Vous êtes sur la page 1sur 219
Organisation de la Grammaire expliquée La grammaire est souvent réduite a la morphosyntaxe. Nous avons pensé quil était trés important due les apprenants puissent y trouver également des informations et des explications sur d'autres pots tels que le systéme phonétique du francais, les accents, la ponctuation, D’autre part, les grammaires destinées aux apprenants étrangers restent la plupart du temps dasle cadre de la phrase. Or, leurs difficultés sont souvent dues des problemes dorganisation du discous & non de stricte morphosyntaxe. C'est pourquoi nous consacrons quelques pages a la « grammace dy texte » Par ailleurs bien souvent, un probleme grammatical peut &tre traité selon plusieurs angles d ataue ou releve de différentes catégories de discours. Par exemple, le « conditionnel » sera traité dans les temps de lindicatif mais aussi dans les modes, dans expression de la condition et de I'hypothese... Des revs systématiques permettent & utiisateur de « naviguer » facilement a lintérieur de la Grammaire expliuét du francais Louvrage se compose de huit grandes parties, chacune subdivisée en un certain nombre de chapitres 1 - Généralités (lessons du frangais, la prononciation, la ponctuation, les accents) IN La sphere du nom IIL La sphére du verbe IV - Les mots invariables : prépositions et adverbes \V- Se situer dans l'espace et dans le temps VI- Les différents types de phrases VII - De la phrase simple a la phrase complexe Vill - Les relations logico-temporelles Ala fin de la Grammaire expliquée, on trouvera, outre des tableaux de Conjugaison un dcionnare des verbes les plus fréquents avec leurs différentes constructions. Nous savons en effet que Cest lune des principales difficultés du francais. ‘Quel niveau de langue ? En ce qui concerne les exemples, nous avonsiprivilégié le francais standard, la langue courant Cependant, nous proposons dans la rubrique,A'l'oral des expressions plus families. Dans la rubrine Maniéres de dire, nous proposons surtout des expressions idiomatiques. En ce qui conierne les explications proprémént dites, nous avons adopté la terminologie tradton- nelle (nomwadjectif, complément, etc.), & laquelle sont souvent habitués les étudiants et nous avons constamment techerché la simplicité, Néanmoins, certains termes grammaticaux absolument indipens bles peuvent sembler un peu plus difficiles. En cas de doute, on se reportera au Glossaire (au début de Vouvrage) dans lequel nous avons défini, le plus simplement possible, les termes grammaticaux. INous remercionsitfés chaleureusement l'ensemble des étudiants qui, par leurs questions et leur ins sable euriositéont nourri notre réflexion au cours de toutes ces années Enebre!lne fois, c'est toujours en pensant & eux, en pensant 4 vous qui nous lez, que nous avons, élaboré cet ouvrage. II vous appartient désormais. Nous aimerions que vous preniez a sa lecture autant de plaisir et d'intérét que nous en avons eu a Iécrire. SOMMAIRE INTRODUCTION 3 GLOSSAIRE DES TERMES GRAMMATICAUX.9 |_GENERALITES 19 Prononcer les sons du frangais. 20 Les liaisons & 'oral 23 Lélision a écrit 24 Le découpage des mots lécrit........24 La ponctuation 2B Les accents et marques orthographiques 26 _1 LA SPHERE DU NOM Chapitre 1 « LE NOM. ‘97 Le nom commun * Legere ds noms comms + Le nombre de noms commune 41+ 2 Le nom propre 1+ 3 Les différentes fonctions du nom CChapitre 2 + Les DETERMINANTS ET LES SUBSTITUTS DU NOM 2°71 Les articles + Care ind + are dt © aie parti © Abence de artic aie 1) Les pronoms personnels 45 = Le itrentspronoms perenne = Laplace des ponoms persone complements Les adjectifs et pronoms démonstratits 56 = Ladjectt domonstat = eporom demonstrat Les adjectifs 1 pronoms possessfs = Cacti posers = Lepronam posses Les adjectis et pronoms indéfinis + Cacti ndt = Ue pono inti 2+ 6 Les adjeetifs et pronoms Interrogatifs et exclamatits + Las alec Iterrogatts et exclamais + Les pronoms interrogate exclamatis 2+ 7 Les pronoms relatifs tes formes simples * Les formes compostes Chapitre 3 + LA QUANTIFICATION 3°17 Les nombres cardinaux 3+ 2 Les nombres ordinaux 3+ 3 Termes dérivés des nombres 3+ 4 Autres expressions de la quantité Chapitre 4 * LA QUALIFICATION Du NOM 41 Le complément du nom. 4+ 2 Ladjectif qualificat + Legene + Le nombre + Accord du nom et de Fadjectit Priest sues + Les fonctions de adjectt + Laplace de Fadjctt epithe + La construction de Fadectt + Le dege dintensite et de comparason e Fadject compara, supertatit Les propositions relatives 111 LA SPHERE DU VERBE Chapitre 1 + GeNéraurrés 1°7 Les trois types de verbes 1*2 Mode, temps, aspect *Lemade + Le temps + Laspeet CChapitre 2 » LA SYNTAXE DU VERBE 2+ 1 Verbes réellement intransitifs 2+ 2 Verbes transits directs 2+ 3 Verbes transitfsindirects 2+ 4 Verbes & double construction 2+ 5 Verbes suivis d'un attribut 2+ 6 Cas particuliers CChapitre 3 » L'EXPRESSION DE LA CAUSE.290 3'+1 La proposition subordonnée valeurs et emplois des conjonctions de cause 290 3 +2 Autres manigres d'exprimer idée de cause 295 Chapitre 4 » L'EXPRESSION DE LA CONSEQUENCE ET DU BUT 303 4+ La proposition subordonnée = valeurs et emplois des conjonctions de conséquence et de but 303 4/+2 Autres manigres d'exprimer idee de conséquence et de but, 308 Chapitre 5 » L'EXPRESSION DE L'OPPOSITION ET DE LA CONCESSION 312 5+1 Laproposition subordonnée valeurs et emplois des conjonctions opposition et de concession...312 5 +2 Autres manies d'exprimer idée opposition et de concession ....314 CChapitre 6 » L'expRession DE LA CONDITION ET DE L'HYPOTHESE......319 6 +1 Avec des subordonnées introduites par « si» 31 6 + 2 Avec des subordonnées introdultes par d'autres conjonctions que « si »321 6 +3 Autres maniéres d'exprimer la condition et l'hypothese 322 CChapitre 7 + L'EXPRESSION DE U'INTENSITE ET DE LA COMPARAISON en 7 +1 Lexpression de intensité 335 7 +2 Lexpression dela comparaison 326 TABLEAUX DE CONJUGAISON 332 LES VERBES ET LEURS CONSTRUCTIONS.383 INDEX 4 ‘accompli ‘Active (forme ou voix) Actualisation du nom ou détermination dunom ‘Adjetit quaificatit Adverbe ‘Agent (complément 4’). ‘Anaphorique (pronom), ‘Animé (nom) ‘Antécédent. Antérlorité Apostrophe. ‘Apposition Glossaire on Signe qui se met sur une voyelle (a, ¢, j,ovet u). Trois accents accent aigu qui se trouve’ seulement surle e (& ¢omme dans été) accent grave qui se trouve sur le a (comme dans la-bas), sur le € (comme dans mere) et sur lew (comme dans ou) ; ‘accent cir- conflexe qui se trouve sur le a (comme dans gateau), sur le (comme dans étre) et sur lell (comme dans ile), sur le o (comme dans r6le)ou sur le u (comme dans bralen) ‘Onypeut ajouter le tréma qui se place sur le e (NoB!),et sur le i (naif) pour indiquer qu'l faut prononcer séparément deux voyeles. Le procés est considéré aprés quil est terminé. ila fini de diner. Sujet +verbe + complément dobjet direct. Max regarde un film, Elle se fait grace a Iarticle (un cheval, le cheval...) ou & un autre determinant (mon cheval, ce cheval... 1 précise, qualifie un nom ou un pronom, Un beau chateau ; une histoire bizarre ; elle est jolie. Il précise un verbe (i! dort beaucoup), un adjectt (une trop longue histoire), un autre adverbe (il conduit beaucoup trop vite). Il peut ‘aussi modifier toute une proposition ou toute une phrase (« Long- temps, je me suis couché de bonne heure », M. Proust) Dans les phrases & la forme passive, agent « fait action ». Ila été arrété parla police. Pronom reprenant un nom déja indiqué. Marie est partie 6 h. Elle arrivera vers minuit. Ses parents viendront la chercher a la gare. Stutlse pour désigner des personnes ou des animaux Nom ou groupe nominal repris ensuite par un pronom relat. Dans la phrase : C'est la dame qui est venue hier, la dame est 'antécé dent de qui (est venue hier). Signifie qu'une action se situe avant une autre action. Crest le signe * que l'on trouve devant les voyelles. Lettres pouvant S'apostropher : C, D, J, L, M,N, §,T, U: c'est; dailleurs; arrive homme ; il m‘écoute ; il nya rien; sl te plat il taime ; quiest: ce que cest ? Deux mots renvoyant la méme réalité et placés cbte a cote Pierre Terron, ouvrier chez Renault, nous a déclaré que... ; Le nom de famille Martin es tres tréquent. Déterminant toujours placé devant le nom. Tros types d'articles : les definis (le, la, I, les) ; les indéfinis (un, une, des) et les paris (du, de I’, de la). Les articles définis peuvent avoir une forme « contrac: the» :a+le=au;a+les = aux; de + le = du ; de + les = des. CChapitre 3 + L'EXPRESSION DE LA CAUSE.290 31 La proposition subordonnée : valeurs et emplois des conjonctions de cause 290 3 +2 Autres maniéres d'exprimer 'idée de cause 295 Chapitre 4 » L'EXPRESSION DE LA CONSEQUENCE ET DU BUT 303 ‘4+ Laproposition subordonnée : valeurs et emplois des conjonctions de consequence et de but 303, 4.+2 Autres manigres d'exprimer 'idée de conséquence et de but, 308 Chapitre 5 » L'EXPRESSION DE OPPOSITION ET DE LA CONCESSION 312 5 +1 La proposition subordonnée valeurs et emplois des conjonctions d'opposition et de concession... 312 5 +2 Autres maniéres d'exprimer 'idée opposition et de concession ......314 CChapitre 6 » LexPression DE LA CONDITION ET DE UHYPOTHESE...... 319 6 +1 Avec des subordonnées introduites par « si » 319 6 +2 Avec des subordonnées introduites par d'autres conjonctions que «si »321 6 +3 Autres maniéres d'exprimer la condition et hypothése 32 Chapitre 7 » {EXPRESSION DE U'INTENSITE ET DE LA COMPARAISON 325 7-+1 Vexpression de l'intensité 325 7 +2 Lexpression de la comparaison .. 326 ‘TABLEAUX DE CONJUGAISON 332 LES VERBES ET LEURS CONSTRUCTIONS..393 INDEX 2 ae ‘Accompli ‘Active (forme ou voix) ‘Actualisation du nom ‘ou détermination du nom Adjedit qualificatit. Adverbe ‘Agent (complément d') ‘Anaphorique (pronom). Animé (nom) Antécédent Antériorté ‘Apostrophe. ‘Apposition, Glossaire ot Signe qui se met sur une voyelle (a, €, i, vet w). Trois accents accent aigu qui se trouve’ seulement surle e (6 €omme dans été) accent grave qui se trouve sur le a (Comme dans la-bas), sur le € (comme dans mére) et sur le (comme dans'ou) ; accent cir- conflexe qui se trouve sur le a (comme dans gateau), sur le € (comme dans étre) et sur lel (Comme dans ile), sur le © (comme dans role) ou sur le u (comme dans brdlen Onypeut ajouter le tréma qui se place sur le e (Noél),et sur le 4 (iat) pour indiquer quil faut prononcer séparément deux voyelles Le ptoces est considéré aprés quill est terminé. Ila fini de diner. Sujet + erbe + complément d'objet direct. Max regarde un film Elle se fait grace a Vartile (un cheval, le cheval...) ou & un autre déterminant (mon cheval, ce cheval...) 11 précse, qualifie un nom ou un pronom. Un beau chateau ; une histoire bizare ; elle est jolie. Il précise un verbe (il dort beaucoup), un adjectf (une trop longue histoire), un autre adverbe (i! conduit beaucoup trop vite). 1! peut ‘aussi modifier toute une proposition ou toute une phrase (« Long- temps, je me suis couché de bonne heure », M. Proust) Dans les phrases & la forme passive, agent « fait action ». Ila été arrété parla police. ronom reprenant un nom déja indique. Marl est partie & 6 h. Elle arrvera vers minuit. Ses parents viendront la chercher la gare. Stutlise pour désigner des personnes ou des animaux. Nom ou groupe nominal repris ensuite par un pronom relatif. Dans la phrase : C'est la dame qui est venue hier, la dame est 'antécé dent de qui (est venue hier). Signifie qu'une action se situe avant une autre action. Crest le signe * que I'on trouve devant les voyelles, Lettres pouvant S'apostropher : C, D, J, L, M,N, §,T, U: c'est; dailleurs; arrive homme ; il m‘écoute ; il nya rien; sl te plat il taime ; quiest: ce que cest ? Deux mots renvoyant a la méme réalité et placés cbte a cote Pierre Teron, ouvrier cher Renault nous a déclaré que...; Le nom de famille Martin es tres tréquent. Déterminant toujours placé devant le nom. Trois types d'articles : les definis (le, la, I, les ; les indéfins (un, une, des) et les paris (du, de I’, de la). Les articles définis peuvent avoir une forme « contrac: tee» :2+le= au; a+ les = aux ; de + le = du; de + les = des. Article 610. Aspect Atone (conjoint) Attribut (adjecti) Auxiliaire (verbe) But Cardinal (nombre) Cause Circonstancille (proposition) Cohérence du discours Collectif (nom) Comparatf (adjectit) Complément d'objet direct (COD) ‘Complément d'objet indirect (CON) ‘Complément d'objet second (COS) Complément de nom, Complément d'agent Complétive (propositioh) Comptable (nom) olidéndimbrable Concession. Concordance des temps ‘Absence ou suppression de l'article dans certains cas. Un profeseur de mathématiques ; un film de guerre ; avoir peur, avoir froid Crest la maniére dont le locuteur considére I'action. C'est le pls souvent le verbe qui traduit cette notion d'aspect (voir Accomplil Non accompli ; Perfectit/Imperfectif ; Ponctuel/Duratif Voir Pronom personnel lest séparé du sujet par le verbe étre (ou sembler, paraite, reste, devenir, etc.) :Ihest genti. Les deux verbes avoir et étre qui servent a construire les formes compo sées des temps (fe suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu), la forme pronom: rnale (ils se sont beaucoup aimés) ou la forme passive (i a été pun. Idée de conséquence désiée. I fait des eforts pour ante de fumer Un, deux, trois, quatre (On indique la raison d'une action ou d'un état. I] esten retard parce [I qu'il a manqué le bus. Elle indique les circonstances d'une action. Il est arrivé au moment ou je m’en alais |! est arrivé sans que personne le vole. Logique interne du discours qui lui donne un sens pourrléilocuteurs Désigne un ensemble d'éléments. Un tas de pieffes ; une folllede gens : la majorité des Francais. Plus grand, aussi grand, moins grand ; meilleur, pire Les voisins ont acheté um Bateau vole. Je pense a mon frre Denis. 18B3/1é"he mon tere On a ptfertune place de theatre & tous les étudiants du cours Voll aimez celfman de Balzaé C'est la nouvelle voiture de son fils Plerre. Voir Agent Proposition Subordonnée introduite par que. I! affirme qu'il ne ‘comprend rien a cette histoire Nom que l'on peut compter. Des maisons, des voitures, des Idée de restriction, d'oppostion. Malgré le fro, i sort en chemise Relation entre le temps de la proposition principale et celui de la subordonnée. |! m’a raconté qu'il était arrivé dimanche dernier et (quil repartrait en octobre Idée qu'une action dépend d'une autre action, $i tu veux, je viens avec toi Conditionnel Conjoint (atone) Conjonction de coordination Conjonction de subordination Consequence Consonne Contexte Converse (verbe) Defi Degré de ladjectit Démonstratif (adjectif. Démonstratf (pronom) Destinataire, Déterminant Discours (ou style) direct. Discours (ou style) indirect lie Discours (ou style) indirect libre Disjoint (tonique) Dura Eision Emphase = Temps (= futur du passé). Ia dit qu'il reviendrait bientot = Mode exprimant la supposition, 'éventualté (Le Premier ministre aurait rencontré secrétement un envoyéschinois...) la possibilté (Sil faisait beau demain, on pourait aller au boIs de Boulogne), la pol tesse (Vous pourrez fermer la fenétre 2), Voir Pronom personnel. ‘Mot reliant deux mots oU deUx propdsitionstes plus courants ‘mais, ou, et, donc, oF, 1, ea. ‘Mot réliant,deux propositigRé, une principale et une subordonnée, Ia insist@ jusqu’a ce que je dise ov 1d8® de résiltat d'une action ou d'un état: 1! a beaucoup plu depuis uinze jours sibien que les champs sont inondés. Hy ela vingt = b, c,d, f, 8. h.j, Ki Lm.n, pa. 65, ¥, mx 2 ensemble des crconstances qui entourent un discours : qui parle ? ‘qui ? pour dire quoi ? de quelle maniére ? avec quelle intention ?, Exemples : posséder/appartenir ; préter/emprunter ; donner/rece voir ; vendre/acheter. Voir article. Voir Comparatf, Supertatif. Voir aussi Intensité. Déterminant du nom servant a montrer & désigner. Vous voulez ce livre-ci ou plutdt ces deux livres sur 'étagére a gauche ? Je vais prendre celuisa Celui ou celle & qui s‘adresse le discours Mot placé avant le nom et qui sert a le déterminer (3 le préciser, a le ‘qualfier). Ces deux valises sont & moi, ton sac est la-bas. Et prends lavalise rouge, cest celle Anne. Bon, on a tous les bagages ? On reproduit le discours exactement. Madame Bonnet a expliqué au directeur du college : « Mon fils ne pourra pas venir au cours demain, il est malade. » (On rapporte, on répéte ce que dit quelqu’un. Le discours est subor donné, relié & un verbe qui 'introduit. Madame Bonnet a expliqué au directeur du college que son fils ne pourrait pas venir au cours le lendemain parce qu'il était malade. (On le trouve surtout a I'écrit. C'est un mélange des deux types de discours précédents. Il rend le récit trés vivant. Madame Bonnet alla trouver le directeur du college. Voila, elle était désolée mais son fils était malade et il ne pourrait pas venir au cours. Voir Pronom personnel Indique une idée de durée. Suppression de la voyelle et présence de apostrophe. Voir Apostrophe. Voir Mise en relief. Enoncé, Enonciateur Enonciation Epithate (adjectf) Focalisation Genre Gérondit, Groupe nominal ch» aspire sh» muet Imperatit, Impertectif(verbe) Impersonnelle (forme). Inanimé (nom) Indefin. Indicatt Production verbale écrite ou orale. II peut s‘agir d'un seul mot (in mot-phrase comme oui, non, bon...), comme de tout un dscous, Celui ou celle qui tient le discours (voir Locuteur) CCeest le fait de produire un énoncé, I'acte personnel de production d'un énonce. Cet acte est fait parle locuteur en fonction de tell ou telle situation de communication Ilse trouve placé directement a cOté du nom (avant ou apres lu) Une belle file, un gros nuage, une histoire passionnante.. Voir Mise en relief lly en a deux : le masculin et le féminin, Crest un mode impersonnel constitué de la préposition en + part- Cipe présent. Il le plus souvent une valeur de temps (En allant faire des courses, ‘ai perdu mon portefeuille); mais peut aussi ta- duire une idée de maniére ou de moyen (i a trouvé un travail en ‘cherchant sur Internet ; de condition (En cherchant sur Internet tu urais pu trouver un travail plus intéressant); de cause (En courant vite, elle a réussi@ attraper 'autobus) ; et d'opposition (Méme en ‘courant vite, elle n'a pas pu attraper 'autobus). Crest ensemble nom + déterminants (+ éléments qualifiant). la Jolie petite chévre blanche de Monsieur Seguin soupirait tout en ‘regardant la montagne. ‘Avec le « h » aspiré, on ne fait pas la liaison avec le mot précédent les/héros (différent de : les zéros 1), les/haricots, es/Halles les/hauteurs, en/haut, il viten/Hongrie. (On fait la liaison avec fé mot précédent : lesyhommes (lezom, les histoires, un hotel, hive, est unmode personnellgui sert a donner un ordre (Dépéche: toi yjun consell (Va donc Voir unspécialiste), une priére (Viens vite, sl te plait, 1 n’a)pas de.sujet expriméset n'a que trois personnes : Pars, partons partez: Verbe dofitile’$ens indique que I'action n'est pas accomplie. habite a Marseille (=i continue & habiter & Marseille). Il peut s'agir d'un mode impersonnel (voir Infinitif, Participe, Gérondif) qui n'a pas de sujet exprimé ou d'un verbe impersonnel. | dont le sujet i! est impersonnel, i! faut... ! pleut, il neige, ete. UI désigne une chose. Une table, un sac, des livres 1) Voir Article, 2) Déterminants (aucun, chaque, quelques...), pronoms (chacun, quelqu’un) ou adjectifs (autre, méme...) utilises presque toujours pour quantifier de maniére imprécise ‘Mode exprimant une action ou un état réel, actualsé dans le temps, Infiniti. Intense (degré Interlocuteur. Interrogative (forme) Intransitf (verbe) Introducteur de discours (verbe) Inversion du sujet Inéel du présent Iwréel du passé. ‘Mbxtaposées (propositions). Locuteur Locution adverbiale Locution conjonctive Locution prépositionnelle Locution verbale. Massif (nom) ou non comptable Mise en relief Crest comme le nom de famille du verbe. Dans le dictionnaire, on trouve le verbe a linfinitf. C'est un mode impersonnel qui a deux formes : la forme simple (venir) et la forme composée (étre venu). ‘Trois degrés d'intensité marqués lé plus souvent par un adverbe Fintensité faible (a peumangé), Vintensit® moyenne (Il a assez ‘mangé), Vintensité forte (il @/beaucoup mangé). On pourrait ajouter Vintensité excessive (I a trop mangé). . La personne & qui 'on s'adresse. ‘Trois manigres de poser une’question’ = par intonation : Tu as vu Marion ? = avec « estece que » : Est-ce que tu as vu Marion ? “par inversion du sujet (c'est plus soutenu): As-tu vu Marion ? \Vertien'acceptant pas de complément d' objet. 1! part. Verbes utlisés pour introduire le discours indirect: dire que, affir- ‘mer que, prétendre que, demande si, répondre que. Dans ce cas, le sujet est plact apres le verbe. C'est le cas par exemple avec I'interrogation par inversion. Ou vas-tu ? Que fais-tu ? Si /@tais to, je partials. Si favais vécu au xt siécle, ‘aurais peut-étre rencontré Voltaire. Propositions présentées sans relation logique explicte. iI se léve, jeune, prend sa douche, s‘habille (succession d'actions). Moi, ai faim, je mange (cause/conséquence). Lialson dans certains cas d'une consonne finale avec la voyelle (ou le « h» muet) du mot suivant Les enfants (lezafal. C'est pour Anne [sepuran} est la personne qui parle ou qui écrit. Deux ou plusieurs mots qui fonctionnent comme un adverbe : ld bas, peu a peu, dailleurs, d'autre part. Deux ou plusieurs mots qui fonctionnent comme une conjonction de sorte que, de crainte que, afin que. Deux ou plusieurs mots qui fonctionnent comme une prépasition 4 cBté de, en face de, au milieu de, & cause de. Deux ou plusieurs mots qui fonctionnent comme un verbe : avoir faim, avoir envie de, avoir mal, avoir peur, faire mal, faire peur, sien aller Se dit des noms de masse (du vin, du sable) et des noms « abstrats » ‘non comptables (du courage, de la force, de la patience). On utilise avec ces noms l'article partitf du, de la, de (On met en valeur, en évidence un élément de la phrase, c'est- {dire qu'on focalise, qu'on met une certaine emphase sur cet élé- ment. C'est elle et elle seule quia fait ca 2 ‘Modalité ‘Modaux (verbes) Mode. ‘Morphologie ‘Mot composé Ne... (expléti. Negation Nom commun Nom propre Nombre Nominalisation Non aceémpl ‘Opposition La modalité du discours prend en compte Vattitude du locuteur par rapport a ce qu'l dt. ‘Modalité de Vasserton (phrases affirmatives ou négatves), de inter. rogation, de exclamation et de ordre. lls expriment la madalit. I s'agit des verbes devoir, pouvoir, vou lair, savoir, crore et leurs synonymes. Tu devras sortir un peu. lexprime 'atitude, intention du locuteur. On distingue les modes personnels (qui se conjuguent : indicatif, conditionnel, subjonctif, impératif) et les modes impersonnels (infinitif, participe, gérondif), Qui ne se conjuguent pas. Etude des formes de la langue (par exemple les variations dun verbe selon la personne, le temps, le mode) Ensemble de mots (nom + nom ; nom + adjectif, verbe + nom; verbe + verbe ; préposition + nom...) ayant une seule unité de sens. lly a des mots composés avec un trait d'union (I'aprés-mid, le savoir-fare, les grands-parents et les petits-enfants) et d'autres sans trait d'union (un jeune homme, une petite fille, le chemin de fer, une machine a laver). Dans certains cas, en francais soutenu, on utilise le ne sans quilt tn sens vraiment négatif. On peut toujours le supprimer : i ef facultatifJ'af peur qu'll (ne) soit malade. Viens ce soirtimoins que tu (ne) sois fatigué(e) Elle peut s'exprimer grace au lexique (impossible, lisible, un $s abri, le point de non-retour) ou par des ptocédés grammaticaux (@ n'est pas possible, ce n’est pas lisible, 1! nlaypas de logemention ne peut pas revenir en artére) (On distingue la négation absolue,qui porte sur tout I’énoncé (ne pas); la négation partielle, qut porte’ sur une paftie, un aspect de énoncé(ne .. rien, ne substantif. Représenter — la représenta: tion ; fonctionner -» le fonctionnement. Le proces est considéré en train de se dérouler. habite a Paris Qe continue & habiter a Paris au moment ol je parle). Voir Imperfect ‘On oppose deux faits parallélement soit en utilisant par exemple au contraire, en revanche, au lieu de..., alors que..., tandis que. soit par une simple juxtaposition (En cuisine, les Francais du Nord utilisent fe beurre, ceux du Sud I'he). Ordinal (nombre) Participe Pattcipe absolu (ou proposition participe) Parttif (article) Passive (forme ou voix) Perfect wve¥be) Phase Ponetuation Ponctuel Postériorité Prefixe Préposition Proces. Pronom Hindique un ordre de classement. Premier, deuxiéme, troisiéme... Crest un mode impersonnel. Ia trois formes : le participe présent qui se termine en -ant (arrivant, suivante participe passé simple (arrivé,suiv) et le participe passé composé (@tant arivé, ayant suivi. est une proposition doht le verbe esfiUn Barticipe présent ou ‘passé et qui a son propre sujét, Son frére ne voulant pas partir seul, elle décida de l'accompagnetiLe diner terminé, ils sortirent de table. On le rencontre surtout & Weft. Voir article est domme une forme active « renversée » : le sujet devient com- plement d'agent et le complément d'objet direct devient sujet. Le ‘erbe passif se conjugue toujours avec étre. Toutle monde adore Marie — Marie est adorée par (ou de) tout le ‘monde: Le'sens méme du verbe indique que l'action est rélisée, qu'elle a eu lieu. Hest néen 1900 et il est mort en 2000, A técrt, elle commence par une majuscule et se termine par un point. ‘Crest un ensemible de mots ordonnés qui présente une urité de sens. La phrase peut avoir un seul mot (Oui,) ou se dérouler sur plusieurs pages (comme parfois chez Marcel Proust, par exemple) (On distingue la phrase simple (une seule proposition) et la phrase complexe (par exemple, une proposition principale et une ou plusieurs propositions subordonnées). ‘écrit, la ponetuation apporte des informations sur le rythme de la phrase, sur son organisation et sur son sens. Principauxsignes de ponctuaton :le point fina (), d'interrogation 7), exclamation de suspension (..), la virgule (,), le point virgule(:, les deux Point (9, les parenthéses 0. Crest le contraire de « duratf ». II marque un point dans le temps. Mest arrivé a 13 h 45. Signifie qu'une action se situe aprés une autre action. Elément placé avant un mot (verbe, nom, adjectif...) permettant den changer le sens. Défaire, revenir, contresens, minijupe, ‘extraordinaire, Immoral ‘Mot invariable servant & mettre en relation deux termes. Par exemple =nom + nom : La fille ainge demon frére; une assiette a soupe. rnom + verbe : Une machine a laver, la salle & manger. =verbe + nom : Il vit & Londres ; il rentre chez lui = verbe + verbe : Il refuse de partir; il commence a comprendre, Les prépositions les plus fréquentes sont a et de. Action, état, relation, etc, exprimés par un verbe. Il remplace un nom. Il peut étre sujet, objet direct ou indirect, complement ciconstanciel Pronom personne! atone (conjoint) tonique (disjoint Pronom relat Pronominal(verbe). Proposition ‘Qualification Quantification Réciproque (pronom), Refléchi (pronom). Registre de langue (ou niveau de langue) Relat Semi-ausliaires (verbs) sujet: je, tu, i elle, on, nous, vous, Mregarde la télévision. objet direct: me, tee, la, nous, vous, le, se. 1M mous invite au restaurant. objet indirect: me, te, lui, nous, vous, leur, se. 1 lui parle d'amour. e, te, lui, nous, vous, leur, se. IM leura offert un cadeau, ‘moi, tol, lui, elle, nous, vous, eux, elles, soi ‘Mol, je vais au théatre. Pas toi ?//e pense a vous. objet secon Qui, que, quoi, dont, od. lest précédé d'un pronom personnel complément qui représente meme personne que le sujet. Je me léve. Nous nous dépéchons Ensemble de mots dont le noyau est le plus souvent un verbe. On distingue la proposition indépendante, qui se confond avec la phrase. I! est i ~ la proposition principale, qui en commande d'autres. I! insiste pour que je vienne ~ a proposition subordonnée, qui dépend de la principale. C'est ‘maison od il est né (On peut qualifier (caractériser) un nom par un/adjectif (unbeau film), un complément de nom (la fillesdu voisin)s une relative (a fille qu'il a rencontrée 4 Moscow) Exprime l'idée de quantité pounds étres nombrables (comptabls) ‘ou massifs (non comptables) Toujours pluriel ls se battent Vous vous dispute? toujours Le sujet @t Mobjet représentent la méme chose. Je me regarde dans Ja glace. Vous vous levez tot Manitres.d€ parler en fonction du sujet et de la situation, ts concernent aussi bien le lexique que la grammaire. En général, ondistingue trois registres de langue = soutenu: la dérobé une montre. Ou se trouve-t-il ? ~ standard : Ila volé une montre. Oi est-il ? Ou est-ce qu'il est? familier: a piqué une montre. I! est ou? ‘On ajoute parfois un quatriéme registre : le registre vulgair. Voir Pronom. lis sont suivs de infiniti et apportent des informations = d'ordre aspectuel : commence a pleuvoir. Elle vient de sort Is ont fini de diner, = d'ordre modal : Vous pouver traduire ce texte ? Ils dolventaller’ Nantes ce week-end. Semi-voyelle Simultaneité Subjonetif, ‘Subordonnée (proposition) Substantif, Substitut (du nom) ‘Substitut (du verbe) Sutfixe Superlatif. Support (verbe), ‘Surcomposée (forme) Style direct Style indirect libre Style indirect lie. Syllabe existe trois semi-voyelles:{]] comme dans le pied, hier; (w] comme dans trois, lero, la lo et (4) comme dans huit, la nuit, le brut. Les deux actions se déroulent en méme'témps. ! parle en dormant. est un mode personnel. Il exprime le pointide vue du locuteur et surtout ordre, le désir ou le souhat, Je doute, les sentiments. Voir Proposition. Voir Nom commun. Voir Pronom, Le verbe faire peut remplacer un autre verbe. Marie prend sa dou- he le soir mais Lucas préfre le fare le matin. Flément placé apréS un mot (verbe, nom, adjectt.) mode le plus souvent la classe des mots. Par exemple beau (adjectif) + beauté (nom) ; intense (adjecti —+ intensifier (verbe) ; vrai (adjectif) > vraiment (adverbe) ‘accident (nom) —» accidentel (adjectf); question (nom) —» ques- tionner verbe) manger (verbe) — mangeable (adjecti ;laver (verbe) — lavage (nom) ~ I fait action (lisa va au cinéma) ou la subit (Le petit gargon a &té puni par sa mere) ~ Le plus souvent, i est placé devant le verbe. =Ce peut étre un nom commun (L'enfant rit), un nom propre (Sta- rislas ri, un pronom (Il rit, chacun rt, quelqu'un rit, un verbe infiniti (Rie est bon pour la santé), une proposition subordonnée (Qu’elle aime tellement rire m'amusera toujours) Le plus beau, le moins beau ; le meilleur, le pire. es verbes comme faire, donner, mettre, porter... peuvent perdre leur sens propre quand ils sont utils dans des locutions verbaes. Par exemple 11a fait un compliment sa voisine (= compimenté). Larmée a donné Vassaut (= attaque). Ia mis Faccent sur ce point (= insist. Cette action a portéatteinte sa reputation ‘Auxiliaire composé + participe passé. Il exprime lantériorité par rapport au verbe de la proposition principale ‘Apres quil aeu déjeune, lest retourné au bureau. Voir Discours direct Voir Discours indirect libre Voir Discours indirect Ie Voyelle ou groupe de sons comportant une voyelle. Exemples dans le mot Paris, ily a deux sylabes: Pais dans le mot agenda, ily a trois syllabes : a-gen-da ; dans le mot indiscutablement, ily cena six: in-dis-cu-ta-ble-ment Symétrique (verbe) Sujet—+ objet. Exemples de verbes symétriques Pierre épouse Catherine = Catherine épouse Pier Richard a rencontré Sonia = Sonia a rencontré Richard janet cari selec eeloatce GENERALITES Deux termes synonymes sont deux termes de méme sens (par exer questioner = interroger). Mai encontrer attention, cela dépend auss dy cela fonctionne dans les énoncés Le cous urs débute 4 9 h, mais pas du tout avecll wvoir (*débuter de pleuvoir, impossible). contexte. Par exemple Syntaxe Organisation des mots dans la phrase Temps: Ce terme a deux sens 1) Il exprime le concept du temps qui passe temps perdu). C'est une série de verbaux) qui expriment ce concept IV exprime la temporalite (antériorte, simultane, postronté)e ussi aspect (accompli/inaccompli, perfectit/impertect, etc (On distingue les temps simples (un seul mot : 1! viendra, il vena temps composés (auxilaire + participe passé : i! abu, il aut bu) et les temps surcomposés (auxiliair (A la recherche db formes grammaticaes (de tois ‘omposé + partcge Tonique (disjoint) ir Pronom personnel. Verbe (sujets et accord Le « nom de famille du verbe est infnitit seul mot qui se conjugue Le verbe varie selon le temps spect lélmode, la fogme ou lah ir tableaux de conjugaison), Isa ec le sujet(Persofne, nombr eb Ce sujet peut étr un nom propre : Mathildélst revélive Unpomicommun : Ce musée ne fem Ur iom collect: Toute Faifamill@st la et tout le monde va be lune expression de quantité : Beaucoup de gens disent une ch Elle e nt entre le sujet et le complemen arlos aime Rosa = voi (forme) act + Rosa est almée par Carlos = voix f Noyelle 1. Prononcer les sons du francais Souvent, le A long s'écrit avec un accent circon flere. Cette ditférence phoné- tique tend a disparaftre en France. Le E muet est prononcé pour éviter une succession de consonnes (i est assez difficile par exemple de ‘rononcer trois consonnes, la suite). Dans ce cas-a, | ‘on le prononcesla/plupart du tempsitine fois sur deux Tis ne le coma. | > Tie m(e) le connais pas Jou Tis ne l(c) commas pa ‘We ne te revert jamais Fe. moje We)verrai jamalagou Je) ne 1c) reverrat jamais ou J(e) ne te (vera jamais existe en France de nombreux accents qul peuvent etre trés différents du frangais « standard », c'est-a-dire du francais parle ala radio etal television, Crest la phonétique de ce francais standard que nous présentons ih Les voyelles simples [a] Elsa et Nicolas [a] un paguet de pates {ce les couleurs a fleur. {e] Edouard est la (el Claire et Norbert. [i] Sidonie et Yve [o] Paul et Charlotte [o] Aude et Baudouin. je est hewreuse Loulow, en rowte | [y]Julie et Luc (o} muet : Anne-Marie et Pierre Les voyelles qui présentent des difficultés de prononciation : W Les deux A A bref et ouvert [a] madame, ca va, le chat s'est cassé la patte Along et un peu nasalisé fl : des pAtes, un baliment. Pour prononcer le A long, la bouche est un peu plus ouverte le son vit de la gorge. W Les deux C ouvert [0] : bonne année, elle estiflle, lgoleil, notre mi Paul. fermé [0] c'est trop beau, cauche, um rble, le nBtre, le vBwe, Cat notre amie Paul Pour prononcer {2 labouche est plus @Uverte que pour fo. V 1a diteggpetlbrntrlfp) ot 1 Jfatiends ma seeur depuis deux: hewre oe [dozcer] Pour prononcer le (al, on ouvre la bouche comme pour le O fermé (0 ‘on prononce fe), Pour prononcer le [ce], on ouvre la bouche comme pour le O ouverts) ‘et on prononce[e]. ¥ La differen et le E ouvert Dans une sylabe, si le E est suvi d'une consonne prononce, i est toujous ‘ouvert {e} : la mer (meri, le fr fer, le vere (verl, elle fl] est belle (bell, le terre (ter, ete V Le E mue Phonétiquement, i se situe & peu prés entre (o] et fe] et se prononce tov jours tres ite, Tres souvent, on ne le prononce pas (mais on écrit) entre le € fermé Vic Lucie habite nue Gay-Lussac Pour prononcer le (y, la bouche est arrondieet les levres avancées comme pour le {0} et on prononce fi Les voyelles nasales (a) My aun manteau et des gants sur le banc, la, en face. [el Je voudrais du pain et du vin. (@) Mest bun (6) Machete des bonbons. Les semi-voyelles {w] C'est Louis Clonet ? Mais oui ! (wi) [we] (i (ui) Et lui ? Lui, il est suisse, Qlest Paul Hluysman: Ou yi) tsuis) Tylsmis} Ui Elle, ce Mireille, Mireille Réveitlon, [mirej]__{mirej) (revejo) Pour faire ladifférenceventre {wi} et [yi], attention a la position de ta langue'selle est en ariére dans le premier cas, en avant dans le second. . Eee (6) Bonjour, Brigit (a) Cres dle Uf) Florence et pharmacienne (a) Crestun grand garon (3) Geraldine est eane et oli {0] Nicole et Annie tn] Agnés se baign {pl Papa n'est pas. Ur} René est debe il aime rte te specat (0) Tu prends du thé ow du café? (1 Je woudrais du thé {2] Zoé habite au dixidme éage UW) Sacha et Charlotte (k} Quentin, Caroline et Karine (Léon est 1a? [im] Moi, c'est Mare Melville Les consonnes qui présentent des difficultés de prononciation vic Cette consonne est difficile surtout au début d'un mot (René et Richard) ‘ven poston intervocaique (en arridre, le garage, Piero). Pour prononcer le {r], consonne vibrant, la langue se releve et bat légére iment en até contre le palais W Laditférence entre {s] et Les deux consonnes sont sitflantes mais le [s] (um dessert sans sure, s'il vous plat) est sourd et le [2] (il est exactement deux heures douze) est sonore: sion met sa main sur la gorge ou sion se bouche les oelles, on sent une vibration des cordes vocales “Son ne prononce pas “la terminaison -ent de la | 3* personne du plurel de 1005 lesverbes. [1s aiden desi, a 7 e a Gstncion enve (El (un brim) et ce} (est brun) C’ faites bien la ditfé- rence entre inutile > i/mutile inespéré > i/nespéré | (est une syllabe) etimpossble > im possible interessant > in/téressant (im et in sont une sylabe) Pour certains eves, il est dificil de ditinguer le (1 et le {. Pour prononcer le 0, la pointe de ta langue est derrire les incisives supérieures et Iair passe des deux ces. rrr ans) V Ladifference entre [f] et [¥] La position de la bouche est la méme mais le [f] est sourd et le [] et sonore (méme test de vibration des cordes vocales que pour [st (2. W Ladifférence entre [/]et 3] La position de la bouche est la méme mais la consonne {] un chi t jolie) est hut! Vw lige est ewe ore (méme test de vibration des cordes vocales que pours un chat ?) est sourde alors que le [3] (N: V Ladifférence entre [b] et La consonne {b] est explosive: les leves sont absolument fermées pus eon sort brusquement. Pour prononcer le [¥], la lvre inférieure touche légerement ies dents du haut et la bouche n'est pas completement fermée : Fat pase V Ladifférence entre (p] et Dans les deux cas, les levres sont codes mais la consonne [p] est plus fore et plus sourde. II n'y a pas de vibration des cordes vocales, Le son [ble sonore et plus doux. lly a une vibration des cordes vocales. C'est comme un bruit de baiser. W Ladifférence entre [kl et [g Ici encore, c'est une opposition consonne sourde/consonne sonore. Lp fs est la méme mais le (k] est sourd (pas de vibration des cox des vocales) alors que tion des {a est sonore (vibration des cordes vocales Attention ala prononciation de ex elle = [egz) eks} re, esp la prononeiation de ch Selon Foigine et Iévolution ddlmét h = fp n arti hth peut ge prononcer {f] ou Ik. mots gullet, se til, T partial mminent par ti + voyelle: partial, démocrtie, ition, etc. On prononce le son {5 > [parsial ie > demokrasi, [a > {nasi}, lati krasil ya des exceptions : an i lamitjel, pitié[pitje) i - 2. Les liaisons a I'oral lly a trois possibiltes. Soit la liaison est obligatoire, soit elle est interdite, soit elle est facultative, PEM ee ed Remarques 2) La liaison des mots qui stermetpeserpe | ston Ti da bs dart a | str pr dat en{t) peut s‘agind@Maisonsjau sens strict (comme dans les exemples précé- e . x (hail) Pa ce sera un grand événement Alice, Is sontarrivés il y a os ; {gritevenmal | ©) Le chifre 9 (neu? fait | la liaison en {vy} | 1a neuf.ans ; il est neuf heures ire le déterminant et le nom : le re Vadjectf et le nom qui suit hh» de homme est mueth entre le pronom personnel et leswerbe ifber Mb trois homme sun bateau (le font mal M¥Bus aim entre Fadverbe et "adjctit: és tregithnaile ans desformulesifigées : les Ev de tn Onis temps dentsVgu d'enchainements consonne-voyelle De) apres la consonne qui suit le r le ant le h aspré: | rs, il sr [deero] mais des héroines [dezeroin]. Dans le cas du mot hn ‘on pourrait confondre des heros et des =éro SS res Nandan a hgee Nels Sr vanert ig ne autres cas, la liaison est facultative marquer qu’en francais soutenu on fait plus souvent les liaisons core > pes. encon Ye plus en plus, surtout au nord de la Loie, le frangais courant lise tom: les liaisons quand elles ne sont pas obligatoires fred evant une voyelle ou le « h » muet, certains mots perdent leur voyele finale a, e et les articles le et la : Parbre ; amour ; Vhistore ; Phomme ; Vobligaion Université les pronoms je, me, te, le, la, se : Amélic, je laime ; elle m'aime aus il s'appelle Bruno, =le pronom ee : C'est vrai, la conjonction que (et ses composés) : Des qu'il est arvivé et quill ts tu, elle a compris qu'il y avait des problémes ; elle n'a rien dit jusgu'ia quill parte le relatif que : C'est le film quom a vv hier; voila la fille qu'il aime tae Maiscelarnes'écitjamais} la prépostion de : Void le jourmal hier; ces le frie d’Anna. ‘Atari qui reste toujours ~!a Negation ne: Elle n'est pas encore arrivée il n’écoute rien. 1 le si perd son | final devant il (mais attention, pas devant elle): Sil wat qui est dificile ! Le mat qui ne side Jamas: C'est li quia 1a son. Qui est ven ? ‘Vous entendrez parfois, 8 Voral famiier : C'est lui [ea] raison; est pas moi Phe] fait ga ‘est bien Vépouser et si elle, elle ne veut pas 5 . La ponctuation 4. Le découpage des mots a I'écrit Si Ton velt coupétun mot en arvant ai fn de la ligne, iy a certains | Boa regles A suive ~ On ne put pas fri une ligne par une apostrophe (= qu'-m'- Ca) ~ On éviteysiposibe, de commerce ou defi une» ligne par les Sflabes We - le je- me - tbe, estar par Yesemible ‘insonne + e muet Régle générale faut tenir compte des syllabes (groupes de sons pronan cés ensemble), = On ne sépare pas deux voyelles : 1a dou-ceur ; la beau-t =Sily a une consonne entre deux voyells, on coupe avant la consonne le chdteau ; un don-jon =Sily a deux consonnes a la suite, on coupe au milieu : as-sas-siner je in saut sles deux consonnes forment un seu son: elle est mi-gnonne ; une ‘a-chette ; la psy-chologie Silly a trois consonnes a la suite, on coupe aprés la deuxiéme : comp. tabilité ; abs-tention, saut sles deuxiéme et trosiéme consonnes forment lun seul son : mar-chandise; or-chestre ou quand la dernire consonne est tun rou un I: fe mar-bre ; op-presson ; un souffle ~Si vous coupez un mot en fin de ligne, le tiret dot étre & ebté dela sylabe en fin de ligne. Fates bien attention & la ponctuation, c’est la « respiration » de la phrase. Le sens de la phrase peut en dépendre ; Apres le point final, ee eee Le point final (.) On utilise pour terminer une phase {Elle arrival fendi. Le lendemaing elle ai? Wéja reparte ‘MiLe point diinterrogation (?) est ulisé apres une phrase interogative ou un mot intrrogai 1 Quelautun a-tiltéléphoné ? Qui ? ‘Le point d'exclamation (1) lest utilisé aprés une phrase exclamative ou un mot exclamati. Vous tes la | Dgja ! Lavirgule (,) indique une légere pause entre deux éléments. {La jeune fille, soudain inquidte, forma la fenétre 1L'appartement se compose de deux chambres, d'une salle @ manger, d'une cuisine et d'une salle de bain. La vigule peut aussi servir & mettre en relief un élément de la phrase. 1Moi, j'aime le bleu, Lui, il préfire le noir. 41. Ne mettez jamais de virgule entre le verbe et le complément d'objet direct s'il vient tout de suite aprés le verbe. Ma regandé ces tableaue: avec beaucoup diner | propestion subordonnée relative page 245 2. La présence ou absence de la vrgule peut changer le sens d'une phrase. {Tl comprend tris bien cet enfant (= quelqu'un comprend lenfant). {TL comprend tr bien, cet enfant (= Cest enfant qui comprend), rata en) ‘Quand les points de suspen | son sont entre parenthéses (ou entre crochets), cela Sigil qu'on suppime une pattie de la citation d'un auteur 1 Lauberge Bargue se trou iit Penne de Sem: dans wn views moulin 6.) On y venait le sor sy amuser; c'éait une fogon de prendre Isr et de faire une promenade le long du Dior (Marguerite Duras Avec le point virgule (), la pause est plus marquée qu’avec une simple i {gule mais moins marquée qu’avec un point. UIT hésitait@ enter ; elle réusst dle convainere ls demandérent leur chemin ; personne ne voulut les renseigner Pon oe cd Les points de suspension (..)servent & indiquer qu'une phrase ou qe parte de la phrase reste en suspens. EDis-moi un peu..., je vondnais savoir... OR asctu ps Ba Les deux points aS deux points () peuvent avoir plusieurs fonctions i introdusent le discours direct UU demanda : « Qui e is introdusent une énumération Ue prendrai des Kqumes : tomates, harcots, poivrons,carotes Is servent & indiquer un rapport logique entre deux propositions (aie lence, opposition...) ou entre un ttre et son développement ets (a. ») encadrent une citation oles paroleBiau style det ana : « Maintenant gga" lis peuvent aussi indiquer qufon veutsoler, mettre enlfelief un mot ou ue BSc range Les parentheses (..) of les tiets (- Qui est pas indispensable 8 Sa tante (ou pl nd-tante) s‘appelait Berthe WY] avi ~) encadrent un élément de la phrase qu'il affrmait ~ d’aller faire fort 6 . Les accents et marques orthographiques accents, qui existent en francais depuis le xv sil, sont importants: indiquent comment on doit prononcer les voyeles mais is permettent souvent aussi de dstinguer deux mots. Par exemple, a (ila, elle a on a) et (je wais & Londres); ou et 08 (Qui vs avec lui, foi om moi? Ga dépend oft on ws!) sur et sOr (Je suis sir que j'ai posé ce lone amr la table, Qui Ia pris ?), ete AN; Sea DUM Po eer eee accent aigu () se place sur un fe] ferme : C'est été; i a été malade LLaccent grave (2) se place le plus souvent sur un (ellouvest soit a intéieut ddu mot (la mee, le per, le free), sit &la fin du mot evant un s(aprés, le > jae, achdtes... ; ame j'ai, tw amine Imarque aussi le féminin de certains noms €bmmun ur boulaygeruune boulangére in pitigier > une patissidre uy charagier snes chareut Mallon le trove aussi sur le il permet desdistinguer le verbe (il a de la prépositon (il va & Pani); Faticle VadeVadverbe a (la maison est 1a Ur le wil permet de distinguer la conjonction (Qui ira a Rio ? Ell |2) duet J cent circonflexe exe (X) a deux fonctions principales Crest '« accent du souvenir il remplace par exemple le latin la bite, | ‘On peut aussi mentionner la dspartion du e et son replacement par un cent ciconflexe dans les adverbes :contindment, assidiiment I eite de confondre des mots : le mur, il est tes mir ; je suis st, i ar la table ; la tache d’encre, acomplir une tache difficile > oe RRR ei eee Le trema () se place sur les voyellese, i et u, en deuxiéme position. lindique que 'on doit prononcer les deux voyelles : C'est Noel (No/él) I permet de dstinguer un groupe de lettres ayant habituellement une autre (On prononce le son Igy cue leay] est ambigué(abigy) que (fig), une digue (dig), un degue (dog), une ligue (tig), 08 nonce le son 2) samais accent devant lsletestinlesd 2: ed, la clef ale, le mots termine part | tun volet, un coffet, un | jouer, un bracelet Pas d'accent (grave ou | aigu) devant deux conson- | | nes (estimer, servir, une veste, elle est belle, une ‘maisonnette) ou devant un Prat ahs LA SPHERE DU NOM Chapitre 1° Le wom cv ‘ HO 2+ Les DETERMINANTS ET LES SUBSTI Chapitre 3 © La QUANTIFICATION Chapitre 4° La QUALIFICATION DU NOM \ Généralement, pour former le féminin d'un nom animé, on ajoute un -e au masculin : un ami, une amie Ua pronortehation 1 LE Nom Certain éminins ont une terminaison dient declle du masclin peutchangert ‘tun chanteur, une chanteuse - un vendeur, une vendeuse Hun étudiant, une étu- fun acteur, une actrice - un directeur, une directrice diate (11) rise Me ae ? seal rnd p Wah Alera une Ale {Moncienr Ribeyolles « mond de cowage ct 0G ‘crrion Lm Ie Wexste deux types de noms : les noms communs (nk ae rete Eneptions lag le peel plage, geo gat age Qu’est-ce qu'un nom ? Le nom peut désigner des étres anni: (personnes ou animaux) ou des choses (objets concrets, mals aes idées, sentiments, actions, évenements, phénomenes...) Les enfants prennent le bus tous les jours pour aller a Pécole, (praia se eae Sont masculin les noms qui se terminent par al (animal, le végétal, le journal) el (le rv sei) 1.7 Le nom commun ul fotewil) Le nom commun désigne tous les étres (personnes ou choses ow i FE Der (esfernicmte patisies) ov er (le bouche, le boulanger) tenant ala méme espéce 1 pote un mantean noir (= un manteau appartenant a catégo cle des manteau) is ich Remarque 1. Beaucoupdeverbes et acts pewvent et ranstoMsenra) sr lepi I in (le ili, le matin. WElle a un tes joli sourive Et les noms de jours (le lund, le mardi..), de mois (en juin dernier), de sa Tout fe monde était fi les grands, les petits, les jelnes, les viet ons (le printers), de langues (le fangais, le russe), arbres (le chéne, le pin). Remarque 2. On peut classes les noms contmunsiselontros Gis dit Sont féminins les noms qui se terminent par * comptables (on peut lesseompter, les dénombrer) ou massifs (sigh ade (a glssade, la rigolade dune substance continue jn ne peulspas la compte) ale lab ire un gdteau, il Fayed Ta forte, dw beurre, du fait, dw suoe ance ) massif, des ceufs ebidesfruits @bnfits (= comptables) e (lab arrive, la destinée) Exceptions: le ly 1 animaux) ou.nof animés (objets) elle (une boutill, une grosille) I yaldes enfarts qui courent partout, des chien ence (la p la prudence) Exception: le silence inf toue temps millers de livres, la chareuterie) + abstralts (la le courage, la persévérance 5, la faiblesse) concrets :flaiabléTa chaise, les fauteuil jgaette, la fillete) pitissidre) ou -€re (la b mRegle générale wurmandise, la franc Les noms communs sont soit féminis, sot masculins. Cla de manire ab “200, ton, -xion (la pasion, a maton, la rleion) trae. Par exemple, on dit le fleuve mais la rividre ; ta chaise mais le fae I ~€ (ots abstr: la beaut, la bonté la cari teuil; la chemise mais le chemise... Cependant, le fait qu'un matiet fl -Ude (solitude, "habitud masculin ou féminin est trés important symboliquement. Par exemple, is fy) -U ( Vécriture, Vouverture la fermeture) We Frangais imaginent et représentent toujours la lume, la nation, la wért la république, etc, sous une apparence féminine, le soleil, le peuple,le courage, et., Sous une apparence masculine Beaucoup de mots terminés par -eur sont féminins (a douceur, la chalewr, mais il existe de nombreuses exceptions (I alheur, le professeur, ingéniewr, ete) \ un fils/un garcon une fle/une fille 1 Ms ont dents: un genom ot une fle, Leur il epee Lucas, leur ‘les apple Florence. Dans certains pays franco- phones (au Québec, par ‘exemple), on féminise les noms de métiers : une auteur, une professeure une écrivaine, etc. En France, on commence aussi a le faire. My a ‘méme une li qui y incite. Pour éviter les confusions, on dit souvent = une femme médecin, une femme architecte, ee. mLes cas particuliers Certains noms sont identiques au masculin et au féminin (est Fate seul qui indique le genre) ‘tum stagiare, une stagiaire — un fonctionnaive, une fonctionnare~ wx secrétaie, une sccrétaire — wn éléve, une éleve ~ wn automobile, x automobiliste ~ un enfant, une enfant Certains noms ont un féminin totalement différent du mascuin homme, la femme le pere, la mére ~ le mari, la femme ~ le garam fille ~Voncle, la tante ‘le mile, la femelle (attention seulement pour les animaux !) la jument — le leche, la poule — le cochon, la true Certains noms existent seulement au masculin (méme si beaucoup & | femmes sont concemées) ‘tun ivan, un médecin, um architect, um chaff, un maie, wn ate | professewr, un vainquews un témoin, un chef d’orcestre | 1 Dautes noms existent seulement au féminin (méme sil ‘agit dame: ‘tune personne, une victime, une personnalité, une vedete, une bru aw Certains mots ont des sens différents au masculin et au féminin ‘tun livre intéressant/une livre de café; il termine son mémoire dm trise/l a-une b ine mémoire ; le mode de vie des Frangais/ctte ciley esta la mode ; on va fae un petit tour et voir la tome Ea | mRégle générale E On ajoute un -5 au nom Singulier ; un éleve, des Bleves ; une femme, femmes ; un enfant, des enfants ; mlivre, des livres ; ume mais, des maisons Un pluriel est vraiment iréguler: un al, des yews. Laura a un evil vert et un ail bleu, C'est original : elle a des yeux magnifique Certains noms existent seulement au pluriel : les fis (masc.) ; les flan ales (fem); les funérailles(f6m. ; es représaills(fém). Une cuiosit : amour(s), délic(s) et omgue(s), masculin au singuler et fei rin au pluriel tiLes noms composés ‘cas nom + nom ; adjectif + nom ; nom + adjectiFadjecif + adjectif en général, les deux mats varient tn bateau-mouch pires ; un coffte-fort, de des bateaux-mouches coffes-forts slhond:- pie, des grands lun Gourd-muct,desssourds 2" cas :nom + préposition + nom le second teste invariable es pommeside Tene ; des tases a café ; des armoires a linge ; des chef 3¥ eas; verbenom désignant des éléments nombrables > le nom seul 1 un ie Ruch des tié-bouchons ; un essie-glace, des essie-glces. Was : vetbe + nom désignant quelque chose d'abstrait ou de non nom bvable ouwverbe + verbe = le tout est invariable Ides savir-aie ; des fire-part; des lasse-passer 1.2 Le nom propre Lees expressions figées festent invariabes, fides va--en guere(per- sone beliqueuses) | tdes vaet-vient des the-dtte Ades face-face des on-di (rumeus) des m’as-tu (person- | nes prétentiuses) (On nesprononce pas ce -s du pluie! : les ants /ont déjeuné ala canine Gtudiants/arivent sm Les cas'particuliers Quand fenofi singuler se termine par -s, -x ou -2, iIn'y a pas de-s nd au pluie: wn Francais, des Francais ; une voix, des voix ; un ga, des gx ¥ Quand le nom singuller se termine par -a le pluie se termine pres toujours en -aux : un journal, des journaux ; um cheval, des chews ily a quelques exceptions comme des carnaval, des festivals Quand le nom singuller se termine par -au, -eau, -eu, le ple sete mine presque toujours en -aux, -eaux, eux Exceptions wun tuyau, des tuyaur x | un cheveu, des cheveux andaus, les pneus, les bleus 1 Quand le nom singulier se termine par -ou, le pluie est en -ous : wt low, des cous ; un trou, des trous Quelques exceptions : des bijoux, des callous, des choux, des genous 1e nom propre désigne quelqu’un ou quelque chose d'unique. Us'écrit avec une majuscule. Lorsqu'l désigne une personne, habituellement, il n'a pas de déterminant {Ue vous présente Pierre Dupond. Pierre, c'est Mare Lorry. ‘Mais on peut dire par exemple Ye connais deux Dupond, un Dupond a Lyon et un Dupond a Pars, 1 Vous préferez les Dupond ow les Colin ? (= la famille Dupond, la famille Colin) (Le nom de famile rest invariable.) Lorsqu'l désigne un lieu (sau les noms de villes), il est précédé de Varticle fini mnnait bien U'talie et la Grice, il est allé a Rome, a Venise, & Athine La Sein ge Fr faire du ski dans les Alp la Loire, le Rhdne et la Garonne sont les plus grands flewves 1 dans les Pyrénde Le nom de quelques vile est précédé d'un arti- de defini tLe Havre, Le Mans, La Rochelle 6 ates page 36 Wa a Le cas des noms de pays : masculin ou féminin? Les noms de pays sont presque toujours préédés d'un article dfn :leuk Af'adore le Brésil, "Allemagne, la Grice et UNalie IN existe cependant quelques exceptions : Israél, Cuba, Male, Che Madagascar... n'ont pas d'artile {Vous connaisses Cuba ? Vous aimez Madagascar ? Sont féminins les noms de pays qui se terminent par un -: a Fam la Bolivie, la Suede, a Suisse, 'Iralie,l'Allemagne, la Hongte Exceptions: le Cambodge, le Mexique, le Mozambique, le Zain. Sont masculins les autres le Rwand. le Nigeria, le Ghana, le Brési ePrgé le Danemark, le Pérou, les Etats-Unis, 1.3 Les différentes fonctions du nom Le nom peut étre sujet lest alors presque toujours place avant le verbe, Les chiens et les chats se disputent souvent objet direct # Lisa adore la peinture moderne ou indirect 8'ai app adeawad mon fl se place le plus souvent apresie verbe. Le nom objet Il peut exprimer ungléirconstance lie au temps We suisvarring ce matimler mon amie vee ide au Neu 1 Bille préfere yester la maison qu Tava Miu es Nee alacause) WE lice & la manire fen silence, s'il vous plat raison de la grove du métr, le “rn jusgu’a ce lige ala conséquence & Ila travaillé avec succes ~liée opposition a Malgré ses efforts, i a éé bat lige au but 1 Si je te dis ca, c'est pour fon bien | ige Ala supposition 1 En cas de divorce, qui gandera les eft lide au prix 1Ca covite 2,55 euros. 1 Son studi lige ala mesure ext tr jolt mais il mesure dein } 2 Les DETERMINANTS ET LES SUBSTITUTS DU NOM Qu'est-ce qu’un déterminant 2 Qu’est-ce qu'un substitut du nom ? qu précéde un nom Le substitut du nom (@H pronom) est un mot) ve le groupe du nom place ov qui pnd un groupe nominal dans t groupe nominal = det fonctions. Paffos ce substtut ne reprend pas le mais Vidée, le concept évoques pa Je déterminant est un § Mes amis seront I 1 Mes amis, tous mes amis seo 10. > 1 Les miens mais pas les votres Il faut les calmer ont mécontents.> nant | 8 Celui-ta aussi. 1 Vote fille st act 1 La mienne est danseuse {As on tons eins de Wok Alen? Gp rlea eons ee iii eux? certains sont dries, d'autres mélancoliques, et tent la méme acontent, chacun, autre chose tous les autres metteurs en ricains 2 ‘ine que tu | Non, les uns sont amércains les autres sont japo- nais,iraniens, anglais et méme francais 1 Quel film limporte lequel ! x-tu voir aujourd hui ? > Un fl qui me fra rine et réver. NB. : les déterminants et substtuts de la quantté seront trates dans le urla quantification, p. 83, Wear ‘ais un, une, des a la forme négative absolue > de ou d' + voyelle. | Ace le werbe Oten, erie 2.7 Les articles + indéfini ne change pas & article est un déterminant du nom, il s‘accorde en genre et en nom: bre avec ce nom. est Varticle qui marque Ia différence entre un nom virtuel dont <éfinition est proposée par le dictionnaire et un nom intégré dans une réalité donnee 1 vin (nom masculin) (on se situe dans le virtue, c'est le mot tel qul pp rat dans le dictionnaire). 1J'ai bu um excellent vin (on se situe dans le réel) ‘st article qui fait qu'un mot de n'importe quelle catégorie gramm tical (infiniti, participe présent, patticipe passé, adjectf, pronom, pr ) passe dans la catégorie du nom. le rire, un étudiant, des résumés, le rouge et le noir, le pour et le cont, position, expressio le qu'en-dira-t-on Iy a trois sortes d'articles =Vartcle indéfini 1 Ceci est une pomme. Une pomme ronde, rouge, ferme, appétissante Premiére apparition de l'objet « pomme », premiére présentation > afi indefini Varticle défint 1 Lave la pomme avant de la manger ! Deusitme présentation de l'objet « pomme » preprse dulmot pomme sait de quelle pomme is'agit > article défint —Varticle partitit 8 Qu'y a-til dans cette tare ? Deilapomme ow de Ya poite ? Myst Le mot pomme n’est pas considéré comme un objet ayant une forme une couleurymalstcomme un élément indénombrable, pris dans une mas, dans une matiére «pomme LLarticleindéfni extrait un élément d'un ensemble que 'on peut comple: Wintroduit a I'existence un étre, une chose ou une notion. = Formes Singulier un (masc) Ke + consonne, &n + voyelle) tun chat, un animal ; a hats, des animaux, des autos "Pour le bauf bourguignon, il te faut um morceau de bef, un gros il et des carottes. ignon, ume gousse d’ Mais je n'ai pas d’oignon, pas de gousse d’ail et pas de carotes + ances bien reposantes, de bonnes vacances, ovi Observer et comparez Nous avons passé des v vons passé d’excellentes wacances. posé des questions pleines de bons sens, vous\ad@> dautres questions ?~ Non, je n'ai pasd?autree questions. larive que\tadjectif forme avec le nom qui Suit un om composé. Dans ce «a, ate plurel des ne change pas. IL fonctionne comme devant un nom. 1 Dans lasalle de cinéma, il y avait des adultes ; des grandes personnes, den jeunes gens, des jeunes filles, mais il y avait aussi des enfants des petits garcons, des petites filles. Fonetionnent de méme Wdes petits pois (nom de legumes), des grands-meres, des grands~ piresydes grands-parents, des petites euillees (des cuiléres & café) / de(préposiion) + des > de ou d+ voyele 1 Lartcle des disparat devant le nom introdut par la prépostion de. ne reste que de Observer et comparez Lai des outils mals J'ai besoin d’outls plus perfectionnés pour réparer T'dlectriciv. Le verbe est: « avoir besoin de » ; le singulier: « avoir besoin d'un out... » ; le pluriel: « *avoir besoin Be-d&s outis.. », cette struc ture cacophonique est impossible. Done, « avoir besoin d'outils » "Ele portait des bottes en cwir mals Elle ait chaussée de bottes en cuit, Le complement d'agent du verbe pass est introdut par la préposition de » ; « "etre chaussé e-das bottes » est impossible. Done « étre chaussé de bottes » 111 se proméne avec des amis américains mais II se proméne en compa gnie d’amis américains. Le nom qui sut la locution prépostve est intro duit par la prépostion « de » ; « "en compagniédectés amis est impos sible». Done « en compagnie d'amis» "Elle avait acheté des livres d'art mals Elle avait fat Vachat de livres d'art, « Ele avait fait achat d'un livre d'art » (nom + de + nom) > « “elle avait fait achat the-des lives... » est impossible. Done « Elle avait fait achat de lives...» || Voila autres enfants. "Oi sont les meres des autres enfants ? (des LA SPHERE DU NOM Valeurs et du de +les > des o Pas dare devant les pré- roms ni devant Madame, ‘Mademoiselle, Monsieur Mais on utilise l'article u ladjectif démonstratif devant monsieur quand ila lesensde « homme » Maman, regande le mon- seus, il est drfle avec son grand chapeau ! Ou devant dame ov demoiselle ‘ts tctte dame avec son ‘paraplaie! Lenom defame ne prend pasdes» ‘Les noms de viles ne pren- ‘nent pas Tarte, mais ‘Le Havre, La Havane (article fait partie du ‘nom de la vill). CCrtains nomside pays et de petites tls d'Europe, cde Moms masculinsides lointaines ne prennent pas arte n | Noimnoutl Gia, Madagascar EB Ptpostion page 170 Le nom du mois s'écrit sans arte, USeptembre est le mois de la renrée des classes Cela peut signifier aussi qu'il n'y a que ces clés-a, quil nly a pas dautes os ‘Avec article indéfini, la phrase prendrat un autre sens. Je te lise deals de la maison (= des clés parm d'autres, iy en a d'autres) V Valeur demonstrative article défini peut avoir la valeur d'un adjectf démonstraif 1 Passe-moi la boutell, silt plait ! (= passe-moi cette boul) ¥ Valeur possessive LLaticle defini peut prendre la valeur d'un adjectifpossessf = quand ilaccompagne le nom des parties du corps ou du vétement, die fagon daire {Eile ales cheveux longs (= ses cheveux sont longs) quand ce nom des parties du corps est complément d'un verbe pron Les enfants, brossez-vous les dents ! (= vos dents) ~ quand le complément renvoie & un pronom personnel indirect ‘Avant de partir il ma condialement serré la main (= *l a sere mama quand le contexte implique la valeur de « possession » Apris des années de lutte et de travail, je peux dite que la vie wags toujours été facile (= ma vie). mEmplois article défn s'emploie devant les noms de famille Nous sommes invites chez let Windsor (= a famille Wind0he | W devant les noms é'habitants deypays ou de Vile I Bsc que les Francais seramt présents aux prochainschampioea 8 mmondede judo ? 1 Leg Parisien fait marc nul facélanse Munichos W devant leg homs de coptinents, de pays, de régions, de montagns de merspdefleuves, de grandes iles 1a capitgle de M’Austraie ‘Ue ne conrttl pas le Japon. Les Etats-Unis forment une fedération. La Seine traverse Pari ‘La Nowvelle-Zélande est a 11 Canberra et non Sydney. antipodes de la Franc. devant les dates, les noms de fétes, de saisons 1a Toussaint tombe un lundi cette année, Le 8 mai, nous élébrons la fin de la Seconde Guerre monde Le printemps st souvent pluvieux dans cete région W devant les adjectits de couleur, pour former des noms de cel Le blew ext sa couleur priferée devant les supertatts C'est la plus belle fille du monde tet Le Danube est le few le plus long d'Europe (# Le Danube et dans certains cas, devant un nom de jour ou de mesure, avec une valeur distributive 1'ai mon cours de piano le mardi chaque mard) 1Y'ai payé chaque kilo) Cette voiture consomme 7 litres au cent.(= tous les cent kilometres) 5 tomates 3 euros le kilo ! devant des noms de nombre, il indique une approximation Fs m’ont dit quiils passeraient vers lee huit heures du soir avant ou un peu aprés hut heures) Une robe de grand couturer ? Oh, ¢a doit bien eoter dans les 500 euros ! = environ 500 euros) 1 Cette femme a bien la soixantaine ! un peu lle a au moins'60 ans). Remarque faut noter un emploi assez curieux de Fate defini et delartice indéfin Aptés des verbes indiquant un mouvement, une direction comme : aller, se rendre... on trouvera généralement I article défini aprés la préposition « & » et article indéfini apres la prépostion# dans» Ans, on dita: jewuis au cinéma, dl se rend ai lycée, et non pas : je vais Lamreinte, il se rend Doom tgcée, Male je vais dans un cinéma du quar. tien atin, W-g€ rend dans un restaurant connu. CBfime les autres déterminants indéfinis, article pariif extrait une parte d'un ensemble. Mais avec l'article patti, cet ensemble est indénombrable, ‘on ne peut le compter. I est pris dans une masse ‘= Formes Singulier | du cmasey de ia fém) | au pain de a joi | de + voyele (masc./fém) 1 fém) de Vamour (ase) 1 Valeurs et emplois ‘Avec article patti, on considére donc une partie indéfinie extraite d'un tout, d'un ensemble, d'une masse. Larticle parti singulier ne s'emploie {que devant des noms de mati et des noms abstaits qui renvoient a des ements que 'on ne peut pas compter. 1 du sucre (m), de la farine (), de Walool (m.), de Weaw (.). 1 du courage, de la force, de Vespoir de Vénergie, de la musique. Remarques : ces groupes nominaux sont rarement en postion de sujet (On ne dira pas : "De l'eau se trouve dans la carafe, mals Il y a de Veaw dans la carafe i f te mardi = tous les | Lorsque faire signifie | pratique», ies suv e'tartice parti: Wire du tennis, de la ile, du francais, de ta grams Wo Y a-tilun article parti puriel [des] qui accompagne un nom de personnes ‘ou de choses pris dans un ensemble ? La plupart des grammairens cast des uniquement dans les indéfinis un, une, des, et cependant on peut poser la question. Observer la difference 8 Tiens ! Il y a des éeudiants qui manifestent sur le b étudiants article indéfini) |Mais ce sont des étudiants de mon cous ! (une partie prise dans un ensemble : article parti. du, de la, de I' > de, ala forme négative absolue 1 Non, merc je ne prends pas de suere je ard (cera 18 Voulez-vous du sucre ? WElle fait de la gymnastique ? — Non, elle ne fait pas de gymnastiu 1 encontre cacophonique, atl part dispara dear nom introdutpar la préposton de «De » qui fat partie d'un verbe, qui introduit le complement alt 92! apparent & une expresion de quantté ou.qu appafient & une ln prépostv i Bisel — jab bein de ULe sol était couvert de READE Le sol Halt cour tLe paige Bal pltoe te lead Faw d Meni Pour éviter ut La carafe Sac Tate de temps RAPPEL Ne canfonder pas tidu article parti artie + nom et du (article contract) éposition de + le boulanger de mon quarter nom + article contracté + nom des = article indéfin pluriel arte + nom et des (article contracté) = préposition de + les rom + article contracté + rom POUR ALLER PLUS LOIN Alternance entre pas de, négation absolve, et pas un, pas une, pas des, pas du, pas de la, pas de I... négation relative, Eile ne boit pas de Iai, elle n'en boit jamais. La négation est absolue et porte sur le mot lat. {Ble ne boit pas du lait pasteurisé elle boit du lait cru. La négation ne porte pas sur le mot lait, mais sur V'adjectif. Elle bait du lit, le lait n'est pas pasteurisé mais cr. fe n'ai pas acheré des roses aussi belles pour que te letlasses se fanet Jai acheté des roses, mais ce n'est pas pour que tu les lasses se faner. La négation ne porte pas sur le nomroses. CVSS Oa ae ae) On Bmet I arele dans cBftans cas. Aprtla prépostionide qui marque sl quantite Wallumettes ; un paquet de cigarettes la caracteritique Ades chaussures de marche ; une table de nuit ; une table de jardin il d’hiver ; une journée d in de vin ; il y a beaucoup de fruits cette année ; une botte utomne ; une tenue de soir ures de euir ; une robe de soie, un manteau de fourrure in chapeau de paille ; un vase de eristal ; une feuille de papier. -Totigine avec les noms de pays ou de régions féminins 1D'od ven Nous, nous venons de Pologne, et eles, de Belgique Apres la préposition & pour marquer une qualité, une caractéristique, un avec une voile ou des voles) pour l'eau) pour le vin) avec des fleurs) (© avec des talons) 1 leurs des chaussures @ talons V Apres certains prépositions pour former des locutions adverbiales (rapidement) silencieusement) Ila agi avec rapidité §Dans une b ue, on tnavalle ew silence ‘Mais avec un adjectif ave rapidité, avec une rapidité remar- ‘quable, On travaille en silence, dans wn silence total Aptes certaines prépostions pour former des complements de maniére lait bicyelette sur des chemins de tere ius a invitation en tenwe de x ‘Avec les noms de pays ou de régions masculins, on emploie atc defini. Yuko vient du (= de le) Japon. La présence de ladjectit redone aux mots rapi- dité et silence leur pleine valeur de nom, d'ou uti lisation de lati. Tae be td, lle Gait toujours em minijupe ow en maillot de bain. (a prtvence de la eaten ee at 2c : ov de Fadjectit redonme ee sont rendu 3 on dams une tenue tout a fait extravagant ee tan os orion ote Tis ete que ces ? Mas Ces une bag! (ate ndf: prem appaiion de objet «bague») ire vine ane cen| | V fonclrtpotion es ens hrs, ae La bau coor A qu ree (article din: eps duo bag) vtitsation de Particle La patience devrait tre la qualité de tous les éducateurs _(articledéfini : Valeur géh@falisante) ws homme sams scrapes sams courage a patience de cet éducteur et bien connue (ate df: valerie, specie) tom pee 78 oe ane son ou aa ison? ITatne grande pain avec les enfante (are nde; lenomaccombagne dunpadet, pend — wr rome, aver commage sams Sel. Ss ke tne valeur particule) ile out, nous ne sion las 11 de ta patione, (ate part: devantes noms abst Gu pasnombrabes) a n'a pas de patience. (article parttif a la forme négative) Il manque de patience. (article parttit qui disparalt derriée la préposition de : le verbe est manquer de) ens 5 Le jeune homme portait des chaussure® passes. (Ve, aptce defini a valeur démonstrative/des, article indé- : . fini devant un nom accompagné d'un adjectif) Le jeune homme portait d'épaisses assures. (d,aticle indéfini + adjectfplurel + nom) Le jeune homme était chaussé de Bowes de cuit) (Varticle indéfini des disparat derrire la préposition de introdute par le verbe passif tre chaussé de) ons le point © Avec des expressions coordonnées par et ou par ou artce part Y'ai pow hem Mais Ta mss fait wme peur blewe, 2 mes fi tone foim de Loup ec les nom igtnéralement des nams de pressor ' 2.2 Les pronoms personnels Mais en ones musicion Marion et Mona font du cheval ; elles en font depuis Venfance et, aujourd'hui, elles partipent a des concours. Marion s'est spécialisé dans le saut d’obstaces, elle n'a peur de rien. Mona a choisi le drs age elle a plus de patience, Grdce ce sport, elles voyagent beaucoup. Ala clarté. Si vous ne précisez pas ce que représente le pronom, la phrase est impossible & comprendre. Observer Marion et Mona font du cheval ; elles en font depuis lenfance et aujourd'hui, elles participent a des concours, Elle s'est spécialisée dans dobstacles, elle n'a peur de rien, Elle a choisi le dressage, elle a plus de patience, Grice a ce sport, elles voyagent beaucoup. {Quiest « elle» ? Marion ou Mona ? Le pronom remplace le plus souvent un nom mais il peut remplacer aussi mn aute pronom : J'ai perdu mes gants, Préte-moi les tiens, je te les ren dri demain, eee n adjectit: lest encore timide, mais il Pest beaucoup moins que Uannée derntre. En ce cas, on utilise le pronom neutre le (ou I’) “ Les pronoms i, elle is, ‘elles peuvent remplacer des personnes ou des choses, farive.habite a Lyon toute une proposition : Nous savions que vous seriez en retard: wie rétaire nous Vavait dit. Dans ce demier cas, on utilise les pronoms le (ou Hen, ouy. ily a plusieurs types de pronoms personnels: certains sont liés au verbe ( conjoints »), comme par exemple les pronoms personnels sujts: ey 4. d'autres sont autonomes par rapport a lui (« dsjonts »), comme les ‘pronoms toniques : mei, tol, lu ls ont différentes fonctions : sujet, objet direct, objet indirect ou, dans le «as des pronoms toniques, complément circonstanciel PER Le pronom personnel sujet atone «je, tu il elle, on, nous, vous, ils, elles » Le pronom personnel syjet atone est toujours lé au verbe. On ne peut rien g- ser entre li et le verbe (sauf un autre pronom personnel ou la négation ne) Par exemple, on peut dite; De la bicyclete, vous en faites souvent, ‘Mais il est impossible de dire : *Vous, és souvent, faites de la bicycle (On peut dire Les Martin ? Nous leur téléphonerons i ‘Mais ilest impossible de dre : * Nous ce soir téléphonerons aus: Martin (On peut dire Vous ne voulez pas vening ‘Mais il estimpossible de dire : * Vous avec nous ne voule pas venir SINGULIER J), PLURIEL T 1% personne | hous je "sea 2 personne wv vous | masculin ils 3* péfsonne féminin indefii \ Le pronort 8ujéest obligatoire. Cependant, on peut le suppers ddans une phrase, plusieurs verbes ont le méme sujet. ls ures, ont pris le thé et sont repartis pli tard Parfois, le pronom personnel sujet est inversé ~ala forme interrogative 1.08 allez-vou apres une citation (a Mert) Je vais ala p 16 Jadore le rock aprés peut-étre, aussi, ainsi, sans doute...(8'érit) {Il fasait tes froid, Aussi ont-ils décidé de rester chez eux 1p Diol vens-? he », dtl afirma-tlle i-Etre avons-nous eu raison de ne pas sori. Ne confondez pas le il personnel (Hier, j'ai vw Michel, alata a ph avec lei impersonnel qui ne remplace ien (I pleut, il neige, i fait fod) Remarque 1 : nous = je + tu ou je + vous ou je + lille ou je + is/elles. UToi et moi sommes dacord. 1 iere et moi avons les mémes ide Remarque 2 : le vous est ambigu puisquil peut représenter plusieurs per sonnes (Les enfants, vous étes préts?) ou une seule (le vous de poltesse) Vous tests jolie, mademoiselle Remarque 3 : le pronom tu Lorsqu’ons'adresse & quelqu'un, on peut lu dire tu (e tutoyer) ou vous (le vouvoyer). Cela dépend de plusieurs facteurs: Age, position socal, type de relations... Savoir quand il faut dre vous ou tu est souvent délicat, méme pour des Francais En résumé et en général un adult dt tu aux enfants, aux membres de slfamill et a seSamis proches un enfant dt tu aux autres enfantsyauximembres de sa famille et seule. ment aux adultes trés proches. Deux conse + Sivous ayerlun dite, i vaut mieux dire vous + Avant de dice tu auelgu’un, attender qu'on vous le propose. Remar@ue 4 : le pronom on On, a laflsprenom indefini et pronom personnel, est toujours suet. I est cxtrémementpratique'car il peut remplacer =nous Bice, Vincent et moi, om va au cinéma ce soir les gensill 8 A Paris, on pase beauc =quelquun # Chut, On fi ip de temps dans le métro, 4 la porte et aus, plus rarement tu ou vous Alors, on fait ses petites courses, madame Taupin ? ie 1 Oui, patience, on arrive ! Une minute Remarque 5 e pronom on a oral ora, c'est sans doute cette capacité de on a remplacer les autres pro: noms qui fait son succes. lest de plus en plus fréquent, en particulier chez les jeunes qui Femploient systématiquement ala place de nous. lm Le pronom personnel tonique moi, to, li, ele, no eu, 1.0m w ches moi ou chez toi ? ~ Moi, ¢a m’est gal. Et toi ? ~ On va Ce pronam est surtout utlisé pour les personnes. Il est autonome par rap port au verbe (il est «disjoint » du verbe). SiNGUUER PLURIL 1 personne moi ‘nous 2° personne tol vous masculin| tui eux | 3° personne | | féminin | elle elles ‘Meme quand iremplace un pronom pluie comme ‘ous, leon est toujours suv dunverbe au singule. Lae moi, om est fre. LS Site nous est dire: ment sous-entendu, au passé composé, on corde le parcipe passe Paul, Marie et mo, on eat alls da pscine. | Tae © Mol et toi ne peu- vent pas étre sujets d'un verbe. Ils doivent étre accompagnés de je ou tu Lai est bele, elle suisse (conc). "Lui, il est ble, elle, lle cst suise (comedt, * Moi suis belge, toi es suisse (impossible). | Moi, je suis belge, toi, tu 5 suise (comecd, ©’ Le verbe s'accorde vce pronom ou est vous qui irez chez acon suet page 18 Entre un nombre ou tune expression de quan tite et un pronom tonique, faut ajouter entre. "Beaucoup d'entre eux viendront Ne confondez ise, ¥, pronom maseulin singu- lier aveéle, 1", pronom neutre. page 53 H ils servent =A mettre en relie un autre pronom Moi, je adore, Et toi, tw m'aimes ? ~arépondre avec un mot-phrase 1 Alors, qui veut répondre ? - Moi, monsieur a insster "Lai aimerait faire du thédtre mais ses parents, eux, ne veulent pas ¥ On les utilise aussi avec des mats de coordination "Qui met la table ? Toi ou moi Michael ~ aprés une préposition {Tl est sorti avec mous et il est remiré chez lui a Vaud ~ apres est. (ou ce sont...) 8 Qui a casé le vase de Chine ? ~ Ce n'est pas m 1 Crest moi qui suis arrivée la premiére ~ avec les comparatits 1 Ils sont plus riches que mot, Elle est aussi jolie que toi ~ Ni toi ni moi, cest le tou de est lui | Remarque 1 ls ont construit eux-mémes leur maison ? ~ Ila fait fare les plans fie un archtecte mais, ensuite il a tout fait uiméme les pronoms toniques sont souvent renforcés par lade! Remarque 2: s'l s'agit d'un étreindéterminé (on, rout lefmonde, Pron, ),0n utlsera le pronom sol " Chacun pour soi et Dieu pour tous ! chacun, z, tout le monde rentre chez sok ! © Le pronom personnel complément d'objet direct (COD) Pierre Baron? © Non, fe le connais pas. Qui eta Lui, ousnede connaisse= pet-tre pas mais sa femme, vous la cnn ce sifement, elle est tres élbre. Béaurié Baron! — Oui, elle, bien st le monde la connatt SINGULIER | PLURIEL [7 Peonne me, mm | 2 person tet rmasculin| le," 3* personne férinin | tat" Le pronom COD est inséparable du verbe et toujours place avant hu AS Aimpératitaffirmatit il est placé apres le verbe. A rimpératifnégat, est placé avant le verbe. Maman, j'ai vu un livre génial. Je Vachéte ? cst tes cher Prends-te a la bibliothOque Non, ne achite pas ; | ‘Me, te, nous, vous représentent des personnes ; le, la, les, des personnes (ou des choses. Le, la, les peuvent remplacer =des noms communs définis,cest-A-de précédés d'un article défin, d'un ject possess ou d'un adjectif démonstratif Ti as vu le dernier film de Nanni Moretti ? ~ Non, je ne Wai pas 1 Vous prenes vos billets maintenant ?— Non, je les prendrai demain, ‘Je mets cette chemise dans ta valise ?— Non, je la déteste ! ou encore des noms communs définis parle contexte, parla situation 1 Vous avez une carte de réduction ? — Oui mais je We Lah pas sur mob Hai oublie a la maison, ~ des noms propres rencontré Marie, & Londres 2 Outy je ai vue phasis fois. Paps pon plight ac: t Le prondm.en est un pronom personnel COD un peu particulier: lest tou jours invariable. Mais, comme les autres COD, il est toujours placé devant leverbe (saufa 'impératifafirmati. peut remmplacer un nom précédé d'un article indéfin (un, une, des) 1 Vous avez des enfants ?— Oui, j'em ai deux. Non, je n'en ai pas un nom précédé d'un article partitf (du, de la, des) "Vous voulez du suere dans votre café ? ~ Oui, merci, j'en vewx bien Alors, tenez, prenez-en. un nom précédé d'un terme de quantité (un, deus, trois, vingt, mille..; quelques, plusieurs um kilo de, un litre de, un paquet de, une bouteille de...) beaucoup de, trop de, assez de certains aucun(e) ‘ans ce cas, forme affirmative, il faut eprende e deve de ment Mas on ne fa pas a forme négatve. Observez Une ide ? fem a mille! (= ile es) WF as une idée ? Tu as de Alors, qu'stce qu'il me faut ? Du beurre, des eeufs, de la creme... Ah oui, du lait! Jem voudrais trois litres, s'il vous plait (= trois litres de lat). — Dé 1 Vous avez de l,j n'en ai pl nis en France ?— Oui, nous en avons quelques-uns. Bien diferencer Tu as acheté une voiture ? ~ Oui, jem ai acheté une. "Tic as acheté la voiture de ton frere ? ~ Oui, je lai achetke 1 IL fait fod ? Vous voulez wn pull ?~ Oui j'em vexee bien un. Jesus gel). mon pull bleu ? ~ Oui, je le veus bien, il est superbe ! Vous mangerez ces gateaux ? — Oui, je les mangerai avec plaisir. Vous mangerez des — Oui, j'em mangerai avec plaisir ee ‘Avec volel ou voila, on ‘emploie toujours les pro- ‘noms personnels COD. | te, le et la deviennent m, ar UT mimes ? adverbs page 184 | vec voici ou voila, le en "My adulait = Enveia ! UN Bt du sure ?— En | Remarquez la diffrence d'accord : ‘Avec en > pas d'accord | Ther awhe ene otoe? | = Ose och une | Avecle, la, les > accord | Tia as acheté la voiture de ton frére ?~ Oni, je Hai achetée. © accord du partcp passe page 118 eae Ne confondez pas lui, pronom COI (Je fui parle), qui peut tre mas- culin ou féminin, avec le pronom tonique luielle 4 Marie ?Je lui én Elle ‘pondra mais Alain, tui, ZS Ne confondez pas leur, pronom COI (Je leur parle), avec adjectifpos- sei leur/leurs. WA qui est ce line ? Aux enfants Oui, ces lene livre (On n’eniploie a soi et de soi que sie sujetest! indétermin (= per Maps, taufile monde chacuns). 1 Ube owe abd '@ Le pronom personnel complément d'objet indirect (CO) lexste deux CO! le COI Conjoint: m. le COl disjoint: moi, @ toi, & Iui/a elle, & nous, & vous, a enx/é elles ;de moi, de toi, de lui/d'elle, de mous, de vous, d'enx/d'lle V Le COI conjoint [sincuuier | PLU. ae {Suen 1 personne | me nous te 2 personne vous masculin] lui leur 3* personne feminin | wi | eur | Je Ini parle, je lui deri, je de problime... — Le probleme, i éléphone... — Et alos ? Si elle Fi les parents. Je ne leur pais ps Le pronom COI représente toujours des personnes. Il est inseparable verbe et presque toujours placé avant ll : A rimpérat iest place apres le vrbe, Mais impéatit nat ie cvee Diane Je ui gies — On Non, ne Tut ‘dfphone paliie Vous remarquerez que lui et leur sont indifféremment maseulin ou féniit al parle a Ml parle a Mari Al parle i ses ami BIL pale a ses ami 1 lui parle = Il tuiiparl 1 leur parle 11 Ler parle V L961 cisiSint Ce pronom remplae le nom introduit par les prépositons & ou de se plate aprésla prépositionet donc apres le verbe formes différentes, rune pour les animés (& mol, a to, a elle ‘autre pourles nafs (en et y) qui, eux, se placent toujours avant vet, et sont done Ia deux onjoints i a de HOSES PERSONNES Hoses = ae eee PERSONNES de moi atoi pie de li/d'ell de nous de vous d'eux/d'eles de soi (suet indeterid luisa ele Aeur/a elles | aso) sujetindéterminé) Remarque : observez la difference entre ces deux séries de constructions {Je parle i Macha > Je Ini parle. | Je pense & Macha > Je pense a elle, tris Macha > Je lui éris. | Je réve a Macha > Je réve a elle Cela peut sembler étonnant puisque tous ces verbes se construsent avec la quelqu'un, téléphoner & quel rer d quelqu'un, songer a quelgu'un). preposition a (parler & quelqu'un, érie jw'un, penser & quelqu'n, = dans le premier cas, ily a Vidée d'une interaction, d'une réciprocié Si je parle & Macha ou sj lu téléphone, elle m'écoute, Si je lui écri, elle lit ma lettre, du moins je le suppose ~ dans le second cas, i n'y a pas cette idée dinteractionletpeux penser & Je, vera elle, songer a elle, méme si elle ne le sait pa Ma cousine Helene adore Pierre Ardit, elle pense’ & tui tole tem (mas ne le saura jamais, il ne sait méme pas qu'lle existe!) POUWRMAIQBLER PLUS LOIN Notez celines Structures formées de : suet + COI + verbe + adjecif Aes sets reciiaiscantc) de bien vouloiracepter ma proposition Pendant gout leur voyage, le sort lewe a été contrare @ehidh nous est tres attaché, il nous suit part. Crest une personne qui m'est tn chere Elle dit que le professeur de sciences tui est enés hostile sans motif. Attention aux pronoms en et y, compléments d'objet indicts. En et y représentent toujours quelque chose d inanime (précédé de la pré postion de ou a). Comparez ai besoin de mes amis y de wacances J'ai besoin d'ens. j'en ai besoin. Je pense souvent @ ex J'y pense 1d mes dernidres vacances ouvert. mRécapitulation a propos de trois pronoms particuliers : enn aynetale La principale difficulté des pronoms en et y, c'est quis n'ont pas d'équi votre langue maternelle. Vous les oubliez donc souvent. ds du cf ont obligatoires, Si 'on vous demande vous ne pouvez pas répondre En francais i Tu pr Vous tes oblige) de dire : Oui, j'em prends ('em pn Se avec le COS (omple- | ment dobjet second). | ta offert desler & ta concierge. a a oral Les Frangais ne marquent pas tou- jours cette diférence et ils uiisent souvent, & Tora, en et y pour les personnes et les choses. Way » e 1 svete verbe alter au fitur et au condition- nel jamais de . ira Pars ? = Oni ti Vv (en Rappel I peut remplacer un nom précédé de un, une, des - du, de la 1 Vous ave= une cigarette ? ~ Oui, j'em ai une. Des enfants ? — Oui,j'em ai huit ! Il a de la chance, il en a toujours eu. I peut remplacer un nom de chose précédé de la prépostion de. Comparez Tl soccupe de sa grand-mire = Il s'occupe d'elle Il s‘occupe de ses dossiers = Ils'en occupe. I peut aussi emplacer un complément de nom (aprés une expreson de qui Tia as vu Pémission sur les sectes, hier soir ? —J'em ai vu une pert lement (= une partie de l'émission), Il peut également remplacer un complément de lieu indiquant Forge & provenance) Tu es dgjid allé chez Francine ? ~ Oui, jem arrive juste a Vintaw (/'arive de chez ell. | peut enfin remplacer toute une proposition ou un infiniti 1a enfin pris sa décision et je mem rejouis sen aller (= commencer & partir) ~en avoir assez (= ne plus supporter) ou em. avoir mame (fam): Min boulot, dodo, j'en ai assez, jen ai marre de cle routine Hi ~s'enficher (= étre indifferent, Fegistre familie): II pleut Wall Yan i les enfantson s'en va je m’en fiche, je srs quand méme ne plus en pouvoir (= étre a bout d@ forces ou de pitience) : Les ef ont é1é odieux, la baby-sittepten peut plus en youloir Yiquelqu'un (= avoir de la rancune contre quelquun): Ls voisins ont signé ne pétition pollf protester contre son chien qui Iu outesles nuts: Depuis,elledeur en veut énormément =ne pas #en faire (= ne pas s'inquiéter) : Ne ten fais pas, sion ib répond passa télephone, c'est quil est allé se promener vy Rappel ‘Yreprésente toujours quelque chose d'inanimé (précédé de a préposton i LI partcipera& ce congré Elles s'intéressent & la politique ? — Elles s'y intéressent Oui, ily partcipera strement Y peut représenter également un lieu indiquant la situation ou la destinbt (Oui, j'y vais demain et 'y reste tos jours (y= 4Pa Non, il n'y est pas il est sort y = chez li). Non, je n'y suis jamais alle (y = au Pe Tic vas d Paris ? 1 Patrice est chez Ini ? 1 Vous connaisse= le Pérow ? ¥ peut enfin remplacer toute une proposition ou un infin 1 Vous vous attendiez ace que le gouvernement accepte ? ~ Not je ‘m'y atiendais pas. =gay est (= Cest fall): Alors, a y est ? Vous aves terminé Vexercce ? =vasy, allons-y, allez-y (= pour commencer quelque chose) : Ail sy, déide-toi ! =SY fae (= shabituer a) : Le changement est difficile, mais i sy fra vite SY prendre bien ou mal (= savoir ou non faire quelque chose) : C'est tune bonne infrmitre, elle sat bien s'y prendre avec les malades. ~syconnalte en. (= etre experten...): Ce critique sy connate art japonais v (le, neutre Ireprésente lidée exprimée soit par un adjectif ou par un nom attribut est jalous: comme un tigre mais elle, elle ne Lesh Pas (le jalouse), LUln'et pas encore directeur mais il finna par le devenic un jour Vemdireteun), soit par un verbe 1a envie de passer mon permis de eonduin (le = passer ton peri). ‘Mais ou tu devnas te faire soit par tote une proposition WT stgca y est, Jacques eb Léa divorcent ! coir ! les quis divorcent) Non ! Je ne peux pas le = Femporter sur... (= triompher de quelqu'un) : 11 I's faclement emporé tur son adversare Véchapper belle (= échapper & un danger imminent) : La foudre est tom bie a deux metres de moi! Je Vai échappé belle ! ‘Les pronoms personnels réfléchis et réciproques ‘me, te, Se, nous, Vous, se » Lepronom réfléchi représente la méme personne que le sujet llest complement d'objet direct : Elle s'est levée tris tb (= ell alevé elle mméme) ou complément d‘objet indirect: Elle se parle toute seule (= elle parle &elle-méme) Le pronom réciproque, comme son nom I'indique, exprime une idée de réiprocit. I renvoie toujours & un pluie et peut étre COD ou CO1 "Sonia et Gérard s'aiment passionnément (= chacun aime l'autre). shacun se dispute avec autre). 1 Pouruoi vous dspute2-vous sans art? [SsivcuueR] PLuRIEL 1 personne 2 personne masculin 3* personne féminin (5 vetbesproominax page 125 Ambiguité Souvent, la phrase est ambigu8. Seu! le contexte peut alder a lever tambi- uit. | Sonia et Gérard se regardent. CChacun regarde so-méme | ‘u chacun regarde autre ? (On ne le sat pas. ea [ Orthographe Devant en et y, les verbes ‘terminés par -er prennent tun -s a l'impératif afin A'éviter le hiatus entre | deux voyelles. Observer Tu veux du chocolat ? Mangesen Ta veus aller & Rome ? Eh bien, vagy ! site premier ete et ‘faire, laisser, voir, regarder, coer cect eee | le poggatilipeent et alors place avant lesdeux vets. 1On Me jouer du 1s te sen lowe bas Wyle ais ister ETS ef Cestun point un peu difficile en franeals, surtout lorsquily adeux comple iments, un direct (le, la les) et Nautre indirect (me, te, lu, nous, vous le Premier cas : un seul pronom complément Avec un verbe a un temps simple Le pronom est toujours avant le verbe Tis appelleras Anne ce soir ? ~ Oui, promis, je appelle Tia veux du thé ?— Oui, j'em prendnai volontiers une tase 1 Vous écrivez & vos paren Ele habite & Mars Oi Non, om ler éerina demain lle y vit depuis dix mois V Avec un verbe & un temps composé Le pronom est toujours avant le verbe. Tu as vu He Vous étes all Non, je me lai pas vu aujourd'hui inéma ? — Oui, nous y sommes alés a sx hewe V Avec un verbe & Vimpératit affirmatif Le pronom est placé apres le verbe Ily a toujours un trait d'union entre le verbe et le pronom. Tis as déjd Gourd ce CD ? E ' WYfai besoin de Achet Si vorre fier lui oute-le il est extra M Ala moi et to 1 Jean-Pierre tAu re et la 2° personne du singuler, on utils prono Mtn s'il plait ‘cop | cor scoutez-moi | crivez-moi Fever lui (masc. ou fém) | crivez-nous feriver-leut (masc. ov fém, coutez-le, écoutez-la utea-nous écouter les V Adee unsiérbe BY impéfatif négatit Le pronom est placB avant le verbe. Ye tappélledetiain ? — Non, ne mappelle pas, est moi qui tappel Avec deux verbes Le pronom est placé entre le verbe conjugué et linfntt Tis conn UTiv as be ent avee nous & Lond Gadlle ? ~ Non, mais j'aimeras la connate in d'un manteau ?— Oui, j'ai besoin d'em acheter un Non, il ne veut pas y alle Deuxieme cas (1) : deux pronoms compléments "Pierre me Pier Pier WPiern Pier ses clefs Home tes te prite ses clefs Mt fe ses cleft A sa sour prite ses clefs te see clefe ses clefe d tou Vous remarquerez qu'a la 3° personne du singulier et du pluie, il faut iverser ordre des pronoms, dans tous les cas. Allin’ prtd ses elefe ses clef sa sur Hime les a préves, Mes lui a prétée IN refuse de I ref ise de te préter ses clefs les priter. ise de préter aes clefe sa sur de Tes lui préter ie me les préte pas = Ne les li p Ne nous les p te pas. ur préte pas Une exception 2 Vimpéraifaffimatif, le pronom indirect est toujours en riv-les-moi, Prée-les-nous. Prét-les-Iui. Préte-lesef tm Deuxiéme cas (2) : deux pronoms compléments des histoires Saline raconte omte des histoires en n Wyacomte ie des histoires ae le des Wistoires T nous eh racomt racine des lstoires en raconte ame des Wistotres 3 Ses ur em raconte nde position. C'est vai dans tous les cas. est tous ef se ; sit rae des Rappel des histoires au: des histoires | 2 \ ataattirenced accord: | a Les histoire, il nous les 4 racontées. §Des histoires, il nous en 4 racomté des histoires a des histoires aux enf | raconte pas d°histoires : ee a tte Les Francais simplifient souvent et sent, Forfar 1 Ses lef, il lui a prété(es) ow Ses clei, il leur a prété(es) au leu de : Ses clef, i les lui a d'un infiniti avec ou sans complement : PMlges ou Ses clef i! les Teur a Ter, pres: En effet, i est dificle de prononcer trois 1a suite =f Fes Bi... Ov it es leur. Omission du pronom personnel on omettre ou supprimer le pronom personnel neutre Wey 2 . 3 Les adjectifs et pronoms démonstratifs Ladjectit démonstratif désigne une personne, une chose, une nd présentes, annoncées ou reprises. I Ladjectif démonstratif, comme l'article, s‘accorde en genre eten ont fl avec le nom qu'il accompagne. I Le pronom demonstrat reprend un nom de chose, de personne cul notion déja évoqué, ou annonce un nom qui va sulve. Il pred Bl genre et le nombre de ce nom. GEC Formes Singulier ce [sa] (mase. + consonne) Ce téléphone | cet [set] (mase. + voyelle) | Cet ondinateur ” Plurel i ces [se}+ consonne ou [sez] + voyele | Ces téléphomes ees voiture, ceb ordinateur 5 Valeurs et emplois i Wadjectit démonstratit a une,waleut déterminative, comme latide dt fl La vendeuse # Vous désirez ? | | "La elignte’ Je voudraisessayer ce pull-over, oui, cest cle ble. Comme son nom findique, il montre. Quelquefois, un geste de la mana de la téteaccompagne. Il indique une chose ou une personne qu'on vient de nommer ou dt on va parle. © Qui est la personne que tu viens de saluer ? pli Set homme 2 Je nes Avec l'adverbe -cl, iI marque la proximité dans le temps (le prise dans espace F Quel mauvais temps, ces jours-et | (= hier, avant-hier, un jour dec ‘Mais adverbe -cl n'est pas nécessaire quand le contexte monire bien ot roximite H'ai rendez-vous ee soir avec mes amis aujourd'hui. ce ne peut ere que lest V Avec Vadverbe -Ia, il marque 'éloignement dans le temps (le passé), dans espace. Ce matin-Ld il avait fait une rencomire qui allat changer sa ve Dans ces régions-Ua les hivers sont tes froids et les étésbrdlants, Ladvere a nest pas nécessaire quand le contexte montre bien ct éloignement. 1A eatte époque, on ne connaissait pas encore Véectricité CObservezla diffrence entre ls expressions « en ce moment », quise site dans le présent, et « a ce moment-a », qui se stue dans le passé ou dans le futur Non, wallez pas dans sa chambre, il se repose en ce moment, il n'a pas alas sori, mais a ce moment-La un de ces amis esbartivé 1 Ti étudierasattentivement le contrat et, & ce moment-lasseulement, 1 I faut noter que « & ce moment-la » peut servir asi A marquer un énchai- rnement logique sans valeur temporelle, Wa alorsle senside « dans ce ca-la» Ae sais que tu as &té dans le plus grand embamas pati trowver une solu tion a tes difeullimais & ce momentela, iLfallait demander de Vaide V Avec les adverbes i et-2, i sert également a opposer, a précser. Wie prestidigitateur 3 un Spectateur : Choisissez une carte au hasard ! Diidezeious, monsieur ! Vous choisissez cette carte-ci (= id) ? Non ? Alors cette cate Valeur de présentatit. laa pafois un aspect emphatique 1 Adres cee montagnes couvertes de neige, ce ciel pur, ces arbres majestueus:! V lisert a exprimer des sentiments: la core, le mépris, le respect, une trés grande poltesse Mais regard Ces messeur ce désondre | ames désirentils autre chose ? Erne ene Formes Singulier féminin He calles celui celle-ta Masculin Pluriet celles eelles-ci celles a(familier) Ne pas confondre ga pro- nom neutre demonstrat (N'oublic pas ga!) et adverbe de leu (I! allait erly Tae © Alta confusion entre ceux qui, que, dont..." ce qui, que, do 101 ibe que je vow ais i ( les genfique'j@Voulais vor) ay’ai acher tte quale voulais (eles chose je vous) Dans le francais contem. porain, cette opposition ‘rest pas toujours respec- tée et on utlise plutt les formes en la mValeurs et emplois W Les formes simples celui, ceux, celle, celles Elles sont accompagnées soit de la préposiion de de » + nom (ces formes expriment alors la possession) Uy aw celui de mon amie, ai prs cellt de C t deus: parapluies dan de» + adverbe 1Ce repas est déliciews, mais celui d’hier était tout au de » + infnitf Avec Hig, i ava ‘un pronom rel ce fameux spectacle, sais, celui que tu m’a cdi indale, celui dont tout le monde par W Les formes composées = Crest Proust | Cest lu, Cest elle, cest Cetmeil | ows, eat vous ee sont C etait magnifique | eux, ce sont eles (ou & Vora: est eu, cest ele) 0 mise en let page 238, 1's raourc a robe jee (ou ga) doit tre maintenant la bonne longuewr 1Ce est qu’en 1945 que les femmes fangaises ont obu Remarques Aterance de lest, c'est server les phrases suivantes Mest évident qu’ UL est dommage qu UM serait utile der © forme impersonele y page 7 Le vere impersonnel il est + adjecti + que introdult une proposition attibut, ou il est + adjeci + la preposition de introdut un infiniti Mason peut inverser ordre des propositions SMe compe ‘est évident (le pronom ce reprend tout a fait réguliérement dit, ici if a compris) (le pronom ce reprend ce qui vient dtre ce serait vraiment utile (le pronom ce ae LA SPHERE DU NOM Cette structure est tout & fait logique, puisque nous avons wu que p> ‘nom démonstratif ce reprend normalement ce quia été dé évoqué ‘Mais la langue orale a adopté cette forme du verbe impersonnel et. iméme lorsqu'l ny a pas d'inversion des propositions 1 C'est évident qu'il compris. 8 C'est dommage qu'il soit part "Ce serait utile de réfléchir avant d’agi. A\ Ala différence de construction ML est facile de réussirce plat mais Ce plat est facile réusit. TL est intéressant détudier une langue mais Une langue, cet inte sant a étudier 2. 4 Les adjectifs et pronoms possessifs UUadjectif possessif rempla@ll'article devant un nom. I accompig donc.gif Porn marque un Fapport de’ possession (ton livre) dap tenafice (ton pais, sa familleY@U une relation de situation (nol voyaiit leur dépa?t ‘adjectIPBO8sessif, Comme Farticle ou l'adjectif démonstrat, scat len genre etyen,agimbre avec le nom devant lequel il est place. vat également avee fa personne qui « posséde A Jee laisse mes cl sophie 1 Ti as emprunté la voiture de Mare ? ~ Oui, fai emprunté sa ibs comme d’habitude Tu sai appartement dans leur immeuble itu en as besoin, tw peux te servir de mom Hléphone Pierre, j'ai renconteé tes amis Michaux hier J'ai visi Le pronom possessif remplace un nom accompagné de adject pt sessif et, comme celui-ci, il marque la possession, appropri appartenance 8 Asctu pensé a remplir ta déclaration dimpéts ? Mo, j la mienne (= ma dédaration) ja et EE i= objet « possédé » est au singulier Qui posséde 7 ed Masculin —) Mon ordinateur (moi) (ato (alu, a elle) Ton ordinateur 4 Son ordinateur Uneseulepersonne // (e.t, tele) « posside \\ Mes onlinazews Carmo (atop, (alui delle) Tes ordinateur Ses ondinatewrs Féminin Ma élé (amo) Te tle (a tot) Sa «eu, le), objet « possédé » estau pluriel Mes télés (a moi) Tes téés (4100) Ses télés (lui, & lle) objet « possédé » est au singulier Mascilin Notre ontinazeue 4 nous) Vat ontinaicur (8 vous) rusieurSpersonnes (Lew ordinateur (8 eux, ales) (nous, ous les) possadent» | N Nos ordinateurs (nous) Vos onlinatews (vous) LLeurs ordinateur (8 eux, & eles) Pour évter la rencontre de deux voyelles, les adjectfsféminins : ma, ta, sa > mon, ton, son + nom féminin qui commence par une voyelle ou h muet. {ima maison (£) mais mom adresse (F), mon universté(f), mon école(f) tuitude (1), tom opinion (f), tom idée (f), mais som histoire (f), som habitude () son émotion (), Ha conduite (f) Laie faut bien faire la diférence entre son, sa, ses et leur, leurs. 1 Le pire singulien) par {La mire Singur) parle d som fils eta aa fil elle parle & ses enfants. 1 Les parents (pluie) parent a Teur fils (1 personne), a leur fille (1 per sonne), leurs enfants (2 ou plusieurs personnes) 2 som fils et da fille il pare des enfants. Remarque Ned a mime vil. E (« Leur vie » est au singulier, parce que les deux amies n’ont qu'une vie Chacune, mais «leurs soucis et leurs joes » sont au pluriel, parce qu’elles ont connu sans doute de nombreux soucis et de nombreuses joes ; cette "eae nest pas toujours respectée.) x amies d’enfance ont passé la plus grande partie de lemr vie dans les ont partagé leurs soucis, lew joes Feminin ‘Notre télé nous) Votre télé (4 vous) Leur télé (4 eux, dles) { objet « poss » est au pluie! Nos télés (3 nous) Vos télé (vous) Leurs télé (deux, delles) fet CS avec um bh aspiré : | sa hauteur Wea Ne confondez pas leurs), adjectf possessif, et leur, pronom. 1. Ladjectf peut prendre la forme du singulier et du plu, le pronom qu'une forme, invariable, 2. Lagjecti se place toujours devant un nom, le pronom toujours devant ae Remarque a propos du pronom ON Sion représente « ils», « les gens », ladjectif possessif est son, sa st {Dans la vie, énéralement, on aime son confort, sa maison, ses ai Mais sion HQwestece que vous aimez dans la vie ? « nous »,ladjectf possessif qui correspond est note, nos. Nous ? On aime notre cy notre maison, mos amis (langue plutbt orale). mValeurs et emplois LLadjectif possess marque bien sr la possession, I ala valeur d'un compe ment du nom Benjamin a un chien. C'est le chien de Benjamin, C'est son chi, 1 Sylvie et Jack ont une maison de campagne, c'est la maison de Sie et de Jack, st leur maison Ladjectifpossessif peut marquer une relation plus vague de situation d'habitude HElle a pascé ses examens. (IL n'y a pas de rapport de possess ‘mais un rapport de situation) (Le pain que tu achétes Fabitudlement is mon café wil! (Le café que je bors chaque jour) heter ton pain ? 1 prend alors une valeur affective le respect, Iafection : Al Tiron et le méprs: Oh, iyitest as 1 peut exprimer ‘mon petit Bierrotpas vas biel POURMALLER PLUS LOIN adjectf possesifa des équivalents = Uatticle défini remplace I'adjectif possessit quand il n'y a pase | toute sur le possesseur. Par exemple, devant les parties du corps ‘ai mal dla tte TL s'est fracturé La jambe en faisant du ski = Le pronom personnel « en » + article défini + nom peut rempler Vadjectt possess. A’habite dons cette ville depuis 20 ans et j'em connais toutes les mes les rues de la ville) (Ce pronom personnel est réservé aux choses, il nest pas utilisé pou ks personnes.) ‘malinetgn monsiclf Macha! f \Formes tenom | lenom | Lenom représenté | représenté | représenté | représenté est masculin | est féminin | est masculin | est féminin plurie! pluie! ae Le nom lapersonne Singuier_| "singuer ele T tien | latienne _| les tiens _\)fes tiennes les miens | les miennes | temien | la mienne lasienne | tesisiens | Hes siennes nétre | ta nice Tes ndttes | les ndtres votre leut oe | ta teur les leurs | Les leurs Juin. “Ye Le pronom possessiestformé de l'article défini suv de mien, tien liyarieet genre, en nombre et en personne 1 Voia ma plage et voild la tienne (= ta place) je vois nos vases, les miennes et puis la votre CS ala contraction des _ prépostions de eta et des “artes Ai des idées complete. | ment différentes. des (Oui, c'est la mitre, et la vite, ot est-elle ? ie: | _(préposition de + les) Elle ne pense pas a mes dificultés, elle me pense 4u’aux siennes. | (préposition a + les) LAN Taio: bag Noter ben la diférence entre Fadjecifpossessf notre, votre, nos, vos (sans accent surle 0) et le pronom possessf le ndtre, le votre, la nétre, la vatre, les notes, les vtes (avec accent ciconflexe su eo) Valeurs, emplois et fonctions pronom possessifremplace dane un nom précedé de ladjectit possess ur ite a réptition posters ta lettre avec les miennes (= mes lettres) ronom possessif a toutes les fonctions du nom id ure ? La mienne semble plus récente (sujet) acheté La mienne l'année derniere (complément d'objet direc) ¢ pronom possessif peut avoir la valeur d'un nom. 10h singuite toujours pour les siens (= sa famille) Qui a gagné ? — Les ndtees (= notre équipe). tit dna y metre du wtre! (que vous fassez des efforts), des siennes a Uécole, il faut convoquer se a fait des bétises, des sotises) a tenne, dla wbtre | (= notre santé, &ta sant, votre santé). ea Ne confondes pas leurs), adectf posses, et leur, pronom. ceomemapreer eer 1. Ladjectf peut prendre la forme du singulier et du pluril, le pronom it id Bs qu'une forme, invariable : 2. Ladjectise place toujours devant un nom, le pronom toujours devantunvete fy Formes Remarque & propos du pronom ON tenom | Lenom | Lenom | Le nom Sion représente «ils», « les gens», Yadjectif posses est sn, ss. caton | seprésenté | représenté | représenté | représenté {Dans lave, généalement, om aime som confot, sa maison, 5 a estmasculin | est éminin | est masculin | est éminin la personne singuier | _singulier uri pluie! Mais sion = « nous », 'adjctit possess qui corespond est notre, nos. re! ee | ss HQuestce que vous aimex dans la vie ?— Nous ? On aime notre mien | la mienne | tes miens | les miennes jotre maison, nos amis angue pluto orale) ia etas “| ich I oe Relation sien | lasienne | leaigiens | Ug siennes LLadjectif possess marque bien sOrla possession. Ia la valeur d'un cong ‘ment du nom, m Valeurs et emplois | | le 1 Benjamin a un chien, C'est le chien de Benjamin, C'est son din f ale Sylvie et Jack ont une maison de campagne, cest la maison de Sylie 4 Z et de Jack, c'est lewr mais [le leur | ta teur les teurs | tes leurs 4 Ladjectitpossessit peut marquer une relation plus vague de sua - habitude Le pronom psesitest foxmé de article defn suiv de mien, tien Elle a passé sex examens. (IL n'y a pas de rapport de posses vac et gente, en Nombre et en personne Rappel mais un rapport de situation), bs i | Wis vas acheter tom p (Le pain que tu acheteshabitvlenert) Wt Ay hawt: ba. ilies les mlennes et puis la vbere. | Cala contraction des mom café eau travail (Le até que je bos ehaque jour) _ prépostions de eta et des Notex ben la dftérence entre Fadjectit possessif notre, votre, nos, vos Sans | krtiles I prend alors une valeur atfective et peut explimer accent sur 0 ete ponom possesi le nate, le vétre, la ndtre, la votre, sat ds ides comple- le respec, affection : Alors mom petit Pera vas Bl les nes, es vbtes (avec accent crconflxe sul). “i 4 iment différentes des —Hironi ete mépris: Oh, West Pas trés malititon monsclP Mat! Wl AC'eu vote voiture? Our, c'est la mBtre, et la tre, oi estelle ? Ses (ptéposton de + les) Valeurs, emplois et fonctions enact | dificutés, elle ne pense | qw'aus siennes | (préposton a+ les) | ima plage et vold la tienme (= ta place). Le pronom possessifremplace donc un nom précédé de l'adjctif possessif ur iter la repetition poster ta lettre avec les miennes (= mes lettres) POUR*ALLER PLUS LOIN fs utes once tom, 1a voiture ? La mienne semble plus récente (sujet) LLadjectif possess a des equivalents heté la mienne dernidre (complement d objet ditec) ‘article défini remplace \'adjectif possessif quand i n'y a pus ée Toute sure possesseur. Par exemple, devant les partis du cops : J'ai mal a la tee OE ates ge 0 ATL s'est fracturé La jambe en faisant du ski % ¢pronom possessif peut avoir la valeur d'un nom. inguite toujours pour lee siens (= sa famille Qui a gagné ?— Les nétres (= notre équipe) ini faa y mettre du wre ! (Que vous fassiez des efforts) ew 14 la nde, dla tiene, dla vStre! (=A notre santé, Ata santé, vote sant), La possession stexprime par ~des verbes avoir, trea, posséder,appartenir = 10m Vapprice pour les quaiés qu'elle a (= pour ses 1A qui st esac? Mest to, dui? (= Cest ton: {Cet homime posséde une ies belle collection de tableaux Quand ais enfant, Gris sur tous mes lines mon live). ~ un adjectf possess Je n'ai plus d’encre dans mon un pronom possessit x Prends le mien. un arte défni Attention, ence coule, tu vas te =lepronom en a Je te rends tom stylo.Je suis dé nom + de + nom ~ pronom démonstratif + de + nom ~ préposition a+ un nom ou un pronom Observer bien ‘Apts la preposition a, on peut utiliser le nom ou le pronom {Ce télphone portable etd Jean, il est & Iu {Cette maison est d mes amis, elle est & ens. Nt a, d qui estce ? Crest d Luc ? C'est lui ?- Non, est ‘Mais : apr la préposton de, on ne peut jamais utiliser de 41Ce portable es le portable de Marie, c'est le portable de 11 Cette voiture est la voiture de Lucas, e'est la voiture de 2.5 Les adjectifs et pronoms indé {adjectifindéfini comme tous les déterminants est un compagnon du rom. i exprime des nuances imprécises liées a la quantité : quantité rule (= « 26 »), partielle, globale... Il peut renvoyer a des animés ou des inanimés, ou aux deux a la fois. l peut se présenter sous une forme variable ou invariable. UL w’a plus aucun souvenir de son enfance. Toutes les images de son passé ont dispar Il lu reste pourtant plusieurs photos qui évoquent.pOlf lui certains ‘néuements, quelques visages Le pronom indéfini remplace un nomsetiwn adjeeuf indéfintiN€omme Vadjectf indéfini iI peut marquef"une quantit®nulle, partielle ou vague, une quantitéfotale ou une qualitel 11s lngtemps atendu mais personne mest vens il ne s'est riem passé de ts les rues de som adolescence, aucune s'est réalisé I vu ses amis Jeune; quelques-uns ont voyagé, certains se sont engagés dans des combats politiques, d’autres se sont simplement mariés, mais tous sem: cient ener une vie plusipassionnante que la sienne , EUR 1 Formes [exprimant | adjecttsindéfinis variables adjecttsindéfinsinvariables Ne confonder pas: a a (Ce tableau ext de mot (jesus auteur du tableau; de +l | “hae (valeur distibutve) @ moi, je Vai donné a mon ami, maintenant iLest a lui (i est r chaque est toujours singulier. pan | sco | Sater uno) plaster unt pate) | duelque(=undune) plusieurs est toujours pure juelques (des) 1 | tertains/certaines (des) ne quant | quelonque/qucconques | mimporce quel /n‘importe quels | mimportequelle/nimporte quelles | iver /diveres (= des) differents diferentes (= des) | | owner dete) | [tow Ziuteious/omestvaler globe) | { _[ méme/mémes (marque identi) | aucre/aweres (marque la diférence) | scl/cels/telle/telles (marque a simitude, | Wwe une qualité | Pct ars te nom, ou | spt vere te ult | adecttquaficatt et sign- | fle «sans aucune valeur» ACe devo est ml. | | ABB est mle en alas Certain placé aps le nom | ou apres le verbe etre est | | un adjectif quaificatit et | Sie «sir «assur» | HSon succes aus: élections (oir adject p. 98) Quelque place devant un ‘nom de nombre est un adverbe invariable et signi- fie « environ » HM1y a quelque ving kilo | imétres entre ces des wiles |Woirtadvebe p.198) mValeurs et emplois W Les adjectifsindéfinis qui marquent une quantité« 2éro » * Aucune) = pas un, pas une ‘Accompagné des adverbes ne, ne. preposition sans FElle n'a aucune patience. Ils m'ont plus aucun espoi. Elle part so ‘aucun doute plus, ne... jamais, ou précéé de + Nul(le) = pas un, pas une (appartient&la langue soutenue) Stemploie avec ne et sans. Elle bien travail elle est bien préparée, elle réussra, sams mul dou ‘Je n'ai mul besoin de ces affaires, tw peux: les donner 1 W Les adjectts indéfinis qui marquent une quanti partielle, poste * Certain(e) Au singulir, cet adjectfs'emploie accompagné de Vatcle un) et pet prendre des sens différents selon le contexte. 1Un certain nombre de scientifiques affirment que la plane serch (= unnombre imprécs, difficile a fixer), 1 faut un certain courage pour affonter cette situation dif (26 courage) 1 Une femme est venue vous voir, cétait une = assez Agée) Au pluie, s'emploie sans article (= quelques-uns parmil@ Ut UCertaines personnes prédisent des changements dmportants iy nme dum certain iy années a venir (= des personnes). * Quelque u singuler, 'emploie seuli@t'a Teisens de « Indéterminée 11'ai passé quelque temps dangle lion (= un peu de temps, une tain temps) mln ou de « URE Quant rrombie de », « ungertain nombre de s. Ila souvent une valeur restive 1 Le cfdait presqitesvide; geuls, quelques clients trainaient encore aut 1A la fit trajet, es quelques passagers qui restaient dans lew Les quelques articles encore ex és en vitrine seront biemt sold *Plusieurs Ale sens de « plus de deux » ; il exprime un plurielimprécis, mais aps le sens restrctif de « quelques » Observer bien la difference entre plusieurs et quelques dans ls phass ‘avis invite plusieurs personnes, seules quelques personnes sont vena U Apres plusieurs jours passé bien reposts, alors que 1 unis qui my ont passé que ques jours ont gardé leur mine pale et faiguée Rappelez-vous que « plusieurs » est invariable et qu'il ne suble jamb avec un article * Ditérents, divers Devant un nom au plurel, ils deviennent adjectis indéfinis et s'emploient sans determinant Ces deux adjectifs ont le sens de « plusieurs » a vise differents pays. Nous avons pu rencontrer différentes personnes, Ls asistants ont proposé diverses solutions Parfois, le nom associ a ces adjectfs est défin. Dans ce cas-a, on notera la présence d'un déterminant, Now avons passé en revue les différents avaniages et les différents inconvénients d'un déménagement a ta campagne V Les adjectifs indéfinis qui marquent une totalité * chaque Cetajectit montre que, dans un ensemble, les éléments sont prisun par un, Chaque s'emploie toujours sans déterminantset ilest toujours sui d'un rom au singulier I! la méme forme’au masculin et aulféminin, Irenvoie& des personnes ou a des choses 1Chaque Fathtais pt voter s'il s'est fait inadtre bur les listesélectorales 'Chague jou, je prendsde métro pour meYendre au bureau. AChage annkO Vs passohs une semaine a ta montagne + Tout “rife que dans un ensemble les éléments sont pris un par un. Tout[tu), tute [tut], masculin, éminin, au singuler et sans déterminant a lemime¥ens que « chaque », mais il est moins usuel Toute peine mite salaire Tv es insupportable cesse de m'interompre & tout instant, a tout propo Tous (tu), toutes (tu), au plurel, avec un déterminant, devant un nombre, ala méme valeur distributive (nutlisez surtout pas le mot chaque dans ce a) Cette vielle voiture consomme beaucoup dessence. Je dois faire le plein tous les cent kilomt Tous les deus: jours, elle téléphone a ses paren 1 ne peut pas se concentrer longtemps sur un travail; il s’arréte toutes les cing minut ‘Mortre que dans un ensemble les éléments sont pis globalement. Au singuler tout (tu), toute [tut] désignent une total Is sont suivis d'un determinant defn Quand elle et nerveuse, elle mange tout Le temps us sommes a la période des soldes, mais tw as vu tout Tout te monde est parti ? Il ne reste plus personne ? (remarquez bien tout le monde + verbe au singuller. Ul vient de erer son enureprise evil y consacre tout som temps Mais comparez 1's passé toute Vannée a étudier le sanskrit (cette année-ci, année qui ent des écoule 1W'ai passé toute ume année a érudier le sanskrit (une seule année, indéf ‘ie, on ne precise pas laquelle) Sn Different, divers, places aprés le nom, sont des adjectifs qualificatifs et Zon ne peut ps dre * chaque ing minutes ee ~Au pluriel, tous (tu), toutes (tut) désignent un ensemble. ts sot d'un determinant défi 11J’ai Iu cous les livres au programme 11a plu tous ces jours-i Tous ses parents étaient présents a son mariage, tous ses ones a) Remarque : suivi d'un chiffre, généralement deux et tros, lade ta toutes peut subliser avec un déterminant ou sans déterminant. Mon amie a deus filles: toutes (les) deux sont étudiantes n'y. pas de déterminant ‘devant un nom prope. “Ella tout Proust, tout Kafka, tout Mishima, W Les adjectis indéfinis qui marquent qu'une personne ou une ch ‘est complétement indéterminée ‘= Nimporte quel, n'importe quels (masculin singulier, plrel/Ning quelle, n“importe quelles (fémininsingulier, pluie) Ublises sans determinant. Alors, qu'es-ce qu'on va voir? — Oh! mtimporte quel film, mais film drile et rent UT est imprudent, il sort seul & mimporte quelle heure de la nut le est vraiment naive, elle est préte @ coire n’importe quelle hie + Queleonque (masculin ou féminin se place de prétérence aps enn 7 avec un determinant. MCehatewr cx es cltbee | 8 Ti as une préfrence ps ‘mais moi, je le trowve 4queleongue (= insigni- fant. une marque de lessive ? — Oh, no, tune marque quelconque (= n‘importe quelle marque). W Les adjectifs indéfinis qui marquent I'identité oy iference Tel, tes (masculin singuler, pluriel)Telle, tell (Féminin singulpt Ces adjctits, précédés ou non d'un déterminant indéfin,expriment sie litude, la comparaison. {Ue la laisse passer, je Ini tiens la porte Valle & porteP¥es pagal n'ai méme pas droit & uplmerc. Je n’ai jamaigyu une telle impli ( une impolitesse comme impolitese de cette personne). La comparaison peut s'exprimeraussi pala répétiion du motte. Tel piseptel fil. Tel matte, tel chien ( un fis est comme son pie chien’ comme Son maitre). Tel associé la conjonction que permet d'exprimerI'idée de a qual ete de la eonséquence AM ext Pune telle gentillsse (ou d'une gentilesse telle) qu'il et we jours prétidaide les gens + Mme (masculin, féminin singulier)/Mémes (masculin, féinin put lis sont accompagnés d'un déterminant défini et, placés avant le nom expriment lasimiltude IN us portons le méme nom de famille m avons la méme tale, nous partageons les mémes gots, nous aime les mémes ch ‘avons le méme dge + Autre (masculin, féminin singulier)/Autres (masculin, féinin pli) Placés entre le nom et son déterminant, ils distinguent une persone tune chose d'une autre personne, d'une autre chose Bonjour, comment vas-tu ? Je ne te vis plus ! Je w’habite pls i,j déménagé dans um autre quartier (= un quarter diferent 1 Creat ton a ‘une opinion det ‘mais moi j'ai ume autre opinion Awplae 1 Quen il et alae, cosute som médecin de fil, mais conse au dentes médecion (Rappel: article ndéfin pluriel des devant Madjectit > de ov eel un autre médcin > antes méecins) Ey «| pronoms exprimant | Pronoms expiant Pronamsexpimant | Penon Trangusme" | pam Un/Une Pronoms exprimant la totaltéplurele ou singuliére Tout (veut) | Pronoms exprimant Tidentite ou la ditférence Pronoms exprimant Ta quanti nulle |aaeraie | |Peun Un(e) autre Diaucres Tous (tus) Toutes Liun(e), Vautre a Quelguer-un(els | Chacan(e) Tose) i ees Rien Quelgue chore | Quelgnes antes Diontres 2 Prasieus Astra | Nilmportequi___| Cersingehe Gtr chose ‘Niimporte quoi ‘Niimporte lequel_ | N'importe lesquels importe laquelle | N'importe leguelles| Z\ tous ces pronoms de la quanti rule peuvent ttre suivis d'un complé- ment intodt pa a pré- Valeurs et emplois W Les pronoms indéfinis de la quantité nulle = Aucun(e)/Pas un(e) ‘Stempoint avec un verbe A la forme négative. Is sont donc assocés & ne. lIstenvoient a des choses ou a des personnes. th au de vote est ouvert depuis 8 hewres du matin, mais on sont les cous ? Aucun ne s'est encore présenté, Pas un ne s'est encore manifsté 1 Les bulletins de none dé ghssé dans U're te sont a la disposition des électeurs, mais aucun’ * Personne (invariable)/Nul (rare, appartient la langue soutenue) Personne renvoie uniquement & une personne. Ce pronom est dailleurs driv du mot : une personne 1 Quist venu pendant mon absence ? Personne n’est venu, (ou) Personne stce que quelgu’un est venu ? Non, personne n'est venu. (ou) Non, personne We n'ai rien d’awtre a dire ren de plus. Ue n’ai crise personne de connu a cette soirée (Caclectif ou te participe passé sont au masculin) 1 Que de nef ajo ha? CCestle pronom relatif sujet du verbe dela proposition qui suit. Lantécédent peut eve un animé ou un inanimé. I peut etre masculin, féminin ou sans genre déterminé (neutre) peut etre singuier ou pluie J'ai ume amie ; elle vient du Japon. > J'ai ume amie qui vient du Japon Ts ont adopté un chien qué mord tout le monde (animé) 1M visité plusieurs studios qui ne lui convenaient pas (inanimé) J'ai trouvé quelque chose qui te plaira (neutre) Elle a vu tour de suite ce qui n’allait pas (neutre) POUR ALLER PLUS LOIN « ce qui » + verbe impersonnel > «ce qui » ou « ce qu'il » Les deux formes sont possbles. Mais ee qul est suet, ce quill est ‘complément d'objet direct. ee ce qui/qu’tl vous plaia Alice qui/qu'il reste. A Racotesmoi ce qui /qu'l Ini est ari alate page 245 ‘Qui » ne side jamais. Nee LS on dit : Crest cet ‘homme dont (de qi) je sews te parler | ou: | Cot de cet homme que | “jeweler rmaisnon: | "Crest de cet homme dont _jevews te parler | Cette structure est fautve A cause de a redondance : Con répéte a prépostion de de cet homme, dont, Gdecethomme..). i « Que » ou « qu’ » + voyelle Crest le pronom relatif complément d'objet direct du verbe qui su L¥antécédent peut étre un animé ou un inanimé I peut étre masculin, féminin ou neutre. I peut étre singulier ou pluie Le pronom relatif que s'éide devant une voyelle. Nous avons engagé un employé : nous appricions cet employé (01 ms Papprécions) pour ses grandes qualités, > Nous avons engag’ un emt ‘que nous appriions pour ses grandes qualité, Ila acheté un canapé et des fauteuils que je trouve tres confor A Ecoute ce qu'il «ate dire UElle ma confié quelque chose que je ne peux pas répéer «Dont » Ce pronom remplace un nom ou un pronom introduits par la pepsi simple de. LVantécédent peut étre un animé ou un inanimé. peut étre masculin, féminin ou neutre I peut étre singulier ou plurel Le pronom dont remplace = un nom ou un pronom complément indirect d'un verbe, J'ai soni les ustensiles ;'avais besoin de tous cog ustensledp fe la fondue, > J'ai sort tous les ustensiles dont jays besoin pai tout ce dont clle a envie (= elelaenvie de tout cela). tun nom complément d'un lfe Wom {Elle porte une jupe dont la couleur ne va pas a¥beclle de son chante (la couleur de la jupe) un nomicomplément d'un adjectif 1 Void la jeuneifille done mohvanitlest trés amoureus: (= mon ani amoureux de cette jeune fille) ‘un norf€6mplément d'un nom de nombre Al y avaitytrente Etudiants dont dix étaient amércains ou dont Américains (doe de ces trente étudiants, dix parmi ces tent éulis sont américains), Sun nom sous-entendu C'est un érivain dont on dit qu'il sera le plus grand de sa gin (on dt de cet écrivain quil sera...) Remarque 1 WElleécoutait une chanson ; elle em connaiscait Uauteur ( la chanson) outait une chanson done elle connaissait auteur (Bont la chanson), Les deux pronoms en et dont reprennent le méme groupe de mot I donc impossible de les utliser ensemble dans la méme phrase Remarque 2 Ale s'installérent dans cette région ; ils appréciaient son climat (son = le cimat de cette région) {1b sinsallerent dans cette région dont ils appréiaient le climat (dont = lecimat de cette région) Ladjctf possessif son et le pronom relatif dont reprennent le méme groupe de mots, il est donc impossible de les utiliser ensemble dans la rméme phrase m«Ou» este pronom relat complément de lieu ou complémen de temps. Lantécédent est toujours inanimé. I peut &tre maseilin ou féminin, sing: er ou pre I peut ére présent sous la forme d'unsnomd'un adverbe. 11 peut méme ‘tre imple apres certaines prépositions ¥ Compleméht delle UNous sommes revetedans cette petite ville ; nous avions passé notre tnfan@dans cette petite pille, > Nous sommes revenus dans cette petite elle 9b nous avions passé notre enfance A Monsfire part pours Brsil; il passera plusieurs années aw Brésil ‘F Mon fve part pour le Brésil on il passera plusieurs années (Vantéce ent est uninom). Elle seviendra 1a on elle a vécw des moments heureux (Vantécédent est un adverbe) We paserai par oh tw passeras (Vantécédent est sous-entendu = par Tendrot ob tu passeras) Complément de temps mes rencontés un jour : le métro était en grive ce jour-la, imines rencontrés un jour oii le métw était en grive Vannée of ai soutenu ma ‘moi & Uhewre ot les garcons de café in 1 « Dol » (= duquel, de laquelle, desquel(le)s) este pronom relatif qui marque origin. EMones jucqu’an toisitme étage de la tour Eiffel d’0i vous pourre wir une vue superbe sur Paris (& partir de ce point-li, depuis le toi sibme étage, vous pourrez avoir une vue. \ Ne confondez pas ¢’0i, pronom relatif qui a une valeur concréte, et 40d, expression de la conséquence qui a une valeur abstrate. yy mn balcon d’on je peux voir le spectacle toujours litiquement, d’0n son rejet ee _ LA SPHERE DU NOM wit PREC es ed & Préposition + « qui » ou « lequel », « lesquels », « l , “«lesquelles » (pour les animés) Préposition + « lequel », « lesquels », « laquelle», ««lesquelles » (pour les inanmés) Les pronoms lequel, lesquels, laquelle, lesquelles sont formés deat le, la les + quelle). a+ lequel/A laquelle > auquel/laquelle + lesquels /Iesquelles > auxquels/auxquelles de + lequel > duquel de + lesquels /lesquelles > desquels/desquelles Ae te présenterai ces personnes; j’habite chez ces personnes. > Jeept centerai les personnes chez qui j"habite (Ou chez lesquelle hie Les amis a qui (Ou auxquels) je tai présenté habitent a U'énang Le jeune homme avec qui (Ou avec lequel) elle a fat e long so devenu plus tard son mari Elle parle souvent de ses grands-parents pour qui (OU pout leu elle éprouvait une grande affection La compagnie pour laquelle je travalle a son sidge & Ameria, Le film dans lequel cette jeune actrce a jowe a cit Wilucs tational "Attention, la chaise sur laquelle tu montes pote changer Ue ‘lectrique n’est pas tes solide Le spectacle auquel nous avons assist ails ennuye 1 Préposition + « quoi » LLantéeédent st toujours un pfonom neutre ou une proposition —Vantécéent est un pronom neutre : ce, quelque chose, autre cos, 1 Veils ce pour quoi je me suis battu toute ma vie (= a chose dis 1 C'est qielgué chose & quoi vous devez étre attentif. ‘antécédent est une proposition W Achetez vos billets de train & Vavance, sans quoi vous ne poure t j ; te de votre départ "N’oubliez pas de composter votre billet avant de monter dans leis ‘faute de quoi vous risquez de payer une amende "Reposez-vous, apres quot nous pourrons bavarder Attention aux pronoms relatifs neutres Le pronom relatif neutre a pour antécédent les pronoms neutres : ce, (quelque chose, autre chose, rien, peut te sujet ce qui, quelque chose qui, autre chose qui, rien qui Je sais ce quite géne We n'ai rien trouvé qui lui plairait ~complément d'objet direct = ce que, quelque chose que, autre chose ue, ien que Ue cherche d acheter quelque chose que tu aimerais. Elle imagine ce qu'elle fea plus tard. ~complément dobjet indirect avec la, préi@sition de: ce dont, Quelque chose dont, autre chose dont, rien dant 1 Voila exactemenwce dont j'ai besoin ‘Avec une autie prépostin : ce vers quol /iquélque chose pour quol / rien A.quol/.ce contre quo! et. quelques expressions figées sans antécédent {ui renvolent & toute une proposition (sans quol, faute de quol, aprés (quoi, moyennant quoi, gre’ & quoi...) buistexpliquer c€ 8 quoi je pense pour notre projet. Tu sais ce comtre quoi je me suis toujours batt | Partessiminédiatement, sans quoi vous arriverez en retard Nous avons commencé nos révisions bien a l'avance ; grdce a quoi nous ‘avons pu nous présenter & Vexamen sans inguiétude La présence ou absence du pronom ce avant le groupe préposition + pro ‘om rela quol pourait s'expliquer ainsi le ronom ce peut étre présent lorsque la préposition est simple, monosy! labique : ce pour quo, ce vers quol, ce & quoi, ce contre quol Lest absent lorsque la préposition comporte plus d'une sylabe ou qu'elle st composée : apres quol, moyennant quoi, grace a quoi, faute de ‘qUol..; ou lrsqu'elle pourrait sembler cacophonique avec ce pronom sans quoi (e sans quoi). \ Ne confondez pas les pronoms relatifs et les pronoms interrogatifs Pronom iterrogatit Pronom relatif 1 Qui est vena Je ne connais pas la personne qui est venue 1 Que veux-tu ? Je devine ce que tu veux 1A quot penses-u ? Je te dinai (ce) a quoi je pensais Nae POUR ALLER PLUS LOIN 4. Distinguez bien Admirez cette pce; a décoration de cette pidee est remarguale (de nom est introduit par la prépostion simple de). > Admirez cee pidce dont la décoration est remarquable 1 Admire cee pide: un architec clea parting (adm tion [de] cette pice (le nom est introdut parle groupe prépostionnel & la décoration de. Un groupe pret est formé de ensemble: prépostion + nom + préposton). > Admire: cee pice la décoration de laquelle ax ark a parti ; "Devant le bouguinise, il feulletait un livre ; certaines pag te | livre étaient encore non coupées | > Devant te bouguiniste, il feuilletat wn tire domt crane étaient encore non coupées 1 fevitetait un tone; Centre] tes pages [de] ce Hei de une lettre juni 3 Ii feast en lire entre les pager qual i daateriale 3 LA QUANTIFICATION Qv'estce que crest? La quantification est le fait de déterminer la quantité de quelque chose, deuaieme ent centidme mille > milieme \On empiole la formeycegilllere « uniéme » dans : 21 (vingt et uniéme), Hellrente et unicme), 41° (quarante et unieme), etc. tAuconcouns tl a été recu vinge et unidme sur deux cents candidat LS quand premier et Entant quadectis les nombres rdinaux peuvent tre atnbuts ou épithetes. | mir accompagnent un ‘tention au changement de sens | nombre cardinal, ils se 1 CJguin jeri ct eritte Samana placent apres lui En cesens, premier, premiée sgnife «en tete», ala premére place Vous ferez les deux 1 La premibre Equipe Eat japonaise Epithet), Premiers exercces et 16, premier, premiere signte celle qui est présentée d'abord ‘ous lines les trois der= Ie peuvent te prttdés d'un determinant ae, alec possess ou [il Lesan aan adect mons Se "Le cat et déliseus ii, jen prendrais bien un deuxiéme. ZS on distingue parts Mon troisi¢me enfant entre au college @ la rentrée. deuxiéme (dans une série de plus de deux) et second | Gily a seulement deux GSog) léments. Second se pro- is Saccordent au pluie 1Ce sont les troisiemes jeux Olympiques auxquels il participe Remarque Des adverbes en -ment peuvent etre créés a partir des nombres ordinaux "Ts dost aire waciner conte la grippe : premidrement, c'est recommandé dee fie avant Vhiver et, deusiémement, c'est gratuit d fon Age wan cinguante > une cinguantaine 3 . 3 Termes dérivés des nombres ia ees teen ume centaine Unille > um miller Certains termes servant 4 exprimer la quantification sont és nombres, On peut dite: ume vin, vingtaines, “dense cinguantaines, ete Avec centaine et miller, on peut dire : ume centaine, um miller ; des rtaines, des millers; quelques centaines, quelques millers ; plusieurs mntines, plusieurs 1 ne, une cinguantaine, etc., mais non *deux lies, etc, mais non *deux centaines, “cing ce: PRTC ee ed * Les frac af) ception: douzaine Les fractions les plus courantes sont: un dem! (1/2), un tes (OMB jc yyudnais denx douzaines deeufs et cing dousaines Whuttres. quart (1/4), un dixiéme (1/10). Elles sont précédées d'un art dna indéfin ls sont genérlement suvis de de + nom. ULes trois quarts du temps, je vis en province EDans ce cours, il n'y a qu'une trentaine d’ingerits pour leioment Le loyer représente souvent un tiers du budget d'une famille mai nd une centaine d’étudiants My 4 quelques centaines dannées Demi est un adjectif qui s'accorde avec le nom féminin single qu est placé apres celui-ci lls seront la dans une dem avant une heure et demie. Is expimentgéneralement approximation, 1 Cit u Bn divedonseine dal (= de 12 ans envio. Wigs aM aM so inscits dans ce cours (= environ 15) Hultaine semploie peas w seulement avec jours NN Nee a ees at tee spe Ge Denne cnttinede kilos (= environ 100 kilos). N Sivous demandez un) #Un demi-litre, c'est la moitié d’un litre, une demi-jouné, li o seotiSicth call vous. dune journé si vous demandez une douzaine d'ceufs, on vous donnera exacte n‘aurez pas un demise ’ rmentaggeuf et non 11 ou 12.0u 13! de bidre, mai seulement _* LES pourcentages expriment également une partie d'un tout. Caine #! Uunvete de bee qui cor. | actors, is peuvent te suv de de + 0m, fespond aenvironun quart | _Généralement,iln'y a pas damticle devant lefpourcentades, elite. Dans les années 1980gen France, 12 Ye de [population Ea uci La awissance annuellesera cttetanuée de 2 Fe ed Million, miliard prennent un « s » quand ils sont muitipliés. ls peuvent ttre suis de de + nom. La Chine comp sait sixante millions dhabitants en 2001 plus de deux milliards dhabitants Pei eeers Ils sont formés en ajoutant -aine & certains nombres cardinaux 1 douzeauntlidowzaine es noms en ate: quadragénaire, quinquagénaire, sexagénaire, sep. tuagénaire,octogénaite, nonagénaire, centenaire concernent toujours age. Un quinguagénaire st un homme qui a environ cinquante ans. BB vn 1989, la F 1 commémoré le bicentenaire (les 200 ans) de la Tous les nombres ne peuvent pas servi & former des nombres ole (On ne peut pas dire, par exemple tLe enfant duns fr lla are reise pas. On entend quelquefos trentenaire mais est rare dann Voici la liste des nombres « transformables » th > une huitain me dizaine Un duo, un couple (pour les personnes), une paire (surtout pour les objets) = deux éléments > > > > une vingtaine > TT ay + Un trio = tos élément time trentaine tv, Marine et Eléonore, quel trio d’enfer ! sume quarantain + Un quatuor = quatre éléments. + Un quintette = cing éléments Ces deux derniers termes appartiennent au domaine musial (quia | «ing instruments ou voix) — Sn quadruple, etc. 1 Prenez une feuille double (= deux feuilles). 1/'ai payé le triple du prix prévu (= trois fos le pri). forces vont étre décuplées (= muliphes pe ‘Je tele rendrai au centuple (= cent fois plus). W Avec ces vitamines, w [beeGua Ne partez pas, ai juste deux mots d vous dire! 4 Attends-moi, je reviens dans cing minutes |LJ’en ai pour une seconde (=|'ai bientBt fini ce que je suis en tran def M14 gagné des mille et descents (= beaucoup d'argent) Ga fait div fois que je le répete! (= en ai assez de répéter. "Ew heurtant la porte, j'ai vu trente-six chandelles (= ttre Hout choo), 1 Faire les quatre cents coups (= fare de grosses bétises) 1G ma coseé trois fois rien (= tres peu chen) Alguantité 9’@Bt pas nécessairement une notion exacte, ce pt une approximation qui Varie entre zéro et I'infini et qui peut ever mée par des adjeetits, des noms, des adverbes ou des verbes. La quantité zéro Elle se traduit par des adjectifs comme aucun/aucune, nul/nule encore par le mot rien 1 Quiestce que tu as acheté ? — Rien | La réunion a 61é annulée, aucune conférenciére n’état lib cj 1 Pas un bus, pas un taxi, comment faire pour rentrer ? Ea CChaque, chacun, tout, n'importe quel mettent en evidence une it! uantité un) en la séparant du groupe auquel elle appartient « Chaque », « chacun/chacune » * Chaque est un adjctt qui accompagne toujours un nom. 1 Le facteur passe chaque jour, & 11 heures, dans ma rue 1 Quand il bricole, il se coupe ou s'écrase un doigt & chaque fois ! ‘ Chacun/chacune est un pronom. 1! peut s'employer seul ou suivi de de «nom ou de + pronom, {En démocratie, chacu est libre de ses opinions Dans ce village, ily a trois églises. Chacune a son style et som charme propre "Devan cette situation, chacun de nous a réagi diffremment. 1 Tout(e) » (toujours au singulier dans ce ci) Tout est suivi d'un nom au single Tout dtr humain a droit au respeth de sow Wildgrité Physique et mental Toute infraction 8 la loi sera punie Remarques 4) Tout estéquivalent a « r‘importe quelle)» et signifie « quel quill soit», Cesta-dite qu'l ne dtférencie pas les personnes ou les objets concernés, (On utile pour exprimer des veités générales. 2) Chaque est utils plus fréquemment et dans des contextes plus ordinal res, I permet de séparer les éléments d'un groupe et d'nsister sur chacun deux, dol Fimpossbilité d'associer chaque avec un nombre deus ans je viens en France (impossible). Pour exprimer une distribution répétée, on utilise tous/toutes + article + nombre Tous les deux ans, il *Chaque mnt un séjour & Vétanger. EX —— le peut etre exprimée ~par un adverbe : tout, entiérement, totalement, pleinement, absolument, défiitivement, complétement Ces adverbes peuvent modifier un verbe ou un adjectt 2 chien a entiérement vidé son asset C'est un enfant pleinement heureus par un adjectit: plein, vide. Quand on part en vacances, la voiture est pleine. Ces adjectifs peuvent are suivis de de + nom La vie est pleine de surprises! ar tout/toute, tous/toutes. Tout adverbesignifie « tes, tout a fait, totalement » "Des gens tout simples (09 adverbs de quant age 152 LLacectt plein est souvent ile comme adverbe (en francs un peu amie). 8Depuis qu'elle a owert sa galerie dart elle gagne plein d'argent (= beau- coup d'argent Wa _ ZS on ntemploie jamais | tras ou trop avec des adjecifs ou des adverbes ‘exprimant déja une idée de superatif: tints beau- coup ; *trés terrible ; ‘tris délicenx ya longtemps), j'ai Iabité ti EF adverbes page 191 Tout adjectifindéfni placé devant un nom précédé d'un déterminant | fie « tout enter», il représente la totalité du groupe concemé U Toute ta ville é1ait illuminée pour les fetes {Je vais au cinéma tous tes jours Tous/toutes pronom, employé seul, signifie « toutes les personnes les choses ». Dans ce cas, le « » final du masculn s'entend ol 1 Venez tous (tus] voir le feu d'antifce Précédé de article le, tout ale sens de « l'ensemble a total», Crest combien pour le tout ? La quantité subjective ou partielle Y Rappel Elle est souvent expximée simplement par l'article parttif du ou de ea e I (Selon que le mot suivant commence par une voyele ou une conse devant des noms de masse prise globalement : du sabe, de I'd devant des noms abstraits : du courage, de amour, de la gai Ele peut aussi etre exprimée par des adverbes €omme beauty ta ‘mément, tellement, tant, assez, peu,-trop, moins, sufisammet adverbes s'utlisent aussi bien pour des Objets ou des, personnes da brables que pour des masses AIL y a trop de livres sypeette Magere; il faulay enlever que UI y a trop de haine entre cuxyils.e s'entendrout jamais Employé seul, 'adverbe Modife le verBe et se place apes lui 8 un ts simplevetentye I auxiliire ete partici passé a un temps compost. 1 Tie ravailes trop, tu ne sort pas ass ‘mlinquidtes Beaucoup | Emploje avec de, lest suivi d'un nom, 1/'si beaucoupide travail ct peu de temps. Dis 4 tail et done plus de temps suri moina de nur mi, j'inai aw thédte, je ver mesa Ne confondez pas (ne). plus et plus de : le premier exprime une négation, le seconde) ‘une quantté supplémentaire 1 Voulez-vous encore du riz ?~ Nom merc, je m’en veus: plus 1 Que voulez-vous ?~ Je voudrais un pew plus de riz, s'il vow pla ppeu de et un peu de : le premier est une maniére d'exprime Faber! quelque chose ou une quantité négligeable ; le deuxiéme signifi une uantité ou une quantitéatténuée Ay'ai peu dintérée pour ces histores-la (= pas beaucoup dint, TEile ne demande pas grand-chose, juste un pew V La quantté subjective ou partielle peut également etre exprimée par un rom indéterminé la plupart, une part/une partie, une majorite + La plupart s'emploie seul ou suivi de de + nom ou de + pronom au pluie! (cau dans expression la plupart du temps). Le verbe se met au pluriel 2s jeunes Frangais aiment le cinéma en général mais la plupart vont Or dit que les Parisiens sont désagréables. En réalité, la plupart dentre + Une part/une partie s‘emploent seus ou suivs de de + nom, (On utlse part lorsqu'lsagit d'un tout divisible (un gateau, par exemple) Al st bon ce giteau, jen mangerais bien une part, te mat partie lorsqu'l ‘agit d'un tout non divisible enmoFeeaux WWne partie dela maison a &é rénovée + La plus grande partie, la majeure partie sexpressions suvies lel sou nt dun nom au singuleret d'un verbe au singuler Ls plus grande partie du livre estconsaerée lg bioghaphie de Uauteur 1k ont passélamajewre partie de leur vie a Kéttanger + La majorité des... expression suivie d'UR'Verbe au pluriel ou, plus rare ment, d'un verbe aU singulier. 11a majorite des provincianx préferent vivre en province La majorite ls Paiseis vient de province Rappels + Plusietfé (adjctf ov pronom) exprime une quantité supérieure & deux. I soulgne Vidée de quanti. Avez-vous des amis en Suisse ? = Oui, plusiewrs * Quelques: toujours adjectf et toujours au pluriel quand il exprime une ‘quanti indéterminge mais limitée 1's run quelques amis pour féter la nowwelle année * Divers ou différents placés devant un nom expriment la diversité en rméme temps que la quantité Dans cet ville, ous rencontree= divers exemples du style « art nowveaw Avec divers et différents placés devant un nom, i est impossible employer article infin des. Remarque a quantté peut etre exprimée par un nom spécfique a un domaine. un ko (de ware, de beur unlit (eau, de vin, dh untas (de boi ue bate (dl un bouquet, unvo (sea un toupeau Ces termes peuvent etre suivis de de + nom L\ vans rexpression wT Te LD te mot gen et tou fous au ple Eas gens qui habitent & dtd de chez me sont tris bayonts. I est impossible de dre “plusieurs pers ou quelques een IH faut dire : plusieurs per- sonnes quelques pesomes. Recette de la mayonnaise Aucdessus d'un bol, jase un eu Tout en tournant, jouer sun filet d’huile de toures, ‘Continues jusqu’a ce que Je Blanc du jaune | le mélange soit consistant le jaune dans le bol.) et reste acroché sur le fet ine pincée de sel, | ow la fourchete. Ajoute? ale une petite cuillerée "| quelques gouttes de vinaigr de moutarde, Remar collects comme la fail, la ful, le monde st st d'un verbe au singulier. 1 Toute la famille est réunie pour Vanniversaire de Tommy Tout le monde est arvivé a U'hewre 1a foule me fait peur. * Certain verbes expriment une idée de quantité: remit, comber, Wile iminuer, augmenter, décimer, décupler, eroitre, déeroitre, accumilé ls ome rempli le réfrigératlr avait de partir, 1 Les gens sont contents: le gouvernement a promis d\dioninuer ls ils 1 Le chémage a légerement augitenté clavril /\. Ne onfondea pas nombre etnuméro. Tous les deux s'expriment par des chiffres ou des nombres mais eur ws ifere. + Un numéfo indie une place dans une succession Tuas le numéro de téléphone de Katia ? — Oui c'est le 05 03 23 678 4 Quel est le numéro de la chambre, s'il vous plait? ~ Le 27, au 2 de We numéro gagnant a la loterie est le 34 45 67 84 98 856. * Un nombre indique une quantité Le nombre de personnes autorisé dans cet ascenseur est 6 1 Quel est le nombre de places disponibles ? ~ Seulement tris: 4 LA QUALIFICATION DU NOM On peut qualifier quelqu'un ou quelque chose de différentes manieres. Parexemple blanche, la-bas (adjectif qualificati. / de ses enfants (complément de nom :reation de possesion) ‘Antoni a construit a maison (—en pierre du pays (complément \\ de nom exprimant la mar) \ qui est 1a, en.faée de vous (propo- sition relative) Nous aborderons dabord le complémeAtt du ibm, Puls I'adjectt quali fcatifet enfin la proposition relative 4,1,Le complément du nom reposts page 70 ‘Le nom peut étre suivi d'une préposition (le plus souvent de, mais ‘uss en, pour ‘un nom commun ou un nom propre : une rob ‘uit la robe de Brigite ‘un pronom : des amis delle sunadverbe ‘un fini anal d’hier és de vivre, la machine a laver Le complément du nom peut avoir des sens tres différents. Il peut exprimer =lamative tn la possession -Ferigine ladirection train de Rome, le tain pour Rome tusage la destination une tasse d café, ume machine a café le contenu une tase de café, un flacon de parfum =lalation toutparti wn de cuir, un sac en cwir a maison des voisins, le vélo de Paola le thé de Chine, le rain de Rome re de vin, un kilo de pommes, une part de ~lacause =lescaractéristiques une ro d'une grande beauté le temps, la saison lds diver, un temps dé ~ladurée un élat de rie, un geste de colére a fleurs, un homme d'affaires, une. femme tune minute de silence, une heure de cours, mois de tava, dix: ans de mariage wun tableau de Picasso, un roman de Flaubert urstes, la location d'un studio le sujet, auteur ~Hobjet d'une action C'est un sac de cuir C'est un sac en cui. (on peut dire les deux) Mais: Mon sac est en cuir | etnon * Mon sac est de cuir We masculine -eur, féminin en -euse : 1 moquense ~masculn en -eux, ux, féminin en -euse, -ouce, -ousse ou -ouse : hew dows, dow aileur,traailleuse ; moquewr, A\ La préposition de peut avoir des sens différents et faire nate fant guité. Par exemple 11C’est le train de Rome (= qui vient de Rome ou qui va & Rome cssentiel (= enfant aime-til ou estaine, fu" ens roux, rousse ; jaloux, jalouse ~masculin en -teu,féminin en -teuse (si le verbe dorigine se termine en Ae): hanter > chanteur, chanteuse -masulinen-teur,féminin en -trice (autres adjectfs): novateur, novtrice 1 Lamour dwn enfant 4.2 Vadjectif qualificatif Lesajects suivants ont trois formes (deux masculins selon la premiére lettre 4 mot qui suit, et un feminin), Qu'est-ce qu'un adjectif qualificatif? C'est un mot qui quali cise, caractérise) un nom commun : un beaw film, un lore inten tun beau printemps, un bel év, une belle journée une histoire stupide tn homme tes views, un veil ami, une veil UW s'accorde avec ce nom : un beaw jardin, de beaux janine ; wel Aun noweau film, un nouvel élve, une nowvelte Bde jeune et jolie, des. fmm Le genre de |'adjectit amma Plusieurs cas se présentent. Les adjectfs qu se terminent par un -e ont la méme forme au na et au féminin aes lpia’ filles jeuncs et joes En général, comme pour Je nom, le -s estlé marque du pluriel un rtd ganort de erands easons V lly aquelaies casiparticuliers il est dre, elle es lemastlin singulier en - ou -x > masculinplurelidentique elle est sympathique re Z\ sivadjectit renvoie au pronom démonstratif neu tre ce (oue’), pas accord, iméme si ce représente un plure | 1 Les vacances est genial! | tn nave suédois, des naviressuédois; un homme heureus, des homme Pour les autres adjectifs, en général, on forme Iagjectt Féminine tant un -ea adjectf masculn bs un grand jardin, une grande maison in inguin -al > masculn pluie en -aux me général, des problémes généraux Parfois, la prononciationyeét la miéme : jol, jolie ; espagnol, spagut bleu, bleue ; national, nationale,jmeilleur, meilleur. ‘Mais attention, souvent elle change ~ au féminin, on entend la eonsonne finale : gros, grosse (+(x frangaise (+ fa); grand, grande (+(dl) ; petit, petite (+ (1); ban blanche (bia) = a'masculi, | Yia uneWWoyelle nasale et, au féminin, a consomei plein [plc], pleine [plen} ; marocain [marok¢], marocaine {maroka) {bo}, borine (sn) Beaucoup passé 1 Cet enfant est amusan adjectfs ont la forme d'un verbe au partcipe pet est une histoire tres émounante, C'est mat 1s sont fatiqués. Elles sont fachées, Il éait désespéré, Elle semblat ane Beaucoup de férinins se forment autrement =masculin en -f, féminin en -ve : actif, active ; posiif; positives =masculin en -¢, féminin en -que preg masculin en -g, féminin en -gue : long, ~masculin en -e, feminin en -Bre = premier, pr public, publique jr, taro mire; dernier, dei Accord du nom et de I'adjectif, : W En général yal ‘ajectif s'accorde en genre et en nombre avec le nom quill garcons inteligents; une fille intellgente, de: Siadjectitqualife des noms masculins et feminins il est au masculin pluie le masculin emporte sur le feminin ») &, Maria, Cristina, Julia, Sophia et Robert sont beaus et intelligent: vec les agjectfs de couleur, le nom et'adjectif s'accordent en général Ella les yews bleus et les cheveus no =Silsagt d'un nom « adjectvé », i peut rester invariable yeux marron, di noisete, des jupes orange I faut dre cependant que trés souvent, les Frangais ne font pas cette dis: teton et accordent dans ce cas-la aussi adjectf avec le nom ~sladjectit est composé, Vadjectif est invariable ‘lew marine, des draps vert boutclle, des TT ae