Vous êtes sur la page 1sur 359

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/etherhom.

htm

ELEMENTS DE RESEAUX:
ETHERNET et FAST ETHERNET

Cliquez sur le dessin ci-dessus pour obtenir la description d'un élément de réseau Ethernet
Ce schéma n'a pour but que de montrer un maximum d'interconnexions possibles sur un réseau Ethernet à 10 ou
100Mbits/s.

Transmission:

0.01 10 100 1000


RS232 Ethernet Fast Ethernet Gigabit Ethernet

N BASE x La jungle des dénominations

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/etherhom.htm (1 of 2) [15/05/03 12:40:36]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/etherhom.htm

Transmission DWDM à 40 Gbits/s

Câblage:

Thin Ethernet Twisted Pair Fibre optique

Thick Ethernet

Exemple de structure: Le câblage d'Uni-Mail

Table des matières|

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil

Octobre1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/etherhom.htm (2 of 2) [15/05/03 12:40:37]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/switch.htm

SWITCHS Ethernet
Caractéristiques d'un Switch:

Un Switch peut être considéré comme un matrice de connexion qui permet d'interconnecter simultanément
des segments ou des appareils à 10 Mbits/s ET/OU 100 Mbits/s.

A noter que certains modèles de switchs sont auto sensings, ce qui veut dire qu'ils adaptent la vitesse de
leurs ports (10/100 Mbits/s) à celle de l'appareil qui lui est connecté.

Chaque port d'un Switch fait partie d'un seul domaine de collision.

Chaque port du Switch apprend dynamiquement les adresses MAC (Ethernet) des équipements qui lui sont
connectés.

Le Switch possède un Buffer circulaire interne travaillant entre 1 ou 2 Gbits/s qui distribue les paquets
entrants aux ports de destination s'il y a concordance avec l'adresse apprise dynamiquement par celui-ci.

Le Switch est capable "d'apprendre" 1024 ou 2048 adresses par port

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/switch.htm (1 of 6) [15/05/03 12:40:41]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/switch.htm

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/switch.htm (2 of 6) [15/05/03 12:40:41]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/switch.htm

Exemple d'un Backbone en fibre optique connectant 3 switchs à 100Mbits Full Duplex, soit théoriquement
200Mbits/s (Trunk).

Il convoie également les information des adresses MAC collectées par chaque port, pour les répercuter sur
chaque Switch, selon un protocole propriétaire (LattisSpan chez BayNetworks).

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/switch.htm (3 of 6) [15/05/03 12:40:41]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/switch.htm

Il existe une possibilité de connexion permanente virtuelle VLAN entre deux ou plusieurs Switchs, comme
le montre le dessin ci-dessus:

Switch A #5 est toujours connecté au Switch B #13 et

Switch A #13,14,15,16 sont toujours connectés au Switch B #1,2,3,4

Ceci permet d'interconnecter plusieurs segments Ethernet ou Subnets sur un seul Trunk (Lien entre deux
Switchs à 100 Mbits/s Full Duplex).

NB: Certains constructeurs offrent des Switchs au niveau IP (3 du modèle ISO) pour réaliser des noeuds
de Backbone à la place de routeurs.

En résumé:

● Le Switch fonctionne au niveau 2 ou 3 du modèle ISO


● Permet de configurer des VLAN
● Peuvent êtres accédés par le Network Management ou en mode terminal, via Telnet
● Tous les ports d'un Switch sont des domaines de collision différents
● Peuvent êtres auto sensing 10/100

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/switch.htm (4 of 6) [15/05/03 12:40:41]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/switch.htm

Documentation complémentaire:

Voir aussi la documentation de LANTRONIX Switches

Voir aussi la documentation de 3COM Switching Pocket Guide et Guide to 3COM Switches

VLAN's par XYLAN

Network Layer Switching par XYLAN

Super hubs ansd Super switches par XYLAN

LaboWeb Fonctionnalités d'un Switch Ethernet

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/switch.htm (5 of 6) [15/05/03 12:40:41]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/switch.htm

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/switch.htm (6 of 6) [15/05/03 12:40:41]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/modiso.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/modiso.gif [15/05/03 12:40:42]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/routeur.htm

ROUTEURS
Caractéristiques d'un Routeur:

Un Routeur est un appareil qui transfère des paquets en les analysant au niveau du protocole (Niveau 3 du
modèle ISO).

Un Routeur peut faire office de passerelle "Gateway" entre des réseaux de nature différentes (Ethernet à
FDDI, Token-Ring à Ethernet, ATM à FDDI)

Enfin, dans les cas de grands réseaux fortements maillés, il déterminera le meilleur chemin pour atteindre
une adresse considérée (Nombre de noeuds à franchir, qualité de la ligne, bande passante, etc)

Détermination du meilleur chemin:

Un Metric est un standard de mesure (Par exemple Path Lenght) qui est utilisé par les algorithmes de
routage pour déterminer le chemin optimal pour une destination.

Pour connaître les ports où faire passer les paquets, l'algorithme de routage crée et maintien des Tables de
routage qui contiennent une variété d'informations, comme le Destination/Next hop.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/routeur.htm (1 of 5) [15/05/03 12:40:44]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/routeur.htm

Lorsqu'un routeur reçoit un paquet, il cherche l'adresse du réseau de destination dans la table de routage et
l'envoie sur l'interface concerné ou vers la route par défaut si celle-ci ne s'y trouve pas.

Algorithmes de routage:

L'algorithme de routage tient compte de tout ou partie des points suivants:

● Optimisation en sélectionnant la meilleure route dans tous les cas. Ceci dépend des Metrics. Par
exemple, un algorithme de routage peut utiliser le nombre de Hops et Delay mais peut mettre plus
de poids pour le calcul pour le Delay.
● Simplicité et Robustesse
● Rapidité de Convergence: La convergence est l'agrément entre tous les routeurs pour déterminer la
meilleure route . Lorsqu'un routeur rend ou détecte une route indisponible ou devenant disponible, il
informe ses partenaires en distribuant une mise à jour pour les tables de routage.

Sous-réseaux - Subnets:

On peut diviser un grand réseau appartenant à une classe d'adresse en sous-réseaux appelés Subnets. On
attribuera alors une partie du champs de l'adresse au numéro du Subnet.

Ceci limitera le trafic par zone géographique et limitera le taux de paquets Broadcast.

Exemple d'un paquet IP codé en 32 bits appartenant à une classe d'adresses B:

Network: Partie de l'adresse correspondant au réseau ( 129.194.xxx.yyy - unige.ch)

Subnet: Champ de n bits défini par le Subnet Mask (Ici 6 bits : 255.255.252.000) correspondant à un sous-
réseau particulier (Ex: Subnet Bastions xxx= 16 à 19)

Host: Champ correspondant au No de l'appareil à connecter

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/routeur.htm (2 of 5) [15/05/03 12:40:44]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/routeur.htm

Le Subnet Mask permet au routeur de déterminer la route des paquets destinés aux machines d'un même
sous-réseau. (Ipaddr AND Subnet Mask)

Routes statiques et dynamiques:

Il est possible de forcer une route dans les tables de routage en créant une route spécifique. On parle alors
de route statique, par opposition aux routes dynamiques qui sont "apprises" par les protocoles.

Tables ARP:

La table ARP Address Resolution Protocol contient les paires <Adresse du protocole - Adresse MAC >
nécessaires à l'acheminement des paquets sur les segments connectés aux interfaces du routeur. (Les
paquets issus d'un routeur contiennent l'adresse MAC de celui-ci!)

Les adresses contenues dans la table ARP n'ont pas une durée de vie illimitée. (240 min typiquement dans
les routeurs du réseau de l'UNIGE)

RIP et OSPF:

Il y a deux principaux protocoles de routage pour les réseaux locaux:

● RIP - Routing Information Protocol basé sur l'analyse des vecteurs de distance (Protocole utilisé à
l'Uni GE)
● OSPF - Open Shortest Path First orienté connexion (échange se "hello" avec les autres noeuds)

Filtrage et Briging:

Le routeur peut faire office de filtre pour certaines adresses: Adresses MAC ou Adresse du protocole.

On peut configurer le routeur de tele manière qu'il fasse office de Bridge pour certains protocoles et qu'il
route les autres (Exemple: IP, IPX routés et XNS "bridgé")

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/routeur.htm (3 of 5) [15/05/03 12:40:44]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/routeur.htm

Protocole NTP:

Les routeurs peuvent faire office de serveur de temps en diffusant (Broadcast) dans les divers sous-réseaux
l'heure exacte obtenue par une horloge selon le protocole NTP - Network Time Protocol.

En résumé:

● Les Routeurs fonctionnent principalement au niveau 3 du modèle ISO


● Peuvent faire office de Bridge pour certains protocoles
● Permettent de diviser une classe d'adresse en Subnets, limitant ainsi le trafic et le taux de Broadcast
● Peuvent filtrer des adresses
● Déterminent le meilleur chemin en fonction de la bande passante de la ligne et du nombre de noeuds
Hops à franchir
● Maintiennent et transmettent aux noeuds suivants leurs tables de routage
● Collectionnent les paires <Adresse Protocole - Adresse MAC> dans une table ARP
● Font office de serveur de temps NTP

Page réalisée avec l'aimable collaboration d'Alain Hugenthobler

Documentation complémentaire:

Voir aussi la documentation du CD ROM de CISCO "Technology Informations"

Voir aussi la documentation de 3COM "Routing and Remote Networking"

LaboWeb Trace route Suisse-Bolivie

LaboWeb Se familiariser avec un routeur CISCO IGS

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/routeur.htm (4 of 5) [15/05/03 12:40:44]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/routeur.htm

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/routeur.htm (5 of 5) [15/05/03 12:40:44]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/route.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/route.gif [15/05/03 12:40:45]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/classead.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/classead.gif [15/05/03 12:40:47]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/arp.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/arp.gif [15/05/03 12:40:48]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/bridge.htm

BRIDGES
Caractéristiques d'un Bridge:

Un Bridge est un élément de filtrage qui permet d'isoler dynamiquement 2 segments d'un réseau ou de
coupler 2 segments distants en utilisant une ligne de vitesse plus faible que 10 Mbits/s. (Typiquement les
lignes modem).

Local Bridge:

Le dessin ci-dessus montre comment le Local Bridge 10/10 (10Mbits à 10 Mbits) isole dynamiquement les
segments Ethernet 1 et 2:

En fonction des paquets de Broadcast émis par les stations raccordées, le Bridge va "apprendre" les MAC
address est les inscrire dans 2 tables correspondant à chaque segment.

Chaque adresse de source émise par une station sera analysée par le Bridge pour savoir s'il doit répercuter
le paquet concerné (Forwarding) sur le segment opposé (A à D) ou pas (B à C).

On peut ainsi éviter de "polluer" tout un réseau avec le trafic concernant une salle de PC et un serveur
Novell, par exemple.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/bridge.htm (1 of 3) [15/05/03 12:40:50]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/bridge.htm

Certains Bridges offrent des possibilités de filtrage sur les MAC address.

Les segments 1 et 2 font partie d'un même Subnet IP.

Remote Bridge:

Un Remote Bridge est destiné à coupler 2 segments distants d'un même Subnet IP au moyen de modems
ou autres moyens de transmission à vitesse généralement inférieure aux 10 Mbits/s.

Un Remote Bridge offre les mêmes fonctionnalités qu'un Local Bridge, mais la connexion sur un média
(V35 ou RS422) de vitesse plus faible impose une mémoire plus grande pour satisfaire la contention /
décontention des données.

En résumé:

● Les Bridges fonctionnent au niveau 2 du modèle ISO


● Peuvent relier 2 segments distants (Remote Bridges)
● Peuvent êtres pilotés par Network Management
● Permettent d'isoler des segments d'un même Subnet IP
● Séparent les domaines de collision

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/bridge.htm (2 of 3) [15/05/03 12:40:50]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/bridge.htm

LaboWeb: Etude des fonctionnalités d'un Bridge

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/bridge.htm (3 of 3) [15/05/03 12:40:50]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tpbridge.htm

LaboWeb

TP No2: Bridges
But:

● Se familiariser avec les paramètres d'un Bridge HP 28673 A, en étant connecté à son port console
● Voir les tables d'adresses créées dynamiquement

NB: Pour pouvoir effectuer ce TP, il faut que votre Browser Web supporte Telnet (Options: Apps de
Netscape)

Travail pratique:

1. Se connecter par Telnet au port console


2. Taper plusieurs fois Return pour obtenie la communication
3. Les commandes ?? ou HE vous donnent les choix du menu
4. En parcourant les menus,. checher les tables d'adresses dynamiques

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tpbridge.htm (1 of 2) [15/05/03 12:40:51]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tpbridge.htm

5. Trouvez l'adresse Ethernet du PC Halikan

NB: Prière de ne pas mettre de mot de passe, de changer la vitesse de transmission du port console ou les
paramètre IP!

Le Bridge est un don de Hewlett-Packard Laboratories à Bristol - UK

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tpbridge.htm (2 of 2) [15/05/03 12:40:51]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/table/table.htm

TABLE DES MATIERES


A
ADMINISTRATION de réseaux

ANIMATION en GIF Images pour le Web

AIFF Format son

AU Format son SUN

AUDITORIUM Arditi-Wilsdorf commande de l'éclairage

AVI Vidéo pour le Web

B
n BASE x : La jungle des dénominations

BIBLIOTHEQUE virtuelle (Accès restreint au domaine UNIGE.CH)

BRIDGES : Local Bridges et Remote Bridges

BRIDGES LaboWeb

C
CABLE en paires torsadées

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/table/table.htm (1 of 8) [15/05/03 12:40:53]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/table/table.htm

CABLE COAXIAL "Thin Ethernet"

CODAGE 4B5B

CONNEXIONS L'art de bien se(de)connecter

CONNEXIONS pour la fibre optique

CONCENTRATEURS De terminaux ASCII

CONCENTRATEURS de terminaux LaboWeb

D
DWDM Dense Wavelenght Division Multiplexing

E
ELEMENTS DE RESEAUX Page d'accueil

ETHERNET 802.3 Page d'accueil

ETHERNET CSMA/CD 10 Mbits/s

ETHERNET CSMA/CD 100 Mbits/s

F
FAST ETHERNET 100 Mbits/s

FIBRE OPTIQUE en images

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/table/table.htm (2 of 8) [15/05/03 12:40:53]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/table/table.htm

FIBRE OPTIQUE connexions

FIBRE OPTIQUE exemples

FIBRE OPTIQUE fabrication

FIBRE OPTIQUE pose dans le Lac Léman

FIBRE OPTIQUE théorie

FTP LaboWeb

G
GESTION de réseaux

GESTION des imprimantes LaboWeb

GIGABIT Ethernet

H
HISTORIQUE D'ETHERNET Version I

HP JETADMIN Gestion des imprimantes

HP OPENVIEW Gestion de réseaux

HUBS Hubs Ethernet

HUBS LaboWeb

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/table/table.htm (3 of 8) [15/05/03 12:40:53]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/table/table.htm

I
IMAGES Images pour le Web

IMPRIMANTES Raccordement des imprimantes

IMPRIMANTES LaboWeb

INTERCONNECT MANAGER Logiciel de gestion de réseaux

ISDN Réseaux Numériques à Intégration de Services

J
K
L
LABOWEB Laboratoire virtuel Liste des TP

LABOWEB Laboratoire virtuel Demo

LASER Liaisons par faisceau Laser

M
MATOS Base de données du réseau

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/table/table.htm (4 of 8) [15/05/03 12:40:53]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/table/table.htm

MESURES du trafic du réseau

MDI Format son MIDI

MODEMS pour ligne commutées ou dédiées

MODEMS LaboWeb

MPEG Vidéo pour le Web

MP3 Format son "qualité CD"

MULTIMEDIA Page d'accueil

MULTIPLEXAGE DWDM

N
NETWORK MANAGEMENT des réseaux

O
OPTIVITY Logiciel de gestion de réseaux

P
PHOTO CD Images pour le Web

POWER POINT Power Point en Html

PRINTERS Raccordement des imprimantes

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/table/table.htm (5 of 8) [15/05/03 12:40:53]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/table/table.htm

Q
QCM Questions à choix multiples

QUICK TIME Vidéo pour le Web

R
RADIO Liaisons par Radio

REAL AUDIO/VIDEO Son et/ou vidéo pour le Web

REFLECTOMETRIE Mesures de réflectométrie

REPETEURS Ethernet

RNIS Réseaux Numériques à Intégration de Services

RS232 Liaisons série Rs232

ROUTEURS théorie

ROUTEURS LaboWeb

S
SATELLITE Liaisons par satellite

SNMP Simple Network Management Protocol

SON Son pour le Web

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/table/table.htm (6 of 8) [15/05/03 12:40:53]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/table/table.htm

SWITCHS Commutation de paquets par Switch

SWITCHS LaboWeb

T
TRACEROUTE LaboWeb

TRANSFERT DE FICHIERS LaboWeb

TRIBE Modem server

TWISTED PAIRS Câble en paires torsadées

U
V
VIDEO Vidéo pour le Web

VRML Animations pour le Web

W
WAV Format son

WEBMANAGE Management par le Web

WIRELESS Liaisons sans fil

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/table/table.htm (7 of 8) [15/05/03 12:40:53]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/table/table.htm

X
Y
Z

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/table/table.htm (8 of 8) [15/05/03 12:40:53]


LA GESTION DE RESEAU EN IMAGES

LA GESTION DE RESEAU EN IMAGES

But:

En quelques mots et beaucoup d'images, une description de la gestion du réseau informatique de l'Université de Genève, ainsi
qu'une introduction au protocole SNMP - Simple Network Management Protocol et à la gestion par WWW.

Cliquez l'écran de votre choix pour en savoir plus...

La gestion des appareils de réseau est assurée essentiellement par trois ordinateurs (PC), installés à Uni-Dufour, qui
pilotent plus de 200 hubs, routeurs, bridges et autres switches, ainsi que l'accès par les modems pour lignes commutées
TRIBE et OCTOCOM.

Il existe d'autres plateformes de gestion à l'Université destinées à des produits spécifiques.

Moyens:

Il existe plusieurs plateformes de gestion dont plusieurs sont basées sur le produit HP OpenView.

❍ OPTIVITY de Bay Networks, permet de gérer les hubs, switches de cette marque, ainsi que les routeurs CISCO.
❍ INTERCONNECT MANAGER de Hewlett-Packard gère les hubs HP
❍ WEBMANAGE de Tribelink assure la gestion des modems 28.8 (PPP) . Le même PC pilote les modems
OCTOCOM et, via WWW, l'accès à la base de donnée MATOS du câblage des sites et des équipements
raccordés au réseau.

Autres moyens:

❍ PING qui permet d'envoyer répétitivement des paquets à un noeud du réseau selon le protocole ICMP. Celui-ci
renvoie un paquet en écho. On mesure ainsi le taux de succès des échanges

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/welcome.htm (1 of 3) [15/05/03 12:40:56]


LA GESTION DE RESEAU EN IMAGES

❍ TRACEROUTE qui, par ICMP, donne une trace du chemin parcouru par le paquet, ainsi que les temps de transit
pour chaque noeuds du parcours
❍ D'autres plateformes de management Unix comme Sun Netmanager ou Netview d'IBM
❍ HUBwatch pour la gestion du matériel de réseau DIGITAL (GigaSwitch, hubs, etc..)
❍ RMON Remote Monitoring qui permet d'accéder aux mesures d'une sonde qui collecte les paquets pour en faire
des statistiques, comme le ferait un analyseur de réseau branché sur le segment distant. On a ainsi la possibilité de
voir la collection des mesures à la demande de la station de management.

Certains processeurs de management de hub font office de sonde RMON.

LaboWeb Trace route Suisse-Bolivie

LaboWeb Expériences en ligne

Mesures de trafic:

❍ NNSTAT, programme installé sur une station UNIX permet de mesurer le trafic entrant (payant) et sortant du
réseau unige.ch.

On capturera ainsi les paires d'adresses source/destination au niveau IP, ce qui permet de quantifier le
trafic de chaque partenaire (Hôpital, Ville de Genève, etc.)

| Cours Network Management Toulouse | HP OpenView | LaboWeb Expériences en ligne | Bibliothèque virtuelle
| Page d'accueil des cours |

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/welcome.htm (2 of 3) [15/05/03 12:40:56]


LA GESTION DE RESEAU EN IMAGES

Retour à la page d'accueil de l'Université

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/welcome.htm (3 of 3) [15/05/03 12:40:56]


LA GESTION DE RESEAU EN IMAGES

SNMP - Simple Network Management Protocol

● Le protocole SNMP défini le dialogue entre une station de contrôle et un noeud du réseau

● Permet de connaître l'état d'un appareil

● Gère les événements exceptionnels

● Permet la mesure du trafic et des erreurs à distance

● Facilite la configuration d'appareils à distance

● Un agent est un logiciel qui fonctionne grâce au processeur de gestion d'un appareil ( Hub, switch,
routeur,etc..). On peut également installer un agent SNMP sur une station de travail ou un serveur

● La station de management peut être un PC, un Mac ou une station Unix

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/snmp.htm (1 of 4) [15/05/03 12:40:59]


LA GESTION DE RESEAU EN IMAGES

Le Protocole SNMP:

Permet de lire et d'écrire en utilisant les instructions get, get-next et set.

● get (var [,var,...]) requête de lecture de "var" qui déclenche une réponse de l'agent SNMP concerné

● get-next (var [,var,...]) retourne, le nom de la variable suivante, mais pas sa valeur. get-next permet de
traverser toute la hiérarchie d'une MIB

● set (var,val, [, var,val,..]) modifie la valeur de la variable, donc le comportement de la boîte pilotée (Ex.:
Partition d'un port à distance)

● trap (code) code envoyé à la station de management en cas d'événement exceptionnel

MIB - Management Information Base

● La MIB est l'ensemble des variables permettant de définir l'état d'un noeud du réseau

● Elle est composée d'une partie standard, commune à tous les noeuds et d'une partie optionnelle permettant
d'exprimer la spécificité d'un noeud

Object Identifier - OI

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/snmp.htm (2 of 4) [15/05/03 12:40:59]


LA GESTION DE RESEAU EN IMAGES

Chaque objet de la MIB est identifié par une suite de nombre qui indique une arborescence qui va de ISO
(International Standards Organistion) à l'objet considéré en passant par ORG (Organisations), DOD
(Departement Of Defense), INTERNET et MGMT (Management).

Exemple:

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/snmp.htm (3 of 4) [15/05/03 12:40:59]


LA GESTION DE RESEAU EN IMAGES

Bibliographie:

The Simple Book par Marshall T.Rose - Prentice-Hall ISBN 0-13-812660-7 "LA" référence

SNMP, SNMP v2 and RMON par William Stallings - Addison Wesley ISBN 0-201-63479-1

LAN Traffic Management par Peter Phaal - Prentice-Hall ISBN 0-13-124207-5

| OPTIVITY | INTERCONNECT MANAGER | WEBMANAGE | MESURES |

Table des matières

Retour à la page d'accueil

J.-F. L'haire 99

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/snmp.htm (4 of 4) [15/05/03 12:40:59]


LA GESTION DE RESEAU EN IMAGES

OPTIVITY

Démonstation d'OPTIVITY, programme de gestion des appareils de BayNetworks. Optivity est construit
sur une plateforme SNMP HP OpenView.

Voir aussi, avant la démonstration, l'image d'accueil qui est le plan du réseau unige.ch.

<= Cliquez l'image ci-contre pour démarrer la démo en gifs animés

Scenario:

Un utilisateur de la zone "Bastions" a débranché son PC du réseau (câble coaxial thin Ethernet) en
emportant le connecteur en "T", interrompant ainsi le segment de l'étage où se trouve son bureau.

Le hub Ethernet détecte la faute, isole le segment (Partionning) et envoie une alarme (Trap SNMP) à la
station OPTIVITY.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/optivity.htm (1 of 3) [15/05/03 12:41:01]


LA GESTION DE RESEAU EN IMAGES

OPTIVITY permet, outre la gestion d'événements exceptionnels, d'effectuer des mesures de trafic et
d'erreurs du réseau:

● Par des graphes qui mesurent le trafic et traversant la totalité d'un hub ou d'un port en particulier.
De même, on peut procéder à des mesures d'erreur qui permettent d'identifier le noeud du réseau
qui est à l'origine des perturbations.

● Router Man qui permet de mesurer le trafic traversant un routeur par protocole (IP, IPX, Appletalk,
etc.), ainsi que les erreurs

Un autre aspect intéressant de ce produit est la possibilité d'action à distance sur un appareil:

● On peut établir une connexion Telnet pour configurer un bridge, un serveur de terminaux ou un
routeur, en sélectionnant l'icône de l'appareil considéré. De même, on peut effectuer un Ping sur
n'importe quel noeud du réseau qui répond au protocole ICMP.

● Il est possible de couper un port d'un hub depuis la station de management (Partition) pour isoler un
noeud.

● La fonction Set Threshold permet de définir des seuils de trafic ou d'erreurs qui auront pour effet,
s'ils sont atteints, d'envoyer un message à la station de management et, si on le désire, une fonction
automatique sera activée par le processeur du hub, comme la partition d'un port qui a dépassé le
niveau d'erreurs défini.

Chaque Network Management Module - NMM qui est le module qui répond aux requêtes SNMP, des
appareils du réseau, est capable d'aller chercher ses fichiers images et configuration par le protocole TFTP
ou BOOTP sur le disque de la station de management.

Les dernières versions de ces fichiers sont disponibles sur le serveur WWW de Bay Networks. On peut
ainsi, mettre à jour le firmware des hubs, switches etc. en installant un browser Web sur la station de
gestion du réseau.

● En installant le programme Carbon Copy sur la station OPTIVITY,ainsi qu'un modem sur une ligne
téléphonique, il est possible de prendre à distance, le contrôle de la station de gestion avec un
ordinateur portable connecté à un autre modem.

Ceci s'avère très utile pour le dépannage et la surveillance du réseau pendant les périodes de
vacances.

Evolution: Gestion par WWW

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/optivity.htm (2 of 3) [15/05/03 12:41:01]


LA GESTION DE RESEAU EN IMAGES

La version 7.1 d'OPTIVITY opérera sur une base WWW, comme les boîtes TRIBE et
WEBMANAGE.

Voir le tutorial d'OPTIVITY WWW de Bay Networks.

| INTERCONNECT MANAGER | WEBMANAGE | MATOS | MESURES | SNMP |

Table des matières

Retour à la page d'accueil

J.-F. L'haire 99

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/optivity.htm (3 of 3) [15/05/03 12:41:01]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/resuni.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/resuni.gif [15/05/03 12:41:03]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/opti.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/opti.gif [15/05/03 12:41:07]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/trafic.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/trafic.gif [15/05/03 12:41:08]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/routman.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/routman.gif [15/05/03 12:41:10]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/prot.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/prot.gif [15/05/03 12:41:11]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/seuil.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/seuil.gif [15/05/03 12:41:12]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/tftp.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/tftp.gif [15/05/03 12:41:14]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/carbon.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/carbon.gif [15/05/03 12:41:15]


LA GESTION DE RESEAU EN IMAGES

WEBMANAGE

Le troisième PC permet la gestion de trois programmes:

● 821, qui gère l'accès des modems OCTOCOM (modems à 14.4 kbits/s)

● WEBMANAGE de TRIBE qui est le contrôle des modems à 28.8 Kbits/s

● La base de données MATOS qui contient toutes les informations concernant le réseau

| OPTIVITY | INTERCONNECT MANAGER | MESURES | MATOS | SNMP |

Table des matières

Retour à la page d'accueil

J.-F. L'haire 99

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/webman.htm [15/05/03 12:41:17]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/821.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/821.gif [15/05/03 12:41:18]


LA GESTION DE RESEAU EN IMAGES

TRIBE Link

Les Concentrateurs de terminaux et modems TRIBE permettent de connecter à un port Ethernet 8 modems ou
terminaux (PC, Mac ou Unix) qui utilisent le protocole PPP (Point to Point Protocol).

L'intérêt du point de vue Network Management de ces boîtes est qu'elles sont accessibles et pilotables par
WWW. Le contrôle d'accès (Username - Password) de tous les concentrateurs TRIBE est assuré par une seule
station Unix et le programme RADIUS.

Chaque concentrateur TRIBE "parle" HTML, et on l'accède par son adresse IP ou son nom:

Exemple: http://129.194.xxx.yyy

En guise de démonstration, vous pouvez parcourir une copie des pages HTML générées par un concentrateur
TRIBE.

NB: Il n'y a que quatre pages dans cette démonstration. Utilisez les flèches symboliques en bas de page pour les
parcourir.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/tribe.htm (1 of 2) [15/05/03 12:41:20]


LA GESTION DE RESEAU EN IMAGES

Table des matières

Retour à la page d'accueil

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/tribe.htm (2 of 2) [15/05/03 12:41:20]


TL8unige1 - QuickView

TL8unige1 - Quickview

Name: TL8unige1
System: 2.5.1
Uptime: 22d, 20:41:07
IP addr: 129.194.16.18
Port Port Info Acct Account Info

Recv: 0 packets, 38 bytes


1 Xmit: 0 packets, 53 bytes
Errs: 0 frame, 0 parity, 0 overrun
None

Name: delaros7
Recv: 4826 packets, 339038 bytes
2 Xmit: 4410 packets, 1891583 bytes
Errs: 0 frame, 0 parity, 0 overrun
IP/PPP: 129.194.16.94
AT/PPP: disabled
Connected: 0d, 1:22:24
Name: frachebo
Recv: 1762 packets, 98837 bytes
3 Xmit: 1915 packets, 862835 bytes
Errs: 0 frame, 0 parity, 0 overrun
IP/PPP: 129.194.16.95
AT/PPP: disabled
Connected: 0d, 0:50:03

Recv: 0 packets, 24 bytes


4 Xmit: 0 packets, 75 bytes
Errs: 0 frame, 0 parity, 0 overrun
None

Name: moinat
Recv: 290 packets, 26506 bytes
5 Xmit: 279 packets, 26433 bytes
Errs: 0 frame, 0 parity, 0 overrun
IP/PPP: 129.194.16.97
AT/PPP: disabled
Connected: 0d, 0:15:44
Name: clerc4
Recv: 1070 packets, 56565 bytes
6 Xmit: 909 packets, 127229 bytes
Errs: 0 frame, 0 parity, 0 overrun
IP/PPP: 129.194.16.98
AT/PPP: disabled
Connected: 0d, 0:11:56

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/tribe/tribdemo.htm (1 of 2) [15/05/03 12:41:23]


TL8unige1 - QuickView

Name: ott
Recv: 763 packets, 53129 bytes
7 Xmit: 685 packets, 265106 bytes
Errs: 0 frame, 0 parity, 0 overrun
IP/PPP: 129.194.16.99
AT/PPP: disabled
Connected: 0d, 0:12:50
Name: weiss001
Recv: 225 packets, 15820 bytes
8 Xmit: 189 packets, 94582 bytes
Errs: 0 frame, 0 parity, 0 overrun
IP/PPP: 129.194.16.100
AT/PPP: disabled
Connected: 0d, 0:09:21

Last Restart: 10/14/96 15:26:46 - Rebooted from WebManage.

Port Status
Activity Log
Diagnostics
Mail Tribe support

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/tribe/tribdemo.htm (2 of 2) [15/05/03 12:41:23]


TL8unige1 - Setup

TL8unige1 - Setup

● System information

● Protocols
❍ TCP/IP

❍ AppleTalk

● Accounts
❍ Users & routers (local database)

❍ RADIUS (remote authentication and accounting)

❍ Login scripts for outgoing connections to routers

● Ports
❍ Modem init strings
❍ Serial 1
❍ Serial 2
❍ Serial 3
❍ Serial 4
❍ Serial 5
❍ Serial 6
❍ Serial 7
❍ Serial 8

● Backup system image


● Install system image

● Restart

Mail Tribe support

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/tribe/rtconfig.htm [15/05/03 12:41:24]


TL8unige1 - Status

TL8unige1 - Status

● Port Status

● IP Routes

● Activity Log

● Diagnostics

Mail Tribe support

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/tribe/rtstats.htm [15/05/03 12:41:26]


TL8unige1 - Help

TL8unige1 - Help

● Onboard manual

● Register this TribeLink

● Tribe technical support

● Tribe FTP server

Mail Tribe support

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/tribe/rthelp.htm [15/05/03 12:41:27]


LA GESTION DE RESEAU EN IMAGES

BASE DE DONNEES "MATOS" - WWW

MATOS est une base de données qui contient toutes les informations techniques à la gestion du réseau.

<= Cliquez l'écran pour obtenir une démo en GIF animé

Scénario:

Grâce à OPTIVITY, on a décelé des erreurs de transmission sur le port 1 slot #2 du hub 16.6.

MATOS va nous permettre de déterminer le parcours du câble connecté à ce port.

Autres informations et liens obtenus à travers MATOS:

● Un lien vers les bases de données des adresses IP du réseau (Oracle, listes de départements
autonomes, etc..)

● La liste des identificateurs de lignes des PTT

● Un lien au programme "BigRouter" qui traque les duplifications d'adresses IP et les connexions
absentes ou erronées de la base de données

● Un accès au CD documentaire de Bay Networks

● La documentation et l'accès à la gestion des modems pour lignes commutées

| OPTIVITY | INTERCONNECT MANAGER | WEBMANAGE | MESURES | SNMP |

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/matos.htm (1 of 2) [15/05/03 12:41:50]


LA GESTION DE RESEAU EN IMAGES

Table des matières

Retour à la page d'accueil

J.-F. L'haire 99

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/matos.htm (2 of 2) [15/05/03 12:41:50]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/demomato.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/demomato.gif [15/05/03 12:41:58]


LA GESTION DE RESEAU EN IMAGES

INTERCONNECT MANAGER

Démonstration d'INTERCONNECT MANAGER, programme de gestion des appareils Hewlett-Packard.


Interconnect Manager est construit sur une plateforme SNMP HP OpenView.

Voir également la documentation technique fournie par Hewlett-Packard.

<= Cliquez l'image ci-contre pour démarrer la démo en gifs animés

Scénario:

Comment on effectue une mesure du trafic et des collisions sur un hub de la zone des Bastions.

Ceci démontre la hiérarchie des images et des icônes, puisque l'on part d'une image de la Suisse pour
arriver mesurer les performances d'un hub situé au deuxième étage d'Uni-Dufour.

| OPTIVITY | WEBMANAGE | MESURES | MATOS | SNMP |

Table des matières

Retour à la page d'accueil

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/intercon.htm (1 of 2) [15/05/03 12:42:00]


LA GESTION DE RESEAU EN IMAGES

J.-F. L'haire 99

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/intercon.htm (2 of 2) [15/05/03 12:42:00]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/demohp.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/demohp.gif (1 of 2) [15/05/03 12:42:08]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/demohp.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/demohp.gif (2 of 2) [15/05/03 12:42:08]


LA GESTION DE RESEAU EN IMAGES

MESURES DE LA COUCHE PHYSIQUE

Le protocole SNMP utilise le réseau lui-même pour transmettre les mesures. En cas de "tempête" sur le
réseau, il s'avère difficile de transmettre des ordres aux composants du réseau, puisque celui-ci fonctionne
mal!

On peut donc dire qu'une station SNMP est un instrument "In band"de navigation par beau temps ou faible
houle...

Donc, il peut s'avérer nécessaire d'effectuer des mesures de la couche physique, c'est-à-dire de capturer les
paquets sur le câble.

Pour ce faire, on dispose d'analyseurs (Ethernet, ATM, etc ) que l'on peut aisément connecter sur le réseau
local. Par contre, si l'on veut mesurer un site à distance, il faut soit déplacer l'analyseur, ce qui peut être
fastidieux, ou si l'on dispose de circuits annexes, comme des fibre optiques supplémentaires, d'utiliser
celles-ci pour connecter l'analyseur "Out of band" au moyen d'un transceiver optique.

| OPTIVITY | INTERCONNECT MANAGER | WEBMANAGE | MATOS | SNMP |

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/mesures.htm (1 of 2) [15/05/03 12:42:10]


LA GESTION DE RESEAU EN IMAGES

Table des matières

Retour à la page d'accueil

J.-F. L'haire 99

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/mesures.htm (2 of 2) [15/05/03 12:42:10]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/ping.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/ping.gif [15/05/03 12:42:11]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/hubwatch.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/hubwatch.gif [15/05/03 12:42:12]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/rmon.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/rmon.gif [15/05/03 12:42:14]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tproute.htm

LaboWeb

TP No4: Trace Route


But:

● Comprendre la notion de route et de hops d'une liaison TCP/IP


● Tester une liaison avec l'Université Catholique de Cochabamba en Bolivie

Travail pratique:

1. Activer Trace Route en entrant comme adresse de destination: www.ucbcba.edu.bo


2. Voir le nombre de hops (routeurs) traversés et les temps de transit
3. Comparer avec la route qui a été mesurée le 30 juillet 1997 (dessin ci-dessus)

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tproute.htm (1 of 2) [15/05/03 12:42:15]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tproute.htm

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tproute.htm (2 of 2) [15/05/03 12:42:15]


ELEMENTS DE RESEAUX INFORMATIQUES

Branchez-vous sur le sujet de votre choix!

| fibre optique | Gestion de réseau | Multimédia | Ethernet | Sans fil | Câblage | RNIS | Toulouse |
Voir aussi le cours "Système II" de David Billard

Bibliothèque Virtuelle

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/index.htm (1 of 2) [15/05/03 12:42:18]


ELEMENTS DE RESEAUX INFORMATIQUES

LaboWEb - Laboratoire Virtuel

QCM - Revoyez vos connaissances

Table des Matières

Liens concernant les Télécoms

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil de l'Université

Copyright Université de Genève 1999 - 2000

Toute reproduction même partielle de ces cours sans autorisation écrite de l'auteur est strictement
interdite.

Octobre 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/index.htm (2 of 2) [15/05/03 12:42:18]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/wire.htm

LIAISONS SANS FIL - WIRELESS

Cliquez sur le dessin ci-dessus pour en savoir plus..


| Radio | Laser | Sat |

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/wire.htm (1 of 2) [15/05/03 12:42:21]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/wire.htm

Table des matières

Retour à la page d'accueil des cours

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil de l'Université

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/wire.htm (2 of 2) [15/05/03 12:42:21]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/sat.htm

Liaisons Satellite
Principe d'une liaison par satellite:

En plaçant un satellite en orbite géostationnaire, c'est-à-dire sur l'équateur, à une altitude de 36.000 km, on
peut réaliser des liaisons par faisceaux hertziens pour la téléphonie, la télévision et bien sur, les
transmissions de données.

3 satellites suffisent pour faire le tour du monde

Liaison téléphonique point à point:

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/sat.htm (1 of 5) [15/05/03 12:42:25]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/sat.htm

L'image ci-dessus montre comment le bateau hôpital MV ANASTASIS télécharge le courrier électronique
via satellite à une station terrestre située à Lindale au Texas. Cette liaison travaille à 9600 Bits/s, donc à
faible vitesse.

Temps de propagation:

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/sat.htm (2 of 5) [15/05/03 12:42:25]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/sat.htm

Comparaison du temps de propagation entre Genève et Washington entre une fibre paire de fibres optique
et une liaison par satellite.

Le temps moyen de 240 [mS] constitue une gène pour la téléphonie (écho) et pour la transmission de
données (Ralentissement au niveau du protocole - Acknowledge)

Transpondeur:

On appelle Transpondeur l'ensemble Réception / Retransmission du signal - Uplink / Downlink installé à


bord du satellite.

Il comprend une antenne de réception, un amplificateur à faible bruit, un filtre, un amplificateur de


puissance pour l'émission et une antenne d'émission.

Vitesse de transmission, puissance et fréquences:

● La puissance d'émission du transpondeur dépend de la largeur du faiseau d'émission qui est lui-
même dépendant de l'antenne: Plus l'on veut une diffusion large, plus il faut de puissance.
● Pour la transmission des données, on peut généralement utiliser des canaux à 2 Mbits/s
● Les fréquences Uplink et Downlink sont différentes et espacées de 3 Mhz environ
● En polarisant les antennes (Polarisation orthogonale - X horizontal et Y vertical), on peut
augmenter le nombre de canaux par satellite

Il existe trois bandes de fréquences distinctes:

● La bande-C 4/6 Ghz qui offre un espace de 500 Mhz


● La bande-Ku 11/14 Ghz qui offre un espace de 500 Mhz
● La bande-Ka 20/30 Ghz qui offre un espace 2.500 Mhz

UPLINK DOWNLINK
14.458 [Ghz] 11.658 [Ghz]
14.375 [Ghz] 11.575 [Ghz]
14.291 [Ghz] 11.491 [Ghz]
14.208 [Ghz] 11.158 [Ghz]

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/sat.htm (3 of 5) [15/05/03 12:42:25]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/sat.htm

14.125 [Ghz] 11.075 [Ghz]


14.041 [Ghz] 10.991 [Ghz]
Exemple: EUTELSAT Bande-KU équipé de 12 Transpondeurs

En résumé:

● Bonne solution pour établir des liaisons là où il est difficile d'avoir des lignes de transmission
cuivre ou fibre optique (Pays en voie de développement)
● Bonne bande passante, mais délais de transmission importants
● Dépendance politique à l'égard du possesseur du satellite
● Stations terrestres plus chères que l'équipement de fin de ligne en fibre ou cuivre

Documentation complémentaire:

Voir aussi les sujets traitant des liaisons satellite à la conférence INET97

Cours EAO d'Emmanuel Tonye sur les antennes paraboliques

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/sat.htm (4 of 5) [15/05/03 12:42:25]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/sat.htm

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/sat.htm (5 of 5) [15/05/03 12:42:25]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/laser.htm

Liaisons Laser
Caractéristiques d'une liaison par Laser:

Lorsque que l'on a pas la possibilité d'établir une liaison par fibre optique ou ligne téléphonique dédiée, on
peut installer une liaison par laser, pour autant que les deux sites à relier soient distants de moins d'un
kilomètre et qu'il n'y ait pas d'obstacle au faisceau.

Exemple d'une liaison par lasers au-dessus des toits à UNI-DUFOUR

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/laser.htm (1 of 3) [15/05/03 12:42:28]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/laser.htm

Ce sont deux appareils à infrarouge (1300 nM) travaillant à 2 Mbits/s. Ils sont couplés à une paire de
Remote Bridges.

On trouve des lasers qui se comportent comme une paire de Répéteurs à 10 Mbits/s et même des lasers à
155 Mbits/s pour ATM!

Voir aussi les photos d'une liaison laser qui traverse une rue et une fenêtre.

Dans ce cas, il faut respecter un angle du faisceau par rapport à la vitre de 30 degrés si l'on ne veut pas que
celle-ci se comporte comme un miroir!

Points forts et points faibles:

● L'alignement des faisceaux est difficile et demande beaucoup de doigté!


● En cas de déménagement, on peut récupérer une paire de lasers, pas une fibre sous la route
● L'expérience montre que le laser ne souffre ni du brouillard, ni des grosses chutes de neige
● Il faut installer les laser hors d'atteinte des mains des bricoleurs...

En résumé:

● Bonne solution pour les cas difficiles entre bâtiments éloignés de quelques centaines de mètres au
maximum
● Relativement fiable, mais moins sur qu'une liaison cuivre ou fibre
● Bonne bande passante

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/laser.htm (2 of 3) [15/05/03 12:42:28]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/laser.htm

Retour à la page d'accueil

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/laser.htm (3 of 3) [15/05/03 12:42:28]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/repet.htm

REPETEURS
La version 1.0 d'Ethernet définissait un répéteur comme un élément actif permettant de coupler
directement deux segments de câble jaune. Deux segments distants de moins d'un Km pouvaient êtres
reliés par deux répéteurs pour fibre optique.

Caractéristiques d'un Répéteur:

● Permet d'étendre la longueur du réseau au-delà des 500m d'un tronçon (4 répéteurs max entre deux
noeuds)
● Amplifie et régénère le signal
● Isole un tronçon défaillant - Partitionning - (Câble ouvert, par exemple)
● Adapte deux médias Ethernet différents (Fibre à coax, Thick Ethernet à Thin Ethernet)

Répéteur coax reliant deux segments de câble jaune

Répéteur Multiport:

● Utilisé pour la distribution dans les bureaux


● Permet de relier plusieurs tronçons de 185 m de Thin Ethernet à un câble coaxial jaune ou une paire
de fibres
● Fonction de Partitionning sur chaque port

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/repet.htm (1 of 3) [15/05/03 12:42:30]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/repet.htm

NB: De nos jours, les répéteurs ne sont plus utilisés que pour la conversion des médias:

● Paire torsadée à Thin Ethernet


● Paire torsadée à Fibre optique
● Paire torsadée à AUI
● etc..

En résumé:

● Le répéteur fonctionne au niveau 1 du modèle ISO


● Il permet d'étendre le réseau
● Il offre la fonction de Partitionning
● Fait office de convertisseur de médias
● Tous les segments attachés à un répéteur font partie du même domaine de collision

Table des matières

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/repet.htm (2 of 3) [15/05/03 12:42:30]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/repet.htm

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/repet.htm (3 of 3) [15/05/03 12:42:30]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/4repet.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/4repet.gif [15/05/03 12:42:31]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/forepet.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/forepet.gif [15/05/03 12:42:32]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/fenetre2.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/fenetre2.gif [15/05/03 12:42:34]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/fenetre1.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/fenetre1.gif [15/05/03 12:42:36]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/radio.htm

Liaisons Radio
Caractéristiques d'une liaison Radio:

Il y a trois catégories de liaison radio:

● Les liaisons permettant de relier deux segments de réseau Lan to Lan


● Les liaisons entre une station reliée au câble et des ordinateurs mobiles
● Les liaisons utilisant les téléphones portables GSM équipés de modems

Ne seront évoqués que les moyens de connexion radio homologués en Europe qui travaillent dans la bande
de fréquence de 2.4 à 2.4835 Ghz et dont la puissance d'émission n'excède pas 100 mW.

Cette puissance limite considérablement la portée de ces liaisons: Entre 80 et 150m en milieu fermé et
300m en milieu ouvert.

Liaison LAN to LAN:

Permet de relier deux segments dont le distance à vue ne dépasse pas 80 à 100m. La station principale fait
également office de Bridge, afin de limter le trafic sur la liaison hertzienne.

Ce système est utilisé pour toutes liaisons provisoires: Chantiers, conférences ou expositions.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/radio.htm (1 of 5) [15/05/03 12:42:38]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/radio.htm

Liaison des postes mobiles:

Les ordinateurs portables sont équipés de cartes PCMCIA avec antenne qui communiquent avec une
station émetteur - récepteur assurant le couplage au réseau.

La vitesse de transmission entre ordinateur et station est typiquement de 1.6 Mbits/s.

Si l'on doit assurer une grande mobilité des utilisateurs, il faut installer plusieurs stations relais qui
communiquent entre-elles par le réseau câblé.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/radio.htm (2 of 5) [15/05/03 12:42:38]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/radio.htm

Ainsi, un ordinateur identifié sur une première station le sera également sur les autres qui le prendront en
charge en fonction de la puissance reçue à l'antenne.

Cette fonction est appelée Roaming.

Liaisons par téléphone mobile GSM:

Il existe des cartes PCMCIA modem qui peuvent se coupler à un téléphone GSM. On peut ainsi
communiquer avec son portable sur tout le réseau des mobiles à 9600 bits/s.

Modes de transmission:

La modulation est du type FSK - Frequency Shift Keying à 2 ou 4 niveaux ( BFSK ou GFSK).

Il exite deux méthodes de transmission:

Direct Sequence - DSSS: Envoi des données sur une relative large bande qui permet un débit élevé, mais
qui rend le système peu résistants aux perturbations.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/radio.htm (3 of 5) [15/05/03 12:42:38]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/radio.htm

Frequency Hopping - FHSS: Technique plus sophistiquée qui consiste à faire changer de fréquence
l'émetteur après quelques ms, ce qui accroit l'immunité au bruit, l'atténuation n'étant pas constante en
fonction de la fréquence.

Les fours à micro-ondes sont une des source principale de perturbation des systèmes radio!

En résumé:

● Il existe de liaisons LAN to LAN, Mobile to LAN et GSM


● La fréquence d'émission est de 2.4 Ghz en Europe et la puissance max. autorisée de 100mW
● Modulation de type FSK
● Vitesse de transmission typique de 1.6 Mbits/s
● La distance de transmission dépend fortement du milieu et du gain des antennes

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/radio.htm (4 of 5) [15/05/03 12:42:38]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/radio.htm

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/radio.htm (5 of 5) [15/05/03 12:42:38]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/modem.htm

MODEMS
Caractéristiques d'un Modem:

Un Modem abréviation de MOdulateur DEModulateur est un convertisseur digital/analogique ou


adaptateur digital/digital destiné à convoyer des données sur des lignes habituellement réservées au
téléphone.

Il y a deux familles principales de Modems:

● Les Modems pour ligne commutées (lignes domestiques) utilisant les mêmes circuits que le
téléphone classique - Mode Asynchrone, en général
● Les Modems pour lignes permanentes dédiées aux transmissions de données point à point entre
deux sites reliés par des circuits loués aux opérateurs des télécoms - Mode Synchrone

Modems pour ligne commutées:

Ci-dessus, le schéma le plus simple de connexion entre un terminal (ou un PC utilisé comme tel) et un
ordinateur hôte.

Le Modem appelé DCE - Data Communication Equipment connecté au PC appelé DTE - Data Terminal
Equipment est configuré en mode appelant et celui raccordé à l'hôte en mode appelé.

Mode appelant:

● Génération des tons ou des impulsions de composition du numéro de téléphone

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/modem.htm (1 of 9) [15/05/03 12:42:42]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/modem.htm

● Adaptation de la vitesse de transmission en fonction des conditions (Fallback)


● Gestion de la réception de la porteuse (Carrier Detect) ou de sa perte

Mode appelé:

● Détection de sonnerie (Ring indicator) pour signaler la réception d'un appel


● Etablissement de la connexion avec l'appelant, échange des modes de fonctionnement
● En cas de dégradation de la qualité de la ligne: Fallback
● Gestion de la réception de la porteuse (Carrier Detect) ou de sa perte

Fréquences vocales, Bande passante et Modulation:

La bande passante garantie par les opérateurs du téléphone se situe entre 800 et 3800 Hz, mais bien
souvent, la limite supérieure n'est pas atteinte. C'est pourquoi il a été défini deux canaux (1080 et 1750 Hz)
définis par des filtres passe bande.

On pourra ainsi utiliser simultanément les deux canaux pour pouvoir travailler en mode Full Duplex.

Les deux canaux utilisés en Full Duplex et les fréquences d'excursion de la modulation

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/modem.htm (2 of 9) [15/05/03 12:42:42]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/modem.htm

On modulera la porteuse d'un canal en fréquence et en amplitude, de manière à obtenir

un certain nombre d'états (16 dans l'exemple ci-dessus qui est celui d'un modem à 14.4 Kbits/s) auxquels
on associe 4 bits. Ainsi, en deux excursions de modulation et/ou d'amplitude, on a transmis la
représentation d'un octet.

Ce type de modulation est appelé QAM - Quadrature Amplitude Modulation.

Modems dits intelligents:

En étudiant le schéma d'un Modem moderne, on retrouve la structure en bus classique d'un ordinateur, plus
quelques fonctions analogiques:

● Un processeur rapide capable d'analyser les fenêtres de la modulation QAM (32 Mips pour un
modem 28.8 Kbits/s..!)
● De la mémoire vive pour établir des tampons en émission et réception
● De la mémoire non volatile pour conserver les configurations

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/modem.htm (3 of 9) [15/05/03 12:42:42]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/modem.htm

● Un amplificateur et convertisseur digital/analogique pour l'émission


● Un amplificateur à contrôle automatique de gain et un convertisseur analogique/digital pour la
réception
● Des circuits pour la fonction téléphonique (décrocher, raccrocher la ligne)
● Des circuits pour la gestion des signaux RS232

Normes et vitesses de transmission:

AVIS CCITT VITESSE MODULATION


V21/Bell 103 300 Bits/s FSK
V22/Bell 212a 1200 Bits/s DPSK
V23 1200/75 Bits/s DPSK
V22bis 2400 Bits/s QAM
V32 9600 Bits/s QAM
V32bis 14.400 Bits/s QAM
V34 28.800 Bits/s QAM
V34+ 33.600 Bits/s QAM
V90 56.600 Bits/s 1) QAM

1) V90 = 56K pour le canal descendant et 33K pour le canal montant

Programmation des modems, le code AT:

Les séquences de programmation AT pour Attention Code inventées par le constructeur de modems Hayes
est devenu un standard de facto.

Il défini un certain nombre de commandes qui permettent de dialoguer avec le modem, qui commencent
toutes par les deux lettres AT.

Exemple: AT DT 7773456 signifie Dial Tone No de telephone 7773456

A chaque requête acceptée, le modem répond par OK et par ERROR en cas de fonction erronnée.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/modem.htm (4 of 9) [15/05/03 12:42:42]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/modem.htm

Considérons un ordinateur (DTE) qui à son port série connecté au modem (DCE), et qui est configuré à
57600Bits/s, 8 bits, no parity. Les deux lettres AT sont envoyées dans ce format.

A réception, le modem qui lui est configuré (par exemple) à 9600Bits/s, 7 bits, even parity, comparera
dans une table les deux caractères erronés reçus, ce qui lui permet d'ajuster ses propres paramètres à celui
de l'ordinateur (DTE).

Il répondra par OK pour faire savoir qu'il travaille selon les mêmes paramètres.

Hayes a défini un certain nombre de codes résultants de base aux commandes AT:

(0) OK Commande acceptée


(1) CONNECT Connecté
(2) RING Détection d'appel
(3) NO CARRIER Pas de porteuse
(4) ERROR Erreur de commande
(5) CONNECT 1200 Connecté à 1200
(6) NO DIALTONE Pas de tonalité
(7) BUSY Signal "Occupé"
(8) NO ANSWER Pas de réponse
(9) CONNECT 2400 Connecté à 2400

Il va sans dire que les codes résultants de base du tableau ci-dessus ont évolué avec les modems.

Il faut se référer au manuel du modem pour obtenir les séquences AT et les codes résultants de cet
appareil.

Les constructeurs proposent généralement une séquence d'initialisation standards appelée Factory Default
qui est stockée dans une ROM.

On peut appeler cette configuration par la commande AT&F

Pour écrire sa propre configuration par défaut dans la NVRAM, on entrera une chaîne de commandes
terminée par &W. (write)

Exemple: AT\N3\J0\Q3&W

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/modem.htm (5 of 9) [15/05/03 12:42:42]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/modem.htm

\N3: Mode "autoreliable" - \J0: Pas de "Fallback" - \Q3: Flow control bidirectionnel

Fallback: En cas de dégradation de la qualité de la ligne durant la transmission ou à l'initialisation, un des


modem partenaire peut demander le Fallback, ce qui veut dire que la vitesse de transmission sera
descendue par paliers, pour tenter d'améliorer la qualité des messages.

Les registres S: Permettent de paramétrer tous les timings entre signaux et la durée de ceux-ci. Se référer
au manuel pour en connaître les valeurs.

Voir aussi la démonstration d'une session modem en GIF animés.

Mode de transmission:

Le mode de transmission est asynchrone (RS232) entre le Modem et le PC. La vitesse de transmission et
le contrôle de flux (XON/XOFF ou RTS/CTS) est ainsi que la taille des caractères et la parité sont définie
par la première séquence AT.

Le mode de transmission est synchrone entre les deux Modems, puisque celui qui émet crée une trame
issue d'une série de caractères asynchrone auxquels on a enlevé les start et stop bits.

Contrôle de flux:

Il y a deux manières de contrôler le débit des données entre le DTE et le DCE:

● In Band au moyen de caractères de contrôle (XON et XOFF ou ACK et NACK). Ces caractères
peuvent traverser, si on l'a demandé avec une séquence AT, la liaison modem de bout en bout, afin

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/modem.htm (6 of 9) [15/05/03 12:42:42]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/modem.htm

d'avoir un contrôle transparent entre le PC et son hôte.


● Out Of Band en utilisant les signaux de contrôle (RTS et CTS)

NB: Le contrôle de flux XON / XOFF ne peut être utilisé que pour les basses vitesses (< 9600 bits/s)

Correction d'erreurs:

Les modems sont capables de demander la retransmission du paquet entre-eux deux en cas de problème,
ceci de manière transparente au niveau de l'utilisateur.

Il existe plusieurs standards ou standards de facto pour la correction des erreurs:

● MNP 3&4 de Microcom Networking Protocol


● V42 du CCITT combinaison de MNP3&4 et LAP-M
● ARQ Automatic Repeat Request

Compression:

On peut optimiser un transfert en faisant appel aux techniques de compression sur la ligne téléphonique:

● MNP5 Run-Lenght Encoding qui est le codage des répétitions (Ex: AAAABBCCC= 4A2B3C) -
Compression 2 à 1
● MNP7 idem - Compression 3 à 1
● V42bis du CCITT LAPM Link Access Procedure (V42 + BTLZ British Telecom Lempel-Ziv) -
Compression 4 à 1

De plus, la méthode dite d'échange des dictionnaires, qui a lieu au début de la connexion (phase de
négociation), permet d'optimiser la transmission, puisque chaque modem va échanger une table contenant
à son début les caractères qu'il a le plus souvent transmis.

Modems ISDN:

Modems pour lignes ISDN (Ou RNIS pour Réseau Numérique à Intégration de Système) qui permettent
une vitesse de transmission de 64 Kbits/s, ce qui permet de fonctionner au niveau de la connexion
DTE/DCE à 128 voire 256 Kbits/s.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/modem.htm (7 of 9) [15/05/03 12:42:42]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/modem.htm

Voir aussi le tutorial de CISCO sur ISDN

Modems pour ligne louées:

Pour relier deux réseaux distants, on peut utiliser les mêmes lacets téléphoniques des PTT, mais qui ne
passent par aucun organe de commutation. Si la ligne est très longue, il se peut qu'elle passe par des
amplificateurs logés dans les centraux PTT.

On parle alors de ligne louée, ligne dédiée ou de ligne point-à-point.

Les Modems à basse vitesse (Jusqu'à 64k) utilisent la transmission dite en "Bande de base", ce qui veut
dire l'image analogique du signal digital.

Actuellement, les Modems rapides utilisent les techniques de modulation en quadrature QAM, mais à plus
haute fréquence et avec plus de niveaux de modulation que les Modems pour ligne commutée.

● 64, 128 Kbits/s sur 2 fils


● 256 Kbits/s à 2Mbits/s sur 4 fils

L'interface avec le routeur ou le bridge sera de type V35, en paire différentielles par signal.

G 703.6

Pour réaliser une liaison rapide à 2Mbits/s, on peut louer une "tranche" de 2 Mbits/s dans un canal PTT à
34 Mbits/s réalisé en fibre optique.

Dans ce cas, Les PTT fourniront le convertisseur optique / cuivre (paire torsadée ou coaxial). Ce système
est moins onéreux pour des liaisons à moyenne et longue distance.

Pour de courtes distances, il est préférable d'utiliser des lignes téléphoniques cuivre.

En résumé:

● Un Modem MOdulateur - DEModulateur est un appareil permettant de transmettre des données sur

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/modem.htm (8 of 9) [15/05/03 12:42:42]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/modem.htm

des lignes destinées au téléphone


● Un Modem "intelligent" est capable de s'adapter aux paramètres de l'ordinateur auquel il est
connecté et de gérer la transmission sur la ligne cuivre (Retransmission en cas d'erreur et
compression des données)
● Pour relier deux réseaux de manière permanente, on utilise des Modems pour ligne(s) louée(s)

LaboWeb: Connexion avec un modem et séquences AT

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil

Septembre 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/modem.htm (9 of 9) [15/05/03 12:42:42]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/schemod.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/schemod.gif [15/05/03 12:42:43]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/rs232.htm

La norme RS232C - Avis V24 du CCITT


La norme RS 232 C, similaire à l'Avis V24 du CCITT défini la transmission physique entre un Terminal
DTE - Data Terminal Equipment et un Modem DCE - Data Communication Equipment.

La norme fait état des vitesses de transmission 110 Bits/s (Teletype), puis pour les Modems: 150, 300,
600, 1200 Bits/s, etc.

De même, le signal électrique défini le "1" logique comme étant compris entre -3V et -15V et le "0" entre
+3V et +15V.

Structure d'un caractère:

En mode asynchrone, la première transition de "1" à "0" est apelée Start Bit, qui sera suivit, par 5, 6, 7 ou
8 bits de données.

On peut définir le huitième bit comme étant le bit de parité. Dans ce cas, on transférera le caractère en 7
bits.

A la fin de la transmission du caractère, le signal doit obligatoirement revenir à "0", ce qu'on appelle le
Stop Bit, pour attendre le prochain Start Bit. On peut définir 1, 1.5 ou 2 Stop bits. On utilisait autrefois les
Stop Bits pour générer un délai avant le caractère suivant, pour laisser le temps aux composants
mécaniques de se remettre en place!

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/rs232.htm (1 of 4) [15/05/03 12:42:45]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/rs232.htm

Aujourd'hui, on configure presque toujours les équipements en 8 Bits de données, pas de parité et 1 Stop
Bit.

Synchronisation du signal:

Lorsque l'on transmet un signal en mode asynchrone sur une ligne, le récepteur doit reconstituer celui-ci.

Pour celà, on utilise une horloge dont la fréquence est un multiple de la fréquence d'émission (16 ou 64
fois plus élevée).

Ainsi, on teste la polarité du signal entrant à chaque top d'horloge. Plus la fréquence des tops est élevée,
plus le signal sera reproduit fidèlement.

Tout ce travail d'échantillonnage est produit par des circuits appelés:

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/rs232.htm (2 of 4) [15/05/03 12:42:45]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/rs232.htm

UART - Universal Asynchronous Receiver Transmitter:

Un UART est un contrôleur connecté au bus d'un ordinateur (sur la carte mère d'un PC, par exemple), pour
faire office de convertisseur bidirectionnel Série / Parallèle et Parallèle / Série.

Il peut également effectuer le test de parité, tester l'Overrun (Un 2e caractère est arrivé avant que le
premier ne soit lu) et piloter les signaux modems:

Signaux Modems:

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/rs232.htm (3 of 4) [15/05/03 12:42:45]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/rs232.htm

❍ Protective Ground: Terre du chassis, terre de protection électrique


❍ Signal Ground: Terre du signal RS232
❍ Transmit Data: Données DTE - DCE
❍ Receive Data: Données DCE - DTE
❍ Request To Send: Demande pour émettre, Signal de contrôle de flux ou pour le
fonctionnement en semi-duplex
❍ Clear To send: OK pour émettre, pendant de Request To Send
❍ Data Set Ready: Modem prêt
❍ Data Terminal Ready: Terminal (PC) prêt
❍ Ring Indicator: Détection de la sonnerie d'appel (Auto Answer Mode)
❍ Carrier Detect: Détection de la porteuse du modem partenaire

Lorsqu'il s'agit d'un modem pour ligne louée fonctionnant en mode synchrone, l'horloge est transmise par
la ligne, puis envoyée au DTE, après mise en forme par les deux canaux Transmit Clock et Receive Clock.

Les chiffres dans le rectangle DTE ci-dessus mentionnent les pins du connecteur normalisé V24.

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/rs232.htm (4 of 4) [15/05/03 12:42:45]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/v24.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/v24.gif [15/05/03 12:42:46]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/fsk.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/fsk.gif [15/05/03 12:42:47]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/dpsk.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/dpsk.gif [15/05/03 12:42:48]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/atanim.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/atanim.gif [15/05/03 12:42:50]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/trame.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/trame.gif [15/05/03 12:42:51]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/compact.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/compact.gif [15/05/03 12:42:52]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/v35.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/v35.gif [15/05/03 12:42:53]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/g703.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/g703.gif [15/05/03 12:42:54]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tpmodem.htm

LaboWeb

TP No1: Modems
But:

● Tester un modem V32bis qui répond aux commandes Hayes "AT"


● Comprendre les Response codes
● Etablir une liaison avec un modem hôte avec différents types de compression et de correction
d'erreur

NB: Pour pouvoir effectuer ce TP, il faut que votre Browser Web supporte Telnet (Options: Apps de
Netscape)

Quelques commandes AT:

1. Etablir la connexion Telnet avec le port RS232 du Modem


2. Vérifier la connexion: AT et attendre la réponse du modem: OK
3. ATI3 Version de Firmware du modem
4. ATZ Reset du modem
5. AT&V Voir la configuration
6. ATH Raccrocher (Hangup)

Etablir une connexion avec un modem partenaire:

1. Initialiser le modem aux valeurs d'usine: AT&F (F pour Factory Default)


2. Composer le No de téléphone: ATDT7866 attendre les Response Codes
3. ATH pour raccrocher

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tpmodem.htm (1 of 2) [15/05/03 12:42:55]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tpmodem.htm

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tpmodem.htm (2 of 2) [15/05/03 12:42:55]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tpswitch.htm

LaboWeb

TP No6: Switchs
But:

● Se familiariser avec les paramètres d'un Switch HP J2980 A, en étant connecté à son port console
● Effectuer des mesures de trafic et d'erreurs

NB: Pour pouvoir effectuer ce TP, il faut que votre Browser Web supporte Telnet (Options: Apps de
Netscape)

Travail pratique:

1. Se connecter par Telnet au port console


2. Taper Return pour obtenir la communication
3. Choisir le menu Statistics au moyen des flèches
4. Mettre à zero les statistiques d'un port et observer les nouvelles mesures

Le Switch est un don Hewlett-Packard Laboratories à Bristol - UK


TP réalisé avec l'aimable collaboration de Marc Vuilleumier et Alain Hugentobler

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tpswitch.htm (1 of 2) [15/05/03 12:42:57]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tpswitch.htm

Retour à la page d'accueil

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tpswitch.htm (2 of 2) [15/05/03 12:42:57]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/term.htm

Concentrateurs de Terminaux
Caractéristiques d'un Concentrateur de terminaux ASCII:

Un concentrateur de terminaux ou Terminal Server a pour but de raccorder au réseau Ethernet des
appareils à liaison série RS232 ou RS422 tels que les terminaux ASCII, les imprimantes à interface série
ou des modems.

Paramètres de configuration des ports série:

Les concentrateurs de terminaux possèdent un certain nombre de ports série RS-232 ou RS-422 qui
peuvent êtres configurés de manière différente:

● Vitesse de transmission en [kbits/s] (300 à 115 kbits/s)


● Parité (paire, impaire, sans)
● Nbe de bits de chaque caratères (7,8)
● Nombre de stops bits (1,1.5 ou 2)
● Contrôle de flux XON/XOFF ou RTS/CTS

Mode de fonctionnement des ports série:

On peut configurer les modes de fonctionnement des ports série:

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/term.htm (1 of 3) [15/05/03 12:42:59]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/term.htm

● Mode terminal ASCII (VT100, VT220, VT340; ANSI, etc..)


● En mode "Modem" avec le la gestion des signaux RTS,CTS, DTR,DSR etc..)
● En mode "Host" pour la connexion d'un appareil depuis le réseau Ethernet
● Il est possible de configurer des PVC - Permanent Virtual Connection - entre deux ports de
concentrateurs différents ou le concentrateur et un port virtuel d'une machine, pour établir une
connexion qui apparaîtra comme la prolongation d'un câble série par le réseau Ethernet (Voir
connexion de l'imprimante ci-dessus, qui sera toujours attachée au même serveur)

Protocoles supportés:

● Telnet pour la connexion aux machines hôtes


● Eventuellement Ping pour les tests
● PPP - Point to Point Protocol pour les connexions via modems des machines supportant ce
protocole
● SLIP - Serial Line IP pour les mêmes fonctionnalités
● TFTP ou BOOTP pour le téléchargement de la configuration depuis une machine, au moment du
Power up

Petite histoire:

Avant l'installation des réseaux , les terminaux ASCII étaient connectés directement sur les ports série des
machines hôtes (Exemple: VAX de Digital).

Dès que les premiers segments de réseaux ont été disponibles, on a voulu y connecter les terminaux, pour
pouvoir atteindre plusieurs machines. Comme il n'y avait pas d'interface Ethernet disponible, on a utilisé
des concentrateurs de terminaux en mode Host reliés aux ports RS232 de la machine.

Cette configuration appelée par analogie du câblage Milk Machine, puisque les connexions série rappellent
les tuyaux de pompage du lait, a été utilisée de nombreuses années pour connecter les anciennes machines
au réseau.

En résumé:

● Les concentrateurs permettent de raccorder des équipements à interface série comme les terminaux
ASCII, les imprimantes et les modems
● Ils supportent au moins Telnet comme protocole IP et souvent Ping pour les tests, PPP et SLIP

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/term.htm (2 of 3) [15/05/03 12:42:59]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/term.htm

● Ils sont capables de gérer les signaux des modems et le contrôle de flux
● On peut télécharger leur configuration à partir d'un serveur par TFTP ou BOOTP

Voir aussi la documentation de LANTRONIX Terminal Servers

LaboWeb Etude des paramètres de configuration d'un serveur de terminaux

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/term.htm (3 of 3) [15/05/03 12:42:59]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/milk.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/milk.gif [15/05/03 12:43:00]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tpcs100.htm

LaboWeb

TP No5: Concentrateur de terminaux


But:

● Parcourir les paramètres de configuration d'un port RS232 d'un serveur de terminaux CS/100

NB: Pour pouvoir effectuer ce TP, il faut que votre Browser Web supporte Telnet (Options: Apps de
Netscape)

Quelques paramètres du CS/100:

1. Etablir la connexion Telnet avec le serveur de terminaux


2. Après avoir obtenu le prompt CS/100T> , taper la commande sh?
3. On obtient la liste des paramètres
4. En tapant sh dp, on obtient tous les paramètres du port #11 du CS/100

Etablir une connexion avec une machine hôte:

Votre PC ou station de travail se comporte comme un terminal ASCII connecté au port #11 d'un CS/100.

1. Taper C <Adresse IP> pour se connecter à une machine ( 129.194.12.35 pour UNI2A)
2. Taper <CTRL><SHIFT><6> pour se déconnecter

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tpcs100.htm (1 of 2) [15/05/03 12:43:01]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tpcs100.htm

Retour à la page d'accueil

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tpcs100.htm (2 of 2) [15/05/03 12:43:01]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/hub.htm

HUBS Ethernet

Caractéristiques d'un Hub:

Un Hub peut être considéré comme un "prisme" électrique: Tous les paquets émis sur un segment ou
appareil connecté à l'un des ports sera repercuté sur tous les autres ports qui font partie du même domaine
de collision.

Un Hub est destiné à connecter des équipements 10 Mbits/s OU 100 Mbits/s. (Excepté les nouveaux hubs
10/100, voir ci-après)

Certains Hub peut être équipé d'un module de Management. Dans ce cas, on peut piloter celui-ci à distance
et effectuer des mesures de trafic et d'erreurs.

Image (capture d'écran de la station de Network Management) d'un Hub modulaire 10 Mbits/s comportant
trois types de média et un tiroir de Management équipé d'une prise AUI.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/hub.htm (1 of 4) [15/05/03 12:43:05]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/hub.htm

Image d'un Hub Stackable. On peut ainsi empiler en les connectants au moyen d'un câble parallèle des
modules de 12 ou 24 ports Twisted Pairs.

Seul le premier Hub est équipé d'un module fibre optique pour la connexion au Backbone et d'un module
de Management.

Une nouvelle génération de hubs est apparue sur le marché: Le Hub auto-commutable 10/100. Chacun des
ports du hub peut accueillir un appareil fonctionnant à 10Mbits/s ou 100Mbits/s.

Il y a auto-détection de la vitesse (Technique du FLP), le port considéré est automatiquement commuté


sur un "hub interne" correspondant. Voir chapitre "Fast Ethernet"

Les deux hubs internes sont connectés par un switch interne pour assurer la conversion des vitesses.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/hub.htm (2 of 4) [15/05/03 12:43:05]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/hub.htm

En résumé:

● Le Hub fonctionne au niveau 1 du modèle ISO


● Fait office de convertisseur de média
● Certains Hubs peuvent accueillir un module de Management
● Tous les segments ou appareils attachés à un Hub font partie du même domaine de collision
● Il existe des hubs auto-commutables 10/100

Documentation complémentaire:

Voir aussi la documentation de 3COM Hubs

LaboWeb Etude des fonctionnalités d'un Hub

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/hub.htm (3 of 4) [15/05/03 12:43:05]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/hub.htm

Retour à la page d'accueil

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/hub.htm (4 of 4) [15/05/03 12:43:05]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/twisted.htm

PAIRE TORSADEE "Twisted Pair"

Pour franchir la limite des 10 Mbits/s et pouvoir travailler en duplex intégral, on utilise de la fibre optique
ou du câble à 4 paires torsadées Twisted Pairs.

Dans le monde Ethernet, on parle alors de:

● 10BaseT - Ethernet 10Mbits/s sur 2 paires torsadées


● 100BaseTX - Ethernet à 100Mbits/s sur 2 paires torsadées Cat 5
● 100BaseT4 - Ethernet à 100Mbits/s sur 4 paires torsadées Cat 3 ou 4 (Peu utilisé)
● 100VG AnyLan - Ethernet 100Mbits/s sur 4 paires torsadées (Propriétaire HP)

Ainsi, les appareils du réseau ne sont plus connectés en bus, comme le câblage 10Base5 ou 10Base2
(Coax), mais raccordés en étoile sur des hubs ou des switchs distribués dans les bâtiments.

Avantages:

● Plus de bande passante par appareil


● Possibilité de travailler en Full Duplex
● Plus d'interruption par coupure du câble (Thin Ethernet)
● Management plus aisé
● Permet d'avoir un câblage dit universel: Téléphone, Fax, Info,etc..

Inconvénients:

● Plus de câbles qu'avec le coaxial


● Câblage plus cher et prend plus de place dans les gaînes techniques
● Plus d'appareils actifs (Hubs, Switchs)

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/twisted.htm (1 of 5) [15/05/03 12:43:07]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/twisted.htm

Catégories de câble à paires torsadées:

Catégorie 3: Jusqu'à 16 Mhz

Catégorie 4: Jusqu'à 20 Mhz

Catégorie 5: Jusqu'à 100 Mhz (et même 155 Mhz)

NB: Aujourd'hui, on n'installe que du câble catégorie 5 non blindé (UTP - Unshielded Twisted Pairs) ou
blindé (STP - Shielded Twisted Pairs) munis de connecteurs RJ45:

Catégorie 5:

UTP - Non blindé:

● Atténuation : 22 dB max à 100Mhz sur 100m


● Impédance: 100 Ohms +/-15%

STP - Blindé:

● Atténuation: Typique 20dB à 100Mhz sur 100m


● Impédance: 150 Ohms +/- 10%

NB: Il y a une "guerre" entre les partisans d'UTP et de STP. Les gens favorables au câble blindé invoquent
le rayonnement (confidentialité) et les perturbations extérieures.

Les "Non blindés" prétendent que le mode de transfert en différentiel dans une paire élimine les risques de
perturbations et qu'un blindage défectueux constitue une merveilleuse antenne...

Le réseau de l'Université de Genève est câblé en UTP.

Points importants pour la qualité du câble Cat 5:

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/twisted.htm (2 of 5) [15/05/03 12:43:07]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/twisted.htm

Il existe des appareils qui testent un certain nombre de critères de qualité d'un câble Cat 5 qui sont:

● La résistance ohmique
● L'atténuation
● La capacitance des paires
● La paradiaphonie et la capacitance entre les paires

Emission parasite d'une paire sur les autres: Diaphonie

Pour diminuer le risque de diaphonie, il faut réduire le couplage capacitif parasite entre les paires.

Ceci est réalisé (Cat 5) en réalisant un câble à 4 paires ayant des pas de torsade différents, ce qui empêche
les paires de s'imbriquer les unes dans les autres.

Voir graphiques de mesures:

● NEXT: Paradiaphonie en fonction de la fréquence


● TDR: Mesure de longueur Time Domain Reflectometer
● TDX: Mesure de l'emplacement et de l'amplitude des sources de diaphonie détectée sur le câble

Média - Paires utilisées - Longueur

4-
Téléphone --- --- --- Illimité
5
1- 3-
10BaseT --- --- 100m
2 6
100VG- 1- 4- 3- 7-
100m
Anylan 2 5 6 8

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/twisted.htm (3 of 5) [15/05/03 12:43:07]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/twisted.htm

1- 3-
100BaseTX --- --- 100m
2 6
1- 4- 3- 7-
100BaseT4 100m
2 5 6 8
1- 4- 3- 7-
ATM 51M 90m
2 5 6 8
ATM 1- 4- 3- 7-
90m
155M 2 5 6 8
1- 7-
CDDI --- --- 100m
2 8

Mode de transmission:

On envoie un signal différentiel de 2V sur une paire torsadée. Le récepteur mesurera la différence entre les
deux signaux.

Un parasite externe induira une perturbation de même signe sur les deux conducteurs de la paire, ce qui
sera annulé par le récepteur:

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/twisted.htm (4 of 5) [15/05/03 12:43:07]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/twisted.htm

Page réalisée avec la collaboration de Christian Wyss-Chodat

Documentation complémentaire:

Voir aussi la doc d'ANIXTER sur le standard de câblage TIA/EIA-568A

Nouveau câble pour Gigabit Ethernet SYSTIMAX GigaSPEED de LUCENT Technolgies

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/twisted.htm (5 of 5) [15/05/03 12:43:07]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/universe.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/universe.gif [15/05/03 12:43:09]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/next.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/next.gif [15/05/03 12:43:10]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tdr.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tdr.gif [15/05/03 12:43:11]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tdx.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tdx.gif [15/05/03 12:43:12]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/fast.htm

Ethernet 100 Mbits/s - Fast Ethernet


Ethernet 10Mbits versus 100Mbits:

L'Ethernet à 100Mbits utilise le même principe du CSMA/CD qu'Ethernet 10Mbits, mais 10 fois plus vite,
comme le montre la trame ci-après.

Il n'y a plus de transmission sur câble coaxial.


Seuls la paire torsadée Catégorie 5- 100BASE TX sur deux paires ou la fibre optique
100BASE FX sont utilisés comme médias.

Il est possible de transmettre sur de la paire torsadée de catégorie 2 et 4, mais sur quatre paires, 100BASE T4.

Codage du signal:

Pour assurer une bonne transmission, on a intérêt à diminuer la fréquence de transmission sur la fibre ou la paire
torsadée.
Pour ce faire, on utilise la technique du codage 4B/5B, qui est la représentation d'une série de 4 bits en 5 bits.
Cette représentation garanti un maximum de 2 bits à zéro pour chaque symbole.
En faisant suivre cette représentation par un codage NRZI (Non Return to Zero), qui produit une transition
chaque fois qu'un "1" est transmis et pas de transition losqu'un "0" est transmis, on obtiendra une fréquence de
signal transmis sur le média diminuée d'un facteur 2.

Ceci permet de transmettre sur de plus longues distances, puisque l'atténuation et la déformation du signal sont
en partie fonction de la longueur.

Pour la transmission sur fibre optique (100BASE FX), on injecte le signal codé NRZI.

Pour la paire torsadée (100BASE TX), on transforme le signal NRZI en MLT3 à 3 niveaux, afin de diminuer le
rayonnement parasite.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/fast.htm (1 of 4) [15/05/03 12:43:14]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/fast.htm

Physical Layer Device - PHY:

L'adaptateur au media (Fibre ou paire torsadée), équivalent du transceiver s'appelle un PHY - Physical Layer
Device.

Il est connecté à un device au moyen d'un câble MII (correspondant à l'AUI) ou installé sur la carte mère d'un
ordinateur (ou carte PC).

C'est lui qui code et décode en 4B/5B (PCS), qui code en NRZI (TX et FX) et qui adapte le signal en MLT3
(TX).

Il existe des transceivers PHY pour 100BASE TX, 100Base T4 et 100BASE FX.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/fast.htm (2 of 4) [15/05/03 12:43:14]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/fast.htm

Auto-négociation:

Certains interfaces Ethernet, tels les adaptateurs pour PC ou station de travail, ou les Switches sont capables
d'adapter leurs vitesses (10/100) et le type de transmission (Half ou Full Duplex).

Ceci est réalisé lors de l'échange, à l'enclenchement, du Fast Link Pulse - FLP qui est l'équivalent du Normal
Link Pulse - NLP utilisé par le 10BASE T pour le test d'intégrité.

Ainsi, si les deux partenaires supportent l'auto-négociation, ils resoudront la manière de travailler ensemble selon
l'ordre du tableau ci-après:

1. 100BASE TX Full Duplex


2. 100BASE T4
3. 100BASE TX
4. 10BASE T Full Duplex
5. 10BASE T

Contrôle de flux:

Le contrôle de flux permet d'éviter, lors d'une transmission Full Duplex, la perte d'information par congestion.

Supposons un serveur connecté à un Switch en 100BASE TX Full Duplex, qui transmet à un PC connecté au
même Switch en 10BASE T.
Le buffer de réception du Switch sera rapidement plein.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/fast.htm (3 of 4) [15/05/03 12:43:14]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/fast.htm

Pour résoudre ce problème, il faut activer la fonction Flow Control du Switch et du serveur.

Ainsi, lorsque le récepteur aura son buffer proche d'être plein, il enverra à l'émetteur un signal XOFF, ce qui fera
"taire" immédiatement ce dernier.
Lorsque le récepteur aura vidé son buffer, il enverra un signal XON pour continuer la transmission.

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/fast.htm (4 of 4) [15/05/03 12:43:14]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/4b5b.htm

Codage 4B/5B
Groupe de 4 bits Symbole 5 bits

0000 11110
0001 01001
0010 10100
0011 10101
0100 01010
0101 01011
0110 01110
0111 01111
1000 10010
1001 10011
1010 10110
1011 10111
1100 11010
1101 11011
1110 11100
1111 11101

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil

Août 1997

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/4b5b.htm [15/05/03 12:43:15]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tphub.htm

LaboWeb

TP No3: Hubs
But:

● Se familiariser avec les paramètres d'un Hub HP 28688 B, en étant connecté à son port console
● Activer et désactiver un port
● Trouver l'adresse Ethernet du PC Alptech

NB: Pour pouvoir effectuer ce TP, il faut que votre Browser Web supporte Telnet (Options: Apps de
Netscape)

Travail pratique:

1. Se connecter par Telnet au port console


2. Taper plusieurs fois Return pour obtenir la communication
3. Les commandes ?? ou HE vous donnent les choix du menu

NB: Prière de ne pas mettre de mot de passe, de changer la vitesse de transmission du port console ou les
paramètre IP!
Le Hub est un don Hewlett-Packard Laboratories à Bristol - UK

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tphub.htm (1 of 2) [15/05/03 12:43:17]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tphub.htm

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tphub.htm (2 of 2) [15/05/03 12:43:17]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/thin.htm

"Thin ETHERNET "

Le câble "Thin Ethernet" appelé aussi 10 Base 2 est utilisé pour la distribution d'Ethernet dans les bureaux ou groupes de
travail, en reliant en chaîne des ordinateurs connectés à un Hub ou un répéteur.

Toute interruption de cette chaîne ( Terminaison enlevée, câble interrompu) entraîne la mise hors service du segment
connecté à un port du Hub ou du Répéteur.

Caractéristiques d'un segment "Thin Ethernet":

● Câble 50 Ohms RG 58 /CU


● Maximum 185m par segment
● 30 connexions max par segment
● 1 mètre min. entre chaque "noeud"
● Chaque segment doit être terminé par une résistance de 50 Ohms à chaque extrémité

On peut mesurer la qualité d'un câblee à l'aide d'un Réflectomètre.

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/thin.htm (1 of 2) [15/05/03 12:43:19]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/thin.htm

Retour à la page d'accueil

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/thin.htm (2 of 2) [15/05/03 12:43:19]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/reflecto.htm

MESURES DE REFLECTOMETRIE
Le réflectomètre est un instrument qui permet de localiser les défauts d'un câble ou d'une fibre optique,
suivant le genre d'appareil.

Le principe est d'envoyer une impulsion calibrée dans le câble ou la fibre et de mesurer le signal réfléchi.

Si le câble est correctement terminé par une résistance égale son impédance, le signal émis sera
entièrement absorbé et on ne mesurera aucune réflection.

Dans le cas contraire, on obtiendra un signal réfléchi négatif en cas de court-circuit ou de trop grande
absorbtion et un signal positif, si le câble est ouvert ou mal adapté par une résistance de trop grande valeur.

Le temps de propagation dans le câble ou la fibre donne la mesure en [m] de l'endroit du défaut par rapport
au réflectomètre ou des pertes par atténuation, dans le cas de la fibre optique.

On calcule le signal réfléchi selon la formule:

● z1 = impédance du câble
● z2 = impédance de la terminaison
● Aréf = Signal réfléchi
● Aém = Signal émis

Câble en court-circuit

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/reflecto.htm (1 of 2) [15/05/03 12:43:21]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/reflecto.htm

Câble ouvert

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/reflecto.htm (2 of 2) [15/05/03 12:43:21]


TOUT SUR LA FIBRE OPTIQUE

MESURES DE QUALITE
Après avoir installé une liaison en fibre optique, il convient de mesurer la perte induite par la fibre elle-
même et par les connexions effectuées.

Le Power meter constitué d'une paire étalonnée d'émetteur-récepteur de lumière, permet de mesurer la
totalité de la perte de la ligne en [dB].

On mesurera la perte à la longueur d'onde utilisée en exploitation (850 nm ou 1300nm).

Power meter pour la mesure d'atténuation d'une liaison fibre

Le Réflectomètre est un appareil qui envoie une impulsion optique dans la fibre.

Un écran permet de visualiser l'allure du signal rétrodiffusé ou réfléchi dans le verre. On peut ainsi
mesurer avec précision la longueur de la liaison et les pertes engendrées à chaque connexion.

En outre, cet appareil est très utile pour localiser les coupures éventuelles de la fibre et pour identifier la
connexion qui est la cause d'une trop grande perte optique.

Le Power meter ne donne que la perte globale de la liaison; le Réflectomètre indique où se trouve la
connexion défectueuse.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/mesures.htm (1 of 3) [15/05/03 12:43:25]


TOUT SUR LA FIBRE OPTIQUE

Réflectométrie d'une liaison fibre

NB: Ces instruments peuvent être étalonnés au Laboratoire d'optique fibrée de l'office fédéral de la
métrologie

Cette page a été corrigée par M. Francis Regamey de l'OFMET. Qu'il en soit remercié!

Théorie Fabrication de la fibre La connectique Quelques réalisations Léman

Table des matières

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/mesures.htm (2 of 3) [15/05/03 12:43:25]


TOUT SUR LA FIBRE OPTIQUE

Retour à la page d'accueil

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/mesures.htm (3 of 3) [15/05/03 12:43:25]


TOUT SUR LA FIBRE OPTIQUE

UN PEU DE THEORIE

Conversion de signaux électriques en signaux optiques au moyen d'un transceiver Ethernet

Le transceiver optique a pour fonction de convertir des impulsions électriques en signaux optiques
véhiculés au coeur de la fibre. A l'intérieur des deux transceivers partenaires, les signaux électriques seront
traduits en impulsions optiques par une LED et lus par un phototransistor ou une photodiode.

On utilise une fibre pour chaque direction de la transmission.

Les émetteurs utilisés sont de trois types:

- Les LED Light Emitting Diode qui fonctionnent dans l'infrarouge (850nm). C'est ce qui est utilisé pour
le standard Ethernet FOIRL.

- Les diodes à infrarouge qui émettent dans l'invisible à 1300nm

- Les lasers, utilisés pour la fibre monomode, dont la longueur d'onde est 1310 nm ou 1550nm

Les trois types de fibre optique

- La fibre à saut d'indice 200/380 constituée d'un coeur et d'une gaine optique en verre de différents
indices de réfraction. Cette fibre provoque de par l'importante section du coeur, une grande dispersion des
signaux la traversant, ce qui génère une déformation du signal reçu.

- La fibre à gradient d'indice dont le coeur est constitué de couches de verre successives ayant un indice
de réfraction proche. On s'approche ainsi d'une égalisation des temps de propagation, ce qui veut dire que
l'on a réduit la dispersion modale. Bande passante typique 200-1500Mhz par km. C'est ce type de fibre qui

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/fotheori.htm (1 of 5) [15/05/03 12:43:28]


TOUT SUR LA FIBRE OPTIQUE

est utilisé à l'intérieur des bâtiments de l'Université (62.5/125) et entre certains sites desservis par les PTT
(50/125).

- La fibre monomode dont le coeur est si fin que le chemin de propagation des différents mode est
pratiquement direct. La dispersion modale devient quasiment nulle. La bande passante transmise est
preque infinie (> 10 Ghz/km). Cette fibre est utilisée essentiellement pour les sites à distance.

Le petit diamètre du coeur (10um) nécessite une grande puissance d'émission, donc des diodes laser qui
sont relativement onéreuses.

Propagation de la lumière dans les trois types de fibres

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/fotheori.htm (2 of 5) [15/05/03 12:43:28]


TOUT SUR LA FIBRE OPTIQUE

L'atténuation est constante quelle que soit la fréquence


Seule la dispersion lumineuse limite la largeur de la bande passante.

Constitution d'une fibre optique multimode

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/fotheori.htm (3 of 5) [15/05/03 12:43:28]


TOUT SUR LA FIBRE OPTIQUE

Propagation de la lumière dans une fibre à saut d'indice

Le dessin ci-dessus indique comment se produit la réflexion des signaux lumineux en fonction de leur
angle d'émission. Ce qui démontre que le chemin parcouru n'a pas la même longueur pour tous les rayons.
C'est ce que l'on appelle la dispersion nodale.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/fotheori.htm (4 of 5) [15/05/03 12:43:28]


TOUT SUR LA FIBRE OPTIQUE

Affaiblissement de la lumière en fonction de la longueur d'onde de la source

L'affaiblissement de la lumière dans la fibre est fonction de la longueur d'onde de la source. Elle est
constante pour toutes les fréquences du signal utile transmis. Le dessin ci-dessus montre que
l'affaiblissement est plus important vers (850nm) que dans l'infrarouge (1300-1550nm).

Fabrication de la fibre Connectique Les mesures de qualité Quelques réalisations Léman

Table des matières

Retour à la page d'accueil

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/fotheori.htm (5 of 5) [15/05/03 12:43:28]


FABRICATION DE LA FIBRE OPTIQUE

DU BARREAU DE VERRE AU CABLE MULTI-FIBRES


Les images ci-après montrent comment l'on fabrique de la fibre monomode. Chaque étape de fabrication
est illustrée par une courte séquence filmée.

La première étape consiste en l'assemblage d'un tube et d'une barre de verre cylindrique montés
concentriquement. On chauffe le tout pour assurer l'homogenéité du barreau de verre.

Un barreau de verre d'une longueur de 1 m et d'un diamètre de 10 cm permet d'obtenir par étirement une
fibre monomode d'une longueur de 150 km environ!

VIDEO MPEG 2.1 Meg Construction des barreaux de verre

Le barreau ainsi obtenu sera installé verticalement dans une tour située au premier étage et chauffé par des
rampes à gaz. Le verre va s'étirer et "couler" en direction du rez pour être enroulé sur une bobine.

On mesure l'épaisseur de la fibre (~10um) pour asservir la vitesse du moteur de l'enrouleur, afin d'assurer
un diamètre constant.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/cortail.htm (1 of 4) [15/05/03 12:43:31]


FABRICATION DE LA FIBRE OPTIQUE

VIDEO MPEG 3.8 Meg Tour d'étirement du verre

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/cortail.htm (2 of 4) [15/05/03 12:43:31]


FABRICATION DE LA FIBRE OPTIQUE

Chaque bobine de fibre fait l'objet d'un contrôle de qualité effectué au microscope.

VIDEO MPEG 1.6 Meg Contrôle de qualité

Puis on va enrober le verre d'un revêtement de protection (~230 um) et assembler les fibres pour obtenir le
câble final à un ou plusieurs brins.

VIDEO MPEG 2.6 Meg Fabrication des câbles de fibres

Théorie Connectique Les mesures de qualité Quelques réalisations Léman

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/cortail.htm (3 of 4) [15/05/03 12:43:31]


FABRICATION DE LA FIBRE OPTIQUE

Table des matières

Retour à la page d'accueil

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/cortail.htm (4 of 4) [15/05/03 12:43:31]


LA CONNECTIQUE OPTIQUE

CONNEXION DE LA FIBRE OPTIQUE

Centre de distribution de la fibre optique à Uni-Dufour

Les trois séquences video qui suivent montrent comment l'on monte un connecteur ST au moyen d'une
simple pince àsertir.

C'est cette technique que nous utilisons largement pour raccorder les appareils du réseau. Cette méthode
tend à remplacer l'ancienne méthode qui nécessitait un collage de la fibre à l'intérieur du connecteur au
moyen d'epoxy.

VIDEO MPEG 6.7 Meg Préparation de la fibre

VIDEO MPEG 2.7 Meg Sertissage d'un connecteur ST

VIDEO MPEG 4.3 Meg Polissage de la fibre

Il existe nombre de connecteurs pour la fibre optique. Les plus répandus sont les connecteurs ST et SC .
Pour les réseaux FDDI, on utilise les connecteurs doubles MIC .

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/connect.htm (1 of 5) [15/05/03 12:43:38]


LA CONNECTIQUE OPTIQUE

Il faut encore citer les connecteurs SMA (à visser) et les connecteurs FCPC utilisés pour la fibre
monomode.

Connecteur ST

Connecteur SC

Connecteur FDDI ou MIC

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/connect.htm (2 of 5) [15/05/03 12:43:38]


LA CONNECTIQUE OPTIQUE

Il y a plusieurs manières pour coupler de la fibre optique:

- Le couplage mécanique de deux connecteurs mis bout à bout au moyen d'une pièce de précision. Le
dessin ci-dessous montre l'union de deux connecteurs ST, mais il existe des coupleurs ST/SC ou ST/MIC.

- Le raccordement par Splice mécanique qui est utilisé pour les réparations à la suite de rupture ou pour
raccorder une fibre et un connecteur déja équipé de quelques centimètres de fibre que l'on peut acquérir
dans le commerce(Pig tail).

- La fusion au moyen d'un appareil à arc électrique appelé fusionneuse.

VIDEO MPEG 2.8 Meg Préparation de la fibre

VIDEO MPEG 6.4 Meg Soudure de la fibre

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/connect.htm (3 of 5) [15/05/03 12:43:38]


LA CONNECTIQUE OPTIQUE

Trois exemples de connexions en fibre optique

Connexion mécanique "splice" de deux fibres

Boîte de connexion oùl'on peut installer des coupleurs ou des connecteurs Pig tail.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/connect.htm (4 of 5) [15/05/03 12:43:38]


LA CONNECTIQUE OPTIQUE

Boîte de connexion murale pour connecteurs ST

Théorie Fabrication de la fibre à Cortaillod Les mesures de qualité Quelques réalisations


Léman

Retour à la page d'accueil

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/connect.htm (5 of 5) [15/05/03 12:43:38]


TOUT SUR LA FIBRE OPTIQUE

EXEMPLES DE REALISATIONS
Installé en 1985-86, le panneau de distribution des fibres dans le local des PTT situé au sous-sol d'Uni-
Dufour est le noeud de communication central du réseau de l'Université.

C'est d'ici que partent les liaisons informatiques Ethernet ou ATM vers les sites les plus importants, mais
ce sont ces mêmes liaisons qui ont permis de relier les centraux téléphoniques.

Une partie de ces fibres vont directement au central PTT logé sous la Plaine de Plainpalais.

Fibres PTT dans le sous-sol d'Uni-Dufour

Transceivers fibre optique multimode et monomode des sites à distance connectés aux routeurs
correspondants.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/exemples.htm (1 of 5) [15/05/03 12:43:46]


TOUT SUR LA FIBRE OPTIQUE

Transceivers optiques pour les liaisons Ethernet via les fibres PTT

Point central du réseau de fibres multimode du bâtiment Uni-Dufour.

A droite de l'image, Les Hubs Ethernet à connexion optique.

Les fibres arrivent jusqu'au postes de travail du personnel des SEINF ou des membres du CUI. Ainsi, on
peut connecter les stations à Ethernet, FDDI ou ATM.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/exemples.htm (2 of 5) [15/05/03 12:43:46]


TOUT SUR LA FIBRE OPTIQUE

Panneau de distribution des fibres à Uni-Dufour

Le GigaSwitch commute les trames FDDI du Backbone ou sont raccordés les principaux serveurs et les
routeurs du réseau.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/exemples.htm (3 of 5) [15/05/03 12:43:46]


TOUT SUR LA FIBRE OPTIQUE

GigaSwitch FDDI, backbone du réseau à Uni-Dufour

Réseau en fibre optique de l'Observatoire de Sauverny

VIDEO MPEG 5,4 Meg Installation de la fibre optique en aérien dans le campus de l'Université
d'Hô Chi Minh Ville

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/exemples.htm (4 of 5) [15/05/03 12:43:46]


TOUT SUR LA FIBRE OPTIQUE

Théorie Fabrication de la fibre à Cortaillod La connectique Les mesures de qualité Léman

Table des matières

Retour à la page d'accueil

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/exemples.htm (5 of 5) [15/05/03 12:43:46]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/foptt.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/foptt.gif (1 of 2) [15/05/03 12:43:57]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/foptt.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/foptt.gif (2 of 2) [15/05/03 12:43:57]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/transtt.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/transtt.gif [15/05/03 12:44:00]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/u2distr.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/u2distr.gif (1 of 2) [15/05/03 12:44:09]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/u2distr.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/u2distr.gif (2 of 2) [15/05/03 12:44:09]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/gigadec.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/gigadec.gif (1 of 2) [15/05/03 12:44:17]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/gigadec.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/gigadec.gif (2 of 2) [15/05/03 12:44:17]


LA CONNECTIQUE OPTIQUE

POSE DE LA FIBRE OPTIQUE DANS LE LEMAN


Destinée en premier lieu à desservir l'administration cantonale vaudoise, u câblede fibres optiques a ètè posé dans le lac
Léman ,
entre Villeneuve et Nyon.

Pour rentabiliser cet investissement, il a été prolongé jusqu'à Genève (Vengeron) pour pouvoir desservir d'autres
partenaires:
Etat de Genève, Swiss Control, CFF et Gaznat.

Depuis le Vengeron, ce câble suivra l'autoroute jusqu'à l'aéroport, (CFF et Swiss Control) puis, en empruntant les galeries
des SIG,
arrivera jusqu'au CETI (Rue du Stand).
Depuis ce point, on pourra relier l'Université et L'Hôpital Cantonal.

Les liaisons Uni Genève-Uni Lausanne, Etat de Genève-Etat de Vaud et HCUG-CHUV seront alors possibles à haute
vitesse,
pour les données et la téléphonie.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/folac.htm (1 of 3) [15/05/03 12:44:24]


LA CONNECTIQUE OPTIQUE

Voir aussi les pages de la Société INTELCOM qui planifie le projet.

Pose de la fibre entre Rolle et Gland le 25 septembre 1997

VIDEO MPEG 3.2 Meg Barge des bobines et bateaux pilotes

VIDEO MPEG 4.0 Meg Sur la barge

VIDEO MPEG 4.6 Meg Soufflage de la fibre dans le tunnel des SIG

Théorie Fabrication de la fibre à Cortaillod Les mesures de qualité Quelques réalisations

Table des matières

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/folac.htm (2 of 3) [15/05/03 12:44:24]


LA CONNECTIQUE OPTIQUE

Retour à la page d'accueil

Janvier 98

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/folac.htm (3 of 3) [15/05/03 12:44:24]


TOUT SUR LA FIBRE OPTIQUE

LA FIBRE OPTIQUE EN IMAGES

De nos jours, la fibre optique est un media qui est utilisépour transmettre toutes le données numériques,
telles que les paquets Ethernet, FDDI et ATM du réseau informatique, la video et le son, puisque les
centraux téléphoniques de l'Universitésont couplés entre-eux par des fibres.

L'Université de Genève a, depuis 1985, installé nombre de kilomètres de fibre pour ses besoins en
transmission de données. Tant entre les bâtiments, avec l'aide des PTT et du DTP, qu'à l'intérieur de ceux-
ci, jusqu'au poste de travail.

Les pages qui suivent, démontrent comment l'on fabrique la fibre, comment on la connecte et comment on
la mesure.

Merci aux Câbles de Cortaillod - ALCATEL SA qui ont fourni une excellente documentation technique,

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/welcome.htm (1 of 3) [15/05/03 12:44:27]


TOUT SUR LA FIBRE OPTIQUE

sans laquelle ces pages n'auraient pu êtres créées.

ATTENTION !!
Ce document est illustré par de nombreuses séquences VIDEO MPEG qui nécessite l'installation d'un
"Viewer MPEG" sur votre poste de travail.

Un peu de théorie

La fabrication de la fibre à Cortaillod

La connectique

Les mesures de qualité

Quelques réalisations

Pose de la fibre optique dans le lac Léman

Contact: Jean-François L'haire

Table des matières

Retour à la page d'accueil de l'Université de Genève

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/welcome.htm (2 of 3) [15/05/03 12:44:27]


TOUT SUR LA FIBRE OPTIQUE

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/fibre/welcome.htm (3 of 3) [15/05/03 12:44:27]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/printer.htm

Connexion des imprimantes


Différentes façons de connecter une imprimante au réseau:

● Une imprimante à interface série peut se connecter au réseau par l'intermédiaire d'un serveur de
terminaux, par un PVC - Permanent Virtual Connection
● Une imprimante parallèle peut être raccordée au moyen d'un Print Server, qui supporte les
protocoles IP, IPX et AppleTalk
● Une imprimante plus évoluée possède un interface Ethernet.

NB: Un Print Server peut piloter également toutes sortes d'interfaces séries ou parallèles, comme des
commandes d'éclairage, de sonorisation. Voir l'exemple ci-après:

Démonstration Online:

LaboWeb: Pilotez à distance le prototype de l'éclairage de l'Auditorium Arditi-Wilsdorf


et voyez le résultat au moyen d'une camera Web.

LaboWeb:Se familiariser avec les paramètres d'un Serveur d'imprimantes EPS1

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/printer.htm (1 of 2) [15/05/03 12:44:30]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/printer.htm

Documentation complémentaire:

Voir aussi la documentation de LANTRONIX des Print Servers

| Page d'accueil des cours |


| Ethernet page principale | Historique d'Ethernet |
| Ethernet 10Mbits/s - CSMA/CD |
| Thin Ethernet | Thick Ethernet | Twisted Pairs | Fibre optique | Réflectométrie |
| Répéteurs | Hubs | Switchs | Bridges | Routeurs | Concentrateurs de terminaux |
| Imprimantes | Modems | Liaisons Radio | Liaisons Satellite |

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil

Juillet 1997

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/printer.htm (2 of 2) [15/05/03 12:44:30]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tpeps.htm

LaboWeb

TP No7: Print Server


But:

● Se familiariser avec les paramètres d'un Serveur d'imprimantes EPS, en étant connecté à son port
console

NB: Pour pouvoir effectuer ce TP, il faut que votre Browser Web supporte Telnet (Options: Apps de
Netscape)

Travail pratique:

1. Se connecter par Telnet au port console


2. Taper plusieurs fois Return pour obtenir la communication
3. La commande H vous donne les choix du menu
4. Voir les explications du CD ROM de Lantronix

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tpeps.htm (1 of 2) [15/05/03 12:44:32]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tpeps.htm

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tpeps.htm (2 of 2) [15/05/03 12:44:32]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/etherv1.htm

Ethernet 10 Mbits/s - CSMA/CD


Structure d'un Paquet Ethernet:

● Chaque trame Ethernet débute par un Préambule qui a pour but de synchroniser les récepteurs des
appareils connectés et d'effectuer le test de collision
● La fin du préambule est identifiée par deux bits à "1" appelé Start
● Suivent les adresses de Destination et de Source codées sur 48 bits et attribuées par licence de
Xerox. On obtient ainsi une adresse unique au monde (48 bits = plus de 140 trillion d'adresses!).
L'adresse contient le code du constructeur de l'adaptateur Ethernet, qui est écrit dans une ROM
● Après la Source, le Type qui donne sur 8 bits le protocole utilisé dans les données (802.3)
● Les Données contiennent en plus l'adresse propre au protocole choisis (Ex: Adresse IP)
● Le CRC Circle Redundant Check qui est le OU exclusif des tranches de 32 bits calculé de l'adresse
de destination à la fin des données. Ce même calcul sera effectué par la carte réseau du récepteur
pour valider le paquet
● Le temps entre deux paquets Interframe Spacing ne doit pas être inférieur à 9.6 uS

Codage du signal:

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/etherv1.htm (1 of 5) [15/05/03 12:44:35]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/etherv1.htm

Le signal Ethernet à 10 Mbits/s est codé "Manchester".

C'est le signe du flanc de transition qui donne l'état "1" ou "0".

CSMA/CD Carrier Sense Multiple Access with Collision Detection:

Dans la version 1.0 d'Ethernet, la détection de collision s'effectuait par chaque noeud, en "écoutant" en
permanence le câble: Ce que je reçois doit être équivalent à ce que j'émets, si c'est différent, c'est qu'il y a
collision.

En cas de collision, chacun doit cesser immédiatement d'émettre puis:

● Faire une pause, calculée par un nombre aléatoire


● Ecouter le câble
● Si celui-ci est silencieux, émettre un préambule

Si, par hasard il y a un autre noeud qui a suivi le même processus, il aura collision dans le préambule, ce
qui ne constitue pas une erreur!

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/etherv1.htm (2 of 5) [15/05/03 12:44:35]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/etherv1.htm

Par contre, si la collision a lieu après le Start, c'est une erreur - Late collision

NB: Les versions suivantes d'Ethernet ont défini que le mécanisme de détection de collision a lieu dans le
Transceiver, en détectant un changement d'amplitude du signal:

● Si deux stations émettent ensemble, on double la tension sur le câble


● Si le câble est ouvert, on aura augmentation de la tension du signal par manque d'absorbtion d'une ou
des deux résistances de terminaison et par addition du signal réfléchi
● S'il y a un défaut grave du câblage, le signal réfléchi s'additionnera au signal émis

Le câble jaune 50 Ohms:

Premier câble défini pour Ethernet V 1.0 avec double blindage

● Impédance 50 Ohms
● Diamètre 12 mm

Ce câble était destiné à la distribution en XY entre un Backbone et les étages

On mesure la qualité du câble au moyen d'un Réflectomètre.

NB: Selon la nouvelle terminologie, ce type de câble est aussi appelé 10 Base 5

Les Transceivers:

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/etherv1.htm (3 of 5) [15/05/03 12:44:35]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/etherv1.htm

Les transceivers ont pour but de coupler un noeud du réseau au câble. Ils assurent l'adaptation d'impédance
et la séparation des signaux de réception et d'émission dans un câble à paires torsadées appelé Drop Cable.

Caractéristiques principales d'un transceiver et types selon le média:

● Le modèle pour câble jaune, équipé d'une tête AMP Bee Sting qui permet de raccorder un élément,
sans interruption du service en perçant le câble pour faire contact avec l'âme du coax au moyen d'un
"Dard", la connexion du blindage s'effectuant avec deux griffes qui percent l'isolation
● Le même modèle pour câble jaune, mais équipé d'une tête à connecteurs type N
● Les transceivers pour fibre optique (Une fibre pour chaque sens (Rx et Tx) pour fibre multimode ou
monomode

NB: Les transceivers externes sont alimentés par l'appareil qu'ils raccordent, c'est pourquoi une paire du
Drop Cable est utilisée pour véhiculer du 12V.

Les Transceivers sont équipés pour connecter le Drop Cable d'un connecteur à 15 pôles appelé AUI -
Attachment Unit Interface.

La longueur du Drop Cable ou Câble AUI ne doit pas excéder 50m.

Il existe un appareil actif appelé Fan-out qui permet de connecter un certain nombre d'équipements AUI sur
un seul transceiver. Il constitue ainsi une sorte de fiche multiple de connexions AUI.

Ainsi, un Fan-out peut constituer à lui seul un segment de réseau, puisque tous les paquets de tous les
appareils sont répercutés sur tous les autres. Un Fan-out peut être considéré comme une sorte de "prisme"

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/etherv1.htm (4 of 5) [15/05/03 12:44:35]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/etherv1.htm

électronique.

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/etherv1.htm (5 of 5) [15/05/03 12:44:35]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/xy.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/xy.gif [15/05/03 12:44:36]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/transc3.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/transc3.gif [15/05/03 12:44:38]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/teteamp.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/teteamp.gif [15/05/03 12:44:39]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/fotran.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/fotran.gif [15/05/03 12:44:40]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/fanout.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/fanout.gif [15/05/03 12:44:41]


giga

GigaBit Ethernet
Après le Fast Ethernet à 100 Mbits/s, un groupe de constructeurs a fondé la Gigabit Ethernet Alliance dans le but de promouvoir
l'Ethernet à 1000 Mbits/s.

But: Conserver la simplicité d'Ethernet et augmenter la vitesse des backbones. Il est proposé comme standard sous l'appellation
IEEE 802.3z.

Couche MAC:

Actuellement, les fournisseurs proposent des interfaces pour fibre optique Multimode -1000BaseSX.

Toutefois, le standard propose des connexions par UTP Catégorie 5 sur 4 paires torsadées. On devrait donc trouver des équipements
qui supportent ce média en l'an 2000...

Serveur "Video on demand" MEDIABASE:

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/giga.htm (1 of 3) [15/05/03 12:44:44]


giga

Comme exemple, voici le serveur MEDIABASE de la médiathèque de l'Université de Genève:

On voit très bien la combinaison GigaBit Ethernet - Fast Ethernet, avec cascade de Switchs.

Pour permettre la diffusion de films encodés en MPEG II, simultanément sur 24 postes de travail et en temps réel, on doit pouvoir
assurer un flux de trames Ethernet suffisant.

Ceci est réalisé en installant un réseau commuté. Le serveur Mediabase qui est composé de 2 machines Silicon Graphics ORIGIN
200, comporte deux interfaces Gigabit 1000BaseSX (Multimode) pour dessevir 2 subnets du réseau de l'Uni.

Chaque poste de travail est relié au Swich par une liaison Fast Ethernet.

Le PC d'encodage numérise directement les séquences vidéo en MPEG II et les stockes sur le serveur en envoyant des paquets
UDP.

Documentation complémentaire:

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/giga.htm (2 of 3) [15/05/03 12:44:44]


giga

Voir le White Paper de l'Alliance GigaBit Ethernet

Voir le document de CISCO

Présentation Power Point de 3COM février 1998

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - DINF

Retour à la page d'accueil

Octobre 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/giga.htm (3 of 3) [15/05/03 12:44:44]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/base.htm

N BASE x - La jungle des dénominations..


Ethernet 10 Mbits/s:

10 BASE 5 Coax jaune 50 Ohms


10 BASE 2 Coax "Thin" 50 Ohms
10 BASE T Cat 5 UTP ou STP
10 BASE T4 Cat 3,4 ou 5
10 BASE FX Fibre Multi ou Mono

Ethernet 100 Mbits/s:

100 BASE TX Cat 5 UTP/STP


100 BASE T4 Cat 3, 4 et 5 UTP/STP
100 BASE FX Fibre Multi ou Mono
100 VG AnyLan Cat 3, 4 et 5 UTP/STP

GigaBit Ethernet:

1000 BASE T Cat5 UTP


1000 BASE CX Cat5 STP
1000 BASE SX FO Multimode
1000 BASE LX FO Monomode

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/base.htm (1 of 2) [15/05/03 12:44:45]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/base.htm

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil

Août 1997

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/base.htm (2 of 2) [15/05/03 12:44:45]


DWDM - Dense Wavelenght Division Multiplexing

DWDM - Dense Wavelenght Division


Multiplexing
Principe:

Multiplexer 8 canaux en utilisant des filtres électroniques pour isoler chaque canal.

Ainsi, on peut transmettre 8 liaisons à 2.5 Gbit/s sur une seule fibre, d'où économie de 7 fibres et autant de paires de répéteurs.

Ce système est idéal pour transmettre des conteneurs SDH.

Décomposition des couleurs:

Chaque canal est filtré et correspond à une paire le longeurs d'onde:

Exemple: - Canal 0 => 1548.51 nm et <= 1549.32 nm

- Canal1 => 1550.12 nm et <= 1550.92 nm

---------------------

- Canal 7 => 1559.79 nm et <= 1560.61 nm

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/DWDM.htm (1 of 2) [15/05/03 12:44:49]


DWDM - Dense Wavelenght Division Multiplexing

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - DINF

Retour à la page d'accueil

Octobre 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/DWDM.htm (2 of 2) [15/05/03 12:44:49]


Câblage universel d’Uni-Mail

Câblage universel d’Uni-Mail


01.10.97

Cliquez ici pour démarrer


Table des matières Auteur:Jean-François L'haire

Câblage universel d’Uni-Mail Messagerie: Jean-


Francois.Lhaire@seinf.unige.ch
Règle des longueurs pour 100BaseTX/FX

Utilisation des canaux d’allège sous les


fenêtres pour desservir les bureaux à partir des
gaines techniques

Distribution du câblage informatique

Câblage banalisé Info/téléphone

Diapositive PPT

Switch Ethernet 10/100 Sous-sol

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/cablage/index.htm [15/05/03 12:44:50]


Câblage universel d’Uni-Mail

Diapositive 1 sur 7

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/cablage/sld001.htm [15/05/03 12:44:54]


Règle des longueurs pour 100BaseTX/FX

Diapositive 2 sur 7

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/cablage/sld002.htm [15/05/03 12:44:57]


Utilisation des canaux d’allège sous les fenêtres pour desservir les bureaux à partir des gaines techniques

Diapositive 3 sur 7

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/cablage/sld003.htm [15/05/03 12:45:01]


Distribution du câblage informatique

Diapositive 4 sur 7

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/cablage/sld004.htm [15/05/03 12:45:04]


Câblage banalisé Info/téléphone

Diapositive 5 sur 7

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/cablage/sld005.htm [15/05/03 12:45:07]


Diapositive PPT

Diapositive 6 sur 7

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/cablage/sld006.htm [15/05/03 12:45:10]


Switch Ethernet 10/100 Sous-sol

Diapositive 7 sur 7

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/cablage/sld007.htm [15/05/03 12:45:12]


Switch Ethernet 10/100 Sous-sol

Switch Ethernet 10/100 Sous-sol


Fibre optique vers

Hubs des étages

Fibre optique vers Uni-Dufour

100Mbits/s FDX

Convertisseurs UTP/ fibre

Switch central

Serveurs

Diapositive Revenir à la première Afficher la version


précédente diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/cablage/tsld007.htm [15/05/03 12:45:13]


Diapositive PPT

Diapositive PPT
Hubs 10 Mbits/s

Hubs ou switchs 100 Mbits/s

Connecteurs « image » des bureaux

Equipements d’une partie d’étage - Gaine Technique

Séparation téléphone / Ethernet

par cordons de brassage

Panneaux de brassage RJ45

Câbles téléphone vers central T+T

Panneau de brassage

fibre optique

Câble fibre optique

vers sous-sol

Diapositive Diapositive Revenir à la première Afficher la version


précédente suivante diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/cablage/tsld006.htm [15/05/03 12:45:14]


Câblage banalisé Info/téléphone

Câblage banalisé Info/téléphone


Câble Cat.5 UTP

Prises d’un bureau

« Image » des 4 prises RJ45 d ’un bureau

Panneau de brassage

dans la gaine technique

Connecteur RJ45

Diapositive Diapositive Revenir à la première Afficher la version


précédente suivante diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/cablage/tsld005.htm [15/05/03 12:45:15]


Distribution du câblage informatique

Distribution du câblage informatique


Fibre optique

Fibre optique

Fibre optique vers tours 2e étape

Gaine technique

Gaine technique

Gaine technique

Gaine technique

Fibre optique

vers Uni-Dufour

Eléments actifs:

Hubs 10/100

Switchs

Câble UTP

Catégorie 5

Diapositive Diapositive Revenir à la première Afficher la version


précédente suivante diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/cablage/tsld004.htm [15/05/03 12:45:16]


Utilisation des canaux d’allège sous les fenêtres pour desservir les bureaux à partir des gaines techniques

Utilisation des canaux d’allège sous les


fenêtres pour desservir les bureaux à
partir des gaines techniques
Gaine technique

Gaine technique

Canal d’allège

Canal d’allège

Diapositive Diapositive Revenir à la première Afficher la version


précédente suivante diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/cablage/tsld003.htm [15/05/03 12:45:17]


Règle des longueurs pour 100BaseTX/FX

Règle des longueurs pour 100BaseTX/FX


● Cuivre: Ø réseau = 200m Max
● Fibre: Ø réseau = 272m Max
● Fibre FDX entre deux Switchs = 2000 m Max
Multimode
100m

100m

136m

136m

2 Km

Uni-Mail, cas le plus défavorable au 6ème étage: 180m de fibre + 35m de câble UTP

Diapositive Diapositive Revenir à la première Afficher la version


précédente suivante diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/cablage/tsld002.htm [15/05/03 12:45:18]


Câblage universel d’Uni-Mail

Câblage universel d’Uni-Mail


● Descriptif du type de câblage qui sera installé
dans la deuxième étape à Uni-Mail
● Une mis à jour de la première étape
(actuellement en câble coaxial) est prévue

Diapositive Revenir à la première Afficher la version


suivante diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/cablage/tsld001.htm [15/05/03 12:45:19]


Multimédia pour le Web

Power Point | Vidéo | Son | VRML | Images

Images et Vidéo pour les bibliothèques

Les productions d'UNIvidéo

Inventaire non exhaustif des possibilités multimédia pour illustrer des pages Web à l'Université

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/index.htm (1 of 2) [15/05/03 12:45:23]


Multimédia pour le Web

Retour à la page d'accueil des cours

Retour à la page d'accueil de l'Université

Jean-François L'haire - SEINF - Janvier 1999

Copyright Université de Genève 1999

Toute reproduction même partielle de ces cours sans autorisation écrite de l'auteur est
strictement interdite.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/index.htm (2 of 2) [15/05/03 12:45:23]


images pour le web

Images pour le Web


PhotoCD, GIF et JPEG:

Sélectionnez une des images de droite (GIF ou JPEG) pour juger de la qualité en fonction du facteur
de compression

L'image originale a été prise dans les rues d'Hô Chi Minh Ville avec un appareil de photo traditionnel 24x36.
Le négatif à été envoyé aux laboratoires KODAK qui ont créé un CD ROM. Sur un tel CD , on peut stocker 100
photos issues de Dias ou de négatifs.

Pour pouvoir utiliser cette image sur une page web, il faut la compresser pour limiter le temps de transfert sur le
réseau:

En format GIF 89a par le logiciel Paint Shop Pro:

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/images.htm (1 of 4) [15/05/03 12:45:27]


images pour le web

● GIF non entrelacé, format réduit de 3,7M à 286K en réduisant le nombre de couleurs
● GIF entrelacé qui permet d'afficher l'image en 4 fois

En format JPEG par le logiciel Corel Photo Paint:

● JPEG à haute résolution 250K


● JPEG à résolution moyenne 40K
● JPEG à basse résolution 19K

Caméras:

Il y a 3 manières de prendre des photos pour illustrer des pages Web:

● Appareils photo digitaux (Sony, Cannon, etc) qui produisent directement des images
JPEG ou GIF. Voir exemple pris avec un appareil Canon.

● Les "Snap shot" obtenu de sources vidéo par l'intermédiaire de cartes de capture ou
de boîtes branchées sur le port parallèle du PC. Voir exemple pris par une caméra vidéo.

● Au moyen d'une caméra web connectée au réseau et qui délivre une photo
chaque fois que l'on fait appel à son URL. Voir exemple d'une caméra installée dans le hall d'Uni-Mail
pendant le dépouillement des élections au Conseil d'Etat 1997.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/images.htm (2 of 4) [15/05/03 12:45:27]


images pour le web

Idée: Installer une caméra Web dans votre laboratoire pour montrer une expérience pendant le cours?

Les animations GIF:

Créer des animations est facile grâce aux fichiers "GIF animés".

Pour le monde PC, il existe un programme Shareware appelé Gif Construction Set qui permet réaliser des
animations à partir de
fichiers images .GIF type 89a.

Pour les autre systèmes d'exploitation, il existe nombre de programmes pour créer des GIF animés.

<= Cliquez pour télécharger Gif Construction Set d'Alchemy (N'oubliez pas de le

payer..)

Quelques exemples d'animations réalisées avec ce programme:

❍ A partir de dessins: Le dialogue de deux modems


❍ A partir de photos issues d'une camera: Vue panoramique d'une salle de PC
❍ A partir de captures d'écrans: Network Management

Compatibilité: Win95 WinNT Mac SUN SGI

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/images.htm (3 of 4) [15/05/03 12:45:27]


images pour le web

Jean-François L'haire Janvier 1998

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/images.htm (4 of 4) [15/05/03 12:45:27]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/fillesa2.jpg

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/fillesa2.jpg [15/05/03 12:45:28]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/fillesa3.jpg

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/fillesa3.jpg [15/05/03 12:45:30]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/fillesa1.jpg

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/fillesa1.jpg [15/05/03 12:45:38]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/fillesa1.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/fillesa1.gif [15/05/03 12:45:47]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/fillesa.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/fillesa.gif [15/05/03 12:45:56]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/umail.jpg

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/umail.jpg [15/05/03 12:45:58]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/azrael.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/azrael.gif [15/05/03 12:46:00]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/camphoto.jpg

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/camphoto.jpg [15/05/03 12:46:02]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/email.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/email.gif [15/05/03 12:46:06]


SGI VRML language

VRML
VRML Virtual Reality Modeling Language est un langage de programmation qui permet de créer des
animations 3D développé par Silicon Graphics.
Ces animations peuvent êtres visualisées sur le Web pour autant que l'on dispose d'une station puissante:

● Pentium 166 Mhz, 32M RAM, SVGA 65000 couleurs Minimum

Voir la page de démonstrations préparée par J.-F. Rossignol et en particulier, la démo la moins
gourmande en ressouces, les Flying folders.

Compatibilité: Win95 WinNT Mac SUN SGI

Jean-François L'haire Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/vrml.htm [15/05/03 12:46:08]


sound on the web

Son
Il y a deux manières de reproduire du son dans des pages web:

● En chargeant des fichiers son depuis le serveur (.wav, .aif, etc)


● En chargeant en continu pendant la reproduction du son

Fichiers son:

● Fichier .MID issu d'un interface Midi (Synthétiseur)

● Fichier .WAV produit d'un enregistrement (Microphone ou source audio externe)

● Fichiers AIFF - Audio Interchange File Format ou AU (SUN et NEXT) Ecoutez un


exemple de Sarcloret sur HivNet

Tous ces fichiers son aux formats différents seront interprétés par le NAPLAYER de Netscape

Compatibilité: Win95 WinNT Mac SUN SGI

Real Audio:

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/son.htm (1 of 4) [15/05/03 12:46:10]


sound on the web

Pour reproduire des documents sonores plus longs (Emissions de radio, cours de 45 min), on aura recours
à un serveur tel que celui de Real Audio, qui charge en continu l'information sonore, alors qu'elle est
interprétée au fur et à mesure par le "Plugin" correspondant.

Si ce n'est fait, vous devez installer le Plugin de Real Audio le plus récent en cliquant ici =>

Puis, vous pourrez écouter les dernières nouvelles de la Radio Suisse Romande en cliquant ici =>

Compatibilité: Win95 WinNT Mac SUN SGI

Idée: Diffuser des cours enregistrés ou des archives sonores sur le Web!

Mpeg2 Layer3 - MP3:

Les documents .mid ou .wav, bien que de très bonne qualité audio, ne sont utilisables que pour des
morceaux de musique courts, tant la
taille des fichiers générés est grande.
Avec la compression MP3 (MPEG2 Audio Layer 3) , il est possible de comprimer des fichiers audio
(.wav) en conservant une
qualité de reproduction de type CD audio.

Voyez comment l'on a compressé d'un facteur 11,02 une pièce musicale du groupe Fish4Lunch en

cliquant ici =>

Voici où et comment acquérir les programmes nécessaires pour digitaliser et reproduire en MP3:

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/son.htm (2 of 4) [15/05/03 12:46:10]


sound on the web

● Cooledit 96 permet de digitaliser (audio => .wav) et d'éditer le fichier obtenu (PC)
● Mpeg Encoder converti en compressant (.wav => .mp3) (PC)
● Win Amp reproduit les fichiers .mp3 pour les PC (Mime type: audio/mpeg)

Lorsque vous aurez installé Win Amp ou Mac Amp, vous pourrez charger le morceau de musique du
groupe Fish4Lunch.

Compatibilité: Win95 WinNT Mac SUN SGI ( Pour Unix, il existe plusieurs Players
domaine public Solaris, Linux, ..)

Voir également la présentation "MPEG et MJPEG" (En construction!)

Pour en savoir plus: Mpeg3.com ou les FAQ de MPEG Layer3

Idée: Illustrer les pages Web d'un cours de musicologie?

Idée: Collaborer avec le groupe de calcul parallèle du CUI pour développer un encodeur rapide

Jean-François L'haire Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/son.htm (3 of 4) [15/05/03 12:46:10]


sound on the web

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/son.htm (4 of 4) [15/05/03 12:46:10]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/mpeg3.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/mpeg3.gif [15/05/03 12:46:20]


MPEG et MJPEG

MPEG et MJPEG
03.01.98

Cliquez ici pour démarrer

Table des matières Auteur:Jean-Franois L'haire

MPEG et MJPEG Messagerie: Jean-


Francois.Lhaire@seinf.unige.ch
MPEG 1 et 2 Suite de « Frames » I, B et P

MPEG 1 et 2 « Frames » I

MPEG 1 et 2 « Frames » P

MPEG 1 et 2 « Frames » B

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/theompeg/index.htm [15/05/03 12:46:21]


MPEG et MJPEG

Diapositive 1 sur 5

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/theompeg/sld001.htm [15/05/03 12:46:24]


MPEG 1 et 2 Suite de « Frames » I, B et P

Diapositive 2 sur 5

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/theompeg/sld002.htm [15/05/03 12:46:32]


MPEG 1 et 2 « Frames » I

Diapositive 3 sur 5

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/theompeg/sld003.htm [15/05/03 12:46:39]


MPEG 1 et 2 « Frames » P

Diapositive 4 sur 5

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/theompeg/sld004.htm [15/05/03 12:46:46]


MPEG 1 et 2 « Frames » B

Diapositive 5 sur 5

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/theompeg/sld005.htm [15/05/03 12:46:54]


MPEG 1 et 2 « Frames » B

MPEG 1 et 2 « Frames » B
1 I frame

2 B frame

3 B frame

4 P frame

5 B frame

6 B frame

8 B frame

9 B frame

11 B frame

12 B frame

13 I frame

7 P frame

10 P frame

B = Bidirectionnal frame: Images

« prédites » des images I ou P

précédentes ou des images I ou P

suivantes

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/theompeg/tsld005.htm (1 of 2) [15/05/03 12:46:55]


MPEG 1 et 2 « Frames » B

Diapositive Revenir à la première Afficher la version


précédente diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/theompeg/tsld005.htm (2 of 2) [15/05/03 12:46:55]


MPEG 1 et 2 « Frames » P

MPEG 1 et 2 « Frames » P
1 I frame

2 B frame

3 B frame

4 P frame

5 B frame

6 B frame

8 B frame

9 B frame

11 B frame

12 B frame

13 I frame

7 P frame

10 P frame

P = Predicted frame: Sont « prédites »

à partir des images précédentes I ou P

en utilisant des méthodes de compen

-sation du mouvement de l’image

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/theompeg/tsld004.htm (1 of 2) [15/05/03 12:46:55]


MPEG 1 et 2 « Frames » P

Diapositive Diapositive Revenir à la première Afficher la version


précédente suivante diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/theompeg/tsld004.htm (2 of 2) [15/05/03 12:46:55]


MPEG 1 et 2 « Frames » I

MPEG 1 et 2 « Frames » I
1 I frame

2 B frame

3 B frame

4 P frame

5 B frame

6 B frame

8 B frame

9 B frame

11 B frame

12 B frame

13 I frame

7 P frame

10 P frame

Suite de frames: IBBPBBPBBPBBI

I=Intraframes sont des images

de référence pour la compression

des prochaines images

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/theompeg/tsld003.htm (1 of 2) [15/05/03 12:46:56]


MPEG 1 et 2 « Frames » I

Diapositive Diapositive Revenir à la première Afficher la version


précédente suivante diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/theompeg/tsld003.htm (2 of 2) [15/05/03 12:46:56]


MPEG 1 et 2 Suite de « Frames » I, B et P

MPEG 1 et 2 Suite de « Frames » I, B et P


1 I frame

2 B frame

3 B frame

4 P frame

5 B frame

6 B frame

8 B frame

9 B frame

11 B frame

12 B frame

13 I frame

7 P frame

10 P frame

Voir cette séquence en Gifs animés

Diapositive Diapositive Revenir à la première Afficher la version


précédente suivante diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/theompeg/tsld002.htm [15/05/03 12:46:57]


MPEG et MJPEG

MPEG et MJPEG
MPEG 1,2,3 et 4 est un standard de
compression pour l ’image et le son édicté par
le

Motion Picture Expert Group


● MPEG 1 et 2 pour le film avec son
● MPEG 3 pour le son qualité CD
● MPEG 4 pour le film qualité Broadcast

Diapositive Revenir à la première Afficher la version


suivante diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/theompeg/tsld001.htm [15/05/03 12:46:58]


video on the web

Vidéo
Il y a plusieurs types de fichiers vidéo qui sont utilisables dans des pages Web. Voici les plus répandus:

● Les fichiers Video for Windows .AVI fichiers non compressés. Exemple: Lancement de la navette spatiale
● Les fichiers Quicktime de Apple .MOV ou .QT fichiers non compressés.

<= Cliquez pour télécharger Quicktime for Windows si vous êtes un utilisateur de PC

Compatibilité: Win95 WinNT Mac SUN SGI

Mpeg:

Pour obtenir des fichiers vidéo d'une taille raisonnable pour être transmis sur un réseau, il faut compresser les
données.

Le standard de compression le plus répandu est le MPEG (Moving Picture Expert Group) - Mpeg 1,2 et 4 pour les
images animées.

Les séquences filmées en format Mpeg1 ou 2 sont les plus adaptées pour illustrer des cours ou pages Web destinés
à être projetés dans
une salle de cours.

Vous pouvez voir un cours sur la Fibre optique - Théorie et fabrication - "La fibre en images" pour vous rendre
compte de la qualité des images et de la valeur ajoutée à un cours.

Si vous souhaitez vous aussi illustrer vos pages web par des séquences filmées, nous pouvons vous aider:

● Si vous possédez une cassette vidéo avec des séquences, nous vous en ferons une copie VHS avec le Time
Code
● Sinon, nous pouvons filmer dans vos locaux et nous vous fournirons une cassette VHS avec Time Code
● Vous visionnez la copie chez vous et vous nous faites parvenir une liste des séquences (Min et Sec du Time
Code) que vous souhaitez digitaliser
● Nous digitalisons votre film et nous mettons le fichier Mpeg (sans Time Code) sur votre serveur favori

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/video.htm (1 of 4) [15/05/03 12:47:01]


video on the web

Exemples
de
séquences
avec le
Time
Code. On
a ajouté
sur
l'image le
temps
précis au
centième
de
seconde.
Ceci
permet de
choisir
avec
précision
les
séquences
à
digitaliser.

Pour que le temps de chargement reste acceptable, il convient que les fichiers Mpeg ne soient pas de taille trop
élevée. Mieux vaut plusieurs séquences de taille moyenne qu'une seule trop grande, qui fera attendre votre
audience pendant la présentation.

Le diagramme ci-dessous vous donne les tailles de fichiers générés en fonction du temps de diffusion de la
séquence filmée:

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/video.htm (2 of 4) [15/05/03 12:47:01]


video on the web

NB:
Ces valeurs sont indicatives et dépendent de plusieurs facteurs tels que la taille des images, la qualité
souhaitée, etc.. Rappelez-vous qu'un spot publicitaire dure de 5 à 20 secondes au maximum! Le point le
plus crucial est donc le choix des séquences sur la cassette Time Code.

Voir également la présentation "MPEG et MJPEG" (En construction!)

Voir le sitedu Moving Picture Expert Group pour les

définitions officielles

Compatibilité: Win95 WinNT Mac SUN SGI

Real Video:

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/video.htm (3 of 4) [15/05/03 12:47:01]


video on the web

Les nouvelles versions du Player Real Audio permettent de diffuser également la vidéo en continu, en affichant les
images pendant le chargement par le réseau.

La taille de l'image ne convient pas à la projection dans une salle de classe. Pour vous en rendre compte, voyez
l'exemple ci-après.

Si ce n'est fait, vous devez installer le Plugin de Real Audio le plus récent en cliquant ici =>

Voir des exemples d'enregistrements d'UniVidéo logés sur le serveur de l'uni en cliquant ici =>

Compatibilité: Win95 WinNT Mac SUN SGI

Jean-François L'haire Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/video.htm (4 of 4) [15/05/03 12:47:01]


Power Point on the web

Microsoft Power Point


Transférer vos présentations POWER POINT sur des pages Web est relativement aisé en utilisant Power
Point 7.

En effet, cette version du fameux logiciel de présentation permet de sauver vos diapositives PPT en
format HTML, en y incluant éventuellement des liens Web.

La présentation sera alors sauvée sous forme de fichiers .htm (1 fichier par diapositive) et vous pourrez
parcourir celles-ci au moyen de
boutons de navigation générés automatiquement.

Présentation sans animation:

<= Cliquez l'image pour une démonstration

Toutes les éventuelles animations des pages (transitions, effets spéciaux) sont inopérantes.

Compatibilité: Win95 WinNT Mac SUN SGI

Présentation avec animation:

Pour pouvoir profiter pleinement des animations générées dans un fichier Power Point, il suffit de
charger le programme

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/power.htm (1 of 3) [15/05/03 12:47:04]


Power Point on the web

Animation Player for Active X de Microsoft

et de l'installer (Win95 et WinNT seulement!)

<= Cliquez l'icône pour télécharger Animation Player

NB: Pour cette application, il est nécessaire d'installer un Plugin sur le serveur (pour format .PPZ). Le
serveur www.unige.ch en est
déjà équipé.
Si vos fichiers sont sur un autre serveur, demandez à son administrateur d'installer le bon Plugin qui se
trouve ici.

<= Cliquez l'image pour une démonstration

Les "links Web" (URL) ne sont pas possibles dans cette version du logiciel

Compatibilité: Win95 WinNT Mac SUN SGI

Jean-François L'haire Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/power.htm (2 of 3) [15/05/03 12:47:04]


Power Point on the web

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/power.htm (3 of 3) [15/05/03 12:47:04]


Laboratoires de Gestion de SystèmesSession 1998-1999

Laboratoires de Gestion de Systèmes


Session 1998-1999
06/11/98

Cliquez ici pour démarrer

Table des matières Auteur:Jean-Franois L'haire

Laboratoires de Gestion de Systèmes Session Messagerie: Jean-


1998-1999 Francois.Lhaire@adm.unige.ch

Espace sonore tri-dimensionnel pour mal-


voyants

Pilotage d’expériences par le Web

Gestion du réseau de RERO

Simulation du trafic routier à Genève

Système de processus coopératifs pour le


traitement d ’informations textuelles

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/labo/index.htm [15/05/03 12:47:05]


Laboratoires de Gestion de Systèmes

Diapositive 1 sur 6

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/labo/sld001.htm [15/05/03 12:47:18]


Espace sonore tri-dimensionnel pour mal-voyants

Diapositive 2 sur 6

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/labo/sld002.htm [15/05/03 12:47:26]


Pilotage d’expériences par le Web

Diapositive 3 sur 6

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/labo/sld003.htm [15/05/03 12:47:37]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/labo/sld004.htm

Diapositive 4 sur 6

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/labo/sld004.htm [15/05/03 12:47:44]


Simulation du trafic routier à Genève

Diapositive 5 sur 6

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/labo/sld005.htm [15/05/03 12:47:51]


Système de processus coopératifs pour le traitement d ’informations textuelles

Diapositive 6 sur 6

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/labo/sld006.htm [15/05/03 12:48:01]


Système de processus coopératifs pour le traitement d ’informations textuelles

Système de processus coopératifs pour


le traitement d ’informations textuelles
● Transmettre les faits et gestes d ’un utilisateur
(Clics, effacements, corrections, etc..) à un
ensemble de processus
● Les processus effectuent en parallèle diverses
tâches (recherches sur le web, dictionnaire,
etc..)
● Voir le descriptif complet

● Gilles Falquet MER


● Jacques Guyot CC
● 1 Candidate: Tatiana Louchnikova
● Etat du projet

Diapositive Revenir à la première Afficher la version


précédente diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/labo/tsld006.htm [15/05/03 12:48:02]


Simulation du trafic routier à Genève

Simulation du trafic routier à Genève


● Modifier un simulateur de trafic routier (C++)
● Collecter des données réelles via Internet et
comparer à la simulation
● Voir le descriptif complet

● Prof. Bastien Chopard


● Alexandre Dupuis Ass.

● 1 Candidat: Daniel Doubrovkine


● Etat du projet

Diapositive Diapositive Revenir à la première Afficher la version


précédente suivante diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/labo/tsld005.htm [15/05/03 12:48:03]


Gestion du réseau de RERO

Gestion du réseau de RERO


● Gérer les points principaux du réseau des
bibliothèques
● Créer une représentation d ’accès « touch
sensitive » pour différents niveaux de détails
● Améliorer le Moniteur Réseau
● Voir moniteur actuel

● Prof. B.Levrat

● 0 Candidat...

Diapositive Diapositive Revenir à la première Afficher la version


précédente suivante diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/labo/tsld004.htm [15/05/03 12:48:04]


Pilotage d’expériences par le Web

Pilotage d’expériences par le Web


● Au moyen de WebCam et de serveurs
d ’imprimante, piloter des expériences à
distance pour les diffuser dans les salles de
cours
● Connaissances de JAVA indispensables
● J.-F. L’haire CE
● 4 Candidat:
● Groupe 1: Edoardo Basilico et Anton
Soudovtsev Etat du projet

● Groupe 2: Abdel. Bouzerda et Huy Pham Etat du


projet

Diapositive Diapositive Revenir à la première Afficher la version


précédente suivante diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/labo/tsld003.htm [15/05/03 12:48:05]


Espace sonore tri-dimensionnel pour mal-voyants

Espace sonore tri-dimensionnel pour mal-


voyants
● Créer un espace sonore pour mal-voyants en 3D
● Collaboration Groupe Vision du CUI et l’HES
● Création de signaux sonores destinés à situer
une position dans l’espace
● Voir le descriptif complet

● Prof. Thierry Pun


● Patrick Roth Ass.

● 1 Candidat: Florent Glück


● Etat du projet

Diapositive Diapositive Revenir à la première Afficher la version


précédente suivante diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/labo/tsld002.htm [15/05/03 12:48:06]


Laboratoires de Gestion de Systèmes

Laboratoires de Gestion de Systèmes


Session 1998-1999
● But: Permettre aux étudiants en informatique de
réaliser un projet concret dans le cadre du CUI,
des Services Informatiques ou pour un
organisme extérieur
● Pré-requis: Cours Télématique, labos et avoir
réussi tous les examens de mathématiques
● Durée: En principe une année académique, à
raison de deux heures par semaine ou délai
imposé par le projet
www.unige.ch/seinf/jfl/labo

Jean-Francois.Lhaire@adm.unige.ch

Diapositive Revenir à la première Afficher la version


suivante diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/labo/tsld001.htm [15/05/03 12:48:07]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/arditi1/index.htm

INFRASTRUCTURE TECHNIQUE DE
L'AUDITORIUM ARDITI - WILSDORF
03.12.97

Cliquez ici pour démarrer

Table des matières Auteur:L'haire Jean-François

INFRASTRUCTURE TECHNIQUE DE Messagerie: Jean-


L'AUDITORIUM ARDITI - WILSDORF Francois.Lhaire@seinf.unige.ch

...Les fonctions de l'ex cinéma Téléchargez la Visionneuse d'animation


Microsoft PowerPoint pour ActiveX
...un projecteur vidéo et data le plus puissant
de Suisse

Des connexions à l'avant-garde

...des connexions en fibre optique

...des fonctions pour les conférences:

Assistance à distance par World Wide Web

Piloter à distance l'éclairage et la vidéo via


Internet

Fin de la démonstration

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/arditi1/index.htm [15/05/03 12:48:09]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/arditi1/sld001.htm

Cette page contient une animation ActiveX que votre explorateur ne peut pas afficher. Cliquez ici pour ouvrir pres0.ppz en mode plein écran.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/arditi1/sld001.htm [15/05/03 12:48:11]


INFRASTRUCTURE TECHNIQUE DE L'AUDITORIUM

INFRASTRUCTURE TECHNIQUE DE
L'AUDITORIUM ARDITI - WILSDORF
Jean-François L'HAIRE

Jean-Francois.Lhaire@seinf.unige.ch

Diapositive Revenir à la première Afficher la version


suivante diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/arditi1/tsld001.htm [15/05/03 12:48:12]


...Les fonctions

...Les fonctions de l'ex cinéma


Plus...

Diapositive Diapositive Revenir à la première Afficher la version


précédente suivante diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/arditi1/tsld002.htm [15/05/03 12:48:12]


...un projecteur vidéo et data le plus puissant de Suisse

...un projecteur vidéo et data le plus


puissant de Suisse
et encore...

Diapositive Diapositive Revenir à la première Afficher la version


précédente suivante diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/arditi1/tsld003.htm [15/05/03 12:48:13]


Des connexions à

Des connexions à l'avant-garde


● Liaison "SwissNet" pour visio-conférence
● Liaisons en fibre optique Réseaux Ville et
Université
● Liaison Internet et assistance à distance par
WWW

Diapositive Diapositive Revenir à la première Afficher la version


précédente suivante diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/arditi1/tsld004.htm [15/05/03 12:48:14]


...des connexions en fibre optique

...des connexions en fibre optique


Central de Plainpalais

Uni-Dufour

Uni-Mail

Gd-Théâtre

Auditorium

Arditi-Wilsdorf

Diapositive Diapositive Revenir à la première Afficher la version


précédente suivante diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/arditi1/tsld005.htm [15/05/03 12:48:15]


...des fonctions pour les conférences:

...des fonctions pour les conférences:


● Un éclairage programmable
● Une scène escamotable
● Une installation de son avec micros HF

Diapositive Diapositive Revenir à la première Afficher la version


précédente suivante diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/arditi1/tsld006.htm [15/05/03 12:48:16]


Assistance à distance par

Assistance à distance par World Wide


Web

Diapositive Diapositive Revenir à la première Afficher la version


précédente suivante diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/arditi1/tsld007.htm [15/05/03 12:48:17]


Piloter à distance l'éclairage et la vidéo via Internet

Piloter à distance l'éclairage et la vidéo


via Internet
Interface

de

commande

Serveur

Uni-Dufour

Eclairage

Audio-

Visuel

Diapositive Diapositive Revenir à la première Afficher la version


précédente suivante diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/arditi1/tsld008.htm [15/05/03 12:48:18]


Fin de la démonstration

Fin de la démonstration
● Il n ’est possible d’inclure des liens Web dans
une diapositive si l ’on choisit l ’option
animation

● Si vous voulez inclure des liens, il faut choisir


les options GIF ou JPEG lors du sauvetage en
format HTML

Diapositive Revenir à la première Afficher la version


précédente diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/arditi1/tsld009.htm [15/05/03 12:48:19]


Fin de la démonstration

Cette page contient une animation ActiveX que votre explorateur ne peut pas afficher. Cliquez ici pour ouvrir pres0.ppz en mode plein écran.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/arditi1/sld009.htm [15/05/03 12:48:20]


Piloter à distance l'éclairage et la vidéo via Internet

Cette page contient une animation ActiveX que votre explorateur ne peut pas afficher. Cliquez ici pour ouvrir pres0.ppz en mode plein écran.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/arditi1/sld008.htm [15/05/03 12:48:22]


Assistance à distance par

Cette page contient une animation ActiveX que votre explorateur ne peut pas afficher. Cliquez ici pour ouvrir pres0.ppz en mode plein écran.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/arditi1/sld007.htm [15/05/03 12:48:24]


...des fonctions pour les conférences:

Cette page contient une animation ActiveX que votre explorateur ne peut pas afficher. Cliquez ici pour ouvrir pres0.ppz en mode plein écran.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/arditi1/sld006.htm [15/05/03 12:48:26]


...des connexions en fibre optique

Cette page contient une animation ActiveX que votre explorateur ne peut pas afficher. Cliquez ici pour ouvrir pres0.ppz en mode plein écran.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/arditi1/sld005.htm [15/05/03 12:48:27]


Des connexions à

Cette page contient une animation ActiveX que votre explorateur ne peut pas afficher. Cliquez ici pour ouvrir pres0.ppz en mode plein écran.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/arditi1/sld004.htm [15/05/03 12:48:29]


...un projecteur vidéo et data le plus puissant de Suisse

Cette page contient une animation ActiveX que votre explorateur ne peut pas afficher. Cliquez ici pour ouvrir pres0.ppz en mode plein écran.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/arditi1/sld003.htm [15/05/03 12:48:31]


...Les fonctions

Cette page contient une animation ActiveX que votre explorateur ne peut pas afficher. Cliquez ici pour ouvrir pres0.ppz en mode plein écran.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/arditi1/sld002.htm [15/05/03 12:48:32]


cvis

Il est possible d'adjoindre à une notice obtenue lors de la consultation du serveur des bibliothèques
(VTLS Virtua) une image ou une courte séquence vidéo qui complètent celle-ci.

Voici quelques exemples de photographies et de documents filmés:

PHOTOGRAPHIES
Robert Hofer, Joueur de cor des Alpes 1988
Robert Hofer, François Mitterand à Martigny 1988
Kern, Blatten/Brig vers 1920
Kern, Martigny vers 1930

DOCUMENTS FILMES

Anonyme , Rhonethal 1920


Anonyme, Les bisses du Valais 1930

Victor Vicas, SOS Gletscherpilot 1958

EXEMPLES DE DOCUMENTS FILMES

Pose de la fibtre optique dans le Lac Léman

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/vs/cvis.htm (1 of 2) [15/05/03 12:48:34]


cvis

Documents filmés par UNIvidéo

Jean-François L'haire - Université de Genève - novembre 1977

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/vs/cvis.htm (2 of 2) [15/05/03 12:48:34]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/vs/alpes1.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/vs/alpes1.gif [15/05/03 12:48:38]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/vs/mitteran.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/vs/mitteran.gif [15/05/03 12:48:40]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/vs/alpes2.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/vs/alpes2.gif [15/05/03 12:48:44]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/vs/alpes3.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/mmedia/vs/alpes3.gif [15/05/03 12:48:48]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/biblio.htm

Bibliothèque Online

Pour des raisons de droits d'auteurs, l'accès à la documentation ci-après est limitée au domaine
UNIGE.CH (Sauf les Video)

Antennes:

Cours EAO d'Emmanuel Tonye sur les antennes paraboliques

ATM:

Documentation UB Networks sur ATM

FDDI:

Tutorial de CISCO sur FDDI

Fibre optique:

● Construction de la fibre optique

Construction des barreaux de verre (2.1 Mega.)

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/biblio.htm (1 of 5) [15/05/03 12:48:52]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/biblio.htm

Tour d'étirement du verre (3.8 Mega)

Contrôle de qualité (1.6 Mega)

Fabrication des câbles fibre (2.6 Mega)

● Pose des connecteurs

Préparation de la fibre (6.7 Mega)

Sertissage de la fibre (2.7 Mega)

Polissage de la fibre (4.3 Mega)

● Soudage par fusion

Préparation de la fibre (2.8 Mega)

Soudure de la fibre (6.4 Mega)

Pose de la fibre dans le Lac Léman

Barge des bobines et bateaux pilotes (3.2 Mega)

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/biblio.htm (2 of 5) [15/05/03 12:48:52]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/biblio.htm

Sur la barge (4.0 Mega)

Gigabit Ethernet:

White Paper "GigaBit Ethernet" Gigabit Ehernet Alliance

White Paper de CISCO

Hubs:

Documentation des Hubs 3COM

Imprimantes:

Documentation de LANTRONIX "Print Servers"

Satellites:

Conférence INET97: Sujet sur les liaisons satellite

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/biblio.htm (3 of 5) [15/05/03 12:48:52]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/biblio.htm

Switchs:

Documentation des switchs LANTRONIX

Documentation switchs 3COM : Pocket Guide et Guide to 3COM Switches

VLAN's par XYLAN

Network Layer Switching par XYLAN

Super hubs and Super switches par XYLAN

RNIS:

Tutorial CISCO RNIS (ISDN)

Routeurs:

Documentation CISCO sur les routeurs UniverCD

Documentation de 3COM "Routing and Remote Networking"

Terminal Servers:

Documentation de LANTRONIX "Terminal Servers"

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/biblio.htm (4 of 5) [15/05/03 12:48:52]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/biblio.htm

Twisted pairs:

Documentation d'ANIXTER sur le standard de câblage TIA/EIA-568A

Câble pour Gigabit Ethernet SYSTIMAX GigaSPEED de LUCENT Technologies

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/biblio.htm (5 of 5) [15/05/03 12:48:52]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/weblabo.htm

LaboWeb - TPs Online

Récapitulation des travaux pratiques associés aux pages Web "Elements de réseaux"

Travaux pratiques
No01:Modems et commandes "AT"
No02:Fonctionnalités d'un Bridge
No03:Fonctionnalités d'un Hub
No04:Trace Route
No05:Concentrateur de terminaux ASCII
No06:Fonctionnalités d'un Switch Ethernet
No07:Fonctionnalités d'un Print Server EPS1
No08:Fonctionnalités d'un routeur CISCO
No09:HP JetAdmin Gestion des imprimantes
No10:Transfert de fichiers par FTP

Démonstrations

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/weblabo.htm (1 of 2) [15/05/03 12:48:53]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/weblabo.htm

No1:Prototype du pilotage de l'éclairage de l'Auditorium Arditi-Wilsdorf (via un serveur


d'imprimante)

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil

Avril 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/weblabo.htm (2 of 2) [15/05/03 12:48:53]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tpjet.htm

LaboWeb

TP No9: HP JetAdmin
But:

● Se familiariser avec le logiciel HP JetAdmin qui permet de connaître l'état d'une imprimante
connectée au réseau

Travail pratique:

1. Ouvrir la page d'accueil du logiciel HP JetAdmin du labo


2. Sélectionner le groupe "LaboWeb"
3. Trouver l'imprimante du Labo
4. Diagnostiquez l'imprimante

L'imprimante laser est un don Hewlett-Packard Laboratories à Bristol - UK


TP réalisé avec l'aimable collaboration de David Clerc

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tpjet.htm (1 of 2) [15/05/03 12:48:54]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tpjet.htm

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/tpjet.htm (2 of 2) [15/05/03 12:48:54]


Questionnaire pour revoir vos connaissances

Diapositive 1 sur 8

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/sld001.htm [15/05/03 12:48:57]


1.-Ethernet CSMA/CD

Diapositive 2 sur 8

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/sld002.htm [15/05/03 12:48:59]


2.- Règles en matière de câblage

Diapositive 3 sur 8

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/sld003.htm [15/05/03 12:49:02]


3.-Ethernet à FDDI

Diapositive 4 sur 8

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/sld004.htm [15/05/03 12:49:04]


4.-Modems pour lignes commutées

Diapositive 5 sur 8

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/sld005.htm [15/05/03 12:49:05]


Diapositive PPT

Diapositive 6 sur 8

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/sld006.htm [15/05/03 12:49:08]


Diapositive PPT

Diapositive 7 sur 8

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/sld007.htm [15/05/03 12:49:10]


Diapositive PPT

Diapositive 8 sur 8

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/sld008.htm [15/05/03 12:49:12]


Questionnaire pour revoir vos connaissances

Questionnaire pour revoir vos


connaissances
03/07/98

Cliquez ici pour démarrer

Table des matières Auteur:Jean-Franois L'haire

Questionnaire pour revoir vos connaissances Messagerie: Jean-


Francois.Lhaire@seinf.unige.ch
1.-Ethernet CSMA/CD

2.- Règles en matière de câblage

3.-Ethernet à FDDI

4.-Modems pour lignes commutées

Diapositive PPT

Diapositive PPT

Diapositive PPT

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/index.htm [15/05/03 12:49:13]


Diapositive PPT

Diapositive PPT
mailto:jean-francois.lhaire@seinf.unige.ch

Question au prof?

7.-Switchs et VLAN’s

Qu’est-ce qu’un Virtual LAN, comment est-il établi et quand

l’utilise-t-on ?

07a.rm

Revoir la théorie: Switchs

Trunk 200Mbit/s

Switch 1

Switch 2

Diapositive Revenir à la première Afficher la version


précédente diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/tsld008.htm [15/05/03 12:49:14]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\switch.htm

SWITCHS Ethernet
Caractéristiques d'un Switch:

Un Switch peut être considéré comme un matrice de connexion qui permet d'interconnecter simultanément
des segments ou des appareils à 10 Mbits/s ET/OU 100 Mbits/s.

A noter que certains modèles de switchs sont auto sensings, ce qui veut dire qu'ils adaptent la vitesse de
leurs ports (10/100 Mbits/s) à celle de l'appareil qui lui est connecté.

Chaque port d'un Switch fait partie d'un seul domaine de collision.

Chaque port du Switch apprend dynamiquement les adresses MAC (Ethernet) des équipements qui lui sont
connectés.

Le Switch possède un Buffer circulaire interne travaillant entre 1 ou 2 Gbits/s qui distribue les paquets
entrants aux ports de destination s'il y a concordance avec l'adresse apprise dynamiquement par celui-ci.

Le Switch est capable "d'apprendre" 1024 ou 2048 adresses par port

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\switch.htm (1 of 6) [15/05/03 12:49:17]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\switch.htm

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\switch.htm (2 of 6) [15/05/03 12:49:17]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\switch.htm

Exemple d'un Backbone en fibre optique connectant 3 switchs à 100Mbits Full Duplex, soit théoriquement
200Mbits/s (Trunk).

Il convoie également les information des adresses MAC collectées par chaque port, pour les répercuter sur
chaque Switch, selon un protocole propriétaire (LattisSpan chez BayNetworks).

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\switch.htm (3 of 6) [15/05/03 12:49:17]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\switch.htm

Il existe une possibilité de connexion permanente virtuelle VLAN entre deux ou plusieurs Switchs, comme
le montre le dessin ci-dessus:

Switch A #5 est toujours connecté au Switch B #13 et

Switch A #13,14,15,16 sont toujours connectés au Switch B #1,2,3,4

Ceci permet d'interconnecter plusieurs segments Ethernet ou Subnets sur un seul Trunk (Lien entre deux
Switchs à 100 Mbits/s Full Duplex).

NB: Certains constructeurs offrent des Switchs au niveau IP (3 du modèle ISO) pour réaliser des noeuds
de Backbone à la place de routeurs.

En résumé:

● Le Switch fonctionne au niveau 2 ou 3 du modèle ISO


● Permet de configurer des VLAN
● Peuvent êtres accédés par le Network Management ou en mode terminal, via Telnet
● Tous les ports d'un Switch sont des domaines de collision différents
● Peuvent êtres auto sensing 10/100

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\switch.htm (4 of 6) [15/05/03 12:49:17]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\switch.htm

Documentation complémentaire:

Voir aussi la documentation de LANTRONIX Switches

Voir aussi la documentation de 3COM Switching Pocket Guide et Guide to 3COM Switches

VLAN's par XYLAN

Network Layer Switching par XYLAN

Super hubs ansd Super switches par XYLAN

LaboWeb Fonctionnalités d'un Switch Ethernet

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\switch.htm (5 of 6) [15/05/03 12:49:17]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\switch.htm

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\switch.htm (6 of 6) [15/05/03 12:49:17]


Diapositive PPT

Diapositive PPT
mailto:jean-francois.lhaire@seinf.unige.ch

Question au prof?

6.-Switchs Ethernet

Les Switchs 1 et 2 sont couplés par un «Trunk» Fast Ethernet

Full Duplex. Décrivez le mécanisme d’apprentissage des MAC adresses

et le fonctionnement du Switch global réalisé par le couplage.

file://06a.rm

Revoir la théorie: Switchs

Trunk 200Mbit/s

Switch 1

Switch 2

Diapositive Diapositive Revenir à la première Afficher la version


précédente suivante diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/tsld007.htm [15/05/03 12:49:20]


Diapositive PPT

Diapositive PPT
mailto:jean-francois.lhaire@seinf.unige.ch

Question au prof?

5.-Hubs Ethernet

Les hubs Ethernet permettent de filtrer les paquets dynamiquement

Les hubs Ethernet fonctionnent à 10 OU à 100 Mbits/s

file://05b.rm

file://05a.rm

Revoir la théorie: Hubs

file://05d.rm

file://05c.rm

Vrai

Vrai

Faux

Faux

Diapositive Diapositive Revenir à la première Afficher la version


précédente suivante diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/tsld006.htm [15/05/03 12:49:21]


4.-Modems pour lignes commutées

4.-Modems pour lignes commutées


mailto:jean-francois.lhaire@seinf.unige.ch

Question au prof?

Ligne téléphonique

Modem

V2 [Kbits/s]

V1 [Kbits/s]

Qui définit la vitesse de transmission V1 ?

Comment se négocie la vitesse de transmission V2 ?

file://04a.rm

file://04b.rm

Revoir la théorie: Modems

Diapositive Diapositive Revenir à la première Afficher la version


précédente suivante diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/tsld005.htm [15/05/03 12:49:22]


3.-Ethernet à FDDI

3.-Ethernet à FDDI
mailto:jean-francois.lhaire@seinf.unige.ch

Ethernet 10 Mbits/s

Anneau FDDI

file://03a.rm

????

Quel type d’appareil faut-il envisager pour passer d’Ethernet à FDDi ?

Question au prof?

Diapositive Diapositive Revenir à la première Afficher la version


précédente suivante diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/tsld004.htm [15/05/03 12:49:23]


2.- Règles en matière de câblage

2.- Règles en matière de câblage


mailto:jean-francois.lhaire@seinf.unige.ch

Question au prof?

La longueur maximale d’un câble en paires torsadées entre une station de travail et un hub, est de:

file://02a.rm

136m

file://02b.rm

100m

Deux Switchs reliés entre-eux par de la fibre monomode ne doivent pas

êtres éloignés de plus de 272 mètres lorsqu’ils fonctionnent en mode

«Full Duplex».

file://02c.rm

file://02d.rm

Vrai

Faux

Revoir la théorie: Exemple de câblage: Uni-Mail

Diapositive Diapositive Revenir à la première Afficher la version


précédente suivante diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/tsld003.htm [15/05/03 12:49:24]


1.-Ethernet CSMA/CD

1.-Ethernet CSMA/CD
mailto:jean-francois.lhaire@seinf.unige.ch

Question au prof?

Une collision qui a lieu dans le préambule du paquet Ethernet est considérée

comme une erreur:

file://01a.rm

Vrai

file://01b.rm

Faux

La structure des paquets «Fast Ethernet» à 100 Mbit/s est la même que

celle de l’Ethernet à 10Mbits/s:

file://01c.rm

file://01d.rm

Vrai

Faux

Revoir la théorie: Ethernet 10MbitsEthernet 100 Mbits

Diapositive Diapositive Revenir à la première Afficher la version


précédente suivante diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/tsld002.htm [15/05/03 12:49:25]


Questionnaire pour revoir vos connaissances

Questionnaire pour revoir vos


connaissances
mailto:jean-francois.lhaire@seinf.unige.ch

Voici une série de questions destinées à tester vos connaissances en matière de réseaux
informatiques.

Les réponses sont données sous forme sonore, en format «Real Audio».

Il faut que votre ordinateur ait le «Plugin» Real Audio installé. Vous pouvez charger gratuitement
la dernière version de Real Player depuis le serveur WWW.

file://test00.rm

http://www.real.com/

Testez votre Real Player

Cliquez-moi si vous voulez

me poser une question !

Diapositive Revenir à la première Afficher la version


suivante diapositive graphique

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/tsld001.htm [15/05/03 12:49:26]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\hub.htm

HUBS Ethernet

Caractéristiques d'un Hub:

Un Hub peut être considéré comme un "prisme" électrique: Tous les paquets émis sur un segment ou
appareil connecté à l'un des ports sera repercuté sur tous les autres ports qui font partie du même domaine
de collision.

Un Hub est destiné à connecter des équipements 10 Mbits/s OU 100 Mbits/s. (Excepté les nouveaux hubs
10/100, voir ci-après)

Certains Hub peut être équipé d'un module de Management. Dans ce cas, on peut piloter celui-ci à distance
et effectuer des mesures de trafic et d'erreurs.

Image (capture d'écran de la station de Network Management) d'un Hub modulaire 10 Mbits/s comportant
trois types de média et un tiroir de Management équipé d'une prise AUI.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\hub.htm (1 of 4) [15/05/03 12:49:30]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\hub.htm

Image d'un Hub Stackable. On peut ainsi empiler en les connectants au moyen d'un câble parallèle des
modules de 12 ou 24 ports Twisted Pairs.

Seul le premier Hub est équipé d'un module fibre optique pour la connexion au Backbone et d'un module
de Management.

Une nouvelle génération de hubs est apparue sur le marché: Le Hub auto-commutable 10/100. Chacun des
ports du hub peut accueillir un appareil fonctionnant à 10Mbits/s ou 100Mbits/s.

Il y a auto-détection de la vitesse (Technique du FLP), le port considéré est automatiquement commuté


sur un "hub interne" correspondant. Voir chapitre "Fast Ethernet"

Les deux hubs internes sont connectés par un switch interne pour assurer la conversion des vitesses.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\hub.htm (2 of 4) [15/05/03 12:49:30]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\hub.htm

En résumé:

● Le Hub fonctionne au niveau 1 du modèle ISO


● Fait office de convertisseur de média
● Certains Hubs peuvent accueillir un module de Management
● Tous les segments ou appareils attachés à un Hub font partie du même domaine de collision
● Il existe des hubs auto-commutables 10/100

Documentation complémentaire:

Voir aussi la documentation de 3COM Hubs

LaboWeb Etude des fonctionnalités d'un Hub

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\hub.htm (3 of 4) [15/05/03 12:49:30]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\hub.htm

Retour à la page d'accueil

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\hub.htm (4 of 4) [15/05/03 12:49:30]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\modem.htm

MODEMS
Caractéristiques d'un Modem:

Un Modem abréviation de MOdulateur DEModulateur est un convertisseur digital/analogique ou


adaptateur digital/digital destiné à convoyer des données sur des lignes habituellement réservées au
téléphone.

Il y a deux familles principales de Modems:

● Les Modems pour ligne commutées (lignes domestiques) utilisant les mêmes circuits que le
téléphone classique - Mode Asynchrone, en général
● Les Modems pour lignes permanentes dédiées aux transmissions de données point à point entre
deux sites reliés par des circuits loués aux opérateurs des télécoms - Mode Synchrone

Modems pour ligne commutées:

Ci-dessus, le schéma le plus simple de connexion entre un terminal (ou un PC utilisé comme tel) et un
ordinateur hôte.

Le Modem appelé DCE - Data Communication Equipment connecté au PC appelé DTE - Data Terminal
Equipment est configuré en mode appelant et celui raccordé à l'hôte en mode appelé.

Mode appelant:

● Génération des tons ou des impulsions de composition du numéro de téléphone

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\modem.htm (1 of 9) [15/05/03 12:49:38]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\modem.htm

● Adaptation de la vitesse de transmission en fonction des conditions (Fallback)


● Gestion de la réception de la porteuse (Carrier Detect) ou de sa perte

Mode appelé:

● Détection de sonnerie (Ring indicator) pour signaler la réception d'un appel


● Etablissement de la connexion avec l'appelant, échange des modes de fonctionnement
● En cas de dégradation de la qualité de la ligne: Fallback
● Gestion de la réception de la porteuse (Carrier Detect) ou de sa perte

Fréquences vocales, Bande passante et Modulation:

La bande passante garantie par les opérateurs du téléphone se situe entre 800 et 3800 Hz, mais bien
souvent, la limite supérieure n'est pas atteinte. C'est pourquoi il a été défini deux canaux (1080 et 1750 Hz)
définis par des filtres passe bande.

On pourra ainsi utiliser simultanément les deux canaux pour pouvoir travailler en mode Full Duplex.

Les deux canaux utilisés en Full Duplex et les fréquences d'excursion de la modulation

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\modem.htm (2 of 9) [15/05/03 12:49:38]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\modem.htm

On modulera la porteuse d'un canal en fréquence et en amplitude, de manière à obtenir

un certain nombre d'états (16 dans l'exemple ci-dessus qui est celui d'un modem à 14.4 Kbits/s) auxquels
on associe 4 bits. Ainsi, en deux excursions de modulation et/ou d'amplitude, on a transmis la
représentation d'un octet.

Ce type de modulation est appelé QAM - Quadrature Amplitude Modulation.

Modems dits intelligents:

En étudiant le schéma d'un Modem moderne, on retrouve la structure en bus classique d'un ordinateur, plus
quelques fonctions analogiques:

● Un processeur rapide capable d'analyser les fenêtres de la modulation QAM (32 Mips pour un
modem 28.8 Kbits/s..!)
● De la mémoire vive pour établir des tampons en émission et réception
● De la mémoire non volatile pour conserver les configurations

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\modem.htm (3 of 9) [15/05/03 12:49:38]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\modem.htm

● Un amplificateur et convertisseur digital/analogique pour l'émission


● Un amplificateur à contrôle automatique de gain et un convertisseur analogique/digital pour la
réception
● Des circuits pour la fonction téléphonique (décrocher, raccrocher la ligne)
● Des circuits pour la gestion des signaux RS232

Normes et vitesses de transmission:

AVIS CCITT VITESSE MODULATION


V21/Bell 103 300 Bits/s FSK
V22/Bell 212a 1200 Bits/s DPSK
V23 1200/75 Bits/s DPSK
V22bis 2400 Bits/s QAM
V32 9600 Bits/s QAM
V32bis 14.400 Bits/s QAM
V34 28.800 Bits/s QAM
V34+ 33.600 Bits/s QAM
V90 56.600 Bits/s 1) QAM

1) V90 = 56K pour le canal descendant et 33K pour le canal montant

Programmation des modems, le code AT:

Les séquences de programmation AT pour Attention Code inventées par le constructeur de modems Hayes
est devenu un standard de facto.

Il défini un certain nombre de commandes qui permettent de dialoguer avec le modem, qui commencent
toutes par les deux lettres AT.

Exemple: AT DT 7773456 signifie Dial Tone No de telephone 7773456

A chaque requête acceptée, le modem répond par OK et par ERROR en cas de fonction erronnée.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\modem.htm (4 of 9) [15/05/03 12:49:38]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\modem.htm

Considérons un ordinateur (DTE) qui à son port série connecté au modem (DCE), et qui est configuré à
57600Bits/s, 8 bits, no parity. Les deux lettres AT sont envoyées dans ce format.

A réception, le modem qui lui est configuré (par exemple) à 9600Bits/s, 7 bits, even parity, comparera
dans une table les deux caractères erronés reçus, ce qui lui permet d'ajuster ses propres paramètres à celui
de l'ordinateur (DTE).

Il répondra par OK pour faire savoir qu'il travaille selon les mêmes paramètres.

Hayes a défini un certain nombre de codes résultants de base aux commandes AT:

(0) OK Commande acceptée


(1) CONNECT Connecté
(2) RING Détection d'appel
(3) NO CARRIER Pas de porteuse
(4) ERROR Erreur de commande
(5) CONNECT 1200 Connecté à 1200
(6) NO DIALTONE Pas de tonalité
(7) BUSY Signal "Occupé"
(8) NO ANSWER Pas de réponse
(9) CONNECT 2400 Connecté à 2400

Il va sans dire que les codes résultants de base du tableau ci-dessus ont évolué avec les modems.

Il faut se référer au manuel du modem pour obtenir les séquences AT et les codes résultants de cet
appareil.

Les constructeurs proposent généralement une séquence d'initialisation standards appelée Factory Default
qui est stockée dans une ROM.

On peut appeler cette configuration par la commande AT&F

Pour écrire sa propre configuration par défaut dans la NVRAM, on entrera une chaîne de commandes
terminée par &W. (write)

Exemple: AT\N3\J0\Q3&W

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\modem.htm (5 of 9) [15/05/03 12:49:38]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\modem.htm

\N3: Mode "autoreliable" - \J0: Pas de "Fallback" - \Q3: Flow control bidirectionnel

Fallback: En cas de dégradation de la qualité de la ligne durant la transmission ou à l'initialisation, un des


modem partenaire peut demander le Fallback, ce qui veut dire que la vitesse de transmission sera
descendue par paliers, pour tenter d'améliorer la qualité des messages.

Les registres S: Permettent de paramétrer tous les timings entre signaux et la durée de ceux-ci. Se référer
au manuel pour en connaître les valeurs.

Voir aussi la démonstration d'une session modem en GIF animés.

Mode de transmission:

Le mode de transmission est asynchrone (RS232) entre le Modem et le PC. La vitesse de transmission et
le contrôle de flux (XON/XOFF ou RTS/CTS) est ainsi que la taille des caractères et la parité sont définie
par la première séquence AT.

Le mode de transmission est synchrone entre les deux Modems, puisque celui qui émet crée une trame
issue d'une série de caractères asynchrone auxquels on a enlevé les start et stop bits.

Contrôle de flux:

Il y a deux manières de contrôler le débit des données entre le DTE et le DCE:

● In Band au moyen de caractères de contrôle (XON et XOFF ou ACK et NACK). Ces caractères
peuvent traverser, si on l'a demandé avec une séquence AT, la liaison modem de bout en bout, afin

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\modem.htm (6 of 9) [15/05/03 12:49:38]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\modem.htm

d'avoir un contrôle transparent entre le PC et son hôte.


● Out Of Band en utilisant les signaux de contrôle (RTS et CTS)

NB: Le contrôle de flux XON / XOFF ne peut être utilisé que pour les basses vitesses (< 9600 bits/s)

Correction d'erreurs:

Les modems sont capables de demander la retransmission du paquet entre-eux deux en cas de problème,
ceci de manière transparente au niveau de l'utilisateur.

Il existe plusieurs standards ou standards de facto pour la correction des erreurs:

● MNP 3&4 de Microcom Networking Protocol


● V42 du CCITT combinaison de MNP3&4 et LAP-M
● ARQ Automatic Repeat Request

Compression:

On peut optimiser un transfert en faisant appel aux techniques de compression sur la ligne téléphonique:

● MNP5 Run-Lenght Encoding qui est le codage des répétitions (Ex: AAAABBCCC= 4A2B3C) -
Compression 2 à 1
● MNP7 idem - Compression 3 à 1
● V42bis du CCITT LAPM Link Access Procedure (V42 + BTLZ British Telecom Lempel-Ziv) -
Compression 4 à 1

De plus, la méthode dite d'échange des dictionnaires, qui a lieu au début de la connexion (phase de
négociation), permet d'optimiser la transmission, puisque chaque modem va échanger une table contenant
à son début les caractères qu'il a le plus souvent transmis.

Modems ISDN:

Modems pour lignes ISDN (Ou RNIS pour Réseau Numérique à Intégration de Système) qui permettent
une vitesse de transmission de 64 Kbits/s, ce qui permet de fonctionner au niveau de la connexion
DTE/DCE à 128 voire 256 Kbits/s.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\modem.htm (7 of 9) [15/05/03 12:49:38]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\modem.htm

Voir aussi le tutorial de CISCO sur ISDN

Modems pour ligne louées:

Pour relier deux réseaux distants, on peut utiliser les mêmes lacets téléphoniques des PTT, mais qui ne
passent par aucun organe de commutation. Si la ligne est très longue, il se peut qu'elle passe par des
amplificateurs logés dans les centraux PTT.

On parle alors de ligne louée, ligne dédiée ou de ligne point-à-point.

Les Modems à basse vitesse (Jusqu'à 64k) utilisent la transmission dite en "Bande de base", ce qui veut
dire l'image analogique du signal digital.

Actuellement, les Modems rapides utilisent les techniques de modulation en quadrature QAM, mais à plus
haute fréquence et avec plus de niveaux de modulation que les Modems pour ligne commutée.

● 64, 128 Kbits/s sur 2 fils


● 256 Kbits/s à 2Mbits/s sur 4 fils

L'interface avec le routeur ou le bridge sera de type V35, en paire différentielles par signal.

G 703.6

Pour réaliser une liaison rapide à 2Mbits/s, on peut louer une "tranche" de 2 Mbits/s dans un canal PTT à
34 Mbits/s réalisé en fibre optique.

Dans ce cas, Les PTT fourniront le convertisseur optique / cuivre (paire torsadée ou coaxial). Ce système
est moins onéreux pour des liaisons à moyenne et longue distance.

Pour de courtes distances, il est préférable d'utiliser des lignes téléphoniques cuivre.

En résumé:

● Un Modem MOdulateur - DEModulateur est un appareil permettant de transmettre des données sur

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\modem.htm (8 of 9) [15/05/03 12:49:38]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\modem.htm

des lignes destinées au téléphone


● Un Modem "intelligent" est capable de s'adapter aux paramètres de l'ordinateur auquel il est
connecté et de gérer la transmission sur la ligne cuivre (Retransmission en cas d'erreur et
compression des données)
● Pour relier deux réseaux de manière permanente, on utilise des Modems pour ligne(s) louée(s)

LaboWeb: Connexion avec un modem et séquences AT

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil

Septembre 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\modem.htm (9 of 9) [15/05/03 12:49:38]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\fast.htm

Ethernet 100 Mbits/s - Fast Ethernet


Ethernet 10Mbits versus 100Mbits:

L'Ethernet à 100Mbits utilise le même principe du CSMA/CD qu'Ethernet 10Mbits, mais 10 fois plus vite,
comme le montre la trame ci-après.

Il n'y a plus de transmission sur câble coaxial.


Seuls la paire torsadée Catégorie 5- 100BASE TX sur deux paires ou la fibre optique
100BASE FX sont utilisés comme médias.

Il est possible de transmettre sur de la paire torsadée de catégorie 2 et 4, mais sur quatre paires, 100BASE T4.

Codage du signal:

Pour assurer une bonne transmission, on a intérêt à diminuer la fréquence de transmission sur la fibre ou la paire
torsadée.
Pour ce faire, on utilise la technique du codage 4B/5B, qui est la représentation d'une série de 4 bits en 5 bits.
Cette représentation garanti un maximum de 2 bits à zéro pour chaque symbole.
En faisant suivre cette représentation par un codage NRZI (Non Return to Zero), qui produit une transition
chaque fois qu'un "1" est transmis et pas de transition losqu'un "0" est transmis, on obtiendra une fréquence de
signal transmis sur le média diminuée d'un facteur 2.

Ceci permet de transmettre sur de plus longues distances, puisque l'atténuation et la déformation du signal sont
en partie fonction de la longueur.

Pour la transmission sur fibre optique (100BASE FX), on injecte le signal codé NRZI.

Pour la paire torsadée (100BASE TX), on transforme le signal NRZI en MLT3 à 3 niveaux, afin de diminuer le
rayonnement parasite.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\fast.htm (1 of 4) [15/05/03 12:49:52]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\fast.htm

Physical Layer Device - PHY:

L'adaptateur au media (Fibre ou paire torsadée), équivalent du transceiver s'appelle un PHY - Physical Layer
Device.

Il est connecté à un device au moyen d'un câble MII (correspondant à l'AUI) ou installé sur la carte mère d'un
ordinateur (ou carte PC).

C'est lui qui code et décode en 4B/5B (PCS), qui code en NRZI (TX et FX) et qui adapte le signal en MLT3
(TX).

Il existe des transceivers PHY pour 100BASE TX, 100Base T4 et 100BASE FX.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\fast.htm (2 of 4) [15/05/03 12:49:52]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\fast.htm

Auto-négociation:

Certains interfaces Ethernet, tels les adaptateurs pour PC ou station de travail, ou les Switches sont capables
d'adapter leurs vitesses (10/100) et le type de transmission (Half ou Full Duplex).

Ceci est réalisé lors de l'échange, à l'enclenchement, du Fast Link Pulse - FLP qui est l'équivalent du Normal
Link Pulse - NLP utilisé par le 10BASE T pour le test d'intégrité.

Ainsi, si les deux partenaires supportent l'auto-négociation, ils resoudront la manière de travailler ensemble selon
l'ordre du tableau ci-après:

1. 100BASE TX Full Duplex


2. 100BASE T4
3. 100BASE TX
4. 10BASE T Full Duplex
5. 10BASE T

Contrôle de flux:

Le contrôle de flux permet d'éviter, lors d'une transmission Full Duplex, la perte d'information par congestion.

Supposons un serveur connecté à un Switch en 100BASE TX Full Duplex, qui transmet à un PC connecté au
même Switch en 10BASE T.
Le buffer de réception du Switch sera rapidement plein.

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\fast.htm (3 of 4) [15/05/03 12:49:52]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\fast.htm

Pour résoudre ce problème, il faut activer la fonction Flow Control du Switch et du serveur.

Ainsi, lorsque le récepteur aura son buffer proche d'être plein, il enverra à l'émetteur un signal XOFF, ce qui fera
"taire" immédiatement ce dernier.
Lorsque le récepteur aura vidé son buffer, il enverra un signal XON pour continuer la transmission.

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\fast.htm (4 of 4) [15/05/03 12:49:52]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\etherv1.htm

Ethernet 10 Mbits/s - CSMA/CD


Structure d'un Paquet Ethernet:

● Chaque trame Ethernet débute par un Préambule qui a pour but de synchroniser les récepteurs des
appareils connectés et d'effectuer le test de collision
● La fin du préambule est identifiée par deux bits à "1" appelé Start
● Suivent les adresses de Destination et de Source codées sur 48 bits et attribuées par licence de
Xerox. On obtient ainsi une adresse unique au monde (48 bits = plus de 140 trillion d'adresses!).
L'adresse contient le code du constructeur de l'adaptateur Ethernet, qui est écrit dans une ROM
● Après la Source, le Type qui donne sur 8 bits le protocole utilisé dans les données (802.3)
● Les Données contiennent en plus l'adresse propre au protocole choisis (Ex: Adresse IP)
● Le CRC Circle Redundant Check qui est le OU exclusif des tranches de 32 bits calculé de l'adresse
de destination à la fin des données. Ce même calcul sera effectué par la carte réseau du récepteur
pour valider le paquet
● Le temps entre deux paquets Interframe Spacing ne doit pas être inférieur à 9.6 uS

Codage du signal:

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\etherv1.htm (1 of 5) [15/05/03 12:49:55]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\etherv1.htm

Le signal Ethernet à 10 Mbits/s est codé "Manchester".

C'est le signe du flanc de transition qui donne l'état "1" ou "0".

CSMA/CD Carrier Sense Multiple Access with Collision Detection:

Dans la version 1.0 d'Ethernet, la détection de collision s'effectuait par chaque noeud, en "écoutant" en
permanence le câble: Ce que je reçois doit être équivalent à ce que j'émets, si c'est différent, c'est qu'il y a
collision.

En cas de collision, chacun doit cesser immédiatement d'émettre puis:

● Faire une pause, calculée par un nombre aléatoire


● Ecouter le câble
● Si celui-ci est silencieux, émettre un préambule

Si, par hasard il y a un autre noeud qui a suivi le même processus, il aura collision dans le préambule, ce
qui ne constitue pas une erreur!

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\etherv1.htm (2 of 5) [15/05/03 12:49:55]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\etherv1.htm

Par contre, si la collision a lieu après le Start, c'est une erreur - Late collision

NB: Les versions suivantes d'Ethernet ont défini que le mécanisme de détection de collision a lieu dans le
Transceiver, en détectant un changement d'amplitude du signal:

● Si deux stations émettent ensemble, on double la tension sur le câble


● Si le câble est ouvert, on aura augmentation de la tension du signal par manque d'absorbtion d'une ou
des deux résistances de terminaison et par addition du signal réfléchi
● S'il y a un défaut grave du câblage, le signal réfléchi s'additionnera au signal émis

Le câble jaune 50 Ohms:

Premier câble défini pour Ethernet V 1.0 avec double blindage

● Impédance 50 Ohms
● Diamètre 12 mm

Ce câble était destiné à la distribution en XY entre un Backbone et les étages

On mesure la qualité du câble au moyen d'un Réflectomètre.

NB: Selon la nouvelle terminologie, ce type de câble est aussi appelé 10 Base 5

Les Transceivers:

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\etherv1.htm (3 of 5) [15/05/03 12:49:55]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\etherv1.htm

Les transceivers ont pour but de coupler un noeud du réseau au câble. Ils assurent l'adaptation d'impédance
et la séparation des signaux de réception et d'émission dans un câble à paires torsadées appelé Drop Cable.

Caractéristiques principales d'un transceiver et types selon le média:

● Le modèle pour câble jaune, équipé d'une tête AMP Bee Sting qui permet de raccorder un élément,
sans interruption du service en perçant le câble pour faire contact avec l'âme du coax au moyen d'un
"Dard", la connexion du blindage s'effectuant avec deux griffes qui percent l'isolation
● Le même modèle pour câble jaune, mais équipé d'une tête à connecteurs type N
● Les transceivers pour fibre optique (Une fibre pour chaque sens (Rx et Tx) pour fibre multimode ou
monomode

NB: Les transceivers externes sont alimentés par l'appareil qu'ils raccordent, c'est pourquoi une paire du
Drop Cable est utilisée pour véhiculer du 12V.

Les Transceivers sont équipés pour connecter le Drop Cable d'un connecteur à 15 pôles appelé AUI -
Attachment Unit Interface.

La longueur du Drop Cable ou Câble AUI ne doit pas excéder 50m.

Il existe un appareil actif appelé Fan-out qui permet de connecter un certain nombre d'équipements AUI sur
un seul transceiver. Il constitue ainsi une sorte de fiche multiple de connexions AUI.

Ainsi, un Fan-out peut constituer à lui seul un segment de réseau, puisque tous les paquets de tous les
appareils sont répercutés sur tous les autres. Un Fan-out peut être considéré comme une sorte de "prisme"

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\etherv1.htm (4 of 5) [15/05/03 12:49:55]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\etherv1.htm

électronique.

Table des matières

Jean-François L'HAIRE - Université de Genève - SEINF

Retour à la page d'accueil

Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/elem/qcm/..\etherv1.htm (5 of 5) [15/05/03 12:49:55]


HP OpenView

LaboWeb

LaboWeb vous permet, via le réseau, de vous connecter à un certain nombre d'appareils (Hub, Switch,
etc..) en mode console c'est-à-dire comme si vous aviez un terminal ASCII connecté au port série de
configuration de l'appareil.

En cliquant sur le symbole de l'imprimante laser, vous obtenez une page Web contenant le logiciel HP
JetAdmin, qui permet de gérer le imprimantes à distance.

| Switch | Hub | Bridge | Routeur | HP JetAdmin | Liste des Travaux pratiques |

Pour tester la connectivité des PC et stations de travail, on peut utiliser Ping ou Traceroute

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/ovtut/laboweb.htm (1 of 2) [15/05/03 12:50:03]


HP OpenView

Table des matières

Jean-François L'haire - Université de Genève Janvier 1999

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/ovtut/laboweb.htm (2 of 2) [15/05/03 12:50:03]


http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/nnstat.gif

http://padina.info.umoncton.ca/elem-res/netman/nnstat.gif [15/05/03 12:50:05]

Vous aimerez peut-être aussi