Vous êtes sur la page 1sur 4

Laboratoire d'actionneurs intgrs (LAI)

COLE POLYTECHNIQUE
FDRALE DE LAUSANNE

LE TRANSFORMATEUR
Equations de tension

Un transformateur peut tre dfini la base comme un ensemble form de deux bobines,
couples magntiquement entre elles par un circuit ferro-magntique (Fig.1). On peut distinguer
trois termes de flux :
- le flux h commun aux deux bobines;
- le flux de fuite (non coupl) de la bobine 1 : 1 ;
- le flux de fuite (non coupl) de la bobine 2 : 2 .

I1

I2
U2

U1

Figure 1
En consquence, le flux respectif des deux bobines vaut :
1 = h + 1
2 = h + 2
L'quation de tension des deux bobines peut s'crire, pour la loi de la tension induite :
u 1 = R1i1 + d1/dt = R1i1 + N1d1/dt
= R1i1 + L1di1/dt + L12di2/dt
u 2 = R2i2 + L2di2/dt + L12di1/dt
Avec :
L1 = N12 (h + 1) = Lh1 + L 1
L2 = N22 (h + 2) = Lh2 + L 2
Par substitution, il vient :
u1 = R1i1 + L1

di1
+ N1 h(N1di1/dt + N2di2/dt)
dt

(1)

2
u2 = R2i2 + L2

di 2
+ N2 h(N2di2/dt + N1di1/dt)
dt

(2)

Transformateur idal

Le transformateur idal est dfini par trois hypothses :


rsistance de bobinages nulle;
flux de fuite nuls:
permance du fer infinie
Les quations (1) et (2) deviennent :
u1 = N1h(N1di1/dt + N2di2/dt)
u2 = N2h(N2di2/dt + N1di1/dt)
A condition que les termes entre parenthses soient non nuls, on a la proprit de base du
transformateur :

u1
= 1 = = rapport de transformation
u2
2

(3)

L'intgrale du champ magntique sur un contour ferm vaut :

Hdl = N i

1 1

- N2 i 2

Comme H = B/ avec =
H=0
N 1 i 1 = N2 i 2
i1
N
= 2 = 1/
i2
N1

(4)

Le rapport des courants est inverse au rapport des tensions.


Le transformateur idal est symbolis par la figure 2 :
i1

i2

u2

Fig. 2

Comme la dmonstration l'indique, le transformateur idal n'existe pas en tant qu'objet


technique. En particulier, le rapport des courants constant vide est impossible, de mme que le
rapport des tensions en court-circuit.
Transformateur rel

Le transformateur rel peut tre caractris par les quations (1) et (2). Ces quations peuvent
tre modifies en introduisant un transformateur idal tel que :
i 2'
= 1/
i2

u 2'
=
u2

Dans le cas d'une alimentation sinusodale, on peut associer le calcul complexe. Il vient pour ce
transformateur idal :
I 2' / I 2 = 1/

U 2' / U 2 =
R 2 ' / R 2 = 2

(5)

Z 2 ' / Z 2 = 2
Les quations (1) et (2) peuvent s'crire :
U1 = R1 I1 + jL1 I1 + jN12h( I1 + I 2' )
U 2 = R2 I 2 + jL2 I 2 + jN12h(

N2
N
I1 + 2 I 2 ' )
N1
N1

En multipliant la dernire quation par N1/N2, il vient :


U 2' = R 2' I 2' + j L'2 I 2' + jN12h( I1 + I 2' )
On peut crire :
X'2 = j L'2 = jN122

X1 = jL1
Xh = jN12h

Finalement, les quations de tension deviennent :


U1 = R1 I1 + jXh( I1 + I 2' )
(6)
'

'

'

'

U 2 = R 2 I 2 + jXh( I1 + I 2 )
Les quations (5) et (6) peuvent tre illustres par le schma de la figure 3.

I1

R1

R'2

jX1

U1

jXh

jX'2

I'2

I2

U2

U'2

Figure 3
En gnral, l'impdance Xh est trs leve et son effet peut tre nglig. Le schma de la figure 3
peut donc tre simplifi conformment la figure 4.

I1

U1

Z cc

I2

U'2

Figure 4
Z cc= R1 + R 2' + j(X1 + X'2)

U2