Vous êtes sur la page 1sur 52
 
LES LIAISONS DANGEREUSES D’ORANGE DANS LE TERRITOIRE PALESTINIEN OCCUPÉ
MAI 2015
 
Direction de la publication :
 Bernard Pinaud (CCFD-Terre Solidaire), Karim Lahijdi (FIDH), Taouq
Tahani (AFPS), Philippe Martinez (CGT), Pierre Tartakowsky (Ligue des Droits de l’Homme), Cécile
Gondard (Unions syndicale Solidaires), Shawan Gabarin (Al Haq)
Coordination rédactionnelle :
 Marion Cadier (FIDH) et Mathilde Dupré (CCFD-Terre Solidaire)
Ont participé à l’élaboration de ce dossier :
 Nathalie Grimoud, Emmanuelle Bennani-Caillouët,
Caroline Doremus Mège, Antonio Manganella et Laurent Ciarabelli (CCFD-Terre Solidaire), Geneviève
Paul et Nancy de Micheli (FIDH), Mona Sabella (Al Haq), Robert Kissous (AFPS), Christian Pigeon
et Verveine Angeli (Solidaires), Maryse Artiguelong (LDH), Ozlem Yildirim (CGT).
Conception graphique :
 Bruce Pleiser
Dépôt légal :
 mai 2015
Crédits photos :
 who prots
LES LIAISONS DANGEREUSES D’ORANGE DANS LE TERRITOIRE PALESTINIEN OCCUPÉ
 
1. RÉSUMÉ EXÉCUTIF ------------------------------------------------------52. LES PROTAGONISTES -----------------------------------------------------9
 2.1. Lentreprise Partner -----------------------------------------------------------10 2.1.1. Lactivide Partner dans le contexte israélo-palestinien ----------------------------10 2.1.2. Le secteur des coms dans le Territoire palestinien occu(TPO) ------------------10 2.1.3. Les violations des droits des Palestiniens ----------------------------------------11 2.2. Lentreprise Orange -----------------------------------------------------------13
3. LE DÉCOR ------------------------------------------------------------15
 3.1. De lillégalité des colonies israéliennes -------------------------------------------16 3.2. L’impact de la colonisation sur la vie des Palestiniens : de nombreuses violations du droit international humanitaire et relatif aux droits humains -----------------------16 3.3. L’impact de la colonisation sur l’économie du Territoire palestinien occupé : une asphyxie néfaste au développement et une atteinte au droit à lautodétermination du peuple palestinien ---------------------------------------20
 3.4. L’ONU, l’UE et la France ont rgulièrement exhort Israël à mettre n
à la colonisation, ilgale au regard du droit international ----------------------------21 3.5. Les entreprises présentes dans le Territoire palestinien occupé et leurs responsabilités en matière de droits humains ------------------------------22 3.5.1. Les Principes directeurs des Nations unies relatifs aux entreprises et aux droits de l’homme et les Principes directeurs de l’OCDE à l’intention des entreprises multinationales -------------------------------------------------22
 3.5.2. L’analyse du Rapporteur Spcial des Nations unies et de la Mission internationale
indépendante détablissement des faits ------------------------------------------26 3.5.3. Des actions concrètes de la part des institutions internationales et des États ----------27
4. LINTRIGUE : UNE RELATION À HAUT RISQUE -----------------------------------29
 4.1. Une relation daffaires imposée puis renégociée----------------------------------30
 4.2. Une relation d’affaires qui engage la responsabilit d’Orange
------------------------31
 4.3. Une situation qu’Orange ne pouvait ignorer : historique de l’action des organisations
de la société civile pour alerter lentreprise ----------------------------------------33
 4.4. Les bonnes pratiques des pairs d’Orange
 -----------------------------------------35
5. VERS UN DÉNOUEMENT : RESPONSABILITÉS D’ORANGE ET DE L’ÉTAT FRANÇAIS ----------37
 5.1. L’inertie d’Orange dans la conduite des affaires face au comportement de Partner : résumé ---------------------------------------------------------------------38 5.2. Les responsabilités de lÉtat français ---------------------------------------------41
6. RECOMMANDATIONS ---------------------------------------------------45ANNEXE : Présentation des organisations -----------------------------------------48
576648e32a3d8b82ca71961b7a986505