Vous êtes sur la page 1sur 3

COMMUNIQUE DE PRESSE

Roubaix, le 21 janvier 2010.

L’industrie française attire toujours de nouveaux entrepreneurs !


Réseau Entreprendre® publie une enquête, réalisée en décembre 2009,
sur les créateurs- repreneurs d’entreprises industrielles.

Dans le cadre des « Etats Généraux de l’Industrie » lancés le 15 octobre 2009 par le Président de la
République, Réseau Entreprendre® a été sollicité pour participer à l’un des groupes de travail. Afin
d’enrichir sa contribution, Réseau Entreprendre® vient de réaliser une enquête sur : les opportunités,
motivations et frein à la création - reprise d’entreprises industrielles en demandant à ses
lauréats industriels de s’exprimer. Depuis la création de Réseau Entreprendre®, les lauréats des
associations Réseau Entreprendre® ont en effet créé ou repris près de 1 000 entreprises
industrielles. Une des singularités de l’engagement de Réseau Entreprendre® est d’être un des seuls
réseaux nationaux d’accompagnement de créations – reprises d’entreprises à pouvoir soutenir des
projets de futures PME de cette taille et dans la durée.

L’enquête, réalisée par l’institut TMO Régions en décembre 2009, dresse un portrait des entreprises
industrielles et de leurs dirigeants soutenus par Réseau Entreprendre® depuis 5 ans.

ƒ La part de lauréats industriels parmi les lauréats de Réseau Entreprendre® est stable depuis
2000, elle se situe entre 25 et 30%. Ce qui permet de dire que l’industrie continue d’attirer de
nouveaux entrepreneurs. 15% seulement de ceux qui ont créé ou repris une entreprise
industrielle depuis 2000 envisagent de la céder avant 5 ans.

ƒ Parmi les lauréats industriels, les créations représentent 60% des projets, les reprises 40%.
Le pourcentage des reprises d’entreprises est supérieur à ce qu’on observe sur l’ensemble
des secteurs (33%). Ce qui permet de dire que l’entrepreneuriat industriel est majoritairement
soutenu par la reprise.

ƒ 85 % de la production des lauréats industriels de Réseau Entreprendre® est localisée en


France. L'intention des entrepreneurs est très majoritairement de continuer à produire sur le
territoire national, même si la moitié des dirigeants se disent exposés à une concurrence
étrangère, et ceci très majoritairement sur une problématique de prix de revient/coût de main
d'oeuvre.

ƒ Les repreneurs d’entreprises industrielles s’adressent à 95% à des clientèles BtoB, les
entreprises nouvellement créées s'adressant comparativement plus fréquemment à des
consommateurs grand public (2 fois plus que pour les reprises).

ƒ Les récentes créations d’entreprises industrielles sont plus souvent fondées sur l'innovation
« produits » par rapport aux entreprises industrielles reprises. 78 % de leurs
dirigeants créateurs considèrent que leur marché est en développement ; à l’inverse 62 % des
dirigeants d'entreprises reprises considèrent que leur marché est stable ou en régression.

ƒ Les entreprises créées s'adressent plus fréquemment à des clients étrangers (1/4 des
créations). Les reprises restent plus souvent centrées sur une clientèle locale.

ƒ Interrogés sur les facteurs pouvant favoriser le développement de leur entreprise industrielle
là où elle est implantée, les créateurs et repreneurs interrogés citent en priorité : un marché
en croissance, la proximité avec les clients, la qualité du management de l'entreprise et le
niveau de qualification de la main d'œuvre. Si la confiance des banques comme condition de
développement est citée par 32 % des dirigeants, en revanche, la présence d'un pôle de
compétitivité n'est citée que par 9 % d’entre eux.
L’enquête en détails :

ƒ La typologie des créateurs – repreneurs industriels soutenus par Réseau Entreprendre® :


ils sont le plus souvent seuls aux commandes de l’entreprise, ont une grande expérience
professionnelle, tout en étant moins diplômés que les autres lauréats soutenus par Réseau
Entreprendre®.

ƒ Les emplois industriels sont plus stables : 94% d’emplois pérennes et deux fois moins de
CDD que les autres entreprises accompagnées par Réseau Entreprendre®. Les entreprises
des lauréats industriels soutenus par Réseau Entreprendre® ont crée ou maintenu 12 emplois
directs à 5 ans. 52% des lauréats industriels ont l’intention d’embaucher dans les 12
prochains mois et annoncent la création de 2,3 emplois sur la période. 80% des dirigeants
ont l’intention d’embaucher dans les 3 ans, ce qui représenterait un potentiel de 1100 emplois
créés d’ici 2012. Seuls 2% envisagent des réductions d’effectifs.

ƒ Le financement. Le montant moyen des plans de financement des projets industriels est plus
lourd que celui des autres projets accompagnés, du fait notamment de l’importance des
investissements initiaux (488 000 euros en moyenne pour les lauréats des 5 dernières
années). Il a progressé de 58% en 5 ans, ce qui témoigne de la taille croissante des projets
soutenus. La part importante des reprises est un des facteurs explicatifs. Il convient
d’observer que la part des prêts bancaires est plus importante pour les projets industriels que
pour les autres projets. L’effet de levier du prêt d’honneur de Réseau Entreprendre® pour les
entreprises industrielles est deux fois plus important que celui des autres projets soutenus par
Réseau Entreprendre®.

ƒ Le chiffre d’affaires des projets industriels est de 30% supérieur à celui des autres
entrepreneurs accompagnés par Réseau Entreprendre®.

ƒ Le taux de pérennité des entreprises industrielles (88% à 3 ans, 77% à 5 ans) est supérieur
au taux moyen de pérennité des entreprises accompagnées par Réseau Entreprendre® (86%
à 3 ans, 72% à 5 ans). Les projets industriels sont plus pérennes et constituent donc un bon
investissement.

ƒ L’innovation. Ceux qui innovent le plus sont les créateurs. Ils sont plus orientés vers les
produits de consommation grand public.

ƒ L’international. La part du chiffre d’affaires à l’export est de 11%. Ce faible taux peut
s’expliquer par la jeunesse des entreprises interrogées (moins de 5 ans). Ces nouveaux
entrepreneurs s’accordent cependant sur le fait que ce développement à l’international est
indispensable à terme. Pour y répondre, Réseau Entreprendre® finalise un programme visant
à accompagner les nouveaux entrepreneurs dans leur développement à l’export.

ƒ Le développement durable. 40% des industriels interrogés le considèrent comme


stratégique et seulement 1/3 d’entre eux comme un facteur de développement. Réseau
Entreprendre® prépare dans ce sens un dispositif de sensibilisation aux conditions d’un
développement durable à destination des nouveaux chefs d’entreprise.

ƒ Les perspectives de développement. Les créateurs sont plus confiants dans le potentiel de
leurs marchés que les repreneurs, qui les voient stables ou décroissants.

ƒ Indice de confiance. Près de 80% se disent confiants ou assez confiants pour leur propre
entreprise dans un contexte de morosité mais la moitié seulement croient en la capacité du
tissu PMI en France à surmonter la crise. La faible part de dirigeants très inquiets (9%)
pourrait être considérée comme un bon indicateur de la confiance affichée.

Quels sont les enseignements peut-on tirer de cette enquête ?


L’entrepreneur industriel est au cœur de la croissance et de l’emploi…. Il compte sur nous : donneurs
d’ordre, banquiers, Réseau Entreprendre®. Il est donc nécessaire de soutenir à la fois les reprises
et les créations d’entreprises industrielles (80% des dirigeants interrogés envisagent de recruter
dans les 3 ans à venir) :
ƒ en soutenant la création d'entreprises industrielles, on crée des emplois peu dépendants
des grands donneurs d'ordre, on favorise l’innovation et l'exportation de produits
industriels français.
ƒ en soutenant la reprise, on maintient le tissu industriel et les emplois. Toutefois, les
entreprises reprises sont plus souvent sous-traitantes de grands donneurs d'ordre, donc très
dépendantes de centres de décisions souvent éloignés de leurs territoires économiques. Le
maintien du tissu des PME sous-traitantes doit devenir une réelle préoccupation des grands
groupes français (d’où l’importance du Pacte PME*). Concernant ces entreprises, il faut les
inciter à exporter, à innover et intégrer le développement durable dans leurs décisions
stratégiques.

L'industrie attire encore les nouveaux entrepreneurs. Pour autant, l'élément clé d'une politique
industrielle est le renforcement de la coopération Grands Groupes/ PME/ Banques. C’est la qualité
des relations entre ces trois entités économiques qui stabilisera le tissu industriel.
Tout effort pour soutenir l’activité industrielle est un investissement pour le futur : les projets
industriels soutenus par Réseau Entreprendre® restent sur leur territoire économique à 85% et
créent ainsi richesse et emplois de manière pérenne.
Cette étude confirme qu’il y a des hommes et des femmes pour porter les entreprises industrielles:
dans un contexte général de baisse des emplois industriels, la proportion de projets industriels
accompagnés par Réseau Entreprendre® se stabilise à 25-30% de nos projets et ces entrepreneurs
n’envisagent pas de céder leur activité avant 5 ans.
Globalement l’enquête montre une certaine confiance dans l’avenir de la part des entrepreneurs
industriels soutenus par Réseau Entreprendre® et 5 lauréats industriels sur 10 déclarent, que s’ils
devaient créer ou reprendre une autre entreprise, ils tenteraient à nouveau le défi de l’entrepreneuriat
industriel.
-------------------------------------------------------------------------

L’enquête est consultable sur www.reseau-entreprendre.org.


Cette enquête réalisée par TMO Régions en décembre 2009, dresse un portrait des 923 entrepreneurs industriels
accompagnés par Réseau Entreprendre® depuis 5 ans. Elle a été complétée par une enquête en ligne auprès de
128 dirigeants industriels.
-------------------------------------------------------------------------
®
RESEAU ENTREPRENDRE
DES CHEFS D’ENTREPRISE AU SERVICE DES FUTURS ENTREPRENEURS
Qui mieux qu’un chef d’entreprise peut accompagner un futur entrepreneur ?

ƒ Un réseau national de 7.000 chefs d’entreprise, comprenant des accompagnateurs bénévoles et des
entrepreneurs lauréats, tous créateurs et repreneurs de PME.

ƒ Une offre unique dans chacune de nos 52 implantations régionales : un apport d’expériences au travers d’un
accompagnement gratuit, personnalisé et dans la durée, des contacts utiles et un prêt d’honneur de 15.000€
à 50.000 €.

ƒ 3 valeurs fondatrices : l’important, c’est la personne ; la gratuité de notre accompagnement ; la réciprocité


avec encouragement de nos lauréats à devenir demain accompagnateurs.

ƒ 40.000 emplois créés ou sauvegardés depuis notre création en 1986 par André Mulliez et 86% des
entreprises accompagnées sont toujours en activité après 3 années d’existence.
®
ƒ Grâce à Réseau Entreprendre , 500 futures PME naissent tous les ans et nous ambitionnons
d’accompagner 1.000 nouveaux entrepreneurs par an d’ici 2014.

Plus d’informations sur : www.reseau-entreprendre.org

Contacts presse :
Eric Sirven, Directeur de la Communication - 06 33 64 85 01 - esirven@reseau-entreprendre.org
Jennifer Flodrops, Responsable des relations presse – 06 48 70 24 33 jflodrops@reseau-entreprendre.org

®
* Réseau Entreprendre est partenaire de Pacte PME, un dispositif créé en septembre 2005 par OSEO et le Comité Richelieu dans le but de
faciliter les relations entre grands comptes publics et privés et PME innovantes. Actuellement, 55 Grands comptes et 23 Pôles de compétitivité
sont signataires et de multiples partenariats avec des organisations professionnelles ont été mis en place.