Vous êtes sur la page 1sur 23
Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application Fabrice CAIGNET LAAS - CNRS fcaignet@laas.fr

Électronique Numérique – Licence Physique et Application

Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application Fabrice CAIGNET LAAS - CNRS fcaignet@laas.fr

Fabrice CAIGNET LAAS - CNRS fcaignet@laas.fr http://www.laas.fr/~fcaignet

Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application Plan Plan du du Cours Cours I.

Électronique Numérique – Licence Physique et Application

Plan Plan du du Cours Cours
Plan Plan du du Cours Cours

I. Introduction

II. Les bascules

A. Bascules RS

B. Bascules JK

C. Bascules D

III. Les compteurs

A. Asynchrones

B. Synchrones

Électronique Numérique – Licence Physique et Application

Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application
Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application Le système combinatoire est un système dont l’état

Le système combinatoire est un système dont l’état des sorties ne dépend que de l’état des entrées

des sorties ne dépend que de l’état des entrées L’évolution des sorties est définie par une

L’évolution des sorties est définie par une fonction booléenne des variables d’entrée, La notion temporelle ne fait pas partie de cette représentation.

par une fonction booléenne des variables d’entrée, La notion temporelle ne fait pas partie de cette
par une fonction booléenne des variables d’entrée, La notion temporelle ne fait pas partie de cette

Électronique Numérique – Licence Physique et Application

Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application
Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application E 1 E 2 E n Variables d’entrée

E 1

E 2

E n

Variables d’entrée Variables de sortie E S S 1 1 1 - De l’état des
Variables d’entrée
Variables de sortie
E
S
S
1
1
1
- De l’état des entrées
E
S
S
2
2
- De l’état des sorties à
2
E
S
S
r
r
n
y
Y
1
1
y
1
y
Y
2
y
2
2
y
Y
y
m
m
m
Variables internes

Électronique Numérique – Licence Physique et Application

Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application
Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application Exemple de l’importance temporelle: A 0 B C

Exemple de l’importance temporelle:

A 0 B C 1 1 0 0 1
A
0
B
C
1
1
0
0
1

Déterminer la fréquence d’oscillation

A

B

C

1 0 0 1 Déterminer la fréquence d’oscillation A B C Ici Ici c’est c’est le
Ici Ici c’est c’est le le temps temps de de réponse réponse de de l’inverseur
Ici Ici c’est c’est le le temps temps de de réponse réponse
de de l’inverseur l’inverseur qui qui est est
primordial primordial
le le temps temps de de réponse réponse de de l’inverseur l’inverseur qui qui est est

Électronique Numérique – Licence Physique et Application

Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application
Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application Exemple simple : On donne le schéma électrique

Exemple simple :

On donne le schéma électrique A B S(t)
On donne le schéma électrique
A
B
S(t)

Donner l’équation du système

Donner la table de vérité

Exemple simple : On donne le schéma électrique A B S(t) Donner l’équation du système Donner
Exemple simple : On donne le schéma électrique A B S(t) Donner l’équation du système Donner
Exemple simple : On donne le schéma électrique A B S(t) Donner l’équation du système Donner

Électronique Numérique – Licence Physique et Application

Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application
Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application Supposition!! On considère le schéma électrique suivant R

Supposition!!

On considère le schéma électrique suivant

R S Qt Qt+1 0 0 0 0 0 0 1 1 0 1 0
R
S Qt
Qt+1
0
0
0
0
0
0
1
1
0
1
0
1
O O 1 1 0 0 0 1 0 O 1
O
O
1 1 0 0
0 1
0
O
1

R

Q

le schéma électrique suivant R S Qt Qt+1 0 0 0 0 0 0 1 1

Q

S

Électronique Numérique – Licence Physique et Application

Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application
Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application R Q S Q R S Qt+1  
R Q S Q
R
Q
S
Q

R

S

Qt+1

 

0

0

Qt

0 0 Qt

0

1

1

0 1 1

1

0

0

1 0 0

1

1

Interdit

1 1 Interdit

État mémoire

Mise à 1

Mise à 0

État interdit

S t R t Q t
S
t
R
t
Q
t
0 1 1 1 0 0 1 1 Interdit État mémoire Mise à 1 Mise à
0 1 1 1 0 0 1 1 Interdit État mémoire Mise à 1 Mise à

Électronique Numérique – Licence Physique et Application

Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application
Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application Autre forme de la bascule RS : (1)

Autre forme de la bascule RS :

(1)

S

1

Q & & Q
Q
&
&
Q

(2)

forme de la bascule RS : (1) S 1 Q & & Q (2) 1 R

1

forme de la bascule RS : (1) S 1 Q & & Q (2) 1 R

R

Ici la table de vérité reste la même, mais on utilise des NANDs

Électronique Numérique – Licence Physique et Application

Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application
Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application Application : circuit anti-rebond +5V 10kΩ Q &

Application : circuit anti-rebond

+5V 10kΩ Q & 10kΩ & Q
+5V
10kΩ
Q
&
10kΩ
&
Q

Électronique Numérique – Licence Physique et Application

Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application
Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application Même bascule que précédemment, mais ac tive sur

Même bascule que précédemment, mais active sur le niveau haut d’une horloge

S (1) & Q & H & & Q (2) R
S
(1)
&
Q
&
H
&
&
Q
(2)
R
H t S t R t Q t
H
t
S
t
R
t
Q
t

En électronique numérique, on appelle horloge un dispositif délivrant un signal périodique carré dont l'amplitude évolue entre 0V et +VAl représentant respectivement le 0 et le 1 logiques

Électronique Numérique – Licence Physique et Application

Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application
Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application R Q H S Q Bascule RS Active
R Q H S Q Bascule RS Active sur niveau
R
Q
H
S
Q
Bascule RS
Active sur niveau
R Q R Q H H S Q S Q Bascule RS Active sur front
R
Q
R
Q
H
H
S
Q
S
Q
Bascule RS
Active sur front
montant
Bascule RS
Active sur front
descendant

H

R

S

Qt+1

H

R

S

Qt+1

0

X

X

Qt

0-1

X

X

Qt

1

0

0

Qt

01 0 0 Qt   0 Qt

 

0

Qt

1

0

1

1

01 0 1 1   1 1

 

1

1

1

1

0

0

11 1 0 0   0 0

 

0

0

1

1

1

Inter

11 1 1 Inter   1 Inter

 

1

Inter

H

R

S

Qt+1

0-1

X

X

Qt

0 0 Qt

0

0

Qt

0 1 1

0

1

1

1 0 0

1

0

0

1 1 Inter

1

1

Inter

Électronique Numérique – Licence Physique et Application

Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application
Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application On désire à partir d’un bascule RS réaliser

On désire à partir d’un bascule RS réaliser une bascule dont le tableau de vérité est donné :

J K Qt+1 0 0 Qt 0 1 O 1 0 1 1 1 Qt
J
K
Qt+1
0
0
Qt
0
1
O
1
0
1
1
1
Qt
RS réaliser une bascule dont le tableau de vérité est donné : J K Qt+1 0
Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application II. II. Les Les bascules bascules La

Électronique Numérique – Licence Physique et Application

II. II. Les Les bascules bascules

II. II. Les Les bascules bascules

II. II. Les Les bascules bascules La La bascule bascule JK JK

La La bascule bascule JK JK

II. II. Les Les bascules bascules La La bascule bascule JK JK
II. II. Les Les bascules bascules La La bascule bascule JK JK

Application : réalisation d’un diviseur de fréquence par 2 n

H

1 1 1 1 J J J J 0 Q 1 Q 2 Q 3
1
1
1
1
J
J
J
J
0
Q
1
Q
2
Q
3
Q
0
1
2
3
H
H
H
H
0
1
2
3
1
Q
1
Q
1
Q
1
Q
0
1
2
3
K
K
K
K
0
1
2
3
H t Q 0 t Q 1 Q t 2 Q 3 t
H
t
Q
0
t
Q
1
Q
t
2
Q
3
t

Électronique Numérique – Licence Physique et Application

Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application
Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application D & Q & H & & Q
D & Q & H & & Q 1
D
&
Q
&
H
&
&
Q
1
et Application D & Q & H & & Q 1   D   Q H
et Application D & Q & H & & Q 1   D   Q H
 

D

 

Q

H

Q

 

H

D

Q

t+1

 

0

X

Q

t

1

0

0

1

1

10

Sa fonction principale est de synchroniser les données (les transférer uniquement sur la commande de H)

Électronique Numérique – Licence Physique et Application

Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application
Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application Entrées Sortie Preset Clear H J K Q
Entrées Sortie Preset Clear H J K Q Remarques n+1 ASYNC 0 1 x x
Entrées
Sortie
Preset
Clear
H
J
K
Q
Remarques
n+1
ASYNC
0
1
x
x
x
1
Mise à 1
1
0
x
x
x
0
Mise à 0
0
0
x
x
x
*
état imprévisible
SYNC
1 1
0
0
Q
état stable
n
1 1
1
0
1
mise à 1
1 1
0
1
0
mise à 0
1 1
1
1
Q
commutation
n

les entrées asynchrones agissent au niveau bas; il faut les porter au 0 logique pour qu’elles agissent

R Preset Q H S Q Clear
R
Preset
Q
H
S
Q
Clear

Électronique Numérique – Licence Physique et Application

Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application

Les compteurs se présentent généralement sous la forme de circuits intégrés. Ces derniers contiennent principalement des bascules.

Ils comptent, suivant le système de numération binaire, le nombre d’impulsions appliquées à leur entrée.

Suivant qu’une nouvelle impulsion incrémente ou décrémente la valeur du mot binaire de sortie, le circuit fonctionne respectivement en compteur ou en décompteur.

Électronique Numérique – Licence Physique et Application

Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application
Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application Entrée de mise à 0 RAZ Horloge COMPTEUR

Entrée de mise à 0 RAZ

Horloge

COMPTEUR
COMPTEUR
COMPTEUR
COMPTEUR

COMPTEUR

COMPTEUR
et Application Entrée de mise à 0 RAZ Horloge COMPTEUR poids fort Q2 Q1 Sorties Q0
et Application Entrée de mise à 0 RAZ Horloge COMPTEUR poids fort Q2 Q1 Sorties Q0
et Application Entrée de mise à 0 RAZ Horloge COMPTEUR poids fort Q2 Q1 Sorties Q0

poids fort

Q2

Q1

Sorties

Q0

poids faible

et Application Entrée de mise à 0 RAZ Horloge COMPTEUR poids fort Q2 Q1 Sorties Q0
- -
-
-

Électronique Numérique – Licence Physique et Application

Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application
Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application H Schéma réalisé avec des bascules JK 1

H

Schéma réalisé avec des bascules JK

1 1 1 J J J 0 Q 1 Q 2 Q 0 1 2
1
1
1
J
J
J
0
Q
1
Q
2
Q
0
1
2
H
H
H
0
1
2
1
Q
1
Q
1
Q
R
0
1
2
K
K
K
R
0
R 1
0
1
2
2
RAZ

Électronique Numérique – Licence Physique et Application

Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application
Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application Horloge active sur front descendant 0 1 2

Horloge active sur front descendant

0

1

2

1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 0
1
0
1
0
1
0
1
0
1
0
1
0
1
0
0

1

0

1

0

0

0

1

1

0

0

1

1

0

0

1

0

0

0

0

1

1

1

1

0

0

0

0

1

2

3

4

5

6

7

0

12

Électronique Numérique – Licence Physique et Application

Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application
Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application Le compteur précédent compte de 0 à 7

Le compteur précédent compte de 0 à 7 . 0 à 7.

On dit que c’est un compteur modulo 8. modulo 8.

En observant les signaux on remarque que :

modulo 8. En observant les signaux on remarque que : F0 = F/2 F : fréquence
F0 = F/2 F : fréquence du signal H F0 : fréquence du signal Q0
F0 = F/2
F : fréquence du signal H
F0 : fréquence du signal Q0
F1 = F/4
F1 : fréquence du signal Q1
F2 = F/8
F2 : fréquence du signal Q2
du signal H F0 : fréquence du signal Q0 F1 = F/4 F1 : fréquence du
du signal H F0 : fréquence du signal Q0 F1 = F/4 F1 : fréquence du

Électronique Numérique – Licence Physique et Application

Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application
Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application
Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application
Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application
Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application
Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application
Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application
Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application
Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application
Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application

Électronique Numérique – Licence Physique et Application

Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application
Électronique Numérique – Licen ce Physique et Application