Vous êtes sur la page 1sur 2

1/2

Série 5 : Puissance en régime sinusoïdal forcé

1 – Valeurs moyennes et valeurs efficaces

Calculer la valeur moyenne et la valeur efficace des signaux suivants :

 Um .sin(ωt ) pour 0 ≤ t ≤ T / 2
1. Tension sinusoïdale redressée monoalternance définie par : u 1 (t) = 
 0 pour T / 2 ≤ t ≤ T

2. Tension redressée double alternance u 2 (t) = | Um sin(ωt) |.

 E pour 0 ≤ t ≤ T / 2
3. Tension en créneaux définie par : u 3 (t) =  .
 − E pour T / 2 ≤ t ≤ T

2 – Adaptateur d’impédance

Pour transmettre une puissance maximale du générateur (em, Rg ) à l’utilisation Ru ≠ Rg , on intercale entre le générateur et
l’utilisation un quadripôle réalisé avec une inductance L et une capacité C.

1. Montrer que la structure du montage 1 permet l’adaptation d’impédances souhaitée lorsque Ru > Rg . Calculer L et C en
fonction de Ru , Rg et ω pulsation du générateur, afin de réaliser un transfert maximal d’énergie.

2. Montrer que la structure du montage 2 permet cette adaptation lorsque Ru < Rg . Calculer L et C en fonction de Ru , Rg et ω
pour un transfert maximal d’énergie.

C C

Rg Rg
L Ru L Ru
e(t) e(t)

Montage 1 Montage 2

3 – Méthode des trois ampèremètres

On considère le montage suivant où les ampèremètres sont supposés de résistances négligeables. Déterminer l’expression
de la puissance moyenne consommée par le dipôle D en fonction de R et des intensités efficaces I1 , I2 et I3 mesurées par les
trois ampèremètres.
A1 A3

R
u(t) D
A2

4 – Méthode des trois voltmètres

On considère le montage suivant :


u(t)

R D
V1 V2

V3

1. Déterminer le facteur de puissance du dipôle D en fonction des tensions efficaces U1 , U2 et U3 mesurées par les trois
voltmètres.

2. En déduire la puis sance moyenne consommée par D.


Série 5 Sup PCSI 1 - Lycée Ibn ou Taimya - Marrakech 2002/2003
2/2

5 – Installation électrique

Une installation électrique, notée I.E. sur la figure, comporte associés en parallèle:
ú 30 lampes purement résistives de 60 W chacune,
ú un moteur,
ú une batterie de condensateurs de capacité équivalente C = 80 µF.
L I
r

Source I.E. U

L'installation est globalement inductive et absorbe un courant d'intensité efficace I, de fréquence f, avec un facteur de
puissance égal à 0,90.
La source alimentant l'installation électrique est reliée à celle-ci par une ligne de transport de résistance r et d'inductance L.

Données: I = 40 A, r =2 Ω , L = 0,2 H , valeur efficace de la tension aux bornes de l'I.E.: U=220 V, f=50 Hz

1. Calculer: ú le facteur de puissance de ce moteur cos(ϕM).


ú l'intensité efficace IM du courant dans le moteur
puissance moyenne reçue par l'I.E.
ú le rendement ρ du transfert de puissance. ρ =
puissance moyenne fournie par la source

2. Si l'on supprime la batterie de condensateurs, calculer:


ú le facteur de puissance cos(ϕ’) de l'I.E.
ú l'intensité efficace I’ dans la ligne.
ú le rendement ρ’ du transfert de puissance.

6 – Relèvement du facteur de puissance

Une installation électrique est alimentée sous une tension sinusoïdale efficace Ue = 220 V. Elle consomme une puissance
P = 12 kW. La fréquence est f = 50 Hz et l’intensité efficace Ie = 80 A.

1. Déterminer l’impédance équivalente de l’installation.

2. Sachant que cette installation est du type inductif, calculer R et L qui, placées en série, seraient équivalentes à
l’installation.

3. Calculer la capacité C à placer en parallèle sur l’installation pour relever le facteur de puissance à la valeur 0,9.

Série 5 Sup PCSI 1 - Lycée Ibn ou Taimya - Marrakech 2002/2003

Vous aimerez peut-être aussi