Vous êtes sur la page 1sur 1

l’express du mercredi 7 octobre 2015 • www.lexpress.

mu • PAGE 5

Actualité
TRAVAUX PARLEMENTAIRES

NOM

POSTE

CATÉGORIE

Datta Ramyead

Adviser Radio Services

Contract

Baldeo Clifford Parsad

Adviser Security Services

Contract

Bhoomitra Sharma Ayrga

Adviser Radio/TV Programme
& Production (Oriental section)

Contract

Enkarsamy Gajanah
(Ram Joganah)

Producer/Programme
Presenter

Contract

Jerry Nayna Pasnin

Events Coordinator

Contract

Chandra Baya Jankoo

Public Relations Officer

Contract

Swabir Goodur

Coordinator

Bhartee Dwarka-Nunkoo

Radio Production Manager
(Oriental)

Permanent

Hemowtee Salaye

Programme manager

Permanent

Vijay Kumar Pritam
Parmessur

Director General

Contract

déposé une liste de ceux
qui ont reçu leur feuille
de route. Car leurs services, a-t-il précisé,
n’étaient plus requis.
Cette décision a été prise
par l’ancien DG, a indiqué le ministre.

Roshi Bhadain lors de la
seconde interpellation
sur la MBC un peu plus
tard. Soit, à une question
de Rajesh Bhagwan.
Dev Phokeer, le secrétaire permanent au ministère des TCI, qui assure
l’intérim au board de la
MBC, n’a pas été épargné
durant les questions supplémentaires. Le ministre
de tutelle devait assurer que
ce dernier ne fera pas partie
du panel chargé du recrutement du directeur général
et du Head of News, entre
autres postes vacants annoncés dans la presse.
«Tout sera fait pour que
la MBC devienne une des
meilleures stations de télévision dans cette partie
du monde», a fait valoir
Roshi Bhadain.

LA MBC a fait l’objet
de deux interpellations
hier au Parlement. La
première, venant de Shakeel Mohamed qui voulait connaître le nombre
d’employés qui ont été licenciés et recrutés depuis
décembre dernier. L’on
devait ainsi apprendre
que dix employés (voir
tableau) ont été limogés
et un seul, Pritam Parmessur, a été recruté à
la MBC depuis le changement de gouvernement. Ce, avant qu’il ne
soit remercié comme directeur général (DG) en
août dernier.
Le ministre de la
Technologie, de la communication et de l’innovation (TCI), Roshi
Bhadain, a également

REDEVANCE
INSUFFISANTE
Roshi Bhadain a surtout rappelé que la MBC
croule sous des dettes de
Rs 1,2 milliard, faisant
valoir que la redevance
payée par les Mauriciens ne suffit pour payer
les salaires des 898 employés de la station de
radiotélévision nationale,
dont plus de 69 sont des
journalistes. Ce dernier
chiffre a été divulgué par

LES semaines se suivent
et se ressemblent à l’Assemblée nationale. Hier, de vifs
échanges entre des membres
de la majorité et ceux de
l’opposition ont poussé la
présidente de la chambre à
suspendre la séance pendant
près de 40 minutes. C’était
lors de la tranche de questions réservées aux ministres
après la pause déjeuner.
Tout a commencé vers
16 heures, lors d’une question de Rajesh Bhagwan au
ministre de la Technologie,
de la communication et de
l’innovation (TCI), Roshi
Bhadain sur la station de radiotélévision nationale. Alors
que le Whip de l’opposition
venait d’informer la chambre
que le Mouvement militant
mauricien ne participera dorénavant à aucune émission
«manipulée» par la «Bhadain
Broadcasting Corporation»,
un geste venant du leader du
Mouvement socialiste militant (MSM), Pravind Jugnauth, l’aurait fait sortir de
ses gonds.
«Kaso», «Mo pa lor kotion
moi», pouvait-on entendre
parmi les vives envolées entre
les deux parlementaires. Le

BHADAIN DEMANDE À BHAGWAN DE
RETIRER LE TERME «MANIPULÉ»
w Le ministre des TCI a soulevé un point de droit à la fin de la

tranche de questions réservées aux ministres. Roshi Bhadain a
demandé à ce que le Whip de l’opposition retire le mot «manipulé» qu’il avait dit plus tôt en parlant des émissions de la Mauritius Broadcasting Corporation. Ce à quoi la Speaker a répondu
qu’elle aura recours aux enregistrements avant de revenir avec
un verdict.

Duval a demandé à Mahen
Jhugroo de se calmer. À noter que cette scène s’est déroulée en l’absence du leader
de l’opposition.

PARLEMENTAIRES
«INDISCIPLINÉS»
La présidente de la chambre, Maya Hanoomanjee,
a tenté en vain de ramener l’ordre dans l’hémicycle.

ChiefWhip, Mahen Jhugroo,
n’a pas tardé à venir à la rescousse de Pravind Jugnauth,
se mettant lui aussi de la partie. Suivi des autres parlementaires, toujours en sitting
position, transformant l’hémicycle en un véritable bazar.
Tout de suite après,
c’était au tour du chef de file
du Parti travailliste Shakeel

Mohamed et du député du
MSM Bobby Hurreeram
de régler à leur tour de vieux
comptes en s’insultant mutuellement. Le Premier
ministre par intérim, XavierLuc Duval, de même que le
no4 du gouvernement, Ivan
Collendavelloo, ont préféré
ne pas s’en mêler. Si ce n’est
qu’à un moment Xavier-Luc

Au milieu de ce brouhaha,
Maya Hanoomanjee a tenté
de ramener l’ordre, en vain.
Elle n’a alors eu d’autre choix
que de suspendre la séance.
À son retour dans l’hémicycle à 16 h 38, après consultations avec le personnel du
bureau du clerc, la Speaker a fermement rappelé à
la chambre que c’était elle
la chef des lieux. Qualifiant
certains parlementaires d’indisciplinés, Maya Hanoomanjee a fait valoir que bon

nombre d’entre eux sont
des membres chevronnés
de l’Assemblée nationale qui
connaissent les règlements.
«L’une des règles les plus
élémentaires de la chambre est
de faire preuve de respect envers
le Speaker.Votre comportement
doit être à la hauteur du titre
d’honorable que vous portez»,
a-t-elle précisé. Rappelant
qu’à chaque fois que la présidente se met debout, tous
les membres doivent être assis et l’assemblée silencieuse
pour qu’elle puisse se faire
entendre. Et d’ajouter qu’elle
n’hésitera pas à prendre les
actions appropriées en cas
d’allégations gratuites, de
remarques ou autres gestes
qui dérangeront le bon déroulement des travaux dans
la chambre.

La Culture House abritera les Archives nationales ?
LES Archives nationales, sises à Coromandel,
seront délocalisées à Ébène
si le rapport qu’attend le
ministère des Arts et de
la culture de son homologue de «l’Environnement» est favorable. C’est
ce qu’a déclaré le ministre
Dan Baboo hier à une
question supplémentaire de
Kavi Ramano.
Le député du Mouvement patriotique avait

au préalable interpellé le
ministre sur le projet de
la Culture House, qui n’a
toujours pas été concrétisé.
Dan Baboo devait répliquer
que le premier site identifié
pour ce projet au triangle
de Réduit, à l’arrière de
l’hôpital Apollo Bramwell, a été jugé inapproprié
par les architectes chinois
après inspection.
Deux lots de terrain
alternatifs et attenants ont
été trouvés. Les détenteurs
respectifs des baux, soit la
Hindi Speaking Union et
l’Urdu Speaking Union, ont
accepté un troc de terrains.

Dan Baboo a d’ailleurs
annoncé que le projet, qui
date de 1999, est en train
d’être revu par son ministère pour voir quelles institutions la Culture House
pourrait accommoder.
Le ministre des Finances,Vishnu Lutchmeenaraidoo, a été sollicité
pour le financement.
Et pour l’heure, aucun
consensus n’a été trouvé sur le budget total du
projet. En attendant, une
somme de Rs 1 million a
été allouée dans le dernier
budget pour le besoin des
études préliminaires.

KRISHNA PATHER

LA LISTE DES EMPLOYÉS DE LA MBC LICENCIÉS
DEPUIS DÉCEMBRE 2014

Jugnauth et Bhagwan poussent la
Speaker à suspendre les travaux

PHOTO D’ARCHIVES

Plus de 69 journalistes à la MBC

par Patrick ST PIERRE, Sunil OODUNT, Karen WALTER

Les locaux des Archives nationales se trouvent
actuellement à Coromandel.






PMQT
Independent Police Complaints Commission : bientôt un «Bill»
Le Premier ministre par intérim a annoncé pour bientôt un projet de loi pour la création d’une Independent Police
Complaints Commission. Celle-ci sera présidée par un ancien juge de la Cour suprême. Ce sera une institution
complètement séparée de la National Human Rights Commission et aucun policier n’en fera partie, a indiqué Xavier-Luc Duval.

L’enquête sur les devises
de l’ex-PM se poursuit

39 appartements
de la police seront démolis

Le Chief Whip, Mahen Jhugroo, est resté sur sa faim
alors qu’il interrogeait le Premier ministre par intérim
sur les devises trouvées dans les coffres-forts de Navin
Ramgoolam. «L’enquête à ce sujet se poursuit», a répondu
Xavier-Luc Duval.

Il y a 812 appartements de la police, dont sept à
Rodrigues. Trente-neuf d’entre eux sont dans un très
mauvais état et ils seront démolis par le ministère des
Infrastructures publiques. Ils se situent notamment
à Abercrombie et Vacoas.

DAVANTAGE DE
CAS ENTENDUS
À LA BAIL AND
REMAND COURT

Entre 12 et 14 cas sont
reçus quotidiennement
par la Bail and Remand
Court. Xavier-Luc
Duval (photo) reconnaît que des avocats
se plaignent des longs
délais. Il a annoncé que
l’Attorney General et le
judiciaire prendront des
mesures pour que plus
de cas soient entendus
par la Bail and Remand Court. C’était en
réponse à des questions
supplémentaires de
Ritish Ramful et d’Alan
Ganoo. À Ravi Rutnah
qui lui demandait s’il
ne faut pas en finir avec
les charges provisoires,
le Premier ministre par
intérim a indiqué que
c’est une question qui
est à l’étude.