Vous êtes sur la page 1sur 1

28 Rabie El Aouel 1430 59

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 19


25 mars 2009

46. DEBITEURS DIVERS ET CREDITEURS 47. COMPTES TRANSITOIRES OU D’ATTENTE


DIVERS
Les comptes 47 « comptes transitoires ou d'attente »
Ce compte présente en fonction des besoins les sont à la disposition des entités pour recevoir, en cours
subdivisions suivantes : d'exercice, les opérations :
— 462 « Créances sur cessions d’immobilisations » — qui ne peuvent être imputées de façon certaine à un
— 464 « Dettes sur acquisitions de valeurs mobilières compte déterminé au moment où elles sont enregistrées ;
de placement ou d’instruments financiers dérivés »
— ou qui exigent une information complémentaire.
— 465 « Créances sur cessions de valeurs mobilières de
placement ou d’instruments financiers dérivés » Toute opération portée au compte 47 est imputée au
— 467 « Autres comptes débiteurs ou créditeurs » compte définitif dans les délais les plus brefs ; ce compte
ne figure pas sur les états financiers.
— 468 « Diverses charges à payer et produits à
recevoir ». 48. CHARGES OU PRODUITS CONSTATES
D’AVANCE ET PROVISIONS
Lors d’une cession d’actifs non courants autres que les
titres immobilisés de l’activité de portefeuille, l’écart entre
Ce compte présente en fonction des besoins les
le prix de cession et la valeur nette comptable de
l’immobilisation cédée est directement comptabilisé : subdivisions suivantes :

— au débit d’un sous-compte du compte 65 « autres — 481 « Provisions-passifs courants »


charges opérationnelles » (compte 652 « moins-values sur — 486 « Charges constatées d’avance »
sortie d’actifs immobilisés non financiers ») si cet écart
est négatif, — 487 « Produits constatés d’avance ».
— au crédit d’un sous-compte du compte 75 « autres Les comptes 486 « charges constatées d’avance » et
produits opérationnels » (compte 752 « plus-values sur 487 « produits constatés d’avance » reçoivent, à la clôture
sorties d’actifs immobilisés non financiers ») si cet écart de l’exercice, les charges et les produits concernant un
est positif. exercice ultérieur (pour leur montant hors taxes
récupérables).
Lors d’une cession d’actifs financiers, l’écart entre le
prix de cession et la valeur nette comptable après reprise
Ces comptes sont contre-passés, et les charges et
des écarts d’évaluation éventuels figurant en capitaux
produits sont imputés dans les comptes par nature
propres est directement comptabilisé :
concernés, au cours de l’exercice auquel ils se rapportent
— au débit d’un compte de charges financières en vertu des principes d’indépendance des exercices et de
(compte 667 « pertes nettes sur cessions d’actifs rattachement des charges aux produits.
financiers ») si cet écart est négatif,
— au crédit d’un compte de produits financiers Provisions-passifs courants
(compte 767 « profits nets sur cessions d’actifs
financiers » si cet écart est positif. A la clôture des comptes de la période, les passifs dont
le montant est incertain et dont l’échéance se situe
Les opérations traitées en qualité de mandataire sont probablement dans les douze (12) mois font l’objet d’un
enregistrées dans un compte de tiers 46 ouvert au nom du enregistrement comptable au crédit du compte 481
mandant (sous-compte 467 autres comptes débiteurs ou « provisions - passifs courants » par le débit du compte de
créditeurs), et seule la rémunération du mandataire est charges 68 « dotations aux amortissements, provisions et
comptabilisée dans le résultat au sous-compte 706 « pertes de valeur ».
prestations de services » si l’activité du mandataire
constitue l’activité principale de l’entité, au compte Lorsque la charge qui a fait l’objet d’une provision se
708 « produits des activités annexes » dans les autres cas. réalise, les coûts correspondants sont directement imputés
sur le montant de la provision (débit du compte 48 par le
Le compte 468 « diverses charges à payer et produits à crédit d’un compte financier ou d’un compte de tiers), et
recevoir » hors impôts est mouvementé à la clôture de le compte 481 provision est soldé :
l’exercice pour permettre l’enregistrement des charges et
des produits rattachables à l’exercice clos. Ces comptes se — par le crédit du compte de produit 78 « reprises sur
présentent TVA incluse (le montant de la TVA attachée pertes de valeur et provisions » dans le cas où la provision
étant porté en contrepartie de la subdivision d’un compte est supérieure à la charge,
44 TVA). — par le débit du compte de charge correspondant dans
Lors du règlement effectif, ce compte est soldé en le cas où la provision est insuffisante.
contrepartie des autres comptes 46 concernés, les
ajustements nécessaires étant enregistrés aux comptes La provision est reprise par le crédit d’un compte de
intéressés. Ce compte peut aussi être contre-passé à produit 78 « reprises sur provisions et sur pertes de
l’ouverture de l’exercice qui suit. valeur » si elle s’avère sans objet.