Vous êtes sur la page 1sur 162

Organisation & Systèmes d’Information

Dimitri Dagot

ECP - Option Informatique et Télécommunications


2004/2005
Organisation et systèmes d’information
Introduction

 Objectif du cours :

– Connaître les concepts de bases en termes d’organisation et de systèmes d’information


• Ici, vision globale, certains concepts seront approfondis en cours d’année (CRH, MIS, Sécurité, Module MOSI)

– Prendre conscience
• de l’importance de l’impact du SI sur
– L’organisation de l’entreprise
– La création de valeur
• et du rôle de l’ingénieur dans ces disciplines de « Management »

Rôle de l’ingénieur

Hommes

Résultat
Créer de nouveaux produits / services

Technologie Méthodes Optimiser le fonctionnement


de l’entreprise

ECP – IT – OSI - P2005 2


Organisation et systèmes d’information
Introduction

 Approche
– Exposés théoriques
– Travaux de groupe
• autour de publications, de cas, et en synthèse commune en fin de session
– Echange

 Evaluation
– Travaux de groupe lors de chaque session : 40 %
– Journée d’étude de cas : 60 %

ECP – IT – OSI - P2005 3


Organisation et systèmes d’information
Introduction

 Forme

– Session 1 :
• Organisation
• Systèmes d’information & entreprise
– Session 2 :
• Architecture des SI
• Fonction informatique
– Session 3 :
• Etude de cas Google
• eBusiness
– Session 4 :
• Introduction aux projets informatiques
• Audit
– Session 5 & 6
• Gestion de projet (Mc Kinsey)
– Session 7
• Stratégie IT (BCG)
• Conférence outsouring

– Cas ‘Conseil en SI’


• Journée d’étude de cas avec des professionnels
• Test Belbin

ECP – IT – OSI - P2005 4


Organisation et systèmes d’information

 1. Entreprise, organisation et management


– Définition
– Approches théoriques Socle culturel, qui dépasse
• Classique
• Relations humaines les besoins propres de ce cours
• Néo-classique
– Applications – Quelques zooms
• Structure
• Définition de postes
• Processus

 2. Système d’information & entreprise


 3. Architecture des systèmes d ’information
 4. Fonction informatique dans l’entreprise
 5. eBusiness
 6. Gestion de projet informatique
 7. Audit informatique

ECP – IT – OSI - P2005 5


Définition Théories Application
1. Organisation
Définition

 L’homme, animal social, constitue des groupes (pour se défendre, pour


progresser…)
 Ces groupes sont caractérisés par un ordre, une structure, des
procédures… une organisation

 Plus précisément, 3 sens principaux pour « Organisation »


– Entité, institution, groupe d’hommes
– Façon dont une entité est agencée : répartition des rôles, des fonctions (vision
statique)
– Fonctionnement de l’entité : processus (vision dynamique)

  Théories des organisations


– Comprendre pour améliorer l’efficacité (au sens global)

ECP – IT – OSI - P2005 6


Définition Théories Application
1. Organisation
Définition

 Discipline jeune (un peu plus de 100 ans)


 …mais une pratique millénaire
– Organisation des civilisations égyptiennes, grecques, romaines, chinoises…
– Venise : au XVème siècle, ses chantiers navals sont le plus grand ensemble
industriel du monde
– Etat français sous Colbert (1660-1690) : modèle bureaucratique français

 Différentes approches
– Classique
– Relations Humaines
– Néo-classique
– Systémique
– …
– Plus complémentaires qu’opposées

ECP – IT – OSI - P2005 7


Définition Théories Application
1. Organisation
Définition

 3 concepts liés Management

Stratégie Organisation
 Management
– Action ou art ou manière de conduire une organisation, de la diriger, de planifier
son développement, de la contrôler (Raymond-Alain Thiétart)
 Stratégie
– Choix des domaines d’activité dans lesquels l’entreprise entend être présente et
allocation des ressources de façon à ce qu’elle s’y maintienne et s’y développe
(Stratégor)

ECP – IT – OSI - P2005 8


Définition Théories Application
1. Organisation
Approche classique

 Mouvement de la théorie administrative


– Henri Fayol (1841-1926), Max Weber (1864-1920)
– Il existe une manière idéale pour organiser le travail
– Les principes qui sous-tendent cette manière idéale sont :
• Spécialisation des tâches
• Standardisation des opérations et uniformité des procédures
• Unité de commandement
• Limitation de l’éventail de supervision ou de contrôle (ie nombre de personnes supervisées)
• Centralisation de la prise de décision
• Organisation par département

 Gestion scientifique
– Frederick Taylor (1856-1915), Henry Gantt (1861-1919)
– Etude de la manière dont les tâches doivent être organisées :
• Choisir la meilleure méthode pour réaliser une tâche
• Sélectionner l’individu le mieux à même d’accomplir cette tâche et le former
• Mettre en place un système d’incitation financière variable
• Séparer les tâches de planification et d’exécution entre le responsable et son subordonné
– Exemple : Sloan

ECP – IT – OSI - P2005 9


Définition Théories Application
1. Organisation
Approche classique

 Outils :
– Organigrammes
– Description de postes
– Spécialisation des tâches
– Diagrammes de Gantt
– …

 Limites de ces approches classiques


– Vision mécaniste : une organisation = une machine fonctionnant selon des règles
établies
– Intègrent mal le facteur humain :
• L’homme est supposé ne pas aimer travailler, il faut le diriger et le contrôler pour obtenir l’efficacité
• N’abordent pas les aspects de pouvoir, de motivation, de groupes informels

ECP – IT – OSI - P2005 10


Définition Théories Application
1. Organisation
Approche des relations humaines

 Principe
– Le facteur humain est un élément fondamental de l’organisation et de son efficacité
• Importance de la motivation des hommes (dont la réalisation de soi)
• Existence d’une organisation informelle // organisation formelle
• Une organisation n’est pas seulement un outil de réalisation de projets communs, mais possède aussi une identité propre (+/-
déconnectée de ces projets)

 Mouvement des relations et ressources humaines


– Georges Mayo (1880-1949), McGregor (1906-1964), Abraham Maslow (1908-1970)
– Mayo : « les employés sont gouvernés par la logique du sentiment alors que la direction est motivée par la
logique des coûts et de l’efficacité. A défaut de compromis ou de compréhension mutuelle entre ces deux
logiques, le conflit est inévitable »
– Pyramide de Maslow
• Besoins :
– 1. D’ordre physiologique (manger, boire, dormir…)
– 2. De sécurité (contre les dangers et les menaces)
– 3. D’appartenance à un groupe (recevoir, donner…)
– 4. D’estime de soi (confiance, autonomie…)
– 5. De réalisation de soi (considération, statut…)
• Aucun de ces besoins/désirs n’est absolu : dès que l’un d’eux est satisfait, le fait même qu’il soit satisfait cesse d’être important.
– Outils :
• Gestion des compétences
• Management par objectifs
• Entreprise apprenante
• …

ECP – IT – OSI - P2005 11


Définition Théories Application
1. Organisation
Approche des relations humaines

 Approche sociologique
– L’entreprise est un lieu de gouvernement où les individus s’allient et s’opposent
dans la défense de leurs intérêts
• Joan Woodward (1916-1971), Hebert Simon (1916-), Laurence Peter (1919-), Michel Crozier (1922-),
Alain Touraine (1925-)
– Woodward : l’organisation optimale dépend du contexte (technologie)
– Loi de Parkinson et Principe de Peter ☺
– Simon : l’homme dans une organisation est très différent de l’homme économique
statistique - Théorie de la rationalité limitée, par :
• Les capacités de chacun (réflexes, dons)
• Les motivations (valeurs, buts personnels)
• La connaissance imparfaite de la situation
– Outils :
• Audit de climat social
• Gestion des conflits
• …

ECP – IT – OSI - P2005 12


Définition Théories Application
1. Organisation
Approches néo-classiques

 Principe : contingence
– Chaque entreprise est un cas spécifique, l’organisation et le management dépendent de
l’environnement et de la stratégie
– Synthèse des approches classiques et des relations humaines
– Nouveaux enjeux (1970 - )
• Grandes entreprises de services
• Multinationales
• Entreprises employant des travailleurs intellectuels
• Entreprises très innovantes

 Raymond Chandler (1888-1959), Peter Drucker (1909-), Henry Mintzberg (1939-)

 Outils :
– Enrichissement / élargissement des tâches; responsabilisation
– Dynamique de groupe
– Management participatif / par objectifs

ECP – IT – OSI - P2005 13


Définition Théories Application
1. Organisation
Quelques autres approches

 Systémique
– L’entreprise est un système ouvert, finalisé, régulé, composé de sous - systèmes
en interactions
– Cf approche systémique en CRH, Gestalt (parties + structures)
– Importance du feedback (Gunnar Myrdal, prix Nobel d’Economie 1974)
• Cercles vicieux / cercles vertueux / effet retard
– Mintzberg, Simon

 Théorie de la firme
– Coase, Williamson
– Une entreprise est constitué parce que les coûts pour effectuer une transaction y
sont moindre qu’en achetant cette transaction sur le marché
– Comportement des acteurs qui passent des « contrats » entre eux , avec
asymétrie des informations à leur disposition

Zoom – Management
- Travail en groupe
- Quelles sont les activités d’un manager ?
ECP – IT – OSI - P2005 14
Définition Théories Application
1. Organisation
Applications

 3 illustrations sur 3 domaines d’application


– Structure des organisations
– Description de poste
– Processus

ECP – IT – OSI - P2005 15


Définition Théories Application
1. Organisation
Applications - Structure

Direction

 Structures classiques
– Structure fonctionnelle
Fonction Fonction Fonction Fonction
Fonction RH
– Structure divisionnelle par produit / Production commerciale Marketing Financière

marché / géographie
– Structure matricielle (produit/fonction,
marché/produit, …)
Direction

Produit A Produit B Produit C

Fonction Fonction
……
Production commerciale

ECP – IT – OSI - P2005 16


Définition Théories Application
1. Organisation
Applications - Structure

 Déterminant de la structure
– Taille
– Technologie
• Par exemple automobile, BTP, SSII…
– Environnement
• potentiel, complexité, incertitude
– Culture
• Par exemple, en caricaturant, esprit américain (compétition entre individus, acceptation du risque, recherche du succès
individuel, commitment, performances) vs européen (organisation=protecteur, autorité fondée sur le statut – cf diplôme)

– Quelques exemples
• Chandler : stratégie monoactivité = structure fonctionnelle; stratégie diversifiée = structure divisionnelle
• Scott :
– Monoproduit = fonction
– Produit dominant = fonction + filiales
– Produits liés = divisions
– Conglomérat = holding + filiales

ECP – IT – OSI - P2005 17


Définition Théories Application
1. Organisation
Applications - Structure

 Enjeux actuels
– Gestion par projets
– Externalisation
– Réseaux :
• Internes
• Externes : partenariats, alliances, franchises
– Globalisation
– Intégration du changement organisationnel

ECP – IT – OSI - P2005 18


Définition Théories Application
1. Organisation
Applications – Définition des postes

 Outil de connaissance, d’analyse, de communication pour une organisation :


– Préciser le fonctionnement de la structure
– Favoriser l’adéquation homme/poste
– Vision partagée entre le titulaire du poste et son supérieur
 Description de poste
– Intitulé
– Mission
• Cadre de l’activité, raison d’être du poste, résultat global attendu
– Dimension
• Illustration par quelques chiffres significatifs, de l’importance des ressources sur lesquelles le poste a un impact
– Position dans l’organisation
• Supérieurs, subordonnés, collatéraux
– Contexte général du poste
• Cadre de travail, contraintes, spécificités, difficultés
– Activités
• Du titulaire et de ses équipes
• Techniques, commerciales, spécfiques, management
– Résultats attendus
• Objectifs fondamentaux et résultats (importants et permanents) attendus

ECP – IT – OSI - P2005 19


Définition Théories Application
1. Organisation
Applications – Définition des postes

 Quelques cas pratiques


– Choisir un poste
– Définir précisément un poste / Le présenter aux candidats
– Echanger de façon objective sur les performances d’un employé

ECP – IT – OSI - P2005 20


Définition Théories Application
1. Organisation
Applications – Processus

 Ensemble homogène d’activités destiné à fournir un produit/service à


un client (interne ou externe)
– Activité = ensemble d’actions dont l’objet est de réaliser un ajout de valeur à
l’objet
– Par exemple : Processus SAV = activités (enregistrer une réclammation – évaluer
action à entreprendre – action – clôture de la réclamation)

 Exemples
– Développement produit : concept au marché
– Ventes : du prospect à la commande
– SAV : de la requête ou du litige à sa résolution
– Proposition commerciale dans une SSII

ECP – IT – OSI - P2005 21


Définition Théories Application
1. Organisation
Applications – Processus

 Business Process Re-engineering


– Ensemble de techniques de remise à plat des processus, permettant d'analyser,
de façon objective et critique, les méthodes utilisées par une entreprise pour
atteindre ses objectifs

 Business Process Management System


– Système permettant de gérer de façon automatique et évolutive les processus en
termes d’échange d’information personne-personne, personne-système, système-
système

ECP – IT – OSI - P2005 22


1. Organisation
Synthèse

 Science « molle »… mais des bases théoriques, des expérience et des


pratiques
– Dont une connaissance raisonnée permet une meilleure compréhension des
situations et plus d’efficacité
Management

Stratégie
Organisation
 Les TI rendent possible (« enabler ») de :
– Nouvelles formes d’organisation
– Nouvelles formes de travail
– Nouvelles formes de valeur ajoutée
ECP – IT – OSI - P2005 23
1. Organisation
Synthèse

 Evolution actuelle du rôle de manager


– In Stratégor

« Le métier de dirigeant évolue vers la formulation d’une vision stratégique, le


développement de la capacité de mobilisation des synergies structurelles et la
création du ciment culturel susceptibles d’engendrer une convergence des buts et
des motivations. Le métier de responsable fonctionnel s’oriente de l’expertise
normalisatrice vers la conduite de processus d’assistance et de résolution de
problèmes. Les titres, l’expérience, le nombre de subordonnés, l’autorité formelle,
la position hiérarchique ne sont plus les signifiants majeurs du pouvoir au sein de
l’organisation. Ils s’effacent devant la capacité à concrétiser, l’obtention de
résultats, la crédibilité, la réputation et les capacités relationnelles. La pyramide
traditionnelle, rigide et monolithique, cède le pas au réseau souple et multiforme
fondé sur des nécessités objectives de collaboration et des alliances dont la
durée est fonction du problème qui leur a donné jour. »

ECP – IT – OSI - P2005 24


Organisation et systèmes d’information

 1. Entreprise, organisation et management

 2. Système d’information & entreprise


– Définition
– IT, vecteur de productivité
– IT, outil de transformation de l’entreprise
– Alignement de la stratégie IT et de la stratégie d’entreprise

 3. Architecture des systèmes d ’information


 4. Fonction informatique dans l’entreprise
 5. eBusiness
 6. Gestion de projet informatique
 7. Audit informatique

ECP – IT – OSI - P2005 25


2. Système d’information & entreprise
Définition

 Information
– Chaque unité d’organisation (individu, équipe, …) peut être considérée comme
une unité de traitement de l’information (approche systémique)
• Input  Unité de traitement  Output
– Entreprise = système composé de ces unités
– Les technologies de l’information sont depuis 40 ans un vecteur majeur
d’évolution de l’organisation des entreprises
• Du fait de cette capacité de stockage – traitement – échange d’information toujours plus importante et
moins coûteuse

 Système d’information
– Ensemble des techniques et processus permettant à l’information de circuler dans
l’entreprise

ECP – IT – OSI - P2005 26


2. Système d’information & entreprise
Définition

ECP – IT – OSI - P2005 27


2. Système d’information & entreprise
Définition

 Théorie des systèmes d’information

– 5 objets d’étude majeurs :


• Applications des TI dans le fonctionnement des organisations
– Pourquoi et comment les membres des organisations utilisent, produisent et échangent de l’information
– Quel rôle les technologies de l’information peuvent jouer dans les processus de traitement de l’information identifiés ci-dessus
• Processus de développement de systèmes
– Comment concevoir des systèmes qui répondent à ce rôle
• Management des Systèmes d’Information
– Comment implémenter de tels systèmes et aboutir à l’utilisation souhaitée
– Comment organiser la DSI et ses partenaires
– Comment « aligner » le SI avec la stratégie d’entreprise
• Valeur économique du développement des TI
• Impact sociétal

– Son étude est passée d’un domaine mineur des cursus informatiques (sciences de l’ingénieur) à un domaine
majeur des cursus de gestion (écoles de management)

– Co-développement de certains concepts


• Management
• Globalisation
• Société de la connaissance
• NTIC

ECP – IT – OSI - P2005 28


2. Système d’information & entreprise
Définition

 Approche socio-technique
– La performance du système est optimale quand la technologie ET l’organisation
sont en harmonie pour atteindre les objectifs « business »

TECHNOLOGY ORGANIZATION

Alternative Alternative
1 1
Alternative Alternative
2 2
Alternative Alternative
3 3
Final Final
Design Design
of of
Technology Organization

ECP – IT – OSI - P2005 29


2. Système d’information & entreprise
Définition

 6 grands types de systèmes


Management and strategic-Level Systems

Executive Support Systems (ESS) 5-years sales plan 5 years budget Personnel planning

Management Information Systems (MIS) Sales mngt Annual budgeting Capital Investment analysis

Decision Support Systems (DSS) Sales analysis Production scheduling Pricing/profitability analysis

Knowledge-Level Systems

Knowledge Work Systems (KWS) Engineering system Knowledge bases Training & development

Office Systems Office tools Mail & calendar

Operational-Level Systems

Order processing Plant scheduling Payroll Compensation


Transaction Processing Systems (TPS)
Billing Machine control Accouting Employee record keeping

ECP – IT – OSI - P2005 30


2. Système d’information & entreprise
IT, vecteur de productivité

 Regression of Market Value on


Assets Quantities, 1987-1997
– Computer assets : 11
– Property, plant & Equipment : 1,3
– Other (receivables, inventories,
goodwill…) : 1

 1 $ in IT  10 $ of IT-related
intangible assets

ECP – IT – OSI - P2005 31


2. Système d’information & entreprise
IT, vecteur de productivité

 1 $ in IT  10 $ of IT-related
intangible assets
– Human capital, value of training
– Organizational capital, value of
processes and organization

Human

IT Process

ECP – IT – OSI - P2005 32


2. Système d’information & entreprise
IT, vecteur de productivité

 Dépenses IT
– Progression de l’investissement informatique :
• 8.000 $ par salarié américain en 2003, contre 3.000 en 1999 et 1500 en 1994 (Mc Kinsey)

– Part du chiffre d'affaires dédiée à l'informatique Alimentation 1%


• Source : InformationWeek – Septembre 2003 Assurance 3%

Automobile 2%

Banque & finance 9%

Biens de consommation 2%

Chimie 2%

Construction 2%

Détail (marchandises générales) 1%

Détail (marchandises spécifiques) 3%

Distribution 2%

Electronique 3%

Energie 2%

Hotellerie & voyage 4%

Industrie pharmaceutique & biotechnologies 3%

Logistique & transport 3%

Manufacture 2%

Media 3%

Metallurgie et matières premières 1%

Santé 3%

ECP – IT – OSI - P2005 Sous-traitance (conseil & services) 4% 33


Technologies de l'information 8%

Télecommunications 4%
2. Système d’information & entreprise
IT, outil de transformation de l’entreprise

 Les technologies de l’information sont un outil majeur de transformation


(évolution) des organisations

 Exemple 1 – Réforme fiscale


– Contexte :
• Le ministère des Finances d’un pays européen veut mettre en place une politique de lutte contre l’évasion fiscale  plan sur
5 ans de modernisation de l’administration fiscale
– Projet :
• Nouveau SI national
• Accessible par les entités fiscales locales pour augmenter leur efficacité
• Lié au SI de la sécurité sociale
• Devant permettre en phase 2 la soumission de documents et le paiement électronique
– Un impact organisationnel majeur :
• Nouveaux rôles pour les fonctionnaires (des dizaines de milliers de personnes)
• Nouvelles façons d’interagir avec les usagers (des millions de personnes)
– Comment :
• Développement ad-hoc, réseau, définition de nouveaux processus, formation
• Par : DSI interne, DSI gouvernementale, un cabinet de conseil international, une SSII

ECP – IT – OSI - P2005 34


2. Système d’information & entreprise
IT, outil de transformation de l’entreprise

 Exemple 2 – Dell.com
– Contexte :
• Un nouveau concept : la vente directe d’ordinateurs
– Projet :
• Une société créée en 1984
• 17 % du marché des PC en 2002 (1er constructreur)
– Un impact majeur sur l’industrie Zoom – Dell Direct Model
• Redéfinition des modes de fonctionnement des concurrents

 Exemple 3 – Implémentation ERP


– Contexte :
• Une multinationale industrielle de taille moyenne, avec une informatique gérée localement dans chaque pays
• Problématique de la direction : manque de vision consolidée de l’activité, manque de flexibilité et de coordination,
incompatibilité des systèmes
– Projet :
• Implémenter un SI intégré production / ventes / distribution
• Technologie : SAP // Organisation : Business Process Re-engineering (BPR)
• Comment : 3 cabinets de conseil (1 pour SAP, 1 pour BPR, 1 pour formation)
• Résultat :
– A 5 ans : Rentabilité du projet (dont des licenciements), homogénéité du SI
– Transitoire difficile : pertes de clients, budget du projet largement dépassé, système mal perçu localement

ECP – IT – OSI - P2005 35


2. Système d’information & entreprise
IT, outil de transformation de l’entreprise

 Nous dépassons :
– Le déterminisme technologique : la technologie agit de façon autonome sur les
individus, les organisations et la société
– Le comportement rationnel des acteurs : les actions individuelles résultent d’un
choix optimal basé sur des raisons économiques et techniques

 Pour intégrer :
– L’homme
• Attentes, intérêt (différents acteurs avec différents intérêts), état actuel et capacité de développement…
– Le changement dans l’organisation
• Culture et histoire de l’organisation
• Impacts organisationnels souvent sous-estimés

ECP – IT – OSI - P2005 36


2. Système d’information & entreprise
Alignement de la stratégie IT et de la stratégie
d’entreprise

 IT = outil de création de valeur pour l’entreprise


– Vecteur de productivité
– Outil de transformation
– Créateur de nouvelles opportunités business (partie eBusiness)

  nécessité de l’alignement de la stratégie IT et de la stratégie


d’entreprise

ECP – IT – OSI - P2005 37


ECP – IT – OSI - P2005 38
Organisation et systèmes d’information

 1. Entreprise, organisation et management


 2. Système d’information & entreprise

 3. Architecture des systèmes d ’information


– Grandes briques
• Vision globale
• SCM
• ERP
• CRM
• Autres briques
– Impact de l’organisation de l’entreprise
– Evolution
– Du développement spécifique au progiciel intégré

 4. Fonction informatique dans l’entreprise


 5. eBusiness
 6. Gestion de projet informatique
 7. Audit informatique

ECP – IT – OSI - P2005 39


3. Architecture des systèmes d ’information
Grandes briques - Vision globale

 Nous allons utiliser par la suite un modèle standard, qui devra être
décliné en fonction du domaine d’activité

Entreprise Processus
Supply Customer
Ressources opérationnels
Chain Relationship
Management Planning Management
(sens strict)

Processus
Business Intelligence
de pilotage

ECP – IT – OSI - P2005 40


3. Architecture des systèmes d ’information
Grandes briques - Vision globale

 Une analyse plus détaillée pourra s’appuyer sur le framework de Zackman

ECP – IT – OSI - P2005 41


3. Architecture des systèmes d ’information
SCM - Fonctions SCM ERP CRM

BI

Gérer le planning

Planifier Acheter Fabriquer Livrer

Gérer les stocks

– Planifier
• Prévision LT/MT/CT
• Optimisation des plannings en fonction des ressources
• Respect du planning transverse achat / fabrication / livraison
– Acheter
• Au meilleur coût
• De façon décentralisée
– Fabriquer
• Intégration de l’informatique industrielle
– Livrer
• Logistique
• Facturation
– Gérer les stocks
• Stocks : maintenir un niveau minimal, mais acceptable pour les autres fonctions

ECP – IT – OSI - P2005 42


3. Architecture des systèmes d ’information
SCM - Fonctions SCM ERP CRM

BI

SUPPLY CHAIN PLANNING PROCESS


Source : PWC – Technology Forecast: 2002-2004
ECP – IT – OSI - P2005 43
3. Architecture des systèmes d ’information
SCM – Enjeux SCM ERP CRM

BI

 Fortes intégration des modules SCM


– Boucles de rétro-action entre modules, avec des impacts à court/long terme
 Coordination multi-sites
 Collaboration avec partenaires
 Données : fichier article
 Remarque
– Traditionnellement pour monde de l’industrie/exploitation
– De plus en plus, dans les services (avec un produit ‘virtuel’)

ECP – IT – OSI - P2005 44


3. Architecture des systèmes d ’information
SCM – Exemple SCM ERP CRM

BI

ECP – IT – OSI - P2005 45


3. Architecture des systèmes d ’information
ERP – Fonctions SCM ERP CRM

BI

 Au sens strict, gérer les ressources internes de l’entreprise


– Finance & biens
– Hommes
 Remarque : au sens large, inclus SCM, CRM, …
 Finance & biens
– Comptabilité générale
– Comptabilité clients/fournisseurs
– Immobilisations
– Consolidation
– Trésorerie
– Contrôle de gestion
 Ressources humaines
– Paie
– Congés
– Formation / Compétences
– Recrutement

ECP – IT – OSI - P2005 46


3. Architecture des systèmes d ’information
ERP – Enjeux SCM ERP CRM

BI

 Fort cadre règlementaire


– Devant être respecté scrupuleusement : comptes publiés / paie
– Différences significatives entre pays
 Intégration sur les axes pays / filiales
– Reporting au plus tôt, et de plus en plus complet

ECP – IT – OSI - P2005 47


3. Architecture des systèmes d ’information
CRM – Fonctions SCM ERP CRM

BI

 Fonctions
– Gérer au niveau opérationnel les différents canaux de relation client
– Gérer un référentiel de l’information client, afin de :
• Mieux le connaître
• Mieux le servir

ECP – IT – OSI - P2005 48


3. Architecture des systèmes d ’information
CRM – Fonctions SCM ERP CRM

BI

Clients

Internet Gestion de Call Center SFA GSM - TVI ... Front office
campagnes

Données
Externes
Base de données DataWarehouse
Clients (quantitatif) ERP
(qualitatif) SCM

Requêtes
Fiche client Extractions EIS & Analyses

Reporting
Analyses
Ciblage / Segmentation
DataMining
ECP – IT – OSI - P2005 49
3. Architecture des systèmes d ’information
CRM – Enjeux SCM ERP CRM

BI

 Complexité et volume des données


– Exemple de MCD simplifié
 Intégration des différents canaux
– Pour fournir une vision unique et homogène du consommateur
– Canaux eux-mêmes en évolution, avec par exemple le développement de la
mobilité
 Mesure du ROI
 Analyse des données
– Besoin de nouveaux profils pour ces tâches (mix IT – mathématiques – business)
 Domaine plus récent que SCM/ERP
– Moins de pratiques standardisées
– En // au projet SI, fort impact organisationnel trop souvent oublié/minimisé

ECP – IT – OSI - P2005 50


3. Architecture des systèmes d ’information
BI – Fonctions SCM ERP CRM

BI

 Fonctions
– Pilotage au niveau de la direction générale
• Orientations stratégiques
– Pilotage opérationnel
• Sectoriel (géographique, produit, business unit…)
– Analyse de données
• Sur la base des données historiques internes et externes

ECP – IT – OSI - P2005 51


3. Architecture des systèmes d ’information
BI – Fonctions SCM ERP CRM

BI

Multitiered data warehouse architecture


Source : PWC – Technology Forecast: 2002-2004
ECP – IT – OSI - P2005 52
3. Architecture des systèmes d ’information
BI – Enjeux SCM ERP CRM

BI

 Enjeu d’architecture
– Césure entre les systèmes
• Opérationnels : transactions (beaucoup de petites requêtes de mise à jour)
• Décisionnels : analyses (peu de grosses requêtes de consultation)

 Intégration de données et analyse temps réel


– Poussée par les applications e-business

 Accès via extranet pour des partenaires


– Par exemples ventes, commandes, clients (certaines informations seulement) …

Source : PWC – Technology Forecast: 2002-2004

ECP – IT – OSI - P2005 53


3. Architecture des systèmes d ’information
Autres briques

 PLM – Product Lifecycle Management


– Gérer le processus ‘Développement produit’, puis sa mise en production, ses évolutions et
son retrait
– Fonctions :
• CAO
• Gestion des données
• Gestion de projet
• Gestion de la qualité

 Places de marché
– Opérer en temps réel les processus multi-acteurs d’une chaîne de valeur
– Fonctions :
• Simplifie et sécurise les échanges entre partenaires
• Dans les domaines de achat/vente/développement produit/production/…
– Typologie des places de marché :
• Verticales : standardisation des échanges dans une même industrie (Amadeus)
• Horizontales : agrégateur d’un grand nombre de services dont les entreprises ont besoin (achat hors production)
• Hub privé : à l’intérieur de l’entreprise

ECP – IT – OSI - P2005 54


3. Architecture des systèmes d ’information
Autres briques

 PSA : Professional services automation


– Gérer la ‘production’ de projet de services (SCM virtuel)
– Fonctions :
• Chiffrage
• Facturation
• Suivi des temps
• Suivi de budget (dépenses / sous-traitance)
• Gestion de projets

 Knowledge Management, portail et intranet


– Connaissance = actif fondamental de l’entreprise
– Fonctions :
• Communication interne
• Gestion de la connaissance
• Formation
• Workflow administratif
• Notion de portail

ECP – IT – OSI - P2005 55


3. Architecture des systèmes d ’information
Impact de l’organisation de l’entreprise

 L’architecture du SI doit être en cohérence avec l’organisation de l’entreprise

 Facteurs à fort impact sur l’organisation :


– Secteur d’activité
• Industrie, banque, Exploitation
– Métier
• Ce que je produis / comment je le produis
• Ce que je vends / comment je le vends
– Taille et croissance
– Implantation
• 1 pays – quelques pays – mondiale
– Culture
– Facteurs externes
• Globalisation
• Vitesse d’évolution  souplesse

ECP – IT – OSI - P2005 56


3. Architecture des systèmes d ’information
Impact de l’organisation de l’entreprise

ECP – IT – OSI - P2005 57


3. Architecture des systèmes d ’information
Impact de l’organisation de l’entreprise

ECP – IT – OSI - P2005 58


3. Architecture des systèmes d ’information
Evolution

 Le système d’information évolue en parallèle avec l’organisation de


l’entreprise
 On peut distinguer 3 âges, qui cohabitent encore aujourd’hui dans
les SI d’entreprises

ECP – IT – OSI - P2005 59


3. Architecture des systèmes d ’information
Evolution – Age premier

 Age 1er (1960 ) : Organisation taylorienne, fondée sur des


fonctions spécialisées et relativement cloisonnées
– Moteur
• Un tout nouvel outil pour optimiser une fonction : l’informatique
– Technologie :
• Beaucoup de développements spécifiques
• Premiers progiciels spécialisés
• Gros et mini-systèmes

Entreprise
Supply Customer
Ressources
Chain Relationship
Management Planning Management
(sens strict)

Business Intelligence

ECP – IT – OSI - P2005 60


3. Architecture des systèmes d ’information
Evolution – Age second

 Age 2ème (1980 ) : Augmentation de l’efficacité des entreprises en


optimisant les processus internes
– Moteurs
• Qualité Total, JIT, BPR, …
– Technologie
• Client-serveur
• Progiciels intégrés : ERP au sens large
– Plusieurs domaines, traditionnellement
finance, RH, achat, production
– Référentiel unique de données
– Paramétrage « rapide » des règles de
fonctionnement
Entreprise
– Multi-langues, multi-pays Supply Customer
Ressources
Chain Relationship
– Administration unifiée Management Planning Management
(sens strict)
– IU unifiée

Business Intelligence

ECP – IT – OSI - P2005 61


3. Architecture des systèmes d ’information
Evolution – Age troisième

 Age 3ème (1995 ) : Intégration de l’environnement à l’entreprise,


coopération inter-entreprises
– Moteurs
• Entreprise étendue
• Besoin de souplesse de reconfiguration de
l’entreprise dans un monde ouvert
(mondialisation) et évoluant toujours plus
vite (fusion,technologie)
– Technologie Collaborateurs

• Echanges (Internet – EAI - XML)


• Standards moins liés à des constructeurs

Supply Entreprise Customer

Fournisseurs
Chain Ressources Relationship

Clients
Management Planning Management
(sens strict)

Business Intelligence

Données externes
ECP – IT – OSI - P2005 62
3. Architecture des systèmes d ’information
Evolution - Du dvpt spécifique au progiciel intégré

 Développement spécifique
– C++, Java, …
 Progiciel spécialisé
– SCM : i2, Manugistics
– CRM : Siebel, Vantive
– CAO : DS Catia  Critères de choix :
– BI : Business Objects, Cognos, … – Domaine d’activité de l’entreprise
– Fonction concernée
 Progiciel intégré • Progiciels plus ou moins mûrs
– Taille de l’entreprise (globalisation)
– SAP – Culture d’entreprise
– Oracle – SI existant

ECP – IT – OSI - P2005 63


3. Architecture des systèmes d ’information
Evolution - Quelques tendances

 EAI : Enterprise Integration


– Logiciels gérant les échanges entre applications non-conçues à l’origine pour
communiquer
– Bus applicatif : n liens plutôt que n^2
– Avantages :
• - de temps de développement
• - de coûts de maintenance
• - de temps de blocage / erreurs
• + réutilisabilité et exploitabilité
• + visibilité au sein de l’entreprise
• + réactivité aux changements et évolutions

ECP – IT – OSI - P2005 64


3. Architecture des systèmes d ’information
Evolution - Quelques tendances

 Web services
– Fonctionnalité (« service ») appelable à distance sur Internet via des protocoles
standardisés
– Notion de Découverte – Description - Echange (UDDI – WSDL – SOAP…)
– Besoin de modéliser des « langages métiers » (ebXML – UBL - …)

ECP – IT – OSI - P2005 65


3. Architecture des systèmes d ’information
Evolution - Marché IT et part du software

 Marché mondial Informatique et Télécommunications

Computer Hardware
18%

Datacom and network equipment

3%
38% Office équipment
1%
End-user communication
9% equipment
Software

IT services
10%
Carrier services

21%

Source : EITO 2001 – Marché mondial ICT : 2 292 milliards d’euros

ECP – IT – OSI - P2005 66


3. Architecture des systèmes d ’information
Acteurs
Microsoft
IBM Oracle IBM Dell
HP Intel

SAP

Dell HP
Cisco

AOL eBay Cisco Intel

Microsoft Oracle

Qualcom

Yahoo
Yahoo

ECP – IT – OSI - P2005 67


3. Architecture des systèmes d ’information
Synthèse

Collaborateurs

– Dépend du
secteur d’activité
Supply Entreprise Customer
Chain Ressources Relationship
Management Planning Management
(sens strict)
– Enjeux :
Planification • International
Fournisseurs

Clients
PM
Achat RH PM
• Souplesse
Production Finance
Canaux de relation • Evolutivité
Logistique Analyse
Intranet
– Solutions
• Progiciel
Business Intelligence
• Développement
spécifique

Données externes

ECP – IT – OSI - P2005 68


ECP – IT – OSI - P2005 69
Organisation et systèmes d’information
Plan

 1. Entreprise, organisation et management


 2. Système d’information & entreprise
 3. Architecture des systèmes d ’information

 4. Fonction informatique dans l’entreprise


– Organigramme type
– Détail des fonctions
– Un enjeu majeur : le degré d’externalisation

 5. eBusiness
 6. Gestion de projet informatique
 7. Audit informatique

ECP – IT – OSI - P2005 70


4. Fonction informatique dans l’entreprise
Organigramme type
Direction des systèmes d’information

Département Etudes Département Exploitation Département Système

- Analyse - Gestion des traitements


- Maîtrise des matériels, logiciels
- Développement quotidiens
et réseaux
- Test - Suivi des anomalies
- Conception et installation
- Assistance utilisateur de niveau 1
des architectures

ECP – IT – OSI - P2005 71


4. Fonction informatique dans l’entreprise
Département Etudes

Responsable des Etudes

Responsable méthodes
Chef(s) de projet

Ingénieur(s) & techniciens de


développement
Responsable études : chargé de coordonner le travail des équipes sur les différents
projets dans le cadre d’une stratégie des SI
Responsable méthodes : définit les outils et méthodes de développement et veille à ce
qu’elles soient bien respectées
Chef de projet : chargé de la bonne conduite d’un projet. Il gère les équipes, les
relations avec les utilisateurs et les différentes contraintes.
Ingénieur & techniciens de développement : chargé de l’analyse et du développement
sous la responsabilité d’un chef de projet

ECP – IT – OSI - P2005 72


4. Fonction informatique dans l’entreprise
Département Exploitation

Responsable Exploitation

Ingénieur d’Exploitation

Opérateur(s) Assistant Utilisateur

Responsable Exploitation : coordonne l’équipe Exploitation

Ingénieur d’Exploitation : écrit les procédures et batch d’Exploitation; interface avec les
Etudes pour les mises en production

Opérateur : prépare, lance et contrôle les traitements

Assistant utilisateurs : responsable de la prise en compte des problèmes utilisateurs et


de la résolution des problèmes les plus simples

ECP – IT – OSI - P2005 73


4. Fonction informatique dans l’entreprise
Département Système

Responsable Système

Ingénieur réseau Ingénieur système Administrateur BDD

Responsable Exploitation : coordonne l’équipe Système


Ingénieur réseau : responsable de la mise en œuvre et du bon fonctionnement des
réseaux de télécommunication
Ingénieur système : responsable de la mise en œuvre et du bon fonctionnement des
systèmes d’Exploitation des systèmes
Ingénieur BDD : responsable de la mise en œuvre et du bon fonctionnement des bases
de données

ECP – IT – OSI - P2005 74


4. Fonction informatique dans l’entreprise
Un enjeu majeur : le degré d’externalisation

 Equipes internes / sous-traitance / outsourcing


– Pourquoi externaliser ?
• Souplesse : surcharge temporaire, fusion
• Recentrage sur son activité
• Coût
• Qualité : partenaire leader
– Quelles fonctions ?
– Modalités
• Sous-traitance
– Très commun dans le développement d’application
• Outsourcing
– Très commun dans l’Exploitation des systèmes
– Lignes directrices
• Forfait et engagement de résultat
• Compétences : métier et vision stratégique en interne / technologie en externe

Zoom – Relation DG - DSI

ECP – IT – OSI - P2005 75


Organisation et systèmes d’information
Plan

 1. Entreprise, organisation et management


 2. Système d’information & entreprise
 3. Architecture des systèmes d ’information
 4. Fonction informatique dans l’entreprise

 5. eBusiness

 6. Gestion de projet informatique


 7. Audit informatique

ECP – IT – OSI - P2005 76


eBusiness

Agenda

 We live a new industrial revolution Part 1


– Technology & knowledge based  “eBusiness”

 eBusiness brings wide opportunities and new threats to current business


–  allows specific new business models Part 2
–  redefines every company ‘s organization Part 3

ECP – IT – OSI - P2005 77


eBusiness

1. Impact of Internet and new media on business strategy


A new industrial revolution

 Kondratieff (1920)
– 50 to 60 S-shape cycles (K-waves)
– K-waves arise from the bunching of basic innovations that launch technological
revolutions that in turn create leading industrial or commercial sectors
 Freeman and Louça
– 5 cycles since 1750
– 1st industrial revolution (1750)
• Steam power (fuelled primarily by coal), automated machinery (primarily in textile manufacturing)
• Cycle 1 (hydraulic machine) and 2 (steam power)
– Cycle 3 & 4 : 2nd industrial revolution (1870)
• “Mass society“, development of chemical, electrical, petroleum, and steel industries.
• Cycle 3 (electricity) and 4 (motorization of transport)
– Cycle 5 & ? : 3rd industrial revolution (1970)
• Cycle 5 : information society

ECP – IT – OSI - P2005 78


eBusiness

1. Impact of Internet and new media on business strategy


A new industrial revolution

Les 5 cycles de Kondratiev


(la prem ière révolution industrielle intègre les cycles 1 et 2, la seconde les cycles 3 et 4,la troisièm e est ouverte par le 5° cycle)

Innovations Infrastructure de Changement Dates


techniques et Exemples Secteur économique Intrants clés transport et de organisationnel 1 Maturation
organisationnelles moteur communication et managérial 2 Crises
Moteur hydraulique Moulin de Arkwright Filatures de coton Fer Canaux, Us ines, 1780 - 1815
-1771 Métallurgie Coton Bateaux à voile Entreprenariats, 1815 - 1848
Puddlage (1784) Roue à eau Charbon Partenariat d'affaire
Moteur à vapeur 1831 : ligne Rails Fer Rail Sociétés par actions 1848 - 1873
dans l'industrie Liverpool/Manchester Moteur à vapeur Charbon Télégraphe Contrats avec des 1873 - 1895
et les transports 1838 : 1° vapeur Machine outils Bate au à vapeur artisans
transatlantique
Electrification : 1875 : Convertis seur Equipem ents électriques Acier Voies ferrées Profess ionnalisation 1895 - 1918
industrie, transport, Bes sem er Sidérurgie Cuivre Bateaux à vapeur Sys tèm es de 1918 - 1940
dom estique Usines Alliages Téléphone m anagem ent
Chim ie Tayloris m e
Grande indus trie
Motorisation Ligne d'assem blage Autom obiles, cam ions, Pétrole Radio Production et 1941 - 1973
du transport de Ford (highland tracteurs, chars d'assaut, Gaz Autoroutes consom m ation de 1973 - …
park) m oteurs diesel, avions Matériaux Aéroports m asse
Craking du pétrole raffineries synthétiques Lignes aériennes Fordis m e
1913) Hiérarchie
Inform atisation de IBM 1401 et série 360 Ordinateurs Circuits intégrés Autoroutes de Réseaux : internes, ??
l'économ ie (1960s) Logiciels Navigateurs l'inform ation locaux, globaux
Microprocesseur Télécom s
Intel (1972) Biotechs

Source : Freem an et Louça, 2000

ECP – IT – OSI - P2005 79


eBusiness

1. Impact of Internet and new media on business strategy


A new industrial revolution

ECP – IT – OSI - P2005 80


eBusiness

1. Impact of Internet and new media on business strategy


What is eBusiness

 eBusiness
– Impact of the information technologies on the way of conducting business

 This industrial revolution has an enormous impact on strategy and


competitiveness
– Productivity
– New business (ebusiness)
– New way of working

 But the “business” is the same


– Maybe the word ebusiness is not a good choice…

ECP – IT – OSI - P2005 81


eBusiness

1. Impact of Internet and new media on business strategy


Properties of Internet & eBusiness

 Universality – Geography and Time


– Any human being / company can communicate with any other
• Can exchange any type of information
• No impact of distance – 1 km or 10.000 km is the same (ex : kazaa, mmporpg)
– Shrink time
• For a potential customer who wants information on a new car, or a house to rent for holidays
– Enlarge time
• Auctions 24 hours a day
• Engineering design 24 hours a day (US, Europe & India for software)

 Infinite virtual capacity, price decrease


– Moore’s law

ECP – IT – OSI - P2005 82


eBusiness

1. Impact of Internet and new media on business strategy


Properties of Internet & eBusiness

Penetration rate (2003)


- Europe : 45 %
- USA : 75 %

Internet users (millions)

Zone 2000 2001 2002 2003 2004

North America 137 156 168 180 196

Latin America 19 26 33 43 61

Africa 5 7 8 9 11

Asia 116 165 182 205 236

Europe 108 144 176 196 221

World 384 499 566 634 725

Source : eMarketer, International Telecom Union - 05/2003

World population : 6,250 millions

ECP – IT – OSI - P2005 83


eBusiness

1. Impact of Internet and new media on business strategy


Properties of Internet & eBusiness

 Network value
– Network effect : increase of the benefit that an agent derives from a good when
the number of other agents consuming the same kind of good increases
– In some network, the marginal cost of adding another client is about zero, whereas
the marginal gain can be much larger (fax, phone…)
– Metcalfe’s law
• Robert Metcalfe founded 3Com Corporation and designed the Ethernet protocol for computer networks.
Metcalfe's Law states that the usefulness, or utility, of a network equals the square of the number of
users.
– Ex :
• TV network is the same for 1.000 or 10.000.000 clients
• Microsoft Office
• eBay

ECP – IT – OSI - P2005 84


eBusiness

1. Impact of Internet and new media on business strategy


Properties of Internet & eBusiness

 Transaction cost reducer


– Firms are created because the additional cost of organizing them is cheaper than the transaction
costs involved when individuals conduct business with each other using the market. Firms should
conduct internally only those activities that cannot be performed more cheaply in the market or by
another firm. Thus a firm will expand precisely to the point where "the costs of organizing an extra
transaction within the firm becomes equal to the costs of carrying out the same transaction by means
of an exchange on the open market.“
Ronald Coase - "The Nature of the Firm" – 1937 (Nobel Prize in 1991)

– Moore’s law and Metcalfe’s law have made many types of transactions cheaper. This has resulted in
outsourcing and the disintermediation, or cutting out, of many transaction middlemen

Transaction Traditional Internet


Checking bank account balance $1 $.13
Answering a customer question $10-$45 E-mail : $1-$5
Web self-service : $.10-$.20
Trading 100 shares of stocks $100 $10
Sending an advertising brochure $1-$10 $.01-$.25
Paying a bill $2.2-$3.2 $.65-$1.10
How the internet reduces transaction costs
Managing the Digital Firm - KC. Laudon - 2004
ECP – IT – OSI - P2005 85
eBusiness

1. Impact of Internet and new media on business strategy


Properties of Internet & eBusiness

 Information Asymmetry Shrinker


– Information Asymmetry: when one party to a transaction has information that
another party does not
– Ex : car-dealer before and after internet; case of Mazda and internet access point
IN the shop

– Impact of transaction cost reducer + information asymetry shrinker:


disintermediation (why do I need a broker or distributor)
• Ex : airline ticket sales online
– In the US, when direct sales rose to a sufficiently high level, the airlines cut commissions to travel
agents from 20% to 10%, then to 8% with a cap, then to zero. Travel agents responded by
charging end users a $10 fee to book a ticket
• Ex : Dell – Founded in 1984, now 12% of world sales

ECP – IT – OSI - P2005 86


eBusiness

1. Impact of Internet and new media on business strategy


Properties of Internet & eBusiness

 Richness and reach trade-off redefinition


– Richness = measurement of the depth and detail of information that a business can supply to
the customer as well as information the business collects about the customer
– Reach = measurement of how many people a business can connect with and how many
products if can offer those people
– The Internet removes the existing tradeoffs
– Impact on CRM

Richness
New levels of richness
and reach attainble

Reach

ECP – IT – OSI - P2005 87


eBusiness

1. Impact of Internet and new media on business strategy


How does Internet influences industry structure

(+) By making the overall industry more efficient,


Threat of substitute the Internet can expand the size of the market
Product or services (-) The proliferation of Internet approaches creates
new substitution threats

Bargaining power Rivalry among Bargaining power


of suppliers existing competitors of buyers

(+/-) Procurement using the Internet tends to (-) Reduces differences among competitors as CHANNELS END USERS
raise bagaining power over suppliers, though it offering are difficult to keep proprietary (+) Eliminates (-) Shifts
can also give suppliers access to more (-) Migrates competition to price powerful channels or bargaining power
customers (-) Widen the geographic market, increasing improve bargaining to end consumers
(-) The Internet provide a channel for suppliers to number of competitor power over traditional (-) Reduces
reach end users, reducing the leverage of channels switching costs
intervening companies
(-) Internet procurement and digital markets tend
to give all companies equal access to suppliers
and reduce differentiation (-) Reduces barriers to entry such as the needs for
(-) Reduced barriers to entry and the proliferation a sales force, access to channels, physical assets
of competitors downstream shifts power to
Barriers to entry
(-) Internet applications are difficult to keep
suppliers proprietray from new entrants
(-) A flood of new entrants has come into many
ECP – IT – OSI - P2005 88
industries

Source : Michael Porter – Strategy and the Internet


eBusiness

1. Impact of Internet and new media on business strategy


Internet and the value chain

 The value chain is a framework for identifying the discrete but interconnected
activities that make a business run and how those activities affect both the cost
and the value delivered to buyers

 Graphic next page from Michael Porter – Strategy and the Internet – 2001

ECP – IT – OSI - P2005 89


eBusiness

ECP – IT – OSI - P2005 90


eBusiness

1. Impact of Internet and new media on business strategy


Conclusion

“ The recent dotcom failure have triggered considerable debate among practivioners and
academcians on what constitute effective e-business strategy, or e-strategy. A key challenge
is understanding its fundamental characteristics and the relationship yo a firm's overall
strategy. Traditional strategy, simply put, is a set of decisions and actions executives use to
achieve superior organizational performances, staisfy customers and sustain competitive
advantage. Information Technology (IT) is one of the key areas for enhancing business
strategy, which is most often achieved by improving intra and inter-organizational efficiency
and effectiveness. With the emergence of e-business, IT has taken on a higer degree of
strategic importance and is the cornerstone for enhancing the operations of traditional
bricks-and-mortar businesses as well as creating revolutionary new business offering, such
as eBay.”

Wells & Gobeli – The 3R framework : improving e-strategy across reach, richness, and range - 2003

ECP – IT – OSI - P2005 91


eBusiness

Agenda

 We live a new industrial revolution Part 1


– Technology & knowledge based  “eBusiness”

 eBusiness brings wide opportunities and new threats to current business


–  allows specific new business models Part 2
–  redefines every company‘s organization Part 3

ECP – IT – OSI - P2005 92


eBusiness

2. New Business Models


Introduction

 Business Model
– «An architecture for the product, service and information flows, including the various
business actors and their role; a description of the potential benefits for the various
business actors; and a description of the sources of revenues. »
Timmers (1998)

ECP – IT – OSI - P2005 93


eBusiness

2. New Business Models


Some popular e-business models

Category Description Examples


Virtual storefront Sells physical products directly to consummers Amazon.com
Ooshop.com
Content Provider Provides digital contents (news, music, photos, video...) Gettyimages.com
Apple itunes
Information broker Provide products, pricing, availability to individuals and business. Insweb.com
Generate revenue from advertising or directing buyers and sellers Kelkoo.com
Transaction broker Save user money and time by processing online transaction, generating E*trade.com
a fee on each transaction Opodo.com
Online service Provides services for individuals and business Salesforce.com
provider Monster.com
Community Provides online place where people with similar interest can LinkedIn.com
communicate and find useful information iVillage.com
Portal Initial web entry point Yahoo.com
MSN.com
Online marketplace Provides a digital environment where buyers and sellers can meet, eBay.com
search for products, display products, and establish prices for these ChemConnect.com
products

Source : Managing the Digital Firm - KC. Laudon - 2004

ECP – IT – OSI - P2005 94


2. New Business Models
How to classify ?

 Four key distinctions


Mahadevan (2000), Weil and Vitale (2001)

– 1. The supply chain model


• Direct sales (Dell), intermediary (Amazon), marketplace (eBay, Autobytel)

– 2. The revenue model


• User-paid or provider-paid (advertising, sponsoring…)

– 3. B2B or B2C

– 4. Pure-player or clicks-and-mortar

ECP – IT – OSI - P2005 95


eBusiness

2. New Business Models


Revenue model

 Advertising
– Generalized portal (Yahoo), specialized portal (iBoats)
 Subscription
– ISP, CNN
 Commission
– E*Trade, eBay
 Fee-for-service
– Webex, corio
 Production
– Dell
 Markup
– Amazon

ECP – IT – OSI - P2005 96


eBusiness

2. New Business Models


Value configuration

 Benchmarkink against the primary activities of the value chain could


force the company into a business model centered around
manufactured goods  need for other models of value configuration
– Stabell and Fjeldstad, « Configuring Value for Competitive advantage: On Chains,
Shops and Networks », Strategic Management Journal, 1998

 Value configuration can be split into 3 models:


– Value chains (i.e. manufactured goods)
– Value shops (i.e. service provisioning)
– Value network (i.e. network between buyers and sellers)

 These value configurations are just a tool for analysing business


models
– The same business can be seen through different ‘value configuration’

ECP – IT – OSI - P2005 97


eBusiness

2. New Business Models


Value configuration

ECP – IT – OSI - P2005 98


eBusiness

2. New Business Models


Value configuration - The value shop

 Service provisioning has a specific value creation logic  the value


shop
 Primary activities
– Problem finding and acquisition
• Working with the customer to determine the exact nature of the problem or need
– Problem solving
• Generation of ideas
– Choice
• Choice is a real value to customer, because of the information asymetry between service provider
(expert) and consumer
– Execution
– Control and evaluation
• Feed-back loop

Problem Problem Control &


Choices Execution
finding solving evaluation

ECP – IT – OSI - P2005 99


eBusiness

2. New Business Models


Value configuration - The value shop

 Examples
– Travel agency, business services, yahoo (concept evolution)
– Or part of larger companies (i.e. customer services)

 Impact of eBusiness on the value shop


– Enables a larger scale of operation (time, geography)
– Allows more information to be collected and processed by the service provider
– Enables a new delivery medium

ECP – IT – OSI - P2005 100


eBusiness

2. New Business Models


Value configuration - The value network

 Value configurantion when a firm is an intermediary


– eBusiness has brought a lot of disintermediation, but also new opportunities of intermediary
– KSF : buyers and sellers must perceive value from the intermediary

 Examples
– Online travel agency (Expedia), online broker, Manpower, Skype (using the network)

 Primary activities
– Network promotion / contract management
– Service provisioning
• Enabling buying and selling, support
– Infrastructure operations
• i.e. Telecom network (telco provider), branches network (bank)

ECP – IT – OSI - P2005 101


eBusiness

Agenda

 We live a new industrial revolution Part 1


– Technology & knowledge based  “eBusiness”

 eBusiness brings wide opportunities and new threats to current business


–  allows specific new business models Part 2
–  redefines every company’s organization Part 3

ECP – IT – OSI - P2005 102


eBusiness

3. Impact on organization
Case studies

 Digital marketing & commerce


Case : Amazon
– eCommerce
– eMarketing Case : Unilever

 Digital productivity & manufacturing models


Case : ChemConnect
– Marketplace
– Collaborative Design, mass-customization Case : Dassault System

 Digital knowledge and collaboration


– Virtual Teams, Knowledge Management, eLearning, new work organization

ECP – IT – OSI - P2005 103


eBusiness

3. Impact – Digital Marketing & Commerce


A new relation to consumer
At home

Play Everyday
tasks

Work
Shopping
ECP – IT – OSI - P2005 104
eBusiness

3. Impact – Digital Marketing & Commerce


… online

Households
(Millions)
180 100%
160 2002 2005
140
120
100 52%
46% 48%
80
60
36%
40 15%
20 6%
0
European PC Online Broadband
Households Households Households Households
Source: Jupiter MMXI
ECP – IT – OSI - P2005 105
eBusiness

3. Impact – Digital Marketing & Commerce


… mobile
Population
(Millions)
400 100%
350 79% 2002 2005
300 71%
250
200
49%% 47%
150 36%
100
50 10%
0
European Mobile Mobile users with PC online
Population users net access users
Source: Jupiter MMXI
ECP – IT – OSI - P2005 106
eBusiness

3. Impact – Digital Marketing & Commerce


eCommerce – French figures

ECP – IT – OSI - P2005 107


eBusiness

3. Impact – Digital Marketing & Commerce


eCommerce – French figures

ECP – IT – OSI - P2005 108


eBusiness

3. Impact – Digital Marketing & Commerce


eCommerce - Trends and stakes

 OCDE 2003
– Electronic commerce is still in its infancy
– B2C is relatively small compared to B2B
• 0.5-1.0 % of retail sales
– Only a modest proportion of internet users make e-commerce purchases, and
many barriers remain, but…
• Critical mass / more maturity of markets
• Internet and e-commerce infrastructure has continued to expand
• Broadband rollout is gathering pace
• New e-commerce and e-business applications and platforms

 Business stakes
– Chanel conflicts (HP)
– Support, logistic and quality of service (Dell)
– Shift of power towards clients (Mazda)
– mCommerce (NTT)

ECP – IT – OSI - P2005 109


eBusiness

3. Impact – Digital Marketing & Commerce


eMarketing - Trends and stakes

 One-to-one marketing
 eCRM
 Internet advertising
 Email marketing

ECP – IT – OSI - P2005 110


eBusiness

3. Impact – Digital Marketing & Commerce


eMarketing – Unilever Case

On-line
Off-line X millions people

ECP – IT – OSI - P2005


On-tel 111
eBusiness

3. Impact – Digital productivity & manufacturing models


Marketplace – Case Chemconnect

ECP – IT – OSI - P2005 112


eBusiness
3. Impact – Digital productivity & manufacturing models

Collaborative engineering – Case DS

ECP – IT – OSI - P2005 113


eBusiness

3. Impact – Digital knowledge and collaboration


The future of work

 Virtual Teams
 Knowledge Management
 eLearning
 New work organization

ECP – IT – OSI - P2005 114


eBusiness

Agenda

 We live a new industrial revolution Part 1


– Technology & knowledge based  “eBusiness”

 eBusiness brings wide opportunities and new threats to current business


–  allows specific new business models Part 2
–  redefines every company’s organization Part 3

ECP – IT – OSI - P2005 115


eBusiness

eBusiness
Conclusion

 New field of opportunities


– Cf first and second industrial revolution

 eBusiness and eStrategy are part (not <>) of Business and Strategy
– Companies shouldn’t have an “internet strategy” but integrate the internet into their
strategy
– Fundamentals of competition are unchanged

 Speed paradox
– Imitability may be high, so constant innovation is necessary to preserve advantage
– This new industrial revolution time frame : not 5 years, but > 20

ECP – IT – OSI - P2005 116


ECP – IT – OSI - P2005 117
Organisation et systèmes d’information
Plan

 1. Entreprise, organisation et management


 2. Système d’information & entreprise
 3. Architecture des systèmes d ’information
 4. Fonction informatique dans l’entreprise
 5. eBusiness

 6. Gestion de projet informatique


– Cycle de vie
– Processus
– Organisation

 7. Audit informatique

ECP – IT – OSI - P2005 118


6. Gestion de projet informatique
Préliminaire

 Une première introduction (nécessaire dès le début de l’année) sur une


vision simplifiée et classique de la gestion de projet informatique

 Les sessions « Gestion de projet informatique » donneront une vision


beaucoup plus large et détaillée de ce thème au second trimestre

ECP – IT – OSI - P2005 119


6. Gestion de projet informatique
Contexte

 Bien gérer un projet, c’est gérer harmonieusement les aspects :


– Stratégiques
• Contribution aux objectifs et enjeux de l'entreprise
– Utilisateurs
• Appropriation par les utilisateurs
– Produit
• Produit fonctionnant et répondant au besoin
– Equipe
• Equipe efficace, motivée et pérenne

Stratégie Utilisateurs

Projet Importance de la gestion et


de l’organisation du projet

Produit Equipe

ECP – IT – OSI - P2005 120


6. Gestion de projet informatique
Projet informatique : quelques clés

 Les 3U : réussir un projet informatique, c'est mettre en œuvre une


application, une technologie ...
– UTILE : contribue aux objectifs et enjeux de l'entreprise
– UTILISABLE : fonctionne et répond aux besoins 3U
– UTILISEE : les utilisateurs se la sont appropriée

 3 axes d’analyse :
Analyse Réal. & tests Déploiement Utilisation
– Le cycle de vie
– Les processus
Management de l’opération
– L’organisation

Mise en œuvre de la solution

Accompagnement au changement
ECP – IT – OSI - P2005 121
6. Gestion de projet informatique
Cycle de vie

Analyse Réalisation et tests Déploiement Utilisation

Analyse - Opportunité Analyse - Conception


Analyse - Définition
(Quoi, Pourquoi, Quand, Combien)
• Idée/Besoin • Planification détaillée
• Enoncé / Objectifs • Conception détaillée
• Structure projet
• Analyse de l’existant, besoins , • Maquette
• Spécifications Générales
exigences • Plan de tests
• Besoins en Ressources /Moyens/
• Brainstorming/ Réflexion / • PAC : Plan d’accompagnement au
Conseil/Assistance
Alternatives changement, (transition, formation,...)
• Appel d’offres
• Bénéfice attendu • Etude garantie, maintenance et
• Planning général
• Coût/Moyens/Délai support
• Livrables
VALIDATION • Documentation type
• Estimation des risques/opportunités
COMMUNICATION VALIDATION
• Critères qualité / PAQ
COMMUNICATION
• Evaluation ROI
VALIDATION
COMMUNICATION
ECP – IT – OSI - P2005 Cas - UL 122
6. Gestion de projet informatique
Cycle de vie

Analyse Réalisation et tests Déploiement Utilisation

Réalisation

• Acquisition / Implantation architecture technique


• Codage, production logiciel, paramétrage
• Livraison
• Revue, audit qualité
• Procédures / Documentations livrées
• Tests / Rectifications
• Application du PAC
• Validation garantie, maintenance et support
• Recette provisoire
VALIDATION
COMMUNICATION

ECP – IT – OSI - P2005 123


6. Gestion de projet informatique
Cycle de vie

Analyse Réalisation et tests Déploiement Utilisation

Déploiement

• Formation
• Pilote
• Observation
• Réel
• Exploitation sous contrôle
• Validation documentation
• Recette définitive
BILAN PROJET – RETOUR D’EXPERIENCE

ECP – IT – OSI - P2005 124


6. Gestion de projet informatique
Cycle de vie

Analyse Réalisation et tests Déploiement Utilisation

Utilisation

• Exploitation
• Garantie / Maintenance
• Audit Qualité
• Bénéfices fonctionnels du projet

ECP – IT – OSI - P2005 125


6. Gestion de projet informatique
Processus transverses
 Les 3 grands processus
– Structurent sur l’autre axe le cycle de vie
Objectifs
Planning
Management de l'opération Coûts, délais
Risques…

Expr. besoins
Conception
Mise en oeuvre de la solution Réalisation
Mise en service…

Organisation
Procédures
Accompagnement au changement Formation
Assistance
Communication…
ECP – IT – OSI - P2005 126
6. Gestion de projet informatique
Organisation projet type

Sponsor

Comité de pilotage

Directeur de projet

Chefs de projets

Support technique Support administratif

Key-Users Equipe informatique Consultants


(Maîtrise d'ouvrage) dédiée au projet externes

ECP – IT – OSI - P2005 127


6. Gestion de projet informatique
Organisation des projets – MOA et MOE

 Rem : cas (classique) d’un projet sous-traité par une DSI à une SSII

 Maîtrise d’ouvrage
– Définition
– Rôle
– Structure de l’équipe
• Dont Assistance à la Maîtrise d’Ouvrage

 Maîtrise d’œuvre
– Définition
– Rôle
– Structure de l’équipe

ECP – IT – OSI - P2005 128


6. Gestion de projet informatique
Organisation des projets – Déroulement classique

 Phase d’analyse/conception

– Expression des besoins (par MOA)


– Pré-étude éventuelle (MOE)
– Cahier des charges (MOA ou MOE)
– Etude préliminaire (MOE ou MOA)
– Spécifications détaillées (fonctionnelles et techniques) (MOE ou MOA)

– Contrat (aspect juridique – cf cours de Droit)


• Lotissement
• Livrables (des deux parties) [évoquer les docs]
• Relations MOA/MOE
• Responsabilités (cas et limitations)
• Propriété intellectuelle (droit d’usage, de correction, de maintenance, d’évolution, de commercialisation,…) – distinction
générique et spécifique
• Recettes (provisoire, définitive, jeux d’essais et scénarios de test, livrables, débuggage,…)
• Garantie
• Maintenance (engagement ou non)
• Non concurrence / exclusivité

ECP – IT – OSI - P2005 129


6. Gestion de projet informatique
Organisation des projets – Déroulement classique

 Phase de réalisation/déploiement
– Mise en place des plateformes techniques
• Développement / test – intégration / exploitation
– Suivi des travaux
• comité de pilotage
• pilotage chez MOE
• pilotage chez MOA
– Tests et recettes
• tests unitaires
• tests d’intégration
• recettes provisoires par lots et recette d’intégration
• recette(s) définitive(s)
– Formaliser la fin du projet et le passage en période de garantie/maintenance

 Exploitation
– Rôles et interventions des MOA et MOE

ECP – IT – OSI - P2005 130


6. Gestion de projet informatique
Organisation des projets – Déroulement classique

 Garantie
– Objet de la garantie - durée
– Reporting
• Formalisation des échanges (cahiers de bugs / extranet)
• Classification des bugs et modes d’intervention
– Application des correctifs
• Validation sur plateforme d’intégration
• Versionning
• Mise en exploitation

 Maintenance
– Maintenance corrective
– Maintenance évolutive

ECP – IT – OSI - P2005 131


6. Gestion de projet informatique
Organisation des projets – Écueils classiques

 Organisation projet
– Relation triangulaire (cf assistance MOA, ou sous-traitant du MOE)
– Difficulté de communication (culture, horaires, canaux, formalisme,…)
– Réunions physiques ou à distance
– Compte rendus de réunions

 Techniques
– Bugs dans progiciels utilisés (bugs référencés/nouveaux)
– Influence/interférence du contexte (autres parties du SI, par exemple
configuration sécurité - Firewall, autres applications,…)
– Fiabilité réseaux et interférences
– Pb matériel (cables réseaux)
– Nouvelles intégrations (progiciels sur nouvel OS, progiciels encore jamais
intégrés ensembles, versions de langues hétérogènes,…)

ECP – IT – OSI - P2005 132


6. Gestion de projet informatique
Organisation des projets – Écueils classiques

 Politique
– Responsables du projet et hautes sphères de l’entreprise
– Fait du prince
– Restrictions budgétaires

 Facteur humain
– Tout le monde souhaite-t-il le même résultat ?
– Le changement d’interlocuteur (contrat moral, mémoire individuelle non transférable, intuitu
personae)
– Les pb malgré la bonne foi :
• Mémoire imparfaite
• Evolution inconsciente du besoin (suite à mise en situation)
• Mauvaise compréhension / interprétation
• Manque de temps (fourniture jeux d’essais, scénar tests, suivi, tests,…)
• Erreur d’appréciation (volumétrie, complexité,…)
– Les pb dus à la mauvaise foi :
• Pour tirer sur les prix
• Culture de pression sur le fournisseur
• Recherche d’une surmarge au détriment du client Zoom – Gestion d’équipe /
Gestion SSII
ECP – IT – OSI - P2005 133
Organisation et systèmes d’information
Plan

 1. Entreprise, organisation et management


 2. Système d’information & entreprise
 3. Architecture des systèmes d ’information
 4. Fonction informatique dans l’entreprise
 5. eBusiness
 6. Gestion de projet informatique

 7. Audit informatique
– Définition
– Démarche
– Missions types
– Outils

ECP – IT – OSI - P2005 134


7. Audit informatique
Définition

 Analyser le Système d’Information ou une de ses composantes pour :


– Émettre une opinion sur le SI en évaluant les risques et opportunités induits
Et/ou
– Préparer une phase de refonte totale ou partielle

 Contextes :
– Fonction à part entière de la DSI
– Missions d’audit par cabinet de conseil/audit
– Dans le cadre de l‘audit financier (CAC / fusion-rachat)
– En amont d’une mission de conseil SI
– Dans tous les cas de découverte du SI d’une entreprise

ECP – IT – OSI - P2005 135


7. Audit informatique
Définition

 Quelques grandes questions


– Le système d’information est-il capable de s’adapter au rythme des stratégies de l’entreprise ?
– Les applications permettent-elles d’obtenir des données pertinentes, exactes et dans les délais
?
– Comment mesurer le ROI de l'informatique ?
– Le système d’information est-il protégé contre les risques d’accidents, de malveillance et
d’erreur ?
– …

 Exemples de risques informatiques


– Inadéquation du système aux besoins opérationnels
– Intégrité et homogénéité des informations
– Erreurs ou fraudes liées au traitement
– Erreurs non détectées
– Pertes ou duplication de données
– Modification des données par des personnes non autorisées
– Pérennité du système

ECP – IT – OSI - P2005 136


7. Audit informatique
Définition

 Positionnement de l’audit

Dysfonctionnements Recommandations Réalisation


Analyse Assistance

Constats Scénarios Expertise


Faiblesses Préconisations Projet

Forces Plan d'actions Méthodologie

AUDIT CONSEIL ACCOMPAGNEMENT

ECP – IT – OSI - P2005 137


7. Audit informatique
Définition

 Quelques référentiels

– CMM (Capability Maturity Model) – Carnegie Mellon


• Target : process improvement by providing the latest best practices for product and service development and maintenance.
• 5 maturity levels :
– 1 – Initial - processes are usually ad hoc and chaotic
– 2 – Managed - the projects of the organization have ensured that requirements are managed and that processes are planned,
performed, measured, and controlled
– 3 – Defined - processes are well characterized and understood, and are described in standards, procedures, tools, and methods
(standard for ALL projects)
– 4 - Quantitatively Managed - the performance of processes is controlled using statistical and other quantitative techniques, and
is quantitatively predictable
– 5 – Optimizing - . Processes are continually improved based on a quantitative understanding of the common causes of variation
inherent in processes.

– ITIL (IT Infrastucture Library)


• A consistent and comprehensive documentation of best practice for IT Service Management
• Originally created by the United Kingdom Government, but is now used throughout the world.
• ITIL currently comprises eight 'sets': Service Support; Service Delivery; Planning to Implement Service Management;
Security Management; ICT Infrastructure Management; The Business Perspective; Applications Management; Software
Asset Management.

– COBIT (The Control Objectives for Information and related Technology)


• To serve as a framework of generally applicable and IS security and control practices for information technology control.
• The Information Systems Audit and Control Foundation (USA)

ECP – IT – OSI - P2005 138


7. Audit informatique
Démarche

 5 grands types de missions d’audit

Stratégie et planification

Organisation DSI

Conception, réalisation/acquisition, mise en place

Exploitation et support

Fonctionnel et technique : architecture / application

 Un audit peut concerner


– 1 à n de ces missions
– Sur 1 à n fonctions de l’entreprise
– Sur 1 à n entités (site / filiales / pays / …)

ECP – IT – OSI - P2005 139


7. Audit informatique
Démarche

 Préparation de l’audit
– Définition des objectifs
• Cf missions types
– Définition du périmètre
– Structuration de l’approche
• Quelles questions ? Qui voir ?
• Livrables et processus de validation
– Équipe et rôles
– Planning

Lettre de mission
Ou proposition de services

ECP – IT – OSI - P2005 140


7. Audit informatique
Démarche

 Déroulement de l’audit
– Contexte
• Business review
– Cœur de l’audit
• Réunion d’interviews
• Réunion de partage
• Rédaction
– Conclusion et validation
• Forces / Faiblesses
• Recommandations

 Rapport d’audit

ECP – IT – OSI - P2005 141


Stratégie et planification

7. Audit informatique Organisation DSI

Conception, réalisation/acquisition, mise en place

Missions : stratégie et planification Exploitation et support

Fonctionnel et technique : architecture / application

 Objectif de l’audit

– S’assurer de l’existence d’un plan de développement du système d’information en


cohérence avec les objectifs et orientations stratégiques de l’entreprise

– S’assurer de la cohérence des objectifs de ce plan avec les ressources planifiées


(humaines, techniques, budgétaires)

ECP – IT – OSI - P2005 142


Stratégie et planification

7. Audit informatique Organisation DSI

Conception, réalisation/acquisition, mise en place

Missions : stratégie et planification Exploitation et support

Fonctionnel et technique : architecture / application

 Processus de planification à moyen terme (3 à 5 ans)

Stratégie de l’entreprise Plan stratégique de l’entreprise à 5 ans

Plan stratégique des fonctions


Objectifs des fonctions Expression des besoins à 5 ans

Choix des architectures informatiques (techniques / applicatives)


applicatives)
Stratégie du SI Choix des technologies
Définition de la politique informatique

Cohérence des besoins inter-


inter-fonctions
Analyse de cohérence Cohérence avec la stratégie de l ’entreprise

Justifications économiques
Justifications et évaluations
Evaluation des coûts et délais

Décisions Plan stratégique

ECP – IT – OSI - P2005 143


Stratégie et planification

7. Audit informatique Organisation DSI

Conception, réalisation/acquisition, mise en place

Missions : stratégie et planification Exploitation et support

Fonctionnel et technique : architecture / application

 Processus de planification à court terme (1 ans)

Plan opérationnel des fonctions


Objectifs des fonctions Expression des besoins

Analyse de cohérence avec le


Contrôle de cohérence
plan stratégique

Analyse des besoins, d’étude de


Solutions informatiques faisabilité technologique
et d’études de solutions alternatives

Evaluation des charges, coûts et délais


Evaluations Evaluation des risques

Détermination des priorités Dossier des priorités

Décisions Plan des projets approuvés

ECP – IT – OSI - P2005 144


Stratégie et planification

7. Audit informatique Organisation DSI

Conception, réalisation/acquisition, mise en place

Missions : stratégie et planification Exploitation et support

Fonctionnel et technique : architecture / application

 Points de contrôle et exemples :


– Cohérence du plan moyen terme avec les objectifs de l’entreprise
– Approbation documentée des plans par un comité décisionnel mandaté par la DG
– Connaissances par les responsables des fonctions de la stratégie de
développement du système d’information et de l’impact de cette stratégie sur leur
domaine de responsabilité
– Justification économique, exprimée en terme de gains pour l’entreprise
– Évaluation des risques
– Révision périodique des plans en fonction de l'évolution de l'environnement
– Cohérence des plans de court terme avec le plan moyen terme
– Contrôle de l’application de la stratégie - Métriques

ECP – IT – OSI - P2005 145


Stratégie et planification

7. Audit informatique Organisation DSI

Conception, réalisation/acquisition, mise en place

Missions : organisation DSI Exploitation et support

Fonctionnel et technique : architecture / application

 Objectif de l’audit : évaluer l’organisation de la DSI sur ses missions


de bases
– Définir l’architecture du SI
– Déterminer l’orientation technologique
– Définir l’organisation de la fonction informatique
– Gérer l’investissement informatique
– Gérer les ressources humaines
– Garantir la conformité aux impératifs externes
– Évaluer les risques / gérer la sécurité
– Gérer la qualité

Acteur principal : DSI

ECP – IT – OSI - P2005 146


Stratégie et planification

7. Audit informatique Organisation DSI

Conception, réalisation/acquisition, mise en place

Missions : organisation DSI Exploitation et support

Fonctionnel et technique : architecture / application

 Exemple 1 : investissements informatiques

– Objectifs de l’audit
• Evaluer le processus de gestion des investissements informatiques

– Approche
• Budget annuel de fonctionnement de la fonction informatique. Vérifier si :
– Le processus budgétaire de la fonction informatique respecte le processus de l’organisation
– Le processus budgétaire inclut la gestion des principales unités de la fonction informatique qui
contribuent à son élaboration
• Suivi des coûts. Vérifier si :
– Des procédures sont en place pour garantir le suivi régulier des coûts réels, les comparer aux
coûts prévus et vérifier si les coûts réels sont conformes au système comptable de l’organisation
• Justification des coûts. Vérifier si :
– Des procédures sont en place pour garantir la fourniture des services par la fonction
informatique à des coûts justifiés, en accord avec les coûts pratiqués ailleurs dans le même
secteur

ECP – IT – OSI - P2005 147


Stratégie et planification

7. Audit informatique Organisation DSI

Conception, réalisation/acquisition, mise en place

Missions : organisation DSI Exploitation et support

Fonctionnel et technique : architecture / application

 Exemple 2 : sécurité

– Objectifs
• Il existe une politique de sécurité :
– Formellement définie au niveau de l’entreprise
– Connue de tous les acteurs et appliquée
• Le système d ’information est protégé contre tout événement naturel, accidentel ou volontaire
pouvant entraîner :
– Une destruction des matériels, une altération des données ou programmes
– Une divulgation d’informations confidentielles
• Les ressources immatérielles du système d ’information sont protégées contre tout événement
accidentel ainsi que contre tout acte de malveillance pouvant :
– Entraîner la destruction ou l’altération de données, de programmes ou de procédures de
traitement
– Permettre l’accès à des données stratégiques de l’entreprise
– Permettre la réalisation d’opérations à caractère frauduleux

ECP – IT – OSI - P2005 148


Stratégie et planification

7. Audit informatique Organisation DSI

Conception, réalisation/acquisition, mise en place

Missions : organisation DSI Exploitation et support

Fonctionnel et technique : architecture / application

 Exemple 2 : sécurité (suite)

– Qu’est-ce que la sécurité informatique ?

ECP – IT – OSI - P2005 149


Stratégie et planification

7. Audit informatique Organisation DSI

Conception, réalisation/acquisition, mise en place

Missions : conception à mise en place Exploitation et support

Fonctionnel et technique : architecture / application

 Objectif de l’audit : évaluer le process allant de la conception à la mise


en place des solutions

– Gérer les projets


– Concevoir les solutions
– Identifier les éléments matériels et logiciels à acquérir
– Gérer les achats et suivre les fournisseurs
– Intégrer et/ou réaliser les systèmes
– Installer et valider les systèmes
– Gérer les modifications

Acteur principal : Etudes

ECP – IT – OSI - P2005 150


Stratégie et planification

7. Audit informatique Organisation DSI

Conception, réalisation/acquisition, mise en place

Missions : conception à mise en place Exploitation et support

Fonctionnel et technique : architecture / application

 Exemple : audit de la gestion de projet

– Objectif de l’audit
• S’assurer que la méthode de conduite de projet permet d’atteindre les objectifs d’un projet en terme de
délai, de coût et de qualité du produit réalisé
• S’assurer que le service des études effectue une gestion efficace et efficiente des ressources humaines
et technologiques mises à disposition

ECP – IT – OSI - P2005 151


Stratégie et planification

7. Audit informatique Organisation DSI

Conception, réalisation/acquisition, mise en place

Missions : conception à mise en place Exploitation et support

Fonctionnel et technique : architecture / application

 Exemple : audit de la gestion de projet (suite)

– Démarche
• Efficacité de l’organisation de la fonction étude
– Système de management
– Gestion des ressources / productivité
– Gestion des compétences / formation
– Gestion de la sous-traitance
• Méthodologie projet
– Gestion de projet : organisation, documentation, risques
– Méthodologie de conception et développement (RAD, Extreme Programming, UML, …)
– Plan d’assurance qualité
– Suivi des coûts
• Sur un échantillon de projets achevés
– vérifier si les coûts et les délais initiaux ont été maîtrisés et si les fonctions utilisatrices sont
satisfaites des produits réalisés

ECP – IT – OSI - P2005 152


Stratégie et planification

7. Audit informatique Organisation DSI

Conception, réalisation/acquisition, mise en place

Missions : conception à mise en place Exploitation et support

Fonctionnel et technique : architecture / application

 Exemple : audit de la gestion de projet (suite)

– Points de contrôle
• Structure de gestion de projets
• Participation du département utilisateur à l’initiation du projet
• Appartenance à l’équipe projet et responsabilités
• Définition du projet (objectif / ROI)
• Approbation du projet
• Plan directeur du projet, Plan assurance qualité du système
• Planification des méthodes d ’assurance qualité
• Gestion formelle des risques du projet
• Plan de test
• Plan de formation
• Plan de révision après mise en œuvre

ECP – IT – OSI - P2005 153


Stratégie et planification

7. Audit informatique Organisation DSI

Conception, réalisation/acquisition, mise en place

Missions : exploitation et support Exploitation et support

Fonctionnel et technique : architecture / application

 Objectif de l’audit : évaluer le process d’exploitation et de support


– Définir et garantir les niveaux de service
– Gérer les services assurés par des tiers
– Gérer les problèmes et les incidents
– Gérer la performance et la capacité
– Garantir la sécurité des systèmes
– Identifier et répartir les coûts
– Sensibiliser et former les utilisateurs
– Gérer la configuration
– Gérer les données
– Gérer les moyens informatiques
– Gérer l’Exploitation

Acteur principal : Exploitation


ECP – IT – OSI - P2005 154
Stratégie et planification

7. Audit informatique Organisation DSI

Conception, réalisation/acquisition, mise en place

Missions : architecture/application Exploitation et support

Fonctionnel et technique : architecture / application

 Fonctionnel et technique : architecture / application


– Architecture
• Matérielle
• Télécom
• Middleware
• Applicative

– Application :
• Contexte
• Fonctionnalités
• Utilisateurs et organisation
• Infrastructure technologique
• Perception
• Projets en cours
• Forces / faiblesses
• Recommandations

ECP – IT – OSI - P2005 155


7. Audit informatique
Outils

 Planning
– Principaux risques de dérapages :
• Absence de vision globale du planning
• Prise de RV
• Rédaction
• Validation
– Documents
• Gantt
• Liste de tâches : 1 tâche – 1 responsable – 1 délai

 Process d’écriture des livrables


– Contraintes :
• Rédaction à plusieurs, délais serrés
• Un responsable coordonne tout document
– Maîtrise des outils bureautiques
• Feuilles de style
– Importance de la validation interne / externe
• Interne à l’équipe : Relecture croisée
• Client : toujours faire valider (état de ‘draft’) avant diffusion officielle

ECP – IT – OSI - P2005 156


7. Audit informatique
Outils

 Réunion d’interview (face à face)


– Introduction
• Présenter la mission et vous-même Transparence
• Préciser l’objectif de la réunion et sa durée Confiance
– Questions
• Description du sujet
• Points forts / points faibles
• Evolution / projets Laisser parler
Aiguiller
• Des remarques ?
– Conclusion
• Synthétiser
• Des questions ?
• Ouvrir pour rencontre ultérieure

 Réunion de partage / créativité (n personnes)


– Objectif
• Que chacun s’exprime et/ou adhère
– Un animateur
• Gère le sujet / le temps
• Gère les gommes / bavards / timides

– Par exemple, méthode métaplan

ECP – IT – OSI - P2005 157


7. Audit informatique
Synthèse

 Nous avons vu :
– Ce qu’est un audit informatique
• Notions de risques
• Forces / Faiblesses
• Recommandation
– Démarche d’audit type
– Missions types
– Outils
 Quelques points clés :
– Importance de l’approche – Souvent descendante (top – down)
– Importance du contexte – Vision globale
– Bon sens

ECP – IT – OSI - P2005 158


Organisation et systèmes d’information

 1. Entreprise, organisation et management

 2. Système d’information & entreprise

 3. Architecture des systèmes d ’information

 4. Fonction informatique dans l’entreprise

 6. Gestion de projet informatique

 6. Audit informatique

 Synthèse

ECP – IT – OSI - P2005 159


Organisation et systèmes d’information
Synthèse

 Le système d’information est à la fois :


– Vecteur de productivité (vision traditionnelle)
– Source de valeur ajoutée et d’avantage concurrentiel dans une nouvelle
révolution industrielle

 L’application des TI au « business » est à la croisée de savoirs et


expériences
– TI, hommes & process
– Besoins de profils maîtrisant ces 3 aspects  Rôle de l’ingénieur

Rôle de l’ingénieur

Hommes

Résultat
Créer de nouveaux produits / services

Technologie Méthodes Optimiser le fonctionnement


de l’entreprise

ECP – IT – OSI - P2005 160


Organisation et systèmes d’information
Synthèse

 L’évolution est permanente


– Technologique (Moore, Internet…), Organisation (réseau, globalisation, …)
–  ouverture, créativité, conduite du changement

 Ouverture
– Points IT
– Bibliographie

ECP – IT – OSI - P2005 161


Organisation et systèmes d’information
Bibliographie

 Affuah Allan, Tucci Christopher, Internet Business Models and Strategies, 2003
 Avgerou Chrisanthi. Information systems : what sort of science is it ? – The International Journal of
Management Science, 1999
 Boyer Luc – Equilbey Noel. Organisation – Théorie et applications. Editions d’Organisation, 1999
 Cusumano Michael. Microsoft Secrets. Simon & Schuster, 1998
 Détrie Jean-Luc & collectif. Stratégor, Politique générale de l’entreprise. Dunod, 1997
 Laudon Kenneth. Management Information Systems. Prentice Hall, 2003
 Mintzberg Henry. Structure dynamique des Organisations. Editions d’Organisation, 1982
 Porter Michael. How information gives you competitive advantage. Harvard Business Review, 1984
 Porter Michael. Strategy and the Internet, 2003
 Senge Peter. La Cinquième Discipline. First, 1991
 Sommerville Ian. Software Engineering. Addison-Wesley, 2000
 ebusiness.mit.edu

ECP – IT – OSI - P2005 162