Vous êtes sur la page 1sur 40
students magazine n o 1/2010 Le magazine de services de www.students.ch • Amy Macdonald en
students magazine n o 1/2010 Le magazine de services de www.students.ch
students
magazine n o 1/2010
Le magazine de services de www.students.ch

• Amy Macdonald en interview

• La politique à l’université

• Un rappeur dans l’amphi

de www.students.ch • Amy Macdonald en interview • La politique à l’université • Un rappeur dans
Sois malin – investis-toi dans un enjeu social! www.socential.net Offrir des poissons ou enseigner la

Sois malin – investis-toi dans un enjeu social! www.socential.net

Offrir des poissons ou enseigner la pêche?

Offrir des poissons ou enseigner la pêche? Soutiens l’entrepreneuriat social sur le premier site
Offrir des poissons ou enseigner la pêche? Soutiens l’entrepreneuriat social sur le premier site

Soutiens l’entrepreneuriat social sur le premier site marchand du monde pour le Social Entrepreneurship. Choisis parmi plusieurs projets et assiste avec des petites sommes ou bien avec du volontariat sur www.socential.net

Fondé par des anciens étudiants Suisses, Socential a le but de joindre l’aide au développement à l’entrepreneuriat.

10/01

EDITORIAL

éditorial

Qu’est-ce qu’un homme politique et un rappeur peuvent-ils bien avoir en commun? Ils doivent tous les deux savoir se positionner – à travers leur engagement, en imposant leurs vues et en défendant bec et ongles certaines valeurs. Sur ce terrain, qu’en est-il des étudiants suisses? Ont-ils vraiment l’opportunité de défendre aussi bien leurs intérêts que leurs idées? Ou bien sont-ils livrés pieds et poings liés aux arcanes institutionnels? Ce n’est pourtant un secret pour personne: maintes possibilités sont offertes aux étudiants qui désirent participer activement à la vie de leur université. Et ce, également sur le plan politique. Vous apprendrez au fil des pages de ce magazine dans quelle mesure les étudiants savent saisir ces opportunités. Students.ch vous propose également en cette nouvelle année 2010 un patchwork de sujets en tout genre – online et offline.

Bonne lecture et excellent début de semestre!

et offline. Bonne lecture et excellent début de semestre! Silvan et de toute l’équipe de Students.ch

Silvan et de toute l’équipe de Students.ch

4

études

5

cAmpusgIRLs:

InTERvIEw AvEc OLgA

6

unIbOys:

InTERvIEw AvEc AnDREA

7

DEvIEns RéDAcTEuR

8

DEs bEATs – bIEn éDuqués

12

InTERvIEw AvEc

nEsA zImmERmAnn

14

community

15

LA pLus gRAnDE cOmmunAuTé

18

nOuvEAu suR sTuDEnTs.ch

19

unE nuIT ROmAnTIquE à gAgnER

20

jobs + career

21

ETuDEs vs. bOuLOT

22

magazine

23

LE myThE DEs cORpORATIOns D' éTuDIAnTs

24

LA mOnDIALIsATIOn

26

wohnen

28

wg bATTLE sAnITAs

30

events + music

31

TIx TO wIn

34

Amy mAcDOnALD

36

shop

37

sEmAInEs hp

39

ImpREssum

3

études www.students.ch/etudes 4

études

www.students.ch/etudes

4

études www.students.ch/etudes 4

10/01

éTuDEs

10/01 éTuDEs Olga Pourquoi t’es-tu portée candi- date au concours Campusgirls? Je me suis inscrite sans

Olga

Pourquoi t’es-tu portée candi- date au concours Campusgirls? Je me suis inscrite sans trop réfléchir. Je n’ai pas vraiment pensé que je pouvais gagner. C’est la première fois que je participais à un concours de beauté. J’ai juste pensé: ça ne coûte rien d’essayer!

As-tu été surprise par ce tollé médiatique? En fait, je ne pensais pas bénéficier d’une telle attention. J’ai été dans plusieurs journaux, la télévision bâloise m’a invitée. Cela m’a d’autant plus fait plaisir que j’aimerais me lancer dans quelque chose à l’avenir qui soit en rapport avec cette aventure. Je suis étudiante en médias et communication, et c’était tout simplement inouï de me retrouver au cœur du sujet, dans la pratique.

Es-tu satisfaite de ton image parue dans le calendrier? Je trouve cette photo vraiment belle. Elle est sensuelle et dégage ce petit quelque chose sans être trop osée. Pino Gomes est un excellent photo- graphe et je suis heureuse d’avoir eu l’opportunité de travailler avec lui.

pAR sILvAn gERTsch

OLgA pATRychA, 21 Ans, éTuDIAnTE En méDIAs ET cOmmunIcATIOn www.students.ch/campusgirls

www.pinogomes.com

5

éTuDEs

10/01

AnDREA ORLAnDO FOnTAnA, 22 Ans, éTuDIAnT En phARmAcIE www.students.ch/uniboys

www.pinogomes.com

Andrea

Pourquoi t’es-tu porté candidat au concours Uniboys? Cela faisait déjà plusieurs années que j’étais inscrit sur le site, et vu que mes études touchent à leur fin, j’ai décidé de tenter cette dernière chance.

Comment as-tu vécu l’élection? Je n’attendais pas grand-chose du casting. Mais quand j’ai été choisi, j’étais sûr que ça allait être passion- nant. J’ai trouvé toutes les étapes très intéressantes, tout comme les coulisses du concours. Je peux dire qu’au final, ce fut une expérience positive.

Es-tu satisfait de ton image parue dans le calendrier? J’aime beaucoup cette photo de moi. Pino Gomes, le photographe, est vraiment bon. Ça m’a donné l’envie d’envoyer d’autres photos ailleurs – ce serait vraiment génial s’il en ressortait quelque chose.

10/01

éTuDEs

10/01 éTuDEs Deviens rédacteur! As-tu envie d’exercer tes talents d’écriture autrement que par des travaux de

Deviens

rédacteur!

As-tu envie d’exercer tes talents d’écriture autrement que par des travaux de séminaire, des dissertations et autres essais? Si oui, nous avons besoin de toi comme rédacteur pour le magazine students.ch. La version papier paraît pour le moment deux fois par an, elle devrait cependant s’étoffer dans les prochains mois grâce à tes contributions. De plus nous avons crée la rubrique «magazine» sur notre site. Voilà pourquoi nous recherchons aussi dans toute la Suisse des rédacteurs motivés souhaitant publier leurs articles sur des sujets tels que la politique universitaire, la vie des campus ou d’autres thèmes de société. Tu auras la possibilité d’interviewer tes idoles. Naturellement, toutes les propositions créatives sont les bienvenues. Contacte-nous vite! andreas@students.ch.

éTuDEs

10/01

pAR AnDREAs ROhRER

Des beats – bien… – éduqués

Avec son titre «I love College» sorti l’an passé, le rappeur américain

Asher Roth, en mettant

sa vie d’étudiant en musique, s’est fendu

ALbums AcTuELs:

breitbild – «as isch nid immer alles crazy» (08eins)

greis – «3» (chlyklass/musikvertrieb)

d’un tube mondial. De par chez nous, les «rappeurs étudiants» sont considérés, le plus souvent, comme des intellos plein de verve – mais aussi comme des enfants gâtés distillant leur ennui. Que tire un artiste hip hop suisse de ses études?

«Une chose est sûre: le diplôme de fin d’études n’a aucune valeur en soi pour

une carrière dans le monde du rap», de l’avis d’Andri Perl, membre du groupe

de rap Breitbild, originaire des Grisons. Ce Coirien étudie l’allemand, l’histoire

de l’art et les sciences du cinéma à l’Université de Zurich. Pour ce poète/

écrivain passionné (son premier roman est à paraître), ces études de lettres

représentent dans tous les cas une excellente source d’inspiration:«Le fait de

lire

beaucoup et d’étudier la métrique sur le plan théorique influent à coup sûr

sur

les paroles des morceaux que j’écris pour Breitbild. Les études font égale-

que j’écris pour Breitbild. Les études font égale- ment partie de mon quotidien et j’y vis

ment partie de mon quotidien et j’y vis des expériences qui nourrissent mes textes. Même si tout cela reste en grande partie inconscient».

En fait, les artistes hip hop suisses sachant allier musique et études ne sont pas rares. Stress, par exemple, a étudié l’économie à l’Université de Lausanne. Parallèlement à ses études, il rappait dans les soirées de ses amis et rencontra

ses

premiers succès avec son ancien groupe, «Double Pact». Le Bernois Kutti

MC

est diplômé de la Haute école des arts de Berne. C’est en peaufinant des

textes un rien intellos qu’il est devenu le chouchou des journalistes culturels. La Zurichoise Big Zis a pris son temps sur le plan académique – elle a tout

d’abord appris le métier de charpentier et étudie aujourd’hui la philo et les sciences du cinéma à Zurich. La NZZ a très vite porté son premier album au pinacle, le qualifiant de «mûr» et «réfléchi».

10/01

éTuDEs

10/01 éTuDEs Pour Greis, le rappeur bernois, les études représentent un sujet brûlant. Il a pris

Pour Greis, le rappeur bernois, les études représentent un sujet brûlant. Il a pris part aux manifestations qui ont eu lieu le semestre dernier contre la réforme de Bologne à l’Université de Bâle. Il avait auparavant déjà joué de la rime contre l’influence croissante de l’économie privée dans l’éducation. Greis peut faire état d‘un Master en journalisme, sciences politiques et histoire sociale et économique, décroché à l’Université de Zurich. C’est là qu’il a appris à appréhender aussi bien les médias en général que les techniques du marketing. Pour sa carrière de musicien, Greis se sert de toutes ses connaissances de façon indirecte. «Mes études m’ont appris à attirer l’attention des médias de façon ciblée», nous confie-t-il – ajoutant aussitôt qu’il préfère en fait ne pas trop avoir recours à ses connaissances, afin d’éviter de passer pour un «poseur».

Parmi les rappeurs suisses, ceux qui sont aussi étudiants ne mettent pas leur statut en avant. Pourquoi le feraient-ils? «Dans la communauté des rappeurs, on ne fait aucune différence entre les «rappeurs étudiants» et les «rappeurs de la rue»», constate Andri, de Breitbild. Dans le monde des arts, un certain pédantisme estudiantin n’a sa place nulle part, comme l’affirme Andri dans le morceau intitulé «Richtig»: «I bin zersch Rapper, und denn Student gsi.» («J’ai été rappeur avant d’être étudiant»).

greis

9

Une bonne affaire: le compte de formation de Raiffeisen. Tu souhaites te reconvertir, suivre une

Une bonne affaire:

le compte de formation de Raiffeisen.

Tu souhaites te reconvertir, suivre une formation complémentaire ou étudier? Le compte de formation Raiffeisen t‘offre de nombreux avantages:

n

n

n

n

n

frais avantageux et taux préférentiels

carte Maestro sans taxe annuelle

MasterCard ou Visa Card sans taxe annuelle

e-banking – rapide et gratuit

Passeport Musées gratuit pour découvrir sans

payer plus de 420 musées suisses

www.raiffeisen.ch/students

et gratuit Passeport Musées gratuit pour découvrir sans payer plus de 420 musées suisses www.raiffeisen.ch/students

10/01

éTuDEs

10/01 éTuDEs Le compte de formation Raiffeisen, une mine d’avantages Grâce au compte de formation, les

Le compte de formation Raiffeisen, une mine d’avantages

Grâce au compte de formation, les principaux services financiers sont gratuits, sans exception. En plus, la carte de crédit est gratuite. Mais le troisième groupe bancaire suisse va encore plus loin: il t’apporte aussi de la culture.

Il s’agit d’argent, bien sûr. Mais Raiffeisen est une banque un peu différente. La coopérative accorde la priorité à l'être humain et à ses besoins. Raiffeisen sait donc ce que les étudiants attendent d’elle: la panoplie complète des services financiers, gratuits si possible, puisque les ressources de tout étudiant sont généralement plutôt modestes. Sans oublier l’e-banking, qui leur permet d’accéder directement à leur compte, nuit et jour.

Plus d’intérêts, carte de crédit gratuite Ton avoir en compte est, lui aussi, à la hausse avec le taux d’intérêt préférentiel appliqué au compte de formation Raiffeisen. Du coup, la carte Maestro gratuite est aussi comprise dans le lot. Grâce à elle, tu peux payer tes achats sans liquide, faire le plein d’essence et retirer de l’argent à tous les bancomats sans payer de taxes. Les cartes de crédit – MasterCard ou Visa Card – sont toutes gratuites pour toi chez Raiffeisen.

Passeport Musées gratuit Mais ce n'est pas tout. Il y a encore d'autres extras. Avec le compte de formation de Raiffeisen, la carte Maestro fait office de passeport aux musées suisses. Tu peux aller visiter pendant toute l’année les plus beaux musées, châteaux et forteresses de Suisse sans payer le moindre centime. Il te suffit de présenter ta carte à la caisse.

www.students.ch/raiffeisen

présenter ta carte à la caisse. www.students.ch/raiffeisen La Banque qui appartient à ses sociétaires Pour devenir

La Banque qui appartient à ses sociétaires Pour devenir sociétaire, il te suffit d’acquérir pour seulement CHF 200.– des parts sociales. Cet argent n'est pas perdu. Au contraire, il est rémunéré au taux généreux de 6 %. Raiffeisen est une coopérative et s’engage en premier lieu pour ses sociétaires. C’est l’une des raisons pour lesquelles elle a le plus dense réseau d’agences bancaires de Suisse, un élément dont il faut tenir compte quand on choisit sa banque.

11

éTuDEs

10/01

nesa

zimmermann

pAR nEsA zImmERmAnn

www.students.ch/magazine

J’ai dit une fois lors d’un interview que je bossais mes cours dans le train. Depuis, on me sort souvent cette phrase: quand je quitte l’uni pour aller à la gare: «Ah, tu vas prendre le train pour étudier?» On en rigole, mais c’est quand même un peu vrai. Entre Berne, Genève, Zurich, Fribourg, St. Gall – et, bien sûr, Neuchâtel – je passe facilement une journée par semaine dans le train. Du temps qui ne peut rester inutilisé: J’ai ainsi pris l’habitude d’y faire toutes sortes de choses: écrire des articles, relire des papiers de position, préparer des débats… Et, bien sûr, bosser mes cours. Quand j’ai la chance de ne pas faire Genève – Lausanne à l’heure de pointe, c’est-à-dire quand il y a de la place dans le train, j’étale mes bouquins et classeurs sur le siège voisin et la petite table, voire dans le compartiment entier (vous connaissez certainement tous les clichés sur les étudiants en droit:

on a toujours des tas de papier qu’il faut apprendre par cœur…).

Jusqu’à maintenant, j’ai assez bien réussi à concilier mon engagement politique avec mes études. D’une manière générale, je trouve que la vie d’étudiant-e se prête assez bien à des activités associatives; on a plus de temps libre que si on travaillait et on peut s’organiser d’une manière plus flexible que quand on était encore à l’école. La remise en question de ces avantages est d’ailleurs l’un des grands dangers du système de Bologne, et de la «scolarisa- tion» des études qui va avec, avec des horaires de plus en plus prédéfinis, des examens à tout moment et surtout des contrôles de présence. J’ai la chance que dans notre faculté, la liberté académique existe encore. Parce que c’est clair qu’avec ce que je fais pour les Jeunes vert-e-s, je ne peux tout simplement

10/01

éTuDEs

10/01 éTuDEs pas aller à tous les cours; au contrai- re, j’en manque pas mal et

pas aller à tous les cours; au contrai- re, j’en manque pas mal et heureu- sement que j’ai des amis qui me donnent leurs notes ! Le problème quand on fait de la poli- tique, c’est qu’on pourrait toujours faire plus et qu’on ne fait jamais assez. En tout cas c’est l’impression que j’ai parfois; mais c’est probable- ment lié au fait que les Jeunes vert-e-s n’ont pas l’argent qu’ont d’autres partis, et que le poste de coprésidente au niveau suisse n’est pas rémunéré, même s’il vaudrait facilement un boulot de 20, voire 30 pourcents. En même temps, c’est aussi ce que j’aime en politique: il y a toujours des choses pour lesquelles il faut se battre. On a moins l’impression d’être impuissant face aux problèmes de la société; quand les choses vont mal, on ne se contente pas de les plaindre, mais on essaie de les changer. Pour ne citer qu’un exemple, une initiative pour faciliter l’accès aux bourses, initiée par l’UNES et soutenue par les Jeunes vert-e-s, sera lancée prochainement.

13

community www.students.ch/community 14

community

www.students.ch/community

14

community www.students.ch/community 14

10/01

cOmmunITy

La plus grande commu­ nauté étudiante de Suisse

Plus de 130'000 utilisateurs sont déjà inscrits sur Students.ch – nombreux parmi eux sont ceux qui participent activement à la vie de la communauté. Impossible de trouver une population étudiante plus dense ailleurs en Suisse. Quel est donc le secret de cette «Community»? Ce succès a de nombreuses raisons – qui toutes t’attendent sur Students.ch:

• être en contact avec d’autres étudiants de ton université • communique avec tes collègues étu­ diants • fais la connaissance d’autres étudiants • flirte • note les portraits des autres utilisateurs • communique, parie avec les autres et commente les autres textes • dégote des gadgets lors de ventes aux enchères • apprends tout sur les Cam­ pusgirls et les Uniboys publie tes plus belles photos de vacances • etc.

www.students.ch/community

photos de vacances • etc. www.students.ch/community La Community vit et discute. Rien de plus clair que

La Community vit et discute. Rien de plus clair que dans la rubrique «Blogs» – plus de 3’000 textes ont déjà été rédigés de mains d’étudiants. Nos blogs contiennent commentaires et évaluations qui reflètent l’actualité médiatique, vue par les étudiants. Il n’est pas rare que ces discussions finissent en vifs échanges d’idées et d’opinions.

Veux-tu toi aussi faire partie de la communauté Students.ch? Connecte-toi sur Students.ch, c’est facile et rapide, puis tu entreras en contact avec les autres étudiants et bénéficieras d’offres exclusives!

15

Des appels illimités vers tous les réseaux suisses pour seulement 95 francs?

Evidemment. Avec Sunrise flat relax.

Pour seulement CHF 95.–* par mois, vous téléphonez en illimité vers tous les réseaux suisses. Vous pouvez ainsi téléphoner 24h/24 sans souci avec votre mobile en ayant un contrôle total des coûts. Infos dans votre Sunrise center ou sur sunrise.ch/flat

* Avec Sunrise flat relax pour 12/24 mois. Les appels vers l’étranger, les communications établies à l’étranger ainsi que les appels vers des numéros spéciaux ou services à valeur ajoutée (p. ex. 084x, 090x ou 18xx), les SMS, les MMS et l’Internet mobile sont facturés en sus. Les nouveaux clients qui souhaitent acquérir un mobile à prix réduit lors de la souscription d’un abonnement Sunrise flax relax paient CHF 115.– de taxe d’abonnement mensuelle au lieu de CHF 95.–.

d’un abonnement Sunrise flax relax paient CHF 115.– de taxe d’abonnement mensuelle au lieu de CHF
play free online games!
play free online games!
play free online games! A PROJECT OF
play free online games! A PROJECT OF
play free online games! A PROJECT OF

A PROJECT OF

cOmmunITy

10/01

hallo ! hey! cOnnEcT TOI:
hallo !
hey!
cOnnEcT TOI:

m.students.ch

1 0 / 0 1 hallo ! hey! cOnnEcT TOI: m.students.ch pLus D'InFORmATIOns: www.students.ch/ community/voyager

pLus D'InFORmATIOns:

www.students.ch/

community/voyager

Nouveau

sur Students.ch

Students Mobile Procure-toi un mobile ayant accès à Internet, connecte-toi à m.students.ch et bénéficie de nombreuses fonctionnalités: grâce à Sunrise, tu peux envoyer des SMS gratuitement via ton profil! Et ce n’est pas tout: voici ce que cette offre sur m.students.ch t’apporte:

• savoir en permanence quels amis sont en ligne,

• consulter et évaluer les profils des autres utilisateurs,

• voir leurs galeries photo,

• rédiger commentaires et messages,

• parcourir le classement Hot­Or­Not,

• et donc: envoyer des SMS gratuitement

En surfant avec ton portable sur Students.ch, tu peux aussi participer en exclusivité à divers tirages au sort. Et quand nous écrivons «en exclusivité», ce ne sont pas que des mots: nous te proposons ici bon nombre d’extras qui ne sont pas accessibles sur le site Students.ch standard. Alors n’hésite plus:

connecte-toi à m.students.ch.

Les plus belles photos – sur Students.ch uniquement Il y a des photos qui sont tout simplement trop belles pour finir jaunissantes dans un vieil album oublié. Pour ces clichés d’exception, Students.ch a lancé la rubrique Voyager, où les utilisateurs peuvent placer et échanger avec d’autres étudiants leurs plus belles photos de vacances. Les photos les plus spectaculaires seront sélectionnées à intervalles réguliers.

10/01

cOmmunITy

cOmmunITy

dans Une nuit un iglou romantique à gagner

Tu peux dès maintenant entreprendre les actions d'hiver sur tous les profils Students.ch: lancer une boule de neige, faire un bonhomme de neige, et même lancer des invitations romantiques pour enménager avec le ou la personne de ton choix dans un iglou! En partenariat avec www.iglu-dorf.com, Students.ch tirera au sort deux des couples de personne qui ont emménagé dans un iglou virtuel avant le 31 mars 2010. Ces couples gagneront chacun une «nuit romantique» dans un iglou (en semaine).

chacun une «nuit romantique» dans un iglou (en semaine). Et voici comment ça fonctionne: Tu aimerais

Et voici comment ça fonctionne: Tu aimerais déménager avec ton ami(e) dans un igloo virtuel. Cette demande coûte 400 crédits. Students.ch tirera au sort deux des couples de personne qui ont emménagé dans un iglou virtuel avant le 31 mars 2010. Ces couples gagneront chacun une «nuit romantique» dans un iglou.Tu recevras un e-mail si ton ami(e) confirme ta demande, et une icônes apparaîtra dans ta page «amis». Si ton ami(e) refuse ta proposition, rien n'arrivera, mais les crédits dépensés ne seront pas remboursés. Soit donc judicieux avec tes demandes!

www.iglu-dorf.com

www.students.ch/iglu

dépensés ne seront pas remboursés. Soit donc judicieux avec tes demandes! www.iglu-dorf.com www.students.ch/iglu 19 19

19 19

jobs + career www.students.ch/jobs 20

jobs + career

www.students.ch/jobs

10/01

jObs + cAREER

Etudes vs boulot

10/01 jObs + cAREER Etudes vs boulot pAR KARIn schEnKER www.students.ch/jobs Quel étudiant n’a pas vécu

pAR KARIn schEnKER

www.students.ch/jobs

Quel étudiant n’a pas vécu cette situation: on est dimanche, les uns se baladent une part de gâteau dans une

main, un croissant dans l’autre, tandis que les autres doivent veiller sur leurs colocs, un rien groggy, pour que

tout se passe bien dans la salle de bain

D’autres encore occupent un call center, répondent à des dizaines

d’appels et font à des clients au moins aussi comateux qu’eux de ces promesses qu’il est difficile de tenir. En fait, pour beaucoup, le dimanche n’a plus grand-chose à voir avec un jour de repos. De même pendant la semaine: quand on n’est pas en cours, soit on est assis derrière sa caisse, soit on fait le ménage.

Pourquoi travaille-ton pendant son temps libre au lieu de prendre du bon temps et de se détendre?

Marc (25 ans, de Berne) explique: «Je travaille tout d’abord pour financer mes études. Et puis cela me donne aussi l’occasion d’accumuler les références que je pourrai faire valoir après mes études, quand je chercherai un emploi». Andrea (25 ans) de Berne également ajoute: «Mes études en psycho sont très théoriques. Me glisser entre les tables avec un plateau pour servir les clients, en soirée ou le week-end, me permet de déconnecter un peu. Le fait que cela me rapporte de l’argent n’est pas non plus à négliger, naturellement. Cela me permet de faire des extras de temps en temps».

Travailler parallèlement à ses études n’est donc pas toujours une perte de temps, ni non plus un facteur de stress. Au contraire. «Ce boulot m’apporte beaucoup et me prépare pour l’avenir. J’apprends à être indépendant, tout en étant confronté à de nombreuses personnes différentes. Même si je vis parfois des situations un peu compliquées, ce sont autant d’expériences qui m’aideront à faire face plus tard, dans ma vie professionnelle», nous confie Lukas, de Soleure.

Pour accumuler les expériences, gagner de l’argent, se faire une idée de ce que proposent les différents métiers et ainsi gagner toujours plus en indépendance, voilà pourquoi travaille Claudia (25 ans) de Frick: «Travailler me donne un aperçu des différentes branches professionnelles et m’aide à déterminer ce que j’ai envie de faire, ou pas, après mes études».

Pour les responsables aussi cela s’avère lucratif d’embaucher des étudiants. «J’aime avoir des étudiants dans mon équipe. Ils sont en général super motivés, et très flexibles. Comme j’ai toujours besoin de plusieurs personnes sur chaque projet, les savoir-faire les plus divers s’y rencontrent. En tant qu’employeur, cela m’est très utile, les étudiants peuvent pour leur part échanger connaissances et expériences», s’enthousiasme Géraldine, qui dirige un groupe de télévendeurs.

Pour la plupart des étudiants, travailler le dimanche ou le soir, à la caisse d’un magasin par exemple, est plus une «activité» qu’une nécessité, qui leur ouvre de nouvelles perspectives, leur apporte expérience, références et argent… pour aider à régler les frais de scolarité chaque semestre, par exemple… ça peut être fatiguant, certes, mais au bout du compte, on sort gagnant.

21

magazine

www.students.ch/magazine

magazine www.students.ch/magazine 22

10/01

mAgAzInE

10/01 mAgAzInE Le mythe des corporations d’étudiants Nombreux sont les bruits qui courent autour des corporations

Le mythe des corporations d’étudiants

Nombreux sont les bruits qui courent autour des corporations d’étudiants:

on parle, pêle-mêle, de rites d’intégration étranges, de cercles de conspirateurs ou encore de beuveries effrénées.

pAR jAcquELInE pAssOs

Si pour certaines, les corporations d’étudiants sont restées inchangées depuis leur fondation, d’autres ont su s’adapter à la vie étudiante moderne. Elles ont toutes en commun la volonté de préserver certains usages et traditions. Certaines s’adonnent sans retenue à la boisson, sans toutefois, pour la plupart, en arriver aux abus qui ont pu être montrés dans certains films.

Nonobstant une image somme toute un peu désuète, une certaine idée de la tradition est toujours activement défendue dans plus de 200 corporations étudiantes en Suisse. Les étudiants actuels – tout comme les anciens – entretiennent de vifs échanges. C’est ainsi par exemple que Stefanie Vogt, nouvelle à Zurich, a pu, comme membre de la corporation AV Welfen, rencontrer des étudiants de différentes matières. Elle compare volontiers les corporations étudiantes à des clubs de tir ou encore de foot, où l’on échange, se rencontre et organise des sorties. A l’instar de toute autre association, tous ces contacts forment un véritable réseau, qui fonctionne souvent bien au-delà des études. Ardiente, pseudo de Stefanie dans sa corporation, est convaincue que les relations sont essentielles de nos jours, aussi bien pour trouver un travail que pour dénicher un appartement. De l’avis de Stefanie Vogt: «Le temps qu’il faut y consacrer peut être perçu comme un point négatif», car il est important de montrer son engagement, comme dans toute autre association. Et cela demande du temps.

23

mAgAzInE

10/01

La mond

Difficile à cerner, on lui met sur le dos tout ce qui se passe dans le monde – certes, elle exerce d’énormes influences.

pAR sOFIA mARAzzI

www.students.ch/magazine

A l’occasion du Sommet de Copenhague, l’écologie est aujourd’hui plus que jamais d’actualité – et ce, même si les manifestations qui l’entourent prouvent qu’on s’y intéresse en permanence et depuis longtemps. Les grandes entreprises sont au banc des accusés, et sans cette fameuse mondialisation, elles n’existeraient pas: difficile d’imaginer une multinationale sans délo- calisation de la production, ni libre circulation.

Or l’écologie, telle qu’elle est pensée aujourd’hui, n’existerait pas non plus sans mondialisation. Le «penser globalement, agir localement» serait-il tou- jours envisageable sans cette incroyable facilité dont on dispose désormais pour communiquer?

Contrant la théorie de la modernisation – qui postule que tout pays doit passer par une phase «primitive» ou première, puis industrielle, pour aboutir au soi- disant sommet de l’évolution, à savoir l’ère de la consommation de masse –, la théorie du développement dépendant – postulant pour sa part que l’avancement industriel des PVD est irrémédiablement compromis par le chemin des Pays aujourd’hui modernes – est entièrement remise en question. Les PVD ne pour- ront donc pas suivre le même parcours que les pays industrialisés pour attein- dre le même but: polluer pour inventer des moyens de production «verts». La discussion est ouverte. Sans mondialisation, pas de colonisation, et les équili- bres mondiaux ne seraient pas ce qu’ils sont. On ne connaît en outre pas le danger écologique que signifierait une nouvelle pré-révolution industrielle, sans compter qu’on ne pourrait de toute façon pas offrir aux PVD les connais- sances acquises.

10/01

mAgAzInE

10/01 mAgAzInE ialisation Considérons ensuite les techniques de production douteuses sans ou- blier la dimension

ialisation

Considérons ensuite les techniques de production douteuses sans ou- blier la dimension sociale en jeu:

cette division mondiale du travail qui entraîne trop souvent l’exploitation des travailleurs de tous âges. Mais attention, les enfants que l’on sort des entrepôts de production illégaux finissent souvent par men- dier dans la rue, et les femmes n’ont d’autre choix que de redevenir femmes au foyer – un argument que je peine à présenter, car il se base sur un axiome tellement incontest- able («gagner peu et travailler mal est toujours mieux que de ne rien gagner et ne rien faire») qu’il serait trop facile de s’en servir pour justi- fier l’exploitation. Sans mondialisation, des phénomè- nes tels que l’adoption à l’étranger ou l’émigration ne pourraient pas exister. Il s’agit certes d’exemples discutables, puisqu’il arrive – trop- souvent que quelque chose tourne mal (le trafic illégal de personnes, les gens noyés ou tués durant le voyage, la violente frustration des expulsés), mais on compte beaucoup de réus- sites: des enfants accueillis dans des familles aimantes, des «étrangers» qui parviennent à se bâtir une (nouvelle) vie.

On a vu que la mondialisation existe en effet partout là où on la voit. Mais ce que l’on a du mal à voir vraiment, c’est qu’elle touche aussi notre quotidien. Par exemple, nombreux sont ceux qui portent des jeans. Or, ces panta- lons parcourent à peu près 60'000km (1.5 fois le tour de la Terre) à travers plus d’une douzaine de Pays: ils sont composés de matériaux qui provien- nent de toute la planète, assemblés dans des fabriques un peu partout, et toute cette production consomme, pollue et exploite pour gagner davantage d’argent – ou alors trans- forme, évacue et emploie pour faire tourner l’économie?… Autre exemple, le café: une habitude acquise, mais avant tout un produit fortement intégré dans le commerce international depuis déjà plusieurs siècles – le parfait exemple de mat- ière première acquise à bon marché à ceux qui la travaillent pour la reven- dre à prix d’or là où des grandes marques en ont fait un symbole.

25

logement

www.students.ch/logement

logement www.students.ch/logement 26

L assurance maladie

bon marché

sans extras.

Change maintenant d’assureur et économise de l’argent:

www.sanitas.com

Nous réduisons le travail administratif et, en échange, tu contactes notre hotline médicale avant chaque consultation chez le médecin. Résultat: une protection d’assurance complète à un prix avantageux. Opte dès maintenant pour Compact One.

Sur www.sanitas.com, tu peux calculer ta prime et commander directement une offre. Tu peux aussi nous contacter au 0800 22 66 44.

, tu peux calculer ta prime et commander directement une offre. Tu peux aussi nous contacter

LOgEmEnT

10/01

pAR sILvAn gERTsch

www.students.ch/

community/wgbattle

sILvAn gERTsch www.students.ch/ community/wgbattle WG Battle Sanitas Vous n’avez plus besoin de vous soucier
sILvAn gERTsch www.students.ch/ community/wgbattle WG Battle Sanitas Vous n’avez plus besoin de vous soucier

WG Battle Sanitas

Vous n’avez plus besoin de vous soucier du loyer durant toute l’année prochaine. Qu’allez-vous faire de l’argent économisé? PiNuts-castle: une partie de cet argent a déjà été investi dans l’achat d’un vidéo-projecteur, d’un nouveau canapé et de meubles pour la terrasse. Nous avons également déjà dépensé pas mal d’argent dans l’organisation d’un apéro pour fêter la victoire au piNuts-castle, agrémenté de cigares, et pour la méga-fête que nous avons organisé pour l’occasion. Le reste de l’argent permet à chaque colocataire de payer un peu moins cher de loyer. Nous pouvons ainsi nous offrir quelques extras, comme passer des vacances en montagne, par exemple, au lieu de devoir trouver un petit boulot.

Comment avez-vous fêté la victoire? Par manque de place et pour éviter de faire trop de bruit – nous avons déjà failli être virés pour tapage nocturne…, nous n’avons pas pu organiser chez nous, au PiNuts-Castle, la méga-fête dont j’ai déjà parlé. Nous avons loué une boîte à Lucerne et fait la fête jusqu’au petit matin. Merci aux votants, à Sanitas, à Students.ch et à tous ceux qui nous ont soutenus!

De votre point de vue, quels ont été les moments forts de cette bataille? Ce sont tous ces moments où nous avons réussi à surmonter des obstacles:

rassembler assez de fans en une semaine, trouver des idées très rapidement ou nous motiver les uns les autres lors d’une action spécifique. Nos dimanches soirs se sont peu à peu transformés en «grands 8 émotionnels», avec le grand looping passé dimanche dernier, peu avant la finale. Mais le plus fort dans cette expé- rience a été de pouvoir partager tous ces moments avec des gens géniaux.

Quelle discipline avez-vous préféré? La construction d’un bateau. En fait, ça s’est vite révélé être dans nos cordes et nous nous sommes plongés dans l’utilisation, plutôt bizarre au début, de film alimentaire, qui nous est d’ailleurs resté dans des quantités effarantes! Le fait qu’une idée PiNuts ait pu être réalisée dans un laps de temps si court a été aussi étonnant pour nous que pour ceux qui ont assisté, ébahis, à la construc- tion de l’embarcation de fortune.

10/01

LOgEmEnT

10/01 LOgEmEnT Retour sur un concours chaud chaud Quelle discipline vous a demandé le plus d’efforts?

Retour sur un concours chaud chaud

Quelle discipline vous a demandé le plus d’efforts? Le quiz, parce qu’il a eu lieu le matin et que nous n’étions pas du tout dans l’ambiance «cinéma». Les émotions ont émergé de façon aussi hésitante que les bonnes réponses. Devant passer ses examens semestriels, notre quatrième membre nous a manqué également.

que les bonnes réponses. Devant passer ses examens semestriels, notre quatrième membre nous a manqué également.

29

events + music

www.students.ch/events

10/01

EvEnTs + musIc

10/01 EvEnTs + musIc Tix To Win cuLchA cAnDELA: 5x2 EnTRéEs www.students.ch/events Culcha Candela BIERhüBELI BERNE,

TixToWin

cuLchA cAnDELA:

5x2 EnTRéEs www.students.ch/events

To Win cuLchA cAnDELA: 5x2 EnTRéEs www.students.ch/events Culcha Candela BIERhüBELI BERNE, LE 5 MARS 2010 S’il

Culcha Candela

BIERhüBELI BERNE, LE 5 MARS 2010

S’il y a bien un groupe qui, avec ses basses rythmées, ses rimes insinuantes, ses beats puissants, parvient à faire vibrer toute une salle de concert, ce sont les Culcha Candela. Mêlant dance fougueuse et morceaux de reggae, le groupe berlinois présente son album «Schöne neue Welt» en live à Berne. On y va!

son album «Schöne neue Welt» en live à Berne. On y va! La Roux KAUfLEUTEN ZURICh,

La Roux

KAUfLEUTEN ZURICh, LE 7 MARS 2010

L‘électro-pop a trouvé un nouveau visage: aussi beau qu’insoumis. Excité et badin. Vous l’avez reconnu: La Roux, c’est son nom, a réussi à retourner comme jamais la scène musicale britannique. Elle vient à Zurich pour nous gratifier d’un concert exclusif.

LA ROux:

3x2 EnTRéEs www.students.ch/events

31

EvEnTs + musIc

10/01

EvEnTs + musIc 1 0 / 0 1 jAn DELAy: 3x2 EnTRéEs www.students.ch/events Jan Delay MAAG

jAn DELAy:

3x2 EnTRéEs www.students.ch/events

Jan Delay

MAAG EVENT hALL ZURICh, LE 21 MARS 2010

Oh Jonny! Il a tout d’abord apposé sa marque dans la scène du hip-hop allemande – puis, juste en passant, sauvé la scène disco-funk de la décrépitude: Jan Delay est un évènement à lui tout seul. Il a choisi de faire étape avec son groupe à Zurich pour nous offrir Bahnhof Soul en live.

30 Seconds To Mars

pour nous offrir Bahnhof Soul en live. 30 Seconds To Mars 30 sEcOnDs TO mARs: 5x2

30 sEcOnDs TO mARs:

5x2 EnTRéEs www.students.ch/events

VoLKShAUS ZURICh, LE 23 MARS 2010

Jared Leto s’est fait un nom dans des grosses productions du type Fight Club. Que l’ex de Cameron Diaz ait plus d’une corde à son arc n’est plus un secret pour personne. Avec son groupe 30 Seconds To Mars, la star d’Hollywood s’engage sur la voie du rock alter- natif. Les Américains présentent leur nouvel album, «This Is War», en live à Zurich.

leur nouvel album, «This Is War», en live à Zurich. LOvEbugs: 3x2 EnTRéEs www.students.ch/events Lovebugs
leur nouvel album, «This Is War», en live à Zurich. LOvEbugs: 3x2 EnTRéEs www.students.ch/events Lovebugs

LOvEbugs:

3x2 EnTRéEs www.students.ch/events

Lovebugs

häRTEREI ZURICh, LE 25 MARS 2010

Dans le métier depuis 15 ans, ils accumulent les tubes au kilomètre: tout ce que touchent Adrian Sieber et ses acolytes se transforme à tous les coups en plaisir pour nos oreilles. En tournée en Suisse à l’occasion de la sortie de leur album Greatest Hits,

les Lovebugs, originaires de Bâle, s’arrêtent également à Zurich.

10/01

EvEnTs + musIc

10/01 EvEnTs + musIc Mika VoLKShAUS BâLE, LE 1ER AVRIL 2010 Sa voix? La huitième merveille
10/01 EvEnTs + musIc Mika VoLKShAUS BâLE, LE 1ER AVRIL 2010 Sa voix? La huitième merveille

Mika

VoLKShAUS BâLE, LE 1ER AVRIL 2010

Sa voix? La huitième merveille du monde! Ses chansons ne laissent personne assis dans son fauteuil, aussi confortable soit-il. Les hits se succèdent d’ores et déjà sur le dernier album du chanteur frénétique, intitulé «The Boy Who Knew Too Much». Il ne reste plus qu’à se rendre à Bâle pour se laisser envahir par son éternel entrain.

mIKA:

EnTRéEs 5x2 www.students.ch/events

éternel entrain. mIKA: EnTRéEs 5x2 www.students.ch/events Muse STADE DE SUISSE BERN, LE 2 JUIN 2010 Seuls
éternel entrain. mIKA: EnTRéEs 5x2 www.students.ch/events Muse STADE DE SUISSE BERN, LE 2 JUIN 2010 Seuls

Muse

STADE DE SUISSE BERN, LE 2 JUIN 2010

Seuls les grands stades les intéressent désormais, et pour cause, le groupe Muse a besoin d’espace pour que ses titres rock puissent prendre toute leur ampleur. Il y a quelques mois, ils jouaient leur dernier album «Resistance» dans un Hallenstadion de Zurich complet. Ils effectueront un retour triomphal cet été, cette fois à Berne, au Stade de Suisse.

musE:

EnTRéEs 20x2 www.students.ch/events

33

EvEnTs + musIc

10/01

Amy Macdonald a faim

pAR sILvAn gERTsch

Son premier album: une balade

britannique

prendre

qui

a

su

le chemin du succès. Amy Mac- donald poursuit sa route et nous

en offre aujourd’hui la suite tant

attendue.

entretien

Dans

son

avec Students.ch, elle évoque la

taraude – au sens

faim

qui

la

propre comme au sens figuré.

Comment comptes-tu retrouver le succès de ton premier album? Amy Macdonald: Je n’ai pas la moindre idée de ce que je pourrais faire pour qu’il se répète. J’ai donné le meilleur de moi-même en écrivant des chansons, dont j’étais foncière- ment convaincue qu’elles étaient bonnes. Je n’ai quasiment ressenti aucune pression au préalable – en dehors de celle que je me suis mise toute seule. Quand j’écoute aujourd’hui mon nouvel album, je suis encore une fois convaincue d’avoir tiré le meilleur de moi-même.

Deux voies s’offraient à toi pour

album.

ce

la

nouvel

Refaire

même chose que sur le premier. ou prendre une autre voie, dif- férente de la première. Laquelle as-tu finalement choisie? Je ne pense pas en termes de voies,

chemins ou styles. Ma façon d’écrire des chansons est très naturelle – comme un développement naturel. J’écris des morceaux sans vouloir qu’ils collent à un style particulier et sans me poser trop de questions sur le résultat auquel je vais aboutir. Sur cet album, chaque morceau est dif- férent et tous sont inspirés par les artistes que j’écoute et mes humeurs du moment.

Pourtant, on peut dire que cet

album est plus rock, non?

En

tout cas, le premier morceau va dans cette direction

Il se peut bien que «Don’t Tell Me That It’s Over» soit un peu plus «hard» que les morceaux de mon premier album. Ça vient du groupe et de la façon dont nous avons joué en live. J’aime l’énergie qui se libère sur scène. Ça a naturellement déteint sur notre travail en studio. C’est com- me que nous avons introduit la gui- tare électrique – tout naturellement et sans qu’on ait l’idée d’un style ou d’une quelconque direction en tête.

Tu as enregistré ces morceaux dans le studio de Paul Weller.

Sur cet album, il joue de la guitare et du piano. Nous nous sommes

rencontrés pour la première fois en 2007, en tournée. Je n’étais mal- heureusement pas en studio quand il a joué sa partie, mais c’est un im- mense honneur que Paul Weller ait accepté de participer à cet album.

A quoi penses-tu juste avant de monter sur scène? En général, je pense à différents trucs, un peu au hasard. Je suis parfois assez nerveuse. Mais le plus souvent, je pense à des trucs un peu «strange», du type: «que vais-je manger après le concert?». C’est en effet plutôt une mauvaise idée de manger avant de monter sur scène. C’est pour ça que j’ai souvent très faim sur scène. (dit-elle en riant).

Tu vas bientôt te produire

au

Snowpenair. Tu as déjà donné un concert en montagne? C’est la première fois. J’ai déjà chan- té dehors, dans le froid, dans un fjord en Norvège. J’ai entendu dire qu’il fait super froid au Snowpenair. Je vais devoir me couvrir!

www.amymacdonald.co.uk

www.students.ch/magazin

35
35

le nouveau processeur intel ® corei7 de 2010: performances ultimes.

shop

le nouveau processeur intel ® core ™ i7 de 2010: performances ultimes. shop www.students.ch/shop 36

www.students.ch/shop

le nouveau processeur intel ® core ™ i7 de 2010: performances ultimes. shop www.students.ch/shop 36
le nouveau processeur intel ® core ™ i7 de 2010: performances ultimes. shop www.students.ch/shop 36
le nouveau processeur intel ® core ™ i7 de 2010: performances ultimes. shop www.students.ch/shop 36

10/01

shOp

CHF 999.–
CHF 999.–
au lieu de CHF 1199.- CHF 799.– au lieu de CHF 999.– CHF 399.– au
au lieu de CHF 1199.-
CHF 799.–
au lieu de CHF 999.–
CHF 399.–
au lieu de CHF 449.–

hP PAVILIoN DM3-1140EZ DESIGN SoBRE ET ÉLÉGANT EN ALUMINIUM

• processeur Intel ® Core™2 Duo SP9300 (2.26 GHz)

• Windows ® 7 Home Premium Authentique (64-bit)

• mémoire vive de 4 Go

• disque dur de 320 Go

• écran LED HD 13.3" (1366 x 768)

• graveur externe DVD±RW SM LightScribe

• HP multigesture touch pad réf.: VX985EA

hP PAVILIoN DV6-1410EZ PETIT PRIX, GRAND PLAISIR

• processeur Intel ® Core™2 Duo T6600 (2.20 GHz)

• Windows ® 7 Home Premium Authentique (64-bit)

• mémoire vive de 4 Go

• disque dur de 320 Go

• écran LED HD 15.6" (1366 x 768)

• graveur DVD±RW SM LightScribe

• webcam avec microphone intégré réf.: VY107EA

hP MINI NETBooK 210-SERIE PETIT ET PRATIQUE, DANS 3 CoULEURS ÉLÉGANTES

• processeur Intel ® Atom™ N450 (1.66 GHz)

• Windows ® 7 Starter Authentique (32-bit)

• mémoire vive de 1 Go

• disque dur de 250 Go

• écran LED Infinity 10.1" (1024 x 600)

• clavier «chicklet» grande largeur 93%

réf.: VX791EA - Imprint Black Crystal WB887EA - Pacific Blue • WD339EA - Sonoma Red

pLus D'InFORmATIOns: www.students.ch/hp

37

- Imprint Black Crystal WB887EA - Pacific Blue • WD339EA - Sonoma Red pLus D'InFORmATIOns: www.students.ch/hp

shOp

10/01

CHF 1549.– au lieu de CHF 1799.–
CHF 1549.–
au lieu de CHF 1799.–
shOp 10/01 CHF 1549.– au lieu de CHF 1799.– CHF 1222.– au lieu de CHF 1399.–
CHF 1222.– au lieu de CHF 1399.– CHF 599.– au lieu de CHF 699.–
CHF 1222.–
au lieu de CHF 1399.–
CHF 599.–
au lieu de CHF 699.–
au lieu de CHF 1399.– CHF 599.– au lieu de CHF 699.– hP PAVILIoN DV7-3170EZ LE

hP PAVILIoN DV7-3170EZ LE ToP DU DIVERTISSEMENT

• processeur Intel ® Core™ i7, i7-720QM (1.60 GHz)

• Windows ® 7 Home Premium Authentique (64-bit)

• mémoire vive de 6 Go

• disque dur de 640 Go

• écran LED HD 17.3" (1600 x 900)

• lecteur Blu-ray/graveur ROM/DVD±RW SM LightScribe

• tuner TV, caisson de basses

• Lecteur d’emprintes digitales

réf.: VX961EA

hP ToUChSMART TM2-1050EZ ECRAN TACTILE PIVoTANT

• processeur Intel ® Core™2 Duo SU7300 (1.30 GHz)

• Windows ® 7 Home Premium Authentique (64-bit)

• mémoire vive de 4 Go

• disque dur de 500 Go

• écran HD 12.1" (1280x800) pivotant et rabattable avec fonction écran tactile

• graveur externe DVD±RW SM LightScribe

• Touchpad HP multi-touch et stylo numérique

• Lecteur d’emprintes digitales

réf.: VY573EA

hP MEDIASMART SERVER EX490 CENTRE DE DIVERTISSEMENT hAUTES PERfoRMANCES

• processeur Intel ® Celeron ® (2.2 GHZ 64-bit)

• Microsoft Windows ® Home Server

• mémoire vive de 2 Go

• disque dur SATA de 1 To extensible avec 3 baies pour disques durs en plus

• jusqu'à 10 comptes utilisateur

• dimensions: 140 mm (I) x 251 mm (L) x 248 mm (H)

réf.: fL704AA

pLus D'InFORmATIOns: www.students.ch/hp

10/01

ImpREssum

rédacteur en chef sILvAn gERTsch réalisation & illustrations KATjA mARTInELLO traduction TRAnsLATED mEDIA
rédacteur en chef
sILvAn gERTsch
réalisation &
illustrations
KATjA mARTInELLO
traduction
TRAnsLATED mEDIA züRIch
InFO@TRAnsLATED.ch
rédaction
AnDREAs ROhRER
illustrations
distribution
DEsIRéE gERmAnn
sOnjA AnDEREgg
sTuDEnTs.ch pROmOTEAm
jAcquELInE pAssOs
KARIn schEnKER
correction
LuKAs hEss
juLIEn mOuTARDE
mARcO büsch
sEbAsTIEn ROch

39

CHF 999.– au lieu de CHF 1199.–
CHF 999.– au lieu de CHF 1199.–
CHF 999.–
au lieu de CHF 1199.–