Vous êtes sur la page 1sur 34
Baa, Introduction & la Méthode de Travail d ALFRED CORTOT b4 50 P rincipes Fl émentaiees de la Technique P lanistique a usage des débutants A'spres le Méthode ALFRED CORTOT AP ctheipan’Beaelonnel) Ui la: Detiinigue:P twiteitgue) par JEANNE BLANCARD Profremenr # U'Ecaly Nevmale dé Masiqne EDITIONS SALABERT 22, rue Chauchat - PARIS Printed in France Beaucoup de professeurs, ayant pris un grand intérét aux démonatrations que nous faisons annuellement, & tECOLE NORMALE DE MUSIQUE", des Principes Rationnels de la technique Pianistique” dAlfred CORTOT. et ayant adopté ces principey pour base de leur enseignement, nous ont demandé, & maintes reprises, s'il ne serait pas possible d'en extraire les données essentielles & [usage des Planistes débutante. Ce petit cuvrage voudrait repondre & tant de questions si sympathiquement posées. Il a été rédige apres de nombreuses et concluante ‘expérences: tout ce quill contient a é1& exéeué de manitre satisfaisame par des enfants de 6 4 10 ans. Le plan dénude des exercices, te! quill est indiqué par Alfred CORTOT, a éé svivi ici scrupuleusement. Diabord quelques exercices de gymnastique quotidienne. Puis, dans lex cing chapitres, un choix de “‘modélesrypes” des Princinen Pouvant étre réalisés convenablement par de toutes petites mains (6 ans). Nous avons simplifié certains d'entre eux. pour en diminuer le nombre sachant combien est limité le temps que peuvent consacrer & notre instrument les lycéens ou éeolers. Nous avons modifis certaines formules, les 1V* et V" chapitres: afin d'obteni, sur sivtes et sepiiémes, une bonne préparation & ce qui sera propesé. ples tard, pour le jeu daccords et doctaves, {lest bien entenda que ce“ modele réduit mis au service de lenfance débutante n'est utilisable que pour une cu deux années Preparatcires et ne peut étre enseigné que par des profeseurs possédant eux-mémes - et complétement te mode de travail et les textes précis des “'Principes Rationnels de la Technique Pianstique” d'Alfred CORTOT, sans ‘quot ce résumé demeurerait inefFitace et pour ainsi dire sans objet, Jeanne BLANCARD. La simplitication & Tusage des débutants, de mes "PRINCIPES RATIONNELS DE LA TECHNIQUE PIANISTIQUE “ correspond trop exactement & ma propre conception dune méthode de travail qui consiste A restituer a l'étude des difficultés techniques de Tinatrument un caractére aussi élémentaire que possible. pour que je n'approuve pas entitrement le résumé, & la fois si simple et 33 complet, qu'en a fait Madame Jeanne BLANCARD § [intention des premitres études du claver, ‘Quiil me soit permis de la remercier ici du zéle compréhensif avec leque! elle seat ingeni¢e a la realisation d'un probleme dont sa compétence pédadogique a éiminé tour les obstactes, et & la féliciter dune réussite qui. je lespere du moins, ne saurait manquer de Preparer les enfants, et de la maniére ta plus efficace, & lacquisinon des quelques régles essentielles qui constituent la base d'une bonne Alfred CORTOT [ouvnaae PaOTESE PHOTOCORIE i inteRoire | Gymnastique quotidienne du clavier Chapitre préliminaire consacré a l'étude des mouvements des dolgts, de la main et du poignet Les exercives contenus dans ce chapitre n'ont pour objet que l’assouplissement des doigts, de Ja main et da Poignet, 0 vue de leur adaptation au clavier et on dehors de toute application d'urdre musi Ils constituent une véritable gymnastique instramentale com aux exervices physiques preconises par las fesseurs d'entralnement sporti! ¢1 nous ne saurions trop insister sur T'obligation de les exécuter chaque jour avant toute autre étude, LA POSITION DE LA MAIN Position-type (la méme pour tons les temps de repos) Les doigts sont poses sur les touches <‘ do-ré-mi-fa-sol”’, la main = SS arrondie, fe poignot maintenu & la hauteur de la ligne prolongoant te pouce. EXEROICES En principe, chaque exercice sera répété trois ou quatre fois pour chaque doigt successivement, en commencant par le pouce Exercice N* 1 (N* 2 de la Méthode Cortot). Développement des mouvements verticaux. ‘Compter = 1 te doigt fait parler ls note. 2 le doigt plonge le long de Is paroi extérioure, au dessous Ss wa des touches, aussi profondément que possible. ———>» 44 3 le doigt revient a la position de repos. ~ +A le doigt sélbve verticalement aussi haut que possible, _// Exercice N° 2 (N° 3 de la Méthode Cortot), Développement des mouvements latéraux. Compter = 1 Je doigt fait parler la nove Mle doigt s'éearte de son voisin de droite aussi loin que = possible vers la gauche —+ <3" mouvement contraire (vers Ia droite). = 4 s'éleve verticalement aussi haut possible (voir Rx. n° 1) Exercice N° 3 (N° Hi de la Méthole Corot), Développement des extenseurs et équilibre de In main Compter : 1 Je doigt fait parler la note. 2 le doigt enfoned garde seul le contact, le poumnet s‘éléve verticalement jusqu'A la hauteur complite de lv jain, — A retwur h ln position de repos. 4 Je doigt eofonce s‘allonge & plat sur Ix touche, les autres sortent du vlavier, le dos de la main forme angle droit +__— par élévation du poignet. (A) Le pouiee pamera sous ne autres doigts sus loin que pombe, 1B) Le pouce s'élotgnera du corps de \a main ib toate ss lompwrur ee reams! lew leuelien.. Exereice N° # (N° 4 de In Méthoile Cortot). Assouplissement et mobilite du poignet, Placer sur los tourhes les 2°, 3° et 4° doigts {les alder & s'y maintanir #1 Cest néoessaire), imprimer an poignet un monverent de rotation complet (quatre tours dans chaque sens). Veiller a la passivité du conde. Exercice N* 3 (N*.R de la Méthode Cortot); Souplesse du poignet et de V'avant-brus (mouvement vertiral) Tenant les mains (parfaitement souples) & la hauteur des épaules, les projeter, par un mouyerent faplde el décidé, sur le clavier qu’elles eflleureront ‘sans jouer pour rebondir immédiatement ix lour position initiale, Exercice N° © (N" v de la Méthoile Cortot). Souplesse et rapidité des mouvements latéraux de Vavant-bras (flexibilite du conde). Portant Ia main droite sur le clavier aust loin que possible & sa gauche, Ia projeter, par un ionve- ment souple et rapide de Vavant-bras, vers Vextrémité oppose: puis retourner an point de déipart La main gauche fera le geste inverse CHAPITRE | Egalité, indépendance et mobilité des doigts (sans passage du pouce) © Le principe essentiel de Ja technique dtudié dans ve premier vhapitre elant Végalile du toucher, on + voillera, suivant Jes différentes conformations des mains, & recourber les doigis de telle maniére qu'ils frappent « les touches au méme point, cect éant une vondition absolue nour l'égalité de propulsion du martean sur les © cordes et par conséquent pour la perfection des rapports sonores entre diverses notes se suecedant mélodiquement », (Alfred Cortot) De ce chapitre qui, dans Youvrage du Maiire Alfred Cortot, est exirémement étendu et donne une multitude intinie de combinaisons de travail, nous avons extrait ici les formuiles les plis simples d'indépendamcs progressive des doigts La Série A - donnant V'indépendance individuelle des doigts par Vimmobilité des uns pendant le travail d’articulation des autres. Le Serie B - préparant la prononciation digitale par les changements continuels et rapides des doigis. La Série C - Les premiers déplacements latéraux des doigts et les premiers ornements (trilles et gruppetti), Liexécution de ces divers exercices comporte une sorte de difficulte comparable & celle qui sccompagne les premiers pas d'un petit enfant: équilibre et stabilite. Elle demande done la inéme sollivitude Waide et de soutien pour Ia petite main, SERIP A Exereices avec doigts musts, Mobilite des doigts pris isolement, Nous croyons indispensaltile de souleni¢ la matin We Ven, fisit, dans sa forme arrondi«, pour vet exeraice ————— ———— ——— = Wn€& a = = i— + —— Ge re ee * Eas. M78t 0 Mobilité par deux dolets, mouvemeit disjoint a. Bee = =: hes = oo DR eh pte Se ae : = : EMS, 8781 Exercices &# 4 dolgts aves doigt temoin \Egalite et indépendance des dolgts) Liemplol di duigt témoin permet de rédulre au minimum In participation de ta main a ly pro- duction de la sonorite et, tout en déliant les doigts actifs, favorise leur individualie Mattaque. A Vexclusion de la note tenue, qui sera toujours jpuée ga on travaillera alternativement ces exercices, Ingato et staccato des doigts dans la nuance: p,m, et Jf, selon les possibilites de Venfant Nous recommandans d'employer le stacodto en premier lieu, Liemploi des rythmes divers, par 2-3 et 4 valeurs, aidera au développement de in mesure eli Pindependanee. £.M.3, 8281 a ee ee ae a o4 2 ; =e ee —$——$ p< = = 5 > Da a — ; ett tT a E.MS087AT SERIE B Exercices a doigts libres (sans passage in poure). Besos — SF fe +—+ = 1 — eer == e + = 2 28 sat = = mai) of 2? T feat 2S y= a a as a4 EMS amet 16 2 t ld tl 4 ‘ff. ay LL a ai Wl es * ei aL * H. HH * UI n . * e a || #8. et: AL aL vu ay oR Wi KLM By aL B. aL * a mi a aL *, #1, mL fir itr < Well «all| ae Site =o —| x Set é 4d le) + © aL) | an ath a aL ‘ mil |e ty 4 eu ila. tt lish ai ni | » x a x mL mi x. ai} lett | tT Ba} Sr OE LW 'e| ' & wil iit fal alt. wh | mA all mt * * | is, all k * + I BL tH 1 wi mI n | aL Wl mit ki * 1 eh * * . I + n AL 41] Wie el? WME WIR MLL se -| Be sn ee lL. wel all. ee elt « ~* Bile «G1 hi a em Ree =m LL ee S| AES A de. Br) 5 M.S-8781 eft $e ft St eS ee EMS.S781 was # pte SSeeeeeEt at = = 12 f 4 4 Selon I'insiruction de Infant en théeorle musicale, (I serait bon dentreprendre, sur cette série, le travall de transposition, I semble plus sage de commencer dans Vordre des tons volsins,Jordre SSS echromatique paraissant un peu ardu pour une main de debutant EAS. 8781 SERIE © Mobilite lnterale des doigts, mauvements conjoints. vet. fer ti pete es Fe gt Bt tS F. , te 3 3 Bet z 5 : at + = mse 4 Bea 4 , a8 8 ste TT eidem- mouvements disjoints wed. 9 5 : 4g NE Tre : 2c = amt Sse 7 a3 Substitution liée des doigts, Glisser les doimts successiw Louehié satis la faire parte md, ment sur La meme ac a0 cidem avec trols dolgts ditferents Préparation aux mordants eds sat pen ewig eS. zd 322 229 eo =o ———— CHAPITRE II Passage du pouce —Gammes-Arperes Au XVIIT Siecle, a Pepoque du clavecin, Pemplol du pouwe était, sinon incerd|t, en tous cas inwsitt. On se contentait de Vusage des quatre doigts qui se posaient naturellement sar les tou- ches @t on laissait le pouce en dehors, ou s'appuyer sur la parol extérieure du ¢elavier. C'est & LS, Bach, et surtout a son file Ph, Emmanuel, que l'on doit d'avoir introduit Vusage réegulier du passage du pouce dans les cammes, préparant ainsi ix technique moderne Clémenti, un grand planiste de l’époqde de 1800, généralise, par ses ouvrages Wenselene- ment, Dhabitude #employer methodiquement le pouse dans les gammes, les arpéges ot Jes traits composes. Iya doti¢ i pene 150 ans que l'on se sert de ce doigt, mulliplioateur par excellence SERIE A Mobilité di povee (gammes et arpiges). Mouvements lateraux détachés du pouce, main immobile, dolgt témoin, meg SOUlenir in main de l'enfant dans ta position normale et éviter les mouvements du coude. , ' 4 1 4 a 1 1 EM S.S781 22 tmain en mouvementoun doigt témoins 4 wud. ey £ i fete Preparation a Vattaque du pauce. a a 5 x +, 8 4 3 — (déplacement de la main, le poyce restant immobile) as 2 i : tos sa a 8 met Loss a deux octaves plus bas (mains ensemble) SERIE B Ztude des gammes et des arperes, Monsieur Cortol dit; Nous proposons pour lexéeution ideale de Ia gamme lite [i tintation et apres, la llene siipéricure indiquant la posittin muette des dolgts sur les touches; la Ikgne Inférieure tes notes jones Préparation aw systéme de passage dans les gammes. eh i ; Préparation au systkme de pase dans les wrpeges md ery 5 Préparation = muerte z a8 Notes jouces EMS ATAI SERIE © cord hrise Formule élémentnire et doigte traditionnel de Va b wit — * we HH ‘ = = = = —jdlem avec passage du pouce. 4 =. ey 4 ; ‘ i 2c t ; * « = < 4s — s |: : 2 © = 5 Ic ee ee | te ool mm, 20 at te met i (dolgte de 3 dalets? mudd 2 534 Ac — ae tt Hoijetés famitiarisent te jeu dip jehes nolres E.MS.AaAt CHAPITRE Il Technique des doubles notes et Jen polyphonique La technique des doubles notes et du Jeu polyphonique ne petit entrer dans la formation d'une thal) de 6 A 7 ans que pour les intervalles les plus rapprochés mals il est presque sible, au bout de quelques mois, d'atteindre lintervalle “sixte” sans effort. Le profecseur sera juge de ee qui peut servir & san @live dans ce chapitre. Néanmoins les exer tiees suivants (¢} la main est bien squtenue et aldée dans les premiers essais) doivent donner Ja qualité essentielle pour Vexecution des doubles nates: In simultane curs: pose RIE A Teebnique des doubles notes par mouvement paralléle. wd, Précision de Vattaque:simultande: seconies Monsieur Cortot dit: *Cet exercice, ainsi que les suivants, se travaillera ainsi: poser les dolts sur les touvhes sans les enfoncer, puis jouer . Le professeur sera seul juge de |'intervalle & choisir selon Ia main de-san 6 Mouvements d'assouplissement du poignet— On s"exercera dal tenu, en Comptant“un" pour abalsser le polenet, e.1 TMA ces mouvements Mintervalle deux" pour Mélever fiona 8 z ate, 1c ‘Travailler ensuite en ne tenant qu'une des notes de Mintervalle et en faisant cotnoider ln repetition deTauire note avec tes mouvements Wabaissement du polgnet * feopue Préparation des enchalnéments par te méme prinelpe et en liant la partie confi¢e aux dolets faibles A327 52 EM:S. RTM4 Développement de la mobitité du pouce par un mouvement latéral a0 ee fies Haut Rae Biwt B. r 4 Etude des successions chromatiques Kaa s ot SLE os ot But Sus se gfe & phe A tho —to #40 #98 be A 49 — tp Aft ee wee = Toa on TT = i ae A commencer msing séparées. aC ae At — — A travailler suseeusivement [16 et staveato, et ave des doigtes différents EMS, S741