Vous êtes sur la page 1sur 1

Mobilité absolue/ relative :

La distinction entre mobilité structurelle ( ou mobilité forcée ) et mobilité nette ( ou pure ou de


circulation) consiste à envisager la mobilité totale comme la somme de 2 composantes :
mobilité totale = mobilité structurelle + mobilité nette

Cette idée qu’il existerait 2 types de mobilité est contestable . Une nouvelle distinction a donc
été établie qui considère que les phénomènes de mobilité sociale doivent être étudiés selon 2
points de vue différents et complémentaires :
- celui des taux absolus de mobilité, encore appelés mobilité observée consiste à analyser la
mobilité telle qu’elle est affectée par l’évolution de la distribution socioprofessionnelle des
fils comparativement à celle des pères
- celui de la fluidité sociale ou taux relatif de mobilité vise à étudier la force du lien entre
l’origine et la position sociale indépendamment de l’évolution de la distribution
socioprofessionnelle des fils comparativement à celle des pères . Afin de mesurer la fluidité
sociale , les sociologues calculent le rapport des chances relatives ( ou odds ratios) :
supposons que sur 100 fils de cadres , 80 deviennent cadres et 20 ouvriers , que sur 100 fils
d’ouvriers , 75 deviennent ouvriers et 25 deviennent cadres , alors :

le rapport des chances relatives = 80 / 20 = 12


25 / 75

Cela signifie que les fils de cadres ont 12 fois plus de chances de devenir cadres qu’ouvriers que
les fils d’ouvriers.

mobilité individuelle/collective

Les changements sociaux qui affectent les effectifs des groupes, interfèrent nécessairement
avec la mobilité des individus et ont aussi des effets sur le classement social des groupes :
• D’une période à l’autre, la signification sociale de l’appartenance à une catégorie sociale
donnée peut varier sensiblement.
• Ex : les instituteurs étaient des notables sous la III° République. Avec la généralisation de
l’enseignement secondaire et la forte croissance des autres professions supposant un
niveau de diplôme équivalent au leur, ces groupes professionnels ont vu décliner leur
prestige et leur place relative dans l’espace social.
• Dès lors, on doit se demander si, dans l’analyse de la mobilité individuelle , il convient de
tenir pour immobile , par exemple , un professeur fils de professeur , ou pour mobile
ascendant un professeur fils ou petit-fils d’instituteur .