Vous êtes sur la page 1sur 5

Glossaire de politique

• Abrogation – acte qui met fin à la validité d'une disposition légale ou


réglementaire.
• Absentéisme – absence des électeurs ou des élus au moment de remplir des
obligations civiques. L'absentéisme des électeurs consiste en leur non-
participation aux scrutins. L'absentéisme des élus se traduit par leur non-
participation aux séances parlementaires.
• Amendement – proposition de modification d'un texte soumis à une
assemblée. L’amendement peut porter sur un projet ou sur une proposition
de loi ou de décret, sur une proposition de résolution, etc. Il tend à modifier
un texte soumis à approbation.
• Budget - prévision des dépenses nécessitées par les besoins de l’État ou
d’autres collectivités, et des recettes nécessaires pour couvrir ces dépenses.
Acte par lequel ces recettes et ces dépenses sont autorisées.
• Circonscription électorale - division du territoire établie en vue d'une
élection. Le découpage en circonscriptions électorales diffère selon les
assemblées à renouveler. C'est à ce niveau que les candidats sont présentés
et que le calcul de la répartition des sièges entre les listes est opérée (sauf
pour le Sénat et le Parlement européen).
• Coalition - une réunion de différents partis ou une ligue de plusieurs
puissances.
• Constitution - loi ou charte fondamentale qui détermine la forme du
gouvernement, qui règle les droits politiques des citoyens et qui dicte la
politique d’un État ou d’un groupe d’États.
• Décret - une norme émanant du pouvoir réglementaire. Il est pris par le
Premier ministre, éventuellement contresigné par les ministres concernés par
son application, ou par le président. Dans la hiérarchie des normes, il prend
une valeur supérieure aux arrêtés.
• Démocratie - le régime politique, ou plus largement un corpus de principes
philosophiques et politiques voire le phénomène social égalitaire, dans
lequel le peuple est souverain et détient le pouvoir collectivement. La
démocratie est devenue un système politique (et non plus un simple régime)
dans lequel la souveraineté est attribuée au peuple qui l'exerce de façon :
 directe : régime dans lequel le peuple adopte lui-même les lois
et décisions importantes et choisit lui-même les agents
d'exécution, la démocratie directe ;
 indirecte : régime dans lequel le rôle du peuple élit des
représentants, la démocratie représentative.
 Semi- directe : variété de la démocratie indirecte dans laquelle
le peuple est cependant appelé à statuer lui-même sur certaines
lois, par les référendums, veto ou initiatives populaires.
• Député - un représentant au parlement, élu par le peuple. Dans un système
bicaméral, le député est un membre de la chambre basse du parlement.
• Directive – acte normatif par lequel une administration, une entreprise, une
collectivité se fixe une ligne de conduite, une direction.
• Dissolution – acte du pouvoir mettant fin au mandat d’une assemblée.
• Droit de vote - un des droits civiques de base dans une démocratie. Il
permet aux citoyens de voter pour un État pour exprimer leur volonté, par le
biais d'un scrutin, et ainsi d'élire leurs représentants et leurs gouvernants ou
de répondre à la question posée par un plébiscite ou un référendum.
• Élection - la désignation, par le vote d'électeurs, de personnes destinées à
occuper une fonction politique, économique ou sociale : les élus.
Exemple : élection au suffrage universal ; élections
municipales.
• État – entité politique constituée d’un territoire délimité par des frontières,
d’une population et d’un pouvoir institutionnalise.
• Fédéralisme - désigne un ensemble de caractéristiques et de pratiques
institutionnelles des systèmes politiques fédéraux ainsi qu’aux théories
politiques qui ont été construites, en général pour en rendre compte ou pour
les promouvoir.
• Gouvernement - l'institution d'un état chargée du pouvoir exécutif. Les
membres d'un gouvernement sont généralement désignés sous le nom de
ministre ou de secrétaire d'État et placés sous l'autorité d'un Chef de
gouvernement. Le gouvernement décide et entreprend les actions nécessaires
à la conduite de l'État. Il en est responsable devant les citoyens.
• Idéologie – ensemble plus ou moins systématise de croyances, d’idées, de
doctrines influant sur le comportement individuel ou collectif.
Exemple : l’idéologie nationaliste.
• Immunité parlementaire – privilège selon lequel les parlementaires ne
peuvent être poursuivis, sauf en cas de flagrant délit, sans l’autorisation de
l’assemblée a laquelle ils appartiennent.
• Loi - ensemble des normes adoptées par le pouvoir législatif. Au sens strict,
norme juridique adoptée par le Parlement. On appelle lois (sans précision
supplémentaire) l’ensemble des normes générales et impersonnelles
adoptées par une assemblée législative.
• Majorité - pluralité des votants, des suffrages, dans une assemblée
délibérante, dans un corps politique.
• Mandat - la charge exercée, pendant une durée définie, par un élu.
• Ministère - désigne, selon le contexte, la fonction exercée par un ministre, le
bâtiment où sont situés le cabinet du ministre ou ses services ou, plus
généralement, l'entité formée par le ministre concerné et ses services et qui
assume la responsabilité des tâches spécifiques qui lui sont confiées.
• Monarchie - un système politique où l'unité du pouvoir est symbolisée par
une seule personne, appelé monarque. Elle n'est ni nécessairement une
royauté, ni nécessairement héréditaire : il a toujours existé des monarchies
électives.
• Motion – proposition faite dans une assemblée délibérante par un de ses
membres.
• Parlement - un organe collégial qui peut, avoir plusieurs fonctions : une
fonction de conseiller pour le premier ministre, une fonction de législateur,
et enfin une fonction de représentant de la nation à l'étranger.
• Parti politique - organisation politique, regroupant des citoyens ayant une
certaine idéologie ou certains idéaux en commun, et cherchant à obtenir le
pouvoir dans le but de gouverner selon leurs principes.
• Promulgation – acte par lequel le chef de l`état constate qu’une loi a été
régulièrement adoptée par le parlement.
• Projet de loi – texte de loi élaboré par le gouvernement et soumis au vote du
Parlement.
• Responsabilité politique - l'obligation, pour les membres d'un
gouvernement, de quitter leurs fonctions lorsqu'ils n'ont plus la confiance de
l'autorité politique devant laquelle ils sont « responsables ».
• Scrutin - vote au moyen de bulletins déposés dans une urne.
• Sénat - une institution politique dans un régime bicaméral, présente dans
divers pays et à diverses époques. Ses membres sont appelés sénateurs.
• Vote – acte par lequel les citoyens d’un pays ou les membres d’une
assemblée expriment leur opinion lors d’une élection, d’une prise de
décision.
Bibliographie :

1. Le Petit Larousse 2009 multimédia ;


2. http://www.wikipedia.fr - encyclopédie en ligne ;
3. http://www.crisp.be/VocPol/accueil.asp - vocabulaire politique;
4. http://www.mediadico.com/dictionnaire/- dictionnaire.

Centres d'intérêt liés