Vous êtes sur la page 1sur 5

LA PHRASE PASSIVE

Pour tout le cours, v. Grevisse-Goosse (2008 : 400-402), Riegel et alii (2011 : 730-744 ),
Florea (2000 : 157-161), Cristea (1979 : 437-439)
-s’oppose à la phrase active - la voix du verbe donne le type de phrase
-le passif = constituant facultatif
-tous les types de phrases peuvent supporter la transformation passive:
- La lettre a été rédigée par Pierre.
-Pourquoi a-t-il été puni?
-Il a été puni!
-Soyez bénis!
- la construction passive est moins fréquente en français que l’active
La structure de la phrase passive
Sujet grammatical + prédicat (vb.être + part.passé) + compl.d’agent
! - le complément d’agent n’est pas toujours exprimé:
Les paysans étaient accablés d’impôts [=par les seigneurs]/
On accablait les paysans d’impôts.
Quand le compl. d’agent n’est pas exprimé, le sujet de la phrase active est toujours ON
On interrogea l’accusé.
La transformation passive/ la passivation d’une phrase active
1.-le verbe = verbe actif transitif direct dans la phrase active;
S+V+COD → S+V+C. d’Ag.
-en principe, les verbes trans.indir, intransit, pronominaux ne peuvent pas être passivés
!!exception - obéir, pardonner - transitifs indirects, mais ils acceptent le passif:
Vous êtes pardonnés. Votre Altesse sera obéie. (Grevisse-Goosse 2008)
!! - il y a des verbes transitifs directs qui n’acceptent jamais le passif:
avoir [mais Il a été eu!=], posséder, comporter, coûter, valoir, pouvoir
+verbes qui forment une loction verbale: prendre l’air, prendre la fuite, faire le fou.
-lorsque le sujet est on (désignant un sujet animé, mais indéterminé), il ne devient pas
Compl.d’agent.
2.Le complément d’agent -introduit par la préposition: PAR, DE, A
Un piéton a été écrasé par un autobus.
Il est aimé de tous.

admiré. T. topique/commentaire) topicalisation= sélection du Sujet grammatical -l’actant 2 [=le COD] devient le thème de l’énoncé -l’actant 1 [=le Sujet] devient le rhème Le haut fonctionnaire a été assailli de questions par les journalistes. oublié. DE peut être représenté par le pronom adverbial EN Pascal plaisait peut être à quelques femmes. utilisée (v. respecté. sens figuré du verbe PAR -lorsque l’agent du passif est matériel ou extérieur a l’action Son visage est éclairé d’un bon sourire.-le critère de nature sémantique a. la prépos. DE ! -après les verbes dénotant des sentiments: -être aimé. b.dans la plupart des langues le thème = la position initiale dans la phrase Les facteurs qui peuvent déterminer le choix de la prép. la phrase passive est un procédé de topicalisation du SN objet (v. [T. l’information partagée . apud Grevisse-Goose 2008 : 402) Selon Ligia Florea (Syntaxe du Français actuel.PAR est plus utilisée que la prép.on utilise la prép. il en était admiré (Mauriac. introduit par la prép.Cristea] Il est accablé de honte.d’agent -il n’ya pas de règles très strictes. la nature sémantique du verbe .il y a certains critères qui nous aident à établir la prépos.Cristea) 1. thème /rhème. le caractère inhérent ou extérieur de l’agent -opposition figuré [=l’état moral] / propre [=l’action matérielle] DE .lorsque l’agent du passif est moral ou intérieur a l’action . ignoré +de Il est mort oublié de tous. détesté. ! -après les verbes dénotant une opération intellectuelle -être connu. méprisé + de Il est aimé de tous.Le compl.DE . = ce dont on parle Le rhème = l’apport d’information nouvelle. Il est accablé par la charge qu’il porte. Son visage est éclairé par la lampe./par la chaleur Il est approuvé de tout le monde. Ed. ce que le locuteur considère comme connu pour lui et son interlocuteur. ce que l’on dit à propos du thème . Le thème= le point d’ancrage référentiel de la phrase . .Clusium. d’ag. La requête a été approuvée par la commission. 2000 : 151). qui introduit le C.

c. Hachette. suivre. le part. PAR = + momentané. indiquant l’état. = momentané 2.la nature sémantique du nom complément d’agent le trait + humain Il est regretté de tous ses amis. le moyen »). =duratif [T. Grammaire du français classique et moderne. l’instrument (apud Wagner et Pinchon. voisinage. encombrer. à l’époque. précéder. l’opposition duratif / momentané. couvrir. parsemer + de La route est bordée d’arbres/couverte de neige. 1991).implicitement . contact). selon T. . où A servait à construire le complément du verbe passif que l’on considère aujourd’hui l’agent du procès.verbes indiquant un résultat de l’action . souvent DE = + duratif. . ENTRE -exprime l’agent réciproque Des propos sans intérêt furent échangés entre ces personnes. prép. -la prép A .survivance de l’ancien français. -cela découle du critère précédent. Il a été atteint d’une maladie grave. des relations de contiguïté (proximité.Cristea] Il a été atteint par cette mesure générale. aux charmes: Il a été séduit aux charmes de cette jeune fille.CRISTEA la prép./ par un chien méchant. entourer. A . accompagner.le critère syntaxique: la présence ou l’absence d’un déterminant: DE apparaît souvent devant un complément non accompagné par un déterminant PAR aparaît souvent devant un nom actualisé par un article défini ou par un déterminant post-posé. statique.dans des tours figés: mangé aux mites /aux vers Cette étoffe est mangée aux mites bois piqué aux vers battu au vent . Certains grammairiens : papier jauni au soleil avec le verbe séduire/aux qualités.. -verbes ayant un sens spatial. Le chasseur est suivi de son chien. cette préposition évoquait le moyen. un verbe dénotant le sentiment ou une opération intellectuelle ne peut avoir qu’un agent ayant le trait [+ humain] ! -après les verbes. passé a une valeur voisine de celle des adjectifs : La façade était ornée de drapeaux (Grevisse-Goose 2008 : 401 : « ce complément est assez proche d’un complément adverbial indiquant la manière. border.

Mariana Tuţescu (Du mot au texte. 1996 : 96) = « le passif du partenaire » 4.= Il a été écrasé par un camion. . présumer) Nul n’est censé ignorer la loi. Il est censé être à Paris.PRECISIONS: 1. s’entendre -indiquent le fait que le S est spectateur de ce qui lui arrive Le ministre s’est vu / entendu insulter par des agriculteurs en colère. ne désigne aucun être ni aucune chose 2-il y a un pronominal à sens passif -ces constructions n’admettent pas en général de Complément d’agent (mais : Les permissions de copier [les tableaux] s’accordent par le directeur (apud Grevisse-Goose 2008 : 319) -à la voix active. il y a quelques verbes qui ne s’emploient qu’au passif être censé + Infinitif (censer =estimer. non pronominale. apud Grevisse-Goosse 2008 : 985) -certains l’appellent pseudo-passif (Grevisse 2008 : 982) : il n’y a pas de COD transformé en sujet . juger. juridique . Le médecin est tenu au secret professionnel.expriment un degré de responsabilité du S. = On fabrique ce tissu en Angleterre. le style scientifique Il sera répondu à chaque lettre. apud Grevisse-Goose 2008 : 985) être tenu à + Infinitif A l’impossible nul n’est tenu. Il s’est laissé battre. se voir. .phrase pronominale à sens passif. il y a un passif impersonnel -langue administrative. Il a été procédé à l’inauguration Celui auquel il a été volé une chose… (Code civil. le support du participe. les verbes sont uniquement des transitifs directs -Ce tissu se fabrique en Angleterre. ou la passivité du S Il s’est fait écraser par un camion. se laisser . s’entendre + infinitif . se voir.constructions à sens passif: Riegel et alii (1997) : ces verbes =“véritables auxiliaires de passivation”: se faire. 3-se faire. il. Les jeunes filles […] ne sont pas censées avoir pour amis des messieurs (Proust. se laisser. Le vin d’Alsace se boit jeune.

il y a un emploi particulier du passif dans le style journalistique -surtout les titres Cambriolé trois fois.5-le français préfère les constructions actives Les étudiants ont lu le roman plutôt que Le roman a été lu par les étudiants. -le référent de la phrase active reste indéterminé: ON . cité par Florea)) . il met le feu à sa maison (apud Charaudeau. -la grande partie des phrases passives effectivement employées sont dépourvues de Cagent Votre candidature a été retenue.