Vous êtes sur la page 1sur 88

SOMMAIRE

LA LETTRE DU MINISTRE 2

LES FAITS MARQUANTS DE L’ANNÉE 2005 4

I. L’ORGANISATION ET LE FONCTIONNEMENT DU CDVM 10


 LES MISSIONS DU CDVM 
 L’ORGANISATION 
 LES RESSOURCES HUMAINES 
 LE FINANCEMENT DU CDVM 
 LES RELATIONS INTERNATIONALES 

II. LE MARCHÉ BOURSIER : TRANSACTIONS ET INTERMÉDIAIRES 22


 L’EVOLUTION DU MARCHÉ BOURSIER 
 L’ENCADREMENT DES SOCIÉTÉS DE BOURSE 
 L’ENCADREMENT DE LA BOURSE DE CASABLANCA 
 L’ENCADREMENT DES TENEURS DE COMPTE 
 L’ENCADREMENT DE MAROCLEAR 

 LA SURVEILLANCE DES TRANSACTIONS BOURSIÈRES 

 LES ENQUÊTES 

III. L’APPEL PUBLIC À L’ÉPARGNE 42


 L’ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ 
 LES OPÉRATIONS SUR TITRES DE CAPITAL 
 LES OPÉRATIONS SUR TITRES DE CRÉANCE 
 L’AMÉLIORATION DU NIVEAU DE LA TRANSPARENCE 
 L’INFORMATION PÉRIODIQUE ET PERMANENTE 

IV. LA GESTION D’ACTIFS 58


 L’ÉVOLUTION DES ACTIFS SOUS GESTION 
 L’EVOLUTION RÉGLEMENTAIRE

 L’AGRÉMENT ET LE CONTRÔLE DES OPCVM

 L’ENCADREMENT DES SOCIÉTÉS DE GESTION


ANNEXES 70
ANNEXE  : ÉTATS FINANCIERS DU CDVM 
ANNEXE  : LISTE DES SOCIÉTÉS DE BOURSE AGRÉÉES AU  DÉCEMBRE  
ANNEXE  : CHIFFRE D'AFFAIRES  DES SOCIÉTÉS DE BOURSE PAR ACTIVITÉ 
ANNEXE  : LISTE DES OPCVM OPÉRATIONNELS AU // 
ANNEXE  : INDICATEURS FINANCIERS RELATIFS AUX ÉMETTEURS 
ANNEXE
: DÉCLARATIONS DE FRANCHISSEMENT DE SEUIL DE PARTICIPATION 
ANNEXE  : RÉCAPITULATIF PROGRAMME DE RACHAT 
ANNEXE : CIRCULAIRES DU CDVM EN VIGUEUR 
LA LETTRE DU MINISTRE

L ’année  a
été une année
positive marquée
par un développement
que ce soit auprès d’entreprises cotées
ou non cotées avec  opérations
(augmentations de capital réservées ou
cessions d’actions aux salariés)
significatif dans tous
les compartiments des Enfin la bourse s’affirme comme un mode
marchés financiers de financement de la croissance avec
notamment le Groupe Afriquia qui a
Au niveau du marché financé l’acquisition par Afriquia Gaz de
boursier la croissance Tissir Primagaz en faisant une
des indices des augmentation de capital d’un milliard de
volumes de transactions et de la dirhams sur le marché Bien que le recours
capitalisation boursière s’est poursuivie tout au financement par émission obligataire
au long de l’année La capitalisation reste encore modeste et pâtit d’un marché
boursière à fin  qui s’élève à  secondaire peu liquide il enregistre
milliards de DH représente désormais  néanmoins une augmentation des
du PIB et le volume des transactions montants un allongement des maturités et
boursières atteint  milliards de DH Cette une diversification des émetteurs Parmi les
croissance des volumes est visible tant sur le nouveaux émetteurs le marché a
marché central que sur le marché de blocs notamment accueilli en  la SFI (groupe
se traduisant par une meilleure liquidité et Banque Mondiale)
une profondeur accrue sur le marché
Le marché a également été marqué par un
Les entreprises retrouvent progressivement retour massif des investisseurs individuels
le chemin de la bourse avec  nouvelles qui sont revenus à l’occasion de l’opération
introductions en bourse en  L’arrivée Maroc Telecom fin  et ont continué à
de Sothéma premier laboratoire intervenir sur le marché depuis Ce retour
pharmaceutique à s’introduire en bourse des particuliers est un véritable signal de
celle de Lydec premier concessionnaire de confiance retrouvée dans un marché plus
services publics et de Dari PME opérant efficient plus transparent et plus crédible
dans l’agroalimentaire donnent ainsi à la
cote un caractère plus représentatif de L’industrie des OPCVM a continué de son
l’économie marocaine L’ouverture du coté sa croissance ininterrompue atteignant
capital aux salariés fait également recette  milliards de DH avec   OPCVM La

2
moitié de ces actifs est détenue par des aboutir à la définition en 
d’un plan
entreprises financières (banques d’action pour finaliser la convergence de
compagnies d’assurances caisses de notre marché vers les normes
retraites) Par ailleurs  des actifs sont internationales
constitués de produits de taux et
notamment de Bons du Trésor ce qui fait Une année marquée donc par la poursuite
des professionnels de la gestion d’OPCVM du développement de nos marchés et par
les principaux intervenants sur le marché une expertise croissante de tous les
secondaire des bons du Trésor opérateurs La dynamique ainsi enclenchée
devrait continuer à générer des effets
Au niveau de l’encadrement de ces produits bénéfiques sur l’économie marocaine dans
l’année  a été notamment marquée par les années à venir
la contractualisation des relations entre les
différents intervenants dans la vie d’un
OPCVM De même l’entrée en vigueur
d’une classification plus fine des OPCVM Fathallah OUALALOU
permet d’assurer une meilleure information Ministre des Finances et de la Privatisation
des épargnants et un meilleur suivi des Président du Conseil d’Administration du
risques CDVM

Le paysage législatif des marchés financiers


a été notamment marqué par l’adoption par
le Parlement en décembre  de la loi
 relative aux organismes de placement
en capital risque Elle vise à encourager le
développement de l’industrie du capital
risque et préparer ainsi une nouvelle
génération d’entreprises et d’entrepreneurs

Par ailleurs le CDVM a poursuivi en  le


chantier de l’évaluation de la
réglementation marocaine au regard des
normes et principes internationaux sous
l’égide de l’OICVIOSCO Ce chantier devrait

3
LES FAITS MARQUANTS
DE L’ANNÉE 2005
JANVIER
 Emission d’un emprunt obligataire par la transactions entrent dans le cadre du
SFI du groupe Banque Mondiale pour un positionnement stratégique de Afriquia
montant de  milliard de DH Cette Gaz lui permettant d’élargir son potentiel
opération est la première émission dans l’ensemble des métiers du gaz de
obligataire réalisée par un émetteur non pétrole liquéfié
résident
 Journée de présentation du CDVM à la
 Suite à la fusionabsorption de Crédor par Direction des établissements publics et de
Wafasalaf le titre Crédor est radié de la la privatisation afin d’améliorer la
cote de la Bourse le  janvier  connaissance mutuelle et la qualité des
échanges entre les deux institutions
FÉVRIER
 Annonce de la fusion des trois sociétés de
 Adoption de la circulaire n° / relative gestion Wafagestion CDMG et Attijari
aux règles déontologiques devant Gestion L’entité qui résultera de la fusion
encadrer l’information au sein des sociétés aura une part de marché de  et gèrera
cotées Cette circulaire modifie dans le 
milliards de DH
sens d’une plus grande responsabilisation
le traitement par les émetteurs de  Première édition du Palmarès des OPCVM
l’information privilégiée Ce palmarès organisé par l’hebdomadaire
La Vie éco en association avec l’association
 Introduction en bourse de Sothéma
des gestionnaires de fonds d’investissement
laboratoire pharmaceutique Ce laboratoire
(Asfim) permet une distinction des OPCVM
est le premier à s’introduire en bourse
selon les performances réalisées
malgré la contrainte d’assurer le contrôle
de  du capital par des pharmaciens
marocains MAI

MARS  Assemblée Plénière du Conseil National de


la Comptabilité : au cours de cette séance
 Adoption de la circulaire n°/ relative le CNC a validé le projet relatif à la
à la classification des OPCVM Cette comptabilisation par les OPCVM des
nouvelle circulaire définit cinq classes opérations de pension et a émis un avis
d’OPCVM en spécifiant les différents relatif aux comptes consolidés
critères devant être respectés par un
OPCVM pour appartenir à une classe  Organisation à Ouarzazate du week end
donnée annuel du CDVM auquel sont conviés
tous les collaborateurs La première
AVRIL journée a été consacrée à un débat sur le
fonctionnement et l’organisation du
 Afriquia Gaz a acquis  du capital des CDVM suite à un sondage interne La
sociétés Primagaz Holding et Sodipit deuxième journée quant à elle fut
auprès de CGP Primagaz filiale française consacrée à la présentation du plan
du groupe néerlandais SHV Ces d’action des représentants du personnel

4
 Journée d’information organisée par le  Intervention du CDVM en assistance
CDVM à l’attention des cadres du auprès de l’autorité de régulation des pays
département titres d'un établissement d’Afrique Centrale (Cosumaf)
dépositaire (SGMB)
 Démarrage d’une collaboration régulière
 Dans le cadre d’une offre publique de entre le CDVM et l’Ordre des Experts
vente BMCE Bank a procédé à la cession Comptables sur la base de projets
de 
de son capital au profit des communs développés par des équipes
membres du personnel du groupe BMCE dédiées Il est convenu de tenir une
réunion trimestrielle pour faire le point
JUIN sur l’avancement des projets confiés aux
équipes
 Décision du CDVM d’élargir à  la
fourchette de variation des valeurs AOÛT
nouvellement introduites en bourse
pendant les  premières séances de  Elaboration de trois nouvelles circulaires
cotation relatives aux sociétés de gestion (contrôle
interne organisation et moyens
 Introduction en bourse de Dari Couspate informations à transmettre au CDVM)
PME familiale spécialisée dans la Ces circulaires seront ensuite transmises
production de pâtes et de couscous aux sociétés de gestion pour discussion et
examen
 Première mission de contrôle du CDVM
auprès du Dépositaire central  Dans le cadre d’une offre publique de
vente Attijariwafa bank a procédé à la
 Participation au séminaire de l’Institut cession de    actions au profit des
Francophone de la Régulation Financière salariés du groupe pour un montant de
(IFREFI) à Bruxelles sur le thème de  MDH
l’agrément et le contrôle des prestataires
de services d’investissement SEPTEMBRE
 Visite au CDVM des experts de  Lancement de Majlis portail intranet du
l’Organisation Internationale des CDVM Le site est une plate forme
Commissions de Valeurs (OICV) dans le d’information d’échanges et de partage
cadre du processus d'évaluation de ainsi qu’un outil de gestion des ressources
l'adéquation du marché marocain aux humaines
principes de l'OICV
 Participation du CDVM à la rencontre
JUILLET MENAOCDE sur la gouvernance
d’entreprise Le CDVM est membre actif
 Introduction en bourse de Lydec société du groupe de travail « gouvernance
concessionnaire de la distribution d’eau et d’entreprise » réuni sous l’égide de la
d’électricité de Casablanca CGEM

5
 Conseil d’Administration du CDVM et seuil de  la CDG lance une offre
présentation pour la première fois par la publique d’achat sur les actions CIH Cette
Commission Paritaire d’Examen de ses opération est la première lancée en
recommandations sur un dossier application de la loi sur les offres
d’enquête qui lui a été soumis publiques En raison de l’appréciation du
cours par le marché à l’annonce de la prise
OCTOBRE de contrôle par la CDG aucune action
n’est présentée en réponse à l’offre
 Entrée en vigueur de la circulaire n°/ publique Par ailleurs le conseil de
relative à l’agrément des OPCVM et de la surveillance du groupe français Caisse
circulaire n°/ relative à la note d’Epargne a approuvé à l’unanimité le
d’information et à la fiche signalétique des projet d’entrer dans le capital du CIH à
OPCVM Suite à leur entrée en vigueur hauteur de   Les modalités de ce
des réunions de présentation des rapprochement ne sont pas encore
circulaires ont été organisées au profit des finalisées
sociétés de gestion
 Passage en test de la version comprenant
 Entrée en vigueur de la circulaire n°/ les fonctionnalités prioritaires du premier
relative à la publication d'informations module du système d’information du
importantes par les personnes morales CDVM Ce premier module est relatif au
faisant appel public à l’épargne contrôle des OPCVM

NOVEMBRE DÉCEMBRE
 Entrée en vigueur de la circulaire n°
/  Radiation de Diac Équipement suite au
relative à la publication et à la diffusion non respect des critères de séjour
d’informations financières par les
personnes morales faisant appel public à  En raison de l’incertitude prévalant sur les
l'épargne et de la circulaire n°/ dispositions de la loi de finance relatives à
relative aux conditions de réalisation des la fiscalisation des plus values les
opérations à dénouement triangulaire investisseurs effectuent d’importantes
opérations d’allerretour à la bourse de
 Intervention du CDVM dans un séminaire de Casablanca
l’OICV pour la région AfriqueMoyen
Orient organisé à Kampala (Uganda) sur  Adoption par le parlement de la loi
le thème « l’autoévaluation au regard des  relative aux Organismes de
principes de l’OICV » Placement en Capital Risque (OPCR)
Cette loi confie au CDVM la supervision de
 Suite à l’acquisition d’un bloc de  l’activité notamment à travers le contrôle
auprès de la BCP et au franchissement du des opérateurs

6
L’ORGANISATION
I ET LE FONCTIONNEMENT
DU CDVM

1 . LE S M I S S I O N S DU CDVM
Institué par le Dahir portant loi n°   Le CDVM encadre les opérateurs
du  septembre   le Conseil Afin d’assurer la protection de l’intérêt des
Déontologique des Valeurs Mobilières épargnants et le bon fonctionnement des
(CDVM) est un établissement public doté de marchés de valeurs mobilières le CDVM
la personnalité morale et de l'autonomie contrôle les sociétés de bourse les sociétés
financière de gestion et les dépositaires à travers le
suivi des différentes règles relatives à leurs
activités Il exerce également un contrôle
technique sur la Bourse de Casablanca et sur
Maroclear et s’assure du respect des
différentes règles relatives aux OPCVM
Lorsque des irrégularités sont relevées elles
sont sanctionnées en fonction de leur
nature soit par le CDVM ou le Ministre des
Finances (sanctions disciplinaires) ou par la
justice (sanctions pénales)

Le CDVM veille sur l’information


L’objectif est de permettre aux investisseurs
de prendre des décisions en connaissance de
cause en s’assurant qu’ils disposent
régulièrement de l’information nécessaire
pour se déterminer sur leurs choix
En tant qu'autorité de marché le CDVM a d’investissement
pour mission générale de protéger l'épargne Ainsi dans le cas d’une opération d’appel
investie en valeurs mobilières Pour assumer public à l’épargne (émission ou cession de
sa mission le CDVM veille à l'information titres introduction en bourse …) le CDVM
des investisseurs en valeurs mobilières ainsi vise les notes d'information Par la suite le
qu’au bon fonctionnement des marchés de CDVM contrôle le respect des obligations
valeurs mobilières à travers le contrôle du d’informations permanentes et occasionnelles
respect des dispositions légales et incombant aux personnes morales qui font
réglementaires les régissant Le CDVM est appel public à l'épargne De même le CDVM
également force de proposition pour le contrôle les notes d’information établies par
développement de ces marchés puisqu’il les OPCVM et s’assure que ces derniers
assiste le gouvernement dans l’exercice de effectuent les publications réglementaires
ses attributions en matière réglementaire nécessaires à l’information du public

10
Le CDVM surveille le marché Le CDVM accompagne le développement du
Le CDVM surveille les transactions marché
boursières en vue de déceler les pratiques et Pour améliorer la contribution des marchés
comportements susceptibles de nuire à la financiers au financement de l’économie
sécurité des épargnants et à l'intégrité du nationale et aider à leur développement le
marché Il s'agit de rechercher notamment CDVM initie ou participe à l’élaboration de
en diligentant des enquêtes les délits projets de lois ou de règlements de même
boursiers tels que le délit d'initié la qu’il édicte ses propres circulaires après une
manipulation de cours et la diffusion large consultation de place Par cette
d'informations fausses ou trompeuses démarche le CDVM s’inspire de l'expérience
des autres autorités de marché et veille à
Le CDVM reçoit les plaintes des épargnants s’inscrire dans la perspective du respect des
concernant les opérations sur valeurs normes internationales en matière de
mobilières et déclenche le cas échéant des réglementation des marchés de valeurs
enquêtes pour vérifier le bien fondé de la mobilières
plainte et prendre les mesures qui
s'imposent

Composition du Conseil d'Administration du CDVM


LE PRESIDENT DU CONSEIL :
Fathallah OUALALOU Ministre des Finances et de la Privatisation

LES MEMBRES :
Moulay Driss IDRISSI BICHR Président de Chambre à la Cour Suprême
Inspecteur Général au Ministère de la Justice
Zouhair CHORFI Directeur du Trésor et des Finances Extérieures
Ministère des Finances et de la Privatisation
Hassane ALAOUI ABDELLAOUI Directeur de la Direction Monétaire et des Changes
Bank AlMaghrib
Nizar BARAKA Direction de la Politique Economique Générale
Ministère des Finances et de la Privatisation

Amyn ALAMI Président CFG Group


Hassan CHAMI Chef d’entreprises
Azzedine GUESSOUS Président de Maghrébail
Rabha ZEIDGUY Professeur universitaire

11
2 . L ’ OR G A N I S A T I O N
 Formalisation des activités solution est en cours de test et sera corrigée
et contrôle interne et enrichie par les remarques des équipes du
département gestion d’actifs
Pour fiabiliser son fonctionnement le
CDVM a entrepris un vaste chantier de Parmi les nouveaux outils mis en place en
formalisation de ses activités par des  il faut également mentionner une
procédures Ces procédures complètent solution de gestion du temps de présence
accessible via intranet Cette solution a été
ainsi les fiches de fonction établies pour
couplée avec un système de contrôle d’accès
chaque poste qui précisent ses attributions
aux locaux du CDVM avec portillons
et responsabilités A travers cette
sécurisés et badges personnalisés Cette
démarche le CDVM vise à harmoniser ses
nouvelle organisation permet ainsi à chacun
règles de fonctionnement et à pérenniser
de s’enquérir des personnes présentes par
son expertise
un simple click sur l’Intranet
Le souci de réduire le risque d’erreur ou de
traitement inadéquat est également
permanent aussi cette formalisation des
activités s’accompagne de la mise en place
en parallèle d’outils de contrôle interne
pour vérifier le respect des différentes
procédures

 Organisation informatique


L’organisation informatique du CDVM est
en évolution régulière afin d’offrir à
l’institution les outils nécessaires pour lui
permettre d’accomplir sa mission dans des
conditions optimisées et fiabilisées

A cet effet le CDVM a démarré en  le


développement d’un nouveau système
d’information intégré pour le traitement
des données lui parvenant périodiquement Enfin le CDVM a mis en place en  un
des différents opérateurs visant à terme à intranet outil convivial qui améliore la
remplacer les outils existants Une étude circulation de l’information interne et
préalable a consisté en la réalisation d’une facilite la mise en commun de l’expertise En
cartographie des flux d’information au sein particulier cet intranet consolide l’accès à
de l’organisme ainsi que d’une définition tous les outils mis en place depuis  et
des processus métier du CDVM Un premier notamment l’accès à la documentation
module dédié au contrôle du respect des numérisée au suivi des projets à une
ratios prudentiels des OPCVM a été mis en information administrative personnalisée et
place dans sa première version Cette au suivi de la présence

12
 Organisation comptable 3 . LE S R E S S O U R C E S H U M A I N E S
et financière
 Composition de l’effectif
Au cours de l’année  l’organisation
comptable et financière du CDVM a été L’effectif du CDVM compte  personnes au
profondément remaniée suite à la décision  décembre  contre  au  décembre
prise fin  par la Direction Générale des  Les équipes du CDVM se caractérisent
Impôts de fiscaliser l’ensemble des revenus par un taux d’encadrement élevé Il est
du CDVM composé de plus de de cadres
supérieurs dont  ayant une fonction de
En effet la mise en œuvre de ce nouveau responsabilité
statut fiscal a nécessité l’élaboration d’un
système de facturation des commissions Afin de consolider sa politique de
versées par les différents opérateurs au recrutement le CDVM continue ses efforts
CDVM De même il a fallu définir les de recherche de profils à forte valeur
principes fiscaux ainsi que les procédures de ajoutée La sélection des candidats se fait
suivi des déclarations fiscales selon des critères qualitatifs et quantitatifs
Enfin la redéfinition des postes a été par la mise en place de tests de présélection
nécessaire ainsi que la mise en place de et des entretiens avec des managers Le
procédures de contrôle interne adaptées à CDVM participe également aux forums de
ce nouveau statut recrutement nationaux à l’image du «job
fair » de l’université Al Akhawayn
Par ailleurs et afin d’améliorer la fiabilité et
la fluidité dans le traitement de
l’information comptable et financière
plusieurs travaux complémentaires de
paramétrage et de développement du
progiciel Unigestion acquis en  ont
été réalisés en  L’automatisation des
tâches a ainsi été renforcée en complétant
la gamme des traitements possibles de
façon intégrée De même des modules
complémentaires notamment en gestion
des ressources humaines ont été activés et
adaptés Enfin un effort particulier a été
porté sur la fiabilisation et la sécurité du
système (conditions d’accès autorisations
des modification etc)
Dans ce nouvel environnement l’ensemble
des procédures de contrôle interne et
d’organisation comptable a été revus afin
d’aboutir à une organisation plus efficace et
plus fiable

13
 Organigramme

L’organigramme du CDVM a été renforcé en


 les services Bourse et Maroclear créés
en  sont désormais opérationnels suite
aux recrutements effectués à cet effet

Type de formation La répartition de l’effectif se présente comme suit :


Ingénieurs 11 cadres

Direction Générale, contrôle


MBA /
15 cadres interne et développement
Ecoles de commerce (7 personnes)
3ème cycle universitaire / 12% 17% Département Gestion
16 cadres d’Actifs (10 personnes)
Doctorat national 30% 17%
24% Département Marchés
Bac +4 10 cadres et Intervenants (10 personnes)
Département Opérations
et Information (14 personnes)
Autres 7 cadres
Département Administratif
Total : 59 personnes (100%) et Organisation (18 personnes)
0% 10% 20% 30% 40%
Total : 59 personnes (100%)

Organigramme du CDVM

Directeur général

Service Contrôle Interne Service Développement

Département Département Département Département


Gestion d’Actifs Marchés et Intervenants Opérations et Information Administratif et Organisation

Service Service Service Service


Sociétés de Gestion Sociétés de Bourse Opérations Financières Communication

Service
Service Service de contrôle de
Service OPCVM Finance Organisation et
Bourse de Casablanca l’information
Ressources Humaines

Service Dépositaires Service Surveillance Service Système


d’Information

Service
Service Maroclear Service Enquêtes Documentation,
Etudes & Statistiques

14
 Déontologie

Le CDVM veille à ce que les règles


déontologiques relatives à ses métiers
soient bien comprises et appliquées par les
membres de son personnel Aussi des
réunions sont régulièrement organisées
pour discuter des sujets liés à la
déontologie et une séance spécifique est
prévue pour chaque nouvelle recrue

Par ailleurs un déontologue est à l’écoute


du personnel pour répondre à toutes les
questions et interrogations soulevées pour
l’application et le respect des règles
déontologiques du CDVM

d’appel public à l’épargne ;


4 . FI N A N C E M E N T DU CDVM  de la redevance au titre de la taxe
parafiscale calculée sur la base des
En tant qu’établissement public le CDVM commissions perçues par la bourse à
est doté d’une personnalité morale et de l’occasion des transactions boursières ;
l’autonomie financière A ce titre il dispose  de la commission Maroclear versée pour la
de revenus propres qui proviennent : première fois en 
 des commissions calculées sur l’actif net Les produits d’exploitation du CDVM se
des OPCVM; décomposent comme ciaprès :
 des commissions sur le visa des notes
d’information relatives aux opérations

  


Produits (en milliers de dirhams) 
 En   En    En
Taxe parafiscale    
 
 

Commissions sur visas    
  
Commissions sur actif net d'OPCVM     
  
 
Commissions Maroclear
 
Total      

15
Les revenus du CDVM en  continuent autres charges sont au même niveau ou
sur la tendance enregistrée depuis  à inférieures à l’année précédente
l’exception des commissions sur opérations
(dont le montant historique en  Compte tenu de la bonne tenue des charges
résultait de l’opération Maroc Telecom) d’exploitation la croissance des produits
Aussi le cumul s’inscrit légèrement en résultant de la bonne santé du marché se
retrait ( ) en  par rapport à l’année reflète directement dans le niveau du
résultat d’exploitation
précédente Compte tenu de son activité
les charges du CDVM sont principalement
Comme en  le résultat non courant en
constituées de charges du personnel  est principalement constitué d’une
( en ) comme l’illustre le provision pour impôts couvrant le risque
tableau cidessous : d’une réclamation relative à la TVA non
Les charges d’exploitation s’élèvent à 
 perçue pour les exercices non prescrits Le
KDH en  soit quasiment le même résultat net est alors de 
MDH
montant qu’en  ( ) A l’exception
des charges du personnel dont Les états de synthèse détaillés sont fournis
l’augmentation (
) reflète la croissance en annexe Ils sont certifiés par le cabinet
des effectifs (de  à  personnes) les Masnaoui Mazars

(en milliers de dirhams)   


Charges   En   En 
 En
Achats consommés de matières
et fournitures
    
Autres charges externes          
Charges de personnel  
  
   
Dotations d’exploitation         
Reste des charges d’exploitation  
   

(en milliers de dirhams)   


Excédent brut d’exploitation     
Résultat d’exploitation  
   
Résultat financier    
 
Résultat non courant       
Résultat avant impôt


 
Impôt sur les résultats  
  

Résultat net   


 


16
5 . LE S R E L A T I O N S I N T E R N A T I O N A L E S
Bien que l’exposition internationale du de débats fructueux sur l’intégration des
marché marocain soit encore modeste elle marchés de capitaux sur le rôle des
est néanmoins en constante évolution En investisseurs institutionnels les leçons des
témoignent notamment l’accroissement du récents scandales financiers et la
poids des intervenants étrangers dans le supervision dans un environnement
volume des transactions boursières ou dans globalisé
la détention de la capitalisation boursière
Dans ce contexte le CDVM a renforcé en Par ailleurs le CDVM a présenté
 ses relations avec les autres autorités l’expérience marocaine à l’occasion du
étrangères à travers différentes rencontres séminaire régional à Kampala organisé par
et échanges d’expérience Par ailleurs le l’autorité de régulation ugandaise sur le
CDVM a entamé une démarche intéressante thème de la conformité aux principes
d’évaluation de la législation marocaine au internationaux Ce séminaire était organisé
regard des normes et principes dans le cadre du groupe régional Afrique
internationaux Moyen Orient de l’OICV groupe dont relève
le CDVM
 Rencontres et échanges La participation du CDVM aux travaux de
d’expérience l’OICV implique également une contribution
active aux différents groupes de travail
Le CDVM a participé à diverses rencontres C’est ainsi que le CDVM est intervenu dans
internationales organisées par l’Organisation les travaux en cours notamment sur les
Internationale des Commissions de Valeurs règles relatives au niveau de fonds propres
(OICVIOSCO) dont il est membre actif des intervenants les organismes de
depuis 
 Il a ainsi participé à la placement collectif et l’activité
conférence annuelle de l’OICV en avril  à d’underwriting
Colombo (Sri Lanka) qui réunit les
régulateurs des   pays de l’organisation A Le CDVM est également un membre actif au
cette occasion des panels publics ont permis sein de l’IFREFI Institut Francophone de la
de débattre de la régulation des agences de Régulation Financière dont il assure la vice
notation de la réglementation des analystes présidence depuis sa création Le CDVM a
financiers des hedges funds et des défis pris part à une réunion de l’IFREFI en juin
rencontrés dans les pays en développement  à Bruxelles suivie par un séminaire de
travail au cours duquel les membres ont
Le CDVM a également participé au Comité partagé leur expérience en matière de
Technique de l’OICV en octobre  à contrôle des prestataires de services
Frankfurt Cette rencontre a été l’occasion d’investissement

17
 Mission d’évaluation au regard
des principes OICV

Le CDVM avait été sélectionné fin 


par l’OICV comme pays pilote pour
l’évaluation de la conformité de sa
législation aux regard des normes et
principes internationaux tels qu’édictés par
l’OICV
Aussi au courant de l’année  une auto
évaluation a été menée en interne par le
CDVM en utilisant une méthodologie
détaillée élaborée par l’OICV Sur la base de
cette autoévaluation des experts de l’OICV
ont fait une nouvelle analyse et ont
effectué des visites et des échanges
fréquents pour affiner l’évaluation Ce
Dans ce cadre le CDVM est régulièrement travail devra aboutir à un rapport sur la
sollicité par les autres autorités pour un conformité de la législation marocaine aux
échange d’expérience et de savoirfaire Il principes internationaux assorti de
est notamment intervenu en assistance recommandations précises visant à
auprès de la Cosumaf autorité de améliorer l’adéquation auxdits principes
régulation pour l’Afrique Centrale en juillet Les conclusions sont prévues pour le
 Le CDVM a également reçu des premier semestre 

stagiaires du Conseil Régional de l’Epargne
Publique et des Marchés Financiers
autorité de régulation de l’Afrique
Occidentale (UMOA)

18
LE MARCHÉ BOURSIER :
II TRANSACTIONS
ET INTERMEDIAIRES

1 . EV O L U T I O N DU MARCHÉ BOURSIER
Durant l’année  l’évolution du marché par les émetteurs durant le er semestre
boursier s’est inscrite dans la tendance  a contribué au bon comportement
haussière enregistrée depuis  Les des indices boursiers
principaux indicateurs ont réalisé des
performances historiques dépassant celles  Evolution de la capitalisation
enregistrées en   boursière

 Evolution des indices La capitalisation boursière a connu une


progression mensuelle quasicontinue et a
atteint  milliards de dirhams au 
Les indices MASI et MADEX en se situant
décembre  enregistrant ainsi une
au  décembre  respectivement à des
hausse de   par rapport à la fin de
niveaux de  et  points enregistrent l’année  Cette progression s’explique
des performances de   et   par principalement par l’évolution favorable des
rapport au  décembre  Lesdits cours et accessoirement par les
indices ont connu une tendance haussière introductions des valeurs Sothéma Dari et
durant pratiquement toute l’année  Lydec Il est à relever par ailleurs la
avec une accélération à partir du mois de radiation des valeurs Crédor (rachat par
juilletLa publication au cours du troisième Wafasalaf) et Diac Equipement (non
trimestre  des performances réalisées respect des critères de séjour)
Evolution du MASI
6 000,00 5 539,13 40,00%
32,31%
5 000,00 30,00%
4 521,98
22,49%
3 995,27 3 943,51 20,00%
4 000,00 3 568,68 14,67%
2 980,44 10,00%
3 000,00
0,00% Evolution de la capitalisation boursière
2 000,00
-10,68% -10,00% (en milliards dhs)
-16,48%
1 000,00 -17,88%
-20,00%

0,00 -30,00%
300
252
2000 2001 2002 2003 2004 2005
250
MASI Variation
206
200
Evolution du MASI
(base  ) 150 115 116
105
300 87
100
249
250 232
218 50
200 195 179 203
160 0
177
150 2000 2001 2002 2003 2004 2005
131 134
100 100
Source : Bourse de Casablanca
50

-
5 6 7 8 9 0 1 2 3 4 5
199 199 199 199 199 200 200 200 200 200 200
Source : Bourse de Casablanca

22
Ainsi le poids de la capitalisation boursière de  milliards de dirhams Il est à noter que
dans le PIB est passé de près de  en dans la perspective de l’instauration de la
 à près de  en  TPCVM en 
la dernière semaine de
décembre  a été marquée par des
 Evolution du volume des opérations d’allerretour d’un montant de
près de  milliards de dirhams
transactions
Même si le volume réalisé sur le marché de
blocs continue à prédominer (près de

◗ Evolution du volume total du total) le volume réalisé sur le marché
central en atteignant   milliards de
En atteignant   milliards de dirhams le dirhams en  a connu une progression
volume total des transactions a enregistré de près de 
par rapport à l’année 
durant l’année  un record historique Enfin le compartiment actions du marché
En déduisant les apports de titres le volume boursier est toujours prédominant avec près
enregistré en  soit  milliards de  du volume des transactions contre
dépasse le record de  qui était de près  pour le compartiment obligataire

Evolution du volume de transactions  (en millions dhs)


    
Volume actions
marché central  


    
marché de blocs   
   
 
Total A  ()     
  
introductions      
apports de titres     

offres publiques   

  
   

transferts    

Total B  (
)   

    
I Total volume actions      

   
II Volume obligations
        
IIITotal Général (III) 
   
  
  

Source : Bourse de Casablanca


Le montant prévisionnel du PIB   
 milliards dhs (source : Ministère des finances et de la privatisation)

23
◗ Ventilation du volume de transactions  et   Le volume réalisé par les
par type d’investisseurs investisseurs étrangers a atteint quant à lui
près de  du volume total (dont 
L’analyse de la ventilation du volume de pour des personnes morales)
transactions par type d’investisseurs en Par ailleurs l’analyse du volume des
 fait ressortir la prédominance des transactions par sens (achatsventes) révèle
personnes morales marocaines avec près de une position nette équilibrée pour la plupart

du volume total suivie par les des catégories d’investisseurs Cependant il
opérations réalisées par les sociétés de est à relever la position nette acheteuse des
bourse au titre de la contrepartie et celles personnes morales étrangères et la position
pour le compte des personnes physiques nette vendeuse des ordres en provenance
marocaines avec respectivement près de du réseau

Ventilation du volume de transactions par catégorie d’investisseurs (en pourcentage)


OPCVM Personnes Personnes Personnes Personnes Contrepartie Réseau Total
morales physiques morales physiques bancaire
marocaines marocaines étrangères étrangères
Volume

      
total
Dont   
    
achat
Dont    
 

vente

Source : CDVM


Hors opérations d’apports et offres publiques

Une part importante du volume réalisé au titre des opérations de contrepartie a été effectuée dans le cadre des opérations
d’allerretour lors des cinq dernières séances boursières de l’année

24
2 . L ’E N C A D R E M E N T DES SOCIÉTÉS DE BOURSE
 Le suivi des sociétés de bourse transmission des ordres via un support
électronique Le CDVM est dans l’attente
d’un dossier complet pour examiner la suite
◗ L’évolution du cadre juridique
à donner
Outre une augmentation de capital de la
◗ L’évolution des indicateurs financiers
société de bourse Finergy pour se
conformer aux dispositions légales relatives
aux fonds propres minimaux le CDVM a Les performances des sociétés de bourse au
examiné deux agréments modificatifs et un titre de l’exercice  se caractérisent par
arrêt d’activité une évolution positive pour la plupart des
sociétés de bourse aussi bien au niveau du
 Agréments modificatifs chiffre d’affaires que du résultat net La
L’agrément des sociétés de bourse CFG prépondérance de quelques sociétés de
Marchés et BMCI Bourse a été modifié en bourse sur le marché persiste Les élements
vue d’élargir leur objet social à détaillés sont en annexe 
) l’assistance des personnes morales faisant
appel public à l’épargne pour la préparation
des documents d’information destinés au
public ) l’animation du marché des valeurs
mobilières inscrites à la cote de la Bourse
des valeurs

 Arrêt d’activité
Suite à la fusion entre la BCM et Wafabank
la société de bourse Wafabourse a arrété
son activité en avril  Cependant son
management a demandé au CDVM de
surseoir au retrait d’agrément le temps de
statuer sur les différentes options En fin
d’exercice la société a indiqué son souhait
de reprendre l’activité d’intermédiation en
se spécialisant dans l’activité de réception

25
 Le Chiffre d’affaires total au titre du conseil en opérations financières
En atteignant un montant de 
millions a été réalisé en  par les sociétés de
de dirhams à fin  le chiffre d’affaires bourse non affiliées aux banques
cumulé des sociétés de bourse a enregistré
une baisse de l’ordre de  par rapport à  La part de marché (activité
 Ceci s’explique notamment par la d’intermédiation)
baisse importante du chiffre d’affaires de La tendance de la prédominance de
Wafa Bourse (  ) en raison de son arrêt quelques sociétés de bourse au niveau de
d’activité en avril  et celui de Attijari l’activité d’intermédiation persiste en 
Intermédiation ( ) dont le CA  puisque les  premières sociétés de bourse
avait été majoré par l’opération Maroc (Attijari Intermédiation BMCE Capital
Telecom Par ailleurs  sociétés de bourse Bourse CFG Marchés) ont traité près de
(CFG Marchés Attijari Intermédiation  du volume total de transactions
BMCE Capital Bourse) ont réalisé à elles
seules près de
 du chiffre d’affaires
Transactions  marché central
total
BMCE Capital Bourse
15% Volume autres SDB
CA  Sociétés de bourse 39%

BMCE Capital Bourse


15% CA autres SDB
40% Attijari
Intermédiation 28% CFG Marchés
18%
Attijari
Intermédiation 20% Cependant cette prédominance est moins
CFG Marchés marquée sur le marché central sur lequel
25%
ces trois sociétés de bourse n’ont traité que

 du volume

 La ventilation du chiffre d’affaires par  Le résultat net


activité En atteignant un montant total de  
L’activité d’intermédiation maintient sa millions de dirhams en  le résultat net
prépondérance en représentant plus de total des sociétés de bourse a connu une
 du total Le chiffre d’affaires réalisé progression de l’ordre de  par rapport à
dans le cadre de l’activité de conservation et l’exercice  Si toutes les sociétés de
du conseil en opérations financières a vu sa bourse ont réalisé des résultats nets positifs
part augmenter respectivement de

et les résultats enregistrés par


sociétés de
 par rapport à l’année  Il est à bourse ont connu une baisse par rapport à
relever que près de  du chiffre d’affaires l’année 


Hors opérations d’apports

26
◗ L’évolution du fonds de garantie

Le montant total des cotisations des


sociétés de bourse au titre du fonds de
garantie a été en  de   millions de
dirhams enregistrant ainsi une hausse de
près de
par rapport à l’exercice 
Cette hausse s’explique par l’évolution des
stocks titres et espèces conservés par les
sociétés de bourse En effet la valeur du
stock de titres cotés conservés par les
sociétés de bourse est passée de 
milliards
de dirhams à fin  à   milliards de
dirhams à fin  et ce en raison du
développement de l’activité de conservation
et de la hausse des cours Le montant dudit
fonds à fin décembre  est de  
millions DH  Délai de transmission des états et
Par ailleurs il est à noter que le fonds de informations
garantie est soumis depuis  à l’impôt Le nombre de jours de retard de
sur les sociétés et que ses opérations sont transmission des documents légaux et
désormais retracées dans une comptabilité réglementaires par les sociétés de bourse a
distincte de celle du CDVM diminué en  par rapport à l’année
précédente et la plupart des retards
 Le contrôle des sociétés de enregistrés ont une durée inférieure à une
bourse semaine Cependant ces retards sont encore
trop fréquents puisqu’ils concernent encore
◗ L’activité de contrôle sur pièces des la moitié des sociétés de bourse Cette
situation s’explique notamment par des
sociétés de bourse
perturbations au niveau des systèmes
d’information et par des insuffisances au
Le contrôle sur pièces repose sur les niveau du dispositif du contrôle interne
différents états et informations envoyés par Aussi le CDVM a mené en  des actions
les sociétés de bourse au CDVM et permet en vue d’inciter les sociétés de bourse à
de suivre de façon rapprochée l’activité des améliorer leurs moyens matériels et leur
sociétés de bourse notamment au regard dispositif de contrôle interne
des moyens humains matériels financiers
et organisationnels dont elles disposent
pour l’exercice de leurs activités

27
 Respect des règles prudentielles en octobre  entre le CDVM et les
A fin  toutes les sociétés de bourse contrôleurs internes Cette réunion a été
possèdent des fonds propres minimaux l’occasion de faire un état des lieux de la
supérieurs au plancher réglementaire fonction de contrôle interne et de discuter
( millions dhs) En termes de des moyens à mettre en place en vue
dépassements l’année  a enregistré  d’améliorer les outils de contrôle et élargir
dépassements (contre  en ) et dont le périmètre d’investigation

ont été autorisés au préalable par le
CDVM en vertu de dérogations ponctuelles ◗ L’activité de contrôle sur place des
Ces dérogations ponctuelles sont accordées sociétés de bourse
suite à une appréciation par le CDVM du
risque associé à l’opération notamment
évalué sur la base de la qualité des donneurs Le CDVM a effectué en  des missions
d’ordres et des garanties bancaires d’inspection auprès de Finergy Wafa
présentées le cas échéant Bourse Upline Securities MSIN
Sogébourse BMCE Capital Bourse et une
 Le dispositif de contrôle interne mission d’inspection thématique auprès de
Conformément aux dispositions de l’article l’ensemble des sociétés de bourse
 de la circulaire n°
/ les contrôleurs  Les missions d’examen de l’ensemble de
internes des sociétés de bourse adressent au l’activité de la société de bourse
CDVM un rapport semestriel de contrôle MSIN : L’inspection a fait ressortir de
qui reprend les différents contrôles nombreux dysfonctionnements exposant la
effectués les irrégularités relevées ainsi que
société à des risques opérationnels et
les mesures entreprises ou envisagées afin
déontologiques Ont été relevés en
de les corriger Les principales irrégularités
particulier un cumul de fonctions générant
reportées concernent principalement la
des conflits d’intérêt des manquements au
formalisation de la relation avec la clientèle
niveau des modalités de traitement des
et les modalités de traitement des ordres de
ordres de bourse des règles de bonne
bourse
conduite des règles déontologiques de la
Une réunion de sensibilisation a été tenue
formalisation de la relation avec la clientèle
et du contrôle interne La société a fait
l’objet d’un avertissement et s’est engagée
à mettre en œuvre un plan d’action pour
remédier aux dysfonctionnements relevés

BMCE Capital Bourse : L’inspection a


montré que la société dispose globalement
des moyens humains matériels et
techniques nécessaires à la conduite de ses
activités en plus d’un dispositif de contrôle
interne satisfaisant Néanmoins la mission
a montré quelques défaillances notamment
au niveau organisationnel et de la
formalisation de la relation avec la clientèle
La société devra mettre en place un plan
d’action afin de corriger lesdites
défaillances

28
 Les missions d’examen de la mise en œuvre souscriptions dont le montant était
d’un plan d’action largement supérieur à la capacité financière
Ces missions avaient pour objectif de desdits souscripteurs ou ont pris des risques
vérifier la mise en œuvre du plan d’action démesurés par rapport à certains clients et
prévu suite à une précédente mission auraient pu perturber le dénouement de
d’inspection l’opération De même certaines sociétés de
bourse n’ont pas tenu compte des règles
Finergy et Upline Securities : Les missions prudentielles qui leur sont applicables
ont permis de conclure que les engagements Suite à cette mission le CDVM a entamé une
ont globalement été respectés par la mise réflexion visant à formaliser les règles
en œuvre effective du plan d’action arrêté s’appliquant au placement des titres cotés afin
précédemment d’améliorer les pratiques professionnelles de
sécuriser les opérations et d’assurer l’égalité
Sogébourse : Le renforcement des moyens dans le traitement des souscripteurs
techniques demandé et notamment du
système d’information n’a pas été réalisé
dans les délais fixés Un délai 3 . L ’E N C A D R E M E N T D E L A
supplémentaire a été accordé à la société
BOURSE D E CASABLANCA
 Les missions d’accompagnement
Wafa Bourse : Préalablement à l’arrêt de
son activité le CDVM a mené une mission Le rôle d’encadrement de la Bourse des
auprès de la société afin de s’assurer de la Valeurs par le CDVM comprend tout
préservation des intérêts de la clientèle En d’abord un volet strictement réglementaire
particulier le CDVM a veillé à ce que les qui consiste à s’assurer du respect par la
clients soient informés par Wafa Bourse de Bourse des différentes dispositions
la cessation d’activité et de la possibilité qui réglementaires ou légales qui lui sont
leur est donnée de transférer leurs applicables A cet effet le CDVM est
portefeuilles vers d’autres dépositaires notamment intervenu en  pour
sans frais apprécier la mise en œuvre des dispositions
du Règlement Général de la Bourse
 Les missions thématiques L’autre dimension de l’intervention du
Le CDVM a entrepris une tournée auprès de CDVM porte sur le fonctionnement du
l’ensemble des sociétés de bourse afin de marché avec l’ambition d’œuvrer en
vérifier les conditions de souscription lors partenariat avec la Bourse à une
de l’opération Maroc Telecom et plus amélioration régulière de son
particulièrement la capacité financière des fonctionnement A ce titre des projets
différents investisseurs au moment de leur communs portant notamment sur
souscription Rappelons que l’offre a été l’élargissement du marché ou la
sursouscrite   fois (une demande de   modernisation de son infrastructure ont
milliards de dhs contre une offre de été mis en place en 
milliards de dhs) Cette tournée a montré de
nombreux dysfonctionnements puisque
certaines sociétés de bourse ont privilégié
certains souscripteurs en acceptant des

29
 Le respect des dispositions ◗ Le manuel de contrôle des sociétés de
réglementaires bourse

Un travail approfondi de relecture des Le CDVM a proposé des modifications au


dispositions légales et réglementaires a été projet de manuel relatif au contrôle des
mené tout au long de l’année  avec la sociétés de bourse par la société
Bourse afin d’harmoniser la compréhension gestionnaire tel que prévu par l’article 
des textes et de clarifier le cas échéant leur du Règlement Général Les propositions du
application CDVM visaient à éviter le chevauchement
entre le champ d’intervention de l’autorité
de marché et celui de la société gestionnaire
◗ Les modalités d’application des et d’aboutir à un projet en adéquation avec
dispositions du Règlement Général l’esprit du Règlement Général de la Bourse
des valeurs
Parmi les dispositions réglementaires qui
s’appliquent à l’activité de la Bourse celles
 L’amélioration du
du Règlement Général qui ont fait l’objet
d’une refonte en novembre  Aussi les fonctionnement du marché
modalités d’application de nombreuses
dispositions dudit Réglement ont du être ◗ Décision relative au seuil de variation
réexaminées dans le cadre de réunions
régulières entre la Bourse et le CDVM Ces Le CDVM a émis sur la base des statistiques
discussions ont donné lieu à la publication diffusées par la Bourse de Casablanca une
par la Bourse de Casablanca de nouveaux Décision relative au seuil de variation du
avis portant sur : cours d’une valeur mobilière et ce
• la procédure de réservation des valeurs conformément aux dispositions de l’article
mobilières cotées ;  du Dahir portant loi n°  tel que
• l’enregistrement en bourse des opérations modifié et complété
d’apport de titres cotés en bourse ; Par cette Décision la variation maximale à
• les contrôles des ordres par les sociétés de la hausse ou à la baisse du cours d’une
bourse valeur mobilière pendant une même séance
Par ailleurs et suite aux résultats de la de bourse ne peut excéder le seuil suivant :
tournée effectuée par le CDVM auprès de •
du cours de référence ;
sociétés de bourse pour examiner les •  du cours de référence pendant les 
modalités de déroulement de l’opération de premières séances de bourse qui suivent
placement Maroc Telecom une réflexion a l’admission d’une valeur à la cote de la
été menée sur les mesures permettant de Bourse des valeurs A compter de la
ème
réduire les risques lors d’opérations séance le seuil de variation est de

suscitant une très forte demande Des L’objectif de ladite Décision est d’éviter une
mesures pratiques et d’ordre réglementaire réservation sur une longue période d’une
ont été examinées notamment le recours à valeur nouvellement introduite
une disposition du Règlement Général par
laquelle la Bourse peut demander le
versement anticipé des montants souscrits

30
◗ Amélioration de l’infrastructure  Conception et mise en place des
technique du marché outils

Le CDVM s’est penché sur l’état actuel du ◗ Elaboration d’un guide d’inspection
système de cotation et a fait part à la
Bourse de quelques voies d’améloration de Un guide d’inspection des teneurs de
la version actuelle dudit système La Bourse comptes a été élaboré dans le but d’aider les
envisageant l’acquisition d’une nouvelle agents du CDVM chargés du contrôle des
version dudit système de cotation au teneurs de comptes à structurer davantage
courant de l’année 
le CDVM s’est leurs missions d’inspection
assuré que la Bourse allait entreprendre une En effet le guide permet d’éviter l’oubli
large consultation auprès des différents d’un aspect particulier dans le cadre d’une
intervenants au niveau de la Place mission de contrôle précise la démarche et
notamment les sociétés de bourse afin de la manière de mener une mission de
prendre en compte leurs nouveaux besoins contrôle Par ailleurs le guide fait référence
chaque fois que c’est possible aux
et préoccupations
dispositions légales et réglementaires
applicables aux teneurs de comptes et
◗ Création de nouveaux produits
informe sur la norme ou le référentiel
international en la matière
Le CDVM et la Bourse ont entamé une
réflexion sur la création d’un marché à ◗ Mise en place du suivi des teneurs de
terme dans le cadre de l’élargissement de comptes
l’activité du marché La question de
l’opportunité de la mise en place de tels Le CDVM a élaboré et adressé en
marchés ainsi que celle de leur faisabilité consultation aux professionnels un projet
technique ou réglementaire ont été de circulaire relative aux documents et
abordées renseignements que les teneurs de comptes
doivent lui transmettre
4 . L ’E N C A D R E M E N T D E S
TENEURS D E COMPTE

L’encadrement des établissements


dépositaires est entré dans sa phase
opérationnelle en  En effet suite à
l’amendement attribuant au CDVM la
mission de supervision de l’activité de tenue
de comptes titres une réflexion avait été
menée en  pour permettre
l’identification des risques intrinsèques à
cette activité avec l’assistance d’Euroclear
France C’est ainsi que le CDVM a conçu les
outils de supervision et a procédé à une
première inspection

31
Ces documents et renseignements sont  Encadrement d’opérations
nécessaires au CDVM pour l’appréciation du spécifiques
respect par les teneurs de comptes de leurs
obligations légales et réglementaires Par ◗ Les opérations à dénouement
ailleurs la circulaire est construite de façon
à pousser les teneurs de comptes à
triangulaire
s’interroger en permanence sur les risques
Les opérations à dénouement triangulaires
liés à leurs activités En effet les teneurs de
sont définies comme étant des transactions
comptes doivent faire état au CDVM des
boursières sur des valeurs mobilières
avancées ou dégradations constatées au
marocaines cotées exécutées sur ordre d’un
niveau du suivi des risques ce qui est de
intermédiaire non résident pour le compte
nature à les encourager à fournir des efforts
d’un client non résident et qui impliquent le
supplémentaires en matière de couverture transit des titres objet de l’opération par un
des risques compte titres de l’intermédiaire non
résident Ce type d’opérations a la
 Mission d’Inspection particularité de faire intervenir un troisième
compte titres d’où l’appellation
Le CDVM a procédé en novembre  à sa «triangulaire» Ces opérations courantes
première mission d’inspection globale sur les marchés internationaux posait de
auprès d’un établissement bancaire nombreuses difficultés pratiques de
dépositaire depuis l’entrée en vigueur de traitement Aussi une réflexion a été lancée
l’amendement de  Rappelons en effet par le CDVM afin de normaliser les
que le CDVM procédait auparavant à des modalités de réalisation de ce type
missions d’inspection auprès des d’opération Un projet de circulaire a ainsi
dépositaires mais cellesci portaient été élaboré en associant à la réflexion
uniquement sur l’activité dépositaire l’ensemble des établissements bancaires et
d’OPCVM La mission a couvert l’essentiel des sociétés de bourse ainsi que la Bourse de
de l’activité titres de cette banque en se Casablanca et Maroclear Le processus de
basant sur le guide d’inspection précité Un validation de la circulaire a duré plus de
rapport d’inspection sera adressé à cette trois ans principalement en raison de
banque au début de l’année 
et ce l’inquiétude formulée par la Bourse des
conformément à la procédure en vigueur Valeurs de Casablanca de voir ces opérations
afin de lui signaler les insuffisances et les détournées de leur objectif pour la
irrégularités relevées Cellesci devront être réalisation d’opérations hors bourse Les
comblées à travers un plan d’action gardefous mis en place permettent
contenant des mesures correctives D’autres finalement de garantir la réalisation des
missions seront effectuées ultérieurement opérations à dénouement triangulaire en
auprès de cette banque afin de suivre la toute sécurité et dans le respect des
mise en œuvre effective du plan d’action dispositions légales et réglementaires en
vigueur La circulaire est entrée en vigueur
le er novembre  sous le numéro 

32
 Plaintes et requêtes BNDE Un courrier lui a été adressé
expliquant tout le processus à travers lequel
Durant l’année  cinq plaintes ou les anciens titres BNDE avaient perdu toute
requêtes ayant trait à l’activité de tenue de leur valeur en raison de la réduction du
comptes ont été traitées notamment : capital opérée et destinée à absorber les
pertes cumulées par la société
◗ Requête de la police judiciaire
de Casablanca  Investissement étrangers à la
bourse de Casablanca
Le CDVM a répondu à une requête de la
police judiciaire de Casablanca qui porte sur Depuis  le CDVM assure un suivi
la recherche auprès des teneurs de comptes trimestriel des investissements en valeurs
de biens mobiliers éventuels enregistrés au mobilières réalisés par les étrangers ou
Maroc au nom de personnes morales et
financés en devises Le CDVM consolide les
physiques déterminées
informations transmisent par les teneurs de
compte et les diffuse sur une base annuelle
◗ Plainte relative à une souscription
A fin  l’analyse des statistiques fait
à l’OPO de Maroc Telecom ressortir les principaux éléments suivants :
Un plaignant s’est adressé au CDVM au
La part de la capitalisation boursière
sujet de sa souscription rejetée par la
détenue par les étrangers et les MRE est en
Bourse Après investigation il est apparu
que la souscription avait été rejetée suite à hausse continue depuis  en raison de
une erreur de saisie d’un numéro de CIN La l’accroissement de la part du capital de
situation a été régularisée Maroc Telecom détenue par Vivendi
International Elle est ainsi passée de 

◗ Plainte relative à la non exécution en  à   en  pour s’établir à
d’un ordre de bourse 
en 

Une personne s’est plainte de la non prise en


charge par son dépositaire d’un ordre de
bourse d’autant que le cours du titre
concerné avait baissé les jours suivants
Grâce à une reprise ultérieure du cours ce
dépositaire a pu traiter l’opération aux
conditions souhaitées par le client Le
CDVM a demandé des explications au
dépositaire concerné sur les raisons de ce
dysfonctionnement

◗ Plainte d’un porteur d’anciens titres


BNDE

Une personne s’est plainte de la perte de son


investissement dans les anciens titres

33
 La tendance haussière reste vérifiée même circulaire la fréquence de la transmission de
sans tenir compte de l’impact de la valeur l’information est tributaire de sa criticité
Maroc Telecom Ainsi l’investissement Par ailleurs une marge de manœuvre est
étranger en actions cotées hors Maroc laissée à Maroclear pour fournir tout type
Telecom a atteint   de la capitalisation d’information complémentaire liée à
boursière en  contre respectivement l’exercice de son activité La discussion avec

et 
en  et  Maroclear sur ce projet est toujours en
cours
 L’exposition de la place de Casablanca à un
retrait massif des capitaux étrangers ◗ Mise en place d’un guide de contrôle
demeure faible dans la mesure où la part du
flottant détenue par les étrangers et les Un guide de contrôle du Dépositaire central a
résidents marocains à l’étranger se limite à été élaboré en mars  en y intégrant

de la capitalisation boursière en  notamment des mesures de contrôle et de
( en ) En effet l’essentiel des protection interne mises en place par d’autres
investissements étrangers est constitué de dépositaires centraux internationaux
participations stratégiques
Ce guide contenant entre autres un modèle
5 . L ’E N C A D R E M E N T DE de questionnaire est un outil de travail
MAROCLEAR permettant de mieux structurer les missions
d’inspection du Dépositaire central Il doit
De même que pour les dépositaires permettre de s’assurer que le Dépositaire
l’encadrement de Maroclear est entré dans central dispose de moyens humains
sa phase opérationnelle en  En effet matériels et techniques organisationnels et
en  la réflexion menée avec des procédures de contrôle interne suffisants
l’assistance d’Euroclear sur l’identification et adéquats pour assurer sa bonne marche Il
des risques avait couvert à la fois l’activité doit également permettre de s’assurer du
des dépositaires et celle de Maroclear C’est respect de l’ensemble des dispositions légales
suite à cette démarche que le CDVM a pu et réglementaires qui lui sont applicables
en  décliner sa démarche en concevant
les premiers outils et en démarrant une
première inspection

 Conception et mise en place des


outils

◗ Elaboration d’une circulaire

Pour réaliser sa mission le CDVM doit


disposer d’informations permettant de
suivre les indicateurs clé de suivi des risques
ou de l’activité Dans cette perspective un
projet de circulaire a été élaboré et adressé
en août  à Maroclear pour recueillir ses
commentaires Pour l’élaboration de cette

34
 Mission de contrôle du  Opérations particulières
Dépositaire central
◗ Suivi de la valeur Maroc Telecom
Le CDVM a mené une mission de contrôle
auprès du Dépositaire central au cours des Le CDVM a demandé au Dépositaire central
mois de mai et juin  Cette mission a la transmission sur une base mensuelle des
été l’occasion de mettre à l’épreuve des faits mouvements constatés sur le comptetitres
le guide de contrôle et de prendre d’Euroclear France chez Maroclear pour la
connaissance de l’organisation interne du valeur Maroc Telecom et ce depuis son
Dépositaire central introduction en bourse

Ainsi le CDVM a constaté que le Dépositaire A titre indicatif au  décembre  le


central dispose d’une équipe expérimentée solde du comptetitres d'Euroclear France
d’un système d’information performant et pour la valeur Maroc Telecom était de
sécurisé de l’existence d’une préoccupation  titres (soit   du capital)
de rédaction et de formalisation des contre    titres (soit   du
procédures et d’un esprit de rigueur Il a été capital) au moment de l’introduction en
observé aussi un accompagnement bourse en décembre 
rapproché des affiliés
◗ Admission des OPCVM aux opérations
A l’inverse des zones de risques ont pu être du Dépositaire central
identifiées Elles concernent à titre non
limitatif la dépendance de Maroclear à
Pour accélérer l’inscription des OPCVM à
quelques personnes clefs et l’insuffisance de
Maroclear le CDVM a intégré
la formalisation de certaines procédures
l’accomplissement de cette obligation légale
Par ailleurs les missions d’audit interne et
comme préalable à l’obtention d’un
d’inspection des affiliés gagneraient à être
agrément par le CDVM
menées de manière plus intense
Cependant afin d’assurer la cohérence des
Le CDVM a transmis son rapport de mission
règles de place cette innovation
au Dépositaire central en lui demandant de
réglementaire doit être suivie d’une
faire part de ses remarques et observations
modification réciproque des procédures de
relatives aux conclusions dudit rapport ainsi
Maroclear
que des mesures envisagées afin d’éliminer
les zones de risques relevées

35
6 . LA S U R V E I L L A N C E D E S
TRANSACTIONS BOURSIÈRES

 Amélioration des outils de
surveillance

Le principal outil de surveillance des


transactions boursières est l’application dite
« SVM » qui permet le contrôle en différé
des transactions Cette application a fait
l’objet d’optimisation début  pour
l’élimination des bugs après différents tests
unitaires et fonctionnels effectués tout au
long de l’année 
Cette application fournit des alertes qui
constituent une plateforme indispensable
pour la détection des fraudes sur le marché En complément de ces outils deux nouvelles
et ce en parallèle avec la surveillance en bases de données ont été constituées
consolidant l’expertise cumulée :
ligne
Les données concernant les transactions
• La première base de données nommée
sont recoupées avec les informations
« Personnes sensibles » contient la liste des
relatives aux donneurs d’ordres lesquelles
personnes dont le comportement sur le
sont transmises par les sociétés de bourse et
marché boursier doit faire l’objet d’une
par les réseaux bancaires A cet effet une attention particulière compte tenu de la
base de données relative aux donneurs fonction occupée ou de l’historique
d’ordres du réseau bancaire a été constituée
et les données y sont chargées à partir de • La seconde nommée «Suivi des
janvier  Quant aux sociétés de bourse Recommandations» permet le rapprochement
un module a été finalisé en  visant à entre le comportement d’une valeur sur le
automatiser le contrôle de cohérence des marché boursier et les recommandations
données avant le chargement des fichiers effectuées sur ladite valeur

36

 Principaux indicateurs d’activité

 
Suite donnée Suite donnée
Délits Transmis aux Sous Transmis aux Sous
suspectés Nb enquêtes Classé surveillance Nb enquêtes Classé surveillance
Délit d’initié 

   
Manœuvre
sur le cours       
Information
fausse ou
trompeuse        
Total      

Au cours de l’année  le service avaient principalement pour objectif


Surveillance du Marché a procédé au suivi d’analyser des comportements suspects
rapproché de  valeurs Les dossiers relevés ( ) par la surveillance en ligne et
peuvent être ventilés comme suit : ont été d’assurer le suivi des transactions lors des
transmis aux enquêtes  ont été classés et publications annuelles des états financiers
 étaient toujours sous surveillance des sociétés cotées ( )
rapprochée au  décembre 
D’autre part le service surveillance a
Le graphique récapitulatif cidessous effectué une dizaine de visites inopinées au
résume la répartition du nombre de valeurs sein des sociétés de bourse pour écouter des
mises sous surveillance par délit suspecté enregistrements ou récupérer des copies
d’ordres boursiers suite à des mouvements
Ces mises sous surveillance rapprochée détectés lors de la surveillance en ligne

Les motifs de mise sous surveillance se déclinent comme suit :


Nombre des valeurs mises sous surveillance

18
Comportement
34,04%
16 suspect relevé
Publication annuelle
14
Réaction à une information
12
privilégiée
10
Réaction à un évènement
8 sur le marché
14,89%
12,77% 12,77% 12,77% Réaction à une rumeur
6
8,51% Réaction à un évènement
4
de presse
4,26%
2 Publication semestrielle
0
Total : 47 (100%)

37
7 . LE S E N Q U Ê T E S
 Typologie des enquêtes Concernant la typologie des délits
recherchés
 des cas étaient liés à des
Au cours de l'année  le Service des utilisations éventuelles d'informations
Enquêtes a traité  dossiers contre  privilégiées Cette prépondérance est
l'année dernière comme il ressort du probablement liée à la corrélation qui se
tableau cidessous confirme désormais sur le marché entre les
résultats d’une entreprise et l’évolution de
Origine du dossier     ses cours
Service Surveillance 

 Résultats des enquêtes
Service Enquêtes    
Presse     Le bilan des dossiers traités en  fait
Service OPCVM     ressortir notamment trois cas où les
investigations ont été approfondies afin
Plaintes    
d’apporter un complément d’informations
Requêtes d’autorités     relatives à certains dossiers soumis à
étrangères l’examen de la commission paritaire
Total    
Le premier dossier portait sur des
Concernant les sources des enquêtes  opérations réalisées par le dirigeant d’une
des dossiers ont été transmis par le Service société lequel aurait forcé l'orientation à la
hausse du cours d'un titre peu liquide en
de la Surveillance du marché qui continue
mettant en position acheteuse dominante le
d'être la première source de dossiers traités
compte de ladite société Suite à l’examen
des résultats de cette enquête par le Conseil
Délit recherché   
d’Administration il a été décidé de
demander à la société de prendre les
Entrave au fonctionnement    mesures organisationnelles nécessaires en
du marché
vue d’éviter de tels comportements dans le
Délit d’initié
futur Un complément d’enquête a été
Autres infractions    apporté par une inspection auprès de la
société en question afin de s’assurer de la
Total   
mise en application des décisions du Conseil
d’Administration

38
Le second dossier a été initié suite à des
opérations ayant généré une hausse
exceptionnelle du cours d’un titre au cours
de la période de juillet à décembre 
susceptibles de constituer un délit de
manipulation de cours L’enquête a
également révélé des faits susceptibles de
constituer un manquement à certains
usages de la profession relatifs notamment
au traitement des ordres de la clientèle Il a
été ainsi procédé à l’audition des personnes
impliquées et l’établissement des procès
verbaux
Le dernier dossier portait sur des opérations
initiées par un gestionnaire d’OPCVM ayant
systématiquement profité à des tiers au
détriment de certains OPCVM gérés et qui
sont susceptibles de constituer un lequel a décidé du classement de l’enquête
manquement aux dispositions des articles lors de sa réunion du  septembre 
  et  du Dahir   modifié par la loi Hormis ces cas toutes les autres enquêtes
n°  qui disposent que les OPCVM sont ont été classées car les explications
gérés dans l’intérêt exclusif de l’ensemble de recueillies permettaient de lever de façon
leurs actionnaires ou porteurs de parts satisfaisante les suspicions sur les faits
Le dossier a été transmis au Conseil relevés
d’administration du novembre 

39
L’APPEL
III PUBLIC
A L’EPARGNE

1 . L ’É V O L U T I O N D E L ’ AC T I V I T É

 Le marché primaire


Ce résultat provient de deux évolutions en
Les fonds levés sur le marché primaire sens contraire une forte croissance des
atteignent   milliards de dirhams en augmentations de capital (principalement
 montant quasiment identique à celui Afriquia Gaz pour  MDH et le CIH pour
de l’année précédente   MDH) et une baisse des émissions
obligataires par rapport à l’année 
Emissions sur le marché primaire (en MDH)    
Augmentations de capital en numéraire ()     

Emissions sur le marché à MT et LT () dont


     
Emprunts obligataires dont    
   
emprunts privés         
emprunts garantis par l'Etat       
Emissions de certificats de dépôt
   
Emissions de Bons de sociétés de Financement        
Emissions sur le marché à CT () dont  
    

Emissions de billets de trésorerie  
    

Cumul des APE sur le marché primaire ()  ()()()        

 Opérations traitées par le CVDM


   
Nature opération Nb MDH Nb MDH Nb MDH Nb MDH

Opérations d'APE dont 


     

  

Opérations visées par le CDVM  



    
 
Augmentations de capital dont          

émission en numéraire     

apport de titres   
Emissions obligataires        
 
Emissions de BT    
      

Opérations non visées par le CDVM            
Emissions de BSF        
Emissions de CD

   
Autres opérations visées par le CDVM 
    
   
Introductions en bourse    
par cession d'actions
Offres publiques 
        
Rachat d'actions 

  
 

Total    
  
    

42
Le CDVM a visé  opérations financières en arrêté à
 dirhams portant ainsi le
 contre  en  portant sur  montant global de l’opération à  
milliards de dirhams contre  milliards de millions de dirhams
dirhams en  L’activité  se
caractérise ainsi par une activité globale en • Dari Couspate
hausse mais portant sur des opérations de
montant moyen moins élevé En effet les En juin  une PME est venue enrichir le
volumes de l’année  avaient été ème compartiment de la Bourse de
majorés par l’opération d’introduction en Casablanca Il s'agit de Dari Couspate
bourse de Maroc Telecom (environ société spécialisée dans la fabrication et
milliards DH) et par l’offre publique d’achat distribution de couscous et des pâtes
de BCM sur Wafabank (  milliards DH) alimentaires L'introduction a été effectuée
par l'émission de   actions au prix de
2 . OP É R A T I O N S SUR TITRES 
dirhams l'action soit un montant global
D E CAPITAL de    dirhams

 Les introductions en bourse • Lyonnaise des Eaux de Casablanca 


Lydec
• Société de Thérapeutique Marocaine –
Sothema Le CDVM a visé en juin  la note
d’information relative à l’introduction en
En janvier  Sothema laboratoire bourse de Lydec société concessionnaire de
pharmaceutique marocain de fabrication la distribution d’eau et d’électricité de
sous licence a été introduite dans le ème Casablanca Filiale du groupe SUEZ Lydec a
compartiment de la Bourse des Valeurs de proposé la cession de  de son capital
Casablanca L’opération portait sur une soit    à travers une Offre à Prix
cession de   actions soit  du Ouvert compris entre  et  dirhams
capital à un prix compris dans une Sur la base d’un prix de souscription au
fourchette de
 à  dirhams A l’issue maximum de la fourchette proposée le
de l’offre à prix ouvert (OPO) proposée aux montant global de l’opération a atteint
investisseurs le prix de souscription a été 
millions de dirhams

Emetteur Date de visa Mode Nombre de En du capital Cours retenu Montant Conseiller de
titres offerts après IPO (DH) de l'opération l'opération
(MDH)
SOTHEMA // Cession   
   CFG Finance
DARI COUSPATE /
/ Emission     
  FINERGY
LYDEC /
/ Cession      
CFG Finance

43
 Les augmentations de capital
Emetteur Date de visa Nombre de Prix de l'offre Montant de Conseiller de l'opération
titres offerts l'opération
(MDH)
SOCIETE GENERALE //   
  Euros entre   SOGEBOURSE
&  
CREDIT AGRICOLE SA //    
 Euros   CREDIT DU MAROC CAPITAL
BNP PARIBAS /
/      Euros   BMCI FINANCE
AIR LIQUIDE 
//    Euros
SOGEBOURSE
AXA  //
    
 Euros   BMCI FINANCE
AFRIQUIA GAZ /
/  
  Dhs    ATTIJARI FINANCE CORP
PAPELERA DE TETUAN 
//     Dhs  CDG
CIH  //     Dhs    CDG

• Augmentations de capital réservées • Opérations accordéon


aux salariés
Afin de se conformer aux dispositions de
Les augmentations de capital réservées aux l’article  de la loi n°  relative aux
salariés ont concerné principalement les sociétés anonymes et en vue de reconstituer
banques étrangères En effet la Société ses fonds propres Papelera de Tetuan a
Générale France le Crédit Agricole France procédé en juillet  à une opération
et BNP Paribas ont procédé à travers leurs accordéon se traduisant par une
filiales respectives au Maroc en augmentation de capital par émission de
l’occurrence la Société Générale Marocaine    actions nouvelles représentant un
de banque (SGMB) le Crédit du Maroc montant de  MDH suivie d'une réduction
(CDM) et la Banque Marocaine pour le de capital de près de  MDH
Commerce et l'Industrie (BMCI) à des
augmentations de capital en numéraire Pour faire face aux mêmes exigences
réservées exclusivement aux salariés du réglementaires le CIH a procédé en
groupe Ces opérations ont porté sur une décembre  à une opération accordéon
somme maximale à engager de   MDH destinée à régler définitivement le passif et
pour la SGMB   MDH pour la BMCI et   à se donner les moyens d’un redémarrage
MDH pour le CDM Cette opération consistait en une réduction
Par ailleurs Air Liquide et Axa ont de   MDH pour résorber le report
également procédé à des augmentations de déficitaire suivie d’une augmentation de
capital en numéraire réservées aux salariés capital d'un montant maximal de  
Leurs filiales au Maroc Air Liquide Maroc et MDH pour reconstituer les fonds propres et
Somati et Axa Assurance Maroc ont été permettre la poursuite de la restructuration
autorisées à lever des montants maximums et de la stratégie d'assainissement du CIH
respectifs de
et   MDH

44
• Autres augmentations de capital franchissement à la hausse du seuil de 
du capital de la Banque et ce conformément
Dans le cadre de la restructuration du aux dispositions de la loi n° 
 relative
groupe AKWA et son rapprochement avec aux offres publiques Les termes de l'offre
le groupe Oismine la société Afriquia Gaz a étaient de  dirhams l'action A l'issue de
procédé en juin  à une augmentation cette offre sans suite la CDG détient  
de capital par apport en numéraire de du capital du CIH
 
 actions au prix de  dirhams
l'action Cette opération d’un montant de • Offres publiques de vente réservées
   MDH a permis à la société de aux salariés
financer à hauteur de  les acquisitions
de du capital de Primagaz Holding Dans le cadre d’offres publiques de vente
de  du capital de Sodipit et de  du BMCE Bank et Attijariwafa Bank ont
capital de Tissir Primagaz ainsi que procédé respectivement à la cession de
l’acquisition du parc de bouteilles détenu
  et    titres au profit des
par Afriquia SMDC Le reliquat a été financé membres de leur personnel Les montants
par une émission obligataire des opérations se sont élevés à  
millions de dirhams pour BMCE Bank et
 millions de dirhams pour Attijariwafa
 Les offres publiques
Bank

• Offres publiques d'achat Ces opérations entrent dans le cadre de


création de plan d'actionnariat salarial
En décembre  la CDG a lancé une offre proposant ainsi un programme de
publique d'achat sur la totalité des actions participation aux salariés dans le capital de
formant le capital social du CIH suite à son la banque

Emetteur Date de visa Type d'offre Nombre de En Prix de l'offre Montant de Conseiller
titres offerts pourcentage (DH) l'opération de l'opération
du capital (MDH)

CDG // OPA   


      CDG

BMCE BANK // Offre réservée


  
   BMCE
aux salariés CAPITAL

ATTIJARI / / Offre réservée      /   ATTIJARI


WAFABANK aux salariés FINANCES
CORP

45
 Les rachats par les sociétés pour des autorisations d’intervention
cotées de leurs propres actions portant sur une durée de  à  mois et sur
un montant maximum d’intervention allant
de  à  du capital A ces six
Les dispositions de la loi n° /  relative
programmes visés en  s’ajoute celui de
aux sociétés anonymes permettent aux
la société SCE visé en  et toujours en
sociétés cotés qui le souhaitent de mettre
cours d’exécution (voir annexe )
en place un programme de rachat de leurs
Le tableau ciaprès détaille les modalités
propres actions en vue de régulariser le
retenues pour ces programmes
marché de leur titre Ce programme soumis
à l’autorisation de l’Assemblée Générale est
L’analyse des interventions de ces sociétés
encadré par des modalités précises et par sur leurs propres actions n’a fait apparaître
des obligations d’information visàvis des aucune anomalie par rapport aux
actionnaires et du public obligations légales et réglementaires qui
leur incombent
Le CDVM intervient dans un premier temps Le nombre des opérations de rachat
à travers le visa de la notice d’information réalisées reste relativement stable durant
qui doit être présentée aux actionnaires toute l’année et extrêmement faible par
appelés à se prononcer sur le programme rapport au nombre maximum d’actions
lors de l’Assemblée Générale Il s’assure autorisées
ensuite de la mise en œuvre correcte du En termes d’intervention sur le marché il
programme sur le marché En effet est à noter que BMCI est la seule société qui
l’amélioration de la liquidité des titres à n’a jamais réalisé de transactions sur son
travers des interventions en contre titre depuis le démarrage de son
tendance des variations excessives du cours programme en mai  Par contre BMCE
doit être réalisée sans entraver le bon ayant démarré un nouveau programme de
fonctionnement du marché rachat en novembre  demeure la
société la plus active en termes de
A cet effet le CDVM a visé en  les transactions effectuées sur son titre durant
notices relatives à
programmes de rachat tous les mois de l’année

Emetteur Date visa capital Fourchette Durée Conseiller Montant


concerné d’intervention (dh) (MDH)

Crédit du Maroc avr   /  mois CDMC  


Samir avr   /  mois FINERGY   
BMCI mai   /   mois BMCI Finance  
AutoHall juil   /  mois MSIN
 
Unimer juil   /  mois MSIN  
BMCE Bank nov  /   mois BMCE Capital   
 


46
3 . OP É R A T I O N S SUR TITRES DE CRÉANCE
 Les émissions obligataires • Settavex

L'année  a vu l'arrivée d’émetteurs Filiale du groupe espagnol TAVEX


cherchant à diversifier leurs sources de ALGODONERA SA Settavex opère dans le
financement à travers le marché obligataire secteur textile Dans le cadre de son
et souhaitant bénéficier des conditions programme d’investissement la société
favorables du marché suite à la détente des Settavex a connu deux sorties sur le marché
taux d'intérêt Il s’agit des émetteurs obligataire La première en juin avec une
suivants : émission de   MDH répartie en deux
tranches l’une cotée portant sur  MDH et
• Société Financière Internationale l’autre non cotée portant sur  MDH Le
(SFI) taux de l’émission a été de   intégrant
une prime de risque de   points de base
En janvier  la SFI membre du Groupe La deuxième émission est survenue durant
Banque Mondiale a procédé à l'émission le mois de décembre avec un montant de
d'un emprunt obligataire de  milliard de  MDH réparti également en deux
dirhams sur  ans au taux facial de   tranches l’une cotée portant sur
 MDH et
augmenté d'une prime de risque comprise l’autre non cotée portant sur
 MDH Le
entre  et  points de base Il s'agit de la taux d’intérêt a été de 
 intégrant le
première opération d'appel public à même niveau de prime précédemment
l'épargne effectuée par une organisation offert
membre du Groupe Banque Mondiale au Les deux opérations ont été initiées par la
Maroc société dans le but de financer le
renforcement de sa capacité de production
et l'élargissement de sa gamme de produits

Emetteur Date visa Maturité Taux nominal Conseiller Montant


(MDH)

SFI fév  ans   /  BMCI Finance   


Settavex
juin  ans   BMCE Capital/CDG/   
SGMB
Afriquia Gaz août  ans   Attijari Finances  
Maghreb Oxygène
sept  ans   Attijari Finances  
BMCE Bank 
nov  ans  
révisable BMCE Capital  
Settavex déc  ans 
 BMCE Capital/CDG/  
SGMB
  

47
• Afriquia Gaz Lasfaar Le taux de l’émission a été de
  intégrant une prime de risque de 
Afriquia Gaz a procédé à une émission points de base
obligataire pour financer le reliquat des
acquisitions de du capital de • BMCE Bank
Primagaz Holding de  du capital de
Sodipit et de  du capital de Tissir Afin d’accompagner le développement de
Primagaz ainsi que l’acquisition du parc de son réseau à l’international et d’accroître sa
bouteilles détenu par Afriquia SMDC soit capacité à distribuer des crédits à la clientèle
 du montant global desdites BMCE Bank a procédé à la fin de l'année
transactions L’émission portait sur un  à l'émission de deux emprunts
montant de  MDH d’une maturité de  obligataires subordonnées d'un montant
ans à un taux nominal de   intégrant maximum de  millions de dirhams
une prime de risque de  points de base L'emprunt A coté à la Bourse de
Casablanca a porté sur un montant égal à
 millions de dirhams et l'emprunt B non
coté a quant à lui porté sur un montant de
 millions de dirhams L'émission a été
strictement réservée aux investisseurs
institutionnels Par ailleurs les fonds
correspondant à cette émission de titres
subordonnés en capital seront classés parmi
les fonds propres complémentaires de
BMCE Bank

 Les émissions de titres de


créances négociables (TCN)

Les titres de créances négociables sont un


instrument de financement réglementé par
la loi n°  de   Cette loi prévoit
notamment que les programmes de billets
de trésorerie soient soumis au visa du
• Maghreb Oxygène CDVM alors que les émissions de Certificats
de Dépôt ou de Bons de Sociétés de
Maghreb Oxygène a procédé également Financement font l’objet d’un simple dossier
durant le mois de septembre à une émission d’information Depuis l’entrée en vigueur
obligataire portant sur un montant de  des amendements en mai  et
MDH sur une maturité de  ans L’objectif l’élargissement de la notion d’appel public à
de l’opération est de renforcer ses capitaux l’épargne qui en découle une
permanents en vue de financer harmonisation de la réglementation relative
d’importants investissements notamment aux TCN est nécessaire Le CDVM a émis des
l’implantation d’une unité de production propositions en ce sens au Ministère des
d’oxygène et d’azote sur son site de Jorf Finances leur examen est en cours

48
• Certificats de Dépôt et Bons de Maghrébail Maroc Leasing Salafin Sofac
Sociétés de Financement Taslif et Wafasalaf

En application des dispositions actuelles le Il faut noter que ces instruments


CDVM s’est assuré en  de la mise à jour initialement conçus pour être placés
des dossiers d’information relatifs aux uniquement auprès des banques sont en
pratique souscrits par un large panel
émissions de certificat de dépôt (CD) et de
d’investisseurs comme le présente le
bons de sociétés de financement (BSF) Les
graphique de la répartition par catégorie
émissions effectuées en  ont porté sur
d’investisseurs dans les souscriptions aux
un montant total de  MDH pour les BSF et CD en 
certificats de dépôt (un seul émetteur la
BMCI) et un total de   MDH pour les
• Billets de Trésorerie
BSF ( émetteurs) Les émetteurs actifs en
 sur le marché des BSF ont été Eqdom Les billets de trésorerie sont un mode de
financement à court terme puisque leur
Répartition par catégorie d’investisseurs dans maturité va de  jours à  an et l’émetteur a
les souscriptions aux BSF et CD la possibilité de choisir la maturité qui lui
convient à chaque émission à l’intérieur du
Etablissements plafond autorisé Lorsque l’émetteur émet à
de crédit et CDG 48% plusieurs reprises au cours de l’année pour
Assurances
et prévoyance 9% de courtes maturités le montant total levé
OPCVM 29% peut être ainsi supérieur au plafond visé
Entreprises ainsi que le présente le tableau ciaprès
non financières 1%
Particuliers 14% récapitulant les émissions de billets de
Total : 2 007,1 (100%)
trésorerie
Emetteur BT Date visa Conseiller Plafond Montant levé
en MDH en MDH
Nouvel émetteur
Distrisoft  janvier BMCE Capital  
Mises à jour annuelles
CAC  août BMCE Capital   
ONA  octobre Attijari Finances  
Mises à jour avec augmentation
de plafond
ONE  juillet CDG  
Maghreb Steel er septembre BMCE Capital 

Autres émetteurs (visas )
Copragri BMCE Capital  
Charaf Corporation BMCE Capital  
Total 
 

49
− Distrisoft Maroc SA − Maghreb Steel
Distrisoft distributeurgrossiste de matériel Maghreb Steel a procédé à la mise à jour
informatique est un nouvel émetteur sur le annuelle du dossier d'information de son
marché financier Cette société a procédé en programme d'émission de billets de
janvier  à l’émission d’un programme trésorerie Celuici a été visé en septembre
de billets de trésorerie pour un plafond de  et a notamment fait apparaître une
 millions de dirhams avec pour objectif augmentation de plafond dudit programme
de diversifier ses sources de financement et de  millions de dirhams Ainsi le plafond
de se faire connaître progressivement est passé de  à  millions de dirhams
auprès de la communauté des investisseurs et permettra essentiellement de diversifier
les sources de financements à court terme
− ONE
En juillet  le CDVM a visé la mise à jour − ONA
annuelle du dossier d'information relatif au En octobre l'ONA a procédé à la mise à jour
programme de billet de trésorerie de l'ONE annuelle du dossier d'information relatif à
L'Office a par la même occasion procédé à son programme d'émission de billets de
l'augmentation du plafond autorisé Ce trésorerie A titre de rappel le programme
dernier est passé de  milliard à   milliards d'émission porte sur un plafond de  
de dirhams ce qui permettra le milliard de dirhams et a pour objectifs
remboursement partiel des emprunts d'optimiser le coût de financement en
bancaires et le préfinancement d'acomptes refinancant les besoins de trésorerie à court
à payer aux fournisseurs terme de la société ainsi que d'optimiser la
gestion de trésorerie intragroupe
− Centrale Automobile Chérifienne (CAC)
La CAC a mis à jour son dossier
d'information relatif à son programme de
billets de trésorerie conformément à la
réglementation en vigueur Le plafond du
programme est resté inchangé soit un
montant de  millions de dirhams et
permettra de poursuivre le développement
de l'activité de l'émetteur et faire face aux
coûts afférents à la constitution de stocks

50
4 . AM É L I O R A T I O N DU NIVEAU DE LA TRANSPARENCE
L’année  a été particulièrement • la nouvelle définition de l’appel public à
caractérisée par le renforcement du l’épargne et les obligations d’information
dispositif réglementaire en matière qui en découlent ;
d’informations exigées des émetteurs
faisant appel public à l’épargne Le CDVM a
également poursuivi ses actions
d’accompagnement et de sensibilisation au
profit desdits émetteurs

 Nouvelles circulaires

En  le CDVM a adopté trois nouvelles


circulaires relatives aux informations exigées
des émetteurs qui abrogent et remplacent
des circulaires existantes
Pour la première la circulaire n°/ relative
aux règles déontologiques devant encadrer
l’information au sein des sociétés cotées
l’approche diffère fondamentalement par
rapport à la circulaire précédente qu’elle
abroge (la circulaire n° /
) En effet après
quelques années de pratique l’objectif
• Le principe de l’équivalence de
principal de la refonte était de responsabiliser
l’information en cas d’appel public à
les émetteurs par rapport à l’objectif
l’épargne multiple (articles 
 du Dahir
recherché par les règles déontologiques
portant loi précité) ;
plutôt que définir des modalités pratiques à
• L’obligation pour certains émetteurs
l’efficacité discutable
Pour les deux autres circulaires la circulaire d’établir et de procéder à la publication des
n° relative à la publication comptes consolidés (notamment les
d’informations importantes et la circulaire émetteurs d’obligations ou ceux cotés au
n°
 relative à la publication et à la premier compartiment)
diffusion d’informations financières par les
personnes morales faisant appel public à En application de la nouvelle définition de
l’épargne la refonte visait à intégrer les l’appel public à l’épargne les obligations
dispositions introduites par les amendements d’information sont désormais généralisées à
législatifs entrés en vigueur en  En tous les émetteurs faisant appel public à
particulier les notions suivantes ont fait l’épargne et dont le nombre s’élève à  à
l’objet de dispositions spécifiques : fin  (liste en annexe )

51
 Actions d’accompagnement ◗ Au profit des commissaires aux
et de sensibilisation comptes

◗ Au profit des émetteurs Au courant de l’année  le CDVM a


établi un programme de coopération avec
Le CDVM a poursuivi ses actions l’Ordre des Experts Comptables (OEC) qui
pédagogiques au profit des émetteurs En s’est traduit par une série de réunions
particulier le CDVM a tenu des réunions portant sur des thèmes présentant un
avec Maroc Telecom pour examiner les intérêt commun pour les deux parties Ce
obligations d’information particulières qui programme vise essentiellement à
lui incombent du fait de la double cotation améliorer la qualité de l’information
de ses titres diffusée par les émetteurs

◗ Au profit des analystes financiers

Le CDVM accompagne les travaux menés


par l’Association Marocaine des Analystes
Financiers (SMAF) pour revaloriser et
encadrer le métier d’analyste financier au
Maroc ainsi que pour améliorer le niveau de
la transparence de notre marché

◗ Au profit des actionnaires

A l’occasion de la tenue des assemblées


générales des actionnaires appelées à
approuver les comptes annuels des
émetteurs au titre de l’exercice  le
CDVM a poursuivi durant l’année  ses
actions pédagogiques au profit des
actionnaires en publiant un communiqué de
Suite à l’adoption des nouvelles circulaires presse à leur attention les sensibilisant sur
relatives à l’information financière le les conditions d’exercice de leurs droits
CDVM a organisé des réunions de
présentation à l’attention des émetteurs Il De même le CDVM a participé activement
a également élaboré un guide sur la aux réunions de travail organisées par la
communication financière mis à la CGEM sur l’amélioration de la gouvernance
disposition des émetteurs afin qu’ils d’entreprise des sociétés cotées
maîtrisent les obligations d’information qui
leur incombent et améliorent la qualité de
l’information communiquée au public

52
5 . L ’I N F O R M A T I O N P É R I O D I Q U E ET PERMANENTE
 Exhaustivité et ponctualité des la pertinence de l’information contenue
publications financières dans les rapports et attestations des
commissaires aux comptes est relevée
Les délais réglementaires ont été dans
Les contrôles analytiques effectués sur les
l’ensemble respectés par les émetteurs à états de synthèse publiés au cours de
l’exception des sociétés Papelera de Tetuan l’année  ont principalement porté sur
Charaf Corporation Salaf Maghreb Steel l’examen des irrégularités comptables sur
Centrale Automobile Chérifienne Cetelem l’analyse de la clarté des réserves émises par
BNP Paribas Société Générale France et SFI les commissaires aux comptes ainsi que sur
qui ont enregistré un dépassement de l’examen des variations importantes des
délais Ces sociétés ont saisi le CDVM en vue postes du bilan et du compte des produits et
de justifier les motifs du retard enregistré et charges n’ayant pas fait l’objet
ont par la suite régularisé leur situation d’explications par les émetteurs concernés

En termes de contenu de ces publications A l’issue de ce diagnostic le CDVM a


certains émetteurs nouvellement assujettis transmis aux émetteurs et leurs
à l’obligation de consolidation de leurs commissaires aux comptes ses remarques
comptes suite aux nouvelles exigences sur les anomalies décelées et a tenu à cette
légales et réglementaires ont exprimé le occasion des réunions avec certains
besoin d’un délai supplémentaire pour faire émetteurs en la présence de leurs
évoluer leur organisation comptable et commissaires aux comptes
financière en conséquence Il s’agit de
Cosumar CIH Diac Salaf Lesieur ODEP  L’information importante
Sonasid et Samir Le CDVM a examiné ces
cas particuliers et suit avec attention la
Le nombre de communiqués de presse
régularisation de la situation de ces
publiés par les émetteurs au titre de
émetteurs
l’exercice  hors avis de convocation
aux assemblées s’est établi à 
 Le contrôle qualitatif des communiqués pour un total de 
publications financières émetteurs faisant appel public à l’épargne
soit une moyenne de  communiqués par
En plus du contrôle de l’exhaustivité et de la émetteur Ces communiqués concernent
ponctualité des publications financières des principalement les commentaires sur les
émetteurs le CDVM procède à l’analyse résultats annuels et semestriels réalisés
qualitative des états financiers en vue L’analyse a révélé une amélioration
d’identifier les risques et les problèmes significative de la qualité de l’information
éventuels auxquels sont exposés les contenue dans lesdits communiqués
émetteurs et de les amener à communiquer notamment grâce aux actions
sur lesdits risques De façon générale une d’accompagnement menées par le CDVM au
nette amélioration de la clarté ainsi que de profit des émetteurs

53
Par ailleurs soucieux de garantir l’égalité de déclarations effectuées par les personnes
traitement des actionnaires au regard de morales de droit étranger (au nombre de )
l’information le CDVM a demandé à la ont porté principalement sur des
Bourse de Casablanca de procéder à la participations stratégiques dans le capital
suspension de la cotation de certaines des sociétés concernées
valeurs dans l’attente de publication
d’informations importantes Il s’agit des
valeurs des sociétés Carnaud Centrale
Laitière CIH Sonasid et Managem

 Les déclarations de


franchissement de seuils

Au titre de l’année  le CDVM a traité 


déclarations de franchissement de seuils de
participation dans le capital des sociétés
cotées (voir annexe
) contre  au titre de
l’année  Aucun retard n’a été
enregistré quant au délai de transmission de
ces déclarations au CDVM
L’examen de ces déclarations a montré que
la majorité des déclarants sont des
personnes morales marocaines et que les

54
IV LA GESTION
D’ACTIFS

1 . L ’É V O L U T I O N DES ACTIFS SOUS GESTION


 Evolution de l’actif net l’intérêt des investisseurs pour le marché
obligataire et par le positionnement des
L’actif net des OPCVM a atteint
 OPCVM sur la dette souveraine de moyenne
milliards de DH à la fin de l’année  en et longue maturités
hausse de
 par rapport à fin 
L’évolution a été contrastée au cours de En effet le Trésor s’est financé en  dans
l’année avec trois périodes bien distinctes un marché marqué par la persistance de la
Tout d’abord une forte croissance des surliquidité des trésoreries bancaires Cette
encours a été enregistrée au cours du situation a entraîné une tendance baissière
premier semestre puis a été interrompue des taux d’intérêt concernant toutes les
brutalement fin mai Cette baisse était due à maturités Dans ce contexte les
la hausse des taux monétaires causée investisseurs se sont désintéressés des titres
essentiellement par une rumeur portant sur à court terme à faible rendement et ont
une dévaluation du dirham Elle s’est cherché à se concentrer principalement sur
principalement traduite par une baisse le moyen et long terme
de l’actif net des OPCVM Monétaires
(   ) Les encours ont ensuite repris En conséquence l’actif net des OPCVM
leur tendance haussière à partir du mois de OMLT (Obligations moyen et long terme) a
juillet et ce jusqu’à la fin de l’année  progressé de   depuis la fin de l’année
 tandis que celui des OPCVM OCT
La tendance à la hausse de l’actif net durant (Obligations court terme) a diminué de
l’année  s’explique principalement par   

Evolution de l’actif net des OPCVM


en milliards de Dh
90

88

86

84

82

80

78
déc-04

janv-05

janv-05

févr-05

févr-05

mars-05

mars-05

avr-05

avr-05

mai-05

mai-05

juin-05

juin-05

juil-05

juil-05

juil-05

août-05

août-05

sept-05

sept-05

oct-05

oct-05

nov-05

nov-05

déc-05

déc-05

déc-05

Source : CDVM (au //)

58
Actif Net Actif Net Actif Net
//  Au //  Au //  Variation Annuelle
OPCVM Actions        
OPCVM Diversifié        
OPCVM Monétaire   
    
OPCVM OCT    
  

OPCVM OMLT   
    
Total    



en milliards de dirhams Source : CDVM

 Structure par catégorie d’OPCVM milliards de DH soit


  de l’actif net
total
Le nombre des OPCVM opérationnels est
passé de   à   suite à l’entrée en activité L’actif net des OPCVM Diversifiés et Actions
de  fonds et à la liquidation d’un fond Ces ne représente que  de l’actif net total
  OPCVM se répartissent entre  SICAV mais marque une croissance significative
et  FCP Le nombre d'OPCVM OMLT ( ( ) qui s’explique principalement par la
sur les  ) est dominant par rapport aux hausse des cours boursiers A fin 
autres types d'OPCVM l’encours des actifs monétaires est au même
La prépondérance des OPCVM obligataires niveau qu’à fin  mais ces encours
est encore plus marquée quand on examine enregistrent des variations importantes en
les encours En effet au  décembre  cours d’année
l’actif net des OPCVM Obligations moyen et
long terme a totalisé un montant de  

Catégories d’OPCVM Structure de l'actif net par catégorie


d'OPCVM
OMLT Actions
45 (24%) OCT
70 (37,8%) 8%
Monétaire
20%

Diversifié Diversifié
35 (18,9%) 5%
OCT OMLT
Monétaire Actions 62%
17 (9,2%) 18 (9,7%) 5%

Source : CDVM (au //)

59
 Structure des actifs sous gestion montant de
 milliards de DH contre
  milliards en  suivant exactement la
La structure des actifs sous gestion est le progression de la capitalisation boursière
reflet de la répartition par catégories Cette progression résultant de l’évolution
d’OPCVM reproduisant la même favorable des indices (  ) et des
prépondérance des titres obligataires dans opérations d’introduction en bourse la part
les portefeuilles d’OPCVM des actions cotées détenues par les OPCVM
dans la capitalisation boursière est
C’est ainsi que l’encours des titres de dette quasiment inchangée s’établissant à 

se situe à  milliards DH en  en en  (  en )
progression de    Ces titres de créances
sont essentiellement composés de Bons du  Répartition par agent
Trésor celuici étant l’émetteur le plus économique de l’actif net
important sur le marché marocain Outre
les Bons du Trésor l’Etat intervient en tant L’analyse de la répartition par agent
qu’émetteur ou garant d’émissions économique fait apparaître que les OPCVM
effectuées par des Offices établissements sont principalement détenus par des
publics ou sociétés publiques (par exemple entreprises financières (à hauteur de 
en garant des émissions d’Autoroutes du du total) et notamment les compagnies
Maroc ou de l’ONCF) et ce à hauteur de  d’assurance (pour  ) les organismes de
milliards de DH d’encours soit du total retraite ( ) et les banques (
)
La part des encours investis dans les titres Viennent ensuite les entreprises non
émis par les émetteurs obligataires privés financières ( ) qui détiennent aussi bien
est encore modeste totalisant  milliards des OPCVM monétaires que des OPCVM
DH soit  de l’encours total obligataires Ensuite les personnes
physiques résidentes avec  du total La
Au  décembre  les actions cotées détention par les autres catégories d’agents
détenues par les OPCVM ont totalisé un économiques n’est pas significative

Au // Au //
Catégorie des valeurs Encours Structure Encours Structure
Actions  




  

Obligations privées      


Obligations émises ou garanties par l'Etat   
   
 
TCN           
BDT       
 
 
Autres éléments  dettes      
 
Actif net    
  

en milliers de dirhams

en pourcentage
Source : CDVM

60
Catégorie OPCVM Actions OPCVM OPCVM TOTAL OPCVM
et Diversifiés Obligations Monétaires
         Var
en ( )
Entreprises financières dont :      
 
        
Banques             
    
Stés de financement CDG
Compagnies     
        
    
d'assurances/réassurance
Organismes de prévoyance   
              
et de retraite
Autres institutions financières                
Entreprises non financières        



      
Personnes physiques résidentes  
        
     


Non résidents       
     
TOTAL  

  
     

 
   

en millions de Dirhams
Source : CDVM (au //)

Au cours de l’année  les banques et d’un OPCVM qui a pour objet de préciser les
compagnies d’assurances ont surtout modalités d’octroi de l’agrément du
renforcé leurs encours dans les OPCVM renouvellement d’agrément et de la
actions et diversifiés En revanche les réalisation de la procédure postagrément
personnes physiques et les organismes de des OPCVM En outre la circulaire propose
prévoyance ont principalement investi dans des modèles types pour l’ensemble des
les OPCVM obligataires documents nécessaires pour la création d’un
OPCVM Cette démarche de standardisation
2 . EV O L U T I O N R É G L E M E N T A I R E vise la rapidité et l’efficacité dans le
traitement des dossiers d’agrément des
OPCVM
La procédure d’octroi des agréments
d’OPCVM par le CDVM prérogative confiée
au CDVM à l’occasion des amendements de
 est devenue opérationnelle en 
suite à l’adoption de deux circulaires
d’application Par ailleurs la classification
des OPCVM a été affinée pour tenir compte
des différences de risque et de maturité des
titres obligataires

◗ Adoption des circulaires relatives


à l’agrément et au visa des OPCVM

Afin de fluidifier le processus d’octroi de


l’agrément des OPCVM le CDVM a élaboré
la circulaire n°/ relative à l’agrément

61
Dans le même souci de simplification des ) a précisé la classification des OPCVM
procédures de traitement le CDVM a Suite à cet arrêté le CDVM a adopté la
élaboré la circulaire n°/ relative à la circulaire n° / relative à la classification
note d’information et la fiche signalétique des OPCVM qui précise les modalités
exigées des OPCVM qui abroge et remplace d’application des critères de classification en
la circulaire n°/  relative au même objet fonction de la politique de placement et du
Cette circulaire a pour objet de préciser les degré de risque choisis pour l’OPCVM La
modalités de visa de diffusion et de mise à circulaire distingue notamment à l’intérieur
jour des notes d’information et des fiches de la catégorie des fonds «obligations» les
signalétiques des OPCVM Elle arrête obligataires Moyen et Long terme et les
également les modèlestypes de ces deux fonds court terme et précise les fourchettes
documents de sensibilités correspondantes
La circulaire précise également les
Suite à l’adoption de ces deux circulaires informations relatives à la classification qui
des réunions de sensibilisation ont été devront être portées à la connaissance du
tenues avec les gestionnaires Ces réunions public dans les règlements de gestion ou
pédagogiques avaient pour but d’éclaircir et statuts dans les notes d’information et les
d’expliquer les nouvelles dispositions fiches signalétiques des OPCVM
réglementaires apportées par lesdites
circulaires et surtout de réaliser des 3 . L ’A G R É M E N T E T LE CONTRÔLE
échanges ouverts avec les professionnels
DES OPCVM
◗ Adoption de la circulaire relative à la
classification des OPCVM  Agrément et visa des notes
d’information
Suite aux nouvelles dispositions légales
entrées en vigueur en mai  un nouvel ◗ Nouvelles procédures
arrêté du Ministre des Finances et de la
Privatisation (n°
 du
décembre En accompagnement de l’entrée en vigueur
des circulaires relatives à l’agrément et au
visa des notes d’information et fiches
signalétiques des OPCVM deux procédures
internes ont été conçues Ces procédures
définissent la démarche interne permettant
de formaliser et de standardiser le processus
à suivre dans le traitement des dossiers
d’agrément et de visa des OPCVM
En parallèle à ces nouvelles procédures des
réunions ont été tenues avec les
gestionnaires afin de les sensibiliser
davantage sur la nouvelle démarche suivie
dans le traitement des dossiers d’agrément
et de visa L’objectif in fine est de garantir
un traitement optimal des dossiers
présentés et ce dans les meilleurs délais

62
◗ Agréments trimestriellement semestriellement et
annuellement
Au cours de l’année  le CDVM a
accordé  agréments dont  ◗ Contrôle et suivi hebdomadaire
correspondent à des renouvellements
notamment pour mise en conformité avec Le CDVM contrôle les ratios réglementaires
les nouvelles dispositions légales et de gestion sur la base des états
réglementaires et  concernent de hebdomadaires qui lui sont adressés Des
nouveaux fonds Parmi les renouvellements dépassements sont régulièrement
d’agrément le CDVM a traité les dossiers de constatés notamment pour le ratio
 fonds dont les modalités de gestion d’emprunts d’espèces et de liquidité Ces
changeaient suite à la fusion d’Attijari dépassements concernent généralement les
Management Wafagestion et CDMG Par OPCVM obligataires et monétaires et
ailleurs  notes d’information ont été s’expliquent du fait du décalage résultant
visées par le CDVM dont  seulement d’importants mouvements de souscriptions
concernent des fonds nouvellement et de rachats et des opérations de pension
commercialisés pour les OPCVM monétaires
Parmi les innovations il faut mentionner la
création de fonds «solidaires» par la En cas de dépassement le CDVM suit la
Fondation Mohammed V pour la Solidarité régularisation de la situation La majorité
L’innovation réside principalement dans le des dépassements relevés ont fait l’objet de
montage de ces fonds qui distingue un régularisations rapides à l’exception de
«fondsmère» qui collecte les fonds et les ceux d’un seul gestionnaire
injecte dans les «fonds techniques» lesquels
gèrent les actifs Au niveau de l’affectation Par ailleurs certains ratios ne sont relevés
des revenus différents mécanismes que dans les états trimestriels mais font
permettent aux souscripteurs qui le
souhaitent de faire don de tout ou partie de
leurs revenus de placement à la Fondation
réalisant ainsi la dimension sociale de ce
placement
En  le CDVM a assuré le contrôle de la
liquidation d’un seul OPCVM suite à la
demande de son promoteur et a retiré
l’agrément correspondant

 Contrôle et suivi des OPCVM


Après agrément le suivi des OPCVM
s’effectue principalement à travers le
contrôle du respect des différentes règles
qui leur sont applicables et notamment les
règles prudentielles relatives à la
composition des actifs Ce contrôle est
effectué sur la base des données qui sont l’objet en cas de dépassement d’une alerte
adressées de façon hebdomadaire au CDVM du contrôleur interne ou du dépositaire
mais également sur la base des Dans ce cas le CDVM s’assure des actions
informations plus complètes adressées entreprises en vue de les résorber

63
◗ Inventaires trimestriels précisions à cet effet ont été apportées dans
la circulaire n° relative à l’agrément
Le contrôle effectué sur la base des des OPCVM
inventaires d’actifs transmis au CDVM au • Des insuffisances au niveau des
titre de l’année  a permis de relever un informations à publier sur les
certain nombre de dépassements en matière commentaires relatifs aux activités de
du plafond autorisé en termes d’emploi des l’exercice écoulé etc…
actifs d’un OPCVM en valeurs mobilières • Des incohérences entre les données
d’un même émetteur Ces dépassements ont chiffrées de différents états
dans leur ensemble été résorbés par les • La nonconformité des publications avec le
OPCVM suite à l’action du CDVM contenu des rapports transmis au CDVM

Ces éléments sont suivis de près par le


CDVM qui transmet ses remarques aux
gestionnaires pour régularisation dans les
meilleurs délais

 Système d’information

L’année  a connu le développement du


premier module du système d’information
global du CDVM Ce système permettra la
réalisation du contrôle et du traitement des
informations de manière optimale et
sécurisée notamment en matière de suivi
des OPCVM

4 . L ’E N C A D R E M E N T D E S
SOCIÉTÉS D E GESTION
◗ Rapports semestriels et annuels

Les sociétés de gestion sont tenues de  L’évolution des sociétés de


publier un rapport semestriel et annuel gestion
relatif aux OPCVM qu’elles gèrent et de les
transmettre au CDVM Ces obligations sont L’année  a vu la concrétisation du
globalement respectées bien que certaines projet de fusionabsorption des sociétés de
transmissions soient effectuées avec un peu gestion Attijari Management et Crédit du
de retard L’analyse des rapports fait Maroc Gestion par la société Wafa Gestion
apparaître quelques difficultés : Suite au rapprochement de ces entités le
• La détermination du commissaire aux nombre de sociétés de gestion en activité
comptes posait souvent problème Des s’établit à 

64
Actif Net géré (en millions de DH)
40 000
42% WAFA GESTION (36 195 mdh)
35 000 CD2G ( 13 779 mdh)
30 000 BMCE CAPITAL GESTION (11 186 mdh)
BMCI GESTION (7 585 mdh)
25 000 GESTAR (6 383 mdh)
20 000 CFG GESTION (5 497 mdh)
15 000
16% AL ISTITMAR CHAABI (3 249 mdh)
13% CAPITAL GESTION (1 090 mdh)
10 000 9% MAROGEST (796 mdh)
7% 6% 4% UPLINE CAPITAL MANAGEMENT (713 mdh)
5 000
1% 1% 1% N.S : ATLAS CAPITAL MANAGEMENT (1,4 mdh)
N.S
0
Total 86 475 mdh

Source CDVM (Statistique du  décembre )

Wafa Gestion renforce de ce fait sa position  Suivi des sociétés de gestion
dominante en terme de part de marché avec
 des actifs sous gestion Les trois ◗ Inspections
premières sociétés de gestion représentent
désormais  du marché Les sociétés de Suite à une inspection effectuée en  le
gestion filiales de banques (CDG compris) CDVM s’est assuré de la mise en application
continuent par ailleurs de dominer le des recommandations qui avaient été
marché de la gestion des OPCVM avec un formulées à la société de gestion inspectée
total de  de part de marché (  en Ces recommandations portaient sur le
décembre ) renforcement des moyens techniques
humains et financiers de la société En
A l’annonce du projet de fusion des application des recommandations du
réunions ont été tenues entre le CDVM et CDVM le gestionnaire a pris les mesures
les sociétés concernées afin d’examiner les nécessaires afin d’améliorer son
modalités de réalisation de l’opération et organisation et sa plateforme technique
d’en étudier les conséquences Le CDVM a renforcer ses ressources humaines et
principalement orienté ses efforts vers le augmenter ses moyens financiers au
suivi de l’information des épargnants à courant de l’année 
travers notamment l’information directe la
communication institutionnelle des sociétés
et la communication légale des OPCVM
gérés C’est ainsi que le CDVM a procédé au
renouvellement de  agréments pour des
fonds qui changeaient de gestionnaire ou de
dépositaire dans le cadre de la fusion

65
◗ Rapports des contrôleurs internes dimension « suivi des risques » ainsi que les
pratiques les plus avancées de la profession
Le CDVM a procédé à l’analyse des rapports La circulaire prévoit en particulier un
trimestriels transmis par les contrôleurs modèle type du rapport trimestriel que le
internes des sociétés de gestion Ces contrôleur interne est tenu d’adresser au
rapports doivent permettre le suivi des CDVM Ce rapport décrit pour chaque
moyens humains organisationnels société de gestion les contrôles effectués
matériels et techniques dont disposent les pour s’assurer du respect des dispositions
opérateurs pour l’exercice de leur activité légales et réglementaires Le niveau de
Cependant il apparaît que le contenu et la détail ainsi exigé permettra de s’assurer
qualité des rapports est très variable d’une qu’un suivi effectif des risques est effectué
institution à l’autre dénotant une approche
peu homogène de cette fonction aussi une Ce projet a été transmis pour consultation à
réflexion a été lancée sur la fonction du la profession
contrôle interne dans les sociétés de gestion
(voir ciaprès) ◗ Obligations d’information et règles
minimales d’organisation
 Organisation et outils
Par ailleurs deux projets de circulaires
Afin d’organiser le travail de suivi et relatives aux obligations d’information des
d’encadrement des sociétés de gestion une sociétés de gestion et aux règles minimales
réflexion a été menée sur les risques à suivre d’organisation des sociétés de gestion ont
et sur l’information nécessaire au CDVM été élaborés
pour assurer sa mission A cet effet trois Le premier projet définit la liste des
projets de circulaires ont été élaborés et informations que les sociétés de gestion
transmis à la profession pour examen et devront transmettre au CDVM Ce dernier
discussion pourra ainsi suivre l’évolution de leur
activité leur organisation et leur vie
◗ Le contrôle interne juridique et sociale Le CDVM pourra alors
intervenir dès l’avènement d’une situation
A l’usage il est apparu que la circulaire qui pourrait compromettre la qualité des
relative au contrôle interne était prestations des sociétés de gestion
insuffisante pour susciter la mise en place Le second projet édicte les règles minimales
d’un véritable contrôle interne au sein des d’organisation des sociétés de gestion et les
sociétés de gestion avec un contrôleur obligations en termes de moyens humains
interne qui puisse être l’interlocuteur techniques et organisationnels auxquelles
privilégié du CDVM Aussi le CDVM atil doivent se conformer lesdites sociétés
procédé à une refonte de la circulaire en Ces projets ont été transmis pour
intégrant dans la nouvelle version une consultation à la profession

66
V ANNEXES

A N N E X E 1 : ÉT A T S F I N A N C I E R S D U C D V M
BILAN ACTIF AU //
EXERCICE EXERCICE
ACTIF Brut Amortissements Net Précédent
et Provisions Net
IMMOBILISATION EN NON VALEUR (a)
Frais préliminaires
Charges à répartir sur plusieurs exercices
Primes de remboursement des obligations
IMMOBILISATIONS INCORPORELLES (b)           
     
Immobilisations en recherche et développement
Brevets marques droits et valeurs similaires           
     
Fonds commercial
Autres immobilisations incorporelles
IMMOBILISATIONS CORPORELLES (c)                
Terrains
Constructions
Installations techniques matériel et outillage
Matériel de transport          
   
Mobiliers matériel de bureau et aménagements divers           
     
Autres immobilisations corporelles
Immobilisations corporelles en cours
IMMOBILISATIONS FINANCIERES (d) 





   
Prêts immobilisés 
 


 

   
Autres créances financières      
Autres titres immobilisés
ECARTS DE CONVERSION  ACTIF (e)
Diminution des créances immobilisées
Augmentation des dettes de financement
TOTAL I (abcde)       
   



STOCKS (f)
Marchandises
Matières et fournitures consommables
Produits en cours
CREANCES DE L'ACTIF CIRCULANT (g)            

Fournis débiteurs avances et acomptes


Clients et comptes rattachés   
    
  

  
Personnel        
  
Etat 
 

 

Autres débiteurs
Compte de régularisation actif
 

 
  

TITRES ET VALEUR DE PLACEMENT (h)
ECART DE CONVERSION  ACTIF (i)
TOTAL II (fghi)            

TRESORERIE – ACTIF 
 

 

 
  
Chèques et valeurs à encaisser
Banques TG & CP 
 

 
   
Fonds de garantie  

Caisses régies d'avances et accréditifs
TOTAL III 
 

 

 
  
TOTAL GENERAL IIIIII       
   
  

70
BILAN PASSIF AU //
PASSIF Exercice Exercice
Précédent
CAPITAUX PROPRES
Fonds de dotation        
Prime d'émission de fusion d'apport
Ecarts de réévaluation
Réserve légale
Autres réserves
Report à nouveau
Résultat net en instance d'affectation 
 
 
Résultat net de l'exercice 


  
 
 

TOTAL DES CAPITAUX PROPRES (a)    





CAPITAUX PROPRES ASSIMILES (b)
Subventions d'investissement
Provisions réglementées
DETTES DE FINANCEMENT (c)
Emprunts obligataires
Autres dettes de financement
PROVISIONS DURABLES POUR RISQUES ET CHARGES (d)
Provisions pour charges
Provisions pour risques
ECARTS DE CONVERSION  PASSIF (e)
Augmentation des créances immobilisées
Diminution des dettes de financement
TOTAL I (abcde)    



DETTES DU PASSIF CIRCULANT (f) 
     
Fournisseurs et comptes rattachés     


 
Clients créditeurs avances et acomptes      

Personnel    
   
Organismes sociaux   
  

Etat   
     

Comptes d'associés
Autres créanciers    

 
Fonds de garantie  

Comptes de régularisation  passif
AUTRES PROVISIONS POUR RISQUES ET CHARGES (g)     
  
ECARTS DE CONVERSION  PASSIF (h)( Eléments circulants )
TOTAL II (fgh)        
TRESORERIE PASSIF
Crédits d'escompte
Crédit de trésorerie
Banques ( soldes créditeurs )
TOTAL III
TOTAL IIIIII    
  

71
COMPTE DE PRODUITS ET CHARGES AU //
OPERATIONS Totaux de Totaux de
Propres à Concernant les l'exercice l'exercice
exercices
l'exercice précédents précédent
   
PRODUITS D'EXPLOITATION
Commissions sur Actif Net d'OPCVM  

   

      
Commissions sur opérations       

 
Commissions Maroclear
 

 

Redevances taxe parafiscale




  
Immobilisations produites pour l'Ese p/elle même
Subvention d'exploitation
Autres produits d'exploitation
Reprises d'exploitation; transfert de charges        
 
TOTAL I   

    

     

CHARGES D'EXPLOITATION
Achats consommés de matières et de fournitures             
Autres charges externes  
 
     
  



Impôts et taxes      
  
Charges de personnel            
Autres charges d'exploitation         
Dotations d'exploitation              
TOTAL II 
 
     
      
RESULTAT D'EXPLOITATION (I  II)        
PRODUITS FINANCIERS
Gains de change    
Intérêts et autres produits financiers  
    
      
Reprises financières; transferts de charges
TOTAL IV  
   
     
CHARGES FINANCIERES
Charges d'intérêts  
  
  
Pertes de change     

Autres charges financières
Dotations financières
TOTAL V        

RESULTAT FINANCIER (IV  V)   
  
 
RESULTAT COURANT (III  V I) 
   
   
PRODUITS NON COURANTS
Produits des cessions d'immobilisations
Reprises sur subventions d'investissement
Autres produits non courants         
Reprises non courantes; transferts de charges
TOTAL VIII         
CHARGES NON COURANTES
Valeurs nettes d'amortissements des immobilisations cédées
Autres charges non courantes 
  
  


Dotations non courantes aux amortiss et provision          
TOTAL IX 
  
   


RESULTAT NON COURANT (VIII IV)    

  
 

RESULTAT AVANT IMPOTS (VII X)     


  
IMPOTS SUR LES RESULTATS  


  
RESULTAT NET (XI  XII) 


  
 
 

72
A N N E X E 2 : L I S T E D E S S O C I É T É S D E B O U R S E A G RÉ ÉE S
A U 3 1 DÉ C E M B R E 2 0 0 5

DÉNOMINATION COORDONNÉES TÉLÉPHONE PRINCIPAUX ACTIONNAIRES DIRIGEANTS

ATTIJARI  bis bd Moulay Youssef  


 ATTIJARI FINANCES CORP : Jalal BERRADY
INTERMEDIATION Casablanca Administrateur Directeur
Général

BMCE CAPITAL Tour BMCE  AV Hassan II    / 


BMCE :
  Youssef BENKIRANE
BOURSE Casablanca BMCE CAPITAL :   Directeur Général
WEB : wwwbmcecapitalcom

BMCI BOURSE Imm Romandie I Bd Bir    


BMCI : Mohamed AMRANI
Anzarane Maârif Casablanca Président du Directoire

CFG MARCHES  rue Ibn Toufail Quartier     CFG SA : Younès BENJELLOUN
Palmier Casablanca Président Directeur
WEB : wwwcfggroupma Général

CREDIT DU MAROC rue Ibnou Hilal Casablanca     CDM : Choukri OIMDINA
CAPITAL Président du Directoire

EUROBOURSE Tour des Habous Av des FAR     LA FINANCIERE CAPITAL :   Omar AMINE
ème étage B Casablanca ABDELHAMID SENHAJI :   Directeur Associé
WEB : wwweuroboursema

FINERGY  rue Bab El Mansour Espace  


 
Mme Yasmina Benjelloun :   Noureddine CHAMMAT
Porte d’Anfa Immeuble A ème HANYLAK SARL :  Administrateur Directeur
étage n° Général
WEB : wwwfinergyma

ICF AL WASSIT Espace Porte d'Anfa  rue Bab  


  BCP:  
BANK AL AMAL:  Samir KLAOUA
El Mansour Casablanca MCMA :  CIH:   Président du Directoire
NATEXIS CAPITAL  BPR :  

MAROC SERVICES Immeuble Zénith Résidence   


 AFRIQUIA GROUP:  AL WATANIYA :  Si Mohamed AGHRABI
INTERMEDIATION Tawfiq Municipalité de Sidi FIPAR HOLDING (FIL BNDE) :  CNCA : Président du Directoire
Maarouf  Aïn Chock Haï  St DE BANQUE FRANÇAISE ET
Hassani Casablanca INTERNATIONALE SBFI :  AL ALIA
WEB : wwwmsinma (FILIALE CIH) : MAROCAINE VIE : 
SUD ACTIF GROUPE FINANCES : 
FINAMCO (OISMINE GROUP) :  SANAD :


SAFABOURSE   bd Al Massira Al Khadra     BNDE :   FIPAR :  BMAO : 


Rachid OUALI ALAMI


Casablanca Directeur Général

SOGEBOURSE  bd Abdelmoumen Casablanca    SGMB : Karim Mekki BERRADA


Président du Directoire

UPLINE SECURITIES  angle Ali Abderrazak et bd   


/
 UPLINE INTERNATIONAL : Rachid Alaoui
Abdelalatif ben Kaddour Directeur Général
Casablanca

WAFA BOURSE 
rue Mustapha El Maâni     WAFABANK : Jalal BERRADY
Casablanca Président du Directoire

Source : Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières

73
A N N E X E 3 : C H I F F R E D ' A F F A I R E S 2 0 0 5 D E S S O C IÉ T É S
D E B O U R S E P A R A C T I V I TÉ

Intermédiation Conservation Placement Conseil en Gestion Autres TOTAL


opérations financières de portefeuille
CA et CA et CA et CA et CA et CA et CA et
Attijari Intermédiation   
 

     
 

            
BMCE Capital Bourse   
  
        
            
BMCI Bourse 
      

             
CFG Marchés    

        
   


   
 
    
Crédit du Maroc Capital   
           


          
Eurobourse 
  

  
    
 
 
       
    
Finergy  

        



            
ICF Al Wassit            
  
 
     

Maroc Services     
      

   
Intermédiation
 
       
Safabourse     
 
    
     


      
     
Sogébourse         
 
          
Upline Securities    
      
   
     
     

Wafabourse           
            
Total 
           
      



     
     

74
A N N E X E 4 : L I S T E D E S O P C V M O PÉ R A T I O N N E L S
AU 31/12/2005

Gestionnaire Dénomination Date d'agrément Forme Actif net

Al Istitmar Chaabi FCP ALISTITMAR CHAABI ACTIONS 


mai FCP    
Al Istitmar Chaabi FCP KENZ ACTIONS 
mai FCP  




Al Istitmar Chaabi AL ISTITMAR CHAABI DIVERSIFIE 
mai FCP 
 

Al Istitmar Chaabi FCP KENZ RENDEMENT 
mai FCP    

Al Istitmar Chaabi FCP ALISTITMAR CHAABI  nov  FCP 


 

 
TRESORERIE
Al Istitmar Chaabi FCP KENZ PLUS 
mai FCP     
Al Istitmar Chaabi AL AMAL 
mai FCP     
Al Istitmar Chaabi ASSANAD CHAABI 
mai FCP
  

Al Istitmar Chaabi FCP AL IDDIKHAR CHAABI 
mai FCP    
KASSIR AL MADA
Al Istitmar Chaabi FCP AL IDDIKHAR CHAABI 
mai FCP  
  
MOUTAWASSIT AL MADA
Al Istitmar Chaabi FCP AL IDDIKHAR CHAABI 
mai FCP  
 
TAWIL AL MADA
Al Istitmar Chaabi FCP CNIA ADDAMANE 
mai FCP    
Al Istitmar Chaabi FCP KENZ OBLIGATIONS 
mai FCP    

ATLAS CAPITAL ATLAS PREMIUM oct FCP 

 
MANAGEMENT
ATLAS CAPITAL ATLAS HARMONIE oct FCP
 
 
MANAGEMENT
BMCE Capital Gestion FCP CAPITAL IMTIYAZ EXPANSION mars FCP 
  
BMCE Capital Gestion FCP CAPITAL INDICE mars FCP    
BMCE Capital Gestion FCP CAPITAL PARTICIPATIONS mars FCP   
BMCE Capital Gestion MAROC VALEURS mars SICAV 
   
BMCE Capital Gestion FCP CAPITAL BALANCE mars FCP

 


BMCE Capital Gestion FCP CAPITAL IMTIYAZ CROISSANCE mars FCP  
 
BMCE Capital Gestion FCP CAPITAL PROTECTION juin FCP 
  
 
BMCE Capital Gestion FCP MEDERSATCOM mars FCP  


BMCE Capital Gestion FCP CAPITAL MONETAIRE mars FCP 
 

BMCE Capital Gestion IRAD mars SICAV  
   
BMCE Capital Gestion CAPITAL OBLIGATIONS PLUS juil FCP    
BMCE Capital Gestion FCP CAPITAL DYNAMIQUE mars FCP    

BMCE Capital Gestion FCP CAPITAL IMTIYAZ LIQUIDITE avr FCP   
BMCE Capital Gestion FCP CAPITAL OPTIMISATION  févr FCP    
BMCE Capital Gestion FCP CAPITAL IMTIYAZ SECURITE mars FCP   


BMCE Capital Gestion FCP CAPITAL INSTITUTIONS mars FCP 
   
BMCE Capital Gestion FCP CAPITAL RENDEMENT mars FCP 
 
BMCE Capital Gestion FCP CAPITAL TRESOR mars FCP    

BMCE Capital Gestion SICAVENIR mars SICAV     

BMCI Gestion BMCI EPARGNE VALEURS 
oct  SICAV     
BMCI Gestion FCP AVENIR ACTIONS oct FCP  
  

BMCI Gestion FCP CASACTIONS oct FCP 


 

BMCI Gestion FCP CNIA CROISSANCE mai FCP    


BMCI Gestion FCP EPARGNE ACTIONS juin FCP 


  
BMCI Gestion FCP HORIZON ACTIONS oct FCP    

BMCI Gestion BMCI EPARGNE CROISSANCE avr SICAV   

BMCI Gestion FCP AL IKRAM oct FCP    


BMCI Gestion FCP RAM RETRAITE Complémentaire oct FCP   

BMCI Gestion BMCI TRESORERIE oct SICAV 

 


BMCI Gestion BMCI CASH mars SICAV    
BMCI Gestion BMCI TRESO PLUS 
juil SICAV

  
BMCI Gestion ATLANTA OBLIGATIONS oct FCP   
BMCI Gestion BMCI EPARGNE OBLIGATIONS oct SICAV     
BMCI Gestion FCP AL IHSSANE oct FCP    
BMCI Gestion FCP EPARGNE TRESOR déc FCP
   
BMCI Gestion SANAD OBLIGATAIRE oct FCP
  
BMCI Gestion WIAM CROISSANCE déc FCP
   

Capitale Gestion EMERGENCE EQUITY FUND sept FCP



 

75
Gestionnaire Dénomination Date d'agrément Forme Actif net

Capitale Gestion EMERGENCE MONEY MARKET FUND oct FCP  


  

Capitale Gestion EMERGENCE BOND FUND sept FCP 

 
Capitale Gestion EMERGENCE FUND mai FCP     
CDG CDG ACTIONS avr FCP  

 
CDG CDGAVENIR avr FCP   
 
CDG INMAA CROISSANCE oct
SICAV    
CDG CDG IZDIHAR avr SICAV    
CDG INMAA PATRIMOINE mars SICAV    

CDG Société Centrale de Réassuranceintégrale oct FCP   



CDG CDG TRESORERIE  mars SICAV      

CDG FCP INMAA TRESORERIE mai FCP  
 
CDG ADMCASH avr FCP  
 
CDG PRIMERUS INMAA OBLIGATIONS mai FCP 
  

CDG ATLANTA PERFORMANCE sept FCP   



CDG CDG BARID  mars SICAV  

 
CDG CDG OBLIGATIONS août FCP     
CDG CDG PREVOYANCE avr SICAV  
  
CDG CDG SOLIDARITE juin FCP    
CDG CDG TAWFIR avr SICAV   
 

CDG CDGSECUR juin FCP 

 

CDG CNIA ASSURE avr FCP   

CDG FONDS COMMUN DE PLACEMENT sept FCP    
SOLIDARITE
CDG Société Centrale de Réassurance Obligations  mars FCP

   
CFG GESTION AVENIR PERFORMANCE févr  SICAV 
  
CFG GESTION CFG EMERGENCE août FCP 
  
CFG GESTION CFG PERFORMANCE  déc  FCP    
CFG GESTION CFG VALEURS mai FCP     
CFG GESTION FCP PERFORMANCE  juin FCP    
CFG GESTION GENERATIONS PERFORMANCE 
août FCP 
  
CFG GESTION STAFF ACTION 
sept FCP   
CFG GESTION CMKD CROISSANCE 
sept FCP 
 
  
CFG GESTION FCP PELICAN 
sept FCP 

 
CFG GESTION PATRIMOINE AVENIR 
sept FCP  


CFG GESTION TIJARI CROISSANCE  déc  SICAV    
CFG GESTION CFG SECURITE 
sept FCP  
  
CFG GESTION CFG LIQUIDITE 
sept FCP    
CFG GESTION AVENIR OBLIGATION avr FCP  
  
CFG GESTION AVENIR PREMIERE 
févr FCP    
CFG GESTION AVENIR PREVOYANCE oct FCP    
CFG GESTION AVENIR RENDEMENT  nov
FCP     
CFG GESTION CAA RENDEMENT juil  FCP    
CFG GESTION CFG RENDEMENT 
sept FCP  
 
GESTAR SA AFG DYNAMIC FUND oct FCP   
GESTAR SA SG ACTIONS PLUS févr FCP   

GESTAR SA SG EXPANSION juil  SICAV    
GESTAR SA AFG OPTIMAL FUND sept FCP  

GESTAR SA CMKD FUND mars FCP   

GESTAR SA SICAV PERSPECTIVES juin SICAV 


  
GESTAR SA AFG CASH MANAGEMENT oct FCP  
   
GESTAR SA SICAV SG VALEURS août SICAV 
  
 
GESTAR SA AFG LIQUIDITY FUND sept FCP 

 
GESTAR SA SG TRESOR PLUS févr FCP    


76
Gestionnaire Dénomination Date d'agrément Forme Actif net

GESTAR SA AFG INCOME FUND sept FCP    


GESTAR SA CIMR IDDIKHAR avr SICAV  





GESTAR SA SICAV OBLIG PLUS  juil  SICAV   


  
MAROGEST FAISAL INVESTMENT FUND  juil FCP   
MAROGEST FCP MAROC ACTIONS  juil FCP   
MAROGEST MAROC CROISSANCE  juil SICAV     
MAROGEST MAROC LIQUIDITE  juil FCP   

MAROGEST ESSAADA OBLIGATIONS  juil FCP    

MAROGEST FCP MAROC OBLIGATIONS  juil FCP 

 
MAROGEST TAWFIR ESSAADA  juil FCP     
UPLINE CAPITAL UPLINE ACTIONS sept FCP    
MANAGEMENT
UPLINE CAPITAL HORIZON EXPANSION juin SICAV   
 
MANAGEMENT
UPLINE CAPITAL UPLINE CASH  nov FCP    
MANAGEMENT
UPLINE CAPITAL UPLINE TRESORERIE sept FCP    
MANAGEMENT
UPLINE CAPITAL UPLINE OBLIG 
déc FCP  
 
MANAGEMENT
UPLINE CAPITAL FONDS SECURITE 
déc FCP    
MANAGEMENT
UPLINE CAPITAL UPLINE RENDEMENT sept FCP 
 

MANAGEMENT
WAFA GESTION ATTAKAFOUL  nov FCP 
 
WAFA GESTION ATTIJARI ACTIONS 
août FCP   
WAFA GESTION ATTIJARI FINANCES CORP VALEURS 
août FCP 

 
WAFA GESTION CAP AL MOUCHARAKA 
mai
FCP   

WAFA GESTION CAP OPPORTUNITE  déc  SICAV 


 
 
WAFA GESTION CAPITAL PERFORMANCE 
août FCP   

WAFA GESTION CDM EXPANSION déc  SICAV
  
WAFA GESTION CDM PROFIL DYNAMISME  mai FCP    
WAFA GESTION CNIA ALMOUSTAKBAL  nov FCP 
 
WAFA GESTION PALMARES FINANCIERES  nov SICAV  
 
WAFA GESTION PATRIMOINE ACTIONS  déc  FCP 

  
WAFA GESTION PATRIMOINE AL MOUSSAHAMA févr FCP   
WAFA GESTION PROFIL DYNAMIQUE  nov FCP  
 
WAFA GESTION WAFA ASSURANCE EXPANSION  févr FCP 

 
WAFA GESTION WAFA ASSURANCE STRATEGIE sept FCP    

WAFA GESTION ATTIJARI RENDEMENT déc SICAV    

WAFA GESTION ATTIJARI SICAV DES SICAV déc SICAV   


 
WAFA GESTION ATTIJARI SOLIDARITE 
août FCP   

WAFA GESTION CAP EQUILIBRE juil  SICAV 


  
WAFA GESTION CAP GENEROSITE mars FCP    
WAFA GESTION CAP TRANQUILITE mars SICAV    
WAFA GESTION CAPITAL GARANTI déc SICAV   

WAFA GESTION CDM OPTIMUM août


SICAV    
WAFA GESTION CDM PROFIL EQUILIBRE  mai FCP 


WAFA GESTION FRUCTI VALEURS oct SICAV    
WAFA GESTION PATRIMOINE MULTIVALEURS mars FCP 
 

WAFA GESTION PROFIL HARMONIE  nov FCP  


 

WAFA GESTION SICAV SELECTION juil  SICAV  

  
WAFA GESTION WAFA ASSURANCE OPTIMISATION mars FCP  
 

WAFA GESTION ATTIJARI TRESORERIE déc SICAV     
 
WAFA GESTION CAP MONETAIRE PREMIERE juil FCP   

WAFA GESTION CAP TRESORERIE 
août
FCP   

WAFA GESTION CDM CASH oct  SICAV  
  
 

77
Gestionnaire Dénomination Date d'agrément Forme Actif net

WAFA GESTION ATTIJARI MONETAIRE PLUS 


août FCP    


WAFA GESTION FCP CAP INSTITUTIONS 
avr FCP    

WAFA GESTION FCP CDM LIQUIDITES  mai FCP  


 
 
WAFA GESTION ATTIJARI FINANCES 
août FCP   


CORP RENDEMENT
WAFA GESTION ATTIJARI OBLIGATIONS déc SICAV  
 
WAFA GESTION CIMR ATTADAMOUN avr SICAV     
WAFA GESTION CAP OBLIGATIONS janv FCP
  
WAFA GESTION CAP REGULARITE  déc  SICAV   
  
WAFA GESTION CAP RENDEMENT PREMIERE sept FCP   

WAFA GESTION CAP SECURICOURT sept FCP   

WAFA GESTION CAP SECURIPRIME sept FCP 


  
WAFA GESTION CAP SECURIVALO sept FCP     
WAFA GESTION CAP SOLIDARITE  mai FCP   
WAFA GESTION CAT EQUILIBRE oct FCP 
   
WAFA GESTION CDM CROISSANCE  mai FCP   
INSTITUTIONNELS PLUS
WAFA GESTION CDM GENERATION  juil SICAV      

WAFA GESTION CDM PROFIL SERENITE  mai FCP    

WAFA GESTION CDM TRESOR PLUS mars  SICAV     


WAFA GESTION CIMR AJIAL avr SICAV     
WAFA GESTION FCP CAT OBLIGATIONS  mai FCP   

WAFA GESTION FCP CAT VALEURS juin FCP       
WAFA GESTION GROUPE MCMAMAMDA  nov FCP   

 
OPTIMISATION
WAFA GESTION OBLIDYNAMIC mars FCP    

WAFA GESTION OBLIFUTUR mars FCP    


WAFA GESTION OBLIPREMIERE oct FCP 

  
WAFA GESTION OBLITOP sept FCP   
 
WAFA GESTION PATRIMOINE OBLIGATIONS  déc  FCP    

WAFA GESTION PROFIL SERENITE  nov FCP 
  
WAFA GESTION SICAV PREVOYANCE sept  SICAV  

 
WAFA GESTION WAFA ASSURANCE SECURITE avr FCP 
   

78
ANNEXE 5 : INDICATEURS FINANCIERS RELATIFS
A U X ÉM E T T E U R S

Dénomination Fonds propres CA  (en dh) RN  (en dh)


 (en dh)
Banques
Attijariwafabank *   
    
  
BMCE *       
 
 
BMCI*      
     
BCP *          
BNP Parisbas (chiffres exprimés en euro)            
CDM *         
  
CIH  
       
 
Crédit Agricole France 
          
(chiffres exprimés en euro)
FEC  
  
    
Société Générale France NP NP NP

Sociétés de Financement
ACRED     
    
BMCI LEASING 
  

 
  
CETELEM 
  

 




DIAC SALAF 
       

EQDOM      

 
 
MAGHREBAIL 
 

  

     
MAROC LEASING 
        
SOFAC CREDIT   
 
   

TASLIF          
SALAF       



CDML    

   
SALAFIN         
SOGELEASE     
    
SOREC         
SFI* (chiffres exprimés en dollars) (ex à ch)  
   
     
WAFASALAF   
     
 
WAFABAIL   
    
WAFA IMMOBILIER  
       

Sociétés de participations
ONA *     
     
SNI *

         
REBAB    
 
 
ZELLIDJA 


  

  

Agro alimentaire
SBM *  
        
BRANOMA 
     
 
CENTRALE LAITIERE     
     
COSUMAR*            
LESIEURCRISTAL *     
     
OULMES    
     
DARI COUSPATE
 
 
 
 
LGMC (ex à ch) 
        
UNIMER (ex à ch)    
   
  

79
Dénomination Fonds propres CA  (en dh) RN  (en dh)
 (en dh)
Carton emballage impression
LE CARTON   
 
   


CARNAUD MAROC  
 
 
 
PAPELERA DE TETUAN         

Chimie parachimie
CHARAF CORP    
 
  

SCE   

     

FERTIMA          

Matériaux de construction
CIMENTS DU MAROC*        
  
HOLCIM *            
LAFARGE CIM *         
 

Industrie métallurgique
SONASID     
    
 
MAGHREB STEEL


   
 


ALUMINIUM DU MAROC 




  

Commerce et Transport
AUTOHALL * 

 
   
 


AUTO NEJMA  
   
    
BERLIET 
   
   

CAC           
CTM     
    


Pétrolegaz et lubrifiants
AFRIQUIA GAZ *     
    
 
AIR LIQUIDE France (chiffres exprimés en euro)  
        
MAGHREB OXYGENE*    
     
SAMIR  
       


TOTAL France (chiffres exprimés en euro) 
    
     
SOMEPI  
  
 



Mines
SMI        
  
CMG  
     
MANAGEM *     

  
 

Industrie électrique
LYDEC *           
 
ONE   

 
  
 
NEXANS *       
 

Sociétés immobilières et hôtelières


BALIMA        
 
RISMA *   
    

80
Dénomination Fonds propres CA  (en dh) RN  (en dh)
 (en dh)
Assurances et Courtage
AGMA LAHLOU TAZI        

LA MAROCAINE VIE   
      
WAFA ASSURANCE            

Télécommunications et nouvelles
technologies
Maroc Télécom *             
DISTRISOFT 
       

IB MAROC (ex à ch) 
 
   

    

Pharmaceutique
SOTHEMA  


    

Textile
SETAVEX 
  
 





AUTRES
ADM 
   
     

ODEP   
 
    

 


ONCF      


    
VINCI NP NP NP

* CHIFFRES CONSOLIDES
Ex à ch : exercice à cheval
NP : Non publié

81
A N N E X E 6 : DÉ C L A R A T I O N D E F R A N C H I S S E M E N T
DE SEUIL DE PARTICIPATION
N° Société Déclarant Date Date Nature de Seuil franchi Nombre d'actions Nombre d'actions Intention
DFSP émettrice déclaration franchissement l'opération ayant entraîné le après le FSP et du de l'acquéreur
FSP et cours par capital après le FSP
unitaire

 Berliet FCP CFG janv janv Cession   actions


 actions
Performance à   dh soit  du capital

 BMCE Bank BMCE Bank 


févr févr Cession   actions   actions
à  et  dh soit  du capital

 BMCE Bank BMCE Bank févr févr Acquisition    actions   actions
à  dh soit  
du capital

 Afriquia Gaz Afriquia mai 


avr Acquisition  ;  ;    actions    actions Arrêter ses
SMDC    à  dh soit  du capital achats

 Afriquia Gaz Akwa Group mai 


avr Cession

;    actions  
 actions
 ;   à  dh directement soit 
du capital et   
actions indirectement
soit  du capital


 AutoHall Mohamed 
mai mai Cession  ;   actions 
actions
Karim à 
  dh directement et
Lamarani  actions
indirectement
soit   du capital

 AutoHall Safari SA 


mai mai Acquisition  ;   actions  actions Arrêter les
à 
  dh soit   du capital achats et siéger
au Conseil
d'administration

  BMCE Bank BMCE Bank mai mai Cession 


   actions  
 actions
à  dh soit   du capital

  Samir Corral juil juil Acquisition  ;  ; 


 actions 
 actions Arrêter les
Morocco  ;   ; à   dh soit
  du achats des
Holdings AB  ; capital actions Samir

 Samir Corral juil juil Apport de

; 
 actions  actions
Petroleum titres  ; à   dh directement
Holdings AB   ; et 
 actions
 ;  ; indirectement
 soit  du capital

 Lydec RMA juil  juil Cession    actions  actions
Watanya à  dh soit  du capital

 Maroc The Arab août  juil Acquisition      actions à    actions Poursuivre les
Leasing Investment  dh soit  du capital achats sur la
Company SAA valeur et siéger
au conseil
d'administration

 Papelera de FCP CDG  août août Augmentation    actions


Tetuan Actions de capital soit   du capital

 Crédit du Wafa août août Acquisition  


  actions à  

 actions soit Poursuivre les
Maroc Assurance  dh  du capital achats sur la
valeur

 Crédit du Attijariwafa août août Cession  ; 


  actions à 
Maroc bank  dh


 Sonasid RCAR août août Acquisition   actions à    actions soit Le RCAR
 dh   du capital n'exclut pas de
poursuivre ses
achats sur la
valeur

82
N° Société Déclarant Date Date Nature de Seuil franchi Nombre d'actions Nombre d'actions Intention
DFSP émettrice déclaration franchissement l'opération ayant entraîné le après le FSP et du de l'acquéreur
FSP et cours par capital après le FSP
unitaire

 CDM Calyon Global oct 


oct Cession  ;   actions  Opération
Banking   ; à 
dh effectuée dans le
 ;  ; cadre du transfert
 de la participation
de Calyon Global
Banking au Crédit
Agricole SA

  CDM Crédit oct 


oct Acquisition  ;  ;   actions   actions Opération
Agricole SA  ; à 
dh soit 
 du effectuée dans le
  ;  capital cadre du transfert
de la participation
de Calyon Global
Banking au Crédit
Agricole SA

  CIH CDG nov  oct Acquisition 



 actions  
 actions Poursuivre les
à  dh soit   du achats sur les
capital actions CIH et en
acquérir le
contrôle

 CIH BCP nov  oct Cession  ;



 actions  Poursuivre les
et  à  dh achats sur la valeur
en accord avec
Omar Tazi PDG de
Sothema

 Attijariwafa RMA  nov nov Cession   actions  


actions
bank WATANYA à  dh soit   du capital

 Sothema Mohamed nov nov Acquisistion   actions


  actions
Tazi à  dh soit   du capital

 CIH Axa déc déc Cession  


 actions 
 actions
Assurance à
 dh soit  du capital
Maroc

 Dari Saida Khalil déc déc Cession   actions 


 actions
Couspâte à  dh soit
 du capital

 CIH Axa 


déc déc Cession  
  actions 
Assurance à
 dh
Maroc


 CIH Holmarcom déc déc Acquisistion  
 actions  actions Arrêter les achats
à
 dh soit   du capital
indirectement à
travers Sanad et
Atlanta

 BMCI Atlanta déc 


déc Cession  
 actions 

 actions soit
à  dh   du capital

83
A N N E X E 7 : RÉ C A P I T U L A T I F P R O G R A M M E D E R A C H A T
Sociétés Date début Date fin du Nombre Cours Cours Cours Cours plus Situation Actions Actions Situation
du programme maximum maximum minimum plus haut bas à la initiale achetées vendues finale
programme d'actions d'achat et d'achat et à l'achat vente en // en  en  //
autorisées de vente du de vente du en  
à l'achat programme programme

AutoHall / / //      


( ) ( ) ( )

BMCE* // //           


  
  

(  ) (
 )
( 
)

BMCI** //  //


 
     
( ) ( )   ( )

CDM  //  //



       
( )     (  )

Samir // //


        
( ) (  )   ( )

SCE //  /
/
       

( ) ( ) 
  (
 )

Unimer // //        


( ) (  )  ( )

Unimer*** / / //    
     
( ) ( )    (  )

* La BMCE a renouvelé son programme de rachat en date du //


** La BMCI a renouvelé son programme de rachat en date du  //
*** Unimer a redémarré son programme de rachat le er septembre 

84
ANNEXE 8 : CIRCULAIRES DU CDVM EN VIGUEUR
DATE
NUMERO DE INTITULE D’ENTREE
CIRCULAIRE EN
VIGUEUR

n°/
Relative au dossier d'informations exigé des émetteurs de TCN  //

n°/
Relative aux règles déontologiques applicables à la SBVC // 

n°/  Relative à la règle fixant les proportions entre les fonds propres
minimaux des sociétés de bourse et leur capital social // 

n°/  Relative à la règle de l'emploi des soldes créditeurs des comptes


de la clientèle des sociétés de bourse en actifs liquides // 

n°/  Relative aux règles de division des risques des sociétés de bourse // 

n°/  Relative à la règle de couverture des risques des sociétés de bourse // 

n°/  Relative à la publication d'informations importantes par les sociétés


dont les titres sont cotés à la Bourse des valeurs // 

n°/ Relative au placement de valeurs mobilières dans le cadre


d'opérations d'appel public à l'épargne / /

n°/ Relative aux documents comptables et financiers que les sociétés


de bourse doivent transmettre au CDVM
(annule et remplace la circulaire n° /
) / /

n°/ Relative aux documents comptables et financiers exigés des OPCVM


(annule et remplace la circulaire n° 
/
) //

n°
/ Relative à la gestion individuelle de portefeuille en vertu
d'un mandat par une société de bourse //

n°/ Relative aux modalités de traitement des ordres de bourse //

n°/ Relative au commissariat aux comptes des OPCVM //

n°/ Relative à la relation entre les sociétés de bourse et les établissements


dépositaires dans le cadre du dénouement des transactions boursières //

n°/ Relative aux contributions des sociétés de bourse au fonds de garantie /
/

n°
/ Relative à la fonction de contrôleur interne au sein des sociétés
de bourse //

n°/ Relative aux règles de bonne conduite applicables aux sociétés


de bourse (annule et remplace la circulaire n° /
) //

n°/ Relative au rôle des sociétés de bourse chargées d’assister les sociétés
du troisième compartiment de la Bourse des valeurs dans la
préparation des documents d’information destinés au public /
/

n°/ Relative aux règles prudentielles régissant l’activité des Organismes


de Placement Collectif en Valeurs Mobilières //

85
DATE
NUMERO DE INTITULE D’ENTREE
CIRCULAIRE EN
VIGUEUR

n°/ Relative aux règles de bonne conduite applicables aux OPCVM


(annule et remplace la circulaire n° /
) //

n°/ Relative à la fonction de contrôleur interne au sein des gestionnaires


d’OPCVM //

n°/ Relative à l’information des souscripteurs aux titres d’OPCVM //

n°/ Relative à la relation entre les sociétés de bourse et leur clientèle


dans le cadre de l'activité de l'intermédiation
(annule et remplace la circulaire n° /) //

n°/ Relative à la fonction de conservation des titres et ou des espèces


(annule et remplace la circulaire n° /) //

n°/ Relative aux rôles et missions de l’établissement dépositaire d’OPCVM //

n°/ Relative à l’information exigée des sociétés cotées à l’occasion


du rachat en bourse de leurs propres actions en vue de régulariser
le marché /
/

n°/ Relative à la note d’information pouvant être établie par les sociétés
cotées qui souhaitent racheter leurs propres actions en vue
de réduire leur capital /
/

n°/ Relative aux franchissements de seuils de participation dans le capital


ou les droits de vote des sociétés cotées
(annule et remplace la circulaire n°  / ) /
/

n°/ Relative aux conditions d’évaluation des valeurs apportées à un


organisme de placement collectif en valeurs mobilières ou détenues
par lui / /

n°/ Relative à la note d'information exigée des personnes morales faisant


appel public à l'épargne par émission ou cession de titres de capital
(annule et remplace les circulaires n° / et  /)  //

n°/ Relative à la note d'information exigée des personnes morales faisant


appel public à l'épargne par émission ou cession d’obligations
(annule et remplace les circulaires n° / et  /)  //

n°/ Relative à la commission que les OPCVM sont tenus de verser au


CDVM 
//

n°
/ Relative aux frais de gestion pouvant être encourus par les OPCVM 
//

n°/ Relative aux règles déontologiques devant encadrer l’information au


sein des sociétés cotées //

n°/ Relative à la classification des OPCVM //

86
DATE
NUMERO DE INTITULE D’ENTREE
CIRCULAIRE EN
VIGUEUR

n°/ Relative à l’agrément d’un organisme de placement collectif en


valeurs mobilières //

n°/ Relative à la note d'information et la fiche signalétique exigées


des OPCVM //

n°/ Relative à la publication d'informations importantes par les personnes


morales faisant appel public à l’épargne //

n°
/ Relative à la publication et à la diffusion d’informations financières
par les personnes morales faisant appel public à l'épargne //

n°/ Relative aux conditions de réalisation des opérations à dénouement


triangulaire //

87