Vous êtes sur la page 1sur 4
1- Le mot du Comité. 2- Les expropriations. 3- Le sursis à statuer. Voies communales.
1- Le mot du Comité. 2- Les expropriations. 3- Le sursis à statuer. Voies communales.

1-

Le mot du Comité.

2-

Les expropriations.

3-

Le sursis à statuer. Voies communales.

4-

Le PLU. Concertation.

5-

Le SCOT. Le PDU.

6-

La 3 ème voie ferrée.

7-

Les agréments. Nos décisions.

8-

Nos Vœux

1- Le mot du Comité :

Depuis la création de notre Association, plus de 3 ans déjà se sont écoulés ! Nous avons essayé de vous informer sur tout ce qui touche le territoire d’Antibes Juan les Pins, d’être à votre écoute, et d’aider tous ceux qui nous l’ont demandé. Pour ce faire, le Conseil d’Administration qui se réunit le 1 er mercredi de chaque mois s’ouvre aux adhérents et invités qui en font la demande. Nos buts sont multiples : défendre les sites d’Antibes Juan les Pins et les dossiers de la CASA qui s’y rapportent en cas de projets mutilants, protéger l'environnement et le

cadre de vie actuel comme celui des générations futures, participer à la vie publique de la commune et de l’agglomération, en prenant des initiatives, en nous associant à l’élaboration des projets et en informant la population. Ce bulletin, réalisé par le Comité de votre Association tient compte de vos remarques et de vos attentes. A titre indicatif, un exemplaire de 2 feuilles (4 pages) revient à 0,65€ (4,26F) avec l’achat de papier, d’enveloppes, d’ encres et le coût de l’expédition, soit respectivement

30 €+20€+150€+200€ .

Ce sont vos cotisations de 15€ qui permettent la diffusion de ces informations.

Association des Propriétaires Terriens d’Antibes Juan les Pins

1

(A ce propos, merci de vérifier si vous êtes à jour…)

2- Les expropriations.

En cette année 2003, quatre procédures d’expropriations pour utilité publique ont été engagées par Le Conseil Général (2), Réseau Ferré de France (1) et la commune d’Antibes pour le PPR du vallon de Laval (1). Celles-ci touchent plus de 150 familles et parcelles. Ce qui est grave, c’est le prix très bas proposé pour l’ensemble des indemnités (principale et accessoires) alors que le prix du m² sur notre commune se situe entre 150(Sacema - logements pour actifs aux 4 Chemins) et 328€ (Semboules-

Commune/Castorama).(Nice-matin 16/07/03 & 19 /11/03)

Or, le Conseil Général et la commune proposent entre 54€ et 92€ le m²! (Nice-matin 9/10/01). Hélas, tous les prétextes sont bons pour ne pas proposer des prix justes aux personnes expropriées, comme le prévoient le Code Civil et le Code de l’Expropriation.

Article 545 du Code Civil : « Nul ne peut

être contraint de céder sa propriété, si ce n'est pour cause d'utilité publique et moyennant une juste et préalable indemnité».

Article L 13-13 du Code de l'Expropriation :

«Les

indemnités

allouées

doivent

couvrir

l'intégralité du préjudice direct, matériel et certain, causé par l'expropriation ».

matériel et certain, causé par l'expropriation ». 3- Le sursis à statuer. Voies communales . Nous

3- Le sursis à statuer. Voies communales.

Nous remercions les nombreux participants à notre Assemblée Générale Extraordinaire du 04/09/03. Nous avons eu le plaisir d’y accueillir M. Gonzalez, Premier Adjoint et M. Granados, qui ont pu constater la vitalité de notre Association et expliquer leur avant- projet devant 230 personnes. La commune va proposer en janvier 2004 au Conseil Municipal les études d’emprises sur les voies communales, sans forcément tenir compte des acquis du POS approuvé de 2002. Nous attendons la dernière version de ces

propositions. Nous aurions aimé que leur base s’appuie sur le Plan de Déplacement Urbain et le Plan Communal de Déplacement qui doivent permettre d’élaborer les fiches d’études nécessaires. Ce ne sont pas moins de 26 hectares supplémentaires qui vont être probablement figés pour la durée du sursis à statuer.

Nous avons répondu le 15 septembre à la consultation du 27 juillet, mais comme nous avons refusé de reconnaître la nécessité de ces 56 voies pour le sursis à statuer, notre lettre est restée sans réponse sur le fond. Le PDU existant est très sommaire sur la commune. Des projets ambitieux existent chez quelques antibois actifs, désireux d’améliorer la circulation dans notre ville. M. Luccioni, responsable d’un bureau d’études Chemin Fournel Badine, emprunte tous les jours les voies communales. Voici deux de ses projets d’intérêt général pour Antibes 2020 :

a) Faire sauter la barrière SNCF, véritable frontière entre le Nord d’Antibes et le centre ville, par la création d’un axe de circulation au-dessus de la voie ferrée entre le pont du Colonial et le pont des Marseillais.

b) Donner un vrai parking à Antibes-Juan les

Pins, ville essentiellement tournée vers le tourisme : situé sous la Place De Gaulle, il se poursuivrait sous la totalité du boulevard Albert 1er. Cela nécessite la recherche de sources de financement et des partenaires. Des projets aussi ambitieux, d’autres villes équivalentes à la nôtre ont su les réaliser. Exemples :

Béziers-1860 places ; Saint Brieuc-500 ; Orléans-4500 ; Vannes-784 ; Metz-931 ; etc.

Brieuc-500 ; Orléans-4500 ; Vannes-784 ; Metz-931 ; etc. 4- Le PLU. La concertation. Le PLU

4- Le PLU. La concertation.

Le PLU est le document de référence en matière d’urbanisme pour les 15 à 20 prochaines années. L’ensemble de la population doit être intégré à la démarche du PLU par

Association des Propriétaires Terriens d’Antibes Juan les Pins

2

les principes du développement durable, qui se veut être l’équilibre entre l’environnement, le social et
les principes du développement durable, qui
se veut être l’équilibre entre l’environnement,
le social et l’économie.
Il doit répondre aux besoins du
présent sans compromettre les capacités des
générations futures. Il comprendra 4
documents :
Rapport de
PADD
Règlement
Annexes
présentation
Pendant toute la durée d’établissement du
PLU, la concertation avec la population est
rendue obligatoire par la loi SRU. Le Maire
peut aussi consulter les associations.
Le PLU couvre la totalité du territoire de la
commune. Les zones seront ainsi modifiées :
Urbaine
URBAINE
à
Urbaniser
Agricole
Naturelle
La municipalité a souhaité effectuer une
large concertation. Elle s’achèvera par un
forum programmé le samedi 7 février 2004
de 9h à 18h pour les Antibois qui auront
répondu en temps utile à la lettre et au
questionnaire qui leur seront expédiés mi-
décembre.
Cette opération est orchestrée par M.
Houlgatte, Président du Conseil de
Développement de la CASA. Dix associations
environ, dont certains membres serviront
d’animateurs, y participent. Pour notre part,
nous prévoyons la contribution de 8
adhérents.
La portée du PADD :
(Projet d’Aménagement et de Développement
Durable)

La loi Urbanisme et Habitat du 2 juillet 2003 a reconfiguré le PADD. Il sera ce que les élus en feront : un document essentiel à la compréhension de leur politique d'urbanisme ou un exercice obligé parfaitement inutile. Il sert en effet à définir les espaces prioritaires de la ville pour une vingtaine d’années, mais peut être repris à tout moment sans consultation publique.

être repris à tout moment sans consultation publique. 5- Le SCOT. Le PDU . LE S

5- Le SCOT. Le PDU.

LE SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE

Ce document a été conforté par La loi Urbanisme et Habitat du 2 juillet 2003. Son périmètre a été fixé, c’est celui des 16 communes de la CASA. Il correspond à l’ancien Schéma Directeur, mais, fait nouveau, il est soumis à Enquête Publique, à laquelle il est important de participer. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés ! Il est élaboré par la CASA comme le PDU. ( Plan de Déplacement Urbain).

CASA comme le PDU. ( P lan de D éplacement U rbain ) . 6- La

6- La 3 ème voie ferrée.

Les adhérents et le Conseil d’Administration du Collectif pour l’Aménagement Durable De l’Environnement des Alpes Maritimes (CADDE 06) ont décidé de déposer un recours auprès

du Conseil d’Etat. L’enquête parcellaire est terminée. Le recours n’est pas suspensif. Les travaux se poursuivront donc quand même. Nous pensons avoir tout fait, et même plus :

- Concertations et Enquêtes Publiques ;

- Lettres aux élus, au Ministre des

Transports, M. DE ROBIEN, aux Préfets du Département et de la Région ;

- Entretiens avec le Secrétaire d’Etat aux Transports, M. BUSSEREAU, à Paris ; avec MM. les Députés LUCA & SALLES ; avec MM. NEGRE, REVEL & CAMOUS, Maires de Cagnes, St Laurent du Var & Villeneuve Loubet ; M. GYSSELS, responsable de RFF Sud Est ;

- Réunions : 3 avec le Comité de Suivi à Cagnes ; 6 pour informer le public à l’hôtel Ambassadeur, 6 à

Association des Propriétaires Terriens d’Antibes Juan les Pins

3

la Fontonne ; 6 à Cagnes ; 1 à St Laurent du Var; 1 à Villeneuve Loubet ; 8000 tracts au moins dans les 5 communes. Le devenir de cette ligne ferroviaire, qui pénalise l’harmonisation de notre ville, se décide actuellement. Nous constatons avec beaucoup de regret un manque d’attention politique sur ce sujet fort important. Seuls MM. Luca et Salles, Députés, se positionnent. Encore un fois nous aurions aimé qu’un nouveau projet ambitieux anime nos responsables locaux comme au siècle dernier, période faste en grands travaux qui ont changé la physionomie d’Antibes jusqu’à nos jours. Il est temps de lui donner le visage souriant d’une ville qui respire. Pour notre part nous considérons que le dossier actuel, encore évolutif, est précipité, non durable, et va à l’encontre de tous les documents d’urbanisme. Oui, il faut vraiment améliorer les liaisons ferroviaires, mais nous voici en 2003 et non en 1863, date de la création de la 1 ere ligne ! Les esprits, les enjeux et les techniques ont considérablement changé en 140 ans, pourquoi ne pas en profiter ? Regardons encore à côté de chez nous : Les Italiens de Sanremo, depuis la mise en souterrain de leur voies ferrées en 2001, ont franchi avec succès une nouvelle étape en transformant leur ancienne gare en parking avec 350 places en centre ville. (ouverture avril 2004)

(« Il SECOLO XIX » du 7- 12 2003, quotidien ligure)

Ici aussi, l’avenir de la commune est entre les mains des élus. M. le Député-Maire Jean LEONETTI vient de raconter sa ville d’Antibes :

« Comme si les Antibois……

sa ville d’Antibes : « Comme si les Antibois …… ( Valeurs Actuelles du 8 août

(Valeurs Actuelles du 8 août 2003). »

Nous ne demandons qu’à le croire.

du 8 août 2003). » Nous ne demandons qu’à le croire . 7- Les agréments. Nos

7- Les agréments. Nos décisions. Déception :

nos deux agréments

refusés

ont tous les deux été

semblent

selon

des

motifs

qui

nous

injustifiés au vu de nos actions aussi nombreuses

que désintéressées. Le Conseil d’Administration du 04/12/03 a décidé d’organiser le vendredi 23 janvier 2004, 18h, à l’Hôtel Ambassadeur,

deux réunions successives dans un double objectif :

- une Assemblée Générale Extraordinaire qui

proposera une modification du nom et des statuts de l’Association, en raison de l’obstacle qu’ils

semblent avoir présenté pour les agréments. La situation a bien évolué depuis la création en 2000, il est temps de prendre en compte cet élément.

- une importante réunion d’information sur

l’enfouissement de la 3 ème voie par le CADDE 06, avec de nouveaux apports et une vidéo- projection actualisée. Nous savons que nous pouvons compter sur votre participation et vous invitons une nouvelle fois à convier vos voisins, vos relations et tous ceux qui sont aussi concernés que vous par l’avenir,

pour nos enfants, nos visiteurs et pour notre cadre de vie.

pour nos enfants, nos visiteurs et pour notre cadre de vie . 8- Nos Vœux. Le

8- Nos Vœux.

Le Président, le Conseil d’Administration et le Comité vous souhaitent de très bonnes Fêtes de fin d’année et sont heureux de vous présenter leurs meilleurs vœux de santé et de bonheur pour

2004.

leurs meilleurs vœux de santé et de bonheur pour 2004. Nous espérons que cette nouvelle année

Nous espérons que cette nouvelle année permettra de concrétiser une partie de nos propositions dans l’intérêt général et pour le plus grand bien de notre belle ville d’Antibes Juan les Pins.

Le 4 décembre 2003 Le Président :

Juan les Pins. Le 4 décembre 2003 Le Président : Association des Propriétaires Terriens d’Antibes Juan

Association des Propriétaires Terriens d’Antibes Juan les Pins

4