Vous êtes sur la page 1sur 135
Jacques LAMIRAULT Henri RENAUD Maitre de conférences Agrégé de Génie civil Ecole centrale de Nantes IUFM de Nantes Département Genie civil ba FOUCHER 31 rue de Fleurus 75278 Paris Cedex 06 SOMMAIRE 1 Caleul du béton armé aux états 3 1. Notions 4'étars limites .. 5 2. Btats limites ultimes et états limites de service ‘ 3, Prinoipes généraux des justifications . a f. 6 4. ELU.ouELS.? as a Gomes "6 7 ip 8 2 Formulaire des poutres 1. Notations et conventions du formulaire des poutres 2. Formulaire des poutres r 3. Mode d'utilisation du formulaire 3 Caractéristiques géométriques des sections 7 Moment statique (rappels) s Se en! 1 2. Momezit quadratioue (rappels) . 16 3. Tableau des caractéristiques des sections couranies 17 4. Section en forme de Té 18 5. Application aux sections courantes de béton armé ... 19 4 Actions permanentes et variables saentcnrvanost 2B 1, Nature des actions: .rssssnsennannasestse 23 2. Evaluation des charges permanentes 3. Evaluation des charges d'exploitation : in 25 4. Application: calcul d'une descente ce charges, 26 8 Calcul des sollicitations concen 29 1. Principe 29 2. Combinaisons d'actions . 30 3. Applications ncaa 31 6 Bétons et aciers: caractéristiques cues eerste 35 1. Les BEtOMS sass 35 2. Les aciers 38 7 Déformations et contraintes de caleul 4l 1, Etat limite de résistance 41 2. Btat limite de cervice 47 8 Semles de fondations al « Sollicitations de calcul 51 2 Prédimensionnement des semelles 52 3. Détermination des aciers tendus sess 54 4. ‘Tableau d'arrat pratique des barres des semelles et attentes smn | 56 9 Poteaux: compression centrée seer 39 1. Notations et rappels 59 2. Hypotheses d'études 60 3. Calcul des armatures longitudinales 60 4. Dispositions constructives so 61 5. Application 65 ISBN 2-216-01646-2 ‘Toute reprévetation, :raducion, aaptaion ou reproduction, mime pintole, par tous proeSdés. er to08 pays, Hite sans autrisation ec exposera Ke conrevensnt¥ des poursuites judiciaires (Rf Lel du U1 mars 1957 calable, ei les Ftions FO (CHER, Paris 1993, 10. Tirants: traction simple... 67 « Hypothases d'études 61 2. Coutraintes de caleul ses 67 3. Determination des sections armatures 7 4, Dispositions réglementaires minimales. e000 68 LL E.L.U.R.: flexion simple 3 1. Hypotheses d'études B 1. Contraintes de caleul .. = -. 73 3. Combinaisons seve avvensannes 74 4. Calcul de sollicitations “ 74 5. Conditions d'équilibre d'une section recrangulaire 74 6. Moment critique ultime A a 7. Moment critique réduit " we ra 8. Calcul des armatures longitudinales tendues 78 12 E.L.S.: flexion simple ...... sessveses 83 1, Hypothdses d'études ..... 83 2. Contraintes de calcul nena . 83 3. Combinaisons d'actions ressanses 84 4, Caloul des solicitations 384 5. Conditions 'équilibre d'une secsion rectangulaire 84 6. Moment limite de service " ’ 88 7. Moment limite réduit de service 88 8. Calcul des armatures longitudinales tendues separ 89 13 Vérificution des sections . > 95 1. Hypothéses de calcul cee 3 96 2. Caractéristiques géométriques 96 3. Expression de la contrainte normale au niveau dune fibre ” 14 Liaisons béton-acier . ree |] 1, Contrainte d'adhérence 103 2. Ancrage des aciers a 103 3. Entrainement des barres ‘solées ou en paquet ‘season 108 1S Effort tranchant: justifications et dispositions constructives woe = EE L. Contrainte tangente conventionnelle .suneeenemnnnnnennses vow HD 2. Contrainte tangente limite ultime 3 as weasnes ‘112 3. Armatures d'une poutte 0... 113 4. Dispositions constructives ‘ninimales 14 5. Effort tranchant réduit au voisinage d'un appui MS, 6. Justifications aux appuis eecnniinnnnnannnnnnnnannesen — 16 7. Cas des dalles .... 7 16 Micro-projet Batiment vesttuneenees 120 I. Brude demandée ... . . raat geese: 1120 2, Valeurs caractéristiques et valeurs de caleul des ma . 121 3. Caleul des éléments porteurs ..... a 122 4, Calcul des panneaux de dalles rectangulaires sous chargement modéré uniforme.. ee ane 129 Annexe 1 Caractéristiques des aciers. socnnnennnninanennnnnenne 13S Annexe 2 Contraintes limites des matériaux & ELS. ascesensnssnsis 136 Annexe 3 Moments critiques réduits sce . 137 Annexe4 Tableaux de calcul a!'B.L.U.R. seesaanens 138 Annexe 5 Tableaux de calcul AU ELS, sons 140 Calcul du béton armé aux états limites Les ouyrages en bétou armé sont caleulés en réspectant les Principes généraux réglements, nosmes et Documents Techniques Unifiés (D.T-U.) en vigueut Le B.A.B.L. (Reglement Béton Armé aux Etats Timites) prescrit les rgles techniques de: ~ conception, = calcul des différents ouyrages de la structure B.A, = justifications (vérifications diverses et dispositions constructives ‘minimales). Le présent chapitre a pour objet do familiariser Ie lecteur aux no tions d'états limites, bases d'élaboration du reglement B.A-E.L.. 91. | ® + Dans le domaine des constructions, un état limite est celui qui satis- fait stictement aux conditions prévues sous Veffet des aetions (forces, moments ou couples) qui agissent sur lz construction ou l'un de ses éléments) * Quelles sont ces conditions ? Citons: la stabilité, la résistance. la durabilité, les déformations non nuisibles pour satisfaire los fonctions techniques d'utilisation des struc- Pus. Exemple: résister aux sollicitations imposées, a Veffet des intempé- ries, des dilatations, des retraits, ete Notions d'états limites (3.4.6.1. a1) | 2» Etats limites ultimes et états limites de service lest nécessaire de bien différencier ces deux états qui sont a considérer dans tous les calculs B.A. soit direc temen(, soit implicitement pour l'un des états Etats Limites Ultimes (E.L.U.) . On distingue: Etats Limites de Services (E.L.S.) On cistingue: + Etat limite d'équilibre statique —* Stabilité des constructions (non glissement, non renversement). + Etat limite ultime de résistance (symbole E.L.UR.) —> Capacité portante qui dépend des matériaux constitutifs (non rupture par écrasement ou par allongement excessif), + Etat limite de stabilité de forme (symbole F.1.U.S.F.) —> Pas dinstabilité Exemple: pour un poteau B.A., non-risque de jlambe- ment. NB. lls concernea! fa capacité portante eta limitation des risques de ruine de ous ordves + Etat limite de compression du béton —» Contrainte de compression bornée par le regle: ment B.A.D.L. * Etat limite de déformation —* Limitation des désordres. Exemple: fleche des planchers limitée pour réduire les désordres de fissuration des cloisons ov des revétements scellés, + Etat limite d'ouverture de fissures — Durabilité des ouvrages Exemple: non-corrosion des aciers NB. {ls concernen: les conditions d'utilisation des ouvrages et la durabitité Calcul du béton armé aux états limites 5 P Tis s'appliquent essenticllement pour: + Ia sécurité des ouvrages, par utilisation de coefficients de sécurité: ~ coefficient de majoration pour les valeurs nominales des actions (charges permanentes, charges d'exploitation, ete.) — coefficient cle minoration pour les contraintes de calcul béton et acier; + Tes combinaisons d'actions dans un état limite donné: aVE.LU.* 1356+ 1,500, G4Oy G: charges permanentes Qj: charges ¢exploitation en gencral = les états limites ultimes E.L.U., = les états limites de service E.L.S. Par exemple, pour la détermination des sections d'acier: Calcul APELS. Mog — Arey Caleul aTELUR. Mi Ag , < fea > Si A, Ags on tetiont A, 4 E.L.U. ou E.L.S.? ae ‘i ou i % Principes géméraux des justifications Remarque: les combinaisons détermi- nent ies sollicitations les plas défavo~ rables, comme par exemple dans te cas des poutres aver porte-dfaux ou les cas de chargement des poutres continues. Notations M, — moment de flexion a Pétat limite ultime (M,,, moment de flexion A Tetat limite de service Ay section théorique darmature 4 TEL. A, seotion théorique armature ATEL-S. Indiquer, dans les différents cas ci-dessous, quel est Vérat limite a considérer. si. Equilibie d'un mur de soufSncment Exemple: stabilité au renversement Db. Cas de fissuration tres préjudiciable Exemple: limitation des contraintes de traciion des acters c. Cas de limitation de fl&che Exemple: f <1./500 si la fongueur L < 5,00 m. d. Equilibre d'un poteau élancé (faible section, grande hauteur) ¢. Contrainte de compression du béton imposée 2 6 B.A. Guide de caleut Réponse a: E.L.U. équilibre statique b: ELS. ELS. ELUSF. : ELS. © a e Formulaire des poutres But Déterminer fa valeur numérique des solicitations telles que: ~ actions aux appuis, ~ offort tranchant. ent particulier au veisinage des appuis, = moment de flexion, en particulier M,,.,. Démarche proposée Définir les liaisons mécaniques de la poate (types d'appuis). + Déterminer le (ou les) cas de charge (charges uniformes, réparties, concentrées, etc.) + Effectuer Ie schéma mécanique de la poutre chargée. + Décoder et sélectionner dans le formulaire le (ou les) cas de chargement comespondant. * Choisir et utiliser les formules adéquates en appliquant, sil y a lieu; le principe de superposition des états d’équilibre. NB. Le formulaire ei-upres est limite & quelques cas couranis pour familta~ riser Ie lecteur a son utilisation Notations et conventions du formulaire des poutres Notations (figure |) | Conventions (figure 2) A Appui de gauche . (1). Charge répartie uniforme B ——Appui de droite } Travée AB (2). Charge concentrée x'x Ligne moyenne continue représentative des cen- | (3) Couple de flexion tres de surface des sections le long de ka poutre | Types d'appuis: 4 _Intensité de Ia charge uniformément répartie par | (4) simples ou libres metre de poutre articulations P Charge concentrée encastrement une seule extrémité C.D Points d'application de la charge P cencastrement a chaque extrémit® @ Distance de la charge concentrée & l'uppui considéré Poutre continue (& plusieurs travées) Ro Ry Actions des eppuis A et B sur la poutre AB Représentation des moments de flexion: Vio Vp Efforts tranchamts aux appuis A et B diagramme disposé du c6té de la fibre tendue de 2°" Ascisse d'une section courante Ja poutre pour lever toute équiveque quant d la % — Abscisse oli stexerce le moment maximal M, dans disposition des aciers de traction fa travée AB Représentation des efforts tranchants : M, Moment de flexion dans une section dabscisse x VaR, ct V, M, — Moment maximal de flexion en travée dans le cas d'une poutre & une seule travée AB Chargesconcernrées Sehéma du cas de charge SehSmas de représentation Poutres sur deux appuis simples Cas de charge Effort tranchant Moment de flexion Obyervations ofa Tm BA = kek ‘Charge uniformément répartie o|P it c | A 3 z Pb Pea Ae Res | Mee Saniie Vente A et € pour x = at Charge concentiée P signifie Ventre Cet B Charge uniformément B répaitie p/m? 4 © sur un wapéze S= sire du trapeze Qi=ps avec Q= g (L—a) 2 2 |L a Q fii-a) Ra=Ry Charge en trapeze régulier ~Ra Ve Charge répartie Wi) (triangle isocdle) ‘ L [et i] ee ed Ry a | Va=Rs Charge & répartition variable | V=0 pour x= 8 BA. Guide de caleul ‘Effort tranchant Moment de flexion Observations +24 ‘ A A Vea Signifie 1 | * 4s effort tranchant fd Innit # gauche de la Ry = ght? M fra) Ami-poriée| section située en A 2 Vjqi V droite dea Changes Ma=Mp= uniformément réparties mo a4 tt } 7 | ‘Moment constant = r de AaB to, Tt? ne|* " [eps fel 4 3 Ry=P Re=P ¥ Charges concentrées My =-P-a sur porte-B-faux bps yl) = | Sens des actions \ Sas) | Lee z aux app ETE: 4 eR PRL | Ryevemtets Ry: vers le haut L Ra Vee =P « Charge concentrée sur | porte-Befaurx Poutre encastrée 4 chaque extrémité Cas de charge Effort tranchant Moment de flexion Observations 7 a 1 oT {\ I Pours =LI2: TOM TT HA v=0 2 5 a eS yk My = 4 Pe at rc = er ee 2 384ET ‘Charge uniformément Va = Ra partie w > | a Pour xy = L/2 4 c v=0 7 @ PL je Mae > vs Ry=PI2 Rg =P/2 Vy =P/2 Ve =-Pi2 Ma= 3 Charge concentrée P en L/2 Formulaite des poutres 9 Cas de charge Effort tranchant Moment de flexion Observations Ene Cet: Me Pa? “TE Pour.rg =a v 2Pa°(L-a)" i ee L ‘Charge conceniré: P- Poutre encastrée a une extrémité et sur appui libre a l'autre Cas de charge ‘Effort tranchant Moment de flexion Obseryations L wih V=0 pour xy = oe pour xy = gL | ato pour x=52 Poway =L/2 : Mo= Sm 32 Pout.sy =a ~ _ 4 J) yy, — Pele a Cb +a | L . ——— wD +—+_+# ‘Charge concentnée P L y= Pe wba) pg, 2 10 B.A. Guide de calcul pe Poutres en console as de charge ‘Effort tranchant Moment de flexion Observations am . Fiche en A : TT —— alt TTT 8) ) ee = ks aR se Jo Ro =ah arg uniformé | Poutres continues (cas simples) Charge uniformément répartie ‘Moments en travée 12591? <= Moment surappuis | My_,=0,070¢L* gm am 1 TH TATU OTTO TT , 2 As At 250yL R,=0,375qL << Actions des appuis | My = 0.07091? Cas de dene travées M,=0 My =~ 0.1001? 04100012 M,=0 | Mf, ,= 0.08040" TOTTI TTT | 3 = 00025qL? > by R, =0.4009L. Ry= 1 100gL My. = 0.08041? Cas de trois travées Formulaire des poutres "1 charge permanente charge dexpleitation TATU PELE $00 Poni sur deux appuis Données Réponse: application directe du formulaire + Appuis simples aux extrémités + Charge permanente par metre de poutre + Scction de poutre : 20cm x 50 em 0.20 x 0.50» 25 000-2 300 Nim © Buriée‘eiitre sips .8,00.cn ge. 7 Cotabinaison de charge (1,35 G +1,50,) =) + Charge d exploitation uniforinément répartie: 1552/50 4.1512 000i 47a 5 i 5x2 5 x 12.000= 21 3 P oles SI2MN * Utilisation du formulaire: eas a? 1 i 012s Ry = Ry=gl/2=85 500N Hypothéses de fonctionnement &VE.L.U.R. Vj, =85500N et ¥,=—85500N ~ Combinaison d'action V(e)= ghi2— qx = 85 500-21 375 x G > charge pertnanente pourx=1m—» Wil) = 64 125N Q, > charge dexploitation pours =2m—» V(2)= 42750N 1356 +15 0, pourx=4m—> ¥(4)= 0 |) Déterminer ~ les action aux appuis Ry, Ry; — les efforts tranchants V,, Vq et V(x) pour déter- miner les cadres ct étriers 2 ~ les moments de flexion M, et M(x) pour dézer pours=1m—>M()= 74812Nm *| miner les sections d'acier tendu pour r= 2m —.M(2)= 128 250. Nm 2 oom Poutre sur appuis Libres o—--- ccccalintceensneed Données _ + Section de poutre B.A. : 1S cmx 50.¢m ip *Portée entre appuis —: 6,00 m + Charge d'exploitation = une charge répartic en triangle isocéle sur toute 1a longucur Z de la poutre (valeur max A D i 4, = 9.000 Nim); ‘Ts 600 a “ une charge concentrée 20.000 N a mi- - portée. BE outre sur appuis bes Déterminer les valeurs numériques de V, et de My : pour un calcul de ta section dacier & IELUR. 12 BA. Guide ae caiew ie ss eres Réponse: application du principe de superposition Nature des charges Formulaire Charge permanente uniformément répartie Charge permanente: poids propre par mete de qi = 1,35 X 1 875 = 2.531 Nim Casné 1 | poutre + Effort tranchant 3 fappui A 0,15 0,50 x 1,00 x 25 000 = 1 875 Nn Vy = 283122 7503 + Moment de flexion & mi-portée oo My =2531x5 = 11390Nm - | Charges d'exploitation Application du principe de superposition * Charge répartic en triangle isoctle Cas? 4 | Sommation des résultats partiels ci-contee: qo = 1.5% 9000 = 13S00N V, = 7593 +20 250 + 15 000 =42 843 N % = 13 500% 2:00 = 20250N My = 11 390 + 40 500-+45 000 = 96 890 Nm 6,00" ; Mo =13500x °° = 40 500.Nm (v diant égal a + Charge coneeutrée Cas n? 2 Ry = 1,5P = 30000N y= a = 15000N My = "1 = 45000Nm Poutre encastrée a ses deux extrémités ‘ conan Calewier les moments d'encastrement sur appuis et fe moment maximal en travée @1ELUR. cs Réponse exploitation f ee N Combinaison d'action: 1,35 G + Y S + Charges uniformément réparties p.m. Ag 5 Na Qq= 1,35 X2 750 + 1,5 x 18 000= 30712 Nim Aas, PEharge permmente | yas fw i 708 rey Formulaire: cas u° 9 —> M,=M, =~ 125 409 Sm Pouureencisnde a 08 deux extrémités M, = 462705 Nm * Charges concentrées d'exploitation Données P= 1,5 x 26 000 = 39 000 N Section: 20 om x 55 em; partée 7,00 m Formulaire: cas af 11 —> ‘Le poutre supporte en charges d'exploization : My= My =~ 40045 Nm ~ deux charges concentrées de méme intensité, My= +8705 Nin P = 26 000 N, situées chacune 21,251 de | « weret total des charges réparties et concentrées chaque extrémité; ; M,=M,=— 165 454 Nm — une charge d'exptoitation uniformément - répartie de 18.000 Nim. Mg=+ 71410 Nm pour x, Formulairedes pours 13 Caractéristiques géométriques des sections éterminer, pour une section donnée d'un élément fléehi ou compri- mé, los caractéristiques géométriques qui servent & étudier, par lu suite, 'équilibre dune section B,A. sous l'effet des sollicitations 1 Moment statique (symbole M,) Il sect & trouver le centre de gravité (C.¢.G.) dune surface donnée (S), par rapport 8 un axe situé dans son plan. Dans le cas du béton armé, l'équation dite.du “Momeni statique perme: de trouver la position de la fibre neutre d'une section (axe Ga, passant par le centre de gravité G). La distance de la fibre neutre 2 la fibre la plus corprimée de la section permet de calduler le moment quadratique par rapport l'axe Gx 2 Moment quadratique (symbole fu. ni 1 intecvient dans le calcul des: = conttaintes de compression dut béton et de traction des aciers dans une section de béton armé soumise & un moment dé flexion; ~ contraintes de cisaillement dues & effort tranchant: = déformations (exeamples: flache des éléments). 1» Moment statique (rappels) Théoreme Le moment statique d'une surface plane par rapport & un axe passant dans son plan est égal au produit de W'aire de cette surface par la distance de son centre de gravité (ou centre de surface) & I'axe considéré Unités tisuelles M/Ox=5- Yo Aire totale S.. MI Oy=S- x5 Ordonnée y Abscisse 2 an Propriétés Moment statique M, axe Ox passe par le centre de gravité —> M, { O° Si Taxe Oy passe par le centre de gravité —> M, / Oy Principe de calcul pour une section homogéne Prenons une seetion en TE pour servir d'exemple: alaxe Ox | Produit — uo: = On en déduit yo = vi = Sy Moment quadratique (rappels) Définition Lc moment quadratique dun élément de surface plane pat rapport & un axe Os, situé dans son plan, est égal au produit de I'aire ds de cet élément par le carré de sa distance & Vaxe considéré Cx. Le moment quadratique de la surface plane $ contenant tous les éléments aire ds, par rapport 2 axe Ox, est égal a la somme des moments quadratiques &lémentaires to.= [yas Méthode de calcul ‘Traitons un exemple simple, le cas de la section rectangi * Caleulons le moment quadratique par rapport a T'axe Ox + Soit un élément de surface daire d= b dy Sa distance & luxe Ox est y qui varie entre O et h bm f yds = i FB vay los a h Remarque: on obtiens de méne oy =" Théoréme de Huyghens Le moment quedratique d'une surface plane , par rapport 2 un axe Ox de son plan, est égal 8 la some + du moment quadratique J... de cette surface par rapport & Vaxe GX, paralléle & Ox et passant par le C.d.G. (fig. 2); * du produit de Taire de la surface §'pat le carré de la distance yg, du ccontee de gravité & axe Ox. ——— | lors lex + S> ye Q) Application a la section rectangulaire pour déterminer I,, 16 BA. Guide ee coteut B Tableau des caractéristiques des sections courantes Forme de 1a section Aire Centre de gravité Moment quadratique Rectangle Position de G Par rapport au C..G.: of “ela [x h Tex = { = A=bxh vy ef eg: n 7 | 2 Par rapport da base: Tes a Fi Tingle oe ve axe = ae beh ; 2 wa, oil ia, ot 3 2 +4 4 Sita 4 ys | a= veer Dex | | hy lemon Jquc; ri, = fenimroment quadraigue) ] temarque: le rayon de gration est tel que: sg = EXE EET uit rey = yA eee onan tara ‘A (aire de Tu section) Va MER CMa es: aaa = Caleuler en utilisant le tableau ci-dessus: S$, vy. Toys lo Masquer les résultats indiqués = Contvbler les résultats obtenus. Seetivit Résultals | A = 640 om? 8 cm 13.653 emt 54613 emt - a A 10 em? oh 640 em? a y= 1333 em 14.28 em $ Tox = 56889 em* 32.659 em* Io, = 170667 em* Caractéristiques géométriques des sections 17 4% Section en forme de Té Etablissons les formules pour calculer et Je dans une section homogene en TE dans le cas oi yg > hig y 4 ~ ie if TEL * \ 7 was ” Ms Lg ee a ~ BE catutde, WEED cate de ieg Calcul dey, (ou ¥,) Calcul de ig, en fonction de v, et dev, Aires Disunce du C96.) Produit Aires axe Ox z 3 Ih vie by Seth =: | ki h by ¥, ye 2 3 hy (bby) h Sp = (b= by) by = — ily = 2 2 > 2 3 A Ca hy 2 — hy S=S45: | Msor = WE +O = bo) ty = @-%) Lh) l 7 : 4D = by) hy yom bo 0) Ag a *% 7 ; lox = - @- Yo a 2 ox yt Ob NA. Chote de axe Ox passam par farrte supérieure deta section. | NBR Chote de Fane GX passant parle Ca. Les rectanes hahntrés ore tale A, sont dtcive dons ies coe Exemple numérique avec: b= 20cm; b= Bem; L’epplication des formules ci-dessus donne 26.73.0m_ et 18 BA. Guide de eateut hy= 18cm; h=78 em. Vays 1904 443 cmt J} - Choix préalable d'un réjérentiei Ox, Oy. ~ Choix de surfaces élémentaires ~ Détermination de yj, avec le moment statique. ~ Uiliscaion du théordme de Huyghens pour Igy 01 Toy Rectangle Traptze Té Section en «D» al . vt vt 1» j | } [ a: | __| *Td a mn r a | b =50em 4 b= 200m ht =45em fiy= Lem feos REPOMSES sencmnnlommon : aR RSS < y= Qem 27, 214 em 28, 105 em Tp, 7 455 625m! | Ty, = 683.438 cm! 159 380 cm? 267 667 em* Igy= 113 906em* | I= 187313 omé 226 202 cm* 256 606 em* Pe Application aux sections courantes de béton armé Principes de caleul (préliminaires indispensables) 1? Le béton tendu est négligé dans les caleuls du C.d.G. ot de I, (saut ‘cas particuliers). 2 Le moment quadratique des acicrs 1, par rapport & l'axe passant par leur propre cenite de gravité est également néglizé 3° La section dlacier est prise équivalente a une section fietive de béton: coefficient d'équivalence 7 pris égel a 15. Exemple Section d'acier constituée par: 4HALé + 4HAI6 > Section totale A, = 14,20 em? Section fictive équivalente en béton: A, x 15 Soit: 14, 20 cui? x 15 = 213 em? 4 Le hauteur utile de la section (symbole ) est égale a la distance de la fibre la plus comprimée du béton au C.d G. des aciers tendus Remarques Larhatteur ule de la section, symbole d ea: prise gale dla dance entre te CG des acters tendus ot a fibre ta plus canine de a sction, 2. Rappel: te momen sigue par rapport tm ate passant par le Ca. G. ela Seton EMJGX=0 (sauanon de secind degrben¥ ied «Moment vate Caractéristiques gometriques des sections 19 Cas d'une section rectangulaire (fig. 5) On veut calculer » ¥ et Jay. Position de I'axe passant par le C.d.G. Aire Distance algébrique ‘Moment élémentaire du C.d.G. Al'axe GX statigque: ¥ bey Si = b-Y = 2 S =n Ay ~(d-¥) ne Ag(d ~ ¥) \ ¥ Yur ox - oe Auen=o Calcul de f,y. par application du théoreme de Huyzher Section B.A. rectangulsire ons et en tenant ‘compte des principes de calcul pour les sections B.A.: f ZZ, EE | Exemple numérique avec: 4 G x b= 18cm; d=45em; A= 8,04 om? Par utilisation des deux formules précédentes, on trouve A ¥=yq= 18,75 em; Jgy= 122 652 om! p—]e5 Cas d'une section en forme de Té (fig. 6) Etudions le cas ot ¥ ra By Remarque: Si ve ype daction G, JG tse cicconare * Voile B.A. os 2 G, * Coffre-fort sur plancher = 2 2, * Cloisons sur plancher aan 2 G + Poutre B.A. — ? G + Charpente bois ou métal = ? G, + Chaufle-eau 200 dm? > ? 2, + Neige sur versant ou terrasse —> a 5, + Personnes sur planchers > 2 2, + Voitures (actions des roues) > ? Q, Actions permanentes et variables. 23 2» Evaluation des charges permanentes (éxtcaits NFP 06-004) 2.1 Matériaux deconstruction 2.2 Eléments constitutifs des maconneries | ] Béton armé .. - 000 Nim? sion Ep | Poids Désignation 5 Acier sntanennennnseonn ne 78 500 Nim (em) | (Nin? Magonneries de moellons -- 23000 Ném? | | Briquas pleines 55| 1050 Caleaire compact 28 000 Nim L a 10s! 2000 SOMITE on S000 Nar) |S cigneworeges 1s | 1300 Bois { feuillus .. 8.000 Nim? 20 | 1750 i, 2 topicaux durs ..., 10 000 N¢m’ iL 25 2050 Autres éléments: Bloes pleins en béton de gravillons 15 | 3150 (poids par m? et par cm d’épaisscur) ourds as _ 20 | 4200 Carreuus de plate 100 Nim?em sux en déton de gravillons | 19 | 2000 Enduit de platre id s ee 20 | 2700 Enduit de mortier hycrauligue 180 Nimem | | Bloes pleins de béton cellulaire 151200 Complexes isolants voir fiches 2 1600 des fabricants 25_| 2050 Pierre ce tail — parois plein 20 | 5300 ~ auto-portent 8 | 2200 ~ attaché 3 | 500 2.3 Poids des éléments constitutifs des planchers * Dalles pl s: 250 N/m?/em d'épaisseur Exemple: dalle B.A. de 18 cm dp" —> 4.500 Nim? + Planchers a poutrelles préfabriquées et entrevous (woir fichcs des fabticants. exemple P.P.B.) A litre indicatif, le poids, en N/m”, dépend des épaisseurs et des entrevous utilises: Poids en Nim? des planchers courants avec: outrelles + entrevuus + table de compression (ép': Type Entrevous (épfenem)) Béton | Polystyréne | ‘Terre cuite | +4 250 =| 1700 | 2300 16+4 2850 | 2.000 2.600 2o+4 | 3300 200 | 3.000 24 B.A, Guide de calcul 2.4 Revétements des planchers 2.5 Toitures *Chape en mortier + Terrasses ou dalle fottante 2200 N/m?/cm dept ~ Fianchéité multicouche ——: 120 N/m? Exemple: chape de 4.cmd'ép'—~ 800. Nim? | — Asphalte coulé sablé 500 Niu? + Carrelages scellés y compris mortier de pose: ~ Gravillons pour protection . grés cérame ép"Y mm 900 N/m? d'étancheité 200 Nim? — marbre ép'12mma1Smm : L000N/m? | * Autres toitures + Parquets de 23 mm ~ Support de couverture 5 250Nfm? | liteaux sapin : 30 Nim? y compris lambourdes 250 N/m - : a : | =voligeage sapin 100 N/mm? * Sols minces tes 80 N/m? - chevrons sapin (60 X 80) 70 Nim? ~ Couvertures en ardoises (attis et voligeage compris) 300 N/m? | = Couvertures en tuiles (hiteaux compris) : 500.4 750 N/m? Cloisons légéres, non porteuses, de masse <2 500 N/m Elles sont prises en compte comme une charge permanente uniformément répartic, ‘On admet: $00 N/m2. (AI: [Ei eee ee aS a Fe Bvaluer tes charges perma. Locaux d'habitation (nentes par? de plencher + Dalle pleine en BA épuisseur 16 em > 4000 Nim? IE] suévane tes données * Dalle flottante d'épaisseur 5 cm => 1.000 Nan? ied ci-contre + Revétement moquette ay 80 Nim? (fy + Cloison de distribution, type Placopan => 500 Ném? 5.580 Naw: >» Evaluation des charges d'exploitation (Extrait NF P06 001) | Nature ct destination | Charges €’exploi- | du local | tation en Nim? Nature et destination [arses d'exploi- du local tation en Nim? ires | Batiments A usage a'habitation Logement y compris combtes Batiments sco! || et universitaires | Salles de classe, drttts, I | | aménageables, | 1300 sanitaires colleetifs 2500 Baleons | 3.500 Ateliers, Laboratoires Escaliers (marches isolées | (matériel lourd exclu) 2500 exclues) 2500 Circulation. escalicrs 4.000 Gteniers proprement dits 2500 Bibliothéques, sulles de réunion 4000 Bitiments de bureaux Cuisines collectives 5.000 Bureaux proprement dits | 2.500 Batiments hospitaliers Circulations et escaliers | 2500 | et dispensaires | Halls de réception | 2500 | Chambres 1500 Halls & guichet 4000 | Circulation interne | 2500 | Locaux médicatechniques | | (salles de travail et d'opérations) | 3500 Actions permanentes et variables 25 Cas des terrasses (voir D.T.U.n° 43) Cas des marches préfabriquées ‘Terrasses non aecessibles indépendantes en porte-a-faux Terrasses accessibles privées Chacune doit résister a: Tesrasses accessiles au public ~ une charge concentrée de 5 000 N. a 'extsémité de la marche, si la portée est inférieure 2 1,10 met Vescalier aun accessible au public: — une charge Q = 10 OOO N, répartie, si la portée est > 1,10 met lescalicr non accessible au public; ~ une charge Q = 15 000 N, xépartic, si la portée est > 1,10 met lescalier accessible au public Données + Batiment 4 usage d'habitation avec ascenscur et escalier de service (volées droites préfa- Fraluer les charges d'exploitation briquées « Temasse = 1.000 N/m? + Les séjours disposent, en facade, de balcons ° Plancher = es ‘ 1 » Balcons = 3.500 N/m? * Los planchers sont en dalle pleine B.A. : + Bscaliers = 2.500 N/m? + La terrasse B.A. est non accessible 4 =Applicatio calcul d'une descente de charges Remarque préliminaire Les loi de dégression des charges d exploitation n'est appli- cable qu aux bitinners d'habitation cont ie nombre d'étages est supérieur & $ en général (NFP 06-001). Phar erste — Descriptif succinct Pencer Ba + Batiment d'habitation + Fondations pas semelies continues en B.A. + Murs de facade en blocs creux de béton en gra- villons Iourds hourdés au mortier de ciment avec potelets raidisseurs ineorporés et chatnages hori- zontaux + Voile B.A, pour refend: épt 16cm + Plancher B.A, avec poutrelles préfabriquées et table de compression: type (16 +4) + Plancher-terrasse B.A, non accessible au public et avec protection lourde comprise: 5 G00 N/m? + Etanchéité multicouche: 120 N/m? terepein 60, Vérifier les valeurs prises pour les charges perma- ‘of nentes et d'explotiation. a a Coniraler les résultats obtenus pour les pressions exer- Ges sui le sot de fondation dans le cas du mur de faga- de et du refend porteur 26 BA. Guide de calcul | | Erapes du calcul Actions verticales | + Sélectionner une tranche de batiment de longueur 1,00 m (sans baie} Couverave : Charpente * Considérer chaque travée de plancher indépendante et sur la hauteur totale du batiment, (exemple: le refend porte une moitié de travée de part et dautre). + Différeneier les charges permanentes et celles dexploitation * Effectuer ls descente de charges niveau par niveau par calcul eumu- Ie partir du haut * Calculer la pression exercée sur le sol ~ sans evefficient de pondération, ~ avec coefficients de pondération. Descente de charge pour le mur de facade Murs dé létage Charges permanentes G Charges dexploftation Q Désignation Niveau ] i ] | T re Poids | Poi fesowwrsses) c/a | | ine| Total | Cuma | z |r | PS) roeat | Comut ni (Etanchsits | 2,85] 1,00 120) 342 | Terrase B.A, | 2,85] 1,00 $000 14250 | 14592 | 2,85] 1,00, 1 000| 2850 | 2850 N2__| Mur de fagade | 1,00 250| 2700) 6750 | 21342 | 2350 N3_|PlancherB.A.| 2451.00 2850) 6983 | 28 325 100 | 1500 3375 | 6295 Ni [Murdo tagade [ 6750 | 35075 6225 Nd__|Plancher B.A. 6983 42088, 337s | 9600 Né | Mucde fagade 6750 | 48808 9 600 7 |Semelle B.A. | 1,00 0.60 | 0.40 6000 | S48n8. 9600 * Pression exeroée sur le sol de fondation sans application des coefficients de pondération: GAQ@_ 54808 + 9600 a oo atf. ~——— = 0,107 N/mm?, ou 0,107 MPa S 600 x 1000 |__+ Avec coefficients de pondération: | 1,35G~ 1,500 &.- 00 | 0,147 MPa | 5 | Descente de charge pour le refend porteur (voile: B.A) | Calcul dicect pour obtenir la contrainte exercée sur le sol Charge Sur terrasse 4660N Sur planchers 13500 N Charges permanentes 18160 N, a + Sans coefficient de pondération: ee (G+0) = 104581 N Planchers B.A. Contrainte exercée sur le sol G,)= 0174 MPa Voiles ..... * Avec coefficients de pondération Semelle B.A. (1,35 G+ 1,50 0) = 143 908 N TOTAL Contrainte cxereée surle sol: u,.,= 0,240 MPa Actions permanentes et varianies 27 DESSIN TECHNIQUE ET LECTURE DE PLAN _ BEFOUCHER ‘Ils'agit de connaitre et d'appliquer les modalités de calcul des ‘sollictations dans une ou plusieurs sections d'un élément B.A _(cemelles de fondation, poteau, poutre, dalle, etc.) ‘Cessollicitations (efforts, moments de flexion ete.) proviennent: ‘= des actions permanemes 3 f udiges ures précédents Ciesactions variables } “ties aux ehapitres précédents ‘dans une section donnée d'un élément de la structure B.A, ‘Démarche Les sollicitations sont calculées par application: ‘+ de principes et de méthodes de résistance des matériaux en tenant _ compte du reglement B.A E.L. pour les combinaisons d'actions & “TELUR.ealELS. ++ des méthodes spécifiques préconisées dans le r@glement B.A.LsL. 04 les D.T.U. (Documents Techniques Unifiés). Exenple: Méthode forfaitaire pour le calcul des poutres ei datles de planchers. Le Principe Isoler I’élément de structure B.A. considéré Faire l'inventaire des actions permanentes et variables Calculer les sollicitations dans une section 5 Efforts 5 4 - Moments * Effort tranchant, symbole V ‘* Moment de flexion: symbole Exemple: cas des poutres général M * Effort normal, symbole V ~symbole M, al'E.L.U. —symhole M,,, A TE.LS. Exemple: cas des poutres ot des planchers Eléments courants des structures B.A. (B.A.E.L.B14B9) Cesont les fondations, potcaux, poutres, soumis uniquement aux actions verticales ~ des charges permanentes G, = des charges d'exploitation Q, Alexclision de toute action climatique, telle que ls neige ow le vent. Calcul des sollictations 29 2» Combinaisons d'actions Cas des fondations (3.A.F.L. po, ey Remarque: te calcul des fondations (135641500 | simples parla méthode des bills suivog DIU. 13,1 Cas des poteaux (8.4..1, 82.8.2,11) ans les cas les plus courants (poteanx de batiment, d'angle, de rive, intérieurs), unique combinaison Wactions & considérer est | 185G+150 a} Combinaison d'sctions: Cas des planchers: poutres ou dalles + Cas dlune soule travée sans porte-a-faux: sans porte-A-faux: ELUR i ; aa ae ps | Travées chargées | Travées déchargées 1,356 + 1,50Q 1356 + 1,500, 135G G+1,50Q) G G+ On| G Cas d'une poutre reposant sur de (BAB.L, B61, 22) + prolongée par un porte-a-faux 7 Combinaisons a considérer | But recherché dans chacun . | des cas de chargement * aux états mites E.L.U.R, @ sets0, 1356 ¢ 2, Bs |~ Moment de flexion maximal sur Vappui A: M, 4 > ase 135 G+ 15 Oy 7 2, '- Moment de flexion maximal en travée AB Ms ca @ SG iserise, | 8) * ~ Valeur maximale de action de Tappui A sur la poutre: R, @ Ets, G a. ©} ar ~ Longueur des armatures en chapeaux du coté de la tavée + @ entuellement déterminant pour le moment maximal positif en travée Remarque (BAEL, 83,3): fa 4 cumbinaison est prise en cons avec 0,9 G dans la travée uiljacete au porte-t tion Pour la justification de Véquiibre statique mais * aux états limites E.L.S, } a a Sey |— Moment de flexion maximal en travée sur Tappui A: M4 wa A 5, |~ Moment de flexion maximal en travée AB: M. A or a Pp Remarque: pour tes bétiments crurants sounis au act tons permanentes et variables avec charges elimatiques (neige et vem) se reporter au BA.ET. Amexe D.2.2), 30 BA. Gulce ee calcul > Applications Le premier cas proposé concerne I'assimilation des contenus du pré- sent chapitre. Le deuwieme eas nécessite de: ~ echercher les poids unitaires des éléments constitutifs dans le cha- pitre 4, ainsi que les charges c'exploitation: ~ ptocéder par utilisation du formulaire des povtres du chapitre 2. Letroisiéme cas a pour objet le caleul des sollicitations par étapes en uuilisant le principe de superpo: ~ Analyser les combinaisons de chargement n® 1d 4 ci-dessous = Indiquer Uiniérét de chaque combinaison pour le catcul des sollicitations: action des appuis et moment de flexion (max. ow Cas de charge @ —L—— ¢—— ‘Réponses ~ Moment maximal négatif sur Vappui Ret Ry ‘maximal, ~ Moment maximal positif en travée AB et moment ‘mininval em iravée BC ~ Moment maximal positit en travée BC et moment sminimal en wravée AB ~ Moment minimal néyatif sur Vappui B Calewler numériquement les moments de flexion Sur appuis et en travées d'une pouire de rive encustrée & chacune de ses extrémités, a) memes: Donndes seuss mmansemoncne + Section de poutre: 16emx 50cm + Portée entre appuis (voilesB.A.): 4, 40m + Dalle B.A. ép* 18cm + Portée de a dalle 5,20m * Allbge en blocs creux de béton, ép': 1S em * Hauteur d'allege: 90 em + Enduit mortier sur allege. ép!: Lem 7 Alege e ir Pout derive Calcul des solicitations 31 Etapes du calcul + Déterminer la charge permanente par metre de longueur de poutre due au poids propre des éléments; poutre. dalle, allege | « Proeéder de méme pout la charge exploitation. Réponse | © Charges permanentes p.m. Poutre: 2000 Nim Dalle : 11700 Nim Allige 1800. Nin Enduit 162. Nim Total 5 662 Nim + Charges variables p.m. | Avec 1500 N/m? pour local d/habitation.on a: 4 g= 3900.N/m Calculer ies sollicitarions & 'E.L.U.R. pour la powre de plancher n° 4 de la figure ci-conire, de section 20 em x 50.cmn Données “+ Plancher B.A. constitué par des poutres de section 20 x 50 et une dalle épaisse de 18 cm d'épaisseur. 5,00m. + Portées des poutre ©) + Surface des tavdes: 4,200 x 500m. + Chague poutre intérieuse supporte une partie de la dalle en forme de trapeze régulier de pari et dawire de la nervure (lignes de partage inclinées h 45°) + Le bitiment est & usage de bureaux ©) Beapes du calcul + Calculer les charges permanentes ot dlexploitation parmésre de poutre. © Utiliser le formulaire pour les cas de chargement —uniformément répart, ¥ —en trapeze régulier. + Tenir compte de 1a combinaison de charge & TELUR. + Cumuler les résultats partiels.. 32 BA. Guide do calcul + Effectuer la combinaison d'action suivant les états considerés. + Utiliser le formulaire des poutres: eas n? 9 NB. Caicud aexérats linizes (EL-UR. e€ BLS.) + Moments a I"E.L.S- avec s=e+q = 19.562 Nim, il vient: 2 Mo My= — = -31 560Nm 12 ctMy= E2415 780Nm u + Moments a E.L.U-R. Réponse Remarque préliminaire: les valeurs auxiliaires sobtiennent facilement Par exemple: poids propre de ta poutre par metre Te + Charge permanente pondérée par matre = Poutre seule: 1,35x 2500 Nim = 3375 Nim AO ay ay Yin -Datecenuapaze: 138% Sima = 25515 Nim ac (Mim, @ + Charge d'exploitation pondérée pur mitre Fou =Dalle en trapize: 15 Xdyyq¢= 15% 10500 = 15.750 Ném 97% | Teneur = 65% recammandations | de clinker de clinker _ 4 CPA 45 CPi 45 Tous travaux, CPA 45 R PIAS courants PISS lements CPIS5R préfabriqués CPA TIP CPA HPR Travaux qui exigent des résistances exceptionnelles UC OO Oe * mailles carrées des tamis eapriniées en tam. Symboles J désigne wa ciment avec constituanis secondaires « 35%, R désigne un cimeni d début de dur. cissement rapide. UP désigne un ciment & haute perfor AS ou 55 iadlique la classe du ciment en MPa Bétons et aciers: caractéristiques 35, 1.3 Résistances caractéristiques du héton Elles servent de base pour le ul des projets en B.A. Résistance caractéristique | 4 la compression a j jours (symbole j.,) Elle est définie par une valeur de la ance & la compression du béton & Hage de 28 jours par essais sur éprou- vettes cylindsiques (2 16 em; surface = 200 em? h = Exemple: {.,=30 MPa em) ied, Eprouverte cylindrique en héton Résistance caractéristique a la traction a j jours (symbole /,,) Elle est conventionnellement définie & partir de la sésistance la compression par I relation ——— |ip=0e~ 6 fy = 30 MPa. = 0.6 + 0,06 x 30=2,4 MPa Exemple avec fas Remarque importante pour les caletls: les résistances & «j» jours des bétons, non traités thermiquement, pew vent éire évaluées par les formules approchées des tableaux suivants: Soy = 40 MPa i 40 MPa < fog S60 MPa i 7 j2B fe 4,76+0,83 j 1404098; °° | Z Bétons A Haute Résistance 110 fog Bese voir BAK.L, Ad, I 1.4 Déformation du béton Déformation longitudinale (B.A.E.L.A21,2) | On distingue: — le module de déformation instantanée (durée d ap- plication des charges < 24 heures) (symbole E,,) | Le, y= 11.000 4, “8 (MPa) | — le module de déformation différée (longue durée d upplication) (symbole E,,) 3700 f.,"" La valeur de ces | modules intervient dans le calcul des Meches et les effets dus au reteait et au fluage du béton 1 Contrainte maemaie z Maxlles de défor mation instantanée et slit Déiormation wniaire | 36 BAA, Guide de caleu! Déformation transversale (B.A.E.L. A2.1,3) Elle se traduit par le coeffi de Poisson (eformation transversale | déformation longitudinale | Le coefficient de Poisson est pris égal &: 72020 pour la justification aux E.L.S. (section non fissure) v=0 (2610) dans le eas des ELL.U. ad aij < Coefficient de Poisson: = Ad AL NB A dfn de mesures, on estime que ie raccourcissement wnitaire dé au retrait sitein les vatours suivantes dans le cas'de piéces acm massives & Uair libre 1.8- 10~4dans Les etimais tes humides, 2-10 enelimus humide, ce gui esteas de a France sauf son quart Sud-Est, 3-10 en climat tempéré sec. tel que le quart Sud-Est de ia France, 45104 enclimat chaud et see, Contréler dans le tableau ci-conire [Résistance caractéristique les contraintes de traction du béton [du béion en a compression en MPa et les modules de déformation ins- pression (Fas » du béton Résistance caractéristique ication du béton en traction (f,35 en MPa) 18 25 30 1.68 21 | 24 iser les informations des para | Module E... en MPa Sua |e graphes 1.3 et 14. ion Calculer ia résistance approxima- Réponse tive du béion en compression & 4 jours sachant quit doit citeindre —p - aT Gge de 28 jours: 4,76+0,83%4 4x30 = 14,85 MPa Fxg = 30 MP2 Indication Se reporter i la remarque du para- graphe 1.3. Calculer ta contrainte due au retrait dons le cas d'une pouire B.A. de sec-f,, = E,,X raccourcissement unitaire (application de la loi de Hooke): tion 1S cm x 50 cm, sachaat yae. 1B = 3 71 te f ~ ses exrrémités soni lides a des mas Bop 3 700 Sagi = 11497 MPa § ie Sa q Evaluation de la contrainte de traction provoquée par le retrait: i . le batiment est situé a Nancy Fiy=11497x2.10-4= 2,3 MPa (Lieffet du retrait n'est théoriquement pus 2 craindee si le résistance ala ‘vaetion du béton (7) est suffisante pour s\opposer & la fissuration.) Ona: y= 06 +0.06 f,,= 24 MPa> fy, Betons et aciers: caractéristiques 37 Les aciers 2.1 Caractéres mécaniques (B.A.EL. 4.2.2) * Lecaractére mécanique qui sert de base aux justifications dans Ie cadre des états limites, est la limite d'élasticité garantie (symbole f,). + Le module d'¢lasticité longitudinale (symbole E,) est pris égal a 200 000 MPa. + Di me déformations-contraintes Crest un diagramme conventionnel, facile d'utilisation, pour le caleul des contraintes et déformations. Analyse du diagramme de la figure 4 + Cas de la traction = Droite OA (domaine élastique) proportionnalité déformations-contraintes oi Horizontale AB dordannée @, = (domaine plastique) La position du point 1} correspond & un allonyement 8,2 10%e Coordonnées du point A { 10% + Cas de la compression Le diagramme correspondan est symétrique & celui de Ja traction par rapport & Torigine 0. 2.2 Caractéristiques des aciers pour le béton armé 2.21 Aciers en barres ‘Types d'aciers (1, = 200 000 MPa) Caractéristiques Doux et lisses, symbole @ T Reccoursinsemen _ | Alloagemen | felt, Wee Diagramme convention dSformatons-comraintes de f, lacier Compression A Haute Adhérence, symbole HA | (NEA 35-015) (NF A 35-016) Dénomination FeE 215 Fe E235 Fe E400 Fe E 500 | Limite élastique en MPa | _ [ a5 | f= 400 - Résistance & la rupture a, en MPa o> 30 | o> 410 4 * 480 [Allongement la rupture fag - MN% | Coctfficient de scellemert, symbole ¥, | 1 15 [Coeticient de fissuration, symbole 7 16 | Diaanéues courants en mm 6-8-1012 | 6-8-10-12-14-16-20-2 NB. Voir tableatedes sections des aviers en Annexe 1. 38 B.A. Guide de ealeul 222 Treillis soudés ‘Types de treillis (NI* A 35-022) Bie j = [A Haute Adhérence Aérist SL. > Caractéristiques Lisses, symbole l.S.L. ate TSA, : . 500 42500 ‘I MI be fer? Histgos ea MP | Gous diameres) {ous diamétres) Résisiance & lz rupture en MPa = 550 50 Allongement 2a rupture 8% | Coefficient de scellement, symbole VY, 15 Coeficient de fissuration, symbole 1,3 pour @ <6 mm 1,6 pour @ = 6mm Diamétres courants 3,5 mmm 9 mm avec un pas de 0,5 ram ~ 3.5.8 12 mm avec un pas de 0,5 mm © = 142.16 mm sur commande NB. Voir tableau des sections des aciers en Annexe 1 Fe E400 Indication Exploiter le diagrarame déformations-contrairtes de la figure 4. Comparer tes rapport. F Résistance dla rupture oR Limite Alasiique fe pour les aciers HA Fe E400 ef Ve F500, Catewler pour un acier & haute adhérence, de limive d'élasticité garantie f, = 401) MPa te rap- port entre son allongement a la rupture et celui correspondant d sa limite élastique Indication Lire et décoder le tableau des aciers en barres D ASSIMILATION = Déterminer Uallongement unitaire correspondant dune contrainte de 348 MPa exercée sur un acter ji ae 22 eae Réponse La loi de Hooke exprime le contrainte dans le domaine 2,%o pom Etat limite de résistance (5.4.2.1. 4.1.3) 11 Hypothéses de calcul des sections soumises 4 une.ou plusieurs sollicitations (BABEL. A432, 2) * Hypothése de Navier: les sections planes, normales a la fibre moyenne avant déformation, restent planes aprés déformation * Non-glissement relatif entre armacures et béton en raison de I'asso- iation béton-acier par'adhérence mutuelle + Résistance & la traction di héton non prise en compte dans les caleuls * Les diagrammes dcformations-contraintes sont détinies ¢i-apres: ~ béion en compression (voir paragraphe 1.2): ~ acier tendu ou comprimeé (voir paragraphe 1.3) * Le diagramme des déformations limites ¢' une section fait I’ objet de la régle dite des «trois pivots» A, B,C (voir paragraphe 1.4) 12 Diagrammes déformations-contraintes du héton (8.4.2.1. Ad.3,4) On tistingue (fig.1) * Iediagramme « parabole-rectangle»; * lediagramme rectangulaire simplifié qui sera étudié et utilisé dans nosealculs en raison de ~ su simplicité d'emploi: ~ si concordance satisfeisante, en flexion simple, avec le diagram- tue «parabole-rectangle » Déformations et contrainies de calcul 44 a Pivot B 030 Diagramme des déformations (pivot B. voir paragraplee 1.4) Diagramme des contraintes (RAFL AMAA) Dispositions relatives au diagramme rectangulaire Hypothdses de dép: section rectangulaire partellement comprimée; position de I’axe neutre connue, soit Ox, et sa distance y, la fibre la plus comprimée. Contrainte de calcul du béton Symboles r Le * contrainte de calcul résistance caractéristique & 28 jours y+ coeificient de séeurité yy = 1S en général 1.15 dans te cas de combi naisons accidentelles 6: coefficient d'application L : fi ——_—_! 28 Remarque Si les zones comprimées présenient tine largeur décroissante vers tes fibres ies plus comprimées % OR Son 6 | Durée d"application > [= Zone comprise i > 24h | ber umraset vers 09 1s durée < 24h tebe ks pis be ceomprinée 0,85 sidurée < 1h 5 eo Diagramme rectangulaire Distance a partir de l'axe neutre Contrainte de calcul 0 lepivotesten A La condition pour avoir toute Ia hauteur de la table de com pression entitvement comprimée dans le cas de la flexion simple est (cf. fig. 1): Avec: a,=72, it faut “od oO Se. Pivot C— Domaine 3 + y= 0.2590 ivots A et B O80 y, soit y,= 1,25 hy ho 252 ie Etat limite de service 1 Hypotheses de calcul Sous l'effet des sollicitations: + les sections dioites restent planes apres déformation de la section; + pas de plissement relatif entre Ie béton et I'acier; + la résistance a la traction du béton tendu n’est pas prise en compte dans les caleuls; + les contraintes sont proportionnelles aux déformations; + lecoetficient d” equivalence n est pris égal 3 15* * Rappel: coefficient uiihsé dans le chaplare 3. « Curactéristiques géomé- riques des sections >, paragraphe 5. Remarque: les aires des aciers ne som pas déduites, dans les catculs, de aire du ‘ton conyprimé 2.2 Etat limite de compression du béton aVE.L.s. Lacontrainte de compression du béton, symbole a, . est Limite &: 06 fe, Réistance earactéristique 7 2 5 Sag (MPa) 1s | 20 | 22 | 25 | 27 | 30 35 | 40 | 45 | 50 | 55 60, Contrainte limite a a : a 6 oy (MPa) 10,8 12 3,2] 15 | 16,2] 18 | 21 | 24 30, | 3 Notations A, : section d'acier tendu AL, : section d/acier comprimé : déformation du béton 2 he 7 comprimé eq + déformation de Lacier tend * : contrainte de compression dt béton contrainte de compression de Vacier + contrainte de traction de Vacier n+ coefficient diéquivalence Section B.A. Diagramme des Diagramme des deformations ceontraintes soutuise 8a flexion simple, [BERD stontions st cosines dans ae section B On observera et on compareru les diagrammes déformations-contraintes: *ATELUR. (fig. 1), diagramme rectangulaire; + ATE.LS. (fig.6), diagramme triangulaire de compression du béton. Déformations et contraintes de calcul 47 2.3 Etat limite d’ouverture des (B.A.E.L. A. 4.5, 3) issures | 2.3.1 Contraintes limites de traction des aciers | Cas Conditions particuligres | Contraintes limites de traction (en MPa) Fissuration Locaux couverts ef clos non - peu préjudiciable soumis & condensations au Sh | Coefficient de fissuration (symbole) : 9 . pour ronds lisses ay = int (2s noynf, Fissuration préjudiciable | = 1,6 pour aviers HA “ 3° * diamétre = 6 mm pour aciers HA si diamétre < 6 mm (*) Fissuration _ 7 — rts préjudiciable Diametres des aciers > 8 mm (**) oy = inf (ost My a Fy ) NB. Aciers de peau @ prévoir dans les pouires de grande hater (iauteur totale 260 cn} (9. Fem? par mere de longuewr de parement dans ie cas de fissuration préjuliciable. (9) 5 om? par metre de longuene de parement dans le cas de fissuration trés préfudiciable 2.3.2 Tableau des valeurs des contraintes limites des aciers en traction - Détermination a I'E.L.S. Ce tableau a été plaeé en Annexe 2 pour servir au calcul ow aux vérifi- cations des ouvrages élémentaires des différents chapitres. On considére une poutre de rive d'un hatiment: Réponse fa fissuration esi préjudiciable. La résistance caraciéristique du béton utilisé + Contrainte limite de traction du béton: ont de 25 MPr. F,;= 0.6 + 0,06 f., = 2,10 MPa Quelle esi la contrainte limite de traction d'un * Contrainte limite de traction des aciers (fissuration acier HA Fe B 400 pour une détermination aux Ptéjudiciable) E.LS.? & = inf (266,67 MPa ; 201,63 MPa) Onretient: & = 201,63 MPa 48 B.A. Guide de cateul On considere des longrines de fondations par Réponse 4h plots situées en milieu agressif. . La résistance caractéristique du béton est de Contrdler Ie résultat par lecture du «Tableau des 22 MPa. valeurs des contraintes limites des aciers en traction», Déterminer la contrainte limite de traction pour Annexe 2. un calcul aux E.L.S. Soit une poutre de sous-sol en milieu humide, Réponse mais @ Vabri des intempéries: on considére la 2 jon d*ack | Jissuration préjudiciable Fissuration préjudiciable —» 3 cm? de section dacier " ur ['armature de peau par métre de parement. Lasection de ta pouire en sour-face du plancher Perinnise considerer, ra largcur de poutre en fond est de 20 em x 45 cm. de moule étant & exclure en raison de la présence des Déterminer armature de peau (on se reporte- aciers de traction, on a deux fois Ia hauteur de Ie ra.au $2.31). retompée de poutre 290m, Section théorique correspondante ; 2,70 em? d’acier HA. Détormations ot contraintes de calcul — 49. Semelles de fondations ‘But Calculer des ouvrages de fondations par semelles rigides soumnises 2 des chatwes centrées. les semelles de fondation sont les ouviages de transition entre les charges appliquées sur-murs ov poteaus et Io sal porteur Les semelles en béton armé sont? / confines ou ~ isalées *tigides (non flexibles) £Bles ont pour hut essestiel de: “transmetire Tes charges au sol * ipa les pressions eet Forces ou actions "Charges trasmises par les murs ou les potceux isolés ‘ | Purmenentes ef exploitation, verticales, supposées centrées. sur axe - dessemelles. *Astins ascenclantes du sol sous la semelle de fondation dans thypoths dune répartition uniforme des contraintes. “Condition d'équilibre statigue Je aépend de 1s capactéportante dv sol (nou-tmsernent non-glisse- _mient, non-poimgonnerient), cations des sections (béion ct acier) *-apecicielles “U, et ATE.LS. suivant les prescriptions du D.TU, 13 - 12 et du S dispositions constructives minimales. b Sollicitations de calcul Charges yerticales centrées | BLUR. [ RLS. Combinaisons ce charges Combinaisons de charges N= 13564150 Nw = G+O conbinaisons actions ont fait Vobjet du chapttre 5 faleu! dune descente de charges esi effectué a la fin du chapitre 4, en tdérant es états limites (E.LU.R. et ELS.) NB. Les semeiles excentrées, les radiers, les sernelles sur piewr, ne sont pas abordées dans de présent chapitre Les ejets de la neige et du vent wont pas été riven compte dans les exemples ou applica ‘aons itd, Semelies de fondations 51 Prédimensionnement des semelles Hypotheses d'études 1. Charges centrées sur seruelles. 2, Sol homogéne, 3, Semelle rigide (voir condition ci-contre). 4. Diagramme de répartilion uniforme des pressions sur le sol. 5, Transmission des charges appliqueées aux semelles par des bielles obli- ques symétriques par rapport a axe. Ces bielles de béton comprimé cengendrent des efforts de traction & le base des semelles (fig. 3). ym, Le cae! ds veusios cir sfc 6. L'armature équilibre ces efforts de traction. PEL. Les vérifications concernant Feffort tranchant et la contrainte de compres- sion des bielles ne sont pas nécessaires. ‘Tableau indicatif des contraintes de calcul admises pour le sol (symbole 7...) ‘Nature du sol Gq (MPa) Roches pen fissurées saines non désagrégées ’ ct de stratification favorable 0.75045 ‘Terrains non cohérents & bonne compacité | _03sa0.75 ——— ——————— * Certaimes argiles 172s plastiques ne ‘Terrains non cohérents 2 compacité moyenne 0,20 20.40 pas visdes dans ce tableau. Argiles (") 0,10.0,30 ene, creretes a Prédimensionnement des semelles rigides de déterminer les dimensions d'une section carrée ou rectangulaire. smelle rigide de fondation sous mur ou sous poteau + Tiéments connus — Contrainte de caleul admise sur le sol: J, — Charges appliquées au niveau supérieur de la semelle: G, 2 > casd'une semelle continne: ‘+ épaisseur du mur, symbole & + Jongueur prise égale 1,00 m semis | Ly cas d'une semelleisolée: «+ section rectangulaire du poteau: aX b. + Eléments inconnus -p continue: B, fr > isolée: A, B, h = Poids propre de la semelle (p. p») = Dimensions de la semelle | + Equilibre statique ——— | _ N,,=G+ Q+ pp. semelle=o,, X aie dela surface portante | aver 7, SF [Nat 40+ PP sl pe rot = Fo 52 BA. Guide de caloul Aire de ta surface portante: S isolée (surface en m?) ‘1,00 (ongueur en m) , Respect de Thomothétie des dimensions 1 Gape eat le: Aire approchée 8, <8 Poteau ct Semele BEB, (L=1,00m) Y (Unités: 5, en m?; wet b enm) 2° tape Choix des dimensions -] delasusface portante. | >A >A, et B= B, (azultiples de 0,05 m} oy 3 étape Condition de tigidité (D:T-U. 13-12) Bae gen-— | ——»| # 4+ 005 7 (eam) Hautcur totale: f= d+0,05 m (h étant multiple de 0,05 m) a 4° étape Condition 6.) < Fa Ng-+ pp. semelle gz Tet be Semele ‘si aire surface portante ‘Semolles de fondations 53 ——— Exemple d’application Dimensionner une semelle isolée sous pofeau de section carrée + Charge sur semelle isolée: N= G+ Q = 0.80 MN Contrainte limite surle sol: 0,,, =0,5 MPa Poteau igolé: section carrée de 20 em x 20 em —* all + Aire approchée: S', = 0,80/0,5 = 1,60 m? Cotés de la semelle: A= B= y/1,6x1= 1,265 m 1.265 - 0, Hauteur utile: d = wee 027m Choix des dimensions: A = B= 1.30 m avech =d+0,05— h=035 m Controle de lo contrainte sur Ie sol: og) = 280 0.0188 _ 9,492 MPa < 0,5 MPa 1,30 x1,30 3) Détermination des aciers tendus Nj; charge uitime Biclies élémentaires symétriques 14 P: action élémentaire ascendante du sol (p.m. dans le cee une, [7 GA: effort éiémentaire Je action semelle continue) x dB: offer slémentaire de compression hus Ts bielle béton Action sur les acierstencus foomposanteéA) Cas dime semelle rigide NN FAS serena principe dea methods de bles coms continue ov oe) Méthode des bielles comprimées Semele continue sous mur ‘Semelle isolée sous poteau + Nappe inféricure // B(p.m.) | » Nappe inférieure // B ee) awe B-o 8 d fy - 3 tu | ASA Ss4 _M A-@ ATA] a Ree | NB. N,ne tien pcs compte de Facion du pots propre de le yemelle dans fe calc! des cciers. + Nappe supérieure « Nappe supérieure 1/4 (aciers de r6partition placés dans le sens longi- (dyed) tudinal) 54 B.A. Gulde de calcul Dispositions constructives Remargues: + Section minimale des aciers de répartition constituant le chainage a eee longitudinal D, attr des acter pour, >2 em? pour Fe E400 , diamPtre des acers pour A, > 3.cm pour Ronds Lisses ay= ae) > 1,6 cm? pour T:S. ou Fe E500 2 attentes eT Z iors get | aciers < B Tongitudinaux Calculer les armatures d'une semelle tows poteau rectangulaire de Section. Neon infioure: 20emx 30cm. , : 1,12 (1,80 - 0, Données ie VES) IO sei oat 12MIN 8 0,40 348 fy, = 348 MPa —* Choix de 8 HA 16 rotalisant 16,09 cm’, espacés de 16 cm 20m B = 180m d= 040m + Nappe supérieure: Remarque: Chotx a priori d'un diamétre <16 mam pour les aciers de la nappe supérieure afin de calculer fa valeur de d,. En provant B, = 12 mm, onad, = 0, 386m. 1,12 (1,20 - 0,20) 10° Sa = = 10,42 em? 8 0,385 M8 —* Choix dz 10 HA 12 totalisant 11,31 em’, espacés de 19 cm. Ay= ‘Semelios de tondations 55, et attentes Tableau d'arrét pratique des barres des semelles Anerage , symbole 40 © pour Fe 400 50D pour Fe E500 Bares avee crochets & 120° ou 135° si Arréts des Barres rectilignes (sans crochets) si Be I barres _ 8 Barres de longueur 0,86 B disposées en portefeuille si f,< 2/8 Armatnres du chainage Recouvrement > 35 @ ou correspondant & Aciers en attente pour poteaux ou voiles B.A. Avec retour d'équerre dans Ja semelle s'il faut équili- —t brer un moment de flexion ae ou un effort de traction 7 a trois soudures dans Je cas de treillis soudés SBE E Ts Déterminer les sections d’armature des deux semelle 1 Semelle continue sous mur Données + Charge permanente pn. *+ Charge d exploitation :G=0,30MN : = 0,05 MN + Matériaux acier béton Fe E400 (y, Fagg = 25 MPa 15) + Contrainte limite sur le sol (roche) = 0.75 MPa + Dimensions ; 29 WH Mur LLL | _ Semele B.A. + Beton de propreté hs abe | Sol de foadation Se reporter au § 3 pour exploiter les formules de calcul des aciers par la méthode des bielles. s rigides décrites cieaprds 2 Semelle isolée sous potean Données + Charge permanente p.m. + Charge dexploitation ).167 MN Q = 0.383 MN + Matériaux acier : He E400 béton + fy =22 MPa + Contrainte admise sur le sol (argiles} 0.3 MPa, Fe + Dimensions yg. Ez er B.A. Gulde de caleul NB. Par simplification, prendre ta méme valeur de d pourk calcul dea, eA, Ay 3 0.21 348 A, =2.46 em? par métre 2.Nappe supérieure A ua 1 = 0,62 cm? par metre + Choix des sections réetles 5 HA § totalisant 2,51 chainage minimal 2 em?, soit 3 HA 10 filants 7 q a fa 4 4 G+Q+pp. scmelle Ona “are surface portants 05) =0,706 MPa < o5 | + Calcul des sections d'acier 135 G+ 1,3 0=0.48 MN Lappe inférieure N, (Bb) 10° Sou _ 0.48 (0,50 0,20) 10! [B) répartition uniforme des contraintes. ti Utiliser la démarche proposée dans le § 3, 1 2, semetie continue Données G=021MN: @=0,10MN 0,04 MPa Epaisseur du mur: 30 em Enrobage > 4.cm 1 Trouver les dimensions des deux semelies ci-upres, soumise & une charge centrée, dans Uhypothese d'une Réponses: + Contrales préliminaires 160 - 25 4 d= 35cm > Rapports dhomothétie voisins: A B 64 fos, a b jg, = 25S Oca Nas 1,301.60 + Culeul des sections d'acier = 1,350,167 + 1,50 « 0,383 = 0,80 MN | Nappe inférieure // B 348 MPa ‘A, = 280 (1,60 0,25) 10° “8 0,35 4g A= 11,08 em? 2. Nappe supérieure // A 0,80 (1,30 — 0,20) 10* 8 035 348 A,=9,03 em? A y + Choix des sections réelles A: 1OHA 12 (otalisant 11,31 em? Ay: 8BA 12 totalisant 9,05 em? |. Semelle isolée sous poteau Données N,.= G+ Q=0,486 MN @,,= 0,95 MPa Section du poteau: 20m x 30 em —+ semelle a base rectangulaire Semelles de fondations 57 a a Ri Décoder tes données et les résultats obtenus ci-aprés par ordinateur (logicicl C.B.A.). Coniréler le prédimensionnement de ta surface portante et vérifier la détermination des sections dar Réponse + Aire approchée de la semelle 52 8. 8 ors mt 0,40 © Choix de la largour B B,=0,775 m—> B=0,80m + Hauteur utile minimale 0,80 - 0,30 a bs 4 Fro1 = 0,125 m + Hauteur totale @ d+0,05 m (On prend: ft = 0,20 + Contréle de 1a contrainte sur le sol 0,31+0,004 0,80 04, <04MPa —* Condition satisfaite = 0,393 MPa mature. 5 Semelle continue ¥ SENELLES n= FMNATINNG «OTL 15.12 + Armatures Fe (wap: 7 500 sch Sigs (Mra): ? 0.2 4 Semelle 1. 1solée 2iontinue (1/2): 2 2 Arronds sur A et B (em): 7 5 4 Epainseur du aur = (em)t 7 20 * Charges contross = permanentes g (MN/m): 2 0.078 Svariaules 4 (HN/m): 7 0.025 4 Predimensionnenant A B 4 Minimum (cm) 100-0 21.2 18.3 Carronci 8 400 45 20 ¥ Contrainte 201 Sigta= 0.190 HPs wappros.As ¢/ a B Ay = £.43 cm (dslsem) 77 a A Ae = O36 ENZ/m B.A. Guldo de eateul Réponse + Aire approchée de la semelle Cats B, Cate A, = ys = 0,584 m Choix: B= 0,90 m; A= 0,60 m + Hameur utile mimimale a- 930-059 Sia + Hautour totale retenue: 0,20 m + Contrdle de la contrainte sur le sol N,, + pp. semelle G7 005 MPa Aire surf. portante 0,5, 0.95 MPa —> Condition satisfaite 6 Semelle isolée sous poteau * SEMELLES DE FONDATIONS © DTU 13.12 # Arowtuces, Fe (MPa): ? 500 & Sol Bigs (MPa): 7 0.7 ¥ Senelie 1, Is9iee 2iontinue (1/222 24 Arrondi sur A et B (om): ? 5 x Poteau ach a (om): 2-20 b (em): 7 25 & Charges centress = permanentes G (MN) 4 7 0.33 = variables @ (WN): 7 0.25 x Predinensicnnament 5 # = Minimum (om) 96.1 120.1, 28d -Arrondt 5 93425 3G) & Contrainte sol, Apprex.ns // 3 B (esHsem) 77 a ~ Poteaux: compression centrée Les poreaux sont généralement soumis a des charges verticales qirils thinsmettent jusqu’ atx fondations. I! sagit de ~ préciser les hypotheses d’éinides: ~ caloulér les armatures longitidinalés ~ choisir et organiser Jes armarores Iongitudinales el-transycrsales a respectant les dispositions constrictives. Démarche : Dans les cas courants dos poteaux de bétiment, fe calcul s’etfectue pa laméthode forfaitaire dy B.ALE.L. a partir d’hypotheses simples, entre aucrés: y : ~ slancement limité pour parer au risque de flambement; ~ effort normal de «compression centrée» ; = justifications des sections aI’. L.U.R. seul b Notations et rappels Longueur de flambement _-PlEBA: Batiment | Cas général tq el cas | Longucur de flambement /, suivant liaisons * fae Pore ce) ae | been 0.71, ‘4 > + @ Pots f < - ow Dalle B.A, L O | ae oe ic ome | 2h [o707%, 0.707%] 2 leh oxean (a)encastement, (1) atinlation, (e)eavastensal et déplacement = | possible par translation ware SE Nowtions ji TLongucur de famibemen en fonction des lsisons FRIES Notations | Fee oer Bt aise 7 Schema de principe | Hoses) extrémités Hauteur de plancher & plancher : |, : Longueur de flambement =: 1, Sectiontype | B | fain | # a Moment quadratique Fie - oa? | a ahi ‘Seaton de béton B ee © | | ap | a Rayon de giration is 2 |ab | 7D | dD 4 aD” 2) 48 a || = nex he © 2 Poteaux: compression cenirée 59 Hypothéses d'études * Compression «centrée» L'excentrement éventuel de |"effort de compression est limité a la moitié de la dimension du «noyau central», + Blancement: = 70 + Combinaison d’action Evaluation des charges verticales (B.A-E.1. B.8. 1) Dans les cas courants, I'unique combinaison & considérer est: 145 G+15Q | ave. Noyau central Rectangulaire (axb) Losange de sommet al, 616 sur les axes Cireulaire | Cercle de rayon RM UR. Batiment | Poteaux de rive [Sans majoration de charges Adeux travées |Poteaux centraux Charges majorées de 15 % Batiment a plus de trois travées Poteaux de rive Sans majoration de charges Poteaux intermédinires voi sins des poteaux de rives| Charges majorées de 10 “% § Noyan ceotral + seetion rectangle 3. Calcul des armatures longitudinales Méthode forfaitaire Données Combinaison de base N=13564150 Longueur de flambement 2 Section du poteau a bouD Matériaux dag, aye de giration Méthode: Hancemen forfaicaire ipplicable cet Tient vo = 06 (2) wa | (1) SiN,/2 appliqué avant 905 28): diviser e par 1.20, remplecer fxg 60 iser pat 1,19 B.A. Gulde de calcul Exemple: poteau intérieur d'étage G=0.368 MN =0,148 MN } f= 3,00 m Section rectangulaine Fg =24 MPa 1719 MN 0.7 4=2.10m Ie; b= 25em 100 MPa 2 12 150m" 7 8 25 = 450.em? (on r= 243% 72) aA< $0 0,85 rea “ wn 190.2 55 N.B. On suppose gue la majorité des charges est appli gute apres 90 jours Section réduite (a-2) (@-2) = 16x dog (2813 _ 9.0868 x 24) 1. = (Oe ~ Gots |W A 10* = 12.00.em? 4 = 2 (0,18 + 0.25) = 0,86 m A (4) ~ 4 x 0,86 = 3,44 em? 2% 22 4 (0.2%) = 0.2 joy A (0.2%) = 0,2 Aanin ~ Sup (4 (41) ; A(O,2%)) 4 SUP (sy Amin) 50.9) = 3,44.cm* min = Sup (3,44 6) | Ascate = sup (12,00; 3,44) = 12,00 cm? A, <5 % B, sinon frettage (cf B.A.E.L. A8.1,2). > Dispositions constructives (B.A£1. A.7.2A.8.1) Indications réglementaires Exemple (suite) + Enrobage | Distance mini aux parements.—Choix A: 4 HA 20 detoue ao | | [tem tocal ouvert sats (12,57 m2) aumature 2) | condensation | ¢= |3cm_ imempéries, condensa- Ie | tion | Sem_ littoral, brouillard salin © O, ete, (efA.7.2) Siamese respectivemont des + Bétonnage correct + Armatures ++ | Espacements maximaux Section rectangulaire 18 X longitu. TT] section Section © 18+ 10= 28m aie “|| rectangulaire circulaire — ¢<40.cm . Choix A, placer aux angles Indications réglemencaires Exemple (suite) + Armatures TO Diamétres ct espacements transversales Ceinturage externe de A, a> % avec jf, > 330 MPa 2, 8mm > DBP Jonction 3 par 5, Si =inf(a~ 100m; 5, ©5,= inf (28: 30;40) = 28 om recouvre- 15 Dyjgi 40 om) Choix: s,= 25.em ment 1, 20/6 [,=24@ pour HA (adres HA 8 p.m.) y= 3 cours transversaux Données Déterminer les valeurs suivantes. Poteau B.A. de caractéristiques [Momeni quadratigue Jy, | Rayon de giration? | Blancements géométriques suivantes - section 35 x 50 cm, /, 50m 2 2 rép.: 24,75 Données Etablir les rapports 1,/ a et I/D re Section type rectangulaire circulaire pourirespecter x <30 Réponse Paramatres connus tab WD |i/a stad et 1/D <12,5 Déterminer le coefficient de Réponse 50) réduction a. 50 90 jours Poteau de bétiment d'élancement + La mise en charge précoce impose a - 2°84 — gus 53, chargé & 20 jours. 12 * fing doit étre remplacé par f, Déterminer les armatures d'un poteau intérieur B.A, soumis a un effort normal de compression cent sur Ia section de béton. G ® (y) Données + Effort normal a l'état limite ultime E.L.U.: N= 850 000 N (ou 0,85 MN) + Section du poteau: 25 em X 25 em + Longueur de flambement: [= 320 cm * Chargement > N,/2 appliqué avant 90 j « Résistance caractéristique du béton: fy, = 30 MPa (béton réalisé avec gravillons moyens: + Atmatures eu acier HA: J, = 400 MPa; 7, alle de tamis 8 2 12,5 mm) = 1d5 62 BA. Guidedo caleut a Rappel des formules + Effort normal ultime. N= 13564150 + Elancement mécanique A * Valeur du coefficient « pour A 50 085 + Regle: est § diviser par 1,10 si la majeure par- tie des charges est appliquée avant 90 jours Section réduite de béwon B, B,=(a~2) (6-2) Section théorique de armature By fox Ame ~ 00% 7: unités: BletA en m? Fagg et f, en MPa N en MN * Section réelle: voir tableau Annexe | Dispositions constructives minimales * Section minimale d’ aciers A,> 4u=8 (a+ b)/100 unités: Avenom?; wen m. + Pourcentages d’armature (a+byencm 7 B To <4 5 05 = * Armatures (ransversales D> Qa Espacement des cours trunsversaux 5, sup (@,;c,} ayer oD, diamétee maximal des aciers ¢, :diamétre maximal des granulats Application numérique * Valeur de Peffort normal ultime N,=0.85 MN + Elancement du poteau (a = 25 em) 320 = 23 _ = 3 = M34 + Détermination du coefficient (A < 50) 08s = 0644 aay 14 oa } as 35 4 <> = 0585 Chargement avant 90 jours: & = + Section réduite de béton B, = 529 cm? Calcul de la section théorique (0850 0,0529 x 30 11S Ay=7,98 em? Ame * Section réelle: 4 HA 16 totalisant 8,04 cm? Dispositions constructives + Armature réelle A, =8.04 en A> ase 25) = 4em? 100) + Contrdle des pourcentages d’ acicr 625 804 < 5x 599 9 83 02* 7 < + Cadres du poteau OD, =16mm—> B= 6mm Espacement des cadres S, = inf (15 x 16; 40; 35} = 24 em + Valeur de [en em 1, = 24x 1,6 = 38,4 em, soit J, = 40 om «, Cadres disposés sur recouvrement 3 cours espacés de 12 cm 25 Poteaux: compression centrée yp, Werifier les résultats ci apres du calcul par ordinateur dela section théorique A,d’armature pour un poteas bo de bitiment soumis a ta compression centrée avec chargement supérieur a N,/2 a 40 jours POTEAU DE BATIMENIS © Are.B.0.4-9 4 MaterLaue rere (MPa) fe (hPa) 4 Flanbenent LE Cm 3 4 Seetion 2.Rectangle 2iterele 1/274 H Rectangle ach a tenis 9 25 & (emis 7 38 A Charge uitine Mu (HN): ? 0,604 biMu/? a a (sour): 7 a0 © prnatures as = 6.06. en2 45092 # Deteiis Lambda 6 50 < A< 70—9 a = 0,6[: | Alpha x B2e7s cad Br 739° ena A ther = 6.06 sno La valeur de a est a diviser par 1.10 car la majeu- Uwe? om AC au) = 4.8 en: re partie des charges est appliquée avant 90 jours @G2y = 4179. ene (Logiciel C.B.A) 5 TE RS aE Décoder directement dans ies listings ci-aprés les données de l'étude relatives: aux caractéristiques des matériaux fr, et fi Gla longueur de flambement i; aux dimensions de la section (petit coté a, grand cbté b, diamétre D): al'effort normal ultime Ns 4 Vapplication des charges dans le temps (en jours). 2) Effeciuer, dans les deux cas, te calcul de l’armature A, et verifier les dispositions constructives mini- | males, % POTEAUX DE BATIMENTS £ Art.B.g.4 # % POTEAUX DE BATIMENTS xX art.B..4 4 x Materssux Fega (MPa): 2 28 + Materiaun Fe2e (WPa): 2 20 Fe (Pays ? S00 Fe (¥Pa): 7 500 x Flambenent f (mot? 2.80 # Flambewent = Lt ¢ m2 7 2.90 | x Section LsRectanete ¥ Section LsRectargie Cercle 1/2 7 4 Bitercla 1/2 7 2 2 Rectangle acs (cm) 7 20 2 Dinnetre DCenyt 2 25) b (emp: 2 30 4 Charge ulties Nu (HN)! 7 9.560. Charge wltime Nu (HN)! 7 0.45, 2 NW? a J Liourds 7 30 > Nu‘? a gd (jeur): 7 35 & @rmatures * Braatures fe mins ena 4 Details % Details Lanoda Alpha $= 490.87 ena $= 600 em br nz A theor cn Us .7354 ues aca mz 8.2%) em? Remarques Remarques (Logiciel C.B.A) A, <0-+ section de béton surabondante Section théorique °A y, = 8,37 em? Section minimate: A, yy, =4 0m Section réelle 2A, =9,24 em? Section réctle 7A," =4HA12 (sou 6 aciers ® 14 a placer symétriquement) 64 B.A. Gulde de cateut be ? Application Evaluer la capacité portante du Poteau P, de la figure ci-dessous sachant qu'il est situé a 'iniérieur d'un bitiment courant. 1! est réalisé avec un béton dosé & 350 kg/m? de ciment CPI 45 et des armatures de nuan ce Fe B 400, Données ee ee nme f, = 400 MPa PoreAU Pa J > 90 jours coupe HL Réponse Poutre | a = 2.80 * Section 20 x 50): 6,786 em?(6 HA 12) = 18cm Lecture de plan ‘I * Hauteur libre i= 2,70 m \ Verification des dispositions construetives | (yee * Bnrobage 40- 6-6 =28 mm> lem | “ES? * Bétonnage: ¢ = 28 mm > + Feartements maxi entre HA 12:2] cm maxi autorisé inf (a+ 10; 40) = 30 om + A>35—> barres HA 12 Ie long des grands cétés + 2.=6 mm done 2, > % = 4mm (trier central s' opposant a la poussée au vide) 8 om n’excédant pas inf(a+10; 13@,; 40)= 18cm stirs dee . Vérification des pourcentages régiementaires ki *A>AL, = sup ( 4u; 0.2% B} = 5,6 em? 7) ean eg oes 4,<5% B= 50cm? Or “ey aS Caleul de La capacité portante ultime N, OOo + As % I = OF = 189m A I 2Y37 = 32,74 < 50 0,85 doac @ = —— B, =864 cm? et f..4= 20 MPa W,= 1,097 MN Potaaux: compression centrés 65. LOGICIEL CBA Cet ouvrage est illustré de nombreux exemples traités ou vérifiés a l'aide de modules de caleuls Elaborés par les auteurs dans un souci pédagogique. Ces modules fonctionnent sur compatibles PC sous DOS : dix dlentre eux sont regroupés sur une premigre disquette ; dix autres modules seront regroupés sur une seconde disquette. ® Contenu de la Elle comporte 6 modules RdM et 4 modules BAEL 91, correspondant sensiblement au contenu de cet ouvrage. Themes Applications Cas traités RaM CAG et moment quadratique 1, : + simples + composées Poutres 180 (caleul de a et ¥) Charges : + uniformes * locali: + trapézoidales + quelconques BAEL 91 Armatures des sections de poutres fléchies ELS ct ELUR a section rectangulaire Verification des contraintes et My, GetM,y ELS ct ELUR (section rectangulaire et en Té) Armatures de poteaux cn compression centrée B. 8.4: méthode forfaitaire 1B Contenu de la disquette n° 2 (en préparation) Fondations rigides, poutres continues (méthodes Caquot et forfaitaire), adhérence, effort tranchant, laches. calcul des sections tléchies avec armatures comprimgées ATELS et 41’ ELUR. Pour tout renseignement complémentaire concernant les conditions d'cbtention de ces. produits, &crivez soit directement aux auteurs 6 l'adresse indiquée ci-dessous : J. LAMIRAULT, Laboratoire de Génie civil Ecole centrale de Nantes 1 rue de la Noé, 44072 Nantes Cedex 03 seit aux Editions FOUCHER (Service Edition - Secteur industriel. Tirants: traction simple Lestirants sont des éléments 11.A. soumis & un effort normal de trac~ tion. Ils servent A équilibrer: ~ les poussées horizontales. par exemple les poussées engendrées ux appuis par un arc; les actions verticales, cas d°utilisation: suspentes. Condition de sollicitation de waction simple dans une section : Ie point application de "effort normal de traction N doit cofncidet avec le €.d.G. de la section des armatures et de celle du béton. Démarche IIs’agit de considérer les états limites afin de: ~ déterminer les sections d’acier en fonction de Ny et.N,.,i ~ ennirAer les dispositions réglementaires minimales Hypothéses d'études 2» Contraintes de calcul Etat limite de résistance (E.L.U.R.) + Déformation de l'acier: 10 %e pivot A + Lorésistance du béton ‘endu n'est pas prise en compte + L'effort normal est atniquement équilibré ; + Contrainte de waction: f,,= tJ, par les aciers ee Etat limite de service (E.1.S.) * Méme centre de sur- Schéma de principe + Etat limite d’ ouverture de fissures. La contrainte ee (C.d.G.) pour ka de traction des aciers a, est bornée suivant les cas section de béton el pour la section des armatures * Lecondition d”équilibre statique doit étre satisfaite -AVEL.UR. > N, -AVELS. —> N, Principe de calcul Effort normal Section Contrainte de calcul des aciers de caleu! de fissuration — préjudiciable, = tres préjudiciable + La valeur des contraintes de calcul est fonction de la nuance de l'avier et de la résistance du béton 2 la traction (voir Annexe 2) 3 Détermination des sections d'armatures Caleul E.L.U.R. Calcul E.L.S. + Effort normal de traction + Effort normal de traction N, = 135 G+ 1,500 Noe = G4 Q * Condition d°équilibre statique + Condition d’équilibre statique My Ay XSi Mees = Ayer ® Fy + Caleul de ta section théorique + Calcul de'la section théorique Aaa My hey Aer = Noor! Fa * | Section théorique a zetenir: | A= sup (Ayi Ase) * Voie Annexe 2 pour Tironts: traction simple 67 (ae ree eae tite | Conséquence pratique Condition de non-fragilité | Notations (BLATL. A.4.2) Limitation de Ia section du béton section réelle des aciers tendus -vis de la scction d’aciers Ae > BX Fog limite délasticité de lacie: eae — section totale du béton tenda Effort Exfert résistance caractéristique du ans aoe Devon’ Ts tation Dispositions réglementaires minimales Conditions d’enrobage des aciers | Diamétres et écartements GAEL A719 Cas de la fissuration préjudiciab! Lrenrobage ¢ de toute armature est au moins €gal : | + Aciers longitudinanx tendus + Sem: ouvrages Ala mer BE 6mm + 3.cm: milieu soumis & des actions agressives + Ecartement entre harres: + 3.cm: milieu soumis soit 44H si D> 20mm ~ aux intempéries Caer condeneGne Cas de Ja fissuration trés préjudiciable = aux liquides + Aciers tendus: + Lem: locanx converts et clos, sans condensation. _ = 8mm + Ecartement entre barres > Possibilités de bétonnage correct 6,538 si O= 20mm (B.A.B.L. A.7.2) Dx (h/35: D; af10) Jonction de barres par recouvrement (1135; D: by e® (og B} + Longueur de scellement droit, c 2 1, 0, 2 (Sey DY En pratique: 42 @ 1, =40 @ pour Fe E 400 1. = 30D pour Fe E 500 Voir figure 2. + Nombre de cadres sur la longueur de recouyre- ment Condition: 2A, = my Ay ‘a: nombre de cadres A, : section un brin n, : nombre de bartes non vontinues au droit du recouvrement se bétonnage Aj: section d'une barre bo nf “+ HEEL Provection des avers et possbi 6B BA. Guide de calcul Déterminer la section d'acier Données pour un iirant en B.A. soumis I simple, appliqué au C.d.G. Nese de ta section, See Caleul E.L.U.R. + Contraintes de calcul de l'acier pivot A; £,= 10% Ff. y= 348 MPa + Section théorique d'armature tendue (en m?): Ay = Ny! fou 022, 2, Ay = Gag X10! = 6,32 em | Contréle de la condition de non-fragilité AXE. = BX hay 8,04 x 104x400 > 225 x 104 x 2,400 ou: 0,32MN > 0,054 MN ©) Remarque: le calcul EL U.R avec un acter HA Fe E 500 donne A, = 3.05 em?. Section du tirant i Contréler les dispositions constructives ci-aprés d'un tirant de section 20 cm x 20cm, armé de 4 HA 20 (Voir Sigure 5). Béton: {4 = 25 MPa Diaméive des granulais uilivés c, <20 mm, Cas de fissuration préjudiciable. uur effort normal de traction Nu 220.000 N, ou 0,22 MN 160 000 N, ou 0,16 MN jon du tiramt: 13 em x15 em Cas de fissuration préjudiciable Réponse + Contrainte de calcul: 7, Acier Fe E400; y, = Boston: f,9g# 30 MPa Caleul EL. 216 MPa s15s n= 16 (Lire la valeur de o,, en Annexe 2, pour focy = 30 MPa et fiss. préj.) + Section théorique d’armature tendue (en em?) Ae N, 0,16 x 104 o, 216 2 om’ Ag = 7.4lom? > A, = 6,32em** Choix de Ia section réelle A,= 4 HA 16 totalisant 8,04 cm ES A011 SUERTE Se HAG Spm) Tiranta: traction simple AHA 20 69 Données Réponse Dispositions constructives minimales Conformité Enrobage: ¢ = 3m Ovi Possibilité de bétonnage correct (Voir fig. 2) 6, > (B15 6,) Oui e<4o 4, =8.8cm> Bem | Diemetres des cadres: 6 mm Oui Espacement des cadres: 20cm Pas de régle particuliare en zone courante Condition de non fragilité: Condition: Fi 12,57 em*: B= 400 em? ALX fF. > BX Figg : OO MPa; f,>¢= 2,10 MPa vérifiée 1 adie tant la conformité): ELUR et, = 0,254 MNO UELS, WN, = 0,437 MN a * Avec utilisation l'un acter HA Fe E 500, on a W,=0\S46MN et W,,, est inchaneé, SUE Aa ee = Déterminer la section d’armature et contrélertes. Données ©) dispositions constructives du tirant horizontal de + Matériaux: BERG 1a figure 6. acier Fe B 400; n= 1,6 | Ce tirant relie les montants inclines d'un poriique bétom fry = 27 MPa au niveau des appuis + Cas de fissuration: ues préjudiciable | H repose sur le sol et son poids propre n'est pas @ + Sol jugé agressif prendre en comple, + Effort normal de traction simple: Mest destiné & équilibrer les poussées horizon- N, = 0,540 MN tales du portique. Neqe = 0,365 MN Réponse Calcul E.L,U.R. Caleul E. L, * Contrainte de calcul ce Pacier + Contrainte de caleul «7: pivot A; 6,= 10%o; f,,=348 MPa = 170 MPa (vit Annexe 2) * Section théorique de armature + Section théorique de armature: 0,540 0,365 > x 10h = 15,52 em** Ase = T9q° * 10° = 21,47 cm? 4HA 20 +.2HA25 totalisant 22,39.0m? | ()Remarque fe calcu! E.LU.R. avec un ucier HA Fe E500 donne A, = 12,42 on? Dispositions constructives minimales + c= 3m: vérifié aes HA6 * @,=7,15 em = 3 ©: conforme. 8 Spm) Be _ + Bétonnage correct assuré (B.A.E.L. A.7.2) = + Méme C.d.G. pour l'armature et la section de béton (aciers disposés symétriquement) Section dian __4HAL 70 BA. Guide de cateul , ASSINTEATION Rechercher !'é1ai limite déterminani pour la sec- tion des armatures d’un tirant (s’agit-t’il de VEALU.R oude ELS. ?) Données N,=0401MN et N,,.= 0,288 MN Je=400MPa; f...-40 MPa Cas de fissuration préjudiciable a Un atelier industriel est réalisé 4 Vaide d’élé- menis préfabriqués formant arcs isostatiques & ois articulations. Pour équilibrer les poussées engendrées en pied, un tirant horizontal B.A. repose sur le sol ei relie les extrémités distantes de 16m. Déterminer armature du tirans soumis & un effort normal de traction simple. 4 _, _ teseeion 200m 206m BR + —} d Réponses Calcul E.L.U.R. Tirant horizontal BA. * Contrainte de calcul de Macier: fa = 348 MPa + Section théorique de Parmature: 0,420 jag < 10" = 12,06 em? () Remargue: le caicut E11 R. avec un evier HA Re E500 donne A, A. > A, —> Choix de la section réelle: 4 HA 25 totalisant 19,63 1 Ay= 11,30 em Ay, = 11,12 em* Etat déterminant: E.L.U.R. Remarques: duns la majeure partie des eas reneontrés, c'est "ELS. qui est léat déterminant, L'utilisation dan acier HA Fe E 300 donnerait pour le catcul aW’E.L.U.R: 9,22 em? < 11,12 em”, Données + Matériaux utilisés: bétOn fog = 22 MPa avier FeE 400; = 1,6 (barres du commerce + Section du tirant prévue: 20 em x 20 cm + Fissuration jugée trés préjudiciable * Efforts nurmaux: 12m) Calcul E.L.S. | + Contrainte de calcul de Pacer: &, = 158 MPa * Section théorique de l'armature: Titants: traction simplo 71 Ktude de la jonction des barres par recouvre- ment décalé (1 décalage / 2 harres) + Longueur de recouvrement 406 0.x 2,5 em= 100 em. + Nombre de cadres n sur I, Section totale de deux aciers tendus: A, = 9,82 em? Section d’un brin de cadre IIA 8: A, =0,5 em? Mfaut2nx A,= Ay, dot 98 cad ‘ a= yyy 7 Weadres, soit 10 HA 8 espacés de 10cm, (analyser'la figure & en tenant compte du paragraphe 4), 72 BA, Guide de calcu! Spm) Section du trant Les dispositions constructives et la condition de non-fragilité sont conformes 4HA 25 E.L.U.R. : flexion simple Section rectangulaire sans armature comprimée On considére des éléments fléchis (pouties, dalles de planchers ete.) en béton armé Les solicitations normales sont celles qui peuvent étre équilibrées 4 Taine des contraiutes normales développécs sur les sections droites des pidces (B.A.E.L. A.A) par: = compression. du béton essentiellement (zone comprimée); = traction des acicrs (zane tendue). Le principe des justifications (B.A.B.1., A.1.2.) couduit 4 considérer: ~ les états limites ultimes, em particulier "état limite ultime de résis- tance (E.L.U.R.): ~ les états fimites de service (E.L.S,). But et démarche proposée Le présent-chapitre a pour but d"étudier et d’appliquer les méthodes de détermination simple et rapide d'une section de béton armé on effectuant deux étapes principales: 1.Coniréler en une seule phase si Remarque imporiante = la section est sans armature comprimée (47, = 0); Dans le cas de fissuration peu préjudi ~ li contrainte limite de compression du béton AVE. L.S, estrespectés lable, fa détermination de armature (59, (BABEL. AAS2) tendue esi objenue par um seal calcul 2.Décerminer I’armature longitudinele par l'une des méthades sui- “Hee @VELU.K., gui ent compte de Santee: {a linitew,, inposée en servic. reac dace La vérification des contraintes TELS, nestdone pas nécessaire mais peut ser- = Ublifation de tableaux numérique Vir @ contréler les résultats obtenus, I Hypothéses d'études | 2» Contraintes de calcul e (BABEL. A43) | (BAEL. A434) * Béton: diagramme rectangulaice simplifié relatif + Contrainte de compression du béton aux déformations - contraintes en compression. Cas courants: NB. Les contrainte de action sont néligées dans les | (J > 28 jours et, = 1,8) vale — lf | fou Acier: diagramme bilinéaire de calcul | + Contrainte de traction des aciers (traction et compression). Cas courants (y, = 1,15) [fa =hin ~ Acier HA Fe E400: | So = 347,8 MP2 $i LTA io < 6, 10% | = Acier IIA Fe E500 Adhérence: pas de glissement entie avier et béton Déformations limites: suivant la régle des «trois f= 434.8 MPa si 2,17 %0 6, 5 10% Pivots» qui impose en flexion simple d"atteindre | . Contrainte limite de compression du béton Tun des pivots A ou B VE.LS. ~ Pivot A: allongement des aciers limité a 10%0 f ~ Pivot B: raccourcissement du béton limité & 3 Me= 06, + Résistance caractéristique du béton en traction NB. Voir également chapitre 6 «Bérons et acters Carec- Sfagues>etchapltre 7 «Deformations etcontaintes de | calcul NB. Voir chapitre 6 et 7 et Annexe 2 LUA: Flexion simple 73 Combinaisons 4 Calcul des sollicitations ‘On distingue les cas suivants: + Moment ultime: — une sevle travée sans porte & faux; | M,= 1,35 M(G)+1,5M (Oy) — plusieurs travées sans porte a faux; + Moment en service: — pouires avec porte A faux; M,,, = M(G)+M(Q,) En général, dans les trayées chargées, on prend 2 | * Rapport des moments: PELUR: | 1,35 3 | 1356+ 1.5 Op ee eR Remarque: la valeur de yyincerviens dans le calcul du mo- N.B. Revoir le chapitre 5. ment critique & PELU.R. (voir paragraphe 6). 5» Conditions d'équilibre d'une section rectangulaire On considére une section courante soumise & un moment de flexion simple. Béton compriné OA. A-04y4 a Sot eg, io Diagramme ces Sollisitetions contraintes internes Section rectangular B.A: corditions d'équilire 5.1 Equations d'équilibre + Equilibre des efforts normaux: + Equilibre des moments par rapport au C.d.G. des aciers tendus Znoo(F) = D soit EM/A{ FY = 0, soit effort de compression = effort de traction moment effort bras du béton des aciers de flexion de compression de levier SS eS | Me = My KO a) M,= (0.80 y,-b- Fy) (d-0,4 y,) QB) + Expression de M, @) Avec (1) et (2) on obtient: Mya Ay Sou % ) 74 BA. Guide de calcu! 5.2 Paramétres de calcul + Position relative de la fibre neutre dans la see~ tion (symbole a) @) + Pourcentage mécanique Av fu On pose: Pema hg 6) + L’équation (1) devient: 0,80 a, = p, + Bras de levier réduit (symbole §,) Onpose B,=2,/d soit @,=1-040a, ](6) EGE Préciser les étapes du caicul a U'E.L.U.R. pour déterminer la section d'armature A, en wilisant les paramietres de cateul: Paw i By On wiilisera tes formules précédentes (n° 1 a9) Remarque:: dans cette premiere approche, il n'est pas tenu compte de la notion de «moment critique deéfinie ci-apres (paragraphe 6). Données + Section utile du béton : b; d * Contraintes de caleul béton : fig acier : fy + Moment agissant ultime: M, + Moment ultime réduit: 4, M, = 0.80 a, (1-040 @,) bd. fry En posant: Ma By, NEA ” on obtient l"expression du moment ultime réduit: My, = 0,80 w, (1 - 0.40 ay) (8) + Expression de a, en fonction de 114, 1,25 (1- yi o am Sitapes principales: 1. Calcul du moment réduit 2, Position relative de la fibre neutre ay = 1,25 (1 (1-2 pe) 3. Bras de levier réduit: 04a, 4 Section d’armature, Li formule (3°) donne: My Aye : Bu df (© Déterminer le pivot a considérer A ou Ba aide | (5 du parameire: t My Mee = Sa fas Indications + Partir du diagramme de déformation de Ta sec+ tion en considérant: =lepivot A 2, = 10% =le pivot B—* 6, =3.5%e + Tracer la ligne qui joint A et B + Etablir une relation entre triangles semblables: pour obtenir la valeur particuligre de a, =y,/d. * Calculer u,, en fonction de a, + En déduire la régle pratique de détermination des pivots (pivot A ou pivot B). Réponse + Diagramme de <éformation de lasection: Pivot 35% Pivot A ELUR: Flexion simple 75 * Relation entre triangles: ae, + Valeur correspondante de 1° My, = 0,80 a, (10,40 a) = 0,186 + Déterutination des pivots My < 0,186 pivot A yy % 0.186 pivot B SMB. Les valeurs dey, sont limitées par celles des moments uitimes réduits explicités au paragraphe suivant pour 76 Calculer Varmature tendue pour les sections correspondant aux données suivantes, en exploitani le gra- phique ci-aprés qui donne fi, en fonction de py, * Etablissement du graphique Section I Winn => Bs Seetion IT At, = 0,044 MNm __M My = 0,238 MNm b = 15cm BO TP ee | d= 30em ay = 1,25 (I~ Yt 2m) a fy = 1407 MPa Fao = WIT MPa fog = 347.8 MPa ~ 9,40 ery fay = 434.8 MPa soit diy = 0.2300 _ My, = 0.2688 Bu = 05(14 41 -2am) 00 005 910 ats 020 02s 030 ss odds Loo 1.00 oss 095 0.99 aso = 085 O85 = Caleuer pgs 2 oxo - ox x Ay E ov] tire, Eas fas 0.70 - 0.70 04s oss 660 1. res 06 4g 00500 ats vas O3S 0. OMS OSD Momant atime réduit: Aly, avotr ane section suns acters comprimés. BA. Guide de caleul Réponse (14,, conn) Moment critique ultime (symbole M.) Par définition, il s’agit du moment agissant ultime dans une section de béton armé qui satisfait stricte- | ment a la fois: 1. l’équilibre de la section B.A. a 1’E.L.U.R. avee tune armature tendue Ay; 2. état limite de compression du béton 4 1'T.L..S. sur la fibre la plus comprimée du béton avec (B.A.E.L. 4.4.5.2): JF, et AL = Ay Section B.A. E.L.S, E.LUR. Lecture du graphique Calcul direct | Leeture du graphique Section T |___ Section tt Section ML B, = 0,870 Cateul 8, = 0.840 | |e, = 261om a z= 42cm M. : effectuer Ay =—' = 4,85em? A, = 13,03 em? Remarque: on pourra apprécier les faibles écarts de résultats obtenus par simple lecture du graphique ou par ale direct: F> Moment critique réduit (symbole 4.) Tl dépend = de la résistance caractéristique du béton en com- pression: fy: de la limite élastique de l’acier utilisé f,; — du cas de fissuration; = du rapport 7=M,/ M,.,. Par definition: te = 53 Les tableaux ci-aprés donnent le moment critiqu xéduil en fonction de yet de f,, dans le cas de fissu- ration peu préjudiciable. Ils figurent en totalité dans VAnnexe 3 Exemple de lecture sur tablean Données: + Matériaux béton: fy, = 30 MPa acier: HA Fe E 400 + Fissuration peu préjudiciable + Rapport y= 1,38 ique réduit: 2, = 0,3159 Moment e Tableaux des moments critiques réduits, fissuration peu préjudiciable Tableau 1: Aciers HA de nuance Fe E 400 U2: Aciers HA de nuance Fe E 500 ; [Btn craigs i epep aps, a) ela || 14 | a0] 201] 2 99] a0) ae wn] wn] ae | [ise sam) 201 at soa a a ara 1) 20] 235/220) 26) on] 9 ws.) Ces tableaux figurent en totalité (1,35 = y = 1,50) dans I'Annexe 3 E.LU.R.: Flexion simple 7 & Calcul des armatures longitudinales tendues 1. Premier procédé de calcul (méthode directe) Fin = 85 fers % § Fn= fol % Organigramme de calcul Exemple: poutre B.A. simplement fléchie Section rectangulaire: b= 18 cm; d= 35cm Fissuration peu préjudiciable Béton: f.9g= 22 MPa; acicr : f, = 400 MPa M, =44100Nm M, =66150Nm M,., = 30 000Nm M,.,= 45.000 Nm fay = 12,47 Mpa y= 47 Pag = 0.1604 Pay = 0,2406 Hay <0,186 Hyg > 0,186 Pivot A Pivot B = 10 %o bq = - 3,5 Soo Lecture tablewux des moments critiques réduits inutile Oy, Tq = 347.8 MPa 0,2198 7,69 cm zy =31,92em A, = 3.97 em? MB. Avec j= 500 MPa, A,=3,18 em? 1, = 0,3061 Pu < Be Foy = 347,8 MPa a7, = 0,3497 yy= 12.24 em & = 30,10cm A,=6320m? 79 oA Aulae teenie 8.2. Second procédé de calcul (méthode par tableau) Organigramme de calcul Exemple: poutre B.A. simplement fléchie Section rectangulaire: b = 15 em; d= 35 em Fissuration peu préjudiciable Donnges Béton: fing = 27 MPa: acier : fe E 400 Mas (Maas) M, = 73660Nm M, = 91870Nm M,, = 51510Nm M,,= 63360Nm tou 15,3 Mpa y = 143 y = 14S Pou 2620 Py = 09,3268 Hy, > 0,186 Pry > 0,186 Pivot B | Pivot B m= 03200 ma, = 0,3269 Pry < He Bg = Be a, = 347,8 MPa Oo, = 3478 MPa Lecture du tableau de l'Annexe 4 | aw = 0,388 | a = 0514 T He % | BT ou =| 1 = 0.845 B, = 0.794 > p, = 0310 py, = 0411 Ye = 13,58 em yy = 18,00em fy = 29,57em g, = 27,80cm Ay = Pa bd A, = 716m? A, = 9.49.0? () Rappels: y= M, 1M, s NB. Avee f= 500 MPa, NB. Avec f, = 500 MPa, fea = 085 Fag! ys Sy =Sel% Ay = 8,73.¢m? A,= 7,00 om? Remarque: la rapidité d'obtention du résultat peut étre testée directement par le lecteur en utilisant 'un des deux procé- és avec les exemples fournis pour Vautre et réciproquement. E.LUA.: Flexion simple 79 8.3 Choix des armatures Le choix de A, (section réelle) impose de prendre en compte TAS AY: * A> Ay, = 0.23 be £,,/[, (armature minimale pour respecier la condition de non-fragilité); + les dispositions construetives (enrobage, béionnage correct, cf chap 10) Trowver les moments critiques réduits wet le moment M, correspondani. On utilisera les tableaux des moments critiques réduits. - Données - Réponse Fissuration peu préjudiciable Acier a M, (MN) b=20em; d=40em Fe E400 0.3194 0.1738 Foog = 30 MPa Fe E500 0.2914 [0.1585 N.B. Pour route valeur © p,, la section de poutre ne nécessite pas 189 d'armuture comprimée Déterminer la section d’armature théorique A, névessuire en flexion simple, par la méthode direct. S) Vérifier la condition de non-fragilité A,,,, et choisir 'armanure tendue réelte < Données Réponse * Section: 25cm x 55cm; d=50cm * Contraintes de calcul + Matériaux fy = 417 MPa; ,,=434,8 MPa béton: F.3= 25 MPa + Moment ultime réduit: acier : HA Fe E500 Pay = 0.268 8° > 0,186 —> pivot B + Fissuration peu préjudiciable jg, = 0,270 8 pour y= 1.4 + Moments de flexion Hyg < it, — calcul direct + Position relative de la fibre neutre: a, = 1425 (1- (=F ) = 0,400 ay > By ‘on théorique 'armaitire 3,03 cm? | * Condition de non-fragilité: 2.10 M, = 0,238 MNm M,,, = 0.170 MNm Apgin = 0,23%0,25% 30% Foy = LSlem! + Choix de A. aad al sl 3HA20+2HA 16 soit 13,44 em? @e- 3HA20 Section B.A, Armature tendve 80 BA, Guide de caloul Cas 1: poutre intérieure Calculer Uarmature tendue néces- suire duns la section médiane de |g [a poutre intérieure représentée ci- |‘ contre, Contrdler que Varmature mise en place convient. fl Données *+ Moments agissants: 0,267 MNm = 0,184 MNm * Section: b = 40cm ia HAZO + 07.56, d= S3cm 2l2 Hale + 04.18 © + Matériaux 3 [3 Halo o7 ea fog = 20 MPa 4130 CAD Hao6 = 01.90 il 400 MPa 5|60 ETR HA06 + 01.24 Héments de réponse * Moment réduit: bed hy Boy = = 0,2097 * Pivot B car jy, > 0,186 * Valeur du rapport Mf,/M,.,: y= 1,451 1 + Moment critique reduit: 4, = 0,286 § (par interpolation) > ya, * Calcul de la section d’armature & l'aide des tableaux numériques: iq fA Option 1: utilisation du parambtrep, | Option 2: utilisation du parametre A, P| Lecture sur tableau (Annexe 3) Lecture sur tableau (Annexe 4) Hay > y= 0,238 Hy, > B= 0.881 Section théorique: Section théorique: hn 2 | u : Av = Pi bed = 16,446 2 = “2 16,440? P Pas mm A Bad Fa 16,44 cm’ b i jp) * Section réclle: 4 HA 20 +2 HA 16 = 16,59 cu? * Controle de armature mise en place: condition A, > A, vérifiée fi fe) Hemarques: + Le lecteur pourra verifier que la condition de wan-fragilité es satisfate et que les conditions d'enro- F| bage et de bétornage correct sont respectées (voir chap. 10, figure 2). * La section théorique d'armature avee un acier HA Ve B 50M serait: Ay... = 13,15 em?. ELUR.: Flexion simple 81 = 13 ERE ETUDE E Fe sae AS ETUDE DEC i saa fj | Cas 2: dalle épaisse en encorbellement (balcon) Contréler les données et les résul- tats du calcul par ordinateur d'une section d’armanure au droit de Vappui d'une dalle de balcon sinuée 3S Dalle BA, Garde-coms dans un hall d'exposition et repré- sentée ci-contre. Donné. Matériaux: fog= 22 MPa J, = 400 MPa Charge d'exploitation: 5 000 Nim? Réponses + Moment d0 au poids propre: 0,16 x 1,00 x 1,00 x 25 000 x7 : - 0,10 x 0,90 x 1,00 x 25 000 x 1,60 = x 135 = 12211Nm ‘+ Moment daa la charge d'exploitation: 1,552 5000 x “— = 6006Nin x 1,50 = 9009 Nia + Total des moments ELS.: 15051Nm; ELUR: 21 220Nm * Fissuration peu préjudiciable (hall couvert) + Largeur: bande de 1,00 m + Moment agissant: M, = 21220 Nm + Conttaintes de calcul: f,, = 12.47 MPa: f,, = 347.8 MPa + Hauteur utile prise 6gale & 12 cm, par sécurité vis A vis de La position des uciers apres coulsge. + Moment réduit: y,,, = (0,118 2 < 0,186 —» pivot A © ig —¥ @, = 01577 * Section théorique 4, = 5,43 em? par mere. + Condition de non-fragilité: 4,,,, = 1,33 cm’/m * Choix des aciers: A, > A, NB. Aciers principaux placés & la partie supérieure de ta dalle pour la zone en encorbellement. BAA. Guide de calcul Moment altime Calcul par ordinat (logiciel C.B.A.) SOF BLUR A TNTTIATSON: SECT, RECTANBULATRE 4 “¢ Section Largeur-b 27-100 a Hutle d 1212 f naterian Ika) Btn e281? 22 2 fissures Pot. Acie Fe 12 400 SF Mien (a). — Ha? Osa Mowe? 0.015051 ne Banna 1:8 A Details de calcul a ub = «1182 Alas 1577 ae = 2865 Ale = 4535 t Pivot a i so BRB AID te Boat 10D. Fue 247 Wa Foun Ae Betas 9349 T= 1128 oo Wosture tarde As = AP ote NB. En prenant f, = £00 MPa, A,=4.34 om. E.L.S. : flexion simple Section rectangulaire sans armature comprimée Les éléinents de structures B.A. soumis a un moment de fleaion simple sont généralement caleulés & état limite de service dans les cas sui- wants: ~ fissuration préjudiciable (F P.), ssuration tr2s préjudiciable (F,T.P.) Exemples.d’owvrages: = poutres de rive soumises aux intempéries,, — poutres intérieures de sous-sol soumises aux condensation ~longrines de fondations en terrain bumide et parfois agressif But (C2 chapitre a pour but dlexposer les procédés de détcrmination des sections armatures tondues suivant les cas de fissuration (calcul direct ou utilisation de tableaux numériques) Le principe de justification vis-2-vis de la durabilté de la structure conduit & s*assurer du non-dépassement des contraintes limites de qaleul AVES = de compression du béton (B.A.B.L. A4.5.2), Hypothéses d'études (BAEL. A45,2) + Les vérifications effectuer portent sur: -['étal limite de compression du béton (0.4.5.2); = l'état limite d’onverture des fissures (A.4.5,3). + Les rigles de calcul en section courante tiennent compte des hypotheses suivantes: ~hypothése de Navier (section plane avant et apres déformation); - résistance du béton tendu négligée; ~béton et acier sont considérés comme matériaux lingairement élastiques ; ~adhérence mutuelle entre béton et acier sans glis- sement relatif; = efficient d’équivalence n pris égal 3 15 E, (module & ticité de l'acier) Ty (module d élasticité du béton) NB. Yoir également chapitee 2, paragraphe 5S: «Applications aur sections courantes de béton carme> ~ de traction des aciers suivant le cas de fissuration envisagé (B.A.E.L, A4.5,3, état limite d’ouvertere des fissures): F.P ow F.T.P. Remarque importante Dans le cas de fissuration peu préjudi- clable, le calcul E.LULR. sans armature comprimée est déterninant (voir cha- pitre 11), Contraintes de calcul QELS) + Contrainte de compression du béton limitée a: > n= 06 | + Contrainte de traction des aciers limitée suivant les cas de fissuration : = fissuration préjudiciable (F-P.) : nf (23 fe: ino/a “fis }} | = fisguration trés préjudiciable (F.T.P.) om int (0,5.:90 yn fu | oi.» = coefficient de fissuration de I'acier utilisé f= Fésistance caractéristique du béton & 1a traction. E.LS.: flexion simple 83 Combinaisons d'actions + Les combinaisons de base pour les cas courants ont été définies au chapitre 5, + En général, dans les travées chargées, on consid®- re al’E.L.S. G+, (= charge permanente Qy: charge d'exploitation Voir chapitre 4: «Actions permanentes et variables». Rappel. AVELUR. fa combinaisan de base pour les eas couranis et pour ies travées chargées est: 13564150, Bile sert ou calcul du rapport des moments: y= M,/M,. Calcul des sollicitations + Moment a ’E.L. M., = M(G) + M(Qy) * Moment ultime aVR.L.U.R. MIG) + 1,5 MQp) + Rapport des moments: ae Meer y= avec L35< y= 15 N.B. La valeur de y intervient pour ln détermination du moment ultime critique en service pour justifier que + 0, ,, —* contrainte de compression non dépasite 0” —* section sans armature comprimée, Se Conditions d'équilibre d'une section rectangulaire ‘On considére une section courante d'une poutre soumise a un moment de flexion simple. Section B.A. Beton comprimé Moment |! aagissant | Mey, Section B.A. Diagramme des dSiormations BEE Section recianstlaite B.A,: conditions déquilibre aE.L.S, 5.1 Equations d’équilibre + Equilibre des efforts normaux 0, soit Syey.onl Fan } effort de compression = effort de traction du béton de l'acier Meo boy a + Bras de levier (symbole z,) @) 84 BA. Guide de calcul Diagramme des contraintes + Equilibre des moments par rapport au C.d.G, des aciers tendus M,,.= SM/A{ Fin, } soit moment _ effort bras de flexion de compression ~ de levier Me, * Me x y Myx = 6+ y1 2 (a4) j Gi + Expression de M,,,.. Avec (1) et (2) on obtient: M, cr = Ace * Fup 8) MELONS | - Relation dans le diagramme des contraintes de | « Bras de levier réduit (symbole B,) la section homogénéisée ove =1-2! se = soit Ar=1-5 9 dy ee | a x n- Oy + Moment de service réduit par rapport au C ze act de l'armature + Oy et Bh 2 3 Mee = bd on Mw ‘ination du En posamt: fy = ——,"#_ r que. bd? oy n dépassée Vexpression du moment de service réduit du bé née. (7) devient ee A! _ 1 Bi - 2 Remarque 2 + Les triangles semblables du diagramune des contrs vee l’6quation (3°) et o, = G,. on obtient tes permettent d'écrite: ie, BY oy 7 ha) En utilisant (9), l’équation (7) devient a? Bi Ma = an) bdo, En posant: Remarque . Les paramétres suivants: 4, 1,. B,. K et p dépende Paramétres de calcul du paramatre ay, oras f levier "Position relative dela fibre nentre par rapport a Lorsque o,= yn caleule jr, par: ——— ‘fibre la plus comprimée Moe a Bs Be ay a =y,/d (4) a o z o. Par simple lecture de tableaux numériques, on a: posts p= et k= SE 1 +a, B+ Kp bdentl La détermination de la section d’armature est immé ‘btient: *btient: Pequation (1) devient: diate: ul 3" a = cs we = pb cy) _— (| Ae gE Ae = pe bed E.LS.: Floxion eimple 8 4 I fem 86 SIVILATION Préciser les étapes de calcul @1'E.L.S, pour déterminer ta section d armature tendue d'une section rectangulaire en utilisant les équations déquilibre. Données * Scotion utile: b; a + Contraintes de calcul maximales autorisées: Opn Ch 7420, + Moment agissant: M,., * Cas de fissuration préjudiciable. Remarque: dans cet exercice d’assimilation, it n'est pas tenu compie de ta notion de «moment limite» explicitée dans le paragraphe 6 ci-apr°s. Préciser les étapes de calcul a VE.L.S. pour déterminer la section d'armature tendue d'une section rectangulaire, en utilisant lex parametres de calcul + Section utile: by 4 * Contraintes de calcul: Ug S Tye et + Moment agissant: M,,, Si Ania > 0,232 bd Se Remarque: dans cet exercice d'assimilation, if nest pas tenu compte de la notion de amoment limite» explicitée dans le paragraphe 6 ci-apres. BLA. Guide de caleul Réponse 1 Position de la fibre neutre: Ore MT Roe + 2.Bras de levier y=d-y,/3 3.Moment limite de service: Tue = bey Soa 4.Contidle: Moar = Magy Si non satisfait, des aciers comprimés peuvent éte nécessaires. 5. Section d’armature tendue: Réponse 1.Moment de service réduit de l’acier M som Me = 5p oe jon relative de la fibre neutre ay, 2.Po: support K = 5 par lecture des tableanx numériques a 'E.LS, en Annexe 5 Ba, kK 3.Contrdle de a, : Fe Gm Si non satisfait, des aciers comprimés sont née: saires, 4. Hras de levier réduit: , = Fre 1 a,/3 5, Section d’ armature tendue: A Moe OS Bd oe NB. S'assurer du respect de la condition de non-jragili Aer ® Ania a. phique ci-aprés avec o4 aI Calculer l'armaiure tendue pour les sections correspondantes aux données suivantes, en exploitant le gra- Section I Construction du graphique Section IT Cas de fissuration: FP. #— By Cas de fissuration: F-T.P M...= 0,278 4 MNm My = (par définition) | Mf, = 0.1427 MNm 6=0,20m 18 m d=0 =o i 10) 0,50 0,60 m He aaT~ ay (auton 10) m ay (0 MPa a, est obtenu en résolvant (10) Fxg = 25 MPa 4 Fe 400 HA a Fe F500 HA | am 0,0179 7 gM, = 0,015 7 i] 9.900 | 9.005 0.010 001501020 0.025 0030 0.935 ona Graphique 0.6 + 10.95, \ 080. = | Grientor p= Mae 0.99 Zo.ss 2] 2 & 0.8 - —_. or: oi eberrybors doe "0.008" "ogi "aos "6020 “ones” aoa ' base” " coao Réponse Moment réduit Lecture du graphique Cale Lecture du graphique Section 1 Section I H, = 0.0179 + p, = 0,816) B, = 0,818 Mm, = 0,015 7 0,827 2, = 0,489 m x = 049m a z) = 014m effectuer = 26,35 cm? 26,25 cm? A= 17,06 cm? - J ture comprimée.) NB. Les valeurs du moment limite de Pacter jo, sont lintiées par ceites du moment rédit limite 1, yy me pas dépas- seF pour sutisfaire a la fois les justifications @ VELL. et a1 E.L.U.R. (Cas dune section rectangulaire sans arma- E.L.S: flexion simple 87 Moment limite de service (symbol M,,,,,) + Moments -ATELS.: Mi, AVEL.UR.: M, + Contraintes limites de calcul - APE.L.S. (voir Annexe 2) Fre = 916 Ferg 7, est fonction de la résistance caractéristique du béton et du type d’acier. | rapport: y= M,/Mge, Moment limite réduit de service (symbole 2,,,,) Moment limite réduit de l'acier: Moser tim bP oe Hs im = Ses propriétés sont celles définies précéderament pout tune seotion rectangulaire sans armature comprimée, Les valeurs courantes des moments limites réduits font objet des tableaux ci-aprés en fonction des cas de fissuration: F.P. ow F.T-P. ~APELUR.: fa = ayes $21 Exemples de lecture des tableaux + Le moment limite dépend de y, fing Ct Fy ~__Exemple 1 L Exemple 2 Tl correspond 2 I’ atteinte en service: Béton: Béton = svit de la contrainte @, sur le béton com Fogg = 25 MPa Fagg = 35 MPa Dane, 7 Acier HA: Te E400 Acier HA: Fe E 500 — soit de la section d’armature limite qui per- met d°équilibrer strictement le moment ulti-_| | PP: ee me M,= Mg, y =138 y = 140 NB, Le moment esi dit «limite» car assure le strict respect _ —e= de la cuparité portante a I'E.L.U.R. et /ou de la contrain- #,= 0,016 2 BH, = 0.0279 te AV ELS. Tableaux des moments limites réduits 1, ,, des aciers HA Tableau 1: cas de la fissuration préjudiciable type [ORD ] Type | ts | aw | 2% | 2 | 2) a | 9 | 2 | a | | # acier | oy | Fe E500 ‘o.o106 | 0119] 0.0132! 0.0144] a.0162| 0.0173) 0.0189 | 0,0200 | 0.0215 | 0.0224 40239 n= 1 0.106 | 0.0119, 0.0132] 0,0144| eo162| 0.0173] 0.0189 | 0.0200) 0215 | 0.0224 | L239 zara poo ee oan Ptr titi ttt | = [Lecture de jr, ,, pour Fe E400 (¥.P.) | 0225 | 22 | (anit nina | a Données: Hes ye 1 Lad Lite? yp —_+— 215 | us| || Jacperertazone SAD oor de lecture a oub 146 Ly ye) 0.0208 B zones® {| goz0| oss | | | 0,0200 | 0.0194 | Y | 0.0196 | 0.0187 0.0179 13) __| 00106] 00119 0132] qoLet | ao162) 0173] a.is9| oi9t | GOL o.t7t 88 BA, Guide de calcul 8.2. Second procédé de calcul (méthode par tableau ou graphique) Organigramme de calcul Exemple: poutre BA simplement fléchie 5 em, Section rectangulaire: b = 20 em: f.=27MPa;FeES00HA | f,=39 MPA, Fe E400HA el Données ] M,,, = 012 MNm M,,.= 0,194 5 MNm Mace (M00 Y) “ ss ou M, = 0,2997 MNm beds Tq, Oe" a Eissuration préjudiciable = ee = 207,31 MPa ,, = 228,63 MPa I 4,= 00143 4, = 0.021 0 Big = 0173 Vig = 0.0187 (y= 149) | Hy < Hatin 15> Hs mg (Zone B) choix Fe E 500 (1, < 0,0215) non ont : /FeE MO, — |_Méthode, ‘Méthode tableau Méthode tableau Stsim 200 |Graphique eee Seg - LAyzo v 2. Modifier Lecture du tableau m= 00210 = section de l'Annexe § 3, =22,73em | B,= 0.8082 x, = 36,340m | matériaux | K =14,69 a= 1411 MPa | K= 11,07 6,,= 20,65 MPa as | p =1,72.107 p= 2,598,107 ‘Avy = phd A,, = 15,48 em* Ay, = 23,38 em? Préférer eta | Fee soe | | Méthode graphique Méthode graphique B, = 0,832 B, = 0.809 z =3744em 2, = 36,45 om Aga. = 15,46 .0m” Ag = 23,34 om? Bl |Aes aa | €) Rappels: y= M,/Mg, 3 Oy suivant cas de fissuration (cf §3) + 7 = 06 fae ve (##) Dans le eas oit jt, n'excéde pas la borne supérieure des valeurs H, yy Dour la valour f, considérée, la conser tion possible du Fe B 400 impose ta détermination de A, a 1'E.L.U-R. sous M,. Cette solution est souvent mins ine ressante qu'a U'E.LS. avec des Fe k SUD. (se rapporter & Texercice d'assimilation 4}. 90 BA. Gulde de calcul | Contréler ley résultats obtenus pur ordinateur pour une section rectangulaire fléchie a 1'E.L.S. en fissuration préjudiciable M/M,,, = LAB. Le choix des Fe E500 esti Indications He FeE400 | Fe E500 if, = 35 MPa 0.0194 | 0,021 5 * Le calcul avec des Fe E 400 donne une armature iden- tique a celle calculée avec des Fe E 500 car: 129 MPa (id? Fe E400 et Fe B 500) >}—"“*— + M, = — << isin DHA 1d + Choix: 3HA 25 +2 HA 14, soit 17,81 cm? (acceptable) L SSA ae Contréler les résultats obtenus pour les données précé- dentes en fissuration tres préjudiciable (FT.P.). Indica + En fissuration tr&s préjudiciable Jes valeurs de 1, sont identiques pour les Fe E400 * Choix: HA 2HA25 +4HA 20, Aaheo soit 22,39 cm? | 2HA2S 18 Rappe: la section A, approchée est obtenue avec on, = 3, et = Te “1 Fiscuratien 4 EL8.5 INITIATION SECT.ABCTANGULAIRE + HEection (or) Lergaur b x7 18 Houtile 1? 45 -¥ Hatériain NPs) Baten Fez? SS fcter Fa 27 50 Eta 3? 1.6 (NO, Pf TP2)27 1 1 Yooent: apis (Heart? 0.180. A Yonent résist.beten ‘= 179 Mn frneture: -approchte A = 13,07 cad “calculde 9 o= 17,85 ea? ‘Detail des caiculs t's» 0) hus = 018 ‘Alphats 547 fib = 4.7256 atat = (3177 Ko = 1262 0 Rho k= 2.2015 fautaurtcn) ContraintediPa)Linite Ni = 2461 18.4 - Beton 21 OIL 3B 208,63 Acier 278,63 AV ELE § INITIATION SECT, RECTANGULATRE + ¥ fection (om) Largeur 69? 18 Huutile d 22 45 ¥ Hatériawe (Wa) Baton Foie? 35 Acler Fe 1? 500 ¥ Fismuration Eta? 8 (NPSO, Pst TP52]37 2 6 Hoaint agisst. (la) Meer}? 0, 150 Nonant résist,baton A= 419 Ie. 4 Araature: ~approchie A s= 22,85 ca2 ctalculée A s® 22.13 cn2 Detail des calculs (A's= 0) us = 022 Alphas £635 Hobe = 2351 Betal = £054 Ko 1089 Rhos = 2.786. Hauteur (cm) Contrainte (HFa)Linite Yiow2628- 17.5 Eeten 2 TL = 3h2h 187.06 Actor 187,08 ELS; flexion simple 91 Le moment réduit de Vacier QVE.L.S, gant connu, déterminer le moment ultime réduit du béton a ey TELUR. Rey Expressions de M,. M,,,.et On utilisera notamment les expressions du paragraphe 5. Exemple numérique Fiss. préjud. Fiss, Trés Préjud. * Moment ultime , fasg= 25 MPa Fong = 35 MPa My = by Bd? Soy (a) f, = 400 MPa f, = 500 MPa + Moment de service Ma ; y =138 y =140 Moor = tag 0. d? Oy (b) My, = 0.016 2 Hy = 0,0279 * Avec (a) et (b), on a: Mig” iia Bs L utilisation de expression (4) ci-contre donne Yoyo as les valeurs de y1,, correspondantes: sna 9,85 fs Ha Hig = 06318 ou eis te) Hey > yyy = 0,368 * On obtient; 30g Bay = ‘ «) eT TT ae Poutre sur deux appuis Déterminer ia section d’armature longitudinale d placer & mi-portée de la poutre de la figure 4, a l'aide TE) des données mentionnées ci-aprés: Données | + Section 20x 55; portée: 7,00 m entre poteaux B.A. + La poutre supporte le plancher et les charges d’exploitation, le mur pignon extéricur enduit N.B, Les fermettes dle la charpente prennent appui sur lex murs de facade. (D) ‘Mrangle en magonnerie de bloes en ‘béton de 20 cm + enduit 15cm (@) Linteau-chatnage B.A. +enduit 15cm ) Baie: 2,50 mx 1,45 m (D Mar de blocs creux en béton de 20 cm + enduit 1,5 cm (QZ) Plancher B.A. (portéc transversale 4,00 m), Gpaisscur 20cm 4 @) Poutre B.A. 20x 55 Charge d'exploitation: 1 500 Niu? 92 BA. Guide de calcul Réponse + Matériaux Poids propres (cf chap. 4: «Actions permanentes et variables») Caractéristiques: f4, = 25 MPa; acier Fe E500 HA + Détermination des actions Rep. ‘Charge petaauende Tyne Diétail des actions Nimt 5 Bs = (2700+ 270) x 2,00, 5 Triangutaine | 5940 Hig ceatonanerapen 4 Uniforme * 105s \ BA 3 Répart. part | g, =—2.970x 1.45 | 4306.5 2 Uniforme 970 x2,50 7095 a 25.000 x 0,2 x 2,00, 1 aL A Répartic 5 - 10.000 rm? portés / ° _— Répartie | gq = (25 000x0,2 +270) x0.55) 2.898,5 Charge d'exploitation sur plancher Répartie | Qy = 1 5002.00 3.000 + Détermination des sollicitations M ([/2). Se reporter au formulaire. Chargements et) M(L2) M (Nm) Ryn Rat Rt8y | + 213775 sis + 130937 bs 4 5940 sl + 24255 g; (sur b= 2,50) = 4306.5 gb QL-D)/8 = 15476 Qe + 3.000 Ls + 18375 | soit: M, = 139 716Nm M,+ —-M, = 158091Nm M, = 18375Nm 3S My 415M, 16179 Nin + Calcul de la section d’armatures longitudinales La fagade étant exposée aux intempéries, la fissuration est préjudiciable: a priori, calcul aVE.L.S. + Contraintes limites de caleul $06 fy = 1S MPa; f,=0.6 + 0,06 f,,=2,1 MPa; feat = =inf (ase i Hoy'n. £, ): 201.63 MPa cy + Moment réduit (on choisitd = 50 cm) 0,158 091 0.0157 Hein = 8,016 2, done 1, < ps4 + flexion simple $3 et DE aa Sse 94 + Caleul par tableau E.L.S. (0, 0157 Lecture + @ 0,522 13,73 1,901% 826 > f Moor pie Pacem 5 He = 19,01 cm? > u an =—= 14,68 MPa eK + Choix des armatures DHA 25 +3 IIA 20, soit 19,24 em? Remarque: ia condition de non fragilité est bien respectée: A, ny, = 0,966 cm? B.A. Guide de calcul 3HA20 2HA25 20 Les vérifications & effectner concerncat les étals Limiles de service vis-t vis de Ia durabilité de la structure (BLA.E.L. A.4.5). BUS flexion simple _ Etat limite de compression ~ Etat limite diouvertire du héton, | des fissures | Lacontrainte de compression du | En particulier. la contrainte de bétom est limitée & traction des aciers est limitée sui- = 06-5, yant les tas de: J, lant lu résistance caractéris- | ~ fissuration prgjuiciable (FP), ” tique du béton en compression | — fissuration trés préjudiciable Aj jours (ETP), Onpourra se reporter au chapitre 7: «Déformations et contraintes de saleby et on consultera 1’ Annexe 2. Démarche Les différentes étapes de ce chapitre sont les suivantes: 1 Hypotheses de calcul fixées par le réglement (B.A.E.L. A.4.5,1). 2 Caractéristiques géométriques de 1a section homogénéisée (position de l’axe neutre et calcul cu moment quadratique). 3. Expression de fa contrainte normale en un point par les formules clas- siques de la résistance des matériaux dans I’hypothése d'un com: portement inéairement élastique des matériaux assaciés. A. Verfications des cancraintes (justifications des sections): Owes T, \ t - ee oni Les sections béton et acier _j soit en raison de: conviennent, + section insuffisante d’acier; ‘dimensions’ de la section de béton non conformes { b ou A); de catactéristiques des aux non adapiécs (f,, 00 Verification des sections NLR. 1'état limite de déformation n'est pas envisogé dans ce chapitre (par exemple: limitation de flache des élé. ments soumis ala flexion). NB. Dans tous les cas, te calcul @ PELUR. doit Pore également sutésfait. Verification des sections © 95 i» Hypotheses de calcul Rappels (voir chapitre 12) Notations + Hypotheses de Navier + Résistance du béton tendu négligée M,,,: moment de service * Coefficient d’équivalence pris égal 4 15 | @. + contrainte de compression du béton (n= E/E) ©, : contrainte de compression de Pacier + Béton et acier considérés comme matériaux linéai- < 7 ' contrainte de traction de l’acier. rement élastiques * Contraintes limites de calenl a ’E.L.S.: voir détails Nie Na Moment Section Diagramme Efforts noemaus appliqué rectangulaice des contraintes et moment interne Combinaisens d’actions pour le calcul & V'E.L.S. Combinaison de base (cas courants): +2, Pour les différents cas de chargement, se reporter au chapitre 5: «Calcul des solicitations», 2» Caractéristiques géométriques 2.1 Position de I’axe neutre d'une | 2.2 Moment quadratique par rap- section rectangulaire homogén¢isée | port a I’axe neutre (distance y, par rapport & Ia fibre Ta plus comprimée) | (symbole £,) + Equation dite du moment statique par repport la | + Eléments géométriques connus: b; d; d’3A'34, fibre + Expression du moment quadratique: b byt ; nya pot ALG =a" d-yiy oO tm ALOy -d")— nA (a La rés (fig .1). Si la section n’a pas d’armature comprimée, A’ T’équation (1) devient: POY Ady) = 0 ay asst lution de cette équation donne la valeur de , jon ne comporte pas d’ armature compre = 0; ’équation (2) devient: em Ada) @ NB. Voir le chapitre 3: «Caractévistiques géométriques des seclioms», se reporter awe exercices du paragraphe 9: «lp: plications aux seetions courantes en B.A eta figure 6 du chapiire 7. 96 BA. Gulde de caleul > Contrainte normale au niveau d'une fibre Lrexpression de la contrainte normale en un point est donnée, compte (enu des hypotheses précédentes, par la formule classique de résistance de matériaux een? | contrainte en un point av niveau une fibre moment agissant dans la section moment quadratique : distance de T'axe neutre ala fibre considérée Contraintes de compression @) (4) () Daas Je cas du béton armé, on considare dans la section homogénéisé Remarque: la contrainte de l'acier est m fois plus forte que + la fibre ta plus comprimée du béton pour évaluer | «elle di beton au niveau dune méme fibre (voir équations (4) la contrainte o,, 8 une distance y, de I'axe neutre | & (5) —> équation (3) ci-apres ; | N.B. Les contraintes limites de calcul du bétun et de Vacier + la fibre située au niveau du C.d.G. des aciers | s2ntdonndes dans 'Annene 2. comprimés & une distance (y, - d’) pour trouver a. | — Equation (4) ci-aprés; + la fibre la plus tendue de I’acier au niveau du C.d.G. de |"armature tendue a une distance (d~,) de l'axe neutre pour trouver la contrainte «, —> équation (5) ci-apres. Contréle complémentaire des résultats Equilibre des efforts normaux de | Equilibre des moments compression et de traction + Scetion sans armature comprimée Moment agissant = Moment interne . Soe Ay Om M,,, = effort de compression x bras de levicr * Section avee armature comprimée: ou > Zeb FAL Oe = Ay Ow M,,, = effort de traction x bras de levier N.B. Cela est conforme aux équations @'équilibre dans une seetion; chapitre 12, paragraphe 5. Verification des sections 97 Calculer ies contraintes @ V'E.L.S. dans une section de poutre sans aciers comprimés. Données + Section: voir figure © Matériaux, 0. béton: f.55= 30 MPa a | acier: f, =500 MPa + Cas de fissuration préjudiciable RCICE a 98 * Moment de servic 057 MNm * Rapport y: M,/M,,, = 1,40 Indications Les principales étapes de calcul sont les suivantes: irieeay Détail de Narmanure tends 1. Recherche de la position de la fibre neutre. 2. Calcul du moment quadratique. 3. Caleul des contraintes. 4. Controle des résultats. Réponse Calcul des contraintes Contrdle des résultats + Fquation du moment statique + Equilibre des efforts normaux byt 0,18 x 0,1795 pore Add-on) = 0 (1) ] Nye = 8,017 x = 0,129 5 MN 9y} — 15 x 6,03 (50-y)) = 0 Na = 214,74 x 6,03 x 107° = 0,129 5 MN @oay, = 17,95cm Ona bien Nye = Ny + Moment quadratique + Equilibre des moments ; . Mice = Nee % & el eee @) te XE 3 wa the 5 zed 3 = 44.017 cm 18x 17, 1, = SALES 4 15 x 608650 - 17.95? | soit ° = 5 1, = 127 612em* | Mug = 0,129 5 x 44,017 x 10°? MN Mogg = 0,057 MNm <\Conatate:dy béton compli Iya bien égalité des moments externe et interne. M. oye = sy = BOTT MPa 8) Oe < Oye = 18 MPa * Contrainte de l'acier tendu (6) oy =n = (4-y1) = 214,74 MPa Oy < Oy = 216 MPa B.A, Guide de ealeul Coniréler la section dacier & VE.LU.R. fy Données © « Sections: voir figure * Caractéristiques des matériaux fag =35MPa; 9, = 21 MPa Ff, =S00MPa; 6, = 228,63 MPa + Cas de fissuration préjudiciable * Moment S: 0,042 MNm * Moment {PE1.U.R: 0,060 5 MNm Calcul des contraintes * Position de la fibre neutre: : Be equation (1) —> y, = 16em * Moment quadratique: équation (2°) + 1, = 66618 cm! + Contrainte du béton: equation (3) —+ a, = 10,09 MPa O,< = 2] MPa * Contrainte de Vacier: équation (5) —» 0, = 227 MPa Oy <0, = 228,63 MPa DASSIMILATION. utilisant lex Equations d’équilibre. + Cas de Fissuration trés préjudiciable * Dimensions utiles: * Caractéristiques des matériaux béton: fiog=27 MPas Go, acer: =500MPa: a, + Moment de service: 0.248 MNm * Section des armatures comprimées: Ay tenduess A, 8,04 cm? 35,73 em? Cuiculer les contraintes d'une section rectan f oa les contraintes a TELLS, dans ute section de poutre sans aciers comprimés. 1s Réponse Controle E.LU.R. ~ ‘Moment ultime réduit © be Tig + Lecture des tableaux E.L.U, Heyy —> B,= 0,932 __ ou B= 05(1+ Ye.) + Section théorique 4 E.L.UR. bo = 0,127 1 (pivot A) Ay = —"— 53,73? Bod fay * Contrale vis-a-vis de FELUR.: 2HA 1242HA 14, soit 5,34. cm? A,= 5,34 cm? > A, = 3,73 em? Remarques la contin de non fagiite de a section est également saisfaite: Ay, 2 0.23 bd. f/f, (HG Seton BA, avec airs comprimes et dagramme des contraintes Verification des sectione 99 Caleul des contraintes + Position de la fibre neutre: Equation (1) + y, 2 25 Th 4 15%8,04(7, 4) 15x35, 73(50-y,)=0 ou: yt + 52,524 y, — 2 182,39 = 0 On obtiemt : yy, 27,33 cm * Moment quadratique: équatioa (2) —+ J, as 375? = — + 15 x 8,04 (27,33 - 4)" + 1S x 35,73 (50 - 27,33)" On obtient: /, = 511 194m! Contraintes du béton en compression: équativn (3) + a, 248 000 x 27,33 = 13,26 MPa Oye < Oye = 16,2 MPa Acier en compression: Equation (4) > ¥,, 248 000 (27,33 - 4) Oye 215 X Shi 194 = 169,77 MPa Oe < Te = OSS, * Acieren traction équation (5) —> 0, 248 000 (50 - 27,33) oy = 15 x —— = 164,97 MPa Si 94 oq < Gq = 1TOMPa Verifier les contraintes pour les sections en forme de Té * cas 1: Vaxe neutre est situé dans !a table de compression; + cus 2: Vaxe neutre est situé dans la nervure de la poutre. Casi Données _ Dimensions: 30, voir figure 6 al apn 8)" z hy =2em anes {fas} * Section ex TS avec table epaisse 4st BA. Gulde de caleul sponse Contrale des résultats ‘+ Equilibre des efforts normaux: bon Nye = 79) Oye = 0.453 MN Ny Al, a = 0,1365MN Ny A, 0 = 0,589 4MN On obtient: V,, + N,.-Ny,=0 + Equilibre des moments Expression du moment interne par rapport au centre de gravité des aciers tend Ny. (d—¥,13) +N, d-d On obtient: 0,185 23 MNm + 0,062 79 MNm = 8 - Me We = 2 er Diagramme des contraintes (2 gauche) -Bfforts normanx et moments (3 dite) ie apres: Cas2 Données bimensions 50 voir figure 7. at 3 hoa idem ae Section en Té avec table peu épuisse aaa EXERCICE NN 9 CF es Te ES + Matériaux ; Joy = 30 MPa: f, = 500 MPa * Cas de fissuration préjudiciable + Moment appliqués: = 0,165 MNm f, = 0,235 MNm + Section des armatures tendues: 2HA 25 +2HA 20> 16,1 cm? Eléments de réponse 1.Vérification a E.L.S. Condition pour que axe neutre soit situé dans la table de compression: bit Fon Ay (d~ hy) > 0 Ona = 80cm; hy = 20cm; d = 53cm. 80 x 20° D'ot a — 15 x 16,1 (53-20) > 0 Cotte section en Té se vérifie comme une sec- tion rectangulaire. + Position de l'axe neutre by? AZT -n-Ag(d—y,) = 0 y= 15,12 em * Moment quadratique: by} go FAA yy? 1 ny 1, = 438 704 em* * Calcul des contraintes a1" E.L.S. M ser Oi = oy = 5,69 MPa Moser oq = nS dy) = 23,7 MPa + Controle &I'ELS.: Oy < 18 MPa O, < 216 MPa Laseetion convient 8 'E.L.S 2.Vérification & E.L.UR. i suffic de sassurer que: A, SA, avec A,: section théorique &EL.U.R, A,: section réelle d”acier tendu, + Moment réduit: — pivot A + Matériau} Fogg = 25 MPa; f= 500 MPa * Cas de fissuration préjudiciable + Moments appliqués: M,.= 0,370 MNm M, = 0,525 4 MNm + Section des aciers tendus: 8 HA 25 — — 39.27 cm” Eléments de réponse 1. Vérification a PE.L.S, * Condition pour que I’axe neutre soit situé dans Ia nervase 80 x 12? a ~ 15 x 39,27 (54-12) < 0 Linggalité est vérifige: l’axe neutre est dans 1a nervure + Fquation du moment statique On se reportera au chopitre 3: «Caractéristiyues géo- miétriques des sections» * Position de !'axe neutre: > © (=p) (91h)? = Ay (d-y1) = — y= 2341 em + Moment quadratique: bey} Ios 1 _(b — by)! = FE — bo) T, 863 609 em? * Calcul des contraintes a °E.L.S On utilisera ley équations (3) et (5) du présent cha- Pitre et on veitiera particuliérement aux unités. (v1 = ho +0 Asd-v,) * ContrOle AYE.L.S.: = 10,03 Mpa 1.25 hy Je diagramme rectangulaire est & la fois dans la table et dans fa nervure Vérification des sections 101 | + Bras de levier réduit L’étude de cette condition revient & caleuler le By = 0,5 ( +41 = Ben) = 0,968 2 moment M,,,, équilibré par la table seule par rapport SecHondtanathie theories HLUR au centre de gravité des aciers tendus et a le com- een, ee parer au moment appliqué M4, Au = BZ 7 153m? < 16,1 em? My =D. ig (d= Mg/2) fy = 04653 MNm NB. Calcul a YELS. prépondérant. M, =0,5254MNm = 0,218; B= 0,913 Moment interne = Ny, + z, = 0.234 9 MNm + Position de la fibre ncutre = moment externe 18x 0,54 = 11,77 em 1,25 hy as7 8 Mw i "Nn, | + Section théorique AE.LUR. el 0,525 4 al = Ae = 0513 x 0,54 x 44,8 ‘ : Ay = 24,5Lem® < A, W guns ny, | La section réelle A, = 39,27 em? convient done & de principe catome | PELS.ctaPELUr eos Sepe wire Contréler dans chacun des cas proposés les sections d'armatures 0 1'E.L.S, caleulées par ordinateur (logiciel CBA). Pour la démarcke, on pourra se reporter & lexercice précédeni # €-L.5. SECTIONS B.A. RECTANSULAIRES & k *OEL.S. # SECTIONS Bla. EN TE ¥ * Section (em) Largeur 1? 20 § Section (cm) Largeur b i? 60 futile a 1745 Hiutiin 17 60 Winton Nervure bor? $0 IHPa) Beton Fc2B:? 22 2 Hitable hor? 15 1 feier Fe 1? 400 Cietstiaais ttisieaiy, fat? he (rad Baton Fe2es? 25. pany Tree? 2 * Flewuration ait ce # Calcul=1 Verifs2.Runs3 Fined choix? 2 Gaara EUIEL Var fa Ghgtss Fiat choi? # Vosent: agsuer. cst Mewes? 8.435 Mente atecemee rte hone agisst. min Hane? 0579 ¥ Reiers tendus (co) A ws? 24,13 | ue eonprigwe — ArGi? 2.28 8 bere tendus ten) a 6:7 72.30 few) dh v7 a saaprings Ast? 0 / (Contraintes calcul # 1mte. A bontraintes 6S calcul ¥ Linite | (Pay -Bhe 12.95. 13.2 See ge a BEE 163.56 ° 200 | oe 42 a0ie et cm But | x FLUR tem) F yt 25,51 cm Bot tts | is790 | se aes 102 BA. Guide do caleut Liaison béton - acier association béton-acier fésulté principalement de Padhérence entre matériaux Le béton exerce aussi sur Pacier et réeip-oquement tine force de frot- tement sous leffet d'un effort de traction ou de compression (Coefficient de froutement de l'acier sur le béton pris égal 40,4.) Eu cuniulant les forces dues & l'adhérence et ju frottement, of a: Horces de liaison = Forces d’adhérence + Forces de frottement Les liaisons entre héton et armatures concernent = Jes anerages rectilignes ou covrdes (crochets) exemple: extrémités des armatures tendues d'une poutre: =les recouvrements de barres ow de treillis soudes exemple: continuité des barres soumises aun effort de trac- tion (poutres) ou de compression (poteau) —Tentraiuement des armatures des barres isolées ou en paquer exeriple: barres disposées en chapedux sur une méme nappe. Les rgles A tespecter, toutes relatives 4 1’état-limite ultime, visent: ~ fas extrémités des barres qui doivent éire ancrées‘avec une sécurité suffisante (A.6.1,2 pour les barres, A.6.2,1 pout les tieillis soudés)> = les armatures en partie courante soumises & des contraintos-dites “W'entrinement™, qui doivent étre limitées pour ne pas endomma ger le béton entourant les armatures. Contrainte d'adhérence (8.4.£.1.4.6.1.) La liaison entre une armature et le béton est mesurée par la contrainte d’adhérence r, définie par la formule: | Lode | a 1 7 o od Fide: variation de Veffart axial par unité de longueur 4: périmetre utile une barre ou d'un paquet ily Condicions eéquibre Cun tongon de hare de barres EES de tonavear de Ancrage des aciers 2.1 Valeur limite ultime de la “fh contrainte d’'adhérence (5.4.E.L. A.6.1,2) Exuremits de poutre Lrefficacité d'une barre du point de vue de I'adhéren- sz femmes + ce est caractérisée par son coefficient de scellement ¥: SE (Contras dtediremce Ty ‘W_= 1 pour les ronds lisses Se a. t F ¥_ = 1,6 pour les a ‘ SSS — > La valeur ultime de ta contr, fon de action le 7,4, est donné par Gyinarebston [a6 AS] a Schiémas de principe: & gaucho, essa drrachement f eAG | 2 doit, anerage dune barre Liaison béton Contréler les valeurs de 7,, dans le tableau ci-conire avec ¥, = 1,5 (comraintes exprimées en AtPa). 1,80 1,92 2.10 2.40 |2.52 2,43 2,59 2.83 324 |3.40 [3,64] 3.81 2.2 2.2.1 Cas d’une barre isolée tendue Longueur de scellement droit / : @ fe 4% k= GQ) od @ : diaméue de lu barre J: limite élastique de Pacier Tay : contrainte limite ultime d’adhérence Réponse Ona l'équation d’ équilibre: a cea 2.2.2 Tableau des valeurs forfaitaires de 1a longueur de segment droit (4 défaut de caleul de Ia longueur f, par la formule (3)) Ancrages rectilignes (B.A.E.L. A.6.1,23) force de traction (N,,) = force d'adhérence (F.,.) Exemple de calcul @= 16mm; = 500 MPa; f.33= 30 MPa 16x 500 = Fygar 7 Ol 8em Scellement droit Treillis soudés TSL et TSHA (BAEL 46.2) Zone Camerage Barres tendues isolées (HA) (BAELL, A6.1,22) _ Types Pacter (%, > 1,5) 7,=400 MPa 7, = 500 MPa 1,=40@ 1, =50@ Exemple Acier HA; ,~ 500 MPa | Diameétre de la harre: 16 mm. | 0 X 1.6= 80cm T | T = Ao 88 Z| Fil porteur Fils porteurs : 3 soudures sur chaque fil Fils transversaux : 2 soudures sur chaque fil Longueur forfaitsire id° zcier HA avec f,~ S00 MPa 104 B.A. Guide de caleut i Données tAcierHA; f= 500 MPs * Treillis soudés TSHA Ie) + Diamétre de la barre: 20 mm + Panneau: TSHA 675.5100 x 200 * fag = 25 MPa * Fagg = 30 MPa Réponse Longueur forfaitaire: {, = 100) em Longueur forfaitaire: 1, = 30 em — Longueurcaleulée: /, = 88,4 em Longueur caleulée: f= 23,2 cm = 44,28 = 38,78 2.2.3 Longueur de scellement droit dans le cas de paquets Paquet de deux barres Paquet de trois barres Périmétre utile d'une bare: w, = 5B Périmate ule une barre: wy = 3m - @ A partir de 'ancrage, on a: 1shor hak 4 i osu y itm ce 3 bares: Paquet de 2 bares ‘oa be is 23° Ancrage par courbure des barres tendues 2.3.1 Rayons de courbure minimaux (B.A.E.L. A.6.1,25) Aciers Faconnage Fagonnage des cadres, -# en barres des crochets étriers, épingles Ronds lisses r23D r22@ Aciers HA r255D v= 2 Den génétal 2.3.2 Caractéristiques des crochets courants (EY royon de contre ‘Types de crochets faconnés f at ve eI | & =] Li. | 5 ey t | oe Longueur équivalente /, de scellement droit ‘Angle de 90° ‘Angle de 120° Angle de 180° Angle de 135° PD e187 d 41,4 2.197 Qa 3 ehs328r | i= 3511+ 4628r | = 2572143927 | Crochet & retour d’équerre Tres utilisé pour poutres Liaison baton —acler 105 Determiner la longueur equivatente de scellement | Réponse drvit pour une barre rendue d'une poutre intérieure Prenant «ppui sur un poseau de rive + Rayon de courbure: 5,5 = 11 em + Longueur ,: 25 -3- 1-11 =10em [| rayon \— 1/2 diamatee de Uacier cnrobage . 20; Acier HA.20;) fe 500 MPs | dimension dw c3té du poteau + enrobage mini: 3 em Longueur équivalente /,: 2,31 x 16 + 10+ 3,28 x [1 cm 83.04 em + crochet & 120° * longucur / 8@ Calculer la longueur |, nécessaire pour assurer | Réponse Vanerage total d'une barre HA 16 d'une poutre repo- sant @ chaque extrémité sur un voile B.A. the “= 61,73 cm = 62cm Tin + Rayon de courbure: 8,8 cm + d= 18~ [2,5 +0,8 + 8,8] = 5.9m S71 +l 43.92r 62 -5,9- 3,92 x 8,8 237 Données * Fo, = 30 MPa; f= 500 MPa + ¥,= 1,5; enrobage mini = 2,5 em * Crochet & 135° + Epaisseur du voile: 18 em em 2.4 Ancrages des cadres, étriers, €pingles (B.A.E.L. A.6.1,255) On admet que les anerages des extrémiiés sont assures Par courbure suivant le rayon minimal, si les parties courbes sont prolongées par des parties rectilignes de longuenrs égales a: ~ cing diam@tres pour un are de 180%, ~ dix diamétres pour un are de 135°; = quinze diaméures pour un are de 941° Condition: Vinclinaison 8 des plans des ancrages doit étre inférieure A 71/8 (voir bas de la figure 5). Rayons de courhure minimaux: voir le paragraphe 2.3.1 st les fiches d'identification de I'acier utilisé. od Conditions m/e 108 BA. Guide de celeul 2.5.1 Barres rectilignes sans crochet 2.5 Jonctions par recouvrement (B.A.E.L. A.6.1,2) Barres tendues Barres comprimées + Continuité par simple recouvrement 1 ow + Ta longueur de recouvrement peut étre prise égale az 1.5061, Les valeurs forfaitaires deviennent alors pour les aciers & haute adhérence (¥, = 1,5) Fel 400: f, = 240 FeE 500: 1, =300 + Les jonctions peuvent se faire par aboutement de barres au contact en utilisant des «manchons» * Coutures des jonctions Dans le cas général, on trouve: ~des bartes arrétées, = des bartes continues. Les armatures de coutures (cadres, étriers) doivent awoir une résistance au moins égale a celle des harres artées (voir exercive 6). Relation &respecter: YA, f, 4om ps Recouvement des fils porteurs [HRT Recouvroment dos Entrainement des barres isolées ou en paquet (6.0.5.1. 1.6.13) Dans un élément fléchi, V’effort de traction des arma- pg te Bumewmue a tures tendues varie enire deux sections voisines, dis- bo Ee antes de dx(Fig. 14) i It en résulte une contrainte d’adhérence 7,, pour satis- faire le condition d' équilibre sur le trongon de barre considéré 108 B.A, Guide de calcul 3.1 Cas d'une seule nappe Conditions particulizres: ~ bares de inéme diamatre; ~ barres isolées ou en paquets. La contrainte d’adhétence par entrainement des arma- tures se détermine par: Yo te = —— O9d- Du on Y, 1, ‘effort tranchant & l'état ultime d- : hauteur utile de la poutre Luz: somme des périmétres utiles des barres ow des paquets (voir tableau ci-aprés). N.B. 0,9 d est la valeur forjaitaire du bras de tevier de la poutre. 3.2 Cas de plusieurs nappes (é-2me nappe) Daas une poutre fiéchie de section constante, la contrainte 7,, qui s’exerce svi — sur une barre ou des barres isolées, ~ sur un paquet (2 ou 3 barres), est prise égale & l'expression: Wo Ae “O9d 4; A, oi: A,,: section de la barre ou du paquet considéré (i-2me nape) A, : section totale des armatures tendues u, © périm®tre utile minimal circonserit & la sec tion droite du paquet (voir tableau ci-aprés). ‘Tableau des périmétres utiles 1. Barre isolée it @ 2. Paquet de deux harres : (7 +2)@ tet 3. Paquet de trois barres : (3 + 3) D Barre isolée 3.3 Valeur limite ultime de 1a contrainte @adhérence (symbole 7, ,) La contrainte d’adhérence r,, doit étre inférieure 2: Tan YS N.B, Dans le cas des dalies. voir BABA. A614 Valeurs de 7. en MPa (WY, = 1,5) 20 25 30 35 2,70 315 3,60 4,05 450 3.4 Entrainement des treillis soudés formés de fils ou barres HA On adopte la méme justification qu’au paragraphe 3.2 compte tenu de la valeur de ¥, figurant dans la fiche d’ identification du produit NB. Voir B.A.E.L, 6.2.3 et Annexe 2 pour les valeurs de W, Liaison béton~acier 109 3 Choisir les armatures en chapeaux d'une poutre continue et contréler la contrainte @'adhérence par LE) entrainement. Données + Acier: Fe E500 + Béton: f.94=25 MPa + Calcul en flexion simple 4 section théorique: A, = 4 em? effort tranchant : V, = 0,115 MN hauteurutile :d =40cm ———_ A Réponse * Choix de 2 HA 16 —* 4,02 em? Calcul de la contrainte c'adhérence aoe = IdM “= 00% 0,40 x 0.10) = 319 MPa Tee > Trey = 315 MPa + Choix de 3 HA 14 —» 4,62 em? 0,115 = 09% 0,40 x 0,132 ~ 242 MPa Ce demier choix convient pour le diametre et la section des chapeaux: (Chapeau (aioe fondu section A) 40 @ FRG, rove comme 110 B.A. Guide de caleut Effort tranchant: justifications et dispositions constructives Il s’agit des justifications & effecnier pour’ les poutres et dalles sous sol- licitation d’effort tranchant, qui concernent 1. 1a contrainte tangenté ultime de cisaillement du bétan; 2. les armatures transversales de |'Ame (ex: cadres, étriers); 3. Tes zones d’appui des poutres: = appui simple dabout, ~ appui intermédiaire La sollicitation d’effort tranchant V, est toujours dgterminge & l'état limite ultime (E,L.U.). : La combinaison de base dans Tes cas courants pour ealeuler V, est: 13864150 Remarques + On se reportera également iit B.A.E.L- A. 33,2 pour expression dey combinaisons les plus dejavorables, fondameniaies ou aceidenteltes. + Les diverses justifications accompagnéesd exemples se réferent au chapitre > “Formutaires des poutres” pow: les notations et conventions: = les nations de calcul deffort iranchant ot de- moment de flexion (ef. exereices) : Bice tapout _ Keck Visualisation des effets prouits par effort tanchaut BF schéuna de principe 2 dans une poutre Méchie en béton armé eae pme \ \ Fissures 845° env : contrainte tangente ultime de eisailament i> Contrainte tangente conventionnelle Justifications de lame d'une poutre Notations (B.A-ELL. A.5.1) Unicés valeur de effort tranchant dans Ta section Vo MN considérée by: m (1) yo! largeur de l'ame dim d+ hauteur utile -,) MPa contrainte (angente conventionnelle Effort tranchant:justitications et dispositions constructives 114 BEPC TON ® Calcul de la contrainte tangente conversionnelie. Calcul Données + Effurt tranchant & Pappui A (ou B) » Poutre de section rectangulaire: 20 cm x 45 em; d= 41 em V,=(,35 6415 Q)L2 * Portée: 5,80 1m 92438 N * Appuis simples en A et B + Charges uniformément réparties + Contrainte tangente conventionnelle: — permanentes y compris poids propre: g = 18 500 N/m Fe EN, ~ d’exploitation: q= 4600 N/m ** 0,20 m x 0.41 m = 1,127 MPa Contrainte tangente limite ultime Etat limite ultime du béton de lame d'une section courante (2.4.0.1..A.5.1) La détermination de Ia contrainte tangente limite ultime 7, dépend des cas rencontrés. « Cas des armatures transversales droites (a = 1/2. fig. 3) Fissuration peu préjudiciable > Fissuration préjudiciable ou tds préjudiciable } 7 + Cas des armatures transversales inclinées & 45° —> nin (0,20f,,/y,3 SMPa) | (2) n(0,15f.,/ 3 4MPa) | (3) in (0.27f,,/ 3 TMPa) | (4) fg (MPa) Cas de fissuration 25 Peu préjudiciable 20 Préjudiciable 40 Peu préjudiciable ty = min (3,33; 5) = 5 MPa 42 ‘Trds préjudiciable 7. = min (4,2; 4) = 4 MPa 112 BA. Guide de calcul Armatures tranversales d'une poutre 3.1 Détermination des armatures d'Ame (B.A.E.L. 4.5.1, 232) Notations Condition scetion d’un cours d’armatures transversales A ta = 03fy wainceeeite = ee ee () espacement entre deux cours suecessifs de cadres in, O87 toe «hel ou d’étriers f.y:contraime caraciéristique de action du béion | Espacements des armatures j jours, plafonnée & 3,3 MPa transversales dans les cas courants Coefficient & Avec a = 7/2 (armatures droites) reprise de bétonnage eed =O st | fissuration tres préjudiciable ‘A, fixé (section des cadres, étriers de bétonnage ou reprise avec indentation = Smm. | cas de flexion simple, sans reprise | si Armas done de ponte 1+ angle d'inelinaison des cadres V2 effort trnokant & état ultime bo: épeisseur de Ame 3.2 Régle de Caquot pour la détermination pratique des espacements Conditions d’application | Application + Charges uniformément réparties | Poutre de 6,20 m de portée et s, * Section constante de poutre * Cas de flexion simple et & 12,4 em &V'uppui Espacements suivant Caquot : » Premier cours 2 s,/2 —* 6 em Démarche & suivee | + Nombre entier de métres dans la demi-portée égal 1° Calcul de l'espacement s,2appui: 4, A trois on utilise la formule (6) ci dessus. * Chix des espacements oom 2° Position du premier cours a une distance 5,/2 de °, Jl em x 3 cours Pappui 13 em x3 cours }° Espac: s suivanis en prena ite des 5 3° Espacements sui n prenant La suit 16 eH 3 CUTE valeurs en em | opems3 cours 20 em x3 cours 1, 89, 10, 11, 13, 16, 20, 25, 35, 40 35 Gai 3°S0IH Chague valeur d’espacement est répétge autant | Remargue: ire ci-apres (§ 4) les dispositions constructives de fois qu'il y a de métres dans Ia demi-portée. | mrinimaies pour les us des, Effort tranchant: justifieations ot ciepositions constructives 113 GET (SS Calcul de l'espacement initial prés de Vappui pour la poutre de l'exemple 1. ix) Données Armatures droites (= 90°) 5 complémentaires | Cadies simples, diamétre 6 mm, acier Fe F215 a Beton: f.,, = 30 MPa 5 Pas de reprise de bétonnage | Fissuration peu préjudiciable | Indications Calcul * Contrainte tangente limite ultime + Utilisation de la formule (6) 7,=4 MPa 0,9 x 0,57 x W-# x 215 + Contrainte carsetéristique de traction dubéton St * 115x000, 127-03 x2, ™ autorisse: fox = 24 MPa < figg = 3.3 MPa # * Section A,: 2 brins B 6 mm. i | ¢ Premier cours placé a ,/2-du nu de l'appui. | Pappu sy < 11,78 em: on prend s, = Lem. Position du premier cours placé 4 6 cm du nu de Remarque: par le procédé de Caquot, applicable dans ce cas, an déduit ley espacements suivants: a ® Dispositions constructives minimales Espacements des cours de cadres ou d’étriers , 5 = min (0,9 d; 40 (BAEL.AS.2) + f 7 9 Unites: 5, ct) enem; Aenem*; f,en MPa. Diamétre des armatures d'ame, symbole: @, th by (B.A.ELL. A.7.2, 2) _ @ Cas des dalles (3.4.61. 4.5,2) Aucune armature d’effort tranchant n'est requise siz + 1, 7, (valeur limite) avee | %.=007 ff x |] * Piéce bétonnée sans reprise sur toute son épaisseur. NB. Valeur de 7, faible dans le cas général (2) Contrétes + Profondcur utile de l’appui: a=20cem~3cm—2em= 15 em — BABEL fig.9 —— enrobage cite du poten * Profondcur minimale (formule 10); 3,75 x 0,092 438 MN “0.20 m x 30 MPa * Section minimale des aciers infétieurs prolongés sur appui: 1,15 x 0,092 438 x 10* 300 On a2 HA 20 —+ 6,28 cm* > 2,13 em? ae = 0,058 m Ay> = 2,13¢em* aay Contréle de 1, pour dalle sur appuis simples. | Données + Dalledeporée Lb =4,20m + Epaisseur 18cm; d= 15cm. + Matériaux: agg 25 MPa J, =500MPa + Charges permanentes: 1000 N/m? 4000 Nim? | exploitation Effort tranchant: justifications ot dlepositions constructives Contréte + Valeur de effort tranchant: V, = (1.35 g + 1,5 g) L/2 = 28 192 N + Contrainte tangente conyentionnelle v. es +t. MPs by g 0188 MPa a + Contrainte tangente limite: ty = 1,167 MPa > 0,188 MPa 117 * Section: 20cm x 60 cm + Hauteur utile: $5 cm + Enrobage: 3 cm + Portée entre appuis: 7,00 m + Appuis: poteaux B.A., section 20 em x 20 em , * Matériaux béton: fing = 25 MPu aciers principaux: f, = 500 MPa aciers transversaux a disposition f,=215 MPa et f, =300 MPa + Charges permanentes y compris poids propre de la poutre x = 17640 Nim + Charges d'exploitation: g = 8000N/m ss) + Cas de fissuration préjudiciable © Aciers principaux tendus section médiane: 5 HA 20+1HA 16 section d’appui: 3 HA 20 + Charge par mitre de poutre 4 PE.L.U. 1,35 g+ 1,59 = 238144 12 000 = 35 814 N/m * Effort tranchant ¥,, aux ap Vv, =35814x3,5 Vy gg = 35 814 (3,50 — 0,60/2) Contrainte tangente conventionnelle %, 0,114 600 ig d ~ 0,20 x 0,55 = 125349 N 114.600 N 1 = 1,04 MPa Contrainte tangente limite ultime Cas de fissuration préyudictable 7a = min (0.15 fess 743 4 MPa) 2,5 MPa iy vérifié, 118 BA. Guice de catoul ay 1° Calcul de fa contrainte tangente conventionnelle Etapes de l'étude 1° Calcul de ta contrainte tangente conventionnelle e! contréie: 2° Determination par le calcul des espacements des armatures transversales constituées par un cadre ci un étrier, Option 1: HA 6 Fe E 500 Option 2:8 FeB 215 Prise en compte de leffort tranchant rédutt et des dispositions constructives minimaies, 3° Verifications & Vappui simple d'about: = profondeur minimate d’appni; = section minimale A, | Lf ae 2 fossa) ee _3sy_ fe ot i Vos (#72) Schima de prine’pe: belle de compression et cetion des acies (6) Come valeae (pour =~ 1/2) tea: compte du lagriame eno des etfs tran | HRB ros wane pps 2° Calcul des espacements des armatures transversales Section d’armatures transversales Option 1, acier Fe E 500; | cadre HWA 6+ 1 étrier HA 6 —* Ay = 1,13 em? —* 9,, Option 2, acier Fe E 215; | cadre @ 8 + 1 étrier DS = Dispositions constructives: s, = min (0,9d;40em) et 9, = Tableau de calcul des espacements (en cm) Distancex | y, ve O.9A fe Choix dunude | (MN) ued SS TiSh on des s Pappui [— ST ig. 1 () (MN) Su 5a 4 f,=500MPa | f,=215MPa te [ rear 0,114 605 1,042, 21 162 | 6x3 [050 0,107 442 0,976 22.6 17.3 17x3 be [__100 0,089 535 0.814 27.2 20.8 20x3 fe) 1,50 0.071628 | 0,651 33,9 26.0 25x2 | s |__2,00 0,053 721 0,448 40 37.8 25x2 : 2,50 _ 0,035 814 0,326 40 AQ 27x2 3,00 0.017 907 0,163 40 | 40 29x1 = 3° Vérifications a l'appui simple d’about i *+ Profondeur minimale d’appui + Section minimale des aciers tendus prolon- 5 La limitation de la contrainte de compression gés sur appui =) dans la bielle d’appui implique la condition: 1,15 Vy a As? (formule 11) ay a> areily (formule 10) . 5 by ha Valeur de la section minimale: FF 5. JAS x 0,125 349 x 108 Sem? * Saya — = 0.094m he 300 = 2.88 cm’ Cette condition est sutisfaite: Cotte condition est satisfaite: a=1Scm>9,4em 3 HA 20 —> A, = 9,42 cm? > 2,88 cm? Effort tranchant:justitications ot dispositions constructives 119 LD Micro-projet Batiment ‘Ce chapitre a pour but de familiarisor |'étudiant a Pétide globale d'un ensemble d’éléments dune structure porteuse classique. Il concerne le calcu! d’ouvrages élémeutaires: semelles, poteaux, poutres ct plaachers. L*application proposée est un bdtiment courant dont les planchers supportent une charge d’exploitation modérée, + Is’agit d’exploizer les connaissances acquises dans les chapitres pré- ceédents pour: ~le calcul-des sollicirations (effort normal, moment de flexion, ‘effort tranchant, ete}; ~ la détermination des sections d'armatures sous l’effet des solli- citations de caleul (W,, M_..M,, V,); = les dispositions constructives réglemensaires et justifications diverses vis-8-vis des sections béton acicr, les zones dappui, etc * La premiere partie du chapitie fait l'objet de l'étude classique “semelles-poteaux- poutres rectangulaires ou en Té." + La seconde partie traite du caicul des dalles sur appuis continus: = 1* cas: panneaux longs uniformément chargés; a8: panneaix dont le tapport des portées est tel que: 045 * > Etude demandée Le biitiment & étudier est rey frage de la figure 1, complet sinage du poteau P, senté schématiquement sur le plan de cof par une coupe verticale de principe au voi- 340 Wxs0 0610. ‘Coupe de principe au voisinage de P, Plan de cofttage, plancher haut da rez de-chaussée 120 BA. Guide de calou! 1.1 Eléments de construction a justifier On demande de calculer les éléments de construction mentionnés ci-aprés + Poute L, (20x55) situge enrive, & section rectangulaire + Poulre L, (20x60) _intérieure, a section en Té + Poweay P, (20x50) situ enrive + Semelle S, fondation a seetion rectangulaire sous P, + Dalles f-g (2,40 x 6,70) en continnité, portant dans un scul sens + Hourdis D,-D, (6.70 x 7,00) en continuité sur L., portant dans deux sens 1.2 Données complémentaires Objet ‘Theme d’application Données permanentes |* Poids spécifique des éléments B.A. 2500 daNm? + Planchers type dalle pleine reposant sur murs, poutres ct poteaux, coulés en place sans reprise de bctidie bétonnage “ Epaisseur: pour D, et D, | 20 em ponrf, g,h,i teem + Fagades en éléments ldgers préfabriqués 120 daNém variables |+ Charges ¢’exploitation: niveau courant 350 daN/m? _ terrasse 100 daN/m? héton + Résistance spécifiée en compression & 28 jours 25 MPa Matériaux | sciers Typel a= 165 w= 15 (HA) FeE500HA _ nel: w= l_Clisse) Fe E235 + Eléments intérieury (tels que dalles et poutre L,) Peu préjudiciable Fissuration ~ Bléments au contact avec Pentéri ? liléments av contact avec lextérieur (poutre Let Préjudiciable semelle S, en particulier) + N‘assure aucun conireventement Compression + Mise en charge aprés 90 jours ceontrée Sol + Contrainte limite de compression E.L.S.: 6, 1,5 MPa L b Valeurs caractéristiques et valeurs de calcul des matériaux 21 Contraintes limites sous solicitations normales de flexion Valeurs ; caraetéristiques (Ps) [Matériau ELS. (Mpay Compression f. 2 | action ay | BON | me = M6 ax 15 fay = 0.6 +0.06 fay | Limite élastique f, | 500 | Acier +110 Yndy }| 201,68 7. = & } i | * en fissuration prsjudicindle Micro-projet Batiment 121 2.2 Contraintes limites sous sollicitations tangentes ducs 4 Vv, Justification Application Contrainte limite (MPa) fa Fissuration peu préjudiciable | 7, = in? [0,2 : SMP} 3,33 Cisaillement Lh de I'ame fa | Fissuretion préjudiciable int [0,155 4 MP: ) 25 \ a Adhérence AncTage | Tw = 0,6 fos 2,835 | Botrainement 1 = Vi hos 3,15 Calcul des éléments porteurs 3.1 Etude de la poutre de rive L, + Situation: rive, fissuration préjudiciable, calcul APP.LS. a priori * Section: 20 x 55; la situation impose le calcul en sec- tioa rectangulaire + Distance entre mur d’appuis: 7,00 m (poutre ISO} + Longueur dappui: 50cm * La figure 3 met en évicience des charges de type: — uniformes réparties, ~ trlangulaires. + Le triangle supérieur est pris cn compte par simplifi- cation et sécurité 3.1.1 Calcul des solicitations (On utilise les conventions suivantes: Type R, charge uniforme & ' Premiére partie: poutres, poteau, semelle © Poutre de rive Ly M,=gP/8 ; v(0) g/d M,= gP 112; VO) = gl/4 Type T, charge triangulaire g, ‘Actions Origine | Type Intensité (daN/m) Mergers (JaNta) | Vyppy, (CaN) | R 2x0,3«2500 = 150 918,75 325 | Dalle ae = > ee T [a= 02%35x2500 =1750 TB 3062.5 @ Poutre R \2x055 x2 S00= 275 T6844 9625 Fagade | Rfg,= 120 - #0 Tow Vo= 4970 abies | Charges d'exploita-| KR [qy,=0,3x350= 105 3675 | Nananles | tion eur dalle gg [~T[ gy, = 9,5 350 1225 5002.08 21438 7 Total 5645.2 Vy= 253 Total E.L.S.: G 6 129,2 otal ELS Gra aiaens ELUR 13564150 M,= 22621,2 0.476,5 122 B.A. Guide de calcul 3.1.2 Armature longitudinale a mi-portée (calcul E.L.S.) WB, Les calculs s'effectuent & PELS. car Ia fissuration est préjudiviable Méthode par tableau (cf. chap. 12, § 8.2) M,., = 0.161 292 MNm 6,,5 0, = 201,63 MPa aprion d= 50cm, g,= 0,015 99 Hg § Main, = 0,016 2 (Annexe 3) Lecture tableau (Annexe 5) ‘tin 100 | 1,940 | oe | «| om fm |B 0,016 13,55 | 0,2167 0,525 | 08248 Contain = 14,9 MPa Controle Conséquence { Solutions possibles oy.> @,= 15 MPa | + Solution 2: avec aciers comprimés Modalités Oy, = 15 MPa @, = 201,63 MPa | | Complément au ehapitre 12 Calcul par ordinateur Détermination de A, 4-ELS b INITIATION SECT RESTANGULALRE # A Section (cni Largeur b Hutile d 720 250 1 haterioun Wa) Baton F287 25 fier Fe 17 500 4 Fissuration Bia 2? 1.6 (OP=,P51,TP217 1 2 Monent episst. (Min) sere? 0.161292 4 Mopant resist.beton Mt = 163 Mh des calculs (A's 0) tus = 018 Alghate 45255, Mob = 2167 etal = 008 K = 15.55 Rho he 1,938 auteur (cn) Cantrainte(PadLinite Ye = 26271487 Bieter 35 Th £4125 2185 Arter 201.65 Verification finale 4 EsL.8,8 SECTIONS 8,8, RECTENGULALRES 4 Section fen) Largeur b 1? 20 Hautite d 27 48,7 4 Materiaus (Pay Beton Fc2ii" 25 fcier Fe +7 500 1 Fissuration Eta 1? 1.6 (Ped Pa, TP=2)97 1 Galculet Verlf=2 Runs Fined Chota? 4 Moment agisst. (hin) Haars? 0, 161292 X Aciers tendus (cn?) conprises Asi? 22.71 fs:? 0 1 Contreintes (Pa) calcul 4 linite Bee 1! 1 Choix de la solution 1 (A*, = Oet 0, = %) 2 yle 7.12 cw Get 179.07 201.65 Méthode tableau Mor + K Me = Tapas 7 02267 | Ay = phd = 22,7 cm? far reek law = 233 Choix final: 4 HA 25 +2 HA 14 (22,71 omy Le contrdle par ordinateur présenté al'E.L.S. justifie ce choix. A I"E.L.U.R., M, = 0,265 MNm Imicro-projet Batiment — 123. 3.1.3 Plan d’armatures Le plan d'armatures est tracé en D.A.O. (fig. 4) partir du logiciel SIFRA. () KET) 1 Piece: 20 x 36 EOHELLE .080 EexeLLE 050 EXROBASE IWFERIEUR 03. -ENROBAOE LATERAL = .03) zmsxizso pie ss, He 18 x 7.08 cs 2k id x2 08 oe i Crem io x 7.08 (Holic ae oes le | 2A 14 x 3.76 Secor 7 2 va 25 x 4.47 focal 2a 25x 796 me az NuveRo DESIGNATION tee ior ite mw se x ece 12. 2a 1s x 208 st 2M 6 7 50 ea em 10 x 7.96 3 105 30 EPI HAS x26 csp ox 6 106 2a 2 x 7a lor wa 25x aor au ig 2m 8x 378 own 2 20 cap ox ax Lae nae é Analyse et décodage BA van carats ce Ia pout de tive, 124 BA, Guide de caloul + Armatures principales tendues Telit: 214 25;L=794 ein Longucur surTappui 4? em Pit: 2HA2;L= 447 em places a partir de 126 em ‘tu nu de Fappui gauche Sie 2HA14;2=376 em Dlaeés a parr de 161.cm du nu de lappai gsuche * Chapeau d'extrémités 2HA 14:1 = 204 em + Armatures transversales 30 cadres dois (a = 90") en 8 FeB 235 ;L= l46.em + Aciers de pea 411A 10; b= 794.em pis tansversaux en HA 6; L= 26 em 30 pis espacts de SO era 3.1.4 Justification des armatures a l’appui (cf chap. 15) Armatures longitudinales V, = 0,104. 765 MN Minimum requis pour les aciers Tongitudinaux: A, Ag rin = 2.41 cm?, On reticent 2 HA 25 filant soit 9,82 em?, Armatures transversales (cf. fig.2) + Contrainte tangente conventionnelle de 1"&me: Ya * bed On peut doue disposer des armatures droites Nous choisissons 1 cadre @ 8 (2 brins), A, = 1,01 cm? + Dispositions constructives minimales réglementaires : 1%. 1,048 MPa < 2,5 MPa, vérifié. hbo) = int (559, 2. 95) = 15,7 ®, = 8mm & inf as* 10% | nt (a0 i) 2 87am 5, inf (0,9 d; 40.em) = 40cm 1.01 x 235 soit s, = 29cm rea = Tem | + Espacoment calculé a l’appui: 2 0,9 Ate “TASB (7, = 0,3 Jy) = 22,2cm % (avec K = 1) On choisit un espacement de 20. cma l'appui. Calcul par ordinatenr (ef. chap. 15) 1 POUTRE BaAy 8 EFFORT TRANGHANT ¥ EL 2 Ehateriaux Ps) Beton Fejt? 25 feier Fe? 255 { Fisearstion (PReO)PeL,TP=287 1 { Reprlees de tetennage (0/1)17 0 A Section infect. 2-78 (U/20? 1 tte ca) Largew 3? 20 pute 42250 4 Effort Tranchant. CIN) Var? 0.404768 vw pa 4 Cares a 60 Saction (end) 4 fcort, tank 29.7 co St 4 Appul Ment Cn Mute a7.9 cn Ae Remargue: la regle d’espacement de Caquot ne peut étre wilisée qu’avec des charges uniformément réparties, Les espa: yh 8 cements intermédiaires doivent étre calcuiés avec V,() en respectant s, = 29 em. 3.1.5 Justification de la bielle d'appui et de l'ancrage + La compression dans la bielle impose une longueur d’appui 3,75 Vy “= 7,9¢m Fey > Gesin (rs > niu) + Anctage des barres IA 25 traversant l’appui: 110,23 cm, done nécessité d'un ancrage par crochet. Un crochet “normal” nécessite une longucur J, = 0,4 x I, = 44,1 em. Ce type d’ancrage convient car la longueur d’appui de 50 cm est suffisante, 3. .6 Condition de non-fragilité fy fe 21 = 0,23x20%50 x2 Asin =0,23 bd ort 97 em’, toujours vérifié. Mlero-projet Batiment 125 3.2 Etude de la poutre intérieure L, Situation: - poutre intérieure, isostatique appuyée a ses extrémités; plancher a 2 travées en continuité prenant appui inter- médiaire sur Ly — évaluation des charges majorée forfaitairement par cocf- ficient 1,15 (B.A.E.1. B.6.2) 3.2.1 Calcul des sollicitatio: Les calculs seffeciuent 1"E.L.U.R. car la fissuration est peu préju diciable. La répartition des chargements (ef. fig. 1) induit les effets suivants: ‘Actions Origine Mau centre (daNm) | Vuppy;(daN) permanentes G |Dalle + poutre 17967 8225 variables @ | Exploitation g, 11-719,3 52675 Sollicitations de/ ELS. M,.,= 34139 409 ee Gee ecoR m, =a ri0 |?!” Py =ar ese 3.2.2 Largeur b de la table de compression On choisit d = 54.om et b= 45 cm. Le moment que peut équilibrer la table ( hy seule est Mey = B hy ‘ 2) fw = 56113daNM > M, Ce résultat indique que seule lu table est comprimée et que le calcu] seffectue en section rectangulaire 3.2.3 Armature longitudinale 4 mi-portée * Calcul par ordinateur + Détermination E.L.UR. Caleul par ordinateur Y | bys 141 My, critique 0,249.4 < 0.2739 FELUR & SECTIOS BA, BI TE t 4 Sactlen (ea) Largeur b 1? a8 Rutile ds? 5 Mervure bd? 10 Hetable hd:? 20 Choix d’armatuzes SHA25 soit 24,54 cm” f Nateriaue (Pe) Beton Feta? 25 3.2.4 Armatures a l'appui fee ie ¥ Calcul=t Vorif=d Chgt=3 Fired cholxet +A oF = 5,08 om? tes 4 ioe aptsct (MM) tu? 0.4811 On retient 2 HA 25 filants. 4 Monent agiset. (a) Hoers? 0.34137 Ain = 1 cadre @ Banna 1,409 a‘ wre cade 28) + vonant rasiststable Rete fle oe . $ Motent Linite mY = 689 Hn TH gy 7 HOF SS 5IMPH sg cateut en section racterculsire A ferature tendue 6 6 24,18 en? 4 Minioun (i fragilita) fa 1.25 end 126 B.A. Guide de calcu! Détermination | Vérifieation > sa a TELS. # SECTION BA, BV TE Sacticn (cn) Largeur 6 145 Rutile € 42 58 Nervure b0:7 20, Hetable Rov? 20 Actor Fe 1? S00 Fte 17 16 4 Flssuration (e0,Pet, TD)? 6 Y Caleulel eri ##2 Choted Fins chia? ¥ Moment agisst, (tn) Moors? 0.24157 3 fcSors tendus (ond) @ 617 2.1 conprines Hs? 0 ¥ Gontraimtes E18 celeal # linite (fe) he 144715 ' Lun we 20.92 co (a) ews 4359 * Espacement calcul D9 Ae L15d% —O3kf,) Sr 67m (avec j, = 235 MPa et K = 1) On choisit un espacement de 6,5 cm & I’appui. L’espacement des cadres & mi-portée est de 25 em. 3.2.5 Autres justifications ‘Mémes conclusions qu’aux paragraphes 3.1.44 3.1.6. 3.3 Etude du poteau P, + Situation: poteau de rive d'un batiment contreventé par des pans verticaux, compression supposée centrée, + Justification: calcul du trongon inférieur Le plus sollicité, encastré sur la semelle S,, 3.3.1 Calcul des sollicitations Le tableau qui suit indique les charges transmises a P, au niveau haut de chaque plancher. G@ [Charges Peaploitation] N,= 13804150, Charges permanentes (an) | (dal ian) + Dalle-terrasse (6,90 x 4,00 = 27,6 m*) Terrasse 0,2 27,6 x 2 500 13800] non accessible | *Retombées de poutres (oy = 100 daNim?) Ly: 04x02 3,50 x 2500 700 Ly Ly: 043 X 0,2 x 6,70 X 2.500 1005 +Pagales 6.70% 120 804 *Poteau 1.2.x 0,5 x 2,80 x 2.500 700 17 009 2760 27 102. 1 (ay = 350 dain?) ice G= 17009 0, =9 660 3745215 0 idem sau poteaw (H=340m) |G)= 17159 0,= 9 660 37 654.65 | Total 102.209 daN * Majocation de 15 % (poteau intermédi ———<——— soit N,, = 1.15 x 102 209 = 117540 daN + Longueur de flambement: Caleul par ordinateur 1,=0,7 [, = 2,38 m (poteau ancré sur fondation) POTEAU DE BATINENTS. § ArtoB-Be4 t : aa + Elancement: A = 2 /3-" = 41,22 < 50 i Materiaue —Fe2@ Pade 7 75 a Fe ttpade ? $00 + Le poteau P, peut étre justifié par la méthode forfaitaire (A<70, 4 Flanbenant LI 1.9) 7 258 compression “‘centrée”) ‘fection Fectangle Bercle 47224 3.3.2 Calcul des armatures (méthode forfaitaire B.8.4) A Rectangle adda fem: 720 Laer 1 . 7 b teas 750 Les résultats sont fournis par Ia sortie informatique ci-contre Aaieuee Sule on + Choix des harres . YN a 2 Laur 286 Iongitudinales : 6 HA 12, soit 6.79 em? transversales : O,=6 mm (> ,/3) SHA 12 4 features: As mi a2 te = 18em( 50 1 deta Lada = 41.22 soit: Teadre + 1 épingle D6 8 alpha = 685 — S210 cad Gre Bed ca? |__» fi theor = S65 cn? - Vets on AL MD SA cn? ACD =? cat Seation du poteat Micro-projet Batiment 127 3.4 Etude de Ia semelle S, * Situation: — supporte les charges transmises par le poteau P_ axia- lement; ~ fissuration préjudiciable. * Justification: caleul en semelle isolée rigide a section rectangu- laite ct homothétique. 3.4.1 Calcul des solicitations * Dimentionnement effectué 2 IE.L.S. en prenant les charges G et majorées de 15 % au-dessus du niveau de S,, soit Gj = 51177 X 1,15 = 58 853,55 daN Oyj = 22.080 15 = 25.392 daN + Détermination des armatures &1"E.L.ULR. N, = (1,35 G+ 1,5 Q),,,= 117 540 daN 7 Nye = (G+ Oya, = 84 245,22 daN 3.4.2, Dimensionnement et contrdle de 1a contrainte au sol + Scetion minimale New Swin = = o, + Coefficient @homothétie: = soit A=Ag= 474em B> Ab=118,5cm Nous choisissons (fig.7): 4 US em (S=0,5 x 1,15 = 0,575 m?> S$...) + Condition de rigidité imposant la hauteur 50 (B-bA-a 115 + Som = 455 21,25em A> sup |—— Nous choisissons h = 25 em, + Contrble de Ia contrainte normale Poids propre S,: 0,25 x 0,50 x 1,15 X 2 500 = 359,4 daN Ng, = 84 245,2 + 350.4 = 84 605 daN Nox 0,84 605 ra xis = bA71 MPa < 1,5 MPa oe 3.4.3, Armatures longitudinales suivant la méthode des bielles (calcul A E.L.U.R.) Nous choisissons d, =d, = h-3 = 20cm * Sons x (parallélement au petit c6ré) uns 2 = 10,98 om? 4a = aR = Mwen + Sens y N, (8 ~) 9 ye Sag = ST om + Majoration de 10 % en fissuration préjudici D.T.U. 13.12), soit A 10x 10,98 AL 110X5,07 = ble (article 2.34 du 128 B.A. Guide de caleut {15 __} Fig-F = Dimensions de a semelle Calcul par ordinateur (*) SERELLES DE eOinATIONS § DTU 13.I2 @ ‘i fenstures Fe Pa): 500 a 8a Sige Pa): 71,5 Senate 1. tsole2 2.Oontinuw (1/201 7-4 frrondi Gur A at 8 (cae 7S Patra xb a (ond 2.20 b Come 7 8 + Ourges certrons = persanentes © (NN): 7 0,SEESS5 vvwriailes = 9 (Mn 79.2592 ‘Predinenciorrenent ABH = Hinlan (en) 47.5 1167 2202 wrod 5 os $ Contrainte scl Signae 1,471 sPa ¥ lppronts Ha ty = 10.98 ca Cest-Scw) 17 8A fy = 5.07 cx? (©) prédimensionnement avtomatigue er fone- tion dew, bet dy oo Seconde partie: dalles 4 Calcul des panneaux de dalles rectangulaires sous chargement modéré uniforme LI s'agit de panneaux reposant sur des appuis continus et supportant un chargement uniformément réparti sur leur surface. Ls sont justifiés essentiellement a la flexi Notations Géométrie Portées entre murs d'appuis: ] 1, petite portée 1, : grande portée A: paisseur (faible devant f, et f,) c moment isostatique évalué au centre (dalle simplement appuyée) moment en trayée . ; moments tenant compte des cuntinuités : moment sur appui de gauche etdu sens x ou y Ee moment sur appui de droite i | fk Méthodes utilisées suivant le rapport /,/ J, Méthodes de calcul Appuis continus sur ti, BARE M, 2a Ag2 Panneaux longs Méthode forfaitaire et uniformément chargés (annexe El) i/i,<0.4 (Annexe El) (calcul dans le sens porieur f,) si Qy < inf(2G; 5 000 N/m?) 4 cbtés Procédés de calcul approché A8.2.32 < 1 Annexe B3) Patneaux de hourdis rectangul res caleulés dans les sens f, et! jose 4.1 Panneaux de dalles portant dans un seul sens (/,//, < 0.4) 4.1.1 Application de la méthode forfaitaire (B.A.E.L. annexe El) Notations Conditions dapplication |, + porte entre nus d’appuis | + Calcul dans le sens /, uniquement pour be = Im guivantl, une bande de largeur unitaire sur {, 6 + Fissuration peu préjudiciable G+ Op |M,.: moment iso au milieu de /, | * Rapport des portées successives [MO > moment en travée compris entre 0,8 et 1,2 M, 3 moment sur appuis + Inerties des travées identiques L- Rear gues: oa Te momen sont pi ve Pane ev valenr absolue. Micro-projet Batimont 129 4.1.2 Evaluation des moments, /, ct M, On choisit les moments M,, et A, en fonction de M,, puis on détermine les moments M, qui respectent les inégalités suivantes neat M+, Travée M, + —~<— = sup (1 = 0,3 a5 1.05) My | Travée) gp, M, 1.24030 derive {7 —_ aes 1403 a” ; +030 inter, ae, - Appuis | 2uravées 3 travecs 4 travées et plus Mo 06 os os og =| — po ty My | Remarques: de part et d'ouire de chagute appui intermédiaire, on retiewt la plus grant des valeurs ubsolues des moments évalnds & gauche (M, ) eta droite (M_) de i'appui considéré. 4.1.3 Calcul des armatures + Caleulen flexion sens! A, * Armatures forfuitaires sens J,> Al =A/4 4.2 Autres prescriptions réglementaires concernant les dalles Les principales indications sont résumées dans le tableau suivant |Armatures principales Caleul de A, et A, en flexion (diamétre maxi @ = h / 10) Pourcentages Sens y : py = py 2 G0 : Fe E215, Fe E235 lisses init y A ay eae 10,8 Gin : Fe 1.400, TS lisses @ > 6mm (B14) Sens x b> 5% [oe ie : Fe E500 TS lissex @ ~ 6 mit Ecartement sens x | inf (34:33 em) Bonne construction Ay eat euitde barres sensy | inf (4:45 cm) Arrét de barres (B13) al Aucune n'est requise si 7,<7, | V, maxi au milieu det, Armatures 4 Pool ty transversales wet t= ka (A52,2) bd 21, #1, ° &: largeur unité (1 m) Py: Chargement surfacique (B.1..ULR.) | 130 B.A Guido de caleul 43 4.3.1 Situation Méthode de calcul NB. Onse reportera a la figure 1. Applications: calcul des panneaux de dalles f - g Situation Méthode de calcul + Fissuration peu préjudiciable + Travées de mémes portées (/ = 2,40 m) + Rapport des c6tés donc Q,, < inf (2G; S00 daN/m?) I 1l, = Gap = 0,358 < 0.4 * Actions : G= 0,16 x 2500 = 400 daN/m? O= Qs = 350 daNén* * Caloul E.L.UR. + Calcul dans le sens 2, uniquement Application de la méthode forfuitaire de V'annexe El 4.3.2, Moments agissants (par bande de largeur unitaire) Indications Valeur des actions et solic + Largeur de bande g 016 x 2500 x 1 400 b=im 4 350 x I 350 + Combinaison BLUR. | p, = 138g + La = 1065 1 = Moment isostatique My = Puy = 166,8 daNm (pour chaque travée) * Coefficients: Moments Qs sur © Gy 9, 7 O87 appuis © Leo3a= his ios, NM [Ms tis Mi, = 383.4 1+03@ Travée AB a +057 Conditions Mat+Me 1,240.30 a a = 0,67 especter| Mei 114 Mor en travée a My > —>— Mn Moment ultime M, daNin) |My = 624,9 Effort tranchant Vda) [+1 166 —1390 4.3.3. Section d’armatures (par métre) Utilisation de TS — Mt ba A* ] t Travée Secti - ud A fa (f,= 500 MPa) ravée) Section | | fem |cem| Pm [PIO 8 | eine [44 f Appui A |0,0115 a [00480] A |0,9754| 2,09 | 0,52 Ua ee (rive) [Centre [0,062 49 ’ 0.2609} B [08458] 13,07 | 3.27 (2128 em), toutes les Appui B| 0,038 34] yoo | 13 [0.1601] A [0.9112] 7,44 | 1.86 ralearsindigaées poura,ct |g | Centre [0,052 91 | | 0,2209| B |0,8736| 10,72 | 2.68 4,= A,/4 sont conformes aun Appui C | 0,030 67 0.1281] A [09312] 5,83 | 1,46 ‘minima exigés. - 1 1 Pourun choix Z>6mm: — p= 0,8 %e 5 P, 2106 %e; ALF 1,70 TS lisses. (hs 16 em); P, 20,8 %o; A, > 1,28 cm? Miore-projet Batiment 131 4.3.4 Contréle de 1a section d’appui B (travée f) Ty = OUMPa < % = 007% 73 1,17 MPa 4.4 Panneaux de hourdis calculés suivant 2 sens (0,4 = i/, 4 4 (dans chaque sens x et y) ‘Travée intermédiaire Travée de rive M, > 0,75 My ou M, > 085M, ML > 05M, M, > 04M, M, = 0,15 My 0,3My, Remarque: les moments dencastrement M,, sont sensiblement égaux a M,, 4.4.2 Armatures et prescriptions réglementaires Les armatures sont évaluées dans le sens x et y suivant M, et Mf, Se reporter au pasagraphe 4.2 pout les prescription réglementaires 132 B.A. Guidedeealeul (A8.2,32),