Vous êtes sur la page 1sur 3

Usinage industriel au Quebec

Par le terme usinage on entend un ensemble de techniques de fabrication de pièce


s mécaniques. La base de l'usinage est d'oter de la matière de manière à donner
à l'élément de départ la forme voulue, via une machine-outil. Par cette techniqu
e, on fabrique des pièces avec précision.
Pendant l'usinage , le retrait de matière est fait par le concours de deux mouve
ments liés de la pièce et l'outil : la vitesse de coupe et la vitesse d'avance.
Il existe deux manières de produire la surface voulue : par travail de forme ou
d'enveloppe. Pour le travail de forme c'est la forme de l'arête tranchante de l'
outil qui conditionne la surface . Dans le cas du travail d'enveloppe, c'est la
conjonction des mouvements de coupe et d'avance qui définit la surface finale.
De nos jours, des machines-outil informatisé, c'est-à-dire asservies par des com
mandes numériques, permettent d'automatiser le processus.
C'est de cette façon que de service d'usinage au Quebec par le Groupe Hyperforme
, se situe dans la gamme de fabrication d'une pièce . Elle est obtenue en passan
t par un plan portant une énumération importante. Cette dernière permet de défin
ir avec précision les dimensions du morceau à finir, la géométrie et l'état de s
urface de celles qui constituent la pièce terminée. A chacunes des étapes de la
gamme de fabrication, le concepteur et/ou l'usineur choisissent le type d'usinag
e à réaliser, l'appareil, l'outil ainsi que le support permettant l'obtention de
s éléments de cotation de la surface considérée. D'une manière générale, les sur
faces usinées seront planes ou de révolution. Les usinages principaux sont const
itués du fraisage (surfaces planes) et le tournage (surfaces de révolution). Ave
c l'apparition de la commande numérique, il est maintenant faisable de produire
en usinage un très grand nombre de surfaces courbes. Toutefois, il est à soulign
er que les outils utilisés sont les mêmes que pour les machines traditionnelles
et que les tracés sont fait de vecteurs de droites et d'arcs de cercles.
L'élimination de matière constitue le principe de base de l'usinage. Celui-ci es
t obtenu par la coupe du matériau constitutif de la pièce. La coupe s'opère par
le déplacement d'un outil de coupe en interférence avec la pièce. La dimension d
e cette interférence est déterminée par l'avance en mm. Pendant la coupe, la mat
ière en interférence avec la route de l'outil est déliée par déformation physiqu
e du reste de la pièce et se transforme en copeaux. Néanmoins, l'ajustage accomp
li au moyen d'une lime ne constitue pas un usinage. L'usinage demande l'usage d'
une machine-outil qui produit de façon autonome les déplacements relatifs pièce-
outil en permettant leur précision et la puissance mécanique utile. Etant donnée
la forte puissance dmenadée pour la coupe, l'avance est limitée. Par conséquent
, l'usinage oblige à faire un nombre considérable de passages successifs.
Le Groupe Hyperforme pour l'usinage de pièces au Quebec et la Sous traitance pré
sente une définition simple de l'un des aspect des procédés de de service d'usin
age au Quebec
Techniques d'usinage
Les différents procédés d'usinage sont : l'alésage, le brochage, le fraisage, le
décolletage, le lamage, le perçage , filetage, taraudage, le pierrage, le rabot
age, la rectification plane ou cylindrique, le planage, le rodage, le tournage,
le dressage, le chariotage, l'étincelage, l'électro-érosion, le polissage, l'éle
ctro-polissage, la super finition, le sablage à sec ou humide, le grattage, le m
eulage, le découpage plasma, découpage jet d'eau, découpage laser, le grenaillag
e sphérique ou angulaire, le galetage, le roulage, et, le polygonnage.
L'usinage peut être fait soit avec une machine conventionnelle ou à la machine i
nformatisé. Il est fait soit en usinage conventionnel ou en grande vitesse.
Les paramètres de coupe sont : la vitesse de coupe vc en mètre par minute (m/min
) qui caractérise la vitesse relative entre la pièce et l'outil au point de cont
act, l'avance par tour f en millimètre par tour (mm/tr) : caractérise l'état de
surface obtenu
Les paramètres de coupe sont choisis en fonction des caractéristiques mécaniques
de la matière à usiner et de l'outil. Ils sont indépendants de la machine utili
sée et des caractéristiques géométriques du morceau et de l'outil.
Les paramètres machine sont : la fréquence de rotation de la broche N en tours p
ar minutes (tr/min)et la vitesse d'avance Vf en millimètre par minute (mm/min)
Les paramètres machines sont calculés à partir des paramètres de coupe et des ca
ractéristiques géométriques de la pièce et de l'outil.
Les éléments de passe sont :la profondeur de passe ap en millimètre (mm) ,le nom
bre de passes np, la longueur usinée en millimètre (mm) et la longueur totale us
inée L en millimètre (mm)
Pour être conforme aux spécifications (cahier des charges), la pièce ultime doit
avoir une géométrie telle que définie par le plan de la pièce, aux tolérances p
rêt. La machine-outil doit donc être évidemment bien conçue et bien entretenue a
fin que les déplacements du morceau et de l'outil soient reproductibles.
Les déplacements sont fait selon des axes, les « axes machine » : axe de rotatio
n, où tourne la broche qui porte l'outil (fraiseuse) ou la pièce (tour). L'axe d
e translation, pour le déplacement relatif de l'outil et du morceau. Il faut de
cette façon que le brut (la pièce d'origine) soit aligné avec les axes machine a
vec une marge de précision au moins égale à celle de la tolérance la plus petite
. C'est tout le problème de la mise en position (MiP) et du maintien en position
(MaP). Pour éliminer les difficultés d'alignement, on vise à ce que la MiP soit
isostatique.
L'article suivant vous informera sur le fraisage:
Le Fraisage désigne un procédé d'usinage par enlèvement de matière. Il se caract
érise par le recours à une machine-outil : la fraiseuse. L'outil classiquement u
tilisé est la fraise. En fraisage, l'enlèvement de matière - sous forme de copea
ux - résulte de la combinaison de deux mouvements : rotation de l'outil de coupe
d'une part, et avance de la pièce à usiner d'autre part. La fraiseuse est parti
culièrement adaptée à l'usinage de pièces prismatiques et permet également, si l
a machine est équipée de Commande Numérique, de réaliser tout type de formes mêm
es complexes. Les fraiseuses actuelles sont fréquemment automatisées (fraiseuses
à commande numérique et centres d'usinage). La programmation de commande numéri
que de ces machines nécessite le recours à des interfaces logicielles, pour une
part embarquées sur la machine elle-même (Directeur de Code Numérique), et pour
une autre part, extérieure à la machine (PC progiciels Fabrication assistée par
ordinateur 2D et 3D) . Dans l'industrie, les ouvriers fraiseurs qualifiés effect
uent fréquemment des travaux de tournage complémentaires.
Pour le fraisage de pièces unitaires ou en petite série, la pièce est souvent pl
acée dans un étau. Les premières étapes sont donc l'ablocage, c'est-à-dire le se
rrage de l'étau sur la table, et le dégauchissage, c'est-à-dire l'alignement de
l'étau sur les axes machine. La pièce peut aussi être serrée directement sur la
table par l'intermédiaire de brides, il faut alors abloquer et dégauchir le brut
. Dans le cas d'usinage en grande série sur machine à commande numérique, la mis
e et le maintien en position sont assurés par un système de serrage hydraulique,
les vérins de serrage remplaçant les brides. La pièce peut être fixée sur un su
pport facilitant sa manutention, sa MiP et son MaP. Pour le tournage, la pièce e
st serrée dans des mors solidaires de la broche.
Pour de plus amples informations sur les procédés de l'usinage de precision au Q
uebec, veuillez rejoindre le Groupe Hyperforme.