Vous êtes sur la page 1sur 151
Pourritures Tome | 1932 = 1940 doen Dar El Oumma Malek Bennabi Pourritures Mémoires Tome! {1932 - 1940) Commence au Luat, te 01/03/51 & 11h de matin sete * INTRODUCTION Le lecteur a entre les inatus les néritnbles Mémoizes de Gennabi, encore que Uauteur nous avertisse gu‘i inoment on if les rédigeait, & partir de mars 1951 - 2 un des neomertts les plus pei apres avoir espéré trouver l'écoute de ses compatriotes natuntitent apris fa parution du Phénoméne coranique ef des Conditions de la Renaissance, afors que s‘intensifiait la guerre psychologique mw le coloiatisme menait contre lug = if était prématuré daborder certains aspects da sa tie sats qu'il nous en dise plus. ibles de sa vie, Cette partie de Pourritures que nous publions aujourd'hui provient de la copie ronéotypés que devrit publier, & la demande de Bennabi, in Mosquée des Etudiants de i” Université d'Alger. Mais la disparition de ce dernier len empicha, Dans sa préface de novembre 1948 aux Conditions de la Renaissance, fe Docteur Abdelaziz Khaldi écrit « je suis particulitre- anent tenté par une biographie Ia plus tourmentée et tn plus émouvante que je connaisse en Algérie. Mais il me faut y renoncer, Umuteur m'in- terdit formellement dy faire méme allusion. » Cependant deux ans ef demi plus tard, Bennabi se décide 0 rédiger son aulobiographie avce in ferme intention de ia publive puisqu’il nous avertit dans sa priface que sow lore se veut un témoignage et percu cormime tel « if n'est valable que s'il est contrOlé par les contemporain. Staon, if peut n‘étre que le mensonge d’outre-tombe d'ure maniaque de fa persdcution, d’un aspirant ¢ une auréole posthumie. » Pourquoi, aprés ces terribles phrases, auteur ne s‘est pas attelé @ sa publication ? Pett-on rajsonnabiement penser qu'un hontme conmie Bennabl poutaut igatorer les consequences et les diffiewltés dune telle publication ?