Vous êtes sur la page 1sur 20

SIAM 2009.

Le Plan Maroc Vert


N°2675 Le 27 Avril 2009

en marche
Sommaire
ACTUALITÉ 4-5
Visite d’une délégation chinoise
du Bureau des taxes de Chongqing

Plénière de la Commission Fiscalité,


le 29 avril

Quatrième Rencontre Thématique

4
de la Commission PME

Fédération du transport.
Cinq amendements au projet
du Code de la route
FÉDÉRATION 6
AMITH. Guides pratiques ACTU CGEM
pour le bon usage du Code du Travail
Réforme de la Justice.
Fédération de l’Energie. Les propositions de la CGEM
Assemblée générale ordinaire
UNION REGIONALE 7
Oujda. Convention avec les
professionnels de l’industrie hôtelière

Agadir. Rencontre d’information


sur les élections des délégués des salariés

Marrakech. Visite de la délégation


d’hommes d’affaires Omanais

10
ÇA NOUS INTÉRESSE 8

DOSSIER 12
SIAM 2009. La région
au cœur du Plan Maroc Vert
FOCUS
INTERNATIONAL 16
CGEM- Deve Network.
Premiers signes encourageants
pour l’économie européenne Conférence nationale sur l’équité
dans l’entreprise
FOIRES & SALONS 17

APPEL D’OFFRES 18
ACTUALITÉ CGEM

Réforme de la Justice.
Les propositions de la CGEM
déploiement de manière efficiente de la justice.
A cet effet, la CGEM a formulé des propositions qui se
résument comme suit :
• La moralisation de la justice par la lutte contre la corrup-
tion qui continue de fausser son fonctionnement normal
et efficient.
• La mise en place de ressources humaines et matérielles
pouvant faire face à la nécessité de la mise à niveau de la
justice.
• La rationalisation de la cartographie des tribunaux est
indispensable.
• La mise à niveau des ressources humaines par la mise
en place d’un cadre de formation approprié et par le ren-
forcement de la formation continue.
• refonte du code de procédure civile afin de simplifier les
procédures devant les juridictions.
• Une meilleure diffusion du droit dans un souci de trans-
parence et de prévisibilité par un accès égal de tous les pro-
fessionnels et justiciables à l’information juridique, et une
diffusion généralisée de la jurisprudence ce qui permettra
une plus grande harmonie et cohérence dans les décisions
rendues par les différents tribunaux et un contrôle efficient
de la part de la hiérarchie.

Brèves
D ans le cadre de l’élaboration d’un plan global de
réforme de la justice, le Ministère de la Justice a
sollicité la Confédération Générale des Entreprises
du Maroc (CGEM) pour lui communiquer sa vision et ses
suggestions pour la mise en place de cette réforme.
• La CGEM a reçu, le lundi 20 avril 2009, une délégation
chinoise du Bureau des taxes de Chongqing. M. Taoufik
JOUNDY, président du Conseil d’Affaires maroco-chinois
a présenté, à cette occasion, les différentes missions, fédéra-
tions et commissions de la CGEM et a ensuite répondu
La CGEM, pour qui la réforme de la justice constitue aux questions posées par les membres de la délégation chi-
un axe prioritaire (Les propositions de réforme de la Jus- noise sur le système de taxation au Maroc.
tice sont contenues dans le Livre Blanc de la CGEM), a L’objectif de cette visite au Maroc est de bien connaître
le système fiscal marocain, ainsi que les différentes op-
d’abord exprimé sa reconnaissance d’être associée à un portunités d’investissement pour les entreprises chinoises
projet qui bénéficiera à l’ensemble des Marocains, et a af- intéressées par un partenariat au Maroc. Les différents
firmé que la réussite des reformes réalisées au niveau du secteurs intéressant les membres de la délégation étant
climat des affaires, notamment la modernisation du dis- l’agriculture, le tourisme, la pêche, le bâtiment, les phos-
positif législatif et règlementaire, est conditionnée par un phates et engrais…

Directeur de publication : Moulay Hafid Elalamy


Administration et Rédaction : 23, bd Mohamed Abdou, Palmiers - Casablanca.
Tél : 05 22 99 70 00 Fax : 05 22 98 39 71 E-mail : cgeminfos@cgem.ma
Redacteur en chef : Mustapha Moulay
Régie publicitaire : Agence AUTOGRAPH, Bd Brahim Roudani (ex Route d’El Jadida). Rés. Al Fath
Tél : 05 22 98 29 64 /75 Fax : 05 22 98 29 82 E-mail : contact@autograph.ma
Abonnement : Malika Charafi, E-mail : charafi@cgem.ma
ISSN : 0851-123X D.L : 214/99 Web : www.cgem.ma

Impression : IMPRIMAHD

4 CGEM INFOS 27 Avril 2009


Événement
La Commission Fiscalité tiendra sa réunion plénière, le mercredi
29 avril au siège de la CGEM à partir de 17H. L’ordre du jour de cette réunion
portera sur l’étude des réalisations de la Commission au cours du mandat 2007-
2009.

Quatrième Rencontre Thématique


de la Commission PME que jamais : « rien n’est acquis » et « qui ne
s’améliore pas en permanence périt ». M. Lah-
babi a souligné que l’augmentation des profits
reposera plus globalement sur l’amélioration
de chacun des 7 leviers de la performance in-
dustrielle :
1. la productivité des machines et des hom-
mes
2. les flux de production
3. les processus de gestion industrielle : ges-
tion de production, gestion de maintenance,
gestion de qualité
4. l’organisation et la répartition efficace des
rôles et responsabilités
5. les coûts d’exploitation
6. le système de pilotage des performances
7. le système d’informations.

R éduisez vos Frais Généraux et Aug-


mentez vos Profits : Enjeux et Con-
seils », est le thème qui a été retenu
par la commission PME, le 15 avril pour sa
quatrième rencontre thématique. Lors de
• La Fédération du transport a présenté, le 16
avril lors d’une réunion avec le président de la
Chambre des conseillers, M. Maâti Benkad-
dour, cinq propositions d’amendements du pro-
cette rencontre, M. Karim Berrada, Manag- jet du Code de la route. Dans une déclaration à
ing Partner à Expense Reduction Analysts la presse, le président de la Fédération, M. Ab-
et M. Slimane Lahbabi, DG à Horizon Pro delilah Hifdi a indiqué que ces amendements
ont expliqué comment améliorer la rentabil- concernent les articles 165, 167, 169, 144 et
ité des entreprises à travers deux approches 41 relatifs essentiellement aux peines privatives
complémentaires ; l’une permet de réduire de liberté et aux amendes, outre le transport
les frais généraux, l’autre consiste à optimiser par des compagnies étrangères sur le territoire
le processus industriel. Selon M. Berrada, il national.
est nécessaire d’identifier les postes de charg- M. Hifdi a indiqué que le président de la Cham-
es non stratégiques à partir de la balance et bre des conseillers s’est félicité de certaines
comptes fournisseurs; d’établir un classement nouveautés apportées par ce projet notamment
des dépenses par importance ou par priorité; à propos du chauffeur professionnel et des hor-
de définir une stratégie générale de réduction aires du travail.
des coûts; de définir un objectif minimum de M. Hifdi a affirmé que les transporteurs
réduction par poste de charge ; les rôles et émettent des réserves quant à certaines disposi-
livrables pour toutes les personnes qui partici- tions du code de la route, en raison des craintes
peront au processus de réduction et de mesurer liées à la manière de leur application, appelant
les résultats. Selon lui, des solutions adaptées à l’organisation des opérations de contrôle et à
existent, tant en interne qu’en externe. Pour la moralisation des instances qui en sont char-
M. Lahbabi le contexte industriel au Maroc gées.
connaît un durcissement de l’environnement Il a également souligné la nécessité de mettre à
concurrentiel depuis l’ouverture du marché niveau et de restructurer le secteur pour qu’il
marocain avec les accords de libre-échange. puisse relever les défis économiques auxquels
Il a expliqué qu’il s’agit d’un phénomène le Maroc fait face, surtout après la signature
d’accélération, amplifié par la crise inter- de plusieurs accords de libre échange avec des
nationale où les principes maitres sont plus partenaires, dont l’UEet les Etats-Unis.

CGEM INFOS 27 Avril 2009 5


ACTUALITÉ CGEM Fédération
AMITH. Guides pratiques
pour le bon usage du Code du Travail
terprétations,
• Faciliter l’harmonisation des
pratiques au sein des entre-
prises du secteur en fournissant
des documents types de travail.
Au terme des travaux qui ont
mobilisé dix-huit mois durant
le comité technique, les dits
Guides, ont été approuvé par
le comité de pilotage dans un
premier temps et puis par la
division de la Réglementation
et Organismes Internation-
aux relevant de la direction de
l’emploi, après des travaux de
coordination.
Ces guides ont bénéficié égale-
ment du soutien de l’ANPME
pour leur édition, ils sont
présentés sous forme de clas-
seur traitant les thèmes suiv-
ants :

==> Règlement intérieur :


Procédures et mise en place
==> Contrat de travail : Pro-
cédures et modèles
==> Procédures des mesures
disciplinaires et de la rupture
du contrat de travail : Procé-
dures et modèles
==> Négociation collective :
Principes et méthodologie

L
==> Institutions représen-
’entrée en vigueur en juin bénéficié du soutien de la coo- tatives du personnel dans
2004 du nouveau Code pération espagnole. Ainsi, un l’entreprise : Mise en place et
du Travail a provoqué de comité technique conduit par gestion
longs débats d’interprétation un expert en droit du travail, et
dans les milieux industriels. constitué par la coordinatrice
Soucieuse d’améliorer la com- nationale du projet Tra de Ma-
préhension des dispositions de roc et de trois directeurs des res- • La Fédération de l’Energie
ce code par ses membres et dé- sources humaines d’entreprises tiendra son Assemblée générale
sireuse de mettre à leur disposi- membres, a œuvré pendant 18 ordinaire annuelle, le 29 avril
tion un outil harmonisé de ges- mois en vue de mettre au point 2009 à 16 heures au siège de la
tion des ressources humaines, un outil qui vise à : CGEM à l’effet de délibérer et
l’AMITH a initié une réflexion statuer sur l’ordre du jour suiv-
visant la réalisation de guides • Clarifier et expliciter cer- ant :
pratiques ayant trait aux volets taines dispositions du code du o Lecture du rapport moral,
les plus complexes du code. travail et notamment celles qui o Lecture du rapport financier,
Ces guides ont été mis en œu- introduisent des concepts nou- o Plan d’actions pour 2009,
vre dans le cadre de Trade Ma- veaux, o Quitus aux membres du bu-
roc, projet pilote du BIT et ont • Réduire les écarts dans les in- reau.

6 CGEM INFOS 27 Avril 2009


Union régionale
Oujda. Convention
avec les professionnels de l’industrie hôtelière
mée par des représentants de la Commission emploi/
formation, la délégation du ministère de l’emploi et de
l’inspection de travail, cette rencontre a été l’occasion
de débattre de cette obligation législative notamment en
matière de représentation et de répondre par la même à
des cas pratiques notamment le cas où personne ne se
représente, le cas de retrait de confiance du délégué, cas
des entreprises familiales ou multinationales. Durant
cette rencontre, il a été proposé à la CGEM de procéder
à la formation des délégués lorsqu’ils seront élus pour
profiter des forums d’emploi et d’entreprise et améliorer
le climat du dialogue social. Juste après la rencontre, le
bureau de l’union régionale Souss Massa Draa a tenu
sa réunion pour discuter le rapport moral 2008, l’état
d’avancement du plan d’action 2009 ainsi que les activi-
tés de l’union. Les discussions ont concerné :
- Le rapport des activités 2008.

L
’union régionale de l’Oriental a signé, le 15 avril, lors d’une - L’état d’avancement du programme PAAP et présen-
réunion avec les professionnels de l’Industrie Hôtelière, la tation des résultats de la mission organisée au MEDEF PACA
convention « TAAHIL AL FANADIQ ». A cette occa- tenue à Marseille du 31 mars au 2 Avril.
sion, M. Zaki, président de L’association régionale de l’industrie - L’organisation des Assises Régionales en Octobre et prépara-
hôtelière, a rappelé les défis et les perspectives aux quelles doivent tion de la monographie économique régionale.
se préparer les opérateurs hôteliers de la région, soulignant aussi - La Rencontre des candidats à la présidence et séminaire sur la
l’importance de la mise à niveau des hôtels de l’Oriental, notam- bonne gouvernance.
ment les petites structures, pour être à l’hauteur de la concur- - Programme IPMC.
rence. Le manque en ressources humaines qualifiées, est l’un des - Initiative GRECO Maroc.
principaux problèmes dont souffre le secteur de l’hôtellerie en - Restitution des résultats ALE Maroc/USA.
général et dans la région de l’Oriental en particulier. M.Z aki a - Organisation du Forum des métiers en partenariat avec le club
rappelé l’importance de cette convention qui est une opportuni- Rotary.
té à saisir par les professionnels de la région, surtout que les uni- - Participation de l’Union au Carrefour d’entreprise prévu en
tés hôtelières connaissent des problèmes majeurs qui menacent Juin.
leur existence. De son côté, le Délégué du tourisme a exposé les - Forum des hommes d’affaires maghrébins prévu les 10 &12
problèmes de gestion des Ressources Humaines dans les unités Mai.
hôtelières de la région indiquant à cet égard que l’opération « - Table ronde des experts d’Agadir organisée par Manpower
TAAHIL AL FANADIQ » constitue une initiative propice de
la part de l’union régionale de l’Oriental pour aider à relever Marrakech. Visite de la délégation
ce défi. M. Mohammed Dine, secrétaire général de l’union ré- d’hommes d’affaires Omanais
gionale de l’Oriental a rappelé que le développement du capital M. Mustapha Belkahia, président de l’union régionale du Ten-
humain est indispensable au développement de l’entreprise, et sift, accompagné de plusieurs promoteurs immobiliers de la ré-
l’initiative « TAAHIL AL FANADIQ » s’inscrit dans ce sens, gion, a reçu la délégation d’hommes d’affaires omanais en visite
surtout qu’elle va se pencher sur le volet de la formation et la au Maroc. M. Belkahia a présenté aux membres de la délégation
qualification des Ressources humaine des unités hôtelières de les opportunités d’investissement dans la région de Marrakech
la région avec un apport financier de 80% dans le cadre des Tensift Al Haouz notamment dans le secteur de l’immobilier.
contrats spéciaux de formation et 20 % comme apport de la Les membres de la délégation Omanaise ont été également reçus
CGEM. L’ouverture des grandes unités hôtelières à Saidia et pour un déjeuner de travail par M. Faouzi Chaabi. Université
le Plan Azur pour l’année 2010, constituent des défis majeurs à permanente de l’Ecole HEEC-Marrakech Dans le cadre de son
relever par les opérateurs hôteliers de la région. université Permanente, l’Ecole HEEC – Marrakech a organisé
du 21 au 23 avril un colloque auquel l’union régionale Tensift
Agadir. Rencontre d’information a pris part activement. « Crise financière ou crise économique
sur les élections des délégués des salariés mondiale : impact sur la croissance » était le thème retenu pour
L’union régionale Souss Massa Draa a organisé, le17 avril, cette année. Les participants à ce colloque ont mené une réflex-
une rencontre d’information pour informer ses adhérents sur ion sur cette crise qui risque de se répandre sur toutes les autres
l’organisation des élections des délégués du personnel. Ani- économies ouvertes à l’international.

CGEM INFOS 27 Avril 2009 7


ÇA NOUS INTÉRESSE
de l’opération pèlerinage
1430/2009, à déposer “sous pli
PAAP. Conférence scellé”, à partir du “21 avril et
sur la crise mondiale au plus tard le 30 avril”, une de-
La CGEM, le PAAP, BMH Coach mande de participation.
et ADEMA organisent, le 28 Le ministère précise que les
Avril 2009 à 16H à l’Auditorium agences sollicitant participer à ce
de la CGEM, une conférence sur concours doivent être titulaires
«La Crise Financière Mondiale d’une licence définitive d’agence
et son impact sur le Maroc : quel de voyages, depuis au moins deux
rôle pour les Associations Profes- années, à la date limite du dépô t
sionnelles ». Cette rencontre sera des dossiers.
Conférence sur animée par M. Hassan ABOUY- L’agence doit également dis-
l’intelligence économique OUB, Ambassadeur Itinérant du poser d’un directeur agrée par
Le Club Entreprendre organ- Maroc. Cette conférence vient l’Administration du tourisme,
ise une conférence sur le thème exercer l’activité d’agent de voy-
«L’intelligence stratégique et age de manière permanente et
économique » Le mercredi 6 mai n’avoir commis aucune infraction
2009 au Novotel à Casablanca. aux dispositions de la loi n°31-96
Dans le contexte actuel de com- portant statut des agences de voy-
pétition économique féroce où ages.
l’information est vitale, l’intelligence Les agences doivent respecter
économique est d’importance. scrupuleusement les dispositions
Elle représente un outil privilé- du cahier de prescriptions spé-
gié au service du développement ciales, mis en place par le dépar-
économique et de protection des tement du tourisme, et du contrat
intérêts nationaux. type liant l’agence de voyages
Le Club Entreprendre relance le clôturer le deuxième module de au pèlerin, comme elles doivent
sujet et donne un nouveau ton au formation sur le Management être en règle vis-à-vis de l’office
débat, en faisant intervenir les di- Stratégique des Associations des Changes, des Compagnies de
rigeants de la société ADIT, Lead- professionnelles. Elle permettra transport et des prestataires saou-
er de l’intelligence stratégique en de considérer les conséquenc- diens.
France, le Président de la Fédéra- es financières, économiques et Ces agences doivent, en plus,
tion Française de l’Intelligence commerciales de cette crise in- disposer d’au moins un employé
Economique ainsi que des person- ternationale et ses répercussions permanent pour accompagner
nalités marocaines. sur l’économie marocaine et de les pèlerins justifiant d’une ex-
Ces spécialistes partagerons avec définir les stratégies qu’ont les périence d’au moins trois ans en
vous leurs expériences et apport- associations professionnelles matière d’organisation des opéra-
eront un éclairage sur la manière pour en atténuer les effets parmi tions du pèlerinage et “Omra”
d’anticiper les mutations, de l’ensemble des outils mis en œu- (au moins une année du pèleri-
maîtriser les flux d’information, vre au niveau national. nage). En outre, l’agence est tenue
d’identifier des domaines clés de Contact d’adhérer au code de déontologie
développement… Les experts Fax : 022 99 62 47 / 022 22 de la profession.
ainsi que d’autres intervenants 06 51
aborderont plusieurs axes de ré- E-mail : cgempaap@paap.
flexion notamment « Les en- ma / bmhcoach@gmail.
jeux de l’Intelligence économique com
», « Les métiers et les pratiques
de l’Intelligence stratégique », «
L’Intelligence économique au ser-
vice des pays émergents notam- Pèlerinage-agences
ment le Maroc ». de voyages.
Contact : Dépôt des candidatures
Melle Sanâa Benjelloun au 05 Le ministère du Tourisme et de
22 98 97 69/71 l’Artisanat appelle les agences
e-mail : de voyages, remplissant les con-
sb.clubentreprendre@gmail. ditions pour participer au con-
com cours national d’organisation

8 CGEM INFOS 27 Avril 2009


Les agences de voyages remplis- portement d’attente chez le cit- micile, avec sa carte “Rahati” et la
sant ces conditions, devront dé- oyen”. carte d’identité nationale.
poser leurs dossiers de candidature Le lancement de cette carte person-
à la Direction des entreprises et nalisée, qui sera valide pour une
activités touristiques au ministère période de trois ans, permet à la
du tourisme. CIMR de rationaliser les coûts de
Les pièces à fournir sont précisées traitement des pensions, améliorer
dans l’avis d’appel à manifesta- la gestion des allocataires, réduire
tion affiché sur les sites Internet les délais d’exécution des ordres de
du département du Tourisme règlement des pensions et favoriser
(www.tourisme.gov.ma) et de la l’inclusion financière des pension-
Fédération Nationale des Agenc- nés non-bancarisés.
es de Voyages du Maroc (www. Moyennant des frais mensuels de 5
fnavmhaj2009.org). DH, cette carte permet également
aux retraités et à la CIMR de gag-
ner plus de temps et d’argent grâce
aux nombreux avantages et multi-
Etude prospective sur tude de services offerts par ce nou-
l’immobilier résidentiel veau dispositif de paiement électro-
Le ministère de l’Habitat, de Carte bancaire nique.
l’Urbanisme et de l’Aménagement au profit des retraités
de l’espace a lancé, le 22 avril à La Banque Centrale Populaire (BCP)
Rabat, l’étude prospective sur le et la Caisse Interprofessionnelle Ma- Les Jeudis de la Gestion
secteur immobilier résidentiel rocaine de Retraites (CIMR) ont Dans le cadre de la promotion de
à l’horizon 2020. Cette étude a signé, le 20 avril à Casablanca une la PME et de l’accompagnement
pour objectifs de proposer une convention de partenariat portant à l’application des bonnes méth-
stratégie nationale de développe- sur la mise en place d’une carte ban- odes de gouvernance, la CGEM,
ment du secteur immobilier et caire permettant aux retraités de la en partenariat avec Sage Maroc,
des plans régionaux et locaux CIMR de percevoir leurs pensions a décidé de lancer un nouveau
d’investissement immobilier auprès de l’ensemble des guichets rendez vous incontournable : «
et de créer un observatoire de automatiques bancaires. les Jeudis de la Gestion ».
l’immobilier. Baptisée “Rahati”, cette carte moné- Un jeudi par mois, un expert mé-
L’étude, qui doit s’appuyer sur les tique rechargeable propose aux allo- tier, une entreprise et un consul-
résultats des consultations région- cataires non-bancarisés de la CIMR tant technique vous présenterons
ales sur le secteur de l’immobilier, une panoplie de services bancaires leur vision d’une thématique par-
passe par deux phases, à savoir tels que le règlement de factures, ticulière de gestion d’entreprise
l’affinement et l’évaluation du le paiement des achats et le retrait d’actualité. Ainsi nous souhai-
secteur immobilier résidentiel d’argents. tons apporter des réponses prag-
durant la dernière décennie et De plus, le porteur de cette carte matiques à des questions que
la proposition d’une stratégie et interbancaire n’aura plus besoin de toute entreprise se pose un jour
d’un plan d’action pour le secteur produire des certificats de vie et de sans jamais trouver de réponse
à l’horizon 2020. les déposer auprès des services de la claire, ni aucun outil concret de
Ctude vise à faire une lecture CIMR. Il lui suffit désormais de se mise en application.
objective de la réalité et des per- présenter à l’agence de la Banque
spectives du secteur immobilier, populaire, la plus proche de son do- Programme
une lecture partagée des indica- Dates Thématiques
teurs du secteur et la préserva-
tion de son rôle primordial dans Les DAF évoluent, et la vôtre!? Découvrez les
l’économie nationale et dans la nouveaux enjeux des Grandes Directions
jeudi 14 mai
maîtrise du développement. 2009
Financières, comment elles contribuent à la
Elle intervient dans une conjonc- réussite globale de l’entreprise en développant
ture marquée par la crise finan- une vision à 360° des données financières
cière internationale qui devrait Le SI de production!: 7ème et principal pilier de la
toucher l’immobilier national et performance industrielle, le système d’information
qui s’est manifestée notamment jeudi 11 juin
vie une véritable révolution, découvrez les
par “un recul d’acquisition des 2009
logements secondaires par les re- dernières innovations et enjeux de la Gestion de
traités et les étrangers et un com- Production!Assistée par Ordinateur (GPAO).

CGEM INFOS 27 Avril 2009 9


FOCUS

CGEM- Deve Network. Conférence


nationale sur l’équité dans l’entreprise
Dans le cadre de la stratégie nationale pour atteindre l’équité et l’égalité entre les
femmes et les hommes au Maroc, et pour accompagner l’entreprise marocaine dans
ses efforts de se conformer à la législation sociale, au Code du travail et aux princi-
pes d’équité et de bonne gouvernance; la CGEM et Deve-Network, association qui
oeuvre pour promouvoir l’équité en milieu professionnel organise une conférence
nationale sous le thème « Pour une équité mesurable en Entreprise », le 6 Mai 2009 de
9H à 12h au siège de la Confédération avec la participation du Ministre de l’Emploi
et de la Formation Professionnelle, ainsi que de la Directrice du projet Genre Maroc
de la GTZ.
Deve Network est une as- d’organisation, de restructuration et
sociation à but non lu- de classification.
cratif, dont l’objectif est
de contribuer à la réalisa- - Faciliter aux femmes à l’instar des
tion d’un développement hommes, la qualification et le travail
humain durable et équi- dans toutes les spécialités, professions
table, fondé sur l’équité et branches d’activité ; même celles
et l’égalité des chances en qui sont traditionnellement réservées
milieu professionnel par aux hommes.
des programmes d’action
visant à: - Offrir une opportunité de dével-
oppement égale aux hommes et aux
- Equilibrer entre la partic- femmes.
ipation des femmes et des
hommes en milieu profes-
sionnel Programme de la Conférence
- Eliminer toute forme de Axe1: Pour une équité
discrimination, directe ou Mesurable
indirecte et dans le do-
maine de l’emploi, et les - Femme au Travail, réalité et
écarts qui en résultent. perspective par Mr Ouanaimi;
du Ministère de l’emploi
- Faire respecter la régle-
mentation sociale et les - Management au Féminin; par
dispositions du code du Mme Boughaba Khadija ; Inves-
travail dans le domaine de tRH
l’équité
- Approche pour réaliser une
- Faire appliquer le princ- équité mesurable: par Melle
ipe d’équité au recrute- Mouna Sebbahi ; DeveNetwork
ment, à l’affectation, à la
formation, dans les salaires Axe2 : Expériences Nationales
et autres avantages, au et Internationales
moment des promotions et
évolution de carrière. - Mesures proactives pour réalis-
er l’égalité en matière d’emploi
- Assurer la représenta- au Canada– par Mme Rachida
tion équilibrée des femmes Cherifi, Chercheure et Membre
et des hommes dans les de l’Association DEVENetwork
groupes de réflexion, les
conseils d’administration, - Expérience du projet Genre
les comités de direction, par la GTZ_Mme Moréno ; Di-
les comités d’entreprise, rectrice GTZ du Projet Genre
les délégués du person- Maroc
nel, les commissions

10 CGEM INFOS 27 Avril 2009











 

 


 

 



 

 

 




CGEM INFOS 27 Avril 2009 11
DOSSIER

SIAM 2009.
Le Plan Maroc Vert en marche
Pour la deuxième fois consécutive, la CGEM a participé au Salon International
de l’Agriculture au Maroc (SIAM), tenu à Meknès du 22 au 27 vril 2009, par un
stand de 200 m² dédié à la promotion de la Charte de Responsabilité Sociale
(RSE) et du Label CGEM. Cette quatrième édition du SIAM a été marquée
par la signature de plusieurs Conventions et Contrats-programmes pour la
dynamisation du Plan Maroc Vert et le développement des différentes filières
agricoles.
porté par l’Etat en matière d’investissements
prévus dans le cadre du Plan Maroc Vert
pour la période 2010-2015, a été signé entre
les ministères de l’économie et des finances
et de l’agriculture et la pêche maritime,
- Convention d’entente entre le gouverne-
ment du Maroc et le Fonds international du
développement agricole (FIDA), aux termes
de laquelle le fonds va accorder au Royaume
un prêt de 8 millions de dollars par an sur
une période de 10 ans.

- Convention similaire, signée entre le Ma-


roc et l’Agence française de développement
Q uelque 620 exposants ont participé à
l’édition 2009 du SIAM, qui s’articule
autour de neuf pôles thématiques dédiés aux
(AFD), d’un montant de 50 millions d’Euros,
vise le financement partiel d’un certain nom-
16 régions du Royaume, et portant sur la pro- bre de projets agricoles dans les régions de
duction agricole et agroindustrielle, l’élevage, Tanger-Tétouan et de Taza-Al Hoceima-
le machinisme agricole, l’agrofourniture, Taounate.
l’environnement et nature, la valorisation
des produits du terroir, les sponsors et insti- - Convention de partenariat avec Attijari
tutionnels et l’international. Wafabank, d’un montant de 25 milliards
DH, destinée à assurer l’accompagnement
Conventions et de contrats-programmes bancaire du Plan Maroc Vert et une autre
convention similaire avec le Groupe de la
Plusieurs conventions de financement na- Banque populaire (GBP) d’un montant de 20
tional et international ainsi que des contrats- milliards DH.
programmes visant la dynamisation du Plan
Maroc Vert et la promotion des différentes - Convention concernant le développement
filières agricoles ont été signés, le 21 avril à de la filière des arbres fruitiers, a en outre été
Meknès, à l’ouverture de la 2e édition des as- signée entre l’Etat et le GBP pour la création
sises nationales de l’agriculture. d’un fonds de stabilisation prudentielle des
Ces documents, venus renforcer les instru- prix et une autre avec le même groupe portant
ments juridiques, déjà signés, ont pour ob- sur la définition et l’accompagnement d’une
jectif majeur le développement du secteur première liste de projets à financer.
et la réalisation des chantiers du Plan Maroc
Vert : - Contrats-programmes dont le premier a
trait au développement de la filière de la vi-
- Convention relative au soutien financier ap- ande rouge entre l’Etat et les professionnels
du secteur. Ce projet va nécessiter un inves-
12 CGEM INFOS 27 Avril 2009
tissement de 6 milliards DH dont 850 mil- - Contrat programme d’un montant de 765
lions de dirhams pris en charge par l’Etat. millions DH dont 225 millions DH à la
charge de l’Etat et visant l’amélioration des
- Le développement de la céréaliculture semences et la promotion de leur rôle dans
a également fait l’objet d’un contrat pro- l’élévation de la productivité, a été signé en-
gramme portant sur la réalisation d’un so- tre l’Etat et les professionnels.
cle de production céréalière de 7 millions
de tonnes et la refonte de certaines filières Pour sa part, l’Agence de développement
du secteur entre l’Etat et les professionnels. agricole a signé un ensemble de mémoran-
L’investissement prévu dans ce cadre s’élève dums d’entente pour le développement des
à 3,1 milliards DH. produits oléicoles, les conserveries et les ac-
tions de remembrement pour la mise en oeu-
- Contrat-programme entre l’Etat et les pro- vre du modèle de l’agrégation.
fessionnels du secteur oléicole visant la plan-
tation de 540.000 hectares d’olivier pour 12 milliards DH d’investissements
atteindre 1.220.000 Ha à l’horizon 2020 et
une production de 340.000 tonnes d’huile. Les investissements dans le secteur agricole
L’investissement prévu dans ce cadre s’élève ont réalisé un saut qualitatif pour atteindre
à 6 milliards DH. 12 milliards DH.
Les investissements étrangers représentent
- Contrat programme concernant la filière une part importante dans ce montant global
maraîchère de primeurs signé entre l’Etat ce qui dénote l’écho favorable du Plan Ma-
et les professionnels, aux termes duquel des roc vert sur le plan international.
investissements de 12 milliards DH, dont 2 Des projets de grande envergure ont été
milliards à la charge de l’Etat, ont été pré- lancés dans toute les chaînes de production
vus. par des investisseurs marocains et étrangers,
ayant concerné, entre autres, les filières des
CGEM INFOS 27 Avril 2009 13
DOSSIER
garde d’Azzemour Bir Jdid. Près de 200 mil-
lions de dirhams iront aux projets d’irrigation
avec un transfert de volume d’eau de 12 mil-
lions de m3 par an à partir du barrage Al
Massira.

Modèle de l’agrégation

La mise en œuvre du modèle de l’agrégation


représente une solution attractive pour dé-
passer les contraintes liées à la fragmentation
des exploitations.
Les intervenants, des responsables
d’entreprises publiques et privées et
légumes, de l’agrumiculture, l’oliveraie et d’établissements publics ont été unanimes,
l’élevage. lors des Iie assises nationales de l’agriculture,
Le lancement d’importants projets à travers à souligner la pertinence de ce concept, défi-
les différentes régions du Royaume dans le ni dans le cadre du Plan Maroc Vert comme
cadre du Plan Maroc Vert, mis en œuvre sel- l’un des moyens novateurs pour dépasser la
on une dynamique positive et appropriée. problématique de la fragmentation des struc-
tures foncières tout en assurant aux exploita-
Un fonds agricole tions agrégées l’accès aux techniques mod-
ernes de production, au financement et au
Le Groupe OCP a lancé à Meknès, un Fonds marché.
Agricole visant la promotion des projets ag- Défini comme un processus par lequel les
ricoles, notamment dans ses régions d’action producteurs mettent en commun des moy-
(El Jadida, Safi, Khouribga, Benguerir et ens, des structures et des activités en vue de
Boucrâa). réaliser des économies d’échelle et de con-
Ce fonds est destiné à soutenir tout porteur stituer une force de frappe pour augmenter
de projets favorisant l’émergence de struc- le pouvoir de négociation vis-à-vis des parte-
tures pérennes, compétitives et créatrices naires, le modèle d’agrégation repose sur le
d’emploi. déclenchement d’une vague d’investissements
Cette structure à but non lucratif fonctionne massifs.
sous un modèle de capital risque, donnant Il vise également la rationalisation des struc-
la priorité à la céréaliculture, l’oléiculture, tures de l’industrie outre la mutualisation des
l’agrumiculture, le maraîchage, les produits moyens autour de groupements d’intérêts
nouveaux et de niche. économiques privés et de groupements inter-
Le premier partenariat a été concrétisé par un professionnels en vue d’assurer aux exploita-
mémorandum d’Intention signé avec l’Office tions agricoles agrégées une optimisation des
de Commercialisation et d’Exportation activités de la filière concernée, et ce, sur la
(OCE) en vue de soutenir la réalisation de base de contrats entre les parties concernées.
projets d’agrégation dans les régions d’El Ja- Pour les participants à cette table ronde, le
dida et Safi. modèle de l’agrégation a l’avantage de per-
En vertu de ce mémorandum d’intention, mettre un accès à la terre sans investissement
le Groupe apporte son soutien dans sa mis- massif, d’aider les agriculteurs à participer
sion d’agrégateur pour le préfinancement à l’économie de marché et de favoriser le
des intrants et l’appui aux projets créateurs transfert de compétences et de technologies
de valeur dans la zone de Chtouka-Doukala- aux agriculteurs.
Oualidia, pour 4 projets d’agrégation OCE Il est également susceptible de favoriser des
(légumes, pomme de terre, mineurs et bi- solutions aux problèmes de financement que
ologiques). rencontrent les petits producteurs tout en
Le projet bénéficie à 710 producteurs et tou- faisant partager les risques entre les partici-
che une superficie de 1.500 hectares. pants.
Autre grand projet phare de ce fonds, celui de
l’adduction d’eau dans le cadre de la sauve-
14 CGEM INFOS 27 Avril 2009
Plans agricoles régionaux entre les deux Piliers du Maroc Vert que
sont, d’une part, le développement d’une
La mise en place des 16 plans agricoles ré- agriculture moderne à haute valeur ajoutée
gionaux, au lendemain du lancement du et, d’autre part, la mise à niveau solidaire du
Plan Maroc Vert il y a un an, constitue l’une tissu agricole.
des principales réalisations accomplies pour Ces plans agricoles régionaux ont permis
la mise en oeuvre de ce plan et au profit de jusqu’à présent d’identifier plus de 300 pro-
l’agriculture marocaine. jets visant soit une reconversion, une valo-
Il s’agit d’exposer, au cours de cette première risation ou une diversification en faveur de
phase de concertation avec les partenaires lo- nouvelles niches de production. Au total,
caux (régions, chambres agricoles, élus, au- 600.000 exploitants sont ciblés, soit 3 mil-
torités régionales et locales), le Plan Maroc lions de ruraux.
Vert, ses enjeux et défis, dans le but de bâtir, Les superficies concernées représentent
en collaboration avec l’ensemble des interve- moins de 10 % de la surface agricole utile,
nants, une vision commune afin de contribu- tandis que les investissements requis sont
er à la mise en oeuvre des projets retenus. évalués entre 16 et 18 milliards DH sur 10
Il est question aussi de parvenir à une offre ans.
agricole régionalisée respectant l’équilibre 

M. Jawad Chami, Commissaire général du SIAM :


« L’engouement des exposants nationaux et
internationaux pour le SIAM a fait que les
organisateurs ont été dans l’impossibilité de
satisfaire toutes les demandes reçues, dont le
nombre a dépassé l’offre disponible au niveau
des pô les d’exposition.
Au plan international, le taux de retour est
“très satisfaisant”, puisque plus de 80 % des
entreprises françaises qui avaient participé à
la 3e édition sont revenues cette année, en-
traînant avec elles d’autres opérateurs, ce
qui montre que les exposants y trouvent leur
compte. Il y a donc de “quoi être fier et confi-
ant en l’avenir”, surtout quand “on voit que
les participants s’expriment avec beaucoup
d’enthousiasme au sein de leurs pôles respec-
tifs. Entre autres nouveautés de la 4-e édition,
figure la création d’un “village des régions”,
avec salons, salles de conférences et restaurants
où les délégations régionales peuvent recevoir
leurs invités et débattre d’un certain nombre
de thèmes spécifiques à leurs régions.
Il s’agit en somme d’un pôle merveilleusement
bien agencé, qui constitue, de l’avis de nom-
bre d’étrangers un parcours de parfums, de
senteurs et de découvertes. Le SIAM a acquis
aujourd’hui une envergure internationale avec
la participation, en grand nombre, d’exposants
étrangers venus des quatre coins du monde. »

CGEM INFOS 27 Avril 2009 15


I N T E R N AT I O N A L

UE. Premiers signes encourageants


pour l’économie européenne
L es premières lueurs d’espoir
apparaissent pour l’économie
européenne après la brutale
récession des derniers mois. L’un
des indicateurs de conjoncture les
et permet d’envisager un retour à
la stabilité dans la zone euro pour
la fin de l’année”, a estimé pour sa
part l’économiste Chris William-
son de la société Markit, qui publie
l’indice. Autre résultat de bon au-
gure, l’indicateur du moral des in-
plus suivis dans la zone euro, l’indice dustriels français s’est redressé après
des directeurs d’achat (PMI), publié quinze mois de baisse continue. Il
le 23 avril, est monté en avril à son a gagné trois points par rapport à
plus haut niveau depuis six mois. mars, un rebond qui laisse penser
Il s’est établi à 40,5 à points, après “que le fond de la crise aurait été
38,3 points en mars. Cet indicateur, atteint dans l’industrie et serait en
qui synthétise l’activité des sect- train d’être dépassé”, a estimé le
eurs manufacturiers et des services, ministère de l’Economie français.
avait atteint son plus bas niveau Egalement encourageant, l’indice
historique en février. “Les premiers de l’institut ZEW en Allemagne,
signes d’amélioration dans le cycle qui mesure les attentes des milieux
d’activité de la zone euro commen- financiers pour l’économie alle-
cent à apparaître”, a commenté mande. Il est remonté de 16,5 points
Marco Valli, économiste chez Uni- d’un coup en avril. Cet indice, pub-
credit. Cela “marque un début de lié mardi, est redevenu positif pour
deuxième trimestre encourageant la première fois depuis juillet 2007.
• L’UE a lancé, le 22 avril, une con- commune de la pêche. Le commis-
sultation sur l’avenir de la politique saire européen chargé des affaires
commune de la pêche et les défis à maritimes, Joe Borg a expliqué que
venir au regard de la raréfaction des cette consultation est menée en vue
ressources halieutiques. Cette con- de concevoir “un système moderne,
sultation est ouverte aux pêcheurs, simple et durable de gestion de la

Brèves
aux experts, à la société civile et aux pêche dans l’Union européenne qui
citoyens intéressés, qui sont invi- puisse se maintenir assez longtemps
tés à réagir et à communiquer leur pendant ce 21e siècle”. La consulta-
point de vue avant le 31 décembre tion devrait notamment proposer des
2009 sur l’avenir de la pêche euro- solutions pour reconstituer les stocks
péenne dans les eaux communau- les plus menacés et garantir en même
taires.Il s’agit, selon la commission temps que le poisson puisse rester
européenne, d’une première étape une source fiable de revenu pour les
d’un processus qui devrait aboutir à pêcheurs.
une réforme radicale de la politique

Revue de presse
Crise: Une facture à 4 054 L’agriculture, nouvelle Retour des géants dans
milliards de dollars priorité du G8 l’informatique
La crise financière est loin d’être La question vient d’être posée au G8 Oracle a créé la surprise en an-
terminée. Les estimations pub- : comment doubler la production ag- nonçant l’acquisition de Sun
liées par le FMI montrent que la ricole en quarante ans alors que la Microsystems pour 7,4 milliards
détérioration de l’économie mon- population mondiale va passer de de dollars et en évinçant de fait
diale depuis l’automne a sérieuse- 6 à 9 milliards d’individus et qu’un IBM, rapporte le Financial Times.
ment aggravé la situation déjà milliard souffre déjà de grave mal- L’éditeur de logiciels, venu en sec-
précaire du système bancaire. Le nutrition ? Réunis pour la première ond, n’a pas eu à pousser un flirt
FMI estime à 4 054 milliards de fois, les ministres de l’Agriculture des trop long pour séduire sa proie. Il
dollars le montant des dévalorisa- huit pays les plus riches ont planché a offert 10 cents de plus par action
tions d’actifs que les banques et pendant trois jours à Cison de Val- qu’IBM. Le géant mondial des
compagnies d’assurance améric- marino, près de Trévise, pour lutter services informatiques n’aurait
aines, européennes et japonaises contre les pénuries et la volatilité des sans doute pas fait céder sa belle
et fonds d’investissements finiront prix. L’objectif de réduire de moitié pour 9,50 dollars par titre. Ques-
par reconnaître entre 2007 à la malnutrition d’ici à 2015 est loin tion de culture”, estime Jean-Bap-
2010. d’être atteint. tiste Jacquin dans La Tribune.

16 CGEM INFOS 27 Avril 2009


FOIRES & SALONS
Expo Maintenance 2009 O
Energies et des Sites et sols. 5 000 visiteurs professionnels
La première édition du Salon international de la issus des industries (textile, cuir, métaux, plastique, phos-
maintenance et sécurité industrielle, “Expo Mainte- phates, chimie, etc.) - entreprises publiques et privées -,
nance’’, se tiendra du 27 au 30 mai 2009 à Casablanca, collectivités locales (régions, communes), administrations,
sous le signe “Maintenance et maîtrise des risques indus- universités et recherche & développement sont attendus
triels’’ avec la participation d’exposants venus des quatre pour l’événement.
coins du monde.
Ce rendez-vous professionnel, organisé par l’association
marocaine pour le développement de la maintenance
(AMDM) ambi-
tionne de contribuer
à structurer l’offre
de la maintenance et SICCAM
sécurité industrielle Le Salon international des centres de contacts et
dans un contexte de d’appels au Maroc «SICCAM» tiendra sa 6e édi-
développement de tion, les 12 et 13 mai 2009 à Casablanca, avec la partici-
l’extermination, de pation d’une soixantaine de professionnels représentant
promouvoir les mé- plusieurs pays étrangers. L’édition 2009 du «SICCAM»,
tiers liés à la mainte- placée sous le thème «Label social et performance
nance, tout en sensibilisant les opérateurs économiques à économique», coïncidera avec la célébration de la 10e
l’importance de la prévention des risques industriels et de année de la création des premiers centres d’appels à
réunir les professionnels autour d’un projet fédérateur. l’échelle nationale. Ce rendez- vous euro-méditerranéen
‘’Expo maintenance 2009’’ permettra à quelque deux-cent des centres d’appels sera marqué par la participation de
exposants, dont une centaine représentant 10 pays étrang- 60 exposants et partenaires venus d’une dizaine de pays.
ers, d’offrir un large éventail d’opportunités à travers la
compétitivité et la flexibilité via l’externalisation et la mise CHIMIEXPO
à niveau de l’entreprise. Ce salon porte sur la disponibilité Le premier Salon International d’Afrique du Nord
des équipements notamment la maîtrise des procédés et pour l’Industrie chimique et para-chimique aura lieu,
technologies correspondantes qui sont devenus une néces- du 2 au 5 juin 2009 à la Foire Internationale de Casa-
sité incontournable pour faire face à la compétitivité in- blanca. Le secteur de la chimie et de la parachimie des
ternationale, ainsi que sur les équipements et installations pays d’Afrique du Nord connaît un niveau de croissance
industriels. Le salon, étalé sur une superficie de 3.000 m2, inédit. Grâce à une puissante relance économique dans
sera marqué par la participation des représentants de plu- tous les pays d’Afrique du Nord, et des revenus pétroliers
sieurs organismes parmi lesquels l’OCP, l’ONCF, l’ONE, et gaziers durablement élevés, notamment en Algérie, en
la SAMIR ainsi que d’associations professionnelles oeu- Libye, au Maroc et en Égypte, le revenu disponible des
vrant dans le secteur. populations croissantes est orienté à la hausse.

SICCAM 2009
Le Salon International des Centres de Contacts et
d’Appels au Maroc, tiendra sa 6ème édition le Mardi
12 et Mercredi 13 Mai 2009 à Casablanca. 60 expos-
ants et partenaires, plus de 1000 visiteurs professionnels
d’une dizaine de pays viendront débattre et construire
des partenariats inter - méditerranéens.Cette année le
SICCAM fêtera les 10 ans de la création du secteur des
centres d’appels, qui emploi désormais plus de vingt cinq
mille personnes, et compte pas moins de 250 entreprises
spécialisées (centres d’appels, fournisseurs à titre principal
dans les domaines des télécoms, informatique, logiciels,
formation, conseil, immobilier…).
POLLUTEC MAROC
Le 1er Salon international des équipements, des Salon du logement et de l’immobilier
technologies et des services de l’environnement aura lieu La 7ème édition du salon du logement et de
du 21 au 24 Octobre 2009 à la Foire internationale de l’immobilier ‘’Logimmo’’ se tiendra du 25 au 28 juin
Casablanca. 2008 à la foire internationale de Casablanca. Ce salon se
POLLUTEC MAROC constitue le Rendez-vous des veut un espace pour informer les visiteurs des dernières
acteurs de l’Environnement et sera le premier salon pro- nouvelles du secteur immobilier au Maroc, une plate
fessionnel dédié aux enjeux et défis environnementaux au forme d’échanges et une opportunité stratégique de ras-
Maroc. 150 exposants présenteront une offre diversifiée et semblement dans un contexte favorable aux affaires pour
internationale adaptée aux besoins du pays dans les do- les professionnels de l’immobilier.
maines de l’Eau, des Déchets, du Recyclage, de l’Air, des Cette manifestation connaîtra la participation de quelque

CGEM INFOS 27 Avril 2009 17


MISE EN RELATION

MISE EN RELATION
Personne à contacter Bahri KONUK E-mail htufenk@saften.com.tr
E-mail bahrikonuk@gmail.com Site web www.saf-group.com / www.saften.
Objet de la demande Importateurs de papier com
hygiénique et serviettes en papier Objet de la demande Articles de cuisine en acier et
en téflon
Nom de la société OZGOL MARBLE MO-
SAIC & TRAVERTINE CO. Personne à contacter Serdar KEMAL
Personne à contacter Gulsen ISISAG E-mail skyavcin@gmail.com
Tel +90 272 214 55 72-73 Objet de la demande Importateurs de ceintures en
Fax +90 272 214 13 10 cuir
E-mail gulsen@ozgol.com.tr
Site web www.ozgol.com.tr Nom de la société ARI LTD.
Objet de la demande Importateurs de marbre et Personne à contacter Asu BAYAR
travertin Adresse Hurriyet Mah. Ulus Cad. Erler Sok. Demkar
sitesi. No :5 Ablok No :1 Kartal – ISTANBUL
Nom de la société EGS MUTFAK EKIP- Tel +90 216 452 74 97
MANLARI IC VE DIS TIC. LTD. STI. Fax +90 216 452 74 98
Personne à contacter Serdar OLMEZ E-mail asu@ariltd.com
Adresse IZMIR Objet de la demande Importateurs d’équipements
E-mail info@eurogastrostar.com de construction
Site web www.eurogastrostar.com
Objet de la demande Importateurs de fours Personne à contacter Sibel TURAN
industriels pour pizza et boulangerie, grille-pain, Adresse BURSA
friteuses GSM +90 543 228 90 66
E-mail info@ilkom.com
Nom de la société KLIPS MAKINE Objet de la demande Importateurs d’eau de Co-
Adresse T. Cemal Beriker Bulvarı Dr. Alim Kagiz- logne et de lingettes
man Is Merkezi Kat:6 No:42 - 01010 ADANA
Tel +90 332 373 28 00 Nom de la société FIRAT PLASTIK KAU-
Fax +90 322 373 28 01 CUK SAN. VE TIC. A.S.
E-mail info@turk-trade.net Personne à contacter Mehmet MUTLU
Objet de la demande Importateurs de pièces Adresse Turkoba Koyu P.K. 12, 34907 Buyukcek-
détachées pour machines de textile mece – ISTANBUL
Tel +90 212 866 41 41
Nom de la société BARIS YEDEK PARCA Fax +90 212 859 04 00
TIC. SAN. LTD. STI. E-mail m.mutlu@firat.com
Personne à contacter Reyhan BARIS Site web www.firat.com
Adresse ISTANBUL Objet de la demande Importateurs de portes et
Tel +90 212 482 27 55 / 56 fenêtres en PVC
Fax +90 212 482 27 72
E-mail info@barisyedekparca.com.tr Nom de la société PROFI-CHEMICALS
Site web www.barisyedekparca.com.tr KIMYEVI MADDELER SAGLIK URUNLERI
Objet de la demande Importateurs de pièces INSAAT OTOMOTIV VE ARITMA SISTEM-
détachées automotives LERI TIC LTD. STI.
Personne à contacter Yusuf ALTAY
Nom de la société HASAN HABIBOGLU Adresse Birlik Sanayi Sitesi, BarıI Mahallesi, 3.Cadde
IMPORT-EXPORT Birlik, 1. Is Merkezi, Kat:5 No:80, Beylikduzu-B.
E-mail selimhabiboglu@mynet.com Cekmece – ISTANBUL
Objet de la demande Importateurs de fer et Tel +90 212 875 81 27
d’acier Fax +90 212 875 30 52
GSM +90 532 432 81 42
Nom de la société SAF GRUP E-mail yusuf.altay@ihlas.net.tr
Personne à contacter Eyup GOK Site web www.profi-chemicals.com
Tel +90 344 623 10 20 Objet de la demande Importateurs de mousse en
Fax +90 344 623 10 29 polyuréthane pour le plafond et de silicone

18 CGEM INFOS 27 Avril 2009