Vous êtes sur la page 1sur 16

É L E C T I O N S R É G I O N A L E S > 14 - 21 mars 2010

N O R D - PA S D E C A L A I S

résister rassembler réussir la région


qu’on
aime
Ave c D a n i e l P E RC H E R O N
Président du Conseil régional Nord-Pas de Calais
e t P i e r re d e SAINTIGNON
à gauche 2010-2014 notre programme régional pour le Nord-Pas de Calais.
9 priorités pour réussir la Région qu’on aime
1
EMPLOI ET
Emploi : la Région bouclier social (face à l’État et son bouclier fiscal)
Unique en France, la convention régionale de reclassement personnalisé pour tous les tra-
vailleurs licenciés, avec 80 % de la rémunération brute pendant 12 mois et un accompa-
6 Poursuivre la course en tête des régions
du développement durable et solidaire
SOCIAL-ÉCOLOGIE Un plan climat régional ambitieux avec - 20 % d’émissions de gaz à effet de serre d’ici 2016
gnement renforcé • Un nouvel objectif : 14 000 contrats de continuité professionnelle pour • Une éco-conditionnalité des aides régionales • Des bâtiments régionaux construits en haute
DÉVELOPPEMENT
les salariés de nos filières sensibles • La formation pour tous • 3 000 emplois créés dans l’éco- qualité environnementale (HQE) et bâtiment basse consommation (BBC) avec une clause
ÉCONOMIQUE
nomie sociale et coopérative... d’insertion • + 50 % de soutien aux énergies renouvelables • Un soutien accru à l’agriculture
et à la pêche durables • Le financement du futur vaccin contre la bilharziose...

2
INNOVATION
Doubler l’investissement pour la recherche
Un schéma de développement économique ambitieux et partagé : maintenir la région dans le
peloton de tête en arrivant à 20 000 créations d’entreprises par an • Accueillir Lille-Stanford, 1re
7 Renaissance de nos villes : pour chaque logement social
et durable, maintenant 5 000 €
ET RECHERCHE université européenne de l’innovation • Financer 1 000 volontaires innovation en entreprise •
Accompagner le très haut débit sur tout le territoire... LOGEMENT 45 000 logements déjà concernés par les projets de rénovation urbaine que cofinance
la Région • Instaurer une éco-prime régionale pour tout logement construit ou rénové BBC

3 Doubler le budget du plan anti-cancers


en locatif social ou en primo-accession sociale à la propriété • Proposer un audit énergétique
gratuit et des subventions régionales destinées à l’habitat ancien dégradé, minier, industriel
Vers une région en bonne santé : équiper nos hôpitaux de 60 nouveaux scanners et IRM ou populaire pour lutter contre le mal-logement et réduire les charges • Soutenir l’installa-
par an • Consacrer 10 millions d’euros à un programme inédit dédié à la santé au travail • tion de la fibre optique dans les programmes de logements sociaux...
SANTÉ Soutenir 25 maisons pluridisciplinaires de santé • Assurer la prise en charge des surprimes

Après Lille 2004 et avec l’arrivée du Louvre-Lens,


8
d’assurances pour les malades et anciens malades...

Formation et autonomie pour les jeunes amplifier l’élan de la culture et du sport


4
JEUNESSE
À l’heure du numérique, un ordinateur portable attribué à chaque lycéen et apprenti • Une
aide régionale pour un pack autonomie (mutuelle de santé, caution pour le logement, per-
CULTURE
SPORTS
Pour un printemps des stades et des musées • Partout encourager la Région qui crée, la Région
qui aide, la Région qui rêve • Autour du Louvre-Lens, générer 5 000 emplois en 10 ans comme
à Bilbao avec le musée Guggenheim • Un soutien renouvelé aux grands équipements comme
mis de conduire citoyen...) • Une carte TER à 10 € par an pour les lycéens, les apprentis
aux petits clubs sportifs et aux associations culturelles...
et les jeunes des missions locales • Des états généraux pour l’emploi des jeunes •
250 jeunes en service civique • Une mission régionale de lutte contre les discriminations
• Un pass contraception • Des repas bio dans tous les lycées et CFA...

re
Transports durables, 1 région ferroviaire de France
9 Dialogue et participation avec les citoyens
Une démocratie participative associant les citoyens, les usagers et les associations • Un enga-
gement crédible sur des impôts locaux stables, un endettement maîtrisé et des investisse-

5
TRANSPORTS
Poursuivre l’unification de la région par le rail, desservir les ports régionaux par le rail et
le canal Seine Nord • Créer le premier centre d’essais ferroviaires d’Europe • Mettre en
AVEC VOUS
ments régionaux maintenus à un haut niveau...

Malgré le désengagement de l’État et comme au précédent mandat, dont


œuvre une « carte orange » régionale avec un tarif unique et un tarif réduit pour les la gestion rigoureuse et transparente a été actée par la Chambre régionale des
jeunes • Décider le principe d’un métro rapide entre le Bassin Minier et Lille • Lancer comptes, nous nous engageons pour 2010-2014 à :
un appel à projets aux agglomérations pour expérimenter un réseau de voitures et sta- > Ne pas aggraver la fiscalité régionale (361 € dépensés par an et par habitant pour seulement
tions électriques... 30 € prélevés par contribuable sachant qu’1 habitant sur 2 n’est pas soumis à la taxe foncière).
> Maîtriser l'endettement régional (350 € par habitant, soit 70 fois moins que l'État).
> Maintenir des investissements de haut niveau pour soutenir l’activité, l’emploi et améliorer

2
>www.npdc2010agauche.fr le service public régional.
Ensemble, résistons, rassemblons-nous,
pour faire réussir la région qu'on aime !
Résister, rassembler, réussir la région qu'on aime. Plus qu'un projet, ces mots
résument un état d'esprit. Celui des hommes et des femmes candidat(es) à mes
côtés et aux côtés de Pierre de Saintignon, pour s'engager pleinement au service
du Nord-Pas de Calais.
Dès le 14 mars,
Résister d'abord. Notre région a trop souvent souffert, trop souvent servi de variable d'ajustement à toutes face une droite régionale
les mutations industrielles. Résister, c'est réaffirmer une identité régionale plurielle mais riche de son his- qui incarne la politique
toire et de ses territoires. C'est défendre l'idéal d'une société de solidarité et d'égalité, contre un État qui
renonce à ses missions, affaiblit les services publics et abandonne les plus fragiles. En défendant nos usines injuste et inefficace
COMPÉTENCES RÉGIONALES et nos écoles, en agissant pour la vitalité de tous nos territoires, pour la santé et le logement de chacun, du sarkozysme,
Aménagement du territoire oui, nous continuerons à résister, parce que le progrès ne vaut que s'il est partagé par tous. face à des enjeux complexes
Lycées
Fomation permanente Rassembler, dans le même mouvement. Car nous, gens du Nord-Pas de Calais, n'avons toujours remporté
qui concernent autant la lutte
Développement économique de victoires qu'unis. Nous savons la nécessité et la force du rassemblement pour construire et pour avan- contre les inégalités et
Transports
cer. La Région Nord-Pas de Calais a su fédérer les énergies autour de grands projets, comme le TER-GV, le pour le progrès social,
Louvre-Lens, le Grand stade métropolitain ou le canal Seine Nord, sachant mobiliser l'argent comme les le développement économique
COMPÉTENCES CHOISIES
volontés ! Rassembler, tout simplement, c'est faire vivre notre goût de la fête et du plaisir d'être ensemble.
Santé que les mutations écologiques,
Développement durable
Sport
Réussir enfin, pour l'avenir de cette région qu'on aime, pour nos enfants qui la bâtiront après nous. Cette chaque voix en notre faveur
Culture volonté de résister, cet esprit de rassemblement qui nous animent sont nos meilleurs atouts pour réussir. sera déterminante pour l'avenir
Agriculture - Pêche Nous savons que les emplois de demain sont à inventer aujourd'hui, que la solidarité se vit au présent
que nous donnerons
comme avec les générations futures. Nous voulons le dynamisme économique sans sacrifier nos paysages
et la santé de nos travailleurs. Le chemin de la réussite, pour le Nord-Pas de Calais, passe par la recherche, au Nord-Pas de Calais.
l'engagement écologique au service de chacun, l'invention de nouveaux métiers et de nouvelles façons d'ha-
biter. Pour que demain, il fasse encore mieux vivre en Nord-Pas de Calais.
> Votez dès le 14 mars
Daniel PERCHERON Pierre de SAINTIGNON
Tête de liste pour le Nord-Pas de Calais Tête de liste pour le Nord
Président du Conseil régional Vice-président du Conseil régional

3
>www.npdc2010agauche.fr

Emploi : la Région bouclier social


Face à la crise économique et
dans une région où le chômage résister > Doubler le soutien aux associations de
salariés en lutte contre les fermetures et les
plans de licenciement. Nous serons toujours aux
Le développement économique,
moteur de l'emploi.
et la précarité restent plus durs à la violence économique • Appui aux filières économiques : 6 pôles de
côtés des salariés et de leurs organisations syn-
qu'ailleurs, nous continuerons de > Égalité de traitement pour tous les tra- dicales. compétitivité et 11 pôles d'excellence.
défendre l’emploi, en accompagnant vailleurs licenciés. Avec la convention régionale • Plan régional pour la création et
de reclassement personnalisé, nous continue- > Un fonds régional de revitalisation de la transmission d'entreprises.
les salariés menacés ou licenciés, rons à aller plus loin que le dispositif national, • Plan régional de développement de l'artisanat.
10 millions d’euros pour les territoires tou-
en soutenant les entreprises en permettant avec nos partenaires le verse- chés par des fermetures, abondé aussi par les • Plan régional de soutien à 2 000 PME.
ment de 80 % de la rémunération brute sur 12 • Plan régional de développement de
fragilisées, en contribuant au entreprises. Nous avons toujours répondu pré-
mois au lieu de 8 et en renforçant l'accompa- l'économie sociale et solidaire.
dynamisme économique et à sent lors de fermetures de sites, en apportant
gnement des travailleurs lienciés.
• Programme régional d'innovation.
une contribution souvent égale à celle de l'État, • Aide au commerce de proximité.
la création d'entreprises et en parfois supérieure.
maintenant l'investissement public. > Doubler le nombre de salariés concernés
Nous savons que l’enjeu est par le pacte de continuité professionnelle,
pour atteindre 14 000 personnes, en l'élargis-
> La formation pour tous
aussi de préparer l’avenir. Nous poursuivrons les nombreuses actions permettant à chaque habitant du Nord-Pas
sant à de nouveaux secteurs : automobile, vente
D’abord en favorisant l’innovation, à distance, textile, BTP... Lancé en 2009, ce de Calais d'accéder aux savoirs (lutte contre l'illettrisme, informatique) et de bénéficier
et en formant les habitants pacte permet de sécuriser les parcours profes- d'une formation tout au long de la vie, pour préparer sa reconversion professionnelle,
de notre région comme en sionnels en anticipant collectivement les muta- pour rebondir après un échec ou un licenciement, ou tout simplement pour aller vers
tions économiques ; en améliorant l’accès à la de nouveaux horizons. Notre priorité continuera d'aller aux jeunes, aux femmes, aux
équipant les territoires. formation et au bilan de compétence pour les plus démunis et aux travailleurs des petites entreprises.
salariés.
Liste des candidat-e-s du Pas-de-Calais
LENSOIS

ARRAGEOIS

LIEVINOIS

BERCKOIS

BETHUNOIS
AUDOMAROIS
ARRAGEOIS

ARTOIS

BOULONNAIS

HENINOIS

CALAISIS
AUDOMAROIS
ARRAGEOIS
BASSIN MINIER

PS PS PS PS PS PS PS PS MRC PS PS PS PS PS
1 Daniel 2 Catherine 3 Alain 4 Cécile 5 Bruno 6 Régine 7 Philippe 8 Jacqueline 9 Jean-Marie 10 Dominique 11 Yann 12 Jacqueline 13 Vincent 14 Nadine
PERCHERON GENISSON WACHEUX BOURDON MAGNIER SPLINGARD KEMEL MAQUET ALEXANDRE REMBOTTE CAPET FAUTH LENA LEFEBVRE
4
rassembler réussir une région
«Soutenir les salariés
les forces économiques innovante face à certaines entreprises
> Doubler l'effort régional en faveur de l'en- > 10 M€ pour 100 projets de services inno- irresponsables,
> Passer de 15 000 à
seignement supérieur et de la recherche. Si la vants, dans le commerce à distance, le télétra- nous accompagner
20 000 créations d’en-
dans le reclassement
treprise par an, en ren- recherche d’aujourd’hui crée les emplois de vail, le tourisme d’affaires... Les services sont un
mais aussi dans la reconnaissance de
forçant l’effort auprès des femmes mais aussi demain, l'effort privé reste insuffisant dans notre gisement de futurs emplois qualifiés.
nos maladies professionnelles comme celle liée
des jeunes, notamment grâce à des outils région. Nous doublerons celui de la Région,
à l'amiante, réindustrialiser notre territoire
sociaux en ligne (type Facebook). pour aider à développer des moyens de trans- > Doubler le nombre de collaborateurs par
en allant vers les emplois écologiques...
port plus écologiques, répondre mieux aux chercheur, pour les équipes les plus perfor- voilà tout ce que j'ai vu la Région faire lors
> 3 000 nouveaux emplois dans l'économie pathologies du vieillissement ou de l’alimenta- mantes, afin d'accélerer la mise en œuvre de la liquidation de la société Stein Industries
sociale et coopérative en 3 ans, pour répondre tion, inventer le commerce de demain ou créer concrète des innovations. dont j'étais l'un des délégués syndicaux.
aux nouveaux besoins de services des habitants, les matériaux du futur... Aujourd'hui je m'engage pour qu'elle aille encore
en mettant en œuvre le fonds de soutien direct > Le très haut débit pour tous. Après avoir plus loin dans la formation, la sécurité sociale
aux porteurs de projets annoncé en 2009. > 1 000 volontaires innovation en entre- permis la couverture de tout le territoire en haut professionnelle, le développement économique
prises. Les PME de notre région n’embauchent débit, nous nous engagerons avec les opéra-
> Un appel à projets par territoire pour la pas suffisamment les jeunes diplômés régionaux. teurs, l'État, les usagers, les autres collectivités
et la protection des travailleurs.
»
création d'emplois de proximité (artisanat, Nous nous engageons à soutenir financièrement et les entreprises dans l'accès au très haut débit Sylvain STANESCO, syndicaliste
commerce, économie sociale et solidaire), en la première expérience de ceux qui s’investissent pour tous les habitants et tous les territoires du 21e sur la liste socialiste, citoyenne et radicale du Nord
partenariat avec les collectivités. dans un projet d’innovation en PME. Nord-Pas de Calais. Nous voulons une région
numérique favorisant l’accès direct aux services
> Des financements pour passer de l'inno- publics.
> Une meilleure valorisation des réseaux
de financement de proximité, comme les vation de laboratoire à l'emploi, en apportant « Nous continuerons
Cigales ou les plate-formes d'initiative locale. les premiers euros aux nouvelles PME qui se de faire vivre notre
créent autour d'un nouveau produit. ambiteux schéma
> Continuer à développer nos pôles d'ex- régional de
cellence et de recherche : essais ferroviaires, développement
nutrition, ressources naturelles, produits biolo- économique en
giques alternatifs au pétrole, moteurs électriques le partageant avec tous les acteurs de l’emploi
nouvelle génération, nouveaux usages du bois, et de l’entreprise, les chambres consulaires,
produits de la mer, froid et basse température... les représentants des employeurs

> Un parc d’affaires d’envergure internatio-


comme ceux des salariés.
»
nale à proximité de chaque pôle d’excellence, Pierre GEORGET, conseiller régional
à développer en partenariat avec les agglomé- 17e sur la liste socialiste,
rations, pour favoriser la rencontre entre inno- citoyenne et radicale du Pas-de-Calais
vateurs et financeurs.
BOULONNAIS

VALLEE DE LA LYS

ARTOIS

ARRAGEOIS

BETHUNOIS

BETHUNOIS

BERCKOIS

ARRAGEOIS
AUCHELLOIS

HENINOIS

LIEVINOIS

BOULONNAIS

HENINOIS
LILLEROIS

PS PS PRG PS PS PS PS MRC PS PS PS PS PS PS
15 Olivier 16 Annie 17 Pierre 18 Christelle 19 Christophe 20 Aurélie 21 Cédric 22 Isabelle 23 Daniel 24 Danièle 25 François 26 Brigitte 27 Rachid 28 Annie
BARBARIN VAN CORTENBOSCH GEORGET FAUCHET PILCH CANDA DUPOND PÈRU BOYS LHOMME LEMAIRE BOURGUIGNON LASRI CARDON
5
>www.npdc2010agauche.fr

Plan anti-cancer, santé : urgence régionale !


La hausse continue du forfait
hospitalier (+2 € soit 18 € en 2010)
résister rassembler
et le déremboursement d’un nombre
à la désertification médicale les ressources pour soutenir les plus fragiles
croissant de médicaments touchent > 25 maisons de santé et de la permanence > Prise en charge par la Région, dans le cadre > Lutte contre les violences. Au travail, à l'école
des soins pendant le mandat, dans les territoires d’un contrat avec les mutuelles et les banques, comme à la maison, nous voulons promouvoir la
particulièrement notre région, des surprimes d’assurances demandées aux bien-traitance. Les femmes restent les premières
isolés ou sous-équipés sur le plan sanitaire.
déjà sous-médicalisée et qui souffre Regroupant plusieurs professions de santé, des malades ou anciens malades du cancer, qui victimes de violences, physiques, psychiques, ou
d’une espérance de vie inférieure généralistes aux spécialistes, ces maisons structu- souscrivent un prêt immobilier, à la consomma- verbales. Nous renforcerons notre soutien aux
reront des réseaux locaux de soins et de préven- tion ou professionnel. intiatives et associations en faveur de l'égalité
à la moyenne nationale.
tion, pour favoriser l’accès de tous à la santé. hommes et femmes.

Contre ces injustices, > Un « contrat d’installation en désert médical » • Plan anti-cancers : doubler le budget annuel, de 12 à 24 millions €.
nous continuerons d’agir pour assorti d’une bourse, pour encourager les jeunes • Équiper nos hôpitaux de 60 scanners ou IRM supplémentaires par an
que tous les hommes et les femmes professionnels de santé
à exercer dans les sec- pour mieux déceler la maladie puis mieux la traiter.
du Nord-Pas de Calais bénéficient teurs mal médicalisés. • Déjà 170 projets sanitaires soutenus essentiellement pour la prise en
du même accès à des soins Ce contrat associera les charge des cancers mais aussi pour la neurologie, le cardiovasculaire,
médicaux de proximité et communes volontaires.
les urgences.
de qualité. • Déjà 14 lieux d’accueil et de soutien créés pour les malades
du cancer et leur entourage.
LENSOIS

BOULONNAIS

BOULONNAIS

LIEVINOIS

CALAISIS

BOULONNAIS
MONTREUILLOIS

CALAISIS

LIEVINOIS

BETHUNOIS

ARRAGEOIS
AUDOMAROIS

LIEVINOIS

ARRAGEOIS

PS PS PS PS PRG MRC PS PS PS PS PS PS PS
29 Philippe 30 Laurence 31 Jean-Jacques 32 Katy 33 Antoine 34 Michelle 35 Yvon 36 Pascale 37 Sébastien 38 Nathalie 39 Marcel 40 Samia 41 Pascal 43 Frédéric
DUQUESNOY LEGIER HILMOINE CLEMENT DETOURNÉ KLOPFENSTEIN LEJEUNE BURET-CHAUSSOY CHOCHOIS DELBART DELCROIX GACI LACHAMBRE CUVILIER
6
réussir la mise à niveau sanitaire
du Nord-Pas de Calais «quotidien
Je mesure au
les inégalités
h
h
h hhhh
> Dès 2011, le Nord- > Un institut consacré à l’alimentation et la
d'accès à la santé dans
notre région. La CMU
h
h h
Pas de Calais sera la santé ouvert aux professionnels comme aux a été un grand progrès
région la mieux équipée habitants. À partir du pôle de compétitivité pour les familles modestes,
> Un programme régional en matériels lourds anti-cancers après l’Île de mondial NSL autour d’Eurasanté, et des équipes mais il manque encore trop de médecins,
inédit pour la santé au travail. France. Nous continuerons de soutenir tous les de recherche sur le métabolisme, il s’agit d’as- et les délais d'attente pour un examen spécialisé
travaux de recherche contre les cancers et la dif- socier les producteurs, les agriculteurs, l’indus- sont encore trop longs. La Région comble autant
À l’ombre des grands groupes, 1 million fusion des techniques et des bonnes pratiques. trie agro-alimentaire et de la nutrition pour agir qu'elle le peut ces insuffisances du système
de salariés de petites et très petites entre- en formation, recherche et innovation. de santé, par exemple à travers son plan
prises régionales sont potentiellement > Des formations médicales renforcées. anti-cancers. Il faut que cela puisse continuer,
concernés par des souffrances physiques Comme à Boulogne-sur-Mer, nous soutiendrons > Finalisation du vaccin contre la bilharziose, et même aller plus loin, pour qu'ici on ne meure
et psychologiques liées au travail. l’ouverture d’une 1re année de médecine à
Valenciennes puis à Lens. Nous continuerons
au-delà des tests cliniques. Par solidarité inter-
nationale et après des années d’efforts, nous
pas plus jeune qu'ailleurs !
»
Nous affecterons de manière volontariste aussi à investir dans les locaux et les formateurs irons au bout de notre soutien financier pour la Christine BATTEUX-DEHOUX, cadre hospitalier
10 millions d’euros dès la première année pour qualifier et diplômer davantage d’infirmiers, recherche d’un remède à cette maladie qui tue 6e sur la liste socialiste, citoyenne et radicale du Nord
du nouveau mandat à la question de la aides-soignants, sages-femmes, kinés, auxiliaires chaque année des centaines de milliers de per-
santé au travail. de vie, en particulier pour mieux prendre en sonnes en Afrique et en touche 180 millions
Nous renforcerons notamment notre appui
à l’institut régional de santé au travail pour
charge les personnes vieillissantes... Nous visons
la création d’un institut hospitalo-universitaire
dans le monde.
« Parce que nous
constatons tous sur
mieux prévenir les risques et lutter contre dédié aux maladies du vieilissement. nos terrItoires les dégâts
les maladies professionnelles : que de mauvaises
- généralisation de la formation des pro- > Un grand plan de recherche sur l’immunité conditions de travail
fessionnels de santé et des partenaires et l’infection autour du Campus de l’Institut peuvent causer
sociaux, Pasteur. Nous le soutiendrons comme nous sur la santé, nous
- interventions en entreprise pour l’éva- avons encouragé la mise en réseau de cher- débloquerons un budget exceptionnel de
luation des risques et la prévention, cheurs, dans le cadre d'Egid (European geno- 10 millions d’euros pour mieux protéger
mic institute for diabetes), qui rassemble trois les travailleurs face aux risques et maladies
- organisation d’un réseau de proximité
équipes de pointe au niveau mondial, sur des professionnelles, afin d’améliorer
pour les consultations de pathologies pro-
fessionnelles,
- priorité aux filières sensibles comme les
domaines de recherche complémentaires liés
au diabète.
le bien-être au travail.
»
Bruno MAGNIER, maire de Saint-Omer
aides à domicile, les salariés en emploi
5e sur la liste socialiste,
précaire, le BTP, les hôtels-restaurants… citoyenne et radicale du Pas-de-Calais

Liste des candidat-e-s du Nord


CAMBRESIS

DOUAISIS

AVESNOIS

TOURCOING

LITTORAL

VALENCIENNOIS

DENAISIS
ROUBAISIS
METROPOLE

METROPOLE

METROPOLE

ROUBAISIS

METROPOLE

METROPOLE
PS PS PS PS PS PS PS PS PS PS PS MRC PS PS
1 Pierre 2 Assya 3 Bernard 4 Delphine 5 Dominique 6 Christine 7 Michel-François 8 Hélène 9 Wulfran 10 Samia 11 René 12 Françoise 13 Michaël 14 Marie-Claude
de SAINTIGNON GUETTAF ROMAN BATAILLE BAILLY BATTEUX-DEHOUX DELANNOY PARRA DESPICHT SIDI-MOUSSA VANDIERENDONCK DAL MOGLIA MARCHAND
7
>www.npdc2010agauche.fr

Formation et autonomie pour les jeunes !


À l’heure où le gouvernement
continue de supprimer massivement résister aux inégalités à l'école et autour de l'école • Un ordinateur portable attribué
des postes d’enseignants,
> Des aides directes aux lycéens et apprentis > Un programme régional de lutte contre
à chaque élève.
l’avenir est plus que jamais incertain
pour mieux apprendre. Nous continuerons à le décrochage scolaire. Parce que trop de • Pack autonomie : mutuelle,
pour nos jeunes face aux mutations assurer la gratuité du transport scolaire, le ché- jeunes quittent le système scolaire sans qualifi- caution, permis de conduire...
économiques et sociales. quier lire (jusqu'à 220 €), le chéquier équi- cation et n'arrivent pas à rebondir, nous lançons
pement (200 € en 2009)... Nous maintiendrons un vaste partenariat et mobilisons des finance-
• Carte TER’Jeunes à 10 € par an.
La Région se veut un partenaire de un haut niveau d'exigence dans la construction ments exceptionnels pour accompagner les • Des États généraux pour l’emploi
la jeunesse pour l’aider à s’épanouir et la rénovation de lycées afin de garantir de « décrocheurs » dans les territoires les plus tou- des jeunes.
bonnes conditions de travail aux élèves, aux chés (métropole lilloise, bassin minier...) en lien
dans son parcours éducatif et
personnels techniques comme aux ensei- avec l'Éducation nationale, les missions locales,
• 12 lycées HQE inaugurés
pour réussir son entrée
gnants. La haute qualité environnementale res- les écoles de la deuxième chance... depuis 2004.
dans la vie active. tera la règle pour tous les lycées ou CFA. • Près de 9 000 places en internat.
> Un pass contraception, qui permettra aux
Fidèle aux valeurs de partage
> Un ordinateur portable attribué à chaque jeunes filles inscrites dans un établissement
• 20 salles de sport et
et d’excellence, notre équipe élève. Pour compléter notre soutien à l'infor- relevant du conseil régional de bénéficier d’une 40 équipements en plein air
se mobilisera inlassablement matique dans les établissements (tableaux et consultation gratuite avec un médecin ou une rénovés ou construits depuis 2004.
pour préparer aux défis de demain claviers numériques dans tous les lycées, cha- infirmière, lui donnant accès à tous les modes
riots d'ordinateurs mobiles, espace numérique de contraception.
• La moitié du budget régional pour
les talents qui porteront notre
de travail...), nous équiperons d'un « cartable les170 000 lycéens et
région, avec une exigence forte : numérique » chaque lycéen à l'entrée en seconde 20 500 apprentis.
l’égalité des chances. et chaque nouvel apprenti.
ARMENTIEROIS
LITTORAL

LITTORAL

FLANDRE INTERIEURE

LITTORAL

SAMBRE

DOUAISIS

FLANDRE MARITIME
METROPOLE

METROPOLE

ROUBAISIS

METROPOLE
TOURCOING
METROPOLE

PRG PS PS PS PS PS PS PS PS PS PS PRG
15 Éric 16 Olfa LAFORCE 17 Rudy 18 Catherine 19 Damien 20 Pascale 21 Sylvain 22 Joëlle 23 Christophe 24 Marie-Laurence 25 Frédéric 26 Odile 27 Mehdi 28 Rachida
ROMMEL BEN ABDENNEBI ELEGEEST DE PARIS CARÊME PAVY STANESCO CROCKEY DI POMPEO DAVOINE CHEREAU LESAGE-BAUTERS MASSROUR SAHRAOUI
8
rassembler réussir pleinement
sa vie
@
toutes les énergies autour de la jeunesse > « Pack pour l'autonomie » : pour faciliter prochement de nos universités par la création
@
@ @@@ @
@@ > Des États généraux > Des maisons d’hébergement pour la jeu- l’accès au logement (caution), à la santé d’une université régionale ; nous multiplierons
@@ @@ @
@ @ pour l'emploi des jeunes. nesse. Elles permettront d'accueillir tout au long (mutuelle), au permis de conduire..., chaque l’accompagnement aux étudiants en difficulté,
@ @@ @ @
@ Dès la première année du de l'année les élèves éloignés de leur domicile, jeune de 18 ans bénéficera d’une aide régionale, avec les universités et les grandes écoles ; nous
mandat, nous organiserons partout dans le pour leur formation ou leurs loisirs dans la région, définie avec les communes ou agglomérations, proposerons aux jeunes chercheurs des condi-
Nord-Pas de Calais une large concertation avec en partenariat avec les communes comme les les mutuelles et les associations, moyennant la tions attractives dans le cadre de nos pôles d'ex-
les jeunes eux-mêmes, les partenaires sociaux, le départements, et en lien avec les structures exis- réalisation de tâches d’intérê citoyen. Des cellence ; comme nous accompagnons les CFA
monde économique et tous les acteurs impli- tantes (internats, auberges de jeunesse...). bourses régionales destinées à un projet précis et la nouvelle Cité des Métiers à Lille, nous sou-
qués dans la formation et l'emploi des jeunes. (personnel, solidaire, culturel, sportif, humani- tiendrons le développement de l'apprentissage
Elle se conclura par des États généraux et un > 250 jeunes en service civique en Nord- taire...) pourront compléter cette aide. de la licence au niveau ingénieur.
pacte pour l’emploi des jeunes qui proposera à Pas de Calais. Nous co-financerons avec les
l'État les actions prioritaires à mettre en œuvre. communes intéressées les associations de soli- > Encourager la mobilité des jeunes :
Sans attendre, nous proposerons 2 000 jobs darité ou d'éducation populaire qui proposent à une carte TER’Jeunes à 10 € par an pour tous
écologiques d’été ; nous ajouterons une clause
d’insertion dans tous les marchés publics régio-
des jeunes de s'engager dans un service civique
(6 ou 9 mois à plein temps, indemnisés 600 €).
les lycéens, les apprentis et les jeunes des mis-
sions locales, des bourses de coopération
«est uneL’accès à l'emploi
des premières
naux ; nous ferons du recrutement des jeunes Nous donnerons priorité aux actions d'utilité Nord/Sud ou de séjours linguistiques, + 50 % préoccupations des jeunes.
une condition de la responsabilité sociale et régionale menées dans le domaine de l'envi- de bourses internationales « Blériot », le finan- Et cela dépend de
environnementale des entreprises aidées par la ronnement et de la prévention. Un réseau d'am- cement du programme des volontaires du pro- la politique nationale.
Région. bassadeurs de l'habitat durable sera créé à partir grès pour des jeunes peu ou non diplômés. Avec le gouvernement
des jeunes volontaires. actuel, on comprend que beaucoup s'inquiètent...
> Cinq bibliothèques numériques, véritables Nous voulons agir ! Dans la région la plus jeune
> Une mission régionale de lutte contre les centres de ressources et de diffusion de connais- de France, on ne peut pas rester indifférent
discriminations. Trop de jeunes se sentent vic- sances réparties dans tout le Nord-Pas de Calais. à cette situation ! Les missions locales, les PLIE,
times de leur origine sociale ou culturelle le RMI ont été inventés dans notre région.
lorsqu'ils veulent accéder à un stage, une for- > Des outils d'information et d'orientation Nous sommes prêts à participer à toute initiative
mation, un emploi, un logement... ou tout sim- simples et accessibles : salon régional des qui bénéficiera à l'emploi des jeunes. À travers
plement une boîte de nuit ! Pour qu'une métiers et de la formation, plate-forme régio- les États généraux pour l'emploi des jeunes,
nous voulons aider les jeunes du Nord-Pas de Calais
adresse, un visage, une différence ne soit pas nale d'information sur les métiers (Portail
à devenir autonomes, à définir leur projet et
vécu comme un problème, la Région s'engagera Prim'), espaces info formation...
aux côtés des communes et mobilisera le
monde de la formation (universités, grandes > La réussite dans l'enseignement supé-
à trouver un travail de qualité.
Assya GUETTAF
»
écoles...) et du travail (entreprises, bailleurs...) rieur. Nous poursuivrons le financement des éta- Chargée de communication
pour dire stop aux discriminations de toutes blissements d'enseignement supérieur et des Adjointe au maire de Roubaix
2e sur la liste socialiste, citoyenne et radicale du Nord
sortes. campus étudiants ; nous soutiendrons le rap-
LITTORAL

FLANDRE INTERIEURE

PEVELE

SAMBRE

LITTORAL

VALENCIENNOIS
ROUBAISIS

ROUBAISIS

ROUBAISIS

METROPOLE

METROPOLE

METROPOLE

METROPOLE
DOUAISIS
MRC PS PS PS PS PS PS PS PS PS PS PS PS MRC
29 Claude 30 Nassera 31 Eddie 32 Angélique 33 Rachid 34 Karima 35 Amed 36 Fabienne 37 Lahcen 38 Diana 39 Philippe 40 Aby 41 Christian 42 Fatima
NICOLET HAMDI DEFEVERE DEFFONTAINE-NOËL LOUNICI MAHROUG ZAFRANE LEPERS BOUDJOUDI DA CONCEICAO HARQUET BEAUGRAND-N’DIAYE ENTEM HASNI
9
>www.npdc2010agauche.fr

Logement : construire social et durable


Alors que les mises en chantier
résister à la hausse du coût du logement et à la précarité énergétique
de nouveaux logements ont déjà > Un effort financier accru de notre Établisse- > Une vaste campagne de promotion et d’ex-
ment Public Foncier régional, pour faciliter l’achat plication des aides au logement. Nous l’engage- > Engagement
sévèrement chuté avec la crise Au-delà de nos compétences et tant
de terrains destinés au logement social, la rénova- rons avec les communes et intercommunalités
économique, le budget national que la loi le lui permet encore, nous
tion de l’habitat ancien dégradé et pour lutter volontaires afin que les particuliers mobilisent au
alloué au logement va encore proposons que la Région s'engage
contre l’étalement urbain. mieux les financements existants. Nous soutien-
massivement auprès des collectivités
baisser en 2010. drons dans ce cadre les associations de proximité
locales, des bailleurs et des promo-
> Des subventions aux propriétaires qui enga- qui peuvent faire connaître ces éco-primes, avec la
teurs pour faire du logement une de
Pourtant les habitants de notre gent des travaux de rénovation dans l’habitat création d’un réseau d’ambassadeurs de l’habitat ses nouvelles priorités.
région, comme tous les Français, ancien (minier, industriel, populaire...) pour aug- durable et d’agences locales de l’énergie.
rencontrent de plus en plus menter le confort des occupants et réduire les
consommations d’énergie. Sous conditions de res-
de difficultés à se loger décemment sources et/ou de loyers, nous assurerons sur tout • 45 000 logements et 150 000 habitants concernés par
à un prix correct. le territoire régional la gra- les projets de rénovation urbaine en cours dans 72 communes et
tuité de l’audit énergétique 11 agglomérations accompagnées financièrement et techniquement
En matière de logement, l’urgence et participerons, en complé- par la Région.
sociale se double d’une urgence ment des aides nationales
écologique. Economiser les énergies, et locales, au coût des tra- • 8 500 logements privés anciens déjà rénovés grâce à la Région.
c’est aussi réduire les charges et vaux préconisés. • 5 000 € de la Région pour tout logement BBC construit ou rénové
lutter contre la vie chère. en locatif social ou en primo-accession sociale à la propriété.
LITTORAL

VALENCIENNOIS

LITTORAL

TOURCOING

SAMBRE

CAMBRESIS

DENAISIS

PEVELE

LITTORAL

LITTORAL
METROPOLE

METROPOLE

METROPOLE
LITTORAL

PRG PS PS PS PS PS PS PS PS PRG PS PS PS PS
43 Alain 44 Marie-Noëlle 45 Jérôme 46 Olga 47 Benjamin 48 Saliha 49 Georges 50 Mélissa 51 Claude 52 Christiane 53 Sébastien 54 Evelyne 55 Vincent 56 Zoé
LE DAGUENEL COSTA NOTEBAERT MEURISSE SAINT-HUILE KHATIR FLAMENGT MENET CAULIEZ MARCK-DESPLANQUES DUHEM DUPIRE LEIGNEL CARRÉ
10
rassembler réussir la modernisation
par l’accès égal
au logement
des logements
> 5 000 € par loge- > Conditionner toutes les aides régionales
ment pour accompagner en faveur du logement au respect des plus • 5 000 logements
la construction et la rénovation de logements à hautes normes environnementales. Nous vou- déjà certifiés pour leurs bonnes
vocation sociale (locatif social ou accession sociale lons généraliser, au-delà des projets de rénova-
à la propriété) Cette aide éco-conditionnée tion urbaine déjà financés, la construction et la
performances énergétiques.
s’ajoutera à celles de l’État et des autres collecti- réhabilitation de logements économes et dura- • 5 000 aides versées
vités. bles, dans le parc HLM comme dans l’habitat pour l’installation d’équipe-
ancien : label Bâtiment Basse Consommation-
> Mixité sociale dans tous les programmes Effinergie (50 kwh/m²/an dans le neuf et
ments photovoltaïques.
de construction soutenus par la Région : nous 80 kwh/m²/an dans l’ancien). • 1 500 aides
imposerons une mixité entre logements sociaux
pour le solaire thermique,
et logements à prix libres, mais aussi entre loge- > Soutien à l’installation de la fibre optique
ments locatifs et accession sociale à la propriété. dans les programmes de logements sociaux, des prêts Isolto à taux zéro
pour réduire la fracture numérique et faciliter pour l’isolation naturelle
> Soutien de principe à tous les projets l’accès de chacun à l’Internet très haut débit. d’une toiture ancienne.
favorisant un égal accès au logement, partout
et pour tous, que ces projets émanent d’asso-
ciations ou de collectivités.

«
Je suis particulièrement heureux d'être à nouveau
candidat aux côtés d'hommes comme Daniel Percheron
et René Vandierendonck qui ont compris très vite
la nécessité de faire évoluer nos villes, de requalifier
certaines de nos cités minières ou certains de nos quartiers populaires,
et de s'engager dans des programmes de rénovation urbaine.
Beaucoup reste à faire et je sais qu'avec eux la Région s'y impliquera
avec détermination.
» Rudy ELEGEEST
Conseiller régional, maire de Mons-en-Barœul
17e sur la liste socialiste,
citoyenne et radicale du Nord
DOUAISIS

WEPPES

DOUAISIS

FLANDRE INTERIEURE

VALENCIENNOIS

WEPPES

DOUAISIS

WEPPES

WEPPES
ROUBAISIS

METROPOLE

METROPOLE
CAMBRESIS

ROUBAISIS
MRC PS PS PS PS PS PRG PS PS PS PS PS PS PS
57 Jean-Michel 58 Isabel 59 Laurent 60 Patricia 61 Jean-Michel 62 Hélène 63 Gérard 64 Michèle 65 Guillaume 66 Dora 67 Mamadou 68 Lydia 69 Jean-Marie 70 Sabah
CONVENT DUMON-PINELL COULON MINQUE SZATNY MACOU-HARROUS DAUMERIE CREPIN CROHEM MARQUES KEITA TONOLO LAMBRECHTS NASSIRI-YOUSFI
11
>www.npdc2010agauche.fr

Social-écologie :
développer une région solidaire et durable
Les plus démunis sont résister pour nos territoires
> Pour une « carte orange »
les premières victimes de
la crise écologique. > Favoriser une agriculture durable en soute- bio) et géographiques, aide en garantie jusqu’à régionale
nant la reconversion des agriculteurs, les circuits 55 000 € pour le prêt bancaire professionnel lié à De nombreux utilisateurs de transports en com-
Agir pour le développement durable, courts entre producteurs et consommateurs ainsi l’installation. mun fréquentent plusieurs réseaux (TER, bus,
c’est autant défendre notre que les associations pour le maintien d'une agri- tram...). Pour faciliter leurs déplacements grâce
culture paysanne (Amap). > Accompagner l’expansion de l’aquaculture à un titre de transport unique, comprenant
environnement que promouvoir en Nord-Pas de Calais pour compléter notre notamment un tarif réduit pour tous les jeunes,
les droits sociaux contre toutes > Encourager l’agriculture bio en systématisant filière des produits de la mer. nous poursuivons la concertation avec tous les
les injustices. la formation dans les lycées agricoles mais aussi syndicats de transport de notre région, en nous
en fédérant l’offre publique. Nous généraliserons > Consacrer au moins 2 millions € par an au appuyant sur les expériences réussies à Lille et
La social-écologie que nous d’ici la fin du mandat la pratique des repas bio reboisement : parce que la forêt permet de Valenciennes. Grâce à des tarfis attractifs et des
défendons pour faire la course en dans les cantines des lycées, CFA et internats. Nous stocker du carbone, de développer une filière éco- lignes performantes, nous voulons doubler le
proposerons une coopérative d'achat aux autres nomique d’avenir utilisant le bois comme énergie nombre de voyageurs TER.
tête des régions du développement
collectivités (écoles, collèges, EHPAD, hôpitaux...) et matériau de construction, et contribue à la qua-
solidaire et durable, c’est favoriser pour identifier les besoins communs et sécuriser lité du cadre de vie, une aide de 1 000 € par hec-
les transports moins polluants, les débouchés aux producteurs bio locaux. tare reboisé est proposée aux propriétaires privés • Un Plan climat ambitieux
les emplois verts, les économies ou aux collectivités, sous réserve de préserver les Nous engagerons d’ici 2016
> Aider fortement les jeunes agriculteurs pour fonciers agricoles.
d’énergie, l’agriculture raisonnée le Nord-Pas de Calais dans
enrayer la chute des installations agricoles : prime
et préserver notre biodiversité d’installation jusqu’à 9 000 € majorée selon des la réduction de 20 % des
et nos ressources naturelles. critères économiques (choix de la filière, priorité au émissions de gaz à effet
de serre sur les activités financées
VALENCIENNOIS

DENAISIS
METROPOLE

METROPOLE

ou cofinancées par la Région,


pour atteindre 30 % en 2020.
MRC PRG PS PS
71 Gérard 72 Dominique 73 Vivian 74 Geneviève
PLUMECOCQ DELANNOY RINGOT ROY
12
rassembler avec des transports durables et de qualité

> Un lien rapide entre le Bassin Minier et > Un réseau de voitures et stations élec-
> La 1ère région ferroviaire Lille. Pour conforter l'aire métropolitaine tout en triques. Nous lancerons un appel à projet aux
d’Europe : avec son pôle de désengorgeant l'A1 au sud de Lille, nous crée- agglomérations pour expérimenter la moderni-
compétitivité de dimension mondiale I-TRANS, rons un moyen de transport rapide de type sation des infrastructures en partenariat avec un «avecComme Toulouse
l’aéronautique,
avec l’agence européenne de la sécurité ferro- métro ou tramway, entre le Bassin Minier et Lille, constructeur automobile privilégiant l’emploi
viaire installée à Valenciennes, avec la réalisation qui partirait du croisement A1-A21 et passerait local. Nous nous appuyerons sur le futur pôle le Nord-Pas de Calais
prochaine près d'Aulnoye-Aymeries d’un centre deviendra une référence pour le ferroviaire !
par Carvin, Seclin et l’aéroport de Lille-Lesquin. de compétitivité MEDEE réunissant industriels
Dans notre région pionnière de la grande vitesse,
européen de recherche et d’essais ferroviaires, et privés et établissements d’enseignement supé-
les transports sont à la fois un outil majeur
grâce au développement continu du « cluster du rieur autour de l’utilisation future de l’électricité,
d'aménagement et un moyen d'accélérer
rail » et au financement de formations spéciali- en particulier dans les transports.
la mutation écologique de nos industries
sées.
Nous continuerons d’investir dans le matériel de
transport et les infrastructures (gares, arrêts…)
et de notre territoire.
»
Cécile BOURDON
pour améliorer encore le confort et la sécurité des Conseillère régionale, adjointe au maire de Lens
voyageurs du TER tout en créant de l’activité pour > Des vélos en gare. Nous participerons, dans 4e sur la liste socialiste,
l’industrie ferroviaire régionale et ses sous-trai- ou autour des gares, aux équipements pour les citoyenne et radicale du Pas-de-Calais
tants. futurs réseaux de vélos en libre service lancés
La plateforme de Dourges (déjà 1 000 emplois par les communes ou agglomérations.
directs) sera étendue pour devenir un centre euro- « Je suis très attaché,
péen de ferroutage : grâce au transport des
camions sur les trains, les routes de notre région
seront délestées de 900 camions par jour.
réussir la mutation écologique
du Nord-Pas de Calais
comme bien sûr les habi-
tants du Littoral, à la valori-
sation de notre façade
maritime et je me réjouis
> Le développement des éco-ports. Nous > Une éco-conditionnalité systématique des tivités volontaires, nous contribuerons à la montée que nos ports régionaux
valoriserons notre façade maritime en soutenant aides régionales. Dans l’esprit de notre Agenda en puissance des entreprises régionales à la fois par soient bientôt desservis
l'activité de pêche ainsi que les ports de Calais
(2e port européen de transport de voyageurs,
21 régional, toutes les aides aux entreprises, agri-
culteurs, bailleurs sociaux, associations, collectivi-
la commande publique (équipements et logements
à construire ou rénover), par la formation des jeunes
par le rail et le Canal Seine Nord.
»
12 000 emplois régionaux consolidés et 3 600 tés... seront liées au respect de leur responsabilité et des artisans. Jean-Marie ALEXANDRE
créés avec le projet d'extension Calais 2015 ), sociale et environnementale. Vice-président du Conseil régional
> Une augmentation de 50 % du soutien chargé de l’agriculture et de la pêche
de Boulogne-sur-Mer (1er centre européen pour
> La généralisation des éco-bâtiments certifiés. régional aux énergies renouvelables dans les 9e sur la liste socialiste,
la transformation du poisson) et le Grand port citoyenne et radicale du Pas-de-Calais
maritime de Dunkerque. Nous continuerons Pour tous les projets financés par la Région (lycées, transports, le logement, l'industrie...
d’améliorer leur raccordement au réseau ferré. salles de sport, lieux culturels...), nous imposerons
le choix de bâtiments HQE, économes en énergie > Un fonds régional d’investissement pour le
> La construction du canal Seine Nord et utilisant des matériaux et procédés durables. climat, offrant des taux bonifiés aux entreprises qui
Europe : nous y contribuerons financièrement Nous accompagnerons le plan d’économie d’énergie, réalisent des investissements économes en énergie.
pour mieux relier notre région et ses plateformes d’eau et d’électricité mis en œuvre dans les lycées. Il sera complété d’un fonds de soutien à l’innovation
logistiques comme celle de Marquion, à l'Europe écologique pour celles usant de procédés respec-
rhénane et aux grands axes de transport (10 000 > Une filière régionale d'éco-construction et tueux de l’environnement (réduction de l’empreinte
nouveaux emplois pendant et après le chantier). d'éco-rénovation. Autour de pôles d’excellence carbone et de l’utilisation d’énergies fossiles, recours
(CD2E, centre du bois de Trélon) et avec les collec- au transport durable et à l’économie circulaire).

13
© ELISA - Valode & Pistre architectes - Pierre Ferret atelier d’architectures
Notre région séduction ! «le Bientôt, avec
Louvre-Lens,
le plus beau musée

Attractive, dynamique, solidaire, résister à la culture du chacun pour soi


et vouloir la culture pour tous du monde sera
en Nord-Pas de Calais.
notre région est forte de son Quel plus beau
> Une région qui crée • Des résidences d’artistes élargies aux domaines symbole de notre
identité. Elle constitue un précieux du multimedia (cinéastes, graphistes, musiques,
• Une offre culturelle équilibrée sur le territoire engagement continu en faveur
passeport pour l'avenir et un atout en soutenant tous les lieux de culture. Nous vou- etc.) : offrons à l’émergence artistique une entrée
considérable dans les domaines lons continuer d’agir pour que la culture participe à en scène digne des talents que recèle le Nord-Pas
de la culture, de toutes les cultures !
Catherine GÉNISSON
»
essentiels que sont la culture et l’épanouissement des habitants et au développe- de Calais.
Vice-présidente du Conseil régional chargée de la culture
ment économique et social de nos territoires.
le sport pour tous. • Un goût réaffirmé pour le spectable vivant et
2e sur la liste socialiste,
citoyenne et radicale du Pas-de-Calais
Dès lors comment comprendre • Une implication passionnée dans le Louvre- une volonté revendiquée de le partager : ouvrons
Lens, que nous voulons gratuit pour les jeunes, et à tous nos publics le champs de tous les possibles,
que l’actuel projet de réforme dans la constitution du futur pôle Euralens, véri- par un travail de sensibilisation accentué. tion de nos concitoyens : quand nos territoires sont
territoriale veuille sacrifier ces deux table tremplin pour notre Bassin Minier, à l’image labellisés « Capitale Régionale de la Culture »,
compétences non obligatoires des retombées économiques qu’a apporté la créa- • Une attention permanente portée à nos artistes : quand Versailles pourrait côtoyer l’Abbaye Saint-
mais pourtant si nécessaires à tion du musée Guggenheim à la ville de Bilbao. assurons-leur les moyens d’une formation profes- Vaast, Valenciennes accueillir l’Hermitage, Douai
sionelle continue et assumons à leurs côtés le sujet recevoir la Comédie Française...
l’épanouissement de chacun ? • Un centre régional des musiques actuelles : les de la reconversion.
« Nuits Secrètes » ont éveillé un premier pôle à Aul- • Des traces pérennes de notre engagement par
Plus que jamais, nous voulons
noye-Aymeries dans le Nord, écrivons désormais la • L'évolution de structures comme Nausicaá, delà l’évènementiel : applaudissons l’entrée en
poursuive notre accompagnement partition dans le Pas-de-Calais. Favorisons l’éclosion notre « Louvre de la mer », future école de la bio- piste du Boulon, pôle régional des Arts de la Rue à
en faveur d’initiatives garantes de sur l’ensemble du territoire régional de lieux de diversité et de la préservation des océans : sensi- Vieux-Condé, favorisons l’extension de son action
la diversité de nos pratiques répétition et d’enregistrement. bilisons nos jeunes à la culture de nos océans. par un festival de rayonnement national.
culturelles et sportives. Révélons
> Une région qui aide > Une région qui rêve • Une coopération culturelle multilatérale à
nos richesses actuelles pour mieux • L'accompagnement de la numérisation du réseau • Des opérations ambitieuses d’initiative régio- l’échelle internationale : défendons un projet
rêver notre région de demain. de salles Art et Essai, véritables lieux d’échanges, nale, alchimie réussie entre volonté des territoires, humaniste émancipateur et écosolidaire qui nous
de rencontres, de convivialité ! collaboration de nos acteurs culturels et participa- ressemble et nous rassemble.

14
rassembler réussir le rayonnement

« dans l'émotion sportive du Nord-Pas de Calais


Pendant six ans, > Des contrats de territoires pour le sport, > Notre région est riche de ses racines, ses patri- > Une destination touristique reconnue,
j'ai rencontré dans le domaine de la compétition, de l'anima- moines, ses couleurs, sa diversité, ses habitants, . révélée par le film « Bienvenue chez les Ch’tis »,
à travers tout tion, de la formation, du suivi médical et de Nous avons à cœur de partager, de promouvoir et faisant vivre 33 000 salariés grâce au tourisme
le Nord-Pas de Calais des passionnés l'équipement. Parce que le sport est synonyme de faire découvrir la Région qu’on aime. culturel, patrimonial et de mémoire, d’affaires, bal-
de sport. Champions ou amateurs, de partage, de rencontres et d'échanges, nous néaire, sportif ou gastronomique.
ils incarnent notre région, notre ténacité développerons nos politiques d'accompagne- > Trois parcs naturels régionaux (Scarpe-
et notre solidarité. La Région qu'on aime, ment à l'échelle de tous nos territoires afin que Escaut, Caps et marais d’Opale, Avesnois), treize > Une renaissance de nos villes grâce au sou-
c'est aussi la région du sport, chaque ville moyenne soit dotée de sa discipline pays, des paysages préservés et une biodiversité tien aux projets de rénovation urbaine dans les
de tous les sports.
» phare. protégée. quartiers de logement social comme dans les
cités à l’habitat ancien dégradé.
Wulfran DESPICHT > Poursuivre l’équipement de nos com- > Des trames vertes et bleues : des cœurs de
Vice-Président du Conseil régional munes ou intercommunalités en salles de nature grâce aux réserves naturelles régionales, > Une couverture en haut et bientôt très haut
chargé du sport et de la jeunesse, sports destinées à nos lycéens mais également des liaisons écologiques entre les cœurs de nature, débit pour toutes les villes et villages du Nord-Pas
adjoint au maire de Dunkerque susceptibles d’accueillir la préparation et l’en- une façade maritime et un littoral valorisés, un plan de Calais, en lien avec les collectivités locales, les
9e sur la liste socialiste,
traînement des équipes participant aux Jeux forêt ambitieux. acteurs économiques et les opérateurs.
citoyenne et radicale du Nord
Olympiques de Londres en 2012.
> Un réseau de transports (rail, route, eau…) > Une solidarité internationale à travers des
> Terminer le programme du « Printemps performant au service de l’aménagement et du soutiens humanitaires ponctuels (Haïti...) et une
des Stades ». Après Calais et Valenciennes, développement durable de notre territoire. coopération décentralisée avec des régions du
nous préparons l’Euro 2016 de football avec la Sénégal, Maroc, Mali, Brésil, de Madagascar...
construction du Grand stade métropolitain et la
« rénovation du stade Bollaert à Lens.
Nous continuerons
d'accompagner > Un maillage dense du territoire, par l'at-
en moyens financiers et matériels toutes tention portée aux petits clubs et à toutes les dis-
les pratiques, les grands équipements ciplines.
comme les petits clubs.
Portons fièrement nos couleurs !
» > Un dispositif de soutien à la réalisation
de mini terrains synthétiques (40 x 20 m)
Brigitte BOURGUIGNON dans nos quartiers et nos villages.
Investie dans le sport au plan national
Adjointe au maire de Boulogne-sur-Mer > Des défibrillateurs cardiaques dans tous
26e sur la liste socialiste, les clubs sportifs amateurs de la région.
citoyenne et radicale du Pas-de-Calais
> La relance de la connaissance et de la pra-
tique des sports « anciens » (javelot, bourle...)
en direction des plus jeunes.

15
ÉLECTIONS RÉGIONALES > Tous ensemble pour le Nord-Pas de Calais
N O R D - PA S D E C A L A I S
La légitimité fondamentale de l’action régionale repose évi- • Avec un Agenda 21 régional, symbole d’un engagement
demment sur le vote des citoyens, mais aussi sur notre volonté de longue date en faveur du développement durable, partagé
de rassembler tous ceux et celles qui veulent vivre et rêver avec de nombreux partenaires.
ensemble le Nord-Pas de Calais. • Avec un syndicat mixte régional des transports qui nous

Conception et réalisation R COM’ Rigaux - Impremie SIB - Imprimé sur papier certifié FSC - © Photos : S. Bellet - Fotolia - S. Jarry - M. Langrand - F. Rigaux
permettra avec les communes, les agglomérations et les dépar-
Soucieux de favoriser le dialogue et la participation, nous tements et en concertation avec les usagers, dans l’esprit des
résister rassembler réussir la région continuerons de faciliter les contacts et les lieux de concer- comités de ligne actuels, d’unifier définitivement la région par
qu’on
aime tation avec les citoyens et les territoires :
• Avec une ouverture sur toutes les cultures : sur une propo-
sition de trois femmes de mineurs la formidable idée du Louvre-
le rail pour accroître la mobilité de tous les habitants et réduire
les pollutions.
• Avec les partenaires de la charte régionale de la vie asso-
Lens prend forme peu à peu avec un succès inégalé pour son ciative, dont nous doublerons les moyens, et ceux de l’écono-
Oui, les Français aiment leurs Régions ! Parce qu’elles les protègent face école qui accueille déjà 800 participants. mie sociale et coopérative dont nous renforcerons le soutien à
à la crise et au désengagement de l’État, parce qu’elles investissent pour • Avec des États généraux annuels pour l’emploi des jeunes l’emploi.
l’avenir, parce que, tout simplement, elles savent fédérer les énergies au réunissant les jeunes et tous les acteurs du développement • Avec tous les citoyens volontaires, à travers les fonds de
service de leurs territoires. participation des habitants, les services civiques, le conseil éco-
économique, du travail et de la formation.
Alors, dans ces élections régionales, disons-le, répétons-le au Président • Avec un schéma régional de développement économique nomique et social régional et tous nos espaces de démocratie
de la République qui organise la mort de la décentralisation, qui veut qui met autour de la même table milieux institutionnels et éco- participative.
étrangler les collectivités parce qu’elles ont le tort d’être trop efficaces et nomiques, entrepreneurs, artisans et commerçants, organi-
d’agir là où il échoue. Hommes et femmes d’horizons variés, engagé-e-s politique-
sations syndicales et patronales. ment ou issu-e-s de la société civile, nous sommes tous et
Dès le 14 mars, j’appelle tous les habitants du Nord-Pas de Calais à choisir • Avec un plan régional pour la forêt qui associe habitants, toutes investi-e-s au service de notre région dans des associa-
la liste socialiste, radicale et citoyenne conduite par Daniel Percheron et professionnels et collectivités en vue de reboiser le Nord-Pas de tions, des coopératives, des entreprises, des organisations syn-
Pierre de Saintignon. Avec talent et enthousiasme, ils continueront de Calais et en faire la région des arbres. dicales.
faire vivre les valeurs de progrès, de justice et de solidarité qui nous • Avec une conférence régionale sur le foncier dont sera
sont chères. issue une directive d’aménagement du Nord-Pas de Calais Aujourd’hui nous voulons rassembler tous ceux et celles qui
conciliant les intérêts économiques et agricoles, les besoins en désirent construire une région protectrice, une région solidaire
logements et équipements ainsi que la volonté de contenir et durable, une région entreprenante et innovante, pour faire
Martine AUBRY l’étalement périurbain et de préserver les espaces naturels. réussir tous ensemble le Nord-Pas de Calais que nous aimons.

Les 14 et 21 mars 2010


> Votez pour la liste socialiste, citoyenne et radicale
conduite par Daniel PERCHERON et Pierre de SAINTIGNON
2, rue Watteau - 59000 LILLE - Tél. 03 20 85 64 34 - Mail : contact@npdc2010agauche.fr - www.npdc2010agauche.fr