression C :

L’excentricité par rapport au centre de pression C : Section partiellement tendue L’excentricité par rapport

Section partiellement tendue

L’excentricité par rapport aux aciers tendus :

tendue L’excentricité par rapport aux aciers tendus : Le moment fléchissant par rapport aux aciers tendus

Le moment fléchissant par rapport aux aciers tendus :

: Le moment fléchissant par rapport aux aciers tendus : Calcul des armatures à l’ELU P.F.E.

Calcul des armatures à l’ELU

rapport aux aciers tendus : Calcul des armatures à l’ELU P.F.E. Conception et calcul de la

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

Salhi Kamel & Gamgam Anis → ENIT 2010 Les aciers comprimés ne sont pas nécessaires Calcul

Salhi Kamel & Gamgam Anis → ENIT 2010 Les aciers comprimés ne sont pas nécessaires Calcul

ENIT 2010

Salhi Kamel & Gamgam Anis → ENIT 2010 Les aciers comprimés ne sont pas nécessaires Calcul

Les aciers comprimés ne sont pas nécessaires

Calcul des aciers en flexion simple

Aciers tendus

Calcul des aciers en flexion simple Aciers tendus Calcul des aciers en flexion composée Soit 6HA20
Calcul des aciers en flexion simple Aciers tendus Calcul des aciers en flexion composée Soit 6HA20
Calcul des aciers en flexion simple Aciers tendus Calcul des aciers en flexion composée Soit 6HA20
Calcul des aciers en flexion simple Aciers tendus Calcul des aciers en flexion composée Soit 6HA20
Calcul des aciers en flexion simple Aciers tendus Calcul des aciers en flexion composée Soit 6HA20

Calcul des aciers en flexion composée

simple Aciers tendus Calcul des aciers en flexion composée Soit 6HA20 A= 18.85cm 2 Vérification à

Soit 6HA20 A= 18.85cm 2

Vérification à l’ELS

Soit 6HA20 A= 18.85cm 2 Vérification à l’ELS Détermination de y1 : P.F.E. Conception et calcul
Soit 6HA20 A= 18.85cm 2 Vérification à l’ELS Détermination de y1 : P.F.E. Conception et calcul

Détermination de y1 :

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

ENIT 2010

Salhi Kamel & Gamgam Anis ENIT 2010

Ł y 1 =26. 3 cm

Kamel & Gamgam Anis ENIT 2010 Ł y 1 =26. 3 cm Ł La condition est
Kamel & Gamgam Anis ENIT 2010 Ł y 1 =26. 3 cm Ł La condition est

Ł La condition est vérifiée.

Condition de non fragilité du béton :

est vérifiée. Condition de non fragilité du béton : En appui Sollicitations : OK L’excentricité par

En appui

Sollicitations :

de non fragilité du béton : En appui Sollicitations : OK L’excentricité par rapport au centre
de non fragilité du béton : En appui Sollicitations : OK L’excentricité par rapport au centre

OK

de non fragilité du béton : En appui Sollicitations : OK L’excentricité par rapport au centre
de non fragilité du béton : En appui Sollicitations : OK L’excentricité par rapport au centre

L’excentricité par rapport au centre de pression C :

: OK L’excentricité par rapport au centre de pression C : L’excentricité par rapport au centre

L’excentricité par rapport au centre de gravité des aciers tendus est :

par rapport au centre de gravité des aciers tendus est : Le moment fléchissant par rapport

Le moment fléchissant par rapport aux aciers tendus :

est : Le moment fléchissant par rapport aux aciers tendus : P.F.E. Conception et calcul de
est : Le moment fléchissant par rapport aux aciers tendus : P.F.E. Conception et calcul de

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

Salhi Kamel & Gamgam Anis ENIT 2010

ENIT 2010

La section est partiellement tendue

A l‘ELS

ENIT 2010 La section est partiellement tendue A l‘ELS L’excentricité par rapport au centre de pression

L’excentricité par rapport au centre de pression C :

L’excentricité par rapport au centre de pression C : Section partiellement tendue Calcul des armatures à

Section partiellement tendue

Calcul des armatures à l’ELU

Section partiellement tendue Calcul des armatures à l’ELU → Les aciers comprimés ne sont pas nécessaires.
Section partiellement tendue Calcul des armatures à l’ELU → Les aciers comprimés ne sont pas nécessaires.

partiellement tendue Calcul des armatures à l’ELU → Les aciers comprimés ne sont pas nécessaires. Calcul
partiellement tendue Calcul des armatures à l’ELU → Les aciers comprimés ne sont pas nécessaires. Calcul

Les aciers comprimés ne sont pas nécessaires.

Calcul des aciers en flexion simple

Aciers tendus

Calcul des aciers en flexion simple Aciers tendus P.F.E. Conception et calcul de la structure et
Calcul des aciers en flexion simple Aciers tendus P.F.E. Conception et calcul de la structure et
Calcul des aciers en flexion simple Aciers tendus P.F.E. Conception et calcul de la structure et

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

Salhi Kamel & Gamgam Anis ENIT 2010 L’effort normal est un effort normal de compression donc

ENIT 2010

L’effort normal est un effort normal de compression donc le fait de dimensionner la section d’acier juste avec le moment fléchissant va dans le sens de sécurité.

Le ferraillage proposé :

Soit 5HA16 A= 10.05cm 2

Vérification à l’ELS

: Soit 5HA16 A= 10.05cm 2 Vérification à l’ELS Détermination de y1 : Ł y 1
: Soit 5HA16 A= 10.05cm 2 Vérification à l’ELS Détermination de y1 : Ł y 1

Détermination de y1 :

10.05cm 2 Vérification à l’ELS Détermination de y1 : Ł y 1 =43 cm Ł La

Ł y 1 =43 cm

à l’ELS Détermination de y1 : Ł y 1 =43 cm Ł La condition est vérifiée.
à l’ELS Détermination de y1 : Ł y 1 =43 cm Ł La condition est vérifiée.

Ł La condition est vérifiée.

Condition de non fragilité du béton :

est vérifiée. Condition de non fragilité du béton : OK Et vu la grande hauteur de

OK

Et vu la grande hauteur de la poutre il faut prévoir des armatures de peau pour maintenir le ferraillage. Soit des barres de HA 10.

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

2.3.4.2 Armatures transversales de la traverse

Appui:

L’effort tranchant vaut

,
,
de la traverse ▫ Appui: L’effort tranchant vaut , =179.88Kn Il faut vérifier que : ENIT
de la traverse ▫ Appui: L’effort tranchant vaut , =179.88Kn Il faut vérifier que : ENIT

=179.88Kn

traverse ▫ Appui: L’effort tranchant vaut , =179.88Kn Il faut vérifier que : ENIT 2010 La

Il faut vérifier que :

tranchant vaut , =179.88Kn Il faut vérifier que : ENIT 2010 La fissuration est peu préjudiciable,

ENIT 2010

La fissuration est peu préjudiciable, de plus il s’agit de flexion composée donc :

de plus il s’agit de flexion composée donc : → • Armatures d’âmes : Ok •

de plus il s’agit de flexion composée donc : → • Armatures d’âmes : Ok •

Armatures d’âmes :

de flexion composée donc : → • Armatures d’âmes : Ok • Diamètre des armatures d’âmes

Ok

flexion composée donc : → • Armatures d’âmes : Ok • Diamètre des armatures d’âmes :
flexion composée donc : → • Armatures d’âmes : Ok • Diamètre des armatures d’âmes :
flexion composée donc : → • Armatures d’âmes : Ok • Diamètre des armatures d’âmes :

Diamètre des armatures d’âmes :

d’âmes : Ok • Diamètre des armatures d’âmes : P.F.E. Conception et calcul de la structure
d’âmes : Ok • Diamètre des armatures d’âmes : P.F.E. Conception et calcul de la structure
d’âmes : Ok • Diamètre des armatures d’âmes : P.F.E. Conception et calcul de la structure

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

Pourcentage minimal d’acier :

Kamel & Gamgam Anis • Pourcentage minimal d’acier : OK • Espacement initial: Soit un espacement

OK

Espacement initial:

Pourcentage minimal d’acier : OK • Espacement initial: Soit un espacement initial • Espacement maximal Il
Pourcentage minimal d’acier : OK • Espacement initial: Soit un espacement initial • Espacement maximal Il

Soit un espacement initial

: OK • Espacement initial: Soit un espacement initial • Espacement maximal Il faut que :

Espacement maximal

Il faut que :

un espacement initial • Espacement maximal Il faut que : ENIT 2010 On fait la répartition

ENIT 2010

initial • Espacement maximal Il faut que : ENIT 2010 On fait la répartition des armatures

On fait la répartition des armatures d’âme à l’aide de méthode de Caquot.

10 11 13 16 20 25 35 40 Nombre 7.55 1.66 1.66 1.66 1.66 1.66
10
11
13
16
20
25
35
40
Nombre
7.55
1.66
1.66
1.66
1.66
1.66
1.66
théorique
De répétition
Nombre cumulé
7.55
9.16
10.88
12.48
14.14
15.8
17.46
19.2
Nombre cumulé
8
9
11
12
14
16
17
19
arrondi
Nombre de
8
1
2
1
2
2
1
2
répétition
4
4
abscisse
5
85
96
122
138
178
228
368
528

Tableau 13. Répartition des armatures d’âme à l’aide de méthode de Caquot

Les nombre de répétition des deux derniers espacements sont changés car ils ne permettent pas d’atteindre le milieu de la portée. Soit :

5+8x10+1x11+2x13+1x16+2x20+2x25+4 x35+4 x40

Réparties de manière symétrique.

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

2.3.4.3 Armatures longitudinales du montant

En tête du montant Sollicitations :

Calcul à l’ELU

En tête du montant Sollicitations : Calcul à l’ELU Excentricité du premier ordre ENIT 2010 (Le
En tête du montant Sollicitations : Calcul à l’ELU Excentricité du premier ordre ENIT 2010 (Le
En tête du montant Sollicitations : Calcul à l’ELU Excentricité du premier ordre ENIT 2010 (Le
En tête du montant Sollicitations : Calcul à l’ELU Excentricité du premier ordre ENIT 2010 (Le
En tête du montant Sollicitations : Calcul à l’ELU Excentricité du premier ordre ENIT 2010 (Le
En tête du montant Sollicitations : Calcul à l’ELU Excentricité du premier ordre ENIT 2010 (Le

Excentricité du premier ordre

: Calcul à l’ELU Excentricité du premier ordre ENIT 2010 (Le poteau est articulé aux fondations).

ENIT 2010

(Le poteau est articulé aux fondations).: Calcul à l’ELU Excentricité du premier ordre ENIT 2010 Type de calcul : Pièce chargée

Type de calcul :

Pièce chargée de façon excentrée :

Type de calcul : Pièce chargée de façon excentrée : Le calcul sera effectué en flexion

Le calcul sera effectué en flexion composée en tenant compte d’une façon forfaitaire de l’excentricité de second ordre.

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

L’excentricité de second ordre vaut :

& Gamgam Anis L’excentricité de second ordre vaut : Avec : coefficient de fluage. ; ENIT

Avec :

Gamgam Anis L’excentricité de second ordre vaut : Avec : coefficient de fluage. ; ENIT 2010

coefficient de fluage.

;

ENIT 2010

Sollicitations corrigées pour le calcul en flexion composée :

corrigées pour le calcul en flexion composée : Sollicitations ramenées au centre de gravité des aciers
corrigées pour le calcul en flexion composée : Sollicitations ramenées au centre de gravité des aciers

Sollicitations ramenées au centre de gravité des aciers tendus :

ramenées au centre de gravité des aciers tendus : A l‘ELS L’excentricité par rapport au centre
ramenées au centre de gravité des aciers tendus : A l‘ELS L’excentricité par rapport au centre

A l‘ELS

L’excentricité par rapport au centre de pression C :

L’excentricité par rapport au centre de pression C : Section partiellement tendue L’excentricité par rapport

Section partiellement tendue

L’excentricité par rapport aux aciers tendus :

tendue L’excentricité par rapport aux aciers tendus : Le moment fléchissant par rapport aux aciers tendus

Le moment fléchissant par rapport aux aciers tendus :

: Le moment fléchissant par rapport aux aciers tendus : Calcul à l’ELU P.F.E. Conception et

Calcul à l’ELU

par rapport aux aciers tendus : Calcul à l’ELU P.F.E. Conception et calcul de la structure
par rapport aux aciers tendus : Calcul à l’ELU P.F.E. Conception et calcul de la structure

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

Salhi Kamel & Gamgam Anis → Les aciers comprimés sont nécessaires. Calcul des aciers en flexion
Salhi Kamel & Gamgam Anis → Les aciers comprimés sont nécessaires. Calcul des aciers en flexion

Les aciers comprimés sont nécessaires.

Calcul des aciers en flexion simple

Aciers comprimés

ENIT 2010

des aciers en flexion simple Aciers comprimés ENIT 2010 Aciers tendus P.F.E. Conception et calcul de
des aciers en flexion simple Aciers comprimés ENIT 2010 Aciers tendus P.F.E. Conception et calcul de
des aciers en flexion simple Aciers comprimés ENIT 2010 Aciers tendus P.F.E. Conception et calcul de
des aciers en flexion simple Aciers comprimés ENIT 2010 Aciers tendus P.F.E. Conception et calcul de

Aciers tendus

en flexion simple Aciers comprimés ENIT 2010 Aciers tendus P.F.E. Conception et calcul de la structure
en flexion simple Aciers comprimés ENIT 2010 Aciers tendus P.F.E. Conception et calcul de la structure
en flexion simple Aciers comprimés ENIT 2010 Aciers tendus P.F.E. Conception et calcul de la structure

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

Calcul des aciers en flexion composée

& Gamgam Anis Calcul des aciers en flexion composée Soit : Aciers comprimés : Aciers tendus

Soit :

Gamgam Anis Calcul des aciers en flexion composée Soit : Aciers comprimés : Aciers tendus 4HA16

Aciers comprimés :

Aciers tendus

4HA16

A’= 10.05cm 2

5HA16 + 4HA14 A = 16.21cm 2

2.3.4.4 Armatures transversales du montant

Vérification du béton

L’effort tranchant vaut

du montant Vérification du béton L’effort tranchant vaut Il faut vérifier que : ENIT 2010 La
du montant Vérification du béton L’effort tranchant vaut Il faut vérifier que : ENIT 2010 La

Il faut vérifier que :

du béton L’effort tranchant vaut Il faut vérifier que : ENIT 2010 La fissuration est peu

ENIT 2010

La fissuration est peu préjudiciable, de plus il s’agit de flexion composée donc :

de plus il s’agit de flexion composée donc : Ok • Armatures d’âmes : → Il
de plus il s’agit de flexion composée donc : Ok • Armatures d’âmes : → Il

Ok

Armatures d’âmes :

flexion composée donc : Ok • Armatures d’âmes : → Il faut prévoir le pourcentage minimal
flexion composée donc : Ok • Armatures d’âmes : → Il faut prévoir le pourcentage minimal
flexion composée donc : Ok • Armatures d’âmes : → Il faut prévoir le pourcentage minimal
flexion composée donc : Ok • Armatures d’âmes : → Il faut prévoir le pourcentage minimal

Il faut prévoir le pourcentage minimal d’acier.

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

Pourcentage minimal d’acier :

Kamel & Gamgam Anis • Pourcentage minimal d’acier : OK • Diamètre des armatures d’âmes :

OK

Diamètre des armatures d’âmes :

ENIT 2010

: OK • Diamètre des armatures d’âmes : ENIT 2010 • Espacement initial: Il faut que
: OK • Diamètre des armatures d’âmes : ENIT 2010 • Espacement initial: Il faut que
: OK • Diamètre des armatures d’âmes : ENIT 2010 • Espacement initial: Il faut que

Espacement initial:

des armatures d’âmes : ENIT 2010 • Espacement initial: Il faut que : 2.3.5 Plan de
des armatures d’âmes : ENIT 2010 • Espacement initial: Il faut que : 2.3.5 Plan de

Il faut que :

d’âmes : ENIT 2010 • Espacement initial: Il faut que : 2.3.5 Plan de ferraillage Les

2.3.5 Plan de ferraillage

Les coupes de schémas de ferraillage sont :

1cadre+

1étrier

coupes de schémas de ferraillage sont : 1cadre+ 1étrier 3HA10 Armatures de peaux 3HA20 3HA20 Ferraillage
coupes de schémas de ferraillage sont : 1cadre+ 1étrier 3HA10 Armatures de peaux 3HA20 3HA20 Ferraillage
coupes de schémas de ferraillage sont : 1cadre+ 1étrier 3HA10 Armatures de peaux 3HA20 3HA20 Ferraillage
coupes de schémas de ferraillage sont : 1cadre+ 1étrier 3HA10 Armatures de peaux 3HA20 3HA20 Ferraillage

3HA10

de schémas de ferraillage sont : 1cadre+ 1étrier 3HA10 Armatures de peaux 3HA20 3HA20 Ferraillage de

Armatures

de peaux

3HA20

3HA20

Ferraillage de la traverse

En travée

Soit

3HA20 3HA20 Ferraillage de la traverse En travée → Soit P.F.E. Conception et calcul de la

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

1cadre+

1étrier

Salhi Kamel & Gamgam Anis 1cadre+ 1étrier 3HA16 2HA16+1HA10 Armatures de peaux 3HA20 Ferraillage de la
Salhi Kamel & Gamgam Anis 1cadre+ 1étrier 3HA16 2HA16+1HA10 Armatures de peaux 3HA20 Ferraillage de la
Salhi Kamel & Gamgam Anis 1cadre+ 1étrier 3HA16 2HA16+1HA10 Armatures de peaux 3HA20 Ferraillage de la

3HA16

2HA16+1HA10

Armatures

de peaux

Anis 1cadre+ 1étrier 3HA16 2HA16+1HA10 Armatures de peaux 3HA20 Ferraillage de la traverse En appui 1cadre+
Anis 1cadre+ 1étrier 3HA16 2HA16+1HA10 Armatures de peaux 3HA20 Ferraillage de la traverse En appui 1cadre+

3HA20

Ferraillage de la traverse

En appui

1cadre+

1étrier

3HA20 Ferraillage de la traverse En appui 1cadre+ 1étrier Ferraillage du montant En tête 3HA16 1HA16+2HA10
3HA20 Ferraillage de la traverse En appui 1cadre+ 1étrier Ferraillage du montant En tête 3HA16 1HA16+2HA10
3HA20 Ferraillage de la traverse En appui 1cadre+ 1étrier Ferraillage du montant En tête 3HA16 1HA16+2HA10
3HA20 Ferraillage de la traverse En appui 1cadre+ 1étrier Ferraillage du montant En tête 3HA16 1HA16+2HA10
3HA20 Ferraillage de la traverse En appui 1cadre+ 1étrier Ferraillage du montant En tête 3HA16 1HA16+2HA10

Ferraillage du montant

En tête

3HA16

1HA16+2HA10

3HA14

2HA16+1HA14 5HA16

ENIT 2010

Figure 37. Coupes de ferraillage du portique

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

2.4 Dimensionnement d’escaliers

2.4.1 Pré dimensionnement

ENIT 2010

Les escaliers sont des ouvrages de circulation verticale, composées d’une série de marches et

de contre - marches permettant la montée ou la descente d’un niveau de plancher à un autre.

Ces ouvrages peuvent être en bois, en acier où en béton armé. Ces derniers présentent une

grande sécurité en cas d’incendie. L’autre avantage des escaliers en béton armé est la faculté

de les construire sous des formes très nombreuses qui permettent de les adapter à toutes les

dispositions. Pour les différents types d’escaliers on considère les paramètres suivants :

h : hauteur de la contre marche, variant de 0.15 à 0.17m

g : largeur de la marche, variant de 0.26 à 0.36m α : Inclinaison de la volée

variant de 0.26 à 0.36m α : Inclinaison de la volée Figure 38. Coupe sur volée

Figure 38. Coupe sur volée d’escalier [8]

H

: hauteur de la volée, égale à la hauteur libre sous plafond + épaisseur du plancher fini

L

: longueur projetée de la volée

e

: épaisseur de la dalle (paillasse ou palier)

La volée d’escalier calculée, sera considérée comme étant une poutre rectangulaire de largeur unité sur deux appuis simples.

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

ENIT 2010

La hauteur de ces escaliers est de 3.2m, Le nombre de contre marches étant égal à n = 9, la hauteur de la contre marche est définie alors par :

= 9, la hauteur de la contre marche est définie alors par : Or il faut

Or il faut vérifier la formule de Blondel, donnée par :

: Or il faut vérifier la formule de Blondel, donnée par : On va prendre g

On va prendre g = 30cm comme largeur de la marche.

L’inclinaison de la volée est

comme largeur de la marche. L’inclinaison de la volée est Soit e p épaisseur de la

Soit e p épaisseur de la paillasse.

de la volée est Soit e p épaisseur de la paillasse. Avec est la charge d’exploitation

Avec

la volée est Soit e p épaisseur de la paillasse. Avec est la charge d’exploitation de

est la charge d’exploitation de l’escalier.

.
.

On va prendre e= 18 cm en tenant compte du revêtement.

2.4.2 Descente de charges

Pour le paillasse :

- Marbre de la marche (3 cm) :

▫ Pour le paillasse : - Marbre de la marche (3 cm) : - Marbre de

- Marbre de la contre marche (2 cm) :

de la marche (3 cm) : - Marbre de la contre marche (2 cm) : -

- Béton banché (13 cm) :

de la contre marche (2 cm) : - Béton banché (13 cm) : - Chape de

- Chape de béton (18 cm) :

cm) : - Béton banché (13 cm) : - Chape de béton (18 cm) : -

- Enduit (1.5 cm) :

(13 cm) : - Chape de béton (18 cm) : - Enduit (1.5 cm) : Alors

Alors le poids propre du paillasse est :

- Enduit (1.5 cm) : Alors le poids propre du paillasse est : P.F.E. Conception et

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

ENIT 2010

Salhi Kamel & Gamgam Anis ENIT 2010 Figure 39. Détails d’escaliers : paillasse [8] ▫ Pour

Figure 39. Détails d’escaliers : paillasse [8]

Pour le palier :

- Revêtement en marbre (2.5 cm) :

- Chape de béton (18 cm):

- Enduit :

- Mortier de pose :

: - Chape de béton (18 cm): - Enduit : - Mortier de pose : Alors
: - Chape de béton (18 cm): - Enduit : - Mortier de pose : Alors
: - Chape de béton (18 cm): - Enduit : - Mortier de pose : Alors

Alors le poids propre du palier est :

: - Mortier de pose : Alors le poids propre du palier est : Figure 40.
: - Mortier de pose : Alors le poids propre du palier est : Figure 40.

Figure 40. Détails d’escaliers : palier [8]

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

2.4.3 Calcul des sollicitations

ENIT 2010

Pour le calcul des sollicitations l’escalier est assimilé à une poutre isostatique :

Q

l’escalier est assimilé à une poutre isostatique : Q L1= 2.4 L2= 1.5 Figure 41. Charges
L1= 2.4 L2= 1.5
L1= 2.4
L2= 1.5

Figure 41. Charges appliquées sur l’escalier

En utilisant le logiciel RDM 6 nous obtiendrons ces résultats :

Le moment fléchissant à l’ELU:

ces résultats : • Le moment fléchissant à l’ELU: Figure 42. Diagramme des moments fléchissants à
ces résultats : • Le moment fléchissant à l’ELU: Figure 42. Diagramme des moments fléchissants à

Figure 42. Diagramme des moments fléchissants à l’ELU

L’effort tranchant égale à :

à l’ELU • L’effort tranchant égale à : P.F.E. Conception et calcul de la structure et

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

ENIT 2010

Salhi Kamel & Gamgam Anis ENIT 2010 Figure 43. Diagramme des efforts tranchants à l’ELU •

Figure 43. Diagramme des efforts tranchants à l’ELU

Le moment fléchissant à l’ELS

tranchants à l’ELU • Le moment fléchissant à l’ELS Figure 44. Diagramme des moments fléchissants à
tranchants à l’ELU • Le moment fléchissant à l’ELS Figure 44. Diagramme des moments fléchissants à

Figure 44. Diagramme des moments fléchissants à l’ELS

L’effort tranchant égale à :

à l’ELS • L’effort tranchant égale à : P.F.E. Conception et calcul de la structure et

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

ENIT 2010

Salhi Kamel & Gamgam Anis ENIT 2010 Figure 45. Diagramme des efforts tranchants à l’ELS 2.4.2

Figure 45. Diagramme des efforts tranchants à l’ELS

2.4.2 Calcul des armatures

En travée :

à l’ELS 2.4.2 Calcul des armatures ▫ En travée : → /m < On va adopter
à l’ELS 2.4.2 Calcul des armatures ▫ En travée : → /m < On va adopter
à l’ELS 2.4.2 Calcul des armatures ▫ En travée : → /m < On va adopter

à l’ELS 2.4.2 Calcul des armatures ▫ En travée : → /m < On va adopter
à l’ELS 2.4.2 Calcul des armatures ▫ En travée : → /m < On va adopter
à l’ELS 2.4.2 Calcul des armatures ▫ En travée : → /m < On va adopter
à l’ELS 2.4.2 Calcul des armatures ▫ En travée : → /m < On va adopter

/m <

2.4.2 Calcul des armatures ▫ En travée : → /m < On va adopter le ferraillage

On va adopter le ferraillage par mètre suivant : 7HA12 =

On va adopter le ferraillage par mètre suivant : 7HA12 = ▫ Armature de répartition :

Armature de répartition :

La section des armatures de répartition dans le sens de la largeur de l’escalier est prise égale au quart de la section d’armatures principales, ainsi on a :

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

ENIT 2010

Salhi Kamel & Gamgam Anis ENIT 2010 ▫ Armature de chapeau : La section des armatures

Armature de chapeau :

La section des armatures de chapeau dans le sens de la longueur de l’escalier est prise égale à

0.15 la section des armatures principales :

prise égale à 0.15 la section des armatures principales : ▫ Vérification des contraintes transversales :

Vérification des contraintes transversales :

Pour les poutres dalles coulées sans reprise de bétonnage sur leur épaisseur, on peut s’en passer des armatures transversales si on vérifie :

s’en passer des armatures transversales si on vérifie : Vérification des contraintes à l’ELS : On
s’en passer des armatures transversales si on vérifie : Vérification des contraintes à l’ELS : On

Vérification des contraintes à l’ELS :

On va chercher tout d’abord la position de l’axe neutre :

va chercher tout d’abord la position de l’axe neutre : Ensuite on va déterminer l’inertie :
va chercher tout d’abord la position de l’axe neutre : Ensuite on va déterminer l’inertie :

Ensuite on va déterminer l’inertie :

de l’axe neutre : Ensuite on va déterminer l’inertie : On a ainsi Alors la contrainte

On a ainsi

neutre : Ensuite on va déterminer l’inertie : On a ainsi Alors la contrainte vaut :

Alors la contrainte vaut :

l’inertie : On a ainsi Alors la contrainte vaut : P.F.E. Conception et calcul de la

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

2.4.3 Schéma de ferraillage

ENIT 2010

& Gamgam Anis 2.4.3 Schéma de ferraillage ENIT 2010 Figure 46. Schéma de ferraillage de l’escalier

Figure 46. Schéma de ferraillage de l’escalier

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

2.5 Etude d’un mur voile

ENIT 2010

Dans le bloc de salles de TD, il ya un décalage entre le niveau des fondations, pour cette raison on a opté pour un mur voile dont l’objectif c’est de s’opposer à la poussée des terres (chargement horizontal) ainsi que les charges transmises par le plancher (charges verticales).

On se propose de modéliser et de calculer cette voile.

2.5.1 Modélisation de la voile

Le mur voile est supposé articulé par son extrémité inférieure à la semelle filante sur laquelle il repose.

L’extrémité supérieure du mur voile est supposé simplement appuyée sur le plancher

Donc, la voile sera calculée comme étant une poutre bi articulée dont la section transversale est de 0.2 m de hauteur et de largeur unité.

transversale est de 0.2 m de hauteur et de largeur unité. Figure 47. Dimensions de la

Figure 47. Dimensions de la voile [8]

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

Salhi Kamel & Gamgam Anis ENIT 2010 Figure 48. Model de calcul de la voile 2.5.2

ENIT 2010

Figure 48. Model de calcul de la voile

2.5.2 Evaluation des charges

Charges réparties verticales :

Poids propre de la dalle :

Il s’agit des charges issues de la dalle

de la dalle : Il s’agit des charges issues de la dalle En multipliant ces valeurs

En multipliant ces valeurs par la longueur d’influence on obtient :

ces valeurs par la longueur d’influence on obtient : Poids propre du mur voile P.F.E. Conception
ces valeurs par la longueur d’influence on obtient : Poids propre du mur voile P.F.E. Conception

Poids propre du mur voile

d’influence on obtient : Poids propre du mur voile P.F.E. Conception et calcul de la structure

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis

Charges horizontales:

ENIT 2010

On ce qui concerne le sol, on suppose qu’il s’agit de sable fin dont les caractéristiques sont les suivantes :

poids volumique angle de frottement Cohésion Contrainte admissible du sol
poids volumique
angle de frottement
Cohésion
Contrainte admissible du sol
angle de frottement Cohésion Contrainte admissible du sol Le mur voile est destiné pour résister aux

Le mur voile est destiné pour résister aux sollicitations suivantes :

- Poussées de la terre

- Les surcharges dues aux charges d’exploitation

En phase de construction :

Le coefficient de poussée latérale vaut

de construction : Le coefficient de poussée latérale vaut - Charges dues aux poussées des terres

- Charges dues aux poussées des terres :

latérale vaut - Charges dues aux poussées des terres : Donc la force de poussée vaut
latérale vaut - Charges dues aux poussées des terres : Donc la force de poussée vaut

Donc la force de poussée vaut

aux poussées des terres : Donc la force de poussée vaut - Charges dues aux surcharges

- Charges dues aux surcharges verticales :

de poussée vaut - Charges dues aux surcharges verticales : Donc la force de poussée vaut

Donc la force de poussée vaut

aux surcharges verticales : Donc la force de poussée vaut P.F.E. Conception et calcul de la

P.F.E. Conception et calcul de la structure et des fondations de l‘ISSAT de Kasserine

Salhi Kamel & Gamgam Anis