Vous êtes sur la page 1sur 151
LE PRDAGOGUE I SOURCES CHRETIENNES CGoltectinn dlripse gar Ht de Labso, 8. Jn, eb J. Danton, 8.5. Seardtariat de Dirscton ; C Mondiaort, S.J N70 CLEMENT D'ALEXANDRIE LE PEDAGOGUE LIVRE I GREG worEs Taapuerion Henriirénée MARROU Marguerite HARL Lot onorage eit pulls aove Te emconre ‘an Goin Nolioual ds ls Recher Sendo LBS EDITIONS DU CERF, 28, wo nr 14 Toea-Mavooone, PARIS © 1960, by toe Buttions dn Cory 1900 INTRODUCTION GENERALE 1 Vlowynace, son ures er Sox PLAN. Dane Teouvre de Clément, le Pélegogue oc présente comme un second ouvroge, qui prend Ia suite du Pro- feeptipue dans Tenseignement du docteur alexandri et, Gon pout dice, dans le mouvement dialoctique de, sa paste, Io Pédagogue constituc Ie second volet un Tjptoique eonenord a déerire Poruvre du Verbe divin dane Jo vie du cbrétien. Notre ouyrage suppose obtenu Te résaltat eherché por le Protreptigue, eet. effort d'apologétique rationnclle ‘appratondi en tne exhortation pressanto A la conversion Ter Palagogue sadresse 4 dos convertis, qui ont regu la foi (Ip 1} et sont entrés dans Piglise ; trés précisément, Headrosse 4 des baptisés, Sans doute, cos deux phases Ye Paction du Verbe ne poavent ete rigaurensement épanées, comme si elles se juxtaposaient chronologic: nants en an sens, [lan protreptique anime toute la vie Ehrétienne, tendus vere Paceompliseement esckatolo- que de son osperance (1,4, 9). [I peut arziver aussi que Giawont, par inadverlance, parlo encore isi comme #il Sadressait A des. patens, mais o'est tout & fail, exeep- tionnel, Aw contraire, ehagque fois qu'il est amené @ €vo- wer do facon im pew explicite Tp bapteme, il suppose Aaja neque cette réginération (I, 25,1302), cette nou ‘elle naissonge par Peau ot Pesprit (I, 98, 2)* 1 Gest le cas em U1, 90 of patlane dos Oracles Sins, qui cole dleviginnpatenne, LU «Vote pobsicn.= Br i ese dove pos juste de dire, eorome Le falas A. Puxeay Titinde lo ftoreteresrcgne eetirnt, ©. TT, po S87 «Aa Bin 3 itnopucrios Que, linéritement, le Pédagogue succtde au Proirep- gin son et vlog tat stew ps sn do soullmes cet enchsimarnnt das lee pramisros poreses I, 44-4) *; on wbeervera en partienlioy Punage qu'il fit e I distinction, poste en teriaes aristottlicens: «Thy 4 trois choses ‘dans homme + le depositions gimérales ttn), es actions et Its passions, » La transformation de promifres © 6todévolue au Verbe *— st au Diseours — Drotreptique (il nous faut. soulignor’ des matatenant Pegutvoaue, constamment enteetenus exploit, par Clsmonty et qui mete traductour aux aboisy autour i Inob Zoya « eeuial Qériguora tour t tour, ef souvent Io fois le disours edgy la rason hureaine et a Raison Inerbéa, Ie Voobo diving Seoonde Pecsonne de la Trait, Je Sauvetr Ie Chris, Séewe. Noas passone maintenant, wisi 36 8 une seconde étape (1,1, 9: iisogit de gens 10s pusions wre lan diniges noe actions; ce sera cueore Pasuvre de Logos — Clement vecprime’ ie an, cormes stoicions — qui opaises, equi soigies les anes et ¢ qu Conseile » ls autres: casera Lacuvne du Verbe « péde- gogue 1 — ct Clément dfn du: memo coup Tobjet. dea Bu Peep, ta at onteye dans Yes le dicile ae) que vom Protroptiquo avait ev charge de soavertie » Voyinion ve te Pao: ‘gu at stint aux eatécumtnes sent fe catonve por fe. Wane Dison, Tanje ued Sunde im llevan Clritonten, Talgasey 1908, , A740, main ole n'a gutre ts approve: ie B. Porenwawe, Parntenia sesord.., Bann, 1940 (eal. Theeplaneia, I). 233 1.8, ot W. Voruicen, Dor walve Gnowthor nach Cloner Aland. ‘uy Berlin, 4263 (all. Texts wn Unioreotnangen, 97), 150, 1s seal passage qulsembloait fine diieulté 0 i om, 83,’ {lament adres au divia PSdogerae wis prise po qu noe tom, dive ver Migs, nals sagt da Ia Jemuaiom etleats do Ppa ‘eypse (34,3 6) 09 qu moun ite dans uae purposive trchaco Togas {2 Yolr aust! Somaze, Vi, 1,3 (nous senvovons wu teate de lemant par Vindioatien da ive, da pontgrayie wt da soup ‘eaphe, ewettant calle da sbnptee. : 2 On notaea Yompoi npite ds erfls [yy 43 axon, 405 E14 sporspangivns pe ne aes aia ea ‘ces Btn gl iecemae SR gra Seat andere. Dour Yomplol dx sou pts ln, 19 Jour hbuneiqus et Sat pect dol. quatin, oir, am atte dass te pulienton doo pechehea ® A Sleuan Pen de Now ‘aaneinolunin da Sronote hyp. ACE 3 J utedenat pate. Quamor gui coomers ax proline at eunentti Hiallts dane Die eroehe alsin pms 10 ntnepzenos| ef TIT, 401, 3); mais a le diffrence du Pédegogus, le Matire’donnera un enseignoment systematique, seieati fiquo (1,4, 4), de contenu dogmatique (J, 2,1), atteigaant au cites les plus dlavees doa Guoso ([,3, 1; 8,3 2, 3). ‘ris précisément, il nous est indique que set eneegmonient deyea comporter Fexploitation du sens spirituel, « ys lique », de la Biblo : euggéne de fecon enveloppée & la lin du livee 1 (§ 103, 2), oxprimé en pastant en 11, 14, 1 [propos de la portés aymbulique du statire poché par saint Pierro, en. Matta, 17, 27), ce trait est souligné, favee toute la précision souhaitable, en i, 76, 1; Clémont vient (§ 79, 1-2) denévéler la eonseapondanee qui vétablit fetes Ie Buisson ardent de Vappaition & Moise —— buisson épineux !—et la Gouronne d'spines de la Passion; ropre- nant le fil de son discours apres cet excursus, il déclare «Mais je me suis Iaissé entratner & quittar Ia maniére du Pédagogue pour peenulto le genre réservé an Mattre, » On ‘voit dian par la qua, pour Clément, esimme bientat pour Origine, Pextatse des snigmes ot. paraboles des salntes Eeritures (111,97, 3) eonstihie Ie demaine propte de Ten- seignoront cligious lo plus Glevé*, cei qu nowt In contemplation, la sevgia du gaostique. Par opposition Te Pédagogue rev2t un ezravtdne essentiellement s2zscuce, ound vers la vio eetivo, Ja formation morale, jerau G21), par laquelle Pame voit eos faiblossos soignées ct ubrios, se prépare, devient capable la smcevuir la pleing révélation du Vorbe : e'est un degré, Gadute, une ¢ape, intermédiaire et nécessaine dane la marsbe”necendents Gui nous conduit de Ja conversion a la vie parfaite (1,3, 3). Fm adoptant une tello division trpartite Clénent tcausposait sur le plan de la wie religiensa (en cela, il 4. 1 ft signer te fait semanguale qu'il enive an moins uno {os que Uintorpiasionapcille d'un tate serprursie, rane part Péagogte peur ensoigsecnt du Site, vot sols pronase ‘allsss dans by Siroate (argooreat pour ceue qu vole dans oat Assan Uéquvalent, wa moins pave, a Pideshel)* Sram Ve [5542 earespeniant at reno fait oe Ped 1y (17-4 (our Mand paral) ue rump rca mas n appara bien comme UReitior do Philon ot ls prior SEP os pons) cevtaton aspects de Teneelgnemeat ere trun des écoles plulosopliques de Age lensugue ot romain A eo propos, eahons neta gaster de prtosions hole une indarde Wend, perpeinés po Or"Stahlin' on dépit de Povorseement WE. Bickd fate aucbuor * sopartition euivie par Climent Tinfleave do Powekdonioe Il rut denmer une fis de sles ravages da euythe de Doseidonios > + pendant {demo sin Ton He apenas pat pe WApamés pour que la ceobersho, comme frappée de sttpeus Hoan Boe ellos, Lares Sea saat iiaitee a un teal parographe le rapprochement abl tate une lite de’ Sentque et le vdcabulaze de notre texte: Sendque, Bp. 99, 65 Oi Poseidonius non tantuin pram ( ay Pl Hee pene ‘ 4A) aor 2 pt epnselationem et tolicrtationem noceseariem ine ( ieat Si lee trois domigzes équivalences sont aepeptablesy la premidre est faptaisiste : replayons en eflet ce pesseige dan 1 te mb co eens eins. danse nde Ueasigooment shes Chinen Alene nt Seueque das St ‘a Paitin, Det, 105 [nl Tote und Unesco, 3 eg. astast 1 gecctione Aassianay Hatin, 1866, p. 8 8, Apparat de cow eit otlqoe, ad p80, 885 envoy dane sa tad le oy p36, tans axle sur Dlxtin da Braga, heniedes Manian, af "coon tibia ter, 1 60 (30) p35, gun pr feaos ehdo Cement, pen a0 : Sibnine yar W. Vobucens Dee mabe Goro Bes 19525 ‘hae : Penh Th. T. Munnov, Uietoire de U Aidweation dans tAmiiquite, psibin 8 2 ssrronverioy le contexte : dis le dbbut de sa letire 95, § 1, of il de0nit on sujet, Soneque déolare en propres termes que « cette Dati den philosophic dio appellee latin prseyptice — done Ia prasceptio du $65 — correspond a gree aapaverinh tm; noire pasinge, du début du Pélasogue, emploie précisément un terme analogue (1, 2 2 wepmvizagy etess c£ Vly 4 le verbe sapa0i) et Te rapy opie a Tenscjgnement de cele non du «Maitre >, Rout ce vocabulaire bérite do Patedonios, dsons pls arizona do Ie taiien sitvone eancere inne que la subdivision de tn seule morole pratique ct aullement Ia conception d'ensemble du «triptyqueny ou Ge Bae tigie I Sout reprende la stn pis ‘A Pepoaue hellnistique (ot romaine), be eompatition conte les formes paroles de culture supérieure [aateite, Thilisophigne, mélicsle oa, 8 Rome, Gurdigue!* et, & Tiniésieur de’ chacine delle, entre’ Jes sestessiyales avait amené los chefs Goole & inaugurer leur enveigne- iment par une sorte de Tegon ouverture, vostable pam Phlet publicitaire, dans laquelle ils « exhortaient 9 lez Stl eventel abst no pope specials Cher Jes phlsoplies, est Avstote qui avait daang Toxonple st en quelque sorte fxt les ois dn genre des vechoches Hcontes* ont monire quolle avait 2 Ia cléhate do son Prorepiqne, Bpicire ot le Chenche.jasguen Ciotron 4. Stnhowe, Bp £81: Petia ma. an have pare philsepias, qian Grace parevaotcen voeen, nos peassptuain i ic escaee serena 2, Novs savont a0 act par Dicaion Latinos, VII, 8 (~ 5t We diy UL, uA) que Domslen paiva dh otal tones ne Aivisions dee phitsoi. maree Ia tadin enmamandaeet ‘opto, depuis Chissippe, oar Tone stakenne, GU Mannow, Hist te bBeseutonss pe 237 Trengunis por W. Jansen Arey Graal eaer Gee she cincr Entvchclag, ed, Deli, 1923 oh Cl lh Snowe, LeAristers pats te fomestons filvofon db Epicure, Hleranc, 1985, pain on dernier lew, Mi. Noe, Larose Cicron Pati, 38, 7.199 be Tun er Le rhAN Ft ae cots dan tas Tes milioux « pour no citer que ee i Par par fun dle aus consunrents le Proteptque se leat cette done dans toute une tradition Fiesta action Pédagogue st Maire formation sna paique —ensignemort dogtique spécle a ee kane Date $5 ae Senbqu sat cn TEENS Guhie geo tale moray enn set cone ate al prec, conoltione, dha Tanad (on coetunat le progrmmme du Pédagegue: est tomer ts damn dee eves coors A0he quo Clén ts fprovontera en détail au cours do ses livres Tf Bec Pew salir h porachover fa Sages aa ted tial il ajoter un eosdpisment de carne dog Peat etaiqucnient supesun, pw eu moins 6 Arinode poate « tt sertiet erat, Way ni eee $n denn on De A ree aicvans Arlee ik Clneste Abr andrinc ein Atenagera», dane Vigiliae Christiana, 1953, p. 129-442. 3 " ist, de’ Bducation.... p. 527-528, n. 7 : les ineorip- a ee doen des genie 0 nnducize ie dS. New ab ao io: a sbis nol deorata 2 BE 210% qua Goel aooantdoematay nobis ma daria 1 eerste aN uel plant 6 serota sapienlae 5 Agate u ivaopeeroy miter te a ete aga seat ae tee, peat pritendre acoder 8 Te sete aera Co elle se retrouve, sous une forme ou une autre, dans loutes Ta Si scsi Pane apn, Ga tas separ ojo one cas res raat ae Reman peice ats ates ew Ta nation de pedagogue, Ge double caratére — formation morale, éape Tésoo du Matte — Gait soulyat avers Sat Te Public contemporain, par Je titre mgénieus ye Clement ant choisi : le Pédegorue. Clair pour Va susie ce Taot exige par contre quelque comment : Iettaur moderns * Pinu = Gai uatane fons tos langues? Te gree neces (oe at ed Pusage da Unstitubion qu'il désigneit ayant dies To mot lui-mtone a’a phis @équivalent pardagogus : lee Ro- avaient emprunté & Vholléaisme et ls chose et fo mot) désignait Je sorviteur, rormalament un esclave, sit ans Is socists antique, dont on reconmait la le style de ‘ie aristncratique, était ehargé de © eoodiine Venfant 4, Séxctcus iB, $5, 6] compere cot exscguesent Deb Vober dy aductens pedagogue » weet lable au tous os Pantone Trance dormers loce pour disicuer Pédusstayr de Vapogue acshaigas Pasalcanprs WAshila( Masnowy da, Mla) dim ison eel suse Bcd page do on fen ve time Er LE a) 45 edueatour sur Ie plun 1oral 4. On tronvera toute la docuntentatisn concerns Isat dans Pave Waomay #4, Paidogeges aid. +1, Bovoon®, De plant on de pucdagoger in deromeinee exit, se. Gromit htee ete dant Gooman, 1865, p66. Dy, le porect que trace Pravox das pédagogaes dos jeunes oi ote Etta 298 S, Che qneore Pas} Pueranas, De 1,2,35, mail ae faut pas opposer usage romain ug grees ty sitio ert Ia asin danse rail bllaitigue Tah 8, Ue Naboo, Mis de Eduction, py. C162, 302 of 446 16 sinonrenion xenon innit uel qua Chen PALE dtowce caesar ae Saurtle 4m Leads geet te eT Bien, puegegent Saothie ad dytos tet aime & jouer sur Tétymologio transhoronte pabe ety Decode bens oe Teri 4b.t5 55 3,0 wd ee ge se 181,43, il dhonbelh date defooor Poe Lee de pblagmen Set toulouse eee hake iis Co pdlaae dealin ae ee des elton are Is oag ae shes ee Hout wn ve dara Teese ne naan een 1, 3, 3).. 3 Age Sensulodiie peat lt hue eee Boe akg oer coon nad fpennits walt pes wae conse eet fee fois ottuahe ean aes See psa appt oye dag ne BAivaietva as ere ay ae ain ee Mot phdagogue x ne so rencontne pas dans ['Agoion Tears (8 aati autt apace itty cone Noes tguonetbelenign) “Tia hetcep te betel iis ialanest de Fesiianee toes ame ee ee itis Clisaso a pouvalt Sexpiinor sutemneat ae eeice aWQUE, De lib. educ., i, ae naa 4, Clément s'en est bien rand pe trouver, comme Te voudeait Clément (T, 58, 3), Pequivas were Ose, 5, 29. Nous le isons tout au plus deus fois, dame lo Nouveau, cous la plume de saint Paul. Le premier prssage met sinoplement-en. valeur distinction entre Ie pire de Venfant ot ses pédagogues ; Climent n'en foit pas btat dane le prasont ouvrage®, Te second texte ost phis direoteient intéressant, et, en un Sens, bien embarrassaat : il sagit du oélthre verset de PE ptire our Galates, & 2h + o Nims la Loi (mosatque) aus a-telle servi de pédagogue pone nous conduice au Christ, pour que nous obtenions de lu foi notee justifi sation, » ‘Versot qui s'applique, comme on sait, ay eas da peuple {wif et plus précistment aux Juifs converts, eomme eaint Peul, as christianisme. Clémont conaait lea ce texte, quil cite of eammente dans one perspective anti-guos iaae, on 1, 303-34, Sans douts ne voital pes d'obs- tacle 8 identifier la’ Lotpedagogue de saint Poul ot sa propre conception du Logos-pidagoguc, du moins on ¢e ‘qui concerne V’istoite du peuple d {srail antériouroment la venus dw Christ ¢; il esr axpliqué Tiedassus ayer sine parfaite netteré en T, 57-59 5 Mis1-97,L, et y reviendra Tent dans le 1, Cant nit bien ddant ou to Ietaar dos LAE (et mina du Nouteau Testrneat sf HEbrs 13,9) que lo not neg le sons apajansderscqul pun “our Ip be Oo sete em fre Mi, Coie te lon, raion 2. Eu appliance cate iit Pal Los aaa rane 2 Ilo de Strom, I 99 2 4 Clbnent kit vlouers une cttion de PAacten Tet cans pr uae formule dn types La Plage expan J la lou de Mate ov de Jets, om dEeftial> I, 525 8h, 15 213 1,95 9, ee ( Quuru, Dllreeke Debesdaton. SL GE) I eablioaute party une soeerpondanen sae eee Thins tsar ecstiede nm sau ste Ou Pedagegwo dane alge! soroopond cide slen Totasan dam eleth Ys inctrntevonagec ded Movton ola Goce do Gent Alene tiers dane chron Stance agi, 97 (350, 9, 107 Bot deen Sa 8B; 38 (OED, BAT aw moovenex souvent dans sos autses Geits +: on liaison. avee Tinta Drétation christologiqae. des théephanies de U’Aneien Testament qui est de négle chez Jui, comme elle ext gins wale de ton temps 5 i apergoit P'action dir Voobe xezer- tom, par 'entsemise de Molse et des prophétes, 3 travers {ute Phistore da Pouplo él: Clémont zeprend se oa ompts Te notion, ohére & saint Irenée duno peda aigie > divine appliguée 4 Thumanité. {a venio dulioulté reads dans le fait de sontinuer & utiliser ee titre di Verbe & propor de la formation des chrétiens, alors que TZipitee ance Gulates aun verse fmivant (3, 25), Meni, wous ne sommes plas sous un pedagoyue +! » On tie voit pas qu Clémont ait rien fait pour la lever = i contonte de juxtaposor a Time go poulinenne sa propre txmeeption dw Vorbeeptcagogae dos chnétions quit bape ts, vivent de la for (fy Sy TI fut instar sur eet pasfaite indiférence de notre autear 2 Pégard dev saggestions que pouvnit ad fowraie Ja tradition littéyaie eluetienne : pac les autses com poraisons quill justapore a colle du «pedagogic — Ib senéral (1,94, 2:08, 2), le plow (I, 54,23), eateatneur fe chovaute (1 15,3) ou elothlétes (1,52, 1) il Ist arive 4 aire tnontion’ de calle, dja si chére a Te tradition, feclésistique du Christian (f 6,4, et), et nie ‘encoz do elle, preproment scripture, di Pastous (I 1, 1. Son, 1, 80,8; 95,25 94,45 135, 95 VIL, 8B 93 $02.41 Ba prop, 20,4; Gu dea 92 DV. 4. Leonerow, tne Miveanes dgetiiana, Rom, 198, tp ase Ros Adobe, 1¥, 2522, are die and Psnein nthe work of Clon iias Grainne, 1S, 1955p. AeA la pointe del sonparason, pour sit Pas, ot Papition nel trap do Usaha, mutts sam pédagogven et elt €o Fate, fdipendane lla vappae ole de hier nan aus In rig dee tours ot don latendant, ode Thine tmuasps delat, 4 62,181, 33,3 sie 1 6,2 mo iG 3s Wreraees 4 Pale Moxandriouss, dae ist. tn Me BY LE PLAS » Ae die gu aes dra ©; Xisomnow, Hesp. Fac, 8, 25 Diam 4, Passom, Lye cise tabnet, TL 82 Dian, Vil, 4, Sintowe, Ep, 99, 19 (= St VF 2 Ep, 104 ait sev dij done Bo Pvoreptqu, 88,1 Stomate, 128, 15 29, 44 1, 30, 8,135, 95 “ia. pop Ia caprent i, 6, 85 20, » ssmuopuction ee a Liisa Hh tse ° Le mime au Picagogue. Iaith aais ‘ 2 4 i928 : a notion do © pédagogve » founit & notre autour Sit: Bg * Fast us qu'un ve fmay® ot rogues «cert, cu Base aise Ewen a4 phone, un thine cent vind moti condacteur qu'il Shara Dive Batic nix sane ceee et qui ookiere a nsomble de ccs vis goals Mase Beate Hier lone unite @aspiraion, Since relovee cont exacts Sire Tila 63, 4:8 les mots satayonte, redayurin, in, cig, may Bias an aie Oo astren, apporaenl cent totsandoie fai, apphiqs 3:8 ees Rhiss dcrmalement au Logos, quiquefois 8 Divas, ou toques Bt 8 rey aia A titre de compareiron dane ous sens forme “ou concet witb Oh 2a Tr die I1'peut tuo intermoant de reowmbler Gane tn sabioow ab Od. a 2 ensemble de-ces passages * 96, 1 90,5: a 86, 96, 3 400,36 86, 442 Lab d:e 1.8%, hie aT Lia 101, 2: aye ST bee tata 32 Ds A8)4 ayo OT Ase 102, 3: e 87 2:6 Biia Bia 5B, 2:8 OT 38 102, 3: a 87, bra Bo 3iae die BO, Ls o (bis) 98 tia 1M, 3: 0 88358 Bln Be 50 2:0. 98 2:6 126, 13 ¢ 93,5: Baie bose 0, 22a oe a:c My Bea one Fils B (tis) 3s oN aie hase 9% 2: a,b Gita 2 82: ae 2b yobs Mtoe Gta pea) Oded 400, 2: ire on 81 ab Riis tty ase 400 a : oot: he Bee a aie 103, 4+ 9 Frames (io) Wass BS bee jou ts aie 2:0 Mie’ : a mash aoa 200, 2 8 a6 4b pa Bite fica 38, 3:4 (bis) W320 a 1,3: b Zire id 01, tsa U3. b 101, 2:8 oe We kse . $01, 3: 9, A, Aik 62,8: 06 4 due £1,574, o0 la Lat mots iniie Hymne, y. 10% ee 18, 3:0 5 fa [15 75,4; 80.2.4 , Berar fae te branes bce Se a1 Pee E tenors Pieces EPs Sagan netmy fete 2 senronvenan’ Plan densemble de Vouvrage. winie an Te voit, ees rappels du thime so trouvent Aivizibués de facon presque uniforme & travers Pocus entire, i] faut signaler tout de suite que Tueage qu'en fait Clément n'est pax toujours semblable + il adopte Euccessivement deux manidres distinctes, qui opposent nottement Ie livre T Pumo part, lee Livees 11 of 11) de Pautze. Sans doote [a division en ois livres remonte A Toutour luiméme , inais la coupure entre TT et TIT ara. bien artiiielle’ et dus eu seul besoin d'squilibrer ls parties ; en fait Ie premier ehapitre du livre TU, sur 1a Beaute spirituelle», sete introduction qui s'fforve Xe donner Piinpresion dan aouvean depart, interrompt Ie grand développement sur Te luxe da viement some rmeneé au livre IL (§ 102, 3 2.) et qui va se poursulvre & parlir de TI, 4, 1. Au contesive, et teut lecteur ne pout tanquer d's éive frappé dés le premier eantaet, la Cour pure ost tres notte entre Tet ITIL : ees deus deraiers Lraiteat propremont le sujet annonce ot constituent um fraite de morale pratique, envisageant de facon eomerete Jes dovoins du. chrésien of donnant conse, exhortations cl aiovéles sur la Tagon de vives, sur Ie monger, le boirds Je sommmeib, la vie sexuelle, Taimeublement, que stis|o encore? Le Livea I, dum ton tout different, développe de fagon générale les’ conséiuenees spisitualles le la action meme d'une « pédagogie » da Verbe, de la forenstien que Diew donne aux fdoles par Vintermédivire de son Fils; dion, bien entenda, que ee sujet ne reapparaisee plus par As euite ni que le second ne soit pas, par moments, anti ips = les Anciens en gensral 9, et Clemont en particalicr, ine sinposent pas volontiers ine composition Figoureuse, 4. On rated on pattolr Is tacigonge tes ast de Son Ra Leto Beets casos ave tee en Gol ws 4. lo time du livre Jot notamment sep pr nla, das Ubymno final. Rees ails ne» AS, note 4 Tl, Srimrvauné ex pexsiiz cunmbrin noes. Liesprit denfance. {eettfarkd erie Faas dbs sa premibre ign (f 4,15 veaux, colombes (1, 14, 2), poussins (J, 14, 4), Boalt Slogan ee raotronmaes (a Bibs 50, 3), + wowriasons (Uy 32 4588, 35 TIT, 98) 1. Unaiursdcin di pare alot do Faserge en ee ne lannene In tsegn que de i penis see Ja dnorsmtabon der sere swe a eae sere eRjquon er Indies seront jolt eu ive IL permet SEIS oaer Te bony de comiten raion co Aine donor 4 ssononyetio 1 normalement dos enfant sporti de lour it saa de Venfance ne oeste etre ramens tout au iste Tet confire eal! son unite (54,23 85,95 59,95 60, 1575, 1394, £: 98 3/07, 2; 06 3) il eat encore montionné, cn quolqie son por inion, ui détat du live 11 (2,4) ot eo Houre eptn & nouvengy fe insta, la fn dare TEE 17) 2.3' 9,1) ot ens Uhytone final. Un tel choix sexplique par Fusoge qua fait de ces terones, ow di moine des phe signees Ie Noovoau Testament qual Panteur epus saseaie apron shinent. A la difsronce en elfet du tieme di pillage lai de Fonfance spiitelle (nous peéaincrond bias te 5 qui faut abtsiier av mot} est hes note Clésnens permauente de Fhumanité (15, 2. On meson fs Ehame coer & Tencionne apdlogsique % sation tio shale du reproche innovation inépriable et. dane true que ten adveroires pions adretaient 2 Tglive du tr « pnaphe jeune 3, Bee VES ante (he We Or Aa Glement fu jugar dive enoaeentens > ines (U1, 33 Si, 1s, par opposiion 8 Ts antiae fale» (1 20,2} calle Gquelc eat surtout lat quc peabo Clomene| elle ct «peuple GiSjen , cet do Anion Testanent qhen lial pas ticore le sole evant de la nouvelle alliance (1p 20, 2°35 SLs 69, 1), La revelation appoetie aux hemines par 1 Onseseuies qed ema gee Tepe belts rade ee cls es pics odor Hones tae 2am theme A. Htaweacx, Mision und vsbretvas, 1, seq I Pnveansy Coiled ale Neshoibrlbnie, Fribourg en Be Tide; HL. Mannow, tl do VA Diogetep. 202 3 Coat oo qu digas Iexprsson, 4 premieve we snguitre de «lng novensw 0, 40, 3h Om se goede do proodne & centresane inn ages ot Clason Svogee Tee pet enfant» quest fe Christ (144318, 2) il novo texjoaer gue ela nomvenusé de Ine Caiman appanie aun deniers temp; tate da lors aSrorier proper do soteompromion La Asvotan, radiate et arly, eny ete 28 1xraonnerion phase aonvelle, lx phase wltime, dans Véoomomie de Vhis foire du salut Crest dans cette perspoctive grandiose qu'il faut situer ee le nouis. avons. spmamairement et provisoircment | ‘appelé lo probleme moral. Le chrictinnieme ext essen: Selloment nouveauté, et cest vrai pour Thistoire pe sonnelle, Uhistoire vécue de chaguy ccoyent, comme pour Thistoire glohele de Vhumenite. Le chrietionisme n'est ‘pacsoulement désir dela vie stemnelle, gay 22iee (I, 1, 1), Ban vers Pacorruplibilite que nous revétirons aprés Ia résunrection (I, 29,3), il mest pas pare exparance mais Simple déja tne cevaine participation & evtte vie Woe gine divine dont acus avons rep comme les axrhos, du. fait do notes incorporation au Christ par Ie beptime, Droit ua ronoavellerent total, par rapport > Ta manire ancieane de viver, par rapport & notre condition premitre, (qui était enlle de In carmuption, du ploké ot dela. mort Dadiirable richesse du vocabulaive aree permet dexpri- mer ayeo précision lo rapport antims qui doit © otablie fntie In Vie esumaturelle et la via quotidienne du choi. tien Gag doit stincarner et se réaliser dans et par 1m mode desing, an type, ua régime do Vio, bize (Ul, 4, 1), Heros (TIT, hy ¥. 39), eiaeea (1, 54, 1; TT, 14, 8), xan fT, $5, 3), que délinit Tobéheance aux préceptes du Chvist (I, 1, 1s 8, 4)- Ainsi la vie chrétieane présente out wn aspact moral, un immense elfer pour se confor mor 4a Tot dus Verbe : c'est Ih un des éléments essenticls de le conception que Clément nous propose de la piste, de la religion, du culte rend. & Dieu, dezeseava Cette vie aouvelle apparatl commce um don de Diew = tlle a été youlue, datinie par Iui ot rivdléo asx hommes par Tintermédiaize de son Fils au mayen do PEspeit qa hows ext dooms dans I elise (I, 42, 1). Cotto vévilation, disons micusx cette formation, cette ¢pédagogion, apparatt SIEATaRE iouy at sie en sfostvan au tongs dp ist [eindate a-Aneyre accuse each a Conellad fpse, de vehoer apgcercoetsa exile op tveatapnt E Bemwamre, Ata ope, Bown, Tt, 2, p88, 88) Stmrrustiné ue rEssée GoBriENsEs 2» comme une des eomposantes prinsiples de Taction du Veabe pou la realiation de Seompes, dy plan divin du tone Nous Pavone rappelé po Clément etait dh ie Vere qui agusat dons VAmoion Testament, par ses thetphnnige, lesion dele Lol speeniqoe la révBation des peophites: De fagon his Eclatentsy yhis désiive, fest Fiebarnntion du Logos qui st wens instanrer pari les horomee To ve nouvel sows a8 foro parfait, dtnitive [Mmuvte de Teens prbsente an teple aapect © nove @ ni fu es les den opie oro poe {oumulés dene con ensigaement, le mode, par Fexemple fc sa propwe vie terrestro, Ia posnblté enim, em nous Therant dela servitude da'péchs par lo acre sanglont dels oot Dr eas thos aspects; Ie chritien daajourdhut soul oer le forte eden steal powrant sth {Rguel Clonent ines, peut-tne Ie moins 2 chet notre Alecandein, comme plas tand muss chez Oxigtao In aleurpropeement.sédemptice de la mort aa Christ rend toi de elot que lee ates fyits de Unearna Eins ctvéatin, inauguration ct don dla vio nouvelle Polémiaue anti-guestique, Cot exposé est sourten, animé, par une intention polé= nique, On sait Ja place qu’pecupe dane la pensée de Clé- iment Jo lutte contro le gnoctivisme: elle est tout eatibre orientée vers la definition dune guose orthodox, celle da ‘vrai gnostique ° x, qui s'opposerait aux folles préten- tions dey hérétiques ot de lonr « prdtendue Connaissance:», Saonnes Prag * La préoocupation polémique est ie 4,.¥; sateen ms 18 21 VM Hun, Origine ot foneton rvltrce da Verb towns, Pay, 1958 (Patriots Sorbonenca, 2 Sv. en domntor Hew la grande soathtse de W. Vosuenn, Der soaive Gnostiges mach Clomene“Aletendrins, ol apecaomens Le ho rp. DDI, “Sb HE, 109,25 of 410, 9: Clément reprend i saint Trin 30 ssmonucnion partout prévento, aous-jaconte ou avonie : plusieurs cha plires de nore livse i lai sont exprosment consacrés (evn, viuerx, xtexn). Anti-gnostique pour une bonne part, 'apelogie ie Ves prt d'enfanoo il'sagit de s'oppotor « la distinetion des doux eatégorics, des doux « aatures » a'hommes, psy shiques ot pnoumatiques sles valontiniona navaiont que trap tendanes % eppuser Ttat pueail 00 croupissoient les premiers a la perfection réservén 8 Péite des seconds, ces fgnostiquos ow parfaita (I, 31, 2; 52, 2). Ils pouvaiont Sappuyer sur la mentalits commune (Fanticuité n'a gneve appréeié Penfance) "; Penlant était considéré avant tout eomme un étre qui y's pas encore atiaint Te plein dive Jappanent de sa raison (I 26, 1). BU surtout, ils pouvoient invoquer un cestain nomlare de toxtes bien coanus du Nouveau Tostomeat qui utilisont Mimage de Penance en Toi assaciant une valear pajorative Crost Je cas do Pipitre aux Zphésions, 4, 12-15, qui oppose Totat inchoatif du ¢ petit enfant 9, vrésicey 8 Thomee parfait, & Pétat adulte du Corps du Christ, vba lisé dans sa plonitade (ier [, 18, 8) ; le eas encore de Ia T= aux Corinthiens, 14, 20, ou saint Paul noas adjure de nie pas nous aitieden fla petite enfance, et plus hant 13, AL :« Quand j'stais enfont, je parlais, pensats, reisomnis fen enfant ; devenu homme j'ai fait disparattre eo qui Stait de Venfants (ci, 1,83, 1). Courantan plas pressé, Clément re retiont pas lee’ suggestions présieuses que pouvaient Ink apporter cvs mémes textes * ot ne eattarde pas © a Svoque> Ia notion qui Iwi est pourtant si chore ! d'une proissanco, d'un peogris spirituel du fdile , il prefers Inuorpréter ces versets dons 1a perspective dune theo rota (F Tim, 8,20, eee ap. Shom 1. Lentanco, sade provsnns, destin Gtr spas 1.1, Mane Mt de Bae p29 1 Aino 1 Cor, 20: «Soyer de petits enfants pour Je wal» Voir out au plus quelques indications fogitiowss I, 27, 228, © Masi Prebept, 108, 8. SpInITUAGINE ET ERSSEE coRETHENNES St logic do Vhistoire 1s supésioite de Padulte sur Venfant ‘Sprisiaat vale du chrétien sir Te jul, de Ja Nouvelle Ailfsnce par eapport 8 Ancionno (1 32-942). Limpor font, a sos yous, e&8 da souligner, contre lev prétentions faostiques & une revelation seerete (, 93, 8), quil ay a pas de degré supésiour ou heptavoc 1, qulaves excel Ie Mhestin etepu tout ex quil doit et peat rwcevoir :« Nous fcteignon note position, heir, gun, avant ous somaves PEglso (F 18, 4) jx peine i comranal bd lee occas don i Sie que mous sommes parfaits et voicd que mous vivons, hove qui sommes séparéo de la mort» (fy 27,1) si bien {quon peut encore taterprdser le rapport de Pengont & Hdukt en applquant su catéchuméne et au bapties (1,36, 3538, 1 enfsetin, bien entendu, toute relative, relative 3 Ia onion hninane: pa ales ox restos toujours ct CNout:petits 9 par camparataon au Vorbe inoams, le seul Gq, on toute rue, soit Pe home parfait» (1, 18, 4) te point de vuerest Tonguernent développé, non cans bitm des detours. & promidey leetare deeoneertante pour Je Jeetour moderns, daa le grand expose consacré 2. un auute tects, Inf usi_un peu embarrassant, do la mateo Tplite (/ Cor, 8, 2 « Comme ad petits enfants days le Christ, jo vous aj fais boire dw oity non ne noortiture solide que vous r'auriee pu supporter >: ii I, 349 ~ 5238) Llimportant et toujours @opposer aux gestiques qu Ty's poe deux entégories dbtinctes de cinétions. Dien comprise au contsaie, la notion d enfane® epiic tase eats dane le Chiat, pret de fie cts 3 Fengaelipligus par la conception gnostiqie d'un salut reslians non du Ire don de Dies mais dun « go fm quelque sorts mécanique des natures (1, 32,1), seq lt fr lr eelenc, lp eavoir humain et non par Mhurplte ot Fubaiesanee (f, 37, 2). Une sagit pas’ seulement pour 1 Toor gaa vipat etre exeelenment ais en Iunlse par ‘A. Ones, th, Ay 3; 100, 3) wales 4 63,40 71, 8201, A0L, 2}, de anon 41" Bare ct tu Pu Lagi, eltymation of Grongiqus eal poh mumnede qielle ae peut taoquer do cued fquclgto euberras au Utolagien daujourdbai + avant aocurer Comment dy sabeliasime, ou d'meohrence (cor A.M. Season Le Stizione de Picea, p. 19 5 cb notamment our Client 100-175 nonubren renvs gue Stromates Pia: ogee, 1,6, 62102, 83 1,1, 2; IL, 3,35 27, 2), Vor ave Quan ‘ony ps 12 m1. ‘No nectendnos anne tndesens;ccdeseous, p. 37-28 3. Pragny NI Gralla New (P. 0.1%, p.738°739) + La chat doit ues complaterds pur Ia denice do Bape.» a chais StInnrwaLiré 1 runaée cunsromnes 38 sillears, 08 ait, i donne partis Iimpression de ponchor ‘ers le subordinatanisme), voublione pas que Sast un Dnidelten qui parle un Contemporsia de Merten et GWsippolyte® ct qui ne faut pos souler lou pensie Ganties moules Ase thlclogie porésieuns, Contantone fous pour Finiant de couaeésee Periterpentte pole {nique qa sou tond do paris efrmatione il sagt ion tend encore dee gnowtques uetingiaient vali pourles opporer le Dieu bon, le Dieu amour, révele sei Feuant, pensions, domsle Nouveau Tastament; du Dis de TAtan co Dist terribly ot Vengeuy augue ls contr nt ls fait affreux de lear méchont Déiargn, Dei fur Client In cats dinsister wut le point u'l n'y Siquim Dien, qu soul Seigneun de rifuter ceux qu femeut que le Seigneur», Dieu de jusicn «no peut Sse Bens arto sujtda bee chapites vin) sil eattache & Nimontrer ue le reeours aux practi pédagogiquee que font la cole, Les mennoes, la coninte lea chitin most pas oneal do la bonis (0,62, L'a.5 71, 42). bat chapitees sufeante (I, se-xn) dbvelopperont 4 oii eat Contilérations qui avaient une valeut pevticulteenent Sonvaincante pour se premiers Ioteurs, Yue Ta tsehngue ‘Seve de Peueation antique #: Clinent pouvalt dane tet satus) toons lox tu en: gli purest Fineion Fetomont on se rafornt ox comportesent 0 mal da pe de fouille b Fagued de aa sets us OA les traducteurs des LAX. avaiont Srouré tout neturel ene Theo mar (shame panic Tus snore peutrtire que le deal de argumentation, cat Patmenpre ponaaie das lnguale sapanoult ene {. Chlamgone apparent fentends dans Diegab, 6d. Mare rou, y- 188195 2 Ls Teetau de CUhoeatanen prof 4 mediter tex mage ot r= fendossenarquea de P. Nae, Happetye, Cons raves, Pane, 1949 [Bras Petes, 2, pe 185-208. 3.11 eviendea encore Oley lctareus dad Sinoaltan 1, SHI. Mannow, Hlshive de Eanation, de Bedegague. je 22,50, 28,220, 888, St emopvetion scigemont du Pélagogve qu exprime me nénction contre Ins gnortkques, Au pot de depart de tous Tours syne times, imprégnant toute lear conception de la vey 9 Aseouree un sombre pessimieme, une hantise de Povonc prisence du Mol, du al eongu ecaune un principe net Tart son existe Etemelle autonome, principe hor bls! vide le matiteo ct do In tornporits? Tamour ext Xn pishé et le monte est mal fait Cost ins express thon conte ee «pessinae goteurant » que notre owtau fet amend i proviomor va fol dane wo conception Thomme lunibeuse, souiente, spate, an un mot ra Tustent optimist. Lamour de sétprocité. De tagon i7bs profonde, Clément reli la honté fon de la pedagogic du Verbe A lgard de Phumanité (1,75, 1) colle quia ia, et qui eoutien! Macte mame dp Ia crea. tion, Ie lien Stabli entre ces deux manifestations de Pact wité divine sexprimane par la doctrine trés ferme de Tantheapooentrisase da opstos, doetsino ehare & Climent A1V'a proclanée des [es premiéres pages du. Pédagogue (i, 85" 7,8) et a’oublie jamais de lo rappolor (Il, 14, 41 39, 1); docttine traditionnelle qui zppertenait ow rsper toire de Papologétique juive * ct chrétienne : Athenagorn Justin, Théopbale d Antiocke *, autres encore * lavaient Carl out contro sonane vain V'lfort dépansd pas 8. P6 ure po ded nine goontiqus 2 partir dele ation de Teameconcance, dans tom fl sur le dabine ches Plan, Greatquer cb Tes Mastelien, Pasi. 1947 2 emprante ces exqresione 4 6, Batannan, «Le bas matic lisme de ls Gaovs' dane (a feb aareelete Dosumonte, 192, 1 PS 2 Ainl + Assomption de Mots 1 Baruch (4, 18-18, 1V Dude, 685, $8. ‘V, le denser rassnbla par BI, Seanivevr, Le Stoefeme of Pity y. BUH 5. A Disgnte, commentaie » 160-188, 209-811, 2. Marcon PS (Chanda|p pee semurvataré Br ensée comeriExNEs. 35 cexploitée avant Clément, Elle trowvait ses ravines sbvé= Ios dans guolques alliemations, rapides mais solennelles, ela Gondse (1, 26) ct dias Paaumes (&, 7 et pra.) ot snprantait largemont 4 Penseignement de la philosophic fqreeque *, et nolamnment du steicismo % Geole 01 ce theme Avail regi un velie? tout pavticuliee Clément fonde son optimise sur cette boatié essen tielle du Diew onsateur sil eite ¢t eommente le passage fameus. 16 la Sagesse de Saloman, 11, 24-26 (la Mliation est die recte entre Je judasme nioxandrin et I'ésole eheétionne @Aloxondric) : «Oui, tw aimos tous los stros, ot nae do ‘égodt pour rien de ce que ti as fait, ear si tu wvais hat (quelque ehose, tu ne Tanrais pas formé, it comment une choss subsistenait-ell, si tu ne T'avais pas voulu,... Em ton met, est Tamour de Dien qui confi, qui conserve este aa erénture (J, 62, 3): partout of repose le regard Gu Seigneur (et i nd $0 détourne que du packeur, du ‘mal intraduit par Ie péehd), ectest la paix et Pallegresse 1,70, 4) ‘Pous exprinser cette notion, si fondamentale a le Revi- lation, de ia honté et de Tamour de Diew & Tégard de ‘a exéaturo, of spéeinloment de homme, Clément aime a utiliser Ja préviense nation de eiiaaeust, si ohare elle aussi 4 la pemsée hellénique, et en partiealier am stele bisme # (peut-ttre vaudratt-l mieux dire & la philosoph popalsire en ginérel) *; Clément en esla ne faieait que suivre Pexemple que lui fouraissait un verset de Tit, 4 Dt la voio ouverte par plasioute das Apelogistes, ccs pro UWécessenrs, comme Jnstin ® an le mystétiewx ductor ad 1. Gyiouions ot souptiques vole excoptén inst Cater, ap, One= shar, 0. One, 1Y,20 2.1. voy Aunt Sloleorum Veterum Fragmnte, Uy 29 528 ; usetior, S. Ele romionts & Pearos Tal meng Lois, 1¥, 22 Dy of Can, wep. 4. Aine Mosoveos, VF, 90,12 [ 8 ProtanaeE, De Pyth ote, Be Papel, 10,4 Tegph, 28,2 m8 vtnopvertos Diognotwn? erengorin, ondvipunee sont bien, se de may nu Bulgrra ie penn sang teste appliqués tour © toma Diss (80, 2), at, Pig if, 361}, au Seigneur (f, 64, 3), an Loges (U3, atirelloment au divin Pedagoguo (UU, 46,2 ce Elsmont sine & exaltr « hypesbolique phlamtrape » de notre Dieu (I, 62,3) ‘cet amour do Dieu pour Phomme, oii dit yondro par un amour reipemu, et dente natured otqae I gree dit dum seal mot, admivable + vcayay {inh 1; pour ba mbm idbs, wxprinse ow mayen due Ha clase cI, 4, 1). Dron eal noti véritabh tent essentiel, que jouero dams la sptianlité de Clement potion stn dD Ie stecismeaimalt& deine soa ial moval on pat do euivre 1a Kata, Ie Raison ++ tour naturelement Closet srtintixat datm/saninidie jadion cil tiene dja bien emoroée avant Int* st gut trouvait 4, A Dlognte, 8.95% 2, Tei noone, peur ne pa aesabler lo Isteur aoue uno phe seffrenoe, nna ts eon ieton le ulus xsrples Jo ven) ‘pour lovesto 4 Fado 3. Bx aul Prtrepl, 62,2: Skom, VIL 8,1 © Gae aontra A Nant dont analyse, en co qui concern peaade de Clément, aceuss avoir del amour uno conseption pa Tait plaunisenng, ast perteul@ewneor malbooresse = Ero Agony ea rag, Uy yp he fr Citaeatu pu eaprunter ce mot, rar & Parion, De Ate £0 ous Tidus, dja. Binge, 10,27 at Ie comanentale aa rou p A116, 6 Tai, 1, 710 endear Blk der Stow, S81 “4 Ba vecn de Famhvalevee, volontalrement exploit, dv mo Doyo Bsion ct Ves [el o}-decaa, p83 pls leit p 4, V. tonjoury Seetaexsenss, p 165-106 (Juste F Apel, 2 41; Mey ote) j pour Eomens,p 1010, wt pow I devaleppoet 4 thkine dans UDisoie ixieuro do la pense cbrienng,p. 17 {ty Srunneey, p 250281 sangen ser frobelristonen Si SOIRTIEALIO 2 rENGKE Genres a ostifontion dans ln parcle de PEvanglo, Math, 19, 24, se ene, eumoi» (ello ill, 36 5) 3 mows propose 4 oule 9 Dinu (Ill, 12, 4)%, le Cheist (1,27 Uy de fours gun sex traces (i, 98, 8), do marsher & ton peo il, 38,3. Mais 'plus_volonties encore le. Pélagogue aimera 2 paler dh iiniter 9, Eajconeton, Dicw (080, Ls Ill 4, "py ot plus preisémnt 4 Verbo {fy 9) 1) on tant que olui-al nous prémnte Pionge parfait di Pose que hus fvons a eeproduve en note ame (ly 44-2) dinoab ines Lo Chars (20,1) notre Pédagogue + Jésas (1 98 {) Pour nous, qutsonmes dos hommes et avons A realiser it peviecton’ a Tiniviewr de cette. eondstion. Muang, Cledtovidornagnt Je Verbe oo tant qatineamé doit nu Servis do modéle (9,4) nis vient on aide ot conme Flornme et comme Dic (1, 7s) Hy choz Cment — Ja chose, mite & bea droit) dre souligaée — toute fe tpiriualte do Tintation de Jesos, Sans dow, i ne init pas projeter dats cette octsine tout co que le itis de len da moyen age y dveleppers “ctxt xin il ‘xc exeeptionnel de voir Clément nous propeser Pimita: tion de la Crabs (11, 85, 3) lo Pédogogwo nous parle Innins db nour erator avte a que de vivre aves Th mine. Ti, nous propesant comme modzle & smiter a4 favon de vivre, som dice (b 88, 9: of 25,13 100, 9) Catia un prnsipo doat abteeausene sca tier es pp tations Tes'plis Teoondes, ot les plus ingénicuses, su le flan dela morale pratique (00, 32 2538, £273,377 4) ["thiotore de Tnetmation Jal permet d'atendee (III, 1, 5), Nimsistons pas davantage ‘sip vos psincipes fondamontaux ; aussi bien un. examen plus approfonili-exigerait qu'on protne en consideration, Touuyre tout entiées de Clément ct on plus seulement Io PSdogoque. Cola a été fait ailleurs, et trée bion fait Tappelons seulement que vette notion de limitation de Dieu plonge cet racines trds avant dans la tradition phi- Insophigue greeyue, platenieienne * ou stexeienno * Elle 4. Tsuen do renvoyec, pour Clint, & Poxellente aalyeo que isnt do nou doonen W. Vorusin, Der wahre Gneters pote 114: st9-009; pour Pistone tn thime de tation dane I pone in ehritionne anionne Th Prien La raystgue da Vnitaen A Christ et de unité lice Fganen de Phin roigeures, +8 183 Peathune fa ean Ue, New ‘Tiitatio Cis dle shbeae (2940), p. 68s. HL Menws, ‘Osotaac lesen Ge 1059 (ool. Paredson t, 1), Pose WF. Berzenwowrn, ), guy étaient ‘Mais le plan est deyenu confus : entre les denx eae pitees sur les thormes sen sont intereales trois de earastiee plus géntral : TH, x1 (le ehettien soul est riche), vir (ontre Je luxe), ‘rim (oxemplos,tirés. des Tittératures Classique et biblique). Liauvze sachove par deux cha pitres de recapitulation — qui parsissent eorsespondre & eux conclusions successives : le second, xu, pourrait 14 wonate 6 hin avoir 66 aj0086aprée coup * — qu donment a Tat teer (surtout dans le eh x1) Taceasion de reverie sur les Sujets Urités dis Tesposé précdent et dy apportar Hin Solent stam de Ta tha dy Spectacles dul gous un sl grand ale ane Ty itteatne, apologétique ow morale, des premiers sitles ehiétiens, leat abordse quan cours do eetie néeapitulation (IIT, Ho, 3s). En supplément, Ie bel ot justerent edhe Hymne des enfants an Crist Sewreusreprend, sue an £03 Istiquo, Ie ttre eenteal du Livre ; ‘SL rapil qutil sat, ce seul eoumnd uli tsivjeniseva In lierté de ce développeinent ; mai seule une leetare attentive, ot plus d'une leouur, do ces shapitres mbes frmettent. @apprésier Vextraonlinace. complexité de Fexposé: Clément nbandonne et reprend son soje, fitelde toute ooeasion pour soir eesidérations mar tales, excurais antcipations,allasions on rappel. Ne hous tons pas, commie on Ta fait trop souvent % do aseusor do maladie ou fnpassance. No parons pas edsfuis, fa agit un gout particulier dont ue tour état parfitement conscient: que de fos rooanelt vole lalcd ottar ver cones (Iff 26, 1), ste engage dans une voie ltérae (HTT, 48, 2), se répéter conmpl- sonment (IU, 38, 45.644) sneore une foe Ls ‘Kncions ne 0 faisaiont pax de te somponition le meine {ial que nous, ow dn moins que nos profeaeine! Sourest, ches aux, un bene désordso est un cffot de Tart + os q fous appelonsconfus deve leur apparalse ait, enulan 4: {a traditéon maminesite canara de tases d'un prem fate as me prone edo. qal arate le Pésiogogu Tx fn al ch. 2 yne TI) =v. nota, a ‘Nous rlevers anne dee Migresions A double dette : sh Mi iy land A. Pen Hist, de te Uti, groom ode, 11, p. 958 (eonsiusion de son 08 ner Clement Ge A ln ste de K_ Acorn, Lo composition dane ls xsrages Pilosophigus oe Sips Pari, 1923, p. 2-318, ae avers ou ‘out innaté sar so point © HL! Manav, Saint Augutin et taj del eallure autigutan p. Z163 Letractae, 46 stmonvenos un con de bonne eompagaie, évitant & dessein Ta pélantosgue. ‘Une morate_phitosopiique, Tnfest pas quoitioo ii studioron déteteattsmorale: cadet at la thchs du leevaun, aida pur lo cowmentairg aque nous lui fouricons, On vera seulement degagen Ins caracties ltl gidanor ue frseonto est Che ents, pat li on pro a egaiention (ioe La momieque Clément now eneegne eu nom du diva Pédegogue apparalt daboed some une morale tation: Moin & promite leone, poser comme dominant; tous hitens pas cependant de Jager cette toro. ug. phiesophoqe’ que selgeuse ou civetienne, Ihest nite faire ict d'acoords um instant de seston & T'dGo que] notve aotean ve fait do la raison hurhtine st aux rlatoag ail babi, sur divers plane, entre alle es Dion, souree de toute verte ‘Nowe avous dé) sinalé « Parnpibologiet6eondo ont venue par Clement antour dy mot AdrOe—Foneiak Tobligeit pes comme nows 9 choir entre inajuseule ob ‘imuseia pour e lemtnia inital ~~ I fois * raison tts Verbe >, Humaine lx facultérainnnable est expect | Saat margin porn origin dino eat hall uy op slique proproment la parole de TEeriture + 4 Timegod bla Feceablaoce de Dien de Diem, dsons mieux di tgs, Vere Gn, Hatton ier. Cae deena Se ixpetée avee slant dane le Prorepigne 98,4 «nag de’ Dieu ext son Logos (et ce Logos divin est vraiment ribet 8 8 Monel setting do Cknant &'Alocondn 16 ett des Tres de Sees pean id Uy Oi cine Fetal aes fod ite i, 1a rota a gids Dasa Guia achtypo de Mergen Logos, ce quill y a de plus vee dare Pomme, Feapat ® tut eet on hy fit & Pinage ta la resemblance do Dien, ahh sasentile por som intelligence revi) a. Logos ‘Feia et an par la ext aevase ns «loghjuo 9, rasonnabl, tinned, etn méme teas somne few di Verbe, pare Tisipant lal Doctrine tondamentale cher. Clément. = tlie sora reprise dans les Stromates et le Pédagogue no Sect oy roféro, Int qu eilebre Ine panente de fa Teiuon aveo Dist, apne (4,9) Fmpone pas son optise elie ant mostique Faroenant par ileus 2 facet avant tt ir Et Ronts auissonte deDiewa légad de Phormse-—Clément se montce beaacoup plas préasnsps exalts otto part Sipatfon da pensto numsine ig Pens divine que den roiser Is Tnten een dstinguer les ovate Genet fas chez ful que lo théologien trowvers. formals avae Hgueur ot pedckion In ektinetion water eonnainsonce rll et revelation * ni ans cello-l ly progres ut Sc véliae do UAncion ow Nouveau Fpstament Mean, encovo, ine. peut crvlne que la philanthropie divine ait Ins sans secon toate [umanité pré-ohre 4, Littarement eae Pept, da Nos, enteuda de fa nasute 3, Cléaoat a8 sec aust da mot de, teem ovine plato lone em Gon Selects, il lise allure Ciypaaeeés stea| fue dinner la partie supicienre do Taine, Pungo aapésint de Jeison, eau qui gre cnanaites Dieu tek, Voruenn, Der rake Cheater pe £9. 10 Suey 108, 0; Youueen, p. HOA. 8 Go quion pat trae de ph net be aaj, dans te Pid eres et ln place shes of etbensst sr lnqulle#ashive lo He i § 108, 2 vl note 3. ty Coston, Hef of Gow. p38 Le meme sheologien cotinors Clément na etait par eapport an désdlopyament dest Sal gnuonss par Souris, IT pat, 1 fy ot sr Nin Ads Baer Ty 4 fy Harvey jee, Cues tid, 1, remvoie nase a Tanerote abe ae ara Te Vs aden, ps 18 29 & 8 remoovenion een aed Ce ee ea are pee iee ia ea ps ope eo nee ene «le poésie elle aussi est inspirée » (IT, 28, 2)* Clément: Leo iatslcteet anti nte Lae Coe a eee cote 1. Clewent dit plus vagueapont cxidees ne fades pos, om Misi, top appayer v: ee utlee pricione quo F. Guarswors ai fppoetéer sae ce pout diliat = Die obrilicke Eeberabalargom DB. Fi): Clement ne va jamais equa dite ue Disa posts par lt Bouche io Platon tne place pas le euoute > scgerdé aux eatease paleas sur Je tue plew que Tlaspission des Beritares. Danite Part — minis exe Heepin a ls rappelae'? — Clameut sat ues brende ses dstenoos vrei dela pilosophisgrecque, etd sen Semone = 9, 3 Dont il mvogus formellonent Youtorité sue co point, avee colle Arisabule, ate Ful alexandin, dans les Stomnata 122, 3S. Susrs, L Apaly 45, 25) 11 ply 10,285 Peyph, 3, 4 Deeseiecns bel? ALY. Dederans, B Quatmants, op. ei, p. 7-72, ot plas gent ralbmeat & Moniann, Tae Canaoption of the Govpaley pe 1-6. a nonace 49 Diod? le porti, si souvent suivi dans le Padagogue qu’on pout purler d'un systome : pour appuyer ses come seis de morale pratique, Clement juxtaposa Peutorite cles dlassigues grevs et celle de PReriture. Prenons etme exemple le cas majeur: le dernier chapitre de conclusion (IIT, Xie) se présente comme um montage, nstivement bien ordonné, de textes bibliques, résuinani, et confir- mont lensoignoment qui vient d'btee denne dans les deux livees préedilents ; mame dans ce dossier trouve moyen ae commencer par invoquer Aristote (IIT, 84, 1) et le poste tragique Apollonides (§ 84, 2) i citera’ plus Isin Cheysippe ($85, 4), Pindare (® 92, 4), Ménandee (§ 92, 43 18, Bu. Souvent les textes, elternés, se suceédent : tour 2 tour Pieritur® vient ratifior Venseignement des phile- cs ou bien ceux servent & appuyer les: prescxip- tions des livees sacrés : ainsi, pour le régime alimentaire iu chrétien, 1p meni tis de Musoniue, et Platon, se ait fappoyé de’ exemple donné par Jésus ressureité CI, 1503) «ile (med Aros oe Me Laat tonicionnos so voiont confirms parle Siracide (11, 23,1-3), Tnyersement, nous passons de saint Paul sux pythogor niciens (11, 14, ), dune exégése christologique a Pexem ple inattendu d’Aristippe de Cyrene (II, 63,9-04,1), Diautres fois, Clément compale an double dossier et nous présente supcessivement, ainsi & propos de la sinplicité vestimene ‘sive, uno séeo d'autorites seripturaires (11, 102,3-105, 4) A laquelle fait suite une liste d'erempée empruntés & 1k tradition historique (Ll, 105, 2») ow, inversement, contre 1a coquottorie féminine, d'aberd uno eatine d's piration classique (ITT, 4,1-8,3), ensuite (TTT, 9,3 5) les vrsets bibliques (la charniéxe est hien marquée ea TIT, Il sulfa ou Tectour de foulleter quelques pages de cos lives H-1IE pour constater Ja Sréquence et Pétendue de fe reoours a Ja « eagesse du monde » (III, 9, 1), que Clé- ment nous invite «ih me pas négliger » (11T,'84, 2) + tout Ce neat an le wa motif de on eommporcement : cpa lin, p72 1 Pédagegus: ‘ 50 riemoveri0N passe, Hombre cf les pottos, le tragidie ot surtout es AEiiques, prcelows ux yous du morals pour le table Setisique quis fonrniscent des déborderents husnaing Tistorlens et polygraphes pour leurs exwmpla, et nin Ie Thilosophes, parm: lespuels Clément cite avec grédilee sok cher Paton «Te philosophe le. plus Sprit Yérté + (11, 18, 1), «excellent on tout » (TH, 54,2). No Gal fale fue do tus wn platonicien > il reflte Te vag Ehcctianse do a suleane cormemine de soa temps e8 tow AH wlfsr Papport de totes les écolee : méase le chant Bplcure & ef fusqa'a ce dissoln Avistippe * sont appel Rtémmoigne® Mais, comme on Pa souvent remarqué cher Tes, Ancien les autcurs Ie plus eouvant eités te sont pas, nfeessaie teen cove ui sont eft Te pas pefondement a Tne . Nous mo rolevons qu'un petit nombre dp: rférences fa smells aston ent lui pourtantbion plu fiv'au platonisine, que. Clament est redevable*, cot Hous bien Stobll lee bese travause de Stelaenberger 4. Nos reprendsons Vinvontaite de 2a oultave las de sent 972 i j ST wom Pon ot ce gio so anne aii sins de cot fos dans Vennesle da Diego THY Coane Invinem fats avoe sli de Pla, un yeh orien: Stony 72, 43H, 100, 8 "ete en curve pies de di Sols une solo fis your lo eriiqa 1,372 2. Nimnément cb deux tis On'pours fra te mote seaargue & propos de Pilon enous, 2 68, ada Tr Thax ols Le nom rato des «sotiens» une fot al ‘non. 2° Nous rlévorom plan cot trontereoos fat copend terre a evn Ariba went spleen {Cheyanne tle peepee da Clement qui ut one para. ren un onan ronal 18, 45 63,43; ADK, 15 401, 25 1, 0,25 428, i, 55,25 58,33 85 i 4, F Srouetcocacun, Die Boschungen de fribrstien Si dates 2ir Bani dr Sing, Minh, 139 La surat 4 fess Gatenherien se yae ree ena Gierat a ones ta tape Th aves Coenen cw tine ie tases deve seri ctonare Tint aniok Tangy an ae eee Inst, mprégnnt le Zeitgeist, exerait tne tallucnee a Siia ty tionis eatociea clan ie yous face aa ne Gil atunas wouter dencetelanhis wahoo dant um ouvvoge comme lo Palagogue purdue cclula sally Gyovheris dry devas Galea oot ony de Te ton rote’ (s axephesertd th We ay od Inverse stuns tah Soe se pele tite Uottne ard Gesagee ocala, Dee) Since Lixtoeuee waiaed ove Ore et Fektetess pera ie scurce cc ee ore Gil’ aot ‘aguligaey, et wale dantent plus queso Ticcano West ingiols A Gemeate Puoge Qu eae fa i capt du hovalae eG Mtnoaug a {Stone d'Apiclite Nowy ne poten eve des abr 4. M.Seansae, Le Stlfome tes Pies dal Bin de Clement de Home a Clinint Alcan, Paste, Vt eal. Butea Sorbonen yh 4. Cress, ol dane fig, iden qu cord a sls + ana 185 350417004 * 3, ES mins ob ie sept verbatim. Clément repo fon st de fagon originale, come Wl seul brulee pst} fn UL, 24, 4 ot 4 vent de Ninonias, XVIILD, dans Vewine (yes 5 Te Henoe) «$5 Mus 4041, 144) 1D 4) 499 8) “+100 1] + 99 (181), Ponellmont fy ot viet de Mas, NX 40-441, mae dns Vor 16 (6-5) + ELL (23) 10 (3) 4 ir (otto ges + 140 (ots) 4114 (ea) + 441 (EHD Go ‘ui condemne loe tentativeslaiten pear éruckcr du Pedepopee aires pages de Misano, de P. Wespcann, Qusiones Mh tae, in Bor, 1385, . 6-66, a, bso ae, plo hordiont tneoce, de Ch. Panes, «Mannsas i Clement Horurd Sides In Casaiol Pica. 13, W901, p. 191-200, CL UGL aU. Hover, C. iMvacnin Rafer, Rlieian Leigsig, Tones, 845; C.15, Lovs» Masons Mt the Rana Socrates Yale Claeieat Stain, 40) UH, pe BAW? 2 rymmonvonos Ae pon ouyre + les extraite do 908 « diatsibes » — confée ences oi seemons pepultires — compilés par Jean da Stobis ils suflisent montver eornbien Clément s'en est Inspied +; le Padagogue troite les mémes eujets, dans Ie) anime expt, of souvent ea sp sopvant des mntines express sions que les Dicuridvs de Musonius AULIV + Quo Jes forames sont appelées comme leg) Dhownmies & le philosophic et A la culture (= ict 1, 1vg of UL, 49, 2 7 XIENTUL: Sir Ia morale sexuelle et Io fin dx marin (= ie TH, s). “XIV : Que lo mariage nest pas un empéchernent pout philosopher (of 11, 109, 4: TT, 88, 3) XVII: Sue la noorritire (= I, XIX iSur Je yitement.(— IT, x biex XOX; Sur la vaiasole ot le mobilier (TL au; of. TT, 115, XXI: Sur les soins & donner a la chevelure (= 1 mj of, IIL, 61, 2). ‘Une moraie vattonnelle Morale, done, resionnelle ce régime de vie chrétionns ies yews (HT, 1, 41), dont Clement va rézloe le modalités conerttos, Sora’ végt par la striete finalite di cheeun de nos actes. Pour commencer (on se souvient. qu Je aomsitinne fait Pobjet du ch. x du livre TT), le divi Pédagogue reprend & son compte lo vieil adage « I faut ‘nianger pour vivre et non vives pour mangar » (11,1, 4) Soirtes ls preseriptions alimentanes vont Cte deduites d fe principe simple, De méme pour le boieson + Io vin 4. Quorunto-sing repprvohomont. Ler poral textusl ont falls par P. Wexpuaso, Quaetiacs Mosnianary pars, Ph tind ie hypiscostonehe Diet tenn, 1393, Antena, pC (7 Hasny dane Topparst do aba dition, ot enfin M. Seas op. et, pe ATUL, Ch noire stele Dinu. TL elateleh, da th, Kescean, eliathon fe Andie tnd Citontum, tM, 99% 008, 5k wonane 3 A-quoi bon, c'est Peau qui désaliice (IT, 19, 2). ba vaise salle ? Pas de luxe inutile | Clement développe & ce propos tes considérations «qui font penser & notre « asthetique Fonotionnelle + leboure-t-on avee ane eharrue en or ? Un. fouteou ne trachera pas micwx pour avoir ux manche fomd cPargent ow d ivoire : un bessin de teres cuite rendra, Tes memes services que s'il était en or (HT, 37, 1-3). Liutic lice apparatt, comme le rigle & suivre én tous les cos (UL, 87, 13 68, 1; 1214..) ii faut condanner Je luse des vétements comme ¢e)ui de la table (HT, 102, 2) : on shabillo (11, 106, 3), on s@ tchausee i{l, 146, 2) dans la seul but de protiger le corps, fccossuirement. aussi par pudeur (et spicialement pour Ti femme : 11,93, 4; 117, 1). Toute resherche qui va aw: dla eit bteo proserite + ea quoi une Stoffe teinte ou eure peuteella mieux eourvrir (TT, 108, 1 109, 1) ? Le luxe & la Trimaleion n'ajoute rien i [ellioaeité du bain : Jee pauvres ne ee Invont pas moins bien (IIT, 31, 2) Toute la morale sexuelle sera rigowrsisement déduite du principe Enoncé at ceuil momo da grand cbapiire x liv. TI) eonsaeré & ce. sujet : Ios fpoux s'unisent Ter trum prasreandoram eats (U1, 89, 1): tout ee qui s'eearte ile cette finalits escentiollo oot cdvarement condamné. (est dons ee doreine que trouve en partieulier 2 Sexereer e grand principe storeten ; « suivre la nature » (Il, 87,95 0,4; 95, 3 5, 15 LU, 23, £) ‘est parellement aw nom de la nature que sera Tana fGninine ow mesculme; dodo compataisons étreagee + Jos animaux sont flers de lene Deaute (IE, 44, 4), la femme doit bie fibre de sa chevelure, Vhoraie d2 se bashe, come lo cheval de sa crinitre, I lion de son pelage, 1b coq de«a crete (IIT, 18, 1-219, 18) Ti faut repouster tout ee qui altire la nature : clest de la tomperie, du mensonge (H, 104, 4); autant qu'a Yntili Lite, le toiature des étoffes ext conseaire 8 la, véxité (TL 408, 1; 122, 1) : que Part—aniilieiel —ne soppose pas le nature, ni le tromperie 8 la vérité (IL, 127, 8). hus d'une fois Io lecteur sera porté 8 estimer qua cette roorale ratioonele ne Pest que op : comme tant d'autres ot emopremos, ‘morslistes avant + et aprée Iui, lo bon Clément s'ingénie souvent 4 appuiyer see canseile de trop bonnes raisons, Blimant le luxe des coupes der ou Pargent, il remarque que le métal, Hon conduotour do la chaleur, devient brd Tank quand dn y verse des hoissons ehaudes (11, 85, 1) Pourquoi eucille les flours, si belles & contempler dans Tee Jardins, pour s'en foire des couronnes ? Debord «est Iupeit pout les ehevous : ensuite, posées sur la s8te, ni les pox no peuvent les voir, ni Je nez es lewsee (I, 70, 1-4) § Et que dire des Its de plums ? On s’y enfoned, le core nip peut vy retoumer, Ia digestion se fait inal’; vive le Tit plat et dur, « gymnas> naturel du sommeil » (I, 77, 29/1 On poutait amultplior le excrples, prlot chez quant *, Pau tees fos bien naifs, ainsi quan nows vayoos Vévonomio domostispue appeléc d Tappui de Tausterite + Ia teinture, qui d'alleurs se temnit aa longus, ost uno cause dusure pour les étoffes (TI, 111, 1), la femme ‘coquette gaspille l'orgont du ménage, ne La note chrétienne vient sfinsérer entre deux touches claesiques + Hy 49, 1). La. morole grooqu, philosophiguo, 4 Do utes seni 5 (6): «Qui enon & cls rofenat ils loses Misia CF Serra, 207. 2, 2% Dicsept (ein 3, Plus de cisguaate fis, mais, comms on le soulizoern & To asin, Ie mov est pris partoten honse parts aine fo 75,9)n.' Uy Wilimed. es [Ve plis haut. & propos de Vesprtaentanes, p. 2 5. Une vingtaine d sesame 8 Che quincsne 1, Gar, on dipit de nembreuse rférenoes eoxptarsne, tal dive: Teste varity parielfiement philosophique as ayrnopucsi0N rationvelle, exh assuinte dans wn svathéee 10 fois pls eho ot plas prefonde, Revenons eur Tun des chapilres {7 dane aideuy un peu simpli, peuvent parley Mipvemite Tetarey to monn aatisteeant, cla, dea mudntiyen, sur le dovetr sonjugel (If, x) Cette morale fezuelly cx apparense si maturaste, se rattacke pout tants eps sou principe ot dans son toto 8 uno inspira Hon aatoctiqeemont sagen en proeéant, Tes pn ler rl, $5, 3) ct de eo 3 bela vice do eso Eine orleiuelles — Thomme devient Uinage de Dieu InChestonr en cillabocan avec al le gentoc le Thom (11,69, 2) participant sin! la puieeance sdGmivngiqaey deine (Pot, 3 "Tous le tenes eopeantés por Chiment a a tevin anorale dela phikcophtegrocgue sont comm transhaunts par leur insertion dans une parspective crema Te Winssterd nouven tour feta cate lo Logan eat beaucoup plas tes Int ue doco Ia Raion 6 Set aul cu le Verba le Chie; De proshe en joc hig fe pane reps tu stoame imple toate Tieton a Jesu Stetcieane eves on fav la conception Tam rivers tuthropooonrique © oly si totes choses sual Eft pore Poor ot tous os bien, ccs dons de Dieu (ly 86, 2) Is ben dos dour par ecomple ~~ daixeat servir plover I Greateur et Saceornlr dans note aeion de dees (Uy 4, bs 12,47 fhe So), Stoiwune oneory Ia doctrine fhe sepnnouit il en chats evangeigue © Clkzvent nous Fel mente du sowoneey 8 Magee (I, 20, 20 Parallsmaat Pexiowey épiowies calie fom: « Nal td Pout ipanguer du nécessalrem seatond deFunique néot | Mire Usavow Dieu (I Li, 8. TH, 30, 0). Le mapped fou des eslayes», a0 comprendro, & ln manibeo pel 1, Giles,» 997, £6. ba womans 89 hieano, de slavage vie-i-vie du-pSeho : nous avens Diew jou pedagogue, paue pare adoptit(11T, 58, 8). SiClément, tla suite de Platon (et d'ailleurs de toute la tradition antique) combat labus du ccmmeil, co signe de mollosse, tt lui oppose tn idéal de wigikimes, c'est aussi en etfs Fence aut précepte du Sauveur :« Veiller et priez » (Ih, 36, 2) {ca bimplicits de wie: qui nons est sums eosse, sous mil formes, petchée. sc recommande des consells. éxangé liques : «Si tw veux élze parfait, vonds tout co que tu possedes,. 9, s'accampagne Wim rappel de Ia Passion du Christ (17, 86, 2) et, de facon subtile mais profonde, +8 elie & Ia foi monothbisto, a le simplieité ossonticlle de Dieu (1, 38, 3). Le sentiment de ky présence AeTinkabitation du Verbe en nous (f, (1, 20,1), mprigne une portée reliziouse les plus humb:les consells de bien- Séanes erprantis Musonius ; eonseils sur la fagoa de Inanger ot de boite + mais cest que lo Veebe eat la, pr sent, notre convivs, ouerors 86 tev (I, 8, 2) = nous evooe tonjours now sentie en présence dui Seigneur (UL, 33, 5), séeler noize pas sur lui, marehec aves tui (1, 38,3). Goite’ valeur religiouse xessort méme st Clément en fait sine application quelyue peu naive : respecter la nature, est respeeter la volonté de Dieu (LIL, 20, 4 oi il s'agit de nous recommander le port, pilosophique, de la basbe fon se souviendra que tous les eheyeux de notee tite sent comptés ). Les femmes qui se fardent, s© toignont les Dlievous, se comportent comme si Dieu ne lour avsit pas ‘lonné Ts vation de Ieauté A Toquelle elles avaient devit IIL, 6, 4) + ellos ne font pas que tromper les hommos, ‘nentin, elles outragent le Créatour en « blssphémant » leur mps, a beauté réelle que Diew Jenr avait donnée (LLL, 153, 2). Masculine ou faninine, la coquetterie a quelque chose Wirrligious, dv athée w+ elle ehoeche, par ssa fices, & faite pido 8 Mouyre du Cifaveur, ce que le gree nergique de Clement dit d'un soul mot, bion fuppé, sree Syuwouerety UIT, £7, 1). 1, Cedesmue, 9 88 6 rwrnopnerion I ry « jomais omprunt por ot skople, mals tovjouss soltesemest, enectt is Ie mor dn Peay o Sertaiiemoat, dans zon ensemble, tne morale tis aad’ lie, Ces ches Clamont a la fos on enitge do Ia Sax Pees bain il fouduit prenjue firs inde oaropsccall “awiest le Soge sooo, adie Spiourin,sinon wn ari?) Trea aie do's mcvenchice puoeiqun (Clanent 4 bead ombattee ce duane persists f n'en est pas moins fonté, nur le plan pratiquny de rivelser avec hit = on ox fonjenrs influence par Facvprstin), Ce ceneetbre igo {i ne woanguera pas de rapper Ie lectour I expen Der der tranepostgn solvent eusisniee se couronner do Hisies? Nowy du Cheb} (ly 74, 2). So pavor Non di Ipjous, main de bonnes eases de vert (II, 129, Ls) pile ? Oud, den mauais dies (1, 20, 5) pander eet secdtinme trouve saline: ina Wal jamels aan loin que oolal que les gnortiqucs, ot dik Piston, caduisaion’ fogiquemn de Ire peincpss dae listen oette limite, eat le Cat (HT, 85, 3), a4 org Gabon Se ie deine "ces lesen rb par lo Votbe incams, tl quil now eet ove pat Fibrabaie, qui freine le développemont ces tendant fea ities: Lina pour Tempe de iy visedo oo. du viel ifeat clair que Pargumentation suvie par Clam pa tleyoirconclure A Fabstention abeolue {ly (1, 13] 1054) ‘nas «Josne-Cheist mengeait du chovrealpoartant, 6 Sk poison (TI, 5, 2), tte, qu aft Pho ds maa tle Gans, w 686 chott por hi your tire une des expe ouchanstiques (1,20, 82,2) toot exemple ie Chea fons eet transis par In grand Xgiiss : dane lo mia Passage, Clement se sépare forellement des hérétig uit signs par learnom, le onortits (11, 98 1) 008 Poquarens A. Ch, main ceto tes bom dno: S. Pérununnn, Bia! ane tution hee Pltor, les Cron peso fos Manichiona, Pare, 1c 2. Ge Climent tise our, shonin feisont, des argunce Pe gries ia aL Tae opel la he gree dh ln astra pal epousaes len ontrcits doe Uraiqaes #1 Ls voaane oL Ovi, c'est bien Bi une morale authentiquement cheb tienne : Clément a, pour la déorire, dos avcents. qui “annonecnt le futur dbveloppement dela episitualitésmonas- quel; tel expost sur les préseptes de Ia civilité s'achéve pur Pévoeation d'une atmosphere caractaristique, ot Von. preseent co que sera Thésyebarme + c tanquilité, ealine, Eeconité, pale», qeeuin, tzugin, “casivm, eonve (Ue By 5 ef. 414, 2), la paix, un autre theme favori du Pada igogue (Ih, 32, 4, nots); ailleurs la. pritre perpétuelle TEL, 104, 2), le cule isangéliqne (IT, 79, 23 400, 8). Ke houttant Clément ne songe nullement & retirer Ie chrétien, liq monde + sa morale est une morale pour des fetes tmariss (IE, x), aoceplant leurs eesponsebilités. sociales TTT, 78, 3) :PStat de matiage mo s oppose ni a la pieté ni A a‘saintete (IT, 109, 4; 39, 1); Ie fait Watee chargé de famille ne constitu pas um trapécheinent pour suivie Le Christ (ILL, 38, 2) TY, Linvintr meromeve ov 4 Pépacoove ‘Un document sur Vhistoire sociale du ehrtstiantsme. Si breve quo soit eatto analvso, elle doit sollire & mettre le leoteur em appétit et lui fera’ prossontie tout Pintéoat gue prcente ce ears ouvroge: Tat qi ater a valeur intrinstgue, pourtant souvent? =i précieusd on Ve vu, des idéos on des consells prisons = Ie Padogogne coustitue ausst un document historique dune grande | ae SNS fed ce Vint al 4, Aaa 111, 07,8 (mention de pbies évéques sere, vouves TE A07, 1; 11h, 4 (gor. vole preset ae tomes cd tenney. 3 in 1, $8, 3511, 8% 3 Uypee do alatation en wage chee lea ils, m i 3, Pulse nos avons uae comnongant p.7, que la Pa opi vaheees h tos converts den aptdes isrener sustRIQLE 53 paiens qui les entourent (LIU, $0, £4). Leur probleme est belui-—en un sens permane i elnélien qui vit dans Te mionide, ot un monde pater. Mais surtout nous apercevons la figure coneréte, histor iquemont définie, de es sniliew : nous sommes & Alexan- Gries, aux alemtours on aux approches do Tan 200%, et les membres do la sommuntuts elnétienne auxquels Sattacho Tauteur du Pidogogue appartieunent visible nent hcelte aristocratic qui constituoit Ja. classe divi fgoanto do fa oeété impériale; qu'l faille lave donner tant Se oonsells var la vie mondaine, la toilette, les rapports yee ly douesticité, leur précher & temps et & contre temps lo simplisits do vie et Phorrewr du luxe, prouve bien fil Cagit des mémes pour qui Clément a composé per filents Phomelie, aw titee si earactiristique, Quel est le riche qui peu! re sawed Cette itnage apparatt avec htteté dane les passages poritile # of Clément, parce Gril ne. veut pas que ses fidalos se retirent duu monde, Et conduit, & faire quelques eoneessions aux. mecurs Embiantes, « baiesant Te ton », selon son exproasion favarite. Ainsi, quand i conatate # qu'il ne peut interdire 1. iment sas doute ne Is prise pn * sur cette deni palo, ptm 2 Ou ti Pots quo prwoats tx ehronotoge abla ve de Crt at estos Ao eo pot lloras er roa uo aevat taj een [Mi ede Vi) Te So seen teat tablea Ieetorique va [f 2, 1) Jango" a mort de ‘Semmes 202) 4 tre compas sows SeyLine Steer 16)501), Ty. 0. Sannin TL C23, 617, Be ILD Eon cows 9 Hscteron us icin ($8) In penta négative de bingo gs tees um talons citar lt sci, dae CEM pont tare anvequb, sane besweaup de resttbti oor tenigoer dor ets vellomentconuals por es dls suele Maes Clement eG eveldchang Ie tna = TE 407, 23 11,1. i Comocton ute da bin enovalan gee Hogue Aone vie satin de epee vertesons dit al canes icc eagpors stec ha mova citieas (21 Then ty By thy UE Tear TS ti eateont ainsi soviet plilenne CF Cry 40, aati 1, of Isinanvesion ux chrétions Wacoepter des invitations chez Jos patone (Hh 10,15), ni aux formaes daccompagner lure aie slaue es bantques ou esting (IT, 8% 2) quand i toler, our 069 fener du monde, un usage modaré dex past fume (I, 68, 15 08 14) ow des leurs (1, 76, 1, 4), dea Yatenen's, inom hs Iuxue du iaoine ps fine que ews des hommes (I, 107, 3; Ul, traf 147, 1) ow deg Bijoux (11, 87,3): 4 cs aristocrats, Punage d'un rob Hier poéciens stage de falls (,78, te & oss riches Fropristaies, sm amen dor grave & Tose seen (Hl, 3, 1785, 2) Uitte, aetorders attention il minis au fi si romarquable, que le christian ait, 9 cette date, sf httement penite dane ls coushes supéricures de cca socket slexandrine gal apparaft, sous los Antonine 6 Top eviews, comme le bastion de Phellinisine 5, coent tng Potro Seulement. uno religion illeisés?y aesclavey artisans, gens de pew, dont, quelque viage ow’ tenia Abe plus #60, Se moquait encore un paten eultive comme Cae Mois Yinuérét dn Pidagogue nest pos sealoment dort, comm on dit, proprement historque + Fexarnen ae ce ws partinlier, eevee date. nous permet do vou fist Postence mfme de Ia mocale chrtionne, ou Piel xactement du méceniame de son application. La mevale diy ehristaniome repose en datnitive sur quclgues pri cipes, simples comme ia Vers, immuables cotton ale Te Dscalogue, le Sormon sar la Montagne, ou jus sip sent ence le double précopte amour de Dick et du been | Shain etek 17,420, 4 1, 8, 3) Mais lle hence any 4. Comins ea ténoigns, dans sa Gert isolate, Is fonde de cca avistcerats alesandrine a Pbgard dos empereuim gis vas one TENE ‘ue le oariowe Actes des martyrs pan, TetMaver mvt papyras fr Yel HL A, estar, aeta Alesandvinorum Whe slls ot igor rrr, Oxford 1054), 2 Gscendant Glemelt en pnivoit enone Jo ns Ll, 18, 1-2 3. La Dinsurs de Vérié os place yore 17-180 Th, Chow, Origen, Contra Cevwn, Cacnbvge, 1988, ). wera V. pan oe, Contr Cale, TH, 438, LNeRne sroargeE 85 4e mal eat multiple one cose dose wnifester dans Te ‘monde sous des formes indfiniment renouveleos, Suivant les époques, les milicux, Je chrétien rencontre. des pro bles pratiques différents dans la civilisation au sein de laquelle il Iu: est donne de vivie ; seul ert constant le fait \que le « monde » oppose son obstacle, sa résistance, som opacité, & le veeation des enfants de Dieu, Pronons ec cas de la morale sexuelle, sur equel Clément nows retiondira si longtemas (II, 71, £2; x; TIT, 11, ete) + aujourd"huj c'est le néo-malthusianise, la propension au Aivoree qui posent des prublémes & la’ conscience. chr tiemne ; dans Yantiquita, on pays iranien, c"tait Pineeste, favorisé par In religion mazdéenne, qu'il fallait zefuser © Glamont, tui, avait & utter contin la pélérastie (11, 83, 4; 86, 2: 80, 4..), la licence générale des murs, le pro miscuité des theres (ITT, 82, 1), a faire rodéeouvsis le sens do la pudeur, le respect de Thome dans Pesslavage (ITI, 83, 8; 74, 1). De facon pus générale c'est ou Roman ‘ay of Uije qu li fallat stem poondre, & get ideal kuumas nisto quo la civilisation impérials tendait a imposes comme un absolu * et quo Texigence cheétieune obligeait pourtant & trenscendes Par suite, beaucoup cles conseils que suggdre le Pédax peu parattront souvent n'evoie plus gute pour now, Clément pour christianiser les meours paiennes de con temps, e'est le méme effort qui slimpose & nous, dans des Direonstances difféventes quant wax modalités, profondé- ‘ment analogues quant. au fond. Dans oat exemple conersé, qui nous feappe par le pittoresque de son allérité meine ct qui acquiert par a we veleur exemplairs, sous sais 4. On potera Tallaston de Clinent + 3, 59, 2 ote note ad lo 3. Monrsu, Le porncution de CWisiunisne saw t Baptoe famain, Paris, 1956, p. 102, uote trésjustnent qu ear 1 telus Se cot dat covuman du ogy of fife gut oot la malas protons dey eesiations, to Padngoge. ‘ 66 rsmnonrerton sonsdans son niveralit dann aa pornonanee, essence de iene cine done gn pom gant Taco, Me isdeniane ne exée pes Tes sivilbaions, i les irs, losansame, los roped et ls tile tonferatmant 8 ss perspective propre; Hsupprine eq etPistonciliaine nver Fespeit do 'Evangile, transforme ce tine yout chee eenpta tins Saneposian,corige ce eve conserve ce qui et hon, exalis te qui wovait fis pi envoteallsiadse sa pefeeion, lad quod ext mr TEduh, niga! quod et axa, sonct quod est saueure Tietpbtende historique que comtitue Pomde du Pedae gegen hou servi dlantdots aux exe slatvstos qui ont BEG oote tropa cous le lamorale tue desitaationa: Gel ects, on presence de cee anelyses qu, partice dum Giitonenent historcosocol 3 partons, nov Senduitont, en porate comnnuion,jueguh ee princes, Sterallanese yalables, due spins 2: sane oa Faute— Tespett denfaneo, ia qu se seoticn eaferné ans Je sau sil les p de Vacistorratig Glexandrine au tournant des 19 ot nt sideles 2 Au emu, ide ertte situation reletive, nous avons retrouvé Pélam qui Fanimoit, un dlon qui jailit de la vérité méne, et comme ole absoln, Toute experience historique conduit & dépas> ser le relativisme de Phistoire & “Un document pour Phistoire de 14 euttare, ‘cbrétenne et classique. Le Pédagogue est, a youl étre, uno cuvre d'art suse ceptible de satisfaire les godts’rallings de ce public | 1 Nous sxprenons os conehlons esquisses da syicctioa tla IU International Cnlerence nn Patt fond, 1904 © Studia Patristca, Beliny 1987, TT, p. $83.5 feud Untoreuchungrn, 64) jon de Jésus, ete. — ‘ee eat exprine negative he sould os Liens qul soit innorta et divin. TI Mannov, De fa Connavsancehitrigus Paes, (236, nb misToRIOU 7 Waristocrates, riches et @égants, augue il Sadresseits 1a ‘eultare de I'esprit eomptait ow nombeo dea privilages dont joulssait In classe dinigeante do la sooisxs impériale, et etait, de tous, le plus apprécié + qu'il est caraeterise ‘iguo Fentendre Clamoxt proclamer que Véducation et la ceulture constituent «les Diens les pls beaux e! les plas parfaits que nous posédioas dans cette view, o> 741 sai tehe iy 39 Bip negudcor (I, 16, 4) ! Magni fique formale qui, & s4 dates, gonetitue comme un relais centro celles, quasi Mentiques, qu’ont répétées A travers Jos sidolos Platon 4 et Ménandre * d'une port, Libenios © ft saint Grégoire de Nazianze * de Pautee Ellemérite quion syarréte: on a trop souvent présenté Vintrodustion massive d'élomente olestiques dans la Ltte- ralucs chrétienne eomme Velfet dune tsetique, convertée par les Peres, pour attirer Ios lettrés aus christinnisme, ‘qwaurait immanquebloment rebatés la forme humble, populsire, valgsire et plus qu’a deinbbarbare qu'il avait revétue a'ses origines, Mais non : ai les Peres du ry? sitele ni deja evant eu, eoramo isi, Climent wont ou 2 eo fonver pour sebansser lems erits dam vornis. lttéraine + is teint cus-mémes des hommes enltivés, des membres qualifigs do [élite levers, Lr Pédagogue me dallas, 2 des titres divers, les autres ceuyres de Clément — se trouve marqucr une Gtapa dans Vintegration progressive, ot réeiprague, de 4, Si dies ‘on a put dain La ovination helene romaine ion dela sadkla (HT Stanaoo, ise Pe 1 De lb etic, SCD, oi ls madae et antes iene sont pas eabocohs.» Et pls ling BE 5 On) 3 (Bpitephior de iat Basil) U1, 4, 7. Depuis G. Bevesu, La fin da Pogentina TE, Pars 1834, 17H (rupee In Hous dor Dre Monde, 48 jen 4889, p47), cy sxrnnpycn0% Ja ponsée chrésienne at de la culture hellénique. Sons Aoute, elles wavaient jamais && complotement étan igres l'une & Fautre ?, mais le proceecus avait fait un grand Das on avont avec cette Lttérature apalogétique quis était Aévaloppés au 1° sitele, enize la Prédieation do Piorr ot Te discours A Diognéte litterature que Client connatt hhion ? et dont lo reoueilli ot fait feuctifer U'htvitaze, Deja ees Apalogistes méritaient d’appartonir & Ja classe [elirée, ils selforsaieat en tout ons d'éorire pour elle Nis gest avee Cloment que s'accomplit Je tournant déci= SFA partie duce s'étend ta route droite de Uhellénisme hrésien, celui des Pores do Page dor (1v°-v" siéeles), coli de toute Je culture byzantine + ‘evolution en ee sens certainement été favorisée, dans Ic cos de Clement, par Pinduunee, si marquée, qua Gxereéo eur Ini Tonavre de Philon WAlexandric. Bhilon, est jamais cité dans le Pédagogue*; pourtant que de: fois on le sent lay cous-jacent il suit: do motte les Lextes tn penalléle; on eonstate facilement que ‘elles pages de notte tasité ne sont que du Phulon, transposé presqug Kiséralemont * habilement reeomposé ' Le geand penseur 4, Saint Paul, nous Io raplloronsbientt(p. 82,» 2), wl tou prnctdin dn dite: es ce (7,28) Ii font ster Arte oe Elcstno} of anandre dane 1 Cor. 45, 28; Ryimtuide dau Th 2 Si, commie nent avons chure A Tétable, & tosto dct Hea sitad mtntliatoment avant Comeat + Si Maron, p. 231-205. ‘3 Dang 'erserle ds goa covre i cie hut fis fe Topas spo te on neal les ation (0 'Blgenwance Regier Ue V6 Sala Tvs vr) sts poate do sntast ae maaguent jae 046 eatin sls tres Apeingen. Vs Ubidy lo Ollouesier oh, pout Ie Padegegue, notre fner a) 4. Sur ce tourna, ves ebnervationa tri juste da Che, Moms seat, Quelques observations on Torgiaate do le Hosrature la ae shschciwe's ap. buds ear Latin dea Chriens, Nome, 1983, Pont quate fie sulorant dans es vaste Soe § Aung 1762-945 249-2805 57, (4) ote 1 Oa pant fae en eft, & propos dp Pilon 2a mabae roma ‘qua aouscvoos fateh propos de Msonisn -dare, p51, 03) Visneaty mronQuR 6 ju, mourn dans Jo méme miliew de eulture clexandvine, fourmissalt 4 Clément un poésieux medale et comme un sncourogsment i opérer le treaspostion do hésitoge Slassique dane um slimac nouveau do ponsée et de pists ‘igues Cornine son prédécesseur Philon, comme soo suenes sears ohétiene iomédiats (Origene) ou lointans, Clo: Imeot salinente avant tout awe Feritures inepirées ji ‘exprime volonticrs ou moyen de oitations bibliques, for tnoller oa Impleits, quit saccumalon: panfois aveo uno insaosité singles’ = pour ne prendre, quae exengle, au live 1, (2 4, six textos néo-testamentairs, prove” hint de cing pir diferentes, goat habiloment onto xésendenx Hignes* Comme on Pa fait ailleurs abseever tine ‘ello accumulation de rémivineenoos soripturairst Corenpond ouvoat 2 une lovato de earctre et sett a teaduite ua. paroxysme jam 883. Un style v artist» Mais si ce caractive religieux, confossionnel, est e2rtai- oment un osrastave dominant, il n'est pas Le seul que dbgage Manalyse dn siyle de noise Pédagogue + autant quin style biblique, lest aussi un style olavaiguo, litts- Paine, outivé, ow sens que les Geoes de 1 Empire pouvsient donner A ces mots, Client singénie et visiblement se complait & exprimer théologic, spisitualité ou morale chrs- Sionnoe avoe dos images toutes classiques * : Ia joiv ché- snd PLL, 1,5, 12 demargus Panton, Dsogric, 175479 dans ordce Suivant + 5478 4175-4 006 179-4 178 1 Vs lee notes ad fc Pour ae ahi pls conplexs ene 45, note, propos de Terprossin elev dhl SCRE Mannov, Saint Augustin be fn dela eltre enti, teddy les Pern vuxrméanes ex ea tlt In théorie: Ps. Arwasasy, ip. af evel 3035, P.@, t XXVIE, ths 3 Comme fede i pote cbStieane dos aidlos pastntqusn ou Dyranting ef, par exemple, seit Tasonone te Stoudite obebrans sit Athanaso 1 <0 poatathlete! [lamb 7H, BP. G, & XCLG <0 4). 0 ssmopvorion tieane oonsistora 4 sélébrer des panégyries avee Die cupmavnyvetten (I, 22, 1), le nourriture spirituelle Sseroments et grtee — nous rend csynehoreutes 0 des fanges (1, 45, 2); dane lo combat augue du Yabboqy Diew «gexeree » avec Jzeob et se fait son entealoeu, coypounarbpen 7 (Uy $2, 1}, le Verbo « rivalise » fen bent avoo Diou, aoisvunerte (Jp 03, 3). illours, Cléc ent entreprend do réerite, to rovrile, tel passage de ie en termes platoniciens (IIL, 8, 3-3). #1 'on exeonte Vhymono final du lives TIT, ot, dams tuo dbhordement de Iyrisme, ce proeéilé de transposition era systématiquement eraployés de tels excrsices restent Tonception done le Pédugeguo, alors quills étaient, on le sait, do rogle dons le Protreptique + notre ouvrage, de ccaractive dij plus technique, est rédigé dime plamno plus sobre qu le promis jell reste tr litzivaive, 0 earactéze. “urine avac plas de disceétion *. A chaque pas nos reaconteerons des citations, reppels, réminiseences des eands auteuss, mais, pourpercevoir tous ces harmoniquesy A fout 4 Phumaniste une oreille exereée, ou le secuurs obligeant de I'éradition, Ans, lee denx mots per leequsle ‘gbuto Te premier Liven, om noms de Pindsre, et ce subtil écho confére & notre ¢ gravité solennelle (J, 4,1); ailleurs nous vercons apparattts {it Cagiva de eélebrer la « pédagogia » divine t I, 34, 3) Ie seq as det de Thueydide : Ta chose — une des rares bilations greeques qu’en entend enoare foire do nos jours etait daja aussi cdldhye qu'elle Vest reside | Nous relbs verons tel aphorisme d’Héraclite dont les mots. presti 4, V, Hatroduction de Monesene, p30, tant Ie jgpment OR Rotor Dis eile Katprne) Uy pol 2 On lantern parisien quel Cement, In €iternen rari vite Ia plas sosvent apple} sain ae Siang he tenainolegie des gsitcorpaoas "st ncus renoatr Pleseure fou ln mote fey ae (ata 35 Uh 8, Tah 3 ae nou envelot pa adnate & nition ae iskoes Istuey these Halon tant Bice, ey Oc a Het plae onc tp gail de mers pou ered UL TOTES id i), Yor cepeudant Is 80, £581, visriakt mstonour it jeux, habilement désournés de Teur sons premiee, servi Font & exprimer la jeune pensée ebrétienne, qu'il s'agisse fle Vallgpresee spirituelle (f, 22, 1) om dir mysiére de Pinearnation (111, 2, 1). Isullira au lecteur de feuslleter quelques pages de aiotre édition pour voir spparaitze, & Shut instant, In reference elassique ingénieusement wise fen aouvre | ayant & Evaquer, an début de son chapitre Sie Ie sommell (UI, tx), le gros luxe du mobilier de ses Hiehards, il Je fera’tout naturellement. em eomiaant bs Vorahultire de Mhade, de POdyssie, de Théaerite ct de Platon (II, 77, 1-3)! Less classiques. Sibien quole text du Pédayoguenfte toute la ealiare de sim titer, Ta eaftne Gun lttie typigue de san ‘Syst: eltae etetiellomentUttersine, dost le fonde- tau xe Sontiub par ne eonnaisants approtondie de> niques, des pttes et ben entndad bord Homies Sir gli repone toute cutive ellonigun, don temps a» Seine tie decuecy hyznnnjuis Pane, OTE tel Snge erat, Hesiode™ ie Tyrac = Pando Shnontde, Sappho, Bocelylide, Thoootits, Calinaque... In Trmgiquer ann ot suvtont la Comatier font ore” 4. Le sal eargoteepantculier sale sete forts documen: tation philosphique dont fit proave Tote auteur (et eklessus, pr a8}; su devte la pilocephie no rertait pas sirongirs& Te fsa senna, tase solo une anol & gael i ext itt femme de wettagber Ulsmest on feat me tude approtondte HoT Maso, int, de (eaten, p. 280-294 Went aifiale Stable ds somparsisons exacts: pour fer vor prlce de ztondeour nous donagnona le nombre approcimatif des fetevenses telovéor te notre conmiensir, sxaa datnzace ¢¢ ul {ce suetion formalle, ade lation, sanprsat, rei pao 8 un se ot Tmbre bao ane eu eeurre pres Jo abixanto fea 3 Ging Soi AL Neuf eGoinieoeees 5) Une viagtained tatoos: Raye B, Sophoele 3, Baipde. 4% Plus de sizanto stations, n smaonuonios) Ist se double spontentment d'un esti : comme nous Fevooe sigaalé en poset bait natarel que i Pada, angus invoquit veo complaisance le temoignage pion reece i sttean Atay, Mean tn autres qui, avant hy avant su tourer habllonont tn Uirsion ioe vicon ou Tes travers conte lesqusl i visit; In Combe fourniialt on quelque pote lament tne argurentaton afro! at, & propos des fommes coqustts noun ny entre ta citation ante thane olan auice Alexis ¢ Boutant as postes pln ines, comment ne seriontclls pas exter pat th Wore 9 (101 8) Bie tle sujet metve du Pédaeogue Tagenat ainsi & Tale dat, aves peellcton, des Ca riquoe, ae faut pas oublier quelle placa de premier sang Seep ets Ay Ie prance de neg hesistiquo ct romaine. ae ae Si toutes cas sources coasiques sont de la sorts af our Vawtonth que cet Sages profane apporte 8 Dil de enssignemoat morale Clomont tr eeais est ha Fumes dele eulturelotute de som trop, de cote enlture Aletype acedteiquo a hte deca tation, a sosceuse de Ia! mainenin, do sen inapier, Gen wiven Teulon Jazut sa proco do tellos niminiscences tait pour Tee vain de epoque foxpérile uno’ condition atcessare oie promonvoir son eure & le Signe une oe D: A, Geosu, 50 3.Ch HI Mannou, Hin. de UEduatin, p. 227-208, 8, Come in tomogne fe! matirint rissethis- par Je dru, erg Ashenss ot tgs git em et ft ar Ie pra 4. Citas, po &. Ao aon off Pangot Pataice explo eo mot, en Toppesant a sclasiques ou dune auire aniire hs haroque seh. Hed Bans ov, De a eannaicsnce hisierigan Yo 18), vant Ia viehesse d'une telle documentation se pose le Vistéab misronkaue 3 problime — il a 16 pessonnément- dieutd® — des outer dieetes do Climent »estte erudition manifesta: Stile commerce Babituel ot profond avec Tauyes dp fu qu’h travers den seeulle anthologiquee 02, ps Endieectatinnt capone, por’ Gan gttetione is secicats tur — main? Aprés tant Gelforts.dépensés* pour Fepondke a cette question, que peut-oa raitonnablement Conchure? Las leuk mutears de bac, Homene*«: Platon font les seus dost on pulse afimer que Clement les 2 Studie dineatoment dome To texte onginal; pou te pouton ajoutor suasi Eurpide ot Ménandee*: pour tous Ee tutes, la tration porille ou indrete ose Phypo- thee la ploe probable alse dole paste sonsiddys comme un juga péjoratt ats moment od le Pédogogue a 26 ig la Entre grea avait denrido olle‘wn milnaire dea: 4 Ime mara de seavoser hla denne tudes coment aural, Yrexerllanta patie thie fo Bd. Ges, Hee Ltn in Aer rn Azan, 1994, quia rcaoeble (pt), et Avant, Ja DDIO- fraphie ante 12 Ee souvant om vain! Hoorn partageons plas lee its ds nos pridieeseurs en mative do Quellonferoduang; oo scit-qu'one fos Ryle les plas woloacers adores — rt sane Te rindse londoment stat ds suppres quo 'avteus quan studi «tat ceateaté de dézmarquer ae soar uoiqu, awtaat quo possible per dive, ce qulrendait In demonetration ingeniause ot (a vanienon Jnpanible; oa remeaait ana [a vaste srudidon, Wun Leidere de Seville aux Prat, perdu, de Subtone. Clément 1's bas shape 8 Tepidimie ; J. Gannimaceox & csneeers deux eavants Soham Vlora Quai des Clemens ALaardrinus, 32250 ob 36890 pe, ‘o00-t009, estrogen thar ants aoa Ia tae de Paverinun dAdo! 28. 1,,y. 4703, coofemant ie jugoment de FL. Crank, ap. Tran seciona ‘sed Procetings of Ue Americas Phibdegial Aiseciatin, a3 90a), p sovee 5. Gocepn, p. S798) 142; eiteons Ih deux antourg potion: cement dendiéa dans iw deals: Mansow, Tit. € Bivetion, 1“ semopverton dition inintervompuc, ame production lttseoine acoumnulde dle wénération en génération, cin ou six sitcles d'aeadge amistne, e'est-i-dite de oulte des classiques et de pratique onstante dela eitation ot du vemploi: comment s’étoner 4 j une lala cvillziion sit invent, In tockoique du w digesto» ? Meme du classique par exeale Igeee, do eet Hombro doo nous savons que tour adele cent ren, ayant poussé ses Cudes fungus nivenn rea datvorda’ grammatikos » avait €tudié & fond, mbie G'Homére none constatons quo co sont les momce yet que tout te imonde eitait; sind de ceux of Ula Aeon les ffots da vin: nous les touvons ici en TI, 48 12; quis sient bonté ‘dane toutec los. raomoies sous en avons Ta preive dane Tsage paraléle que nt fait Plutarque, alien, Athénée ot bien plus tan Stone 1) est oturllemeot hen difeile te prowver, dan chaque ons, quo Clomont «push & une source intend Siste ce net qutane probate), plas oncose do dter ‘miner celle, Par contre i ext siuwentaisé de covatanae ats Is ese wit ps le Pedagogies ont ie aun Dar Wiutres sutnors, colqul fournit ae motns we: Bre Somption de popularit. Nous en présenterons qurk/aag exemples, sans podtendre épser tous wow que Fourie hore conimentae (vole lez notes ad lo) avant I abtre, TT, 3, 4 sun mot do Simonide @'Amorgos, cité aussi par si Hl, 3, 3: réminiscence de Pindare qui se reneontre aus ‘hoz Pratanqve. TL, 15, 1-3: combinaicon da Platon et de Masonins, Comins her Phuaray, [ TT, 28,2: 4 trois vars d'Gratosthéne, connus par ailleurs. Cement en jaint dens a ‘cambinaison devait ttre déja faite dans sa souree. 1. Oise, XIV, 403 2 Genes, ps 0-9 eb cw notes ad lo a 0 ent do ¥, Rar nies, d'auteur inoonat + la Uusriner anstomgue % 11, 32, 1: meme passage de Platon, & deux mots prés ‘cite par Athénéo. i 11, 64, 3: méme passage de Simanide cl vent, par Athénbe. II, 70, 2 téminiscenoe de Cratinos, pavalléle eles Pollux bb Aton II, 72, 5 citation de Sophucle comme dans Plutarque. bid. vers do Sappho eites, plus completement, par Plu- tanquue ot Stabe 11, 100, 2; mob d'Tlérodate, cité par Plutargus et Sto: bee, If, 105, 3: passage de ‘Thueydide, évaqué parcillement par Athente. if IL, 108, un yore do Philémon, tins d'un passage vite par Diogene Ladree et Stub, 11, 116, 1-2 pmssage de Céphisodore, conn anssi de Polls. I, 124" fraginent dane comédie perdue d’Aristephane, wité en partie par Pollux. E11, 8 13 ; fraument PAlexis, conserve plus compléte- sent par Athende, ITT, 15, 44 eompornnte eatee plaiour, J Per, Myth Aligriy ley vision grec ols contains lle ded Times, Pav, 1988 BV. tna. ef tr 4 A sh bi onteudy, comme peur Vexégtse sitll, du cour vant itu di judas nvréné2 metosgue a Yritures « nous lo voyens ici souciows don oxpliquer {us ler dota, den vende raison etd Tae rendre un ‘Gos tux moles, particule, soulignan ie la: valoae Miphatique d'une) Ul 74 2) ellons elle du pronor fad (405, 3) ea grammaie ence Monnent Fusage de tenes techaigues owme In eatax Shree (L, 4 1). 30m gott poor lor détinitions (1,70, 8 surtout 76:e81,2 : douse psoagrephes defniaans char iu tn moeabula, ploy), cl pap "fquetamont oneora manifests pou las etymologies isc yee eee fh Seville toute Tantguite sen est regalo; les shétours fndaiont Ie. doveloppement. sur étymologie art ese eux iniingbquoe 95 Expliqué por vevinics, €n0u80! Je Seastistemert, Pieris 6 (pore eotatie ses mpataneg ¥ ee) aul flame. de Potellgence » 5 om décespore cu calut- dee gourmand, poree uo dows. dzozrg, un igms prt, Tlacfor set stax ovaries (HH 5: Clement est avi doco soncll quil'y revint en Ul, 2, 4) Liruiltion. Mais Ja eultare dep Jettnée avait un autee centay d'inté> it #Pomuditon , Tassumulation de mentes comals: sances de détail, eassembléos pour le ceul plaisir de savoir, In vaine ot pure curicsitas, Cauvre Wart, livoe de lettre, Ye Pedagogue se devait de faire moatre d'un tel talent, il n'y a pas manqué, Toi encore, 3] sufliea ax Iooteur de pareourir aux hacars les notes dont neus accompagaons le lwxts pour ramasser une belle gerbe de petits faits de toute expice. Enudition littéraire d'ebord + ainsi on 1, 55, 1, une liste de pédagogues eilbbres eompilée (en dernire analyse) & 4, Au moins ung viogtaine Yexemples, 2, Naye avous atin Uttnraion sue et aspet, top souvent me sigs des clture 'poqus impiciale dane Seint Augustine a fis (eta eave artqur, p. 105107. % rsmoouerien St coutames do Sparto,d'Athinos (1, 105, Rome ({Ul, 23, 4) 1; ou mythologiques (était tout un pour nos lettes) +: Athéna refusant de jouer de Tesdag Burne pag dformon son Ving 3,1), Ces on Veloppant de son voile pour fuir a travees Uineencie do Troe (ith, 79,3). TEn priveipe, a edt6 dos « note » lttéraires, les quatre ‘iasiplines miathdmatiques des quadriotum restaient & (a hoses de la cultane générales fyuiaheg rxtels, mai e> niait plus vrai, dopuis longtemps, quien théoris ' ares ot ion pou signiisatives sot ler llucons que tou pouvons ¥ reporter : uae wétaphore Corigine musical Toujours in mene Gre cone gus ao dot ote a oe (165, 6; 90, 25 UL, 46.2; 407, 2; TH, 87, 2); lo nom ane eonetelation (1, $6, 1): on sal le tole que jousient Jes Phinordnes WAratos dans Pecole hellnistique # ot oUt qui en résultait pour de tales counainsanecs. “Mais plus frequents socore tont los détaile de pve dra dition "ci une liste de mets rechowhés (If, 8, T's), Bs da eras famews (Hl, 30,1 3.) types de coupes (Hl, 36, 2 a, Jzetramnonts do fausique (21, ly jy ponfeme (11, 6% 2.) plantes arowatiques (Hf, 71, 33). LMstoie naturelle Tobie dace pov atetin et da elec Ie nits bizeres, ineepliques, os mirailia + expérionees dsconcertantes (7,47, 1), amour fal deta cigogne (1,48, 4), offet mortel da parfum de dor, ow de Mile sue les abuilles (1, 65, 1-2), mous tranges (et bien entendi ligendaires) de [a hyde ow dq oe (2) comportnet du pole (1, 8. 2 ‘morsuce do It tereneale (11, St, 4), que tais-je encore ? Te Keeteur ne muntuera’ etre‘ ffappe de lace ‘agus, iorge vreaqi, ec qlee race on page ata. 4. Dlannow, Hist. de "Education, p. 23h ma 2 ‘héo) et pasede dans Te engage commen surle-vautour ct Peseare | Lust nie msvomous 7” 41. Pour ede suivante ve Prd si aon @mtiphans,Ario= riot Mipposate st surnt Galen 2 A.Te dons eonale por A. Hansase,«Madicinitobs aus dor tncevten Xichenpesshice» dang Tee ud Untorachengen, © 8) 1h Lei, 386% natommene pe 34-2 2K, Tociannany dans"iy grate mupostaphio Clemen of _Msendei, Lowdtes, Ol 4p eld8, oan feoguee Fae ‘oe elle ete en sapproiaot son hires dese sont Seu pws rt aacrlkanan dan cli sles os ise vr, du pope Vieten, do Mace soubine de Gommode; ie Maxine do Tyr ot de Bardesne). eh thee, 90. 80 twmonvertex les anitnans le houdaie (TT, 30, { 5), toutes ehocee pours tant dont a gow dsr» bonne’ oe oy Wavons que foie! Ty 4 ln des données eppartenant ou plus vious fond de In ealtate hellnsque: ls foornis Tel ide qu fous Vor (Uf, 120, 1), ler griffone hyporberéons (bid. ot Ih 2%, 2)! one Guineaineanetlotes ot” Cexpressiong Fomontent ainsi en definitive visil erodots auton annonesat oe Physidogus dont senchantere le moyen yzantin ob occidental: le symbolism deh Leotas par xerople (1, 17, 1), Sil arrive, exceptioneliement, qua Clbmens sot I sal a nas rapporter tl eascignomen t= sins Peaploiditmot na arene de oolastrun (Cs fy 2) presque tonjours som fruition reeoupe calle des pobye graphs ow des Gradite de 'époque inpbcale, ses peed Sesseurs, sea contemporaine ow suocereeurs immediaty Plino Agoien, ‘Solin, Pollusy Aulu-Gelle, Plutary Athente, len Tai pose ‘nouveau, st plus insohiblo que jemaiy 1s problomne don sours directs de Client: lies cont Aifiles 3 Wétermines, prociemont parce quo coisa eeu dition avait & or point pendtré Te culture eomaman que Ts mémie ronocignemaent pouvait se rencontre, vem fi des voies dffeonter, ches Too autour los plus iivers. Ot ne peat pratiquement jamais assusar que Clement 2 puied Glee tal ou tale oa de Platergucy que. nme auteur aucait py connalt, vues oe Caton x fut Vebjat dene. ‘mone minstions "on ne peut eonchiy qao par_un nom {put Cea peut: dtreavee Athénés qusles rapprochement pourraiont poraitre Ter pls desis + yele notamment sek, Het Eston in Alnandri, p, S651; ejouter « Khu Zur indiecte Ucbesilerung det Tsehgesprisne Platare , Anos Hers, 78 (1838), p. $2125. Nowe relevsvons wav singe twine de rapprochement, mit eves Platargas soit avec Alhsnte 3 Be enoore, yas toujours! Gorame pont Platangee, ily dot Tantit Clement, ante Athéne, ul, sn eax Se plus covplet gue Pante salina I, 603 chin} = sliation de Simealde,abragee cans Atheats ontva: 4HL 8,29; fog iment d'Alece,complat shox editei eb dont Clement sates sere listener wneromgue a ‘on If, 35,4, cntte cnioute Isto do voce 8 oizy 00 le eal suit peatiguement le méme ondrealphabstique qwAthinée. Mois ic la chronologs ferattificute st ¢oinnieTa prétendu Kaiba les Defpnonophisodneavaiont pw atte dente qalaprés 28, aa rhitorique, La grammaire ot l'éyudition mo sont, que les pliers dum teraple dont le fronton était ceprésemté par Fexpression Lttérsire, codifiée dans Venseignement dis rhéteus, Cle= ment n'ignoro sien da cette discipline, gui exergait i tyronniquerent son empire sur Mdueation hellenistiqae ct romaine * ct il éerit pour un public qui Ia connatt aussi bien que luis do Ja 093 allusions, en passant, at ‘vocabulaire teshnique (les genres dloquence + T, 80, 1) Mais surtout il la met en pratique. On sait combiea Tos chhéteurs dm sele, qui vit Pessor de la Seoonde Sophie- tique avec Secundus, Hérode Atticus, Aelius Aristide, ott, atlachoient importance a Ja pureté et au choix duu vocabulaire ; e'Stait sur celaioi, beaucoup pli que eur esthétigue wénérale, que reposait leur conception de Vatticisms, Nous troavens chez Clément les memes seru ples = eite aveo soin lee valgonismas, remaplace Is veapd_des premiers auteurs chrétiens par un Seoypaquss qui vient de Ploten (J, 26, 1), omplote Pélégant sien pour désigner le Créatsur (I, 73, 1); s'il riaque un neo. Jogiswe, itsera toujours Trappe aa coin d'un hon wedele fon yeroréyerce (Ul, hymns ¥. €2) ost un. eho da Ce Buse =, 4.7.1 pera. non hin qu at 84 ani ya Ua daar ditsur dAthénde, AM, Desrousscuu (ell «Budi, UI, Pest 1816, p. aye, favous metre pas eomeainen ‘Marnow, Hut do Bdvcaion, y. 208, 80 8, 8. Neaagérens parle panne do Cement i nets asses lin des suiceane rallata you oa gmat lo jugsmont, nese ra do W. Conier, «Phialogeche Studion ra Clenems Alewandaus hus Atlordlingen da'TAcaléeae de Musieh, Philos ple KL, XX, 8 (00H), p. 67 Ie Pédugagee, | ‘ a rymmopvenes Mais Yattisinino de Pporqe impale wit pos seules sant ct effort pn revituorsanoblesse au vocabula fu Tépuraat des innovations do la yee: getait su Tie chasso aux mote > are, ecrangers 4 Posage mal garanty par Tautorité dium auteur ancion . Quoigul ‘étende (1,45, 3), Clement pratique Tui aussi cat ete Le Pédagogue ext ple de mots inatlenda i peter Pte nin eet, ots pt Meoques ot caprossile pqoants par loa rorots mente, i ont des Comighes: par a riches dew votann, sant ent une nine 3 dpetion eudits, comme on peut lo vairb chaque pogo cher Ad Jnémo, Client, & Puceasion, invogue Ménard fu Phiynicos Vapi de son atticisme (12, 42ot Arve Avs curds Ul 18) 4, ete) Le Padagoge, 08 Pavone deja ronanqué * ali volontiers leurs mots tm Gulents et ioagés pour relausser de couleurs ‘ives fabieans satrnguce dont 1 Gtoflent ses snalysen morales Tour emprunts ces énuinérations, goles de-vocebles toute esplee, choisis ou forges pou leur coeasterc et der Teocumalation peodut um eet incase: est lp dds caracteretique du style rabelaisien (fT, 124, 1-2 Asstophane IIE, 72-83: Antiphene, Alex yeaa tant quion fait par ne pls savoir? si 12 padsaje d'm ton eomique incontestable est emprunth fruelque oomédic, perdue pour nous, 04 si, X forca d tbs metire ony uvre, Clémont n'a pas Tuismaine ssi Tonibe des Comigues ot rédige Bi quekue trade sat Tijue d'un toor ofiginel; welch wo mot fons, svlpw 4. 6h Masso, (hid, p. 27%, tant lo consis ironiaans dl Fuser he pr 86, ca Sr Chenu. 50 72 3. A parle du moment 60 nous ne rémistone pha 3 reper da sores fumes, ah ea onive nist 16s Ie oocion mame ‘Staours conv que des deel de Vinmonsenépertarecomiau ae Aasenn “es ude qua sat atachés 3 ranombes les énavan do autrage den Gomis suhgoe (Nanck, Kos, Be} sa depend ‘eauceup detlorts ur le texto da PSlagogue pour crue Livrénér nasromgee 8a gevmapaton, cmachine-tdaver-Jes-hommoes » (pour désigaer Tos thermes) : est-ce la enéation d'un Comique ow un «& In manisre de» dont Clément serait auteur (111,45, 4)? Infleence de te diatribe Ge style nourri du vocabulaice comique, Clément {était pas Io premier & adopter : c'etait la tn proce lassie du gone x diatribes, dont. Tinlluence est ici hartout présente + Beaucoup plus quaux genres nobles fe Véloquenco épidictique, c'est & co type populeire de prédication mortle, si-bien adapt a son sujet? qua Clément a phis.particuligrement. empeunté sex procédés dospression, a Vexemple ces moralistos paions, comes Musonins, qu'il a silitteralement imitts, et comme avait fait avant lui, et cela ds ses crigines, la littérature paré= rnitiguo chrdticnne Sans doute, ine faudrait pas exagéser cette influence ¢ le gonve diateibiiue a um cataectére tabs sowple et met en inure doa prosédés 5 simples, si spontande, qu’ils appar Clennent, autant qu’a lal, 4 la ittdrsture éternolle, et aa folklore’ pour commencer *, Néanmoins les points de seoommpater des vers quis slaanont canine « D'un pote oamique Ineonat, “despoin, Done quale mesure nati ps 2 dpe ds Je-destinte dy Coment? CE ante rmargus 4 propos dos «leg. suexis satiribuds poe von Aim Chrssippe (cedessus, pe 80,1. 3)- 1 Ven dernier lo Gesu, Hol Laur, 9.280 4 ta bios rape p-sev 7), ojuter: . Hesar, «Hine Mealy pe dee Verso + Alans Metatoles Meas, 161 (D3) p34. Geers, Konia lund Versanites, Heisloorg, 2909, p. 15, 9.1; 101,422, Was J. Sesvassuentne, Die Deichuigen der fikralcken Silene ik dr Ste, Nuh, 1983, p. Se, eh Y. notte articlo« Dats, 1 Chntioh dane Th, Keavern, Resieiton far Andie wad Chtsentun tT, ©. 997-1009, 2, Cl, par ox, lee travaux bien cons ds B. Wenneanny Phile tnd die Ryincescoeke Diatribe, Bost, 1895; W. Borssence, Der [al der poniotschon Dredg und he hynscesaitche Dicey, @t- tingio, 1900; L. Sassen LBelniors de sala Client de Forse. Louvain, 94 “Nota avons cherché, dane Vert cits du Keacesn,& endigusr ea vtaopecnion contact restent assez nombreux méme si Yon xéduit Ia iatribe & ses données les plus techniques, Il y a dabord Ie ton général : humour, ironie 4, sareasme, am ton satie Fique volontiors ponssé jusqu’a Ia caricature ; ainsi le portrair dégottant du convive vorace ot inal sleve (I Li, 3-4), ou celui, analogue, du buveur (II, 31, 1) * Gest a te propos que Ie vocabulaire « rabelaisien > des Comiques trouve particuligrement a s'empleyor, Mais ily. fa plus caraeteriesique encore j le procédé diatribique pa | txtellencs, c'est le dialogue fitif et le Pédagogur nows en fournit plusieurs exemplos : Vautous oo pose une objece tion, y repond, intompelle dum ton prossant son aucitoine: suppost; vayer en TL, 149, 2; 120, 2; IIL, 18, 1-2 «Main, me dira-t-on, nous ae pauvons pas tous philosopher | ‘Moss, astoe que nour ne reeberehons pas tous la vie ® ‘Toi, queen dis-ta? Qu’est-ce dome que tu ¢s era? Quand ‘tu aimes Diu ot ton proshein, co n'est pas philosopher, hy ete, Ou encore ITT, 14, 1; cest le Podte cette fois qui est pris partie: 00 fair, Homére, ob nous arré- ter?» cte. i TL y a sutsi le god pour des comparaisons typiquesy qui reviennent constamment pour appuyer Vasgumentac tion + Je Pédagogue comparera Ia femme o& ‘temples fgyptiens aus propylées magni Te sinctuaire ne ronferme qu'une béte répugnante (IIf 4,14) se tabloaa o3t Joli, mais n'a vien original: nous le retrouvons, duit! sav. J-C. au ¥® aprés, sows Ja plame | dos autours lex plas divers + Diodore de’Sicile, Lucien Golse ot Palladios d°Hellinopolis °1 Ou encore : doit ttre fir de sa harhe comme Te lon de sa erinit (HE, 18, 4), Pargent est dangereux oomme un serpent Vnfaiion menogants do lo Biatiby, gat Saissit par davenin ime A.D. Quanzwnrn, Die ehrintishe Labonseang oy. 47,1 98 ‘clare ava eoloyS dans Io Pega gesvngt-tevs passages ivniquow SG, Govsen, Hel Lev, y. 280, nen ctalogue que diarneuld sas inom eto lose da fixe 200 prope ote! ‘V. davies cxemples dans Geasn, i, p. 7078 3. ¥, pous sous cen ean Les note al fr, Cinnenes msnomgue 8 (IT, 25,1) faut avoie cbaussuse & son pled (ATT, 26, 1) tout ona se retrouve par allers ot appartenait au réper toire sama. Iya enn ees thimes de priition more, x stirs typis quien a pu en dieser un catalogye mimérotl fomnme Atrne ct Thompson Vent fale pour les schemas miversls da conte populaite; west par exemple Ie fameus Grobltave’= < Pant gp siacer 5 sehr {Il, D4, 1) que Clément Iui-rmtme reprendsa alloure mnais qui aval daja pareouru une longue varie cher led thovalites poiens, depuis Avistote et Théophraste, ot que in“poursuivra longtemps encore, servant par exemgle & Coller ee exhortations 4 la winginte #1 Co thtme port Jen? 70. dans le eatalogus d’Olteamare ; quend on foil Jette celui, lee topproshements sautent aux yeu st vont se multipliant Sans prétendre €puieer Is sie, voi pr exemple tne serie dedi thimes, pris & la auite* = Oltramsare n° 30 + 1! font entisfaine nos bescins simple- ment : Pad, ILII, passim : c'est Je thbine central de noire moraliste. Otte, n° 31 : Contre Ia glouronnesie: fot TT, 4, 483 7, B83 14, 4 Olt, ne 3Le : Contee Ie cuisine resherehée + TT, 2, 285 15,15 Olts. n° 31 d + Sabstonir do wiende + Oltm ne i ¢ + Stbstenir de vio Olir. ne 82 a : Poir Vadultixe = 1, €3, 1 ltr, n° 841 Contre Io Toxo an général» TIT pate, comme pour le a? 30 Oltr, n® 35 ; Contre le luxe des hebitations + Il, 25, 3. 1, Veta Belle tive d'A. Oremaseane, Les origines de Is diribo romain, Gander, 1928 2 Some, Ly 137, 8. 2. Voie donsee Cason blé dans notes ertiske Dairibo da Kaas on losion do Basile Anegre, Gragice de Nyse, Chrysosleme, Noluoise,Térdmey ots), 4008, cl bid, «1002, pone enone table complSts des paralllos soo Nutone. 8 xpropueno3 Olte, n° 36 + Contee lee bains amollissants : IIT, 94, 4.¢q 46, 1, 4 Olte, 09 37 : Contre le luxe du mobilion: I, 29, 35 37, 3, Olte, ne 37 a: Contre le lave du lies 11, 35, 3; 77, be Olte, 50 38+ Contre le luxe de la vaisselle » TI, Olts, 2° 80: Contre Je luxe dos yétemonts + 11, 102, TI, 4s. 53, 15. Olen? 40; Contr Te huxe de la dommestivité : HJ, 26, 1s, TL vest pas jusqw'a cette allure soupile, volontairement libre de tout plan trop précis. que mons avons signalés, wt difendae contre eos etitiques modomes, qui De se rate ‘taohe eusst le tradition diatsiique. Mais Clement n'est pas resté asserv & cette tradition et & ses modtles . si Te Pétogogue ost Gort d’um ton familie, volontiors égay@. ao sourine (le mélange des genres, le rea2aythaey passe pour caractéristique de Ja diatribs), som auteur a su conserves uno ciserétion de bon aloi qui unit la gravite fx mossage évangéliqite aisance de la bonne compagnie iI Sest gardé miter Jes excds, la fougue paradoxale, Je gout du soandale, quo la diatribe paionno avait hérité de Ses origines cyniques. Clément a 64 le promoier 2 suivee Tes couseils de mesure, d'émulibre, Ceurythmie que nous Yavons yu nows donner par son style, comme par #4 sagesso, HLoous ap paratt bien eomme un hévitier, authene tique ct fidéle, de la meilleare tradition hollénigu. Ua document pour Thistoire des mavurs. Te Pédagreue, enfin, constitue aussi an document pour’ Vhistoire générale ; dns los livres IL-IT notamment, i fet cmoné a roultiplier, chemin faisont, les allusions de toute sorve ax us et eoutimes de son tenps : nous Pavons ‘yu, il pavle des repas, da mobilier, do la toilette, dex ooo ppation® a fa maison et aw dehoos, dos loisins, eve; en dége- fant ees données du contexte pacénétique od Pauleur is a insérées, ot on ls rassomblant, on pent tiror de cee eax livres un tables, pittoresque et ooloré, de Ie «jour ieréntn meronguE m nbs dm riche Aloesndsin au touraant des sil *, Toquivalent de Ia ¢ journée du Romain »; de aim vieux fumuels dastigutés le Pédagogwe represente pour 201 ‘ifea ot peur Con trmpe on tomoiyeage dal eomexpond, ietrasolenee en moins hei de Salgrican de Petane pour PMtaio du stele, ‘ois bo temoignago estllresovahle? A queles cond tions eb dans quetee lites? Tot document hiatorigue dnivsecouuetire &cetie Epenve préalnblo. Le Padegaeue siya pos Gchepph Le momeat ert ven de dresser Te Din dls jugements souvent contradicteres gw ont prtés Sur lal les ostques Les ume, comme, chez nous Hd Tyo’, ent tr feelomont pest-stne, accept ct temo fg pout sa valeur facele tableau prongs comple Heikcceete clegante o’Aloxendni» «tableau tsb exact» an el somangaable talent dobeorvation ¢T 9+ G'tait tHrote le probibine sas mime Te poser Diauties, pas meiante, co sont donne de bonnes eai- sons desea! co tableau est pas ut ines far emprants i Musonius et a toute [a tradition. dats Tique,satcque et rorolisonto, anxioue 7 Cex lee tations ponte es oxeosdulexe, Yafaieerent dex morar, Ine mollaze » ne ont qurun raoasns de Leux communs ful lavet so ropetunt tepvi den steos 5 cos Kapsiner Mreigon, comme dott Goethe pines dagtrtiony, 1. est co ula réalisé J. G, Gane dent 1b dernier shapitr do sa these = Het Leven fn lean. p. S022 2 Wesoslent travail ds Guest, cto oben, yeeparé er ilan ot'nous stramos boureux de pouvoir 3h Oui a susatsnn ce jogement dont ta 26 G2. do won Clim “EAvsanaet, te Tos rapport de Christiano et dete phil sophie groop aw 1 el, Para, 2906, p. S685 "h Pour d'autees ugemon, pareleten optimises, do. 1, Wis sen (1883), W, Carvtoone (1903), M, Grate (1905), J. Tio {hd J. fnutaeoes [IS38).n ck toujours Guetes, p 2% 5. Dane In Therte dor opufucs, cis gar L., Pausotareosn {0, Wovewa), Darton un doe Songonicte Moms, 11 1am, pes nbc angen seaveyer Io 35 sraanueno dp ginézalisotons et de stylisations sbnsives, rfétomt plomont. los mageveses © habitidescontesctees cole das hbtaure Mis est Ik fire preuve dune diGace oxogicte Eatin io asaentation annie an mn coinmertaine en apportrs la preuve cu lecteur, la plepane dey traits de murs, des felts de eviction reper Pat Climoat cat uno valear hsterque cetsioe dnt It Teale est démomtes por le rapprochement qian pet talents les donsees dn Pulagogue et cei aates Goouments incontestable consis qui viennent. confes onseienicus dP Guwen et ntarnnent ox Ale Totes entques quil a consaeies™ 8 tute te sévie de points particuligw dont le Teairme neyo pay the Senta s imporeation de dems erotics (IE 2, 34) 0 de wins ine (Tf, 90, 4s) es foes dans fe thon {UL 88,1), stage dots souroane dane ls foatee (1 rae ste, Mois la véiloation oot tue pousate pis Toi fheore * nous pouvone établir Phistoiote delete Piquants ausi menue que le eloutage publicity des tomalles do saadales pour prostitutes (Ul, 6, 1) ea Fosage dala rem do lenieque en gute de chewtnggm (UL, 15, 4; 74, 2). ‘ Ebvo die alors que tot soit. prendse su pied de! 1s lettre? Loopeit do Tinos reste Je qualte mejeure de Vhistoien* : nous ttavins pos S chobir Pun dee dou exitémee » eonones aveugle ou uihance exacerbée faut dabord apprendre & fre in texte dons Tesi of fom auteur Ta dong: Clement a dent ie Polegosee pore foigner le morale ses chs Alexonirins, ef non Pou dioaimenter ls hieovions de Vovoni cur le ve ahote ene au temps de Contnids ow Ge Septime Sere 4. Ge jagemont dp Foun vaxsoin efsume bien Fopinlon pijora= Airexopréentis d'anizo part: ls texte do B. Wenner 2895), 'W. Warses (3803) cellgte pa Gessesy p. 12 2. Hel Leven in Alerondrisn y. I-88. 8. OL HT Mannov, Lele Connetannies historique, pe US. Vosrintr ansromeui 39 lesee verilal Geeree nace at eee earngrentre Seale in any 1 onubetre he pont Sede dowcs nous te pourons i nous stenauy ee isis Gage tar le puree ie (mente ae Fb Levmimantde yar dura ctasgtaccr i veut yrishes, por aeample, wos oeuaiae apa danw fancabboment de Is tine a cradle pte lee domo ais sou pale est alm tebe, augue! fl epee, aveo doe Tominisences Rhoueediues’—deseptions dec enushe oltess par Acti Priam par Heine Talomoque et Ulyac por Fepovse @Alldnoos (Ny 7H, f). Catan mancer Gee tomhe Ie sgn de ov aa ot de sion Fou fy romper; nous ations mal Yonus sit dele cope thir, sit Pimagi quo les Romaine de Expire vison coming les heros de lopapes "4 a probe wo owe od fare Pexra’ne daa Gaague ay da dacerniaar greta patie eee a thiguags iste Gftloe ov nanie ds Gal cee sommonce Vatabultion Hise Colle ne som. pes Tinjours ayoenyu: Geaachioubur ciara Profondest Cuasythms suet ypide que ales du monde Troe; es ages tt tours oy ear perpaathy ea weak sn and Ghengetean ceclace der citer! eee ‘ral curtout du slong avo do la paveds helsing ‘uuinat Dis los ne usage Et beeper omer dre listeria teu comin Vise As Slses sestar valet your FAloxandio du tamps ot Ie Patngogue a ts redige 4. On pourrait multiplier les exennplos «sini, conto Fuage des Steffy eintes, Clment emprunte tout naturllaneal Venpaesaion «cointure de Snes» (TT, 18,5), mate ean wn pew moma noe sla ‘gues palaient de « Hpreeog a Hyena 2. Nous diseus bien sAlesaadein quoique le_aom Psa sift Jimats prononns qn von dont In Pidagogue'y rapperteoapree. ‘ane }Cisnont et trop elosiqas pour ao pasate ce putas lockb a général, au siment des paricalaritSe somporeliey 03 Tocalse sem expons et vlable i aoahs tice pour toute la dusso 0 araanicriox On sera tts sensible 4 la pormnence, non seulement deg "thornos"Utteairn, mai sual ed ons wl ‘Spratt pose ce iii 1) 3) fe waa ie Cees pacaient prabtiny ts ‘neg Taree ielboretgy ma co quel Galt Pal Reims ulster ts uldees de Tarde do wien a Ba a dntini ods Spvicts Dona noon ort Mop Clemons tare Usioge dx pore dela buvbe (tly ily Tay ia potons pot cop as ode veniadeiie vi Peopater laden « ls pilesopbes seaveoat [od acces s morte de jouee arbor Cldtent se soivienE [ela Guegugn an, ecte Grape broplngoe Dp abs coal feshe cat phesamian Attar, of gt es ict attaech devous pacer bo eceigsage Phen Nets devon Tite cet ouvrage avo toute Fattontion quiltmosie, pronto pande 4 toutee ls muanees de Tees TRomion Aud, deas se dincobo contesToplation, aot Fe exc uclus ca mcgeon eat car he pra fe fatiog fla poor qui cotonte 1 Theoprape cr concerns iia elscagees Mice ail ont tharqué Ie doveloppemnent. des. Atle. patestiques en Tantce dang fa prentere partic du xrx®sitle “annotation, A texto dtanday glove bréves: notre commentsire sox, effceé de sasoamber, sous tne forte conse, le plan de foanees utiles 8 Moterpétation Ltdrare, doctrinal ot ttoigus du Pédegogus. Lisa lation de Td. Stila, fouissaiy pour commences, on ebondant rtrd do flores, Ersiowt pour slsies ansireplan olasiqas Shsriptarsise du style de Clément, le tnvall de Stablin Teste celal Pun pur phillogas, eens solerent cus Mott, aw Tapprochumnents orixe worbal Contents thinks pen euieus det choses ellerntnes des alia ‘rouees pac le teste. Pour oll noun avons tours Souvent bion davantogo a xseuporer dant et vez bome Tmentales d'un tgur despa thts eonerel: eel ds ene tine Orléans Gentian’ Htver (1590), roprodut par Potter on appendices con édition, pagination spécie, P. Ci)-02), ch esl de Porven Iueatne, dont les notes fe oe nique adhe ose f exeollemtes ules on Gastrunents de s8terence ; nous on dannans Ia Hate dessus, ave Jo ttre abrige ou le 96 rymmppueriox siglo ad nous sorvira, au coure du eommentairs, & les appeler = A ei Micaee, Conicrun Atcran Fresnel 3 Vols Leipeig, ts80-188 Casunton : Pr Th, Caxeion, Foi # Gnose, Introduction @ Veuide del connaissance ryatigue chea Clement i Alecane ahi, Pa 45 (tds do tiger de a apirtuait, TN Rete 2. J) G. Guesmt Het ler fe Aland cal de eultourhotoriochn gogorena am de Pacdago gua {Eck Tren 111} san Clemens Alszandrinus, Ascon 199% fahtse de Leyde!. Moutasc + E. Motuawn, The conception of the Goopel i ‘he Alecarsian thalogy, Oslo, 1908 (Sérijuer de FAoas Abinie norvégienne dos Sciences 11. Hist fos. Klos, 1098, n° 2). Quarennen | P. Quareunen, Die chrilishe Lebonshal tong deo Klemens yon Alcsendrien nach seinem Paden Fob, Vienne, 1906 (thbse do tn. Crégorienn, Geacentur = M, Seanmave, Le Sloliand eles Pires dal TB slice de Climent de Home & Clément @Alzcandrie Pass, 1987 (Patrsticn Serbonenotay 1) (thise de Pers), Stxizinmmcrn = Srmaannencte, Die Bewohungenh der ricyislichon Sitenlehre aur Edhih dar Sioa, eine Ioralgeschshliche Studie, Munich, 1933, 5h, VB 5, ton Ansa, Salaam Vetoun Fragment 2 vol, Leipaig, 2000-1905 % Vorucen W. Voutean, Der wahre Gnoster nach Clo tens Aleiandrinus, Besin-Lelpaig, 1002 (Texte. und Untersuchungen, t 57) Enfin notre travail s'est trouvé prositer de Tamicale collaboration det jounss ehorcheure do notre Sémineire TNovs renvoyene 9 Keck plotat qn surest do J.M: Exon Duo Rrogmorts of Attic Comedy, Leyde, 1857 9, pour Ie monvent core iashene. 2. Nos y rensoyoue nemaaloaent pas Vindication du tone et 2a mumairo dos Heogusents (Be Chrysippe pou let. It, ps 209), EET TAMIUCHONS, cow MRA 7 Histoire Ancieme du Christanisme 4 la Sorsane, Un texto cmos clus, qu eppeleit des enutts ponsses dns los secteur le ple dvors de Perudon, obnvenait omcré nos confirenees des années 1053-64 ch 408465 ivan soavone econvastart viene tecompoer le aie etnias eh la Hldiks de tous kes tebe de n0t Euipo. Je ne’ pus les nominee teu, rie dois testa: atte ls etie’ patienllore quo fal” contreten nvera nce teaches Mes M, Hates Tn presente ningun le Nees Io doivent beancoup 48 complements ct de precision lo lstour ii suse ges dave ports Anon Enqute Whiston Pappu et Peppoine de a soaipe: tens dbllniste et ces padaite omnetienss du mien doctrinal Alexandre Tel. Masnac. 4. En particle cesta NM, Hans ue sot des lei Remarguee du taut. gut uve (9. 98103). 1 Phayogue. 7 REMARQUES DU TRADUGTEUR SUR LE PLAN, LP CONTENU, LA LANGUE EY LE STYLE DU LIVRE 1 Lattention du leetour de Climent risque toujoms etre disperse par de nombeouses digxessions ; jl y an ‘plusieurs dons eo livre I, dont une, au moins, ost tres longue (considérations physiologiqnes sur le lait et Te ssang, § 89 25 , si Mon veut bien tenir compte des babitudes de composition différentes a l'époque de Clk inent de celles que nous avons, on apergoit que tous Tes Geveloppements annexes se ratlachent & une ilée cen teale ot que, une fois FPouyrage ramené a ses partios essen tiolles, Ja structure en est entrémement simple, Dans le livre I, Clément, aprés avoir posé le principe d’une pédan gogo divine & 'égare dos hommes (chap. t & ry), teaite Ios doux questions principales qui correspondent aux: vax termes impliqués dans In notion de « pédagose » quols sont les enfants ? quel est Jo pedagogue ? (eh, v at vs d'une part, eh. vie A xin d'autee part) Las teeize cba pites di Tivee T-traitent Ie sujet unique de Ie picagogie Sivine, mais ils sot den interes snés inégal [Les quatre promis chapitves, asses bets, sont reruns guables par Peffort de démonsteation que Clément y déploie. Les termes de raisonnement abondent. Il spit de démontrer que Pomme 2 besoin une élueatio (noter le sens fort de 24 dans le titre du eh, 1), que Ie relations entre Diew et homme sont indiseutablement d relations damour (noter lo mode de raisonnement. du €h. 1), que le Logos do Dien assume les trois fonction principalos adaptéee aux trois olemonts oonstitutits de: Phomme (eh. eanguies ou rRapwerecR oo ‘Les leu chapitres eonsiesés au titre dx enfants» fob. v et v1) sont dun style trés diférent : extremement Tonge (lo ch. v est plus long que les quatre premiers eh pitres réunis ot {e ch. vi est le double du ch. v), ils sont bssentiellement composés de Wmoignages seriptoraires, ont labondance lasse parfois le lecteur mademe, et de la discussion de ees témoignages. On reeonnait la un des teaits de la premite méthode chrétienne, qui part du ‘témoignege » do lEeritare, Clément, eetto fois-si, prend le ton do Ia polémiquo + contre los gnastigues, il ailirne vigoureutomont Ia valeur dos premiers ensdignements rogue par les chnétions, alors meme qu'ls no sont que dos ‘ oafants » (npter par exemple, au paragraphe 27, Pinsis- tance sus Je eaructixe iimmédiat de (iluminsation avcordée par le bapréme + yéscy est répété trois fuis, dans Te sens fin cll que Yan oft hopes os eatieeninapoae ds teemes indiquant le don instantané de Ia grice aeayeaus, Ax, acdber, aiféne). Clest encore dans la perspective anti-guostique qu'il faut Tice les treize para- sgraphes consaerés a des considérations physiologiques sur le sang qui se transforme on lait: il est ossentiel aux yeux de Clement de montror quo le tang eb le lait no difloront pes o0 mature, afin de no pas donner reison anx gnos tiques qui opposent «Io lait » des débutants a la eaaursi- ‘tare solide » des pacfaite, Quatre fois, lament revient ba Aémonsteation, ex empruntant 205 exomples, trop lone guement pour notee govit, aux motions médicales com fumes a son époque, sur le mécanitine de la lactation, de la digestion, des mBlications, dela formationdePembryon, Ces passages aliement ave dautnes passages Uallant plus direetsment Te sujet du livre T» le Logos est le lait Aes chrtians, il en est la nourritiare parfaite, ‘Tous [es chapitres suivants (vir A xu) sont comsacrés a définir la pédagogie de Dieu & notre égaed, maintenant quil est démonteé que tous les hommes peuvent étre des seafants» aux yeux de Dieu. Mais au liew de développee 100 ave Ia formule donnée en e812 dix chapitre vu (Jésus est Te pédagogue, et toute Ia religion, daszééscs, est sa pode {gozie] — sujet qui sera repris dans Pun des derniers eh pilres — Clément mentee son got pour les classifications ‘ot loa subdivisions. Il part do la distmotion entre l'aspect ‘égatif ot Pospoct posttif do la pédagogio divine, «’ect-A- ‘iro entre Jes genres classiques de la dissuasion et de Ja ppereuosion, ou, pour employor des termes. bibliquoe, ‘entre les menaces, 19: ohitiments duno part, les eneouras gements d'autze pant (ch, vitr x). Bn fait, oala loi donne Vocoasion de réglor au passage avec lee gnostiques une ‘autre question importante + comment eomeilier ia bomts de Biew avee sa sévézité, comment prouyer que le meme Unique Dien est 4 la fois juste et bon (ch. ve) ? Nous avons 1a du meilleur Clément, rapide et dense. Em re- anche, son got pour les éiudes de mols Pentraine onouits, trop longuement, dans none’ de douze syno- rnymes duu mot « reproche », avee ces citations scripts sairos a Pappu |§ 75-81), ot dans d’auteos développementa, Sgalement sans grand intérét & nos yeux (par exomple, Ja distinction des troie manidres de donner doo consoils, ‘ans les § 90-04), Les quatre deoniers chapitres, tbs beefs, cepreanent Jes themes de la pédagogis du Logos et sont une sorte Peshortation & le suivee. Leur développement présence cependant encore un arrét : la définition, en termes de philosophic stoicienne, des actes conforrnes au Lagos edsoit» (ob. 1). Lo traduetour, gui a longuoment médité le texte do Climent ot en a reoherché Ja structure, pout oomamuni- quer au leetour son exparionce afin de fasiliter la oompri- Inension de Ia suite dos idées. [1 pout soulignoe les forralos ReANQUES DE THADLERER a0 de transition qui accusent Ie plan de Vourrage , indépen- Anwoment de Ia division en chapitres © Le texte de Clément ne doit pas thre Iu partout avee le inte degré Wattontion : parfois extrémemeot dense et atinchant, il traite des sujots importants dans Ja ponsbe do Vauteur (la bonts de Diou pour la eréature, le perfec tion sequise par Io baptéms, Punité foncitre de Diew, accord on lui de le bonté et do Ja justiee, et, duno facon, abnérale, les themes théologiquos et spisituels), ot doit {ire oxaming dans Ins moindees détails do oes formules paradusalement, de tels passages sont les meine visibles ‘lans ensernble de Vouvrage, paroo qu‘ils sont brefs, ot glissfs en quelque sorte au e:rur d'autoes développements ; parfois au contraire, Ie texte est Iong, sinuous, alonrdi de ombreuses citations profanes ou hibliques, ot présante tune grande abondance de termes inis en velotte see n'est souvent pas li quil faut chereher Pidée importante de Cli ‘ments on simpatiente devant Jes répétitions ow les digres- sions inopportunes ; on Sapergoit qu'il ne few pas trop. se fier a Yabondanes des tormes, ui roéme a leur comtonu, A travers tous les passager toutefoie, lo lactour avert peut maintanir son attention tendue vere Pobjet roel de Vexposs de Clément = il sait recomnaitre « la pointe » de hague phrase, ou du meins de chaque paragrephe, il rolteche tout 4 Vhntention profoude de l'suteus et reson 4. aes pax perite dy coneover dnt et tole toutes as parole du tente de Clana On Fesier ike aul ngle ce abonnemens, dv ype eugene one dif dt ques i Vanmat anna Troma Ieneled 0 conclusion WOE Be ah, A ao, Bers, hi aa te), mates Sd Sesponatl, soe peine dels Sirens profil trueton, de sopprncr sigur ne dat ata ‘2. La plan da etek ort pri Aut du ohapite V ($11) reps adil da chagite VIT (653, 4 dak cobra ‘Seige tepomsge jan dab du spe X (P88, 0 a bea Baadenas We Band. 202 Livan ‘itue aipsi la eantinnité des ides, Clément fait entondes, | parfois un pew longuement, ies thbmes divers (le théme flog petits enfants, du hom pédagoguc, de la valeur ot des Fores du reproche, des prescriptions et des interdie- tions), mais niles repétitions ni Les digressions ne sous talent égerer le lecteur avieg Clémont no eosse de tain, sur un mode peul-étre voile, le themo unique de Is. pias gogie divine on faveur des homme. La langue de Clément donnera low A un avertissement analogue : ce qui ost dilfelle en elle, cv nest pas la pre sence de tours mangusnt aux régles de Patticisme ', at mnéme Pemplol presque constant d'un voosbulaire em- ppruaté Ala Bible et Ala cultuee greeque simultanément # est Pingyal degré de technicité d'un certain nombre de ‘mots importants : parfois, en certaines forraules, Io ‘moindre terme doit prondeo on motro eoprit un sons techs nique (Uéologique) tres prévie > perfois au contraine, A, Sur Pathicins dy Clement, voi eo ads do. Sex, Dan Opis gehrauch bet Kleine von Aleaandricn tn seiner sprac- wn Dldgescictichon Rotonting, Win Holtrag sur Goseichos des Aste ‘nna in der ltlrstiishen Literatur, Paderborn, 1913, ot . Does Sacnre, Propesiionen und Prapertoncedeerbian wer Besondee For Borcaichégune der Infindishonebetionen ti Klemens. ov lesaulrien, Fin Beitrag aur Geseicite des Atisiemss, Erlangony {na Nous ovens signaer quelques sine vn pea dbloa a value AMhretive do gd (en tons quos, et non pas eomme si ot do Srey lewsuriatent «et neu pas sce sorts); Pomel do Sede fst os dan la sone do poten lesen Wade (0) Con Iai, ajuateruats orW'28 nos qa Sntrodeit ane ottion to fant te Eerie, 2 Les nolet apportont ddjd-un grand membre de zlleonens (PRerire om auxanteus profarion aad ext kaponible den melt futant qo om aunt pour ee texte tout npg de cate ot {le eauiiaoonoos bibles, ‘A Dar exemple, le td § 24,1 (venant-de Jn, 47, 2129), a Innpertont opi rasintow fae (sin pa exemple § 76 4) e te AssanguEs Du TAADWorEUA 408 Clément jongle aveo des synonymes sums cherchier autre choss qu'un eilet do style! La ow Clemont nous avertit qu'il va tiner parti de Vexistence de plusieurs mots analogues, ou qu'll ya soi mmousement distinguer le sens de deux mots voisins, ou qu'il va réllachir & partis de V'érymalogie don nem, nous favous paafois peu de proft & prondve aw sésiewx see eon Silévations Au contraite, phis d'an mor qu'il utilise aa ace a om in ii es i Ba Gy epee pow die a pinata che pec vor Tere au ne {jet et aes: Foponton 20a Ios lf 7h 4s Le faraelen tires de Plegopue mateo ‘oie aithaseaenexaminies Nene devent 4 Tanita de Nace piston qlique fares pose re bea psy suelo do Dien 1 85). nage! 1. Ce pheromne da sie de Ciena at spcilanen cai er E. Teseavan, Synteivh lite Betdge a Reith wd Frege dee lene eva Aleandrion, Lam 1988 Sigua, poe Ia Bree Hs Peapegin katt Sey cOmnen eat eRe somes sgnlca pa Twzhld, cellos gu coucesent es tems f= panic tes espa en i rogers per Gaver et pectne y iiceaoa demon pont lo Cefatos weer ov paren 878,10 fora clini ch Lis laps tives ohembams esiee esa tetamnn dp Dion oils wl nny apy bn de egy Phd 3,6) 8 Us yauelo peek, kare, Sagaras ot anata ton Pa four ls euettpe| oes ie 2. Par exert, ox termes qui sient lee tout petite (rae, a, her, wn) semble hiterchangeables, ans quo es adjee™ tis qu exprieent ios quattn ds junosse, do aowvennte, dy Np (ius et Syaloment file de revonnatre de neal dilrences tl sng ene es douze nome ds vepeosha (f bekt) et néme entre Jeo taenes qui déerivene ction corvetion du Logos (} 78). Voir snes Vet des mots cpédagorie» (812 1), «toueperits (F195, {pase alee» (3 ]y «bake ot « ar [fy ocean 4 LPG, 1, |§ 60, x20 ramasor® | 95, 3, Adeicosnebles (§ 10-402), te Un don tite dela Jengas da Clément ot lemploi abondant dea sjceis on ais, pour divisor ot caser Ios notions [voir aus 68 408 ua t pessage sans foire une seule remarque 8 son eujet eo r6vdl> dtro 8 la Foie diflcilo 8 eomprendre ot teve important 3, sole, P.Gmcvrn ise, Ay our Te eoeubulaire src, Pasi, 1856, 1b $7474). Dan ler premiers paragrapbas obowaen te pricier log Aiyerestnactions du Loge qu sont auon les dilcontss ertes {hasoaes et aneore dans les Pasagraphen ai tdi os «sere Dblagodiques, Cent oa wise plas dune vingtains. oa eaten fons pouvenscamprendre Is sens de chacua Ue oo tories 5 cope ‘anh phsiours dee se prnnent pero Ia place Tun de Fate chil feodrait me garde de lex Snsidecer tows, d'une Sogon dgaey (fa, 3, eemuovaes (6 4.8, Uf 66,0) pidoad, 14, 0, 2), seemtineace (995, 1) ‘ap menen (04:4), spree 6/35 66, 17 89, saydesdavee (89.2), snore (§L 3s UA: esi (85, 1, 98,8) ‘Sfaslons eneons, some rourte do diftewts, Ix manisre dont (Glement lie I Bestar parla pour un sou mot. Le lecteur bat ur ui citation Tnettandue, dnt i voit mal le rappert aves Te Aiveloppernant on cours Clonigat fat cette etation woiquomeat {41 mot tle ve Lemonstration (voile § 635 one dine; Fepizoda d Teste, pour waiters au G21, 33 1a catia Meret ly avo caters 4854) sla), 1 Pat oseinple, lex adjecuits eee’ (54.1), Droz (85, Be erigsing qui peut ce cornprendee on deur ene (f 3, 1), aint qua ‘taol |S 45,1) [vor les nates ar ces plenages). Les tenes les li Sempowtante ou qui aigannt Dap, 1» Segten®, le Lozos, Esp font ceuz spl ao sont aoeompasote chen Clenant d'aune presi Hone Ma (0) ta, alpe (0) a0, (bata, en lala bcm ese toute lose nsheos ot mine leur ambit, de gustan Tp lecteur sernarquere en Inaat actre tradtion que 4 #03" ‘yee tantét ox. Dna ee T Anan Tastement, tanede 4 Jes qua “Logos disignstontot le Christ sneer, eant3e lo ile de Dew, vant3E ran (2. Eateoduetioa, p- 8); que avdaa nome le SainEspt ula rating diving, om lola de : a terme, Ba eovarcheil convient descor ‘igus dos mts some arn, ba conversion ole repent > Tle ogre, paediontion | svSnovi, Le repos Cerue eve ctndtienan, (avon comme @pivalote taeda, er, Bea) So Is va eamnll, at, ( Bude (§ 85, aangens ny THADuerHoR 105 {oi sajoute une difficslté supplémentaire + il semble quo Clement. parle plas yolontiers des mystires chrétions en formes voilés, que les thémes les plus importants de sa eetsine, comme Pinearnation du Logos ou le baptame, sojont souseentendus mais non pas oxplicitement oxposts, [wil replace volontairemont un teeme cheétiea existant far ue expression profane, parfoie célibee, faisant appel Ala culture grecque, qu'il utili eartains adjectifs Gouble sons. sons préciser sur quel registre il faut los tntendre, que la consteuetion méme de ses phrases laisse perlois place au donte. Nous donnons en aotes des exemples de ces différentes dillieultés, mais nous appelons otve leetour A une vigilance eontiouelle : par sou: de fidslité au texte, notre traduction est restée souvent plus Littgrale que nous aie Thuisions voule pour In clarté, et, ‘sins parler des passages dont il ett yraimont délicat de préeiser le sens, elle sera, A Vimage du texte de Climent, Sans doute un pou déroutante pour lo leeteur moderne M. Han, KAHMENTOE STPOMATEOS MATSATATOS, Aoro: mpaTOE Kepéana to8 npérou Myo, A. Toker ere mabsjorse One Buk we yaptiag ABW S umBayaysg émarersi, TOs oe 8. “Ou En’ Tons dripQy kal yuvainds 8 Réyoq mabnyayse "Or mlotes ot mest hy AAifasas xaveyodgevor netbes api 8, F. pte tots Srekaatévereae shy xy mudlae cat yon ‘reonferlay 79 tSv mpciv waCqudran auterceBoe boyy 2. Tig Btadeysyis, wel map aie maderaylag ote, Hi. Myéc cote tyounéomus ph atone ayedv ay Siemon, ©. "Ou ue alg fovfpros col ebepressiy eal eakhGew Bala. Bale 8 aydnag “As seldayyiag to Mou. 1, Ons ab Beds BA ro0 adro0 Rov col ips Sgépenga map ey Aber. DE CLEMENT, L'AUTEUR DES STROMATES, LE PEDAGOGUE LIVRE [ Granrrane pv vivar 1. [. Ce que promot Is Pédogogue TL, Nos péchée néosssitent la diveetion du Pédngogue, LIL, Le Pédagogue aime homme. LY. Le Logos est également le pédagogus des hommes ‘etdes femmes. Y. Tous coux qui wattachent & In vérité sont des ‘enfants aux yous de Disu. VE Contre ceux qiii suutiement que les noms d’s en fants et dew tout-petits » désignent symbolique- iment Penseignoment des comnaisaances élémen- taires. VIL. Lee Pédagogue et sa pidagogic. VII, Contre cews qui penzont que le Juste n'est pas bon. IX I appartient & Ja mimo puissones d'acsorder les Disofaite et de ohatier salon la justive ; quelle est, cous oe rapport, la méthode pédagogique du. Logos. X. Le meme Diew, par Tintomédiaire do méme Logos, détourne Mhoumantié des péchés, menagant, et Ia sauve, en Pencourageant, XI. Le Logos était Ie pedagogue par Vintermédiog Ja Lai et des prophttes XII, Le Pédagogue, dans des dispositions analogues & celles dam pre, utilise sévérité ot bonts. XIN, Laction droite est un aoto conforme au Logos Aroit ; en revanche, la fate est un acte ecntraire au Logos. 108 ava 1 1, TeemayydMeres § nasbayorsc. Zeyeccpenyen epic Adyselag, & natbes Suet, hut aitots, aye ved teyalov Be Geythiog Ywoscee Bppertes perpen Hedy 2° Onawehs eOhbyou Goh Slow Bye wep caraBinctn yoptp. Tpedy yk wet retvow nept mde EGpomer Srvay, fn speiay nay, 8 rporpemmet nye va AB a0, Geo afclng eadqyeyin, 8 tgoraBlos Bry Sronsiyenes Neves ele lnaBouly nlote0s, 89" § pide yowipeum eal way rooude rapt. 86Eoc mph coaplay vekages, YoRRoon come Sores mpepyeely Sedyadbs xf "opal § Cede, tote etOeouy 2 angler, redbedy ve SmsaGr Lbyos émoraret 6 fneBer| 5, nH Be médy 4 ropeuycinds Toes ate By nc 6 weg obras Mayes, is ewepdeu wal espe eumyfrlac 2Eaprde 4A, Cer dex promiets mots sent une 'nétniseoes de Prxoangy ‘r 19 Sabrosions mate In ortparaicon aves lo eval de at ‘eta, qui taime toute Ly plane, rent de saint Paul = Cory 3) AOA? eh Mph,, 2 2.3ty 11 Tin, 3, 18, Woxpresion base d visite repre sillours par Climent Strom, I 8, 8) 1a ol dont ells suligne In easuotie incheatl érsotai Soom. V, 26, at we Camston pi 3, Mésapiore analogue ot de dave ports, qu'on netsouvera dane Siro, VOL 70, 1 55,5 1 faa da temple rGelave e om serene toujours & Z Cary 46-47: 00 wat lx ebrsdens qui conulivent Ie temple de Dieu, du goand> Dien Wupithete, frequents aus chee ley pales, es ranconet dane lp ible? Doaty 40, 1 ees Ties 2p 15, ou al segit do Chest 3. Got aljsif eonforepeut-ety la notion ehsétisoneyseiptar ‘ita (tinal Rom 5,19), Pe obGneance une resonance state Si. Vo, Ul, 18 8 le Vortcen, p26 4 Tie ms. F adtache colts pli, on ic plagant avant le seme ‘aire dos ehapites du Hrze 1, o» quia pousté les ancien dita (alu Pots 4 en fete une sors a'spiogue an Pretepliqc, 5, Anetors utile Ja mono Utineioa pour analyer a pul ce expressive de la danse, an deus de so Potligug 1407 4 28 es users vay 1,8 100 T. Ge que promat te Pédagogue. 1, Nous avons construit pour vous, mos enfants, une 4 ase de yérité ©: pour Ie temple saeré du grand Dien, cest le fondement* solide de Ia connaissance, une belle exhortation, un désir de la vie éternelle qui s’obtient par Pobéissance conforme an Logos %, et oe désir a pris cine ons le champ do V'intelligenee ' Ty @ dons Petz bumain trois chogoe + lon meours, les aotions et Jos passions § Le Logos qui conver Air lo protzeptique "») «pris en charge los mows : guido do la religion, il est sous-jacent-& T'édifiee de Ia foi comme une quille A celui dun navire. A cause de lui news sommes emplis de joie, nous délaissons nos aneieanes oroyances fet nous rajeunissons en vue du salut; nous wniseens nos voix & celle da prophéte qui chante * combien « Dieu est bon pour Tara, pour ceux dont Te emu est droit? », 2, Un Logos dirige aussi toutes nos actions, c'est le Logos comszller ; ct un Logos guérit nos passions, c'est Jo Logos apaisant?; mais clest toujours, unique dans 1a triple fonction du Logos : conversion, Séucation, ensel ‘énement. 6. Ranvol oxplises ua pram ure Inivoduation 7 etntarpedtaton spbicee dee allnons 2 ta musique mention: tes das Phncon Tartoment cet la nige cee les Bete: yal eh esses I, 4, ote 2. Clément ulilise le aéche vocabulaire stosien sonceriant La phi Losaphis morsie : Sexzave, Fp, 95, 62, nous donne Lequicsen isin do Anoe tare, napeastaroi, mooceneey. (ui, com lai, chortle) + ch Furoducto, p34, o6 poe Us 28 Mls nag tt, p 105, 3.2 410 ive 1 Ziow nev Sebpooy, cle 2 why woudrponen eis ele SV Sedw Srmtoreag complay naitaroydy.“O yale sdpavies Ayssu, & Dayos, imqutes yew Ar saeqplay Tapexet, mparperre Boys ab8 hy — Tlos oFrae SmapepyrytRtc Re uspOU TV ‘paoayepeusyesas Moc: rperpencich lp fnWtoa DrootBeig, Laefleis cal fig yeMolons Boek by rewGan x9 ovyyer A Toren: — wri 8 Grpanevesc 7 By nel Snaberuds & Bape, Enduewoe adabc abxd, napaivet viv mporerpauuevey Xeplleior Bv By fete radGy Fmoxvocueves “hy teow Kexiqode 8! uty Et mpoaquitg obras dubuan. natberyésy_ rmpoaxsinbs, 93 ucdoSieds Sy & naderayis, mel 2 cf eit00 feleidoxs Hy puyhy Ear, 2b ABkba, aSorovde ee, 2,1 ebe truce uoveeod wabyyheuadet isu. Keteorval Sbaeadoete. 4 edehs Bars Rojas, BAN of vw B ube yap Ao veg Bayyorcte aqhorwnis eal Aroeaionrés, 6 Sdaeehicss, npuerucde 8 Oy 6 naidayoyde mpbrepov yey ete BudBemLs Honoulac mpede spear, By 38 eel ele thy , ey dxotaioy dala lguidisy Bivacov rgooeinéy: wuatvew 8¢ edeoy dyer xq Bodvea hy veziy: 8 eal chy Beperclan f tho Growler Evptcdar napaxgfinn hy kebahy cvpSouleton, cbc Bricks Zoboag + Lopioed ss ayveiag népag Sop Enoas napenrBy ke yoprey Sacelag earebniptives Ohnce vfe alas) wBy be Yabo évBpovlZer 88 obras Ev Aycegdha, Ext vy Heréveway ‘pkpes ed mpbcspas Bheyarn, 8 By Bev Sx al Auapclas unvh cava pd yeyowutar teed Néyoy, Kel x3 ply Gxosevey algun rmpovetnav, 1d Sb dyaycdver Bloor. OF Bh yépu 5 Myes navlayoySe. vy Emurcaoley cinyey lg why @Asyen eho Drerrdpiogs' 0 dudprpa Beyerceag td mpoumiia fh Enepdine febivwran pesos, ea€0 1) dirala eal ¢4v0" Gy ob Volante xO Ad obeas, Suk aoite Tae Myst KOpioc » rel «Buk woOt9 Deer wipisg >. Bed e200 yp F npepgtelan BF Srakohy mapecaf, 8 fv ubv Twa oa8Bgey, BU fy BE Lym raiSevBE 1, Toot co pasage eat inp ds Baron do agres 178 Ghent sat tttaeher Be distinction qa Il est ees des dog Agvet da pcb dv cours neo-cetanentain (0 en, 5H THLE Som, Th Neus ftrouveronsTowitation At penitence £84 95 a3, 9cet Vouuen, plik 5. Nomtet 27eas pac Puno, de agri, 476 your ce aul ois taujours Baston A 176, 173 ‘Nombr, O12, cs par Ponsow ot fatoduit parla mime atl, (65 05, ash, 12, 49 18, 2, Trim, 7, 20 cuarine 1 43 a ar lontaires $5 Pest Ie feit de ceux qui resoivent. one noble ‘Mlcation; en dernier Liew, nous mettrons le fait dene ms demearer trés longtemps dane Je péehé : car east focere une chose salutsre, pour ceux qui sont invités & Se ropeatis, que de seprendre le combot’. 4. Le Péda- § ovguo me parait avoit smi ion pans par Vintermédiairo dio Moite : «Si quelqu'vn meurt pros do lui de moet eubite, 44 tole conseerto ob troave aussi souilée, et alle sora sole» Co qu'il dasigne par lo nom de e mors subite » ot la tate invclontaire + et sa taehe, dit, souille Frame ;e'est poaruci il suggire le rembde qui eansiste a iD recormand de couper les ehe= wwe de Pignoranee, qui obscareissent Vinteligenee une fois débarrassée de Ia matitre toulus, qui est le mal, Vintelligenee qui sige dans le eorvean pourra se touraer vers le repeatiz. 2. Aprés quelques phrases, il ejoute : “Les jours préeédents etaioat cans raison *, » Ce tone ‘signe, Gvidornment, Ine fautos commisos sens accord ave la reiton. Il a nommé la fouto involontaire « une ‘mort subite» of il appellee packs un acte« sane 24ison > wild pourquos le Logos-PSdagopue a regu pour charge de nou diniger, afin d'exapécher los fautes «sans saison » 5. Bxaminon’ maintenant Vexpression seriplaraire © 8 cause de eal, voiei ce que dite Seigneur ® » On voit nottement, parla phrase qui suit, quelle est Ia fante anté- ewes, apres le juste jugement qui est alors éaonoe Oa peut faire la mone emg lorsque les prophbtesdisent = itu nlavals pas pdehé, n’ourals pas ree tell menace, ou biew sw A cause de cel, yoici co que dit le Seigneur ow ensnre © Paroe que vous n’aves pas Eoouté 025 parole ‘cause de cela, voici ce que dit le Seigncur ®», eb: «A cquse de cele, voied que paris le Soigneur. » Tolle ext bion on olfet lo reison d’3te@ de la prophitio : Fobticeance at Ja déacbsieeanco ; par Yume mons serons saaves ; par 6. Gh 1 Samy 28,48, 18 save Byt Eon oft 8 muRayiyie fuly Bros Buk repavtorew Depa rmaveurte “By nape gow fc YuxTc neOs. Kupios aby yap. A XGy we0 obyar0s vooyutrey Bohden laspush nahetraty ‘Opn BrOpeniny opie Sdwerh, Abyos 8 § morpucs pbveq oth &vDparainny toigog Appormqérov mabveag al Eradig Eyiog voootons Yufisy { EBeey by SoGlay 29 ms gM Cw Bes¢ nou, why BkriZovee &l cols EAeqaby yc, pte, Bes TREE 2 ob wenpabeyas Bkqyn)y pepe.» alompuey wer yap» eae Anusepirav « a2yartes vbcous Reseras, cook BE Qty TeBaW agaipetees 9 8 2b ayaben, nawbayoyss, angle, 8 Myeg eo mienpic, 6 Bqessupytiens viv Aubpwmnou, Bow chee <0 hee eustec, Kal cope Kat yoxiy axetras adrod & novor}c the 3 avBpumbeysog tanpéc, “O eorip « Avéoru>, onl 1 napete tbsp, « xy acigmoda 8g By xavdenion Labi dru ateaBe >, Napaxsfiue 52 8 Sppootec tppzin. Kol xo reOvedr « Abe Gape , cTney, (251 11 8 58 LEFIBeY “eh ocpe 5 vexed, clog fy maby A no8ets, uelechoas why dvdoraesy. Nal shy see. wa obey (eae thy ports éveolats cal yeplousew, AD reais wiv SnoBheaus way By HOCE yapisyaer SE Mabareg, @ Agtaveal aot af dunprion > lg Suaprodats Hut eye S7Hyeic be aga voquers ome: yeySieyey, 9 Bplomgy kal saros Fyfe Statin 43, OL TI, 48, 1: notion staconne (Of Siem, Th, 59, 6 = St VB, Ik 10 897; Vora p- 18,7} conn etic lea «mal digg Vente St Po, TT ce426 9, Prtzonede Spee Be EA 2: Expression emprontde XT Cor, 2, 13 E. bethiane cher in yeande cbrétienne antiqus (ek. Diag, 2: Matrou, p19 n 4) du Vebo, on de Dict, medeets, goer des possona do Tans, et aventropls par Cement £ £4) 43 5,951 5h, 45 05,1 HE, 90, 4510, 98, 2; Prep, 8, 238,91 ute ok, 9, 2. “kL soot oat: de Soravare, Trechiny 1208 5. Pr, 85, 29. 6. 1131 Die, conna ens doute travers ne souoseotienoa Sasusszmenony, py. 2700. 117 ba dct sera cep, ou fore Mareen ferent et sane naniner Danorree ap. Ser Vil, & CUAMTRE n 6,1 88 9 Trautre nous sorons éduqués. 4, Voici done lo Logoe, 6 noize Bédagogue, qui pat 23 eonsoils soigae les passions contco nature ' de nolze ame. Au gens propre, on appalle médecine le soin des maladies du corps; cost un art uenzeigne Ia cagesse bumaine # Mais le Logos du Pere Got Io saul médacin ® des infiemités morales de Phone ; ilest le quévisseur + et Je magicien sseré qui délivre Mame tnaleda, « Sauve ton serviteur — tu es mon Dieu — ‘stil Gert, near il se fe en toi j pi8é poor moi, Seigneur, ccar c'est vers Loi que je erierai tout Te jour #2, 2. «La ridesine », selon Démocrite, «scigne Jes maladies da corps, mais Cest Ia sagesse qui déborrasse Véme de cee jussions *x Notze boa Pédagogue, Jui, qui est In Sagesse tt le Logos du Péro, et qui a créée "homme, prond soin ‘de sa exéature tout entibro + il en coigne le fois Je corps et Fima, Int, le médecin de 'humanits, eapable de tout guérie'. "3. LoSoavour dit & colui quiest eouehé ‘ Léve-toi, pronde Ja eiviére cur laquelle tu es stendu et rontre ehea toi 8; et eussitot homme sans foree retrouve fos foreee, Et il dit a Vhomme moxt : « Lazare, sors * 9 ft le mort sortit du tombenm, tal qu'il était avant de nour stexercant ainsi a Ia aSwurrection. 4 Certaine- fen il gudeit également Tame en elle-méme, par ses prfeeptes et par ses grices; par les eonseils, pent-ttre bela poendeil du temps : mais par les graces, i est assez Fiche pour dite aux pécheurs que nous sommes: « Tes Et nou, par un aoto aussi péchis te sont remis®. % 5, rupide que la peasée \, nous sommes devonus des Lout- 2. Conamages, Apfprs 6 4 8 Gh Medi, 9, € et paral 40, Lae, 5, 1, On foroave expression, sppliquée& Vaete de Ia Cation, ep. Strom Vie 4d, 2a Te pratt dere qursunststepta abso ‘ony pmucince pas Ie Dapléan, noe epson dovens pare comme the rtoutepetites = ywemnioeapoarison tn Lore, spd Ne Hevea ssuviet, pour désigne las dgeploe de « Redagogue » 120 var Bebatorieny eh&iy mpd xis abeod ebeablas weeeautévov ees, |npaiey [ey dypl xby edeuow eal shy sbpenay cas we Panag nepidwheec rimhovg xe wal tBV lowndy Berpav was popdg Aoyolateat ha wy Rudpomoy, ameia 8 nepl thy Seporoy 6 adtdy, mest By ¥ ikon ered) reraylveras Kal xoOToV Epyey Bipsiebed tyicres. qui lV alee gpavfans cxl cogpoctig KxrpiBiveD, 1 BE cOua vAiDer Kal sdpudplg ovverspdours, rnepl BE “de nyaeus Ic auYpondansos xb te A adeatg rextepods nal x3 earcov bxtrocucry 7) abvic. car 1 6,3—6,6 at petits enfants ; nous reoevons do a puissance organisa {rice Je rang le meilleur et le plus assuré, D’ahord ecto puissonce sToceupe da monde ot du ciel, dos rotations du Sole ot dos cours des autres astoos, ot cela on fonction de "hornme +; ensuite, ele s’eseups do Yhomme lui-mamo, fantour duguel tout co zile so déploie. 6. Considéront que (homme ext Veruvre supreme, elle a mis son Amo: sous 14 direction ee Vnteligones et de lk tempéranse, tandis qu'elle omnait son cozps de heauts et Uharmonie! au corps et & T'Ame, elle insulait pour ce. qui est des activités humaines, ee qui eonstitue leur rectitude inte eure eb vette beauté qui appartiont & sa propre organi= 1. La voncoption antheopocentsique du Kosmos, etotsionns dori gee (SL PF My, a 11521167 Caoton, deat dor, Ty 100- 455) Taat depuis Tongeamps partie ce Ta teaivon apotog2tgn> inive et otienno fk Diognte, ds Macron,p. 214, 1). 2 Do tanidme phrase Client, flea sa méthode, unit teres plilacophigues (stehsene este sive, corse) at mumininenncn Fatigue (oinvecer, Gon, 27) 122 covet HL. "Oe: puidetgones 8 naitayayée TL Maven sotonew & ebpins sal mdvra depehet cal Bs SO fog kel &e Bees, 2 Lev duaprhaca dg Bets apiece cle 6 1 Ua HEaunprionts napamrndayayae Se dolpares, Etebea ipa glia 8 Sedgores 1h 8e8, Axel nal duo oD Eom Kat ca uly ade wsiedaw yévow mereiiccs, vby 8: SxEpore 280 abvod byeipolpynae Kal ts md Wier Zveppionons, To ob on adeed ral pd adudv dneseoxiayéves Be BY arb alpen by 1B Oe On" ad'00 SeBqyuodpyntax cod Bred A Sc Evens 3B AMoo ofperdy Buandiacta.. Et uty ofy bi! abcd alpethu &) Eddpanecy FyaBhe dy dyadby ijrkmaey, xal 7d @Chrpey BvGou) daly &y <8 &vOpéng, 1600! Sep eupdonue elpnror GeeO eb 4€ Evcccv 1By AMay & SoBgores wlgerdy ybyoren, obs DAs irlay Layer we0 noieis adrtv b Uedg fg edn Soey ated tov te Boeog chu uty yovdedan Squacupy$y dale, vor 88 ele yyuSsu Koucéobas 8600, 06 yap Whos Bu 2 39 Sven Gra ‘ro éyoury Eneinoey 4 Beés, <0 wil Aidporteg Syeybrey, wal fp elyes Fueroeeepuyptmy lexan, Bosdceban, 9 8000 8 ‘the Eater x00 nemouyscve mpoaawerdipscey Suvspgy Yaldv Tapd Avepsuoy 3 nenaiqKey Gulporey Kel 4 afyev aed yt nal yeyovev 8 ABEDqacw: odBEv B88 ih Boveran Beds, “O BvOpin 4, La potion de «phitethropia divine (di 1, 8 4) ve a ropriteavee isstomee por Clmeat out tu ong es tris Votes I PUlogogue Traduction, p, 35:98; 11 ana panllsnen: dana cet tates couvree : Protrept 8, 342%, 582,14 404, 2, Stray V Oy BiVEL& 1 de Dieu (el, Vounzn, p- 11-112 + soaross platen). ‘3 Allasin, save, & carnation 1. Cotto pasion sot aust cher les guostigues Voie la Phe tocaphourena, V1.7 (et Graice, p. 130), et asd And. Prarie ‘ene, La Hosletion Horns Tvsemagiate by ps 203. 138 IIL, Le Pedagogue aime homme », 4, Bn tout le Seigneur vient & notre aide, en tout 7 nous est bienfaisant, & In fois comme homme et comme Dieu. Gomme Dieu, il remet nos péchés ; comme homme, iV fait en pédagogue notre éduealion pour que nous c sioas do péchor. Il est bien naturel que Phomme scit time de Diou, puiequ’il et ca eréature. Los autres portion {do sa création, Liew les a faites soulersent par um ordre ¢ homme, au contraive, i] Pa faconné de ees propres mains ‘eal luia mass quale chose de pavtionlien 2. Cotte réature, done, qua Dioa a créée [ui-mémo ot qu'il a faite asa propre imags, oa bien il Ta oréée parce qu'elle Stait par elleaméme un objet digne de choix, ou bien il Ta faconnée parse qu'elle était ligne de choix en vue @autre chose, 3. SiThomme est, par luiemime, un objet digne Ae choix, Dieu, qui est bon, a aime eet ete hn je ebarme pour attirer Famour se trouve & atésicur méme de Phomme et c'est, précisément, ce qu'on a appelé le ‘soul » de Dicw. Mais si homme a été digne de oboix ea yun des autres chases, Dieu n'avoit pas Wautre motif do le enéer quo calui-ai = cana Vhomme, il wétait pas pos sible que I» Crbatour ee rév6l8t bon ety @autre part (same les eutros eriatures) il n’éteit pas possible quo homme svioigait 8 Ia eonnaisianee de Dieu: car Dieu, cortaine ‘monty a'aurait pas ené® ea en vne de quoi Thame existe, siThomme n'avait pas existé. Cotte force que Diau mein- tenait each, son vaulois, i's porte & ls pléniuade p: si puiissnee de ester 8 Poxtérienes il a regu da homme ce quil avait oréé, Phone; ce qu'il avait, Te vit; et iI devint ce qu'il vault‘; car il nest rien que Diew ne puisse faire, 1, Lihotome, done, que Diew a exté, est 8 14 ivan noc Bp By warren & Bede, 8 obth speséy toca, , ct ailleurs : « Tu Jes 28 simnés comme tu mas eimé 3 3, Quo veut dene le Pédagogue et que promot-il ? Por ss vetes comme par ses paroles, il nous preserit op qu'il faut faire ot nous. interdit le conteaire *, «est mainconant assez clair. Quont & Lasteo gente do sot parolee, calui qui eonsiste 2 ensei fgnot, c'est am genre évidemment dépouills, spisituel et sen tenant a une geande précision + il poneeene Ie conterplar tion. Pour Tinstant, nows le laisserons de cdtt. 1. 119 convient que nows dennions un emovr de réeiprocite* & telui qui, par amour, nous guide vers la meilleure-vie ; que nous vivions selon Tes prescriptions de sa yolonté %, non pas seulement en accomplissaat co qu'il ordonne cu en uous abstenant de ce qu'il imterdit, mais en fuyant éga- lement certains exemples ot on imitont Io plus possible les quires ; est ainsi que nous accomplirons, pur ressom: ‘lance, los couvree du Pédagogue et que se réalisera ple nomen? la parole : « Selon l'immege ot la rassemblanee * » 2. Bagagés dans cette vio some dans une profonde nuit, nour avons besoin en effet d'un eondueteur infsile Jible et précis. Or Je meilleur guide west pas Vaveugle 9. Gen, 1, 96: Clement raion ps ane fos tion elena» ot eresaumblanca =; %- Duration, p Aessous, F883, pe iy 126 avon ¢ 4 nyt Axousto, “OBnyds Sb Sptotec ebxl § zup2be, nad pyny A Yosh, tughods ele v8 Bépedpoy xeipayySr, GE) BE 6 SB BNErov Kal Biopv xa Eyedgdia MSyoq, Kabanep o8y oth Bow POC9 Ah pacizer ode eivody 3 ah kivet 6B gihede 5 ul Pet, oOBE ayabso Row 8 yi) Speletnat ete cornglaw rales 4 Spat, “AyernDyev ofy