Vous êtes sur la page 1sur 2

« Paris : Quand la Nuit meurt en silence » - Communiqué de presse

Mobilisation record, premières avancées concrètes


et engagements des candidats aux régionales

Le 23 octobre dernier, des organisateurs de soirées, Plaqué Or et My Electro


Kitchen, lançaient avec Technopol, l'association au service de la culture électro, une
pétition intitulée "Paris : Quand la Nuit meurt en silence".

Cette lettre ouverte des acteurs de la musique et de la Nuit à Paris avait pour objectif
de sensibiliser les pouvoirs publics sur l’importance économique, touristique, culturelle
et sociale de la Nuit.

Aujourd'hui la liste des signataires a été officiellement adressée à ses destinataires


institutionnels :

Ministre de l'Intérieur, Ministre de la Culture et de la Communication,


Ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi, Ministre de l’Ecologie, de
l’Energie, du Développement durable et de la Mer, Préfet de Police de Paris,
Préfet de Paris et de Région, Maire de Paris, Président de la Région Ile-de-
France.

Ce texte, signé par 15 150 personnes, dont un tiers d'artistes et de professionnels, a


su fédérer plus de 200 lieux musicaux et a reçu le soutien de réseaux et organismes
professionnels représentant la quasi totalité des lieux de Nuit à Paris et en
France : AGI-SON, ANAé, CSCAD, FSCEF, MAP75, PRODISS, RIF, SNDLL,
SNEG, UMIH,...

Cette mobilisation a été fortement relayée par les médias et a démontré, s'il en était
besoin, que les problématiques soulevées par la pétition interpellent bien au-delà du
cercle des professionnels et du public des lieux de Nuit le grand public et l'opinion
française et internationale :

- TV : TF1, France 2, France 3, LCI, France 24, NRJ 12, Cap 24…
- Radios : RTL, France Info, France Inter, France Culture, RFI, FG DJ Radio, Nova, Ouï
FM…
- Presse nationale : Le Monde, Libération, Le Parisien, Le JDD, Les Echos, Les
Inrocks, Télérama, Chronic'Art, Tsugi, NightLife-Mag, A Nous Paris, 20 Minutes, Métro,
Rue89, Slate.fr, Fluctuat.net, Courrier International, Alternatives Économiques,
L'Hôtellerie, Glamour…
- Presse étrangère : New York Times, The Guardian, The Daily Telegraph, Die Welt,
Frankfurter Allgemeine Zeitung, BBC, Bloomberg TV, Irish Times, NRC (Pays Bas),
Sydsvenskan (Suède)...

Jamais un « manifeste » sur le sujet n'avait su rassembler un tel panel d'acteurs et


trouver un tel écho.
Trois mois après son lancement, la pétition a permis de:

- Rendre visible le désarroi du public des lieux de vie musicaux et illustrer son
soutien face à des difficultés unanimement perçues ;

- Redonner la parole aux artistes et aux professionnels de la Nuit et des musiques


actuelles ;

- Réhabiliter la Nuit comme lieu de vie, de lien social et de culture mais aussi
comme secteur économique et comme objet politique à part entière ;

- Souligner la nécessité d'extirper la Nuit du carcan d’une gestion purement


administrative dans laquelle on la maintient depuis trop longtemps ;

- Obtenir des propositions et des engagements de la part de l’ensemble des


candidats aux élections régionales d’Ile-de-France (à l'exception volontaire du Front
National) : un questionnaire a été adressé à Jean-Paul Huchon (PS), Valérie Pécresse
(UMP/Majorité Présidentielle), Cécile Duflot (Europe Ecologie), Alain Dolium (Modem),
Pierre Laurent (Front de Gauche) et Olivier Besancenot (NPA) leur demandant de
prendre position sur les sujets qui concerne la région sur ce dossier. Vous trouverez
toutes leurs réponses dans les annexes de ce communiqué.

- L'annonce et le financement par la Ville de Paris des « États Généraux de la


Nuit » que nous demandons dès le lancement de la pétition. Nous demandons
instamment que ceux-ci soient organisés en concertation avec les acteurs signataires et
qu'ils soient l'occasion d'une réelle réflexion aboutissant à de vraies avancées concrètes.

Nous espérons désormais rencontrer les ministères concernés, qui se sont jusqu'à
maintenant illustrés, au mieux, par leur silence et, au pire par une réponse surprenante
du Ministre de la Culture à France 3 Ile-de-France (Jeudi 10 Décembre 2009).

:: Contacts presse :

Matthieu Jaussaud + 33 6 50 33 62 40
Eric Labbé + 33 6 09 63 52 65
info@quandlaNuitmeurtensilence.com