Vous êtes sur la page 1sur 100

&1

il!

i1i!

II;

1<

~

HACHETTE

fIH=H

{rittlj Technique

D.

SPENLÉ

, Agrégé de mécanique. Membre de la commission U.N.M. 08

à l'Union de la normalisation de la mécanique.

R. GOURHANT

Ingénieur

Arts et Métiers.

Agrégé

de mécanique.

GUIDEDU

CALCULEN

,

MECANIQUE

POURMAÎTRISER LA PERFORMANCEDESSYSTÈMES INDUSTRIELS

À J'usage:

des élèves de l'enseignement technique industriel. lycées techniques et lycées professionnels, instituts universitaires de technologie, sections de techniciens supérieurs. des auditeurs de la formation continue, des techniciens en activité dans les entreprises.

~

~ l[]ljjj

HACHETTE

1èchnique

Table des matières

39 Choixd'uneméthodederésolution

""

,

"".",

107

40 Résolutionanalytiquedansleplan

"

108

41 Résolutionanalytiquedansl'espace""""""""""".

110

Modélisation

1

Solides

,

""

,

,

,

42

"

Deuxettroisglisseurscoplanaires

114

43

Quatreglisseurscoplanaires

,

116

44

Dynamiqueetfuniculaire

118

des matériaux

"""""""""

8

9

10

,

,

,

2

Modélisationgéométriqued'unsolide""""""""".

3

Repéraged'uneliaison

"

"

4

Modélisationdesliaisons

"

5

Modélisationsdemécanismes.""

"

""""""""

""""""

12 Résistance

18

20

22

24

26

.30

32

36

45

46

50

52

55

56

57

62

63

69

70

71

73 Mécanique

75

77

78

82

45

Hypothèsesdelarésistancedesmatériaux

120

46

Coupuredansunepoutre

 

"""""""""

122

47

Matage

",'

""""""""""""""""""

129

48 Tractionsimple

49 Compressionsimple"""".""""",."""""""""""

"""""""""""."

134

144

50 Cisaillement simple"",

""""".",.""""".""""."

147

51 Torsion simple

"

"

157

52 Flexion simple ""

"

"

".""".,.""""".

168

53 Formulairedespoutres ""

".'""""".""""""".

1B3

54 Principedesuperposition

""""""

187

55

Sollicitationscomposées

"

188

Dynamique

- Énergétique

 

56 Dynamiquedusolideentranslation

"

""".

195

57 Solidesenrotationautourd'unaxefixe""""""""" 203

58

Travail

""".""

"""""""""""

212

59 Puissance

""""

215

60 Énergie"".""."""""

 

""""."""""

"

219

61 Énergiepotentielle"""""",

 

"

""

221

62

Énergiecinétique ""

"

"""""."

223

63 Conservationdel'énergie. """""."""""""""".""

des fluides

64 Hydrostatique"""""""""

"

"."

65 Cinématiquedesfluidesincompressibles.""".".".

227

229

235

66

Dynamiquedesfluidesincompressibles.""",."

".

238

67

Pertesdecharges"""."."

,

242

Thermique

 

68 Transfertdechaleur""""",."""""",."."""

",."

"

243

69 Contraintesthermiques

246

Renseignements

divers

 

70

Grandeursetunités

247

71 Élémentsvectoriels"",.""""

"."

,

72 Repéragedesvecteurs. """.""""""".".""""""".

73 Opérationsvectorielles

74 Torseurs

",

,

251

252

253

255

6 Modélisationdesactionsmécaniques"

7 Actionsdesliaisonsparfaitesdansl'espace"" " "

8 Modélisationdansleplandesactionsmécaniques.

9 Actionsdesliaisonsparfaitesdansleplan

10 Cinématiquedesliaisonsparfaitesdansl'espace""

11 Cinématiquedesliaisonsparfaitesdansleplan

12 Actionsdesliaisonsréelles"

"

"

13 Actionsmécaniquesàdistance""

 

".""""""

14

Barycentre- Centredegravité ""

"",.

15

Solidesdéformables

16

Actiond'unfluidestatique."""""""

""""

17

Actiondela pressionambiante

"

""."

18 Actiond'unfluideenmouvement

19 Notionsdethéoriedesmécanismes"",.""."

"

"

"

20 Isolementd'unsystème

""

,

"""""

Cinématique

21 Mouvementd'unsolide.

22 Translationd'unsolide""

,

.""

""".".".

23 Translationrectiligneuniforme

24 Translationrectiligneuniformémentvariée"".""""

""""""

25 Translationcirculaire"

"

"

""""

"""""""

26 Rotationd'unsolideautourd'unaxefixe."""

27 Mouvementsderotationparticuliers"

28 Mouvementplansurplan".""

29 Mouvementsrelatifs."""",.,.

".""""",."

""""

""",

'

""

",.

Statique

--

 

30

Actionsmutuelles"""""""

""

".""

86

31

Principefondamentaldelastatique".",.".""

,

87

32

Adhérence - Frottement """""

"""",

89

33

Résistanceaupivotement""""""

""

94

34 Résistanceaubasculement

35 Résistanceauroulement

36

Arc-boutement ."""",

"

"

"

"""""

"""""""

'"""."."."""."",

"

96

98

100

37 Principalesétapesd'unproblèmedestatique"". 102

106

38 Ordonnancementdesisolements.""""",."""

,

Index alphabétique

NOTA:Lesmotsd'appeldecet indexappartiennentauxcinqcatégoriessuivantes:

 

.

Lesnomspropresqui ont marquéun ou plusieursdomainesparticuliers(Archimède,Bernoulli,Euler )

 

.

Lesnomsd'élémentstechnologiques(arbre,engrenage,roulement

)ou

de corps(fluide,gaz,solide

)

.

Lesnomsde grandeurs(accélération,force,moment,pression,travail

)

.

Lesnomsde phénomènesphysiques(adhérence,basculement,écoulement,dilatation

)

.

Lesnomsdivers(liaisons,méthodes,sécurité,unités

)

 

Cesmotssont,en général,suivisd'un nomprécisantla nature(coefficient,définition,formulaire,théorème

ou

l'activitéassociée(calcul,détermination,modélisation

).

Il n'y a jamaisd'appelparcesmots.

 

Exemples:Vitesse(définition); Roulements(modélisation). Pourrechercherun nomde chapitre,se reporterplutôtà latabledesmatières,pageprécédente.

A

Base

10-81-252

Composite(caractéristiques)

 

143

Abscissecurviligne

 

63

Bernoulli(hypothèsedeR.d.M.)

121

Compressibilité(coefficient)

229

 

Bernoulli(théorème)

 

239

Compressionsimple

144

Accélération(compositiondes)

 

85

 
 

Bipoints(définition)

 

251

Concentrationdecontrainte(clavette)

160

Accélération(définition)

 

67

 
 

Butéeàbilles(modélisation)

61

Concentrationdecontrainte(filet)

 

137

Accélération(delapesanteur)

 

45

 

Concentrationdecontrainte(flexion)

 

175

Accélération(détermination)

 

68

 

Concentrationdecontrainte(torsion)

 

161

Action(liaisonsparfaitesdansleplan)

26

 

Concentrationdecontrainte(traction)

138

Action(liaisonsparfaitesdansl'espace). 22

c

 

Conductivitéthermique

 

245

Action(pressionambiante)

 

55

Cônedefrottement

90

Action(fluideenmouvement)

56

Capacitésthermiques

244

Conservationdel'énergie(principe)

 

227

Action(fluidestatique)

Actionmécaniqueàdistance

52

45

Celsius(degré)

243

Contraintecritique(flambage)

194

Centredegravité(calcul)

. 48-49

Contraintedecisaillement

 

147

Actionsmutuelles

86

Centredegravité(définition)

46

Contraintedecompression

144

Adhérence(loisur)

89

Centredegravité(formulaire)

47

Contraintedeflexion

. 169-177

Alembert(méthode)

197

Centredepousséed'unfluide

52-53

Contraintedetorsion

 

158-159

Allongement(pourcent,unitaire)

135

Centreinstantanédeiàtation

81

Contraintedetraction

 

134

Angle(denutation,précession,

)

11

Chape(calcul)

133

Contraintenormale,tangentielle

128

Angleunitairedeflexion

168

Chargecritique(flambage)

193

Contrainte(ressorthélicoïdal)

165

Angleunitairedetorsion

,

157

Cinématique:

Contraintethermique

246

Arbrecannelé(calcul)

133

- Fluidesincompressibles

235

Convection(thermique)

245

Arbredetransmission(calcul)

162

- Liaisonsparfaitesdansleplan

32

Conventiondesigne(puissance)

 

215

Arc-boutement

100

- Liaisonsparfaitesdansl'espace

30

Coordonnées(point,vecteur)

 

11-252

Archimède(théorème)

233

Cisaillementsimple

147

Coulomb(loi)

89

Assemblage(coefficient)

142

Classed'équivalence

18-19

Coulomb(module)

 

148

Axecentral(d'untorseur)

Axedeviration

78-256

14

Clavette(calcul)

132

Couple(définition)

20

 

Cloucannelé(calcul)

149

Couplemoteur(définition)

216

B

 

Collage(calcul)

150-153

Coupure(dansunepoutre)

122

Comoment(travail,puissance) . 213-218

Courroie(actionmécanique)

51

Barycentre(définition)

 

46

Composante(définition)

252

Culmann(méthode)

116

Basculement(résistanceau)

96-199

Composantesintrinsèques

67

Cyclomatique(nombre)

58

0

F

Débitmasse/Volume

Déformation(cisaillement)

Déformation(flexion)

Déformation(hypothèsesdeR.dM.) 121

Déformafion(torsion)

Déformation(traction)

Déformation(transversale)

. 237-248

148

178

158

135-136

136

Déformée(définition)

179

Degrédeliaison

12-22-26

Degrédeliberté(définition)

12

Degréd'hyperstatisme

58

Densimètre.densité

233

Dilatationd'unepoutre

246

Dimensions(équationsaux)

250

Dynamiquedesfluides

238à242

Dynamique(etfuniculaire)

118

Dynamique(principefondamental)196-207

Dynamique(rotation)

203

Dynamique(translation)

195

E

Échelledetempérature

243

Écoulements(types)

235

Écrituredesnombres

249

Effortnormal,tranchant

122

Élancementd'unepoutre

193

Énergiecinétique

223

Énergie(différentstypes)

219

Énergiepotentielle

221

Engrenage(calcul,module)

181

Engrenage(effortstransmissibles)

113

Entrée-sorfie(cinématique)

57

Entrée-sortie(énergie)

219

Enveloppecylindrique(calcul)

141

Enveloppesphérique(calcul)

142

Équilibrestrict

89

Équiprojectivité(vitesses)

80-258

Équiprojecfivifé(momenftorseur)

256

EssaidecisaillemenL

148

Essaidetraction

135

Euler(angles)

11

Euler(écoulements)

238

Euler(flambage)

193

, a. m. : actionmécanique.*'cin. : cinématique.

Flambage

Flèche(définition)

Flècheenflexion(calcul)

Flèche(ressorthélicoldal)

Flexioncirculaire

193

179

180

165

178

Inconnuescinématiques

30-32-58

Inconnuesstatiques

22-26-58

Inertie(effet)

197

Inertie(principe)

87

Interprétation(résultatsstatiques) 104-(105)

Flexioncompression/traction

191

Invariantscalaire

256

Flexionsimple

"

168

Isentropique(transformation)

222

Flexiontorsion

188

Isobare-Isochore(transformations) 222

Fluide(équationdecontinuité)

237

Isolementd'unsystème

62

Fluideincompressible(définition)

229

Isostatisme(définition)

57

Fluidesurparoihaute

53

Isotherme(transformation)

222

Fluidesurparoisymétrique

54

Isotropie(d'unmatériau)

120

Force(définition)

20

Force(extérieure,intérieure)

88

Force(hypothèsesdeR.dM.)

120

K

 

Frottement-adhérence

89

FrottementsurunpivoL

37-94

Kelvin(degré)

249

Frottement(valeursdufacteur)

91

Koenig(théorème)

206

Funiculaire(etdynamique)

118

 

L

G

Liaisonappui-plan(réelle)

41

-

Parfaite(a.m:: espace,plan)

23-27

Gaz(diagrammes,transformations)

222

31-34

 

-

Parfaite(cin:': espace,plan)

Glissementlongitudinal

177

Liaisonencastrement:

 

Glisseur(définition)

20-251

-

(a.m:: espace,plan)

22-27

Goupille(calcul)

150

-

(cin:': espace,plan)

30-32

Grandeurs(etunités)

247

Liaisonglissière(réelle)

38

Graphedeliaison,destructure

18-19

- Parfaite(a.m:: espace,plan)

22-27

 

- Parfaite(cin.*':espace,plan)

30-33

Liaisonhélicoïdale(réelle)

39

-

Parfaite(a.m:: espace,plan)

23-26

H

-

Parfaite(cin:': espace,plan)

31-33

Hertz(pressiondematage)

131

Liaisonlinéaireannulaire:

Hodographe

68

voirliaisonsphère-cylindre

Homogénéité(d'unmatériau)

120

Liaisonlinéairerectiligne(réelle)

42

Horaire(équation)

63

- Parfaite(a.m:: espace,plan)

23-27-28

Huygens:

- Parfaite(cin.*':espace,plan)

31-35

- (Théorème,momentd'inertie)

204

Liaisons(modélisation)

12à 17

- (Théorème,momentquadratique)

170

Liaisonpivotglissant(réelle)

40

Hydrostatique(équationfondamentale) 230

Hyperstatisme

58-59-104

- Parfaite(a.m:: espace,plan)

- Parfaite(cin:' espace,plan)

23-27-28

31-33

Liaisonpivot(réelle)"",,""""""""""

37

- Parfaite(a.m.*: espace,plan)" 22-27-28

- Partaite(cin.** espace,plan)

30-32

Liaisonponctuelle:voir liaisonsphère-plan

Liaisonsphère-cylindre(réelle)

43

- Parfaite(a. m.* espace,plan)

23-28

- Parfaite(cin.**:espace,plan)

31-35

Liaisonsphère-plan(réelle)

44

- Parfaite(a m.*: espace,plan)

"

23-28

- Parfaite(cin**: espace,plan)

30-32

Liaisonsphériqueà doigt:

- Parfaite(a.m.*:espace,plan)

- Parfaite(cin.** espace,plan)"

Liaisonsphérique(réelle)

- Parfaite(a m.*:espace,plan)

23-27-28

31-34

42

23-28

- Parfaite(cin**: espace,plan)

31-34

Limited'élasticité(extension)

.135-136

Moduledeflexion

""

Moduled'élasticitélongitudinale""

"""

173

136

Moduled'élasticitétransversale

148

Moduledetorsion

159

Moduled'unedenture(calcul)

 

181

Mohr-Cacquot(formule)

188

Momentcinétique""""

""""

""""""".

205

Momentdeflexion,detorsion

122

Momentd'inertie

203-204-211

Momentd'unglisseur,pointeur"

"""

255

Momentdynamique"

"""""""

""""""

206

Momentidéaldeflexion,detorsion

 

188

Momentquadratique(définition)

168

Momentquadratique(formulaire)

171

Momentquadratique(polaire)

158

Momentstatique(définition)"""""""""

177

Momentstatique(théorème)

 

88

Momentsurunevis"

""

39

Limited'élasticité(glissement)""""""

M

Maîtrecouple(d'uncorps)

149

Mouvementd'unsolide"""""""""""""

Mouvementplansurplan

Mouvementsrelatifs

Multiples,sous-multiples

56

233

N

1~

18

63

78

82

247

Massevolumique""""""""

M~~e

Matériau

(caractéristiquesmécaniques)""""."136-143

Mécanismes(modélisation)

Mécanismes(théoriedes)

Méthodederésolution(statique):

- Choix

- Principalesétapes

Méthode(calculaucisaillement)

Méthode(calculenflexion)

Méthode(calculentorsion)

Méthode(calculentraction/compression)146

Navier-Bernoulli(hypothèsede R.d.M)

p

121

57

Pascal(théorème)""""""

232

Pertesdecharges

242

107

Pivotement(résistanceau)

 

42-44-94

102

Planincliné(basculementsurun

)

97

156

Poidsd'uncorps

45

182

Pointeur(définition)

"

"

"".

20-251

167

Poisson(coefficient)

"""."

136

Possibilitéderésolution(statique) 104-106

Puissance(absorbéeparuneliaison)

Puissance(définition)

""""""""""

217

215

Q

Quantité d'accélération

Quantité de mouvement """""""""""".

Quantité de mouvement

(théorème d'Euler)

195

197

238

R

Rankine(flambage)

Rayondecourbure(flexion)

Rayondegiration(flambage)

Rayonnement(thermique)

194

178

193

246

219

Rendement(systèmevis-écrou) . 39-220

Rendement(définition)

""""

Rendement(valeurs)"""""

"""

"

220

Repère(absolu,relatif)"""."

"

"."

83

Repère(galiléen,absolu)

 

195

Repère(local,général)

10-11-63

Repère(orthonormé)

252

Résistanceà lacompression""""""""". 145

Résistanceàlarupture"".""

"""

135-136

Résistancedel'air

56-218

Résistanceélastique(définition)

135

Résistanceélastique(fonte,béton)

145

Résistanceélastique(valeurs)

136

Résistancepratique(définition)

137-149

Ressort(action)

50

Ressorthélicoïdal(calcul)

165

Ressorthélicoïdal(énergie)

221

Ressorthélicoïdal(travail)

214

Résultantecinétique(définition)

205

Résultanted'untorseur

255

Méthode(pourisoler)""""""

106

Poutre(définition) """"""""""""""

""

 

120

Résultantedynamique(théorème) 195-207

"

Méthode(rechercherunroulement)

99

Poutre(formulaire)

"""

183

Résultantestatique(théorème)

 

88

Méthode(résoudreendynamique):

Précisiondesrésultats

""

250

Reynolds(nombre)

 

237

-

Solideenrotation

""""

208

Pressionambiante

55

Rigidité(d'unressort)""

"""""""""".

165

- Solideentranslation

198

Pressiondematage(clavette)

 

132

Rotation(cinématique)

 

75à77

Méthode(statique):

 

Pressiondematage(valeurs)

131

Rotation(dynamique)"""""""""""""

 

203

- Analytiquedansleplan """"

108

Produit(scalaire,vectoriel)

 

254-255

Roulante

"

"."

"

"

"

81

- Analytiquedansl'espace 110

ProfilésIPN(détermination)

 

174

Roulements(modélisation)""""

"""""

60

- Graphique""""""""

 

114-116

Protilés(formulaire)

172

Roulements(résistanceau)

 

42-44

Mobilité (utile,interne)

57-58

Puissance(absorbéeparl'air)

 

218

Roulements(valeursducoefficient)

99

* a. m. : action mécanique. **cin. : cinématique.

s

Saint-Venant(hypothèse)

121

Schémacinématiqueminimal.

18

Sectiondroite(définition).

120

Sécurité(coefficient)

137

Signesd'opérations

250

Solidesdéformables(actions)

50

Solides(modélisation)

9

Solides(types)

8

Sollicitationscomposées

188

Sollicitations(diagrammes)

123-183

Sollicitationssimples(définition)

123

Sollicitations(identification)

126

Soudage(calcul)

154

Statique(principefondamental)

87

Superposition(principe)

187

Systèmematériel(définition).

87

Symétrie(actionsmécaniques)

24

T

Tapisroulant(adhérence)

93

Températureabsolue

243

Tirant(calcul)

140

Tire-bouchon(règle)

;

252

,

Torseur(définition)

255

Torseurcinématique(liaison).

30

Torseurcinématique(plansurplan)

78

Torseurcinématique(rotation)

76

Torseurcinématique(translation).

69

Torseurcinétique

205

Torseurcouple

20-256

Torseurdecohésion

122-126

Torseurdynamique(général)

207

Torseurdynamique(translation)

69

Torseurforce,d'actionmécanique

21

Torsion-cisaillement

190

Torsionsimple

157

Tractionsimple

134

Traction-Torsion

190

Traînée(définition)

218

Traînée(valeurscoefficient)

56

Trajectoire(définition)

63

Trajectoire(formulaire)

64

Transfertdechaleur

'.'.

243

Transformationd'ungaz

222

Translationcirculaire.

73

Translationd'unsolide.

69

Translationrectiligneuniforme

Translationuniformémentvariée

70

71

Travail(définition)

Travaildesforcesintérieures.

Travaild'uneactiondecontact

u

Unitéset grandeurs

v

Vases communicants

Vecteur(définition)

Vecteur(opérations)

Vecteurposition

Viscosité

Vis d'assemblage (calcul)

Vis sans fin (efforts transmissibles)

Vitesse (absolue, relative)

Vitessecritique

Vitesse(définition)

Vitesse(détermination)

Volantd'inertie(calcul)

y

Young(module)

212

224

213

247

231

251

253

63

236

190

113

83

207

65

66

226

136

NOTA GÉNÉRAL

L'abréviation G.D.suivie d'un numéro signale le chapitre ou le paragraphedu Guidedu dessinateurindustrielde A. CHEVALIER(Hachette) qui traite de cette question.

8

1 Solides

Selonletypedeproblèmequel'ona à traiter,onconsidèreen mécaniquediverstypesde"solides»,

1.1 Solideréel

Il s'agitd'unensemblephysiquedontl'aspectparaîtinvariable lorsqu'onle soumetà dessollicitationsdiverseset dosées (paroppositionauxfluides: liquidesou gaz),

.

la massed'un solide réel resteconstante;

.

la formedu solide réel varietrès faiblement

selon les sollicitationsqu'onlui impose,suivant uneloi inconnue.

1.2 Solidedéformable

Il s'agitd'unensemblephysiquedontladéformationdoitêtre

priseencompte(chapitre15),

Parhypothèse:

.

la massed'unsolidedéformableresteconstante;

.

la formevarie de façonprévisibleet quanti-

fiableenfonctiondeseffortsappliqués.

Ondistingue3typesde"solides»déformables:

. le solide flexible: il supportesansréactionnotable,

ladéformationqu'onluiimpose:

. le solideélastique:il accumulel'énergiededéformation

qu'onluicommuniqueetestcapabledelarestituerenreprenant

saformeinitiale;

. le solidesouple:il peutsedéformeràl'étatlibreparrap-

portà laformerequisepoursafonction;onpeutlereconformer.

1.3 Solide parfait

Il s'agitd'unmodèlethéoriquesouventutilisé,

.

la massed'unsolideparfaitresteconstante;

.

Saformenevariepasquellesquesoientles

sollicitationsqu'onluiimpose(indéformable);

. la distanceentredeuxpointsquelconquesest

invarianteau coursdutemps(rigide).

SUSPENSION D'UN MOTEUR ÉLECTRIQUE

Carter

(Solide rigide)

Courroie

(Solide flexible)

Moteur

Suspension

(Solide élastique)

RESSORTS DE COMPRESSION (Solides élastiques)

Photographie: ressortsVanel- 69140 Rillieux la Pape,

9

2 Modélisation

/'

/'.

geometrlque d'un solide

Onreconstituelesolideà l'aidedevolumesélémentaires:

.

plans,

.

cylindresderévolution,

.

cônesderévolution,

.

sphères,

.

tores.

REMARQUES:

. On négligeles dépouillesfaibles,les congés,les petits arrondisderaccordements.

. L'informatiquepermetd'obteniruneformeapprochéed'un

ensemblecomplexeenassociantdessurfaceset desvolumes élémentaires.

Pouranalyserladéformationd'unsolideouseseffortsinternes

souscharge,onpeutle modéliser,selonlacomplexité:

MODÉLISATION D'UN SOLIDE

Biellette de raidissement

(reliant le moteur à la cabine sur un véhicule de tourisme)

Cylindres de révolution

.

soitcommeunepoutre(voirchapitre45),

.

soit à l'aidede programmesinformatiquesutilisant,

Parallélépipède

parexemplela méthodedesélémentsfinis. Laméthodeconsisteà "découper»(onditaussi:"discrétiser»J

lesolideenuntrèsgrandnombred'élémentstriangulaires,donc

de petitesbarressupposéesarticuléesaux"nœuds» L'allon-

gementou leraccourcissementdeces«élémentsfinis»permet donc d'étudier les déformationset les efforts internes

souscharge.

REPRÉSENTATION TRIDIMENSIONNEllE

* Vocabulaire.

voirG.D.

On ajoute ensuite:

les congés*

les dépouilles

etc.

ÉTUDE D'UNE DENT D'ENGRENAGE PAR LA MÉTHODE DES ÉLÉMENTS FINIS

Maillage par découpage de la section en triangles

10

3 Repérage d'une liaison

3.1 Repère général

Pourrepéreruneliaison,lemécanicienestamenéà choisir:

.

unpointfixe,généralementliéaubâti;

 

.

unebase(x, y, z) (voir§ 74.2)avecdesvecteursunitaires

-

doncdesaxes-

dirigésselondesdirectionscaractéristiques

de l'ensemble:axesdesymétriesdecertainespiècesessentielles,

pouvantservirdelignesderéférencesà la cotation

EXEMPLE:

Pourrepérerl'emplacementdetous,lesorganesd'unvéhicule,les constructeursassocientunrepère(0, x, y, z) auchassistel que:

(0, x) : axelongitudinalduvéhicule;

(0, y) : axedesrouesavant;

(0, z) : axeperpendiculaireausol.

. Dansleplan(0, x, z), onpeutrepérerlemilieuEdupare-chocs

arrière:

 

-, OE = (4129 - 842)x + (713- 205)z'

~

+ 3 287

oubien

OE

o.

)

( + 508

. Dansleplan(0,y, l), onpeutrepérerlecentreducontactA dupneusurlesol:

~

( 1450 ) ~

y -

OA= - 2

~

205z

oubien DA

(

-

-

72~

)

205

.

. Dansletrièdre(0, x, y, z),

lemilieue ducontactdupneu

arrièregauchesur lesol esttel que:

~

~

1450~

~

oe =2580x-2Y

-205z

 

~

2580

oubien

oe -

725

.

 

(

-

)

205

REPÈRE GÉNÉRAL

D'UNE AUTOMOBILE

AIB

y

842

2580

4129

CID

A

LD

0

N

y

AIB

z

1 450

CID

11

3 .2 Repère local

Lerepèrelocalpermetdecaractériserune1iaisonselonsaforme

géométriqueparticulière:

.

axesdesymétrie;

.

normaleà unplanparticulierdecetteliaison,

Lesaxesdu repèrelocaldoiventtenircomptedecesparticu-

larités,

L'originedu repèrelocalserapréciséeà partird'unrepère

général(§3.1),

REMARQUES:

Pouruneliaisonn'ayantpasdeparticularitégéométrique

. évidente(encastrementparexemple),il suffitde choisirun repèrelocalayantmêmebasequelerepèregénéral.

. Lapositionangulaired'unrepèrelocalpeuttoujourss'ex- primeràl'aidedes" troisanglesd'Euler":

'P,angledeprécession:rotationautourde(Ao,1;;),

e, angledenutation:rotationautourde(Ao,x;'),

'P, anglederotationpropre:autourde(A, Z;),

EXEMPLE:

Lerepère(111,x;', Ji;',Z;), ci-contre,vapermettredelocaliser leseffortstransmissiblesetlazonedecontactentrela bouleet

le galet1 d'unesourisd'ordinateur.

. Dansle repèregénéralchoisi(A0, X;, y;; , 1;;),

lescoordonnéesdeA1:0 ; -

a; + b;

on relève

SOURIS D'ORDINATEUR

Boîtier

!

Potentiomètres

Galet

2

Galet 1

Boule

Galet 3

Contact

Galet 1

Boule

. Pourobtenirlesdirectionsdex;',Ji;',Z; à partirde X;;,Y;;,1;;, il fautplacerunrepère(A1,X;;,Y;;,1;;) puisle fairetournerautourde(A1,x;') d'unanglee, afind'amener y;; enJi;'selonlatangenteaugalet1 età laboule,

MISE EN PLACE D'UN REPÈRE LOCAL

Zo

Ao

Yo

0

~=X;

Yo

ANGLES D'EULER

Z2=Z3

Xo

X1 =X2

ZO=Z1

Y3

Yo

X1

12

4 Modélisation des liaisons

. Uneliaisonélémentaireentredeuxsolides1 et2 estcrééepar le contactd'unesurfaceassociéeau solide1 sur unesurface associéeà 2.

DEGRÉS

DE LIBERTÉ

D'UN BATEAU

PAR RAPPORT

À LA TERRE

2

z

1

. Pourcaractériserla naturede leurliaison,il fautétudierles

mouvementsrelatifsde1/2.

. Les mouvementsrelatifss'étudientdans un repère local

associéà laliaison,danslequel:

Tx:caractérisela liberté de translationselonl'axe (A, x) de1 parrapportà 2 et réciproquement

Rx: caractérisela liberté de rotationautourdel'axe(A, x)

de1 parrapportà 2 etréciproquement

REMARQUES:

. Uneliaisonentre1 et 2 peutavoirau plus six degrésde

liberté.C'estuneliaisonlibre (voirfig. ci-contre).

.

Undegrédelibertéestunevariablequipeutprendredeuxétats

auxquelsonpeutassocier:

lechiffre0, lorsquele degrédelibertéestimpossible,

lechiffre1, lorsquele degrédelibertéestpossible.

. À un degréde 1ibertésupprimécorrespondun degré de liaison.

Possibilités

Rx=1

Ry=1

Rz=1

Tx=1

Ty=1

Tz=1

4.1

LIAISON

ENCASTREMENT

OU FIXE

x

Naturedumouvement

Rotationautourde(A,x) possible.

Rotationautourde(A,y) possible. Rotationautourde(A,z) possible.

Translationselon(A,x) possible. Translationselon(A,YJ possible. Translationselon(A,z) possible.

Définition

Exemplesde solutionstechnologiques

C'estlaliaisondedeuxsolides1 et2 nepermettantaucunmouve-

mentdel'unparrapportà l'autre:aucunerotationoutranslation.

Surfacesdeliaison

. Aucune/ormen'estimposée(ellespeuventêtrederévolution

ouprismatiqueselonl'usinage,le montage).

.

Le soudagesupprime les surfacesde liaison.

.

1

CDSoudage

y

1

@ Ajustementserré

y Collé loctite

n° 601

Repèrelocalorthonormé

L'origineA est prisesoit au centregéométriquede la liaison

.

(fig.1,2, 4),soitdanslepland'encastrement(fig.3)*.

. Aucunedirectionn'estimposée.Prendre(0, x) selonl'axe

longitudinalde1 ou2, s'ilexiste,et( 0, y) dansleplandesymétrie,

s'il existe(fig 3 et4)

2

2

A

Q) Goujonnage

@ Goupillage

1

Schémaspatial

-

y

A

1

~~

~

_

x

T

0

0

R

0

0

~

00

Schémaplan

Y

.1

~

A

0Z~

-

Bloqué à fond de filet

~

x

* Cas les plus généraux,

A peut être quelconque

13

4.2

Définition

LIAISON

C'estla liaisondedeuxsolides1 et 2 permettantunmouvementde rotationdel'unparrapportà l'autre.

Surfacesde liaison

PIVOT

2

Exemplesdesolutionstechnologiques

Roulementsou coussinets

. Surfacesde révolutioncomplémentaires(coussinet): un seul

coussinetsi t/d> 1,5;deuxsi t Id <0,5.

. Interpositionfréquented'élémentsroulants:unouplusieursrou-

lementsselonjeux,rotulages,etc.

Repèrelocal orthonormé

.

L'origine est choisie sur l'axe de la liaison.

. L'undesaxesdoitêtreorientéselonl'axederotation.

Schémaspatial

)if

L-

3

4l:z

4.3

TR

0 Rx

00

0 0

Schéma.plan

y

2

-

x

-

~

1

A

_ 1

0z-

.

LIAISON

Définition

C'estla liaisondedeuxsolides1 et2 permettantunmouvementde

translationdel'unparrapportà l'autre.

Surfacesdeliaison

Formesvariéesconduisantgénéralementà desliaisonshypersta-

tiquesnécessitantdes réglages(exceptéscertainsguidagessur machines-outils).

Repèrelocal orthonormé

Galetstendeursde courroie

2

1

GLISSIÈRE

Exemplesdesolutionstechnologiques

Bancdemachine

Ligne

"Point"

tz

1

Rail de guidage

.

L'origineA estpriseà l'intérieurdela glissière.

 

.

L'undesaxesdoitêtredirigéselonladirectionduglissementles

autrespouvantexploiterdes particularitésgéométriques(axes

desymétrie

).

Schémaspatial

x

Z1

~

-A

~

)i

T R

Tx

0

0

0 0

0

Schémaplan

x

-

2

~

2

~ ~

+A

~ Y

1

1

Réglage

Par glissièresà rouleaux

2

2

14

4.4

LIAISON

HÉLICOÏDALE

Définition

C'estla liaisondedeuxsolides1 et2 permettantunetranslationet unerotationproportionnelleselonunmêmeaxe,del'undessolides f\i1s

parrapportà l'autre.

SUrfacesdeliaison

. Glissièrehélicoïdaleselonunfilet normalisé

(voirG.D.chapitre30: filetages).

.

Demêmeavecinterpositiond'élémentsroulants:vis à billes.

Exemplesdesplutionstechnologiques

Écrou 1

Vis-écrou

x

Vis à billes

~.!

Billes intercalaires

RepèreI(lcal orthonormé

.

.

OrigineA sur l'axederotationetdeglissement(axedeviration).

Unaxe(A, x) dirigé selon l'axe de viration.

Schémaspatial

Y

zY

A

2

x

4.5

1

R

R

x

0

0

Schémaplan

T

4 2Y

x

y

1

T; -

0

0

.

~

z

A ~auche

,Ydr1

A droite

Vis 2

LIAISON

PIVOT GLISSANT

Définition

C'estla liaisondedeuxsolides1 et2 permettantlarotationetla translationselonle mêmeaxe,del'undessolidesparrapportà l'autre.

Exemplesdesolutionstechnologiques

Coussinetsur arbre

.

Surfaç,es~deliaj,son

Lasurfacedeliaisonestobligatoirementcylindriquederévolu-

tion,avecousansinterpositiond'élémentsroulants.

.

Plusieursliaisonspivotglissantcoaxiales(tolérancecompatible

aveclejeufonctionnel)constituentuneseuleliaisonpivotglissant.

Repèrelocalorthol1ormé

.

OrigineA surl'axederotationetdeglissement(axedeviration).

.

Unaxe(A, x) dirigéselonl'axedeviration.

-

~

x

-

-/\ '"

l'

2

y -

R -

Tx Rx x

0

0

0 0

* RxetTxsontconjugués:Tx= k. Rx

Schémaplan

Z ~ L

1

JL~

~J'

2

Z

1

~

2

y

1

Coussinet1

Ajustement

glissant

Douillesà billes et roulements

Roulement

j

Photographie: vis Transrol/ SKF.

15

4.6

Défini!ian

LIAISON

SPHÉRIQUE

C'estla liaisondedeuxsolides1 et2 permettantla rotationautour

dedeuxaxesconcourants,del'undessolidesparrapportà l'autre

À DOIGT

Exemplesdesalutionstechnologiques

Accouplementà ergols

Surfacesde liaison

Ellesseramènentà descanneluresbombées(formesphériquecan-

nelée)emboîtéesdansdescanneluresrectilignes(alésagecannelé).

+'

~

1se",e.

-

-

.

~~

,.

"",,,'

-;

Accouplementà denture

~~,

Repèrelacalarthanarmé

* Placersonorigineaupointdeconcoursdesaxesdechacundes

.

solideslorsqu'ilsnesontpasenprolongement.

.

Associerlesdeuxautresaxesà l'undessolides.

Schémaspatial

Schémaplan

1

1

-

2

\<1

Z

4.7

-;TR

0

0

0

0

Ry

R l

.

~

Yk~-;

02 Denture droite

LIAISON

APPUI-PLAN

Définition

Exemples de solutionslecbnologiqjJes

C'estla liaisond~deuxsolides1 et2 permettantlatranslationselon deuxaxesetunerotationautourdutroisième,del'undessolidespar

rapportà l'autre.

Surfaces de liaison

. Toutessurfacesdéfinissantun plan: planscoplanaires,droites

parallèles,troispoints,droiteet point,etc.

.

Surle dessinci-contre,onpeutremarquerlessurfacesSi.

Repèrelocalorthonormé

OrigineA dansle plandecontact.

.

. Unaxedirigéselonla normaleauplan,lesdeuxautresétantliés à l'undessolides.

Schémaspatial

iP:

1

~.

A

2

x

-

y

Schémaplan

T R .!.Jz

Tx 0

T

y

0

0

Rz

~

iT

2

fz

--++-

-;

~

U-

2

55

51 (appui semelle-support), 52 (flasque avant sur carter), 53 (bornier-carter), 54 (bornier-couvercle), 55 (flasque arrière-carter), etc.

16

4.8

Définition

LIAISON

ROTULE

C'estla liaisondedeuxsolides1 et2 permettantla rotationautour

destroisaxes,del'undessolidesparrapportà l'autre.

Surfaces de liaison

OU SPHÉRIQUE

Exemples de solutionstechnologiques Tête d'attelage

Sphèremâleetsphèrefemelle;

EXEMPLE:

Têted'attelageà fermetureautomatique.

RepèreIgcalorthonormé

. Origineaucentrederotulage,confonduaveclescentresdesdeux

sphèresassemblées.

. Axesliésà l'unedessphères.

Sc~.émaspatial

2

~-;

Y\

~

1

4.9

z

x

T

0

0

0

Schémaplan

R

Rx

Ry

Rz

y \

~'

1

LIAISON

Définition

02

LINÉAIRE

Avant

liaison

Après

liaison

RECTILIGNE

Liaison rotule réalisée

Exemplesde solutionstechnologiques

C'estla liaisondedeuxsolides1 et2 permettantlatranslationselon

deuxaxes,la rotationautourde l'undeux,la rotationautourd'un

troisièmeperpendiculaire,del'undessolidesparrapportà l'autre.

Surfacesde liaison

Elleseréduità unelignerectiligne(théorique):

.

Arêtededeuxplanssécantssuruntroisième(couteauxdebalance).

.

Cylindreenappuisurunplanparsagénératrice.

. ~~[è~r2Jo

~al~rth2~°I-~!

.

.

Originesur la lignedecontact.

.

Un axedirigéselonla droitede contactet un autreaxedirigé

7 c-,0#:,

1.

cl~

1~11~-

OTT.,J

'111111 ".-

1

selonla normaleauplantangentcommunauxdeuxsolides.

_wP,pnSc.~~'!!!ISJl.!l~a,1~

Schémaplan

B-B

6

11

10

1

,

l

,

),,---,,1

w .LA

,/-.L

1

T

R

-t

4J!ryx

0

Tx Rx x ~

Ty0 ~p

Rz

-~

z~

y

BT

17

4.10 LIAISON

Définition

SPHÈRE-CYLINDRE

C'estla liaisondedeuxsolides1 et2 permettantla rotationautour

OU LINÉAIRE

ANNULAIRE

Exemplesde solutionstechnologiques

Dansun réducteurroue-vissansfin

detroisaxes,latranslationselonl'und'eux,del'undessolidespar

Vis

 

rapportà l'autre.

Surfacesde liaison

Roue

.

Contactsentrel'arbreet lesjointsd'étanchéité.

.

Centragescourtsdechaquechapeauaveclecarter.

.

Contactssoustêteréduitsdechaquevisaveclecarter.

Joint

. Guidageparroulementdèsl'instantquel'arrêtaxials'effectuesur

l'autreroulement(selonsensderotation).

.

Sphèreetcylindredemêmediamètretangentsintérieurement.

R~pèrelocal orthonormé

'Joint

.

.

Origineaucentredesymétriedela liaison.

Axeselonceluidu" cylindre ".

Schémaspatial

~

x~y

Schémaplan

~

;:~~

0

0

Ry

R

z

x

x

A

2

~

2

2

 

Roulement

Chapeau

11

~

Y

Carter

I

4.11

LIAISON

SPHÈRE-PLAN

OU PONCTUELLE

Définition

1

Exemplesde solutionstechnologiques

Arbre

yL

02

x

C'estlaliaisondedeu~solides1 et2 permettantlarotationautour1 detroisaxesetlatranslationselondeuxd'entreeux,del'undes

solidesparrapportàl'autre.

Surfacesde liaison

Sourisd'ordinateur

1 PlantangentcommunenA,

Boîtier

(transparent) ~

Surl'exempledelasourisd'ordinateur,on observedesliaisons

ponctuellesentre.

. Sphèreetplan(procheduschémanormalisé),enA0;

. SphèreetcylindreenA1 ;

onpeuttrouveraussidansd'autresassemblages.

.

Cône-plan;etc.

.

.

*

Re~èrelocalorthonormé

Origineaupointdecontact.

Unaxeselonla normaleauplantangentcommun.

Schémaspatial

Schémaplan

Détecteurs angulaires Galet 3

Galet 4

Normale

au plan

Plan d'appui

1

A

x

2

2

-

Y

T

R

xt

Tx Rx L

Ty Ry

Rz

0

~

1

xt

@h

2

A

Y

Boule 2

Galet 5

18

5 Modélisation de mécanismes

5.1

Objet

Donneruneimagesimplifiéeetsymboliqued'unmécanisme

afindefaciliter:

.

L'étudedesmouvements.

.

L'étudedesefforts.

5.2

Méthodes

5 .21 En phase de conception

Ladémarches'effectueselonleprocessus:

L'utilisationdessymbolesnormalisés(voirG.D.53)estvivement

conseillée.

5 .22 En phase d'analyse

Àpartirdupland'ensembledumécanisme;

10Analyserle fonctionnement

.

Mouvements ou

équilibres stricts envisageables.

.

Justification des divers usinages, des types de montages.

20 Définir les classes d'équivalence

. Colorierd'unemêmecouleur,toutesles piècesencontact

n'ayantaucunmouvementrelatifpendantl'usagedumécanisme

quel'onétudie,à l'exceptiondespiècesdéformables(ressorts,

membranes

Chaquegroupecoloriéconstitueuneclassed'équivalenceselon la relation" pasdemouvementrelatif" etpeutêtreaffectéd'un mêmerepère(parexemple,celuidela pièceprincipale).

30Tracer le graphe de structure (oudeliaison)etrecher- cherdansla norme,letypedeliaisonreliantchaquegroupe.

40 Dessiner le schéma cinématique minimaleny reportant

chaque repèrede groupe.

)etdesbillesourouleauxdesroulements.

SCHÉMA PLAN D'UNE COMMANDE

1

--1

Moteur

de commande

(hors isolement)

, A

'

,

,

(1)

D'AXE

(2)

xC

1

--:-------

yt

<k-2

z

(0)

SCHÉMA EN PERSPECTIVE D'UNE COMMANDE D'AXE

Moteur

de commande

-- -- \

('\

"

)

'0--1/ ,

,

(1)

~

"LL[//

z

(2)

l

(0)

GRAPHE DE STRUCTURE (OU DE LIAISONS)

81-2

Liaison de centre A entre (0) et (1)

A1-0: liaison pivot d'axe (A, x) 81-2: liaison hélicoïdale d'axe (A, X)

C2-o: liaisonglissièred'axe (C, x)

19

5.3 Exemple de modélisation

en phase d'analyse

5.31

EXAMEN

DU PLAN D'ENSEMBLE

DU

MÉCANISME

(NOMENCLA TURE SOUHAITABLE)

.

5.32

RECHERCHE

DES

CLASSES D'ÉQUIVALENCES

On souhaite mettre en évidence le principe

de fonction-

Colorier d'une

même couleur les pièces n'ayant

aucun

nement de ce montage de fraisage.

mouvement

relatif. On obtient alors les classes d'équi-

valences.

9

6\ta

10

11

10-11 enlevés

5.33 GRAPHE

DE STRUCTURE

1

Il:

LW

C1-5

Appui plan

81-10 Hélicoïdale

A 6-9

810-11 Rotule

Pivot

/1-6

85

8

Ng_p

Linéaire rectiligne - 9 Appui-plan

9 -11 Appui-plan

Sphère-plan

en Ci

Ci

et C2

(1) ~{ 1 ;2;3;4}

(9)~{8;9}

5.34

SCHÉMA

(6)

(9)

(1)

(5)~{5}

(10)~{10}

CINÉMATIQUE

(10)

(6)~{

6;7}

(11)~{11}

MINIMAL

(11 )

(5)

20

6 Modélisation des actions mécaniques

6.1 Définition d'une action

mécanique

Ondésignepar« actionmécanique"toutecausephysiquecapable:

.

de modifier le mouvementd'un corps;

.

d'interdire le mouvementd'un corps susceptible de se déplacer;

 

.

dedéformeruncorps,

6.2

Formesd'actions

mécaniques

. Lesforces: ellesgénèrentou interdisentun mouvement selonunedroite,

. Lesmoments(oulescouples)c:ilsgénèrentouinterdisentun

mouvementautourd'unedroite,

6.3 Représentation vectorielle*

6.31 Glisseur ((,1), F )

Utiliséenstatique,il matérialiselaforceF :

. parsadirection(.1),

.

sonsens,

.

sanorme,proportionnelleàl'intensitédeF ,

EXEMPLE1 :

Le ressortexercesur le clapet1 uneforcemodélisablepar((.1), A 2/1),

EXEMPLE2 :

~

Pourouvrirleclapet1, l'eauexerceuneffortmodélisablepar84/1'

LIMITEUR DE DÉBIT

3

A-A

6.32 Pointeur(p, F)

Utilisée.!l,résistancedesmatériauxet endynamique,il représente laforceF aveclescaractéristiquesduglisseurauxquellesonajoute

unpointd'applicationP.

EXEMPLE:

~r chaquepointAi delaparoi,l'ea~xerceune~rce élémentair fi modélisableparunpointeur(Ai, fi) ou(Aj, fj ),

6 .33

~

Couple (ou moment) C

Pourdébloquerle~ontre-écrou3 avantréglage,l'opérateurdoit exerceruncoupleC caractérisépar:

.

l'axeduvissage(ouderotation): (0, 7)

.