Vous êtes sur la page 1sur 74
c . . 1 ~. ~ l N T R 0 DUC T ION t
c
.
.
1
~.
~
l
N T
R
0
DUC
T ION
t
~
,
i
i
t
L'Anthropologie biologique possède des
l
!
techniques S'.ITes et eprouvees. I-1ais il existe aussi des mensurations
aux repères impr~cis, ou Que l'on effectue par routine, sans savoir
si elles ont une réelle signification biologiQue.
Nous. avons choisi les techniques les plus courantes, celles qUl
sont fiables, repétitibles par tout le monde sans erreur. Nous avons
écarté toute interpréiation, car mensurations et observat~ons doivent
être effec.tuées en vue de r,épondre à une question posee et avoir
un sens pour ·celle-ci.
,
i
1
1
! \ .
,
,
Les techniques anthropol~giques sont tres nombreuses, le début~~t
peut
s'y perdre.
destiné
.
"
.;.
Ce mémorandum est
aux etudlants,
à éviter un inutile
.
:.
./.
~ravall de memOlre
de
a perme~tre
retrouver
facilement
une
définition,
aux debutants
une technique,
une caté~orie
' d'indice.
Il existe des variations, tant pour les points de repère que pour
les mensurations: les
chiffres indiQues da.~s le
texte ' së-"refè:::ent
aux numéros du traité
classique de R. Martin ( Lehrbuch der
Anthropologie,
1957 ), où l'on devra se reporter pour toute
m~nsuration speciale et~our tout détail.
DI autre Fart \'leiner
(Human Biology.A guide
to
field methods,
1969)
i
.
a
introduit des variantes
de mesures
sur l'hoIrJJle vivant
è. l'inten-
tion du ProgramIo.e Biologique International (PEI), progra.,,::.me qui
malheureusemeEt pas été accepté par la France: ces techniQUeS
seront indiquées et
signalees par le
sigle PBI.
Cè texte est donc U.'1e reedi tion trés
8.ffieliorée d'Un ouvrage
épuise,
"
Pratique Anthropologique".

J «t~

C"1

.,q :

~" ""' '''' ~

~,

:.At';

/~)

1-"""'"

~~ 1 ~,~~~~r-rH~lrrl---_~==~ 3 5 6 U:L- il 10 r 11 12 13 14 15
~~
1
~,~~~~r-rH~lrrl---_~==~
3
5
6
U:L-
il
10
r
11
12
13
14
15
16
- 17
18
19
-20
1-

~ '''~ '''J, b;Uœ.>IOI''c'O ; '''''''' ''' '''."''R~ ' '''' ~

~

Pied à coulisse

''''- ' --

'

-

'-' - ' '-- _-

l

-

--

_

,.~

t' t

""==1

'

10 ,,I°1Clï==::;=;:==t-:--l'

2

Éi '{) if)

1

r

tl

1

-

'

1 ! lin

.;;.;50:

:.40:::

::3~IO_1~)O! t-~I~

1 - ' 1 ! lin .;;.;50: :.40::: ::3~IO_1~)O! t-~I~ • ~ '3 14 15 16

~

'3

14

15

16

17

18

19

20

21

22

-

-

-

1

Compas à 3 branches

'.

_ ,

-_

,

~

_,

~

.~

,

>t'

,

.

,

~

,. • ~'

_ , -_ , ~ _, ~ .~ , >t' , . , ~ , .

-

--

-"C'"

'-

-' --',

ephalometre

-

,.

"""'~ "

~

"'. , 1

======~@J-----~ ~~ .~ , ID ;:j 0' "M .g () ID H 0 ~ Pi
======~@J-----~ ~~ .~ , ID ;:j 0' "M .g () ID H 0 ~ Pi

======~@J-----~

~~

.~ ,
.~
,

ID

;:j

0'

"M

.g

()

ID

H

0

~

Pi

0

"M

Q

ro

H

(.)

C\J

ID

~

bD

"M

JI-.

-=-

LEe R A N E

5

Definissons

les

termes

que nous

allons

utiliser.

La Nomenclature

Anatomique internationale est en latin, mais .dans la mesure du possible

nous

emploierons les

formes

francisees.

Un calvarium est un crâne (cranium) sans mandib~e. Une calvaria est un crâne sans mandibule 'ni face.

Une calva est une calotte crânienne sans face ni base du crâne.

faire

en vue postérieure (norma occipitalis), en vue antérieure (nonna

L'examen d'un

crâne peut

se

en vue

superieure

(nonna vertic alis),

facialis),

(norma basilaris).

en vue laterale

ÎLe plan horizontal

varle

(norma l ateralis),

enfin en vue inférieure

selon les

conventions.

Le plus

courant en

Anthropologie est le plan .auriculo-orbitaire de Francfort. Le plan frontal est un plan vertical et transversal, perpendiculaire au

endroit choisi et variable

Le plan median coupe le crâne verticalement en. deux parties symetriques.

Le plan sagittal est un plan parallèle au plan médian. Pour eviter toute confusion, il vaut mieux éviter le terme de sagittal et parler de plan parâ-illédian.

plan horizontal, en .un

~

Les

prll1ClpaUJ(

instruments

utilises

o 0
o 0

pour mesurer

crâne.

ll

lJ.

cal~arium

du

sont: le cephalomètre et le pied à couli 5se, également un" valet Il

socle

circulaire

creux destine

à poser le

L'usage

COln-

le

pas à 3 branches (fig.1), du craniopho~e cubique (fig.2) et du

palato mètre (ci -contre) sont moins frequents. On

petit pied à coulisse du COm!,1erCe (ci-d~ssous). gradué au l/l Üè de

mm, car il permet de mesurer entre deux points intérieurs et possède une tige de profondeur. (T)

emplo:e aussi

o
o
il! jllili
il! jllili

cc;==T==I~

~~~--~------------~----~-----~

. •

_- .1

-

Bregma
Bregma
.Euryon o
.Euryon
o

•Lambda

\opi;thO-

o cranion

- -- . Auriculare ---- Gonion Pogonion Fig . 3~Pbints craniométriques de profil
-
--
. Auriculare
----
Gonion
Pogonion
Fig .
3~Pbints craniométriques
de profil

Astêrion /

_

o Inion

i: 7 î , ! t 1 ~ ~ 1 ~. Asterion (As) Point de
i:
7
î
,
!
t
1 ~
~
1
~.
Asterion (As) Point de rencontre du pariétal, du ' temporal et
de
l'occipital.
1,
t
S'il existe un osselet astériQue, on situe le point à' la rencontre
1
des prolongements
(Au)
Point
situé
des
sur la crête
sutures.[ast~'
!
Auriculare
sus-mastoïdienne,
au-dessus
du
porion.
Pour HO';lells,
il faut ,le situer à la partie la plus
1
incurvée
de la racine du processu~ zygom~tique, là
où la
base
1
du crâne est la plus étroite.[au]
1
1
Basion (Ba) Point médian antérieur du foralnen magnum. Si l'on ' effectue une
mesure antéro-postérieure, on utilise l'endobasion, à la jonction
de l'ehdocrâne et de l'exocrâne. S'il s'agit d'une mesure de
1
i
hauteu,r,on emploie l'exobasion, situésurl'exocrâne[ba J
Bregma (Br) Point supérieur et médian du frontal, situé d'ordinaire à la
jonction des sutures coronale et sagittale; Sl l'une d'elles est
trop déviée, utiliser le point de rencontre de leurs proloTlgeLients r
Coronale (Cr),ou coranion. Point .sur la suture Fronto-pariétale, de façon
Que le diamètre transverse du frontal soit maximal.rco]
Dacryon (Da) Point situé
à
l'union du frontal,
du lacrymal et du ,~axillairer,
" ,f"
Ectoconchion (Ec) Point le plus éloigné du dacryon ou du maxillo-frontal
sur
le rebord latéral de l' orbite (d'ordinaire à ,<l' extrê:r::J.i té de
r
1
son grand axe).[ek~
Endomolare
(En)
Point le
plus
interne des alvéoles des secondes molaires
1
!
supêrieures.[erL1T'~
f
Euryon (Eu) Point latéral le plus saillant de la voUte du crâne, d'ordinaire
! !
SlIT le pariétal, parfois sur le temporal;
il sert à mesurer la
1
!
largeur du crâne. [eu]
!
Frontomalare orbitale
(F:d
Point
situé
sur le
rebord orbitaire,
à la partie
antérieure
de
la
suture
fronto-z~gor:1atiQue (ou suture
fronto-malaire ) .[frno:~;
Frontotemporale
(Ft)
Point situé
le frontal est
le
plus
sur la ligne te~porale supérieure,
étroit rft]
là où
' Glabella
(Gl),
ou point
glabellaire.
Point médian le
plus
saillant au-dessus
de la
suture naso-frontale,
entre
les. arcades orbitaires {g J
Gnathion
(Gn)
Point médian le
plus bas
situé
du corps
de
la
mandloule {gn]
Gonion
(Go)
En
pratiQue
point
le
plus
externe de l'angle
de
la
mandibule
pour la mesure de la
largeur bigoniaQue.
Mais
pour la ffieSUl'e
de
l'angle mandilmlo.ire(= goniaQue),
c'est Ull point virtue,l
situ8 Ù·
l'intersection de la tangente postérieure à la branche de la
mandibule
et
de
la tat-:gente
inférieure
au corps de l'os.Cgo]

'

. Fig.

4

-

Fronto-

temporal~~

.

Frontal

Pariétal

Obélion,

0

0

--- 0

Trou

pariétal

1

G

Opisthocranion

Points

craniOJ:létl-iClues

en 'me

zygion

supérieure

:Pt.

Orale

9

Zygion Zygion --- k\ Inion
Zygion
Zygion
---
k\ Inion

Fig

.

.5

-

Points

craniorr.étriques

de la base du crâne

(Norma basilaris)

,

-

Bregma'

Gonion
Gonion

Euryon

, Zygion,

Euryon '

Infradentale Pogonion ,- ,0/
Infradentale
Pogonion ,-
,0/

Fig. 6-

Points

Gnathion

:.,

.

craniomêtriques en vue antérieure

,

f

1

1

1

f

1

1

!

.

1

i

,

1

!

1

i

1

1

1

Infradentale

(If)

Point nlédian le

plus

antérieur de l'arcade

11

alvéolaire de

la mandibule, entre les. deux lnC1Slves centrales[id]

Inion

(In)

Point rc.êdian situé

soit

sur la tangente

aux lignes

nuchales

 

sup~rieures, soit au centre de la protuberance occipitale

 

~xterne[ i' ]

Lambda

(La)

Point

supérieur et médian de l'occipital,

situe d'ordinaire

à

la jonction des ' sutures

un osselet bregmatique, on situe le point sur le prolongement

des

sagittale et larnbdoide.

S'il existe

sutures'L.:d

r

-

Mastoidale '(14a) ,ou point mastoidien.Point le plus inferieur de la mastoïde.![l

Maxillofrontale (t,lf) Point situé sur la suture, maxillofrontale, dans le

,.prolonge~lent de la

crête lacryn:ale antérieure Cmf J

Nariale (NI') Po:j

Nasion

Nasospinale (:Ns) Point virtuel median situé sur la tangente aux bords

inférietri-s de l'échancrure nasale. Cns; Obélion (Ob) Point .médian situé sur la ligne joignant les trous nourriciers.(

Opisthion (ûp) Point médian postérieur

Opisthocranion (On) Point médian du ,ç,râne

nt

le plus bas, situe de l'echancrure nasale.

suture naso-frontale [ n J

(Ha)

Point median de la

du for amen illagnUL1.~.0 J

le plus

éloigné ' aU: point

glabellaire .[~p ]

Orale (01) Point médian de ia tangente postérieure aux alvéoles des

incisiyes .ce11trales

supérieures .[ol}

! f Orbitale (Or),ou point sous-orbitaire. Point sltué le plus bas sUr le

\

1

!

!

rebord orbitaire inférieur,

externe de ce rebord{ or '}

d'ordinaire

sur la moitié

i Pogonion (Pg) Point médian le plus saillant de la protubérance mentonnière[pg Porion (Po) Point du méat auditif externe, situé à l'extrémité supérieure

l,

i

i

1

du grand axe de ce méat.

Sur l'9,diographie,

de

bord supérieur d'une bille

criblée de l'ethmoïde

plomb placée du , sphenoïde

sur Ul1e radiographie

1. Prosphenion (Ps) Point situé à la

1

1

jonction

on

à l'entrée

et

de profil.(ps:i

le

de

repère

par le

du conduit'

la larEe

1 Prosthion (Pr) Point médian antérieur et inférieur du maxillaire. En cas de

mesure verticale, on utilise l'hypoprosthion situé à la partie

1

1

1

1

!

t

r

L

t

,

antérieure et inférieure du processus alvéolaire. S'il sagit

d'une mesure antero-postérieure, on el!lploie l'exo prosthion

situ6

a la partie

mm au

la plus basse

de

ce

de

en

la

'

cas

face

ant6ri eure de l' os,

à

ne

1

ou

dOl t

.

2

de s sus

l'hypo p ro s thion

de

point

(ou prosthion

"'.

vrai}.on '

'"

-,

~

pas

localiser

resorptlon osseus e .LFr

'

.-

Prosthion

Fig.

7 ,- Pointscraniomêtriques

~

"

.

~,

~\'\\~,

'\ ,\

' '\,

~

~

'\

'\

Lambda

r

sur une coupe m~diane du crâne

ID

p

«(;)

H

(J

~

'd

ID

§

'ri

rd

'UJ

S

ID

§'

0

(J

ID

§

H

~

II)

II)

ID

~

0'

.

'ri

H

-fJ

,Q)

S

0

'ri

s:::

ru

H

(J

II)

oP

P

·ri

0

P-.

t-

.

t!)

'ri

F.

{

\f

i

1

13

i ~

!

Ptérion

(Pt)

Point

situe à la partie moyenne de la suture

sphéno-

 

pariétale. [pt]

 

Sellion

(Sc)

Centre de

la

selle

turcique

sur une radiographie

de

profil.

st

1

j

.

t

Stephanion (St)

Point

situé

à la rencontre de la suture

fronto-pariétale

l

t

de

 

1

et

la

crête

ten!porale

supérieure {st a)

 
 

,

1

!

Staphylion (Sta) Point médian situé sur la tangente aux échancrures

 

,

!

postérieures

de

la l&~e horizontale du palatin.

 

f

1

Vertex

(Ve)

Point médian le

plus haut

si~ué du crâne,

variable

selon

!

l'orientation choisie

(d 1 ordinaire

auriculo-orbi taire) Cv-~

 

l

 

Zygion

(Zy)

Point latéral le plus

saillant de l'arcade

 

Zygomaxillaire

(Zm)

Point inférieur et

antérieur de la

suture

 

zygo~axillaire. rzm :]

 
 

Pour tous

les

points

cites,

voir figures

3,

4,

5,6,7,

N.B.

Les points

vestibulaires

sont décrits

dans

les

travaux particuliers

 

à cette méthode d'orientation.

 

,

N B.

Les

abbréviatiorls

entre parenthèses

correspondent

à celles

de

la

Nomenclature·AnatomiQue

Martin

1951.

Internationale,

celles

entre croch~ts à

:"J.

'

-

Largeur bizygo;r.atique

frontale ~~ Bregma ~r Largeur transversa:e maXlllililll -+o Q 41--
frontale
~~
Bregma
~r
Largeur transversa:e
maXlllililll
-+o
Q
41--

Euryon

~r Largeur transversa:e maXlllililll -+o Q 41-- Euryon i lObêlioll f/" " 000 & Opisthoéranion
i lObêlioll f/" " 000 &
i
lObêlioll
f/" "
000
&

Opisthoéranion

Fig.

8

-

Dimensions

du crâne

""

en vue su~erleure

II

-

DJt.1ENSIOHS

ET

INDICES

DU CHAIl:t. C:LREBPJ\L

15

-------~------------------------------------

La ~.one;ueur maXlmum ( 1) est 13. distance rr.édiane entre le point glaoellaire

et l'opisthocranion (Fig.8). Cette me~ure se prend avec le c~phalo~~tre .

En moyenne elle est inférieure de 5% à la longueur de la tête sur le vivant,

sup6rieure de 7,5%à la lone;ueur endocrânienne radiolo[';ÏQue (cette

dernière est d'ailleurs oblique, car ses repères sont différents).

La largeur mR;x.irnurf~ (8) est la distance 'entre les deux euryons (Fig.8), elle

se mesure avec le même instrument tenu bien horizontal et transversal. Le

crâne doit être posé SUT un valet. En moyenne, cette largeur est inferieuTe

de 5% à la lal'geur prise sur le vivant, supel'ieure de 5% à la largeur

endocr~nienne radiologique.

L'indice crâpien horizo~ltal ( 8/1) ou indice céphalique, a

pour

forr;;ule

. 100

(Largeur ma.xirillim /

Longueur ffi2-ximum).

Ses

valeurs

di~tinguent la forme

du crâne allongée (dolichocrâne), moyenne (r::.ésocrâne) ou arrondie

(brachycrâne),

d'après

la répartition suivante:

 

Mêsocrâne

de

75,0

à 79,9

Ultradolichocrâne en dessous

de

65

Brachycr2.ne

de

80;0 à 84.9

Hyperbrachycrâne de 8 5 . 0 à 8 9 · 9

Hyperbrachycrâne

de

85.0

à 89·9

Dolichocrâne de 70.0 à 74.9 Ultrabrachycl1ine à partir de 90.

Classiquement· l'indice

crânien horizontal

est

inférieur

en moy~ n'll e d' Wle '

unit~ à l'indice c~phaliQue du vivant;plus exactement on a:

Ind:Lce crânien= 1.097 Indice céphalique -8.6 (Czél-;:anowski)

Indice cêphaliQue= 0.8)+5 Ind. crâni~n = 12.3 :!::k1.7 (Olivier_Pineau)

De même l'indice endocrânien radiologique fournit la relation suivante:

Indice endoc~ânien = 0.856 Indice exocranien + 9.77 :!:: k 1.93

.~·v

La largeur frontale minimlli~ (9) est la distance entre les points fronto-

temporale (Fig.8); elle se !.lesure soit avec le pied à coulisse, soit avec

le céphalcmèt:r-e, tenu bien horizontalen:ent, le cr~ne étaIlt en norr!a facialis.

L'indice fronto-pari~tal transversal (9/8), ou indice frontal, est 100

(Largeur frontale minieum / Largeur maxiI!ltU!l du crâne). Ses valeurs traduisent

,

le d~veloppe:;ient .du front en nOrJ:l2. verticali s selon les cat~gories sui vantes:

 

Front ~troit (st6nom6tope)

en

dessous

de 66.0

Front moyen

( mêtriomêtope)

de

66.0

à 68.9

1

Front larGe

(eurymétcpe)

a partir de 69.0

L'indice cro.l1io-fac;ial transv e rsal (45/8) a

bizygolr,atique / .Largeur maxi nlliu du crâne). Il traduit la

de

pour formule 100

inuic;e

faible

(Lo rCèu:c

lE'.rgeur reh"ti vc

corre s pol1u ;} une

la

face

p8.r rapport

ii . celle

du crâne.

Un

face

étroite

ou un

crane

lar g ~.

(Les chiffres entre l~arenthè s es C01Tèsponclent ti. ceux de R.!.:o.rtinl

•. • ••

_-

• •

_-

Op Largeur biastérique
Op
Largeur biastérique

Fig.

9

-

Dimensions

de

la base

du crâne

 

largeur bizYGomaxillar~

 

2

Longueur

du palais

3 LarGeur biauriculare' 4 Largeur biporion 5 Larceur du trou occipital

6 Longueur

du trou

occipital

"

(ll-n)

17

La larceur de la b ase

points

du

(Hovc lls).

cr2ne

Le

auriculare

( FiC .9),

est

J.a distance

entre

les

d8t~

cr5ne

~tant posé so it

sur la voûte,

soit

sur l'occiput,

on

cherche

la lar geur

minimum.

C'est'une

 

l:.lcsure ,

recommandée

par Hm-rells

car elle

est

plus

constante

que

la

larg eur ,,_aximum.

(6)
(6)

Fi.g· 10

' <-\B r , -. f 1 i 1 1 1 ) 1 1 Il
' <-\B r
,
-.
f
1
i
1
1
1
)
1
1
Il
Œil

Po.D

B~ -
B~
-

La hauteur du crâne

céphalomètr e , soit de la li gne bi-porions au bregr:la (20), en Pr'o.j,=ct.ion et non en obli que . Cette denlière dÜl'2nsion, auriculo-bregr:!atique , est plus

cara.ctèristique

délicate à mesure r

correspond

cr~nler:- on peut reJ:lp lacer le bregl:;a par le vertex et rr.esu:cer la h'2.":.l'c2'.ll'

maximum

opisthocranion,

se mesure

soit du basion au bregEla

(17)

avec

le

.de

l'élévation

(veir

à

ses

de

la veûte

techniques

du

cr â!1.e , la

I:-,ais

e lle

10).

un

est plus L; l:l .e

yr,)fi.l

deux

sur

figm'e

Sur

en moyenne

l a

85% de

la hauteur b'3.sio-bre gma .

il

des

(,roites:

ou nasion-inion.

de

calotte perpendiculairement

glabelle-inion

Glabelle -

Po

Les i ndices de hauteur

du

crâne

sont

COTi1posés

e:lTec

une

des

2

haï.).tec;.::.' s

et

soit la l ongueur,

'ainsi 6 catégories moyen ou haut:

soit

la largeur,

soit

la moyenne

des

d'indice)

corre spondant

à

des

crânes

deu

x

On obl,i2nt

. relati veùe :lt bas,

1

-

Indice

100

(H aute ur

/

Larr:;eu r)

(17/8) '

bas, 1 - Indice 100 (H aute ur / Larr:;eu r) (17/8) ' (20/8) Hauteur poric~-bregGa

(20/8)

Hauteur poric~-bregGa

Crâne

bas

( tapeinocrâlle)

en .dessous

de 92.

en

dessoüs

de

80.

Crâne moyen

(mEtriocrine)

de

92.0

97.9

de

80.0

à

65 . 9

Crâne

haut

(acrocrâne)

à partir

de 98.0

- Cr âne ·bLl.S

2

Indice

100

(Hauteur

( cllaI1îaecrâne)

/

LonGueur) (17/U

en

dessous

de 70.0

Crâne

moyen

(crt hocr8.ne )

 

de 70.0 D. 'T~;.9

Crâne

haut

(byp ;.; icrân e )

à partir de 75.0

3 -

Indic e rr,oy e

C

A

l'hOC

.

Crâne

bas

wayen

r:.

Cr~lie haut

:

l 'J

O Ha uteur

/

( Lo : , p: c: cur

+ L2- y g eur )

11/:.1.+ 2 0.

en

de

à partil' ri::,:, Ô5.0

r

Jessou s ' ne JO.O

80 . 0

;;.

f, l~. 9

/

à partir de 86.0

en

de

(20/1 )

d essous

àe 58.

58.0 Li 62.9

à: p art ir

de

63 ,0

2

e n

de

a

àe 58. 58.0 Li 62.9 à: p art ir de 63 ,0 2 e n de

dessous

de

6d.0

G8 . 0

partir

à

J~

"(

1 . 9

7 2 . 0

La hrtuteur de la ma stoïde (Fig. 11) est le

n

ce plan jusqu'au point mastoïdien. C'est un cc.ractère sexuel ü ',portant,

plus marqué du côté droit, surtout en association è. la diste astérion (ou lonGueur vr?-ie de la l:mstoïcle) (r. Demoulin 1972)

prise en projection ~ p a rtir du ple

hauteur m8.Xinnlllide 1: apophyse,

perpendiculairement a

nce

porion-

de

Fr ancfort,

~,, ~~ r~ ~~ Ha
~,,
~~
r~
~~
Ha

de

Franc!

Fig.

11

-Hauteur

(H)

et 'Longueur

de

la mastoïde

(Po:don-Astêrion)

19

La capacité Cl·8.nierule (36) BE: mesure soit pa.r c'.lhage endocrânien direct

(autrefois

avec

des

e;rc

ins

de

i'lcmb,

actuelle:::e!1t

à . l'aide

de grc

ir~e

millet ou de moutarde:), soit au IT,oYC!1 des merlsurations exterr,e s. Le s

valeurs trouvées

ont

une

interprE:tation

différente

sU:vant

le

sexe :

s

de

 

Sexe mascuJ.:'n

 

Sexe fé minin

 

Capacité faible (oliger-céphale)

jusqu'à 1300 cc

juSCl1J.'&'

1150

cc

Capa:ci Ù~ moyenne (eu.encéphale) ·

de 1301

à

1450

cc

de i151

à

i300

cc

Capacite forte (aristencéphale)

à partir de

1451

cc

à partir ae 1301

cc

Des equi valences peuvent être fournies par

des

som

mes

ou dc:s

pro d'Ji ts

o.e

mensurations externes. Helc}~er a établi des ta::'les tasées sm' la SOr.:.;.;'è ces

diamètres (la ~ongueur étant mesurée à un point de repère abandom:6, le

"metopion"). ,

Manouvrier a ét'abli une formule, modifiée ensuite par G. Olivier:

Capacité crânA = 0.425 (Longueur x Largeur .x Basion-Breg'&a) + k 65cc

(68% des

cas

sont

compris dans ~ 65

cc

si

k=

1).

Lee_et P~~ ont calcule des formules varÏ1:

:.distincti.on est ·utile; une syn~hèse donne;i

81es

selon

Capacité = 0.00037

(Longueur x

Largeur x Por:.on:

Breg

I!'.e )

JE:: sexe;

cette

+

323

cc ~::;" k 73 cc

.

.

Des

formules

pl'G.s

réc~ntés prévoient

t.outes

les

pcssi bili tés,

c a l"

1

:.n

cl"âne

est

souvent

c:ndOJ7.Llagê

et

des dimensiOl~s peuvent

faire

défd:Ut.

On

lt:; 3

trouvera ' dans le tableau1. · Comme' elles ont été etablies

sur des

cY'&.Ges

(J.e

Frémçais, on

peut

penser

que

des

formules

plus

générales

serai e r":'

fournies par l'axe

de

la

correlation.

Si

l'on

effectue 1.es r'lens~ations

sur des radio{i;raphies, il faut utiJ.iser le tableau 2.

SUT

des

fossiles,

1'::5

formules

du tableau

 

Î

ne

conviennent.

pas

et

il

faut

retrs.ncher

les

 

"correctifs

suivants

des

valeurs

calculées

:

 
 

Pal~ ant!lTopiens

J\ TC h él.nt h !· o ~j 5. e ns

Longueur x

Larc;eu:!.'

x

Basion-BrlC:gma

 

-100

cc

~390 cc

 

1

Longueur

x

Largeur

x

Porioù-Bregma

 

-100

cc

-'3 1 ;5

cc

Longueur

x

La rgeur

x

Porion-Vertex

-

90

cc

-3~0 cc

Long.

x

Larg.

x

Haut.

calotte

sur Gl.

-

In.

0

cc

-155

cc

Long.

x

Ln.rg.

x ""rlaut.

cs.lotte au La.r[:~d3.

 

+105 cc

-130 C~·

~.-

' ,

'T ~ .-

-

"

~

-'

_ •

,

~

•.

Tableau l

-

ESTII>1ATION DE LA CAPACITE C1;lANIENNE PAR LES DHffiNSIŒŒ EXTERîmS

,F

;:: 0.3882

(Longueur max.

x Largeur max.

x Hauteur I@.sion-Bregma)

cm 3

+

123

+

k

61

cc

= 0.3933

(Longueur

max.

x

Largeur

max.

x

Hauteur

Hauteur

Porion-Bre~na) cm 3 Porion~Vertex) cm 3

+ 2'(8

+

k

13

cc

= 0.4039

(Longueur

max.

x

Largeur

max.

x

+ 239

+

k

61

cc

= (Longueur x Largeur x Haut.

0.4151

Calotte au-dessus

de Glabelle-·rnion)

cm 3

3

 

+

343

+

0.4225

= (Longueur x Largeur x Haut.

Calotte au-dessus

de Nasion-Inion)

cm

+

216

+

k

= (Nasion-Opisthocranion

0.38 84

x

Largeur

x Hauteur

Basion-Bregma)

cm 3

+

141

+

k

68

cc

 

1)

cm 3

 

= (Hasion-Opisthocranion

0.4014

x

La~geur x

'Hauteur

Por'ion-Bregna)

+ 254

 

+

k

1i

cc

= 0.411 i

(Nasion-Opisthocranion x Largeur x Hauteur Porion-Vertex)

cm 3

+ 234

+

k

69

cc

= (Nasion-Opisthocr.

0.4212

x Larg.

x Haut.

Calotte sur Glabelle-Inion)

cm 3

+

342

k

= (Nasion-Opisthocr.

0.4240

x

Largeur

x Hauteur.

Calotte sur Nasion-Inion)c~3 + 290

+

=

0.51,71

(L ambda-Glabel:e x Lar geur x IIau:t.

Calotte

s\~r

Lambda-Glabelle) cm 3 + 529 .:. k

= 0.5541 . (Lambda-Nasion x Largeur x

Haut.

Calotte sur Lambda-Nasion)

Clll 3

+

440

+ k

85

= 1.696 périmètre horizontal du· crâne

(en mm).

-

2.541,0

cc

+

k

61

cc

N.B.

Dimensions

en centimètres,

sauf le périulètr0 en millimètres.

(d'après G.

Olivier et H. rrissier)

Tablea.u

1hi ~ _

ESTIMATION

DE

LA

C.h:"ACITE

CRA.t"l"IE1;NS

PAR

LES

DI;'1Ei;SIC~;S EX'I'I:3.i;;::S

k

68

11

k

81

cc

69, cc

cc

cc .

71

cc

cc

~---~, .--- ---- --- ~~ -- ~ - -------.---'!'---~ , ~ . - -- !-

~---~,

.--- ---- --- ~~ --

~

-

-------.---'!'---~

,

~

.

-

--

!-

---.----

,

~--

,.-., --- -

., '"

Tableau 1bi$ -

ESTH1ATION DE LA CAPACITE CRANIENNE PAR LES DIMENSIONS EXTERNES

(Regressions multiples,

dimensions

en cm)

~~~~

'"'

'1""'~ "'. i\!'I>" . lLt\a "'"1 (.

"

~ ~t.-". , .

=

7.425 Longueur + 12.664 Largeur + 5.300 Hauteur Basion-Bregma

2410.4 cc

(1)

:

k 61.2

= 7.457 Longueur + 12.053 Largeur + 5.487 Hauteur Porion-Vertex -

2264.7

cc

:

k

62

7

= 7.651

L0ngueur

+ 12.230 Largeur + 4.682 Hauteur Porion-Bregma ~ 2228.6 cc :

k 63;5

= 7.410

Longueur

+ 11. 700

Largeur

+

Haut.

Calotte

au-des sus de Glabelle-Inion -

211~1. 8 cc +

k

61. 2

= 7.586 Lon~~eur + 11.572 Largeur + 5.766 Haut.

Calotte au-dessus Nasion-Inion -

2201.5

cc

:

k 61.2

= 3.895

Nasion-Opisthocranion+ ,14.237 Largeur + 7.216 Hauteur Basion-Bregma -

2071.7 cc

:!:

k

74.2

= 3.911

Nasion-Opisthccranion + 13.028 Largeur + 8.266 Hauteur Porion-Vertex -

1904.2

cc

+

k

7)+.8

= 4.137 Hasion Opisthocranicn '+ 13.153 Largeur + 7.462 Hauteur Porion-Bregma -

1852.6

cc

+

k

75.7

= 7.943 Glabelle-La~bda + 13.219 Largeur + 2.895 + Haut.

Calotte au-dessus de Glabelle-Lambda -

2039.9 + k

70.4

= 7.857 Glabelle-L81nbda + 13.194 Largeur + 4.119 HD,ut Calotte

= 7.696 Péri~~tre horizontal m~~iml~- 2504.6cc :

k

66.8

au-dessus de Nasion-Lambda -

2122.5

cc

± k

71.5

(1° Pour les

cr~nes d'enfants, on peut utiliser:

0.38915

(LO!'~gueur Y Largeur x Hauteur Basiol1""Bregma)

+ 231.6 cc

 

+ k56.~

 

.e-

-

0.51i01

(Longueur x Largeur x Hf'.UtClJt' Porion-Bregraa)

+ 83.2

cc

+

k

70.2

~,

Tableau 2 -

ESTIlfi

ATION

DE LA CAPACITE CRANIENNE P.t'\.R LES DIMENSIONS

l"

INTERNES

(E.ADIOLOGIQUES)

 

0.4803

= (Longueur max.

x

Largeur

max.

x

Hauteur

Basion-Bregma)

cm 3

3

+

75

+

k

62

cc

0.4852

= (Lone;ueur

max. ' x

Largeur max.

x Hauteur Basion-Vertex)

cm

cm 3

+

53,5

 

+

k

63

cc

0.5224

= (Longueur max.

x Largeur max.

x Hauteur Porion-Vertex)

+

155

 

+

k

62

cc

+ 0.5076

(Longueur max.

x Largeur m~{. x Hauteur Porion-Bregma)

cm 3

+

204~ k

64

cc

1.0049

= (Long.

au Lambda x Larg.

x Haut.

Calotte sur long.

au Lambda)

cm 3

 

+ 339

+

k

89

cc

'!JIiL

3

 

0.7070

= (Longueur X Largeur x Haut.

Calott 'e au-dessus de la Longueur)

7 ,397

= (Longueur maximum x Largeur maximum)

-

354

k

72

cc

cm

 

+ 295

+

k

64

cc

8,202

(Longeur maximum x Hauteur Basion-Bregma)

-

253

+

108

cc

7,975

= (Longueur maximum x Hauteur Basion-Vertex)

216

+

114 cc

 

= 9,)~50 (LollGueur maximum x Hauteur Porion-13regma)

 

-

227

~ 92.5

cc

= 12,354

(Longueur x Haut"eur de la Calotte

au-dessus

de la Longueur)

 

-

.105

 

~ 96.5

cc

 

= 15,983

(Longueur au Lambda x Haut.

Calotte sur Long.

au Lambda)

-

168

+

124 cc

-;;7~~"':"" -'''''''~::,',?:;u~!:~~,,''''''''~f>!:~':' '

(d'après G.

."

'1.":".-" -

",

',-

'

~~';.'

Olivier et C. Aaron)

.,'"

."

Tableau 2bis ESTIMATION DE LA CAFACITE PAR LES DIMENSIONS INTER NES

(Régressions mult iples,

.~

'"

dimensions

en cm)

(RADIOLOGIQUES)

= 6.700 Longueur interne + 14.154 Largeur interne + 8.506 Hauteur Basion-Vertex -

2680.6 cc

=

6.686 Longueur interne + 13.580 Largeur interne + 8.875 Hauteur Basion-Bregma

2638.9 cc

= 1'.939 Longueur interne + 11.811

Largeur interne

+10.244 Hauteur Ca.lotts- au-ds5us

Long.interne -

222L

= 7.6J9 Longueur interne + 12.071 Largeur interne + 8.l~10 Hauteur Porion-Vertex - 2385.6 cc

!~ ~ll~~.t;.,.:.;.",.t.t·o=.~oIW~.~ ' ~.b~ w ~

= 7.228 Longueur interne + 11.475 Largeur interne + 8.907 Hauteur Porl.on-Bregma -

2282~2 cc

=JO.953

Longueur interne + 13.070 Largeur interne, + 5.422

Hauteur ' Calotte au-dessus Longueur L~bda '- 2.

= 8.262 Longueur interne + 14.851 Largeur interne -

2132.6 cc

= 8.4J6. Longueur interne + 18.330 Hauteur Porion-Bregma -

1907.1

cc

1.

=1J.040 Lon gueur

=16. 43 J .Longueur

interne + 17.597 Hauteur Calotte au-dessus

Lo ngueur

interne -

Lambda

+ 11.164 Hauteur Calotte

au~dessus Longueur Bregma -

1632.6 cc

1653.1

cc

=JJ.-J1.8 Longueur interne + 12.347 Hauteur Basion-Bregma -

1948.2 cc

. =J2.045

Longueur interne

+ 10.337 Hauteur Basion-Vertex -

1848.5 cc

~ ~~,'U;;d:.t.I

~~~~

,~

~"

.
.

LarGeur

/

Transvers ale

maximum

-- -

~------;-r-------------------~·l

i

.1 1 Q) () ; ~ Q) ~ ,d H QJ 'd ~I l·la \
.1
1
Q)
()
;
~
Q)
~
,d
H
QJ
'd
~I
l·la
\
,~
1
0
.p
1
1
1
LarGeur
bi-goniaque
1
. r---
1
1
i
\
/
1
--t - - --
- - -
- - -
- -
()

i

'. --

Largeur

Gnathiod

Bizy gO;~i8.tiQue

Fig.

12

Vimcnsions

du

en vu e: t,-ntériê:ure

-

crane

III

-

DD~ENSIOHS

E'I'IUDICE.'i DU CRMŒ

Ff--CIAL

25

La largeur bizy,€Somatique de la. face (h5) est la dista.nce entre les deux zygions, mesuree trans'.'crsalement ~Hec le cêphalOlliètre .(Fig.12). Cette largeur présente lli1e forte corrélation avec les largeurs du crâne et de

la base.

La hauteur supérieure de la face (1.~8) est, la distancE: entre le naSlon et le prosth.ion (hypoprosthion), l!l~sul'êeavec le pied à c'Oulisse (Fié> 12). Elle ne doit pas êt.re prise en consideration en cas de résorption aJ.veolaire.

Vindice facial

bizygomatique); il augmente lorsque la face est .plus haute ou Flus

superi e ur r48/45yest 100

(Hauteur

sllpêriel

lYe

/ Larg~'

lT.

./'

e-r,rOl'Ce.

.

.,

il presente les cat~gories suivantes:

Face

Face

Face moyenne

Fa'ce

Face trés

etroi te

trés

large

large

ou

ou tres

courte

courte

(l.l~sène)

oU.hG.ute

(Euryène)

(Leptène)

haute

&troite

ou irés

(Hypereuryène)

(HYJ)erleptène)

'7 .'

en

de

de

de

a partir de GO.O

dessous

45.0

50.0

55.0

Cl",

.~

\

,-

AJ.

a 49.9

'-

a 54.9

8.

59.9

La saill~e des arcades

par la proj~ondeur de la dépression située juste 3.u-dessus. On empJ_oic -:

planchette enduite de craie ou de sU:Le,on l'al')pliq,ue sur le front è:l s'~jet,

de façon à obtenir les traces des 3 points d'appui, deux laterau.,< ·sur les

l'écaille du fronta .}_

arcades ' sourcillières ou sur les torus, 'lm llledian sur

sourcillières,

ou torus

sus-orbitaire,

se ~esure

:llê

(technique A.

Ducros).

EIlsui te,

à l'aide

d'un

c'Ol:l:pas

à 3 branches,

ou

avec

la tige

de

profondeur du pied

à

cO-tllisse

du Cœ;-,,"!lErCe,

on mes'~re la

profondeur

utilise le plus

chiffres nuls cll·:.z l'enfm'.t et che% certaine~, ferr.u.; l es ù. frcntal arrcl:~'ii:

de

la

dépression

souvent

entre

chaque

arc8.de

et

le point Jr,édi 2.n . On

On

peu.t

trouver

cies

la moyenne des

deux

côté.:;.

cette lliéthode ~1e con\rient pas

à

ces

cas

. Un. torus cG~cres!.~orld 2. lLYle

arcade

sourcillière

enGlobant

l'arcade

orbitaire

s1.~pêrieure.

.'

Fig.

pr é lH.is 8.1e

13

--

,

Dimensions

de

110rbite

et

du Nez

Hasion.

Sillor.

prémtsal

Forn~E:~; de

1iou v ert11Te

~l'osthion

n 8. sale

La largeur de l'orbite (Fig.13) est la distance entre l'ectoconchion et soit le dacryon ( 51a), soit le maxillo-fro~tal (51). Elle se mesure avec le pied à coulisse. Ces deux largeurs sont équivalentes selon la relation:

Largeur au dacryon = 0.96 Large-t.lY au maxillo- frontal - 0.93 C'J:n La hauteur de l'orbite (52) ~st la distance meximwn entre les bords supérieur et inférieur de l'crbite, prise perpendiculall'ement à la largeur :(Fig.13). Pourcescleux mesures, hauteur: et largeur, on fait souvent la moyenne des côtés droit et gauche. L'inclice orbitaire 52/51a est 100 (Hauteur 1 Largeur de l'orbite); il traduit la forme de l'orbite suivant les cat&gories:

Largeur utilisee:

Orbites basses Orbites moyennes Orbites hautes

(Chamaeconques)

(I-'lesoconques)

(Hypsiconques)

au Dacryon

en dessous

83.0

de

de 83.0

à 88.9

"-

a

partir de 89.0

au Haxillo-frontal

en dessous

de 76.0

de

"-

a 84.9

76.0

"-

a partir

de

85·0

On passe d'un indice à l'autre par la formule:

Indice au Dacryo~ = 1.05 Indice au Maxillo~frontal + 1.05

La hauteur du nez (55) est la distànce du nasion au point nasospinal.

une

gouttière, on prend comme repère le niveau du plancher des fosses nasales. Cette dimension présente une forte corrélation étVeC la haut<eur de la face. La largeur du nez (54) est la largeur horizo~1.tale maximum de l'orifice

nasal (Fig.13), prise sur les bords latéraux (rJ.ais ce n'est ras une mesure endonasale). Elle est sans corrélation avec la hauteur du nez. L'indice nasal(S4/55)est 100 (Largeur 1 Hauteur du nez); ses valeurs traduisent à la fois la largeur et la hauteur relatives de l'orii'ice,selon les catégories suivantes:

(Fig. 13).

le_

bord

inférieur

de i' échancrure

nasale est

13). le_ bord inférieur de i' échancrure nasale est ~i -- Nez étroit (Leptorhinien) en dessous

~i

--

Nez

étroit

(Leptorhinien)

en

dessous

de

47.0

Nez

moyen

(l·!6sorhini enl

- de

li7.0

à 50.9

   

\

Nez

larGe

(Platyrhinien)

de

51.0

à 57.9

Cet

Nez três

large

(Hy"perplatyrrlÎnien)

à partir de 58.0

indice

correspowiraït à celui du vivant selon la

formule:

Indice

nasal osseux = O. Lf3 Indice

nf',sa.l

vivant

+

16. '(

(Davies).

--

,

- -

-- -- - -----

---- --- ---

--

-- -- - ----- ---- --- --- -- Fig. 11. L8. ~ dire entre les n:ilieu

Fig.

11.

L8.

~ dire

entre les n:ilieu QC ~~ rebords c'llvGoJ.f :. il'es i~lternes

des

versale

l arr;cul'

du

pa1ni s (6:-:1e~:;t la (li::;tanc (: tLHlS-

les

'X

points

en dOli; [;. h , r '2 ,

c' c ~t

molcires

(Fig.14-4).

Elle

est

plus

entre

secondes

facile il mesurer ~

vec

le

pied

à

cou.li sse

d-J.

CC1::_merce·

lorsque les dents

sont

présentes.

 

Ln.! lOll [;"ùC',:ur

Cl'.l pal:"_is

(62)

est

la distance

ent.re

les pOlnts oral Et st apGyllon

mai~e a proposé

bord post.érieur du foraE;en

-

(,-.

').

Pf-'.1.

evl~-

rlg.l~ . d

point

les

de re~placer le

endO:llaL:.re

par

oral par le

ir.:-2l'neS

incisivum (Fig.1L~-1)

b01'ds

(et -les

points

üù

foramer.

L! indice palatin

palo

tinum

ni9.jus (Fig.14-2).

63/52

est

100

voûte palatine

(Largeur

selon

1: allongement de la

1Lonbueur du palais); il traduit

les

'.-aleurs

suivantes:

Indice clas~i o ue

~~~~~~~---~--------

en

de

:53/62_

des SOllS

80.0

je

80.0

à 84.9-

à partir

de"S5.0

Indice

en

de

de Petit-Maire

de

84.0