Vous êtes sur la page 1sur 2

Daval Léa 3D

Analyse d’œuvre

Les anneaux de Nantes

Identification:

Le document présenté est une œuvre de Daniel Buren et Patrick Bouchain; Les anneaux de Nantes également appelée Les anneaux de la mémoire réalisée en 2007. C’est une sculpture in situ, qui se compose de 18 anneaux d’aciers de chacun 4 mètres de diamètre. Elle se situe sur le quai de Nantes, à proximité du hangar à banane, le long de la Loire.

Description:

Les anneaux de Nantes sont une succession de formes géométriques (cercles) alignés composés de bandes blanches et colorées ; la signature de l’auteur. Ces anneaux symboliques ponctuent le paysage, multipliant les points de vue de la ville. Ils sont implantés dans un décor propice à les mettre en valeur, situés au milieu des habitations, les anneaux attirent immédiatement le regard. De plus placés au bord de la Loire, les anneaux se reflètent dans cette dernière qui renvoie leurs lumières multicolores. De nuit l’environnement est peu illuminé, essentiellement sombre seul quelques lampadaires apportent de la lumière artificielle. Les anneaux rouge, vert et bleu apportent de la couleur. Ces couleurs se succèdent et se répètent sur les 18 anneaux. Le bleu et le vert sont des couleurs froides contrairement au rouge; elles accentuent leur visibilité. Un contraste se fait entre le sombre du décor et la vivacité de la couleur des anneaux qui s’illuminent la nuit venue. La journée ils sont simplement gris métallisé. Ils sont placés sur d’anciens bollards dont l’artiste a respecté le nombre, le rythme, et la disposition.

Sur la première image ci-dessous (à gauche) si l’on se place en face du premier anneau cela nous donne une illusion de spirale. Sur la seconde image les anneaux sont bien distincts et deviennent de plus en plus confondus, grâce à la vue de côté on voit la totalité des anneaux. Ici on se rend bien compte que Buren joue avec les perspectives pour que chacun interprète comme bon lui semble.

L’œuvre s’adresse aux touristes et habitants de Nantes, aux enfants comme aux plus grands. Ils ne peuvent passer que d’un côté de la sculpture, et ne peuvent pas passer dans l’anneau à cause de la Loire.

Interprétation: . Ces Anneaux, eux, comme bien d'autres travaux de Daniel Buren (Le grand palais

Interprétation:.

Interprétation: . Ces Anneaux, eux, comme bien d'autres travaux de Daniel Buren (Le grand palais apr

Ces Anneaux, eux, comme bien d'autres travaux de Daniel Buren (Le grand palais apr exemple) sont des installations et des œuvres IN-SITU*. Daniel Buren à fait cette œuvre en laissant place à l’imagination des visiteurs concernant sa signification. L’auteur dit que cette promenade offrait un nouveau point de vue sur le paysage urbain et voulait jouer avec la série et le fractionnement, d’où ces 18 anneaux. Ces cercles formés font référence aux anneaux qui enserraient et emprisonnaient les esclaves en référence au commerce triangulaire dont Nantes a été le lieu d’échanges au XVIII siècle. De même ils évoquent des anneaux de mariage unissant le fleuve, la mer et la terre sur un espace à la croisée des éléments. L’objectif de cette œuvre est de favoriser la transmission de l’histoire et de la mémoire ainsi que de faire comprendre les conséquences des évènements passé dans l’organisation du monde contemporain.

Conclusion:

Avant l’analyse l’œuvre n’avait pour moi aucun sens, et je lui trouvais seulement un but esthétique et touristique, or au contraire après l’analyse je comprends qu’elle en a énormement. Elle est chargé historiquement, et Daniel Buren fait passer à un message compréhensible pour les gens qui connaissent le passé de la ville de Nantes. J’ai apprécié cette œuvre.

*IN-SITU : signifie « sur place » c'est donc une œuvre qui est attachée à son lieu d'installation, elle n'est pas transportable.