Vous êtes sur la page 1sur 24
On lui a proposé 60 millions de plus L'USMA veut chiper Benayada au MCA Merzougui-MCA,
On lui a proposé 60 millions de plus
L'USMA veut chiper
Benayada au MCA
Merzougui-MCA, ça coince
Il est attendu aujourd'hui
à Saint-Michel
sur le volet financier
Yaya : «Je
signerai, si…»
Matijas
www.competition.dz LUNDI 8 JUIN 2015 20 DA France 2 € N° 4301 ISSN 1111
devrait
signer
ce matin
JSK
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
Après Gagaâ, Boulaouidate, Benmelouka et Seddiki
Le second
rassemblement
a débuté hier
Algérie
J-5
Seychelles
La stratégie de Hannachi
GOURCUFF
pour boucler le recrutement
 Un bon gardien pour concurrencer Doukha
ATTAQUE LE VOLET
TACTIQUE
 Un milieu de couloir
 Deux bons attaquants africains
ON ANNONCE LE RETOUR
DE BERCHICHE
L’Inter veut envoyer
Rahal dit oui, puis
fait marche arrière
Taïder à l’Olympiakos
USMA
Elie Baup
«J'ai demandé à Doudane
de revoir son offre»
contacté
C'est chaud
pour Amada
USMH Laïb et Mana
Mazari,
1 re recrue
se font la guerre
Les joueurs se font la malle
CRB
Aït Ouamar, Amada,
Abid et Mazari
sont déjà ailleurs
Brahim Sayed
et Darbo
proposés
Feham attendu
cette semaine

www.competition.dz

Lundi 8 juin 2015

2

À LA UNE

www.competition.dz Lundi 8 juin 2015 2 À LA UNE ABEID : «Je souhaite jouer régulièrement pour

ABEID :

«Je souhaite jouer régulièrement pour m'imposer en sélection»

Le milieu de terrain relayeur, Mehdi Abeid, s'est exprimé sur le site de Foot mercato où il a parlé de sa sai- son dont il s'est dit satisfait malgré le peu de temps de jeu dont il a bénéficié (Il est resté blessé pendant une bonne période), le joueur ambitionne désor- mais à avoir plus de temps de jeu que ce soit dans son club Newcastle avec qui il est encore lié pour une année ou dans un autre club. Ciblé par le club grec du Panathinaïkos et d'autres clubs français, le joueur dit ne pas être contre l'idée d'évoluer en France. "Cette saison, le bilan est très positif. Malheureusement, j'ai eu une petite blessure au doigt du pied qui a un peu ralenti ma progres- sion, mais je suis content sur le plan personnel de cette saison", dira Abeid qui aura pris part à 13 rencontres de Premier League.

«Je tiens à gagner une place en EN» Voulant gagner une place en sélection, le joueur sait que le seul moyen de s'im- poser est de jouer régulièrement. A ce propos, il dira que son but principal est de jouer en EN et s'y imposer ; pour cela il ne voit pas d'inconvénient à jouer en France ou dans un autre championnat. "Je suis heureux à Newcastle, mais j'étu- dierai toutes les propositions avec un bon projet sportif. Je souhaite jouer régulièrement, pouvoir m'exprimer tous les week-ends et m'imposer dans cette sélection à laquelle je tiens beau- coup", dira-t-il avant d'ajouter : "Ce dont j'ai envie, c'est de jouer et de prendre du plaisir tous les week-ends, donc oui la France peut être une possibilité." On parle également d'un intérêt de la part des Girondins de Bordeaux, de l'OL et de l'OM qui seraient trois clubs de L1 française intéressés par les services du joueur algérien de 22 ans. R. H.

par les services du joueur algérien de 22 ans. R. H. Dans le cadre d'un échange

Dans le cadre d'un échange

L'INTER VEUT

ENVOYER TAÏDER

À L'OLYMPIAKOS

Saphir Taïder a rejoint hier le stage des Verts à Sidi Moussa, comme une bonne partie de l'effectif de l'EN il n'est pas sûr de son avenir.

En effet, son prêt

il n'est pas sûr de son avenir. En effet, son prêt mènent, puisque le site italien

mènent, puisque le site

italien affirme que le club interiste serait intéressé par les ser- vices du Suisse Pajtim Kasami, ce dernier évolue dans le même poste que Taïder, et il joue à l'Olympiakos, d'après cette information, le club lom-

bard serait sur le point de pro- poser quelques joueurs en échange, en plus bien évidem- ment d'une somme d'argent, les éléments concernés sont Obi, Kuzmanovis, ainsi que Taïder.

L'international algérien pourrait donc se retrouver dans le championnat grec l'an prochain, cela intervient au moment où l'autre milieu défensif des Verts à savoir

Abeid est lié par des rumeurs de transfert vers l'autre club de la ville d'Athènes, en atten- dant la fin du stage de l'EN le 14 de ce mois, qui devrait accélérer les choses pour tous les joueurs concernés par les

transferts.

S. M. A.

à Sassuolo a pris fin

avec la fin de la saison en Serie A, et il semblerait que son prix élevé n'at- tire pas les recru- teurs et les clubs, puisque l'option d'achat

de 6 millions d'euros accordée

à Sassuolo n'a déjà pas séduit

les dirigeants de ce club. L'Inter est donc obligé de récu- pérer son joueur, mais Mancini n'est pas chaud à le réintégrer dans le groupe, c'est pourquoi le club est en train de lui chercher une porte de sortie vers un club, en tenant notamment à l'intro- duire dans une transaction visant à renforcer les rangs de l'équipe.

Après avoir essayé sans succès de le placer au Genoa, la direction de l'Inter s'active- rait maintenant pour trouver un autre club pour le milieu des Verts, et d'après tutto- sport, cette fois c'est du coté du Pirée que les flèches

Les Héraultais auront une option d'achat pour un contrat de 4 ans

BENSEBAÏNI

REJOINT MONTPELLIER

Le défenseur international olympique algérien de Lierse SK (division 2 belge) Ramy Bensebaïni jouera la saison pro- chaine en Ligue 1 française, plus précisément à Montpellier. Le club drivé par l'ancien entraîneur usmiste, Rolland Courbis, a accé- léré les négociations ces derniers jours avec la direction du Paradou AC, et les deux parties ont fini par trouver un accord qui permettra à l'enfant de Constantine d'aller monnayer son talent en Ligue1 française.

Un prêt d'une année et une option d'achat Comme lors de la saison écoulée qui a vu Bensebaïni jouer en D1 belge à titre de prêt sous les cou- leurs de Lierse, cette année aussi, le PAC ne semble pas lâcher prise, il veut coûte que coûte transférer le joueur avec une somme récom- pensant le grand travail effectué dans la formation au niveau du club, Courbis et la direction de Nicollin n'ont pas voulu prendre de risques, certes Courbis a suivi le joueur et a donné le feu vert

pour le recruter, mais pas au point de débourser une fortune, c'est pour cette raison que le club s'est accordé le temps nécessaire de le voir à l'œuvre, en le testant durant une année dans le haut niveau, avant de passer aux choses sérieuses. En effet, si la première année de Bensebaini est positive, le club aura une option d'achat à lever, et un contrat de 4 années à signer, Zetchi a fait en sorte de défendre les intérêts de son club mais aussi du joueur, qui postule ainsi pour une grande carriè- re de l'autre côté de la Méditerranée.

Constantine, mais finalement c'est Courbis qui devrait profiter du talent du pur produit de l'acadé- mie du Paradou, le joueur sera appelé à se déplacer en France incessam- ment pour effectuer la traditionnelle visite médicale et si tout va bien, le contrat sera signé juste après, ce serait une belle nou- velle pour le football national qui arriverait à placer un autre joueur en Europe, chose qui constitue un coup de pouce pour l'EN, qui cherche désespérément des joueurs dans son poste, c'est-à-dire dans l'axe, le joueur, pour rap- pel, est concerné par le stage de l'EN olympique, il devrait se rendre en France pour finaliser avant de se concentrer sur le pre- mier objectif des U23, la qualification aux JO de Rio

S. M. A.

2016.
2016.

Les portes de l'EN grandes ouvertes Avant Montpellier qui semble avoir gagné la bataille pour l'engagement du joueur, Anderlecht avait tenté son offen- sive, la presse belge avait évoqué l'intérêt du club de la capitale pour le natif de

ROLLAND COURBIS :

«IL NE RESTE QUE LA SIGNATURE»

Zetchi :

«C'est

l'équipe qui

lui fallait»

le présidant du PAC

Kheireddine Zetchi

a confirmé l'accord

avec Montpellier : " Nous allons finaliser dans les prochaines 48h avec la formation de Montpellier pour un contrat dont je préfère taire les modalités ", a indiqué Zetchi à propos de Bensebaïni, pur produit de l'Académie JMG de Paradou. Agé de 20 ans, le joueur va pouvoir connaître le haut niveau : " Je pense que Montpellier est l'équipe la plus indiquée pour le joueur, il s'agit de la Ligue 1 française, ce qui va lui permettre de progresser davantage ", a-t-il ajouté.

Pour avoir de plus

amples détails sur le recrute- ment de Bensebaïni par Montpellier, nous avons pris attache avec l'ancien entraî- neur usmiste et actuel coach des Montpelliérains, Rolland Courbis, qui sans son feu vert aucun joueur ne peut être recruté au MHSC. Il nous a affirmé que sa signa- ture était imminente et qu'el- le aura lieu en cours de semaine. "Bensebaïni est un bon jeune joueur pétri de qualités. Il était suivi par beaucoup de clubs, on nous l'a signalé et j'ai donné mon accord pour le recruter. C'est un joueur que je connais et que j'ai eu l'occasion de voir, sinon je n'aurais pas accepté qu'on le recrute. Ce qui est bien c'est qu'il a devant lui une grosse marge de pro- gression et avec nous il pour- ra s'épanouir."

«Il sera Montpelliérain pour les 5 prochaines années» Au sujet du contrat qui liera le désormais ex joueur de Lierse en Belgique, Rolland Courbis nous fera

ex joueur de Lierse en Belgique, Rolland Courbis nous fera savoir que la signature se fera

savoir que la signature se fera en cours de semaine soit juste après avoir passé les tests médicaux, ce qui n'est qu'une simple formalité. "Il viendra pour la première année sous forme de prêt avec option d'achat. L'année prochaine il pourra signer un contrat de 4 ans, ce qui fait qu'il sera Héraultais pour les 5 prochaines années. Je pense que c'est une très bonne chose pour lui. Maintenant il ne reste que la signature qui se fera dans les prochains jours, il va d'abord passer les traditionnels tests médicaux et il signera, cela n'est qu'une simple formalité. Je pense que c'est une très bonne chose pour lui car il pourra encore évoluer à Montpellier d'autant plus qu'il est jeune et qu'il peut encore aller loin. En tout cas, nous sommes satisfaits de sa venue et nous serons là pour l'aider à bien se fondre dans l'équipe." R. H.

www.competition.dz

Lundi 8 juin 2015

À LA UNE

3

www.competition.dz Lundi 8 juin 2015 À LA UNE 3  IL QUALIFIE SON CLUB À LA

IL QUALIFIE SON CLUB À

LA PHASE DE POULES DES LA CAF

Bounedjah :

les adieux

au public

de l'Etoile

avec un

doublé face

au Raja

au public de l'Etoile avec un doublé face au Raja L'expulsion d'Abdeljalil Jebira à la 17'

L'expulsion d'Abdeljalil Jebira à la 17' du match contre l'ES Sahel aura été fatale pour le Raja de Casablanca. Vanquer à l'aller des Tunisiens 2-0 à Casa, les Rajaouis ont chuté 3-0 face à une équipe tunisienne menée par son attaquant algérien Baghdad Bounedjah qui disputait son dernier match avec son équipe avant de rejoindre le Qatar. Le cauchemar des Marocains a débuté à la 20' sur une percée de Hamdi Nagguez sur le flanc droit ce dernier sert Baghdad Bounedjah en retrait, l'Algérien place un plat du pied gauche et met le cuir à ras le sol dans

le petit filet lointain. 25' : l'incontournable Baghdad Bounedjah double la mise d'un tir puissant dans la surface après une tête de sa part mal renvoyée par un défenseur adverse. Complètement affolée, la défense marocaine subit une insoutenable pression étoilée et il

a fallut attendre la

72' pour voir l'Etoile marquer le but de la qualif' par Alaya Brigui qui triple la mise de la tête (3-0). Bounbedjah a promis une sortie par la grande porte de l'ESS, il aura tenu parole, il quitte l'Etoile vers Al-Sadd où il retrouvera Xavi Hernandez avec qui il ne peut que se régaler. S. M. A.

Ghoulam

est arrivé

hier matin

Le latéral gauche de Naples Faouzi Ghoulam a lui aussi rejoint le stage de l'EN hier, il a pris le vol d'Alitalia à partir de Rome pour rallier Alger directement, à midi, il était déjà à l'œuvre au CTN.

à midi, il était déjà à l'œuvre au CTN. Le second rassemblement a débuté hier GOURCUFF

Le second rassemblement a débuté hier

GOURCUFF ATTAQUE

LE VOLET TACTIQUE

La sélection algérienne a entamé hier son second rassemblement au CTN de Sidi Moussa pour préparer le rendez-vous du 13 juin contre la sélection des Seychelles comptant pour le premier match des éliminatoires de la CAN 2017.

PAR KAMEL HASSANI

Le sélectionneur national a arrêté tous les détails du programme de préparation de ce second regrou- pement qui sera basé essentielle- ment sur le volet technico- tactique et la mise en place tactique en prévi- sion du match de samedi prochain au stade Tchaker de Blida . Le coach des Verts a retenu 23 joueurs pour ce second rassemblement qui s'annon- ce sous de bons auspices surtout avec l'arrivée des joueurs qui ont été exemptés du premier rassemble- ment.

En principe, le groupe sera au complet à partir d'aujourd'hui avec l'arrivée du défenseur du Club Africain Hichem Belkaroui retenu avec son équipe qui a disputé hier le match retour des 1/8 de finale de la

coupe de la CAF contre le Ahly du Caire. C'est la première fois que Christian Gourcuff fait appel à 7 joueurs locaux parmi son groupe composé essentiellement de joueurs pros.

Il est vrai que trois joueurs retenus dans la première liste dévoi- lée, en l'occurrence, Brahimi

,Mesbah et Halliche ont déclaré for- faits pour le match du 13 juin mais toujours est -il que la présence de ce bon nombre de joueurs locaux peut constituer une source de motivation pour les joueurs évoluant dans le

championnat

avait tendu la perche aux joueurs locaux lors de la tournée amicale du Qatar en donnant la chance à plu- sieurs d'entre eux. Ne voulant pas fermer la porte devant eux, il a déci- dé de leur accorder une seconde

Goucuff

national

chance mais cette fois dans une confrontation officielle pour mieux juger leur niveau et voir leur réac- tion durant la préparation et lors de la rencontre du 13 juin. La balle est dans le camp des joueurs locaux qui devront montrer ce dont ils sont capables et surtout convaincre Gourcuff. Ce dernier est en train de cibler des joueurs dans des postes bien précis pour mieux renforcer son équipe et continuer le travail avec les mêmes arguments et les mêmes convictions. Fidèle à son système de jeu en 4-4-2, l'ex-entraîneur de Lorient n'a pas encore réussi à stabi- liser son dispositif tactique et le rendre plus efficace. Certains joueurs éprouvent des difficultés pour bien appliquer ce dispositif tac- tique et c'est à ce niveau que le tech- nicien français doit travailler pour trouver la bonne formule. K. H.

BELKAROUI ARRIVERA À 19H À ALGER

Le longiligne défenseur axial du Club Africain qui vient de remporter le cham- pionnat de Tunisie, à savoir Hichem Belkaroui, sera pro- bablement le dernier à rejoindre la sélection nationa- le. C'est à 18H qu'est prévu son vol en provenance de Tunis pour arriver vers les coups de 19H à Alger. Le joueur ratera donc l'entraîne- ment d'aujourd'hui et ne pourra y prendre part qu'à partir de demain.

Il espère être aligné face aux Seychelles Par ailleurs, Belkaroui, qui avait un match de coupe de la CAF à disputer hier, compen- sera l'entraînement qu'il ratera avec les Verts en ayant pris part à la rencontre d'hier qui a débuté à 19H. Avec ce match dans les jambes, le défenseur

espère bénéficier de la confiance de Gourcuff lors de la rencontre de samedi pro- chain face aux Seychelles.

Il a vu rouge hier et a été éliminé de la coupe de la CAF face au Ahly Par ailleurs, Belkaroui, qui a disputé hier un match de coupe de la CAF face au Ahly du Caire, a été éliminé avec son équipe après avoir eu recours aux tirs au but. Ayant perdu le match aller sur le score de 2 à 1, les Clubistes se sont imposés sur le même score hier et ont dû avoir recours aux tirs au but pour perdre au final (5 tab à 4). Belkaroui n'a pas pu aller au terme de la rencontre puis- qu'il se fera expulser à la 81' en même temps que le joueur égyptien Hany. R. H.

81' en même temps que le joueur égyptien Hany. R. H.  Du biquoti- dien aujourd'hui

Du biquoti- dien

aujourd'hui et demain

Le sélectionneur national Christian Gourcuff a programmé pour aujourd'hui et demain du biquotidien. La charge diminuera à partir de mercredi. Une zone mixte sera organisée ce lundi où les joueurs vont s'exprimer face aux médias.

La sélec-

tion des

Seychelles

demain à

Alger

La sélection des Sychelles arrivera à Alger ce mardi à 13h30 en provenance de Dubaï. L'adversaire des Verts séjournera à l'hôtel Sheraton et effectuera 4 séances d'entraînement avant son rendez- vous du 13 juin contre l'Algérie.

Séances de visionnage à partir de mercredi

Le sélectionneur national, Christain Gourcuff, a programmé à partir de mercredi des séances de visionnage pour mieux connaître la sélection des Seychelles. Les coéquipiers de Feghouli auront l'occasion de voir cette sélection jouer et situer ses points faibles et ses points forts. Le coach des Verts qui a supervisé le jeu de cette équipe le mois passé lors de la coupe Cosafa ne veut pas partir dans l'inconnu même si l'adversaire a un niveau modeste. K. H.

même si l'adversaire a un niveau modeste. K. H. J-5 ALGÉRIE SEYCHELLES 3 joueurs attendus aujourd'hui

J-5

ALGÉRIE

SEYCHELLES

3 joueurs attendus aujourd'hui

LE GROUPE N'EST TOUJOURS PAS AU COMPLET !

Alors qu'on croyait qu'il allait être absent lors de la séance de reprise effectuée hier à 18h au CTN et qui annonce le début du 2e stage préparatif pour le match contre les Seychelles, Bentaleb est finalement arrivé à Alger hier après-midi, plus exactement à 14h. Le milieu de terrain de Tottenham qui avait effectué une tournée en Asie avec son club rejoint donc l'EN et il ne reste donc que Belkaroui, qui va com- pléter la liste aujourd'hui ainsi que Taïder, ces deux éléments n'avaient pas pris part au premier stage. Boudebouz qui était pré- sent lui aussi lors du premier stage et depuis le premier jour c'est-à-dire le 30 mai, a été autori- sé à retarder sa venue de 24h, il arrivera lui aussi aujourd'hui, ce qui complétera la liste.

Entraînement à 20 Ainsi donc et avec ces 3 défec- tions, 20 joueurs ont pris part à la séance d'entraînement effectuée hier au CTN, une séance à travers laquelle Gourcuff a tenu à expli- quer aux nouveaux venus le pro- gramme de travail qui s'étalera sur 6 jours, les séances technico- tactiques préparatoires à la ren- contre contre les Seychelles débu- teront officiellement aujourd'hui, et il est des plus important de mettre tous les joueurs sur la même longueur d'onde, même si la mission s'annonce facile avec les perturbations qu'a connues ce stage en matière de disponibilité

des joueurs.

S. M. A.

Bentaleb renouvelle son contrat avec Adidas

Bentaleb renouvelle son contrat avec Adidas Le milieu des Verts Nabil Bentaleb qui a rejoint le

Le milieu des Verts Nabil Bentaleb qui a rejoint le CTN de Sidi Moussa hier après-midi à 14h en provenance de France avait renouvelé quelques heures avant ce voyage son contrat avec Adidas. Le joueur de Tottenham était tés content de ce nouveau bail en témoignent les messages qu'il a publiés sur les réseaux sociaux.

Zone mixte ce soir au CTN

Une zone mixte avec les joueurs de l'équipe nationale sera organisée pour les médias aujourd'hui à 17h30 au Centre Technique National de la FAF à Sidi Moussa en marge de la séance d'entraînement. A noter que la séance d'entraînement aura lieu juste après cette zone mixte en présence de 22 des 23 convoqués en attendant l'arrivée de Belkaroui.

www.competition.dz

Lundi 8 juin 2015

4

LIGUE 1 MOBILIS

www.competition.dz Lundi 8 juin 2015 4 LIGUE 1 MOBILIS Après Gagaâ, Boulaouidat, Benmelouka et Seddiki La

Après Gagaâ, Boulaouidat, Benmelouka et Seddiki

La stratégie des Kabyles

pour boucler le recrutement

A la JSK, l'opération

recrutement bat son plein,

quelques jours seulement après

le baisser de rideau du

championnat, les hauts responsables du club phare de la wilaya de Tizi Ouzou ont réussi à faire signer quatre joueurs.

PAR ABDELLAH HADDAD

Après Gagaâ et Boulaouidat, Hannachi s'est envolé en France le week-end passé pour finaliser avec Seddiki au moment où Karim Doudane a réussi à ramener un arrière gauche franco-algérien. En plus de ces quatre recrues, la direction de la formation de la ville des Genêts n'a pas trouvé de difficultés aussi pour garder les cadres de l'équipe, la meilleure preuve n'est autre que Kamel Yesli, ce dernier et malgré les belles offres qu'il a reçues ces derniers temps, il a préféré rempiler à la JSK. Aujourd'hui, les dirigeants des Canaris travaillent sans aucune pression, eux qui sont sur le point même de boucler l'opération recrutement, Doudane est en contacts très avancés avec plusieurs joueurs de notre championnat et même étrangers. A la JSK, l'effectif de la saison 2015/2016 commence à se dessiner mais avant de penser à l'année prochaine, il faut d'abord bien terminer cette opération recrutement. Les responsables de la cellule de recrutement ont d'ailleurs mis en place une bonne stratégie afin de réaliser un recrutement judicieux cet été.

afin de réaliser un recrutement judicieux cet été. Un bon gardien pour concurrencer Doukha Comme nous

Un bon gardien pour concurrencer Doukha Comme nous l'avons rapporté dans nos précédentes éditions, les dirigeants du club cher à Hannachi ont déjà ciblé plusieurs gardiens de but. A la JSK, on veut recruter coûte que coûte un excellent portier, un gardien de but compétitif qui pourrait concurrencer Doukha, surtout que ce dernier avec son statut d'international sera appelé durant toute la saison à jouer des matchs avec les Verts. Sur

ce dossier, Doudane a pris

une sérieuse avance, Boussouf de l'O Médéa devrait signer son contrat dans les prochaines heures.

On annonce le retour de Berchiche

A

grand sérieux le retour de Berchiche. Ce dernier n'attend que sa lettre de

libération pour venir apposer

sa signature sur le contrat

que le manager général des Canaris lui a proposé. En plus de Berchiche, les responsables du club phare de la Kabylie vont recruter un autre défenseur, un joueur qui pourrait jouer dans tous les postes de ce compartiment. Comme Benamara sera libéré, on veut vraiment recruter

la JSK on annonce avec un

un défenseur qui pourrait assurer les doublures de Ziti et même jouer dans l'axe. Plusieurs noms son sur le calepin de Doudane, ce dernier va prendre tout son temps afin de faire le bon choix.

Un milieu de couloir ou un bon meneur de jeu Pour le milieu de terrain, Hannachi et Doudane ont réussi à garder Yesli, Ferrahi et Raïah sans oublier les jeunes Aiboud et Ihadjadene, mieux encore, Gagaâ et Seddiki ont déjà signé à la JSK. Toutefois, les membres du staff technique souhaitent recruter soit un milieu de couloir soit un bon meneur de jeu ou les deux à la fois.

Deux bons attaquants africains Enfin, pour le compartiment offensif, les décideurs du recrutement vont mettre le paquet pour ramener deux grands attaquants africains. Certes, Boulaouidat a déjà signé, Aiboud et Ferguène ont été maintenus mais les responsables kabyles vont casser sans aucun doute leur tirelire pour recruter deux vrais chasseurs de buts et régler ce problème de l'attaque qui, il faut le dire, était le casse-tête des Jaune et Vert lors de la saison qui vient de s'écouler.

A. H.

HANNACHI :

«Yesli est notre cinquième recrue»

En l'espace de 24 heures passées à Paris, Mohand-Chérif Hannachi a réussi à faire signer le milieu de terrain franco-algérien du RCA et il a aussi renouvelé le contrat d'Yesli. D'ailleurs, le numéro un des Jaune et Vert est très satisfait de son très court séjour en Hexagone. "J'avais deux missions à régler à Paris. Dieu merci, en l'espace de quelques heures seulement j'ai fait signer Seddiki, comme on a renouvelé aussi le contrat de Kamel Yesli que je considère comme notre cinquième recrue en cette période des transferts estivale. Kamel était convoité par les grosses écuries de notre championnat mais il a préféré rester et pour plusieurs raisons à la JSK, c'est un très bon joueur qui a fait ses preuves dans notre championnat, il sera encore très fort la saison prochaine", nous dira d'emblée le premier responsable de la JSK avant de livrer son point de vue sur le début de l'opération recrutement de son club. " Doudane a réalisé un très bon boulot, on a bien étudié plusieurs dossiers, pour le moment tout baigne dans l'huile pour nous, on va encore renforcer les rangs de l'équipe par d'autres éléments de valeur lors des prochaines heures avant de commencer la préparation. Avec Doudane, Karouf et Hamenad, le staff technique commence déjà à préparer la nouvelle saison, de notre côté, on ne va rien laisser au hasard ; bref, on préfère travailler que de trop parler, c'est le plus important à mes yeux." A. H.

Les libérés seront

convoqués demain

Selon une source proche de la direction kabyle, les responsables de la JSK vont convoquer les joueurs libérés à partir de demain.

Comme tout le monde le sait, pas moins de dix joueurs ont été libérés au début de cet été par la direction de la for- mation du Djurdjura. Pour régler la situation administra- tive de ces joueurs et surtout pour ne pas les bloquer, les dirigeants jaune et vert vont rencontrer dans les pro- chaines heures les joueurs qui ont quitté le navire kaby- le à la fin du championnat. Deux ou trois éléments seront prêtés, il y aura ceux qui vont négocier leurs lettres de libération et ceux qui vont faire l'impasse sur leurs der- niers salaires pour obtenir le fameux bon de sortie. Une chose est sûre, avant la repri-

se des entraînements prévue pour le 25 de ce mois tous les joueurs libérés vont avoir leurs papiers, sauf celui ou ceux qui ne veulent pas trou- ver une solution à l'amiable car selon un haut responsable de la JSK, la direction fera le maximum pour faciliter la tâche aux joueurs libérer pour obtenir leurs lettres de libération respectives.

Si Amar a déjà appe- lé Doudane Parmi les joueurs libérés, l'an- cien milieu de terrain du MOC n'a pas hésité ces der- niers jours à appeler le mana- ger général de l'équipe. Soucieux de son avenir, Si Amar voulait récupérer sa lettre de libération au début de cette semaine. Or, Karim Doudane a invité le joueur à se déplacer à Tizi Ouzou pour rencontrer les respon- sables du club et tenter de trouver une solution qui arrangerait les affaires des deux parties. A. H.

COMMUNIQUE

Suite à la réunion tenue en ce jour du 7 juin 2015, le Comité de sauvegarde de la JSK annonce à tous les amoureux de la JSK l'organisation d'une grande marche pour exiger le départ de Hannachi, le mardi 16 juin 2015 à Tizi Ouzou. Le comité s'est donné tout le temps nécessaire pour organiser une marche qui, à ne point en douter, sera historique. L'horaire ainsi que l'itinéraire seront communiqués dans le prochain appel. Vive la JSK

Le combat continue. Le Comité de sauvegarde de la JSK

Premier stage du 2 au 14 juillet à Hammam Bourguiba

Les membres du staff technique et les responsables du club ont réglé hier tous les détails qui concernent le premier stage de préparation de l'équipe première. Sauf surprise de dernière minute, ce stage se déroulera du 2 au 14 juillet en Tunisie, plus exactement à Hammam Bourguiba, un lieu que les Canaris connaissent parfaitement puisque depuis l'été 2012, la formation du Djurdjura effectue régulièrement des stages de préparation dans ce centre sportif qui se trouve à quelques kilomètres seulement du poste frontalier d'El- Ayoune. Encore une nouvelle fois, la formation de la ville des Genêts sera appelée à passer quelques jours du mois sacré en dehors du pays puisque tout ce stage se déroulera en plein mois de Ramadhan, néanmoins, les responsables jaune et vert ont bien fait leurs calculs, l'équipe sera de retour au pays le 14 juillet, à deux jours seulement de l'Aïd El-Fitr, les joueurs pourront donc passer les fêtes de l'Aïd en famille avant d'entamer un second stage de préparation. Au moment où nous mettons sous presse, la direction kabyle n'avait pas encore arrêté les dates et le lieu du deuxième stage.

La reprise pourrait se dérouler à Yakouren Comme nous l'avons rapporté dans nos précédentes éditions, l'entraîneur en chef de l'équipe a arrêté la date de la reprise des entraînements pour le 25 de ce mois.

date de la reprise des entraînements pour le 25 de ce mois. A la JSK, on

A la JSK, on pense sérieusement à reprendre les entraînements dans les hauteurs. Les joueurs seront appelés

à travailler durant toute une semaine

à Tizi Ouzou avant de partir en Tunisie et comme cette première semaine sera consacrée au foncier,

Karouf a pensé dans un premier temps à la forêt de Tikdjda mais les responsables du club ont proposé la

forêt d'Yakouren et l'hôtel Tamgout,

comme ce fut le cas lors des années d'or de la JSK.

A. H.

Laâbeni devrait finaliser aujourd'hui, Mechehoud après le retour de Karouf

Le préparateur physique de la JSK sera Laâbeni, sauf surprise de dernière minute, sera dans le staff de Karouf la saison prochaine. L'ancien préparateur physique du CSC a tout réglé avec les dirigeants kabyles ces derniers jours, il ne reste que quelques détails à régler avant d'officialiser les choses. Selon une source autorisée, c'est aujourd'hui que Laâbeni finalisera avec les hauts responsables de la formation du Djurdjura. De son côté, Mechehoud qui sera aussi dans le staff de Mourad Karouf et qui prendra le poste d'adjoint sera installé après le retour de l'entraîneur en chef des Canaris au pays, ce dernier s'envolera aujourd'hui à destination de Milan pour effectuer un stage d'entraîneur d'une semaine.

www.competition.dz

Lundi 8 juin 2015

JSK

5

www.competition.dz Lundi 8 juin 2015 JSK 5 RAHAL dit oui, puis fait marche arrière Moins de

RAHAL dit oui, puis fait marche arrière

Moins de 24 heures après avoir déclaré qu'il pourrait opter pour la JSK, Fawzi Rahal fait machine arrière en rejetant l'offre du manager général des Canaris, Karim Doudane.

PAR N. BOUMALI

Natif de Sidi Aïch, l'attaquant du MOB n'a jamais caché son souhait de porter le maillot des Jaune et Vert, mais pas au détri- ment de ses propres intérêts. Lorsque le manager général de la JSK Karim Doudane lui a fait sa proposition financière qui serait de l'ordre de 130 millions de centimes, Rahal lui a rétorqué que l'ESS lui a proposé 180 millions de centimes et l'USMA 160 millions de centimes par mois. Il lui a ajou-

té qu'il aime la JSK et que pour prouver sa

bonne foi, il est prêt à faire une ristourne de 20 à 25 millions de centimes par rapport à la meilleure offre qu'il a reçue jusqu'à mainte- nant. Les deux hommes se sont promis de garder le contact, mais aucun d'eux n'a dai- gné appeler l'autre.

La venue de Rahal se complique Alors que la direction kabyle attendait sa réponse, celui-ci espérait que le manager général Karim Doudane ou un autre diri- geant l'appelle au téléphone pour lui dire que la JSK fera un effort sur le plan finan- cier pour le convaincre à porter le maillot des Canaris. Mais aucun dirigeant kabyle

ne l'a contacté dans la journée d'hier, ce qui

a été interprété par le joueur comme un

abandon de sa piste par la direction de la

joueur comme un abandon de sa piste par la direction de la JSK. Pourtant, il n'a

JSK. Pourtant, il n'a pas exigé des respon-

sables des Canaris de s'aligner ni sur l'offre

de l'USMA et moins sur celle du champion d'Afrique pour signer à la JSK. Il faut dire aussi que Rahal est indécis puisqu'il hésite toujours à trancher sur son avenir. Il devait

se rendre hier à Sétif pour finaliser avec le président sétifien Hassen Hemar, mais il a annulé contre toute attente son voyage.

29 ans Au cours de ses négociations avec le manager Karim Doudane, Rahal lui

a clairement dit qu'il a 29 ans et qu'il est temps pour lui de penser à son avenir. "Si

j'avais 21 ans ou 22 ans, j'aurais opté pour la JSK pour la somme que vous m'avez pro- posée et peut-être moins, car je suis natif de

la vallée et j'aime la JSK, mais à 29 ans, il ne

me reste pas beaucoup d'années à jouer et je dois penser à mon avenir", lui a-t-il expli- qué. Et comme chacun d'eux n'est disposé à faire des concessions pour parvenir à un accord, les négociations sont temporaire- ment bloquées, alors que Rahal avait accor- dé sa priorité pour le club kabyle. Son ave- nir avec le MOB est tributaire de la propo-

sition qui lui sera faite par sa direction. Considérant qu'il n'a pas été estimé à sa juste valeur par ses dirigeants, Rahal a de fortes chances d'opter pour l'ESS ou l'USMA s'il n'aura pas droit à une augmen- tation salariale conséquente. N. B.

«J'ai demandé à Doudane de revoir son offre pour que je signe»

Le dernier délai fixé par la direction de la JS Kabylie à Rahal prendra fin en principe ce matin. Pour elle, si le joueur ne se manifeste pas, elle abandonnera définitivement sa piste. Contacté par nos soins pour connaître ses intentions, Rahal explique : "J'ai été très clair avec Doudane dès le départ. Je lui avais dit que l'ESS et l'USMA m'ont proposé plus et que son offre était inferieure aux deux propositions. Je lui ai ajouté que pour que je vienne à la JSK, il doit revoir son offre à la hausse. J'attendais à ce qu'il me rappelle, mais je n'ai reçu aucune réponse de sa part. La JSK est un club qui ne se refuse pas, mais je dois penser aussi à mon avenir. Jusqu'au moment où je vous parle, je n'ai pris aucune décision concernant mon avenir."

N. B.

L'OM bloque

Boussouf

Le gardien Kheireddine Boussouf n'a pas pu récupérer sa lettre de libération hier. Les responsables de l'O Médéa lui ont exigé une somme conséquente en contrepartie de sa lettre de libération. D'après une source proche du dossier, les dirigeants de l'O Médéa auraient exigé plus de 400 millions de centimes pour lui remettre le fameux document qui lui permettra d'opter pour la JSK. Il est clair que s'il ne récupère pas sa lettre de libération, les responsables kabyles seront dans l'obligation d'abandonner sa piste.

Hannachi rencontrera Boumechra aujourd'hui

Le président Hannachi tentera de finaliser avec le meneur de jeu de l'USMH, Salim Boumechra, aujourd'hui ou demain. Il a négocié avec le manager Karim Doudane le week- end dernier et il devra officialiser son transfert avant la fin de la semaine. En dépit des multiples offres qu'il a reçues depuis la fin du championnat, Boumechra portera sans nul doute le maillot des Jaune et Vert la saison prochaine. Les dirigeants affirment avec ferme conviction que le meneur de jeu harrachi signera son contrat dans les tout prochains jours. Même le joueur, qui s'est montré évasif lors du dernier entretien qu'il nous a accordé en disant qu'il n'a pas encore tranché sur son avenir, nous a confié qu'il jouera en principe à la JSK la saison prochaine.

Boumechra :

«J'attends l'appel de la JSK pour signer»

Le milieu Salim Boumechra que nous avons joint dans la soirée d'hier affirme qu'il signera en principe à la JSK. "Sincèrement, j'attends toujours l'appel des responsables de la JSK. Si je trouve un accord avec eux, j'officialiserai mon transfert. En principe, je signerai à la JSK même si plusieurs clubs de l'élite me veulent", a-t-il dit. Malgré notre insistance à avoir la date de sa signature à la JSK, Boumechra se contenta juste de dire qu'il attend l'appel des responsables kabyles. N. B.

qu'il attend l'appel des responsables kabyles. N. B. Tandis que la direction songe à le garder

Tandis que la direction songe à le garder

Si Amar : «Je démens tout ce qui a été rapporté en mon nom»

Le milieu de terrain kabyle, Brahim Si Amar, a pris attache avec nous pour démentir formellement les propos qui lui ont été attribués çà et là. Le joueur nous a affirmé ne rien avoir déclaré concernant sa libération et qu'il était à la disposition de son club. Si Amar nie catégoriquement avoir dit quoi que ce soit au sujet de son avenir et a tenu à apporter des précisions sur sa situation avec son club. "Pour l'instant, je ne sais pas ce que compte faire la direction de la JSK à mon sujet. Je ne sais pas si je vais être libéré, prêté ou gardé. Parler en mon nom en disant que je ne veux pas payer ma libération est totalement faux. Je suis un fils de bonne famille et parler à ma place risque de me créer des problèmes alors que je ne suis pas une personne à problèmes. Je suis à la disposition de mon club avec lequel je suis toujours sous contrat et quelle que soit la décision des responsables je la respecterai. Alors qu'on arrête de parler à ma place, car je n'ai jamais dit que je refusais de payer ma libération sachant que je ne suis même pas certain de partir, d'ailleurs", dira le joueur très remonté et qui d'après des sources proches du club pourrait être maintenu. R. H.

des sources proches du club pourrait être maintenu. R. H. SEDDIKI : «Convaincu que la JSK

SEDDIKI : «Convaincu que la JSK

reviendra en force la saison prochaine»

Le désormais ancien pensionnaire du RCA est sûr que la JSK fera mal la saison prochaine. Il affirme que le discours du président Hannachi l'a convaincu et que le recrutement effectué jusqu'à maintenant est intelligent. Il promet que le milieu de la JSK se portera mieux et qu'il y aura une grande complémentarité entre lui et Yesli sur le terrain.

Vous avez recu plusieurs offres, mais vous avez opté pour la JSK, peut-on savoir pourquoi ? Tout d'abord, je tiens à vous préciser que je viendrai ce mercredi à Tizi Ouzou afin de finali- ser mon transfert. J'ai tout conclu avec le prési- dent Hannachi à Paris et je viens juste pour offi- cialiser mon transfert. Concernant mon choix de porter le maillot de la JSK, j'ai opté pour le chal- lenge sportif. Certes, la JSK a joué le maintien à cause de tout ce qui s'est passé à l'intersaison et au huis clos, mais je crois qu'elle va revenir en force dès la saison prochaine. La JSK est un grand club et ne laisse aucun joueur indifférent.

Le fait que le président Hannachi s'est déplacé en France a pesé aussi dans votre choix, n'est-ce pas ? Absolument, je ne vous cache pas que j'ai recu des offres de la part du MCA, du CSC, de l'ESS et de l'USMA, mais j'ai privilégié le challenge spor- tif. J'ai 26 ans et je veux aller encore loin dans ma carrière. Certaines offres que je viens de citer émanaient de quelques managers, mais mon agent Noureddine Kebir que je remercie au pas- sage, lorsqu'il m'avait fait venir au RCA, m'avait

promis de me transférer vers un grand club et il a tenu sa parole. Je tiens aussi à remer- cier le président Djamel Amani qui a faci- lité mon départ à la JSK.

JSK revienne en force la saison prochaine. Il a fait un recrutement intelligent et s'il parvient à conclure avec tous les joueurs ciblés, la JSK jouera les premiers rôles.

tous les joueurs ciblés, la JSK jouera les premiers rôles. Vous êtes l'un des meilleurs joueurs

Vous êtes l'un des meilleurs joueurs à votre poste dans le championnat algérien, mais on ne parle pas beaucoup de vous dans la presse… Je tiens à juste à vous préci- ser avant que je vienne au RCA, je me suis déjà fait un nom puisque j'avais évolué au Portugal et en deuxième divi- sion en Allemagne. Le RCA n'est pas trop médiatisé. On avait une bonne équipe et s'il y avait les moyens, on aurait remporté la coupe et on aurait aussi fini le championnat parmi les premiers.

Vous connaissez sans nul doute Benmelouka qui a signé un contrat de 2 saisons au profit de la JSK dans la journée de samedi dernier… Oui, je connais Benmelouka. C'est un bon joueur. Il a joué pra- tiquement tous les matches avec Bourg-Péronnas. Il sera d'un bon renfort pour la JSK. Comme je viens de vous le dire, le recrutement de la JSK est étudié cette saison.

Vous rêvez certainement de porter le maillot de l'EN, la JSK va certainement vous permettre de concrétiser votre rêve… Effectivement, mon ambition est de porter le maillot de l'EN. Avec la JSK, je sais que je pourrai concréti- ser mon objectif, si je fais preuve de régularité. Je suis un bosseur et je ne rechignerai pas sur l'effort pour aller loin dans ma carrière.

On dit que vous avez une bonne frappe… Oui, mais j'avoue que cette sai- son, je ne me suis pas distingué beaucoup par mes frappes, car j'étais obligé de revenir en arrière pour aider mes équipiers, alors que je suis un stabilisateur. Lorsque j'étais au Portugal, j'avais marqué 11 buts avec mon équipe.

Quel est votre message pour les supporters de la JSK ? Je tiens à remercier tous les suppor- ters kabyles qui m'ont envoyé des messages sur Facebook. J'avoue que je n'avais jamais reçu autant de messages, cela prouve la popularité de ce club. Je suis convaincu qu'ils seront fiers de leur équipe la saison prochaine. N. B.

Certains affirment déjà qu'avec votre venue, la JSK disposera d'un milieu de rêve… Je crois qu'il y aura une complémentari- té entre Yesli et moi ainsi que les autres joueurs qui évoluent au milieu. Le prési- dent Hannachi a été clair avec moi en me disant qu'il fera tout pour que la

www.competition.dz

Lundi 8 juin 2015

6

MCA

www.competition.dz Lundi 8 juin 2015 6 MCA Le Mouloudia lui a proposé 160 millions, les Usmistes

Le Mouloudia lui a proposé 160 millions, les Usmistes 220

Le Mouloudia lui a proposé 160 millions, les Usmistes 220 L'USMA veut chiper Benayada au MCA

L'USMA veut chiper Benayada au MCA

Après le report de sa signature au MC Alger à samedi prochain, les Usmistes veulent chiper Benayada et lui ont proposé 220 millions, alors que le joueur a donné son accord de principe au Mouloudia. Va- t-il tenir parole et refuser les 60 millions de plus avancés par les Usmistes ? Réponse samedi prochain.

PAR AMINA ZERROUKI

Les Mouloudéens voulaient tout conclu- re avec Benayada samedi dernier. Seulement, le joueur, lui, a décidé d'at- tendre après le match des Seychelles pour officialiser sa venue. Entre-temps, les Usmistes en ont profité pour le contacter en faisant de la surenchère, assurant que si le MCA lui a proposé 160 millions, eux, ils

sont capables de lui donner 220 millions, juste pour l'avoir chez eux. Une source proche du joueur nous a assuré que le joueur a refusé l'offre usmiste, ce qui aurait même contrarié les dirigeants usmistes quand ils ont reçu le niet froid de Benayada affirmant qu'il a donné son accord de prin- cipe au Mouloudia d'Alger. Les Mouloudéens attendent donc samedi pro- chain avec impatience, date où Benayada devrait signer avec les Mouloudéens, afin

Mendouga en route pour le Maroc

«Bonne chance au MCA»

afin Mendouga en route pour le Maroc «Bonne chance au MCA» Il a résilié hier son

Il a résilié hier son contrat avec le MCA, Christopher Mendouga a des contacts au Maroc, et c'est ce pays qui

pourrait être sa nouvelle destination. Avant de partir, il souhaite au Mouloudia d'Alger beaucoup de chance pour

la suite. Lors du dernier mercato, les Mouloudéens avaient

signé le contrat de Mendouga dont une clause précisait que

si le joueur ne donne pas satisfaction, son contrat sera rési-

lié. Dans la liste des joueurs qui n'ont pas été retenus figu-

re le nom de Mendouga qui avait rendez-vous hier avec la

direction. Très vite, les deux parties ont signé la résiliation sans que le joueur ne touche aucune indemnité. Mendouga

a quitté le club en souhaitant au Mouloudia d'Alger de

réussir : " Désormais, je ne suis plus Mouloudéen. Car, je viens de résilier mon contrat. Je souhaite bonne chance au MCA. Ce qui va me manquer, c'est bien ce magnifique public qui a contribué en grande partie au maintien de son équipe. En ce qui me concerne, j'ai plusieurs contacts, ici et même au Maroc. Je vais prendre tout mon temps avant de décider." Ainsi les dirigeants veulent tout régler avec les joueurs à libérer cette semaine afin de clore ce dossier. A. Z.

de voir si le joueur n'a pas changé d'avis et choisi les 60 mil- lions de plus que ce que lui a proposé le Mouloudia d'Alger. Le joueur, lui, est concentré sur son rendez-vous avec les Verts. Il décidera de son avenir après les Seychelles comme il l'avait annoncé sur ces mêmes colonnes hier. A. Z.

Le CA l'a décidé Pas plus de 25 millions de revalorisation pour certains joueurs

Lors de la réunion du conseil d'administration, les membres du conseil ont discuté des joueurs qui veulent être augmentés. Ils ont décidé que l'augmentation ne dépassera pas les 25 millions. Certains joueurs qui n'étaient pas satisfaits de leurs salaires, et dont par conséquent la direction du MCA doit revoir les salaires à la hausse, ont pris attache avec le président Raïssi. Ce dernier a posé le problème devant les membres du conseil d'administration. Ces derniers ont décidé que même s'il y a une augmentation, celle-ci ne dépassera pas les 25 millions. Ainsi, les joueurs, à l'instar de Ben Brahem, Chita, Ngoula et d'autres joueurs dont le salaire ne dépasse pas les 90 millions vont voir leurs salaires à la hausse. Une belle motivation afin que tout le groupe travaille dans la sérénité pour que le Mouloudia d'Alger retrouve ses sensations et retrouve les sommets. Ces joueurs seront certainement contents, ils tenaient vraiment à voir leur salaire augmenter, et cela va certainement les booster à l'avenir. Le président Raïssi a commencé par augmenter donc, Benbrahem, avant de passer à Chita quand ce dernier terminera son stage avec les Olympiques. Et ce sera le cas pour tous les joueurs concernés par cette augmentation de salaire.

A. Z.

Chita

en stage

avec l'EN

Le milieu de terrain du Mouloudia d'Alger, Oussama Chita qui est en phase de récupération après avoir subi une intervention chirurgicale, a été convoqué par Schürmann auquel les Mouloudéens ont transmis le dossier médical interdisant de le faire jouer, car il n'est pas encore prêt. Il y a risque de rechute et comme il a été incorporé, alors qu'il avait le genou enflé, cela lui a coûté par la suite de passer sur le billard. Les Mouloudéens veulent ainsi faire comprendre au staff technique de la sélection des Olympiques que Chita ne peut pas jouer et qu'il ne faudra pas commettre d'autres erreurs qui peuvent être fatales pour sa santé.

Benbrahem passe à 100 millions

fatales pour sa santé. Benbrahem passe à 100 millions Les dirigeants du Mouloudia d'Alger se sont

Les dirigeants du Mouloudia d'Alger se sont entendus pour augmenter certains joueurs, mais que cette augmentation ne dépas- se pas 25 millions. Le joueur Yacine Benbrahem a demandé une augmentation, les Mouloudéens lui ont fait savoir qu'il n'aura pas le double comme il le voulait lui, et il va devoir se contenter des 25 millions comme tous les joueurs qui seront aug- mentés. Ainsi, Benbrahem qui touchait 75 millions, verra son salaire passer à 100 millions. Le joueur était content et il a deman- dé de changer d'appartement avant de partir en vacances, ce que les Mouloudéens n'ont pas refusé. Le joueur devait partir chez lui en France hier pour se reposer et revenir pour la reprise avec ses camarades afin d'atta-

quer la préparation d'intersaison.

Aucune indemnité pour les libérés La direction du Mouloudia d'Alger a décidé de ne donner aucune indemnité aux joueurs qui figurent dans la liste des libérés. Pour eux, ces joueurs n'ont pas donné satisfaction malgré de bons

salaires, donc, ils n'ont pas le droit de demander cette indemnité. Une source proche de la direction nous a affirmé que s'il le faut, les dirigeants iront jusqu'à garder le joueur sans lui signer de licence et sans lui donner non plus de salai- re jusqu'à la fin de son contrat. Ce qui est certain, c'est que les Mouloudéens veulent tout faire pour assurer que la gestion se déroule dans les bonnes condi-

tions.

A. Z.

Khadir a résilié son contrat hier

Le jeune Khadir est le premier qui était présent hier au siège du club afin de résilier son contrat. Pour rappel, le joueur a été recruté par Charef. Le MCA a décidé de se séparer de lui cet été, et lui non plus ne touchera pas d'indemnité comme l'ont assuré les dirigeants moulou- déens. Le joueur n'a pas mis beaucoup de temps pour régler sa situa- tion à l'amiable avec le MCA.

… Il serait de retour à l'USMH Selon des proches de Khadir, ce dernier serait en route pour signer son retour à l'USMH. Cependant, Khadir, qui avait signé une licence espoirs avec le Mouloudia d'Alger, devrait signer une avec les seniors puisqu' il était dans sa dernière année en espoirs.

www.competition.dz

Lundi 8 juin 2015

MCA

7

www.competition.dz Lundi 8 juin 2015 MCA 7 Il a négocié hier soir Merzougui-MCA, ça coince sur

Il a négocié hier soir

Merzougui-MCA,

ça coince sur le volet financier

Le meilleur buteur de la Ligue 2 Mobilis avec 17 buts, Kheireddine Merzougui, devrait signer aujourd'hui son contrat avec le doyen des clubs algériens pour une durée de trois ans.

Comme les bons attaquants ne courent pas les rues en Algérie, les responsables du Mouloudia sont entrés en contact avec le meilleur buteur de la Ligue 2 Mobilis du RCR, en l'occurrence, Merzougui Kheireddine, qui a figuré sur la liste du staff technique du Mouloudia après l'avoir visionné dans certains matchs qu'il a joués avec le RCR cette saison. Après un premier contact avec Rafik Hadj Ahmed au début de la semaine dernière, les deux parties ont fixé un rendez-vous hier soir pour se rencontrer et finaliser la transaction. C'est en compagnie de son oncle que Merzougui est arrivé à Alger en provenan- ce de Chlef pour entamer les négociations avec les responsables du Doyen. Après quelques minutes de pourparlers avec le président Raïssi et Rafik Hadj Ahmed, le natif d'Ain Defla était très intéressé de por- ter le maillot des Vert et Rouge, mais comme la proposition financière qu'ont

et Rouge, mais comme la proposition financière qu'ont faite les dirigeants mouloudéens n'a pas plu au

faite les dirigeants mouloudéens n'a pas plu au joueur, ce dernier a demandé un temps de réflexion pour rendre sa réponse aux Mouloudéens. Il faut signaler une chose que tous les entraîneurs qui ont été sollicités pour donner leur avis sur le joueur étaient unanimes à dire que Merzougui sera la surprise du Mouloudia

la saison prochaine. Ainsi donc, un autre rendez-vous est pris entre Merzougui et les dirigeants du Mouloudia pour parler encore une fois sur le volet financier afin de trouver un accord qui arrangera les deux parties pour que Merzougui soit Mouloudéen la saison prochaine. M. Z.

«Si on trouve un accord, je signerai au Mouloudia»

Est-il vrai que vous avez signé votre contrat avec le Mouloudia ?

Non, je n'ai pas encore signé mon contrat, mais si tout va bien ça sera demain (NDLR : entretien réalisé hier). Je parapherai mon contrat si on arrive à trouver un accord. Je ne vous cache pas que je suis hyper motivé pour porter les couleurs du Mouloudia qui est un grand club et tous les joueurs aimeraient porter les couleurs de ce prestigieux club.

On a appris que vous n'avez pas trouvé un accord sur le plan financier…

Je n'aime pas parler argent, car pour moi le plus important c'est le challenge sportif. En tout cas on s'est mis d'accord pour qu'on se voit demain incha Allah et si on trouve un accord je signerai au Mouloudia.

Comment se sont déroulés les contacts avec les responsables du Mouloudia ?

Le premier qui m'a appelé c'est Rafik Hadj Ahmed il y a une dizaine de jours et samedi, il m'a fixé un rendez-vous en fin de cette journée. Je ne vous cache pas que je n'ai pas hésité à donner mon accord pour que je vienne à Alger, mais comme les autres membres de la com- mission de recrutement étaient absents on a reporté la signature pour demain incha Allah.

Et quelle est votre situation avec le RCR ?

Je suis libre de tout engagement. Lorsque j'ai signé au RCR, c'était un contrat d'amateur et là je suis en fin de contrat et je ne suis pas le seul à Relizane, car tous les joueurs sont en fin de contrat.

On croit savoir que vous étiez sur le point de signer au MCO…

C'est vrai que j'ai eu des contacts du MCO et même de l'ASMO, mais dans ma tête j'ai choisi le Mouloudia, car je sais que c'est dans ce club que je vais m'illus- trer et je promets aux Chnaoua beau- coup de buts incha Allah.

Vous ne craignez pas la concurrence au Mouloudia ?

Pas du tout, car je sais ce que je vaux. J'étais informé par certains amis à moi qui jouent au Mouloudia que le staff technique ne fait pas de différence entre les joueurs, et le meilleur joue avec lui. Donc, c'est l'une des raisons qui m'ont poussé à opter pour le Mouloudia et incha Allah je ne vais pas décevoir. M. Z.

le Mouloudia et incha Allah je ne vais pas décevoir. M. Z.  Le MCA lui

Le MCA lui a proposé deux mois de salaire

Yachir :

réponse dans

48 heures

Hier, en fin d'après-midi, Samy Yachir est passé pour rencontrer les Mouloudéens au siège du club afin de négocier pour la résiliation de son contrat qui expire l'an prochain. Les Mouloudéens ont proposé à Yachir de lui donner deux mois de salaire. Comme le joueur touche 210 millions, il aura 420 millions. Le joueur a fait comprendre aux dirigeants mouloudéens qu'il ne peut pas prendre de décision à chaud et leur a promis de répondre dans les 48 heures qui suivent leur rencontre. Ainsi, c'est demain qu'on saura si Yachir accepte la proposition ou bien il va la refuser, exigeant ainsi plus des Mouloudéens.

Il est attendu aujourd'hui à 11h

Matijas pour remplacer Djemili

Le gardien franco-algérien, Jonathan Matijas, qui a évolué la saison écoulée à l'USMBA, est attendu ce matin à 11h à Saint- Michel pour signer son contrat avec le Mouloudia.

Comme Houari Djemili a été mis sur la liste des joueurs à libérer, la direction du vieux club algérois a choisi le gardien franco-algérien qui a épaté tout le monde cette saison par ses qualités lors des matchs qu'il a joués avec son équipe de l'USMBA. Si les Mouloudéens ont patienté pour le recrutement de ce gardien c'est tout simplement parce qu'ils craignaient que Matijas allait être sanctionné par la LFP à cause de ses déclarations tapageuses dans lesquelles il a accusé certaines personnes de l'avoir contacté pour lever le pied lors d'une rencontre. Comme les Mouloudéens ont eu des garanties que le portier franco-algérien ne risque rien, le président du MCA Abdelkrim Raissi a pris attache avec l'agent De l'ex-gardien de Bel Abbes pour lui fixer un rendez-vous aujourd'hui à Saint-Michel pour négocier son transfert au Mouloudia. Si tout va bien Jonathan sera la quatrième recrue du Mouloudia lors de ce mercato et il sera un véritable concurrent à Faouzi Chaouchi qui est appelé à réaliser une meilleure saison s'il veut garder sa place de numéro un. Ainsi donc, c'est aujourd'hui que Jonathan Matijas signera son contrat avec le Doyen, un bon renfort donc pour le vieux club algérois. M. Z.

un bon renfort donc pour le vieux club algérois. M. Z. Il rencontrera les dirigeants demain

Il rencontrera les dirigeants demain

DJALLIT restera-t-il au Mouloudia ?

L'attaquant du Mouloudia, Mustapha Djallit, pourrait conti- nuer son aventure avec le Doyen puisqu'il est attendu ce mardi pour le renouvellement de son contrat avec le

Doyen. Comme il y a un manque d'atta- quants dans le championnat, Mustapha Djallit va continuer son aventu- les

re Mouloudéens après que les dirigeants du club ont trouvé toutes les peines du monde pour trouver de bons

attaquants. Une source nous a révélé que les dirigeants du club comptent convoquer Djallit ce mardi pour le renouvellement de son contrat après que le staff technique a exigé son maintien dans l'équipe.

Mustapha Djallit a connu des moments difficiles cette saison lorsqu'il était la cible des supporters à cause de ses ratages, mais la fin de saison était complète- ment différente pour l'enfant de Béchar qui a joué un grand rôle dans le main- tien du MCA en L1 grâce à ses buts déci- sifs qu'il a marqués et aussi des passes déci- sifs qu'il a offertes à ses coéquipiers à l'instar des Gourmi et Aouedj. En tous les cas, c'est ce mardi qu'on saura si Djallit restera ou pas au Mouloudia, surtout qu'il est très convoité par plusieurs clubs, dont le CSC qui insiste pour l'avoir dès cet été pour don- ner le plus au compartiment offensif des Sanafir.

M. Z.

don- ner le plus au compartiment offensif des Sanafir. M. Z. avec Il est attendu aujourd'hui

avec

Il est attendu aujourd'hui à Saint-Michel

Yaya : «Je signerai au MCA, si…»

à Saint-Michel Yaya : «Je signerai au MCA, si…» L'attaquant du MOB, Faouzi Yaya, est attendu

L'attaquant du MOB, Faouzi Yaya, est attendu aujourd'hui pour négocier son transfert au Mouloudia après avoir rencontré hier les responsables du MOB qui lui ont proposé le renouvellement de son contrat.

Après le premier contact avec Rafik Hadj Ahmed vendredi dernier, Yaya a fait savoir qu'il doit d'abord rencontrer les dirigeants du MOB pour ensuite voir avec le Mouloudia. Selon une source digne de foi, nous avons appris que Yaya devait rencon- trer hier soir ses dirigeants pour le renouvellement de son contrat, mais selon notre source comme il y a un grand problème financier, Yaya ne compte pas continuer son aventure

avec les Crabes. Selon notre source, Yaya sera aujourd'hui à Saint-Michel avec les responsables de la commis- sion de recrutement.

Contacté par nos soins, l'atta- quant du MOB semble intéressé par le port des couleurs du Mouloudia mal- gré les nombreux contacts qu'il a reçus provenant de l'ESS, l'USMA et du CRB qui insistent pour l'avoir. Yaya a donné la priorité au Mouloudia s'il ne signe pas au MOB : "Je ne vous cache pas que c'est un honneur pour moi de jouer au Mouloudia. Je peux vous dire une chose, j'ai rendez-vous ce soir avec le MOB et si je ne trouve pas d'ac- cord avec les dirigeants de mon club, je suis partant et ça sera au Mouloudia que je jouerai la saison prochaine", nous dira Yaya. Ainsi donc, c'est aujourd'hui que Yaya négociera avec les Mouloudéens et il est fort possible qu'il sera la quatrième recrue du MCA lors de ce mercato estival. M. Z.

www.competition.dz

Lundi 8 juin 2015

8

CRB

www.competition.dz Lundi 8 juin 2015 8 CRB Il pourrait arriver pour renforcer la charnière centrale du

Il pourrait arriver pour renforcer la charnière centrale du Chabab

Alieu Darbo proposé

A la recherche d'un milieu de terrain qu'il n'arrive pas à trouver dans le championnat national, le CRB pourrait se tourner vers la piste africaine.

PAR HILLAL AÏT BENALI

En effet, la direction du Chabab a reçu hier un CV d'un joueur africain qui pourrait l'intéres- ser en cette période des transferts estivale. Il s'agit du Gambien Alieu Darbo, un joueur de 22 ans qui évolue au poste de milieu de terrain. Un manager l'a proposé aux dirigeants des Rouge et Blanc et ces derniers sont en train d'étudier attentivement son CV. Le joueur en question est né en Suède et a fait ses débuts en France, plus précisément à l'OM. La saison passée, il a porté le maillot de l'équipe de Malte, Mosta FC. Il a joué également en équipe nationale U17 de son pays, la Gambie. Son manager, qui semble convaincu qu'il pourrait s'imposer dans notre championnat, a pris donc attache avec les res- ponsables du CRB pour leur proposer son joueur. Ces derniers qui ne souhaitent guère se précipiter dans son recrutement désirent se ren-

guère se précipiter dans son recrutement désirent se ren- seigner parfaitement sur lui afin de passer

seigner parfaitement sur lui afin de passer ensuite au stade des négociations. Bien que son profil intéresse le président, Réda Malek et ses collaborateurs, il n'en demeure pas mois que ces derniers vont prendre tout leur temps avant d'opter pour le recrutement du joueur. Une fois qu'ils auront toutes les assurances qu'il s'agit

effectivement d'un bon joueur et surtout qu'il n'a pas contracté de blessures graves, ils sollici- teront son manager pour venir s'asseoir avec eux autour d'une table en vue d'enrôler son joueur.

Le dernier mot revient à Alain Michel Certes, le CV du joueur intéresse les respon- sables belouizdadis, mais en plus du fait qu'ils vont se renseigner sur lui, ils consulteront égale- ment l'entraîneur Alain Michel à son sujet. Ce dernier, qui a demandé au président Réda Malek, avant son départ en France, de recruter un milieu de terrain, sera donc associé à l'opéra- tion d'étude du CV du Gambien. Si le technicien français le trouve vraiment intéressant, il n'hési- tera pas à donner le feu vert pour le recruter. A défaut, il demandera d'abandonner sa piste et partir à la recherche d'un autre joueur qui pour- rait donner un plus à son équipe en prévision de la saison prochaine. H. A. B.

Fiche technique

Nom et prénom : Alieu Darbo date de Naissance : 3 août 1992 (22ans), Angered, Suède Taille : 1,83 m Poids : 72 kg Poste : milieu de terrain

à

Afin de parler de recrutement

Alain Michel devrait revenir samedi en Algérie

L'entraîneur du CRB Alain Michel se trouve actuellement dans son pays, la France, pour passer des vacances avec sa famille. Le techni- cien français devrait revenir néan- moins samedi prochain en Algérie afin de rencontrer les responsables du CRB et à leur tête le président Réda Malek afin de parler avec ces derniers du recrutement. Le techni- cien français a décidé dans un pre- mier temps de rester chez lui et ne pas revenir qu'à quelques jours de la reprise des entraînements, pré- vue le 5 juillet prochain. Cependant, il aurait changé d'avis et souhaiterait être aux côtés des dirigeants belouizdadi pour les assister dans l'opération recrute- ment. Alain Michel profiterait éga- lement de l'occasion pour donner la liste définitive des joueurs qui seront libérés. H. A. B.

Tout en discutant avec le NAHD

Feham attendu à Alger en fin de semaine

Bouazza Feham était attendu hier à Dar El-Beïda pour négocier avec les responsables du CRB en vue de son recrutement en prévision de la saison prochaine. Néanmoins, le joueur en question, qui se trouve toujours dans sa ville natale Oran, n'est pas venu. Ainsi, les pourparlers entre les deux parties ont été reportés à une autre date, probablement pour la fin de la semaine.

Feham devait rencontrer hier les dirigeants des Rouge et Blanc. Néanmoins, le joueur en question avait un empêchement d'ordre per- sonnel qui l'a contraint à rester chez lui à Oran. Cependant, en fin de semaine, il devrait se rendre à Alger pour rencontrer le président Réda Malek et ses collaborateurs et enta- merait à l'occasion les négociations en vue de son recrutement. Pour rap- pel, le joueur en question avait susci- té l'intérêt de la direction belouizda- die lors du mercato précédent, néan- moins, Feham avait préféré rester toujours dans son club, l'USMA. Cet été, il a décidé de quitter le club usmiste. Aussitôt, les dirigeants de la formation de Laâqiba l'ont contacté en lui proposant l'idée de rejoindre leur équipe. Il a donné rendez-vous hier à ses interlocuteurs pour les ren- contrer, mais, finalement, il n'a pas pu venir. Donc, il faut attendre jus- qu'à la fin de la semaine pour qu'il puisse se rendre dans la capitale et entamer les discussions avec la direc- tion belouizdadie. Pour rappel, Feham suscite aussi l'intérêt des autres équipes du championnat national, à l'image du NAHD et du MCA. Mais pour l'instant, il veut étu- dier toutes les propositions qu'on lui fera afin de trancher définitivement sur son avenir.

«Le CRB ne se refuse pas» Contacté hier par nos soins, Bouazza Feham n'écarte pas l'idée de

nos soins, Bouazza Feham n'écarte pas l'idée de le voir au CRB la saison prochaine. Il

le voir au CRB la saison prochaine. Il nous a déclaré à ce propos : "Le CRB est un grand club qui ne se refuse pas. Chaque joueur souhaite porter le maillot de cette équipe", a-t-il dit d'emblée avant de poursuivre sur ses contacts avec le Chabab : "C'est vrai, les responsables du CRB m'ont contacté récemment. On devait se voir aujourd'hui (Ndlr : hier), mais je n'ai pas pu me déplacer à Alger. Mais en principe, au plus tard en fin de semaine je serai sur place pour les rencontrer et négocier ainsi avec

eux." Avant de términer, l'ex-joueur de l'USMA n'a pas nié d'autres touches de la part des équipes du championnat national en avançant par la même occasion qu'il réfléchi- ra à toutes les offres qui vont lui parvenir : "Il n'y a pas que le CRB qui m'a contacté. Il y a aussi d'autres équipes d'Alger et d'ailleurs. Je vais réfléchir à toutes ces offres et prendre ensuite ma décision afin que je puisse partir en vacances et me reposer un peu." H. A. B.

En plus du Gambien

Brahim Sayed proposé

Les CV ne cessent de parvenir au bureau du président du CRB Réda Malek. En plus du Gambien Alieu Darbo, un autre joueur vient d'être proposé au premier responsable du CRB.

Il s'agit plus précisément de Brahim Sayed, un joueur qui a été formé au MCA et qui a joué dans d'autres équipes dans le cham- pionnat national, à l'instar de l'ASO et tout récemment du RCK. Le joueur en question peut évo- luer dans l'axe de la défense comme il peut jouer également comme arrière droit. On l'a propo- sé aux responsables belouizdadis qui sont, à l'instar du Gambien, en train d'étudier son CV. Pour ce dernier, les choses ne vont pas être compliquées pour les dirigeants de la formation algéroise puisqu'il joue au pays et c'est plus facile de se renseigner sur lui. Donc, dans peu de temps, ils pourraient l'ap- peler en compagnie de son mana- ger en vue d'entamer les négocia- tions. Pour rappel, le CRB est à la recherche notamment d'un arrière droit. Dans l'axe, l'équipe n'a pas besoin de renforcement, puisque Khelili a rempilé récemment et que Cherfaoui et Khodi ne bouge- ront pas. Donc, si le Chabab déci-

et Khodi ne bouge- ront pas. Donc, si le Chabab déci- de de recruter Sayed, il

de de recruter Sayed, il serait appeler à jouer comme arrière droit.

Alain Michel le connaît parfaitement L'entraîneur belouizdadi, Alain Michel, n'a pas du tout besoin de se renseigner sur Brahim Sayed. Le technicien français le connaît parfaitement pour la simple rai- son que c'est lui qui l'avait promu en équipe première du MCA. En effet, le joueur en question a fait ses premiers pas avec l'équipe des seniors du Doyen à l'époque où Alain Michel entraînait celle-ci. Le coach apprécie bien les qualités du joueur et tout porte à croire qu'il donnera le feu vert pour l'en- rôler. Sayed, qui évolue comme signalé ci-dessus dans l'axe de la défense ainsi que comme arrière droit, pourrait constituer une dou- blure à Nemdil qui a réussi une excellente saison avec le Chabab lors de l'exercice sportif qui vient de se terminer. H. A. B.

MAZARI, 1 re RECRUE L'USMA a, enfin, ouvert son marché des transferts. En effet, hier,

MAZARI,

1

re

RECRUE

L'USMA a, enfin, ouvert son marché des transferts. En effet, hier, les dirigeants usmistes ont assuré les services du défenseur central de l'USMH, Chakib-Arselan Mazari, qui a signé un contrat de deux saisons.

PAR ANIS S.

En contact perma- nent avec Hadj Adlane et Meftah depuis une semai- ne, c'est hier que Mazari s'est déplacé au siège de l'ETRHB pour finaliser avec le président Rebouh Haddad son transfert à l'USMA. Après s'être mis d'accord sur tout avec le président usmiste, notam- ment en ce qui concerne l'aspect financier, le joueur formé à l'ASMO a para- phé un contrat de deux années qui le liera au club de Soustara. Auteur d'une bonne saison avec l'USMH où il s'est imposé comme un titulaire indis- cutable, l'arrivée de Mazari sera un bon ren-

fort pour le compartiment offensif de la formation usmiste qui a montré une grande fébrilité la saison écoulée et relancera sur- tout la concurrence entre les défenseurs.

Le départ de Laïfaoui se précise Après avoir engagé offi- ciellement Chakib Mazari, le départ du défenseur Abdelkader Laïfaoui se précise. Libre de tout engagement, le joueur en question n'a pas été solli- cité par les dirigeants usmistes pour prolonger son contrat, ce qui confir- me que ces derniers ne sont pas chauds à l'idée de le garder parmi l'effec- tif qui représentera

l'USMA la saison prochai- ne vu son âge (34 ans). Devant cette situation, Laïfaoui va, sans nul doute, entamer les négo- ciations avec les clubs qui le veulent et devrait tran- cher quant à sa prochaine destination dans les pro- chains jours.

A défaut du RC Lens, Amada signe- ra à l'USMA Toujours en ce qui concer- ne l'opération recrute- ment, on croit savoir, selon une source fiable, que le milieu de terrain de l'USMH, en l'occurrence, Ibrahim Amada, a donné son accord définitif aux dirigeants usmistes pour rejoindre l'USMA cet été.

Seulement, l'international malgache a confié aux res- ponsables du club algérois qu'il privilégie la piste étrangère en étant en contact permanents avec le RC Lens et dans le cas où les négociations avec le club français n'abouti- raient pas, il s'engagera avec l'USMA. En fin de contrat avec le club harra- chi et convoité par plu- sieurs clubs du champion- nat national, Amada a opté pour l'USMA après avoir été convaincu par l'offre financière du prési- dent Haddad qui lui a proposé, selon une source proche du dossier, une mensualité alléchante de 200 millions.

A. S.

Mazari : «Haddad a su me convaincre»

«Je suis ici pour gagner des titres, et la concurrence ne me fait pas peur»

Vous êtes officiellement Usmiste pour deux saisons, un commentaire…

Effectivement, j'ai signé un contrat de deux saisons aujourd'hui avec l'USMA après avoir trouvé un accord avec le président Haddad. Je suis content et j'espère avoir fait le bon choix.

Comment se sont déroulées les négociations ?

Au début, j'avais été contacté par Hadj Adlane et Mahieddine Meftah qui m'ont proposé l'idée de rejoindre l'USMA, avant de tout finaliser par la suite avec le prési- dent Rebouh Haddad qui a su me convaincre.

Quelles sont les raisons qui vous ont incité à opter pour l'USMA ?

Certes, j'étais convoité par plusieurs clubs, mais, finale-

ment, j'ai opté pour l'USMA pour des raisons purement sportives. J'ai signé à l'USMA car je suis convaincu que ce grand club donnera une autre dimension à ma carrière footballistique. Je suis un joueur ambitieux et je suis ici pour gagner des titres.

La rude concurrence qui existe dans votre poste ne vous fait pas peur…

La concurrence fait partie du jeu et elle ne m'a jamais fait peur. Je connais bien mes qualités et avec le travail et le sérieux, je suis sûr que je finirai par m'imposer en dépit de la présence de bons joueurs dans mon poste.

Un dernier mot…

Je suis content de porter le maillot de l'USMA et je ferai tout pour apporter le plus et être ainsi au niveau de

toutes les attentes.

A. S.

www.competition.dz

Lundi 8 juin 2015

USMA

9

A. S. www.competition.dz Lundi 8 juin 2015 USMA 9  C'est reparti à l'USMA ! C'est

C'est

reparti à

l'USMA !

C'est cet après- midi à partir de 17h au stade Omar Hamadi que les joueurs usmistes reprendront le chemin des entraînements. Après avoir bénéficié d'une semaine de vacances seulement, les choses sérieuses commencent dès aujourd'hui pour les coéquipiers de Koudri qui entameront la préparation en prévision de la phase des poules de la Ligue des champions africaine, dans laquelle ils entreront en lice à partir du 27 juin prochain. Il faut dire que le compte à rebours commencera dès cet après-midi pour les joueurs qui devront mettre la saison écoulée aux oubliettes et penser sur le match contre l'ESS pour le compte de la première journée de la phase des poules de la prestigieuse compétition continentale. Seulement, la séance de la reprise des entraînements, prévue cet après- midi, sera sans nul doute marquée par plusieurs absences. En effet, et bien qu'ils n'aient pas encore prolongé leur contrat, Mohamed- Lamine Zemmamouche et Abdelkader Laïfaoui seront officiellement absents. Idem pour les trois jeunes Ayoub Abdellaoui, Mohamed Benkhemassa et Abderrahmane qui se trouvent actuellement en stage avec la sélection nationale olympique au Centre technique national de Sidi Moussa, sans oublier Mohamed Seguer, Bouazza Feham et Rostand Kako, libérés, ainsi que Nassim Bouchema, toujours convalescent. En plus de ces neuf joueurs, Mourad Berrefane et Andria Carolus seront également absents pour des raisons purement personnelles. Ainsi donc, la reprise du service se déroulera avec un effectif très amoindri dans la mesure où quinze joueurs au maximum sont attendus cet après-midi. Ce qui ne semble pas en faveur du staff technique du club qui souhaiterait commencer la préparation d'intersaison avec la présence de tous les joueurs.

Il a été officiellement contacté

ELIE BAUP

en pole position pour entraîner l'USMA

L'entraîneur français Elie Baup se trouve en pole position pour prendre en main la barre technique de l'USMA à partir de cet été. Les dirigeants usmistes sont en train d'accélérer les démarches pour engager un nouvel entraîneur d'envergure. Ils sont déjà passés à l'action en entamant (en catimini) les négociations avec cer- tains coaches pour succéder à l'Allemand Otto Pfister, limogé de son poste il y a environ deux mois. A cet effet, et selon une source fiable géné- ralement bien informée, on croit savoir que l'en- traîneur français Elie Baup est en pole position pour être le futur entraîneur de l'USMA. Ce der- nier se trouve en contacts permanents avec les responsables usmistes qui lui ont proposé l'idée de prendre en main la barre technique du club algérois. Actuellement sans club, l'ex-entraîneur de l'Olympique de Marseille est emballé à l'idée de tenter une expérience dans le championnat algérien, surtout quand on sait que le challenge sportif, notamment la Ligue des champions afri- caine, l'intéresse sérieusement pour accepter l'offre.

l'intéresse sérieusement pour accepter l'offre. Courbis l'a encouragé pour entraîner l'USMA Selon

Courbis l'a encouragé pour entraîner l'USMA Selon les informations qui nous sont parvenues, on apprend que l'ancien entraîneur de l'USMA Rolland Courbis a encouragé son compatriote Elie Baup, avec lequel il entretient de très bonnes relations, pour tenter une expérience dans le club algérois. La grande connaissance de Courbis de l'USMA pourrait également inciter davantage Baup à accepter l'offre usmiste. Pour Baup, il faut casser la tirelire Bien qu'Elie Baup semble très intéressé à l'idée de prendre en main la barre technique de l'USMA, il n'en demeure pas moins que le président Haddad et ses collaborateurs doivent maintenant le convaincre financièrement et le moins que l'on puisse dire, ils doivent mettre le paquet pour s'assurer ses services vu ses grandes compétences quand on sait que le technicien français a entraîné de grands clubs en championnat de son pays à l'instar de l'AS Saint- Etienne, Bordeaux et récemment l'Olympique de Marseille. La balle est dans le camp des diri- geants du club algérois qui devront trouver un accord définitif dans les plus brefs délais avec Elie Baup pour que ce dernier drive l'USMA car, selon tous les observateurs, il est l'entraîneur au profil recherché qui pourra remettre le train sur les bons rails. En tout cas, nous reviendrons avec plus de détails dans nos prochaines éditions… A. S.

En attendant l'arrivée d'un nouvel entraîneur

LE TRIO INTÉRIMAIRE POURSUIVRA SA MISSION

Comme rapporté par nos soins dans ces mêmes colonnes, le président Rebouh Haddad s'est réuni jeudi dernier au siège de l'ETRHB à Dar El-Beïda avec le trio Mounir Zeghdoud, Mahieddine Meftah et Hadj Adlane où il leur a demandé de poursuivre leur intérim en atten- dant d'engager un nouvel entraîneur. Ainsi donc, les trois anciens joueurs de l'USMA assu-

reront la séance de la reprise d'aujourd'hui ainsi que les prochaines séances d'entraînement en attendant l'arrivée d'un nouvel entraîneur dans les prochaines heures à venir et qui devra pour- suivre la préparation de l'équipe en prévision de la phase des poules de la Ligue des champions

africaine.

A. S.

www.competition.dz

Lundi 8 juin 2015

10

MOB

www.competition.dz Lundi 8 juin 2015 10 MOB La succession d'Amrani est ouverte Devant la réalité du

La succession

d'Amrani est ouverte

Devant la réalité du départ d'Abdelkader Amrani qui a décidé de rejoindre Al-Raed en Arabie Saoudite, ce qui a fait quand même des mécontents à Béjaïa, les dirigeants du MOB ont commencé à chercher celui qui lui succédera, et son identité ne devrait pas tarder à être connue, car la direction veut aller vite pour commencer la préparation d'intersaison.

aller vite pour commencer la préparation d'intersaison. De notre correspondant BOUALEM AÏZEL La première piste,

De notre correspondant

BOUALEM AÏZEL

La première piste, qui a été évoquée pour prendre en charge la barre technique du club béjaoui, est celle de Djamel Menad, lui qui avait déjà travaillé dans le club voisin de la JSMB. Mais d'après nos sources, la signature de Menad au MOB n'est pas d'actualité pour le moment, puisqu'il ne fait pas partie de la liste des entraîneurs contactés en vue de leur proposer le challenge mobiste.

Bira, Sandjak et Bouali contactés La direction du Mouloudia de Béjaïa serait sur la piste de trois entraîneurs

de Béjaïa serait sur la piste de trois entraîneurs locaux, avec qui le contact a déjà

locaux, avec qui le contact a déjà été établi. Il s'agit d'Abdelkrim Bira, dont l'aventure avec le CABBA avait pris fin récemment, et en qui les responsables béjaouis voient un homme qui a l'expérience et le talent pour succéder à Abdelkader Amrani sur le banc des Vert et Noir. Nacer Sandjak avait déjà été évoqué du côté du MOB dans un passé récent, l'expérience des coupes d'Afrique avec la JSK notamment a poussé les responsables mobistes à vouloir l'enrôler pour prendre en main leur équipe fétiche. Enfin, Fouad Bouali, qui travaille à l'étranger en ce moment, aurait aussi été sondé quant à une probable signature au MOB, on ignore encore qu'elle a été la réponse de l'intéressé.

encore qu'elle a été la réponse de l'intéressé. La piste étrangère n'est pas à écarter La

La piste étrangère n'est pas à écarter La direction du MOB réfléchirait aussi à l'option étrangère. Il est vrai que les entraîneurs étrangers semblent tenir la route chez nos clubs nationaux, avec notamment Alain Michel et Cavalli qui ont fait du très bon travail au CRB et au MCO, ce qui a poussé les Béjaouis à ne pas écarter une telle alternative. Les pistes évoquées sont notamment celles d'Hubert Velud et Hugo Broos. Toutefois, le volet financier pourrait être un obstacle pour ces transactions, étant donné que la direction ne serait pas trop encline à faire des folies en cette période.

B. A.

Le programme

de préparation

connu

Le coup d'envoi de la préparation de la nouvelle saison sera donné le 22 juin pour le club de la vallée de la Soummam. Une reprise qui se déroulera à Béjaïa et qui sera sûrement consacrée à l'endurance générale, par le coach que les dirigeants des Vert et Noir auront engagé d'ici là. Le travail de fond que mèneront les staffs technique et médical commencera au stade de l'Unité maghrébine mais aussi au niveau du complexe les Hammadites sur la côte béjaouie. Les camarades de Zidane Mebarakou seront bien soumis à un rythme de préparation soutenu, et ce, jusqu'à la fin du mois de Ramadhan. Après les fêtes de l'Aïd, les Crabes quitteront le pays pour un stage de préparation en Tunisie, probablement à Gammarth. Un regroupement qui s'étalera sur une durée de 10 jours. Ce dernier sera ponctué sur place par quelques rencontres amicales face à des clubs locaux. Ça sera une occasion pour le nouveau staff béjaoui d'avoir une idée sur son effectif et sur les différentes organisations de jeu à mettre en place. Le groupe mobiste regagnera ensuite le pays pour se consacrer à la dernière ligne droite avant l'entame du championnat.

Rebiaï veut jouer au MOB

Le jeune milieu

défensif du WAT, Miloud

Rebiaï, qui intéresse les responsables béjaouis, pourrait bien finaliser cette semaine et signer ainsi son contrat avec les Vert et Noir. Après avoir déjà discuté avec les dirigeants l'hiver passé, sans succès à cause de l'opposition de son club employeur, le joueur a donné son accord de principe pour signer cet été, notamment parce que l'offre des Béjaouis l'a beaucoup intéressé et veut faire ses preuves la saison prochaine dans ce club qui a des ambitions élevées. Malgré les offres qu'il a reçues ces derniers jours de quelques clubs de l'Ouest, Rebiaï, qui a réalisé une très belle saison avec le WAT, a déjà choisi le MOB pour vivre d'autres sensations avec ce club qui jouera la Ligue des champions africaine la saison prochaine. D'après nos informations, le joueur a bel et bien parlé avec le président Boubker Ikhlef à qui il a manifesté son désir de rejoindre le club d'Yemma Gouraya dès cet été si la direction du WAT accepterait de le céder, car étant encore sous contrat jusqu'en juin 2016.

On attend la réponse de Tlemcen

Après donc l'accord du joueur, la direction du MOB a pris attache avec la direction du WAT pour négocier la lettre de libération de Rebiaï. Cette dernière devrait rendre une réponse dans les prochaines heures concernant l'offre qui a été faite par les responsables du MOB pour racheter la lettre de libération du joueur. Un montant qui ne devrait toutefois pas être élevé, car cette fois on ne veut pas bloquer Rebiaï du côté de Tlemcen, car on sait qu'il a, là, l'opportunité de donner une autre dimension à sa carrière. B. A.

Semaine décisive pour l'avenir de Rahal et Yaya

Les deux ailiers du MOB, Faouzi Rahal et Faouzi Yaya, n'ont pas encore pris de décision par rapport à l'élan qu'ils veulent donner à leur carrière. En effet, contactés par plusieurs équipes, les deux enfants du club ont préféré ne donner aucune réponse définitive à leurs interlocuteurs, malgré des offres intéressantes qu'ils ont reçues. Yaya et Rahal n'ont pas encore négocié avec les dirigeants du MOB, avec qui ils aimeraient le faire au plus vite et, d'après nos sources, ils auraient décidé d'attendre encore cette semaine, si rien de concret ne se présente du côté du MOB, ils opteront pour une autre formation.

Ils ont de grandes chances de rester Si les propositions reçues par les deux joueurs sont aussi alléchantes les unes que les autres, il n'en demeure pas moins que l'avenir de Rahal et Yaya pourrait bien se dessiner une fois de plus du côté du MOB. En effet, les joueurs sont prêts à faire des concessions pour rester à Béjaïa, ils demandent bien sûr des augmentations de salaire, mais ils ne s'attendent pas à des offres à la hauteur de celles des autres clubs, mais ils semblent être prêts à accepter une offre moins conséquente du MOB. Du côté des dirigeants, on ne veut surtout pas céder à la surenchère des autres clubs pour leurs deux joueurs, mais il semble bien que la direction des Vert et Noir est prête à faire un effort en revoyant les salaires des deux joueurs à la hausse pour les convaincre de rester. Cela dit, les deux parties ont bien des chances d'arriver à un accord. B. A.

DJEMAOUNI, le bon coup du MOB

Les dirigeants du Mouloudia de Béjaïa semblent vouloir passer la vitesse supérieure en matière de recrutement, c'est ainsi que l'attaquant de l'ASM Oran, Antar Djemaouni, devrait être la surprise des dirigeants béjaouis et la prochaine recrue du MOB.

Alors que les responsables du MOB n'ont officiellement fait signer aucun nouvel élément, ils ont quand même obtenu l'accord définitif d'élé- ments tels que Khali (USMBA) et Rebiaï (WAT). Même s'ils ont raté quelques pistes, à cause de la temporisation d'Amrani à prendre sa décision, les responsables béjaouis ne sont pas restés inactifs en prenant attache avec des éléments talentueux avant même la fin du championnat, comme ce fut le cas pour Khali. Les dirigeants béjaouis, à leur tête le président Boubker Ikhlef, ont activé aussi d'autres pistes, à l'image de celle de Djemaouni qui se rapproche de plus en plus du club d'Yemma Gouraya. Les Vert et Noir comptent apparemment mettre le paquet cette fois-ci pour enrôler cet attaquant de pointe qui pourrait for- mer un duo d'enfer avec Hamzaoui. Selon des sources proches du joueur, il sera en principe

aujourd'hui ou au plus tard demain à Béjaïa où il devra rencontrer les responsables afin de finaliser son transfert. Les heures à venir seront donc déci- sives pour le transfert du buteur de l'ASMO vers le vice-champion d'Algérie.

Sa signature est imminente Selon une source généralement bien informée des affaires du MOB, une rencontre devait regrouper hier des dirigeants béjaouis et le joueur de l'ASMO qui était accompagné par son manager. Les deux parties en seraient sorties satisfaites de ce premier round. Il ne reste donc qu'une derniè- re étape avant la signature du contrat. Le joueur est, semble-t-il, déterminé à évoluer chez les Crabes la saison prochaine, car malgré les contacts qu'il a eus récemment de plusieurs clubs, à l'ima- ge de l'USMB et du MCO, il va opter pour le club le plus populaire de la vallée de la Soummam. Il sera donc, sauf surprise, reçu par le président encore une autre fois aujourd'hui ou demain pour finaliser la transaction. Le joueur devrait signer son contrat sur place. Ainsi, Djemaouni sera la première recrue du MOB cet été, une nouvelle qui devrait ravir les supporters qui commençaient un peu à s'inquiéter. Contacté par nos soins, le joueur n'a pas trop voulu s'étaler sur la question, niant avoir finalisé avec le MOB, mais ne réfutant pas les contacts établis.

B. A.

voulu s'étaler sur la question, niant avoir finalisé avec le MOB, mais ne réfutant pas les

www.competition.dz

Lundi 8 juin 2015

USMH

11

www.competition.dz Lundi 8 juin 2015 USMH 11 Laïb contre-attaque Le bras de fer entre Laïb et

Laïb contre-attaque

Le bras de fer entre Laïb et Mana continue. Hier, l'ex-patron du club aurait voulu révéler une éventuelle falsification des statuts de la SSPA dans une conférence de presse qui a dû être annulée en dernière minute.

PAR SOFIANE BOULAOUCHE

Dès l'arrivée des journalistes là où devait se tenir la conférence de presse, le bras droit de Laïb a annon- cé que cette rencontre vient d'être annulée. Hadj Kamel dira : "Nous avons oublié quelques papiers autour desquels cette conférence de presse allait tourner. C'est ce qui nous a poussé à la reporter pour demain matin à 11h (NDLR : aujour- d'hui). Nous avons beaucoup de choses à révéler à propos des manœuvres d'Abdelkader Mana et de son équipe qui tentent par tous les moyens de prendre les com- mandes du club. Même les papiers dont ils parlent depuis quelques jours n'ont absolument aucune valeur juridique. Nous sommes tou- jours les dirigeants légitimes de l'USMH et nous ne sommes là que pour apporter un plus."

Mana envoie des notifications à la FAF et à la LFP Par ailleurs, nous avons appris hier qu'Abdelkader Mana a envoyé des notifications pour toutes les ins- tances afin de leur confirmer qu'il y a bel et bien eu un changement au niveau de la direction de l'USMH dont il est le premier patron. Mana

direction de l'USMH dont il est le premier patron. Mana s'est d'ailleurs déplacé en personne au

s'est d'ailleurs déplacé en personne au siège de la FAF où il est allé confirmer aux responsables qu'il est le nouveau président des Jaune et Noir. Cela vient au lendemain de sa rencontre avec Mohamed Raouraoua qui lui aurait suggérer de se déplacer aux bureaux de la Fédération.

Entre-temps, des joueurs fuient le club Pendant que les dirigeants harrachis s'entre-déchirent, l'équipe est la plus grande perdante dans toute cette affaire. Nous l'avons mentionné à maintes reprises que plusieurs joueurs allaient quitter le club en rai- son de l'instabilité que connaît la direction. C'est le cas, puisque jus- qu'à la journée d'hier, trois joueurs cadres ont annoncé leur départ.

Après Abid qui est sur le point d'al- ler en Europe et d'Amada qui négo- cie avec plusieurs clubs, c'est au tour de Mazari de signer à l'USMA. Ça ne va pas s'arrêter là puisque d'autres joueurs songent à partir. Par

exemple, Ziane Cherif a déposé une demande de résiliation de son contrat hier. Les choses risqueraient de s'aggraver davantage si les diri- geants n'arriveraient pas à trouver des solutions à leur conflit. S. B.

pas à trouver des solutions à leur conflit. S. B. Mana : «Tout a été fait

Mana : «Tout a été fait en bonne et due forme»

Contacté hier pour avoir son avis sur ce qui est en train de se dire à propos des changements de statuts et des soupçons qui pèsent actuellement sur lui, Abdelkader Mana dira : " Ces personnes-là ne veulent que faire du bruit et nous faire perdre du temps. Concernant les nouveaux statuts de la SSPA, tout a été fait en bonne et due forme. Nous nous sommes réunis en présence d'un huissier de justice qui a tout noté. Tout a été modifié et certifié chez le notaire. Cela dit, il n'y a aucun doute à ce sujet. Je viens également d'envoyer des lettres à la FAF, à la LFP et au ministère de la Jeunesse et des Sports pour leur confirmer que je suis le président de l'USMH. Si quelqu'un nous soupçonne, il n'a qu'à aller voir la justice, c'est elle qui s'occupe de ce genre de dossiers. " S. B.

1,9 milliard

dans

les caisses

du club

Les caisses de l'USMH viennent d'être renflouées avec l'importante somme de 1,9 milliard de centimes. Ces entrées financières proviennent de la part d'un des sponsors du club. Les dirigeants s'en sont réjouis car cela va leur permettre de désamorcer la situation un tant soit peu. Cette somme d'argent ne va certainement pas trop tarder avant qu'elle ne soit dépensée puisque la direction doit plusieurs mois de salaires à tous ses employés, y compris les joueurs à qui Laïb a donné des chèques de garantie qui comprennent deux des cinq mensualités. S. B.

FEHAM annoncé à l'USMH

L'ex-meneur de jeu de l'USMA, Feham Bouazza, a été invité, hier par les dirigeants de l'USMH à négocier.

Les deux parties se sont donné rendez-vous à Sidi Yahia pour mieux discuter avec plus de précision au sujet d'un éventuel engagement du joueur puisque jusque-là les contacts n'étaient que par téléphone. Ainsi donc, les Harrahis seraient sur le point de conclure avec Bouzza que Charef a toujours voulu recruter. Libre de tout engagement, ce joueur est très convoité. Selon nos informations, il est en négociations très avancées avec plusieurs clubs algérois mais également avec le MCO. La chose qui pourrait accélérer sa venue est le fait de pouvoir retrouver Charef qui l'a

énormément aidé alors qu'il était jeune joueur.

Il optera pour le plus offrant Feham Bouazza est le joueur le plus courtisé en cette période, et ce, par le fait qu'il ait été appelé à négocier par plusieurs présidents de club. Selon nos informations, le joueur en question a jusqu'à présent discuté avec les responsables du CRB, du MCO, du NAHD et avec ceux de l'USMH hier soir. Il est partout et nulle part. Cela signifie clairement que Feham chercherait à se surenchérir et ensuite opter pour le plus offrant. Ainsi, son arrivée à El-Harrach pourrait pratiquement être impossible pour des raisons purement financières car on ne pourrait lui offrir ce que d'autres responsables peuvent se permettre.

S. B.

ce que d'autres responsables peuvent se permettre. S. B. Deux joueurs à l'essai hier L'entraîneur en

Deux joueurs à l'essai hier

L'entraîneur en chef de l'USMH a mis, hier après-midi, à l'essai deux nouveaux joueurs. Selon nos informations, il s'agit de deux émigrés évoluant dans des clubs français de CFA. Mais selon une source sûre, il n'y a encore eu aucune négociation avec eux.

Charef

en colère

Boualem Charef était en colère, hier, à l'égard des dirigeants du club. Ces derniers devaient prendre en charge les deux joueurs émigrés mais en fin de compte, ces derniers étaient livrés à eux-mêmes et personne n'est allé les aider alors qu'ils ont passé la nuit de samedi à dimanche à l'hôtel Beau Fayet.

Conférence de presse de Laïb aujourd'hui à 11h

L'ex-patron de l'USMH a programmé une conférence de presse pour ce matin à 11h dans les bureaux de CIMA Motors à Sidi Yahia. Laïb tient à rencontrer les journalistes afin d'apporter quelques précisions qu'il aurait jugé très importantes.

précisions qu'il aurait jugé très importantes. Hadj Kamel prochainement interdit de parler au nom de

Hadj Kamel prochainement interdit de parler au nom de l'USMH

Selon une source autorisée, Hadj Kamel sera très prochainement interdit de parler en qualité de dirigeant de la SSPA/USMH. Abdelkader Mana préparerait un communiqué qu'il enverra à tous les organes de la presse nationale où il indiquera que Kamel Benabdellah est désormais persona non grata au club.

Félicitations

Mr BELKACEM Fateh Pour sa sœur Ibtissem qui a obtenu son «Doctorat en Physique, Option : Energétique et Mécanique des Fluides» Avec Mention très Honorable FELICITATIONS

Ziane Cherif demande une résiliation de contrat

Il semblerait que Ziane Cherif a décidé de mettre ses menaces à exécution. Le défenseur s'est déplacé hier chez Laïb afin de lui demander une résiliation de contrat. Sa demande n'a pas été acceptée.

de contrat. Sa demande n'a pas été acceptée. La direction demande aux joueurs d'attendre C'est

La direction demande aux joueurs d'attendre

C'est le flou total à la direction de l'USMH et la seule solution que cette dernière a pu trouver pour gagner du temps est de demander aux joueurs de patienter encore pendant quelques jours, c'est du moins ce que nous avons appris hier d'une source autorisée. Celle-ci nous a également affirmé que les dirigeants ont

demandé aux joueurs qui seraient sur le point de partir d'attendre encore trois jours avant de prendre la moindre décision. D'ici là on essaiera de trouver une meilleure alternative à la crise que vit le club depuis la fin de saison. Les fins de contrat auront à patienter jusqu'à demain avant que le délai n'expire.

12 www.competition.dz

Lundi 8 juin 2015

PUBLICITÉ

12 www.competition.dz Lundi 8 juin 2015 PUBLICITÉ Compétition / PUB ANEP 328 938 du 8/6/2015
12 www.competition.dz Lundi 8 juin 2015 PUBLICITÉ Compétition / PUB ANEP 328 938 du 8/6/2015

Compétition / PUB

ANEP 328 938 du 8/6/2015

www.competition.dz

Lundi 8 juin 2015

www.competition.dz Lundi 8 juin 2015 PAGE COORDONNÉE PAR SOFIANE BARKAT AUTOMOBILE 13 Des essais presse du

PAGE COORDONNÉE PAR SOFIANE BARKAT

AUTOMOBILE

13

2015 PAGE COORDONNÉE PAR SOFIANE BARKAT AUTOMOBILE 13 Des essais presse du Tunland, le pick-up fétiche

Des essais presse du Tunland, le pick-up fétiche de Foton Algérie ont été organisés le 4 juin 2015.

Un parcours entre Alger et Oran a été prévu par le staff du concessionnaire. Le départ a été donné à partir du siège et succursale algéroise de Foton Algérie, situé sur l’autoroute de l’Est au niveau de la zone industrielle de Rouiba. Les essais qui ont mené la caravane jusqu’à Oran se sont déroulés dans de bonnes conditions. Le lendemain, l’équipe s’est offert une virée du côté de Santa Cruz pour la seconde par- tie du test drive qui a clos cette série d’es- sais du Tunland dont on peut dire qu’ils ont été effectués sur pratiquement toutes les catégories de roulage. Un rapport détaillé sur le test drive vous sera commu- niqué dans notre prochaine édition de jeudi. Il faut dire que Foton Algérie compte beaucoup sur ce pick-up pour se lancer sur se segment, dominé par Toyota et Nissan. Au vu de la qualité du Tunland, la mission ne sera certainement pas impossible.

Le Foton Tunland est disponible en version simple ou double cabine en trans- mission 4x2. La version 4x4 double cabine sera, selon les responsable de Foton Algérie, disponible très prochainement chez le concessionnaire. Tunland est pourvu d’un bloc diesel de 2.5 litres, développant 115 chevaux pour un couple de 280 NM disponible à partir de 2900 tr/min. Il faut savoir que ce moteur est le fruit d’un partenariat entre le chinois Foton et le constructeur américain Cummins. La version double cabine est dotée d’une benne dont la capacité de chargement est de 1025 kg. Côté équipements, nous avons été étonné par la richesse de la dotation de ce pick-up. Disponible en une seule finition, ce véhicule dispose de l’ABS, de deux airbags frontaux, de la direction assistée, de la climatisation, de vitres avant et arrière électriques, du verrouillage centralisé des portières, d’un ordinateur de bord, d’un système audio multimédia avec prise USB et AUX, des vitres teintées, d’un cadre protecteur de la lunette arrière et d’un bac à benne intégré.

Foton Algérie LE PICK-UP TUNLAND en villégiature à Oran
Foton Algérie
LE PICK-UP TUNLAND
en villégiature à Oran

Foton Tunland en version double cabine coûte en ce moment, 1.990.000 dinars, TVN incluse. La version simple cabine est affichée au tarif de 1.849.000 dinars TTC.

ILS ONT DIT

Samir Allouche, DG de Foton Algérie

«La part du pick-up dans le marché de l’utilitaire est importante et notre objectif est d’en prendre la meilleure par- tie. Nous sommes ambi- tieux et nous disposons d’un nouveau véhi- cule dont le rapport qualité prix est le meilleur du marché.»

ambi- tieux et nous disposons d’un nouveau véhi- cule dont le rapport qualité prix est le

Aperçu à la foire internationale d’Alger

Mercedes Actros à moins de 1 milliard

Lancés depuis quelques mois déjà, les trac- teurs Mercedes-Benz Actros sont désormais sur le marché, commercialisés par la SAPPL/MB, la joint-venture qui fabrique à Rouiba les camions Mercedes-Benz. Ces camions sont alimentés par un 6-cylindres die- sel Euro III de 408 chevaux, couplé à une boîte de vitesses robotisée Telligent II. L’Actros, qui dispose d’un PTAC de 20 tonnes, est proposé à partir de 9.170.000 dinars TTC. Pour l’heure, ce sont les différentes unités commerciales de la SNVI qui se chargent de sa commercialisation, en attendant la création prochaine d’une joint- venture qui s’occupera de la commercialisation de l’ensemble des produits (camions, bus, véhi- cules utilitaires et 4x4) fabriqués localement. Rappelons que la SAPPL-MB est le fruit d’un partenariat entre la SNVI (17%), le FNDI (34%)

fruit d’un partenariat entre la SNVI (17%), le FNDI (34%) et l’émrati Aabar (49%), Mercedes-Benz étant

et l’émrati Aabar (49%), Mercedes-Benz étant le partenaire technologique.

Festival International des Sports Extrêmes (FISE)

Une première édition à Alger, réussie

Le coup d’envoi du premier festival international des sports extrêmes a été donné, le 3 juin 2015 à l’esplanade de Riad El-Feth (Alger).

Le FISE, qui s’est prolongé jusqu’au samedi 6 juin, a tenu ses promesses où des spectacles se sont mêlés aux sports et acroba- ties. Cet événement fait partie d’une tournée mondiale du FISE World Series pour laquelle six villes seulement ont été retenues, dont Alger ; il est à sa première édition en Afrique. Plusieurs participants issus de 15 nationalités différentes ont fait le show durant les trois jours de l’événement. Ils se sont défiés dans six disciplines différentes : BMX SPINE RAMP, le Freestyle Motocross, le Skateboard, le BMX Flat et le BMX Dirt.

Pour le FISE Demo Stop Alger, les organisateurs ont prévu pas moins de 150.000 visiteurs. Mohamed Adib, directeur général Global sport market (l’organisateur du FISE Demo Stop Alger) n’a pas manqué, au cours

d’un point de presse tenu juste avant le coup d’envoi, d’exprimer sa fierté d’avoir réussi le pari de faire venir le FISE à Alger. «C’est une fierté pour nous en tant que premier pays afri- cain et arabe à organiser un tel événement». Il explique, aussi, la volonté de montrer au monde entier que l’Algérie est capable d’or- ganiser un grand événement sportif hors football.

L’organisateur n’exclut pas d’organiser une tournée du FISE dans plusieurs villes du pays. Pour cette première édition, on a remar- qué la participation de trois ambassadeurs de marque, tous d’origine algérienne, à savoir Lamine Fathi, champion de roller sur rampe, Wassim Benslimane, dit «Wass», champion du freestyle football, et le triple champion du monde de roller, Taïg Khris. Ce dernier, qui était présent lors de la conférence, en a profité pour exprimer sa joie d’être de retour dans son pays après plus de 20 ans d’absence. «En arrivant à l’aéroport, j’avais les larmes aux yeux, il y avait tous mes cousins que je n’ai pas revus depuis 20 ans qui sont venus m’at- tendre». Il a expliqué, également, sa frustra- tion d’avoir énormément fait pour la promo- tion de son sport, partout dans le monde, mais sans jamais avoir eu l’occasion de le faire dans son pays d’origine. «Revenir ici est, pour moi, une fierté. Je sais que je ne suis pas très

est, pour moi, une fierté. Je sais que je ne suis pas très connu par les

connu par les Algériens, ils ne savent pas qu’ils ont un champion du monde de roller». En effet, Taïg Khris incarne la réussite d’un inconnu qui n’a jamais eu de coup de pouce. Il nous a expliqué comment il a réussi à se faire un nom dans son sport après avoir parti- cipé en tant qu’amateur lors du FISE à Paris en 1996, où il a réussi à décrocher la 5e place

et un contrat avec un grand sponsor, chose qui a changé carrément le cours de sa vie et de sa carrière. Plus de 150 participants amateurs ont partici- pé à cet événement en tentant leur chance aux qualifications ouvertes au public. En effet, les jeunes algérois ont eu la chance de se frotter aux plus grandes stars de ce sport.

www.competition.dz

Lundi 8 juin 2015

14

USMB

www.competition.dz Lundi 8 juin 2015 14 USMB Foufa veut finaliser avec Solinas Le nouveau président de

Foufa veut finaliser avec Solinas

Le nouveau président de l’USMB, Hamid Foufa, veut passer à la vitesse supérieure et finaliser avec l’entraîneur avant la fin de la semaine afin de passer à autre chose.

De notre correspondant

AMIN DJAÂFAR

Foufa attend avec impa- tience la venue de Solinas auquel il a envoyé une invitation pour lui permettre d’établir son visa pour venir à Blida avant la fin de semaine. En effet, Foufa a confié la tâche de recrutement à l’ancien président Mohamed Douidène qui est en train de contacter des joueurs, mais ce dernier doit avoir le consentement de tous les membres du CA, entre autres le président Foufa, le vice-président Khaled Tiza et Benaïssa El Anabi, ainsi que les deux autres membres.

L’entraîneur ne travaillera pas seul Le président Foufa veut travailler à long terme pour monter la grande équipe, et ce en désignant l’entraîneur Solinas à la tête de la barre technique. Cet entraîneur sera encadré par l’ancien sélec- tionneur national Rabah Saâdane qui a proposé à la direction de Foufa un projet à long terme pour la réussite d’une formation au niveau de toutes les catégo- ries.

Saâdane signera la semaine prochaine L’ancien sélectionneur national, Rabah Saadane, s’est envolé pour la France il y a trois jours pour une visite familiale, il sera de retour en Algérie au début de la prochaine semaine pour para- pher son contrat et surtout pour entamer son travail à la tête de la direction technique du club phare de la ville des Roses. La venue du cheikh à Blida fera le bonheur des supporters qui veu- lent voir leur équipe au sommet lors des prochaines saisons, et en même temps le passage qu’avait fait Saâdane avec les Verts à Blida est resté gravé dans la mémoire

avec les Verts à Blida est resté gravé dans la mémoire des supporters qui veulent revivre

des supporters qui veulent revivre la même joie mais avec leur prestigieux club.

Zouani Bilel et Haniched dans le nouveau staff L’ancien adjoint de Mouassa, à savoir Zouani Billel, sera l’adjoint du nouvel entraîneur Solinas. En plus, le nouveau président a nommé Mohamed Haniched entraîneur des gardiens de but. A. D.

Blida jouera à Brakni la saison prochaine

La formation blidéenne accueille- ra ses adversaires la prochaine saison au stade Brakni et non pas à Tchaker. La commission d’homologation des stades, qui a été installée par l’instance de Kerbadj, devrait inspecter le stade des frères Brakni vendredi pour don- ner son avis favorable quant à la domi- ciliation de ce stade. En effet, la pro- grammation chargée des matchs au stade Tchaker à cause des matchs de l’équipe nationales qui jouera les élimi- natoires de la CAN 2017 et les élimina- toires de la coupe du monde 2018 dont le tirage au sort est prévu le mois pro- chain à Saint-Petersbourg en Russie, a incité le directeur du stade Tchaker à interpeller la FAF pour éviter les pro- blèmes. En tout cas, la réponse de

Les juniors à un pas du titre de champion

Les juniors de l’USMB se sont qualifiés avant- hier à la finale du championnat national après leur victoire face à leurs homologues de l’USMA par penaltys. Les Blidéens affronte- ront les juniors de la JSK en finale au stade de Boumerdès.

A. D.

Raouraoua a été négative à cause de l’importance des prochaines échéances pour notre équipe nationale. Donc, les Blidéens seront obligés de jouer encore une fois à Brakni.

Le derby de la Mitidja fera exception La FAF ne s’opposera pas à la pro- grammation du derby (aller-retour) de la Mitidja entre l’USMB et le RCA au stade Tchaker, surtout que le match en question sera une fête pour les deux galeries. Aussi, il n’est pas évident de programmer un match pareil dans un stade exigu comme celui de Brakni ou celui de l’Arba.

A. D.

Le Sporting de Blida s’offre le doublé

Le Sporting de Blida a remporté avant-hier la coupe de la wilaya face à Ouled Chbel. Cette compétition a été organisée à la mémoire du regretté Rachid Ghribi, l’un des hommes de l’ombre qui ont tout donné au service de la santé de Blida, qui était membre fondateur de la ligue de Blida et a occupé aussi le poste de secrétaire général à l’USMB. La finale de la coupe de wilaya a connu une bonne organisation grâce aux efforts fournis par le président de la ligue de wilaya, Hafid Fergani, qui n’a négligé aucun détail. Les invités d’honneur de cette finale remportée par le Sporting ont tenu à féliciter Fergani, le président de ligue d’Alger, Oukali Rachid, et le président de la ligue régionale, M. Madjbar, et sur- tout le chef de cabinet du wali, M. Menouar.

A. D.

RCR

Sokombé donne son accord de principe

Pour renforcer le compartiment de l’attaque, le RCR a fait du recrutement de Sokombé l’une de ses priorités.

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Avec la relégation surpri- se de l’ASO en Ligue 2 Mobilis, les dirigeants du club phare de la wilaya de Relizane veulent faire venir à tout prix l’attaquant chéli- fien. C’est le président du club Djilali Azzi qui a pris attache avec le joueur dans le but de le convaincre de rejoindre les rangs du RCR. Bien que sollicité par plusieurs équipes de Ligue 1 Mobilis, Sokombé a donné son accord de principe à Djilali Azzi. L’attaquant chélifien a affiché son envie de porter les couleurs vert et blanc. Il reste maintenant au joueur de trouver un terrain d’en- tente avec son club, puisqu’il est encore sous contrat avec l’ASO, pour une séparation à l’amiable.

Prêt Encore sous contrat jus- qu’en juin 2016, Sokombé est obli- gé de changer d’air puisque la réglementation ne permet pas aux clubs de la Ligue 2 Mobilis de bénéficier de joueurs étrangers ; cela implique que le joueur doit œuvrer pour trouver un accord avec son employeur. L’ASO, dans son envie de retrouver l’élite, vou- drait garder ses meilleurs joueurs. Il est donc possible qu’on propose

ses meilleurs joueurs. Il est donc possible qu’on propose à Sokombé de rejoindre le RCR sous

à Sokombé de rejoindre le RCR sous forme de prêt à condition que celui-ci prolonge au profit de son club pour une saison supplé- mentaire. Cette option reste envi- sageable pour Sokombé.

Azzi Joint par nos soins afin qu’il nous livre quelques informa- tions sur le dossier Sokombé, le président du club amateur du RCR, Djilali Azzi, nous parle du cas de celui qui est convoité par plusieurs clubs de la Ligue 1 Mobilis. «Oui, j’ai pris attache avec Sokombé qui a vraiment envie de rejoindre les rangs du Rapid. Il m’a d’ailleurs donné son accord de principe.»

Medouar «On sait que le joueur est encore sous contrat avec son club. Il faut trouver un accord avec la direction de l’ASO et son porte-parole Abdelkrim Medouar. Je ne sais pas, il y a l’option de prêt, mais bon, ce sera aussi à Sokombé de faire l’effort pour régler sa situation vis-à-vis de son club.»

B. B.

La direction

a défini

les postes

à

renforcer

Si les joueurs profitent de leurs vacances, ce n’est pas le cas pour les responsables du club, à leur tête Djilali Azzi et Mohamed Zerrouki, qui sont appelés à régler plusieurs dossiers lors des jours à venir, avant de se reposer à leur tour. En plus de la recherche d’un nouvel entraîneur, les dirigeants relizanais font de leur mieux pour boucler en parallèle d’autres affaires pour gagner du temps, et l’opération recrutement en est une. A ce sujet, nous avons appris d’une source digne de foi que les dirigeants ont une idée des postes qu’ils veulent renforcer ; le Rapid est dans l’obli- gation de recruter un nouveau gar- dien de but. Récemment, on a évo- qué la piste de l’enfant du club Mustapha Zaïdi et du gardien du RCA Fellah, mais jusque-là, rien n’a été fait. D’autres défenseurs devront débarquer également cet été du côté de Zougari, il s’agit du latéral gauche de Tadjenant, Benyahia, des deux axiaux Djaâdane du MCO et Nana de l’ASO. Au milieu du terrain plusieurs nom sont sur le bureau des dirigeants relizanais, il s’agit de Fahem Bouazza du l’USMA, Djerrar du CABBA et El Okbi de l’USMBA, et en attaque trois élé- ments sont o?ciellement approchés, Boulaïnin du DRB Tadjenant, Fekih du MCO et Sokombé de l’ASO qui pourront épauler le meilleur buteur de l’équipe et du championnat de Ligue 2 Mobilis la saison passée, Kheireddine Merzougui.

B. B.

La liste des libérés pas encore ficelée

Le RCR veut en finir avec le dossier des joueurs libérés avant la fin de la semaine pour entamer la phase recrutement.

direction du club va

dévoiler leurs noms, vu que le

Rapid

l’année prochaine.

besoin d’eux

La

n’aura

pas

Rabhi en ballottage Si Youcef Zakaria, et le capitaine de l’équipe Tayeb Berramla rempile- ront avec le club, le cas du milieu du terrain Reda Rabhi demeure en ballotage, car les comités du RCR temporisent sur cet élément. En e?et, deux avis sont émis : certains veulent garder ce joueur et d’autres non. Il est polyvalent, mais d’autres disent qu’il n’est pas capable de tenir la cadence de la Ligue1 Mobilis. Mais le dernier mot reviendra à la commission de recrutement qui tranchera inces- samment.

Benaceur sur le départ Le latéral droit Bilel Benaceur se prépare à quitter le Rapid, car depuis sa venue au club il a brillé par ses blessures à répétition. D’ailleurs, il ne s’est pas montré convaincant dans le peu de matchs qu’il a joués.

Mokhtari a un problème de salaire L’avant-centre Hichem Mokhtari a raté les débuts avec son club forma- teur, et au moment où tout le monde s’attendait à ce qu’il crache le feu, le joueur est passé presque complètement à côté de la plaque. Même si dernièrement il a contri- bué à plusieurs victoires de son

équipe, son maintien pose un sérieux problème, vu son rende- ment de la saison et son salaire excessif. Ainsi, la direction lui a demandé de revoir à la baisse son salaire, sinon il rejoindra la liste des libérés.

Rahoui devrait être libéré L’autre latéral du club, Omar Rahoui, sera à 100% libéré, car son rendement est faible. Il devra cher- cher un autre club, car le RCR ne compte pas le garder cet été.

Oueld Toumi vers la porte de sortie L’arrière central Oueld Toumi devrait partir, car il n’a pas séduit les dirigeants. D’ailleurs, les deux parties se sont réunies, il y a quelques jours, et il a été décidé de lui signifier qu’il ne figurait pas dans les perspectives du club. Donc cet élément se dirige droit vers la porte de sortie.

Benmoussa, Mascari, Atek et Ghazi, dossier clos Le gardien de but Sofiane Benmoussa, le défenseur Mascari, le milieu de terrain, Atek Abdelhak et l’attaquant Sofiane Ghazi ne porteront pas les couleurs du RCR la saison prochaine. Durant cet exercice, ces quatre éléments ont brillé par leur inefficacité, ce qui a poussé le président du club à mettre fin à leur parcours au sein de l’équipe.

B. B.

www.competition.dz

Lundi 8 juin 2015

MCO 15 Zaâbia est-il d'accord pour revenir ?  De précieux cadeaux seront offerts aux
MCO
15
Zaâbia est-il d'accord
pour revenir ?
De précieux
cadeaux
seront offerts
aux espoirs
Redoutable buteur, Mohamed Zaâbia s'est révélé, en un laps de temps
très court, l'attaquant qui manquait au MCO. Prêté l'hiver dernier à
l'Itihad de Tripoli, le joueur libyen a laissé un grand vide.
Ravi par le sacre en
coupe d'Algérie des U21
ce samedi, le président
du club promet d'offrir
de précieux cadeaux
aux jeunes espoirs, soit
des récompenses
méritées pour les
jeunots du MCO.
PAR M. STITOU
Au point où après chaque échec de
son équipe, Jean-Michel Cavalli le rap-
pelait toujours. «J'ai perdu cet hiver
mon atout numéro un en attaque»,
regrettait le coach français. Un senti-
ment qui n'est pas partagé par le prési-
dent. D'ailleurs, avant la fin de la sai-
son, Ahmed Belhadj avait déclaré que
le MCO serait vendeur. «Les clubs
intéressés par les services de Zaâbia
peuvent nous contacter pour négocier
son indemnité de transfert.»
Cependant, Baba a changé d'avis,
après que Cavalli l'eut convaincu de
garder l'attaquant libyen, soit un
rebondissement inattendu dans ce
dossier que tout le monde pensait clos
pour de bon. Mais voilà que des
rumeurs circulent sur le refus du
joueur d'aller jusqu'au bout de son
contrat, on laisse entendre que Zaâbia
souhaiterait quitter le MCO et qu'il
devrait le faire savoir à la direction du
club lors de son prochain déplacement
à Oran prévu en principe d'ici la fin de
la semaine. Si jamais cette rumeur
s'avère fondée, le MCO, qui a besoin
de ses services, perdra un buteur racé,
de surcroît mieux affûté au haut
niveau que le jeune et prometteur
Zakaria Benchâa qui est la grande
révélation de la fin de saison.
au club. Souvent Baba l'avait
déclaré dans la presse : "Moi,
je ne retiens jamais un
joueur contre son gré."
Néanmoins connaissant la
position de Cavalli sur le
cas Zaâbia, lequel ne veut
absolument pas d'un
départ du Libyen surtout
lorsqu'on se rappelle que
le coach attribuait tou-
jours l'inefficacité offen-
sive de son équipe au
départ de cet élément,
Baba est contraint
d'exaucer le vœu de
son entraîneur en
faisant l'effort de
le convaincre à
honorer sa
deuxième
année de
contrat.
M. S.
Une enveloppe
de 3,6 mil-
liards
Des éléments de réponse
Faute d'informations justes, la direc-
tion du club attend la venue à Oran du
joueur libyen pour savoir si, réelle-
ment, il aurait l'intention de ne pas
revenir au MCO, car pour l'heure, ce
ne sont que des rumeurs. Les suppor-
ters, qui l'ont vite adopté, espèrent que
ce sont des rumeurs infondées, cela
dit, connaissant la position du prési-
dent Ahmed Belhadj, celui-ci ne va pas
supplier Mohamed Zaâbia à rempiler
Le club va bénéficier, à
l'instar de son voisin
l'ASMO, d'une aide
financière du Fonds de
wilaya d'un montant de
3,6 milliards.
Néanmoins, étant
qualifié pour la
prochaine édition de la
coupe de la CAF, le MCO
va solliciter la direction
de la jeunesse et des
sports afin que ce
montant soit revu à la
hausse, a-t-on appris.
Les frais du
stage assurés
Heriet, Bellabès et Belarbi prolongés ?
Des joueurs qui sont en fin de contrat, l'entraîneur Cavalli aurait demandé à son président d'essayer de renouveler les
contrats de trois éléments, il s'agit du gardien Abdallah Belarbi, Farid Bellabès et de Hamza Heriet, alors qu'il laisse à
Hichem Chérif, qui est également en fin de contrat, le choix entre prolonger son contrat au club ou partir ailleurs.
Sa venue au MCO serait compromise
Ogbi : «Je ne suis pas
satisfait du salaire…»
Tandis qu'en fin de week-end, on avançait que les discussions entre le désormais ancien milieu de
terrain de l'USMBA et le président du MCO avaient débouché sur un accord, en fin de compte,
Hichem Ogbi dément cette information et nous explique pourquoi il tarde à signer au MCO.
Dans le montant alloué
par le Fonds de wilaya,
il est inclus la somme
de 600 millions qui
servira pour les frais
du stage. Par le passé,
c'était la DJS qui
assurait tous les frais
liés au stage des deux
clubs de la ville en
Tunisie par une agence
de voyages qui était
liée par une convention
avec la DJS d'Oran.
Mais cette fois-ci, il a
été décidé d'octroyer de
l'argent directement
aux deux clubs, la
somme de 600 millions
est largement
suffisante pour couvrir
les frais d'un stage à
l'étranger. A titre
d'exemple, le stage que
le MCO va effectuer à
Barcelone reviendrait à
27 000 euros.
D'après les dernières informations,
votre venue au MCO serait
compromise, les raisons ?
C'est parce que je ne suis pas satisfait
du salaire que me propose le président du
MCO qui est de 120 millions, un salaire
que je peux toucher à l'USMH alors que
j'habite El-Harrach, je ne vois pas l'utilité
de m'éloigner de ma famille.
médiaire qui est allé négocier avec
Baba, a assuré à ce dernier sans me
consulter que je suis d'accord pour un
salaire de 120 millions alors qu'à
l'USMBA, je percevais un salaire de 150
millions. Pour me libérer, je me suis
désisté de sept mensualités, soit plus
d'un milliard, si le MCO me donne 600
millions pour compenser l'achat de ma
lettre de libération, j'accepterai un salai-
re de… 70 millions !
tement sans passer par des intermé-
diaires, j'ajouterai que c'est Cavalli qui
me veut dans son groupe. Certes jouer
dans ce grand club est un honneur
pour moi, néanmoins, je demande juste
qu'on m'estime à ma juste valeur ni
plus ni moins.
Les U21 ont
relevé le défi
Mais le temps presse…
Mais ce jeudi, vous aviez donné
votre OK pour signer au MCO ?
Je vous explique ce qui s'est passé :
un intermédiaire, je dois préciser qu'il
n'est pas mon agent, c'est juste un inter-
Maintenant qu'est-ce qu'il y a lieu
de faire ?
Je veux que Baba me contacte direc-
Le communiqué de Kada Chafi
Hier matin, le président de La Radieuse a envoyé un communiqué aux différentes
rédactions, dans ce communiqué, il commence par féliciter la direction du club suite à
la qualification à la prochaine édition de la coupe de la CAF et la coupe d'Algérie
remportée par les U21 du MCO. Dans ce communiqué, Kada Chafi se targue d'avoir relevé
le défi, "celui de voir le MCO revenir au premier plan, lorsqu'il était question de
changement à la tête du club l'été dernier, c'est moi qui ai convaincu les autorités
locales pour désigner Ahmed Belhadj, un choix que je ne regrette pas. Toutefois, le MCO
est un club qui est miné de toutes parts, j'ai décidé après mûre réflexion de ne plus
m'impliquer dans ses affaires, laissant la voie ouverte à ces "opportunistes" qui n'ont
ni personnalité ni amour du MCO. Ma présence les dérange, si je décide de tout déballer
sur leur comportement, ces personnes vont fuir la ville d'Oran. Maintenant que j'ai
décidé de ne plus me mêler dans la gestion du MCO, je leur demande, par le biais de ce
communiqué, d'ignorer mon nom. Je préfère m'occuper de mon association ainsi que de
mes obligations à la FAF et dans la commission ministérielle pour la lutte contre la
violence dans les stades. Enfin, je recommande à Ahmed Belhadj de faire preuve de
vigilance et d'agir avec fermeté.
Moi je ne suis pas pressé, j'ai ma libé-
ration en poche, je peux attendre ce
qu'il faut pour choisir le club où je joue-
rai la saison prochaine. Après tout ce
que j'ai enduré à Sidi Bel-Abbès, je veux
cette fois faire un choix qui sera mûre-
ment réfléchi, les présidents privilé-
gient des joueurs libres dans leur recru-
tement plutôt qu'un joueur qui est sous
contrat dont le club exigerait une gros-
se somme pour le libérer.
Vous deviez avoir des offres, non ?
Ce n'est pas ça qui manque, j'ai reçu des
sollicitations du MOB, de la JSK, du CRB
et de l'USMH, une fois toutes les cartes en
main, je prendrai une décision.
Grâce à un but de
Zakaria Benchâa, le
MCO a remporté la
coupe d'Algérie (U21),
un sacre que les
protégés du jeune
entraîneur Omar
Krachaï Bouazza ont
relevé. Ayant perdu la
saison dernière en
finale face au NAHD, les
jeunots oranais avaient
juré de ramener cette
fois le trophée à Oran,
ils l'ont fait. Une
semaine auparavant,
les cadets drivés par
Houari Touhami ont
remporté le tournoi des
playoffs à Blida, après
avoir passé une longue
traversée du désert, le
MCO renoue avec les
consécrations au
niveau des jeunes, en
attendant que l'équipe
première les imite un
jour.
La piste MCO est-elle abandonnée ?
Pas du tout, je vous ai dit que si Baba me
contacte directement, je suis disposé à négo-
cier avec lui. Enfin, on ne sait jamais à l'avan-
ce ce que nous réserve le destin.
M.S.

www.competition.dz

Lundi 8 juin 2015

16

ASMO

www.competition.dz Lundi 8 juin 2015 16 ASMO Qui succédera à Benchadli ? Telle est la question

Qui succédera à Benchadli ?

Telle est la question que se posent les supporters asémistes après l’annonce du départ de Djamel Benchadli au MC Saïda.

De notre correspondant

L. M. AZZI

Le nom de Kamel Moussa aurait été cité dans l’entourage de la direc- tion dont les avis divergent. Certains responsables semblent partagés sur la question. Quoi qu’il en soit, aucu- ne décision définitive n’a été prise. De quoi ouvrir la voie à des proposi- tions des uns et des autres même si le dernier mot revient à deux diri- geants. Le choix du désormais futur ex-coach de l’équipe a été très discu- té à la mi-saison 2014-2015. Les résultats de l’équipe qui a brillé et qui n’a pas quitté les loges du bon- heur ont forcé les responsables de la direction du club à préférer le main- tien de Benchadli. Maintenant il est certain que ce technicien sera dans les rangs du MC Saïda comme annoncé dans l’édition parue hier. A quelques jours de la reprise de la préparation, les responsables actuels du club de M’dina jdida devraient trancher sur la question afin de nom- mer le futur entraîneur d’une équipe

afin de nom- mer le futur entraîneur d’une équipe qui manquait, pour son retour dans le

qui manquait, pour son retour dans le premier palier du football natio- nal, d’un peu d’expérience, de maturité et de motivation surtout.

Puiser dans les divisions inférieures La direction actuelle de l’ASMO semble intéressée par la piste des joueurs évoluant dans les divisions des championnats amateurs. En effet, des responsables auraient com- mencé des négociations avec un milieu de terrain du CABBA, le dénommé Djerrar Adel. Agé de 25 ans ce joueur a été un titulaire dans l’équipe phare des Criquets qui a raté le wagon de l’accession. Ces derniers seraient en pleine négocia- tion avec un jeune défenseur de la JSM Chéraga, en l’occurrence Ahmed Naït Kaci. Ce joueur, qui était le capitaine de l’équipe de la banlieue algéroise durant l’exercice écoulé, semble avoir les qualités pour jouer dans l’axe de la défense de l’équipe des Vert et Blanc. L. M. A.

JSS

7 éléments ciblés

Djebbar : «Plus de joueurs de palier inférieur»

Des formations de L1 Mobilis ont déjà entamé leur marché de recrutement pour engager des éléments susceptibles d’apporter un plus aux différents compartiments de jeu.

De notre correspondant

ALI OUKILI

La direction de la JS Saoura est tou- jours en contact avec des joueurs dont elle ne veut pas citer les noms. A ce jour, aucu- ne nouvelle recrue n’a été annoncée au sein de la formation sudiste. Les membres chargés de ce volet ne veulent pas précipi- ter les choses et étudient minutieusement les demandes des joueurs contactés avant de prendre une décision. «Les bons joueurs ne courent pas les rues en ce moment, en plus les équipes ne veulent pas céder leurs soi-disant bons joueurs. On ramènera ceux qui apporteront un plus pour les compartiments de jeu. On ne va plus s’aventurer à s’attacher les services des joueurs ayant évolué en division infé- rieure, on a vécu une amère expérience dans un passé récent», déclare le DG de la société sportive JS Saoura. Il estime qu’avec l’amalgame anciens et nouveaux, la JS Saoura fera mieux que les années pré- cédentes.

Hamia, Tiouli, Merbah et Mansouri prolongent Hamia, Tiouli, Merbah et Mansouri

devaient prolonger hier dimanche leur contrat avec la JS Saoura jusqu’au mois de juin 2017. Plus d’une dizaine et indispen- sables joueurs décident de continuer leur aventure avec les Vert et Jaune, malgré les nombreuses offres émanant des grosses cylindrées de notre championnat.

Aoudou attendu pour renouveler Le longiligne attaquant Mohamed Aoudou se trouve chez lui au Bénin depuis deux semaines. «Il était malade, donc impossible pour lui de participer aux dernières rencontres. On lui a accordé quelques jours pour rentrer au Bénin se retremper dans l’ambiance familiale avant de revenir prolonger son contrat», nous fera savoir un dirigeant. Il est attendu dans les tout prochains jours pour prolonger son contrat comme l’ont déjà fait la plupart des cadres.

La piste Djemili écartée D’après une source sûre des affaires de la JS Saoura, c’est le manager du gardien de but du MC Alger, Houari Djemili, qui a proposé les services de l’ancien joueur du WA Tlemcen. «Il savait qu’on était à la recherche d’un gardien capable d’apporter un plus dans notre compartiment défen- sif», dira un proche de la direction. Les dirigeants ont contacté par téléphone Djemili qui est intéressé par les couleurs vert et jaune de la Saoura. «Mais trois jours après, le joueur déclare dans la presse que nous avons proposé un salaire mensuel de cent quatre-vingt millions de centimes. On n’a pas négocié le salaire, Djemili veut faire monter les enchères», ajoute notre source. Après sa sortie médiatique qui a étonné plus d’un, la direction de la forma- tion sudiste a écarté la piste de cet élément. A. O.

Les jeunes à l’honneur

Consécration des U18 en coupe d’Algérie

La formation asémiste des U18 a bouclé son aventure en coupe d’Algérie par une consécration méritée. En effet, cette formation drivée par Abdelghani Belhadj a gagné la finale de cette compétition soulevant le tro- phée hier à Boumerdès. Les Vert et Blanc ont pris le meilleur sur les juniors de l’USM El-Harrach par trois buts à un (3-1). Leurs réalisations ont été signées Hamra, Yaïch et Naït Akram. Une consécration méritée pour cette équipe qui a fait un parcours ponctué de belles victoires acquises depuis le début de cette compétition qu’elle remporte pour la énième fois.

Les U15 champions

Après leur consécration en coupe de l’Oranie qu’ils ont décrochée aux dépens de l’OM Arzew 3 sur le score de deux buts à zéro (2-0), les minimes de l’ASM Oran ont gagné un autre titre mais national cette fois. En effet, la formation asémiste a été sacrée championne d’Algérie. Samedi passé, les Vert et Blanc se sont imposés aux dépens de l’AS Benamor de Guelma en finale du tournoi national des play-offs sur le score étriqué d’un but à zéro (1-0). L’unique but de ce match joué sur le terrain du stade de Boumerdès a été réalisé par le milieu Nabil Ouamara. Une belle consé-

CSC

Bentobbal : «J’ai tout conclu avec Cheklam et Abdat»

Le directeur général du CSC, Omar Bentobbal, lors de l’entretien qu’il nous a accordé avant-hier, a tenu à Informer l’opinion sportive constantinoise qu’il n’a contacté officiellement que quatre joueurs et dément ceux qui lui prêtent l’intention de ne pas vouloir reconduire Bracci à la barre technique.

De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Certains disent qu’après avoir reconduit Bracci à la barre technique de votre équipe, vous avez pris langue avec

Fouad Bouali. Voulez-vous nous

confirmer ou infirmer cette information ?

Je tiens à ce que vous écriviez

que ces gens sans scrupules qui me prêtent l’intention de ne pas vouloir reconduire Bracci à la barre technique après avoir tout conclu avec lui, sont des men- teurs. Dieu est témoin, je n’ai jamais contacté Bouali ni un autre coach. Cela pour vous dire que, bien qu’il n’ait pas encore signé son nouveau contrat, pour moi, Bracci est officiellement maintenu à son poste après que j’ai tout fina- lisé avec lui.

Voulez-vous nous dire pourquoi vous n’avez pas fait signer son nouveau contrat à Bracci sachant que vous avez tout conclu avec lui ?

Après avoir finalisé avec Bracci et tracé avec lui la feuille de route pour la saison prochaine, je ne lui ai pas fait signer son nouveau bail car cet acte, pour nous, n’est plus qu’une simple formalité que nous accomplirons quand on le voudra.

Ce qui compte pour nous est plus le contrat moral que le contrat écrit.

Est-il vrai que vous avez contacté plusieurs joueurs et

que certains d’entre eux vous ont donné leur accord de principe et vont bientôt venir à Constantine signer leurs contrats ?

A ce jour, je n’ai contacté, offi-

ciellement, que quatre joueurs :

Cheklam, Abdat et les deux socié-

que quatre joueurs : Cheklam, Abdat et les deux socié- « Je n'ai pas contacté Bouali,

« Je n'ai pas contacté

Bouali, Bracci

est reconduit

taires de l’USMH, Boumechra et Mazari. J’ai tout conclu avec les deux premiers, mais je n’ai pu le faire avec les deux derniers car nous n’avons pas trouvé un ter- rain d’entente. Cela pour vous dire que ceux qui, chaque jour, annoncent que j’ai négocié avec d’autres que ceux que je viens de citer, veulent à tout prix me pous- ser à les recruter afin qu’ils bénéfi- cient d’un pactole de leurs mana- gers. Et, puisque vous me donnez l’occasion, je dis à ces colporteurs que j’ai décidé de ne pas engager tous les joueurs, que je n’ai pas contactés du reste, et que certains managers veulent m’imposer par le biais de la presse.

On vous laisse le dernier mot…

Je voudrais dire aux gens, qui me prêtent des déclarations que je n’ai jamais faites et qui ne cessent d’annoncer que je vais recruter des joueurs que je n’ai jamais contactés, qu’ils doivent se lever tôt pour me déstabiliser. C’est qu’ils ne pourront jamais me

nuire et tromper les milliers de

fans du CSC par les mensonges qu’ils distillent. R. G.

www.competition.dz

Lundi 8 juin 2015

NAHD

17

www.competition.dz Lundi 8 juin 2015 NAHD 17 Il a donné son accord de principe Le Nasria

Il a donné son accord de principe

Le Nasria veut Chettal

Alors que la direction du club mobiste n’a pas jugé utile de convertir l’option de prêt du joueur Chettal en achat, le joueur va devoir reprendre du service au sein de son club formateur, à savoir l’USM Alger. Le joueur, qui n’est pas emballé par l’idée de rester à l’USMA, serait aujourdhui dans le viseur de la direction du club husseindéen. Un seul souci se pose aujourdhui dans ce dossier, c’est que si la direction du club usmiste ne souhaite que prêter le joueur, du côté du Nasria l’intention des dirigeants est bien ficelé, ça sera soit un rachat de contrat, ou bien rien. La direction du club nahdiste ne veut pas se contenter d’un prêt, elle veut récupérer l’intégralité des droits du joueur, en lui offrant un contrat en béton.

Fahem au Nasria, c’est presque fait

Ça sera sans aucun doute la première recrue officielle du Nasria en ce mercato estival, lui, c’est Bouazza Fahem, le milieu de terrain de l’USM Alger, qui a décidé de quitter le navire usmiste pour tenter un nouveau challenge.

quitter le navire usmiste pour tenter un nouveau challenge. Deux champions d’Afrique dans le viseur PAR

Deux champions d’Afrique dans le viseur

PAR MOHAMED ADRAR

Ayant pris attache avec le joueur il y a quelques jours, les dirigeants du club nahdiste avaient dans un premier temps reçu l’aval du joueur pour entamer les négociations sur le plan financier, après avoir réussi à le convaincre sur le plan purement sportif. Les discussions sur le plan financier ont été entamées dans la journée d’hier, lors desquels un préaccord aurait été trouvé entre les deux parties. Feham qui évolue à l’USM Alger depuis de longues saisons, sera d’un très grand apport au club nahdiste, lui qui fait partie des tout meilleurs éléments à son poste dans le championnat algérien.

L’accord est tombé autour de 180 millions/mois Sur le plan financier, les discussions entre Feham et les dirigeants du Nasria qui ont été chargé par le président Ould Zmirli à entamer les négociations avec le désormais ex-n°15 de l’USM Alger ont dû faire de gros efforts sur le plan financier, afin d’arriver à convaincre le natif d’Oran d’opter pour le NAHD. Une source proche du dossier nous fera savoir qu’une pre- mière offre a été faite au joueur à hauteur de 150 millions de centimes/mois. Une offre qui n’a pas emballé le joueur, qui aspirait à un salaire de 200 millions de centimes. Les négociations ont été bien serrées, et les dirigeants du Nasria ont dû revoir leur offre à la hausse, pour placer la barre à hauteur de 180 millions de centimes, de quoi décourager tous les concurrents du Nasria dans ce dossier.

Le CRB, le MCO et l’USMH le vou- laient, mais… Il faut dire que le NAHD n’était pas le seul club algérois sur les traces du meneur de jeu usmiste, puisque le CRB et l’USMH voulaient eux aussi s’attacher les services de l’Oranais. Les Harrachis par le biais de Boualem Charef ont tenté d’approcher le joueur, afin de lui offrir l’opportunité de le rejoindre à l’USMH. Quant au CRB, l’offre du président Malek n’était

semble-t-il pas à la hauteur de celle transmise par le NAHD. Quant au Mouloudia d’Oran, il semblerait que l’offre du président Baba ait été bien supérieure à celle du NAHD, puisque Baba aurait satisfait pleinement les prétentions du joueur, en lui offrant les 200 millions souhaités par Fahem, mais il ne lui offrait que quatre mois d’avance sur salaire, contre six pour le Nasria.

La signature se fera dès le retour d’Ould Zmirli Tout a été pratiquement ficelé dans le dossier Feham par les dirigeants du Nasria, qui se sont déplacés hier soir à Oran, spécialement pour tout finaliser avec Fahem. Il ne resterait donc que la signature du contrat pour que le transfert soit définitif et que le joueur soit présenté offi- ciellement à la presse. Une source digne de foi nous fera d’ailleurs savoir que la signature du contrat ne se fera pas avant le retour du prési- dent Ould Zmirli au pays, lui qui a dû prolonger son séjour en France pour des considérations professionnelles. Feham au Nasria, cela ne s’of- ficialisera pas avant le retour du président Ould Zmirli, d’ici là, les Nahdistes vont devoir patien- ter et espérer qu’aucune offre plus importante, ne vienne donner le tournis à Feham, et le faire changer d’avis.

Feham : «Les Nahdistes m’ont bien estimé» Dans le but de confirmer l’accord trouvé entre les dirigeants du Nasria et le joueur oranais, nous avons pris attache avec le milieu de terrain usmiste qui sans confirmer l’accord final, nous fera savoir que les dirigeants du Nasria l’ont bel et bien estimé à sa juste valeur : «Vous savez, je ne veut pas trop m’étaler sur un sujet, alors que rien n’est encore fait, mais tout ce que je peux dire, c’est que les dirigeants du Nasria m’ont estimé à ma juste valeur. Je vais consulter mes parents et ma femme, avant de rendre ma réponse définitive aux dirigeants du NAHD, qui sont au passage à remercier pour leur intérêt.» M. A.

Deux autres cibles non moins importantes sont aussi dans le viseur de la direction du club, puisque nous avons appris d’une source digne de foi, que le Nasria était sur les traces de deux joueurs champions d’Afrique en titre, qui ont été libérés dernièrement par le coach Madoui qui ne voulait plus d’eux. Les deux éléments en question ne sont autres que Mohamed Legraa et Farid Mellouli, deux joueurs qui possèdent un certain capital expérience et qui seront sans nul doute d’un grand apport pour le NAHD. Reste toutefois à les convaincre sur le plan financier, d’autant plus qu’ils touchaient des salaires faramineux lorsqu’ils évoluaient à l’ESS.

Les supporters s’inquiètent face à un mercato au point mort

Alors que la plupart des clubs sont en train de dénicher les bonnes affaires sur le marché des transferts, on ne peut manifestement pas dire de même pour le Nasria, dont le compteur recrues est resté jusqu’à présent bloqué à zéro. Cette situation a inquiété plus d’un du coté d’Hussein Dey, où l’on ne comprend pas comment se fait-il que les autres clubs

sont en train de se partager les meilleurs morceaux, alors que le NAHD est en train de suivre ce qui se passe, sans s’activer. Il faut dire que l’absence du président Ould Zmirli, qui se trouve actuellement en France, a quelque peu enrouillé la machine recrutement, qui ne pourra s’enclencher qu’une fois le président nahdiste de retour. Les dirigeants sont eux en train d’établir des premiers contacts avec un certain nombre de joueurs, mais tant que le président n’est pas là,

M. A.

aucun contact ne sera finalisé.

RCR

La commission d’homologation attendue ce vendredi

La commission d’homologation des stades de la LFP est attendue à l’Arba ce vendredi pour inspecter le stade chahid Smaïl-Makhlouf, comme le stipule la réglementation en vigueur de la Ligue concernant l’organisation du championnat de L1 Mobilis pour l’exercice 2015/2016. Selon nos sources, c’est à l’issue de cette visite qu’on saura si l’Arba pourra accueillir ses adversaires dans son fief la saison prochaine ou pas.

Zeddam devait négocier hier

L’on croit savoir que le capitaine d’équipe de l’Arba, Hamza Zeddam, en fin de contrat avec son club, était attendu hier au bureau d’Amani pour négocier son éventuel contrat de renouvellement au RCA.

Vers le retour de Kara

Selon les échos qui nous sont parvenus de l’Arba, l’on croit savoir que l’ancien gardien de l’Arba, Kara, aurait souhaité revenir à l’Arba. L’actuel portier de l’USMH, qui vient de quitter le club d’Essefra, serait sur le point de signer au RCA.

On cherche un entraîneur étranger

A priori, la direction d’Ezzerga a décidé de se séparer de son entraîneur Mihoubi. Selon nos sources, la direction est à la recherche d’un entraîneur étranger pour lui faire signer un contrat au RCA.

Il est convoité par la JSK, l’ESS, le MCA et l’USMA

Darfalou : «Je suis lié au RCA jusqu’à 2017»

Contacté par nos soins pour avoir de ses nouvelles et de celles de son équipe, l’attaquant attitré du RCA nous a affirmé qu’il reste à l’Arba et que le départ d’Amani est une perte pour l’équipe.

De notre correspondant

NACER S.

Comment allez-vous ?

Dieu merci, comme vous voyez, je me porte à merveille. Je savoure ces jours de repos après une saison pleine, chargée et pénible. On était sous pression jusqu’à l’ultime journée. A la fin, on a poussé un grand ouf.

Quel bilan faites-vous sur cette saison où le suspense a duré jusqu’à l’ultime journée ?

C’est une saison mi-figue, mi-rai- sin pour notre équipe. Certes, on a terminé au milieu du tableau et on a joué une finale de coupe d’Algérie, mais franchement, on pouvait faire mieux. Mais on a quand même dispu- té une finale de coupe d’Algérie et on a terminé le championnat au milieu du tableau.

Qu’est-ce qui a manqué à votre équipe à votre avis cette saison ?

La stabilité et la tranquillité. On a joué une saison qui a com- mencé par une instabilité à la barre technique sans oublier la pression des supporters qui nous a joué un mauvais tour, et la physionomie du championnat qui était très serré. Enfin, il ne faut pas oublier que notre équi- pe souffre de moyens financiers.

Et votre avenir au sein d’Ezzerga ?

Je le dis et je le redis, je reste à l’Arba, je n’irai nulle part. Je suis lié au RCA par un contrat qui expirera en 2017. Donc, je ne peux ni négocier ni changer de club. Certes, tous les contacts que j’ai eus m’honorent, mais je

ne peux répondre à personne. J’ajouterai que le départ d’Amani est une perte pour l’Arba, sans lui, le club n’aurait jamais atteint ce niveau-là.

Que pensez-vous de ce qui se passe dans votre équipe ces derniers jours ?

Franchement, cela fait mal au cœur de voir des supporters s’en prendre à leur président. C’est déplorable de voir un président comme Djamal Amani quitter le navire après deux saisons pas- sées à la tête du club où il a brillé de mille feux. Je pense qu’il est préférable aux supportes de res- ter derrière leur équipe et de l’a soutenir à fond.

Qu’est-ce que vous pouvez nous dire en conclusion ?

J’appelle nos supporters à la

nous dire en conclusion ? J’appelle nos supporters à la sagesse et au calme. Je leur

sagesse et au calme. Je leur dirai de ne pas tomber dans l’erreur, car la violence et les guerres intestines ne mèneront à rien, au contraire, elles détruiront leur

équipe. Je leur promets que l’Arba relèvera les défis la saison prochaine, mais avec bien sûr

leur soutien.

N. S.

www.competition.dz

Lundi 8 juin 2015

18

ESS

www.competition.dz Lundi 8 juin 2015 18 ESS C'est désormais officiel, l'ESS tient une nouvelle recrue, il

C'est désormais officiel, l'ESS tient une nouvelle recrue, il s'agit du milieu de terrain émigré Walid Chenine.

Pour un salaire de 8000 euros

CHENINE SÉTIFIEN

pour deux ans

De notre correspondant

KACEM A.

La direction du club, qui a fait les choses sans se précipiter, est tombée sur un joueur pétri de qualités pour remplacer Gasmi Ahmed qui a été libéré à la fin de la saison. Le milieu de terrain franco-algérien qui évolue à Colomiers (France), Chenine Walid, âgé de 24 ans, ancien joueur de Toulouse FC, a brillé de mille feux cette saison avec son club, avant d'attirer les regards de plusieurs formations qui couraient derrière lui pour l'enrôler. Et comme l'ESS était la première à prendre attache avec lui, cet élément qui est en fin de contrat, a accepté de vivre une expérience en Algérie. D'ailleurs, il est arrivé il ya trois jours à Sétif pour signer son nouveau contrat de deux saisons, avant de repartir en France pour passer quelques jours de repos.

Il a joué 1514 minutes avec Colomiers… Après un parcours excellent, la formation de Colomiers n'a pas

un parcours excellent, la formation de Colomiers n'a pas réalisé son objectif, celui de jouer en

réalisé son objectif, celui de jouer en Ligue 2 française la saison prochaine après la décente de son équipe suite a une décision de la Fédération française de football. Même s'il est considéré comme étant l'un des piliers de son équipe, Chenini, qui aurait facilement convaincu ses dirigeants d'être maintenu et jouer en Nationale ou opter pour un autre club, a préféré l'ESS qui, selon lui, demeure une grande équipe qui

lui permettra de progresser davantage. En 16 matchs, Walid Chenine a joué 1 514 minutes avec son club, en participant même 10 fois aux 90 minutes. Ce qui veut dire qu'il est compétitif. Carton jaune Même s'il a été utilisé plusieurs fois, Chenini a prouvé à tout le monde qu'il joue proprement. En 16 matchs, le joueur a écopé d'un seul carton jaune et n'a nullement été expulsé. En plus, il a inscrit quatre buts, et il a délivré

plusieurs passes décisives.

Velud Peut-on dire que l'ESS a eu de la chance d'engager Walid Chenine ? Apparemment

oui, car l'entraîneur de l'USMA, Velud, a déjà contacté le joueur

la saison passée pour le ramener

dans son club. Mais comme il était sous contrat, la direction de Colomiers a décliné cette offre. Quelque temps plus tard, c'est l'équipe sétifienne qui saute sur l'occasion et le convainc d'opter pour elle.

A en croire une source bien

informée, le joueur a accepté de

se produire à l'ESS afin de

convaincre le sélectionneur Christian Gourcuff de le convoquer en EN prochainement.

Zarabi Une fois la transaction terminée, Abderaouf Zarabi, selon nos informations, aurait pris attache avec Hamar pour le féliciter et encenser le désormais nouveau joueur de l'ESS. Selon lui, il possède d'énormes qualités et l'équipe a réussi une très bonne affaire. K. A.

Compétition / PUB ANEP 329 391 du 8/6/2015
Compétition / PUB
ANEP 329 391 du 8/6/2015

Dagoulou ratera l'USMA

Du moment qu'il se trouve en regroupement avec son équipe nationale de la Centrafrique, Elias Dagoulou a fait savoir à son entraîneur Medoui qu'il sera à Sétif après le 23 juin, date de la fin dudit regroupement. En fait, Dagoulou va rater la première rencontre en Ligue des champions face à l'autre représentant algérien, l'USMA.

Raït sera de retour le 13 juin…

En ce qui concerne le jeune milieu de terrain Billel Raït, ce dernier, qui est en Turquie en voyage de noces, a pris attache avec son entraîneur pour dire qu'il sera présent après le 13 juin, date de son retour au pays.

… et les émigrés le 10

D'autre part, le technicien Madoui a aussi fait savoir aux émigrés Zerara et Belamiri de se présenter à la séance de reprise le 10 juin, après avoir parlé du 7 et du coup, il leur accorde une rallonge de trois jours.

Ziouche, Bouchar et Amokrane arriveront en retard

Les internationaux olympiques Ziouche, Bouchar et Amokrane, devront avoir un petit retard à la reprise du fait de leur engagement avec l'Equipe nationale olympique.

Le président en Espagne pour négocier avec JOMA

C'est aujourd'hui en fin de soirée que le président de l'Entente s'envolera pour l'Espagne via la ville française Lyon. Il devrait rencontrer les respon- sables de l'équipementier du club JOMA pour un éventuel nouveau bail. Selon nos échos, Hamar compte prolonger de cinq ans. Il devrait revenir mercredi prochain pour poursuivre sa mission.

Aït Ouamer, il ne reste que la signature

sa mission. Aït Ouamer, il ne reste que la signature C'est sans doute l'infor- mation de

C'est sans doute l'infor- mation de la journée. Au moment où le président de l'ESS est allé en France pour conclure avec Hachi et Nouri, le trésorier

de club, Sensaoui a, quant à lui, négocié avec le milieu de terrain

de l'USMH, Hamza Aït

Ouamer. Et c'est dans la discré- tion la plus totale que les pour- parlers ont été entamés il y a quelque temps. En effet, Hamar avait pris attache avec Hamza il

y a environ trois jours afin de

programmer un premier tête-à- tête. Et c'est dans l'après-midi d'avant-hier que les Sensaoui et Aït ouamer sont vus à Sétif. Aux dernières nouvelles, ils se sont entendus sur certains points et les choses semblent aller dans le bon sens. Des proches de la direction nous ont même confié qu'il ne reste que la signature. Si cela se confirme, il sera la troi- sième recrue cet été après Chenine et Cherifi.

L'offre de Hamar l'a intéressé Aux dernières nouvelles, Hamar n'a rien laissé au hasard puis- qu'il a évoqué l'ensemble des modalités du contrat avec Hamza Aït Ouamer. Si Hamar a tenu à le recruter, c'est qu'il est convaincu de ses qualités. La direction de l'Aigle noir semble décidée à engager le meneur de jeu harrachi. On reste persuadé que cet élément peut être d'un grand apport dans le comparti- ment offensif, lui qui bénéficie d'une grande expérience dans ce poste.

Jeudi, jour de la signature ? D'après les sources proches du joueur, Aït Ouamer a donné rendez-vous à Hamar ce jeudi, probablement pour la signature du contrat. Du côté de la direc- tion, on reste serein d'autant plus qu'Aït Ouamer a exprimé

le vœu de venir.

Le joueur a négocié aussi avec le MOB D'un autre côté, nous avons appris que Aït Ouamer a négo- cié avec le président Yakhlef il ya plusieurs jours. Le MOB est rentré en course dans l'espoir de s'attacher les services du milieu de terrain harrachi. Toutefois, il

semblerait que l'o?re de l'ESS est

la plus intéressante. C'est

d'ailleurs ce qu'a fait savoir Aït Ouamer à ses proches avant- hier soir, en laissant même entendre que son choix final a été fait et c'est à l'ESS qu'il joue- ra la saison prochaine. K. A.

www.competition.dz

Lundi 8 juin 2015

JSMB

19

www.competition.dz Lundi 8 juin 2015 JSMB 19 Les supporteurs impatients Après plusieurs jours d’incertitude,

Les supporteurs impatients

Après plusieurs jours d’incertitude, les choses vont enfin bouger du côté de la capitale des Hammadites.

De notre correspondant

FARES DJELLIT

Les Vert et Rouge de la JSMB, qui ont vécu une fin de saison sur les nerfs avec les déclarations de plusieurs parties prenantes dans le club, vont enfin y voir clair durant la semaine en cours.

Réunion du CA Selon des informations en notre possession, les membres du conseil d’administration de la JSMB tiendront une réunion incessamment ; alors qu’elle aurait dû avoir lieu la semaine dernière, les membres ont finalement décidé de reporter la réunion pour le courant de cette semaine à cause de problèmes d’agenda. Selon la même source, la réunion aura pour but d’élire un nouveau président du CA, après la démission de Boualem Tiab et le refus de Berkati Fawzi de prendre la présidence dans l’état actuel des choses. De leur côté certains membres du CA ne sont pas restés les bras croisés et ont enta- mé quelques démarches afin de préparer au mieux la saison prochaine, si toutefois les choses ne bougent pas du côté du club ama- teur.

Report de l’AG Si dans un premier temps, le président du CSA, M. Chemini avait annoncé la tenue de l’assemblée pour la fin de cette semaine, on a appris que les choses ont

pour la fin de cette semaine, on a appris que les choses ont changé ; en

changé ; en effet selon une source proche de la direction, le président du CSA aurait pris la décision de reporter l’assemblée générale jus- qu’à la fin de la période des transferts. Une décision qui a pour but de remettre le club sur les rails en attendant l’approbation des bilans moral et financier de l’exercice écoulé.

Ne pas commettre les mêmes erreurs Tout le monde se rappelle de la situation dans laquelle se trouvait le club la saison pas- sée et de l’énorme retard qui a été engendré dans la préparation précompétitive, notam- ment à cause de la non tenue de l’assemblée générale du club amateur, et des difficultés qu’on trouvées les dirigeants à l’époque pour effectuer un recrutement de qualité, un recrute- ment qui aurait permis d’atteindre l’objectif affi- ché en début de saison, l’accession. Le retard

qu’est entrain de revivre le club lors de cette intersaison risque de compromettre encore une fois l’accession, que les supporteurs souhaitent de tout cœur pour cette saison.

Accélérer les choses Ils sont nom- breux à s’inquiéter devant la situation que vit actuellement le doyen des clubs kabyles. Si certains restent tout de même optimistes et font confiance aux dirigeants en place afin de bâtir une équipe compétitive pour la saison prochaine, pour d’autres l’immobilisme et l’absence de réaction des dirigeants sur le marché des transferts inquiètent. C’est dans cette optique que tout le monde s’accorde à dire qu’il faut que les dirigeants réagissent afin de régler tous les problèmes en cours pour que le club reprenne son envol et que la préparation pour la saison prochaine débute au plus vite, sinon seul le club sera perdant

dans toute cette histoire. Plusieurs noms… Au-delà de l’aspect organisationnel du club, depuis quelques jours on évoque plusieurs noms de joueurs susceptibles de rejoindre les rangs de la JSMB lors de ce mercato, il n’en demeure pas moins qu’à l’heure actuelle aucun accord n’a été trouvé avec ces éléments. Selon des indiscré- tions la commission de recrutement mise en place par Berkati n’a toujours pas entamer son travail, et si certains contacts ont pu être éta- blis, les choses sont loin d’être faites pour la majorité des joueurs approchés. En attendant, les bons joueurs se font de plus en plus rares sur le marché des transferts et le temps ne joue pas en faveur des dirigeants qui veulent mettre en place une grande équipe pour redo- rer le blason du club.

D’urgence, un entraîneur Selon la même source, l’une des priorités de la com- mission de recrutement mise en place est de trouver un entraîneur capable de mener le club en Ligue1. Les dirigeants du club phare de la Soummam, devraient avant tout tran- cher concernant l’identité du technicien qui prendra les rênes du club, avant de discuter des éventuelles recrues qui seront contactées sous la bénédiction du futur entraîneur.

Absence d’argent L’une des raisons qu’on invoque dans l’entourage du club et qui fait que les choses ne bougent pas sur le terrain, est en toute vraisemblance l’absence de moyens financiers ; la subvention de l’APC qui est entrée dans les caisses du club jeudi dernier, et qui est à hauteur de 2 milliards 500 millions, constituera la seule manne financière dont le club dispose pour entamer la procédure de recrutement ; cette somme qui d’ailleurs reste dérisoire servira aussi à la régularisation des salaires des joueurs et des employés du club. F. Dj.

MCEE

Harkat convoquera aujourd’hui les cadres

De notre correspondant

AMART T

Le président intérimaire est en train de s’activer depuis quelques jours afin de cerner tous les points pour la tenue de l’AG prévue le 29 juin prochain.

Si Harkat consacre toute son énergie à la prépa-

ration de ce rendez-vous qui demeure une étape

et s’active à trouver la meilleure méthode pour

ce

importante pour l’avenir du

préparer la saison prochai-

club, il n’en demeure pas

ne

sur de bonnes bases au

moins qu’il s’occupe égale-

président qui sera élu à

ment de beaucoup de

l’AG. Aussi, il espère

choses à la fois comme la

convaincre les cadres en fin

préparation de l’épreuve

de

contrat et ceux dont le

africaine de la phase des

mandat expire en juin 2016

poules de la LDC. Une com-

de

prolonger leur carrière

pétition que l’équipe eulmie

au

MCEE. La tâche sera loin

disputera, pour rappel,

d’être facile du fait que plu-

dans son entame à partir de la fin de ce mois face au

sieurs éléments encore sous contrat demandent à partir.

Merrikh du Soudan. En

A

ce propos, il a prévu

plus de ces préparatifs, et

aujourd’hui de rencontrer

comme il est chargé de

les

joueurs susceptibles de

mener à bien sa mission d’intérimaire, il est au four et au moulin pour faire face au travail massif qui l’at- tend dans des conditions difficiles. Depuis son instal- lation provisoire à ce poste, Harkat a fait naître autour de lui un climat de confian-

partir pour les persuader de rester en prévoyant de pro- longer leur bail pour d’autres saisons supplé- mentaires. Le président intérimaire doit user de beaucoup de persuasion pour les retenir. A. T.

Vers l’annulation du stage d’Aïn Draham

Programmé pour préparer la phase des poules de la Ligue des champions, le stage de 12 jours prévu en Tunisie est en voie d’être annulé en raison du temps court qui reste et de pro- blèmes financiers. Un séjour de préparation dans l’Algérois est prévu avant de se déplacer au Soudan le 24 de ce mois, soit quatre jours avant le match contre l’équipe du Merrikh au stade d’Omdurman.

match contre l’équipe du Merrikh au stade d’Omdurman. C o m p é t i t

Compétition / PUB

ANEP 329 715 DU 8/06/2015

20 www.competition.dz

Lundi 8 juin 2015

PUBLICITÉ

20 www.competition.dz Lundi 8 juin 2015 PUBLICITÉ ANEP 329 702 du 8/6/2015 Compétition / PUB ANEP
ANEP 329 702 du 8/6/2015 Compétition / PUB
ANEP 329 702 du 8/6/2015
Compétition / PUB
ANEP 329 632 du 8/6/2015 Compétition / PUB
ANEP 329 632 du 8/6/2015
Compétition / PUB
ANEP 329 634 du 8/6/2015 Compétition / PUB
ANEP 329 634 du 8/6/2015
Compétition / PUB

www.competition.dz

Lundi 8 juin 2015

MCS

21

www.competition.dz Lundi 8 juin 2015 MCS 21 Bouarara passe la vitesse supérieure Au MCS, les choses

Bouarara passe la vitesse supérieure

Au MCS, les choses sérieuses ont commencé. Hier, deux joueurs, en plus de l’entraîneur Benchadi, ont paraphé leurs contrats au profit du club saïdi.

De notre correspondant

K. DJELLOUL

Zouari «Je suis content d’op- ter pour le MCS, je suis convain- cu que je ferai un bon parcours tout en espérant répondre aux attentes du staff technique, des dirigeants et des supporters. Je tâcherai de tout faire pour arra- cher ma place. C’est un honneur pour moi de porter le maillot de cette équipe de Saïda, ma ville

natale, avec laquelle je voudrais décrocher l’accession en L1 Mobilis.»

Hamidi «Je suis ravi de signer à Saïda, car dans ce club il y a toutes les possibilités d’évo- luer et de gagner ma place de titulaire. A présent, à moi de montrer mes capacités pour convaincre le staff technique. Une chose est sûre, c’est que j’ai fait le bon choix en signant pour

cette équipe.» A noter que ce n’est qu’un retour pour ce joueur qui a déjà évolué au MCS de minime jusqu’a senior avant d’aller tenter une expérience en 2008 à USMAn et après à l’ESS, l’USMA, l’ASO, l’ASMO, l’USMB, et le MBH la saison dernière.

Kherbache L’attaquant du CABBA, Kherbache Ismaïl, qui a négocié avec le président

Bouarara hier, va se rendre au siège de l’équipe aujourd’hui pour poursuivre ses négociations avec lui. Apparemment, tout baigne dans l’huile entre les deux parties qui sont tombées d’accord, et aujourd’hui le joueur devrait signer son enga- gement. A rappeler que Kherbache est un pur produit de cette équipe de Saïda.

K. Dj.

Hamidi
Hamidi
Zouari
Zouari

ASO

Dans l’attente des surprises

Les supporters de l’ASO sont toujours dans l’attente d’une sortie pragmatique de la direction.

De notre correspondant

ADAM BENABDELKADER

Hormis le fait de savoir que Medouar continuera à siéger à la direction du club, aucune autre information n’est venue égayer les esprits des amoureux du club qui ne se fient plus aux rumeurs col- portées çà et là. Le black-out de la direction faisant fureur, les fans du club continuent de s’inquiéter et appréhendent cet état de fait. Le mutisme de la direction est diffé- remment interprété par les groupes de supporters qui ne donnent pas cher de la peau de leur club devant les formations qui prétendront au retour parmi l’élite et qui sont nom- breuses comme la JSMB, l’OM, le CABBA et le MCS pour ne citer que ces cylindrées de la Ligue 2 Mobilis. La direction du club, qui devra se hâter dans les opérations de libération de certains éléments, la désignation d’un manager géné- ral et la nomination d’un nouvel

entraîneur comme le souhaitent les Djawarih a mis du temps et cela semble défavoriser l’ASO.

4 libérés Selon des sources proches de la direction du club ché- lifien, l’ASO projette de libérer trois ou quatre joueurs parmi ceux qui sont toujours sous contrat. Même si ces derniers ne sont pas encore connus, les noms les plus cités sont Djaziri, Naït-Yahia, Boulahia et éventuellement Haddouche.

Lekhdari En fin de contrat, Lekhdari, qui a été l’un des joueurs les plus en vue lors des deux der- nières saisons où il comptait parmi les cadres de l’équipe, est dans le viseur de plusieurs formations dont la JSK. Le club chélifien, qui entend maintenir un grand nombre de joueurs dans le but de jouer l’acces- sion, songe à ce défenseur pour lui renouveler son contrat.

Meliani Le milieu de terrain émigré, Karim Meliani, dont le contrat a expiré en fin de saison, intéresse les Chélifiens qui ne veu- lent pas s’en séparer. Le joueur, qui se trouve en France où il passe ses vacances auprès de sa famille, a affirmé qu’il ne manque de rien à l’ASO où il se sent très à l’aise. Selon nos sources, le joueur est attendu pour renouveler son

Selon nos sources, le joueur est attendu pour renouveler son contrat, l’équipe ayant besoin de ses

contrat, l’équipe ayant besoin de ses services. Il est vrai que Meliani ne manque pas de contacts dont celui du CSC, mais toujours est-il qu’il donne la priorité à l’ASO.

Nasri Après avoir porté les maillots de l’OM et du RCR, Nasri pourrait effectuer son come-back à l’ASO par la grande porte. En effet, la direction du club pense à ce

joueur qui ne manque pas de quali- tés et qui l’a montré même lorsqu’il évoluait à Chlef.

Merzougui Le meilleur buteur de la Ligue 2 Mobilis, la saison écoulée, et produit de l’ASO, qui a été libéré par le club la saison pas- sée, a reçu une offre de son ancien- ne formation qu’il a gentiment déclinée. Selon nos sources, c’est son père qui est derrière ce refus. En effet, le père du joueur aurait pris sa revanche par rapport à la manière dont son fils a été libéré par le club, la saison passée.

Slimani La direction du club, qui n’a pas encore annoncé le nom du nouvel entraîneur pour la sai- son prochaine, ne veut pas précipi- ter les choses puisque Medouar aurait avoué à ses proches qu’il est toujours en pourparlers avec cer- tains coaches. Il est vrai que le nom de Mouassa a été annoncé, mais ce dernier pourrait reprendre à l’USMB avec la nouvelle direction du club. Bira aussi a été annoncé, mais il serait dans le viseur du NAHD. Le nom qui circule pour le moment est celui de Slimani. Ses relations avec Medouar et sa connaissance de l’équipe qu’il a drivée pèsent lourd dans la balance.

A. B.

USMMH

Les travaux commenceront dans 10 jours

De notre correspondant

HILLAL KACI

Une bonne nouvelle pour les fans hadjoutis qui sont très inquiets au sujet des travaux du stade qui tardent à commencer. Les suppor- teurs craignent que le stade ne soit pas prêt pour le début du champion- nat, mais les autorités ont promis que les travaux commenceront dans 10 jours et dureront un mois. Les tra- vaux consistent en le changement du terrain, de nouveaux vestiaires, une

tribune officielle, des bureaux pour la police et pour les soins en cas d’incident aux tribunes, deux ter- rains d’entraînement (annexe), tout cela pour que le stade soit homolo- gué pour le début du championnat qui commencera le 14 août prochain. Les travaux seront pris en charge par deux entreprises et coûteront 10 mil- liards. L’équipe se préparera sans aucun doute au stade de Tipaza qui n’est pas très loin de la ville de Hadjout, en attendant que le stade soit prêt.

Commission d’homologation La commission d’homologation a envoyé un fax au club pour l’infor- mer qu’elle viendra inspecter le stade de Hadjout le 17 juin prochain même si les travaux ne sont pas achevés ; la commission reviendra vérifier que tout sera fait selon les normes pour donner l’autorisation de jouer à Hadjout pour la prochaine saison.

K. H.

Talah proche de Blida

Les négociations sont en cours avec l’équipe de Blida qui veut à tout prix s’attacher les services du jeune défenseur hadjouti Talah Fatah, ce jeune de 21 ans, a fait une très belle saison en senior pour sa première année, même s’il a fait quelques apparitions l’an- née passée alors qu’il était encore U21. Fateh est un défenseur moderne et c’est pour cela que les Blidéens insistent pour le prendre, car ils l’ont vu à l’œuvre lors des deux confrontations en championnat ; le seul problème, c’est sa libération. Les dirigeants de l’USMB doivent passer par le club hadjouti s’ils veulent s’atta- cher ses services.

Hadj Saâd contacté

Les Hadjoutis ont commencé à contacter des joueurs pour le recru- tement. Zidani a appelé l’avant-centre Hadj Saâd, un joueur qui a déjà porté les couleurs de Hadjout il y a 3 ans. Il a commencé la saison avec Tadjenant cette année avant de changer d’air au mer- cato hivernal pour aller joueur à Chelghoum El Aïd. Ce joueur connaît très bien la maison hadjoutie dont il a été le buteur de l’équipe pendant deux saisons.

www.competition.dz

Lundi 8 juin 2015

22

USMBA

www.competition.dz Lundi 8 juin 2015 22 USMBA AMROUN SE DÉFEND «Je ne suis pas le seul

AMROUN SE DÉFEND

«Je ne suis pas le seul responsable de la relégation»

«Je ne suis pas le seul responsable de la relégation» Après avoir été accusé par les

Après avoir été accusé par les supporters d’avoir fait reléguer El-Khadra et fustigé par Achiou, le boss se défend.

De notre correspondant

MALEK BOUZID

Après avoir annoncé, par le biais de son chargé de la com- munication, qu’il allait animer une conférence de presse lors de la semaine pour informer l’opi- nion sportive de son départ et présenter son bilan financier, le président Amroun prend tout le monde à contrepied en allant déposer sa démission et le bilan financier auprès des autorités locales. Ainsi, il a préféré officiali- ser son retrait définitif sur une chaîne télévisée.

«Je m’excuse auprès des Scorpions» Il a d’abord présenté ses excuses aux supporters pour la relégation en affirmant qu’il n’est pas le seul responsable de cette chute : «Je suis vraiment désolé pour les Scorpions de cette chute de leur

équipe en Ligue deux Mobilis. Pourtant ces derniers n’ont demandé, ni championnat ni coupe d’Algérie, juste le maintien de l’équipe en L1.»

«Je n’ai pas pris un sou de cette équipe» Il a ensuite embrayé sur les cri- tiques à son égard : «Moi, je ne suis venu à la tête de l’USMBA que pour combler un poste de présidence vacant après le départ de Serrar, je n’ai jamais avancé que j’allais offrir des titres à l’USMBA, le wali m’avait fait confiance ainsi que les respon- sables du club qui m’ont confié ce poste. A ce moment-là, je n’ai pas tourné le dos à l’équipe car il n’y avait pas, rappelez-vous, un suc- cesseur à Serrar. Je ne suis pas le seul responsable de la relégation, L’USMBA n’est pas composée uniquement de Amroun, il y les dirigeants, le manager, les staffs administratif, technique et médi- cal, les joueurs, les supporters, etc. Moi je leur dis je n’ai pas pris un sou de cette équipe et je n’ai bénéficié d’aucun projet du club.»

«On a reçu 27 milliards dont 9 ont été dépensés par Serrar» Abordant le volet financier :

«Cette saison, l’USMBA, n’a reçu ni 40, ni 45 milliards comme cela a été avancé par certains. Nous n’avons reçu que 27 milliards, dont 17 de la part des autorités locales. Les dépenses ont dépassé les recettes, la différence n’est pas considérée comme dettes. Serrar, l’ex-président, a dépensé 9 mil- liards. On vient de déposer d’ailleurs un exemplaire des rele- vés bancaires auprès des autori- tés locales».

«C’est au futur président de libérer ou garder Chérifi» Revenant sur le cas de Chérifi où Amrount avait été accusé d’avoir négocié sa libération au moment où El-Khadra jouait son dernier match de championnat au stade du 24-Février-56 contre le MOB, Amroun déclare : «Il est vrai que plusieurs clubs ont demandé les services de Chérifi au point d’avancer des sommes pour obte- nir sa libération, chose que je n’avais jamais acceptée et c’est au futur président de décider ou non de sa libération.»

«Achiou était derrière le départ de Charef, car il craignait pour sa place» Enfin, abordant le cas de Achiou

et ses graves accusations à son encontre, le président Amroun dira : «La venue de Charef à la tête de l’USMBA coïncidait avec le mercato, cet entraîneur, connu pour sa rigueur et sa discipline dans le travail, a instauré tout un autre régime au club, tout le monde l’appréhendait, du plus jeune joueur au plus âgé, ce qui explique que cette discipline n’existait pas avec Wallemme lors de la phase l’aller. Achiou avait dit que cinq joueurs avaient levé le pied pour ren- voyer Charef, il n’avait qu’à les dénoncer, il ma traité de menteur, je lui réponds tout simplement que c’est lui qui a précipité le départ de Charef car il craignait pour sa place pour l’année d’après. Achiou savait pertinem- ment que Charef ne le retiendrait pas pour l’exercice prochain, il préfère faire jouer un jeune à sa place et je le défie de prouver le contraire. Aussi Achiou a trouvé chez le joueur Ghezzali un chèque de deux mois, alors que lui avait touché un chèque d’un seul mois à l’instar de ses camarades.

M. B.

CABBA

3 bailleurs au service du CABBA

En plus des frères Benhamadi, le CABBA bénéficiera de trois autres vrais bailleurs de fonds.

3 hommes d’affaires dont deux actionnaires de la SSPA, Mebarki et Belouahri, ainsi qu’un entrepreneur de bonne foi, Bourahli, s’étaient engagés auprès du chef de l’exécutif pour apporter leur soutien financier à l’équipe. Faisant allusion à Radjeh Belouahri, le wali dira :

«Malgré les difficultés financières aux- quelles son entreprise fait face, il continue à apporter son aide à l’équipe.» Cependant, il faut préciser que ces 3 bailleurs n’ont pas débloqué encore le moindre sou. Peut-être qu’ils finiront par se manifester au prochain appel du wali.

Le chèque de Rabrab Ayant promis une modeste somme de 500 millions de centimes pour le CABBA, avait rapporté le chef de l’exécutif, le patron d’Oxxo, qui n’est que Rabrab, n’a pas enco- re envoyé son chèque au moment où on commence sérieusement à s’impatienter, notamment du côté des supporters . L. B.

DIVISION NATIONALE AMATEUR

USMAn

Echauffourées et scènes de violence à l’AG

C’est samedi à la Tabacoop qu’a eu lieu l’AGO de l’USMAn en présence de 40 membres sur les 54 qu’elle compte, d’un huissier de justice et d’un représentant de la DJS.

De notre correspondant

BACHIR REDJEL

Kerroum a présenté les bilans financier et moral qui ont été approu- vés à l’unanimité. Il en ressort que les rentrées pour cette année qui se ter- mine sont évaluées à 3,9 milliards de centimes pour des dépenses équiva- lentes. Un parfait équilibre, ironise un présent. Les dettes cumulées depuis les anciens présidents et comi- tés sont estimées à 24 milliards de centimes. Après des débats somme toute très stériles, Kerroum présente les nouveaux membres de son bureau qui ont eu l’aval de l’AG. Il déclare à la fin que les portes du club sont grandes ouvertes pour tous ceux qui souhaitent aider ou postuler pour une responsabilité. Quant à lui, il se donne un ultimatum et reste en acti- vité au sein du club jusqu’à la fin juillet comme il le fait savoir et si

aucun candidat ne se présente à cette date, il démissionnera pour laisser l’occasion à la tenue d’une AGE. Dans la salle, bien sûr, les sourires sont moqueurs et en disent long sur les pensées des uns et des autres qui devinent clairement les intentions de Kerroum. «C’est son refrain habituel, préféré et magique. Il ne démission- nera jamais, il ne partira que par un coup de force», lance un habitué des assemblées du club.

La fin de l’AG a été entachée de quelques scènes de violence verbale et des échauffourées que le service d’ordre, dépassé, a eu du mal à conte- nir. En effet, quelques supporters ont forcé l’entrée de la salle de réunion et ont pu pénétrer à l’intérieur, ce qui a créé un moment de désordre et de panique. Kerroum, ciblé, a été traité de tous les noms d’oiseaux, subissant les pires insultes. Certains énergu- mènes ont même tenté de l’agresser n’était l’intervention de quelques membres. Finalement, l’ordre est revenu et l’AG a pu être terminée. Ainsi, les saisons se suivent et se res- semblent, s’exclament quelques vieux supporters et ce n’est pas demain que le football annabi com- mencera son redressement. B. R.

ESM

Les Verts en quête d’un nouveau départ

La nouvelle équipe dirigeante, qui s’apprête à prendre en main le CSA, s’est déjà mise au travail.

De notre correspondant

H. MUSTAPHA

Elle tient des réunions périodiques afin d’éla- borer un programme d’action permettant au club de reprendre du service du bon pied. Le premier obstacle que rencontrent les nou- veaux dirigeants, c’est le problème des chèques de garantie que détiennent les joueurs qui devra impérativement trouver une solution, et c’est un grand handicap puisque leur somme totale dépasse un mil- liard de centimes. Ensuite, il y a le problème de la SSPA ; après une année passée en divi- sion amateur le club devra perdre le statut de professionnel comme le stipule la régle- mentation dans l’article 82 du règlement des championnats de football professionnel édi- tion 2015. D’un autre côté, on vient d’ap- prendre que les nouveaux dirigeants ne veu- lent pas attendre longtemps pour passer au travail, et de là notre source parle déjà de pourparlers avec l’entraîneur qui devra prendre en main le club ensuite discuter de l’effectif et des joueurs à retenir et ceux qui seront contraints au départ. Le milieu sportif espérantiste reste dans l’attente de bons échos émanant de la maison d’Ettaradji qui lui rendra peut-être le sourire en fin de sai- son.

H. M.

ASBM

Louh très convoité

Auteur d’une excellente saison avec son équipe, ponctuée par une accession historique en division nationale amateur, le meneur de jeu de l’ASB Maghnia, Sidi Mohammed Louh, est convoité par le Paradou AC, le RC Arba et l’ASM Oran.

De notre correspondant

ABDELGHANI CHERGUI

Les contacts avec le joueur ont été entamés juste après l’avant-dernière journée du championnat après la victoire de l’ASBM à Arzew face au NRB Bethioua, mais le joueur très préoccupé par le championnat où son équipe occupait la première place au classement a préféré reporter les négociations pour la fin de saison. Contacté par nos soins, Louh nous a déclaré qu’il

désire quitter le club Maghnaoui et jouer pour l’une des équipes du centre ou de l’est du pays mais rien n’est officiel pour le moment. «J’ai des contacts avec des clubs de Ligue 1 et 2 Mobilis, mais je ne me précipite pas, car je ne veux en aucun cas rater ma carrière professionnelle. Pour le moment, j’étudie les offres qui m’ont été proposées, mais sans rien vous cacher, mon souhait est de jouer pour l’une des équipes du centre ou de l’est», dira-t-il en substance.

Bouzar et Badraoui Le milieu de terrain Abdelkader Bouzar lui aussi a été contacté par la direction de l’OM Arzew, nouveau promu de la Ligue 2 professionnelle Mobilis, alors que le CAB Bordj Bou- Arréridj s’intéresse au gardien de but Badraoui. Le match NRB Bethioua - ASBM joué à Arzew, de par son importance, a drainé un grand nombre de recruteurs qui ont eu des touches avec les joueurs ciblés.

A. Ch.

www.competition.dz Lundi 8 juin 2015 INTERNATIONALE 23
www.competition.dz
Lundi 8 juin 2015
INTERNATIONALE
23

Le cigare de Piqué, Messi et Neymar en famille : entrez dans le vestiaire du Barça

Barcelone a remporté la cinquième Ligue des champions de son histoire en battant la Juventus (1-3), samedi soir au Stade olympique de Berlin. Les Catalans ont ainsi réussi le triplé championnat d'Espagne-Coupe d'Espagne-C1 et succédé au Real Madrid en retrouvant "leur" trône européen, quatre ans après leur dernier sacre dans la compétition. Alors évidemment, l'ambiance était à son comble dans le vestiaire du Barça. La preuve en images…

LE BARÇA, COMME

UNE ÉVIDENCE

 

Neymar :

«J'ai

pleuré

relayeur très offensif qu'il a été. On lui demande de jouer au milieu, légèrement excentré à gauche, et de s'y cantonner. Car devant, les trois flèches "MSN" font le travail. Alors il est moins décisif, mais pas moins précieux. Devenu capitai- ne, Iniesta est un joueur fantastique, notamment grâce à sa qualité de passes. Avec Busquets et Rakitic, il forme un trio inégalable qui a peu ou pas d'équiva- lent en Europe. Et samedi soir à Berlin, il a encore prouvé à quel point il était indispensable. Ce n'est pas pour rien que celui qui a remporté les quatre Ligue des champions du Barça depuis 2006 a été élu homme du match. Dans l'ombre, mais tellement brillant.

Luis Enrique : sur les pas de Guardiola Si le Barça a signé une telle saison, avec un triplé à la clé championnat-coupe-Ligue des champions, il le doit évidemment aussi à son entraîneur Luis Enrique. L'été dernier, quand il a pris la succession de Tata Martino, les socios deman- daient à voir. Une certaine défiance a escorté ses débuts. Enrique, qui comme Guardiola a entraîné la

réserve du club, n'avait pas une image de vainqueur ni une grande expérience. Son passage à la Roma n'a pas franchement été flam- boyant. N'ayant pas réussi à imposer ses méthodes, il n'est resté qu'une année, avant de se ressourcer hum- blement au Celta Vigo. C'était un pari important de la part des dirigeants cata- lans que de lui confier les clés du camion. La première partie de saison a d'ailleurs été décevante. Le Barça ron- ronnait et était encore loin de tourner à plein régime. Au cœur de l'hiver, Enrique s'est retrouvé sur la sellette suite à une défaite contre la Real Sociedad (0-1) et sur- tout une relation glaciale avec Leo Messi, le vrai boss. Mais tout est très vite rentré dans l'ordre. Il s'est assoupli avec Messi tout en conser- vant sa droiture et ses idées. La machine blaugrana s'est alors mise en marche. Et la Barça fut inarrêtable (30 vic- toires en 33 matches !). Deuxième attaque de Liga, meilleure défense. Et les trois titres. Examen réussi donc pour celui qui n'a pas encore confirmé qu'il serait bien le coach du Barça la saison prochaine… Il n'y a pourtant aucune raison qu'il s'arrête en si bon che- min…

parce que

j'ai pensé

à mon

fils»

"Je suis très heureux de faire partie de cette histoire du club. Maintenant je pense qu'il n'y a plus rien à revendiquer, plus rien à dire sur moi", a dit Neymar à ESPN Brésil. "C'est une sensation et une émotion uniques de gagner avec une telle équipe, mais je ne vais pas m'arrêter là. J'ai pleuré parce que j'ai pensé à mon fils, à ma famille et à tout ce que j'ai traversé pour en arriver là", a ajouté l'attaquant du Barça.

 

Si le FC Barcelone a réalisé une saison parfaite, couronnée par la victoire en Ligue des champions samedi soir, c'est en grande partie grâce à son fantas- tique trio d'attaque, un Iniesta toujours au top et un entraîneur qui a su être un chef d'orchestre. Mais Luis Enrique va-t-il rester en poste?

MSN : la formule magique Sur le papier, c'est sûr, l'as- sociation faisait saliver. Mais ce n'était pas gagné que ces trois cracks - Messi, Suarez et Neymar - arri- vent à lier leurs destins et leurs qualités hors norme au service de cette machine blaugrana. Messi et Neymar ont vécu une sai- son ensemble. L'entente commençait à se roder et avait une marge de manœuvre importante. La venue de Suarez, suspendu jusqu'en octobre, était ris- quée. Pour Luis Enrique, le défi était de trouver la bonne recette pour faire cohabiter une telle richesse mais aussi autant d'ego sur une même ligne d'attaque. Mais les trois joueurs ont intelligemment su se mettre au service des autres sans créer la moindre vague. Messi a

accepté de glisser sur le côté droit pour laisser la place libre dans l'axe à l'an- cien Red, efficace mais aussi très altruiste. Neymar, malgré encore une propension à parfois jouer comme un soliste, a su rester humble et à sa place, sans chercher à revendiquer plus. Et cette réussite tient aussi à une excellente relation entrete- nue par les trois Sud- Américains en dehors du terrain. Tout est même sans doute parti de là.

Iniesta :

 

Luis Enrique :

«Je me moque de ce que dit la presse»

Luis Enrique n'a que faire des critiques qui l'ont assailli en fin d'année dernière. Le techni- cien catalan et son groupe ont réussi le triplé. Critiqué pendant une partie de la saison pour sa première année à la tête du FC Barcelone, Luis Enrique était évidemment aux anges après la vic- toire de son équipe en finale de la Ligue des champions samedi soir. L'entraîneur espagnol n'a pas souhaité s'exprimer sur son avenir, que certains médias voient s'écrire hors de Catalogne, et a demandé un peu de répit à ses interlocu- teurs. "L'heure de prendre des décisions arrivera. Mais j'ai besoin de célébrer et de faire la fête avant cela. Vous ne pouvez pas me demander aujourd'hui de penser aux gens qui m'ont criti- qué et aux médias. Ça ne m'intéresse pas. Je me moque de ce que peut dire la presse. Mon travail doit être jugé sur les résultats obtenus. Je sais où je suis et quelle est ma position. Merci à ma famille, aux joueurs et aux gens qui m'ont soute- nu. Le public a chanté mon nom après cette vic- toire et je sais que les gens m'apprécient", a expli- qué Luis Enrique dans des propos relayés par Sky Sports. Annoncé sur le départ dès le mois de novembre après deux défaites de rang contre le Real Madrid et le Celta Vigo, Luis Enrique a su trouver la bonne formule avec un groupe qui n'a perdu que deux fois depuis le début de l'année et qui s'est emparé de tous les trophées qui lui ont été proposés

le diamant brille toujours Andres Iniesta est avec Xavi un joueur d'une race à part. Incontournable du Barça depuis dix ans, il y a tout vécu et tout gagné. Sa relation technique avec son alter ego a forgé les nom- breux succès du club cata- lan aussi bien sur la scène nationale que continentale. Alors qu'il est l'un des trois boss du vestiaire, avec Xavi justement et Messi, Iniesta (31 ans) a semblé pour cer- tains être moins perfor- mant, voire carrément même sur le déclin. Il n'en est rien. S'il est moins en vue sur le terrain, c'est sur- tout parce que sa position a changé. Il n'est plus le

GROSSE FÊTE DANS LES RUES DE BARCELONE

   

La presse espagnole s'enflamme

Le FC Barcelone a parfaitement conclu sa saison en dominant la Juventus Turin en finale
Le FC Barcelone a parfaitement conclu sa saison en dominant la Juventus Turin en finale
Le FC Barcelone a parfaitement conclu sa saison en dominant la Juventus Turin en finale

Le FC Barcelone a parfaitement conclu sa saison en dominant la Juventus Turin en finale de la Ligue des champions samedi (3-1), la 5e C1 de son histoire. Au lendemain de ce nouveau sacre, la presse espagnole s'est enflammée pour les Blaugrana. "La cinquième en or", a même titré en une le quotidien madrilène

Marca. El Mundo Deportivo retient lui aussi en

priorité cette 5 e C1 et ce fabuleux triplé réalisé. Pour Sport, le Barça est tout simplement "le plus grand club de l'histoire. Le quotidien généraliste El Pais a lui aussi mis en avant la victoire du Barça évidemment, mais sans oublier de saluer la qualité de la prestation de la Juve. "Un digne rival", pour

Marca.

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA SARL «TOP SPORT» Directeur de la publication Djamel Guessoum Directeur
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam
Rédaction
87, B d Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (021) 74 76 95
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Publicité
Fax : (021) 63 53 31
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger
www.competition.dz Lundi 8 juin 2015 24 Proposé par EN-NEMS Petit jeu excentrique Les saisons se
www.competition.dz
Lundi 8 juin 2015
24
Proposé par
EN-NEMS
Petit jeu excentrique
Les saisons se suivent et se ressemblent
bizarrement pour nos clubs dont les diri-
geants persistent dans certaines fâcheuses
manies qui font que notre football marche à
l'envers. En effet, ils ne se sont même pas
accordé quelques jours de répit en se lançant
illico dans des recrutements tous azimuts et
sans compter. Et pour ne pas faillir à cette
déplaisante tradition, on continue à recruter
les joueurs d'abord et les entraîneurs ensuite.
Une façon plutôt singulière de mettre le
patron du vestiaire et du banc devant le fait
accompli. Et le plus surprenant, c'est que
l'écrasante majorité des techniciens qu'ils
soient locaux ou même étrangers se plient
avec une certaine débonnaireté à cette parti-
cularité extravagante des dirigeants de nos
clubs professionnels pour ensuite déplorer la
précarité de l'effectif et l'absence de véri-
tables talents à certains postes lorsque les
résultats ne suivent pas. Une anomalie en
somme partagée par les dirigeants de club et
ceux qui acceptent de se convertir à leur petit
jeu excentrique.
MORT
SUBITE

AFFAIRE KHALIFA

LE PARQUET

REQUIERT

15 ANS

DE PRISON

Hier fut le jour des réquisitions dans l'affaire Khalifa dont le procès se déroule à Blida. Le procureur de la République a requis 15 ans de prison, exigé la réquisition de tous ses biens, contre l'ancien sélectionneur national, ex- entraîneur du NAHD, l'ASO, la JSK, l'USMA Pour ce qui est de l'acteur principal dans cette affaire, Abdelmoumen Khalifa, le parquet a demandé la perpétuité. Le verdict final tombera dans les tout prochains jours.

DANS UN MATCH REPROGRAMMÉ CONTRE BERROUAGHIA

Le MC

Mekhadma

assure son

maintien

Le MC Mekhadma s'est imposé samedi face à l'ES

Berrouaghia par 2 à 0 dans un match reprogrammé du championnat national amateur tenu à huis clos à Laghouat. Par cette victoire, le MCM a assuré son maintien au détriment

de son adversaire du jour relégué en Ligue inter-

régions. Pour rappel, cette rencontre a défrayé la chronique en cette fin de saison du fait qu'elle ne s'est pas jouée à la date prévue à Ouargla en raison de l'attaque dont a été victime l'ESB par des inconnus proches du MCM. Une affaire traitée par la

CD de la LNFA qui a donné

gain de cause à l'ESB sur tapis vert mais les responsables du MCM ont

introduit un appel à la FAF qui a finalement décidé de

la reprogrammation de la rencontre sur terrain neutre et à huis clos.

Zafour :

«Encore une saison et j'arrête»

Zafour : «Encore une saison et j'arrête» pour y voir plus clair. Déjà, il y a

pour y voir plus clair. Déjà, il y a des salaires qu'ils doi- vent me payer. Après, on verra pour la suite. Mais je pense que la saison pro- chaine sera ma dernière. Je commence à en avoir ras- le-bol du football algérien et de sa mentalité.

Un mot sur la JSK, votre ancien club, et toutes les agitations qui la secouent ?

La JSK est arrivée à un point où elle s'expose aux aléas de la rue. Jadis, les problèmes du club se

réglaient à l'intérieur de la maison. D'un côté, il y a des gens qui veulent prendre le club. De l'autre côté, le président ne veut pas lâcher, ce ne sera pas facile pour la JSK. Tout ça est négatif pour ce presti-

gieux club.

H. D.

Brahim Zafour, l'an- cien patron de la défense

de la JSK, entend jouer une saison encore avant de rac- crocher. Ce qu'il a enduré cette saison avec la JSM Béjaïa ne l'incite pas à poursuivre. "Je commence

à en avoir ras-le-bol du

football algérien et de sa mentalité", nous a indiqué l'ex-capitaine d'équipe des Canaris, qui bouclera ses 38 ans le 30 novembre pro- chain.

Quel bilan faites-vous de votre dernière saison avec la JSM Béjaïa ?

Déjà, je dois préciser que ce n'est pas ma dernière saison puisque j'ai encore un contrat d'une année avec la JSM Béjaïa.

fait pression sur le club, sur la direction pour que l'en- traîneur parte. Je crois que c'est par rapport à tout cela que les problèmes ont surgi. Quand on change d'entraîneur tous les deux ou trois matchs, évidem-

ment ça perturbe l'équipe, cela ne rend service à per- sonne.

Depuis quelque temps, c'est la rue qui semble diriger le club, ce n'est pas normal !

Ce n'est pas le propre de la JSMB, c'est la même situation pratiquement dans tous les clubs en Algérie. C'est la rue qui dirige maintenant. Les sup- porters ont oublié que leur rôle est dans les tribunes, pas au sein de la direction. Ils ne laissent pas les res- ponsables gérer convena- blement. Parce qu'ils aiment leur équipe, ils ont tellement essayé de bien faire qu'ils en ont fait trop, comme on dit.

Vous comptez jouer encore jusqu'à quel âge ?

Je voulais dit, il me reste un an de contrat et je compte bien l'honorer. Maintenant, il y a des aléas, j'attends de voir le prési- dent pour mettre les choses au clair. J'aimerais bien faire une autre saison et arrêter définitivement. Seulement, je vois que le club m'a annoncé parmi les

joueurs à libérer. J'attends de rencontrer le président

On parle de la saison écoulée, pas de la dernière de votre carrière

OK ! Je pense qu'on a réalisé une saison mi-figue,

mi-raisin. On était parmi les premiers, on jouait l'ac- cession, puis ça s'est dégra- dé. Tous les problèmes qu'on a eus nous ont per- turbés, cela n'a pas été sans conséquence malheureuse- ment.

Le départ de l'entraîneur Fergani a-t-il été le tournant de la saison ?

Cela a commencé bien

avant. On gagnait à l'exté-

rieur et on faisait match nul

à domicile. Les supporters

ont paniqué, après ils ont

PHOTO DU JOUR

Messi

prend

son petit-

déjeuner

avec

ont PHOTO DU JOUR  Messi prend son petit- déjeuner avec SON DOSSIER EXAMINÉ AUJOURD'HUI PAR

SON DOSSIER EXAMINÉ AUJOURD'HUI PAR LE TAS

La JS Djurdjura dénonce la Ligue de Bouira

Les dirigeants de la JS Djurdjura, club de la division Honneur de la Ligue de Bouira espèrent aujourd'hui que le TAS leur donne raison suite à l'appel introduit au niveau de cette structure. En effet, les responsables de la JS Djurdjura s'estiment lésés par les décisions de la Ligue de Bouira qui auraient favorisé la JS Bouaklane aux dépens de leur club. En effet, la JS Bouaklane s'est vu défalquer deux points sur décision de la Ligue pour amendes non payées avant que cette même Ligue ne décide, à la surprise générale, de restituer les points à Bouaklane pour l'aider à accéder contre vents et marées.

Bichari pressenti vice- président de la CFA

Mohamed Bichari, le brillant arbitre international algérien, a mis un terme à sa carrière. La finale de la Coupe d'Algérie, entre le MO Béjaïa et le RC Arba, a été la dernière de sa riche carrière d'arbitre directeur de jeu. Selon une source sûre, on a appris qu'il pourrait bientôt intégrer la Commission fédérale des arbitres (CFA). En effet, il se dit avec insistance que Bichari est très fortement pressenti pour devenir le vice- président de la CFA.

Danone Cup

L'AS Jijel
représen-

tera

l'Algérie

au Maroc

La finale de la Danone Nations Cup, disputée au stade du 24- Février-1956 de Sidi Bel Abbès et organisée par Danone Djurdjura Algérie, a été remportée par l'équipe de l'Association de Sûreté de wilaya de Jijel (2-1) face à l'équipe de la Ligue de football d'Alger, gagnant par la même occasion son billet pour la finale mondiale qui se jouera cette année au Maroc, en octobre prochain. "La Danone Nations Cup représente une chance inouïe pour nos jeunes footballeurs. Cette victoire me rend fier de mon équipe et me donne de l'espoir quant à l'avenir de ces jeunes", a déclaré Laouissi Bilel, l'entraîneur de l'équipe de l'Association de Sûreté de Wilaya de Jijel.

La saison sportive clôturée en apothéose à Rouiba

LES ENFANTS À L'HONNEUR

en apothéose à Rouiba LES ENFANTS À L'HONNEUR La Ligue de football de la wilaya d'Alger
en apothéose à Rouiba LES ENFANTS À L'HONNEUR La Ligue de football de la wilaya d'Alger

La Ligue de football de la wilaya d'Alger a clôturé, le 6 juin, sa saison sportive de fort belle maniè- re et dans une ambiance extraordinaire au stade Chebcheb de Rouiba à l'occasion de la Journée mon- diale de l'enfance où plusieurs ateliers ont été pro- grammés à cet effet pour encourager les jeunes joueurs, les dirigeants et les encadreurs qui ont tra- vaillé durement tout au long de la saison. Un public nombreux, composé essentiellement de familles, est venu assister à la fête du football, soutenir les jeunes joueurs et apprécier l'ambiance colorée avec beaucoup d'animations. En plus des clowns, des musiciens qui ont enflammé le stade, une tombola a été organisée en la circonstance où beaucoup de jeunes footballeurs ont remporté de beaux cadeaux. Le vert et le rouge étaient dominants, puisque chaque jeune joueur invité a reçu une tenue complète de la part des organisateurs de la LFWA. Cette journée particulière s'est achevée par la finale U13 (benjamins) qui a mis aux prises le CS Dar El-Beïda avec le R Khemis El-Khechna, une confronta- tion dirigée par le jeune arbitre, M. Berrani, assisté par MM. Baya et Herrar. Ce match a tenu en haleine les supporters qui ont été émerveillés par le niveau des deux équipes et la motivation des joueurs qui se sont donnés à fond jusqu'au coup de sifflet final sur un score de parité de 1-1. Il a fallu recourir aux tirs au but pour départager les deux équipes, et c'est Khemis El- Khechna qui a été l'heureux vainqueur. A noter que cette manifestation sportive a été rehaussée par la pré- sence du président de la LFWA, Rachid Oukali, des membres du BL, du président de la LR de Blida, Youcef Benmedjber, du président de la LR Centre, Noureddine Boulefaat, du vice-président de l'APC de Rouiba, des membres de l'AAC, de l'arbitre fédéral Hallalchi, du président de la Ligue féminine, Djamel Kashi, et d'autres personnalités sportives.

Séminaire des instructeurs des arbitres prendra fin aujourd'hui Le séminaire des instructeurs des arbitres organisée par la CAF et encadré par la FAF prendra fin aujour- d'hui à l'hôtel Soltane à Hussein-Dey après 4 jours de travail. 40 séminaristes participent à ce stage dirigé par l'ex-arbitre international et expert FIFA, le Mauricien Lim Kee-Choong. Plusieurs anciens arbitres ont été retenus par la CFA pour ce séminaire, on peut citer Haïmoudi, Bichari, Zekrini, Benaïssa, pour ne citer que ceux-là.