Vous êtes sur la page 1sur 3

DEMANDE DE SOUTIEN

Pour la construction du
FOYER ANYMA
destiné aux enfants hospitalisés et
leurs familles à Madagascar

« ANYMA » Traduction : Arovy NY MArary = Protégeons les malades .

ANYMA à Madagascar : Correspondant en France : Antenne ANYMA-MADA :


H.J.R.A Ampefiloha / B.P 4150 101 Antananarivo 28, rue de la Planchette, 45750 St-Pryvé-St-Mesmin
Président : Professeur Rafaramino Razakandraina Florine Présidente : Marie-Claude Harrang Esquillan
Coordinatrice responsable du projet : Sœur Anne-Claire née Tel: 0238222744- mcesquil@orange.fr -
Denise Esquillan aclaire@moov.mg Tél / Fax : 22.328.49 Site: anymafrance.over-blog.com
Association ANYMA créée en 1993 est devenue ONG ANYMA en 2006. Association loi 1901: n° W452001103 du 1/02/08 - J.O. n°1001 16/02/08 –
N° 003, arrêté d’agrément n° 02/06 du 11/10/06. N° fiscal 2880660 N° de Siret: 513 536 060 00017

Activités d’ANYMA à Madagascar


Depuis plus de quinze ans, ANYMA, sous la direction de Sœur Anne-Claire, se dévoue pour améliorer les conditions de vie des
malades hospitalisés à l’Hôpital Universitaire JRA pour de longues durées, en particulier en cancérologie et en traumatologie.
Elle est soutenue par l’antenne de France qui œuvre exclusivement en soutien à l'ONG. (financier, logistique et technique).
- Situation actuelle à Madagascar : l’hôpital ne prend en charge que les actes médicaux
- La famille doit tout assumer: soins, achat des traitements, pansements, fournitures et
matériel chirurgical, nourriture, toilette, linge, transports.
- 3 personnes sont nécessaires pour les enfants, dont une doit rester en permanence à côté
de l’enfant et s’installe souvent dans son lit pour y dormir, ce qui favorise les infections …
- Lorsque les malades viennent de loin, sans logements sociaux, les accompagnants les plus
démunis dorment dans les rues, dans des lieux insalubres et dangereux. Un préau dans la
cour de l’hôpital leur permet de faire la lessive et la cuisine dans des conditions d’hygiène
déplorables.
- Les enfants qui souffrent de pathologies lourdes, mais curables comme beaucoup de
cancers, ont besoin de traitements prolongés et donc chers : en moyenne 750 € pour le
traitement d’un lymphome dont plus de 80 % guérissent s’ils sont soignés.
Le SMIC est à 30 € et le salaire moyen à 50 €. Le prix du carburant = à celui en France ….

L’action sociale d’ANYMA


ANYMA essaye d’améliorer les conditions d'accueil dans l'hôpital et les relations entre les malades, les parents et le
personnel soignant, en réhabilitant des locaux, fournissant matériel et médicaments, etc ... Elle organise aussi un soutien scolaire et
des animations pour les enfants hospitalisés, grâce à des bénévoles.
A l’arrivée des malades, les assistantes sociales de l’équipe évaluent la situation des familles, recherchent des aides auprès des
employeurs ou de programmes subventionnés. ANYMA prend souvent en charge le traitement et la nourriture des familles sans
ressources. A la sortie de l’Hôpital, elle organise le relais avec les centres de santé proches du domicile des enfants.
Malgré tous les efforts d’ANYMA, la situation reste précaire. Parce que les parents ne peuvent assumer les frais répétés de
transport et n’ont aucun lieu d’accueil à Antananarivo, les lits d'hospitalisation sont occupés inutilement par des enfants (parfois à
deux par lit) qui ne peuvent rentrer chez eux entre deux périodes de soins, ou par ceux qui pourraient bénéficier de soins de jour,
mais habitent en province.
D’autres enfants ne peuvent donc pas être pris en charge faute de places. Par ailleurs, le désœuvrement, l'attente inutile à
l'hôpital empêchent le chef de famille de travailler, ce qui compromet la prise en charge financière et l’équilibre familial perturbé
par les conflits révélés par ce type d’épreuve.

Rien ne pourra changer sans la création d’une structure d’accueil à proximité de l'hôpital CHU HJRA
et des autres structures hospitalières voisines (CHU pédiatrique, centre d’appareillage, maternités …).

C’est le Défi que s’est lancé ANYMA sous l’impulsion de Sœur Anne-Claire.
Ce foyer destiné principalement à l’accueil des familles des enfants hospitalisés, permettra aussi de développer un lieu de formation
et de promotion de la santé pour les familles : éducation sanitaire et nutritionnelle, hygiène, animations, activités pédagogiques.
Il facilitera l’accompagnement éducatif des enfants qui pourront toutefois bénéficier de l'école voisine quand leur santé s’améliorera.
Version 16 Février 2010
Porteur du projet : Sœur Anne-Claire, née en 1942 à Saint-Jean-le-Blanc, Loiret (45).
Après des études d’infirmière et une expérience dans les hôpitaux de France, elle arrive le
22 octobre 1970 à Madagascar (Mandritsara puis Mahajanga) et depuis 1988, à Antananarivo.
(voir biographie en annexe).
Depuis 1989, elle travaille à l’HJRA. Elle y a organisé un service social, puis un
centre de distribution de médicaments pour les indigents.
En 1993, des personnels de santé et des familles de malades se joignent à l'équipe et
constituent l'association ANYMA qui ouvre, en 1996, une pharmacie d’urgence.
Le 15 mars 1999, le Ministre de la Santé confie à Sœur Anne-Claire, coordinatrice de
l'ANYMA, la concession de la direction de la pharmacie de l’HJRA (en moyenne 1.000
ordonnances par jour.
L'équipe constituée à cette date est là depuis 10 ans, 24h/24, 7j/7. C'est ainsi que les actions
d'ANYMA et de la pharmacie de l'HJRA sont intriquées et que le siège d'ANYMA se trouve
actuellement dans les locaux de la pharmacie, dans l'enceinte de l'hôpital.

Sœur Anne-Claire, est douée d'une énergie peu banale, d'un charisme qui ne laisse personne
indifférent, d'une patiente obstination et d'un dévouement sans bornes à la population
malgache dont, bien sûr, elle parle la langue et se sent parfaitement solidaire. L'Etat a reconnu
ses mérites et en 2005, lui a décerné la médaille d’Officier de l’Ordre National Malgache.

AVANT
ANYMA a acquis un terrain bâti proche du CHU
JRA et a confié les études préalables à la reconstruction
à un cabinet d’architecte, maître d’œuvre du Projet.
Cela a été possible grâce à une subvention de la
commission épiscopale italienne (103 390 €) et aux
fonds propres d’ANYMA. (40 610 €)

Le nouveau foyer sera construit sur trois niveaux :


Rez-de-chaussée : accueil social, animations, activités
pédagogiques et chambres pour handicapés, plus une
APRES
salle de réunion qui pourra être louée pour procurer une Surface bâtie 1309,61 m²
Après démolition, la construction part d’autofinancement au foyer.
s’étalera sur deux ans : 2010 et 2011, Soit un coût au m² HT de 373 €
1er et second étage : logement des familles aidées, sous Coût de la construction
si ANYMA parvient à recueillir les
fonds nécessaires. Le permis de
conditions de ressources et d’éloignement, ainsi que - Construction 586 192 €
construire est déposé en janv. 2010. quelques chambres pour patients payants, qui viendront - Fonds propres et subvention 212 365 €
compléter les recettes. -Fonds recherchés 373 827 €

Bénéficiaires : Le projet concerne plus particulièrement les enfants hospitalisés pour des maladies de longue durée au
CHU HJRA et leurs accompagnants. 60 enfants traités pour des cancers et leur famille seront prioritaires pour l’hébergement. De
plus, ANYMA aide actuellement environ 1000 familles par an, qui participeront aux activités médico-psycho-sociales du Centre.
C’est en fait l'ensemble de la population malgache qui est concernée par le projet, car les actions d’éducation à la santé, les activités
d’insertion, la coordination avec les services de santé locaux bénéficieront à tout l’environnement des familles des malades.

Création d’emplois : Pour le fonctionnement du centre, 7 postes seront créés : coordonnateur, assistante sociale,
animateur, personnel administratif et technique, auxquels s’ajouteront des prestataires occasionnels.

ANYMA vous sollicite pour une participation à la construction de ce foyer avec souci de préservation de
l'environnement (énergie solaire, récupération d'eau …) et de développement social durable : éducation à l’hygiène, gestion
de l’eau potable et des déchets, (ordures, latrines …), sensibilisation aux énergies renouvelables et au respect des ressources
naturelles, en particulier le bois.
Partenaires financiers Financements €
Fonds disponibles pour la construction
- ANYMA fonds propres 25 000 Sur le compte ANYMA
- Union Européenne 60 000 Sur le compte ANYMA
- Commission Épiscopale italienne 127 365 Somme accordée mais non perçue
Total 212 365

Fonds recherchés pour la construction 373 827


Co-financeurs Montant € État des négociations
Fondation VEOLIA Dossier sera déposé en février 2010
Présidence de APHP(Assistance Publique Hôpitaux de Paris) Dossier en préparation
Entreprises implantées à Madagascar Dossier en préparation
Reste à percevoir pour l’équipement du foyer
- Union Européenne 59 000

CONCLUSION :

Ce projet, soutenu financièrement par l’Union Européenne et la Commission Épiscopale Italienne, est aussi depuis des
années encouragé par l’État malgache et ses gouvernements successifs, financièrement bien dépourvus.

Cela représente un gros investissement pour une petite ONG et un pays au milieu de la tourmente politique et économique
actuelle. Nous espérons que notre appel à la générosité trouvera un écho favorable auprès des destinataires de ce dossier.

Ce projet est porté par Sœur Anne-Claire, coordinatrice d’ANYMA, personnalité reconnue et hors du commun, qui
depuis 40 ans a fait ses preuves. Malgré les conditions précaires de son exercice, elle se dévoue sans compter pour les enfants
gravement malades. Elle vous remercie et met tous ses espoirs en votre générosité.

Ce dossier est un véritable projet de santé publique. Il permettra à un plus grand nombre d’enfants
gravement malades d’accéder à des soins spécialisés et à leur environnement familial de bénéficier
d’actions de sensibilisation en matière d’hygiène et de santé