Vous êtes sur la page 1sur 6

RENOUVELLEMENT DU PLAN POUR LES ARTS ET LE PATRIMOINE

D’OTTAWA 20/20
(Renouvellement du Plan pour la culture)

COMITÉ DE PILOTAGE

MANDAT

Le 25 janvier 2010












'LUHFWLRQGHVVHUYLFHVFXOWXUHOVHWSDWULPRQLDX[
6HUYLFHVGHVSDUFVGHVORLVLUVHWGHODFXOWXUH
2SpUDWLRQVPXQLFLSDOHV9LOOHG
2WWDZD

1
Contexte

Orientation du Conseil
En avril 2003, le Conseil municipal a adopté le Plan pour les arts et le patrimoine d’Ottawa 20/20 (PAP),
dans le contexte plus large de l’initiative Ottawa 20/20. La prémisse de base d’Ottawa 20/20 était de
trouver un juste équilibre entre les programmes sociaux, environnementaux, culturels et économiques
afin que la ville puisse se développer en fonction des besoins des résidents actuels dans le souci des
générations à venir.

Le Plan pour les arts et le patrimoine d’Ottawa 20/20 est l’un des cinq plans de gestion de la croissance à
avoir reçu l’aval du Conseil. La Stratégie économique, la Stratégie environnementale, le Plan des
services à la personne, le Plan officiel et le Plan pour les arts et le patrimoine établissent ensemble une
orientation stratégique à long terme et constituent un schéma global traçant l’avenir d’Ottawa et de ses
collectivités.

Le Plan pour les arts et le patrimoine d’Ottawa 20/20 comprend des orientations stratégiques, des
énoncés de politique et des mesures précises. Un plan d’action détaillé accompagné de mesures à moyen
et à long terme a été approuvé pour cinq ans (2003-2008). Le Plan pour les arts et le patrimoine doit être
révisé et renouvelé tous les cinq ans afin de demeurer pertinent.

Rapport quinquennal du Plan pour les arts et le patrimoine d’Ottawa 20/20


Un rapport quinquennal soulignera les réalisations à ce jour, indiquera les lacunes et les besoins actuels,
fera état de divers indicateurs culturels et définira les nouveaux enjeux pertinents après les cinq
premières années de mise en œuvre du Plan pour les arts et le patrimoine d’Ottawa 20/20 (de 2003 à
2008). Un résumé des travaux en cours (de 2009 à 2011) y sera également intégré.

Partenaires de planification

Choisir notre avenir


Choisir notre avenir est une initiative novatrice de planification conjointe de la Ville d’Ottawa, de la
Ville de Gatineau et de la Commission de la capitale nationale. Ce projet pluriannuel a pour but d’aider
la région de la capitale nationale à relever les défis du XXIe siècle et d’intégrer les concepts de durabilité
et de résilience dans toutes les facettes de la planification régionale et de la conception.

Choisir notre avenir fournira une vision pour les 100 prochaines années et une orientation stratégique
pour les 30 prochaines années. « La culture et l’identité » ont été définies comme un des thèmes de cet
exercice de planification, et un document de fond connexe a été élaboré en partenariat avec le personnel
municipal chargé des questions culturelles. Cette activité de planification à long terme de haut niveau
assurera la permanence du partenariat et générera un cadre de travail global pour le renouvellement du
Plan pour les arts et le patrimoine d’Ottawa 20/20.

Stratégie économique
Le renouvellement de la Stratégie économique d’Ottawa 20/20 s’est amorcé en octobre 2009 par le
dépôt de l’analyse des forces, des faiblesses, des possibilités et des menaces (FFPM) concernant
l’économie de la Ville et ses perspectives d’avenir. Il a été reconnu que l’accroissement des liens entre la
Ville et les secteurs des arts, de la culture, des sciences et de la technologie est une avenue qui gagnerait
à être étudiée davantage dans le cadre d’une stratégie économique renouvelée, car il permettrait
d’assurer une collaboration et une liaison continues entre les sphères culturelle et économique.

2
Stratégie environnementale
La Stratégie environnementale d'Ottawa 20/20 est en cours de révision. Des liens solides existent entre
les programmes patrimoniaux et environnementaux, notamment en ce qui concerne la préservation, la
conservation et les paysages du patrimoine culturel. Les employés municipaux chargés des questions
culturelles et de l’environnement ont été mis en relation et une collaboration plus étroite sera favorisée
entre eux.

Plan directeur des parcs et des loisirs


La Ville d’Ottawa travaille à l’élaboration d’un Plan directeur des parcs et des loisirs qui fournira des
principes et des stratégies à adopter pour la prestation des services de loisirs au cours des 10 à
20 prochaines années. La culture d’une ville englobe autant les activités récréatives et de loisirs destinés
aux amateurs et aux artistes en début de carrière que les organismes professionnels à but non lucratif et
l’industrie. Toutes les grandes villes canadiennes fournissent des programmes et des services qui
répondent à l’ensemble des besoins de tous les acteurs de ce continuum culturel, à l’image du Plan pour
les arts et le patrimoine d’Ottawa 20/20. La liaison et la collaboration constante entre les sphères
culturelle et récréative (volet récréatif et de loisirs du continuum) seront maintenues.

Processus de renouvellement du Plan pour les arts et le patrimoine d’Ottawa 20/20


Un processus de renouvellement de haut niveau du Plan pour les arts et le patrimoine d’Ottawa 20/20 a
été conçu en partenariat avec la communauté culturelle d’Ottawa. Les principaux points en sont les
suivants :

1. Le personnel municipal chargé des questions culturelles travaillera en partenariat avec des chefs
de file de la communauté culturelle tout au long du processus;

2. Une petite équipe de travail formée d’employés municipaux chargés des questions culturelles et
spécialisés dans des pratiques culturelles variées sera guidée par un comité de pilotage composé
de membres de la communauté représentatifs de différentes disciplines et de divers milieux;

3. Les personnes qui posséderont une expertise sur le plan du contenu collaboreront afin d’ébaucher
des stratégies et des mesures à mettre en œuvre au cours des cinq prochaines années (de 2011 à
2016);

4. Des personnes au fait des questions culturelles et provenant de divers secteurs connexes se
joindront à l’équipe pour participer à l’élaboration des stratégies et des mesures à adopter;

5. La communauté dans son ensemble prendra une part active au processus de consultation;

6. Les liens entre Choisir notre avenir, la Stratégie économique, la Stratégie environnementale et le
Plan directeur des parcs et des loisirs seront maintenus et enrichis tout au long du processus.

Cartographie culturelle et planification municipale


La créativité et la culture sont des moteurs de l’économie locale. Partout en Ontario, des villes se
tournent vers la planification culturelle municipale (PCM) pour soutenir une économie et un
développement communautaire tirés par la culture. La PCM permet de déterminer ce qui fait l’unicité de
la collectivité et de miser sur cet aspect pour assurer une économie prospère et une meilleure qualité de
vie.

3
L’établissement d’une carte culturelle est un outil de développement et de planification efficace de plus
en plus reconnu. Cette méthode, consiste à décrire les ressources et les atouts d’une collectivité donnée
et le rapport entre ceux-ci, favorise la connectivité et le développement communautaire.

Le processus de renouvellement du Plan pour les arts et le patrimoine d’Ottawa 20/20 fera intervenir des
méthodes et des outils de planification et de cartographie culturelle pour mettre en œuvre un renouveau
qui favorisera une collaboration plus étroite entre un grand nombre de partenaires. Les jeunes, les
médias et la population en général seront appelés à participer au processus. Des outils de visualisation
seront mis au point afin de promouvoir l’engagement et la prise de décisions. Une nouvelle formule de
mesure du rendement sera créée et mise en application.

Le Comité de pilotage pour le renouvellement du Plan pour les arts et le patrimoine


d’Ottawa 20/20

Les Services des parcs, des loisirs et de la culture ont recommandé la mise sur pied d’un comité de
pilotage pour aider à la planification du renouvellement du Plan pour les arts et le patrimoine d’Ottawa
20/20 au cours de la première moitié de 2010.

Paramètres et mandat
Dans le cadre de son mandat d’une durée de 16 mois (d’avril 2010 à août 2011), le Comité de pilotage
chargé de planifier le renouvellement du Plan pour la culture (Plan pour les arts et le patrimoine
d’Ottawa 20/20) devra :
1. fournir des directives sur le renouvellement du Plan pour la culture (Plan pour les arts et
le patrimoine d’Ottawa 20/20);
2. offrir un encadrement, des conseils et un soutien spécialisé pour le renouvellement, tout
au long du processus d’élaboration et de consultation;
3. collaborer, mettre à l’épreuve, délibérer, évaluer et résoudre les problèmes ainsi qu’offrir
des éclaircissements au besoin;
4. cerner les lacunes et aider à créer des liens avec la communauté, les autres ordres de
gouvernement, le secteur privé et d’autres organismes;
5. superviser la transition du Plan pour la culture renouvelé vers le Plan stratégique de la
Ville, lorsque le Conseil municipal aura donné son aval en juin 2011.

Composition et représentativité

Le Comité de pilotage sera composé de douze dirigeants communautaires et d’un gestionnaire de projet
sans voix délibérative. Le processus de sélection des membres sera fondé sur les critères suivants :

Positionnement et aptitudes :
Leadership ou aptitudes au leadership dans la collectivité;
Expertise et productivité reconnues dans un domaine culturel (nouveau ou établi);
Sensibilité et opinions à l’égard d’un vaste éventail d’activités culturelles;
Implication multimodale dans la collectivité (c’est-à-dire ayant plusieurs points d’entrée dans un secteur
culturel ou dans un secteur connexe);
Aptitude à communiquer (être bien placé pour communiquer à l’externe et recevoir des communications
ou des données)
 
Représentativité :
Être représentatif de la collectivité culturelle servie;
4
Les critères de sélection visant à assurer la représentativité sont les suivants :
Arts-patrimoine-festivals et sous-disciplines
Continuum de pratiques allant des amateurs aux professionnels
Lieu (secteur rural, urbain, suburbain)
Âge (jeune, adulte, aîné)
Langue (francophone et anglophone)
Sexe
Diversité (race, autochtone, néo-Canadien)

Qualités :
Esprit généreux, fiable et sans parti pris;
Aptitude à collaborer en vue d’un consensus dans un contexte collégial de prise de décisions;
Capacité à réfléchir et à agir de manière stratégique.

Rôles et responsabilités

Président
Le président agit comme animateur et c’est à lui que revient la disposition des décisions. Il veille à ce
que les réunions se déroulent selon le calendrier prévu et que les questions sur lesquelles le comité de
pilotage se penche débouchent sur une décision ou un résultat clair. Il doit fournir au gestionnaire de
projet des directives claires et concises pour les prochaines étapes à la suite des décisions prises par le
comité de pilotage. Il communique avec le personnel concerné du Bureau du directeur municipal adjoint.

Gestionnaire de projet
Le gestionnaire de projet est chargé de voir au respect du programme et de l’échéancier concernant les
résultats attendus dans le cadre du renouvellement du Plan pour les arts. Il collabore avec les membres
de l’équipe de travail et assure la liaison entre cette dernière et le comité de pilotage.

Prise de décisions
Le comité de pilotage fonctionne autant que possible selon un modèle de prise de décisions par
consensus. En cas de mésentente sur un sujet, les membres votants du Comité se prononcent et les
équipes de travail se conforment à la décision de la majorité. Le président peut, s’il le juge opportun,
demander au gestionnaire de projet et aux équipes de travail d’analyser plus d’un scénario.

Fréquence des réunions


Les réunions ont lieu une fois par mois, sous réserve de modifications à la discrétion du président du
comité directeur.

5
Résultats attendus et échéancier
D’avril à mai 2010 – Rédaction du livre blanc
En février et en mars 2010, l’équipe de travail chargée du renouvellement du Plan pour la culture
rencontrera des chefs de file de la communauté culturelle et des secteurs connexes, des cadres supérieurs
de la Ville, des dirigeants politiques et des jeunes leaders et des chefs de file populaires pour cerner les
priorités et les enjeux actuels et chercher les solutions possibles. Ces rencontres mèneront à l’élaboration
d’un livre blanc (avril 2010) qui devra faire ressortir des stratégies, des solutions et des mesures
potentielles dans le but de faire germer des idées et de susciter le dialogue et la discussion. Ce document
sera distribué à grande échelle afin qu’un échantillon représentatif d’intervenants puissent prendre part à
des échanges à ce sujet.

De mai à l’été 2010 – Groupes de discussion spécialisés


En se fondant sur les stratégies possibles mises de l’avant dans le livre blanc, des groupes de discussion
spécialisés seront formés pour examiner des thèmes précis ou des fils thématiques. Des « experts en
contenu » de divers secteurs culturels et de secteurs connexes feront partie de ces groupes. Des groupes
de discussion conçus spécialement pour favoriser la participation des jeunes, du public, des acteurs de la
vie nocturne, des médias, des néo-Canadiens et des autochtones seront également créés. Ces groupes
seront animés par des professionnels. Les conclusions qui ressortiront des discussions de tous les
groupes seront intégrées au livre blanc et feront l’objet d’un rapport commun.

Été 2010 – Ébauche du Plan


Les conclusions des réunions de tous les groupes de discussion spécialisés serviront à la rédaction de
l’ébauche d’un nouveau Plan pour la culture et, en particulier, à celle d’un nouveau plan d’action
quinquennal. Les résultats des échanges au sein des groupes réunissant des représentants de la jeunesse,
de la collectivité, des médias, des acteurs de la vie nocturne, des néo-Canadiens et des autochtones
seront intégrés au plan et aideront à combler les lacunes en matière de communication entre les
intervenants nouveaux et établis du secteur. Cette intégration favorisera également une reconnaissance
mutuelle accrue entre les intervenants de la région, facilitera l’organisation intersectorielle et permettra
une prise de décisions éclairée conformément à l’orientation prévue dans l’ébauche du plan. Cette
dernière sera distribuée à grande échelle en septembre 2010.

De septembre 2010 à mars 2011 – Consultation publique ouverte à l’ensemble de la collectivité


Mises sur pied en partenariat avec des organismes cadres de la communauté culturelle, des rencontres
publiques auront lieu afin de présenter l’ébauche du plan et de recueillir des commentaires et des
observations à cet égard. Des réunions de consultation en milieux rural, suburbain et urbain, seront
planifiées. En outre, il sera possible de discuter de l’ébauche et de soumettre ses observations sur le
Web, notamment par l’entremise de sites de réseautage social.

De mars à juin 2011 – Plan définitif et approbation


Le plan définitif tiendra compte des résultats des consultations publiques et sera soumis à l’approbation
du Conseil en juin 2011, immédiatement après la présentation du rapport intitulé Choisir notre avenir.
Des outils de visualisation mis au point pour favoriser la participation du public seront remaniés pour
cibler les décideurs politiques.

De juin à août 2011 – Évaluation et amorce de la mise en œuvre


Suivant l’orientation donnée par le Conseil, le processus de renouvellement du Plan pour la culture sera
évalué et sa mise en œuvre sera amorcée.