Vous êtes sur la page 1sur 4

Avril-Mai 2015

"Il y a une absence de contrôle
totale dans cette loi" estime le
juge, évoquant le manque de
protection des citoyens vis à vis
de l'Etat dans le projet de
loi. Pour le juge, attaché aux libertés individuelles, cette loi
constitue une "arme redoutable"
si elle est mise entre de
"mauvaises mains".
Marc Trévidic, juge anti-terroriste
"Le texte, intitulé « French Surveillance State » (littéralement «
L'Etat français de surveillance
»), appelle clairement le Parlement français « à protéger les
droits démocratiques de ses citoyens d'une surveillance
gouvernementale indûment
expansive et intrusive ».
Le quotidien américain dénonce
ainsi un projet de loi qui «
concentre des pouvoirs extraordinaires » dans les mains du premier ministre « en lui donnant,
plutôt qu'aux juges, le contrôle
du processus d'approbation des
demandes de surveillance des
agences de renseignement ».
L'éditorial à charge du « New
York Times » Le Monde.fr |

Le contrôle du service de
renseignement sera confié au
premier ministre.
Pour être légale, toute surveillance doit être ciblée, fondée sur
des soupçons plausibles et soumis à un contrôle judiciaire préalable. En l'absence de contrôle
effectif sur les services de renseignement, la France risque de
se mettre en contradiction avec
ses obligations européennes et
internationales en matière de
droits humains.
Amnesty International

« Lors du vote
du 5 mai prochain, les députés doivent rejeter
ce texte. Le gouvernement les a
forcés à examiner au pas de charge une loi censée donner le
cadre général des services de renseignement français, et impactant fortement les libertés publiques. Nous invitons les citoyens à contacter un à un leurs députés pendant les deux semaines
qui précèdent ce vote solennel afin de les convaincre de voter contre
cette loi » déclare Philippe Aigrain, co-fondateur de La Quadrature du Net.

LdH Au terme de quatre jours de discussions. présenté à tort comme une loi antiterroriste. très peu d'améliorations ont été faites sur un texte qui recueille un nombre inédit de condamnations sur son caractère dangereux. intrusif. visage. jeux. achats. La Quadrature du Net Tous Connectés ! Tous Concernés ! Traces numériques.Page Avril-Mai 2015 2 Résumé des débats : procédure accélérée Le gouvernement a fait le choix de confisquer le débat démocratique en soumettant ce texte à la procédure accélérée et en entretenant la confusion sur l’objet de ce texte. les cartes bancaires. contenu du sac. les clés sans contact des voitures… CNIL France 2014 : Internet dans 8 foyers français sur 10. réseaux sociaux. poids de la valise. échanges…. qu’elles sont mille fois plus nombreuses. L’urgence décrétée renvoie dans l’ombre le véritable sujet : les pouvoirs de surveillance de l’État sur les citoyens. etc… ) sont beaucoup plus précises et sont capturées sans que l’intéressé n’ait rien à faire.6% des familles se connectent sur divers support : ordinateurs. 43. tablette. La différence est que les données (localisation.8 millions d’internautes avec forte hausse du surf sur mobiles et tablettes (55. 82. attentatoire aux libertés et dont les dispositifs de contrôles sont totalement insuffisants. et surtout accessibles au moyen de la technologie d’aujourd’hui. tels les cartes de transports. les passeports électroniques. co-voiturage. Nouveaux usages vidéo. heure. chacun d'entre nous utilise ce type de puces. possibilité de les lire à plusieurs dizaines de mètres. les badges d'accès aux immeubles. Source Echos judiciaires girondins—avril 2015 . On n’en parle pas mais ça existe : RFID : Des puces aux usages multiples et aux impacts variés en termes de vie privée Les puces RFID permettent d’identifier et de localiser des objets ou des personnes. téléviseur et smartphone. puisqu'elles sont présentes dans de nombreux objets de la vie quotidienne. constituant ainsi le big data. Plus d’1 français sur 2 possède un smartphone (55%). Taille très réduite. 5% hyperconnectés possèdent montres et bracelets. le détail des achats.7%). MOOC CR2PA-Paris Ouest.

comment oser parler de surveillance de masse ? C'est de la surveillance ciblée. les services sont passés de la pêche à la ligne à la pêche au chalut en matière de collectes de renseignements. été attribué.Avril-Mai 2015 Dispositifs de surveillance massive et prédictive 1. où vous allez faire vos courses. 822-2 prévoit des délais de conservation très substantiels allant jusqu'à cinq ans pour les données de connexion". il ira même chercher votre courrier dans la boîte à lettre et ouvrira les enveloppes pour en lire le contenu. Serviable. Nul besoin d'épiloguer. d'intercepter des conversations téléphoniques dans un périmètre d’environ 500 mètres.latribune. Et attention . recueil des métadonnées (destinataire d’un message.fr Contactez vos députés afin qu’ils votent CONTRE LA LOI RENSEIGNENT Charlie Hebdo Le journal satirique. président de la Commission nationale de contrôle des interceptions de sécurité (CNCIS). ça coûterait bien trop cher. puisque les données seront traitées dans le respect de l'anonymat. Car a-t-il estimé "dans le projet de loi. L'accumulation supposée admise de ces données nécessitera un tri pour éliminer celles qui sont inutiles à l'enquête et qui peuvent représenter 99. il prévoit l'analyse de tout ce qui passe par le réseau d'un opéra- "Imsi Catcher" ? Appareils mobiles capables d’aspirer les communications vocales et écrites des téléphones portables. Dans quelles conditions va-t-on éliminer puis détruire ces données inutiles ? L'article L. surveillance des données de connexion. sur autorisation du Premier ministre ! Alors. Mais tant qu'il se contente de noter toutes ces informations sur un carnet qui ne porte pas votre nom Légende accompagnant mais un numéro qui vous a l'illustration. à qui vous téléphonez. 3 . a-t-il averti. 851-6. aux hébergeurs et aux grandes plateformes internet (y compris Facebook ou Google) un dispositif d'analyse automatique des données (un algorithme) : analyse du trafic.9 % du total. « ouvrent une boîte de Pandore dont il n'a jamais été prouvé qu'elle puisse éviter un attentat terroriste » Boites Noires ? L'article 2 du projet de loi impose aux opérateurs télécoms. Dans ce cas vous ne verrez aucun inconvénient à ce qu'un policier soit posté dans votre jardin en permanence et qu'il regarde par votre fenêtre ou même qu'il entre chez vous.. où est le problème ? C'est uniquement si le policier remarque que vous avez des fréquentations louches ou des lectures déviantes qu'il fera re- Page monter l'information à sa hiérarchie et que la secrétaire ira regarder à qui a été attribué le numéro."Nous sommes bien dans la pêche au chalut chère aux Américains". http://www. Mais c'est justement parce que ça ne coûte pas grand chose qu'ils s'en remettent aux robots policiers que l'on appelle des "boîtes noires". cible de l'attentat de janvier. Bien sûr une telle surveillance avec un policier derrière les faits et gestes de chaque personne est irréaliste. et qu'il ne sera levé qu'en cas de risque avéré de menace terroriste. le temps passé sur une page. aucune disposition ne prévoit un tri entre les mauvaises données et les bonnes". et viendra même dans votre voiture pour noter chez qui vous allez. et où vous travaillez. un robocop chez vous. « L'article L. ça vous tente ? Quand le "gendarme" des écoutes fusille la loi sur le renseignement de Valls Selon Jean-Marie Delarue. Ce n'est pas de la surveillance de masse. l'adresse IP d’un site visité.) pour identifier des comportements suspects. qui vous téléphone. teur qui couvre des millions de communications. Alors. estime que les « boîtes noires » sensées aider à prévenir les attentats en surveillant le trafic Web.. ce que vous lisez comme livre. qui vient chez vous. Il se fera discret mais notera ce vous regardez à la télévision.

Dire un « non » implacable au terrorisme n’est pas lui offrir nos libertés. en renforçant l’Etat policier au détriment de ce que vous devriez incarner un Etat de droit. Mesdames.html) 13.A. cède à la précipitation pour être adopter sans débat.over-blog. Pourra-t-il mettre en place une balise pour suivre notre véhicule ou l’un de nos objets? 6.L. en promouvant l’avènement d’une police de la pensée. y compris via un Imsi Catcher ? 4. messieurs les députés girondins Nos questions sont nombreuses. seront-elles collectées par une technique telle que l'Imsi Catcher ? 11. pour résister aux influences des pouvoirs qui exploiteront nos données personnelles. Mesdames. Aux motifs fondamentaux qu’elle déroge aux principes et aux valeurs de protection des libertés publiques et individuelles. quand.P. fax et mails. Nous vous demandons de répondre plus précisément aux interrogations de notre collectif Contre Les Abus Policiers (C. en instituant une société de contrôle et. Quelles sont vos réponses sur ces 16 points ? L’argument sécuritaire et anti-terroriste ne doit pas balayer ces interrogations pour légitimer le contrôle des populations.C..).33) constitué de membres agissant à titre personnel en solidarité aux victimes de violences et d'abus de pouvoir émanant des forces de l'ordre. ? 7. Quelle distinction existera-t-il entre le renseignement et la preuve si cette loi est votée ? 16. En avril 2015. (http://www. Pourra-t-il installer un mouchard («keylogger») sur nos ordinateurs et capter toutes les touches frappées sur nos claviers ? 8. pour défendre l’esprit des lumières. Pourrons-nous si nous sommes déjà identifiés être sous écoutes téléphoniques.P33 – Bordeaux http://clap33. vous étiez Charlie debout à l’assemblée pour crier votre attachement à la liberté. Pourrons-nous poursuivre ce type d’action collective ou sera-t-elle stoppée en amont car les prédictions des traitements automatisés de nos données feront de nous une menace intérieure ? 15. qui se trouvent donc de fait dans un périmètre donné (entre 500m et 1km) autour de notre action. Par exemple.. Amnesty International. 1..L. le droit à la liberté d’opinion et d’expression.Députés Girondins : Libérez Charlie ! Votez CONTRE la loi sur le Mesdames. Qui programmera les règles des algorithmes qui trieront hors contrôle ces données ? sur quels critères ? 12. nous rendons solennellement un hommage à ces victimes en dressant un mur de panneaux en carton contre l’oubli sur les marchés et places publiques de Bordeaux. nous vous demandons courage et fermeté pour défendre notre intérêt collectif et universel. est-ce que concrètement ces pratiques pourront légalement exister à notre encontre suite au vote de cette loi ? Le quizz du journal Libération affirme oui. vous vous devez de connaitre de manière approfondie ce projet de loi. Le « Renseignement » pourra-t-il demander nos «métadonnées» aux opérateurs et hébergeurs : qui appelle qui ou qui se connecte à quoi. Pourrons-nous être identifiés par une valise espionne qui simule une fausse antenne téléphone. soit «un Imsi-catcher» ? 3. en légalisant la surveillance de masse sans contrôle judiciaire ni argument.A.com/ . Pourra-t-il poser des micros et caméras à nos domiciles ? 9. rendue pleinement opérationnelle par la maitrise d’innovations et techniques intrusives au cœur de notre quotidien connecté. nous vous demandons de rester debout à l’assemblée pour libérer Charlie en votant CONTRE la loi sur le renseignement. ce sont eux qui sortiront renforcés de cette loi et non la lutte contre le terrorisme. Au premier motif qu’elle se vote en procédure accélérée. messieurs les députés girondins Dans le cadre de votre mandat. Mesdames. combien de temps.fr/apps/2015/04/quiz-loi/index. Les droits de la défense ne seront-ils pas dès lors très affaiblis ? Mesdames. à la tolérance. où ? 5. le Syndicat des Avocats de France. messieurs les députés girondins Au delà de la ligne de votre parti.. Qu’en sera-t-il de cette action collective non violente? 2. Human Rights Watch. Et si ce n’est pas l’esprit de la loi à votre sens.liberation. Maitrisez-vous ce qu’en feront les futurs gouvernements ? 14. Les données des passants qui lisent nos panneaux ou échangent avec nous et. messieurs les députés girondins Libérez Charlie ! Votez CONTRE la loi sur le renseignement Le collectif Contre Les Abus Policiers . sans écho aux nombreuses voix de ses opposants (La Quadrature du Net. bibliothèques etc. messieurs les députés girondins En janvier 2015. Notre entourage pourra-t-il désormais être aussi surveillé par ces mêmes moyens techniques ? qu’il joue un rôle d'intermédiaire volontaire ou non ? et ce même s’il n'est ni au courant ni complice ? 10. Pourra-t-il mettre en place des «filatures» (photos et enregistrements sonores) dans des lieux privés type cafés. la Ligue des Droits de l'Homme.