Vous êtes sur la page 1sur 4
Avis d'appel d’offres pour le recrutement d’un consultant individuel national en communication pour la nutrition
 

Avis d'appel d’offres

 

pour le recrutement d’un

consultant individuel national en communication pour la nutrition

     

L'UNICEF Sénégal participe à la réponse conjointe du Gouvernement et des partenaires à la crise nutritionnelle, en soutenant des plans d'intervention qui intègrent la nutrition, la santé, l'eau et l'assainissement, et la communication pour le changement social et de comportement, au niveau des districts les plus touchés.

L’Unicef vient de fournir une assistance technique au Ministère de la santé et à la CLM pour élaborer un plan stratégique de communication sur l’ANJE. Parmi les interventions ciblées, ayant une forte composante de changement de comportements, on compte l’allaitement précoce et exclusif dans les 6 premiers mois de la vie; une alimentation de complément appropriée, de bonnes conditions d’hygiène et d’assainissement et la promotion du paquet de soins préventifs.

La mise en œuvre de la stratégie de communication sur l’ANJE devrait contribuer à changer la situation, en mettant l’accent sur :

La promotion des bonnes pratiques d’allaitement maternel et

d’alimentation complémentaire La promotion du lavage des mains au savon et des pratiques

d’hygiène-assainissement adéquates L’action visant à influencer positivement les normes et pratiques

sociales défavorables à la santé de la mère et de l’enfant La promotion du paquet de soins préventifs pour le recours précoce

aux services de santé La promotion des pratiques familiales essentielles (vaccination, utilisation des moustiquaires, la consommation de l’eau potable, etc.)

L’amélioration des pratiques familiales et communautaires liées à la nutrition maternelle et infantile est essentielle pour protéger les enfants contre les maladies et la malnutrition.

Pour atteindre des résultats durables, la communication joue un rôle essentiel dans le cadre du programme nutrition et doit être vu comme l'un des moyens d’habilitation des communautés pour l'amélioration de la santé et de la nutrition des enfants et leurs familles.

Pendant les dernières années, des efforts d’accompagnement des interventions de santé et de nutrition par des actions de communication ont été faits. Différents partenaires (DAN, SNEIPS, CLM, régions sanitaires, ONG), appuyés par l’UNICEF, ont mené des actions de communication sur la nutrition, dans le cadre de la riposte intersectorielle à la crise nutritionnelle. Malgré de nombreux efforts, le niveau d’adoption des comportements reste dans l’ensemble mitigé.

Il existe de sérieux goulots d'étranglement tenant à la qualité de la programmation des interventions de communication, à la faible prise en compte

des déterminants comportementaux et à l’absence d’un cadre de suivi/évaluation structuré, qui se manifeste par :

Le manque de coordination et concertation dans la communication entre

les différents intervenants ; Les faibles capacités des acteurs locaux pour la planification et la

coordination des activités de communication; L’expertise insuffisante en termes d’approches participatives et un faible accent mis sur la prévention des abandons.

Face à cette situation, il s’avère nécessaire de renforcer la dynamique multisectorielle, tester des approches innovantes, renforcer l’analyse, la coordination, la planification et la mise en œuvre des activités de communication. Dans ce cadre, et tenant compte de la volonté du Gouvernement du Sénégal et ses partenaires de mettre en œuvre la stratégie de communication sur l’ANJE, l’UNICEF juge nécessaire de recruter un Consultant national en communication pour la nutrition pour améliorer la prise en charge et le suivi de la composante communication de la réponse. L’objectif global est d’appuyer l’atteinte des résultats programmatiques dans le domaine de la santé et nutrition à travers des activités efficaces de communication pour la prévention de la malnutrition et la riposte à la crise nutritionnelle, dans le contexte de la mise en œuvre de la stratégie ANJE.

Les objectifs spécifiques :

Assister les partenaires du Ministère de la santé (DAN, DES, CSC, Sneips) et la CLM à affiner l’analyse des plans et actions de communication en vue de les améliorer ;

Fournir un appui technique au processus de validation et de mise en œuvre de la stratégie de communication ANJE ;

Aider à assurer le fonctionnement de la plateforme de coordination de la communication sur l’ANJE, dans le cadre de la multisectorialité (ONGs,

partenaires, services clés du ministère de la santé (notamment le SNEIPS, DP,

DAN, PNLP, SNH, DSR

)

pour améliorer les synergies et complémentarités.

Contribuer à développer un plan de renforcement des capacités et assister les partenaires dans le développement des modules et organisation des formations C4D/ANJE ;

Appuyer les districts et régions prioritaires dans le développement en mise en œuvre des plans locaux de communication sur la nutrition dans la care de la riposte nutritionnelle;

Appuyer le suivi et évaluation des activités de communication pour la nutrition ;

Assister les partenaires de terrain dans la mise en œuvre des interventions de l’Unicef en santé, nutrition pour la survie et le développement de l’enfant.

Qualifications requises

 
 

-

Etre titulaire d’un diplôme universitaire en communication, en sciences sociales comportementales : sociologie, anthropologie, psychologie, développement communautaire, éducation à la santé, et/ou dans un domaine connexe.

-

Avoir une expérience d’au moins cinq (6) ans dans le domaine de la communication, en particulier dans la planification, la mise en œuvre et le suivi des plans de communication, avec des compétences dans la communication participative, la planification de la communication, la mobilisation sociale, la recherche participative, la formation et l'évaluation de l’impact des interventions de communication.

-

La maîtrise du français et de moins d’une langue nationale. La connaissance de l’Anglais sera un atout.

-

Savoir utiliser l’outil informatique en général : Word, Excel et Powerpoint en particulier.

-

Etre immédiatement disponible pour la période de la consultance.

-

Le consultant retenu devra assurer les tâches suivantes :

  • i Suivi de la finalisation/validation de la stratégie de communication ANJE.

    • ii Assistance technique pour l’élaboration et mis en œuvre des plans de communication sur la nutrition des régions et districts prioritaires.

      • iii Appuy a la mise en place et le fonctionnement de la plateforme de concertation/coordination des acteurs de la communication pour la nutrition.

iv Coordination de l’élaboration, partage et utilisation du cadre intégré de S&E et de supervision conjointe des partenaires pour la communication nutrition.

  • v Réalisation de la cartographie des interventions et des intervenants ANJE.

    • vi Elaboration du plan de renforcement des capacités des acteurs communautaires et développement des modules de formation.

Modalités de candidature : une offre technique et une offre financière devront être présentées par le consultant désirant postuler.

Le consultant sera sélectionné sur une base compétitive (Instruction Administrative 2013-001 de Mars 2013) tenant compte les aspects de genre et nationalité divers.

La sélection se fera par la comparaison d’au moins 3 candidats potentiels ayant le profil requis.

A défaut, un appel à candidatures (publication, expression d’intérêt) sera lancé pendant une à deux semaines par le Chargé des Ressources Humaines.

Les critères de sélection des candidats sont fondés sur les qualifications, compétences, expertise et expérience dans le domaine demandé et tout autre critère qui sera contenu dans le tableau d’évaluation des candidats.

Les candidats seront appelés à envoyer une offre technique (2 pages maximum) et une offre financière.

L’offre technique doit comprendre les éléments suivants :

Une note méthodologique qui présente de façon claire, précise et concise les modalités de gestion et d’organisation de cette consultation, la démarche/approche proposée, les outils et les tâches à entreprendre, les ressources techniques et logistiques, ainsi que le planning proposé des activités à réaliser du début à la fin de la mission (maximum 2 pages)

Le

CV

et un formulaire

P11

à

jour

et signés, avec mention

des

diplômes, les expériences et les compétences en rapport avec cette

mission ;

ainsi

que

les

noms

et

adresses

emails des anciens

superviseurs

 

Un planning des activités avec un échéancier ;

 

L’offre financière accompagnant l’offre technique doit présenter le budget détaillé des activités, en cohérence avec la démarche présentée dans l’offre technique pour le résultat attendu. L’offre financière doit prendre en compte tous les coûts liés à la mission : aussi bien les honoraires, que les frais de logistiques, les frais liés au transport et les missions de terrain, DSA, etc.). Elle doit être libellée en hors taxes et hors TVA (HT/HTVA) et comporter les précisions sur la durée de validité et le mode de paiement. A noter qu’Unicef n’accorde pas d’avance et paie les factures après prestation effective acceptée.

La sélection se fera en application des instructions en vigueur relatives au recrutement des consultants et de contractants individuels et tiendra compte de l’évaluation et de la comparaison des offres techniques, puis financières qui déterminera le choix du Consultant.

Dans la sélection finale, il faut assurer une analyse soigneuse et prendre en compte les TdR, les qualifications techniques, le coût compétitif, la qualité de travail y compris tout conflit d’intérêt potentiel.

La sélection finale sera basée sur des critères d’évaluation prédéfinis qui seront partie intégrante des TdR et de l’appréciation des offres des candidats.

Les Consultants qui sont intéressés peuvent envoyer leurs candidatures et leurs offres par email à l’adresse électronique suivante: dakarerecruitment@unicef.org

au plus tard le 26 Mai

2015.