Vous êtes sur la page 1sur 4

Fiche projet

Adresse du site : http://www.surlarivedroite.fr/

Projet

Nom du projet : « la rive droite grandeur nature » Grand Projet des villes Bassens Cenon Floirac
Lormont
Nature du projet : site d’information et de concertation autour du GPV Rive droite
Objectif opérationnels : information autour du GPV et promotion de la participation
Objectifs communication – spécifique : diffuser le logo « rive droite grandeur nature » et mise
en place d’une plateforme numérique affichant le but de réappropriation du territoire par les acteurs et
habitants.
Cibles : habitants des villes du GPV

Personnes – (préciser les rôles attendus)

Chef de projet : GIP conseil d’administration (CA) est composé des quatre communes, de l’Etat et de
la CUB. Il définit les grandes orientations stratégiques du GPV et en détermine le budget.

Groupe de projet Etat, directement ou par le biais de l’ANRU, les Fonds Européens du Feder, les
quatre communes concernées : BASSENS CENON FLOIRAC LORMONT , la Communauté Urbaine de
Bordeaux , le Conseil Général de la Gironde, le Conseil régional , la Caisse des Dépôts et Consignations,
la Caisse d’Allocations Familiales , les Organismes HLM , l’ACSE (Agence nationale pour la cohésion
sociale et l'égalité des chances)

Comité de Pilotage Les maires des 4 communes, la CUB, le préfet, le président de la Région, le
Président du département, les organismes bailleurs, le procureur de la République, le Recteur,
l’inspecteur d’Académie, le directeur de la CAF, le Directeur régional de la CDC. La présidence est
assurée par l’un des maires dans le cadre d’une présidence annuelle tournante. Actuellement, Conchita LACUEY,
députée-maire de FLOIRAC, préside le GIP GPV.

Autres comités
comité technique réunit les techniciens des différentes organisations représentées au comité de pilotage.
Il est chargé de la mise en oeuvre opérationnelle des actions.

Contributions externes :
• la société ALGOE accompagne tous les opérateurs impliqués dans le renouvellement urbain (près
de 300 opérations) pour l’ordonnancement, la coordination dans le temps et l’espace des
différentes maîtrises d’ouvrage opérationnelles des projets de renouvellement urbain.
• La Fondation Internet Nouvelle Génération (FING), les laboratoires ADES et MICA de
l'université de Bordeaux 3 et avec le soutien d'Aquitaine Europe Communication (AEC) vise à
faire émerger une plate-forme numérique
Processus(grandes lignes)

Planning (qu’est qui a été fait, qui va être ?)


• audit sur les contenus communicationnels des individus revendiquant leur appartenance territoriale
ou s’exprimant à partir des communes du GPV sur le Web 2.0. , mené en décembre 2009 par 9
étudiants du Master Audit et Conseil en communication de l'ISIC, sous la direction d'Amar Lakel,
enseignant-chercheur.
• Diagnostic 2009 de l'AEC. "révéler l'hyperlocal" mené par Houda Benabdeljallil, chargée d'études
à la FING et étudiante en Master Audit et Conseil et communication à l'ISIC. explorer les
dynamiques territoriales qui émergent sur les réseaux numériques : "entendre la parole ordinaire
qui s'exprime sur internet" et déterminer "comment l'analyser et comment réintroduire cette
énergie déployée sur internet dans un projet urbain".
• Territoires en résidence : la Rive Droite a accueilli d'octobre à décembre 2009 une équipe
pluridisciplinaire de la Région composée de designers, d'une sociologue et d'un journaliste pour
une exploration originale du territoire. Leur immersion et l'échange avec les acteurs et citoyens du
territoire ont pour but de mettre en valeur des pratiques, des réseaux, des projets existants ou
émergents sur le territoire, portés par des acteurs (responsables de services municipaux, élus,
associations...) ou des citoyens
• fin de l’année 2009, une stratégie de déploiement sur les réseaux sociaux sera mise en place
(pages Facebook, Skyblog, Netlog..., goodies numériques à personnaliser, liens).
• DAO pour la mise en place de chantier formation clôture le 5 février 2010
• Plateforme numérique
Promotion (action de communication) : La mise en place d’un outil informatique, Build on line, facilite la
coordination des acteurs autour du projet en favorisant le partage d’informations entre les maîtres
d’ouvrages.
critères d’évaluation – période : approche d’évaluation et de suivi des objectifs, depuis 2006, les
partenaires du GPV sont mobilisés pour la constitution d’outils d’évaluations qui portent sur l’habitat, la
culture et l’éducation. Un document référentiel constitué reprend les objectifs stratégiques, les
résultats recherchés, les critères de réussite et les indicateurs de mesures associés.
Budget : 600 millions d’euros pour 12 projets

Bonnes pratiques/ mauvaises pratiques (lister)


 Future plateforme numérique (à suivre…)
 Outil build on line pur les acteurs du projet
 Etudes sur les pratiques et les moyens d’utiliser les outils numériques dans une dynamique de
projet
 Collaboration avec des structures, institutions spécialisées dans les outils numériques

 Trop de texte (déroulement de page trop long) , manque de structure du site


 Manque d’information sur le projet, trop d’information sur ce qu’est un GPV, information dispersée
 Pas ciblé participant, comprend pas à qui s’adresse le site
Questionnaires

Groupement d’intérêt Public du Grand Projet des Villes des Hauts de Garonne
résidence Beausite – Bât B0 – rue Marcel Paul 33150 Cenon
tel : 05 56 40 24 24
mel : contact@surlarivedroite.fr

Directeur de la publication : Etienne Parin, Directeur du GIP


Responsable de la rédaction et animation du site : Claire Thiriet, Chargée de mission communication

Hébergement du site :
Société Systonic, agence internet 2-4 rue Eugène Chevreul 33600 Pessac
tel : 05 57 26 44 44
mel : bordeaux@systonic.fr

1. Quelle était la volonté du commanditaire du site ?

2. Quel est l’objectif du site internet ?


Le site sert-il à la participation en ligne ou est –il seulement un relais d’information pour la
concertation sur le terrain ?

3. Quelles sont les cibles affichées du site ?

4. Est-ce que les objectifs ont été atteints ?

5. Qui administre le site internet ? Un poste dédié à la gestion du site dans l’équipe la Duchère ?

Concernant la participation en ligne :

6. Quel est le taux de participation en ligne ? Comment suivez-vous la consultation en ligne (nombre
de clics, consultation des pages, nombre de participants)?

7. Comment sont traités les messages postés par les utilisateurs ? Qui les traite ? À quoi servent les
commentaires des participants ? Comment sont elles restituées ?

Concernant la concertation
8. Hormis le site internet quels sont les autres moyens-outils de la concertation ?

Questions au GIP

Qu’est-ce que le chantier formation ?

Depuis quand l’outil « Build on line » est-il opérationnel ? qui le gère ?


Questions à Amar Lakel, enseignant-chercheur du Master Audit et Conseil en
communication de l'ISIC
Quel résultat de l’audit mené en décembre 2009 sur les contenus communicationnels des individus
revendiquant leur appartenance territoriale ou s’exprimant à partir des communes du GPV sur le Web 2.0 ?

Questions à Houda Benabdeljallil, chargée d'études à la FING et étudiante en


Master Audit et Conseil et communication à l'ISIC.
Quelle méthode a été utilisée pour analyser les dynamiques territoiriales émergentes sur les réseaux
numériques ?

Comment est analysée « la parole ordinaire qui s’exprime sur internet » et la réutiliser dans le cadre d’un
projet de territoire ?