Vous êtes sur la page 1sur 8

ÉLECTIONS RÉGIONALES 14 ET 21 MARS 2010

PRIORITÉ EMPLOI i a l

RassemblonslesLorrains
c
Spé e
e l l
Mos

J’aime la Lorraine et avec toute mon équipe, nous croyons en elle.


Nous croyons en elle parce qu’elle est forte de ses valeurs : le goût du travail, l’aspiration
à inventer, à créer, le sens de la solidarité. Et pourtant, aujourd’hui la Lorraine décroche :
en 2009, record d’emplois détruits ; en 6 ans, recul de la 2ème à la 10ème place en terme
d’investissements des entreprises. Les Lorrains ne méritent pas cela.
Notre priorité est claire : l’emploi. Tout notre programme est construit pour l’emploi. Créer
40 000 pactes “ Métier Réussite ”, des académies et lycées des métiers répartis sur tout
le territoire, un véritable service public de l’orientation professionnelle pour jeunes et
adultes, développer nos industries vertes, autant de leviers au service de cette priorité.
Pour atteindre cet objectif, notre équipe rassemble plus largement que cela n’a jamais été
fait. Nos différences nourrissent une force qui n’a qu’un seul but : sortir la Lorraine de la crise.
Mais surtout, il faut sortir la Lorraine d’une gestion paralysée par les divisions d’antan.
Les socialistes sont en guerre avec tous ceux qui devraient être nos partenaires. L’Etat, les
départements, l’Europe, le Luxembourg, la Sarre, nos voisins, c’est un devoir d’entretenir
avec eux des relations constructives qui seront bénéfiques pour nous.
Chacun ses idées, mais pour les Lorrains, nous devons travailler ensemble.

LAURENT HENART
Ensemble nous pouvons faire gagner notre Région, voilà pourquoi je vous demande
de vous réunir sous un seul drapeau : celui de la Lorraine.

Meuse :
elle
Mos Gérard
Longuet
oselle
e u r the-et-M
M

er
e n b o u rg h l “Avec notre pr
nd Bo
h-Bra ean-Luc la ojet pour la Lo
m e rc J on , allons dynamis
er
rraine, nous
G ro m égi
tre R des crises dont la produc les atouts meusiens,
A nne d e n o
s tio
issues de l’agr n d’énergies renouvelables
ique autre onne Vosges : rt
onom us que les projet d ous iculture. La Lo t Hena
eu r é c
pl tre ,n Gérard garantir un dé rr
veloppement ha aine doit Lauren
“Mot le souffre rope. No ssemblés ique n:
Morano
nos territoires rmonieux de
el u a m Cherpion et
pour notre accè faire un effort particulier formatio jeux
Mo s
b
nt l’E us r co
alaie emploi. To le tissu é er les
n o
s à la santé, à Nadine ité, recherche,a fait de ces en n
s io
qu i
té à l

mise
r pagn et aux infrastr
uctures.” la formation “Univer he-et-Moselle projet, la Rég
priori s redyna ux accom s.” la M e ur t
ns notre n p ôle
n e
voulo llan et mi sfrontalie
r uts. Da evenir u sont
e n des ato ermettre de d omaines qui
o s tr a lu i p e s d
m
illeur
s doit ns c .”
trava ence da Lorrains
d’excell e de tous les
ic
“Le tourisme est un secteur économique au serv
essentiel qui non seulement crée des
emplois mais fait vivre nos racines et
anime nos territoires. Les Vosges sont au
centre de notre projet pour la Lorraine et la
Région doit garantir des investissements
durables pour mieux nous relier à nos
voisins et valoriser notre savoir-faire.” www.henartpourlalorraine.fr

Les 14 et 21 mars, votons Laurent Hénart


Redon er un avenir à la Lor ainePRIORITÉ EMPLOI
40 000 pactes “Métier Réussite” en 5 ans pour trouver ou retrouver
le chemin de l’emploi
La Lorraine connaît une situation démographique qui assure formation et maintien du salaire
catastrophique. De nombreux jeunes que nous formons • Orienter les formations vers les filières et les métiers qui
sont aujourd’hui contraints de quitter notre région. Ils recrutent
doivent bénéficier de tous nos efforts et croire à nouveau • Mettre en place un plan “emplois seniors” dans les
à leur avenir en Lorraine. entreprises volontaires et les services publics pour
proposer chaque année 5000 emplois accompagnés par

✔Un nouvel horizon pour les jeunes ici et


maintenant
la Région

TROIS QUESTIONS A
25 000 pactes “premier Métier”, 25 000 apprentis en
2015
Notre engagement
Garantir à chaque jeune le droit à une première expérience
✔Transmettre entre générations les savoir-
faire
5 000 pactes “Relais Métier”
Notre engagement
professionnelle d’un an minimum Associer un jeune en recherche de son métier à un salarié

LAURENT HENART Nos moyens


• Contrepartie exigée aux employeurs : en échange des
expérimenté qui va partir en retraite pour que celui-ci lui
consacre comme tuteur une partie de son temps de travail
aides au développement économique, effort de Nos moyens
formation des jeunes Lorrains (stages et apprentissage) Utiliser les mesures du plan “Agir pour la jeunesse”
Laurent Hénart, qui êtes-vous ? • Versement dans l’année des aides aux employeurs proposé par Martin Hirsch
• Création des internats d’alternance pour les apprentis,
Mes origines dans la vallée de la Seille, des parents
étudiants des métiers
dans les Vosges et le Pays Haut, j’ai grandi à Nancy et
• Participation au financement du permis de conduire
toute ma vie se déroule en Lorraine.


Formé en Fac de Droit et à Sciences Po, je suis juriste
“Rebondir” quand on a du mal à y croire
d’entreprise. Elu local à Nancy, je me suis occupé de
10 000 pactes “Nouveau Métier”
la politique de la jeunesse, puis de la culture.
Notre engagement
Mon élection de député en 2002 me conduit à
Donner à chacun le droit à une nouvelle chance
défendre à l’Assemblée Nationale le budget de professionnelle
l’Enseignement supérieur, la promotion du mécénat, Nos moyens
la décentralisation ou le RSA. En 2004, je rentre au • Etendre aux territoires frappés par le chômage le Contrat
Gouvernement comme Secrétaire d’Etat à l’insertion de Transition Professionnelle, dispositif mis en place par
professionnelle des jeunes, auprès de Jean Louis l’Etat et les partenaires sociaux dans le massif vosgien,
Borloo. Avec lui, nous avons porté le plan de cohésion
sociale et le développement de l’apprentissage à
un niveau jamais atteint. Réélu député en 2005 puis
en 2007, je préside l’Agence Nationale des Services
à la Personne qui a lancé le Chèque Emploi Service
ORIENTATION PROFESSIONNELLE
Universel.

Depuis des années on nous répète que l’emploi


n’est pas de la compétence de la région, or
✔ Une boussole pour la vie avec
Le service public régional de l’orientation pour
jeunes et adultes
✔ Des académies et des lycées
des métiers sur tout le territoire
D’un côté des métiers, bâtiment ou services à la personne,
l’intitulé de votre programme c’est PRIORITE Collégiens et lycéens peu ou mal informés, parents qui peinent à recruter, de l’autre des demandeurs d’emploi
EMPLOI, une contradiction ? inquiets, étudiants désorientés, demandeurs d’emploi en non préparés à ces filières porteuses ! Intolérable.
galère, comment y voir clair pour choisir ou retrouver une Notre engagement
Aucune : la Région est directement responsable du
formation ? Créer 4 académies des métiers dans les secteurs porteurs :
développement économique, seule façon de créer des
emplois, et de la formation professionnelle, notamment Notre engagement tourisme, éco-construction, services à la personne,
Créer le service régional de l’orientation, faisant le lien, patrimoine et paysage. Intégrer dans les établissements
celle des jeunes et des demandeurs d’emploi.
bassin d’emploi par bassin d’emploi, entre existants les lycées des métiers, accueillant des unités
Proclamer l’inverse résume bien la gestion de l’équipe
établissements de formation et employeurs pour donner de formation des apprentis, des organismes de formation
sortante. Quand ça va c’est grâce à eux, quand c’est
une information objective et sur mesure. professionnelle de jeunes et d’adultes sur les métiers
mauvais, c’est de la faute des autres. Et pourtant,
Nos moyens qui recrutent.
certaines régions socialistes ont réussi à faire passer
Utiliser et développer les Maisons de l’emploi qui ont fait Nos moyens
l’intérêt de leurs habitants avant leur idéologie. Les leurs preuves en Meuse, à Nancy, à Sarrebourg... Coordonner avec l’Éducation Nationale les savoir-faire des
guéguerres politiques avec l’Etat, de nombreuses Chambres de Métiers, de Commerce, d’Agriculture et des
collectivités, l’Europe ainsi que des relations distantes branches professionnelles.
avec le Luxembourg, l’Allemagne et la Belgique nous
coûtent aussi des emplois.

Avez-vous vraiment les moyens de mener à bien


votre projet ?
Oui et sans augmenter les impôts, j’en prends
l’engagement devant les Lorrains. En traquant les

ASSOCIATIONS
Un véritable contrat sérénité
Nos associations accomplissent, jour après jour, un formidable
dépenses inutiles (doublement du budget de
communication par l’équipe sortante !), en ne SÉCU travail de pédagogie, d’éveil, d’accompagnement. Elles
L’Éco RITÉ L constituent le secteur de l’économie sociale.
multipliant plus les gadgets, une meilleure gestion de le
enfan de la Ré YCÉE Notre engagement
la Région est possible. Elle nous donnera les marges ts Spu
laïcité des influ blique do
, e it
Conclure avec chaque association un contrat intégrant pour
de manœuvre pour soutenir tout ce qui créée de éduca sécurité nces et d protéger n 3 ans les soutiens directs et la formation des emplois aidés.
tive, . Av e
l’emploi. Cessons d’être des opposants stériles d’un dans la ec l s violenc os Nos moyens
autre temps, négocions avec Paris et Bruxelles pour chaqu Région d a co
mmun s :
e
notam e o Mobiliser l’Etat pour garantir 10 000 emplois aidés associatifs
obtenir les financements qui ne seront plus à la charge ment lycée un p it mettre auté
la vid l e
éo-tra an sécurité n place en Lorraine et cofinancer leur formation vers un emploi durable.
des Lorrains. nquill , inclua
ité. nt
A3 8 PAGES LH_MOSELLE.qxp_Mise en page 1 19/02/10 17:13 Page4

ne, c’est la clef de la réussite pour les Lor ains


BOUGER MIEUX, BOUGER PLUS VITE, BOUGER PLUS LOIN
✔ Les transports en commun plus
facilement accessibles
pour tous les territoires
✔ “Le Luxembourg à moins de
20 minutes de Metz et Metz à
moins de 20 minutes de Nancy”
✔ Evasion :
cap au sud, vers la Méditerranée
et à grande vitesse !
Pour de trop nombreux Lorrains, la voiture demeure le seul Le TER fonctionne bien, il pourrait fonctionner mieux. Pour de Plus de 8 heures en train pour aller de Thionville à Marseille
moyen pour se déplacer. Cela réduit le pouvoir d’achat, très nombreux Lorrains, aller plus vite et avec moins c’est inacceptable ! Rapprocher les Lorrains de Lyon, de
accroît les risques d’accident, provoque fatigue et pénibilité. d’attente dans ses trajets quotidiens est une priorité. Marseille et du Sud tout en favorisant les échanges avec nos
Notre engagement Notre engagement voisins d’Alsace et de Franche-Comté, est devenu aussi
Créer et aménager des dessertes, pour le prix d’un billet TER, Mettre sur rail un véritable Express régional, cadencé et prioritaire que l’achèvement du TGV-Est.
permettant de conjuguer les différents modes de transport rapide digne d’une grande métropole, roulant à 220 km/h Notre engagement
public disponibles : lignes départementales de bus, TER, pour mettre Nancy à moins de 20 mn d’Epinal, Metz à moins Obtenir de l’Etat la réalisation d’une liaison lorraine
transport à la demande de 20 mn de Nancy, Thionville à moins de 10 mn de Metz, connectée au futur TGV Rhin-Rhône prévu pour relier
Nos moyens Luxembourg à moins de 10 mn de Thionville Mulhouse à la Méditerranée
• Travailler en étroite collaboration avec les Conseils Nos moyens Nos moyens
Généraux pour harmoniser les services • Etablir la vérité par un audit indépendant et européen pour • Achever l’électrification de la ligne Epinal-Belfort.
• Créer, comme en Alsace, un site internet apportant une déterminer les meilleures dessertes • Développer la liaison fret Luxembourg-Perpignan et
information rapide, simple et complète • Coopérer avec le Luxembourg afin d’obtenir pour ce projet moderniser la ligne Toul-Dijon
• Garantir à tous les territoires ruraux un pass Mobilité tranfrontalier d’intérêt général des financements de l’Etat
et de l’Europe

✔INDUSTRIES
AGRICULTURE ,
VERTES,
✔ RAYONNEMENT DE LA LORRAINE
Fiers de l’atout d’un patrimoine sauvegardé et rénové
Des demeures Renaissance de Bar-le-Duc aux maisons à
colombages du Pays des Etangs en Moselle, des jardins à
ÉCO-SERVICES l’espace rural, notre Région Lorraine est riche d’un patrimoine
Réveillons notre fibre innovatrice architectural, paysager, culturel, gastronomique qu’il faut
Forte de ses chercheurs et de ses entrepreneurs, la Lorraine valoriser davantage. Car ce patrimoine est porteur de notre
a toujours su avancer au diapason des sciences et des identité et de notre attractivité touristique.
techniques. De la voiture électrique au développement des éco- Notre engagement
énergies, préparons aux côtés de nos filières actuelles Lancer et animer une politique des sites au moyen de plans
l’éclosion des grandes entreprises de demain. de protection, de mise en valeur et de développement local ;
Notre engagement développer une politique des jardins ; sauvegarder la
Mettre le paquet sur les filières de l’industrie verte identifiées biodiversité
par le Grenelle de l’environnement : bois et éco-construction, Nos moyens
énergies responsables, nouveaux modes de transports, Créer une agence du patrimoine lorrain pour fédérer l’ensemble
valorisation de produits recyclables, soutien aux circuits courts des acteurs publics et privés : collectivités territoriales,
de notre agriculture associations, mécènes, investisseurs
Nos moyens
• Associer plus étroitement le riche potentiel de recherche de
nos universités avec l’esprit d’entreprise de nos entrepreneurs.
• Obtenir de Jean-Louis Borloo l’installation en Lorraine de
plusieurs plates-formes du Grenelle de l’environnement


LES SOINS AU PLUS PRÈS
Des maisons de santé partout où il y en a besoin
Notre engagement
Développer en milieu rural des maisons de Santé territoriales
regroupant sur un même espace, fonctionnel et accessible, les L’équipe
sor
professionnels les plus demandés : médecin, dentiste, kiné, impôts de tante a augment
40 % en é
pédiatre… et assurer un service sur mesure pour les moque des six ans. E les
automobilis lle se
personnes âgées, personnes handicapées et isolées. sa par t de tes en aug
la taxe pé mentant
Nos moyens 600 % ! trolière de
plus de
Travailler main dans la main avec les professionnels de santé Pour prés
er ver le p
Lorrains, ouvoir d’a
nous n’a chat des
les impôt u gmentero
s. ns pas
C’est poss
ible par mo
communic ins de dép
ation inut enses de
plus rigoure ile s et une g
use. estion
LISTE “PRIORITÉ EMPLOI”
Une équipe ouverte, rajeunie et rassemblée

Eric PENSALFINI - 51 ans, professeur d’EPS, maire de Saint-Max, ouvert, fonceur, Pour la Moselle
il incarne une nouvelle génération d’élus.
Anne GROMMERCH-BRANDENBOURGER - 39 ans, responsable commerciale,
Jacqueline DIETSCH - 65 ans, gynécologue-obstétricienne, responsable du Pôle députée de Moselle, une mère de famille ayant longtemps exercé son activité
Femme Mère Enfant au Centre Hospitalier de Briey, l’écoute et la proximité d’une professionnelle au Luxembourg : un nouveau regard et un dynamisme incomparable.
femme solidaire Jean-Luc BOHL - 50 ans, maire de Montigny-lès-Metz, président de la communauté
Laurent de GOUVION SAINT-CYR - 64 ans, ancien dirigeant d’entreprise, d’agglomération de Metz Métropole, sa connaissance de l’agglomération messine,
président de la communauté d’agglomération du Lunévillois, des compétences son respect des équilibres le distinguent.
professionnelles reconnues et toujours actives pour Lunéville. Marie-Louise KUNTZ - 49 ans, adjointe au maire de Woippy, conseillère régionale,
Hénar t de la Lorrain
e,
Laurent emblé une équipe à l’image arité. Avec ces
solid
Véronique GUILLOTIN - 47 ans, médecin, conseillère municipale de Villerupt, de
nombreuses responsabilités associatives en milieu sportif : une énergie pour le
une femme d’initiative à l’écoute du social.
d’avoir rass courage, authenticité, ges, tous les Roland ROTH - 60 ans, président de la communauté d’agglomération
Je suis fier rs : tous les â Pays-Haut.
e ses valeu associons tés de Sarreguemines, conseiller régional, sa détermination pour le projet Smart
porteuse d s, nous de sensibili out,
m es et ce s homm e
re group o ns des élus . M ais surt Laki SOLA - 23 ans, étudiant, président en congé des Jeunes Modem de Electrique témoigne de son engagement en faveur du Sarregueminois.
fem s métiers, ociété civile
u s le la s ition Meurthe-et-Moselle, dynamique, entreprenant, aimant partager ses convictions avec Carmen DILIGENT - 61 ans, retraitée du ministère des finances, suppléante de
territoires , to cteurs de uvelle mb
a
ue s div erses, et des a un e visio n et une no ceux qui bougent et rassemblent. Pierre Lang, député de Moselle, convaincante et opiniâtre, le bilinguisme est l’un de
politiq ensemble
ns incarner ses combats.
nous voulo tre Région. Carole CHRISMENT - 45 ans, directrice de crèche, adjointe au maire de Laxou,
aine, no
pour la Lorr une personnalité de combat pour placer les femmes au premier plan de la vie Jean-Luc CHAIGNEAU - 60 ans, maire de Nitting, conseiller général, un
publique. engagement sans faille en faveur de la région de Sarrebourg et notamment du projet
Cyril JULIAN - 35 ans, ancien basketteur professionnel, derrière le grand, très Center Parcs.
Pour la Meurthe-et-Moselle grand talent de notre basketteur fétiche du SLUC, une ouverture aux autres et une Nathalie COLIN-OESTERLE - 44 ans, cadre territoriale, présidente du Nouveau
générosité contagieuse. Centre Moselle, conseillère municipale de Metz, quand elle s’engage, c’est pour de bon.
Laurent HENART - 41 ans, juriste d’entreprise, député, à Nancy, en Meuthe-et-Moselle
et en Lorraine, son charisme et sa capacité à rassembler font bouger les lignes. Delphine LEJEUNE - 30 ans, comptable au Luxembourg, habitante du Pays-Haut, Jean-Marc PASQUEREAU - 61 ans, ancien général de gendarmerie, bien connu à
une vraie militante de la cause des transfrontaliers. Metz, la sécurité publique a mobilisé sa vie professionnelle.
Nadine MORANO - 46 ans, secrétaire d’Etat, conseillère régionale,
un tempérament exceptionnel au service de la politique familiale et constamment Claude GAILLARD - 66 ans, ingénieur, conseiller du Premier Ministre, président du Brigitte ZERRES - 53 ans, assistante sociale, conseillère municipale de Woippy,
dédié au Toulois. groupe d’opposition au Conseil régional, la voix de la sagesse, de l’expertise et du une sensibilité de gauche et une passion pour l’agglomération messine.
Jean-François GUILLAUME - 49 ans, agriculteur, Maire de Ville-en-Vermois, respect. Alain MISSOFFE - 43 ans, créateur d’entreprises, vice-président du conseil
un connu et reconnu dans le monde agricole. Odile BEGORRE- MAIRE - 39 ans, conseillère municipale de Lay-Saint-Christophe, économique et social de Lorraine, l’emploi dans la vallée de la Fensch.
Claudine GUIDAT - 53 ans, professeur des universités, 1ère adjointe au maire de du Grand Nancy au Val de Lorraine, l’équilibre et la solidarité des territoires. Véronique BOUR-MAS - 49 ans, enseignante, adjointe au Maire de Saint-Avold,
Nancy, conseillère régionale, engagement marqué en faveur du rapprochement entre transmettre aux jeunes générations, un défi de tous les jours.
l’université et les entreprises. Calogero CASSARO - 48 ans, agent d’assurance, populaire, mobilisé et
Pour la Meuse passionné pour Forbach.
Edouard JACQUE - 47 ans, entrepreneur, maire de Longwy, très impliqué dans le
développement économique transfrontalier. Gérard LONGUET - 63 ans, sénateur de la Meuse, président du groupe UMP au Sénat, Christine FERRARI - 35 ans, inspectrice de l’éducation nationale, adjointe au
une expérience irremplaçable et un grand acteur d’une ambition et d’une vision lorraines. maire de Clouange, à Hayange, Fameck et au Val de Fensch on respecte ses combats.
Mireille GAZIN - 59 ans, directrice d’école, 1ère adjointe au maire de Maxéville,
toujours présente pour faire avancer l’enseignement supérieur dans l’agglomération Claudine BECQ-VINCI - 65 ans, gynécologue en retraite, vice-pésidente du Conseil Philippe SLENDZAK - 48 ans, dirigeant d’entreprise au Luxembourg, 1er adjoint
nancéienne. Général de la Meuse, de son canton de Verdun à l’ensemble du département meusien, au maire de Yutz, acteur au quotidien de l’espace économique transfrontalier.
une militante active du tout numérique pour tous.
Luc BINSINGER - 40 ans, Maire de Saint-Nicolas-de-Port, président en congé du Florence SORIANO-GAFIUK - 42 ans, professeur des universités, conseillère
Modem de Meurthe-et-Moselle, une sensibilité humaniste au service du Portois. Denis CORDONNIER - 57 ans, agriculteur, conseiller général du Canton de municipale de Schweyen, spécialiste en formation, un métier autant qu’une passion.
Montfaucon, vice-président du Conseil Général de la Meuse, énergique et convivial,
Danielle NICOLAS - 66 ans, Présidente de la Chambre des métiers et de Thierry HORY - 46 ans, cadre bancaire, maire de Marly, le caractère bien trempé
un agriculteur bien au fait des questions de développement économique et d’emploi.
l’artisanat de Meurthe-et-Moselle, au cœur des besoins des entreprises artisanales d’un patriote à l’esprit ouvert.
dans le domaine de la formation et de l’apprentissage. Françoise HASTINGS - 62 ans, chargée de mission en collectivité territoriale, Martine NICOLAS - 51 ans, podologue, conseillère municipale de Metz, l’écoute
Olivier GUERIN - 38 ans, cadre immobilier, Maire de Sanzey, pour lui entreprendre suppléante de Bertrand Pancher, député de la Meuse, une connaissance approfondie des autres, sa marque de fabrique.
en milieu rural a un sens. de tous les dossiers lorrains et un attachement marqué à Commercy.
Julien FREYBURGER - 33 ans, juriste, conseiller municipal de Maizières-lès-Metz,
Françoise HERVE - 66 ans, Conseillère municipale de Nancy, ancien Inspecteur Jérôme DUMONT - 32 ans, professeur d’histoire au lycée Margueritte de Verdun, gaulliste et militant depuis son plus jeune âge.
régional des sites, pas de fierté lorraine et pas de développement local sans volonté président du club de football de Dieue-Sommedieue, la tête d’un historien et les
jambes d’un sportif, un jeune qui promet !
Isabelle SCHMITT-KNAFF - 45 ans, secrétaire de direction, maire de Château
de préserver le patrimoine architectural et paysager. Voué, un engagement pour la région de Chateau-Salins et pour le développement
Henry LEMOINE - 52 ans, cadre d’entreprise, ancien maire de Pont-à-Mousson, Doris PEUZIAT - 51 ans, ancienne artisan coiffeur à Bar le Duc, la défense du durable
tout le monde connaît sa passion et sa compétence au service des Mussipontains. commerce de proximité a sa porte-parole.
Xavier VERDETTI - 23 ans, étudiant, arbitre de football, responsable des Jeunes
Catherine PAILLARD - 47 ans, responsable ressources humaines dans un Jean-Marie ADDENET - 55 ans, chef d’entreprise, maire de Samogneux (canton populaires de Moselle, militant, sportif et acteur de la vie publique dans le canton de
organisme de formation, adjointe au maire de Lunéville, son combat : donner aux de Charny-sur-Meuse), la réussite de l’entrepreneur et la générosité d’un Metzervisse.
jeunes un avenir professionnel. responsable engagé dans la vie publique. Sabine FRANCOIS - 34 ans, fonctionnaire, adjointe au maire à Montigny-lès-Metz,
Olivier MERGAUX - 54 ans, cadre d’entreprise, adjoint au maire de Nancy, radical Anne MOINAUX - 43 ans, agricultrice à Moulainville dans le canton d’Etain, la le développement durable, son métier, sa passion.
de gauche, ne sépare pas développement durable d’essor économique de proximité. Meuse, l’agriculture, l’Europe… ses thèmes de prédilection. Pierre CUNY - 52 ans, médecin endocrinologue, conseiller municipal de Thionville,
Christine ARDIZIO - 47 ans, secrétaire de direction, conseillère municipale de Alain FRANCOIS - 68 ans, médecin radiologue, habitant à Bussy-la-Côte, un une force de proposition pour sa ville.
Vandoeuvre, 47 ans, dynamisme et ambition au service de Vandœuvre. amoureux de la nature meusienne et de la chasse.

Na
n Parmi
Jean-Lu rantir u Françoise He
c Bohl leur ga al et elle, je rvé je cite
s : la he-et-Mos
Laki So jeunes Modem de Meunrtt Hénart, car seule
i rrain in
Rafik
Je portera
ia nes Lo uar tiers d’Ep 18-25 ans Ce qui fait la force nous
notre mé vec force les proje es jeu
Afafe devoir vis-à-vis inde ! Issue desoqccupations detés es tant au s re d’une Région c’est batt
tropole et ts de l’Ag sident de te de Lau diversités architectures, jardin son identité visible
dans la p le glo
olitique ré Sillon lorrain prenn mération messine n ra p Ancien pré ité à rejoindre la lis hérence, autant de nce s, paysages, natur :
gran
vons u en Lor les pré ns ada vail. h é s la co en da Après en avoir beau e, qui forment sa pe
équipe ra gionale. A ent enfin a
toute leur fin que Nous a fessionnel , je connais des solutio onde du tra n’ai p a s ble, dans cte l’indé p coup discuté avec rsonnalité.
Lau
sse ux cô
propose le mblée, animée pa tés de Laurent et pro n te r te m ipe rassem otre équipe respe ais choix pour la porter avec lui la vis Laurent Hénart, j’a
place aven ir é tudia r app o an s le notre équ n vr ion d’une Lorraine i décidé de
renouvea r la volonté ave ement ion leu ntrée d , car seule posant de fierté d’elle-même qui retrouve collecti
u. d’agir, inca c Anne, notre actuell que la Rég n que leur e politiques acun tout en pro et de son patrimoin
e.
vement la
rne et vou v eux atio t d e ch
s et je r form d’espri
de leu
niveau Lorraine.
RassemblonslesLorrains
Ghislaine HIRTZ - 58 ans, secrétaire de direction, Maire d’Oudrenne, proche de Pour les Vosges Elisabeth DEL GENINI - 60 ans, directrice du centre de gestion de la vie
Sierck-les-bains, une très forte implication dans les questions transfrontalières. étudiante, adjointe au maire d’Epinal en charge du tourisme. Créer un environnement
Gérard CHERPION - 61 ans, pharmacien, député, conseiller régional, ses de qualité pour les étudiants, sa mission au quotidien.
Yahia TLEMSANI - 53 ans, collaborateur France Télécom, 2ème adjoint au maire de initiatives pour l’emploi donnent des exemples à suivre.
Saint-Avold, quand intégration rime avec engagement pour le service public. Stéphane DEMANGE - 35 ans, adjoint au maire de Ban-de-Laveline, responsable
Afafe RAFIKI - 20 ans, étudiante, conseillère municipale d’Epinal, ceinture noire local du Souvenir français. Pour ce jeune directeur d’école, l’éducation des enfants
Mireille CINQUALBRE - 47 ans, infirmière, adjointe au maire de Stiring-Wendel, et arbitre de judo. A elle seule, elle incarne un vent nouveau.
sensibilité à l’environnement et aux espaces verts. passe aussi par la transmission de la mémoire de nos aînés.
Daniel GREMILLET - 56 ans, agriculteur, conseiller régional, président de la Anne-Marie ADAM - 63 ans, retraitée de la fonction publique hospitalière. à
Laurent STEICHEN - 47 ans, chargé de mission au Luxembourg, Maire de Sierck- Chambre d’agriculture des Vosges, sa vision globale et pragmatique de l’agriculture
lès-Bains, l’économie sociale et solidaire : son quotidien. l’heure de la retraite, s’investit dans des associations du canton de Darney pour
lorraine parle pour lui.
continuer à s’occuper des autres.
Anne HELLENBRAND-GIRARD - 45 ans, notaire, ancienne conseillère municipale Nathalie BABOUHOT - 40 ans, notaire à Mirecourt, exercer une profession
de Metz, toujours active dans les grands rendez-vous de l’avenir de la Lorraine et la Frédéric HANCE - 43 ans, agriculteur, Maire de Liffol-le-Grand. Connaisseur de la
libérale en milieu rural donne la bonne mesure des choses. filière bois, il sait qu’en mêlant tradition et innovation elle deviendra source
ville de Metz.
François VANNSON - 47 ans, député, infatigable laboureur de la montagne d’emplois pour nos jeunes Lorrains.
Constant KIEFFER - 55 ans, directeur de maison de retraite, Maire de Bousbach, vosgienne, du Thillot à Remiremont en passant par la Bresse, Gérardmer et
une figure du canton de Behren-lès-Forbach. Plombières.
Monique DEBRAS - 59 ans, retraitée, conseillère municipale de Maizières-lès- Martine GIMMILLARO - 57 ans, professeur de mathématiques en collège,
Metz, sous l’étiquette gauche moderne, une irremplaçable expérience de la conseillère générale du canton de Rambervillers. L’orientation des jeunes vosgiens
réinsertion, notamment en milieu carcéral. mobilise toute sa détermination.
Eugène OGRABEK - 55 ans, ancien mineur et syndicaliste, un défenseur acharné Philippe GRAVIER - 32 ans, directeur adjoint de cabinet ministériel. Avec cet
de la reconversion du bassin houillier. originaire de Remiremont, tourisme et commerce ont un allié de taille.
Eliane IFFLY - 66 ans, assistante familiale, habitante d’Hilsprich en Moselle Est, Claudine CLAUDOT - 72 ans, enseignante retraitée, 1ère adjointe au maire de
l’écoute des autres. Neufchâteau, une élue locale qui compte sur la Région pour plus de proximité.
Philippe LEROY - 70 ans, ancien ingénieur du Génie rural et des Eaux et Forêts, Michel BALAY - 55 ans, colonel en retraite, ancien délégué militaire
sénateur, président du conseil général de Moselle, 70 ans, un tempérament et une départemental, président de la fédération de pêche des Vosges. Pour ce pêcheur
force de conviction au service de tous les Mosellans. aguerri du canton de Châtel-sur-Moselle, la préservation de l’environnement est une
Solange DAVASSE - 51 ans, secrétaire de direction, disponible et généreuse priorité.
pour le canton de Bouzonville. Nathalie MANDRA - 40 ans, gérante d’une société de services à la personne,
fau t pour
conseillère municipale de Saint-Dié. Elle a, chevillée au corps, la volonté de retisser
eroy ivent. Il
pe L ès peu y arr que Laurent a,
Philip t rassembler, maiscider. C’est parcea liste, et à cette
le lien social. tr
Guy SAUVAGE - 59 ans, buraliste, adjoint au maire de Chatenois, président du veu uer et d
é tre sur
s
Conseil
monde r, dialog ue j’ai tenu à ê avail entre le s et
Tout le éc oute tr
syndicat départemental d’électricité des Vosges. Le commerce de proximité en voir s, q de ctive
cela sa es, ces qualité i les relations ales, constru
milieu rural a son champion. tr lu mic s.
entre au e sais qu’avec égion seront a fique pour tou
ce là. J e t la R nt bé né
pla elle me
de Mos extrême
général uses. Ce sera
tu e
respec

rlé
e C olin-Oeste ent au Nouveau Centre,
athali dé mon e
ngagem
nLaurent H
énart et
e s
qui ont fo rope. Entr Nous nou
les valeurs me, la liberté, l’Eu ées et de visions. nos Cyril
an is d ’id de
erai l’hum rande convergence amme et l’énergie n. Et avec Ju lian
s, il y a u
ne g ver la fl uma Bien s Claudine Bec
our retrou Robert Sch es lorrains. ûr
région il y a le spo q-Vinci
s côtés p llans, tels n
tons à se ns, souvent mose r l’emploi des jeu a rt
handb de quoi être de haut nive Il n’y a pas de fatali
nds Eu rop é e
ttons aus si p o u all. Ce fière d au qui Brigitte Zerres. Vosges, de Meurthe
té au déclin. Espa
ces ruraux de Meus
s nous ba sport c la im e fa
’est au plique des ses résultats it vibrer les L -et-Moselle ou de e, des
urent nou d’asso s é o Femme de gauche, je ne peux pas soutenir l’équipe sortante qui, besoins. La Régio Moselle, nous avo
ciation si et surtout quipements en basketba rrains. Et no rigide, doctrinaire et mauvaise gestionnaire, a fait de la Lorraine une efficace et cohéren
n peut nous apporte ns les mêmes
r un soutien concret
de pro s la prati d ll, tre
ximité en Lorraine que de e grande qu football ou “belle endormie”. En tant que radicale, je sais être plus écoutée dans pour y arriver.
t. Vous pouvez comp
ter sur notre énerg
,
core, la pour p qui on s millie alité. M ie collective
Région o uvo t bes rs d ais
a sa p ir pratiquer p oin d’équipe e personnes le l’équipe de Laurent Hénart avec lequel je partage les valeurs
artie à rè m
jouer ! s de chez e ents et de et d’humanisme, de laïcité et d’écoute des autres.
ux leur so
passio utiens
n, là e
n-
ci a l
S p é
e l l e LA MOSELLE A
Mos POUR LA LORR
Le moteur économique mosellan Lycées, apprentissage, formation
Adapté à l’échelle de l’Europe Au diapason des besoins des habitants et des filières porteuses

ANNE GROMMERCH Notre engagement


• Raccorder la chimie au réseau européen par un nouveau pipeline
Notre engagement
• Soutenir le projet de l’Institut de Formation en Soins Infirmiers

BRANDENBOURGER hydrocarbures au réseau européen pour améliorer la compétitivité


et donner tout son poids à la filière chimique en Moselle
• Soutenir le projet ULCOS (captation-stockage de CO2) pour faire de la
Moselle une vitrine technologique dans la lutte contre les émissions
(IFSI) de Sarreguemines et la création d’un laboratoire clinique
innovant et transfrontalier
• Créer à Faulquemont un lycée des éco-énergies et du développement
durable
Dans cette campagne, vous êtes sans doute la de gaz à effet de serre et assurer le devenir de la sidérurgie • Conforter en Moselle, au sein de l’Université Lorraine, un pôle de
personnalité au parcours le plus atypique... • Accompagnement des restructurations des friches militaires liées recherche et d’enseignement supérieur
au plan de modernisation de la défense • Créer à Metz, dans l’esprit de l’Institut Européen de l’Écologie, une
C’est vrai qu’il y a 18 mois, j’étais suppléante du
• Installer côté français, en lien avec Belval, un équipement de école d’ingénieurs en génie de l’environnement
député-maire de Thionville, je travaillais à Luxembourg. recherche et de développement technologique d’envergure • Reconstuire la cité scolaire de Phalsbourg
Aujourd’hui je représente la Moselle pour les élections européenne
régionales. C’est la vie qui avance : je suis mes envies,
je m’engage, je positive, je travaille !
Transports
Transfrontaliers Gagner du temps, gagner en sécurité
Mieux accompagnés, enfin respectés !
Comment abordez-vous cette élection ? Notre engagement
Avec passion, en portant une ambition pour la Moselle Notre engagement • Défendre le projet l’extension train-tram Sarreguemines-Sarrebruck
• Créer un numéro vert unique “tranfrontaliers” pour faciliter leurs vers Bitche ou la vallée de la Sarre
et la Lorraine. L’équipe choisie aura une vraie capacité démarches administratives • Améliorer le raccordement TER vers Metz et Nancy des villes de
d’action, dans des domaines essentiels : l’emploi, la • Développer le bilinguisme dès l’école maternelle en lien avec Sarrebourg, Bénestroff et Morhange
formation professionnelle, les transports. Je pense l’Education nationale et créer un centre transfrontalier de formation • Soutenir la liaison ferrée Luxembourg-Strasbourg via le bassin
aussi aux relations transfrontalières qui, pour des des enseignants français, luxembourgeois et allemands houiller et Sarreguemines
dizaines de milliers de Mosellans, méritent un vrai coup • Développer l’apprentissage transfrontalier à l’échelle de la Grande • Moderniser le tronçon ferroviaire Baudrecourt-Forbach/Sarrebruck-
Région avec l’appui des Chambres consulaires Mannheim pour développer les liaisons TGV, TER et marchandises
d’accélérateur. Notre région est à la traîne, en témoignent
• Créer des nouvelles lignes de bus transfrontalières avec le de et vers l’Allemagne
les chiffres du chômage, plus élevés en Lorraine que chez Luxembourg et la Sarre en complément de l’offre TER et créer des • Soutenir la création d’un grand port fluvial avec la mise en place
nos voisins. Ma détermination est d’autant plus forte que parkings-relais de covoiturage dans les communes frontalières d’une grande plate-forme multimodale Metz-Thionville-Frouard
nous avons réussi, avec le Président de Metz Métropole • Répondre aux demandes d’accompagnement des travailleurs • Terminer la totalité de la réfection de la RN3 dans la traversée du
Jean-Luc Bohl, et avec tous les parlementaires de frontaliers dans les situations de chômage, d’handicap et de maladie bassin houiller, surtout les tronçons manquants à Hombourt-Haut,
Moselle, à présenter une liste unie, rajeunie et ouverte. • Supprimer les postes frontière de Zoufftgen et de la Brême d’or Freyming Merlebach, Forbach, Stiring Wendel
pour fluidifier la circulation routière • Réaliser les murs antibruit le long des autoroutes dans les zones
urbaines à Hombourg-Haut, Freyming Merlebach, Rosbruck, Forbach
Qu’est-ce qui peut convaincre les Lorrains de • Conformément au Grenelle de l’environnement, élargir, partout où
voter pour l’équipe de Laurent Hénart ? Tourisme cela est possible, l’A31 à 2 fois 3 voies, et organiser le
Des atouts à développer contournement des agglomérations saturées par des projets
Déjà, leur dire que cette élection est bien plus qu’un
rendez-vous autour d’une institution méconnue. En pleine comme le Contournement Ouest de Thionville
Notre engagement
• Poursuivre la mise à 2 x 2 voies de la RN4 entre Blâmont et
crise économique et sociale, ces élections régionales • Associer notre réseau de cyclo-tourisme et de randonnées
Héming, ainsi que celle de la D910
sont un vrai rendez-vous pour tous les Lorrains. Ensuite, pédestres, ainsi que le chemin de Saint-Jacques, au Luxembourg
• Réaliser la déviation Sud de Sarreguemines et améliorer la liaison
et à la Sarre dans une démarche touristique commune
leur rappeler le principal enjeu : l’emploi. Le Conseil routière entre Sarreguemines et Bitche
• Créer, sur le modèle alsacien, la route des Vins de Moselle
Régional en détient les clefs. Nous disons aux Lorrains • Soutenir le Centre Pompidou-Metz
: confiez-nous la Région, nous ferons plus, plus vite, pour • Favoriser la mise en réseau des institutions culturelles mosellanes
l’emploi, pour votre vie quotidienne. afin de diversifier l’offre aux publics

Philippe LEROY François GROSDIDIER, Denis JACQUAT Patrick WEITEN


Président du conseil général de la Moselle Députés de Moselle Président de la communauté d’agglomération
De Thionville à Metz, de la vallée de la Fensch à Très engagés, chacun à notre manière, dans le Portes de France/Thionville - Maire de Yutz
Sarrebourg, en passant par le bassin houillier, jamais devenir et la défense des intérêts de l’agglomération Mon engagement dans la vie publique comme maire
la Moselle ne s’est sentie aussi rassemblée, aussi messine, nous sommes très heureux de soutenir ou comme vice-président du Conseil Général se situe
fervente pour affirmer sa volonté d’un profond l’équipe de Laurent Hénart. Vous y retrouverez hors des étiquettes politiques. Le travail que nous
changement d’équipe à la Région Lorraine. des hommes et des femmes, élus ou acteurs de menons sans relâche avec Anne pour renforcer le
Tous ensemble, retrouvons ce climat de sérénité, ces la société civile qui sauront vous représenter dynamisme du Thionvillois et faire avancer la cause des
échanges constructifs et fructueux entre nos deux efficacement au quotidien et avec lesquels nous transfrontaliers justifie pleinement mon soutien à
institutions qui ont toujours bénéficié à l’essor de pourrons travailler main dans la main pour retrouver l’équipe menée par Laurent Hénart. Ils mènent
la Lorraine, notre région. Ma confiance en Anne une vraie coopération avec un Conseil Régional si peu tous les deux un vrai combat pour engager une
Grommerch-Brandenbourger et Laurent Hénart est à notre écoute depuis 6 ans. collaboration efficace avec tous ceux qui peuvent nous
inébranlable. aider, de l’Etat aux plus hauts responsables sarrois,
luxembourgeois et belges.
AU CŒUR DE NOTRE PROJET
RAINE -26-
-4- -22-
-6-
-32-
-20- -10- -14-
-30- -8- -21-

-28-
-17-
-12- -15-
-29- -13- -33-
-27-
-2- -1- -18-
-5-
-9- -25- -7-
-23-

-3-

Notre équipe pour la Moselle


1 - Anne GROMMERCH-BRANDENBOURGER 8 - Jean-Marc PASQUEREAU 15 - Florence SORIANO-GAFIUK 22 - Pierre CUNY 29 - Monique DEBRAS
2 - Jean-Luc BOHL 9 - Brigitte ZERRES 16 - Thierry HORY 23 - Ghislaine HIRTZ 30 - Eugène OGRABEK
3 - Marie-Louise KUNTZ 10 - Alain MISSOFFE 17 - Martine NICOLAS 24 - Yahia TLEMSANI 31 - Eliane IFFLY
4 - Roland ROTH 11 - Véronique BOUR-MAS 18 - Julien FREYBURGER 25 - Mireille CINQUALBRE 32 - Philippe LEROY
5 - Carmen DILIGENT 12 - Calogero CASSARO 19 - Isabelle SCHMITT-KNAFF 26 - Laurent STEICHEN 33 - Solange DAVASSE
6 - Jean-Luc CHAIGNEAU 13 - Christine FERRARI 20 - Xavier VERDETTI 27 - Anne HELLENBRAND-GIRARD
7 - Nathalie COLIN-OESTERLE 14 - Philippe SLENDZAK 21 - Sabine FRANCOIS 28 - Constant KIEFFER

Marie-Jo ZIMMERMANN Céleste LETT, Pierre LANG, Alain MARTY


Députée de Moselle André WOJCIECHOWSKI, Député-maire de Sarrebourg,
La Moselle dans son ensemble et la région messine Députés de Moselle président de l’UMP Moselle
en particulier doivent occuper leur juste place dans De Sarreguemines à Saint-Avold, de Forbach à Bitche, Pour redonner de la vitalité à nos territoires du Pays
les priorités régionales. En ce sens, je souhaite que nous avons accueilli à maintes reprises Laurent de Sarrebourg, comme à toute la Moselle, nous avons
les membres de la liste conduite par Laurent Hénart Hénart. Rencontrant nos entreprises au cœur de nos besoin d’un autre regard pour faire avancer notre
pour la Lorraine se battent de toutes leurs forces bassins d’emploi, dialoguant avec tous, il a appris à Région. Par son talent de rassembleur en lien avec
pour instaurer un véritable équilibre régional. C’est nous connaître et a pris la mesure de nos problèmes tous nos parlementaires mosellans, Laurent Hénart a
la garantie indispensable d’un développement et de nos particularismes. Sur la question des constitué une formidable équipe avec laquelle nous
harmonieux de notre région. frontaliers par exemple, il en a fait plus en 6 mois que sommes tous motivés pour travailler ensemble. Je
d’autres en 6 ans. Le bulletin de vote Laurent Hénart sais que nous serons écoutés, avançant à l’abri
est un gage d’efficacité pour nos territoires. des idéologies sclérosantes, retrouvant une vision
d’ensemble.
AIMER LA LORRAINE
ET RASSEMBLER LES LORRAINS
PRIORITÉ EMPLOI UNE LORRAINE PLUS FORTE UNE METHODE D’ACTION
■ 40 000 pactes “Métier Réussite” en 5 ans ■ Un Express Grande Vitesse Epinal-Nancy- ■ Dès avril 2010 : un Budget réorienté vers les

2010020185 - Vu le candidat - Ne pas jeter sur la voie publique


pour les jeunes, les actifs et les seniors Metz-Thionville-Luxembourg dépenses d’investissement et maîtrisant les
dépenses de fonctionnement
■ Des académies et lycées des métiers ■ L’ouverture sur la Méditerranée avec une
répartis sur tout le territoire connexion au TGV Rhin-Rhône ■ Eté 2010 : les Etats généraux de la
croissance et de l’emploi pilotés par le
■ Un service public de l’orientation ■ Le développement des industries vertes
Conseil économique et social en lien avec
professionnelle pour jeunes et adultes soutenues par le Grenelle de l’Environnement
l’ensemble des acteurs
■ Un grand plan de formation pour les ■ Une politique du patrimoine ambitieuse avec
professionnels des services à domicile l’agence du patrimoine lorrain ■ Fin 2010 : un Plan de croissance lorrain
2011-2014
aux personnes âgées et handicapées

de coopération de divisions
d'ouverture de sectarisme
d'actions de communication
de sérieux d'improvisations

ct s :
cont a
f os/ 8 3 2 . fr
2
In 6 85 rlalorra .fr ine
6 3 po
0 hena urlalor
r t u raine Laurent Hénart, tête de liste pour
la Lorraine et la Meurthe-et-Moselle,

t act @ rtpo avec Gérard Longuet pour la Meuse,

con w.hena
Gérard Cherpion pour les Vosges et
Anne Grommerch-Brandenbourger

ww
pour la Moselle

Dates des réunions publiques


avec Laurent Hénart
■ Lundi 1er mars 18h : METZ EXPO-FIM en présence de François FILLON

■ Mardi 2 mars 19h30 : Thionville, salle du Beffroi


■ Jeudi 4 mars 18h30 : Saint-Avold, salle des congrès
■ Jeudi 4 mars 20h : Sarreguemines, casino de la faïencerie
■ Lundi 8 mars 20h30 : Montigny-lès-Metz, salle Pougin
■ Mercredi 10 mars 20h30 : Freyming-Merlebach, maison des cultures frontières
■ Vendredi 12 mars 20h : Sarrebourg, salle des fêtes

Les 14 et 21 mars, votons Laurent Hénart

Vous aimerez peut-être aussi