Vous êtes sur la page 1sur 4

Psychosociologie Analyse de textes

Mme Moins 4 février 2010

E N S E I G N E M E N T D E T Y P E C O U R T

ORPHÉLIE BERLEMONT
MÉLANIE LEIBOLD
THOMAS NOUVELLE

ANNÉE A C A D É M I Q U E 2009 – 2010

BIB B
SECTION BREVET ET BACCALAURÉAT DE BIBLIOTHÉCAIRE – DOCUMENTALISTE

Cours : Psychosociologie du lecteur


Professeur : Madame Marie-Chantal Moins

Orphélie Berlemont, Mélanie Léibold, Thomas Nouvelle Bib B


- 1/4 -
Psychosociologie Analyse de textes
Mme Moins 4 février 2010

L’ESPACE JEUNESSE DE LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE DE LOS


ANGELES / TEEN SCAPE1

La bibliothèque publique de L.A. possède un


ensemble de ressources documentaires important, le
plus développé des Etats-Unis.

La bibliothèque et Teen Scape ont mis en


place des espaces avec des outils technologiques.
Ces espaces sont totalement dédiés aux adolescents.

On y retrouve un cyber zone (ensemble de


PC qui permet de consulter les bases de données
électroniques et de surfer sur internet). On retrouve
aussi des PC équipés de logiciels de traitement de texte qui permettent aux adolescents de
faire leurs devoirs ou écrire.

Le salon est, quant à lui, un espace de détente avec TV plasma, jeux de société,
musique avec des fauteuils pour assurer un certain confort. Pour des raisons évidentes, les
jeux vidéo ne sont pas présents.

Teen Scape ne se concentre pas que sur la détente, elle a mis aussi à disposition des
jeunes des thématiques. La bibliothèque leur permet aussi de se familiariser avec le cursus
universitaire, formation professionnelle et les problèmes liés à l’adolescence.

Teen Scape met aussi en place des archives afin que les adolescents utilisent au mieux
les ressources des bibliothèques.

L’infrastructure de la bibliothèque provient en grande partie des groupes de réflexions


constitués en partie de jeunes. On peut aussi noter que le personnel de la bibliothèque est
conseillé en permanence par un comité d’adolescents concernant les acquisitions et les
activités.

Cette idée sert de modèle aux autres bibliothèques publiques.

Pour résumer le tour, un petit mot de Susan Kent, conservateur à la bibliothèque « Cet
environnement unique, très axé sur la technologie, encourage les jeunes adultes à explorer les
immenses ressources de la bibliothèque à leur rythme et avec un style qui leur est propre.
Grâce à lui, nous aidons les jeunes à développer leurs aptitudes vis-à-vis de la lecture et de
l’écriture en leur offrant les outils dont ils ont besoin pour réussir leur parcours scolaire et
social ».

1
La photo provient du site officel de la bibliothèque publique de Los Angeles : http://www.lapl.org

Orphélie Berlemont, Mélanie Léibold, Thomas Nouvelle Bib B


- 2/4 -
Psychosociologie Analyse de textes
Mme Moins 4 février 2010

Un café littéraire au lycée Carcouët à Nantes


Le Lycée Carcouët de Nantes propose à toutes ses sections (littéraires, scientifique,
sociale, et …) de participer au Goncourt de Lycéens2. Remarquant que les élèves avaient
énormément de choses à dire malgré les différences entre les sections. Hors certains élèves
souhaiterait dire, exprimer et donner leur opinion sur ce qui les entourent.

Le responsable du lycée et d’autres personnes, ainsi que la FNAC de Nantes se sont


engagés à fournir des exemplaires des œuvres qui vont faire débat et enrichir le fonds de la
bibliothèque du lycée. Il arrive parfois que des auteurs soient invités à participer à l’un des
cafés pour discuter et aussi pour faire sa promotion.

En quoi consiste le café littéraire ? Il s’agit d’offrir aux membres un espace convivial
et chaleureux au sein du lycée. Tout le monde peut participer, peut critiquer, prendre la parole
ou tout simplement écouter autour d’une tasse de café. Un modérateur (prof ou élève) est là
pour veiller au bon déroulement de cette activité. Daniel Pennac revendique les droits du
lecteur en disant : « Celui de sauter des pages, celui de tout lire, celui de ne pas aimer, celui de
ne pas lire, celui de relire, etc. » Voilà comment on peut résumer le café littéraire du lycée
Carcouët de Nantes.

Offrir ce genre d’opportunité aux élèves de lire des livres sans avoir l’obligation de le
faire, car il y aurait une évaluation au bout. Il suffit simplement de lire et de prendre plaisir à
le faire, voici le message des enseignants.

2
Le prix Goncourt des lycéens est un prix littéraire français créé en 1988 par la FNAC, en collaboration avec le
rectorat de Rennes et avec la bienveillance de l'Académie Goncourt. Il est décerné à Rennes au début du mois de
novembre quelques jours après son aîné, le prix Goncourt, par un jury de quelque 1 500 lycéens issus de 55
lycées de toute la France (et quelques lycées étrangers) qui ont débattu et élu en classe leur roman préféré. La
sélection des livres donnés à lire aux lycéens est la sélection de septembre publiée par l'Académie Goncourt pour
son propre prix, dont on soustrait les œuvres des auteurs déjà lauréats du Goncourt des lycéens.

Orphélie Berlemont, Mélanie Léibold, Thomas Nouvelle Bib B


- 3/4 -
Psychosociologie Analyse de textes
Mme Moins 4 février 2010

Les bibliothèques pour adolescents en Russie


On se rend compte que les jeunes n’utilisent plus leurs parents comme la ressource
première d’informations pour développer leur savoir. Il s’agit d’une transmission des savoirs
de génération en génération.

Désormais, il y a un renouveau des bibliothèques. Un ¼ des utilisateurs font parti de la


tranche d’âge des 15 à 24 ans qui ont des demandes pratiques et matérielles. Plus de 80 % des
demandes concernent la réalisation des devoirs scolaires. Depuis la fin des années 90, on
remarque que les jeunes fréquentent tout type de bibliothèque (municipale, centrale et
encyclopédique, centrale spécialisées).

L’origine des services spécifiques pour les adolescents se trouve à l’époque soviétique.
C’est au cours de la Guerre Froide (années 70) que cela s’est développé. Pour le
gouvernement russe de l’époque, les bibliothèques étaient là pour guider le peuple au sujet de
l’idéologie communiste. La bibliothèque était un vecteur politique !

C’est au cours des années 70 que le gouvernement russe développe plusieurs


bibliothèques centrales pour la jeunesse à travers le pays. La création des bibliothèques
publiques pour adolescents n’était pas le monopole de la mère Russie, d’autres républiques
soviétiques (Ukraine, Moldavie, Kazakhstan) ont fait la même chose.

Les bibliothèques pouvaient acheter tous les ouvrages qu’elles souhaitaient. Elles
pouvaient se le permettre car c’était toujours dans l’optique de faire de bons petits
communistes des adolescents qui venaient consulter. Malgré les « bonnes intentions » de
l’état russe, la réalité du terrain est différente car les bâtiments où se te trouvent dans un état
de délabrement avancé.

On remarquera que malgré les « efforts » du gouvernement russe à former des


bibliothécaires et de créer des nouvelles bibliothèques. Les efforts du gouvernement sont faits
pour servir leurs propres intérêts. Il faudra attendre les années 80 pour voir un changement
des bibliothèques, avec la chute du communisme. Les structures ont changé, certaines
institutions se sont associées et …

C’est au début des années 2000 que la Russie a lancé des nouveaux projets pour
promouvoir la bibliothèque dans la société, d’acquérir une nouvelle pensée, l’apprentissage
des nouvelles technologies, aider les jeunes pour leur vie professionnelle et moderniser
l’ensemble des bibliothèques. Il s’agit d’un changement radical par rapport aux années
communistes.

Orphélie Berlemont, Mélanie Léibold, Thomas Nouvelle Bib B


- 4/4 -