Vous êtes sur la page 1sur 12

Fabrication d’une draisienne

Posté le 5 juillet 2012 par Ookpik: http://www.epingle.info/?p=1322

L’année dernière, ma schtroumpfette de 2 ans galérait pour pédaler
sur son tricycle. Elle l’a progressivement laissé de côté ou préférait
le pousser à la main comme une poussette. Je me suis dit que trop
jeune, il n’était pas adapté à sa morphologie, notamment la
configuration pédalier court – position de la selle. j’ai parcouru
quelques magasins de sports généralistes ou spécialisés mais je n’ai
pas été vraiment convaincu par les modèles proposés n’offrant pour
cet âge là des « configurations » similaires. Grande pour son âge,
elle n’avait pas forcément encore la coordination des mouvements et
certainement la force pour mouvoir le pédalier court, mal positionné et du coup pour avancer
sur son engin. Une année s’est écoulée et j’ai pu faire le même constat. Le problème est
identique avec les deux petits vélos stabilisés chez ses grands-parents.
Puis j’ai eu souvenir l’été dernier, d’un p’tit homme qui s’éclatait avec une draisienne en bois
achetée dans le commerce. J’avais alors remarqué que ce petit garçon était tout à fait à l’aise
dessus car sa stabilité ainsi que la vitesse étaient assurés par ses jambes. Visiblement, il
maîtrisait très bien sa draisienne jusqu’à atteindre la vitesse idéale laissant peu à peu l’inertie
prendre le pas sur son équilibre.
Pour m’en convaincre, j’ai fouillé les archives du net et j’ai « flashé » sur ces deux vidéos :
http://www.earlyrider.com

Je ne suis pas ingénieur mais je me suis dit qu’en m’aidant de mes connaissances, j’arriverais
bien à faire quelque chose de très acceptable. Je me suis donc lancé à la pêche de plans déjà
existants pour mettre en œuvre la fabrication de ce joujou « made by me ». J’ai trouvé
quelques rares plans brevetés et payants qui ne me plaisaient par forcément, d’autres
inexploitables car de trop petite taille (les liens n’existant plus). J’ai fini par retenir ce plan,
trouvé sur un blog familial états-unien originaire de Chattanooga au Tennessee : le Coaster
Bike.

.

.

Le plan est disponible sur le blog de la famille Crumley ou encore ici.com. Des photos du Coaster Bike des Crumley sont visibles sur flickr. .

un tube en acier et écrous. de la colle blanche et de la colle époxy. une tige filetée. deux roues de vélo. j’ai opté pour ne pas les faire moi-même. visserie diverse. après les avoir imprimé. j’ai dressé la liste des matériaux dont j’avais besoin : • • • • • • • • deux plaques de contre-plaqué 100x100cm en 15mm d’épaisseur.Mise en oeuvre Je n’ai pas trouvé d’explications à ces plans aussi. un petit bidon de vernis. Utiliser des roues de récupération ou neuves. une tige plate en aluminium. Estimation du coût des matériaux : entre 80€ et 100€. j’ai modifié quelques parties pour des questions de design et d’autres pour des raison de solidité. Puis. Estimation de la durée des travaux : 20-25 heures (en prenant largement son temps). Quelques images . des chevilles en bois pour meubles.

.

.

qui ralentissent (je pense) l’acquisition de l’équilibre. elle marche mais je ne doute . elle veut apprendre le vélo en maîtrisant le plus difficile : l’équilibre et l’usage d’une draisienne permet de s’affranchir du passage par les tricycles ou les petites roulettes.Le résultat est plutôt pas mal mais surtout ma schtroumpfette est ravie : malgré le poids de l’engin. Pour l’instant.

j’ai conçu une fourche sur le plat du contre-plaqué. blog. on peut lever les pieds. Un site allemand spécialisé sur les loisirs de bricolage à la maison.pas que dans quelques temps. bibliographie. et bricoler une béquille pour le stationnement et éviter de trop griffer le vernis. je peux vous aider. c’est grisant la vitesse. la fourche (et la fixation de fourche au cadre) représente le système le plus fragile et le plus sollicité par les forces exercées sur la draisienne. La fixation de la fourche sur le cadre À mes yeux. • Doubler l’épaisseur du contre-plaqué (2 x 15mm). je les mettrai à la suite de cet article. vous avez été nombreux parmi les gens que je croise régulièrement à me demander plus de précisions. je vous ai sélectionné quelques liens qui pourront guider : • • • Site français consacré à la draisienne (historique. qui peut m’aider ? Discussion sur le forum forum. ça roule tout seul… La dernière étape sera pour moi de mettre une touche « enfantine » pour la déco. Besoin de conseils ou d’aide pour la réalisation de votre draisienne. collage à la colle blanche spécial parquet. elle entreprendra le pas de course. . Fabriquer une draisienne. bon bricolage! Mise à jour (le 22 août 2012) Je ne pensais pas que cet article sur la draisienne pouvait avoir autant de succès. comment choisir et où acheter): draisienne. Quand on va vite. au jardin et divers plans de construction : ici construction d’une draisienne. et comme Mathieu. bah oui souvenez-vous. lorsqu’elle aura pris un peu plus confiance en elle et en son vélo.info. Si vous vous sentez l’âme d’un constructeur de draisienne. À vos outils. Pour une plus grande solidité du « système » fourche.decroissance.info. Vous pouvez aussi m’envoyer des photos de vos réalisations.

Le cadre au niveau de la fourche . Perçage de 2 trous dans chaque support et de 4 trous dans la fourche pour accueillir les supports. Ici. Je ne l’ai pas fait mais j’envisage d’y insérer un tube acier pour éviter les frottements tige filetée/bois et une usure plus rapide. Avec des chûtes. 3 x 15 mm collés à la résine époxy. fabrication des 2 supports de fixation de fourche. Insertion de chevilles en bois pour plus de solidité et collage du tout avec de la colle époxy.• • • • • Découper l’emplacement de la roue. Perçage des supports pour laisser passer la tige filetée de 8mm.

• • • • Avec une chute. façonnage d’une pièce biseautée qui assure la solidité des plaques latérales du cadre. Ajout de 2 rondelles collées à l’époxy sur chaque extrémité. à sa solidité et au choix que j’ai fait pour créer la fourche. La solidité du cadre ne tient que par deux parties intermédiaires : le support de selle et la jonction des 2 plaques de contre-plaqué qui se rejoignent pour accueillir l’axe de la fourche. Le tube acier est aussi collé à l’époxy même s’il est rentré (plus ou moins) en force. d’autre part l’axe de la roue trop court ne me permettait pas de le faire dépasser de chaque côté et d’assurer une fixation avec les boulons d’origine (j’ai essayé en vain de trouver des boulons à tête plate en forme de douille. Collage de la tête de cadre à l’époxy. Pour la fixation de la roue. L’axe de roue ne bouge . La roue avant sur la fourche La fourche est constituée de 2 plaques de contre-plaqué de 15mm d’épaisseur chacune collées l’une à l’autre avec de la colle blanche spécial parquet. Assez astucieux mais pourquoi ne pas avoir repris ce qui existe sur les vélos ou pour la roue arrière de la draisienne? Raison de solidité pour ne pas faire travailler le contre plaqué? Esthétique? Sécurité pour ne pas avoir les boulons qui dépassent? Avant tout le choix a été fait pour une raison de solidité d’une part. Il m’a paru plus judicieux de faire une entaille dans la tranche de la fourche dans laquelle se glisse en force l’axe de la roue qui du coup ne tourne pas sur elle-même. Mathieu : J’ai été surpris par le système de serrage de l’axe de la roue avant.Voici la seconde partie qui me parait la plus fragile et la plus sollicitée par les forces exercées sur le cadre lui-même cette fois-ci. Perçage d’un trou dans lequel un tube acier viendra se loger où se glissera la tige filetée de l’axe de fourche. j’ai été confronté à un problème lié au contre-plaqué. Les 2 boulons poêliers assurent les butées par contact de l’axe de roue et maintiennent les plaques de renfort en aluminium afin d’éviter que le contre-plaqué n’éclate sur sa tranche sous le poids. soit douille trop courte ou mauvais filetage de la douille).

la draisienne n’a pas pris de jeu. J’avoue ne pas avoir réfléchi à l’esthétique mais le rendu est finalement plutôt bien. . Remerciement à William du blog BABYCYCLES . J’envisage la pose d’une béquille qu’il va falloir que je modifie mais ce sera pour les jours de pluie ! J’espère que cette mise à jour a éclairci tous les points que je n’avais pas détaillés. Et pour faire un bilan après 3 mois d’usage (parfois « bourrin »). les roulements à bille du moyeu font leur travail entre la roue et l’axe.plus du tout et il n’y a aucune usure de l’axe. peut-être l’axe de fourche à resserrer de temps en temps (ou pose de 2 boulons autobloquants). sinon faites moi signe dans les commentaires.

Centres d'intérêt liés