Vous êtes sur la page 1sur 11

Compte rendu du voyage au Maroc

Du 26 Mai au 2 juin 2009

INTRODUCTION

L’objectif premier de ce voyage est la livraison puis l’installation d’une bibliothèque pour les enfants du
village. Nos élèves étaient très impliqués dès le début dans ce projet de solidarité qui a mobilisé les élèves
et le personnel.

Le projet de voyage entrant dans le cadre des échanges transméditerranéens ainsi que la formation des
élèves à la solidarité internationale a été élaboré au début de l’année scolaire 2008-2009.

Il s’est concrétisé entre le 26 mai et le 02 juin 2009 par le départ au Maroc d’un groupe de 19 élèves et 4
adultes. Ceci constituait une grande première pour notre collège.

Ce voyage représentait l’aboutissement de plus de huit mois de travail et de collaboration de la part de


notre équipe pédagogique. Il a permis aux élèves de rencontrer enfin leurs correspondants et de passer
quelques jours en leur compagnie.

Après avoir décrit la préparation et le déroulement de ce voyage, ainsi que les moyens d’exploitation et
d’évaluation utilisés au retour, nous tracerons les grandes perspectives de ce projet pour l’année scolaire
2009-2010.

Première étape : La préparation du voyage


Plusieurs actions étaient programmées pour apporter un soutien financier au voyage et faire connaître
notre action de solidarité au plus grand nombre d’élèves :

1) Il était prévu de faire participer les anciens élèves à ce formidable élan de solidarité envers les enfants
de Zellidja - Boubeker : Plusieurs d’entre eux ont répondu présents.
On a donc organisé une rencontre dans le collège pour ces anciens élèves : Certains n’avaient pas revu le
collège depuis plus de dix ans. Les professeurs présents ont ainsi constaté la réussite de leurs élèves, il y
avait des ingénieurs, des professeurs d’université, des avocats…
2) La fête de solidarité organisée le 16 mai a connu une participation importante des parents, des
enseignants et de l’administration : Elle était une occasion d’échanges et de divertissement.

3) Comme prévu les associations partenaires du projet ont honoré leurs engagements surtout en ce qui
concerne l’acheminement des livres vers le village.
Ces différentes actions nous ont permis de boucler le financement du voyage. Voir annexe2.

L’ensemble des élèves du collège ont été associé à ce projet, la collecte des livres par la documentaliste a
été un succès formidable puisqu’il fallait résoudre le problème de l’acheminement vers le Maroc.
Pendant la fête du 16 Mai, les élèves se sont mobilisés pour transformer cet événement en succès, certains
ont participé à l’animation en proposant des danses, d’autres se sont impliqué dans la vente de tickets de
tombola et la préparation de la salle de fête.
En outre, le voyage a eu un écho très favorable aussi bien auprès de l’équipe pédagogique que de tous les
élèves du collège.

Il y a eu également une préparation pédagogique à ce voyage. Des sujets relatifs à la solidarité, à la


tolérance et au respect des différences ont été étudiés en français et en Histoire-Géographie.
Les lettres des correspondants ont permis au professeur de français de revenir sur les règles de la
grammaire, de l’orthographe et de la conjugaison.
Le professeur de sciences physiques, à l’origine de ce voyage est d’origine Marocaine, il a pu apporter des
réponses aux interrogations des élèves et des parents relatives aux traditions marocaines, de
l’hébergement, de la préparation du trousseau de voyage…

Deuxième étape: DEROULEMENT DU VOYAGE ET DU SEJOUR


« Le plus court chemin vers soi passe par autrui ». Emmanuel Levinas.
Le Mardi 26 Mai 2009, à 15h20, 19 jeunes collégiens et 6 adultes (dont deux membres de l’association
EnZO) embarquent sur le vol de transavia.com en direction de l’aéroport d’Oujda. Le vol a duré 2h30 et
s’est passé dans de très bonnes conditions.

Nous sommes Arrivés à 19 h (heure locale) à l’aéroport d’Oujda. A l’arrivée, le groupe est accueilli
chaleureusement par le président de l’association les enfants de zellidja et d’autres membres de
l’association qui organise le séjour au Maroc. Les élèves sont surpris par cet accueil surtout qu’on a
pensé à souhaiter un joyeux anniversaire à une des filles du groupe ce jour là. Une banderole a été
déployée à l’aéroport nous souhaitant la bienvenue.

Le transfert vers l’auberge située à 45kms de là dans la commune rurale de Boubeker a duré environ une
heure. A notre arrivée, un groupe folklorique local était là pour nous souhaiter la bienvenue, les élèves
ont participé spontanément à la danse initiée par les enfants du village sous la musique du groupe.

Après l’installation dans l’auberge, nous sommes sortis revoir les enfants qui étaient encore là. Un thé à la
menthe et des gâteaux nous ont été offerts.

Après le diner, nous avons pu profiter d’une nuit de sommeil réparatrice.

Le lendemain au réveil, nous découvrons notre nouveau cadre de vie : Une auberge chargée d’histoire et
datant de la période florissante de la mine Zellidja, le concepteur de ces lieus et à leur tête Jean Walter
avait pensé à certains détails qui ont rendu ce lieu admirable par son architecture.

Ce lieu a été rénové il y a peu grâce aux efforts des associations qui travaillent pour ce village.

Un petit déjeuner copieux nous a été préparé par des femmes du village et servi par deux charmants jeunes
hommes : Mohammed et Rachid.

Nous entamons ensuite le programme du séjour. Voir annexe1

La sensibilisation au thème de l’environnement et à las sécheresse ont été les deux principaux thèmes de
discussion avec les élèves. Le programme de sciences physiques met l’accent sur l’eau et la gestion des
ressources naturelles.

L’ensemble du voyage s’est bien déroulé et les gens sur place ont été d’une qualité humaine
exceptionnelle. Plusieurs de nos élèves avaient les larmes aux yeux avant le départ mais nous regrettons
que notre voyage soit réalisé un peu tard dans l’année car cela nous laissait très peu de temps avant les
vacances scolaires.

Troisième étape: EXPLOITATION AU RETOUR DU VOYAGE


La présentation de notre voyage aux parents de l’établissement pendant les portes ouvertes ont amené les
élèves à témoigner de leur enthousiasme et de l’expérience unique qu’ils ont eue pendant ces quelques
jours. Gabriel ayant appris pendant le séjour à préparer le thé à la menthe a tenu à en faire profiter
l’ensemble des parents et élèves présents, ce thé fut accompagné de gâteaux marocains préparés par
Fatiha.
En classe, nous avons pu revenir sur les expériences des différents élèves. Ce voyage a été bénéfique pour
l’ensemble des élèves : Il a aidé certains à s’intégrer dans le groupe classe, pour d’autres l’expérience a été
bénéfique sur le plan disciplinaire et pour l’ensemble un enrichissement personnel sans aucune mesure :
découvrir des gens de condition matérielle simple mais avec autant de gentillesse et de respect les a
surpris !

Beaucoup d’élèves se sont liés d’amitié avec leurs correspondants et continuent de leur écrire via les
messageries instantanées.

Un montage vidéo qui résume l’ensemble du voyage a été conçu en collaboration avec le professeur de
sciences physiques qui est également personne ressource de l’établissement.

Puis trop rapidement, à l’approche des vacances scolaires, le temps nous a fait défaut et l’exposition photo
programmée n’a pas pu se faire, rendez-vous étant donné à la rentrée de septembre pour la poursuite d’un
projet déjà réussi à 50%...

AUTOUR DE NOUS

Depuis un an, notre projet d’échanges a beaucoup fait parler de lui. A l’intérieur de notre établissement
tout d’abord où il a été favorablement accueilli, encouragé même par nos équipes pédagogiques et
l’ensemble des personnels.

Au Maroc, toute une population s’est mobilisée pendant une semaine pour contribuer à la réussite de notre
séjour. Aziz en déplacement au Maroc dans la ville de Casablanca a tenu à être parmi nous pour contribuer
à la surveillance et l’aide en tout genre. L’équipe des modérateurs du forum de l’association EnZO a tenu
les parents informés jour le jour avec des photos et des textes très riches.

Les médias marocains étaient de la partie et un reportage a été diffusé sur la chaine marocaine 2M.

Ce reportage a rendu hommage à l’action menée et subventionnée par le conseil général de l’Essonne.

M. Le préfet de région M. Le Délégué de l’INDH, les doyens des facultés d’Oujda et le maire de la
commune de boubeker nous ont apporté une aide précieuse. Ils ont tenu à nous féliciter pour ce voyage et
promis d’intensifier leur aide pour le prochain voyage.

Mme amara de l’école yasmine nous a apporté une aide précieuse pour trouver les correspondants et
organiser la nuit chez l’habitant, nous voulons aller plus loin avec elle pour le prochain voyage et
pourquoi pas recevoir en retour ici en France les enfants Marocains.

En France, le projet a touché beaucoup de monde, à commencer par les familles des élèves, les amis, les
collectivités locales. De nombreuses personnes ont souhaité nous apporter leur aide. Ainsi, toute la
communauté européenne issue du village au temps de sa splendeur veut travailler avec nous pour
réhabiliter la chapelle du village et en faire une bibliothèque à part entière.

Christiane Faucher, fille d’un ancien employé des mines de Zellidja s’est déplacé depuis Alès pour nous
apporter des livres à destination du village.

Les européens d’origine Marocaine et anciens habitants de ce village qui se sont regroupé en association
dont le siège est en France ont accueilli ce voyage avec émotion et lui ont consacré dans leur site
www.zellidjaboubeker.net une part très importante.

PERSPECTIVES POUR 2010


L’objectif d’une bibliothèque digne de ce nom n’est pas totalement abouti car actuellement un local
restreint a été aménagé avec des étagères en verre et accueillant l’ensemble des livres envoyés ou
acheminés dans nos bagages ainsi que ceux achetés sur place par l’association les enfants de Zellidja.

Ce local dispose également de tables de lecture permettant aux enfants de disposer de la première
bibliothèque du village.
Notre ambition déjà affichée cette année est de se procurer l’ancienne chapelle du village pour en faire une
bibliothèque à part entière et pour cela nous avons le soutien du père Joseph Lépine de l’église d’Oujda.

Nous avons commencé à préparer la deuxième phase de notre échange en demandant à mme amara
d’organiser un séjour de deux ou trois jours chez l’habitant au lieu d’une seule nuit pour le dernier voyage.

La recherche commune de nouveaux partenaires et de nouvelles actions à mener ainsi que le respect de
nombreuses formalités administratives sont nos deux priorités, tandis que le travail éducatif et scolaire se
poursuit.

A la rentrée de septembre 2009, les élèves étant répartis dans différentes classes de 4eme ont montré leur
intérêt et sont prêts à nous aider pour notre prochain voyage qui concernera de nouveau une classe de
5eme.

REMERCIEMENTS

L’ensemble des participants à ce projet, enfants et adultes, tiennent à remercier toutes les personnes qui
ont contribué à la réussite de cette première partie de l’échange, et en particulier le conseil général de
l’Essonne qui nous a reçu dans une ambiance détendue et nous a fait confiance pour mener à bien ce
projet, Mme chervallier, principale du collège, les parents d’élèves, l’ensemble de l’équipe pédagogique
du collège, les associations (Enzo et les enfants de zellidja) ainsi que tous les marocains qui nous ont
accueilli chaleureusement chez eux.

Nous sommes conscients d’avoir vécu une expérience unique qui bénéficiera avant tout aux élèves et qui
contribuera à leur évolution scolaire et personnelle, à leur adaptation au monde et à leur intégration dans la
société.
ANNEXE 1
Programme du voyage au Maroc

vol aller
Paris-Orly Sud (ORY) - Oujda (OUD)
26-05-2009, vol TO 3022
départ de: Paris-Orly Sud (ORY), départ à 15:20 h (heure locale)
arrivée à: Oujda (OUD), arrivée à 16:00 h (heure locale)

vol retour
Oujda (OUD) - Paris-Orly Sud (ORY)
02-06-2009, vol TO 3023
départ de: Oujda (OUD), départ à 17:50 h (heure locale)
arrivée à: Paris-Orly Sud (ORY), arrivée à 21:25 h (heure locale)

Jour 1 : le 26 mai 2009 : Vol Paris/Oujda. Accueil à l’aéroport par notre partenaire marocain
l’équipe de l’AEZ (asso. Les Enfants de Zellidja).
- Transfert en autocar à l’auberge Walter à BouBéker( 45kms).
-Arrivée à 20 h, un groupe folklorique nous a accueilli, les élèves ont dansé malgré la fatigue.
- installation à l’auberge.
- Pause goûter avec dégustation de gâteaux marocains et du thé à la menthe.
- diner à 23h

Jour 2 : 27 mai : Nous nous sommes réveillés tôt, on en a donc profité pour aller visiter le
centre social pour jeunes filles et arpenter les ruelles du village. Gigi nous a servi de guide. On a
enchainé avec la visite des anciens sites de la mine de Zellidja, fermée depuis 35 ans. Les
élèves ont constaté l’ampleur des dégâts depuis la fermeture de la mine.
On a pu ramasser quelques roches minières pour les étudier avec le professeur de svt.

A notre retour, nous avons assisté à l’accueil des villageois avec une danse folklorique et
cérémonie du1er concours au Maroc du Thé Vert à la Menthe organisé par les enfants de
zellidja et en présence des médias marocains : 2M, RTM et la radio régionale d’Oujda.

Jour 3 : 28 mai 09 : visite de l’Ecole pratique des Mines de touissit. Les élèves ont pu découvrir
des appareils très anciens utilisés dans les mesures en électricité et mécanique.
Visite du lycée de Touissit, avec un exposé sur la structure géologique du village et , une visite
de différentes salles de cours .
L’après midi : Déjeuner : méchoui sous une tente caïdale chez un paysan.
Les élèves ont profité également d’une ballade à dos d’ane à travaers les champs de blé.
A 18h30, nous avons organisé une rencontre de foot entre les garçons du village et les garçons
de notre groupe.
Le soir, les filles ont pu découvrir le Hammam « bain maure ».

Jour 4 : 29 mai :
- Randonnée dans la forêt de Chakhar, Site d´Intérêt Biologique et Ecologique.
-Visite de l’internat solidaire de tiouli : cet internat s’occupe de scolariser gratuitement des
enfants d’âge de l’école élémentaire ayant des difficultés pour rentrer chez eux du fait de
l’éloignement de leur lieu de résidence.
Nos élèves ont joué avec ces enfants dans la cour de récréation en présence des éducateurs
de l’internat.
Nous avons déjeuné sur place.
Ensuite est venu le moment tant attendu par les élèves, L’inauguration de la bibliothèque.
Une cérémonie assez particulière a été organisée en présence des enfants du village ainsi que
ceux qui sont scolarisé dans le centre social.
Des gâteaux ont été préparés par les responsables du centre. Hugo Pellerin, accompagnateur
et professeur de Français a fait une allocution rappelant l’objectif du projet et retraçant sa
réalisation depuis les affiches préparés par la documentaliste et
affichés dans le collège jusqu’à la concrétisation finale.

Mme soye Nicole accompagnatrice et ancienne principale de collège a bien voulu couper le
ruban et ainsi d’inaugurer la première bibliothèque du village.
Les élèves ont ensuite commencé l’installation des livres qu’ils ont ramené dans leurs bagages
puis tous les autres enfants du village se sont joints à cette opération en déposant les livres
envoyés par l’association partenaire.
Ce fut un moment très intense !

Le soir les garçons ont pu profiter du Hammam « bain maure » après une journée bien remplie.

Jour 5 : 30 mai : Visite toute la journée de la ville d’Oujda, ses souks, ses murailles et portes de
la Médina, les écoles coraniques et l’ancienne Mosquée de Bab Gharbi.

Les élèves ont pu acheter des souvenirs ou des cadeaux pour leurs parents. Ils ont aussi appris
à négocier les prix avec les commerçants de la médina.
Nous nous sommes ensuite dirigés vers la frontière algérienne où un superbe restaurant nous a
proposé des grillades.
Nous sommes ensuite allés voir les correspondants de nos élèves où on a organisé l’accueil de
nos jeunes chez leurs correspondants Oujdis.
Jour 6 : 31mai : Départ matinal en direction de Saïdia, station balnéaire (60km) en compagnie
des correspondants.
Les élèves ont pu découvrir l’autre rive méditerranéenne et se baigner, c’était un moment
important dans l’échange entre correspondants. A cette époque de l’année au Maroc, la
température de l’eau est proche de 24 degrés.
Nous avons ensuite regagné une villa située à cap de l’eau. Une autre baignade attendait nos
élèves après le déjeuner.
Nous avons passé la nuit sur place.

Jour 7 : 1er juin : visite d’une ferme et d’une collectivité située à mi-chemin entre les villes de
Saïdia et Ahfir.
Nous avons pu admirer le système d’irrigation qui utilise le goutte à goutte utilisé dans le cadre
de l’économie de l’eau mis en place et subventionné par le gouvernement marocain en liaison
avec la communauté européenne.
Cette ferme nous a offert un arbre chacun à planter dans le village, nous avons donc apporté au
village des citronniers, des oliviers et des pommiers.

Jour 8 : départ en direction de l’aéroport Oujda-Angad pour retour à Paris.


ANNEXE 2

VOYAGE AU MAROC BUDGET GLOBAL


ACTUALISE

RECETTES DEPENSES

BILLETS D'AVION
CONSEIL GENERAL 12500 ALLER/RETOUR 6610,28
ANCIENS ELEVES 170
FACTURE LES ENFANTS
FETE ORIENTALE 1340 DE ZELLIDJA 8775
CONTRIBUTIO ACOAR 75,28
PAIEMENT PARENTS 1100
ACCOMPGNATEURS(collège) 200
15385,28 15385,28
POUR INFORMATION

CONTRIBUTION ASSOCATION ENZO


ENVOI DE LIVRES PAR CAR 644
FINANCEMENT D'ACHATS DE LIVRES SUR PLACE
EN LANGUE ARABE 356

1000

CONTRIBUTION ASSOCIATION LES ENFANTS


DE ZELLIDJA MAROC

INSTALLATION DES ETAGERES 500


ET ACHATS DE LIVRES

Total 1500