Vous êtes sur la page 1sur 3

Chapitre 9 : Transformateur monophasé.

Le transformateur permet d’adapter selon les besoins 1 tension sinusoïdale en l’élevant ou


en l’abaissant sans en modifier la fréquence.

Principe :

1 transformateur est composé de 2 bobines tel que le flux magnétique de l’un traverse l’autre.

Le primaire est l’enroulement relié à la


source de tension. Il contient N1 spires. C’est un
récepteur.

Le secondaire est relié au circuit


d’utilisation, il possède N2 spires. Il se comporte
comme un générateur.

Etude du transformateur parfait :

Définition :

1 transformateur parfait possède les caractéristiques suivantes :

Ses bobines ont des résistances négligeables


Le flux magnétique est le même tout au long du circuit φ1 = φ2
Aucune perte de puissance

Relation entre les tensions :

Montage Observations

La tension recueillie au 2ndaire est sinusoïdale et de même


période que la tension primaire, en opposition de phase avec
celle-ci.

u1 : tension au primaire
u2 : tension au secondaire
N1 N2 N2/N1 U1 U2 U2/U1
500 1000 2 6.4 12.3 ≈2
500 500 1 6.4 6.1 ≈1

= rapport de transformation (c’est 1 caractéristique de transformation)

Rq : Si N2 > N1, U2 > U1 : transformateur est un élévateur


Si N2 < N1, U2 < U1 : transformateur est un abaisseur
Si N2 = N1, U2 = U1 : transformateur est un séparateur

Relation entre les intensités :

Puissances :

Puissances actives =
Puissances réactives =
Puissances apparentes =

Les ≠ régimes de fonctionnement :

A vide : I2 = 0, le secondaire ne débite pas de courant.


En charge : le transformateur débite un courant I2 dans un récepteur de cosφ donné (=facteur de
puissance)

Utilisation :

Le transformateur d’isolement :

Sans transformateur d’isolement Avec transformateur d’isolement

On ne peut pas visualiser Ur (Ur = 0) m=1


Le transformateur d’isolement branché à la sortie du GBF ne change pas la valeur des tensions (m=1)
mais permet de ne pas avoir de masse fixée dans le circuit secondaire (masse flottante)

Transport de l’électricité :

Alors que les industries utilisent la moyenne tension et les particuliers les basses tensions (220,380V),
le transport de l’électricité depuis les lieux de production s’effectue sous très haute tension pour
limiter les pertes en ligne dues à l’effet joule. La ligne de résistance r traversée par un courant
d’intensité I absorbe une puissance rI² qui est perdue.

Comme on ne peut réduire la résistance des conducteurs de la ligne sans augmenter la section s de
ceux-ci et par conséquent la masse de cuivre, il est nécessaire de diminuer l’intensité du courant la
traversant et puisque d’augmenter la tension de transport jusqu’à 400 kV pour les grandes
distances.

Les transformateurs permettent d’adapter les valeurs de tension nécessaires avec un excellent
rendement. A tous les niveaux, il s’agit de transformateurs triphasés que l’on peut assimiler à trois
transformateurs monophasés.