Vous êtes sur la page 1sur 6

Glossaire de termes concernant le delta du Danube

• Alluvions - des dépôts de débris plus ou moins gros (sédiments), tels du


sable, de la vase, de l'argile, des galets, du limon ou des graviers,
transportées par de l'eau courante. Les alluvions peuvent se déposer dans le
lit du cours d'eau ou s'accumuler au point de rupture de pente. La quantité
d'alluvions transportées par un cours d'eau dépend principalement de sa
vitesse, du type de sol et de son importance.
• Balbuzard pêcheur - une espèce de rapace diurne de taille moyenne ; c’est
un piscivore spécialisé et cosmopolite. Ce rapace, singulier sur le plan
morphologique, est assez différent des autres rapaces. Pour cette raison, son
classement sur l'arbre phylogénétique est très discuté : plusieurs hypothèses
ont été émises, mais l'hypothèse la plus répandue rapproche cette espèce des
Accipitridae, famille formée entre autres par les aigles, les buses et les
vautours de l'ancien monde.
• Biodiversité - la diversité des organismes vivants, qui s'apprécie en
considérant la diversité des espèces, celle des gènes au sein de chaque
espèce, ainsi que l'organisation et la répartition des écosystèmes. Le
maintien de la biodiversité est une composante essentielle du développement
durable.
• Canal – voie d’eau artificielle creusée pour la navigation.
• Châtaigne d’eau - une plante aquatique flottante, vivace, qui pousse dans
des étendues d'eau calme ayant jusqu'à 5 m de profondeur. Les tiges
submergées de la mâcre nageante peuvent atteindre de 3 à 6 m de long,
longueur variant selon la profondeur du plan d'eau. Elles sont ancrées dans
la vase par de très fines racines.
• Chien viverrin - une espèce qui ressemble à un raton laveur mais, appartient
à la famille des canidés dont il est le seul représentant à hiberner. C'est la
seule espèce du genre Nyctereutes. Ce canidé à la morphologie trapue est
davantage un opportuniste alimentaire qu'un réel prédateur. Charognes,
œufs, insectes, oisillons, escargots, petits rongeurs, grenouilles et même
crapauds au venin desquels il semble résister, constituent l'essentiel de son
régime alimentaire enrichi toutefois de quelques végétaux de type baies ou
champignons.
• Cormoran pygmée - la plus petite espèce de cormoran. Le plumage
corporel est brun sombre, à tel point qu'il donne l'impression d'être noir. La
tête est brun plus clair avec un bec assez court et légèrement recourbé vers le
bas à l'extrémité. La queue est longue. Il fréquente les zones humides
continentales de l'Europe et du Moyen-Orient, de manière discontinue de
l'Italie au Kazakhstan et à l'Iran.
• Delta - un type d'embouchure qu'un cours d'eau peut connaître à l'endroit où
il se jette dans un océan, une mer ou un lac. Dans certaines conditions liées à
la turbulence de la mer et à la quantité d'alluvions charriées par le cours
d'eau, il peut se former un amas de dépôts. Ceux-ci divisent le cours d'eau en
plusieurs bras dont le tracé avec la côte est souvent triangulaire, ressemblant
à la lettre grecque Δ (Delta), d'où son nom.
Exemple : le delta du Pô, le delta de la Léna, le delta du Danube.
• Érismature à tête blanche - un canard à large bec plat et à la queue rigide,
une espèce assez rare du sud de l'Europe où l’on peut observer dans les
lagunes saumâtres et les marais d'eau douce, aisément reconnaissable par sa
silhouette et sa coloration. D'allure générale, elle a une grosse tête et une
silhouette trapue.
• Étang – étendue d’eau stagnante, naturelle ou artificielle, peu profonde, de
surface généralement inférieure a celle d’un lac.
• Esturgeon – poisson chondrostéen des régions tempérées de l’hémisphère
Nord, à bouche ventrale et à cinq rangées longitudinales de plaques sur les
flancs, qui passe un ou deux ans dans les estuaires avant d’acheter sa
croissance en mer.
• Ibis falcinelle - oiseau nicheur d'Europe de l'Est. Il niche dans les arbres, les
arbustes de saules ou de roseaux dans le lit mixte colonie, souvent avec
d'autres hérons, spatules et cormorans. L'ibis construit un nid à partir de
fines branches.
• Lagunes - une étendue d'eau généralement peu profonde séparée de la mer
par un cordon littoral. Souvent constitué de sable fin, ce cordon littoral est
un espace naturellement mobile et vulnérable aux assauts de la mer
(tempêtes, tsunamis) et à diverses formes d'artificialisation.
• Loutre –animaux des différentes espèces de mammifères carnivores
appartenant toutes à la sous-famille des Lutrinae. Il existe plusieurs espèces
de loutres, caractérisées par de courtes pattes, des doigts griffus et palmés
(aux pattes avant et arrières) et une longue queue. C'est son pelage, composé
de poils courts et longs qui s'emboîtent, qui l'isole du froid.
• Maquereau – poisson de mer à chair estimée, à dos bleu-vert zébré de noir,
s’approchant des cotes au printemps et en été, objet d’une pêche industrielle
en vue de la conserverie.
• Marais - un type de formation paysagère, au relief peu accidenté, où le sol
est recouvert, en permanence ou par intermittence, d'une couche d'eau
stagnante, en général peu profonde, et couvert de végétations.
• Pélican blanc - est un membre de la famille des pélicans. On le trouve du
sud-est de l'Europe jusqu'en Asie dans les marais et les lacs peu profonds.
Son nid est simplement constitué d'un amas de branchage dans un arbre. Ce
pélican mesure 160 cm de long pour une envergure de 280 cm. Il diffère du
Pélican frisé par la blancheur de son plumage, par une tache rose nue autour
des yeux et des pattes roses. Les oisillons sont gris et ont un duvet gris. Plus
de 50 % des pélicans blancs vivent dans le delta du Danube. Ils migrent sur
des courtes distances en hivernant dans le nord de l'Afrique. Le pélican a un
vol majestueux, son bec étant en arrière comme pour le héron. Les pélicans
attrapent les poissons dans la poche de leur grand bec, pendant que leurs
proies nagent en surfaces.
• Pélican frisé - un membre de la famille des pélicans. Il se reproduit dans le
sud-est de l'Europe, en Asie et en Chine, dans les marais et lacs peu
profonds. C'est le plus grand des pélicans, 170 cm de longueur, une
envergure de trois mètres et un poids atteignant 11 Kg. Il diffère du pélican
blanc par ses pattes grises et un plumage gris - blanc. Durant la période de
reproduction, sa mâchoire inférieure se colore de rouge. Les pélicans frisés
immatures sont gris. En Europe, le pélican frisé se rencontre essentiellement
dans le delta du Danube où vivraient un millier de couples.
• Polder - une étendue artificielle de terre dont le niveau est inférieur à celui
de la mer. Les polders sont réalisés par drainage provoquant l'assèchement
de marais, estuaires, de lacs, ou de zones littorales.
• Pygargues à queue blanche - aigle très corpulent et de grande taille, il a
une silhouette massive caractérisée par un large envergure et une queue
courte cunéiforme. L'ensemble du plumage est brun foncé sauf la tête et la
base du cou légèrement plus clairs. Les oiseaux âgés ont la tête et le cou
blancs. Les adultes ont la queue blanche. La moitié de la longueur des pattes
est emplumée. La tête est large et le bec très massif. Les pattes et le bec sont
jaunes.
• Rat musqué - un rongeur de la famille des muridés de 30 à 40 cm de long,
pesant jusqu'à 1,5 Kg (sec). Il est réputé pouvoir vivre une dizaine d'années
en captivité, mais il ne dépasse que rarement 3 ou 4 ans dans la nature.
Excellent nageur, il peut parcourir près de 100 m sans respirer sous l'eau ou
y rester submergé et immobile plus de 15 minutes s'il se sent menacé.
• Roseaux - diverses plantes des sols humides d'assez grande taille, à tige
creusé et rigide, plus ou moins ligneuse. Il s'agit d'un terme ambigu qui en
général, en français, peut désigner des graminées, appartenant
particulièrement aux genres Arundo ou Phragmites. Un lieu planté de
roseaux est une roselière, biotope très riche en particulier pour la faune
aviaire.
• Sanglier - un mammifère omnivore proche du porc, dont il n'est pas
l'ancêtre, contrairement à une idée répandue. L'espèce appartient à la famille
des Suidés, appartenant elle-même au taxon des Artiodactyles suiformes.
• Saule blanc - un grand arbre de la famille des Salicacées qui peut atteindre
25 m de haut. Le tronc est droit et élevé et le houppier dressé, sauf quand
l'arbre est étêté et taillé en têtard. Les feuilles, alternes, caduques, de 5 à 12
cm de long, sont entières, lancéolées, étroites, de couleur argentée sur les
deux faces.
• Silure - un poisson-chat de la famille des Siluridés. On compte aujourd’hui
14 espèces identifiées de silures dont la plus connue est le silure glane. En
Europe, le silure est originaire du bassin du Danube. Le silure est un poisson
solitaire, lucifuge (qui évite la lumière), vivant d'ordinaire dans les zones les
plus profondes de son habitat.
• Spatule blanche - une espèce d'oiseau échassier à long bec en forme de
spatule qui lui permet de remuer la vase et d'avaler du plancton. D'une
longueur de 88 cm et d'une envergure de 130 cm, cette espèce fréquente les
milieux aquatiques ouverts de faible profondeur comme les lagunes ou les
roselières. Elle niche en colonies dans les roseaux, parfois dans les arbres ou
les arbustes.
• Tadorne casarca - un gros canard qui porte un plumage entièrement fauve
orangé à l'exception de la tête qui est beaucoup plus claire. La transition tête
- corps s'effectue par un petit collier noir en ce qui concerne le mâle. Il est
absent chez la femelle. Les ailes sont noir et blanc avec un petit miroir vert
dans sa partie centrale. Bec, pattes (assez longues), rémiges et croupion sont
noirs. On rencontre le tadorne casarca depuis la Roumanie et l'Ukraine
jusqu'à la Chine et la Mongolie.
Bibliographie :

1. Le Petit Larousse 2009 multimédia ;


2. http://www.wikipedia.fr - encyclopédie en ligne ;
3. http://www.mediadico.com/dictionnaire/ - dictionnaire ;
4. http://www.oiseaux.net/ ;