Vous êtes sur la page 1sur 39

LA PHYSIOLOGIE RENALE

Introduction

1. La structure des reins et l ’appareil urinaire


1.1. Les reins : une multitude d ’unités fonctionnelles
1.1.1. Le corpuscule de Malpighi
1.1.2. Le tubule
1.1.3. Organisation anatomique
1.2. L ’appareil urinaire
1.3. Vascularisation
1.4. L’appareil juxta-glomérulaire
2. La filtration glomérulaire et la clairance
2.1. La filtration glomérulaire
2.2. La réabsorption tubulaire
2.3. La sécrétion tubulaire
2.4. Le concept de clairance

LA PHYSIOLOGIE RENALE

Introduction

« Les reins traitent le sang »

fonctions des reins :

- la régulation du contenu en eau, de la composition


minérale et de l ’acidité de l ’organisme.

- Excréter des produits de déchets métaboliques

- Excréter des substances exogènes

1
LA PHYSIOLOGIE RENALE

1. La structure des reins et de l ’appareil urinaire


1.1. L ’appareil urinaire

LA PHYSIOLOGIE RENALE

1. La structure des reins et de l ’appareil urinaire


1.2. Les reins : une multitude d ’unités fonctionnelles

2
LA PHYSIOLOGIE RENALE

1. La structure des reins et de l ’appareil urinaire


1.2. Les reins : une multitude d ’unités fonctionnelles

Unités fonctionnelles =
Néphrons

LA PHYSIOLOGIE RENALE

1. La structure des reins et de l ’appareil urinaire


1.2. Les reins : une multitude d ’unités fonctionnelles
1.2.1. Le corpuscule de Malpighi

3
LA PHYSIOLOGIE RENALE

1. La structure des reins et de l ’appareil urinaire


1.2. Les reins : une multitude d ’unités fonctionnelles
1.2.1. Le corpuscule de Malpighi

LA PHYSIOLOGIE RENALE
1. La structure des reins et de l ’appareil urinaire
1.2. Les reins : une multitude d ’unités fonctionnelles
1.2.2. Le tubule

4
LA PHYSIOLOGIE RENALE
1. La structure des reins et de l ’appareil urinaire
1.2. Les reins : une multitude d ’unités fonctionnelles
1.2.2. Le tubule

épithélium du tube proximal

LA PHYSIOLOGIE RENALE

1. La structure des reins et de l ’appareil urinaire


1.2. Les reins : une multitude d ’unités fonctionnelles
1.2.3. Organisation anatomique

5
LA PHYSIOLOGIE RENALE

1. La structure des reins et de l ’appareil urinaire


1.3. Vascularisation

LA PHYSIOLOGIE RENALE

1. La structure des reins et de l ’appareil urinaire


1.3. Vascularisation

6
LA PHYSIOLOGIE RENALE

1. La structure des reins et de l ’appareil urinaire


1.4. L’appareil juxtaglomérulaire

Macula densa
+
Cel.granuleuses

LA PHYSIOLOGIE RENALE

2. La filtration glomérulaire et la clairance

7
LA PHYSIOLOGIE RENALE

2. La filtration glomérulaire et la clairance

2.1. La filtration glomérulaire

Écoulement du plasma des capillaires glomérulaires


vers l ’espace de Bowman

LA PHYSIOLOGIE RENALE

2. La filtration glomérulaire et la clairance

2.1. La filtration glomérulaire

Écoulement du plasma des capillaires glomérulaires


vers l ’espace de Bowman

Filtrat glomérulaire

8
LA PHYSIOLOGIE RENALE

2. La filtration glomérulaire et la clairance

2.1. La filtration glomérulaire

Ecoulement du plasma des capillaires glomérulaires


vers l ’espace de Bowman

Filtrat glomérulaire

comparaison entre les concentrations du plasma


et du filtrat glomérulaire

LA PHYSIOLOGIE RENALE

2. La filtration glomérulaire et la clairance

2.1. La filtration glomérulaire

2.1.1. Les forces participant à la filtration

9
LA PHYSIOLOGIE RENALE

2. La filtration glomérulaire et la clairance

2.1. La filtration glomérulaire

2.1.1. Les forces participant à la filtration

Pression du sang des capillaires glomérulaires : 60 mmHg

Pression dans l ’espace de bowman : 15 mmHg

Pression oncotique : 27 mmHg

LA PHYSIOLOGIE RENALE

2. La filtration glomérulaire et la clairance

2.1. La filtration glomérulaire

2.1.2. Le taux de filtration glomérulaire

Taux de Filtration Glomérulaire = TFG

180 l/jour soit 125 mL/min

Notion associée : la charge filtrée pour une substance

10
LA PHYSIOLOGIE RENALE
2. La filtration glomérulaire et la clairance

2.2. La réabsorption tubulaire

LA PHYSIOLOGIE RENALE

2. La filtration glomérulaire et la clairance

2.2. La réabsorption tubulaire

Substances quantités quantités % de


filtrées excrétées réabsorption

Eau (L) 180 1.8 99


Sodium (g) 630 3.2 99.5
Glucose (g) 180 0 100
Urée (g) 54 30 44

11
LA PHYSIOLOGIE RENALE

2. La filtration glomérulaire et la clairance

2.2. La réabsorption tubulaire

épithélium du tube
proximal

LA PHYSIOLOGIE RENALE

2. La filtration glomérulaire et la clairance

2.2. La réabsorption tubulaire

2.2.1. La réabsorption par diffusion

12
LA PHYSIOLOGIE RENALE

2. La filtration glomérulaire et la clairance

2.2. La réabsorption tubulaire

2.2.1. La réabsorption par diffusion

Les concentrations du plasma et du liquide de Bowman sont


égales.

LA PHYSIOLOGIE RENALE

2. La filtration glomérulaire et la clairance

2.2. La réabsorption tubulaire

2.2.1. La réabsorption par diffusion

Les concentrations du plasma et du liquide de Bowman sont


égales.

Quand l ’eau est réabsorbée, il y a diffusion des substances


de l ’espace tubulaire vers le plasma péritubulaire.

13
LA PHYSIOLOGIE RENALE

2. La filtration glomérulaire et la clairance

2.2. La réabsorption tubulaire

2.2.2. Les mécanismes de transport limité

LA PHYSIOLOGIE RENALE

2. La filtration glomérulaire et la clairance

2.2. La réabsorption tubulaire

2.2.2. Les mécanismes de transport limité

Nécessite des transporteurs protéiques

Saturables

14
LA PHYSIOLOGIE RENALE
2. La filtration glomérulaire et la clairance

2.3. La sécrétion tubulaire

LA PHYSIOLOGIE RENALE

2. La filtration glomérulaire et la clairance

2.3. La sécrétion tubulaire

Déplacement des substances des capillaires


péri tubulaires vers la lumière du tubule.

15
LA PHYSIOLOGIE RENALE

2. La filtration glomérulaire et la clairance

2.3. La sécrétion tubulaire

Déplacement des substances des capillaires


péri tubulaires vers la lumière du tubule.

voies transcellulaires actives :


métabolites de l’organisme

voies cellulaires :
ions (H+, NH4+,..)

LA PHYSIOLOGIE RENALE

2. La filtration glomérulaire et la clairance

2.4. Le concept de clairance


2.4.1. Définition

Volume plasmatique que les reins débarrassent


d ’une substance par unité de temps.

clairance

T=0 T=1 mn T=1 mn


Masse de S excrétée par unité de temps
Clairance de S =
Concentration plasmatique de S

16
LA PHYSIOLOGIE RENALE

2. La filtration glomérulaire et la clairance

2.4. Le concept de clairance

US . V
CS=
PS

C S : Clairance de S
US : Concentration urinaire de S
V : Volume d ’urine par unité de temps
PS : Concentration plasmatique de S

LA PHYSIOLOGIE RENALE

2. La filtration glomérulaire et la clairance

2.4. Le concept de clairance

2.4.2. Clairance de l ’inuline = TFG

Inuline = polysaccharide

Mesure avec Ps = 4 mg/L constant

Après une heure Us = 300mg/L


V = 0.1 L

Cs = 300* 0.1/4 = 7.5 L

17
LA PHYSIOLOGIE RENALE

2. La filtration glomérulaire et la clairance

2.4. Le concept de clairance

2.4.3. Autres substances

Clairance inférieure au TFG :


la substance est réabsorbée

Clairance supérieure au TFG :


la substance est sécrétée par le tubule

LA PHYSIOLOGIE RENALE

3. Régulation de l ’équilibre du sodium et de l ’eau

3.1. L ’équilibre du sodium et de l ’eau

3.2. Processus rénaux pour le sodium et l ’eau


3.2.1. La réabsorption du Na+
3.2.2. Couplage de la réabsorption de l ’eau et du Na+
3.2.3. Concentration de l ’urine :
système à contre courant
3.2.4. Contrôle hormonal de l ’équilibre
hydro-électrolytique

4. Régulation du potassium

18
LA PHYSIOLOGIE RENALE

3. Régulation de l ’équilibre du sodium et de l ’eau

3.1. L ’équilibre du sodium et de l ’eau

EAU (mL) SODIUM (g)

Apports Boisson 1200


Aliments 1000 10.5
Métabolisme 350
Pertes Perspiration
insensible 900
Transpiration 50 0.25
Fèces 100 0.25
Urine 1500 10

LA PHYSIOLOGIE RENALE

3. Régulation de l ’équilibre du sodium et de l ’eau

3.1. L ’équilibre du sodium et de l ’eau

L ’équilibre est assuré par l ’ajustement


des pertes urinaires.

Excrétion d ’eau : 0.4L à 25L par jour

Ingestion du sodium : 20 - 25 g à 50 mg

19
LA PHYSIOLOGIE RENALE

3. Régulation de l ’équilibre du sodium et de l ’eau

3.2. Processus rénaux pour le sodium et l ’eau

3.2.1. La réabsorption du Na+

100%

10%

30%

0.5-5%
Figure 7

20
LA PHYSIOLOGIE RENALE

3. Régulation de l ’équilibre du sodium et de l ’eau

3.2. Processus rénaux pour le sodium et l ’eau

3.2.1. La réabsorption du Na+

Transport actif primaire du sodium

par les pompes ATPases Na+ - K+

LA PHYSIOLOGIE RENALE

3. Régulation de l ’équilibre du sodium et de l ’eau


3.2. Processus rénaux pour le sodium et l ’eau
3.2.1. La réabsorption active primaire du Na+

Membrane
Baso-latérale
Lumière du tubule
ATP
K+ K+ K+
Na+ Na+
Na+
ADP + Pi
Liquide interstitiel

Cellule épithéliale
tubulaire

21
LA PHYSIOLOGIE RENALE

3. Régulation de l ’équilibre du sodium et de l ’eau


3.2. Processus rénaux pour le sodium et l ’eau
3.2.1. La réabsorption active primaire du Na+

Dans le tube proximale :


Transport cellulaire :
transport actif du Na+ (mb baso-latérale)
échange avec des protons (mb apicale)
co-transport avec le glucose et a.a. (mb apicale)

Transport paracellulaire :
flux passif du Na+ et Cl-
par gradient electrochimique et « solvent drag »

LA PHYSIOLOGIE RENALE

3. Régulation de l ’équilibre du sodium et de l ’eau


3.2. Processus rénaux pour le sodium et l ’eau
3.2.1. La réabsorption active primaire du Na+

Dans l’anse de Henle :


Transport cellulaire :
transport actif du Na+ (mb baso-latérale)
échange actif avec K+ et 2Cl- (mb apicale)
co-transport avec le glucose et a.a. (mb apicale)

Transport paracellulaire :
très peu de perméabilité à ce niveau

22
LA PHYSIOLOGIE RENALE

3. Régulation de l ’équilibre du sodium et de l ’eau


3.2. Processus rénaux pour le sodium et l ’eau
3.2.1. La réabsorption active primaire du Na+

Dans le tube contourné distal et collecteur :


Transport cellulaire :
transport actif du Na+ (mb baso-latérale)
canaux Na+ et antiport H+ (mb apicale)
(influence hormonale)

LA PHYSIOLOGIE RENALE

3. Régulation de l ’équilibre du sodium et de l ’eau

3.2. Processus rénaux pour le sodium et l ’eau

3.2.2. Couplage de la réabsorption de l ’eau et du Na+

23
LA PHYSIOLOGIE RENALE

3. Régulation de l ’équilibre du sodium et de l ’eau

3.2. Processus rénaux pour le sodium et l ’eau

3.2.2. Couplage de la réabsorption de l ’eau et du Na+

La réabsorption active du Na+ entraîne un abaissement


de l ’osmolarité dans le tubule (branche ascendante)

LA PHYSIOLOGIE RENALE
3. Régulation de l ’équilibre du sodium et de l ’eau
3.2. Processus rénaux pour le sodium et l ’eau

3.2.2. Couplage de la réabsorption de l ’eau et du Na+

Figure 6

24
LA PHYSIOLOGIE RENALE

3. Régulation de l ’équilibre du sodium et de l ’eau

3.2. Processus rénaux pour le sodium et l ’eau

3.2.2. Couplage de la réabsorption de l ’eau et du Na+

La réabsorption active du Na+ entraîne un abaissement


de l ’osmolarité dans la branche ascendante du tubule

Oui mais l’eau devrait suivre le gradient


électrochimique ?

LA PHYSIOLOGIE RENALE

3. Régulation de l ’équilibre du sodium et de l ’eau

3.2. Processus rénaux pour le sodium et l ’eau

3.2.2. Couplage de la réabsorption de l ’eau et du Na+

Oui mais l’eau devrait suivre le gradient


électrochimique ?

Mais le mouvement d ’eau ne peut se faire que si


les membranes sont perméables à l ’eau.

25
LA PHYSIOLOGIE RENALE

3. Régulation de l ’équilibre du sodium et de l ’eau

3.2. Processus rénaux pour le sodium et l ’eau

3.2.2. Couplage de la réabsorption de l ’eau et du Na+

Tube proximal : perméabilité élevée

branche ascendante large de l ’anse de Henle : imperméable

Tube collecteur :variable car soumise à régulation hormonale


Hormone antidiurétique (ADH)
ou Vasopressine

LA PHYSIOLOGIE RENALE

3. Régulation de l ’équilibre du sodium et de l ’eau

3.2. Processus rénaux pour le sodium et l ’eau

3.2.2. Couplage de la réabsorption de l ’eau et du Na+

Donc dans la branche ascendante de Henlé, l’eau


ne peut pas suivre les ions d’où hypo-osmolarité.

26
LA PHYSIOLOGIE RENALE

3. Régulation de l ’équilibre du sodium et de l ’eau

3.2. Processus rénaux pour le sodium et l ’eau

3.2.2. Couplage de la réabsorption de l ’eau et du Na+

L’eau est pourtant réabsorbé!!

Oui pour plusieurs raisons

LA PHYSIOLOGIE RENALE
Oui pour plusieurs raisons
H2O suit
partiellement H2O suit
le NaCl le NaCl

Cette
absorption est
fonction de
l’ADH
Fuite de l’ H2O
en raison
de l’hyperosmolarité Fuite de l’ H2O en raison
interstitielle de l’hyperosmolarité
interstitielle
Antidiurèse = + ADH
Figure 8
Diurèse aqueuse
max = - ADH

27
LA PHYSIOLOGIE RENALE

3. Régulation de l ’équilibre du sodium et de l ’eau

3.2. Processus rénaux pour le sodium et l ’eau

3.2.2. Couplage de la réabsorption de l ’eau et du Na+

Pourquoi une hyperosmolarité dans la médullaire?

LA PHYSIOLOGIE RENALE

Pourquoi une hyperosmolarité dans la médullaire?

Figure 6

28
LA PHYSIOLOGIE RENALE

Pourquoi une hyperosmolarité dans la médullaire?

système à contre
courant
multiplicateur
Pour le sodium

Imperméabilité à l’eau
De la branche
ascendante

LA PHYSIOLOGIE RENALE

Pourquoi une hyperosmolarité dans la médullaire?

L’apport de sang dans la


médullaire ne change pas
l’osmolarité ?

Non car il y a un système à


contre courant

29
LA PHYSIOLOGIE RENALE

3. Régulation de l ’équilibre du sodium et de l ’eau

3.2. Processus rénaux pour le sodium et l ’eau

3.2.2. Couplage de la réabsorption de l ’eau et du Na+

Où va l’eau ?

LA PHYSIOLOGIE RENALE

L’ H2O
rejoint la circulation
par les capillaires

Figure 8

30
LA PHYSIOLOGIE RENALE

Ça fonctionne car il
y a un système de
contre courant

LA PHYSIOLOGIE RENALE

3. Régulation de l ’équilibre du sodium et de l ’eau

3.2.3. Concentration de l ’urine :

L ’osmolarité de l ’urine peut variée de 50 à


1400 mosmol.L-1 au maximum.

Hyperosmolarité du milieu interstitiel de la médullaire

La régulation par l’ADH

31
LA PHYSIOLOGIE RENALE

3. Régulation de l ’équilibre du sodium et de l ’eau

3.2.4. Contrôle hormonal de l ’équilibre hydro-électrolytique

Protéger les cellules des variations de volume et d ’osmolarité

Régulation organe cible = reins

osmorécepteurs (hypothalamus) ADH

mécanorécepteurs (aorte) ADH

LA PHYSIOLOGIE RENALE

3. Régulation de l ’équilibre du sodium et de l ’eau

3.2.4. Contrôle hormonal de l ’équilibre hydro-électrolytique

exemples de régulations :

Déshydratation Hyperhydratation

32
LA PHYSIOLOGIE RENALE
Oui pour plusieurs raisons

Cette
absorption est
fonction de
l’ADH
Fuite de l’ H2O
en raison
de l’hyperosmolarité
interstitielle
Antidiurèse = + ADH
Figure 8
Diurèse aqueuse
max = - ADH

LA PHYSIOLOGIE RENALE

Déshydratation Hyperhydratation

Figure 9

33
LA PHYSIOLOGIE RENALE
ADH
+
production d ’AMPc des cellules des tubes collecteurs
(second messagers)
+
insertion de protéines dans les membranes apicales
= canaux pour l ’eau

augmentation de la perméabilité à l ’eau

augmentation de la réabsorption

LA PHYSIOLOGIE RENALE

3. Régulation de l ’équilibre du sodium et de l ’eau

3.2.4. Contrôle hormonal de l ’équilibre hydro-électrolytique

Régulation organe cible = reins

+
l ’Aldostérone réabsorption du sodium

34
LA PHYSIOLOGIE RENALE

3. Régulation de l ’équilibre du sodium et de l ’eau

3.2.4. Contrôle hormonal de l ’équilibre hydro-électrolytique

Foie Reins (barorécepteurs)


Sécrétion Sécrétion
d ’angiotensinogène de rénine

angiotensinogène Angiotensine I Angiotensine II

+
Cortex
Aldostérone surrénale

LA PHYSIOLOGIE RENALE

3. Régulation de l ’équilibre du sodium et de l ’eau

3.2.4. Contrôle hormonal de l ’équilibre hydro-électrolytique

exemples de régulations :

Déficit en sel Excès de sel

35
LA PHYSIOLOGIE RENALE
Déficit en sel Excès de sel

Figure 9

LA PHYSIOLOGIE RENALE

3. Régulation de l ’équilibre du sodium et de l ’eau

Notions associées :

Diurèse aqueuse

Diurèse osmotique

36
LA PHYSIOLOGIE RENALE

4. Régulation du potassium

importance de cet ion pour les tissus excitables

LA PHYSIOLOGIE RENALE
4. Régulation du potassium

régulation :

Sécrétion dans les


tubes collecteurs
corticaux

Figure 10

37
LA PHYSIOLOGIE RENALE

4. Régulation du potassium

Membrane
basolatérale
ATP
K+ K+ K+
Na+ Na+
Na+
ADP + Pi
Lumière du tubule Liquide interstitiel

Cellule
épithéliale d ’un
tube collecteur
cortical

LA PHYSIOLOGIE RENALE

4. Régulation du potassium

régulation : Sécrétion dans les tubes collecteurs


corticaux.

L ’hormone de régulation est l ’Aldostérone par induction


de la synthèse des pompes ATPases Na+/K+.

38
LA PHYSIOLOGIE RENALE

4. Régulation du potassium

Membrane
basolatérale
ATP
K+ K+ K+
Na+ Na+
Na+
ADP + Pi
Lumière du tubule Liquide interstitiel

Cellule
épithéliale d ’un
tube collecteur
cortical

LA PHYSIOLOGIE RENALE

4. Régulation du potassium
régulation : Sécrétion dans les tubes collecteurs
corticaux.

Augmentation de l ’apport de potassium

Élévation de la concentration plasmatique du potassium

Augmentation de la sécrétion d ’Aldostérone

Élévation de la concentration plasmatique d ’Aldostérone

Augmentation de la sécrétion du potassium

39

Vous aimerez peut-être aussi